Une histoire d Alvéole

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une histoire d Alvéole"

Transcription

1 Une histoire d Alvéole Daniel Piperno Lyon 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

2 Les Grandes dates : Naissance du groupe Alvéole, Association Loi 1901, à l initiative du SAR 1996: Alvéole devient groupe de travail de la SPLF (validée lors du CA du 21 juin 1996, sous la présidence du Pr Tonnel). 1997: Début des Journées Alvéole, biennales. 2007: Début des Ateliers d Aix de formation à la réhabilitation respiratoire (février): création de la liste de diffusion d Alvéole. Elle comporte actuellement 464 abonnés. 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

3 10e Journées Alvéole, Nantes Les Journées Alvéole

4 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

5 10e Journées Alvéole, Nantes ères Journées, Osseja janvier 1997

6 2 e Journées, Lyon mars 1998 J. Millic-Emili 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

7 10e Journées Alvéole, Nantes e Journées, Lille, 30 mars-1 er avril 2000

8 10e Journées Alvéole, Nantes e Journées, Grenoble, mars 2002

9 10e Journées Alvéole, Nantes e Journées, Montpellier, mars 2004

10 6 e Journées, Lyon, mars e Journées, Lyon, mars e Journées Alvéole, Nantes 2014.

11 8 e Journées, Lyon, mars e Journées, Lyon, mars e Journées Alvéole, Nantes 2014.

12 10e Journées Alvéole, Nantes e Journées, Nantes aujourd hui!

13 10e Journées Alvéole, Nantes Les Publications

14 , n , n 9 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

15 e Journées Alvéole, Nantes 2014.

16 Actes des 5 e Journées 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

17 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

18 10e Journées Alvéole, Nantes Les Recommandations

19 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

20 10e Journées Alvéole, Nantes

21 10e Journées Alvéole, Nantes https://www.facebook.com/groups/alveolesplf/

22 10e Journées Alvéole, Nantes Participations aux CPLF

23 10e Journées Alvéole, Nantes

24 10e Journées Alvéole, Nantes Les Ateliers d AIX

25 Les Ateliers d Aix e Journées Alvéole, Nantes

26 5 e Ateliers Réhabilitation respiratoire en pratique Dans le cadre du cycle des ATELIERS d Aix, le groupe ALVEOLE vous annonce les dates des prochaines sessions : 9-10 octobre Session 1 : la Réhabilitation Respiratoire : aspects théoriques mars Session 2 : Éducation thérapeutique juin Session 3 : La Réhabilitation Respiratoire hors BPCO : cas cliniques 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

27 Liste de diffusion et carte de France de la Réhabilitation 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

28 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

29 10e Journées Alvéole, Nantes Les Jeudi de la SPLF

30 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

31 10e Journées Alvéole, Nantes Les espoirs déçus.

32 Espoirs déçus (1) CCAM avril 2003: 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

33 Espoirs déçus (2) (2005) 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

34 10 % seulement des patients BPCO ont une prescription de réhabilitation respiratoire (20,6% de stade 4) contre 27% en Suisse Revue des Maladies Respiratoires, Volume 27, numéro (2010) 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

35 Espoirs déçus (3) Plan quinquennal e Journées Alvéole, Nantes 2014.

36 Espoirs déçus (3) ( ) Il faut mobiliser nos concitoyens sur l importance de préserver leur «capital souffle» tout au long de leur vie. C est à ce prix que la prise en charge des malades sera précoce et efficace, en leur proposant des soins adaptés, associant une éducation thérapeutique et une réhabilitation respiratoire. Cette démarche permettra d améliorer la qualité de vie des patients ( ) Xavier Bertrand Ministre de la Santé et des Solidarités 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

37 Espoirs déçus (4) Avril 2007: Service évaluation des actes professionnels Le réentraînement à l exercice, composante essentielle de la réhabilitation respiratoire, n est pas un acte isolé, et s accompagne d une éducation thérapeutique. Dans le cas de la BPCO, il comprend réentraînement à l exercice, éducation thérapeutique, sevrage tabagique, prise en charge psychologique, suivi nutritionnel, prise en charge sociale, et nécessite la coordination entre les différents professionnels de santé. 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

38 Espoirs déçus (4) Dans l indication de la BPCO, pathologie grave et fréquente, l Amélioration du service attendu (ASA) est jugée importante (II), eu égard à l importance du bénéfice apporté par cet acte, en termes de qualité de vie et mortalitémorbidité (validé par des études de haut niveau de preuve), et coûts par rapport au traitement médical seul. 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

39 Mais l histoire continue. 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

40 10e Journées Alvéole, Nantes 2014.

REHABILITATION RESPIRATOIRE

REHABILITATION RESPIRATOIRE REHABILITATION RESPIRATOIRE DEFINITION POURQUOI? POUR QUI? COMMENT? PRIAM 05.03.2009 Yan MARTINAT Réhabilitation respiratoire La Réhabilitation respiratoire La réhabilitation respiratoire est un PROGRAMME

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 13 et 14 Novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 13 et 14 Novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 11 ème JOURNÉE MONDIALE DE LA BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) 13 et 14 Novembre 2012 Organisée dans les Bouches du Rhône par Accès à un Nouveau Souffle PACA et AllerPneuMassilia

Plus en détail

Journée Portes Ouvertes du 14 Juin SSR Pneumologie

Journée Portes Ouvertes du 14 Juin SSR Pneumologie Journée Portes Ouvertes du 14 Juin 2012 SSR Pneumologie SSR pneumologie 30 lits d hospitalisation situés dans le bâtiment «les cèdres» depuis 2000, plus une place en HDJ, Labellisé par l ARS en 2009 :

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée.

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée. 6 ème JRKR Paris, 2013 Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée Essai randomisé Marc Beaumont, kinésithérapeute La réhabilitation

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR. H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015

Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR. H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015 Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015 Améliorer la santé globale physique et psychique Promouvoir l adhésion des patients à des comportements adaptés à

Plus en détail

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE 1 Contexte L insomnie, source de souffrance pour les patients, est un motif régulier de consultations. Les

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

CRITERES D EVALUATION. Albane Mainguy Journée du 3 novembre 2009

CRITERES D EVALUATION. Albane Mainguy Journée du 3 novembre 2009 CRITERES D EVALUATION Albane Mainguy Journée du 3 novembre 2009 Critères d évaluation sur la LPPR Service attendu Amélioration du service attendu Population cible sur la LPPR Principe Conséquence Produits

Plus en détail

Livret de stage de MG en deuxième cycle

Livret de stage de MG en deuxième cycle Livret de stage de MG en deuxième cycle 1 - Présentation du DMG : http://dmg-montpellier-nimes.edu.umontpellier.fr 2 - La validation du stage en médecine générale de deuxième cycle dépend de 3 conditions

Plus en détail

FORMATIONS OXYGENOTHERAPIE 2016

FORMATIONS OXYGENOTHERAPIE 2016 FORMATIONS OXYGENOTHERAPIE 2016 OXYGÉNOTHÉRAPIE : MAÎTRISE DES NOUVELLES SOLUTIONS DE DÉAMBULATION ET DE TRAITEMENT STATIONNAIRE Objectif: Maîtriser la nouvelle nomenclature d oxygénothérapie à long terme

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO

Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO Conférence d experts Question 1 : Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire

Plus en détail

Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts

Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO 2005 Groupes de travail avec revue exhaustive de la littérature Propositions de recommandations sur vote Tout à fait d accord (> 85%) Pas tout à fait d accord

Plus en détail

Programme. Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I

Programme. Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I Programme Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME OU DE LA STRUCTURE Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil : La SFRMS est une société savante

Plus en détail

IPAQSS 2016 sur Dossiers 2015

IPAQSS 2016 sur Dossiers 2015 Indicateurs Pour l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) L objectif de performance attendu pour chacun des indicateurs et critères est fixé à 80% Résultats IPAQSS - MCO IPAQSS

Plus en détail

Réhabilitation Respiratoire. L expérience du réseau R3VPBL. Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes

Réhabilitation Respiratoire. L expérience du réseau R3VPBL. Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes Réhabilitation Respiratoire L expérience du réseau R3VPBL Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes 20.10.2012 19982000 Une constatation clinique Maladie respiratoire

Plus en détail

Crédit son : Libre musique mp3 - Crédit photos : T. Giannino - G. Hapton - JupiterImage - D. Laurens/PhotoAlto - Photodisc

Crédit son : Libre musique mp3 - Crédit photos : T. Giannino - G. Hapton - JupiterImage - D. Laurens/PhotoAlto - Photodisc Concep'on : Aqualuna Communica'on Crédit son : Libre musique mp3 - Crédit photos : T. Giannino - G. Hapton - JupiterImage - D. Laurens/PhotoAlto - Photodisc Créée en 1988 ( Plus de 70 associations 18.000

Plus en détail

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO INTERET D UN CARNET SIDIIEF DE MONTREAL SUIVI 2015 EN ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO l di bi Claudine BUSSET Fabienne GRAVERON infirmières cadres de santé Etablissement MGEN

Plus en détail

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna

Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Laurence Bot Hervé Léna CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Projet rennais coordination et suivi du parcours du patient

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY EFFETS ATTENDUS DES TRT DANS LA BPCO DEFINITION ERS/ATS 2013 Se mettre d accord sur les mots la rééducation est

Plus en détail

Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS

Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS Évaluation clinique : le point de l HAS Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS Journées de perfectionnement en appareillage Bordeaux - 28/5/2015 Emmanuelle Fouteau, Service Evaluation

Plus en détail

Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam

Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam JANVIER 0 Zone A : Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers Zone B : Aix, seille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans- Tours, Reims, Rennes, Zone

Plus en détail

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO Mise à jour 2008-2008 Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Que peut-on attendre du traitement pharmacologique dans la BPCO? (1)

Plus en détail

ETP DANS LA BPCO : UN OUTIL D AIDE A L ARRET DU TABAC

ETP DANS LA BPCO : UN OUTIL D AIDE A L ARRET DU TABAC ETP DANS LA BPCO : UN OUTIL D AIDE A L ARRET DU TABAC F. Marchandise, J. Perriot, L. Doly-Kuchcik Dispensaire Emile Roux F-63 Clermont-Ferrand francois.marchandise@cg63.fr 8 ème Congrès National de la

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

Aquitaine BPCO. Diminuer les exacerbations et les hospitalisations et améliorer la qualité de vie des patients souffrant de BPCO.

Aquitaine BPCO. Diminuer les exacerbations et les hospitalisations et améliorer la qualité de vie des patients souffrant de BPCO. Aquitaine BPCO Diminuer les exacerbations et les hospitalisations et améliorer la qualité de vie des patients souffrant de BPCO Page 1 sur 20 Page 2 sur 20 I Objectifs et mise en œuvre I - 1 Objectifs

Plus en détail

Programme. Se perfectionner dans la prise en charge de l'insomnie

Programme. Se perfectionner dans la prise en charge de l'insomnie Programme Se perfectionner dans la prise en charge de l'insomnie A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME OU DE LA STRUCTURE Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil : La SFRMS est une société savante

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France

Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France Jeudi 11 juin 2015 Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Amphithéâtre Gay Lussac Place de la psychiatrie

Plus en détail

Réunion du Groupe ETER C.P.L.F. 2013

Réunion du Groupe ETER C.P.L.F. 2013 Réunion du Groupe ETER C.P.L.F. 2013 Lieu : Palais des congrès, Lille Date : vendredi 1er février 2013 Participation : 18 francois.martin33@wanadoo.fr 1. Présentation de la réunion ( F. Martin). Réunion

Plus en détail

Programme. Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique

Programme. Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique Programme Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE 1 Contexte scientifique Si les troubles circadiens du sommeil et

Plus en détail

Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP A. Version consolidée au 2 décembre 2016

Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP A. Version consolidée au 2 décembre 2016 Le 2 décembre 2016 Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie NOR: SANP0721336A Version consolidée au 2 décembre 2016 Le ministre de la santé et des solidarités, Vu la loi n 2002-303

Plus en détail

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Journées annuelles de la F3R Lyon 20-21 septembre 2012 Caroline Latapy Service Maladies Chroniques et Dispositifs d'accompagnement des Malades. Missions de

Plus en détail

Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon septembre 2012

Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon septembre 2012 Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon 21-22 septembre 2012 Historique du réseau SPIRO Plan gouvernemental 2005-2010 Groupe de travail 2005-2006 Création de l association SPIRO Aout 2006 Accord

Plus en détail

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle»

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Objectifs de la campagne Un des objectifs du programme d actions 2005-2008 en faveur de la bronchopneumopathie chronique obstructive(bpco),

Plus en détail

Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France

Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France Assises de la Fondation FondaMental en Île-de-France Jeudi 11 juin 2015 Ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Amphithéâtre Gay Lussac Les Centres Experts Une

Plus en détail

FORMATION Prise en charge d une personne atteinte de maladie chronique au sein d une structure sportive

FORMATION Prise en charge d une personne atteinte de maladie chronique au sein d une structure sportive FORMATION Prise en charge d une personne atteinte de maladie chronique au sein d une structure sportive Environ 25% de la population française présente une maladie chronique. L activité physique au quotidien

Plus en détail

Introduction. La BPCO, c est quoi? Sommaire. Quelques chiffres clés de la BPCO

Introduction. La BPCO, c est quoi? Sommaire. Quelques chiffres clés de la BPCO La BPCO et moi Guide pour un nouveau souffle Aquitaine BPCO est un service du Réseau respiratoire d Aquitaine, financé par l Agence Régionale de Santé d Aquitaine, en partenariat avec le CHU de Bordeaux

Plus en détail

Formations universitaires en douleur, soins palliatifs et soins de support Place des thérapies complémentaires

Formations universitaires en douleur, soins palliatifs et soins de support Place des thérapies complémentaires Formations universitaires en douleur, soins palliatifs et soins de support Place des thérapies complémentaires Pr Julien NIZARD Centre Fédératif Douleur Soins Palliatifs et Support Ethique Clinique Laboratoire

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «DIÉTÉTIQUE»

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «DIÉTÉTIQUE» ANNEXE 1 o0o CALENDRIER DES ÉPREUVES DE LA SESSION Métropole EPREUVES UNITES DATES HORAIRES E1 BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE U.1 Lundi 04 Septembre 14h à 17h* E2 CONNAISSANCE DES ALIMENTS U.2 Mardi 05 Septembre

Plus en détail

Les Consultations clés en main

Les Consultations clés en main Les Consultations clés en main Les journées de formation nutritionnelle 2015 de S.I.I.N. L institut scientifique en nutrition raisonnée SIIN vous propose 4 journées de formation pour acquérir toutes les

Plus en détail

Cohorte PALOMB. plateforme sur la prise en charge de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) en Aquitaine et en Charentes

Cohorte PALOMB. plateforme sur la prise en charge de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) en Aquitaine et en Charentes Cohorte PALOMB plateforme sur la prise en charge de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) en Aquitaine et en Charentes Avec les soutiens institutionnels de : Présentation du projet Objectifs

Plus en détail

Réseaux de Santé Respiratoire Pédiatrique : les apports de la prise en charge libérale pour l Hôpital

Réseaux de Santé Respiratoire Pédiatrique : les apports de la prise en charge libérale pour l Hôpital Réseaux de Santé Respiratoire Pédiatrique : les apports de la prise en charge libérale pour l Hôpital Dr Valentine HOEUSLER GHICL Hôpital Saint-Vincent de Paul - Lille La prise en charge globale Diagnostic

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne. H BEN SAAD (MD, PhD)

Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne. H BEN SAAD (MD, PhD) Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne H BEN SAAD (MD, PhD) Déclaration d intérêts: Je déclare ne pas avoir de conflits d intérêts avec cette présentation DEFINITION

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 30 AOUT 2017 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE. Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016

HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE. Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016 HYPNOSE & SEVRAGE TABAGIQUE Mme MARY VIROT, Psychologue RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Comment accompagner une personne à guérir de l habitude de fumer, en utilisant par le biais de l hypnose, ses propres

Plus en détail

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Sevrage tabagique : positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Pr Marie-Pierre SAUVANT-ROCHAT Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, Département Santé Publique

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire ETAT DES LIEUX DES PROBLEMES POSES PAR LES PATIENTS BPCO SUR LES TERRITOIRES DU VAL DE MARNE ET SEINE ET MARNE UN PROGRAMME PLURIDISCIPLINAIRE ET PLURIPROFESSIONNEL DE RECHERCHE ET D'ACTION Bronchopneumopathie

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de Angers Université

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO)

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) ETABLISSEMENT THERMAL DE CAMBO-LES-BAINS LES PATIENTS CONCERNES PAR LE

Plus en détail

Programme. Lecture et analyse des Polygraphies Ventilatoires

Programme. Lecture et analyse des Polygraphies Ventilatoires Programme Lecture et analyse des Polygraphies Ventilatoires A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME OU DE LA STRUCTURE Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil : La SFRMS est une société savante

Plus en détail

PROJET ALTAK. Evolution des consommations de tabac et d'alcool après un diagnostic de cancer du poumon ou des VADS

PROJET ALTAK. Evolution des consommations de tabac et d'alcool après un diagnostic de cancer du poumon ou des VADS PROJET ALTAK Evolution des consommations de tabac et d'alcool après un diagnostic de cancer du poumon ou des VADS Dr Corinne VANNIMENUS CHRU Lille Dr Hélène BRICOUT C2RC Contexte général Prévention du

Plus en détail

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Docteur Laurence Vanlemmens, oncologue, Centre Oscar Lambret Sophie PERES, cadre de santé, Santélys Journée Régionale Santé A Domicile Santélys

Plus en détail

BPCO: réhabilitation à l effort. H BEN SAAD (MD, PhD)

BPCO: réhabilitation à l effort. H BEN SAAD (MD, PhD) BPCO: réhabilitation à l effort H BEN SAAD (MD, PhD) DEFINITION (ATS/ERS) Réhabilitation Respiratoire? Contenu? Basé sur les preuves Quoi? Intervention multidisciplinaire et globale A qui? Patients respiratoires

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES

INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES. Chrystelle LECAILLE Joëlle PERENNES INFIRMIERE REFERENTE EN NEURO-ONCOLOGIE ONCOLOGIE Fédération de Neurologie Mazarin Service du Pr. Delattre GH Pitié-Salpêtrière ORIGINES DU PROJET 2000 : Visite du Brain Tumor Center à London, Ontario

Plus en détail

Haut-médoc. Château Bertrand Braneyre 1998

Haut-médoc. Château Bertrand Braneyre 1998 Château Bertrand Braneyre 1998 Château Bertrand Braneyre 1999 Château Bertrand Braneyre 2000 Château Bertrand Braneyre 2001 Château Bertrand Braneyre 2002 Château Bertrand Braneyre 2006 Château Bertrand

Plus en détail

Médecine générale et médecine thermale : une approche holistique pluriprofessionnelle

Médecine générale et médecine thermale : une approche holistique pluriprofessionnelle Médecine générale et médecine thermale : une approche holistique pluriprofessionnelle Pr Paolo Di Patrizio PU-MG Université de Lorraine Aucun conflit d intérêt Rappel: médecine holistique? Le holisme (1920)

Plus en détail

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise en place d une démarche d accompagnement à l arrêt du tabac auprès

Plus en détail

Répertoire ( / /6)

Répertoire ( / /6) Enseignement supérieur et universités ; Direction des enseignements supérieurs ; Sous-direction des enseignements universitaires ; Bureau formations de santé (1966-1979) Répertoire (19880320/1-19880320/6)

Plus en détail

Newsletter n 1 mars 2017

Newsletter n 1 mars 2017 Newsletter n 1 mars 2017 Chers adhérents, C est avec plaisir que nous vous envoyons notre première newsletter! A travers ses différentes rubriques, celle-ci a pour ambition de répondre à vos attentes et

Plus en détail

Les membres du CA ont élu le bureau dont la composition est la suivante :

Les membres du CA ont élu le bureau dont la composition est la suivante : BULLETIN DE LIAISON DU CPHG N 33 Avril 2009 Le nouveau Conseil d Administration du CPHG s est réuni, pour la première fois à PARIS à la Maison du Poumon le 20.03.2009, pour élire son nouveau bureau et

Plus en détail

Programme. Traitement par PPC de l adulte

Programme. Traitement par PPC de l adulte Programme Traitement par PPC de l adulte A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME OU DE LA STRUCTURE Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil : La SFRMS est une société savante qui regroupe médecins,

Plus en détail

A Chacun son Everest!

A Chacun son Everest! 1 A Chacun son Everest! Pour aider les femmes en rémission de cancer du sein à «guérir mieux» www.achacunsoneverest-femmes.com 2 HISTORIQUE 1990 : Christine JANIN 1ere française sur EVEREST 8848m 1994

Plus en détail

Intervention de Valérie LÉTARD. Secrétaire d État à la Solidarité. Cérémonie des vœux à la presse. Mardi 13 janvier 2009

Intervention de Valérie LÉTARD. Secrétaire d État à la Solidarité. Cérémonie des vœux à la presse. Mardi 13 janvier 2009 Intervention de Valérie LÉTARD Secrétaire d État à la Solidarité Cérémonie des vœux à la presse Mardi 13 janvier 2009 Sous réserve du prononcé Monsieur le Ministre, Cher Xavier, Madame la Ministre, Chère

Plus en détail

BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU (LA VILLETTE)

BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU (LA VILLETTE) BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU 21.09.2000 (LA VILLETTE) LES TECHNIQUES Le nez FILTRE HUMIDIFIE RECHAUFFE SOLUTION SALINE ISOTONIQUE A TEMPERATURE AMBIANTE RESPIRATION

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de délivrance Année

Plus en détail

REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT

REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT ATTEINT D UNE PATHOLOGIE RESPIRATOIRE CHRONIQUE Classement : CCAM : 06.04.03 codes : GLRP002 et GLRP001 AVRIL 2007 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Programme. Traitement par PPC de l adulte

Programme. Traitement par PPC de l adulte Programme Traitement par PPC de l adulte PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE Contexte Le traitement par Pression Positive Continue (PPC) est le traitement de référence du Syndrome d Apnée du Sommeil

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire et

Réhabilitation respiratoire et Réhabilitation respiratoire et QuickTime et un décompresseur sevrage TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. Xavier Quantin Avec la complicité de Anne Stoebner-Delbarre x-quantin@chu-montpelier.fr

Plus en détail

Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé Afssaps Seine Saint Denis, Territoire d innovations des Sciences pour le Vivant Session 1 : Santé Humaine et animale Stéphane Paliès 9 décembre

Plus en détail

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S.

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. FONT VITAL FORMATIONS 2016 F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. La Polygraphie Respiratoire La Polysomnographie Les Stratégies Thérapeutiques Troubles du Sommeil Avec l intervention

Plus en détail

Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion

Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion 1 Plan Le matériel d éducation «Mieux vivre avec une BPCO» Processus d adaptation pour la Suisse

Plus en détail

Tabacologie et aide a tabagique

Tabacologie et aide a tabagique InterUniversitaire (D La formation Il est créé simultanément à l Université de Dijon, à l Université de ClermontFerrand, à l Université de Grenoble, à l Université Claude Bernard Lyon 1, et à l Université

Plus en détail

urgences palliatives à domicile : Regards croisés de médecins

urgences palliatives à domicile : Regards croisés de médecins urgences palliatives à domicile : Regards croisés de médecins Analyse de 14 entretiens semi-dirigés avec des médecins généralistes, urgentistes et de soins palliatifs 1 RECOURS AUX URGENCES EN SITUATION

Plus en détail

Dispositifs médicaux: - Évaluations cliniques & remboursement LPPR

Dispositifs médicaux: - Évaluations cliniques & remboursement LPPR Dispositifs médicaux: - Évaluations cliniques & remboursement LPPR Rencontre AFCROS & Dispositif Médical Boulogne Billancourt Jeudi 29 septembre 2016 Dr Grégory EMERY, Service Evaluation des Dispositifs

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de délivrance Année

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

Alcoologie et addictologie : complexité des situations pluralité des réponses

Alcoologie et addictologie : complexité des situations pluralité des réponses Journées de la Société Française d Alcoologie Maison internationale, Paris, 14 au 16 mars 2018 Alcoologie et addictologie : complexité des situations pluralité des réponses Coordination : Pr Romain Moirand

Plus en détail

PROJET PILOTE DE GESTION DE L IMAGERIE DANS LE CADRE DE RCP

PROJET PILOTE DE GESTION DE L IMAGERIE DANS LE CADRE DE RCP PROJET PILOTE DE GESTION DE L IMAGERIE DANS LE CADRE DE RCP L. Gaillandre, C. Bercez, E. Vaillant Lille - France Projet mené en collaboration avec la société 1 Introduction Système de Partage d Imagerie

Plus en détail

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD RESEAUX et FILIERES DE SOINS Promotion 2015.2018. UE 1.2.S2 DP /AVD 1 Organisation du système de soins Niveau national L Etat finance l offre de soins Réponse aux besoins de santé de la population Couverture

Plus en détail

Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais

Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais Journée APRN/SPTN Vendredi 22 juin 2007 C.Zanetti Etat des lieux en France 96 sites 2721 lits places patients (LPP) 26146 patients

Plus en détail

INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE

INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE Conflits d interêts Pharmacien du Board Novartis (Asthme et BPCO) «Comment améliorer l observance du patient» Pharmacien expert

Plus en détail

Eléments d évaluation du dispositif médical en France

Eléments d évaluation du dispositif médical en France Eléments d évaluation du dispositif médical en France Un exercice de démocratie sanitaire Une tension éthique entre science et économie Dr. François CHAPUIS (HCL) Un univers classique et particulier L

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS COLLECTION INFIRMIERS 2014

CATALOGUE DE FORMATIONS COLLECTION INFIRMIERS 2014 CATALOGUE DE FORMATIONS COLLECTION INFIRMIERS 2014 Formation Infirmier PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PUBLIC : Infirmier TYPE : E- learning PRIX :!"#$ DURÉE : #h OBJECTIFS MÉTHODES PÉDAGOGIQUES Connaître

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de délivrance Année

Plus en détail

La Commission Référentiels Réseaux Recommandations - C3R de l'afsos élaboration échanges, Application, des référentiels discussions formation

La Commission Référentiels Réseaux Recommandations - C3R de l'afsos élaboration échanges, Application, des référentiels discussions formation EDITO Nancy a le plaisir d accueillir les 7 èmes Journées dédiées aux référentiels en soins oncologiques de support. L'AFSOS et le réseau Oncolor sont fiers d avoir expérimenté en 2009 avec nos amis Rhône

Plus en détail

LES FILIÈRES DÉFISCIENCE ET ANDDI-RARES. Pr Sylvie ODENT (CHU de Rennes) Service de Génétique Clinique Centre de Référence CLAD-Ouest Co-Pilote PNMR3

LES FILIÈRES DÉFISCIENCE ET ANDDI-RARES. Pr Sylvie ODENT (CHU de Rennes) Service de Génétique Clinique Centre de Référence CLAD-Ouest Co-Pilote PNMR3 LES FILIÈRES DÉFISCIENCE ET ANDDI-RARES Pr Sylvie ODENT (CHU de Rennes) Service de Génétique Clinique Centre de Référence CLAD-Ouest Co-Pilote PNMR3 Les Plans Nationaux Maladies Rares: Une maladie est

Plus en détail

Le nouveau plan cancer

Le nouveau plan cancer Le nouveau plan cancer 2009-2013 Bernard Couderc Thierry Godet L Union, Journée AFSOS GRASSPHO Oncomip 27 novembre 2009 Le Plan Cancer 2003-2007 Les modalités de mise en oeuvre Plan quinquennal 2003-2007

Plus en détail

UN OUTIL DE COORDINATION ET DE SUIVI DU PARCOURS EDUCATIFS DES PATIENTS

UN OUTIL DE COORDINATION ET DE SUIVI DU PARCOURS EDUCATIFS DES PATIENTS UN OUTIL DE COORDINATION ET DE SUIVI DU PARCOURS EDUCATIFS DES PATIENTS CONTEXTE Le Centre d Education Thérapeutique de Bordeaux Aquitaine (CETBA) Le CETBA, association loi 1901, a pour mission de: Devenir

Plus en détail

J 2R Journées des Référentiels en Soins Oncologiques de Support

J 2R Journées des Référentiels en Soins Oncologiques de Support 15 & 16 décembre 2016 Centre des congrès Prouvé - Nancy Programme définitif èmes J 2R Journées des Référentiels en Soins Oncologiques de Support Organisées par : Nouveauté-Formation : Les référentiels

Plus en détail

Dispositifs médicaux: - Les étapes clefs de la mise en place à la prise en charge

Dispositifs médicaux: - Les étapes clefs de la mise en place à la prise en charge Dispositifs médicaux: - Les étapes clefs de la mise en place à la prise en charge Salon INTERMEDITECH Paris Jeudi 18 mai 2017 Dr Grégory EMERY, Service Evaluation des Dispositifs Cette présentation n est

Plus en détail

BPCO Réhabilita on respiratoire

BPCO Réhabilita on respiratoire BPCO Réhabilita on respiratoire Dr Patrick Leger AER Lyon 14-15 Novembre 2013 14/11/2013 AER BPCO Réhabilita on 1 Broncho Pneumopathie Chronique Obstruc ve BPCO Terme à peu près incompréhensible pour les

Plus en détail

HOPITAL SAINT-MAURICE AVENUE MAURICE THOREZ MOYEUVRE-GRANDE TEL : TELECOPIE :

HOPITAL SAINT-MAURICE AVENUE MAURICE THOREZ MOYEUVRE-GRANDE TEL : TELECOPIE : REFERENCE 46 : Traitement et Prévention des Escarres 1) Critères de choix du sujet et objectifs : Fréquence des troubles trophiques chez la personne âgée du fait de la multiplicité des facteurs de risque.

Plus en détail

Présents (total) Admis (total) Taux de réussite global (%) 100% 90% 80% 70% Scolaires 60% admis 50% Apprentis. admis 40% 30% 20% 10% 100% 90% 80% 70%

Présents (total) Admis (total) Taux de réussite global (%) 100% 90% 80% 70% Scolaires 60% admis 50% Apprentis. admis 40% 30% 20% 10% 100% 90% 80% 70% Source : CEREQ, base REFLET BTS Services et Prestations des Secteurs Social et Sanitaire France métropolitaine+outremer BTS SP3S : tous candidats BTS SP3S : candidats scolaires et apprentis 35 1,% 25 1,%

Plus en détail