Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome"

Transcription

1 Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome Dr Claude Bendavid MCU-PH Biochimie Hôpital Sud PCEM2 «Cœur et vaisseaux» Biochimie Rennes Accidents vasculaires cérébraux Angor, infarctus du myocarde Claudication, amputation Complications cardiovasculaires : première cause de décès dans les sociétés occidentales Strie lipidique Plaque fibreuse Nécrose de l intima Extension des cellules spumeuses jusqu à la media Chape fibreuse Vascularisation de l endartère Calcification Ulcération Formation d un thrombus 1

2 Plan (1) Structure et métabolisme Composition lipidique des lipoprotéines Répartition des apolipoprotéines Notion de lipoparticule Métabolisme des lipoprotéines Transport des lipides alimentaires Lipoprotéines légères à apo B100 : VLDL et LDL Lipoprotéines d épuration du cholestérol périphérique : HDL Plan (2) Bilan lipidique de base Aspect du sérum Dosage des triglycérides Dosage du cholestérol total Dosage de cholestérol-hdl Calcul du cholestérol-ldl Dosage du cholestérol-ldl Autres paramètres de l exploration lipidique Dosage des apolipoprotéines A1 et B Electrophorèse des lipoprotéines Dosage de la Lp(a) Standardisation des méthodes Valeurs recommandées pour un moindre risque cardiovasculaire Examens spécialisés Plan (3) Hyperlipoprotéinémies familiales Hyperlipoprotéinémies secondaires Métaboliques Hormonales Iatrogènes Anomalies des apoprotéines 2

3 STRUCTURE DES LIPOPROTEINES Définition OH Apolipoprotéines OH Triglycérides Cholestérol estérifié Hydrophobes OH TG Chol. est. Cholestérol non estérifié Phospholipides Lipides Amphiphiles OH Corps hydrophobe OH Plasma, lymphe, liquides interstitiels Composition lipidique des lipoprotéines Selon leur densité hydratée apoaiv apoe apoai apo (a) apoai Chylomicron VLDL IDL LDL Lp(a) HDL apoc apob48 apob100 apob100 apob100 apob100 apoaii Densité TG Cholestérol Classification en fonction de leur densité hydratée Chylomicron VLDL IDL LDL HDL Triglycérides Cholestérol NE Cholestérol E Phospholipides apolipoprotéine Répartition des apolipoprotéines Nom A-I Distribution Tissu Fonctions Structure Chylo, HDL Foie, intestin Activateur LCAT Efflux cholestérol B-48 Chylomicrons Intestin Structure Synthèse/sécrétion Chylo Ligand B48R B-100 VLDL, IDL,LDL Foie Structure Synthèse/sécrétion VLDL Ligand LDL-R C-I Chylo, VLDL Foie, (intestin) Inhibiteur CETP C-II C-III Chylo, VLDL Foie, (intestin) Chylo, VLDL Foie, (intestin) Activateur LPL Inhibiteur LPL E Chylomicrons, VLDL, IDL, HDL Foie, cerveau, macrophage Ligand LDL-R et LRP 3

4 Classification des lipoparticules Selon leur contenu en apolipoprotéines Exemples de classification en fonction de leur contenu en apolipoprotéines LDL VLDL IDL VLDL IDL HDL LpB LpB:E LpAI:AII:CIII:E IDL VLDL Lp(a) Lp(a) HDL HDL LpB:E:CIII Lp(a):B Lp(a):B:E LpAI LpAI:AII METABOLISME DES LIPOPROTEINES Absorption Synthèse Tissus périphériques Structural Energétique Précurseurs Cholestérol excès Recyclage dégradation Assemblage intra-cellulaire des chylomicrons* Golgi Lymphe mésentérique Circulation sanguine * Id VLDL dans les hépatocytes (apob100) 4

5 Enzymes et protéines de transfert impliquées dans le Métabolisme intravasculaire des lipides Absorption et transport des lipides exogènes: voie entéro-hépatique Lipides alimentaires: - Triglycérides - phospholipides - Stérols et Cholestérol (1/5) Estomac: lipase gastrique Duodénum: - Tg lipases, phospholipases, Cholestérol ester hydrolase,.. - Emulsification lipides alimentaires (acides biliaires/sécrétion pancréas) Jéjunum: Absorption lipides alimentaires 5

6 Cycle entéro hépatique Sécrétions pancréatiques LDL apob100 Foie Duodénum VLDL apob100 Jéjunum Iléum CM Remnant apob48 CM apob48 Colon Absorption et transport des lipides exogènes Circulation sanguine Lipides alimentaires B48 Chylomicron AI TG LPL HL AGL Remnant B48 E LPL HL Rc B48 Intestin E,C AI CETP Pré-β LpAI E AI HDL 3 Chol. est. E HDL 2 TG AI TG Tissu adipeux Rc E Tissus Périphériques cœur, muscles squelettiques II ORIGINE ET METABOLISME DES LIPOPROTEINES Transport des lipides du foie vers les tissus périphériques: voie endogène d apport Synthèse endogène du cholestérol: 4/5 Cholestérol total Hépatique +++ Acétyl-CoA 3 HMG-CoA 3 HMG-CoA Réductase Mévalonate Tg, PL Cholestérol VLDL Mécanisme d assemblage intra-cellulaire des VLDL: Id Chylomicrons A partir d l apob100 6

7 II ORIGINE ET METABOLISME DES LIPOPROTEINES Transport des lipides du foie vers les tissus périphériques: voie endogène d apport et voie de retour Foie Rc B/E Rc E TG Tissu adipeux Circulation AGL Rc AI B100 VLDL E TG LPL HL B100 IDL E LPL HL B100 LDL Cholestérol CETP CETP E HDL 2 AI TG E AI HDL 3 Chol. est. Pré-β LpAI AI AI Chylomicrons Rc B/E Cholestérol Tissus Périphériques EAL Exploration d une Anomalie lipidique A jeûn sur sérum (tube sec) Critères : Aspect après décantation Triglycérides totaux Cholestérol total HDL cholestérol (+/- Apo A1) Calcul du LDL cholestérol (+/- ApoB ou Chol-LDL direct) EAL Exploration d une Anomalie lipidique Fréquence Tous les 5 ans sauf incident Si anormal, refaire à 3 semaines sans changer les habitudes et traitements En prétraitement Transaminases et CPK (muscle) Sous traitement EAL + transaminases +/- CPK à 3 mois 7

8 Aspect après décantation Transparent, jaune d or (pas de chylomicrons et VLDL faibles) Opalescent (VLDL?) Lactescent (Chylo?) Crèmage à 24h à 4C Dosages des triglycérides totaux 90% des cas : technique enzymatique en point final Dosage enzymatique du glycérol libéré par une lipase agissant sur les TG TG Lipase Glycérol + 3 AG Glycérol + ATP Glycérol kinase Glycérol3 Phosphate + ADP Phosphoénol Pyruvate kinase pyruvate + ADP Pyruvate + ATP Pyruvate + LDH NADH + H + Lactate + NAD nm Dosages des triglycérides totaux Homme : 0,3 à 1,8 mmol/l (moy = 1mmol/l) Femme : 0,25 à 1,45 mmol/l (Moy = 0,82 mmol/l) Augmentation au cours de la vie Hyperglycérolémie par déficit en glycérolkinase Post prandial : effet pendant 6 heures 8

9 Dosages du cholestérol total Ester de cholestérol+++ Cholestérol estérase et cholestérol oxydase Libération d H 2 O 2 et révélation colorimétrique en point final Normales : de 4, 1 à 5,8 mmol/l, selon sexe et âge Dosages du cholestérol-hdl Fraction isolée en ultracentrifugation et dosée Précipitation sélective des lipoprotéines de basse densité Dosage du cholestérol dans le surnageant Normales 0,9 à 2 mmol/l «ou supérieures» Dosages du cholestérol-ldl Calculé par la formule de Friedewald CholLDL = CholTot-(TG/2,2)-HDL Chol Si et seulement si TG<3,75 mmol/l Sinon, calcul par la formule de Planella (sauf lactescence TG) CholLDL = (0,41xCholTot)-(0,32xTG)+(1,7xapo B) Dosage direct du LDLchol Masquage des VLDL chylo et HDL et dosage en 2 ème étape Normales 2,6 à 4,2 mmol/l ou «inférieures» 9

10 Dosages des apo A1 (B50) et B (B50) Utile en confirmation de diagnostic ou pour Planella (sauf lactescence TG) Dosage par techniques immunologiques avec antisérums spécifiques et étalons Immunonéphélémétrie Immunoturbidimétrie apoa1 : 1,14 à 1,62 g/l apob : 0,7 à 1,3 g/l Electrophorèse des lipoprotéines Indication : sérum trouble avec HyperTG +/- HyperChol Sur agarose ou polyacrilamide Révélation par le noir soudan Séparation des fractions : qualitatif+++ Classification de Fredrickson Dépôt + Chylo VLDL LDL IDL HDL Dosage de la Lp(a) (B50) Dosage par techniques immunologiques avec antisérums spécifiques et étalons Immunonéphélémétrie Immunoturbidimétrie Lp(a) <0,30 g/l Génétiquement déterminée et fixe 10

11 Standardisation Paramètres répétés et suivis (même labo?) : Reproductibilité? Effort international (IFCC) En France : NSFA et SFBC Concerne : Chol total Triglycérides Apo A1 Valeurs recommandées de moindre risque cardiovasculaire Consensus Europe-USA Concernent : Chol total : <4,65 (avant 30 ans) puis <5,17mmol/l Triglycérides : <1,70 mmol/l HDL-Chol : >1 mmol/l LDL-Chol : selon facteurs de risque associés, vont de <5,7 à <2,6 si ATCD cardiovasculaire Examens spécialisés Séparations par ultracentrifugation Etude des apo C et E quantitatives Isoformes de l apoe (allèles E2, E3 et E4) Dosages d activités enzymatiques Lipoprotéine lipase (PHLA : post heparin lipolitic activity) LCAT Etudes génétiques des formes familiales 11

12 Applications en pathologie : les dyslipoprotéinémies Hyperlipoprotéinémies familiales Hyperlipoprotéinémies secondaires Métaboliques Hormonales Iatrogènes Anomalies des apoprotéines HYPERLIPIDEMIES Dyslipidémies Primaires Dyslipidémies Secondaires Comment et pourquoi? Défaut au niveau des acteurs Lipides Excès d apport Apolipoprotéines Mutations/isoformes Enzymes Mutations inactivatrice Récepteurs Mutations inactivatrice La classification de Fredrickson Type I : chylomicrons Sérum trouble, hypertriglycéridémie. Type IIA : LDL Athérome +++ Sérum clair, hypercholestérolémie. Type IIB : VLDL et LDL Sérum clair ou trouble, hyperlipidémie mixte. Type III : soudure VLDL-LDL ou IDL Sérum trouble, hyperlipidémie mixte. Type IV : VLDL Sérum trouble, hypertriglycéridémie majeure. Type V : Type IV majoré avec chylomicrons 12

13 Hyperlipidémies primaires Hypercholestérolémies familiales Hyperlipidémie de type III Hyperlipidémie familiale combinée Déficit en LPL Hypercholestérolémies familiales Maladie monogénique la plus fréquente Dépôts lipidiques extravasculaires Hypercholestérolémie Déficit du récepteur LDL Mutation de l apo B Hyperlipidémie de type III Homme adulte ou femme ménopausée Dépôts lipidiques extravasculaires Hyperlipidémie Mixte Présence d IDL Enrichissement des VLDL en cholestérol Phénotype E2/E2 13

14 Hyperlipidémie familiale combinée Hypercholestérolémie ou hyperlipidémie mixte avec alternance d un profil à l autre Caractère familial Augmentation de l apo B sans rapport avec le LDL Déficit en LPL Hypertriglycéridémie Profil de type I ou V Sensibilité aux graisses alimentaires Déficit génétique de la LPL ou de l apo CII Hyperlipidémies secondaires Hypothyroïdie Diabète Hypercorticisme Atteintes rénales Cholestase Hyperlipidémies iatrogènes 14

15 Hypercorticisme Soit hormones endogènes (Cushing) Soit corticothérapie Augmentation du cholestérol et des TG Diminution de la dégradation des LDL Hyperlipidémies iatrogènes Antihypertenseurs : béta bloquants et diurétiques thiazidiques Augmentation des VLDL Diminution des HDL Contraceptifs oraux : Estrogène : augmentation des TG Progestatif : diminution des HDL Effet variable selon dose, molécules et type d association 15

Exploration du métabolisme

Exploration du métabolisme Exploration du métabolisme lipidique Pr. Layachi Chabraoui Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat Cours de 2ème année de Médecine 2010-2011 1- Lipides et lipoprotéines Lipides plasmatiques: Cholestérol,

Plus en détail

Exploration du métabolisme lipidique

Exploration du métabolisme lipidique Exploration du métabolisme lipidique Les principaux lipides le cholestérol (utilisé par les cellules pour la synthèse de leurs membranes) les triglycérides (substrat énergétique) les phospholipides (constituants

Plus en détail

EXPLORATION DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES

EXPLORATION DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES Faculté de médecine Laboratoire de biochimie EXPLORATION DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES S.A HAMMA PLAN DU COURS I- INTRODUCTION II- BILAN LIPIDIQUE 1- Bilan lipidique systématique 2- Bilan lipidique orienté

Plus en détail

Diagnostic: bilan biologique

Diagnostic: bilan biologique Diagnostic: bilan biologique Bilan lipidique de «base» = EAL = Exploration d une anomalie lipidique Comporte: Impérativement à jeun depuis 12-24 heures Aspect du sérum Dosage des triglycérides (TG) Dosage

Plus en détail

Sémiologie Biologique (Biochimique) Marqueurs biochimiques de maladie athéromateuse Marqueurs d urgence en cardiologie. Sémiologie Biochimique

Sémiologie Biologique (Biochimique) Marqueurs biochimiques de maladie athéromateuse Marqueurs d urgence en cardiologie. Sémiologie Biochimique Marqueurs biochimiques de maladie athéromateuse Marqueurs d urgence en cardiologie Pr Claude Bendavid Année 2016-2017 UE cardiovasculaire DFGSM2 Sémiologie Biologique (Biochimique) Diagnostic = arguments

Plus en détail

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES RAPPEL Les lipides sont un groupe hétérogène de substances qui ont des acides gras dans leur structure ou une molécule qui

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier

Plus en détail

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE E.I.A CARDIO : BIOLOGIE A SAVOIR ABSOLUMENT( ou pas ) - La formule de Friedewald et ses conditions d application - Les différentes classes de dyslipidémie - Les différents facteurs de risques cardiovasculaires

Plus en détail

Bilan Lipidique = Préoccupation médicale quotidienne.

Bilan Lipidique = Préoccupation médicale quotidienne. Bilan Lipidique = Préoccupation médicale quotidienne. Qualité Résultat Bilan Lipidique CT HDL-c LDL-c TG CT/HDL-c Parfois: Apolipoproteines Qualité Prélèvement Qualité Analyse Il existe cinq lipoprotéines:

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

Lipoprotéines. TG et CE. Cholestérol. Différence en densité, taille, composition lipidique et protéique, mobilité électrophorétique

Lipoprotéines. TG et CE. Cholestérol. Différence en densité, taille, composition lipidique et protéique, mobilité électrophorétique Lipoprotéine ine TG et CE Apolipoprotéines Cholestérol Assemblage non covalent de lipides et d apolipoprotéines Phospholipides Complexe sphérique Surface : Phospholipide, Apolipoprotéine, Cholestérol libre

Plus en détail

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008 Stockage et mobilisation des réserves énergétiques Les schémas joints sont ceux qui étaient sur le fichier du ronéo de l an dernier ; ceux qui sont sur le poly de la corpo étaient mal sortis. P.41 : triacylglycérol

Plus en détail

La particule lipidique. Les Dyslipidémies. Lipoprotéine. Apolipoprotéines. La lipoprotéine = Lipides + protéines (apolipoprotéine)

La particule lipidique. Les Dyslipidémies. Lipoprotéine. Apolipoprotéines. La lipoprotéine = Lipides + protéines (apolipoprotéine) Les Dyslipidémies La particule lipidique N 129. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention. Expliquer les facteurs de risques cardio-vasculaire et leur impact pathologique Expliquer les modalités

Plus en détail

Biochimie clinique DCEM1-2010

Biochimie clinique DCEM1-2010 Françoise Maupas-Schwalm Biochimie clinique DCEM1-2010 Généralités Structure des lipoprotéines Métabolisme des lipoprotéines Le bilan lipidique Principales dyslipoprotéinémies Conclusion 2 Généralités

Plus en détail

Bêta-oxydation des acides gras

Bêta-oxydation des acides gras O C N C 2 O C 2 SO 3 O O acide taurocholique O C N C 2 COO O O O acide glycocholique Figure.2 Structure d un sel biliaire formé par conjugaison entre un acide biliaire (ici l acide cholique) soit avec

Plus en détail

Cholestérol. Précautions de prélèvement. Valeurs usuelles. Clinique. Cholestérol total. HDL-cholestérol. LDL-cholestérol. Hypocholestérolémies

Cholestérol. Précautions de prélèvement. Valeurs usuelles. Clinique. Cholestérol total. HDL-cholestérol. LDL-cholestérol. Hypocholestérolémies Cholestérol 89 Cholestérol L hypercholestérolémie est un facteur de risque d athérosclérose comme l ont établi de grandes enquêtes épidémiologiques. Dans le sang, le cholestérol est transporté par des

Plus en détail

EXPLORATION DU METABOLISME DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES

EXPLORATION DU METABOLISME DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE MENTOURI- CONSTANTINE EXPLORATION DU METABOLISME DES LIPIDES ET LIPOPROTEINES PAR DR H.BOUMECHRA Année universitaire : 2014-2015 1 PLAN I/ INTRODUCTION

Plus en détail

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT UNE DYSLIPIDEMIE 1 Conduite à tenir devant une dyslipidémie PLAN

Plus en détail

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares Que Faire devant une Hypo-HDLémie? Pascale Benlian Laboratoire de Référence R pour le Diagnostic des Maladies Rares Endocrinologie, INSERM U 538 Hôpital Saint Antoine, Paris pascale.benlian@sat.aphp.frsat.aphp.fr

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies

Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies I Quand Pratiquer une Exploration du Bilan Lipidique? II Le Bilan Lipidique III La Classification des Hyperlipidémies IV Les Hyperlipidémies Essentielles

Plus en détail

Exploration d une anomalie lipidique (EAL) en 2015: Place du dosage de l Apo A et de l Apo B

Exploration d une anomalie lipidique (EAL) en 2015: Place du dosage de l Apo A et de l Apo B Exploration d une anomalie lipidique (EAL) en 2015: Place du dosage de l Apo A et de l Apo B Nabiha KAMAL Laboratoire de Biochimie Faculté de Médecine et de Pharmacie de Casablanca CHU Ibn Rochd de Casablanca

Plus en détail

LES LIPOPROTEINES : METABOLISME NORMAL ET PATHOLOGIQUE

LES LIPOPROTEINES : METABOLISME NORMAL ET PATHOLOGIQUE LES LIPOPROTEINES : METABOLISME NORMAL ET PATHOLOGIQUE I-INTRODUCTION : Les lipides constituent une famille hétérogène de molécules hydrophobes indispensables au fonctionnement de l organisme. Les principaux

Plus en détail

METABOLISME DES LIPOPROTEINES

METABOLISME DES LIPOPROTEINES 1 Chapitre 19 Pr Claude ZINSOU METABOLISME DES LIPOPROTEINES OBJECTIFS De l enseignant Compléter les connaissances relatives au métabolisme des lipides, dans lequel nous avons insisté sur leur dégradation

Plus en détail

FDRCV Dyslipidémies et Syndrome Métabolique

FDRCV Dyslipidémies et Syndrome Métabolique FDRCV Dyslipidémies et Syndrome Métabolique Pr Ducluzeau Nutrition Diabétologie, CHRU Tours L athérosclérose correspond à une réaction de défense inflammatoire «mal appropriée» face à une agression de

Plus en détail

MÉTABOLISME des LIPOPROTÉINES

MÉTABOLISME des LIPOPROTÉINES MÉTABOLISME des LIPOPROTÉINES STRUCTURE des LIPOPROTÉINES Exemple d une d VLDL Apoprotéine C Apoprotéine B100 Surface Phospholipides Cholestérol libre Apoprotéine E Noyau Triglycérides Chol estérifié CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

Métabolisme des lipoprotéines

Métabolisme des lipoprotéines Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Module de biochimie Métabolisme des lipoprotéines Plan du cours: Introduction I. Définition des lipoprotéines II. Structure des lipoprotéines III. Classification

Plus en détail

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales Université Joseph Fourier FACULTE DE MEDECINE 38700 LA TRONCHE Année Universitaire 2012/2013 EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales 1ère SESSION UE 5.1 : Biochimie 1 Lundi 4 février 2013 8h30 à 9h30

Plus en détail

Lipides, lipoprotéines, apolipoprotéines et bilan cardiovasculaire?

Lipides, lipoprotéines, apolipoprotéines et bilan cardiovasculaire? Lipides, lipoprotéines, apolipoprotéines et bilan cardiovasculaire? Richard W. James, Labo des Lipides, Dépt. de Médecine Interne, Faculté de Médecine, Université de Genève, Genève Lipides, lipoprotéines

Plus en détail

PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.)

PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.) PARTS RESPECTIVES DES GLUCIDES ET DES LIPIDES DANS LA PRODUCTION D ENERGIE A L EXERCICE (d après Costill D.L.) % Production d énergie 70 Glucides Lipides QR 60 50 40 QR 0,90 0,80 0 10 20 30 40 50 60 Temps

Plus en détail

Métabolisme des lipides et des lipoprotéines. Les lipoprotéines. Applications médicales

Métabolisme des lipides et des lipoprotéines. Les lipoprotéines. Applications médicales Métabolisme des lipides et des lipoprotéines Les lipoprotéines Applications médicales UE de Nutrition 2012-2013 2013 C Ged INSERM U1035 Bilan lipidique Valeurs normales de l adulte Exploration d une anomalie

Plus en détail

HYPOCHOLESTEROLEMIANTS

HYPOCHOLESTEROLEMIANTS HYPOCHOLESTEROLEMIANTS Aux USA, chaque année: > 500 000 décès suite à des maladies cardiovasculaires > 1 000 000 infarctus! > 100 000 000: total cholestérol > 200 mg/dl > 12 000 000 candidats à des médicaments

Plus en détail

Athérosclérose (3) Les hyperlipoprotéinémies

Athérosclérose (3) Les hyperlipoprotéinémies Athérosclérose (3) Les hyperlipoprotéinémies Points à comprendre Les anomalies du métabolisme lipidique sont à l origine de perturbations biologiques avec des conséquences importantes en termes de santé

Plus en détail

Plan. I. Introduction. II. Etude des lipoprotéines. III. Le métabolisme des lipoprotéines. IV. Exploration biochimique. V.

Plan. I. Introduction. II. Etude des lipoprotéines. III. Le métabolisme des lipoprotéines. IV. Exploration biochimique. V. Plan I. Introduction. II. Etude des lipoprotéines. III. Le métabolisme des lipoprotéines. IV. Exploration biochimique. V. Dyslipidémies Introduction Les lipides sont des molécules hydrophobes ne peuvent

Plus en détail

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Triacylglycérols (tissu adipeux) 15 589.000 (39/g) Protéines (muscles) 6 100.000 (16/g) Glycogène

Plus en détail

Les hyperlipoprotéinémies

Les hyperlipoprotéinémies IV40 DYSLIPIDEMIES Les hyperlipoprotéinémies Introduction : Les hyperlipoprotéinémies (HlP) regroupent l'ensemble des augmentations d'1 ou de plusieurs classes de lipoprotéines plasmatiques, forme de transport

Plus en détail

Bilan lipidique: nouvelles recommandations, nouvelles nomenclature

Bilan lipidique: nouvelles recommandations, nouvelles nomenclature PROBIOQUAL E.P.U. de BIOLOGIE Séance du 13/03/06 Bilan lipidique: nouvelles recommandations, nouvelles nomenclature Agnès SASSOLAS, biologiste P.H. UF Lipides- Dyslipidémies - Biochimie Groupe Hospitalier

Plus en détail

Cours n 6 Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies

Cours n 6 Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies UE8 Nutrition Dr Lehmann-Che Le 12/10/12, de 13h30 à 16h30 Ronéotypeur : Julien Bellier Ronéolecteur : Karl Goetze Cours n 6 Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies Ronéo n 3 Page 1 sur 20 Sommaire

Plus en détail

1. Recommandations de l AFSSAPS

1. Recommandations de l AFSSAPS E08-1 E08 Hypolipémiants Depuis une dizaine d années de nombreux résultats se sont accumulés pour prouver l intérêt de l abaissement du LDL-cholestérol en prévention primaire et secondaire des évènements

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

Items 129, 129 bis : Dyslipidémies

Items 129, 129 bis : Dyslipidémies Items 129, 129 bis : Dyslipidémies Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Généralités... 3 II Bilan lipidique... 4 III

Plus en détail

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies. Jacqueline Lehmann-Che Service de Biochimie Hôpital St Louis

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies. Jacqueline Lehmann-Che Service de Biochimie Hôpital St Louis Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies Jacqueline Lehmann-Che Service de Biochimie Hôpital St Louis jacqueline.lehmann-che@sls.aphp.fr 1 Sommaire Rappel des lipides La biosynthèse du cholestérol Le

Plus en détail

Cours n 6 : Lipoprotéines, Cholestérol et dyslipidémies

Cours n 6 : Lipoprotéines, Cholestérol et dyslipidémies UE8 : Nutrition Pr Lehmann-Che (biologiste) Le 14/10/2016 de 13h30 à 16h30 Ronéotypeuse : SOTTO Eléonore Ronéoficheur/lecteur : SALA Romain Cours n 6 : Lipoprotéines, Cholestérol et dyslipidémies Les points

Plus en détail

Les Dyslipidémies. Service de Diabétologie et Centre Clinico-Biologique de l'athérosclérose Hôpital Pasteur, CHU Nice

Les Dyslipidémies. Service de Diabétologie et Centre Clinico-Biologique de l'athérosclérose Hôpital Pasteur, CHU Nice Les Dyslipidémies Service de Diabétologie et Centre Clinico-Biologique de l'athérosclérose Hôpital Pasteur, CHU Nice Définition Anomalie du taux de lipides dans le sang Affections hétérogènes très fréquentes

Plus en détail

PLAN. I. Introduction. II. Rôle. III. Apports alimentaires. IV. Digestion et absorption. V. Transport. VI. Anomalies du métabolisme

PLAN. I. Introduction. II. Rôle. III. Apports alimentaires. IV. Digestion et absorption. V. Transport. VI. Anomalies du métabolisme PLAN I. Introduction II. Rôle III. Apports alimentaires IV. Digestion et absorption V. Transport VI. Anomalies du métabolisme 2 I. INTRODUCTION Hétérogènes, hydrophobes, liposolubles Lip alimentaires formes

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Bilan lipidique - Cholestérol total - Triglycérides - Cholestérol-HDL - Cholestérol-LDL - Apolipoprotéine A1 - Apolipoprotéine

Plus en détail

Les dyslipidémies chez. Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Femme Mère Enfant de Lyon. l enfant

Les dyslipidémies chez. Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Femme Mère Enfant de Lyon. l enfant Les dyslipidémies chez Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Femme Mère Enfant de Lyon l enfant 07/05/2015 Objectifs de cette formation ü 1) Rappels sur ü Les classes de lipides ü Les

Plus en détail

Absorption des lipides

Absorption des lipides Absorption des lipides En occident, la ration alimentaire moyenne en lipides est comprise entre 60 et 150 grammes par jour dont 80 % est composé de triglycérides et les 20 % restant de cholestérol et de

Plus en détail

des lipoprotéines. Fabrizio Andreelli, Delphine Jacquier

des lipoprotéines. Fabrizio Andreelli, Delphine Jacquier Place du foie dans le métabolisme des lipoprotéines Fabrizio Andreelli, Delphine Jacquier Service de diabétologie-endocrinologie-nutrition, hôpital Bichat-Claude Bernard, 46 rue Henri Huchard, 75877 Paris

Plus en détail

Métabolisme du cholestérol et des lipoprotéines

Métabolisme du cholestérol et des lipoprotéines Métabolisme du cholestérol et des lipoprotéines Structure du cholestérol Alcool secondaire polycyclique, insaturé: noyau stérane; C 17 chaîne hydrocarbonée branchée Faible caractère amphiphile: HO-C 3

Plus en détail

PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B

PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B DANS LE BILAN LIPIDIQUE RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE SEPTEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies. Bases Moléculaires des Traitements des Dyslipidémies

Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies. Bases Moléculaires des Traitements des Dyslipidémies Exploration des Dyslipoprotéinémies ou Dyslipidémies VI Le Risque Cardiovasculaire associé aux Dyslipidémies 1 ) Facteurs de Risque : Définitions 2 ) Facteurs Majeurs du Risque Cardiovasculaire 3 ) Cholestérol

Plus en détail

Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke

Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke L athérosclérose Une maladie inflammatoire chronique des grosses artères, à localisation intimale, dont l agent

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE EN PREVENTION PRIMAIRE

PRISE EN CHARGE DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE EN PREVENTION PRIMAIRE PRISE EN CHARGE DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE EN PREVENTION PRIMAIRE PLAN : 34 diapositives ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES DEFINITION OBJECTIFS LA PREVENTION PRIMAIRE: 2 diapositives(6 étapes essentielles) LE

Plus en détail

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RAPPEL DEFINITIONS Hyperlipidémie g/l mmol/l Triglycérides < 2 < 2.2 Cholestérol Total

Plus en détail

Métabolisme des lipoprotéines: de la physiologie à la maladie. Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Édouard Herriot

Métabolisme des lipoprotéines: de la physiologie à la maladie. Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Édouard Herriot Métabolisme des lipoprotéines: de la physiologie à la maladie Noël Peretti MD-PHD UF de Nutrition Pédiatrique Hôpital Édouard Herriot PLAN Introduction: Les lipides: structures et rôles Besoins en lipides:

Plus en détail

Dr N. MATOUGUI Journées de Formation Médicale Continue de Kouba 2010

Dr N. MATOUGUI Journées de Formation Médicale Continue de Kouba 2010 Dr N. MATOUGUI Journées de Formation Médicale Continue de Kouba 2010 Introduction Hypercholestérolémie (HC) est: - Fréquente - Pure ou mixte - Essentielle ou secondaire Facteur de risque cardiovasculaire

Plus en détail

ANNEXE XXIII LE MÉTABOLISME DU CHOLESTÉROL

ANNEXE XXIII LE MÉTABOLISME DU CHOLESTÉROL ANNEXE XXIII LE MÉTABOLISME DU CHOLESTÉROL Le cholestérol* est un composé essentiel des cellules eucaryotes, car il est un élément constitutif de leurs membranes. Chez les mammifères, il est transporté

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

Hyperuricémie : un facteur de risque souvent négligé

Hyperuricémie : un facteur de risque souvent négligé Hyperuricémie : un facteur de risque souvent négligé MEH CHERIFI,M ARAB ; A RAMDANI, F ALIBDESSAMED, Z GUECHI 21ème Congrès National de Médecine Interne. Tlemcen 15, 16 et 17 mai Introduction I PM : 168

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université Mentouri Constantine Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Département

Plus en détail

Traitements Hypolipémiants

Traitements Hypolipémiants Chapitre 14 Traitements Hypolipémiants Item 132 : Angine de poitrine et infarctus du myocarde Plan Introduction 1. les statines 2. les fibrates Introduction Traiter une dyslipidémie revient le plus souvent

Plus en détail

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE

Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE Lipoprotéines, cholestérol et dyslipidémies L2-UE8 2016-2017 Jacqueline Lehmann-Che Service de Biochimie Hôpital St Louis jacqueline.lehmann-che@sls.aphp.fr 1 Sommaire Rappel des lipides Le métabolisme

Plus en détail

Normolipémiants I. Dyslipidémies II. Classification des normolipémiants III. Propriétés des normolipémiants

Normolipémiants I. Dyslipidémies II. Classification des normolipémiants III. Propriétés des normolipémiants 4287_ Page 887 Mardi, 13. août 2013 12:34 12 > Apogee FrameMaker Noir Normolipémiants C. FERNANDEZ Laboratoire de pharmacie clinique, EA 4123 «Barrières et passage des médicaments», UFR de pharmacie, université

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

Les lipides. Une famille hétérogène

Les lipides. Une famille hétérogène Les lipides Docteur Bernard LARDY Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Une famille hétérogène 1 Définition Les lipides (du grec lipos, graisse, huile) sont

Plus en détail

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES D r. L ahouel. FZ Plan du cours Introduction I. Rappels / Généralités II. Organes impliqués dans le métabolisme des TG III. Biosynthèse des TG IV. Catabolisme des TG V. Régulation

Plus en détail

DM : L ATHÉROSCLÉROSE

DM : L ATHÉROSCLÉROSE PARTIE II : Cœur et circulation Chapitre 1 : Vaisseaux sanguins et circulation sanguine DM : L ATHÉROSCLÉROSE Objectifs : Définir l athérosclérose Définir les facteurs de pathogénicité en lien avec la

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS. Département des sciences de base A. Première année du PCEM. Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS. Département des sciences de base A. Première année du PCEM. Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Département des sciences de base A Première année du PCEM Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014 Durée : 90 min PRENEZ LE TEMPS DE LIRE CE QUI VA SUIVRE Une copie anonyme

Plus en détail

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU PATIENT DYSLIPIDÉMIQUE

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU PATIENT DYSLIPIDÉMIQUE PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU PATIENT DYSLIPIDÉMIQUE RECOMMANDATIONS Ce document est une actualisation des Recommandations de Bonne Pratique "Prise en charge des dyslipidémies" publiées par l'afssaps

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

Les recommandations 2005 sur la prise en charge des dyslipidémies

Les recommandations 2005 sur la prise en charge des dyslipidémies Endocrino.net Polycopié national Page 1 sur 10 Les recommandations 2005 sur la prise en charge des dyslipidémies Les messages clés 1) Tous les patients qui ont soit une augmentation des triglycérides (>1,50

Plus en détail

RESAOLAB. Convention de Financement N AFD CZZ C. et SURVEILLANCE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE

RESAOLAB. Convention de Financement N AFD CZZ C. et SURVEILLANCE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE Objectifs Enumérer les différents facteurs biologiques du risque athérogène Décrirele

Plus en détail

129 - II DYSLIPIDEMIES ATHEROGENES JM Fauvel 2009

129 - II DYSLIPIDEMIES ATHEROGENES JM Fauvel 2009 ( Plan ) 129 - II DYSLIPIDEMIES ATHEROGENES JM Fauvel 2009 Classification Traitement Moyens diététique résine : colestyramine QUESTRAN fibrates de 2e génération inhibiteurs de la HMG CoA réductase : statines

Plus en détail

PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B

PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B PLACE DES DOSAGES DES APOLIPOPROTEINES A1 ET B DANS LE BILAN LIPIDIQUE TEXTE COURT SEPTEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX

Plus en détail

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST Vrai ou Faux Le cholestérol est inutile à l organisme humain L alimentation est la principale source de cholestérol Seul le taux de cholestérol total est important dans la prévention des maladies cardiovasculaires

Plus en détail

Suivi du traitement par Hypolipémiants ou Normolipémiants. Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie

Suivi du traitement par Hypolipémiants ou Normolipémiants. Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie Suivi du traitement par Hypolipémiants ou Normolipémiants Dr Jacqueline Azay-Milhau Laboratoire de Pharmacologie PLAN Pourquoi accompagner les patients sous hypolipémiants? Rappels: L athérosclérose Les

Plus en détail

Cas clinique n 1 : Rappel : Le métabolisme des lipoprotéines:

Cas clinique n 1 : Rappel : Le métabolisme des lipoprotéines: Cas clinique n 1 : Madame Grace Kella, 58 ans, fume, "mais modérément", ses 10 cigarettes par jour depuis 35 ans. Sa mère a présenté un infarctus du myocarde à 63 ans et Madame Kella a pensé qu'il serait

Plus en détail

Pharmacologie cardiovasculaire: 8. Hypolipémiants

Pharmacologie cardiovasculaire: 8. Hypolipémiants Pharmacologie cardiovasculaire: 8. Hypolipémiants Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed., Agr. Ens. Sup. Faculté de pharmacie et sciences biomédicales Faculté de médecine et de médecine dentaire Université

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

LES INFOS DE L A.F.M.O.

LES INFOS DE L A.F.M.O. Mise à jour Septembre 2004 LES INFOS DE L A.F.M.O. A ssociation F rançaise de M édecine O rthomoléculaire Cholestérol et Athérosclérose Prise en charge bionutritionnelle 1. Structure, métabolisme et fonction

Plus en détail

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Canine. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Canine. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott Close window to return to IVIS Encyclopédie de la Nutrition Clinique Canine Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott Responsable des Éditions Scientifiques, Communication, Groupe Royal Canin Responsable

Plus en détail

METABOLISME DU CHOLESTEROL

METABOLISME DU CHOLESTEROL FACULTE DE MEDECINE DE MOSTAGANEM 2014/2015 METABOLISME DU CHOLESTEROL Dr GUELLA INTRODUCTION Structure et propriétés Importance biologique Sources et besoins de l organisme en cholestérol Métabolisme

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

Biologie fondamentale

Biologie fondamentale Biologie fondamentale Les Molécules du vivant Première partie : de l atome à la molécule. Philippe Karoyan Deuxième partie : les biomolécules du compartiment sanguin A- L eau. Joëlle Masliah B- les ions

Plus en détail

Les lipides. Thérapeutique?

Les lipides. Thérapeutique? Thérapeutique? Exercice physique +++ Metformine: pas de risque d hypoglycémie, attention si insuffisance rénale, Sulfonylurées: risque d hypoglycémie, débuter à faible dose Les lipides réserves 97 % =

Plus en détail

Le bilan lipidique en 2016

Le bilan lipidique en 2016 Le bilan lipidique en 2016 D. BONNEFONT-ROUSSELOT 1 résumé Le bilan lipidique consiste en un ensemble d'analyses permettant de mettre en évidence des anomalies du métabolisme des lipoprotéines, et d'en

Plus en détail

Les examens à pratiquer devant une dyslipidémie

Les examens à pratiquer devant une dyslipidémie Les recommandations de la NSFA Mai 2005 Les examens à pratiquer devant une dyslipidémie Groupe de travail : Eric Brucker, Jaques Bonnet, Gérald Luc, Pascale Bayer, Michel Farnier Les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

abc 1Ann Biol Clin 2009 ; 67 (1) : 7-21

abc 1Ann Biol Clin 2009 ; 67 (1) : 7-21 Abstract. Background. Plasma concentrations of HDL cholesterol (HDL-C) and its major protein component apolipoprotein (Apo) A-I are strongly inversely associated with cardiovascular risk, leading to the

Plus en détail

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Directeurs de laboratoires d analyses médicales Décisions UNCAM du 9 juin et du 6 juillet 2009 Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Référence :

Plus en détail

Métabolisme des lipides

Métabolisme des lipides 14/02/2014 AYELA Laurence L2 Nutrition Mr A. Saveanu Relecteur 2 12 pages Métabolisme des lipides Plan A. Généralités I. Définitions II. Classification III. Les lipides alimentaires IV. Rôles biologiques

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien?

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Dr. Sébastien FEUILLETTE Laboratoire de Génétique Moléculaire CHU Rouen 10 décembre 2009 Cholestérol et Alzheimer: des arguments Facteurs de risque

Plus en détail

La lipoprotéine Lp(a) : son intérêt dans l interprétation du bilan lipidique

La lipoprotéine Lp(a) : son intérêt dans l interprétation du bilan lipidique UNIVERSITE PARIS V (RENE DESCARTES) FACULTE DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES Année 1998 Thèse N THESE pour l obtention du diplôme d Etat de DOCTEUR EN PHARMACIE présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail