Quand toute l'artère est dilatée on parle de méga-dolicho-artère (largeur et longueur)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand toute l'artère est dilatée on parle de méga-dolicho-artère (largeur et longueur)"

Transcription

1 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie 20/04/2014 CEARD Paul D1 CR : AUDOAURD Justine SC Prfesseur M,Bartli 12 pages Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie Plan A. Les anévrysmes en général I. Définitin II. Étilgies III. La physipathlgie IV. Les différents types d anévrysmes B. Les anévrysmes pplités I. Généralités II. Diagnstic III. Traitements C. Anévrysmes de l'arte abdminale I. Généralités II. Circnstances de décuverte III. Diagnstic IV. Indicatins de dépistage V. Évlutin Cmplicatins VI.Traitements et indicatins A. Les anévrysmes en général I. Définitin La 1ere définitin est celle que le prf truve la plus exacte: Un anévrysme est une dilatatin permanente, lcalisée et segmentaire avec une perte du parallélisme des brds de l artère. Une autre définitin stipule qu'il y a un anévrysme lrsque le diamètre de l'artère est 1,5 fis plus imprtant que le diamètre de la partie sus-jacente de l'artère. Quand tute l'artère est dilatée n parle de méga-dlich-artère (largeur et lngueur) 1/12

2 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie II. Étilgies Cncernant les étilgies, les anévrysmes surviennent dans plus de 95% des cas dans des cntextes d'athérmes (n parle d'anévrysme dégénératif), mais il existe également d'autre causes à l'rigine d'anévrysmes : les infectins, la syphilis (essentiellement dans les années 30) les maladies inflammatires (Hrtn, Takayasu) les pst-dissectin les maladies cngénitales cmme celle de Marfan u celle d'ehlers-danls (vasculaire) Les maladie héréditaire Les lésins athérmateuses peuvent être à l'rigine de sténse du fait de l'augmentatin de l'épaisseur de la plaque d'athérme intraluminale cnduisant à une diminutin du diamètre libre pur l'éculement du sang mais elles peuvent également être à l'rigine de phénmène ppsé, les anévrysmes, par remdelage de la pari du vaisseaux qui perd sn élasticité et se distend. Mais des recherches snt en curs pur mieux cmprendre purqui les mêmes causes peuvent entraîner des effets cntraires seln les cas. III. La physipathlgie Elle débute par l'inflammatin chrnique de la pari artique (plynucléaires, macrphages, neutrphiles qui infiltrent cette pari), ce qui cnduit à une surprductin lcale d'enzymes prtélytiques et abutit à la destructin et au remdelage de la média. En effet, les phénmènes inflammatires cnduisent à une destructin de l'élastine par sécrétin, par ces médiateurs de l inflammatin, d'enzymes qui la dégrade. Cette élastine ne puvant être resynthétisée par l'rganisme, va être remplacée par une quantité énrme de cllagène lrs des phénmènes de remdelage. L'arte perd alrs ses capacités d'élasticité, et se défrme petit à petit frmant un anévrysme. Lrsque que les capacités de prductin de cllagène snt dépassées par rapprt à la destructin inflammatire du tissu, il y a un déséquilibre qui peut abutir à la rupture du vaisseau. L'Altératin de la média crrespnd à une raréfactin des fibres élastiques et un remdelage cllagénique de la pari. Cela entraîne une crissance du diamètre de l arte et en parallèle une augmentatin de la tensin pariétal. Plus l'anévrysme grssie, plus la tensin pariétal augmente. 2 cnséquences snt pssibles : sit la rupture, sit l'emblie par détachement du thrmbus pariétal qui s'est frmé suite à la dégradatin cntinue de la pari. La valeur de la tensin au niveau de la pari est dictée par la Li de Laplace: T = PxR 2/12

3 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie IV. Les différents types d anévrysmes Les anévrysmes peuvent avir deux types de mrphlgies différentes: -anévrysme fusifrme, les deux brds de l'artère ne snt plus parallèles -anévrysme saccifrme, dévelppé au dépend d'un des deux ctés du vaisseaux A diamètre équivalent, les anévrysmes saccifrmes nt beaucup plus de chance de se rmpre que les anévrysmes fusifrmes. Les faux anévrysmes snt essentiellement retruvés lrs des traumatismes artérielles (lrs de pnctins par exemple), ils snt caractérisés par l'absence de cntinuité de la pari artérielle. Définitin truvé sur le net: Il s'agit d'une tuméfactin résultant de l'rganisatin d'un hématme prvqué par une brèche artérielle. Alrs que l'anévrysme est une dilatatin segmentaire d'une artère, le faux anévrysme ne pssède pas de pari prpre. C'est une rupture artérielle cntenue par l'rganisatin des tissus visins. 3/12

4 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie B. Les anévrysmes pplités I. Généralités Ils cncernent essentiellement les hmmes de 55 ans et plus avec des facteurs de risques cardivasculaire (tabagisme, ). Cette pathlgie est beaucup mins fréquente chez les femmes; n nte un sex rati de 5 hmmes pur 1 femme (malgré le fait que les femmes fument de plus en plus) On parle d'anévrysme pplité lrsque que le diamètre de celle-ci dépasse 20mm,( n peut également gardé l'une des deux définitins initiales).c'est à partir de ce diamètre que l'n discute d'une indicatin chirurgicale L'Histire naturelle: (=Cmment cela évlue si n ne fait rien) Le principal danger de l'anévrysme pplité n'est pas la rupture mais essentiellement la libératin de micr caillt à partir du thrmbus pariétal qui vnt bucher les vaisseaux en aval (emblies). Le caillt va avir tendance à se fragmenter et ainsi libéré des micrparticules qui vnt être à l'rigine de micr emblies distales. Lrsque le lit capillaire en aval est cmplètement bstrué, l'anévrysme finit pas thrmbser. Au but d'un certain temps, si la persnne n'est pas prise en charge, la revascularisatin s'avère impssible et la seule slutin est l'amputatin. Au niveau pplitée, la rupture est exceptinnelle, car l'amputatin arrive bien avant que l anévrysme ne devienne suffisamment imprtant pur céder. Dans le cas u l'anévrysme pplité viendrait à se rmpre, les dégâts seraient beaucup mins imprtant qu'au niveau artique. L'emblie de chlestérl est un exemple de micr emblie des artère de très petits calibres des rteils. La duleur est très imprtante, elle est liée à l'ischémie de ces tissus et à la caractéristique inflammatire des caillts de chlestérl (=blue tes syndrm). Mais c'est une chance! Si n vit ce type de manifestatins, n va penser à l'anévrysme pplité et n va puvir sauver la jambe de ntre patient! II. Diagnstic On va puvir dépister l'anévrysme pplité lrsque celui-ci est encre asymptmatique et ntamment chez le patient ayant un anévrysme de l'arte car l'assciatin est classique. On peut également le palper lrsque l'n cherche le puls pplité (si celui est vraiment trp facile à percevir, n dit se pser des questins). Dans l'autre mitié des cas certains symptômes vnt être évcateurs: La claudicatin à l effrt du fait de la duleur entraînée par les artères buchées par les micr caillts (suvent distale) Le «Blue te syndrm» L'Ischémie aiguë, le dernier vaisseau se buche L'Ischémie critique, le patient cmmence à avir une nécrse car les vaisseaux résiduels ne peuvent assurer la ttalité de la vascularisatin du pied Les Cmpressins, cmme la rupture snt beaucup plus rares, généralement l'ischémie arrive bien avant Duleurs Les cmpressins veineuses avec phlébites nt été décrites 4/12

5 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie A l'examen clinique ce qui est imprtant, c'est la recherche des puls périphériques (le puls pplité augmenté, le puls tibial pstérieur et le puls pédieux diminués u ablis à cause des multiples emblies). Le premier examen cmplémentaire à réaliser suite à une suspicin clinique u dans le cadre du dépistage est l'éch dppler qui est peu invasif, avec un faible cût et qui apprte des infrmatins essentielles. Il permet de mesurer l'anévrysme, de repérer la présence de thrmbus, de cnnaître l'état du lit d'aval. On va également puvir regarder l'arte car dans un cas sur tris l'anévrysme pplité est asscié à un anévrysme artique et regarder l'artère pplité cntrlatérale pur rechercher également un anévrysme qui sera présent une fis sur 2. Une fis cet examen de dépistage réaliser, n peut faire un angiscanner u un angiirm pur avir plus d'infrmatins et une cartgraphie artérielle de meilleur qualité. (Aucun cnsensus n'a été fait pur savir lequel des 2 était le plus intéressant, le prf a tut de même une préférence pur angiscanner) L'artérigraphie reste une méthde d'imagerie, mais les indicatins snt beaucup mins nmbreuses car les qualités d'images snt nettement inférieure III. Traitements On va rechercher les indicatins pératires : Les cmplicatins aiguës (ischémies aiguës, emblies, ischémies critiques) Les anévrysmes asymptmatiques dépistés lrsque le diamètre est supérieur à 20mm u que le diamètre est inférieur à 20 mm mais asscié à une disparitin des puls distaux. En ce qui cncerne le traitement à prprement parlé, n prpse généralement la chirurgie cnventinnel. Le traitement endvasculaire est lui encre en curs d'évaluatin. Il existe également le traitement médical de la maladie qui crrespnd essentiellement au cntrôle des facteurs de risques (arrêt du tabac, cntrôle du diabète, du chlestérl ) Aujurd'hui, il n'existe aucun médicament permettant de freiner l'évlutin des anévrysmes. La chirurgie vasculaire: n part d'une zne saine jusqu'à une autre zne saine et n enlève la lésin. On a l'exclusin (ligature + pntage), la mise à plat (n uvre cmplètement l'anévrysme) et la résectin (n enlève ttalement l'anévrysme et n rétablit la cntinuité sanguine). Exclusin Mise à plat Résectin 5/12

6 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie La résectin est le traitement de référence, d'une part, elle élimine le risque de rupture et d'autre part le risque d'emblie puisque l'n a supprimé la zne ù il y avait le caillt Pur les patients en très mauvais état général, n peut prpser la mise en place d'une endprthèse, c'est un stent avec une cuverture étanche. Ses deux extrémités snt placées en zne saine en haut et en bas et cela permet d'exclure l'anévrysme. Cependant avec ce matériel nus smmes tributaires de ses capacités mécaniques mais également du risque de frmatin d'anévrysme sit juste au dessus u juste en dessus de l'extrémité de la prthèse qui cnduirait au remplissage de l'anévrysme initial. La durée d'efficacité des endprthèses est mins bnne que celui de la chirurgie cnventinnelle. Cnclusin : Anévrysme Pplité Pints Clefs (TRES IMPORTANT!) Ils tuchent les Hmmes Bilatéraux dans 50% des cas Rechercher un AAA asscié 30% des cas Le risque c est l ischémie de membre et l amputatin 6/12

7 C. Anévrysme de l'arte abdminale (AAA) I. Généralités SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie Ce snt les plus fréquents et les plus intéressants. Il s'agit tujurs d'une dilatatin anévrysmale. Attentin quand n parle de "destructin" de tissu, il s'agit en réalité d'une énrme prductin de matière cllagénique pur remplacer l'élastine détruite suite aux phénmènes inflammatires. Le risque principal de l'anévrysme de l'arte abdminale est la rupture! II. Circnstances de décuverte C'est principalement chez l'hmme de 65 ans, très suvent fumeur. A cet âge là, la prévalence est d'envirn 5%. La prévalence crrespnd à la présence d'anévrysme, c est-à-dire lrsqu'une partie de l'artère a un diamètre 1,5 fis supérieur à la partie sus-jacente. Elle ne crrespnd pas uniquement aux anévrysmes à risque et dnc qui divent être pérés. Les circnstances de diagnstique snt extrêmement caricaturales: -sit ils snt asymptmatiques et peuvent être dépistés lrs d'un brillant examen clinique lrsque l'n sent une masse pulsatile au niveau de l'abdmen u lrs d'un simple dépistage u encre une décuverte frtuite lrs d'une imagerie réalisée dans le cadre d'une autre pathlgie -Sit, ils snt symptmatiques et la principale plainte sera la duleur qui est surde et permanente. C'est une urgence car un anévrysme dulureux et jusqu'à preuve du cntraire un anévrysme rmpu et dnc ptentiellement mrtel. Ils existent d'autres cmplicatins : les emblies distales les cmpressins les fistules art-digestive/art-veineuse Ces cmplicatins snt beaucup plus rares. III. Diagnstic A l'examen clinique, n retruve une masse abdminale dure qui est: Epigastrique u mbilicale Médiane u latéralisée à gauche Pulsatile : synchrne au puls Expansive : écarte les digts en systle Attentin, cependant, car lrsque l'n palpe un anévrysme abdminale, les anses digestives snt autur, et n aura dnc une majratin de l'estimatin de la taille de ntre masse abdminale. De plus la palpatin de l'anévrysme chez le patient bèse est presque impssible. On peut également entendre un suffle lrs de l'auscultatin cardiaque car dans ces anévrysmes l'éculement est turbulent. 7/12

8 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie Evidemment il ne faut pas ublier de palper les creux pplités car l'assciatin est très fréquente (5 à 10% des cas) Le signe de De Bakey est imprtant à cnnaître car il permet d'affirmer la lcalisatin sus rénale d'un anévrysme: Si l'n peut placer le tranchant de la main entre la partie supérieure de la masse battante et le brd cstal inférieur gauche, le signe de De Bakey est dit psitif ce qui permet de cnfirmer sa lcalisatin sus rénale. S'il est négatif, l'anévrysme est plus haut, ce qui change les chses en terme de prise en charge. C'est imprtant car la prise en charge d'un anévrysme sus rénal sera plus facile à pérer car n uvrira l'arte en dessus des artères rénales et ainsi le rein sera encre perfuser. Un rein nn perfusé augmente de façn significative la mrtalité lrs de l'pératin. Pur cnfirmer le diagnstic et savir si le patient nécessite une prise en charge rapide, n prescrit un Echdppler de l'arte. Cet examen mrphlgique peut être prescrit dans le cadre d'un dépistage chez un patient à risque (patient de plus de 65 ans, bèse que l'n ne peut examiner ), chez le patient ayant déjà un anévrysme pplité, u tut simplement pur avir plus d'infrmatin suite à un examen clinique inquiétant. Il va également permettre de réaliser un suivi annuel de l'anévrysme lrsque celui-ci n'a pas encre nécessité une prise en charge pératire. Il permet un début d'explratin à la recherche : Du diamètre maximal antér-pstérieur De la distance entre les artères rénales et le pôle supérieur de l'anévrysme, c'est le cllet supérieur (très imprtant) D'un thrmbus intra-sacculaire D'une extensin aux artères iliaques D'un anévrisme pplité asscié Une fis le diagnstic réalisé à l'éch-dppler, n va prpser de faire un Angiscanner art-illiaque qui est un examen beaucup plus précis (mais irradiant et nécessitant une bnne clairance rénale). C'est l'examen de référence. Il permet une mesure plus précise de l'anévrysme rientant u nn vers une prise en charge chirurgicale. Il dnne une mesure très précise du cllet supérieur et permet de faire l'état du thrmbus et d'une éventuelle extensin aux iliaques. Dans cette indicatin d'anévrysme de l'arte abdminale, l'angi-irm est plutôt un examen de deuxième intentin. L'art-artérigraphie est quant à elle nn indiquée pur le diagnstic, c'est un mauvais examen dans l'étude des anévrysmes car il y a un risque imprtant de sus-estimer sa taille. En effet, il ne permet que la visualisatin du chenal circulant Il peut cependant être intéressant dans l'étude des petites artères calcifiées dans le cadre d'un bilan prépératire. 8/12

9 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie Les autres examens paracliniques intéressant à prescrire snt ceux du bilan cardi-vasculaire habituel pur cnnaître l'état général du patient: Recherche d une crnarpathie (Rx thrax, ECG, Ech, crnargraphie) Recherche d une insuffisance cardiaque (OMI,TJ,RHJ, Cardimégalie..) Dépistage chez les persnnes à risque athérmateux avec une ech-dppler des Trncs Supra Artique, une éch des creux pplité et un Bilan prépératire : Bilan de la fnctin respiratire : EFR, gazmétrie, radi du thrax Bilan de la fnctin rénale IV. Indicatins de dépistage Le dépistage peut être prpsé chez les patients à risque, c est-à-dire, les hmmes de plus de 65 ans, ntamment tabagiques, le patient avec la présence d une athérsclérse dans un autre territire (claudicatin d'rigine artérielle, celui qui a un anévrysme pplité ) u les patients ayant des antécédents familiaux d anévrismes (n prpse un dépistage des 50 ans). Il faut manier le dépistage avec prudence, car les cnséquences peuvent être très inquiétantes pur le patient. V. Évlutin Cmplicatins Les indicatins sur les anévrysmes hrmis lrsqu'ils snt dulureux, ne peuvent être prtées que sur leur diamètre. La principale cmplicatin est la rupture qui est l'évlutin spntanée d'un anévrysme nn pris en charges. Le risque de rupture est prprtinnel à la taille. Le diamètre est le seul paramètre pur cnnaître le risque de la lésin. L évlutin est expnentielle et essentiellement lié à la li de Laplace, c est-à-dire que plus l'anévrysme grssit plus la tensin pariétal est imprtante Le dévelppement anévrysmale à lieu entre 2 et 3 cm L'expansin a lieu entre 3 et 5,5cm et au dessus de 5,5 l'expansin devient de plus en plus rapide et le risque de rupture augmente frtement. 9/12

10 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie La cmplicatin principale est la RUPTURE. Il s agit de l effractin du mur artique qui permet au sang de passer en dehrs de la pari artique. (Sur le scanner n recherche du sang en dehrs de l'anévrysmes). La Mrtalité lrs de la rupture est de 80% et de 50% pur ceux qui arrivent à l'hôpital. Il existe deux catégries de rupture: La rupture antérieure dans le péritine libre (dans le ventre) La rupture pstérieur dans l espace rétr péritnéal. L'anévrysme se rmpt entre l'arte et le rachis et l'épanchement sanguin est "mieux cntenu" et les patients peuvent arriver à l'hôpital. C'est une pathlgie de très haute gravité A l'examen clinique, la rupture se présente sus la frme d'une triade: Duleur abdminale intense Hyptensin (puvant être transitire) &/u tableau de chc Masse abdminale pulsatile Un examen rapide et précis chez un patient de plus de 50 ans présentant une hyptensin et une duleur abdminal brutal sera crucial. La première chse à laquelle n dit penser est l'anévrysme. Le diagnstique se fait essentiellement par endscanner qui est rapide, et va également nus dnner des indicatins sur la prise en charge à suivre. Sus réserve que l'état hémdynnamique du patient le permette. C'est une urgence chirurgicale, avec manœuvres de réanimatin. Deux techniques snt pssibles: La chirurgie cnventinnelle La chirurgie endvasculaire Les autres cmplicatins : (vue rapidement) Emblies artérielles : Ischémie aiguë des membres inférieurs Blue te syndrme Cmpressin des rganes de visinage : (très rare) Dudénum : vmissements VCI : OMI, thrmbse Uretère : clique néphrétique Racines nerveuses : sciatalgies Crps vertébraux : lyse 10/12

11 SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie VI. Traitements et indicatins Le traitement se discute pur un anévrysme de plus de 5/5,5cm (en France 5cm) car c'est à partir de ce stade que le risque pératire devient plus intéressant que le risque lié à l'évlutin naturelle de la pathlgie. Une autre indicatin est la crissance rapide de l'anévrysme, c est-à-dire plus de 5mm en 6 mis u 1cm en 1 an. Et enfin tus les anévrysmes symptmatiques (dulureux) snt une indicatin pur la prise en charge pératire. Règle des tris 5 :(+++) A 5 cm de diamètre, n a un risque de 5% de rupture à 1 an et un risque de 5% de mrtalité pur la chirurgie. Si le diamètre est inférieur à 50 mm, il n'y a pas de traitement médical spécifique. Ce qui fnctinne, c'est le cntrôle des facteurs de risques Cardi-vasculaires et la surveillance: Techniques chirurgicales: Echgraphie tus les ans si Ø<40mm (éch graphie à 6 mis pssible pur vérifier qu'il n'y est pas une crissance rapide) Echgraphie tus les 6 mis si 40<Ø<50mm Chirurgie cnventinnelle : uverture du patient clampage de l'arte en haut uverture de l'anévrysme = mise à plat de l anévrisme Greffe avec une prthèse vasculaire cusu à ses deux extrémités à l'arte Traitement endvasculaire (même principe que pur l'anévrysme pplité) : utilisatin d'une endprthèse passage par l'artère fémrale psitinner à l'intérieur de l'arte Pur faire de l'endvasculaire, il faut que la zne d'ancrage entre les artères rénales et l anévrysme sit de qualité suffisante car c'est cela qui fait l'étanchéité de la méthde. Pur le traitement par endprthèse il y a dnc des cntres-indicatins en fnctin de l'anatmie du patient. Que ce sit la chirurgie cnventinnelle u la chirurgie endvasculaire, les deux techniques snt équivalentes. Généralement, n va prpser la technique légère (endvasculaire) pur les patients en mauvais état général et pur les patients en bn état général, les deux snt prpsées. Le traitement endvasculaire est à préférer chez des sujets à haut risque chirurgical avec des cnditins anatmiques favrables. Une autre méthde avec des résultats très prmetteurs est en curs d'évaluatin, ce snt les Endprthèses Fenêtrées. 11/12

12 Mrtalités du Traitement: (imprtant) Pur les AAA sus rénal le risque pératire pur: La chirurgie uverte est inférieur à5% SC Anévrysmes dégénératifs : Arte et périphérie La chirurgie endvasculaire est inférieur à 2% Purqui ne faisns nus pas que de la chirurgie endvasculaire alrs? Car celle-ci nécessite une surveillance à vie par scanner annuel et il est fréquent que cette pératin ait besin d'être reprise quelques années plus tard (elle est mins stable). A dix ans la mrtalité entre les deux grupes (endvasculaires et cnventinnelles) est équivalente. Cmplicatins pst-pératires: (vue rapidement) Précces : Tardives : Décès Syndrme crnaire aigu Insuffisance rénale aiguë Insuffisance respiratire Ischémie mésentérique Infectin de prthèse Faux anévrisme u sténse anastmtique Thrmbse de prthèse Cnclusin : AAA Pints Clefs: (Très imprtant) Hmme de plus de 65 ans La Rupture est le risque évlutif Diagnstique frtuit u dépistage Traitement règle des tris 5 Deux méthdes de traitement La chir. cnventinnelle durable mais invasive L endvasculaire peu invasif mais suivi à vie par imagerie 12/12

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 9 : ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX. Accidents vasculaires ischémiques : Les accidents ischémiques constitués (AIC) :

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 9 : ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX. Accidents vasculaires ischémiques : Les accidents ischémiques constitués (AIC) : UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 9 : ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX. Accidents vasculaires ischémiques : Les accidents ischémiques cnstitués (AIC) : Définitin : frme d'accident vasculaire cérébral caractérisé

Plus en détail

Définition : Fracture = solution de continuité d un os = rupture des 2 corticales

Définition : Fracture = solution de continuité d un os = rupture des 2 corticales Définitin : Fracture = slutin de cntinuité d un s = rupture des 2 crticales Etilgie : Traumatismes directs : - Fractures transversales, cmminutives - Cntusins, lésins des parties mlles +++ Traumatismes

Plus en détail

COLLEGE FRANÇAIS D ECHOGRAPHIE FŒTALE

COLLEGE FRANÇAIS D ECHOGRAPHIE FŒTALE Assciatin Li 1901 SIRET 411 994 718 000 38 NAF/APE : 7219Z N déclaratin d activité : 52 44 05765 44 auprès du préfet de régin des Pays de Lire Organisme n 1006 habilité à prpser des actins de DPC Organisme

Plus en détail

DPC Conduite de l examen échographique de dépistage du cœur normal et pathologique

DPC Conduite de l examen échographique de dépistage du cœur normal et pathologique DPC Cnduite de l examen échgraphique de dépistage du cœur nrmal et pathlgique Catégrie prfessinnelle Médecin Sage femme Gynéclgie médicale Echgraphiste titulaire d un DU d échgraphie bstétricale Gynéclgie

Plus en détail

Chap.2 Symétries et invariances Théorème de Gauss

Chap.2 Symétries et invariances Théorème de Gauss Chap.2 Symétries et invariances Thérème de Gauss 1. Cnséquences des symétries et invariances sur le champ électrstatique 1.1. Invariance par translatin 1.2. Invariance par rtatin 1.3. Symétrie plane 1.4.

Plus en détail

DPC Conduite de l examen échographique de dépistage du cœur normal et pathologique

DPC Conduite de l examen échographique de dépistage du cœur normal et pathologique DPC Cnduite de l examen échgraphique de dépistage du cœur nrmal et pathlgique Catégrie prfessinnelle Médecin Sage femme Gynéclgie médicale Echgraphiste titulaire d un DU d échgraphie bstétricale Gynéclgie

Plus en détail

Ensemble des thèmes traités dans la brochure. Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions de l épreuve.

Ensemble des thèmes traités dans la brochure. Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions de l épreuve. Instructins aux prfesseurs Dmaine : Ensemble des thèmes traités dans la brchure Travail à réaliser : Les élèves répndent aux questins de l épreuve. Matériel : Feuille de travail Slutin Travail individuel

Plus en détail

Etre capable de prévenir et identifier l accident de décompression (ADD) afin de limiter les risques et le cas échéant, d intervenir de façon adaptée.

Etre capable de prévenir et identifier l accident de décompression (ADD) afin de limiter les risques et le cas échéant, d intervenir de façon adaptée. LES ACCIDENTS DE DECOMPRESSION OBJECTIF Etre capable de prévenir et identifier l accident de décmpressin (ADD) afin de limiter les risques et le cas échéant, d intervenir de façn adaptée. JUSTIFICATION

Plus en détail

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. néphrectomie

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. néphrectomie FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT néphrectmie La BAU autrise les urlgues à utiliser le frmulaire ci-dessus à des fins de cnsentement éclairé dans le cadre de leur pratique. Tutefis, il est interdit

Plus en détail

Chap.5 Condensateur plan Dipôle électrostatique

Chap.5 Condensateur plan Dipôle électrostatique Chap.5 Cndensateur plan Dipôle électrstatique 1. Cndensateur plan 1.1. Mdélisatin du cndensateur plan 1.2. Champ et ptentiel électrstatique créés par le cndensateur 1.3. Capacité du cndensateur Lien avec

Plus en détail

TIERS PAYANT ETENDU SANTE-PHARMA NOTE TECHNIQUE - N 37 -

TIERS PAYANT ETENDU SANTE-PHARMA NOTE TECHNIQUE - N 37 - SANTE-PHARMA NTE TECHNIQUE - N 37 - Destinataires : Les crrespndants Dcumentatin déclarés. Paris, le 19 mai 2008 Madame, Mnsieur, Nus vus adressns, ci-jinte, la nte technique N 37. Elle a pur bjectif de

Plus en détail

Évaluation des méthodes de dépistage

Évaluation des méthodes de dépistage Évaluatin des méthdes de dépistage 1. INTRODUCTION 2 2. MESURE DE LA PERFORMANCE D'UN TEST DIAGNOSTIQUE 2 2.1. Identificatin des malades 2 2.2. Identificatin des nn-malades 3 2.3. Exemple 3 2.3.1. Chix

Plus en détail

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Mon corps en changement RENCONTRE 1

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Mon corps en changement RENCONTRE 1 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 1 Mn crps en changement CAHIER D ANIMATION NOTE À L INTERVENANT Ce dcument a été dévelppé pur sutenir les intervenants sclaires dans l animatin de la rencntre

Plus en détail

La physique en rapport avec l escalade

La physique en rapport avec l escalade La physique en rapprt avec l escalade Amrtissement d'une chute (vl) Frce de chc Facteur de chute Résistance du matériel Frce chc : Définitin La frce de chc est l'impact que va encaisser un grimpeur à la

Plus en détail

Quelle conséquence si mon organisation reçoit plus de o Chaque opérateur doit être capable d accueillir les chercheurs d emploi bruxellois

Quelle conséquence si mon organisation reçoit plus de o Chaque opérateur doit être capable d accueillir les chercheurs d emploi bruxellois Questins Répnses Que signifie : «Les mdalités d rientatin et de fnctinnement sernt définies ultérieurement dans une annexe à la cnventin» (cahier des charges, article 3.1.3., p. 12.) Les mdalités pratiques

Plus en détail

Le 28 Sept 2011 LE MATERIEL EN TRAUMATOLOGIE Mme Kern (FKD)

Le 28 Sept 2011 LE MATERIEL EN TRAUMATOLOGIE Mme Kern (FKD) Objectifs des sins - cnnaître les indicatins du matériel utilisé - Administrer des sins apprpriés aux patients bénéficiant des divers myens de cntentin - Mettre en place des surveillances Immbilisatin

Plus en détail

Chap.1 Lois générales de l électrocinétique

Chap.1 Lois générales de l électrocinétique Chap.1 Lis générales de l électrcinétique 1. Le curant électrique 1.1. Ntin de charge électrique 1.2. Nature du curant électrique 1.3. Intensité du curant électrique 2. La tensin électrique : une différence

Plus en détail

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYNTHÈSE Katelijne van Wensen MSc (CREM), Wijnand Brer MSc (CREM), Jhanna Klein MSc (adelphi), Jutta Knpf PhD (adelphi) Cette étude

Plus en détail

Mes idées initiales Guide d animation à l intention des conseillers pédagogiques et des formateurs

Mes idées initiales Guide d animation à l intention des conseillers pédagogiques et des formateurs Mes idées initiales Guide d animatin à l intentin des cnseillers pédaggiques et des frmateurs Avant même de cmmencer à discuter et à travailler sur l enseignement de la science et de la technlgie au primaire,

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Intrductin générale L rganisatin d un événement est une frmidable ccasin de srtir de sn train-train qutidien, que ce sit à la maisn u au travail. Il va fallir faire preuve de créativité, d inventivité,

Plus en détail

Instructions d utilisation des pinces pour la pose des hourdis (largeur = 600 mm).

Instructions d utilisation des pinces pour la pose des hourdis (largeur = 600 mm). Instructins d utilisatin des pinces pur la pse des hurdis (largeur = 600 mm). 1. Cnsignes générales de sécurité N utiliser que des pinces de FINGO pur pser des hurdis FINGO. Il est bligatire de prter des

Plus en détail

Normes de qualité. Guide de référence des patients

Normes de qualité. Guide de référence des patients Nrmes de qualité Guide de référence des patients Accuchement par vie vaginale après une césarienne Sins aux persnnes ayant eu une césarienne qui planifient leur prchain accuchement Mars 2017 Ébauche ne

Plus en détail

2. Créer la structure de classement et ouvrir les dossiers

2. Créer la structure de classement et ouvrir les dossiers Guide de gestin des dcuments et des archives pur les cmmunes valaisannes Versin 1.1 2. Créer la structure de classement et uvrir les dssiers Pur puvir retruver les dcuments et cmprendre les activités dnt

Plus en détail

Item 187 Anomalies de la vision d apparition brutale

Item 187 Anomalies de la vision d apparition brutale Item 187 Anmalies de la visin d apparitin brutale I. Dnnées de l interrgatire et de l examen II. Anmalie de visin unilatérale III. Anmalie de visin bilatérale Objectifs pédaggiques Natinaux Diagnstiquer

Plus en détail

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique?

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique? Dossier n 4 Un homme de 66 ans vous est adressé par son médecin traitant devant la découverte lors d un examen systématique d une masse abdominale pulsatile et expansive. Ses antécédents se résument à

Plus en détail

III. Organisation de l unité fonctionnelle (exemple de celle où travaille le prof).

III. Organisation de l unité fonctionnelle (exemple de celle où travaille le prof). I. Définitin. 1. Réelle identité, mais difficile à définir. Trp suvent mécnnue par les différentes instances. Différence de nature entre psychiatrie de liaisn et psychiatrie de secteur. Imprtance, fréquence

Plus en détail

EN PRATIQUE LES VITAMINES

EN PRATIQUE LES VITAMINES EN PRATIQUE LES VITAMINES Fiches ressurces ü Fiches pédaggiques enseignants 1 La vitamine D, sn rôle. Les besins en vitamine D Objectif : Cmprendre que la vitamine D est indispensable pur la slidité du

Plus en détail

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. vasectomie

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. vasectomie FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT vasectmie La BAU autrise les urlgues à utiliser le frmulaire ci-dessus à des fins de cnsentement éclairé dans le cadre de leur pratique. Tutefis, il est interdit

Plus en détail

METTRE EN PLACE DES CAFES

METTRE EN PLACE DES CAFES Janvier 2015 MISSION DEPARTEMENTALE POUR L ECOLE MATERNELLE METTRE EN PLACE DES CAFES LECTURE A L ECOLE MATERNELLE Département du PAS-DE-CALAIS Catherine LOHEZ, Cécile Lalux 2 Qu est-ce qu un «café lecture»?

Plus en détail

Chap.1 Vocabulaire de la Thermodynamique

Chap.1 Vocabulaire de la Thermodynamique Chap.1 Vcabulaire de la Thermdynamique 1. Descriptin d un système en thermdynamique 1.1. Système et milieu extérieur 1.2. Les tris états de la matière 1.3. Les différentes échelles de descriptin d un système

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA PREMIÈRE CONSULTATION DÉDIÉE ENTIÈREMENT AU SOMMEIL EN CORRÈZE ET RÉGION LIMOUSIN DOSSIER DE PRESSE

PRÉSENTATION DE LA PREMIÈRE CONSULTATION DÉDIÉE ENTIÈREMENT AU SOMMEIL EN CORRÈZE ET RÉGION LIMOUSIN DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE NATIONALE DU SOMMEIL VENDREDI 27 MARS 2015 CONFÉRENCE PUBLIQUE AU CENTRE MÉDICO- CHIRURGICAL LES CÈDRES, BRIVE LA GAILLARDE HALL D ACCUEIL - 11H- 13H00 PRÉSENTATION DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Plus en détail

Signification des nombres 2. Le symbolisme du nombre 3 2. Triplet symbolique 3. Le nombre trois qui conduit à l existence Texte 3

Signification des nombres 2. Le symbolisme du nombre 3 2. Triplet symbolique 3. Le nombre trois qui conduit à l existence Texte 3 1 Significatin des nmbres 2 Le symblisme du nmbre 3 2 Triplet symblique 3 Le nmbre tris qui cnduit à l existence Texte 3 Le nmbre tris qui cnduit à l existence Image 4 Quelques «clips» sur le tris et sur

Plus en détail

TAI044 Utiliser un script de questionnement et de résolution de problème TABLE DES MATIERES

TAI044 Utiliser un script de questionnement et de résolution de problème TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI044 Utiliser un script de questinnement et de réslutin de prblème TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 LA PROBLEMATIQUE DE L'UTILISATEUR... 3 2.1 COMMENT REAGIT-IL

Plus en détail

Chap.1 Systèmes linéaires en régime harmonique

Chap.1 Systèmes linéaires en régime harmonique Chap.1 Systèmes linéaires en régime harmnique 1. Etudier un système linéaire. Analyse de Furier Imprtance de la répnse harmnique.1. Décmpsitin en série de Furier d un signal péridique.. Analyse de Furier

Plus en détail

PRESENTER LA DP DANS LES ECOLES ZOOM

PRESENTER LA DP DANS LES ECOLES ZOOM COMMENT AVOIR UN RENDEZ-VOUS? PRESENTER LA DP DANS LES ECOLES ZOOM Par relatins le plus suvent Par démarchage Nadine : On peut envyer un mail, curt et accrcheur, à tus les gens susceptibles d être intéressés

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON

LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON Facturatin, Suivie de stck des prduits et des emballages, Gestin cmplète de cmptes client furnisseurs, gestin de la caisse. Cntact : Guy Armand BOPDA - guy.bpda@gbsys.net

Plus en détail

prostatectomie radicale

prostatectomie radicale FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT prstatectmie radicale La BAU autrise les urlgues à utiliser le frmulaire ci-dessus à des fins de cnsentement éclairé dans le cadre de leur pratique. Tutefis,

Plus en détail

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. maladie de La Peyronie

FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT. maladie de La Peyronie FORMULAIRE D'INFORMATION ET DE CONSENTEMENT maladie de La Peyrnie La BAU autrise les urlgues à utiliser le frmulaire ci-dessus à des fins de cnsentement éclairé dans le cadre de leur pratique. Tutefis,

Plus en détail

Le pardon avec le fils prodigue

Le pardon avec le fils prodigue Le pardn avec le fils prdigue Une rencntre de deux heures sur la décuverte du pardn avec la parable du Fils prdigue (Lc 15, 11-32), suivie d'une deuxième rencntre durant laquelle les enfants reçivent le

Plus en détail

Innervation du membre inférieur

Innervation du membre inférieur Innervatin du membre inférieur On rappel la chaîne sympathique latér-vertébral, qui s anastmse avec le plexus, et dnne des ganglins qui permettent de dnner aux membres l innervatin végétative. Le plexus

Plus en détail

Mise en forme avec les tableaux

Mise en forme avec les tableaux Mise en frme avec les tableaux Les tableaux se cmpsent de lignes et de clnnes, cmme les feuilles de calcul d Excel. Ils permettent de cntrôler la mise en page de tus les bjets d une page Web. Avec des

Plus en détail

L IMPORTANCE VITALE DE L EXPRESSION DES SENTIMENTS DANS L ENFANCE

L IMPORTANCE VITALE DE L EXPRESSION DES SENTIMENTS DANS L ENFANCE L IMPORTANCE VITALE DE L EXPRESSION DES SENTIMENTS DANS L ENFANCE par Alice Miller Seln Alice Miller, la censure des sentiments et des émtins des enfants cnstitue un meurtre psychique. Tant que l pinin

Plus en détail

Guide de formation : la gestion des Talents au sein de la plateforme Eurécia

Guide de formation : la gestion des Talents au sein de la plateforme Eurécia GUIDE de Frmatin Fil ruge mdule Entretiens Guide de frmatin : la gestin des Talents au sein de la platefrme Eurécia Intrductin Vici un Guide de frmatin cncernant le mdule ENTRETIENS INDIVIDUELS. Il permet

Plus en détail

Bonjour à tous, Le couple

Bonjour à tous, Le couple Bnjur à tus, Suite à plusieurs discussins, dans divers sujets, cncernant les servs et leurs caractéristiques, je m'aperçis que certains aspects de ceux-ci snt mal cmpris, ntamment en ce qui cncerne le

Plus en détail

Comprendre et Exploiter. un Arbre Phylogénétique. Menu

Comprendre et Exploiter. un Arbre Phylogénétique. Menu T. Leclerc - Cmprendre et expliter un arbre phylgénétique 1 Cmprendre et Expliter un Arbre Phylgénétique Bill Wattersn Menu 1. L arbre phylgénétique : un dcument qui racnte une histire évlutive... 2 2.

Plus en détail

Chap.1 La charge électrique, source du champ électrostatique

Chap.1 La charge électrique, source du champ électrostatique Chap.1 La charge électrique, surce du champ électrstatique 1. Interactin entre deux charges électriques pnctuelles 1.1. Li de Culmb (rappels) 1.2. Cadre de l étude : dmaine de validité de la li de Culmb

Plus en détail

PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT. La névrose chez l'enfant

PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT. La névrose chez l'enfant PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT La névrse chez l'enfant La psychlgie de l enfant (R. Scelles, T. Rebel) LA NÉVROSE INFANTILE La névrse infantile fait partie du prcessus de dévelppement psychique. Exemple

Plus en détail

Notice. Mesureur de vitesse. Présentation. 1. Introduction. 2. Contenu de l'emballage. Réf

Notice. Mesureur de vitesse. Présentation. 1. Introduction. 2. Contenu de l'emballage. Réf Ntice Mesureur de vitesse Réf. 06020 Présentatin 1. Intrductin Cet appareil permet de mesurer la vitesse instantanée d un mbile. Il est équipé d une cellule phtsensible qui va détecter le passage du mbile.

Plus en détail

LA CHIRURGIE AORTIQUE

LA CHIRURGIE AORTIQUE ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BENABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BENABDELLAH FES LA CHIRURGIE AORTIQUE EXPERIENCE DU SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DERMATOLOGIQUE

PRISE EN CHARGE DERMATOLOGIQUE SOMMAIRE PRISE EN CHARGE DERMATOLOGIQUE DE LA TRANSITION Fabien GUIBAL HOPITAL SAINT LOUIS PARIS Fabien.guibal@sls.aphp.fr EPILATION (transitin H/F) TRAITEMENT DE L ALOPÉCIE (chute de cheveux) (transitin

Plus en détail

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT Marketing Stratégique : Le mdèle SWOT Plan Intrductin : Partie I : Cnceptin Analyse SWOT Diagnstic interne Diagnstic externe Partie II : Etude de Cas 1. Présentatin de la sciété 2. Diagnstic du cas Cnclusin

Plus en détail

MK du syndrome du défilé cervicothoraco-brachial

MK du syndrome du défilé cervicothoraco-brachial MK du syndrme du défilé cervicthrac-brachial Cntenant Clavicule 1ere cte Scalènes Sub-clavier Petit pectral Apnévrses du sus-scapulaire et du dentelé antérieur Cntenu Plexus brachial Artère sus Clavière

Plus en détail

LA DECISION THERAPEUTIQUE

LA DECISION THERAPEUTIQUE FACULTE DE MEDECINE D ORAN MODULE D ETHIQUE MEDICALE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-21013 LA DECISION THERAPEUTIQUE Maitre-Assistant en Médecine Légale EHU d Oran FACULTE DE MEDECINE D ORAN MODULE D ETHIQUE

Plus en détail

Fiche 3. Lecture(s) Collège Sismondi

Fiche 3. Lecture(s) Collège Sismondi Fiche 3 Lecture(s) Cllège Sismndi 2009 2010 Fiche n 3 : Lecture(s) 1. Réflexins initiales Purqui lire? Tut travail intellectuel nécessite de lire de très nmbreuses pages de textes dnt les finalités varient.

Plus en détail

L euthanasie d un animal a pour but de provoquer sa mort humainement de manière à engendrer une douleur et une détresse minimale.

L euthanasie d un animal a pour but de provoquer sa mort humainement de manière à engendrer une douleur et une détresse minimale. Directin des services vétérinaires Prcédure nrmalisée de fnctinnement Objet : Euthanasie des rngeurs Numér : EU-1 Prtée : Ceci est une directive de la Directin des services vétérinaires à l'intentin des

Plus en détail

Mémo pour la saisie des données Evrest

Mémo pour la saisie des données Evrest Mém pur la saisie des dnnées Evrest Préalablement à la saisie, il faut avir rempli tus les champs du questinnaire sur papier, ntamment cncernant l identificatin et les cdes PCS et NAF. Pur vus cnnecter

Plus en détail

2. L ANALYSE D UN MARCHE DEFINITION D UN MARCHE : L OPTIQUE PRODUIT : L OPTIQUE OFFRE : Vision élargie Vision étroite. o o

2. L ANALYSE D UN MARCHE DEFINITION D UN MARCHE : L OPTIQUE PRODUIT : L OPTIQUE OFFRE : Vision élargie Vision étroite. o o 1 2. L ANALYSE D UN MARCHE 2.1 - DEFINITION D UN MARCHE : Visin élargie Visin étrite C est une duble lgique Optique Offre : le marché peut être défini cmme l ensemble des prduits étritement liés et cnsidérés

Plus en détail

Echo-doppler vasculaire

Echo-doppler vasculaire SYSTEME CARDIOVASCULAIRE Ech-dppler vasculaire 17/03/2014 LUCAS Claire L3 Système cardivasculaire Pr SARLON-BARTOLI (fait par la cca L. SABY) Relecteur 9 20 pages Ech-dppler vasculaire Plan A. Bases physiques

Plus en détail

Les parcours de motricité : un support d éducation physique à l école maternelle Animation pédagogique Cycle 1 J-L Allain CPD IA.

Les parcours de motricité : un support d éducation physique à l école maternelle Animation pédagogique Cycle 1 J-L Allain CPD IA. 1 Les parcurs de mtricité : un supprt d éducatin physique à l écle maternelle Animatin pédaggique Cycle 1 J-L Allain CPD IA. Apprche de la questin du pint de vue de l apprentissage mteur. Le parcurs, en

Plus en détail

UE 2.5.S3 - COURS MAGISTRAL N 1 : EXAMENS BIOLOGIQUES. Numération des formules sanguines : o Norme biologique : millions/mm 3.

UE 2.5.S3 - COURS MAGISTRAL N 1 : EXAMENS BIOLOGIQUES. Numération des formules sanguines : o Norme biologique : millions/mm 3. UE 2.5.S3 - COURS MAGISTRAL N 1 : EXAMENS BIOLOGIQUES. Numératin des frmules sanguines : Glbules ruges : Nrme bilgique : 4.5-5.5 millins/mm 3. Intérêt du dsage : hémrragie, maladies infectieuses. Hémglbine

Plus en détail

Les principaux types de réfutation

Les principaux types de réfutation Les principaux types de réfutatin C'est en écutant attentivement l argumentatin de sn adversaire que l n peut identifier les différentes catégries d arguments mises en avant et adapter sa stratégie de

Plus en détail

Contrôle C2 : TRCC-THEOREME DE PYTHAGORE (55 )

Contrôle C2 : TRCC-THEOREME DE PYTHAGORE (55 ) NOM et Prénm Classe de Quatrième Cntrat 2 Année 2012 2013 Cntrôle C2 : TRCC-THEOREME DE PYTHAGORE (55 ) Cmpte rendu : Si les 3 premiers exercices snt assez bien réussis grâce à une bnne préparatin (évaluatins

Plus en détail

Objectifs techniques par catégories

Objectifs techniques par catégories Objectifs techniques par catégries Ce dcument a pur but d expser les différents bjectifs des entraîneurs pur chacune des catégries. L bjectif pur tut le mnde au sein du club est de truver sn plaisir dans

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 25 et 26 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Lille Suivie par

Plus en détail

Evaluation des Pratiques Professionnelles Régionale sur l ANtibioprophylaxie en CHirurgie EPP RANCH Synthèse régionale

Evaluation des Pratiques Professionnelles Régionale sur l ANtibioprophylaxie en CHirurgie EPP RANCH Synthèse régionale Evaluatin des Pratiques Prfessinnelles Réginale sur l ANtibiprphylaxie en CHirurgie EPP RANCH Synthèse réginale MAI 2016 EPP Réginale sur l ANtibiprphylaxie en CHirurgie Présentatin des résultats réginaux

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisatin Table des matières 1. Intrductin Page 3 2. Plan par étapes Page 4 3. Trucs et astuces Page 6 2 Intrductin Merci d avir chisi une machine à feutrer GrVi! Nus vus infrmns que ce dcument

Plus en détail

1. Mobilisation et immobilisation pédiatrique (0 à 4 ans) Siège de bébé

1. Mobilisation et immobilisation pédiatrique (0 à 4 ans) Siège de bébé TECH. 5 TECH. 5 Prtectin spinale pédiatrique 1. Mbilisatin et immbilisatin pédiatrique (0 à 4 ans) Siège de bébé Si le siège de bébé présente une atteinte à la rigidité de sa structure, le bébé devra être

Plus en détail

PRIER ENSEMBLE. ANIMATION COURTE (30 min) DEROULEMENT. 1. Qu est-ce que la prière? (10 min)

PRIER ENSEMBLE. ANIMATION COURTE (30 min) DEROULEMENT. 1. Qu est-ce que la prière? (10 min) Frmatin Cnseil Presbytéral Parcurs 2 avancer ensemble PRIER ENSEMBLE Le CP vit sus le regard de Dieu, qui l aide dans sn discernement et ses décisins Cmment vivre la prière en cnseil cmme une dynamique

Plus en détail

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES. Téléphoner la semaine précédente pour connaître l heure d arrivée le premier jour.

CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES. Téléphoner la semaine précédente pour connaître l heure d arrivée le premier jour. CONSEILS AUX ELEVES STAGIAIRES 1 PREPARER SON STAGE Savir se présenter, se situer (la situatin actuelle, la frmatin et la filière envisagée), Réfléchir au cntenu du stage avant de s y présenter, S interrger

Plus en détail

Un monde en développement

Un monde en développement Aperçu de la leçn Un mnde en dévelppement Amener l élève à décuvrir les enjeux majeurs du mnde actuel, de cmprendre le rôle du Canada dans le dévelppement internatinal ainsi que de recnnaître les besins

Plus en détail

Date : 08 février Date : 14 février Version 1. Généralités

Date : 08 février Date : 14 février Version 1. Généralités Directin des services vétérinaires Prcédure nrmalisée de fnctinnement Objet : Prcédure générale pur les prélèvements sanguins Numér : P-16 Prtée : Ceci est une directive de la Directin des services vétérinaires

Plus en détail

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : 1988 06 69 0001 (Cette fiche annule et remplace, à cmpter du 7 nvembre 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITE

Plus en détail

La Bagagerie Bilan de l année 2013

La Bagagerie Bilan de l année 2013 C.A.I.O. Centre d Accueil d Infrmatin et d Orientatin La Bagagerie Bilan de l année 2013 C.A.I.O. 6, rue du Nviciat C.S 71343 33080 Brdeaux-Cedex 05.56.33.47.80-05.56.33.47.94 Depuis septembre 2011, le

Plus en détail

Programme de DPC : prise en charge et traitement des effets indésirables lies a l utilisation du citrate lors d une aphérèse

Programme de DPC : prise en charge et traitement des effets indésirables lies a l utilisation du citrate lors d une aphérèse Prgramme de DPC : prise en charge et traitement des effets indésirables lies a l utilisatin du citrate lrs d une aphérèse Cmité DPC du cngrès SFH Paris 2014 Et Grupe de Pairs La prise en charge d un effet

Plus en détail

Synthèse du guide parcours de soins Maladie coronarienne stable

Synthèse du guide parcours de soins Maladie coronarienne stable Synthèse du guide parcurs de sins Maladie crnarienne stable La maladie crnarienne stable recupe les différentes phases évlutives de l atteinte crnarienne, y cmpris le pst infarctus, à l'exclusin des situatins

Plus en détail

Physique Chimie Energie Cinétique Sécurité Routière

Physique Chimie Energie Cinétique Sécurité Routière Niveau 3 ème Prgramme : Physique Chimie Energie Cinétique Sécurité Rutière C - De la gravitatin à l énergie mécanique C2 - Énergie cinétique et sécurité rutière Dans les myens de transprt, l hmme cherche

Plus en détail

Item 304 Diplopie. Objectifs pédagogiques. I. Rappel anatomique, physiologique et sémiologique. A. Anatomie et physiologie

Item 304 Diplopie. Objectifs pédagogiques. I. Rappel anatomique, physiologique et sémiologique. A. Anatomie et physiologie Item 304 Diplpie I. Rappel anatmique, physilgique et sémilgique II. Orientatin du diagnstic Objectifs pédaggiques Natinaux Argumenter les principales hypthèses diagnstiques et justifier les examens cmplémentaires

Plus en détail

Module 7 - Edition 2006 - Item 93 page 1 Copyright CMIT ITEM N 93 : INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE. LEUCOCYTURIE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2006 - Item 93 page 1 Copyright CMIT ITEM N 93 : INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE. LEUCOCYTURIE OBJECTIFS TERMINAUX Mdule 7 - Editin 2006 - Item 93 page 1 ITEM N 93 : INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE. LEUCOCYTURIE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnstiquer une infectin urinaire chez le nurrissn, l enfant et

Plus en détail

24/1/2017-2ème journée régional des vigilances 1

24/1/2017-2ème journée régional des vigilances 1 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances 1 2 ème JOURNEE REGIONALE DES VIGILANCES 24 JANVIER 2017 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances 2 LIT MEDICAL 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances

Plus en détail

Fiche école maternelle

Fiche école maternelle Fiche écle maternelle Transfrmer un jeu de hasard en jeu cpératif Auteur : Evelyne VINCENT (AD 91) Présentatin De nmbreux uvrages de qualité prpsent des jeux pur s apprprier u renfrcer des savirs et cmpétences

Plus en détail

UNE BONNE METHODE DE PRISE DE NOTES

UNE BONNE METHODE DE PRISE DE NOTES UNE BONNE METHODE DE PRISE DE NOTES POURQUOI PRENDRE DES NOTES? Parce que : L écute, l attentin et la cmpréhensin snt meilleures quand n est actif (prendre des ntes = trier + refrmuler) ; Ta mémire est

Plus en détail

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié Buger mins pur buger mieux! Face aux cngestins rutières et aux séquelles envirnnementales, les Pays Bas intensifient le télétravail de manière drastique, le grupe Cisc généralise la téléprésence et aux

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pur sutenir la gestin et la revue diligente des prjets en ressurces infrmatinnelles Dcument d rientatin aux rganismes publics Annexe C Descriptin de la revue par les pairs Directin générale

Plus en détail

PIROUETT! Juin 2015 GENERALITES

PIROUETT! Juin 2015 GENERALITES GENERALITES 1.5.4. Pénalisatin : (juge difficulté (D) : 0,50 pint si la musique avec vix et parles est utilisée mais que l entraîneur ne mentinne pas sur la fiche fficielle D quel exercice utilise la musique

Plus en détail

MANUEL DU SUPERVISEUR

MANUEL DU SUPERVISEUR MANUEL DU SUPERVISEUR BANQUE MONDIALE IDEAS 42 Prgramme Filets Sciaux de sécurité Aut 2015 2 Table des matières I- Intrductin... 3 II- Prfil du superviseur... 3 III- Rôle et attributins du superviseur...

Plus en détail

Charte à l usage de la maturité bilingue français-anglais

Charte à l usage de la maturité bilingue français-anglais Charte à l usage de la maturité bilingue français-anglais Editin 2018 Directin générale de l'enseignement pstbligatire Rue Saint-Martin 24 1014 Lausanne AVANT LE DEPART (DGEP) Le chix des destinatins est

Plus en détail

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet 4.9. Gestin du prjet Cmme mentinné dans l'article 6 (1) a) du cntrat de subventin (CS), «Le CF s'engage à assurer une gestin prfessinnelle du prjet». Par cnséquent, le chef de file a pur respnsabilité

Plus en détail

Chapitre 2 La réflexion de la lumière Manuel, p. 41 à 76

Chapitre 2 La réflexion de la lumière Manuel, p. 41 à 76 . a) La péride (T) d une nde crrespnd au temps nécessaire à l nde pur effectuer un cycle cmplet. D après le graphique, T 4 3,2 s,00 s. b) f T,00 s 0,200 s- 0,200 Hz c) Il n est pas pssible de déterminer

Plus en détail

L Organigramme. L illustration de la pensée. La puissance et la souplesse réunies dans l Organigramme de CD7

L Organigramme. L illustration de la pensée. La puissance et la souplesse réunies dans l Organigramme de CD7 L Organigramme L illustratin de la pensée La puissance et la suplesse réunies dans l Organigramme de CD7 La clnne vertébrale Ntre Organigramme illustre la pensée. Il mntre le résultat sur une carte. Il

Plus en détail

Spondylarthropathies

Spondylarthropathies Spndylarthrpathies Ensemble d affectins rhumatismales caractérisées par : Facteurs génétiques : terrain HLA B27 Cible pathlgique : enthèse Fréquence de l atteinte sacr-iliaque et rachis Cncept de spndylarthrpathies

Plus en détail

Importation / Exportation Dans Sphinx V5

Importation / Exportation Dans Sphinx V5 Imprtatin / Exprtatin Dans Sphinx V5 Cette nte va vus dnner tus les détails cncernant les prcédures d exprtatins u d imprtatins de vs dnnées. Il est tut d abrd imprtant de savir quelle actin vus suhaitez

Plus en détail

CROISSANCE PERSONNELLE

CROISSANCE PERSONNELLE SOCIÉTÉ DE SAINT-VINCENT DE PAUL CONSEIL GÉNÉRAL INTERNATIONAL CROISSANCE PERSONNELLE 1 2 SOMMAIRE 1 POUR UNE VIE PLUS PLEINE ET PLUS HEUREUSE 2 PRENDRE SOIN DE SOI 3 LES VALEURS MORALES 4 24 MANIERES

Plus en détail

Cours n 5 : Diagramme de séquences

Cours n 5 : Diagramme de séquences UML : Langage de mdélisatin bjet unifié Curs n 5 : Diagramme de séquences 1) Rôle du diagramme de séquences : Le diagramme de séquence fait parties des diagrammes cmprtementaux (dynamique) et plus précisément

Plus en détail

1. TABLE DES MATIÈRES 2. LE RÉSUMÉ DU PROJET DE FORMATION 3. LE CONTEXTE DE LA FORMATION 4. LE PUBLIC VISÉ

1. TABLE DES MATIÈRES 2. LE RÉSUMÉ DU PROJET DE FORMATION 3. LE CONTEXTE DE LA FORMATION 4. LE PUBLIC VISÉ Cahier des charges pur la mise en place d une frmatin 1. TABLE DES MATIÈRES 1. TABLE DES MATIÈRES... 1 2. LE RÉSUMÉ DU PROJET DE FORMATION... 1 3. LE CONTEXTE DE LA FORMATION... 1 4. LE PUBLIC VISÉ...

Plus en détail

La coagulation : processus physiologique Exploration de la coagulation en pratique courante A) Généralités

La coagulation : processus physiologique Exploration de la coagulation en pratique courante A) Généralités Hématlgie UE I : Sciences bilgiques, pathlgiques, sémilgie Explratin de la cagulatin Semaine : n 9 (du 31/10/16 au 04/11/16) Date : 02/11/2016 Heure : de 11h15 à 12h15 Prfesseur : Pr. DUPONT Binôme : n

Plus en détail

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents Fiche pratique N 6 «Mise en place des évaluatins dans la structure» De qui s agit-il? 1 Réaliser des évaluatins de cmpétences s inscrit dans une démarche qu il s agit de prévir et d rganiser dans le temps,

Plus en détail

Chap 2 : Résolution de problèmes

Chap 2 : Résolution de problèmes Chap 2 : Réslutin de prblèmes Surce : Hatier maths LES DIVERS TYPES DE PROBLEMES 1. Qu est-ce qu un prblème? - Définitin du prblème sclaire (Jean Brun) : «Un prblème est généralement défini cmme une situatin

Plus en détail

Tutoriel ALGOBOX. Tutoriel Algobox

Tutoriel ALGOBOX. Tutoriel Algobox Tutriel ALGOBOX Tutriel Algbx 1 1. Intrductin Objectif de l'algrithmique : btenir d'une machine (rdinateur, calculatrice, rbt,...) qu'elle fasse certaines taches à ntre place. Prblème : expliquer à la

Plus en détail

ARTS INTERNES CHINOIS

ARTS INTERNES CHINOIS ARTS INTERNES CHINOIS Ces quelques pages nus permettrnt peut-être une meilleure apprche et cmpréhensin des exercices énergétiques Chinis, Japnais et autres. Mn intentin n'est pas de révlutinner ni de tut

Plus en détail

Recommandations en Pratique Clinique de Endométriose et Infertilité

Recommandations en Pratique Clinique de Endométriose et Infertilité Recmmandatins en Pratique Clinique de 2007 Endmétrise et Infertilité Endmétrise : facteur d infertilité? Endmétrise stade 1 et 2 Marcux, Parazzini (grade A) Taux de fertilité sans traitement en cas Marcux

Plus en détail