Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire"

Transcription

1 Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire Jean-Marc Classe Institut de Cancérologie de l Ouest, Centre Gauducheau Nantes - France

2 Quel est le pronostic de la première récidive?

3 Délai par rapport au traitement initial < 6 mois Réfractaires/résistantes Monochimio. sans platine Essai thérapeutique 6 mois/ 1 an Partiellement sensibles Bithérapie sans platine > 1 an Sensibles Bithérapie avec platine ± Chirurgie Essai thérapeutique

4 Première récidive < 6 mois EPO 906 trial Méthode (n=829) Soit progression soit première récidive < 6 mois Supériorité de Doxo Pegylée Vs Patupilone (stabilisateur tubules) Résultats PFS: 3,7mois OS: 13 mois Colombo N et al, JCO 2012

5 Première récidive > 6 mois Calypso trial Méthode Première récidive > 6 mois Supériorité de Doxo Pegylée Carboplatine Vs Carbo-Taxol Résultats *PFS: 11.3 / 9.4 mois **OS: 30/33 mois *Pujade Lauraine, JCO 2010 **Wagner U, Br J Cancer 2012

6 Première récidive de cancer de l ovaire: place de la chirurgie?

7 Place de la chirurgie? Calypso Méthode Première récidive >6 mois (n=976) Randomisation Carboplatine Paclitaxel VS. Carboplatine Doxo Pegylée Chirurgie: Chirurgie de la récidive: <20% Importance de la récidive Pas de lésion visible: 60% Pujade Lauraine E, JCO 2010

8 Impact de la chirurgie de la récidive Meta analyse Méthode 40 cohortes, 2019 patientes Récidive toutes opérées 100% équipes chirurgicales expérimentées Résultats OS médiane : 30 mois Chirurgie complète principal facteur pronostic indépendant Chaque augmentation de 10% de chirurgie complète = OS +3 mois Critique principale Pas de groupe contrôle Bristow R, Gynecol Oncol 2009

9 Consensus statement 2010 (Gynecology Cancer Inter Group) What is the role of cytoreductive surgery for ovarian cancer relapse? Selected patients Late relapse > 1 year Complete surgery with no residual Randomized trial are a priority Stuart GCE, Int J Gynecol Cancer 2011

10 Phase III randomized trial

11 PI: Harter Philipp First relapse AGO OVAR + (complete surgery) No chemotherapy second line R A N D O M I S A T I O N n ~ 408 Surgery No surgery Second line chemotherapy Platinum based Inclusions terminées

12 Première récidive du cancer de l ovaire: place de la CIP (Chimiothérapie Intra Péritonéale)

13 Chimiothérapie Intra Péritonéale Phase INITIALE % % %

14 Essai GOG 252 San Diego Mars 2016 IP IP

15 Première rechute et CIP Background 3% des patientes ont une période sans traitement plus longue après le traitement IV de la récidive qu après le traitement IV initial Méthode Patientes traitées par chimio IP a la première récidive Résultat 25 patientes de 2005 à patientes (40%): période sans traitement initial 22 mois, récidive 37 mois Boisen et al, Int j Gynecol Cancer 2016

16 Première récidive du cancer de l ovaire: place de la CHIP

17 CHIP et première récidive Séries >30 pts sans Groupe contrôle Author N (yrs) Open/c Drug mn T C (mg/m2) Zanon (2004) 30 O Cisp Lim (2009) 30 (1) C Cispl (75) Fagotti (2011) 42 (5.5) C Oxali (460) Ceelen (2012) 42 (6.5) C Cispl ( ) Oxaly (460) Konigstrainer (2011) 31 (3) C Cispl( 50) Deraco (2012) 56 (15) C Cispl (42) Doxo (15) Cispl (25) Mito (3.3) Fagotti (2012) 30 (4.5) C Oxaly (460) Robella M (2014) 70 (17) Konigstrainer (2014) 62(5) O Cispl (50) Classe, Bakrin (2015) 314 (10) O/C Cispl

18 CHIP et première récidive Série française Méthode Rétrospective, multi-centrique, pas de groupe controle Première récidive, cancer séreux Chimiothérapie de seconde ligne et chirurgie + CHIP Résultats n= 314 de 13 Institutions» mortalité: 1%, Morbidité sévère: 31% Analyse multivariée» Le PCI à la récidive: unique facteur pronostic» L intervalle libre (+/-6 mois) n est pas un facteur pronostic Classe JM et al, AntiCancer Res 2015

19 CHIP et première récidive Série française Résultats Survie globale (< 6 mois): 51 mois Survie globale (> 6 mois): 42 mois Survie sans récidive (< 6 mois): 14 mois Survie sans récidive (> 6 mois): 13 mois..13 mois...33 mois.3,7 mois 11 mois Classe JM et al, AntiCancer Res 2015

20 CHIP et première récidive Séries avec un groupe contrôle R 26/ Pour prouver un bénéfice de survie globale = 1 an il faut 400 patientes

21 CHIP et première récidive Série avec groupe contrôle Méthode Retrospective, multi-centrique, case control Première récidive, séreux Chirurgie complète CC0 Comparaison 23 patientes CHIP / 19 patientes non CHIP Résultats Survie globale à 4 ans» CHIP: 75% / non CHIP: 19% Analyse multivariée» CHIP le facteur pronostic indépendant Le Brun JF et al, E J Surg Oncol 2013

22 CHIP et première récidive Essais de Phase III

23 Spilliotis Méthode Phase III, essai randomisé monocentrique Première récidive CHIP: R<6 mois: Doxo (35 mg/m²), Paclitaxel ou Mitomycine R> 6 mois: Cisplatine, 100 mg/m², Paclitaxel 175 mg/m² Pas d hypothèse statistique Récidive (n=120) I Chirurgie +/- CHIP Chimiothérapie IV 6 cycles Spilliotis et al, Ann Surg Oncol 2014

24 Spilliotis Résultats De 2006 à 2013 (6 ans): 120 patientes IIIC IV Survie Globale: CHIP (n=60): 26,7 mois Vs. Non CHIP (n=60) 13,4 mois (p=0.006) Si R > 6mois: CHIP (n=38): 26,8 mois Vs. Non CHIP (n=36) 15,2 mois (p=0,035) Si R < 6 mois: CHIP (n=22): 26,6 mois Vs. Non CHIP (n=24) 10,2 mois (p=ns) Spilliotis et al, Ann Surg Oncol 2014

25 Hyperthermic Intra-peritoneal Chemotherapy (HIPEC) in Ovarian Cancer Recurrence (HORSE) Phase III Catholic University of the Sacred Heart, Roma, Italy (PI, Scambia G)

26 HORSE Objectif: DFS Méthode Phase III, essai randomisé multicentrique Première récidive ( > 6 mois) CHIP: Cisplatine, 75 mg/m², 42 C /60mn, CHIP méthode FERMEE Chirurgie CC Récidive (n=158) I Chirurgie CC0 +/- CHIP Cisplat. Paclitaxel IV 6 cycles

27 Chemotherapy Hyperthermic Intra-Peritoneal for Ovarian cancer Relapse (CHIPOR) Phase III Unicancer France (PI, CLASSE JM)

28 Essai CHIPOR Objectif: OS Méthode Phase III prospectif randomisé multi institutionnel Première récidive >6mois, cancer épithélial de l ovaire CDDP 75mg/m² dans 2 litres pendant 60mn Chimio sensibilité Inclusion Chimotherapie IV 3 carbo taxol ou Carbo caelix Information Chimio. IV 3 cycles I Chirurgie(R0) +/- HIPEC Mai 2011 / 215 pts/440

29 Au total CHIP et première récidive de cancer de l ovaire: Rationnel Cohortes sans groupe contrôle: survie globale / récidive précoce Phase II-III randomisée positive Obtenir une preuve d efficacité pour pouvoir convaincre et développer de nouveaux projets Favoriser l inclusion des patientes dans les protocoles en cours Comment défendre la CHIP? En évitant les CHIP hors protocole pour les patientes incluables Hors concurrence avec autres essais de molécules

30 Merci de votre attention Nantes, France

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Naoual Bakrin (MD), Olivier Glehen (MD, PhD) Service de chirurgie oncologique et viscérale Centre hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite Université Claude Bernard

Plus en détail

La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire

La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire Glehen Olivier Naoual Bakrin Chirurgie Générale et Oncologique Centre Hospitalier Lyon Sud LE CANCER de l Ovaire Dans le monde : 200 000 nvx cas/an

Plus en détail

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie À partir d une étude bi-centrique de 1474 patientes

Plus en détail

LE PROTOCOLE CHIPOR CHIMIOTHÉRAPIE HYPERTHERMIQUE INTRA PÉRITONÉALE POUR LE CANCER DE L OVAIRE EN RÉCIDIVE

LE PROTOCOLE CHIPOR CHIMIOTHÉRAPIE HYPERTHERMIQUE INTRA PÉRITONÉALE POUR LE CANCER DE L OVAIRE EN RÉCIDIVE LE PROTOCOLE CHIPOR CHIMIOTHÉRAPIE HYPERTHERMIQUE INTRA PÉRITONÉALE POUR LE CANCER DE L OVAIRE EN RÉCIDIVE Rationnel! CHIP et récidive de cancer de l ovaire! >75% des patientes traitées pour un cancer

Plus en détail

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie TRAITEMENT ONCOLOGIQUE Claire Jamet Oncologue médicale

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

Carcinose et métastases extrapéritonéales Impact de l atteinte ganglionnaire

Carcinose et métastases extrapéritonéales Impact de l atteinte ganglionnaire Carcinose et métastases extrapéritonéales Impact de l atteinte ganglionnaire Gwénaël FERRON Département de Chirurgie Oncologique EA 4553 (Individualisation des traitements des cancers ovariens) CLCC Institut

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN.

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Le cancer de l ovaire chez la femme âgée Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Position du problème Une population en augmentation et hétérogène Diagnostic retardé,

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix PLAN Généralités sur les personnes âgées Peut on transposer les avancées faites chez les patients d âge inférieur à70 ans

Plus en détail

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour»

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour» Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer localement avancé du col utérin «pour» Dr P.E Colombo ICM - Montpellier SFCO 22/05/2015 Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques Prise en charge des CBNPC oligométastatiques À partir d'un cas clinique Dr Stéphane HOMINAL, Centre Hospitalier Annecy-Genevois Les incontournables 7 octobre 2014 Cas clinique / femme 66 ans - juillet

Plus en détail

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0!

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pour quelle patientes? 12 juin 2015 - Dr C Perrin UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Introduction Traitements adjuvants

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES Quelle précaution prendre avant un traitement anti-angiogénique? Dr Anne Floquet INTRODUCTION AA utilisés dans multiples cancers Seul ou en combinaison

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Méta-analyse de trois essais randomisés internationaux S. Giacchetti, Hôpital Paul Brousse, Villejuif (France) Histoire des essais de phase III

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique Dr Caroline Even Département de cancérologie cervico-faciale Institut Gustave Roussy, Villejuif, France Tumeurs localisées Tumeur

Plus en détail

Notre Pratique en Question

Notre Pratique en Question Ostéosarcome Appendiculaire du Chien Notre Pratique en Question (des options, que choisir?) Souvenirs d Ecole (1985-2014) En théorie de nombreuses nouveautés Et en pratique euhh Diagnostic, Bilan d extension:

Plus en détail

Pronostic du cancer de l endomètre

Pronostic du cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Cancer de l endomètre Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université

Plus en détail

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire

13/03/15. Rationnel. Rationnel. Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire Innovations en radiothérapie dans le cancer du sein : radiothérapie per-opératoire CORP 12 mars 2015 Sophie GUILLERM Service de Radiothérapie du Pr Hennequin Hôpital Saint Louis Rationnel >75% des rechutes

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

de la chimiothérapie. hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) dans le traitement du cancer de l ovaire

de la chimiothérapie. hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) dans le traitement du cancer de l ovaire Place de la chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) dans le traitement du cancer de l ovaire J.M. CLASSE 1 *, I. JAFFRÉ 1, J.S. FRENEL 2, D. BERTON RIGAUD 2 (Nantes) Résumé Le traitement

Plus en détail

Typologie des études. M.Cucherat E.Vicaut. Etudes analytiques. Etudes descriptives. Etudes de cohorte. Etudes de cohorte

Typologie des études. M.Cucherat E.Vicaut. Etudes analytiques. Etudes descriptives. Etudes de cohorte. Etudes de cohorte Programme de Formation aux Biostatistiques Les différents types d études de recherche clinique M.Cucherat E.Vicaut Etudes descriptives Etudes transversales Etudes analytiques Etudes d'observation cohortes

Plus en détail

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante Pro Réalisation d une chirurgie complète Moins de morbidité post

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II)

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) - Marseille, le 21 juin 2013 - Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) Thierry Lecomte Service d Hépato-gastroentérologie et de Cancérologie digestive - CHU de Tours

Plus en détail

Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire. Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris

Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire. Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris Le cancer de l ovaire : un état stable France 2008 : 4430 nouveaux cas 7 ème cause de cancer

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst Frédéric Selle Stéphane Provent ALLIANCE POUR LA RECHERCHE EN CANCEROLOGIE Octavia (Phase II ouvert Taxol hebdo-carbo-béva 1 ère Ligne OXYDELIS (Phase I/II)

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Réunion régionale Oncomip oncogénétique, 27/01/2016 BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Amylee BRCA : test prédictif 1 DCD 61 ans 2?? DCD 52 ans

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

ONCO LR Septembre 2011

ONCO LR Septembre 2011 Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR Septembre 2011 Généralités Tout dossier Cancer Ovarien doit être présenté en RCP locale avant de débuter la séquence thérapeutique initiale. Soumission en RCP régionale

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

Traitement curatif de la carcinomatose péritonéale: utopie ou réalité? Isabelle Deshaies, MD, FRCSC

Traitement curatif de la carcinomatose péritonéale: utopie ou réalité? Isabelle Deshaies, MD, FRCSC Traitement curatif de la carcinomatose péritonéale: utopie ou réalité? Isabelle Deshaies, MD, FRCSC Objectifs Pouvoir discuter de la différence entre les métastases péritonéales et les métastases d organes

Plus en détail

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique?

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique? Quel suivi pour un risque élevé de rechute systémique? Christelle LEVY Déclaration d intérêts GSK Novartis Roche Pas de conflit d intérêt pour cette présentation contexte les recommandations des sociétés

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Oncomip, 24 novembre 2016 Introduction Préservation de la fertilité chez la femme

Plus en détail

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 RCP DE RECOURS GYNECOLOGIE/RESEAU TMRG ICM LES MARDIS 17h30-20h 12/01/2016 26/01/2016 09/02/2016 23/02/2016 08/03/2016 22/03/2016 12/04/2016 26/04/2016

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III

Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Comparaison des traitements néoadjuvants: Chimiothérapie vs radiochimiothérapie NSCLC stade III Hans-Beat Ris Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHUV, Lausanne Induction (chimiothérapie) suivie

Plus en détail

Avis 5 décembre 2012

Avis 5 décembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 décembre 2012 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoire

Plus en détail

Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques

Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques Impact medico-économique du bilan et du traitement des cancers bronchiques Christos Chouaïd Hôpital Saint Antoine, Paris 1 Les enjeux USA : 4,7% dépenses d médicales, m KBP :10 milliards US$ France : 1

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux 40-70% KC colo-r. Méta Foie seul: 50%. Christian GOUILLAT Lyon France Exérèse chirurgicale. mortalité PO < 5%. survie à 5 ans: m=35%

Plus en détail

Département de Chirurgie Centre Léon Bérard, Lyon, FRANCE.

Département de Chirurgie Centre Léon Bérard, Lyon, FRANCE. Prévention des adhérences péri hépatiques au cours des hépatectomies en 2-temsp pour métastases hépatiques de cancers colorectaux : Résultats oncologiques finaux d un l étude SEPRA-C2T. SEPRA-C2T, Clinicaltrial.gov

Plus en détail

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Réunion ACOMEN novembre 2015 Dr CLAVEL Léa Service de gastro-entérologie et d oncologie digestive, Pr PHELIP, CHU Saint-Etienne

Plus en détail

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Jeudi 24 mars 2016 Geoffroy Canlorbe Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon,

Plus en détail

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux

Métastases hépatiques colorectales. Diane Goéré Michel Ducreux Métastases hépatiques colorectales Diane Goéré Michel Ducreux Patiente de 58 ans ATCD personnels : Stent coronaire en 2007 ATCD familiaux : RAS Juin 2012: Sigmoidectomie pour tumeur infiltrante, sténosante,

Plus en détail

MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic

MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic MEDI-G-315 Médecine factuelle et pronostic Prof Thierry Berghmans MEDI-G-315 1 Comment prédire le pronostic d un patient? MEDI-G-315 2 Facteur pronostique vs facteur prédictif Facteur pronostique Facteur

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

Les inhibiteurs de PARP

Les inhibiteurs de PARP Les inhibiteurs de PARP Cancer de l ovaire et du sein Florence Ledoux, Nicolas Sevenet Rationnel et mécanismes d action Défaut de recombinaison homologue Mutation contitutionnelle hétérozygote de BRCA1/2

Plus en détail

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET

TITRE INTRODUCTON METHODES RESULTATS CRITIQUES CONCLUSIONS. Perrine CHARLET Perrine CHARLET 12.02.16 Le cancer du colon : épidémiologie INTRODUCTION MONDE - 3 rang incidence 1,4M/an (poumon>sein) - 4 rang mortalité (poumon>foie>estomac) FRANCE -3 rang incidence 42000/an (prostate>sein)

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014 Communiqué de presse Bâle, 17 novembre 2014 Roche obtient l homologation par la FDA d Avastin plus chimiothérapie pour le traitement des femmes atteintes d un cancer de l ovaire récidivant résistant au

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Réduction tumorale différée après chimiothérapie néo-adjuvante

Réduction tumorale différée après chimiothérapie néo-adjuvante Réduction tumorale différée après chimiothérapie néo-adjuvante E. Stoeckle et A. Floquet Introduction La réduction tumorale différée après chimiothérapie néo-adjuvante est également appelée chirurgie d

Plus en détail

Chimiothérapie stades avancés

Chimiothérapie stades avancés Définition Chimiothérapie adjuvante Cancer du poumon non à petites cellules On entend par chimiothérapie adjuvante, un traitement réalisé chez un malade dont la tumeur a été enlevée en totalité par une

Plus en détail

Prise en charge médicale des TGNS

Prise en charge médicale des TGNS Prise en charge médicale des TGNS DES 10 Janvier 2014 Diane Pannier Tuteur: Dr Eric AMELA Lille Anatomopathologie Tumeurs germinales (90-95%) Tumeurs séminomateuses (30-40%) Tumeurs non séminomateuses

Plus en détail

Cancer colique en France: Pronostic : nouveau cas/an morts/ an

Cancer colique en France: Pronostic : nouveau cas/an morts/ an Cancer colique en France: 38 000 nouveau cas/an 15-16000 morts/ an Pronostic : Fort risque de récidive si: T3 avec envahissement extramural >5 mm, T4, N2. Récidive à 5 ans 71% ( groupe haut risque), 43%

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

Facteurs pronostics de survie lors du traitement chirurgical de la première récidive du cancer de l ovaire.

Facteurs pronostics de survie lors du traitement chirurgical de la première récidive du cancer de l ovaire. UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2012 N 146 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE (Diplôme d Enseignement Supérieur de Gynécologie-Obstétrique) par Aurore Frayssinet née le

Plus en détail

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Dr. Côme LEPAGE La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Connaître les outils et les modalités de surveillance Connaître le niveau de preuve d une surveillance intensive Conflits d intérêts Le Dr Côme

Plus en détail

M Deslandres OM CHU Rangueil

M Deslandres OM CHU Rangueil M Deslandres OM CHU Rangueil Introduction Données épidémiologiques INVS 2005: pic d incidence > 75 ans, 4400 nvx cas /an dont 42% > 70 ans (Bélot 2008) Proportion des stades avancés augmente avec l âge,

Plus en détail

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Qu est-ce qu un pronostic? Principes des études pronostiques Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Chez un homme de 50 ans, fumeur, traité pour une hypercholestérolémie, et à 15 jours d un infarctus

Plus en détail

Enquête déviations au protocole

Enquête déviations au protocole Enquête déviations au protocole Objectifs : Sensibiliser nos investigateurs à la qualité dans les essais cliniques du GINECO Définir ce que nous considérons comme déviations majeures au protocole Méthodologie

Plus en détail

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 REFERENTIELS GYNECOLOGIE CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 Référentiels GYNECOLOGIE Groupe de travail BAALBAKI Issam Service:GYNECOLOGIE CH COMPIEGNE JARRY TOSSOU

Plus en détail

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique?

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Dr Louis Marie DOURTHE Clinique St Anne Pôle de Cancérologie privé Strasbourgeois MAO 19 MARS 2015 Un peu d épidémio.. 1. Vieillissement de la population

Plus en détail

LYMPHOME T. D après la session présidée par M. FEDERICO, ICML 2011, abstracts

LYMPHOME T. D après la session présidée par M. FEDERICO, ICML 2011, abstracts LYMPHOME T D après la session présidée par M. FEDERICO, ICML 2011, abstracts 125-129 Rappel Hémopathie maligne rare Pronostic sévère avec taux de survivants autour de 30 à 35 % à 5 ans Taux de rechute

Plus en détail

LES RECHUTES DE LYMPHOMES B DE L ENFANT DANS LES PROTOCOLES LMB 89, 96 ET Anne Jourdain Réunion Oncocentre Le 13 Octobre 2009

LES RECHUTES DE LYMPHOMES B DE L ENFANT DANS LES PROTOCOLES LMB 89, 96 ET Anne Jourdain Réunion Oncocentre Le 13 Octobre 2009 LES RECHUTES DE LYMPHOMES B DE L ENFANT DANS LES PROTOCOLES LMB 89, 9 ET 2001 Anne Jourdain Réunion Oncocentre Le 13 Octobre 2009 INTRODUCTION Amélioration du pronostic des lymphomes B de l enfant grâce

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université Pierre et Marie Curie Paris VI Cancer

Plus en détail

Maladie de Hodgkin Réfractaire ou en Rechute

Maladie de Hodgkin Réfractaire ou en Rechute Maladie de Hodgkin Réfractaire ou en Rechute Facteurs pronostiques Approches thérapeutiques Tereza Coman 20 mars 2009 Quels malades? Les Stades III/IV au diagnostic: Score 0-2: 20% rechutent Score > 4:

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Sabiani L, Houvenaeghel G, Heinemann M, Reyal F, Classe J-M, Cohen M, Garbay J-R, Giard S, Charitansky

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 27 juin 2014

Communiqué de presse. Bâle, 27 juin 2014 Communiqué de presse Bâle, 27 juin 2014 Le CHMP recommande l homologation européenne d Avastin, médicament de Roche, contre le cancer de l ovaire récidivant résistant au platine Avastin est le premier

Plus en détail

La chimiothérapie intrapéritonéale dans les cancers de l ovaire

La chimiothérapie intrapéritonéale dans les cancers de l ovaire e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (1) : 86-90 86 La chimiothérapie intrapéritonéale dans les cancers de l ovaire Intra peritoneal chemotherapy in the treatment of advanced ovarian

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon du sujet âgé Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante Cancer du colon RECOMMANDATIONS : pour les stades III : FOLFOX

Plus en détail

De la chirurgie bariatrique. à la chirurgie du diabète. Jean pierre marmuse

De la chirurgie bariatrique. à la chirurgie du diabète. Jean pierre marmuse De la chirurgie bariatrique à la chirurgie du diabète Jean pierre marmuse Prévalence du diabète Prévalence mondiale 6 000 000 de nouveaux cas/an Prévalence en France = 4.6% - 3 000 000 diabétiques - Répartition

Plus en détail

Place de la chimiothérapie à haute dose en neurooncologie. Christelle DUFOUR DIUNO 7 décembre 2009

Place de la chimiothérapie à haute dose en neurooncologie. Christelle DUFOUR DIUNO 7 décembre 2009 Place de la chimiothérapie à haute dose en neurooncologie Christelle DUFOU DIUNO 7 décembre 2009 Principes généraux Notion d effet dose : Acquisition de résistance par les cellules tumorales Augmenter

Plus en détail

Essais dans toutes les phases. Boucle recherche fondamentale. Importance du lien: quipe de recherchee clinique / chercheur

Essais dans toutes les phases. Boucle recherche fondamentale. Importance du lien: quipe de recherchee clinique / chercheur Essais en cours Actualités K Ovaire Gwénaël FERRON, Lau urence GLADIEFF, Eliane MERY, J Pierre D RCP Onco-g EA 4553 (Individua alisation des Traitements des Cancers Ov Institut Claudius Re Tou Actualité

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco EPIDÉMIOLOGIE RÉPARTITION DES PATIENTS ÂGÉS Cancers ORL :

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

EWOC-1. SYNOPSIS N EudraCT Version 1.0 datée du 08/03/2013

EWOC-1. SYNOPSIS N EudraCT Version 1.0 datée du 08/03/2013 EWOC-1 (Elderly Women Ovarian Cancer) Essai multicentrique randomisé évaluant 3 schémas d administration du carboplatine +/- paclitaxel chez les femmes âgées vulnérables en stade III-IV avancé d un cancer

Plus en détail

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Prof. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC Thérapies Ciblées : A. Basées sur des Anticorps 25 la Révolution a commencé

Plus en détail

Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires

Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires Sphinctérotomie endoscopique en urgence dans les pancréatites aiguës biliaires Plan Introduction Physiopathologie de la PA biliaire PA biliaire: comparaison traitement conventionnel et sphinctérotomie

Plus en détail

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 «Crucialité» Cancers RE+: 60-75 % des cancers du sein 65% des RE+ sont aussi

Plus en détail

www.cours-rpc-nice-saintpaul.fr Et les cancers de l Ovaire et du col de l Utérus RPC Cancers Gynécologiques : Mise à jour 2012 Intégration des slides au format 16/9 Sélectionner toute la présentation (Ctrl

Plus en détail

Bonnes pratiques en oncologie médicale. Oncologie urologique. Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS.

Bonnes pratiques en oncologie médicale. Oncologie urologique. Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS. Bonnes pratiques en oncologie médicale Oncologie urologique Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS 17 Juin 2003 Adénocarcinomes rénaux Age médian 60 à 65 ans 30 à 50% métastatiques d

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er avril 2015 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion B/ 1 flacon de 4 ml (CIP : 34009 566 200 7 4) B/ 1 flacon de 16 ml (CIP : 34009 566 201 3 5) Laboratoire

Plus en détail

La chirurgie prophylactique dans le cancer du sein. Dr Edwige Bourstyn Centre des maladies du sein Hôpital Saint-Louis AP-HP

La chirurgie prophylactique dans le cancer du sein. Dr Edwige Bourstyn Centre des maladies du sein Hôpital Saint-Louis AP-HP La chirurgie prophylactique dans le cancer du sein Dr Edwige Bourstyn Centre des maladies du sein Hôpital Saint-Louis AP-HP Stratégies de réduction de risque pour les femmes mutées Chirurgie de réduction

Plus en détail

Facteurs pronostiques et traitement des métastases cérébrales

Facteurs pronostiques et traitement des métastases cérébrales Facteurs pronostiques et traitement des métastases cérébrales Avi ASSOULINE Réunion du CORP 22/05/2008 Introduction Fréquent : 20-40% des patients cancéreux Plus fréquentes des tumeurs cérébrales Incidence

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin

Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin Suivi du cancer du sein chez la femme jeune: qui fait quoi? C Jamin contact@afacs.fr www.afacs.fr Merci à Marc Spielmann Le plan cancer mesure 48 Développement de la coordination des soins, des réseaux,

Plus en détail

Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire

Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire Traitement de consolidation dans les cancers de l ovaire J.-F. Geay, I. Ray-Coquard, H. Curé et É. Pujade-Lauraine Pourquoi un traitement de consolidation? Le standard de traitement de première ligne d

Plus en détail

Prise en compte de la qualité de vie des patientes avec un cancer de l ovaire Une démarche qui devient incontournable

Prise en compte de la qualité de vie des patientes avec un cancer de l ovaire Une démarche qui devient incontournable Prise en compte de la qualité de vie des patientes avec un cancer de l ovaire Une démarche qui devient incontournable 6 ème journée scientifique du GINECO Jeudi 29 Mars 2012 F JOLY, Caen Contexte : une

Plus en détail

Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin

Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin Traitement systémique de la récidive du cancer du col utérin Dr Laurence GLADIEFF Département d oncologie médicale Institut Claudius Regaud Conflits d intérêt : Astra-Zeneca ; Pharmamar ; Roche Définition

Plus en détail