LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DENSITE CALORIQUE. Damien GALTIER, diététicien"

Transcription

1 LA DENSITE CALORIQUE

2 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

3 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

4 Diététique et équilibre alimentaire La diététique doit assurer les besoins de chacun la santé des individus les rôles de l alimentation DONNEZ DES CONSEILS POSITIFS PLUTÔT QUE DE DICTER DES INTERDITS OU DE DIABOLISER CERTAINS ALIMENTS TENDRE VERS L EQUILIBRE ALIMENTAIRE

5 Diététique et équilibre alimentaire FRUITS ET LEGUMES PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS LAIT ET PRODUITS LAITIERS VIANDES, PRODUITS DE LA PECHE, ŒUFS MATIERES GRASSES PRODUITS SUCRES BOISSONS SEL AU MOINS 5 / JOUR A CHAQUE REPAS ET SELON L APPETIT 3 PAR JOUR 1 A 2 FOIS / JOUR (Poisson: au 2 x / sem.) LIMITER LA CONSOMMATION LIMITER LA CONSOMMATION DE L EAU A VOLONTE LIMITER LA CONSOMMATION

6 Diététique et équilibre alimentaire Repas principaux: - 2 à 3 légumes (crus, cuits) ou fruits - 1 «protéines» (viandes, poissons, œufs ) - 1 féculents (pâtes, riz, pom. de terre, lég. secs ) - 1 produit laitier (fromage, yaourt ) - 1 boisson (seule l eau est vitale) - du pain (suivant appétit, activités, habitudes )

7 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

8 Damien GALTIER: Balance calorique Augmenter les dépenses caloriques au quotidien: l activité physique POIDS Contrôler l apport Calorique quotidien

9 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

10 Faut-il manger plus pour maigrir? Exemples de repas pris par une patiente avant son hospitalisation Réflexion : je n ai pas beaucoup mangé : 250 g 550 kcal 300 g 600 kcal

11 Faut-il manger plus pour maigrir? Exemples de repas pris par une patiente durant son hospitalisation Réflexion : je mange plus : 750 g 800 g 600 kcal 550 kcal

12 Faut-il manger plus pour maigrir? AVANT HOSPI DURANT HOSPI 550 kcal pour 250 g 550 kcal pour 800 g 600 kcal 300 g 600 kcal 750 g Moyenne: 210 kcal / 100 g ingérés Moyenne: 75 kcal / 100 g ingérés 250 kcal pour 50 g

13 Faut-il manger plus pour maigrir? Activité physque Densité Calorique Quantité calorique

14 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

15 EQUILIBRE DES REPAS FAIM / SATIETE Récepteurs biologiques, physiologiques Récepteurs sensitifs REGULATION PHYSIOLOGIQUE EQUILIBRE CALORIQUE QUOTIDIEN Contrôle conditionné de la balance Apports / Dépenses caloriques Possible notamment si densité ne dépasse pas 100 à 150 kcal 100 g ingérés Le Magnen J., Faim et satiété : prise alimentaire et régulation nutritionnelle, Encycl. Méd. Chir. (Paris-France), Glandes-Nutrition, C10, : 14 Harris R.B., Role of set-point theory in the regulation of energy balance. The Federation of American Societies for Experimental Biology Journal, 1990, 4 :

16 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

17 La densité énergétique Densité «calorique» faible Densité «calorique» moyenne Densité «calorique» élevée < à 100 kcal pour 100g. d aliments ou de préparations Laitages (yaourts, from. blanc 0 à 20 % ), Fruits, Tous les légumes verts, Viandes maigres, Poissons maigres Entre 100 et 200 kcal pour 100 g. d aliments ou de préparations Poissons gras, féculents (pâtes, riz, maïs, légumes secs ) Viandes mi-grasses, Pommes de terre, Avocats > à 200 kcal pour 100g. d aliments ou de préparations Viandes grasses, Charcuteries, Frites, Biscuits (salés, sucrés), Chocolat, Gâteaux, Tartes (sucrées, salées), Chips

18 La Densité Énergétique pour un même plat

19 La Densité Énergétique pour un même plat

20 Contrôle de poids et densité calorique des aliments Contrôler son poids en : - privilégiant les aliments à faible densité énergétique - évitant de dépasser les 150 kcal pour 100 g ingérés - mangeant surtout en volume pour se rassasier et non en quantité calorique - n interdisant rien, mais en proposant d associer des aliments à forte densité calorique à des aliments à faible densité (salade verte avec frites par exemple)

21 LA DENSITE CALORIQUE 1. Diététique et équilibre alimentaire 2. Balance calorique et régulation pondérale 3. Manger plus pour contrôler son poids 4. La régulation de la prise alimentaire 5. Application pratique de la densité 6. A vous de jouer

Les Repères de consommation

Les Repères de consommation GEMRCN et NUTRITION Les Repères de consommation Lait et produits laitiers (fromages, yaourts) A chaque repas 3 à 4 fois par jour Les Produits sucrés Limiter la consommation Les Matières grasses Limiter

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Evolution de la consommation alimentaire en France / Adultes et enfants

Evolution de la consommation alimentaire en France / Adultes et enfants Evolution de la consommation alimentaire en France / Adultes et enfants Les données présentées sont issues des études individuelles nationales de consommation alimentaire (INCA et INCA2) réalisées en et

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION La compétition pour un sportif est l aboutissement de nombreux efforts. C est pourquoi il est important d avoir une alimentation appropriée afin de mette toutes

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1, D où viennent nos aliments? 2 Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 2 1, D où viennent nos aliments? Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

mon enfant en surpoids?

mon enfant en surpoids? Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids? De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l

Plus en détail

être étudiant-e et manger sainement, c est possible!

être étudiant-e et manger sainement, c est possible! être étudiant-e et manger sainement, c est possible! Santé et alimentation 2 «Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» HIPPOCRATE Par manque de temps et/ou d argent,

Plus en détail

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS Les clés d une bonne alimentation Pour mieux choisir son alimentation, il est rassurant de savoir qu aucun aliment, ni aucune famille d'aliments, ne réalise à

Plus en détail

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline Alimentation 2 4 Ans Dr Decline 14/12/2016 Répartition des repas chez l'enfant de 1 à 3 ans Répartition de la Valeur Energétique 30% 15% 408 Kcal 204 Kcal 340 Kcal 408 Kcal 25% 30% Petit Déjeuner Déjeuner

Plus en détail

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte A qui s adresse t-il? ➄ Aux sujets âgés souffrant d obésité,

Plus en détail

Messages nutrition santé

Messages nutrition santé Fiche A1 Des éléments de connaissance Les avancées de la recherche précisent le rôle que joue tant l inadéquation des apports alimentaires que l insuffisance d activité physique et la sédentarité dans

Plus en détail

L'équilibre alimentaire

L'équilibre alimentaire L'équilibre alimentaire entrées sorties POIDS Equilibre alimentaire équilibre alimentaire = couverture des besoins pas de carence pas d'excès équilibre sur la semaine Besoins nutritionnels Sujet sain varie

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Lifestyle Balanced Solutions Un programme proposé par Amway Connaissances générales et informations détaillées Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition

Plus en détail

Lifestyle Balanced Solutions

Lifestyle Balanced Solutions Programme Amway Lifestyle Balanced Solutions Informations de fond Dr. Claudia Osterkamp Parcours professionnel : Diplômée de l Université de Munich en Nutrition et Science de l Alimentation. Nutritionniste

Plus en détail

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Pourquoi un équilibre alimentaire? Pour apporter tous les nutriments, les vitamines et les minéraux à l organisme Pour être en bonne santé Pour une

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 L alimentation, la meilleure alliée pour notre santé Notre alimentation joue un rôle essentiel pour construire notre santé. En revanche, une «alimentation

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Diaporama d information à l adresse des parents d élèves en écoles maternelles et des partenaires Quelques données: L'Alsace est la 2ème

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Un apport suffisant en nutriments Les aliments apportent à l organisme diverses substances dénommées nutriments (glucides,

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS

FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS Chers Parents, Chers Elèves, La Ville de Sierre en collaboration avec la Direction des Ecoles a mis en place depuis quelques années

Plus en détail

Nutrition. Bien manger pour une bonne santé. Fruits et légumes. Féculents

Nutrition. Bien manger pour une bonne santé. Fruits et légumes. Féculents Nutrition Bien manger pour une bonne santé La nutrition fait partie intégrante de notre hygiène de vie. Complétée d une activité physique de l ordre de 30 minutes par jour, elle est gage de bonne santé!

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

Bien Manger pour Bien Bouger

Bien Manger pour Bien Bouger «Sport et Santé» Bien Manger pour Bien Bouger Claude CAYRAC Professeur CREPS de Toulouse Nutrition du sport CONCLUSION La Raison au service de la Passion : Manger de tout, RAISONNABLEMENT, sans oublier

Plus en détail

La composition du pique-nique

La composition du pique-nique Les repas La composition du pique-nique Salle avec tableau extérieur Objectifs de l atelier : Déterminer l origine et classer les aliments. Connaître les aliments préconisés pour un pique-nique. Équilibrer

Plus en détail

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers Objectifs pour les personnes en situation de handicap Apporter des informations adaptées sur la prévention des cancers par l alimentation. Susciter

Plus en détail

P1: Préférences alimentaires actuelles

P1: Préférences alimentaires actuelles Questionnaire 10 préférences et habitudes alimentaires - Séance 2 Code sujet : Date: Heure : Enquêteur : P1: Préférences alimentaires actuelles P1_1Nous allons vous proposer un menu à choisir pour un déjeuner

Plus en détail

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise nutrijeu Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise Selon le temps dont vous disposez et des consignes qui vous seront proposées,

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

OBJECTIF(S) »»» DÉROULÉ. » Connaître les différentes familles d aliments. » Découvrir la pyramide alimentaire et l équilibre alimentaire

OBJECTIF(S) »»» DÉROULÉ. » Connaître les différentes familles d aliments. » Découvrir la pyramide alimentaire et l équilibre alimentaire 24 SANTE L'équilibre alimentaire la pyramide alimentaire JEUNE-ADULTE 1 MIN 1 dessin de la pyramide alimentaire avec les proportions des différentes familles Des cubes représentant les différentes familles

Plus en détail

Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles

Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles Nutrition en restauration scolaire Exigences réglementaires et bilan des contrôles Novembre 2016 Nicole MINATCHY 9 repères A chacun sa portion La restauration collective Les acteurs publics Repas/jour

Plus en détail

Alimentation : Savoir bien manger

Alimentation : Savoir bien manger Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Collège, lycée Durée : 50 en classe ou 1 h 30 à Epidaure Alimentation : Savoir bien manger Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC Référence

Plus en détail

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS 1 FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS Energétique alimentaire : Le corps humain a besoin d énergie pour accomplir toutes ses fonctions physiologiques, y compris le travail et autres activités, le maintien de

Plus en détail

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation EXIGENCES REGLEMENTAIRES EN RESTAURATION SCOLAIRE Décret n 2011-1227

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE. Ma santé, j y tiens! et vous?

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE. Ma santé, j y tiens! et vous? L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Ma santé, j y tiens! et vous? 1. Prenez-vous un petit déjeuner le matin? Jamais Irrégulièrement Toujours 2. Sautez-vous des repas? Jamais Souvent Rarement 3. Combien de temps accordez-vous

Plus en détail

Traitement des obésites en pratique

Traitement des obésites en pratique Traitement des obésites en pratique Dr A.H. Brahimi Médecin acupuncteur nutritionniste @: brahimihamid@yahoo.fr ASA TCM-Kongress. Solothurn 1-3 Dec 2016 Acupuncture Protocole de points standard: VE 20

Plus en détail

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 Peu importe votre âge, il est important d adopter une alimentation saine. Le fait de bien manger vous aidera à vous sentir bien tous

Plus en détail

La Nutrition du Sportif

La Nutrition du Sportif La Nutrition du Sportif A.X. Bigard Professeur agrégé du Val-de-Grâce, Agence française de lutte contre le dopage, Paris Société Française de Médecine de l Exercice et du Sport (SFMES) Quelles règles générales?

Plus en détail

Gérez votre poids au quotidien. Des astuces simples pour + de plaisir et de contraintes

Gérez votre poids au quotidien. Des astuces simples pour + de plaisir et de contraintes Gérez votre poids au quotidien Des astuces simples pour + de plaisir et de contraintes Pourquoi et quand prend-on du poids? Les années passent et les kilos s installent Certaines étapes de la vie sont

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire Les apports nutritionnels conseillés (ANC) Exemples d équivalences alimentaires La Pyramide alimentaire et les différents groupes d aliments Les recommandations

Plus en détail

Comment? Je mange... Quelques modes d'alimentation. Le végétarisme. Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel

Comment? Je mange... Quelques modes d'alimentation. Le végétarisme. Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel Je mange... Le végétarisme Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel Vous excluez la viande, les produits carnés et le poisson de votre alimentation ; cependant, vous consommez des oeufs et des produits

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE EQUILIBRE ALIMENTAIRE & ACTIVITÉ PHYSIQUE 2 3 4 L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE 5 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT EN FRANCE 6 LE RYTHME ALIMENTAIRE JOURNALIER D UN ADOLESCENT

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Diététicienne (49) AVOIR une alimentation équilibrée et variée C est-à-dire: celle recommandée pour tous. Consommez 3 produits laitiers par jour, en privilégiant

Plus en détail

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS

SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS SERVICE DE PEDIATRIE DU MANSOURAH Médecin chef de service : Pr H. ALLAS NEUVIÈME SÉANCE RÉGIMES DIÉTÉTIQUES DIVERSIFIÉS Alimentation de l enfant de 6 mois à 3 ans Le début de la diversification A PARTIR

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants.

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants. Éducation à la santé Pique nique et goûter équilibré. Voir livret manger bouger pour la santé C2 (p10) et C3 (p17) et fiches en complément du livret sur le site USEP. Vous trouverez en annexe : Une fiche

Plus en détail

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E La pyramide alimentaire est un outil visuel qui vous permet d'avoir une vue d'ensemble sur l'équilibre alimentaire d'une journée. Chaque groupe alimentaire contient

Plus en détail

Oú? Je mange... À la maison. Je prépare à manger pour ma famille. L entrée. Le plat principal. Le dessert

Oú? Je mange... À la maison. Je prépare à manger pour ma famille. L entrée. Le plat principal. Le dessert Je prépare à manger pour ma famille L entrée } Privilégiez les entrées de légumes, crus ou cuits... ou de fruits ; il n y a pas de raisons scientifiques à ce que les fruits soient consommés uniquement

Plus en détail

Évaluer les consommations alimentaires

Évaluer les consommations alimentaires Lien avec le PNNS Le PNNS, dans ses deux phases successives, a fixé des objectifs nutritionnels prioritaires pour la population générale, dont plusieurs concernent directement les s alimentaires : augmenter

Plus en détail

Menu type du sportif

Menu type du sportif Menu type du sportif On ne mange pas de la même façon en période d entraînement, avant l effort, pendant l effort, ou même après. tous les jours et lors de l entraînement Petit déjeuner Un produit laitier

Plus en détail

Diététique du diabète

Diététique du diabète Diététique du diabète Actualités F. ZITO Cadre de Santé Unité diététique Pôle Prestataire CHR Metz-Thionville Date «La diététique c est quand on ne mange pas à sa faim des trucs que de toute façon on n

Plus en détail

Programme en souscription. Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants

Programme en souscription. Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants Programme en souscription Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants Pôle Consommation et Entreprises Pascale HEBEL hebel@credoc.fr 06 42 02 77 94 Aurée

Plus en détail

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange?

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange? Mangez et bougez Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Étape 1 pour votre santé aussi de ce que l on mange? Est-ce que notre santé dépend L alimentation agit-elle sur les performances

Plus en détail

La composition des menus

La composition des menus La composition des menus Guide pratique de la restauration collective dans les lycées www.iledefrance.fr Sommaire La structure des repas 4 L élaboration des menus 8 Le contrôle 11 Ce guide pratique a été

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS :

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : 4 OU 5 REPAS ; PERIODE DE TRANSITION Composition d un biberon : Soit : 180 ml d eau + 6 mesurettes de poudre de lait pour nourrisson (ou lait de suite) Soit : 210

Plus en détail

Jeunes sportifs : les repas malins au ski

Jeunes sportifs : les repas malins au ski Jeunes sportifs : les repas malins au ski Fiche enseignant alimentation CPC Grenoble - 38 1 2009 Le repas de la veille au soir Ce repas permet de stocker de l'énergie pour l'activité physique du lendemain.

Plus en détail

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours.

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours. 1-Écoutez cette émission télé qui vous propose dix conseils de bien-être, puis répondez aux questions cidessous. 2-Vrai ou faux? VRAI FAUX 1. Il ne faut pas varier les fruits. 2. Il faut manger des produits

Plus en détail

Gastronome Distribution RCS Nantes. la NUTRITION & SES ENJEUX

Gastronome Distribution RCS Nantes. la NUTRITION & SES ENJEUX Gastronome Distribution - 309 707 214 RCS Nantes 1 la NUTRITION & SES ENJEUX Pourquoi s intéresser à la nutrition? L alimentation joue un rôle prépondérant dans la santé afin d éviter l apparition de pathologies

Plus en détail

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2.

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2. CONTACTS Tél: 04 67 04 75 14 mail : pedago@agropolis.fr www.museum.agropolis.fr Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Objectifs Différencier les lieux d achat et

Plus en détail

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers

Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Bannir, substituer un groupe d aliments quelles conséquences nutritionnelles? Exemple des produits laitiers Brigitte Coudray diététicienne nutritionniste, Les groupes d aliments Groupes d aliments Produits

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif L'alimentation apporte les matériaux nécessaires à la construction et à la réparation des structures de l'organisme, et assure la restauration des réserves énergétiques. La pratique

Plus en détail

Fin de vie et alimentation. Diététique

Fin de vie et alimentation. Diététique Fin de vie et alimentation Diététique Ne plus parler de régimes : Pour les personnes en fin de vie, il n y a aucune raison de prendre en compte les régimes hypolipémiants, hyposodés, hypocaloriques, Pour

Plus en détail

L ALIMENTATION EXERCICE

L ALIMENTATION EXERCICE L ALIMENTATION EXERCICE 1 Lis les mots à voix haute. Valeur nutritive Alimentation saine Aliment Consommation Groupes alimentaires Guide alimentaire Protéines Vitamines Poissons Minéraux Lait Produits

Plus en détail

Livret du pratiquant Senior

Livret du pratiquant Senior Livret du pratiquant Senior Nom Prénom Nom du club E mail Site web Adresse du/des lieux de pratique Créneaux de pratique proposés Jours, horaires Bienvenue ESPACE POUR LE CLUB téléphone L obtention du

Plus en détail

L ALIMENTATION ET LE SPORT

L ALIMENTATION ET LE SPORT L ALIMENTATION ET LE SPORT POURQUOI JE MANGE? Pour vivre Pour grandir Pour nos organes vitaux Pour être en forme Pour travailler, pour bouger Pour le plaisir BIEN MANGER : POUR BIEN BOUGER EQUILIBREE ET

Plus en détail

Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles

Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles Manger équilibré pour 3,5 /jour, est-ce possible? Nicole Darmon Unité Mixte de Recherches en Nutrition Humaine Inserm/Inra

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

Conseil Général des Hauts de Seine. L obésité chez l adolescent

Conseil Général des Hauts de Seine. L obésité chez l adolescent Conseil Général des Hauts de Seine L obésité chez l adolescent Document confidentiel destiné au Conseil Général des Hauts de Seine octobre 2012 1 L obésité et les adolescents Qu est-ce que l obésité? L

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en La consommation alimentaire des adultes de 18-79 ans en France, en 2006-07 Carine DUBUISSON Sandrine LIORET, Ariane DUFOUR, Gloria CALAMASSI-TRAN, Lionel LAFAY Afssa / DERNS / PASER / Observatoire des

Plus en détail

THÈMES DES ENTRAÎNEMENTS Page

THÈMES DES ENTRAÎNEMENTS Page PASSEPORT 2 O 1 5 est une action de promotion de la santé à l initiative de l Association Course de l Escalade, du centre Athlética, des Hôpitaux Universitaires de Genève en collaboration avec des diététiciens

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

IDENTIFIER LES GROUPES ALIMENTAIRES

IDENTIFIER LES GROUPES ALIMENTAIRES IDENTIFIER LES GROUPES ALIMENTAIRES OBJECTIFS Différencier les aliments Connaître leurs apports Être en mesure de construire des repas équilibrés CONDITIONS DE REALISATION Durée prévue : 1 ou 2 séances

Plus en détail

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans Informer pour mieux se nourrir Bien des idées circulent sur la façon de se nourrir aujourd hui. Elles sont souvent contradictoires et

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

diversification t n Attention à l excès de protéines.

diversification t n Attention à l excès de protéines. diversification alimentaire epas le r fant en de l Début de la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois, selon le rythme de votre enfant, sans le forcer. S il refuse un aliment n insistez pas et proposez

Plus en détail

L assiette du Belge en chiffres

L assiette du Belge en chiffres Tournai, Maison de l Entreprise, le 23 octobre 2007 L assiette du Belge en chiffres Dr Brigitte Duquesne Observatoire de la Consommation Alimentaire L évolution de la consommation alimentaire en Belgique

Plus en détail

Le matin, on fait le "plein"

Le matin, on fait le plein Pour le "PETIT" déjeuner voyez "GRAND" www.cramif.fr Le matin, on fait le "plein" Ce n est pas parce que l on dort que la vie s arrête : notre corps respire, digère, rêve... et consomme de l énergie. Un

Plus en détail

Le rôle du diététicien. Conseils et suivi pour une alimentation «aidante»

Le rôle du diététicien. Conseils et suivi pour une alimentation «aidante» Le rôle du diététicien Conseils et suivi pour une alimentation «aidante» Virginie DUBOIS Diététicienne-nutritionniste (Paris) Observations et Rôles du diététicien Interrogations et remarques de patients

Plus en détail

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Le site du Docteur Bertrand COURTIAL Adresse du site : www.docvadis.fr/bertrand-courtial Validé par le Comité Scientifique Rhumatologie

Plus en détail

Alimentation : des besoins qui évoluent au fil des ans

Alimentation : des besoins qui évoluent au fil des ans Alimentation : des besoins qui évoluent au fil des ans Bien vieillir Le corps se transforme De quoi s'agit-il? Au fil des ans, la composition corporelle change ; la masse musculaire se réduit au profit

Plus en détail

Table des matières. Liste des entraînements

Table des matières. Liste des entraînements 2 0 1 3 2 est une action de promotion de la santé à l initiative de l Association Course de l Escalade, du centre Athlética, des Hôpitaux Universitaires de Genève en collaboration avec des diététiciens

Plus en détail