Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE"

Transcription

1 La pauvreté SMS Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE Julien Damon

2 UN SUJET DEVENU MAJEUR 1. Quelles définitions? 2. Quelle méthode? 3. Tout tient-il du niveau de vie? Pauvreté des liens vs Richesse des liens 4. Quels seuils? 5. Tableau de bord, indicateur unique ou indice agrégé? 6. La pauvreté a-t-elle (tant) augmenté? 7. Importance du temps : depuis quand mesure-t-on? Moyen-Âge, 1988? 8. Que penser de la pauvreté ancrée dans le temps? 9. Qui sont les pauvres? 10. Et les étudiants? II. I. Quelques mots d opinion La pauvreté et sa mesure monétaire III. Les évolutions/mutations IV. Les débats techniques UNE THÈSE : PAS D AUGMENTATION MAIS DES TRANSFORMATIONS

3 PESSIMISME AUTOUR DE LA PAUVRETÉ! La perception de l évolution de la pauvreté et de l exclusion depuis 5 ans et dans l avenir Source : BVA/DREES

4 Accord à l égard de l aide aux pauvres! Faire prendre en charge par la collectivité les familles aux ressources insuffisantes Crise de 1993 Crise plus contemporaine Source : CREDOC

5 ET TOUJOURS COMPRÉHENSION! Si certaines personnes vivent dans la pauvreté C est plutôt parce qu elles n ont pas eu de chance C est plutôt parce qu elles n ont pas fait d efforts Source : CREDOC

6 SEUIL DE PAUVRETÉ AUX YEUX DES FRANÇAIS Pour vous, en-dessous de quel revenu net par mois une personne seule peut être considérée comme pauvre dans un pays comme la France? (moyenne en ) Pas si loin du seuil, encore plus près du SMIC! Source : Baromètre Secours Populaire / Ipsos

7 UN SEUIL DE PAUVRETÉ «SUBJECTIF» Budget : il faut ainsi entre euros et 3515 euros selon la composition du ménage et son type de logement (social ou privé) Source : ONPES, 2015

8 AU CŒUR DE L APPROCHE MONÉAIRE Le niveau de vie et le revenu disponible UN OUTIL : ÉCHELLES D ÉQUIVALENCE ET RUC Niveau de vie = revenu disponible / nombre d UC

9 LE SEUIL (COMMUN) DE PAUVRETÉ 987 en en 2011 (en 2012) Source : INSEE, Observatoire des inégalités Seuils'de'pauvreté'mensuels'2011' Unité':'euros' '' Seuil'à'60'%'' Seuil'à'50'%'' Personnes'seules' 977' 814' Familles'monop.' avec'un'enfant' 1'270' 1'058' de'd'de'14'ans' Familles'monop' un'enfant'de'14' 1'466' 1'221' ans'ou'+' Couples'sans' enfant' 1'466' 1'221' Couples'avec'un' enfant'de'd'de'14' 1'759' 1'465' ans' Couples'avec'un' enfant'de'14'ans' 1'954' 1'628' ou'+' Couples'avec' deux'enfants'de' 2'052' 1'709' D'de'14'ans' Couples'avec' deux'enfants'de' +'de'14'ans' 2'443' 2'035'

10 18 UNE PAUVRETÉ EN HAUSSE?! Evolutions du taux de pauvreté (en %)! Seuil de pauvreté : 60 % du niveau de vie médian Source : INSEE

11 UNE PAUVRETÉ EN BAISSE?! Evolutions du nombre de pauvres (en milliers) Source : INSEE

12 LA SENSIBILITÉ AU SEUIL 13 millions, 9 millions ou 2 millions de pauvres? LES ENFANTS PAUVRES

13 UNE GÉOGRAPHIE. INDICATEUR LOCAL? Seine-Saint-Denis Haute-Corse Aude Pyrénées-Orientales Pas-de-Calais Gard Vaucluse Creuse Ardennes Hérault Nord Aisne Bouches-du-Rhône Paris Val-de-Marne Hautes-Pyrénées Oise Haut-Rhin Hauts-de-Seine Pyrénées-Atlantiques Landes Seine-et-Marne Vendée Loire-Atlantique Haute-Savoie Yvelines Taux de pauvreté départemental

14 LA PAUVRETÉ EN CONDITIONS DE VIE ,6 11,9 INSEE 8 difficultés sur ,1 5 EUROSTAT «Privation matérielle» 3 ou 4 critères sur Taux de privation matérielle sévère (Eurostat) Taux de pauvreté en conditions de vie (INSEE) Source : INSEE, EUROSTAT

15 LA PAUVRETÉ EN CONDITIONS DE VIE SUIT (SOURCE : INSEE) 16,0 14,0 12,0 10,0 Pauvreté monétaire Pauvreté en conditions de vie 8,0 6,0 4,0 2,0 0, Source : INSEE

16 PREMIÈRE GRANDE TRANSFORMATION : LE RAJEUNISSEMENT

17 20 18 URBANISATION DE LA PAUVRETÉ 17, ,8 14,3 12,4 15,0 13,1 15,8 13, , , Commune rurale Unité urbaine < habitants Unité urbaine de 20 à habitants Unité urbaine > habitants (sauf agglo.paris) Agglomération parisienne Source : INSEE

18 Aires urbaines Population des Taux de pauvreté ménages fiscaux en % Ville-Centre ,1 Paris Banlieue ,8 Couronne ,2 Ville-Centre ,0 Lyon Banlieue ,5 Couronne ,0 Ville-Centre ,1 Marseille - Aixen-Provence Banlieue ,4 Couronne ,4 Ville-Centre ,0 Toulouse Banlieue ,3 Couronne ,2 Ville-Centre ,2 Lille Banlieue ,5 Couronne ,6 Ville-Centre ,1 Bordeaux Banlieue ,1 Couronne ,0 Ville-Centre ,6 Nice Banlieue ,0 Couronne ,4 Ville-Centre ,0 Nantes Banlieue ,2 Couronne ,0 France métropole ,3

19 CONCENTRATION URBAINE (2010) ZUS Taux de pauvreté 36,1 (31 en 2007) Taux de pauvreté pour les moins de 18 ans 49,0 (44 en 2007) France métropolitaine 14,1 19,6 Taux de pauvreté pour les ans 42,5 (43,6 en 2007) 21,9 Taux de pauvreté pour les 65 ans et + 17,1 (13,1 en 2007) 10,4 Source : INSEE

20 «MONOPARENTALISATION» DE LA PAUVRETÉ (1) Source : INSEE Couples sans enfant Couples avec un enfant Couples avec deux enfants Personnes seules Couples avec trois enfants ou plus Familles monoparentales

21 «MONOPARENTALISATION» DE LA PAUVRETÉ (2) LE TAUX DE PAUVRETÉ 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0, Source : INSEE Familles monoparentales Couples avec trois enfants ou plus

22 «MONOPARENTALISATION» DE LA PAUVRETÉ (3) PAUVRES (EN MILLIERS) VIVANT DANS Source : INSEE Familles monoparentales Couples avec trois enfants ou plus

23 35 PART DES DÉPENSES CONTRAINTES DANS LE BUDGET DES MÉNAGES (EN %)# Source : INSEE Part des dépenses pré-engagées dans la consommation des ménages Part des dépenses de logement dans la consommation des ménages Part de la télévision et des télécommunications dans la consommation des ménages

24 À RETENIR - OBLIGATOIREMENT - Rajeunissement de la pauvreté - Urbanisation de la pauvreté - «Monoparentalisation» de la pauvreté - Problème des budgets contraints - Davantage de travailleurs pauvres - Dépendance accrue aux prestations - Et la question migratoire

25 ET VOUS LE CAS DES ÉTUDIANTS «Dans une "société d'abondance", le statut actuel de l'étudiant est l'extrême pauvreté». «De par sa situation économique d'extrême pauvreté, l'étudiant est condamné à un certain mode de survie très peu enviable. Mais toujours content de son être, il érige sa triviale misère en "style de vie" original: le misérabilisme et la bohème.»

26 ET VOUS LE CAS DES ÉTUDIANTS - Le rattachement au foyer fiscal des parents - Étudiants généralement aidés par leurs parents - Les études et la jeunesse comme investissement - Autonomie plus précoce / Indépendance plus tardive - Étudiants relativement mieux lotis que jeunes NEET - Un taux 2012 de 19,1 % (18,9 % en 2011) Pour détail : données détaillées de l'enquête Conditions de vie des étudiants

27 RICHESSE ET PAUVRETÉ ÉTUDIANTES (en un tableau) Approche «absolue» Fraction Approches «relatives» Seuils monétaires Conditions de vie Approche «administrative» Approches «ressenties» Pauvres Ne pas pouvoir étudier, se nourrir convenablement, se loger Les x % les plus pauvres De quel foyer? Privations de certains biens et services Boursiers. Bénéficiaires d aides sociales Part de la population s estimant pauvre, en difficulté Riches Fils à papa (mais comment mesurer?) Les x % les plus riches Abondance de tous ces mêmes biens et services? Dans des foyers ISF etc. Part de la population s estimant riche

28 CE N EST PAS ÉTERNEL (AU MOINS POUR LA PLUS GRANDE PARTIE DES PAUVRES) Nombre d années de pauvreté monétaire de 2003 à 2006 (INSEE) Nombre d années dans la pauvreté Personnes concernées (en %) 0 (non pauvre sur toute la période) 77,6 1 11,7 2 4,4 3 3,5 4 (pauvre sur toute la période) 2,8

29 SI CE N EST PAS ÉTERNEL, EN FLUX C EST TRÈS CONSÉQUENT. Pauvretés monétaire et en termes de conditions de vie : sur cinq années, un tiers de la populationa éte confrontée à la pauvrete (en %, INSEE) Types de pauvreté connus selon la durée passée en pauvrete Monétaire En termes de conditions de vie Monétaires ET en termes de conditions de vie ENSEMBLE Au moins un an 12,8 11,4 12,0 36,2 4 ou 5 ans 3,7 4,2 1,8 9,7 Champ : France métropolitaine, personnes de 16 ans ou plus en 2004, présentes dans le panel tous les ans de 2004 à Lecture : 36,2 % des personnes de 16 ans ou plus en 2004, présentes de 2004 à 2009, ont connu soit la pauvreté monétaire, soit la pauvreté en termes de conditions de vie, soit les deux pendant au moins un an (pas forcément la même année). Source : Insee, Panel SRCV-SILC (années de revenus, dans les enquêtes de 2004 à 2009).

30 D UN INDICATEUR UNIQUE À UN TABLEAU DE BORD

31 D UN INDICATEUR UNIQUE À UN TABLEAU DE BORD

32 DÉBAT SUR LA PAUVRETÉ ANCRÉE DANS LE TEMPS LES MICMAC DE LA MESURE. Un «indicateur central» établi en 2007 On «ancre» le seuil une année, et on ne le fait progresser que de l inflation

33 Merci de votre attention

Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE

Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE La pauvreté SMS 06 33 21 51 69 Cours 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE Julien Damon www.eclairs.fr UN SUJET DEVENU MAJEUR 1. Quelles définitions? 2. Quelle méthode? 3. Tout tient-il

Plus en détail

La pauvreté : concepts et mesures

La pauvreté : concepts et mesures La pauvreté : concepts et mesures Pas de définition unique et consensuelle consensuelle de la pauvreté et de l exclusion sociale Pauvreté Les concepts de pauvreté et d exclusion sociale Une définition

Plus en détail

Zoom pauvreté personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées. Conférence de presse du 12 juillet 2012

Zoom pauvreté personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées. Conférence de presse du 12 juillet 2012 Zoom pauvreté 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées Conférence de presse du 12 juillet 2012 Zoom des tableaux de bord de la précarité édition 2012 Les tableaux de bord de la précarité,

Plus en détail

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département

Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Thème : Orientation : Cohésion sociale et territoriale Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) Les disparités de niveau de vie en 2007 par département Le niveau de vie

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

État providence et société urbaine Cours 3. Pauvreté, lutte contre l exclusion (1) : comment définir et mesurer?

État providence et société urbaine Cours 3. Pauvreté, lutte contre l exclusion (1) : comment définir et mesurer? État providence et société urbaine Cours 3. Pauvreté, lutte contre l exclusion (1) : comment définir et mesurer? Julien Damon www.eclairs.fr Pauvreté et exclusion sont : - dans les esprits (des représentations)

Plus en détail

Filosofi. Séminaire de l observation urbaine, 13 novembre 2015

Filosofi. Séminaire de l observation urbaine, 13 novembre 2015 Filosofi Séminaire de l observation urbaine, 13 novembre 2015 Luc Brière, Chef de la division statistiques régionales, locales et urbaines, Département de l action régionale, Insee Filosofi 2012 1. Quelques

Plus en détail

Cours 1. INTRODUCTION

Cours 1. INTRODUCTION La pauvreté Cours 1. INTRODUCTION Julien Damon www.eclairs.fr QUELQUES MOTS SUR LE COURS 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE 3. PAUVRETÉ ET PROTECTION SOCIALE 4. LES ETATS-UNIS

Plus en détail

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse Observatoire UNPI des Taxes Foncières Conférence de presse 4 décembre 2008 I/ Présentation des taux régionaux Classement des plus forts taux régionaux en 2008 Classement par taux les moins Région Taux

Plus en détail

Présentation du RSA. Définitions. Sources. Sommaire. Effectuer une recherche sur l espace de la DREES. Navigation Thématique.

Présentation du RSA. Définitions. Sources. Sommaire. Effectuer une recherche sur l espace de la DREES. Navigation Thématique. Présentation du RSA [ 23 avril 2010 ] Définitions Le revenu de solidarité active (RSA) est une allocation qui complète les ressources initiales du foyer pour qu elles atteignent le niveau d un revenu garanti

Plus en détail

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel

SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel Pascal Chevalier, Jérôme Pujol (Insee) SELON l enquête Revenus fiscaux 2005, le niveau de vie moyen mensuel des individus est de 1550 euros. La moitié des individus ont un niveau de vie inférieur à 1360

Plus en détail

Contexte sociodémographique

Contexte sociodémographique Contexte sociodémographique Fiche 1 la population et son évolution InDICATEuRs > Taux de variation de la population entre 2005 et 2030 upopulation en 2009 (en milliers). upart de la population régionale

Plus en détail

Séquence 1 : Découvrir les lieux où j habite. La commune et le département

Séquence 1 : Découvrir les lieux où j habite. La commune et le département Séquence 1 : Découvrir les lieux où j habite. La commune et le département Séance 5 : Le département et la diversité des départements français. 1. Quelle est la diversité géographique des départements

Plus en détail

TARIFS COMPLEMENTAIRE SANTE :

TARIFS COMPLEMENTAIRE SANTE : TARIFS COMPLEMENTAIRE SANTE : DES INEGALITES REELLES ENTRE LES DEPARTEMENTS 14 novembre 2017 Assurer sa santé coûte de plus en plus cher ; dans ce contexte, Meilleureassurance.com, le comparateur d assurance

Plus en détail

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants :

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants : retraités par département, concernés par la baisse de la CSG I. Rappel de la mesure L amendement voté en loi de financement de la sécurité sociale vise à modifier les seuils permettant aux personnes retraitées

Plus en détail

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015 ,,,,17,,,00,,,96,,,09,,,,,11,,,,,15,05,96,,,,18,18,,,,,,,,,07,,,18,,,14,,91,,,,,,,98,,, 92,04 93, 94, 96, 97, 99, 100,96 102, 104, 106,04 107, 109, 111,07 112,,,,93,,12,,,03,,,,,95,,,,,,16,01,,,,,,,,,,,,,,06,,,02,,,99,,91,,,,,,,,13,

Plus en détail

CRÉDITS BANCAIRES DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des crédits au 31 juillet 2017 *

CRÉDITS BANCAIRES DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des crédits au 31 juillet 2017 * Le 25 septembre 2017 de France Métropolitaine * 13,5 28,3 301,6 456,7 1 047,5 41,9 16,1 7,5 1 913,1 Ile de France 9,8 27,8 186,6 107,4 262,6 21,1 13,1 5,3 633,6 75 Paris 5,8 19,9 144,6 61,9 90,5 15,9 11,2

Plus en détail

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune Répartition des émissions de par type d'opération et catégorie de commune Couronne périurbaine Commune multipolarisée Individuel Neuf 14 478 66.3% 22.8% 20 455 87.1% 32.2% 6 772 86.8% 10.7% 21 755 84.5%

Plus en détail

Où souhaitent acheter les Français?

Où souhaitent acheter les Français? Où souhaitent acheter les Français? Méthodologie Etude réalisée sur une extraction de 326 860 demandes déposées sur le site empruntis.com du 1 er juin 2016 au 31 mai 2017, sans critère de finançabilité

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

Crédits bancaires dans les régions françaises

Crédits bancaires dans les régions françaises Encours des au 31 août 2017* l exportation l équipement France Métropolitaine 12,4 26,8 298,9 459,6 1 063,8 40,2 15,7 7,0 1 924,4 Ile de France 8,9 26,4 182,2 107,1 267,7 20,7 12,7 5,3 631,0 75 Paris 5,5

Plus en détail

MESURES ET EVOLUTION DE LA PAUVRETE

MESURES ET EVOLUTION DE LA PAUVRETE Rapport 2007-2008 MESURES ET EVOLUTION DE LA PAUVRETE Avant de présenter les résultats en matière de mesure de la pauvreté et de l exclusion sociale il convient de rappeler que : - La définition de la

Plus en détail

Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014

Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014 Bilan statistique des EPCI à fiscalité propre au 1 er janvier 2014 SOMMAIRE 1 Evolution des EPCI à fiscalité propre depuis 2002 2 Répartition des groupements par nombre de communes regroupées 3 Répartition

Plus en détail

Répertoire ( / /9) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977

Répertoire ( / /9) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 Education nationale ; Direction des écoles ; Division de la formation et de la gestion administrative des personnels ; Bureau formation Initiale et continue des instituteurs (1970-1974) Répertoire (19770578/1-19770578/9)

Plus en détail

Panorama de La Réunion

Panorama de La Réunion Panorama de La Réunion Synthèse économique et sociale Valérie Roux Directrice régionale La croissance de la population et les transformations en cours 2 La croissance de la population ralentit Nombre d'habitants,

Plus en détail

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Jeudi 7 septembre 2017

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Jeudi 7 septembre 2017 Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français Jeudi 7 septembre 2017 Sommaire 1 Comment la plateforme MeilleursAgents devient la source d information immobilière la plus fiable? 2 La

Plus en détail

Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale en région Centre. Septembre 2013

Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale en région Centre. Septembre 2013 Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale en région Centre Plan de la présentation - rappel des concepts - approche territoriale - approche sociale 2 Rappel des concepts 1. Un individu (ou un ménage)

Plus en détail

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017 Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017 Sommaire 1 Comment la plateforme MeilleursAgents devient la source d information immobilière

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE

OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE OBSERVATOIRE DES TAXES FONCIÈRES SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES PÉRIODE 2010-2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 13 OCTOBRE 2016 1 INTRODUCTION CALCUL DE LA TAXE FONCIÈRE VALEUR LOCATIVE NETTE (valeur locative brute

Plus en détail

Spéciale «éco-prêts à taux zéro»

Spéciale «éco-prêts à taux zéro» Spéciale «éco-prêts à taux zéro» & 1 er trimestre 2016 En, 2 396 éco-prêts à taux zéro (contre 2 682 en 2014) ont bénéficié à des travaux de réhabilitation de systèmes d Assainissement Non Collectif par

Plus en détail

Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale Diagnostic territorial - Languedoc Roussillon 21 novembre 2013 Roger RABIER Direction de l Insee Insee Languedoc-Roussillon Pascal ETIENNE

Plus en détail

Contenu du fichier 2015 «décès»

Contenu du fichier 2015 «décès» Contenu du fichier 2015 «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département

Plus en détail

Effectif total 3. Le statut des agents.. 5. Poids des régions dans l effectif total 14. La catégorie professionnelle des agents.

Effectif total 3. Le statut des agents.. 5. Poids des régions dans l effectif total 14. La catégorie professionnelle des agents. Sommaire Effectif total 3 Le statut des agents.. 5 Poids des régions dans l effectif total 14 La catégorie professionnelle des agents. 15 Répartition selon la catégorie d établissement et évolution. 21

Plus en détail

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins vaccinables par département Page 5 - Prévisionnel de petits

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées

personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté en Midi-Pyrénées Auteurs : Christophe Bordet, Claire Boré Avec une personne sur sept vivant sous le seuil de pauvreté, Midi-Pyrénées est un peu plus concernée

Plus en détail

Instruction du 18 mai 2004 BOI 7 C-1-04

Instruction du 18 mai 2004 BOI 7 C-1-04 G / Dt Vte Imm Instruction du 18 mai 2004 BOI 7 C-1-04 Droit d enregistrement et taxe de publicité foncière. Taux, Abattements et exonérations applicables à compter du 1 er juin 2004 Cette instruction

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre L ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE ANNEXES Situation au 1 er janvier 2007 Tableau 106 : Effectifs des médecins inscrits à l 0rdre depuis

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010.

Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010. EXCLUSIF : la deuxième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de pratiiciiens ::

Plus en détail

Les nouveaux quartiers prioritaires en France métropolitaine

Les nouveaux quartiers prioritaires en France métropolitaine 13 Les nouveaux quartiers en France métropolitaine En France métropolitaine, 1 296 quartiers ont été définis en 214 dans le cadre de la réforme de la. Ils ont succédé aux 717 zones urbaines sensibles (Zus)

Plus en détail

Thème 1 - Dynamiques territoriales de la France contemporaine

Thème 1 - Dynamiques territoriales de la France contemporaine Thème 1 - Dynamiques territoriales de la France contemporaine Les différentes séquences composant ce thème : Les aires urbaines, une nouvelle géographie d une France mondialisée. Les espaces productifs

Plus en détail

Charges de personnel. Alpes de Haute- 04 Provence 2 1, Hautes-Alpes 2 2 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c.

Charges de personnel. Alpes de Haute- 04 Provence 2 1, Hautes-Alpes 2 2 n.c. n.c. n.c. n.c. n.c. 1 Personnel et budget Personnels Personnels ETP Charges de personnel Crédits fonctionnement Crédits investissement Subvention conseil départemental Recettes 01 Ain 3 2,38 125 257 24 304 0 0 116 125 02

Plus en détail

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes

Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus est de 105,50 dans les communes DÉMOGRAPHIE, OCCUPATION DU SOL ET LOGEMENT Prix des terrains à bâtir sur le littoral métropolitain en 212 et évolution depuis A RETENIR Le prix de vente au mètre-carré des terrains à bâtir en secteur diffus

Plus en détail

Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes 17-18/10/2013

Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes 17-18/10/2013 Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes 17-18/10/2013 Quelques rappels sur la région (1/2) 6,2 millions d'habitants, seconde région par sa population et sa superficie, Forte croissance de la population

Plus en détail

Les opérations d investissement

Les opérations d investissement Ministère de l intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales / DGCL Publication : «Les finances des départements en 2001» Les opérations d investissement Accélération des dépenses d'équipement

Plus en détail

Les visages de la précarité en France

Les visages de la précarité en France Les visages de la précarité en France Bousculons les idées reçues Avril 2012 A.T. Kearney Paris Sommaire Définition de la pauvreté et estimation du nombre de personnes concernées Quel sont les visages

Plus en détail

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) :

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : ANNEXE 1 FICIENTS DE Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : 1 DDE AIN 1,00 40 DDE LANDES 0,90 2 DDE AISNE 1,10 41 DDE LOIR-ET-CHER 3 DDE ALLIER

Plus en détail

La circulation méconnue de l épargne réglementée

La circulation méconnue de l épargne réglementée La circulation méconnue de l épargne réglementée P. Bouché, E. Decoster, L. Halbert Journée RAH / REHAL Cité Universitaire Internationale, Paris 10 Juillet 2014 Latts - 11/07/2014 1 Le contexte partenarial

Plus en détail

Taux d imposition 2017 des grandes collectivités locales

Taux d imposition 2017 des grandes collectivités locales Note d information - Mai 2017 Taux d imposition 2017 des grandes collectivités locales Cette note d information a été réalisée par : Jérôme BARBERET Tél. 06 89 70 55 46 jerome.barberet@forum-gv.com Celine

Plus en détail

SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 2015 Logement Hébergement Synthèse totale

SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 2015 Logement Hébergement Synthèse totale Activité 215 Source : InfoDALo (restitution TS1, données du 18 février 216) SUIVI D ACTIVITE ACTIVITE 215 Logement Hébergement Synthèse totale "logement" "logement" prises Dont nombre de logement et urgents)

Plus en détail

LES TRANSPORTS SCOLAIRES Année scolaire

LES TRANSPORTS SCOLAIRES Année scolaire MINISTERE DES TRANSPORTS DEPARTEMENT DES STATISTIQUES DES TRANSPORTS LES TRANSPORTS SCOLAIRES Année scolaire 1979-1980 55, rue Brillât-Savarin, 75658 PARIS Cedex 13 «._...«. Téléphone : 589.89.27 DECEMBRE

Plus en détail

Liste des centres de traitement MGEN

Liste des centres de traitement MGEN Liste des centres de traitement MGEN Numéro de 1 AIN 934 - Lyon 2 AISNE 935 - Lille 3 ALLIER 934 - Lyon 4 ALPES HTE PROVENCE 913 - Marseille 5 HAUTES ALPES 913 - Marseille 6 ALPES MARITIMES 913 - Marseille

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010 6 juillet 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses bénéficiaires

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010 31 mars 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses bénéficiaires

Plus en détail

Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale dans les Pays de la Loire

Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale dans les Pays de la Loire Eléments de diagnostic pauvreté inclusion sociale dans les Pays de la Loire 25 octobre Angers Plan de la présentation Cadrage des Pays de la Loire I. La pauvreté monétaire II. Quelles sont les populations

Plus en détail

Quelle Précarité dans la région

Quelle Précarité dans la région Quelle Précarité dans la région Nord-Pas-de-Calais? Carte publiée en 2008 Avec 16,8% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté en 2004, le Nord-Pas-de-Calais est la troisième région française la

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011.

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. EXCLUSIF : la troisième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de pratiiciiens

Plus en détail

Fin 2007, foyers franciliens ayant

Fin 2007, foyers franciliens ayant Le travail ne protège pas forcément de la pauvreté Quatre foyers à bas revenus sur dix comprennent au moins un travailleur Danie Chemineau Armelle Quiroga France-Line Mary-Portas Cellule technique de réflexion

Plus en détail

Parce qu elle est multiforme, la pauvreté peut

Parce qu elle est multiforme, la pauvreté peut Familles et pauvreté : aspects statiques et dynamiques Jean-Paul Lorgnet Jérôme Pujol INSEE Division Revenus et patrimoine des ménages. Mots clés : Pauvreté Pauvreté monétaire Familles pauvres. Parce qu

Plus en détail

L Emploi sur le Littoral en 2009 et son Évolution

L Emploi sur le Littoral en 2009 et son Évolution ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES L Emploi sur le Littoral en 2009 et son Évolution Les fiches thématiques Analyse socio-économique générale A RETENIR En 2009 : Le taux de chômage est plus

Plus en détail

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général Secrétariat général Direction des ressources humaines MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS _ MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE _ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre.

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. EXCLUSIF : la quatrième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2012. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de prattiiciiens

Plus en détail

Sociétés urbaines et politiques publiques Cours 2 Mesures de la pauvreté et politiques de lutte contre l exclusion Julien Damon

Sociétés urbaines et politiques publiques Cours 2 Mesures de la pauvreté et politiques de lutte contre l exclusion Julien Damon Sociétés urbaines et politiques publiques Cours 2 Mesures de la pauvreté et politiques de lutte contre l exclusion Julien Damon www.eclairs.fr Pauvreté et exclusion sont : - dans les esprits (des représentations)

Plus en détail

Les contraventions dressées pour violences par les unitées de la Gendarmerie nationale en 2014

Les contraventions dressées pour violences par les unitées de la Gendarmerie nationale en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Nadia amrous chargée d études statistiques La criminalité en France Rapport de l Observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

Etude de la participation financière des personnes accompagnées exigée par l'aide Sociale départementale pour leur accompagnement social

Etude de la participation financière des personnes accompagnées exigée par l'aide Sociale départementale pour leur accompagnement social Etude de la participation financière des personnes accompagnées exigée par l'aide Sociale départementale pour leur accompagnement social Résultat de l'enquête 2013/2014 auprès des SAVS et SAMSAH du territoire

Plus en détail

Arrêtés préfectoraux points spécifiques

Arrêtés préfectoraux points spécifiques 550-1 Texte non paru au Journal officiel 249 Circulaire UHC/QC3 n o 2005-2 du 27 janvier 2005 relative à l abrogation des ordonnances préfectorales non conformes avec la réglementation ascenseurs NOR :

Plus en détail

R.O.F. - Les chiffres de la démographique : Janvier 2014

R.O.F. - Les chiffres de la démographique : Janvier 2014 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2014 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

Indicateur : densité de population des communes littorales (métropole et outre-mer) en 2006 et évolution récente

Indicateur : densité de population des communes littorales (métropole et outre-mer) en 2006 et évolution récente Indicateur : densité de population des communes littorales (métropole et outre-mer) en 2006 et évolution récente Contexte Les communes littorales hébergent plus de six millions de résidents permanents.

Plus en détail

Contenu du fichier «mariages»

Contenu du fichier «mariages» Contenu du fichier «mariages» Liste des s Code Libellé Page AMAR Année de mariage 2 ANAISF Année de naissance de l'épouse 2 ANAISH Année de naissance de l'époux 2 DEPDOM Département de domicile après le

Plus en détail

Quelles inégalités entre les territoires?

Quelles inégalités entre les territoires? France stratégie 2017/2027 Dynamiques et inégalités territoriales Michel David Insee/Département de l action régionale Plan de l intervention Introduction : quelques principes pour l analyse des inégalités

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Arrêté du fixant les quotas départementaux dans les limites desquelles

Plus en détail

Portrait social de l Aquitaine A la découverte du rôle économique et social des Caf

Portrait social de l Aquitaine A la découverte du rôle économique et social des Caf Portrait social de l Aquitaine A la découverte du rôle économique et social des Caf Des acteurs de la solidarité nationale Portrait social de l Aquitaine Deuxième édition du Cahier des données sociales

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

Baromètre de la générosité CerPhi - France générosités

Baromètre de la générosité CerPhi - France générosités aromètre de la générosité CerPhi - rance générosités Résultats basés sur les données du Ministère de l Economie et des inances Données sur les revenus déclarés pour 2013 Etude réalisée par Jean-rançois

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 20 novembre 2014 PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 20 novembre 2014 PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 20 novembre 2014

Plus en détail

Les chiffres clés de la chasse en France

Les chiffres clés de la chasse en France Les chiffres clés de la chasse en France 2006 Chiffres nationaux 2006 +,054 % 1 360 988 en 2006 1 353 627 en 2005 2 ème sport en nombre de licenciés derrière le football et devant la pêche, très loin devant

Plus en détail

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison NOTE Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison 2015-2016 Secteur Licences, 19 janvier 2017 Liste de diffusion : Conseil d Administration, ligues, comités, siège,

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010 17 septembre 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 29 décembre 2009 fixant la liste et le classement par groupes des emplois de direction des directions départementales interministérielles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 30 décembre 2015 modifiant l arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d

Plus en détail

Contenu du fichier 2014 «mariages»

Contenu du fichier 2014 «mariages» Contenu du fichier 2014 «mariages» Liste des s Code Libellé Page AMAR Année de mariage 2 ANAIS1 Année de naissance du conjoint 1 2 ANAIS2 Année de naissance du conjoint 2 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités?

REVENU PRÉCARITÉ. Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? REVENU PRÉCARITÉ Appréhender les ressources et le niveau de vie des ménages? Mesurer la pauvreté? Analyser les inégalités? http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=video-pauvrete.htm

Plus en détail

Liste des centres de traitement MGEN

Liste des centres de traitement MGEN Liste des centres de traitement MGEN Numéro de 1 AIN 934 - Lyon 2 AISNE 935 - Lille 3 ALLIER 934 - Lyon 4 ALPES HTE PROVENCE 913 - Marseille 5 HAUTES ALPES 913 - Marseille 6 ALPES MARITIMES 913 - Marseille

Plus en détail

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD 2006-2007 1 Académie d'aix-marseille académique des Alpes Hautes-Alpes Bouche du Rhône Vaucluse de Haute-Provence (n envoie pas de travaux au jury) établissements 2 3

Plus en détail

IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département

IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département Region ALSACE- CHAMPAGNE- ARDENNE- LORRAINE AQUITAINE- LIMOUSIN- POITOU- CHARENTES AUVERGNE- RHONE-ALPES IMMATRICULATIONS TRACTEURS STANDARDS Toutes marques par département Octobre Octobre 2015 Cumul Janvier

Plus en détail

Statistiques trimestrielles PTZ

Statistiques trimestrielles PTZ RÉPARTITIONS RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE - EFFECTIFS Sous Région Neuf quotité de HLM travaux tranche 1 tranche 2 tranche 3 individuel collectif 1-2 3 ou plus Ardennes 43 21 22 0 10 4 29 43 0 18 25 Aube

Plus en détail

ANNEXES PORTANT SUR LES OPERATIONS FINANCEES PAR AU MOINS UN PAS ANNEXES PORTANT SUR LES OPERATIONS FINANCEES PAR DES PAS SEULS

ANNEXES PORTANT SUR LES OPERATIONS FINANCEES PAR AU MOINS UN PAS ANNEXES PORTANT SUR LES OPERATIONS FINANCEES PAR DES PAS SEULS ANNEXES PREAMBULE ANNEXES PORTANT SUR LES OPERATIONS FINANCEES PAR AU MOINS UN PAS Annexe 1 : Annexe 2 : Caractéristiques des opérations PAS par génération Parts de marché des établissements pour les opérations

Plus en détail

Grande pauvreté et réussite scolaire Le choix de la solidarité pour tous Rapport de Jean-Paul Delahaye

Grande pauvreté et réussite scolaire Le choix de la solidarité pour tous Rapport de Jean-Paul Delahaye Grande pauvreté et réussite scolaire Le choix de la solidarité pour tous Rapport de Jean-Paul Delahaye Formation des directeurs en REP et REP+ Mardi 24 mai 2016 Ordre du jour Comprendre la grande pauvreté

Plus en détail

La territorialisation de la vulnérabilité énergétique des ménages Le cas du transport du quotidien. Florian Vanco, CERTU

La territorialisation de la vulnérabilité énergétique des ménages Le cas du transport du quotidien. Florian Vanco, CERTU La territorialisation de la vulnérabilité énergétique des ménages Le cas du transport du quotidien Florian Vanco, CERTU La vulnérabilitédes ménages face au couple logement / transports? Source : Center

Plus en détail

Cours 1. INTRODUCTION

Cours 1. INTRODUCTION La pauvreté Cours 1. INTRODUCTION Julien Damon www.eclairs.fr QUELQUES MOTS SUR LE COURS 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITIONS ET ÉVOLUTIONS DE LA PAUVRETÉ EN FRANCE 3. PAUVRETÉ ET PROTECTION SOCIALE 4. LES ETATS-UNIS

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. CNAF Caisse nationale des allocations familiales

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. CNAF Caisse nationale des allocations familiales ADMINISTRATION Autorités administratives indépendantes, établissements et organismes CNAF Caisse nationale des allocations familiales _ Décision du 30 juin 2015 portant mission nationale NOR : AFSX1530481S

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2016 Fichier Sport-Loisir Liste des variables : AN COUVERT DCIRIS DEP DEPCOM ECLAIRE NB_AIREJEU NB_EQUIP NB_SALLES REG TYPEQU Année Équipement(s) couvert(s)

Plus en détail

Evolution de l'organisation des activités sociales à La Poste

Evolution de l'organisation des activités sociales à La Poste Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Ressources Destinataires Tous services Contact HELAINE Jean-Pierre Tél : 01.41.24.40.06 Fax : 01.41.24.40.61 E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009

Plus en détail

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE 1. Ventilation des suppressions d emplois par catégorie (suppressions nettes des transferts TP et du redéploiement CF) CATEGORIE DÉPARTEMENT

Plus en détail

Statistiques 2015 LES LICENCES FFGOLF 2012 : : : Année 2015: (-0,20%)

Statistiques 2015 LES LICENCES FFGOLF 2012 : : : Année 2015: (-0,20%) Statistiques 2015 LES LICENCES FFGOLF 2012 : 422 761 2013 : 414 249 2014 : 408 388 Année 2015: 407 569 (-0,20%) Statistiques ffgolf 2015 CHIFFRES CLÉS Dans les dix dernières années En 2015 o 10% de croissance

Plus en détail

1 er Baromètre de l immobilier ORPI-CREDOC. Immobilier 2007 : «Le parcours du combattant»

1 er Baromètre de l immobilier ORPI-CREDOC. Immobilier 2007 : «Le parcours du combattant» 1 er Baromètre de l immobilier ORPI-CREDOC Immobilier 2007 : «Le parcours du combattant» 1 Le logement, 1 er poste de dépenses des ménages 25% 20% Le logement connaît la plus forte progression, avec la

Plus en détail

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE MARDI 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESSE PRÉ-PLAINTE EN LIGNE Opérationnelle dans l Orne à partir du 7 janvier La pré-plainte en ligne (PPEL) est un téléservice permettant à une victime

Plus en détail

Répertoire ( / /26) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977

Répertoire ( / /26) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 Intérieur ; Direction générale de l'administration ; Direction des personnels, des affaires politiques et de l'administration territoriale ; Sous-direction des affaires politiques ; Bureau Elections, études

Plus en détail

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION. Situation au 30 Septembre 2011

SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION. Situation au 30 Septembre 2011 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS SALAIRES DE REFERENCE ET TAUX MENSUELS D INDEMNISATION FRANCE METROPOLITAINE Situation au 30 Septembre 2011 19 mars 2012 Le salaire mensuel moyen de référence

Plus en détail