EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales"

Transcription

1 Université Joseph Fourier FACULTE DE MEDECINE LA TRONCHE Année Universitaire 2012/2013 EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales 1ère SESSION UE 5.1 : Biochimie 1 Lundi 4 février h30 à 9h30 Durée 60 minutes INDIQUEZ UNIQUEMENT SUR CETTE PAGE DE GARDE : NOM : PRENOM : N PLACE : VOUS NE DEVEZ PAS REPORTER VOTRE NOM SUR LES AUTRES FEUILLES DU QUESTIONNAIRE VERIFIEZ QUE LE PRESENT QUESTIONNAIRE COMPORTE 6 PAGES, PAGE DE GARDE COMPRISE EN AUCUN CAS, VOUS NE DEVEZ DETACHER LES FEUILLES DE CE QUESTIONNAIRE Toute infraction au Règlement des Examens et toute tentative de fraude seront passibles de sanction pouvant aller jusqu au conseil de discipline et à l exclusion de l Université Page 1 sur 1

2 Dr B. LARDY 1) La vitesse de sédimentation (VS) augmente en cas d inflammation. Donnez 3 situations qui réduisent la VS : Normale de la VS Description de la technique Polyglobulie, microglobulie Hyperviscosité (cryoglobulinémie, Hyperlymphocytose) Hypofibrinogènémie (CIVD) Hypoprotéinémie (insuffisance hépatique, Syndrome néphrotique) 2) Quel est le biomarqueur de l inflammation le plus couramment utilisé en pratique courante? Cinétique rapide, amplitude importante, inflammation (sauf infection virale), seuil La CRP Page 2 sur 2

3 Dr MJ. STASIA 1 - Certaines dépressions sont dues à une baisse du taux de sérotonine cérébrale. Quels sont les précurseurs de la sérotonine utilisés comme régulateurs du sommeil et antidépresseurs? Pourquoi? Les précurseurs de la sérotonine sont le tryptophane et l hydroxy- tryptophane car seules ces deux molécules sont capables de traverser la barrière hémato- méningée alors que la sérotonine ne le peut pas Quelle est la vitamine et quel est le cofacteur que l on peut administrer pour améliorer leurs effets? La vitamine B6 et la tétrahydrobioptérine (BH4) Facultatif le schéma suivant : 2) La dégradation des acides aminés se fait majoritairement dans le foie mais d autres tissus les dégradent aussi. Notamment les muscles qui utilisent les acides aminés ramifiés (Val Leu ILeu) par exemple lors d un effort prolongé ou en cas de jeûne. Comment ces organes se débarrassent-ils de leur azote car ils n ont pas les enzymes du cycle de l urée? Vous pouvez répondre à l aide d un schéma. 1- dégradation du glycogène 2- Glycolyse 3- Cycle de l acide citrique 4- Phosphorylation oxydative 5- gluconeogénèse 6- cycle de l urée Page 3 sur 3

4 Pr J. LUNARDI Traiter une seule des deux questions au choix. 1) Lors de la contraction musculaire et après épuisement des réserves en créatine-p du muscle squelettique, la stimulation adrénergique résulte en une synthèse d'ampc responsable de l'activation de la glycogénolyse et de la glycolyse. Cette phase de glycolyse anaérobie se traduit par une accumulation de lactate et d'alanine dans la fibre musculaire. Expliquez brièvement comment ces deux molécules sont recyclées dans l'organisme. 2) Expliciter brièvement les termes suivants : - oxydation phosphorylante (ou phosphorylation oxydative) : - contrôle respiratoire : - agent découplant : L oxydation phosphorylante est le processus biochimique grâce auquel les équivalents de réduction provenant de l oxydation de substrats métaboliques (NADH2, FADH2 ) au niveau de la chaîne respiratoire permet la synthèse d ATP par le Complexe V ou ATP synthase. L oxydation phosphorylante résulte du couplage entre phosphorylation et flux d électrons et de protons. La synthèse de l ATP se fait par phosphorylation d une molécule d ADP lors de la rentrée dans la mitochondrie des protons éjectés lors du fonctionnement de la chaîne respiratoire et de l oxydation des substrats respiratoires. Le contrôle respiratoire est mesuré par le rapport entre la vitesse de respiration à l état 3 (substrat respiratoire + ADP) et la vitesse de respiration à l état 4 (substrat respiratoire seul).le contrôle respiratoire permet d ajuster la vitesse de respiration aux besoins de synthèse en ATP. Un agent découplant est une molécule capable de découpler respiration et phosphorylation en abolissant le potentiel électrochimique généré par le fonctionnement de la chaîne respiratoire. Page 4 sur 4

5 Pr B. TOUSSAINT 1) Décrire sur un schéma comment le galactose intègre la voie de la glycolyse : 2) Que se passe t il en cas d absence d activité d une des enzymes impliquées dans la voie métabolique décrite ci-dessus. Accumulation de galactose ou de galactose- 1P. Galactosémie congénitale aigüe grave ou chronique moins grave. Traitement par arrêt immédiat des apports en galactose en néonatal si forme grave. Page 5 sur 5

6 Dr F. LAPORTE Synthèse, composition et métabolisme des lipoprotéines VLDL et LDL. Synthèse : - des VLDL : hépatique, autour d une apo B100, grâce à la MTP qui charge les lipides. - Les LDL sont issues du métabolisme des VLDL Composition: - des VLDL : Triglycérides 50%, cholestérol 20%, phospholipides 20%, protéines 10% (1 apo B100 ; apos CI, CII, CIII ; apo E) - des LDL : Triglycérides 10%, cholestérol 45%, phospholipides 20%, protéines 25% (1 apo B100) Métabolisme : VLDL : ½ vie 4h. Substrat de la LPL (activée par apo CII, inhibée par apo CIII) qui hydrolyse les triglycérides fournissant des acides gras aux tissus périphériques (muscle, cœur, tissus adipeux). Par la CETP, transfert de triglycérides des VLDL vers les HDL, et transfert de cholestérol estérifié des HDL vers les VLDL. Ces deux processus (LPL et CETP) contribuent à diminuer le volume des VLDL et exposant les apolipoprotéines à la surface. Les apos C et l apo E sont progressivement transférées vers les HDL. L hydrolyse des triglycérides et les apports de cholestérol transforment les VLDL dans un 1 er temps en IDL plus denses, plus petites et plus riches en cholestérol. Les IDL peuvent évoluer en suivant 2 voies : - liaison aux récepteurs LRP (ligand = apoe) ou LDL- R (ligand = apob100 ou apoe) - hydrolyse des triglycérides par LPL et HL aboutissant à la formation de LDL, caractérisées par leur richesse en cholestérol et la présence d une seule lipoprotéine, l apob. LDL : ½ vie 2 à 3 jours. Liaison au LDL- R par l apob (apport de cholestérol aux cellules). Au niveau hépatique, stockage ou excrétion par voie biliaire du cholestérol. Rétrocontrôle de l expression du LDL- R par le cholestérol cellulaire empêche l accumulation de cholestérol. Liaison aux récepteurs «scavengers» si apob modifiée (oxydation) à l origine de la formation des plaques d athérome (pas de rétrocontrôle négatif des récepteurs). Page 6 sur 6

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008

MI1 Métabolisme et Nutrition - Stockage et mobilisation des molécules énergétiques - Cristol Année Universitaire 2007-2008 Stockage et mobilisation des réserves énergétiques Les schémas joints sont ceux qui étaient sur le fichier du ronéo de l an dernier ; ceux qui sont sur le poly de la corpo étaient mal sortis. P.41 : triacylglycérol

Plus en détail

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE E.I.A CARDIO : BIOLOGIE A SAVOIR ABSOLUMENT( ou pas ) - La formule de Friedewald et ses conditions d application - Les différentes classes de dyslipidémie - Les différents facteurs de risques cardiovasculaires

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi Notes TD1 La glycolyse (2ATP) La glycolyse est une voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie. Elle se déroule dans le cytoplasme de la cellule. Comme son nom l'indique elle

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

Chapitre 9: Respiration cellulaire

Chapitre 9: Respiration cellulaire Chapitre 9: Respiration cellulaire Concept de base respiration cellulaire Processus de la respiration aérobie ATP et travail cellulaire Réactions d oxydoréduction Respiration et fermentation Caractéristiques

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Introduction L existence de la cellule est définie par sa capacité à maintenir à l intérieur de sa membrane un milieu différent de ce qui se

Plus en détail

METABOLISME DES LIPOPROTEINES

METABOLISME DES LIPOPROTEINES 1 Chapitre 19 Pr Claude ZINSOU METABOLISME DES LIPOPROTEINES OBJECTIFS De l enseignant Compléter les connaissances relatives au métabolisme des lipides, dans lequel nous avons insisté sur leur dégradation

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES

COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES SUPPORT UC1 CFEB et CQP 2015-2016 DEBACQ JF JUIN 2015 / Version 9 La filière anaérobie alactique Mise en route du système ATP-PCr : Dans la cellule musculaire il

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Bêta-oxydation des acides gras

Bêta-oxydation des acides gras O C N C 2 O C 2 SO 3 O O acide taurocholique O C N C 2 COO O O O acide glycocholique Figure.2 Structure d un sel biliaire formé par conjugaison entre un acide biliaire (ici l acide cholique) soit avec

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 Chapitre 1: Bioénergétique Parties IV- V - VI IV- La voie aérobie CO 2 + H 2 O VOIE AEROBIE ATP Glucose, Glycogène, acides gras libres,

Plus en détail

LES CORPS CETONIQUES

LES CORPS CETONIQUES LES RPS ETNIQUES Produits dans la matrice mitochondriale du foie à partir des acides gras, ils peuvent-être assimilés à des déchets mais ils se révêlent être un carburant énergétique pour les tissus périphériques

Plus en détail

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Sommaire. INTRODUCTION Page 3-7 FILIERE ANAEROBIE ALACTIQUE FILIERE ANAEROBIE LACTIQUE Page 8-15

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome

Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome Lipoprotéines et bilan lipidique Risque cardiovasculaire et athérome Dr Claude Bendavid MCU-PH Biochimie Hôpital Sud claude.bendavid@univ-rennes1.fr PCEM2 «Cœur et vaisseaux» Biochimie Rennes 2009-2010

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES Rappel des principes de base: Principes de bases du catabolisme: ATP (unité universelle d énergie) est produit par l oxydation des éléments énergétiques principalement

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES D r. L ahouel. FZ Plan du cours Introduction I. Rappels / Généralités II. Organes impliqués dans le métabolisme des TG III. Biosynthèse des TG IV. Catabolisme des TG V. Régulation

Plus en détail

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER.

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER. Métabolisme du glucose lycogenèse lycogénolyse Biochimie humaine. Ed. Flammarion Absorption des glucides Lactose Lumière intestinale Amidon/ lycogène lucose Sucrose Transport des oses Absorption des glucides

Plus en détail

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE IV 2.1 STRUCTURE DE L ATP IV 2.2 ROLE DE L ATP IV 2.3 SYNTHESE DE L ATP IV 2.3.1 CATABOLISME DU

Plus en détail

Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme

Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme Niveau Niveau Introduction Pourquoi optimiser la récupération? Récupération = étape essentielle du processus

Plus en détail

CHMI 2220 FA Chimie clinique Examen semestre I Décembre 2003 Dr. V. Appanna

CHMI 2220 FA Chimie clinique Examen semestre I Décembre 2003 Dr. V. Appanna CHMI 2220 FA Chimie clinique Examen semestre I Décembre 2003 Dr. V. Appanna Durée: 3 heures A répondre toutes les questions: Question 1: Encerclez la bonne réponse 1. Après une chirurgie le taux du glucose

Plus en détail

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique PACES - UE1 ED 4 : Biochimie métabolique - Catabolisme glucidique Question 1 Soit la séquence suivante de la glycolyse : A : Cette séquence correspond à la phase préparatoire B : Les enzymes E 1 et E 2

Plus en détail

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo.

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo. Fédération Tunisienne de judo Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré Les filières énergétiques Hamdi Chtourou h_chtourou@yahoo.fr 21/12/2012 La contraction musculaire La contraction musculaire L unité

Plus en détail

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION Un effort, quelque soit sa nature, a besoin d ENERGIE Flux biologique de l ÉNERGIE Schématisons ce flux Plantes vertes CO 2 H 2 O Aliments O 2 Humains+

Plus en détail

Métabolisme des lipoprotéines

Métabolisme des lipoprotéines Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Module de biochimie Métabolisme des lipoprotéines Plan du cours: Introduction I. Définition des lipoprotéines II. Structure des lipoprotéines III. Classification

Plus en détail

MÉTABOLISME DES LIPIDES. 1. Dégradation 2. Biosynthèse

MÉTABOLISME DES LIPIDES. 1. Dégradation 2. Biosynthèse MÉTABOLISME DES LIPIDES 1. Dégradation 2. Biosynthèse 1. Dégradation des Lipides Digestion des lipides alimentaires Béta-oxydation des acides gras Devenir des produits de Béta-oxydation Introduction: Digestion

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe :

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe : Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014 NOM : Prénom : Groupe : Rapport de Stage Groupe 00 I) FILIERES ENERGETIQUES AU COURS DE L EXERCICE INTENSE REPETE... 3 1) PRODUCTION D ENERGIE... 3 2) GLYCOLYSE

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES 1 Chapitre 17 Pr C.ZINSOU METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES De l enseignant OBJECTIFS Replacer les grandes voies métaboliques dans le contexte tissulaire au niveau du foie, du tissu adipeux, du

Plus en détail

CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides :

CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides : CORRIGÉ Calculs des bilans / Métabolisme des glucides : #1 total ATP produit bilan détaillé #2 total ATP produit bilan détaillé #3 total ATP produit bilan détaillé #4 total ATP produit bilan détaillé #5

Plus en détail

Les liaisons riches en énergie

Les liaisons riches en énergie Les liaisons riches en énergie Définition: liaison dont la rupture libère beaucoup d énergie (dont la synthèse consomme beaucoup d énergie). I. Liaison anhydride phosphorique Elle résulte d une élimination

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Le métabolisme du glycogène

Le métabolisme du glycogène Chap V. Le métabolisme du glycogène I. Introduction Glycogène = forme de mise en réserve du glucose facilement mobilisable réserves de glucose = 40 kcal réserves de glycogène = 600 kcal Stockage dans foie

Plus en détail

Exploration du métabolisme

Exploration du métabolisme Exploration du métabolisme lipidique Pr. Layachi Chabraoui Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat Cours de 2ème année de Médecine 2010-2011 1- Lipides et lipoprotéines Lipides plasmatiques: Cholestérol,

Plus en détail

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire -Origine et structure des mitochondries -Fonctions : Respiration et fourniture d énergie / Métabolisme oxydatif -Synthèse

Plus en détail

Les filières énergétiques

Les filières énergétiques Les filières énergétiques Sources : Bases physiologiques de l activité physique. Fox et Mathews. Vigot, Paris, 1984. Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport.

Plus en détail

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil - Dans chaque cellule se déroulent des centaines de réactions chimiques, qui constituent le métabolisme. Les composés chimiques impliqués

Plus en détail

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012)

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012) ED 4 - Biochimie U 2012/13 (version du 16/10/2012) QCM 1 : Digestion et absorption des glucides A L hydrolyse de l amidon en n molécules de glucose nécessite uniquement l intervention de l alpha-amylase.

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1 Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones SOMMAIRE 1. Substrats énergétiques 2. Réserves énergétiques de l organisme 3. Hormones régulant

Plus en détail

UE1B ED2 2015/2016 III

UE1B ED2 2015/2016 III UE1B ED2 2015/2016 Question 1 : Devenir des glucides alimentaires A. Les disaccharides sont capables de passer à travers les membranes cellulaires intestinales. B. L'intolérance au lactose est due à un

Plus en détail

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Triacylglycérols (tissu adipeux) 15 589.000 (39/g) Protéines (muscles) 6 100.000 (16/g) Glycogène

Plus en détail

Métabolisme lipidique et insulinothérapie dans le sepsis. Desc réa med déc 2007 Julie Motuel

Métabolisme lipidique et insulinothérapie dans le sepsis. Desc réa med déc 2007 Julie Motuel Métabolisme lipidique et insulinothérapie dans le sepsis Desc réa med déc 2007 Julie Motuel Introduction Le patient de réanimation subit de profondes perturbations métaboliques (glucidiques, lipidiques,

Plus en détail

L'énergie et le sport

L'énergie et le sport L'énergie et le sport Par Alain Carpentier Laboratoire de Biologie Appliquée et Unité de Recherche en Neurophysiologie Institut Supérieur d'education Physique et de Kinésithérapie (ISEPK) La pratique sportive

Plus en détail

Troubles des métabolismes glucidiques, lipidiques et protéiques chez l url. urémique. Roche, CHG, VICHY

Troubles des métabolismes glucidiques, lipidiques et protéiques chez l url. urémique. Roche, CHG, VICHY Troubles des métabolismes m glucidiques, lipidiques et protéiques chez l url urémique Dr Béatrice B Roche, CHG, VICHY Troubles des métabolismesm PROTEIQUE GLUCIDIQUE LIPIDIQUE RISQUE CARDIOVASCULAIRE ELEVE

Plus en détail

Métabolisme des acides gras. B oxydation des AG

Métabolisme des acides gras. B oxydation des AG Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Département de médecine Biochimie métabolique Métabolisme des acides gras B oxydation des AG Plan du cours I. Rappels II. Définition de la B oxydation III.

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE 1) Introduction 2) Rappel 3) Exploration du métabolisme anaérobie 3.1) Méthode Directe 3.2) Méthodes Indirectes 4) Développement du Métabolisme Anaérobie 5) Adaptations

Plus en détail

Exploration du métabolisme lipidique

Exploration du métabolisme lipidique Exploration du métabolisme lipidique Les principaux lipides le cholestérol (utilisé par les cellules pour la synthèse de leurs membranes) les triglycérides (substrat énergétique) les phospholipides (constituants

Plus en détail

Photobiomodulation LED chez le sportif

Photobiomodulation LED chez le sportif Photobiomodulation LED chez le sportif Dr Harold BLANCHET C est quoi? = Technique de stimulation cellulaire par la lumière Lumière LED photon LED Activation du photorécepteur de la cellule = mitochondrie

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos I Structure, diversité et fonction des biomolécules... 15

SOMMAIRE. Avant-propos I Structure, diversité et fonction des biomolécules... 15 Avant-propos............................................................................................... 13 I Structure, diversité et fonction des biomolécules.......... 15 1 Les acides aminés et leurs

Plus en détail

L1integration metaboligue

L1integration metaboligue L1integration metaboligue Dr L.BELKACEM M.A BIOCHIMIE CHUC Plan du cours Introduction I-Objectifs du métabolisme 11- outils de la régulation métabolique III-sites de contrôle des voies métaboliques principales

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON MITOCHONDRIES : Généralités DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON PLAN Introduction Structure, dynamique mitochondriale Métabolisme énergétique mitochondrial Génétique Manifestations cliniques et

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

COURS DE BIOCHIMIE : 1 ère partie :

COURS DE BIOCHIMIE : 1 ère partie : 2 ème Diététique Année scolaire 2010 2011 COURS DE BIOCHIMIE : 1 ère partie : INTRODUCTION : BIOENERGETIQUE (VOIR DIAPORAMA DE 108 SLIDES) - Schéma général du catabolisme des nutriments en vue de la production

Plus en détail

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013

CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 TUTORAT UE 1 2013-2014 Biochimie CORRECTION Séance n 9 Semaine du 25/11/2013 QCM n 1: B, C Intégration du métabolisme Nucléotides et acides nucléiques Réplication & Réparation de l ADN Pr. Sophie MARY

Plus en détail

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS Leptine et diabète La leptine est une hormone protéique de 16 KDa (précédé d une séquence signal hydrophobe) comportant 167 acides aminés produite à partir du "gène de l'obésité" ob, principalement par

Plus en détail

Biologie fondamentale

Biologie fondamentale Biologie fondamentale Les Molécules du vivant Première partie : de l atome à la molécule. Philippe Karoyan Deuxième partie : les biomolécules du compartiment sanguin A- L eau. Joëlle Masliah B- les ions

Plus en détail

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 METABOLISME ENERGETIQUE 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 Processus de la chaine métabolique: Catabolisme anaérobie du glucose: GLYCOLYSE. Pages: 5 à 7 Oxydation aérobie du PYRUVATE: Pages: 8 à 10 Complexe

Plus en détail

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions

de l organisme 1. La diversité des constituants Chapitre Questions Chapitre Les constituants de l organisme L organisme est constitué d eau, d éléments minéraux et de matière organique. Différentes molécules permettent la construction et le renouvellement des cellules.

Plus en détail

REGULATION DU METABOLISME GLUCIDIQUE (TD1)

REGULATION DU METABOLISME GLUCIDIQUE (TD1) REGULATION DU METABOLISME GLUCIDIQUE (TD1) Libération de l énergie des glucides La fonction principale des glucides est de fournir de l'énergie propre au travail cellulaire Les glucides sont les seuls

Plus en détail

Diagnostic: bilan biologique

Diagnostic: bilan biologique Diagnostic: bilan biologique Bilan lipidique de «base» = EAL = Exploration d une anomalie lipidique Comporte: Impérativement à jeun depuis 12-24 heures Aspect du sérum Dosage des triglycérides (TG) Dosage

Plus en détail

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent

Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires. -I -Les cellules respirent Chapitre II Respiration et fermentations cellulaires -I -Les cellules respirent 1 2 3 Les échanges gazeux entre les cellules chlorophylliennes et leur milieu 4 - II - Les mitochondries, organites de la

Plus en détail

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES SCEANCE 4 BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES LA REPLICATION Nous avons vu lors de la séance précédente de biomol les caractéristiques de l ADN et des différents ARN. Nous allons aujourd hui voir la réplication.

Plus en détail

Réponse de la fibre musculaire à l entrainement. Plan: Plan: Définition: Définition:

Réponse de la fibre musculaire à l entrainement. Plan: Plan: Définition: Définition: Réponse de la fibre musculaire à l entrainement Objectif: Expliciter comment la fibre musculaire s adapte à un entrainement. Stefan Matecki INSERM 1046 s-matecki@chu-montpellier.fr Définition: Excitabilité

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Phosphorylation oxydative:

Phosphorylation oxydative: Phosphorylation oxydative: Réactions d oxydation: NADH FADH2 (FMNH2) Mitochondrie: Membrane externe: perméable (pores) Membrane interne: imperméable (transporteurs) Espace intermembranaire Matrice Vue

Plus en détail

Microbiologie BIOL Le métabolisme: la libération et la conservation de l énergie

Microbiologie BIOL Le métabolisme: la libération et la conservation de l énergie Microbiologie BIOL 3253 Le métabolisme: la libération et la conservation de l énergie Vue d ensemble du métabolisme Métabolisme L ensemble de toutes les réactions chimiques se déroulant dans la cellule.

Plus en détail

Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique

Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique Cours de Biochimie 2 Chapitre II : Biochimie Métabolique 1. Rappel en Bioénergétique Thermodynamique Aspect Enzymatique xydoréduction 2. La chaîne respiratoire mithocondriale (CRM) Les différents complexes

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

RÉGULATION de la GLYCÉMIE

RÉGULATION de la GLYCÉMIE Physiologie Moléculaire Cours06 02/04/08 FEUGEAS RÉGULATION de la GLYCÉMIE I. VALEURS USUELLES ET REGULATION PHYSIOLOGIQUE : A. Valeurs et variations usuelles : glycémie à jeun (sans apport alimentaire

Plus en détail

Lipoprotéines. TG et CE. Cholestérol. Différence en densité, taille, composition lipidique et protéique, mobilité électrophorétique

Lipoprotéines. TG et CE. Cholestérol. Différence en densité, taille, composition lipidique et protéique, mobilité électrophorétique Lipoprotéine ine TG et CE Apolipoprotéines Cholestérol Assemblage non covalent de lipides et d apolipoprotéines Phospholipides Complexe sphérique Surface : Phospholipide, Apolipoprotéine, Cholestérol libre

Plus en détail

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES

PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES PATHOLOGIES DU METABOLISME LIPIDIQUE ET EXPLORATION BIOLOGIQUE DES DYSLIPIDEMIES RAPPEL Les lipides sont un groupe hétérogène de substances qui ont des acides gras dans leur structure ou une molécule qui

Plus en détail

PLANNING UMR5 BMC2M - PIR BCPP. Les cours ont lieu les mardi et jeudi de 18h00 à 20h15 / 20h30 à la Faculté de Pharmacie

PLANNING UMR5 BMC2M - PIR BCPP. Les cours ont lieu les mardi et jeudi de 18h00 à 20h15 / 20h30 à la Faculté de Pharmacie Université Paris Descartes - Parcours d Initiation à la Recherche - Biologie Cellulaire - Physiologie - Pathologies Unité Master Recherche 5 - Biochimie Moléculaire et Cellulaire des Maladies Métaboliques

Plus en détail

Cycle de Krebs ou de l acide citrique

Cycle de Krebs ou de l acide citrique Glycogène Cycle de Krebs ou de l acide citrique GLUCOSE glucose Glycolyse Pyruvate Le cycle de Krebs est la voie terminale d oxydation du glucose et d autres molécules énergétiques (acides aminés, acides

Plus en détail

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares

Hypo-HDLémie? Que Faire devant une. Pascale Benlian. Laboratoire de Référence R. pour le Diagnostic des Maladies Rares Que Faire devant une Hypo-HDLémie? Pascale Benlian Laboratoire de Référence R pour le Diagnostic des Maladies Rares Endocrinologie, INSERM U 538 Hôpital Saint Antoine, Paris pascale.benlian@sat.aphp.frsat.aphp.fr

Plus en détail

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique La glycolyse est dite anaérobie si le pyruvate ne peut pas «aller plus

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien?

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Dr. Sébastien FEUILLETTE Laboratoire de Génétique Moléculaire CHU Rouen 10 décembre 2009 Cholestérol et Alzheimer: des arguments Facteurs de risque

Plus en détail

La chaîne respiratoire

La chaîne respiratoire La chaîne respiratoire Métabolisme UE1 Tutorat Santé Lyon Sud UE1 La chaîne respiratoire Cours du Professeur C. RODRIGEZ L ensemble des cours du Professeur fait habituellement l objet de X QCMs au concours.

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie = charbon 75% chaleur 25% mouvement train 25%

Plus en détail

Professeur Patrice FAURE

Professeur Patrice FAURE UE1 : Biochimie métabolique Chapitre 3 : Digestion et absorption des glucides Professeur Patrice FAURE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan La

Plus en détail

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Concept d énergie Énergies et travaux cellulaires Forme d énergies Thermodynamique chimique Conversions et couplages énergétiques Différents types

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail