Ne tuez pas le budget, transformez le!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ne tuez pas le budget, transformez le!"

Transcription

1 Ne tuez pas le budget, transformez le!

2 MÉTHODOLOGIE ET REMERCIEMENTS L analyse qui suit s appuie sur l expérience des membres du Pôle Corporate & Finance Transformation de Capgemini Consulting acquise au cours des nombreux projets «Budget» menés auprès de s Financiers, dans des entreprises de toute taille et de tout secteur. Elle est enrichie par les résultats des entretiens menés mi-2011, avec la DFCG, lors de la publication de l étude «Le Financier supporter ou leader de la Transformation», auprès de 250 s Financiers. Nous les remercions vivement pour la confiance qu ils nous ont témoignée et pour la transparence dont ils ont fait preuve, notamment en dévoilant les «dessous» de leur procédure budgétaire. A cet égard, l apport de Thierry Delaporte, COO Apps One a été décisif. Cette étude reprend par ailleurs de nombreux rapports publiés par d autres experts du sujet qui seront cités dans le texte. Un grand merci également à Régis Labbé pour sa contribution à la réflexion et à Mathilde Brignatz pour sa participation à la rédaction de cet article et à toute l équipe Corporate & Finance Transformation. Corporate and Finance Transformation 2

3 NE TUEZ PAS LE BUDGET, TRANSFORMEZ-LE! Chronophage, le processus budgétaire est critiqué depuis des années. Devenu une plaie pour les Directions Financières, on observe également qu il est de moins en moins adapté aux besoins des entreprises car trop rigide, trop top-down et trop déconnecté de la stratégie. Certaines entreprises ont choisi une voie radicale : supprimer le budget. Cette solution ne fait pas pour autant l unanimité, loin de là. Même les experts s accordent à dire que les modalités proposées par les partisans de l éradication du budget ne sont pas satisfaisantes et force est de constater que peu d entreprises ont réellement supprimé leur budget car le budget reste, malgré ses défauts, un outil indispensable. Dans un environnement de plus en plus global et matriciel, une autre approche nous semble plus pertinente : la «Budget Fair» ou «Convention Budgétaire». En rassemblant, sur quelques jours, les grands acteurs de l entreprise et leur Financier pour bâtir et consolider le budget de l année cette démarche permet, non seulement, de réduire considérablement les aller-retour et négociations budgétaires, mais surtout, d aligner le budget sur la stratégie de l entreprise et d en faire un outil fédérateur et mobilisateur. Aurore Saglio, Vice President, Capgemini Consulting Tiphanie Jeanperrin, Senior Consultant, Capgemini Consulting 3 Ne tuez pas le budget, transformez le!

4 LE BUDGET AUJOURD HUI : UN PROCESSUS COÛTEUX ET FASTIDIEUX... Un processus de plus en plus long (1) En moyenne, le budget se construit et se valide en 80 jours en 2011 alors qu il ne fallait que 60 jours en Il faut désormais 4 phases d itération pour valider un budget alors qu il n en fallait que 3 en Un processus qui mobilise de plus en plus de ressources (1) En 2011, le processus budgétaire mobilise 26% de ressources en plus par rapport à Alors que les s Financiers souhaitent la tendance inverse (2) Ils consacrent aujourd hui 56% de leur temps aux activités de Comptabilité et de Contrôle de gestion, comprenant le budget, contre 40% dans l idéal. Ils souhaitent qu il en soit de même pour leurs équipes qui ne devraient consacrer que 49% de leur temps à ces activités alors qu elles y consacrent aujourd hui 70%. Paroles de s Financiers «Les processus budgétaires sont interminables et extrêmement douloureux» «Le budget, c est le cauchemar de tout contrôleur de gestion» «L enjeu, pour le directeur financier, est de sécuriser les fonctions transactionnelles et de contrôle de gestion pour pouvoir passer plus de temps sur la stratégie» «L enjeu est de libérer du temps pour les tâches à forte valeur ajoutée» LE BUDGET DEVIENT UN PRODUIT DE LUXE POUR LES ENTREPRISES ALORS MÊME QUE SA VALEUR AJOUTÉE EST REMISE EN CAUSE Corporate and Finance Transformation (1) Source : Forward Visibility Analyses and Recommendations for CFOs for a More Effective Corporate Planning, Capgemini Consulting, 2011 (2) Source : Le Financier, Supporter ou Leader de la Transformation, Capgemini Consulting,

5 ... ET DEVENU INADAPTÉ Un processus inadapté à l environnement Trop rigide, le processus budgétaire ne permet pas de faire face aux aléas de l environnement (économique, concurrentiel, ). Chronophage, il reste, dans la plupart des cas, un exercice annuel au lieu de connaitre une fréquence plus élevée, plus réactive. Ainsi, 78% des sociétés se contentent d un budget annuel. (3) Un processus inadapté aux organisations Uniquement vertical (Top Down et Bottom up), le processus budgétaire ne prend pas en compte la dimension horizontale des organisations (besoins d interaction au sein des groupes). Cette verticalité amène à une déconnexion totale avec le terrain : le budget finit par être le simple reflet des attentes de la Direction. Un processus déconnecté de la stratégie La planification stratégique et l élaboration budgétaire sont souvent des processus distincts. Aligné sur des inducteurs de valeur non financiers pour l un et financiers, voire comptables, pour l autre, il est difficile de les mettre en cohérence. Paroles de s Financiers «Lorsque l on a un budget on a tendance à être moins à l écoute de la réalité et à être moins flexible» «La période de crise a révélé l extrême lourdeur du processus budgétaire et sa faible valeur ajoutée» «A la fin des itérations Bottom-up et Top-down, on finit toujours par prendre les chiffres du CFO» «Le budget peut être un exercice schizophrénique. On ne veut pas afficher de budget trop ambitieux à l actionnaire mais aussi fixer des objectifs ambitieux aux équipes» IL N EST DONC PAS ÉTONNANT QUE CERTAINS CHERCHENT DES ALTERNATIVES AU BUDGET (3) Source : The Hackett Group 5 Ne tuez pas le budget, transformez le!

6 UNE ALTERNATIVE PROPOSÉE PAR CERTAINS : TUER LE BUDGET Un phénomène d une certaine ampleur On estime que presque un tiers des entreprises envisagerait de supprimer le budget, Une soixantaine d entreprises auraient mis en place une gestion sans budget. Parmi elles, on peut citer Svenska Handelsbanken, Boots, SKF, Volvo, Borealis, Le Beyond Budgeting, par exemple, pousse à amplifier le phénomène Il prône la suppression du budget au profit : d un système d évaluation relative de la performance, soit une évaluation de la performance par rapport au résultat d autres personnes ayant une activité comparable et non plus par rapport à un objectif fixe, de prévisions glissantes (ex : Rolling Forecast), d indicateurs clés de performance. Paroles de s Financiers «Le processus d abandon du budget est simple. Ce qui est difficile c est de décentraliser l organisation et de se dire, lorsqu on est le Top Management, que si l on a les bonnes personnes, qui connaissent l objectif du groupe, qui ont les moyens de faire leur travail et qui savent que nous mesurons leur performance de manière réaliste en les comparant à leurs pairs, alors elles feront du bon travail» (4) «C est impossible d avoir des prévisions réalistes et honnêtes lorsque la performance et les bonus sont liés à ces prévisions» (5) «Le budget a été remplacé par quatre autres outils : le Rolling Forecast, la Balance Scorecard, le Rolling Investment Management et le Benchmarking» (6) MAIS TUER LE BUDGET, EST-CE RÉELLEMENT POSSIBLE? Corporate and Finance Transformation (4) Source : Interview de Lennart Francke, Financier de Svenska Handelsbanken, extrait de The new New Economy Analyst Report, 2003 (5) Source: Interview de Rainer Gunz, Responsable du contrôle de gestion et de la comptabilité de Borealis Autriche, extrait de The new New Economy Analyst Report,

7 CETTE ALTERNATIVE RADICALE NE SEMBLE NI RÉALISTE, NI MÊME SOUHAITABLE Des solutions qui ne sont pas réalistes Pas généralisables : notamment aux organisations où le besoin de coordination, propre aux phases budgétaires amont, est important. Trop complexes : ce système implique de revoir toute l organisation car il ne fonctionne que dans les organisations très décentralisées. Trop lourdes : il n y a pas vraiment de gain de temps puisque l outil budgétaire est remplacé par d autres outils. Pas efficaces : le Beyond Budgeting est en fait une alternative au système de management que les fondateurs appellent "Command & Control". Le budget : un outil indispensable Coordination des Plans d actions Anticipation des besoins Allocation des ressources Suivi de la performance Alignement des acteurs sur la stratégie Rôles et fonctions Elaboration de plans d actions chiffrés Appropriation des objectifs Mise sous tension Responsabilisation Paroles d experts (6) «Les solutions proposées ne permettent pas de supprimer le budget» «Ce n est plus une alternative au budget mais une alternative à un système de management» Paroles de s Financiers «Mon rôle principal est d anticiper et d organiser la bonne allocation des ressources» «Le budget est un outil indispensable pour un dirigeant» TUER LE BUDGET, CE N EST PAS LA SOLUTION, IL FAUT REVOIR LA MANIÈRE DE LE FAIRE POUR LE RENDRE MOINS COÛTEUX, MOINS FASTIDIEUX ET PLUS ADAPTÉ AUX BESOINS (6) Source: interview d Olivier Saulpic, Professeur de contrôle de gestion au département «Contrôle et Pilotage des Organisations» d ESCP Europe, extrait de «Budget or not budget? La voix de la Recherche», New-cfo.fr, 2011 Ne tuez pas le budget, transformez le! 7

8 TRANSFORMER LE BUDGET EFFICACEMENT : C EST D ABORD INTÉGRER SA DIMENSION HORIZONTALE Raccourcir le processus en intégrant toutes les dimensions grâce à la «Budget Fair» La «Budget Fair» consiste à rassembler, pendant quelques jours, les parties prenantes du budget (CEO et CFO Groupe, CEO et CFO de BU, responsables de fonctions support, ) afin de construire ensemble un budget consolidé aligné sur l objectif de l entreprise. La présence de l ensemble de ces acteurs clés permet de résoudre rapidement les difficultés. Cela permet également d aligner les dimensions verticales et horizontales de l entreprise, ce qui, dans un processus budgétaire classique, est extrêmement consommateur de temps et donc souvent abandonné à la dernière minute. Les nombreuses phases d itération et de réconciliation sont de fait éliminées. Témoignages Grâce à une «Budget Fair» de deux jours, une société de services a pu réduire son processus de 2 mois et atteindre pendant ces deux jours l objectif d amélioration de 30% du budget remonté initialement. «Après ces quelques jours, c est quasiment plié, il n y a plus que de la formalisation» «Les BUs ne vivent pas en autarcie, il faut pouvoir prendre en compte les interactions qui existent dans nos organisations complexes» Traditional budget cycle Budget cycle with budget fair 1 to 2 months 1 month 1 month 1 month Bottom-up budget submission Initial target setting note 1 to 2 months Bottom-up budget submission Initial target setting note Budget Reviews 15 days 15 days Budget analysis Budget Fair (2 days) Final target setting note Budget finalization Reconciliation Budget finalization Numerous back and forths between the Corporate Center and the BUs are necessary to adjust local budgets with the group objectives A shorter and faster process which eliminates numerous iteration steps with the BUs LE CLASSIQUE TOP-DOWN ET BOTTOM-UP N EST PLUS ADAPTÉ AUX ORGANISATIONS ACTUELLES DE PLUS EN PLUS MATRICIELLES Corporate and Finance Transformation 8

9 ET C EST AUSSI ACCEPTER LA CONTRADICTION ET / OU LE CHALLENGE, EN TOUTE TRANSPARENCE Créer une dynamique et permettre l appropriation Cet exercice permet une réelle appropriation de l objectif mais également du produit fini. En effet, la première étape, qui consiste à présenter l objectif à atteindre, permet de créer une vraie dynamique et de fédérer les forces autour d un but commun. Ensuite, la construction budgétaire est réalisée par l ensemble des parties prenantes grâce à la définition de plans d actions qui justifient le budget : il ne s agit donc pas seulement de chiffres mais bien du projet de l entreprise. Tous les acteurs participent à cette construction, le budget final reflète donc les attentes et les besoins de chacun. Tout le monde s est approprié le budget et peut s engager à le réaliser. La transparence est la condition sine qua non de la réussite d une «Budget Fair». En effet, les équipes centrales doivent être transparentes sur l objectif à atteindre et sur leur propre budget. Les équipes locales doivent, quant à elles être transparentes sur leur budget et la manière dont il est construit. Témoignages «C est un processus extrêmement transparent» «Cet exercice permet une mobilisation et une adoption forte des objectifs mais également du budget final. Les équipes repartent avec un budget qui est le leur» «A la fin, tout le monde peut signer en bas de son budget» «On ne parle pas que chiffres, on parle aussi stratégie» «Comme au téléthon, on voit en direct où on en est par rapport à l objectif à atteindre. Cela crée une vraie émulation et une vraie dynamique» «La "Budget Fair" nécessite un engagement total du Top Management» LE BUDGET DOIT ET PEUT REDEVENIR UN OUTIL FÉDÉRATEUR ET MOBILISATEUR 9 Ne tuez pas le budget, transformez le!

10 A Propos de Capgemini Consulting Marque de conseil en stratégie et transformation du Groupe Capgemini, Capgemini Consulting accompagne ses clients dans leurs projets de transformation en les aidant à concevoir et mettre en œuvre des stratégies innovantes au service de leur croissance et de leur compétitivité. Cette entité globale propose aux entreprises de l ensemble des secteurs économiques une approche nouvelle qui conjugue l utilisation de méthodes novatrices, le recours à la technologie et l expertise de son réseau mondial de plus de consultants. Plus d informations sur : Corporate & Finance Transformation Au sein de Capgemini Consulting, la practice Corporate & Finance Transformation accompagne les nouveaux partenaires stratégiques de l entreprise, les CFO-DG, dans leur rôle stratégique au sein des projets de transformation des entreprises, ainsi que dans leur rôle de responsable de filiales. Corporate and Finance Transformation 10

11 Contacts Practice Corporate and Finance Transformation : Aurore Saglio Vice President Bertrand Allard Priscilla Magdelaine Cédric Berthelot Bertrand Molinier Bertrand d Antin Arnaud Richard Régis Labbé Ne tuez pas le budget, transformez le! 11

12 Tour Europlaza 20, avenue André Prothin Courbevoie La Défense Cedex Tél. : +33 (0) Capgemini Consulting est la marque de conseil en stratégie et transformation du Groupe Capgemini

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

SAP Finance Day Planification budgétaire et alignement stratégique avec BPC et SSM

SAP Finance Day Planification budgétaire et alignement stratégique avec BPC et SSM SAP Finance Day Planification budgétaire et alignement stratégique avec BPC et SSM Anthony Sciascia Directeur Alti Suisse Jean-Michel Mathieu Expert EPM 14 Mars 2013 Agenda Partenaire Necessité d optimisation

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

CHAPITRE 1. Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR

CHAPITRE 1. Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR CHAPITRE 1 Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR L émergence d une fonction contrôle de gestion au sein des entreprises est

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

GESTION DE LA PERFORMANCE

GESTION DE LA PERFORMANCE GESTION DE LA PERFORMANCE RÉDUISEZ L'ÉCART ENTRE VOTRE STRATÉGIE ET SON EXÉCUTION GESTION PERFORMANCE GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES HUMAINES gestion PerformAnce GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES

Plus en détail

Atelier A06. Comment intégrer la gestion des risques à la stratégie de l entreprise

Atelier A06. Comment intégrer la gestion des risques à la stratégie de l entreprise Atelier A06 Comment intégrer la gestion des risques à la stratégie de l entreprise 1 Atelier A06 Intervenants Olivier Sorba Directeur Risque & Contrôle Interne Gilles Proust Associé & co-fondateur Intervenant

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

COMPETENCE , PMO. Compétence. Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme JUIN 2013

COMPETENCE , PMO. Compétence. Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme JUIN 2013 Compétence Notre offre de service en structuration de PMO et gestion de programme Nous avons le plaisir de vous transmettre notre offre de services en matière de gestion de programme complexe ou structuration

Plus en détail

OCDE November 25 Post-crisis trends in the budgetary use of performance indicators. Is the use of performance budgeting being trimmed back?

OCDE November 25 Post-crisis trends in the budgetary use of performance indicators. Is the use of performance budgeting being trimmed back? OCDE November 25 Post-crisis trends in the budgetary use of performance indicators. Is the use of performance budgeting being trimmed back? La démarche de performance dans le budget de l Etat Emmanuel

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire

La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire La gestion quantitative se définit comme un système «d intelligence embarquée» au service de l investisseur : la prise de décision d investissement,

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire formation management des pôles en milieu hospitalier session 2014-2015 en réponse au décret n 201-656 du 11 juin 2010 formation

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Gestion de l information

Gestion de l information MODELE LOGIQUE DE CONSTRUCTION DES TABLEAUX DE BORD DEMARCHES PROSPECTIVES Tableau de Bord de la Performance Point «académique» sur l alignement des objectifs opérationnels et stratégiques Les démarches

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 DURÉE DE L ENSEIGNEMENT ÉPREUVE N 11 CONTRÔLE DE GESTION (à titre indicatif) : 210 heures 18 crédits européens 1. Positionnement

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Présentation du cabinet

Business Optimising Consulting Group. Présentation du cabinet Business Optimising Consulting Group Présentation du cabinet Qui sommes-nous Business Optimising Consulting Group, est un cabinet de conseil en organisation et management Développé par une équipe de management

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com

Will Be Group. Performance et Gouvernance des Systèmes d Information. www.willbegroup.com 1 Mars 2012 Will Be Group Performance et Gouvernance des Systèmes d Information Will Be Group aide les dirigeants à développer et à transformer leurs entreprises en actionnant tous les leviers de la stratégie

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Business Objects Planning «Arrêter de jouer avec vos chiffres»

Business Objects Planning «Arrêter de jouer avec vos chiffres» Business Objects Planning «Arrêter de jouer avec vos chiffres» Roadshow Business Planning en Partenariat avec Keyrus 07 mars - Strabourg Agenda Introduction à Business Objects Planning Démonstration Mise

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Le Benchmarking CallCenter

Le Benchmarking CallCenter Pourquoi un benchmarking? Placé au cœur de la stratégie de la Relation Client, le centre d'appels est un outil majeur de différentiation pour les entreprises. Conjuguer qualité de service, satisfaction

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN 2 UNE CARTE À JOUER? Grâce à leurs aptitudes, les experts comptables et conseils fiscaux sont tout désignés

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

Luxembourg School for Commerce 1

Luxembourg School for Commerce 1 Les Midis de la Conso - 24 avril 2012 - Quelques clés pour l optimisation du processus de consolidation Olivier Nardi Luxembourg Country Manager LE PEUT SE DIVISER EN 3 GRANDES ÉTAPES : Process Input Output

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

Développement du leadership

Développement du leadership Développement du leadership Concevoir Construire Attirer Les leaders impulsent la stratégie Est-ce le cas des vôtres? La plupart des entreprises en croissance ont d ores et déjà amorcé une transformation

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

Partenaire Expert de votre système d information

Partenaire Expert de votre système d information Partenaire Expert de votre système d information Nos domaines d intervention Maghreb Business Services propose à ses clients des prestations à forte valeur ajoutée faisant le lien entre leurs enjeux métiers,

Plus en détail

Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster)

Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster) Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster) Maîtrisez votre demande client, adoptez les meilleures pratiques en prévisions SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global 02 avril 2015 Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global l opportunité de raisonner global Dérégulation incertitudes opportunités Nouvelles

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale

ISD Consulting Pharmaceuticals. Présentation Générale ISD Consulting Pharmaceuticals Présentation Générale 2 Sommaire ISD Consulting intègre le management de projet et de portefeuille au cœur de votre réussite ISD Consulting Pharmaceuticals est dédié à l'amélioration

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie Section 2 : 1. Concepts de base 1.1. Stratégie Une définition : «Avec pour objectifs la réponse aux attentes des parties prenantes, l obtention d un avantage concurrentiel et la création de valeur pour

Plus en détail

2 - Quels sont les intérêts des exercices?

2 - Quels sont les intérêts des exercices? FICHE N 29 : LES ENTRAÎNEMENTS - EXERCICES DE SIMULATION 1 - Qu est-ce qu un exercice? Les exercices servent à mettre en œuvre de manière pratique les dispositions prévues dans le PCS en se substituant

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 www.varm.fr Stratégie des risques Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 Sommaire Introduction... 2 La stratégie du risque... 2 I.0 Une démarche d entreprise... 2 I.1 Appétit pour le risque... 3 I.2 La tolérance

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

Ici, le titre de la. Tableaux de bords de conférence

Ici, le titre de la. Tableaux de bords de conférence Ici, le titre de la Tableaux de bords de conférence pilotage d entreprise, indicateurs de performance reporting et BI quels outils seront incontournables à l horizon 2010? Les intervenants Editeur/Intégrateur

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p.

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. Présentation Sommaire Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3 Expertise et Savoir-Faire Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. 5-6 Quelques références p. 7 Les

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention Nos deux pôles majeurs d intervention Centre de bilans de compétences Centre de formation www.ifcep.com 1 Nous intervenons depuis plus de 10 ans auprès d entreprises privées et de structures publiques,

Plus en détail

Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil!

Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil! Performance Management Budgeting & Financial Analysis: A necessary Evil! Cabinet de conseil exclusivement positionné sur la mise en œuvre de solutions logicielles de pilotage de la performance : tableaux

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

Communication des perspectives financières

Communication des perspectives financières Communication des perspectives financières Analyse portant sur les sociétés du CAC 0 Evolution 2010-2012 Janvier 201 Une étude basée sur les sociétés du CAC 0 * Le choix des groupes dans leur communication

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Solution de planifi cation et de reporting unifi é pour Sanofi

Solution de planifi cation et de reporting unifi é pour Sanofi Solution de planifi cation et de reporting unifi é pour Sanofi «Avec Jedox, les départements font leur budget directement sur le web. C est un gain de temps indéniable pour mon équipe qui peut désormais

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion?

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Novembre 2011 Préface Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Management participatif Mots clés: Management participatif, management partagé, collaboratif, motivation Partenaires de référence: Hélène Salaün, helene.salaun@businessharmonist.com Hélène de Saint Front,

Plus en détail