COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle."

Transcription

1 COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour la détermination des conditions de travail. CLIENTÈLE PERSONNELLE Possibilité de développer une clientèle personnelle. Impossibilité de développer une clientèle personnelle. RUPTURE DE CONTRAT Conditions de rupture du contrat prévues par ce dernier et par le RIN. Pas de conditions légales. Conditions de rupture du contrat de travail prévues par la Convention collective du 17/02/5 et par le Code du travail (indemnités de licenciement si rupture à l'initiative de l'employeur). 1/ Réglementé par : la Loi n du 31/12/1971 ; le Décret n du 27/11/1 ; le Règlement Intérieur National (RIN) de la Profession d Avocat. 2/ Réglementé par : la Loi n du 31/12/1971 ; le Décret n du 27/11/1 ; la Convention collective nationale du 17/02/5 ; le Code du travail. 28 Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

2 COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LE COÛT EXEMPLE MONTANT DE LA RÉMUNÉRATION DU FUTUR COLLABORATEUR EN FONCTION D'UN COÛT DE 100 POUR L'AVOCAT EN PREMIER OU POUR L AVOCAT EMPLOYEUR. AVOCAT EN PREMIER Signataire d'un contrat de collaboration AVOCAT EMPLOYEUR Signataire d'un contrat de travail Propose une rétrocession d'honoraires de 100 au futur collaborateur libéral, déduction d'environ 10 % au titre des charges. Il verse un salaire brut de 74 à l avocat salarié + 35 % de cotisations patronales (26 ) aux organismes de recouvrement = 100 en tout. Le collaborateur verse 30 % de cotisations aux organismes de recouvrement et paye la CET. Sont retenus environ 16 % de cotisations sur le salaire brut de l avocat salarié, qui sont versés aux organismes de recouvrement. Nous pouvons admettre, en fonction du montant variable de la CET, qu il reste entre 60 et. Il reste environ 62 net à l avocat salarié. Somme à soumettre à l'impôt sur le revenu. Somme à soumettre à l'impôt sur le revenu. Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

3 COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ RÉGIMES D ASSURANCES AVOCAT LIBÉRAL AVOCAT SALARIÉ MALADIE MATERNITÉ Régime Social des Indépendants. La Prévoyance des Avocats.* La Caisse Nationale des Barreaux Français. Régime général de la Sécurité Sociale. INVALIDITÉ / DÉCÉS LPA. *. Régime général de la Sécurité Sociale. RETRAITE DE BASE + COMPLÉMENTAIRE.. CHÔMAGE Rien sauf si assurance facultative. Pôle Emploi. * Ensemble des barreaux français sauf exceptions (barreaux de Paris, Lyon et HautsdeSeine). 30 Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

4 COLLABORATEUR LIBÉRAL MALADIE MALADIE / HOSPITALISATION / ACCIDENT AVOCAT LIBÉRAL ER 1 JOUR D ARRÊT 31 JOUR D ARRÊT 2 MOIS D ARRÊT 90 JOURS D ARRÊT 1095 JOUR D ARRÊT 61 / jour par LPA Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) 61 / jour versés par la si plus d un an d exercice 1 Maintien de rétrocession pendant 2 mois Indemnités journalières Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) HOSPITALISATION ER 1 JOUR D ARRÊT 2 MOIS D ARRÊT 90 JOURS D ARRÊT 1095 JOUR D ARRÊT 61 / jour par LPA Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) 1 Maintien de rétrocession pendant 2 mois Indemnités journalières 61 / jour versés par la si plus d un an d exercice Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) ACCIDENT ER 1 JOUR D ARRÊT 9 JOUR D ARRÊT 2 MOIS D ARRÊT 90 JOURS D ARRÊT 1095 JOUR D ARRÊT 61 / jour par LPA Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) 1 Maintien de rétrocession pendant 2 mois Indemnités journalières 61 / jour versés par la si plus d un an d exercice Éventuel contrat de prévoyance complémentaire LPA (Barreau ou individuel) 1/ Article 14.3 du Règlement Intérieur National de la Profession d Avocat. Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

5 AVOCAT SALARIÉ MALADIE / HOSPITALISATION / ACCIDENT AVOCAT SALARIÉ ANCIENNETÉ DE PLUS DE 6 MOIS DANS LE CABINET ER 1 JOUR D ARRÊT 4 JOUR D ARRÊT 30 JOURS D ARRÊT 1095 JOUR D ARRÊT Maintien de salaire par employeur pendant au plus 30 jours / an Indemnités employeurs ou prévoyance jusqu à 80 % du salaire brut Indemnités journalières de Sécurité Sociale = 50 % de la moyenne des 3 derniers salaires bruts avant arrêt. Maximum : 42,32 / jour. ANCIENNETÉ DE MOINS DE 6 MOIS DANS LE CABINET ER 1 JOUR D ARRÊT 4 JOUR D ARRÊT 1095 JOUR D ARRÊT Si absence continue de plus de 30 jours, indemnités employeurs ou prévoyance jusqu à 80 % du salaire brut (= indemnités journalières de Sécurité Sociale + complément de salaire) Indemnités journalières de Sécurité Sociale = 50 % de la moyenne des 3 derniers salaires bruts avant arrêt. Maximum : 42,32 / jour. 32 Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

6 COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ MATERNITÉ AVOCATE LIBÉRALE Allocation repos maternel du = ½ PMSS Allocation repos maternel du = Forfait naissance LPA = 1 463, ½ PMSS 7 MOIS DE GROSSESSE DATE PRÉSUMÉE D ACCOUCHEMENT 6 SEMAINES MINIMUM APRÈS L ACCOUCHEMENT Indemnités journalières forfaitaires du pendant 44 jours dont 14 jours à prendre impérativement avant la date 2 présumée d accouchement. 1 Maintien de la rétrocession pendant 16 semaines dont 6 minimum après accouchement. AVOCATE SALARIÉE 3 6 SEMAINES AVANT LA DATE PRÉSUMÉE D ACCOUCHEMENT DATE PRÉSUMÉE D ACCOUCHEMENT 10 SEMAINES APRÈS L ACCOUCHEMENT Indemnités journalières de Sécurité Sociale 4 (Maximum = 80,15 / jour ) Si un an de présence dans le cabinet à la date présumée d accouchement : maintien du salaire par l employeur pendant la durée du congé maternité Indemnités journalières de Sécurité Sociale et éventuelles prestations complémentaires 1/ Article 14.3 du Règlement Intérieur National de la Profession d Avocat. Le CNB indique que le maintien de la rétrocession se fait sous déduction des indemnités qui ont pour objectif la compensation des ressources, mais se cumule avec les indemnités qui ont la nature de prime liée à l événement. 2/ 44 jours d arrêt = 2 231,68 (soit 50,72 / jour) ; 59 jours d arrêt = 2 992,48 ; 74 jours d arrêt = 3 753,28. 3/ Article L de Code du travail : il est désormais possible de retarder sous certaines conditions le début du congé maternité jusqu à 3 semaines avant la date présumée d accouchement, la fin du congé étant reportée d autant. er 4/ pour les arrêts de travail débutant à compter du 1 juillet Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

7 ORGANISMES SOCIAUX DE L AVOCAT LIBÉRAL ALLOCATIONS FAMILIALES CSG ET CRDS 5,40 % sur bénéfice² charges sociales facultatives 7,50 % 0,50 % sur bénéfice² charges sociales obligatoires charges sociales facultatives Paiement provisionnel le 5 ou 20 du mois de janvier à 1 octobre (1/10 par mois ). 90 jours sans appel de cotisations en début d'activité. Calcul provisionnel sur 3 revenu de l année N 2. Régularisation de N 1 en novembre et décembre. CONTRIBUTION À LA FORMATION PROFESSIONNELLE 0,25 % du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) Paiement en février de l'année N / En cas de non transmission d'un RIB, paiement trimestriel. 2/ Voir détail dans l'article L du CSS. 3/ À compter de la 3 année d'activité, revenu de l'année N2 : rapporté à l'année entière si période d'affiliation incomplète en N2 ; réduit au prorata de la durée d'affiliation en cas de période d'affiliation incomplète au cours de l'année au titre de laquelle ces cotisations sont dues. 34 Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

8 ORGANISMES SOCIAUX DE L AVOCAT LIBÉRAL RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS Paiement provisionnel le 5 ou 20 du mois de janvier à octobre (1/10 par mois). COTISATIONS MALADIE MATERNITÉ 1 2 6,50 % du bénéfice + charges facultatives 90 jours sans appel de cotisations en début d activité. Calcul provisionnel sur 3 revenu de l année N 2. Régularisation de N 1 en novembre et décembre. PRINCIPE DE CALCUL DES COTISATIONS, ET PROPORTIONNELLES VERSEMENT PROVISIONNEL EN ANNÉE N, BASÉ SUR LE REVENU PROFESSIONNEL N 2 EN N, RÉGULARISATION DES COTISATIONS N 1 : COTISATIONS, et PROPORTIONNELLES DUES AU TITRE DE N 1 COTISATIONS DÉJÀ VERSÉES À TITRE PROVISIONNEL EN ANNÉE N 1 er 1/ Loi de financement de la Sécurité Sociale (Art. 11, I. D), à compter du 1 janvier / Voir détail dans l'article L du CSS. 3/ À compter de la 3 année d'activité, revenu de l'année N2 : rapporté à l'année entière si période d'affiliation incomplète en N2 ; réduit au prorata de la durée d'affiliation en cas de période d'affiliation incomplète au cours de l'année au titre de laquelle ces cotisations sont dues. Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

9 ORGANISMES SOCIAUX CAISSE NATIONALE DES BARREAUX FRANÇAIS RÉGIME COMPLÉMENTAIRE FACULTATIF ouvert aux avocats dont le bénéfice est > COTISATIONS RETRAITE PREVOYANCE 3 RÉGIMES OBLIGATOIRES Classe 1 : 2,68 % Classe 2 : 6,59 % Classe 3 : 9,48 % Sur tranche de à RETRAITE RÉGIME 1 DE BASE RÉGIME DE PRÉVOYANCE INVALIDITÉ DÉCÈS RETRAITE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE OBLIGATOIRE COTISATION FORFAITAIRE Selon l année d activité COTISATION PROPORTIONNELLE 55 /an les 4 premières années. /an à partir de la 5 année. 2 3,09 % du bénéfice jusqu à ,18 % du bénéfice de à Provisionnelles sur forfait en début d'activité. Provisionnelles sur revenu N2. Régularisation en N+1. ère 1 année : année : année : et 5 année : À partir de la 6 année : ,20 % du bénéfice plafonné à Provisionnelles sur forfait en début d'activité. Provisionnelles sur revenu N2. Régularisation en N+1. Paiement : 50 % au 30/ % au 30/10 ou paiement par prélèvement automatique. 1/ Ajouter le cas échéant droits de plaidoirie ou contribution équivalente aux droits de plaidoirie. 2/ Voir détail dans l'article L du CSS 36 Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

10 ORGANISMES PROFESSIONNELS CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX Cotisation : ancienneté < à 2 ans : 150 ; ancienneté > à 2 ans : 300. Paiement : à réception de l'appel de cotisations (janvier). RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE ORDRE DES AVOCATS PRÉVOYANCE Cotisations : montants en fonction des barreaux. Paiement : au plus tard le 30 avril. COTISATION ORDINALE Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

11 SIMULATIONS DES PRÉLÈVEMENTS OBLIGATOIRES HYPOTHÈSE PARIS HYPOTHÈSE BASÉE SUR UNE RÉTROCESSION D HONORAIRES 2013 ET 2014 CORRESPONDANT AUX TARIFS UJA PARIS DE DÉBUT D ACTIVITÉ EN CALCULS EFFECTUÉS, À PARTIR DES MONTANTS ET TAUX DE COTISATIONS EN VIGUEUR EN er DÉBUT D ACTIVITÉ : 1 JANVIER 2013 ANNÉE RECETTES MENSUELLES RECETTES ANNUELLES BÉNÉFICE THÉORIQUE (80%) (70%) SIMULATION DE CHARGES CALCULÉES SUR 3 ANS (en euros) 2013 Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août 2013

12 SIMULATIONS DES PRÉLÈVEMENTS OBLIGATOIRES HYPOTHÈSE PROVINCE HYPOTHÈSE BASÉE SUR UNE RÉTROCESSION D HONORAIRES MOYENNE DE DÉBUT D ACTIVITÉ. CALCULS EFFECTUÉS À PARTIR DES MONTANTS ET TAUX DE COTISATIONS EN VIGUEUR EN er DÉBUT D ACTIVITÉ : 1 JANVIER 2013 ANNÉE RECETTES MENSUELLES RECETTES ANNUELLES BÉNÉFICE THÉORIQUE (80 %) (70 %) SIMULATION DE CHARGES CALCULÉES SUR 3 ANS (en euros) 2013 Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total annuel Total mensuel Dossier Spécial JEUNES AVOCATS N juillet/août

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION

LES FONDAMENTAUX UTILITAIRES SOCIAUX COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL LIEN DE SUBORDINATION COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Lien de subordination

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.12-2017 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS

INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS COTISATION ORDINALE POUR 2014 RESPONSABILITE TOTAL COTISATION 2014 CIVILE PREVOYANCE * TOTAL PROFESSIONNELLE ASSURANCES ORDRE INSCRITS 1ère ANNEE 100,00 130,00 230,00

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

Quel est le rôle des représentants du personnel?

Quel est le rôle des représentants du personnel? Quel est le rôle des représentants du personnel? Publié le 20 octobre 2016 - Dernière mise à jour le 29 septembre 2017 FICHE PRATIQUE La fiche pratique d aujourd hui vous propose de découvrir les particularités

Plus en détail

Chapitre 8. Les salaires

Chapitre 8. Les salaires Chapitre 8. Les salaires I ) Le composition du salaire brut Paragraphe 1. Le salaire de base Paragraphe 2. Le taux horaire et les heures supplémentaires Paragraphe 3. Les autres éléments du salaire brut

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS

INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS INFORMATIONS POUR LES NOUVEAUX AVOCATS COTISATION ORDINALE POUR 2017 BAREME RESPONSABILITE PARTICIPATION TOTAL COTISATION 2017 CIVILE PREVOYANCE * PROFESSIONNELLE ASSURANCES ORDRE INSCRITS selon tranche

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES

COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES 1. COTISATIONS de RETRAITE COMPLEMENTAIRE : Hausse des taux au 1 er janvier 2014 (et 2015). Les partenaires sociaux sont parvenus à un accord sur les mesures de sauvegarde

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Février 2016 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2016 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2016 : 38 616 par an (PASS annuel) et 3218 par mois (PASS

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité Du 01/01/2012 ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3 Unité 2 Thème 5 Unité 2 COURS Thème 5 THÈME 5... 2 Comprendre et gérer les charges de personnel... 2 SÉQUENCE 1... 3 Analyser et présenter les documents de paie... 3 Thème 5 > Séquence 1 > Étape 1... 3

Plus en détail

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14 Paie² version 2.3 Technique de paie : IJSS Edition 17/07/14 Table des matières Technique de paye : maintien de salaire et subrogation... 3 1) Le maintien de salaire :... 3 2) Le maintien de salaire avec

Plus en détail

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon'

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon' ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/2009.5 Réduction dite 'Fillon' Tout salarié relevant à titre obligatoire du régime d'assurance chômage peut ouvrir droit à cet allégement, quelles que soient la forme ou la

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 10 > LA PAIE ET LES CHARGES SOCIALES SOMMAIRE 1. Processus de traitement de la paie et notions de base 2. Classification comptable des comptes de la paie 3. Comptabilisation

Plus en détail

Affiliation de la sage femme

Affiliation de la sage femme 2014 Affiliation de la sage femme EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité

Plus en détail

Assemblée générale des 11 et 12 février Commission des Règles et Usages

Assemblée générale des 11 et 12 février Commission des Règles et Usages Assemblée générale des 11 et 12 février 2011 Commission des Règles et Usages Décision à caractère normatif n 2011-001 portant réforme des dispositions de l article 14.3 du règlement intérieur national

Plus en détail

COMPLÉMENT D INFORMATION

COMPLÉMENT D INFORMATION COMPLÉMENT D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Complément sur les nouveautés légales Janvier 2012 CSG / CRDS Source : Circulaire ministérielle n DSS/5B/2011/495 http://www.securite-sociale.fr/img/pdf/csg_crds2012.pdf

Plus en détail

Comment est calculée l allocation chômage?

Comment est calculée l allocation chômage? Comment est calculée l allocation chômage? LE MONTANT DE L ALLOCATION CHÔMAGE DÉPEND DU SALAIRE PERDU Plus le salaire était élevé, plus l allocation est élevée. Cependant, les plus bas salaires sont proportionnellement

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er janvier 2018

Chiffres de référence au 1 er janvier 2018 Chiffres de référence au 1 er janvier 2018 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr Plafond de la Sécurité

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. > Guide de gestion

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. > Guide de gestion LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE > Guide de gestion Sommaire Conditions page 3 Champ page 4 Durée page 5 Financement page 6 Mise en œuvre de la portabilité page 7 Dossier à remettre au salarié

Plus en détail

CCN ALISFA. Mémento Prestations. Mise à jour Mars 2012

CCN ALISFA. Mémento Prestations. Mise à jour Mars 2012 CCN ALISFA Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution et prise en charge

Plus en détail

Différents statuts sociaux en France

Différents statuts sociaux en France Différents statuts sociaux en France Nom Usuel Référénce légale Statut 1 Salarié (régime general) Ordonnance du 4/10/1945 créant le régime de retraite pour l ensemble des salaries. Statut 2 intermittents

Plus en détail

CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT

CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Le contrat de travail est suspendu pendant l arrêt de travail. Toutefois, tout salarié de droit privé ayant

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES

CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES N 54 - SOCIAL n 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 mars 2016 ISSN 1769-4000 L essentiel CLARIFICATION DU BULLETIN DE PAIE : UNE MISE EN ŒUVRE PAR ÉTAPES Afin d'améliorer la lisibilité

Plus en détail

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi 1. Les Indemnités de Licenciement 1.1. Pour les non cadres Il est alloué au salarié non-cadre licencié avant d avoir atteint

Plus en détail

Memento Version Janvier Salariés Régime Général

Memento Version Janvier Salariés Régime Général Memento 2008 Version Janvier 2008 Salariés Régime Général CHARGES SOCIALES SUR SALAIRE (Taux au 01/01/2008, en %) TAXES DIVERSES PRÉV. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES ASSEDIC SÉCURITÉ SOCIALE / URSSAF Employeur

Plus en détail

COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE

COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE SOCIAL FICHE PRATIQUE FEVRIER 2010 COMPARATIF DES INDEMNITES DE RUPTURE Les tableaux qui suivent vous permettent d estimer le montant des indemnités de rupture du contrat et de visualiser (en rouge) quelle

Plus en détail

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10%

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10% Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL (1) (et 100 % de la participation mutuelle) Maladie - Maternité 11,50% - Traitement de base indiciaire brut + NBI Allocations familiales 5,25%

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012

MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Pégase 3 MSA - DTMO DU 1 er TRIMESTRE 2012 Dernière révision le 26/03/2012 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire 1. Enregistrement salarié PE 31... 5 1.1. Modification de l élément 01... 5 1.2. Suppression

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n Circulaire n 2012-59 du 31 août 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction juridique et réglementation nationale Département réglementation nationale Destinataires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Affiliation du chirurgien dentiste

Affiliation du chirurgien dentiste 2014 Affiliation du chirurgien dentiste EFFET DE L AFFILIATION Premier jour du trimestre civil qui suit le début d activité dans : le régime de base des libéraux, le régime complémentaire, le régime invalidité

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 L FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 Depuis le 1 er janvier 2009, les sommes isolées concerne les non-cadres Les sommes isolées apparaissent, en pratique, au moment de remettre au

Plus en détail

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération ANNEXE 4 BRH 2003 RH 8 du 04.03.03 Annexe 3 COTISATIONS APPLICABLES A LA PROTECTION SOCIALE ET A LA PREVOYANCE AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE (RSS = 2) Nature des charges agent % employeur % Assiette

Plus en détail

CREATION DE RUBRIQUES

CREATION DE RUBRIQUES Contenu ABONDEMENT... 3 ALLOCATION FORMATION (hors temps de travail)... 4 AVANTAGE EN NATURE... 4 FRAIS TRANSPORTS PUBLICS... 5 CHOMAGE PARTIEL... 5 CHEQUES VACANCES... 5 CHOMAGE INTEMPERIES... 6 CONGE

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations Mémento des chirurgiens-dentistes Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens-Dentistes et des Sages-Femmes Cotisations 2012 Mémento des chirurgiens-dentistes Cotisations en première et deuxième année d activité Lorsque vous débutez votre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3287 Convention collective nationale IDCC 1947. NÉGOCE DE BOIS D ŒUVRE ET PRODUITS

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

Fiche consigne n : CRPN-005. Assiette de cotisations CRPNPAC et plafonnement

Fiche consigne n : CRPN-005. Assiette de cotisations CRPNPAC et plafonnement Fiche consigne n : CRPN-005 Assiette de cotisations CRPNPAC et plafonnement Historique des modifications Date de publication Objet(s) de l évolution 26/07/2016 Fiche initiale 21/12/2016 Ajout Bloc 78 «Base

Plus en détail

L établissement des bulletins de salaire

L établissement des bulletins de salaire L établissement des bulletins de salaire Le contenu du bulletin de paie est réglementé par la loi, qui fixe un certain nombre de mentions obligatoires, mais certaines simplifications sont admises. Le salarié

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

COT TNS Version

COT TNS Version COT TNS Version 8.7.0.0 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Sommaire 1- Calcul de la cotisation provisionnelle... 2 2- Modulation du taux des allocations

Plus en détail

PRECISIONS SUR LE MODE DE CALCUL DES INDEMNITES JOURNALIERES DE MATERNITE

PRECISIONS SUR LE MODE DE CALCUL DES INDEMNITES JOURNALIERES DE MATERNITE N 95 - SOCIAL n 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 3 septembre 2013 ISSN 1769-4000 PRECISIONS SUR LE MODE DE CALCUL DES INDEMNITES JOURNALIERES DE MATERNITE L essentiel Une circulaire du

Plus en détail

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Le : Mercredi 4 janvier 2012 De : Sage Assistance Objet : Contribution CSG/CRDS en 2012 Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Plafonnement abattement de 3 % CSG/CRDS

Plus en détail

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : -

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : - PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Réf. : - Année 2014 Article L.417-1 du Code des communes - Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DECLARATIVES : - ASPECTS SOCIAUX - LA FISCALITE

LES OBLIGATIONS DECLARATIVES : - ASPECTS SOCIAUX - LA FISCALITE LES OBLIGATIONS DECLARATIVES : - ASPECTS SOCIAUX - LA FISCALITE 1 Le choix de la structure Individuel Structure de moyens Exercice en groupe 2 Le choix de la structure l exercice individuel Exercice en

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 11 28 juin 2016 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 N 139 - SOCIAL n 51 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 septembre 2012. ISSN 1769-4000 L essentiel LES MESURES SOCIALES DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 Définitivement

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel N 6 SOCIAL n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2013 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel Un arrêté du 12 décembre 2012,

Plus en détail

A partir du bulletin de salaire ci-dessous :

A partir du bulletin de salaire ci-dessous : APPLICATION n 6 Charges et produits d exploitation A partir du bulletin de salaire ci-dessous : 1- Retrouver les éléments suivants nécessaires à l enregistrement des charges de personnel pour ce salarié

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015

AVENANT N 33 DU 16 DÉCEMBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 33 DU

Plus en détail

ATTESTATION DE SALAIRE

ATTESTATION DE SALAIRE ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES DES SALARIÉS AGRICOLES N 50677*02 ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) Notice d utilisation à détacher Madame, Monsieur,

Plus en détail

Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE

Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE Mois de février 2016 : Mois de référence du paiement N d ordre : Numéro d ordre dans l édition du

Plus en détail

Rapport de la mission d étude

Rapport de la mission d étude Rapport de la mission d étude sur les préretraites d' ANNEXE 7 : COMPARAISON DES FLUX FINANCIERS (REVENUS, RECETTES, COÛTS) GENERES PAR UN SENIOR SELON SON POSITIONNEMENT OU LE DISPOSITIF SOCIAL APPLIQUE

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale

Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale Pôle pigistes Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale L essentiel à retenir : Un arrêté ministériel permet d appliquer un abattement de 30 % sur l assiette de calcul des cotisations

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

circulaire du 8 février 2002

circulaire du 8 février 2002 17 année service téléphone document 2002 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 4 permanent circulaire du 8 février 2002 Diverses mesures d'ordre social. Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE 1 LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE des O. P. A. Régime actuel : 1,24% Qui est concerné? En complément de leur régime de retraite complémentaire obligatoire par répartition, l ensemble

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

Organismes Professionnels Agricoles

Organismes Professionnels Agricoles SMIC HORAIRE 9.76 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 Tranches retraite complémentaire TA = 1 plafond TB

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (4 mois ou 610

Plus en détail

LE CONJOINT COLLABORATEUR

LE CONJOINT COLLABORATEUR LE CONJOINT COLLABORATEUR FICHE SYNTHETIQUE Vous retrouverez au sein de cette fiche synthétique les dispositions régissant le statut de conjoint collaborateur depuis la loi n 2005-882 du 2 août 2005, ses

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Travailleurs indépendants : artisans et commerçants Le statut de votre conjoint Édition 2017 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations?

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES

INFORMATIONS SOCIALES INFORMATIONS SOCIALES * PLAFOND DE SECURITE SOCIALE Le plafond de Sécurité Sociale est porté à 3.129 par mois à compter du 1er Janvier 2014 pour l'ensemble de l'année 2014. # FRAIS PROFESSIONNELS Le montant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 27/12/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-172 OBJET : Contrat de professionnalisation TEXTE A ANNOTER : Lettre circulaire n 2004-109

Plus en détail

Fin de l exonération des cotisations d accidents du travail /maladies professionnelles au titre de la réduction Fillon

Fin de l exonération des cotisations d accidents du travail /maladies professionnelles au titre de la réduction Fillon Réduction Fillon : les nouveautés 2011 27/01/2011 Réduction Fillon : les nouveautés 2011 A compter du 1er janvier 2011, en application de la loi de Financement de la sécurité sociale pour 2011 (article

Plus en détail

Les aides à l embauche en alternance

Les aides à l embauche en alternance Les aides à l embauche en alternance En résumé Aides supprimées : Les contrats de professionnalisation conclus avec les jeunes de moins de 26 ans n ouvrent plus droit depuis le 1er janvier 2008 à l exonération

Plus en détail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail

PAYE Les bases de la paye et du droit du travail Les fondamentaux de la paye et l entrée du salarié (2 jours)., mise en application en paye En droit du Les sources du droit du L embauche (DUE/Contrat de /Période d essai/affichages et registres obligatoires)

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ORGANISMES DE FORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE DESCRIPTIF DES GARANTIES PERSONNEL CONCERNE Les bénéficiaires des garanties du régime de prévoyance

Plus en détail

N 2015 / /03/2015

N 2015 / /03/2015 N 2015 / 008 31/03/2015 Origine : Direction du Recouvrement Contact : Sous-Direction du Recouvrement Réseau Pôle juridique et réglementaire Annexes : 1 - Tableau de concordance textes / articles du CSS

Plus en détail

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1

TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 TESA Notice additive Travailleurs occasionnels sous contrat vendanges 1 EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS

Plus en détail

Corrigé. ASSEDIC Chômage 9 333,09 2,40% 223,99 4,00% 373,32. Association pour la Garantie des Salaires 9 333,09 0,40% 37,33 RETRAITE COMPLEMENTAIRE

Corrigé. ASSEDIC Chômage 9 333,09 2,40% 223,99 4,00% 373,32. Association pour la Garantie des Salaires 9 333,09 0,40% 37,33 RETRAITE COMPLEMENTAIRE Corrigé BULLETIN DE PAIE n : 155 PERIODE DE PAIE du 01/06/2010 au 31/06/2010 Société AGELOS.COM nombre de salariés à Mr Phillipe FERNANDEZ 111 rue de la Benauge temps complet : 19 5, rue de la Plaine 33100

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : À compter du 1 er novembre 2017, vous justifiez d au

Plus en détail

LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES LE MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Animateur : Anne de BLAUWE, Directeur de l URML-Alsace Dr Frédéric TRYNISZEWSKI, Secrétaire général de l URML- Alsace Mme Magali OULES, Cabinet audit & comptabilités

Plus en détail