NOUVEAUX PAYSAGES. Du métal dans la prairie Respiration troglodytique Un, deux, trois, construisons en bois Aimables clôtures Le Jardin Bleu

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVEAUX PAYSAGES. Du métal dans la prairie Respiration troglodytique Un, deux, trois, construisons en bois Aimables clôtures Le Jardin Bleu"

Transcription

1 NOUVEAUX PAYSAGES Du métal dans la prairie Respiration troglodytique Un, deux, trois, construisons en bois Aimables clôtures Le Jardin Bleu Trimestriel gratuit Eté 2012

2 VOIR ENTENDRE TOUCHER SENTIR GOÛTER le magazine 100% Habitat 100 % Déco en touraine Val de Loire APPEL A COLLABORATION ET PARTAGE : Vous aussi, architectes, décorateurs, designers, artisans, amateurs, vous souhaitez réagir ou proposer un article, alors retrouvez nous sur le site

3 Sommaire Les reportages Signature 9 Du métal dans la prairie Osez 12 Respiration troglodytique Eté 2012 Manufacture 16 Un, deux, trois, construisons en bois Archi Déco 24 Le Jardin Bleu L'étude Horizon jardin 21 Aimables clôtures Les carnets Blague à part 8 A propos des ronds-points... Mosaïque 18 Beaulieu-lès-Loches, ville à l'esprit créatif Zone Franche 20 Nouveaux Villages Focus Immo 27 Laissez-vous engranger Les découvertes Atmosphère 6 La quadrature du cercle Reg'ART 28 A la lisière des champs Escapade 29 Temps de pose au Petit Pausailleur Méli-Mélo 31 La sélection de Paula Les cahiers du mag Expos, livres 32 Carnet d adresses 34 LES EDITIONS ATMOSPHERES 72 rue Louis Blot SAINT-CYR-SUR LOIRE R.C.S. TOURS Directeur de la publication : Christian Lison Directeur de la rédaction : Xavier Guillon Directeur artistique et technique : François Lison Secrétaire de rédaction : Emmanuel Brousse Rédaction et photo papier et web : Lucie Cluzan, Paula Pinheiro, Emmanuel Brousse, Marie Huart, Gaspar Païva, François Lison, Catherine Lumier, Dominique Beauchesne et Xavier Guillon Photographie couverture : François Lison Crédits photos : Fotolia, DR, Guy Périer, Valérie Fournier, Galerie Béranger et Brice Berthault Illustrations : Urban'ism et Renart - Contact rédaction : Régie publicitaire : ou Dépôt légal ISSN en cours - Toute reproduction ou citation est interdite sans accord préalable.

4

5 Edito Xavier Guillon Directeur de la rédaction Nouveaux Paysages Il y a dans l'été l'envie pour chacun de réveiller les paysages, d'habiter la nature, de se l'approprier ; des chantiers sont en cours, d'autres s'achèvent, des projets fleurissent... La nature nous enseigne la simplicité. Elle nous ramène à l'essentiel. Dans son «paysage», l'homme construit dans une esthétique qui tient compte du temps, du lieu, de l'espace. La place de la nature est immense : tout autour et au centre, elle s intègre dans nos espaces résidentiels, dans nos villes, dans nos campagnes, dans nos espaces domestiques. Elle est le matériau privilégié de nos projets. Car la nature n est pas que décor, n est pas que d infinis paysages pour l architecte Frédéric Bonnet et la philosophe Chris Younès, «les territoires naturels et construits se fondent en un seul objet complexe, que le projet interroge et remodèle, dans une perpétuelle genèse». Alors, «comment l architecture fait-elle œuvre avec ce qui l environne, et comment à son tour la nature agit-elle sur l objet architectural?», c est la question qui devrait guider tout un chacun pour une intégration de son projet de construction. Pas d arbitraire, mais plutôt un désir de préserver la singularité des lieux. Il n y a qu à habiter l'espace, ce bien commun et territoire partagé. Dans ce réservoir d'émotions, nous avons voulu visiter des paysages supports d expressions. Qu'ils soient urbains ou plus sauvages, ces décors familiers traduisent plusieurs façons d'habiter notre région. Photo François Lison 5

6 Atmosphère La quadrature du cercle Photos François Lison

7 On passe devant régulièrement sans leur prêter attention. Saurez-vous retrouver l'emplacement de ces paysages familiers? Réglement du jeu en page

8 BLAGUE A PART Chronique décalée d'emmanuel Brousse Tout commence un soir d'été. Parti effectuer une visite chez la belle-famille ou des amis résidant dans un petit patelin perdu, vous filez au volant de votre bolide. Dehors, le paysage défile et vous observez d'un oeil distrait tout ce décor familier que vous connaissez par coeur. Quand soudain, les yeux se plissent, vous avez un instant d'hésitation et une petite voix se fait entendre dans un coin de vôtre tête : «mais qu'est ce que c'est que ce truc?» Ce «truc», c'est un nouveau rond-point. Une espèce invasive qui pousse un peu partout au gré des lubies et caprices des mairies de France. On trouve des ronds-points de tailles et formes variées. Certains sortent du lot grâce à des spécificités remarquables. Tout d'abord, il y a le rond-point «design». Fruit de l'imagination d'un conseil municipal un brin mégalo, il se distingue par ses sculptures plus ou moins réussies généralement immenses et tente d'impressionner l'automobiliste par son originalité et son aspect improbable. Du cornet de glace géant jusqu'à la statue stylisée de ragondin écrasé, ses formes sont multiples et impossibles à énumérer. Le rond-point «vert» est un autre classique. Permettant de concilier trafic routier et bonne conscience écologique, il comporte quelques arbres rachitiques et des plantations clairsemées de géraniums ou pétunias s'épanouissant avec difficulté au milieu des pots d'échappement. Enfin, le rond-point inutile. Cette sous-espèce particulièrement détestée est construite en priorité à un endroit incompréhensible. En sa présence, l'automobiliste est obligé de tourner comme au manège enchanté pour permettre à un éventuel tracteur de déboucher par une petite route qui n'a probablement pas été utilisée depuis la guerre de Nombreuses sont les autres catégories de ronds-points qui hantent les routes de l'hexagone : le rond-point désertique intégralement bétonné, le rond-point XXL avec ses 6 voies où chacun prie pour épargner son pare-choc ou encore le rond-point régional avec son immense bouteille de pinard en PVC. La prochaine fois que vous partirez par monts et par vaux, regardez-donc ces étranges bestiaux avec l'oeil du naturaliste. Faute de vous faire gagner du temps, vous trouverez peut être l'occasion de rire en attendant la priorité.

9 Signature Du métal dans la prairie Dans la gâtine du nord de l Indre-et-Loire, l architecte Victor Viot de l agence RVL a conçu une maison peu énergivore, ouverte sur la campagne environnante. Sans se soumettre à l hégémonie d un style pseudo-régionaliste, elle affiche une vêture de métal à l instar d un hangar agricole. Un caractère contemporain qui n est pas seulement l apanage des villes. Texte Lucie Cluzan Photos DR 9

10 Quand Péggy et Mathieu décident de faire construire leur maison, c'est tout naturellement qu'ils choisissent Semblancay. Un endroit où ils se sentent bien et sont impliqués. Ils souhaitent un lieu de vie et de travail conçu pour eux et leurs deux enfants. Malgré un budget initial «léger», ils tiennent à faire appel à un architecte à qui sera donnée carte blanche. L envie d une maison adaptée à leurs besoins et ne souffrant pas d humidité est là, et ils réaliseront le second œuvre eux-mêmes. Une intégration subtile Dans le hameau, longères traditionnelles, petits bâtiments agricoles et maisons neuves «forment un ensemble cohérent dans sa diversité», explique l architecte du projet, Victor Viot (Agence RVL). Et ce n est pas une maison au caractère industriel qui viendra perturber cet ensemble hétéroclite. Pour un impact paysager le moins conséquent possible, l architecte a dessiné un volume simple, comme une réponse aux lignes de la campagne alentour. L arrivée dans la maison se fait par la façade nord, la plus basse et la plus opaque. Seules quelques ouvertures s y dessinent, horizontales et de petite taille. La maison se protège des vents froids mais autorise une ventilation croisée en été. Choisi dans un premier temps par les clients, le métal a offert à l architecte l occasion de s exprimer pour la première fois avec ce matériau. Il a apprécié la souplesse qu il donne à la structure : les portées sont plus importantes et permettent donc des ouvertures plus vastes. Les portiques de la structure ont été préparés en atelier. Le chantier n'en est que plus rapide et écologique : dit «sec», il consomme moins d énergie et produit moins de déchets. 10

11 Un idéal à atteindre Un aspect primordial de la demande des clients était que la maison soit «ouverte, intelligente, bioclimatique, voire passive (cf encadré)», raconte la propriétaire. La maison n est ni labellisée, ni totalement étanche, mais la conception est telle que même au cours de cet hiver des plus frisquets, le chauffage électrique par le sol n a été allumé que pendant une quinzaine de jours! Ici, l orientation plein sud et une bonne isolation suffisent à assurer le confort thermique en hiver. L été, le débord de toiture stoppe les rayons du soleil les plus chauds et les espaces peuvent être ventilés grâce à des ouvertures sur les façades nord et sud. L'habitat passif est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires et / ou les calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants). Pour être «passive» une maison doit réduire d'environ 80 % ses dépenses d'énergie et de chauffage par rapport à une maison neuve construite selon les très exigeantes normes allemandes d'isolation thermique de Des espaces adaptés Les 125 mètres carrés de la maison sont pour une grande partie dédiés aux espaces de vie en commun. La circulation placée au nord dessert la salle de bains et les chambres. Celles-ci profitent de la double hauteur générée par la mono-pente de la toiture. Cuisine et séjour composent une pièce unique ouverte au maximum sur l extérieur. À terme, le bureau aujourd hui installé dans une alcôve du séjour deviendra un espace TV, quand l atelier prévu à l extérieur sera réalisé, dans le même esprit que la maison : tout de métal dans la prairie. 11

12 Osez RESPIRATION TROGLODYTIQUE Texte Xavier Guillon et Paula Pinheiro Photos François Lison A près une formation de paysagiste à Angers, Guillaume découvre la pierre en Savoie lors de la construction d un jardin. De retour dans sa région du Loir, il va chercher à l apprendre, à en comprendre la texture. Il redécouvre les caves,la présence du rocher, ses failles et les coulées d argile. Lorsqu'il décide d acheter sa propre maison semi-troglodytique, il y a d abord l envie de poursuivre l histoire d un lieu et de ceux qui avant lui l ont habité. La mémoire et les traces sont partout. Il faut parfois les effacer, en préserver le sens, en comprendre la raison. En projection, la ruine qu il acquiert, se reconstruit déjà. Elle conserve le souvenir de la vieille femme qui y habitait il y a seulement quelques années. Elle ajoute à présent une nouvelle famille, Guillaume, Laetitia et Carmen. La greffe Une maison semi-troglodytique est en quelque sorte une greffe. Pour la faire respirer, il faut constamment préserver l équilibre entre la nature et le construit. C est une maison vivante, née de la nature végétale et minérale. La pierre, c est le rocher dans laquelle elle s insère, la fondation même du logis. La végétation, c est elle que l on doit entretenir pour qu il n y ait pas d effritement sans pour autant la laisser trop libre. Elle a ses repères et ses marques. Tout un «écosystème» s est installé au fil du temps. 12

13 Il faut donc en accepter les règles, la comprendre pour partager avec elle et établir une complicité : couper, élaguer, abattre, protéger Cela fait trois ans déjà que les travaux ont débuté. Au début, il n y avait que les 50 m² habitables qu offrait le seul étage de la maison. La toiture est tombée, l humidité ruisselle pour en finir la destruction. En bordure, dans le rocher, une maçonnerie ancienne témoigne de l existence d un cellier. Le reste ressemble à de simples caves ouvertes pour l extraction de la pierre. Le tout est encombré de barriques défoncées, vieux bois, bouteilles vides et ferrailles inutiles. Pour relever le logis, Guillaume devient maçon, charpentier, couvreur, électricien, plombier, carreleur. La maison nait d échanges de matériaux, de main-d œuvre. De vieilles poutres et de nouveaux blocs de pierre sont apportés pour la nouvelle élévation. Les matériaux récupérés sur place sont réutilisés. Une maison-jardin Pour Guillaume, la nature du troglo doit être soigneusement travaillée en conservant un désordre apparent. Au-delà même de sa nécessaire cohabitation, l idée est que rien ne puisse déséquilibrer l ensemble. La végétation, les voûtes et le rocher forment une maison-jardin. Dans cet ensemble discret, les salles s ouvrent et se croisent. Elles viennent se perdre dans le sous-bois en haut de rocher, structurent le jardin et se l approprient. Une végétation d ombrage s y est installée. Le sol est couvert d un tapis de lierre, de fougères, de mahonias, de petits houx, de violettes, de primevères, de pervenches, d ancolies et de campanules. Encombrement témoin présences et complicité les salles s ouvrent et se croisent 13

14 Témoignage d'une vie antérieure Châpeau! 14 En terrasse en demi-coteau, la cour est en prairie naturelle. Elle est la partie ouverte du troglo, pour l accueil des amis. Les coquelicots, les jonquilles, les perce-neiges, les primevères et les anémones s y sont installées en complète évidence. Le volume est créé par la présence de petits bosquets d acacias, de noisetiers et de lilas. Devant la maison, un grand seringa a été préservé. A la porte, une treille de chasselas invite la gourmandise. L ensemble reste «nature», un succédané de liberté que les escargots de bourgogne apprécient. Sur la hauteur, profitant d un ensoleillement Sud-Est, des arbres fruitiers poussent, un cerisier est encouragé à grandir. La végétation est gauloise. Des pommiers, des érables champêtres, des chênes, de petits ormeaux et de l épine noire en structurent l esprit. En trace encore de la présence durable de l homme, une vieille lessiveuse est devenue le chapeau protecteur de la cheminée principale. L espace troglodytique L ensemble du sol en rez-de-jardin, est en carrelage céramique coloré dans des teintes de roches schisteuses et de terres. Il apporte un soutien à l architecture rupestre. D anciennes cloisons sont abattues pour laisser respirer l ensemble. De nouveaux espaces s ouvrent dans le rocher. 120 m² sont ainsi ajoutés. Dans une première alcôve, un grand salon est créé. A proximité d une ancienne coulée d argile, le caveau est creusé en fond de salle. Il n y a pas besoin d y descendre. Le vin est à température. Dans une des vieilles cheminées qui avait été antérieurement bouchée, le nouveau chauffage à bois a trouvé naturellement sa place. Au fil du temps, des niches se sont ouvertes ou fermées, servant de placards, de rangements. Dans l'une d'elles, trois bouteilles et un capuchon de verre étaient là bien avant que la nouvelle famille ne s installe. Elles y ont été laissées, comme une trace. D autres trous témoignent de la présence d un ancien plancher à hauteur nécessaire au litage et à l existence de petits greniers. L espace nuit Progressivement, la maison s agrandit. Deux chambres et une salle de bains sont à l étage dans la partie non troglodytique. Le rocher en est protecteur. Il est l écrin de l espace nuit. Dans la salle d eau, la pierre chaulée joue avec une vasque en pierre de l Atlas et apporte de la fraicheur. De la grotte à l étage vasque dans son écrin

15 En fond de cave Harmonie «minérale-végétale» La volonté pour Guillaume et Laetitia est de poursuivre l'aménagement de leur habitation troglodytique dans le respect d une harmonie «minérale végétale». Le petit nid se construit dans la conservation des matériaux qui appartiennent au lieu. D autres s y ajoutent sans aucune apparente ordonnance. Le «troglo» se compose dans le respect d'un certain protocole. Il est de pierre, de bois d œuvre, de végétal, mais aussi de terres et de sables qui se côtoient, de matériaux que l on travaille à la main. succedané de liberté

16 Manufacture UN, DEUX, TROIS, CONSTRUISONS EN BOIS Texte Emmanuel Brousse Photos : EB et Guy Périer petits bâtons de 3x3 millimètres d'épaisseur, 12 essences de bois et 8 mois de labeur, la reproduction du Franc-Palais de Joué-lès-Tours est le fruit d'un travail de fourmi. Pour l'heure, elle n'est pas encore protégée par sa vitrine et trône sur le bar du nouvel atelier de Guy Périer, à Saint Antoine du Rocher. Maquettiste professionnel, cet artisan s'est créé une spécialité unique au monde : la reproduction de bâtiments en baguettes de bois massif. Cerise sur le gâteau : chaque maquette doit être réalisée sans peinture : seule la sélection des différents bois doit permettre à la copie de reproduire l'aspect et la couleur du bâtiment. La passion du détail La passion de Guy Périer ne date pas d'hier : après avoir passé son enfance à bricoler les traditionnelles maquettes d'avion, le loisir a fini par devenir un métier. Sorti d'une école parisienne de maquettisme, il tombe directement dans le grand bain en participant à la création des modèles du parc des mini-châteaux. Reproduire les cheminées de Chambord lui donne de la suite dans les idées. Il décide de continuer à imiter le réel, mais en utilisant un matériau plus noble et plus exigeant : le bois. Le bois dans tous ses états Depuis, Guy Périer a perfectionné son art. Son atelier comprend plus de 230 bois différents afin de reproduire le plus fidèlement possible les différentes couleurs et textures. Chêne, hêtre et charme côtoient des bois exotiques comme l'acajou ou le gayak. Et mettre la main sur l'essence parfaite nécessite parfois d'aller chercher loin. A chaque voyage en Afrique ou en Nouvelle-Calédonie, ce sont plusieurs dizaines de kilos de bois qui font leur arrivée dans la réserve. Mais parfois, il faut aller chercher encore plus loin...guy Périer se souvient encore du casse-tête pour imiter les ardoises des toits : «j'ai fait de nombreux essais mais difficile de trouver quelque chose qui ressemble vraiment à de l'ardoise. Finalement j'ai fini bonheur grâce à un arbre enfoui au fond d'un marais. Le temps et l eau avaient pratiquement fossilisé le bois en lui donnant une couleur sombre presque parfaite. Je l'ai fait identifier au carbone 14 par les spécialistes du Louvre qui m ont expliqué qu il s agissait d un chêne centenaire coupé vers 1635 et abandonné sous la vase depuis cette époque. Quatre cent ans plus tard, j'utilise ce bois un peu brillant et parfaitement noir pour reproduire les toits».

17 Un travail d'orfèvre... L'anecdote révèle bien le souci du détail omniprésent dans la réalisation des maquettes. Des contours des fenêtres jusqu'à l'éclairage, tout est fait avec minutie jusqu'à créer une pièce d'art unique et de grande valeur. Chaque bâtiment reproduit nécessite des centaines d'heures de travail réparties sur plusieurs mois. Une fois terminée, la maquette est placée dans une vitrine et se voit adjoindre une plaque en or au nom de son heureux propriétaire qui devra quand même débourser plus de euros. Conscient de travailler dans le secteur du luxe, Guy Périer part présenter ses créations bien loin de son atelier de St Antoine du Rocher. Amsterdam, Abu Dhabi, Londres : les maquettes font le tour du monde, voyageant en containers au gré des salons et des expositions. Même si la publicité et le marketing ne font pas partie des aspects les plus agréables du métier, c'est néanmoins le prix à payer pour remplir son carnet de commandes et espérer pouvoir vivre de sa passion. Mais pour l'heure, Guy Périer est loin d'avoir le temps de chômer : avec un nouvel atelier à aménager et plusieurs projets de maquettes dans les tiroirs, les prochains mois risquent d'être bien occupés. Les maquettes de Guy Périer respectent deux règles d'or : Elles sont réalisées en petites baguettes de bois massif de 3x3 millimètres d'épaisseur collées entre elles. Concrètement, cela diffère des maquettes en bois «traditionnelles» et de la marqueterie puisqu'aucune plaque de bois n'est collée par-dessus et qu'aucune pièce n'est découpée pour représenter un élément de décor. Ainsi, pour représenter une fenêtre, il faudra assembler plusieurs dizaines de petits bâtonnets et non pas découper une fenêtre dans un morceau de bois. Elles cherchent à imiter au mieux la texture et la couleur du vrai bâtiment en utilisant uniquement les essences du bois. Chaque pierre sera représentée par un bois différent : le tuffeau de Touraine sera imité par les bois de charme, le granit par le hêtre... 17

18 Mosaïque Beaulieu-lès-Loches Ville à l'esprit créatif Texte et photos Lucie Cluzan Il est des villes qui portent leur histoire comme une femme une robe : avec grâce et distinction. Riche d un patrimoine bâti incroyable et d un cadre naturel d'exception, Beaulieu-lès-Loches fait parti de celle-ci. Portrait d'une ville qui sait conjuguer le passé au futur. 18 Cité puissante du moyen-âge, Beaulieu-lès-Loches pouvait s'enorgueuillir de quatre moulins et d'un riche monastère. Mais avec les années, la ville a souffert de la présence d'une envahissante petite soeur. Quand Loches, mieux protégée récupère le marché au moment des Guerres de religion, l économie décline et la population avec elle. La ville évolue, devient ouvrière, puis est devenue avec le temps une sorte de cité dortoir. Aujourd hui, Sophie Métadier, urbaniste et maire de cette bourgade, est «favorable à la mise en place d un développement de l urbanisme, d un centre-ville à l urbanisation plus dense». De fortes contraintes géographiques L urbanisme, et par extension le développement d une ville, ne peuvent se comprendre que si l on se penche un peu sur la géographie des lieux. Avec ses 388 hectares, Beaulieu-lès-Loches est une commune de petite superficie, contrainte par la vallée de l Indre et une vaste prairie inondable, «Les Prairies du Roy». Cette zone classée «espace naturel sensible», voit son caractère sauvage protégé par une gestion responsable du site. De l autre côté, le coteau est creusé tout du long de caves immenses. La division parcellaire de la ville issue du maraîchage lui offre malgré tout la possibilité de se renouveler en son centre, se densifier. Une richesse naturelle et bâtie En juillet 2010 a été créée une Aire de mise en valeur de l architecture et du patrimoine (AMVAP), remplaçant les ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager). Quoi qu il en soit, il s agit de protéger la trame urbaine et architecturale de la ville et d établir un repérage du bâti exceptionnel, avec un règlement sur ce qu il est possible de mettre en œuvre ou non. L AMVAP introduit quant à elle la notion de développement durable. En pratique, cela veut par exemple dire que des matériaux sains doivent être utilisés dans la réhabilitation du bâti ancien. Une préoccupation réelle pour une ville de cette échelle qui compte sur sa commune 17 bâtiments inscrits ou classés! Et le patrimoine ne se limite pas à ce qui date du XIe siècle. Le XXe a lieu aussi de bons restes. Tel le patrimoine industriel qui ici ne s éteint pas. Le site de l ancienne usine Aérazur, relocalisé depuis 2005 à Loches a été réhabilité (et continue de l être) pour accueillir aujourd hui la Maison de l emploi ou encore des salles de sport. La moitié des bâtiments est aujourd hui occupée. La réhabilitation contemporaine dont ces bâtiments ont été l objet s intègre très bien dans son contexte. Tous les symptômes d une ville décomplexée, dynamique, inscrite dans son temps. De loisirs en cultures Une vision urbaine n est rien si l on ne considère pas l aspect social. Le monde associatif de la ville participe grandement à cette dynamique. En témoigne la création de jardins associatifs, Les Petits jardins de Beaulieu : pour suite d une identité historique, mais aussi occasion de mettre en valeur des zones autrement inexploitables. Avec l installation de nouveaux artisans et artistes, la ville se donne une dynamique qui ne s inscrit pas dans l idée d un produire pour produire mais dans un esprit de création et de renouveau.

19

20 Zone Franche Nouveaux villages Lorsque le paysage et l'environnement deviennent la priorité des aménageurs fonciers. Texte Xavier Guillon Illustration de l agence URBAN ism 20 D epuis les années 1950, le nombre de lotissements ne cesse de grandir et certains urbanistes, pour une meilleure prise en compte de la notion d étalement urbain, cherchent à trouver des solutions intermédiaires entre «ville dense» et lotissement. L'objectif est de réduire l'empreinte écologique des nouveaux projets. Certains affirment encore que le lotissement d'habitation, en tant que modèle urbain, est menacé dans son développement, voire dans sa survie. Pourtant aujourd hui, le lotissement est encore pour les familles, la forme urbaine privilégiée d'habitat ; la maison individuelle est l aspiration de 80 % des français. L étude réalisée par le CERTU* en mai 2010 confirme que les familles qui font le choix d acquérir une maison dans le péri-urbain le font en raison de quatre critères : posséder une maison avec jardin avoir un accès rapide aux pôles économiques avoir une qualité de vie alliant services et commerces de proximité avoir la possibilité de personnaliser et de faire évoluer sa maison. Une esthétique joyeuse et désordonnée... Alors, quel peut être l avenir de cet urbanisme périphérique? Un avenir durable, très certainement, mais qui doit devenir l aboutissement d un travail cohérent entre collectivités territoriales, techniciens de l environnement, lotisseurs / constructeurs, et futurs propriétaires. Les aspirations individuelles et collectives doivent pouvoir se concilier. Dans tout projet de lotissement, il y a d abord le contexte, et puis des espaces publics et privés à organiser. L espace public est pérenne ; il est la respiration du lotissement. Le bâti, lui évolue avec le temps : «A mesure qu on s approche, c est de plus en plus une esthétique joyeuse et désordonnée, le laboratoire d un individualisme modeste où chaque pavillon devient singulier, différent des autres par un effet de composition, un tissu de réappropriations individuelles au sein d un lotissement malgré tout collectif puisqu il est aussi un réseau de voisinage, parfois d entraide, toujours de regards», écrit Pierre Zaoui, reprenant les propos de l architecte Michel Perrot**.... dans un esprit de voisinage De plus en plus, de communes chargent des agences d urbanisme d initier la réflexion pour concevoir de nouveaux quartiers. Progressivement aussi, des aménageurs fonciers affirment «avoir une responsabilité et une action directe sur l environnement des nouveaux quartiers d habitation***». Pour Sophie Clerc de l agence URBAN ism, «il y a dans tout projet une logique d intégration dans le patrimoine existant». Alors, par ce travail en amont, le lotissement change de visage ; il n y a plus «des maisons posées les unes à côté des autres, chacune au milieu de sa parcelle», mais un nouveau village qui se construit en pleine cohérence. Il ne s agit pas de contrainte dans cette nouvelle façon de faire mais d un travail avec tous ceux qui feront le «nouveau quartier». Les élus deviennent moteurs. Les constructeurs sont sensibilisés. Les futurs propriétaires comprennent que leur projet s insère dans un esprit de voisinage. Dans ces nouveaux villages, ajoute Sophie Clerc, «les parcelles deviennent plus petites ; il reste encore à créer les volumes, à rapprocher les maisons les unes des autres comme savaient le faire les anciens». * CERTU : Ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables Centre d Etudes sur les Réseaux, les Transports, l Urbanisme et les constructions publiques ** Michel Perrot : Président de la Maison d Architecture d Île de France et ancien directeur adjoint de Plaine Commune, communauté d agglomération francilienne, dans un article paru dans le numéro 42 de la revue Vacarme (hiver 2008) *** Extrait de la plaquette «la politique environnementale de Nexity Foncier Conseil» (avril 2009)

21 HorizonJardin Une approche nature du jardinier paysagiste Dominique Beauchesne Photos Xavier Guillon, François Lison et Brice Berthault Dans le numéro 178 de ART & DECORATION de mai-juin 1974, Sébastien Nomina écrivait : «Si une mode d origine américaine, issue de la tradition du Far West conduit à l amenuisement et même à la disparition des clôtures, en France l amour de la propriété privée poussait à entourer maison et terrain de barrières protectrices. Les clôtures les plus nouvelles manifestent la préoccupation de tempérer la rigueur de l enceinte par un aspect agréable, si ce n est accueillant. Elles ne sont pas soignées exclusivement du côté du propriétaire, elles dénotent aussi le souci d offrir un visage séduisant au passant. La recherche n est pas qu esthétique. La clôture essaie encore de symboliser une autre idée que la défense absolue. Des végétations la doublent, l adoucissent, la font participer au paysage, déviant la rigidité des séparations inanimées, constructions minérales ou compositions en bois.» Il avait choisi pour titre de son article «Aimables clôtures», nous en avons aimé le clin d œil et l idée. Il nous est apparu qu il y avait encore bien à dire aujourd hui. C est le sujet de cette étude. Aimables clôtures 21

22 Se protéger, de quoi, de qui? La clôture n est pas qu une simple marque de la propriété. Elle est d abord utile. Elle protège du vent, du soleil, du regard, des vues disgracieuses. Elle est aussi une protection contre les dangers avoisinants... Une inscription dans la limite Bien que la clôture puisse être d abord définie comme tout obstacle naturel ou fait de la main de l homme et suivant tout ou partie du pourtour d un terrain afin de matérialiser ses limites ou d empêcher des personnes ou des animaux d y entrer ou d en sortir, elle est aussi un élément architectural structurant le jardin. Elle organise l espace et participe au dessin du jardin en l affirmant dans un plan vertical. Cette clôture : comment l aborder, comment l affirmer, comment l oublier? De simples poteaux d acacia, des barbelés, du grillage, des murets, des murs, des haies vives, des arbres fruitiers en palissade, un tressage en osier. Et pourquoi pas encore une clôture lumineuse? Une palissade d eau? Une douce limite? Ou plus simplement une réplique au paysage environnant. Un espace de partage entre voisins. C est l affaire de chacun, sans appropriation. 22 Un prolongement du jardin, en réponse au paysage environnant La clôture participe au paysage, tant côté jardin que côté rue. Dans son environnement, il y a peut-être des clôtures agricoles, des haies naturelles, des fossés, des murs ou murets de maçonnerie ou de pierre En prolongement du jardin, pourquoi ne pas dépasser la clôture, en créant des massifs en bordure des trottoirs, des talus et en fleurissant les bandes de terre situées à ses pieds?

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Avant de commencer Que vous ayez décidé de la construire vous-même ou de faire appel à un professionnel, ne vous lancez pas dans un projet de construction de véranda sans vous

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION?

RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION? RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION? LA MARRONNIÈRE : UN ÉCOQUARTIER ENGAGÉ VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION DEVIENT POSSIBLE Construire sa maison à La Marronnière, c est l opportunité de vivre dans

Plus en détail

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation Département de la Manche Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal Elaboration Pièce n 1 : Rapport de présentation Pièce n 1c: Cahier de recommandations architecturales,

Plus en détail

VAURÉAL / 95. LE CLOS VALLÈS Toute l élégance d une adresse à l orée du nouveau cœur de ville

VAURÉAL / 95. LE CLOS VALLÈS Toute l élégance d une adresse à l orée du nouveau cœur de ville VAURÉAL / 95 LE CLOS VALLÈS Toute l élégance d une adresse à l orée du nouveau cœur de ville BIENVENUE À VAURÉAL, UNE VILLE PAISIBLE, NATURELLEMENT ACCUEILLANTE ET DÉCOUVREZ UN QUARTIER AGRÉABLE À VIVRE

Plus en détail

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 Thème : La Réduction des Déchets Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 1/ Contexte Dans le cadre

Plus en détail

RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC

RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC Service de presse RÉNOVER JUDICIEUSEMENT SON HABITATION, GRÂCE AUX 8 PLAQUETTES RÉNOVATION GRATUITES DE L AQC Un jour ou l autre, tout particulier soucieux du devenir de son patrimoine, ou simplement désireux

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

3 magnifiques chalets à construire à Evolène. Les Greniers de Molignon

3 magnifiques chalets à construire à Evolène. Les Greniers de Molignon 3 magnifiques chalets à construire à Evolène Les Greniers de Molignon 1 Chalets construits par la société Alpin Chalet SA Notre société: Historique: Un réseau de fournisseurs et partenaires de qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Collection MAISONS ECOLOGIQUES

DOSSIER DE PRESSE. Collection MAISONS ECOLOGIQUES DOSSIER DE PRESSE Collection MAISONS ECOLOGIQUES Contact On Stage 7, place des Terreaux - 69001 LYON production@onstage.fr Tel : +33 4 78 28 56 49 - Fax : +33 4 78 28 56 30 www.onstage.fr SOMMAIRE Une

Plus en détail

Avant toute chose...

Avant toute chose... Avant toute chose... Les photographies de votre mariage resteront à vie les images d un souvenir unique. Elles raconteront à travers sourires et instants volés, votre union, ce moment si exceptionnel.

Plus en détail

A VENDRE - espace contemporain d exception

A VENDRE - espace contemporain d exception A VENDRE - espace contemporain d exception Maison d Habitation - 2013 COLOMBIER / NE "L architecture est le jeu, savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière." LE CORBUSIER, Vers une architecture,

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Stage Photo Nature. Hervé CLAVREUL. Le stage : Objectif : Déroulement : (mi-avril)

Stage Photo Nature. Hervé CLAVREUL. Le stage : Objectif : Déroulement : (mi-avril) Hervé CLAVREUL Stage Photo Nature (mi-avril) Le stage : Le stage s'adresse aux photographes amateurs débutants ou confirmés qui possèdent déjà leur matériel, désireux d'acquérir les connaissances techniques

Plus en détail

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE.

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE. CONSTRUIRE BOIS MASSIF ET TRADITION COSSU, FLAMBANT NEUF, LUMINEUX, CE CHALET EN BOIS MASSIF EST IMPLANTÉ SUR LES HAUTEURS DE SAINT-GERVAIS EN HAUTE-SAVOIE. LE MONT-BLANC D UN CÔTÉ ET LA CHAÎNE DES FIZ

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà.

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà. IMAGINATION SENSIBILITE CURIOSITE RIGUEUR LOGIQUE GESTION Sont les principales qualités d un décorateur d intérieur. Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur!

Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur! Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur! Un confort qui s écrit en volume... De conception originale et atypique, les appartements, du studio au 5 pièces duplex, présentent des surfaces et volumes

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Vérandas Reynaers l art de vivre dedans/dehors sur tous les tons... ... A travers 19 modèles et un choix infini de couleurs

Vérandas Reynaers l art de vivre dedans/dehors sur tous les tons... ... A travers 19 modèles et un choix infini de couleurs BIEN CHOISIR SA VÉRANDA Pleine LUMI RE l e m a g a z i n e d e s m e n u i s i e r s a l u a g r é é s r e y n a e r s È EDITION 2013 Découvrez aussi notre magazine SPÉCIAL FENÊTRES EDITO Une véranda constitue

Plus en détail

L ardoise. Couvertures en ardoises. rectangulaires. La perfection naturelle. Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade.

L ardoise. Couvertures en ardoises. rectangulaires. La perfection naturelle. Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. L ardoise. La perfection naturelle. PIZARRAS LOUSAVAL Couvertures en ardoises PIZARRAS LOUSAVAL CAFERSA Poligono Industrial A Raña 32300 O Barco de Valdeorras (Ourense) L Espagne Tél. +34 988 321 609 Fax

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde.

Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde. Le bois est une fibre naturelle et renouvelable parmi les plus résistantes au monde. Le savoir-faire humain conjugué à cette noble matière nous démontre encore aujourd hui comment la nature sait prendre

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon 17 octobre 17h30 Rillieux- la-pape, le 29 septembre 2014 Atrium Mairie de Besançon 355 rue des Mercières 69140 Rillieux-la-Pape 2 Rue Mégevand - 25000

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES STAGES PHOTO DES RENCONTRES D ARLES LES STAGES DE DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES des Rencontres d Arles proposent aux photographes amateurs comme aux simples

Plus en détail

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 A.S.T Groupe développe la maison ossature bois Natilia en promotion immobilière www.maison-natilia.fr Contact Presse: Laure GONTARD communication@ast-groupe.fr 04 72

Plus en détail

note de présentation du projet mémoire architectural

note de présentation du projet mémoire architectural Paris, le 12 avril 2007 note de présentation du projet mémoire architectural Un clin d'oeil aux vacances à Boutigny-Prouais! un centre de loisis de Boutigny, un lieu d éveil et de vacances... Passés les

Plus en détail

ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre. CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière

ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre. CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière COMPÉTENCES AIGUISÉES ARCHITECTE PAYSAGISTE Bureau d étude Maitre d oeuvre CRÉATEUR D AMBIANCES Scénarios de mise en lumière AMÉNAGEUR PAYSAGER Originalité paysagère Respect de l écosystème ARTISAN MAÇON

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

L art de la conception

L art de la conception c h a l e t L art de la conception Photos : Atelier du Cyclope Texte : Vincent Girardet Le cadre est beau, mais le terrain était compliqué. À cause de l orientation et de la déclivité des lieux, il fallait

Plus en détail

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage

ECOLOGIQUE. 38 Architecture BOIS & dépendance. Reportage Reportage un manifeste ECOLOGIQUE Sur les hauteurs d une colline, se dresse cette maison bioclimatique de 160 m², dominant le paysage environnant, à l image d un château ou d une forteresse. Construite

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE Le MuséAl a ouvert ses portes au début du mois d Octobre 2013. Il permet d accueillir les élèves dans un cadre contemporain

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Une maison à 5 km du centre ville de Luxembourg Ce rêve pourrait se réaliser grâce à ces futures nouvelles constructions

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Verlaine Plaza CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR

Verlaine Plaza CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR Verlaine Plaza CHEVIGNY-SAINT-SAUVEUR A quelques minutes de la capitale des Ducs de Bourgogne, Chevigny-Saint-Sauveur vous accueille et vous invite à découvrir une ville à taille humaine, où le terme qualité

Plus en détail

L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ;

L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ; & L ESSENTIEL de votre DÉCO! Orchidées camélias ; Le phalaenopsis, une exotique originale au charme naturel pour une décoration raffinée, très tendance L orchidée papillon, très en vogue, est une des plantes

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

UNE MAISON ÉCONOMIQUE REPORTAGE EN MIDI-PYRÉNÉES

UNE MAISON ÉCONOMIQUE REPORTAGE EN MIDI-PYRÉNÉES UNE MAISON ÉCONOMIQUE Le terrain en longueur est orienté nord/sud. Il s est prêté idéalement à une implantation bioclimatique avec les pièces de jour au sud et celles de nuit au nord. Les propriétaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

Central Parc VILLEURBANNE

Central Parc VILLEURBANNE Central Parc VILLEURBANNE Adoptez le dynamisme d une ville en mouvement et vivez face à un parc! Au cœur du Grand Lyon, Villeurbanne offre le visage aux multiples facettes d une ville bien de son temps.

Plus en détail

La serre semi-enterrée

La serre semi-enterrée La serre semi-enterrée Jean-François ROUSSELOT* ROUSSELOT J.-F., 2013.- Underground greenhouses. L Orchidophile 199: 367-370. Jean-François ROUSSELOT est le créateur de l entreprise Undergreen Concept,

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

Véranda Magazine. Automne 2012

Véranda Magazine. Automne 2012 1 1. Une esthétique épurée en harmonie avec la maison 2. Volets roulants intégrés pour occulter toute la véranda 3. Un volume très lumineux mais parfaitement protégé 4. La géométrie complexe de la toiture

Plus en détail

Zoom sur les formes de cuisines

Zoom sur les formes de cuisines Zoom sur les formes de cuisines L implantation de votre cuisine intégrée ou sur mesure s adapte à la forme de votre pièce. Elle répond à des critères d efficacité sur un plan ergonomique et pratique. Pour

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

C est dans le département de la Vienne que le couple a souhaité faire construire sa première maison. Leur envie? Des matériaux sains FAIT MAISON

C est dans le département de la Vienne que le couple a souhaité faire construire sa première maison. Leur envie? Des matériaux sains FAIT MAISON C est dans le département de la Vienne que le couple a souhaité faire construire sa première maison. Leur envie? Des matériaux sains FAIT MAISON et écologiques ainsi qu'une volonté initiale de construire

Plus en détail

Le Bois J li HAGUENAU

Le Bois J li HAGUENAU Le Bois J li HAGUENAU De petits collectifs à l architecture d aujourd hui Leur ossature bois, synonyme d une grande qualité de vie, renforce la dimension humaine des petits immeubles du Bois JÔli. Pour

Plus en détail

Prix de vente : 455 000 Euros

Prix de vente : 455 000 Euros Visite du bien : 072042 Localisation : Valence Ville proche : Centre Ville Autoroute : A7 à 8 Min Aéroport : Lyon/Grenoble Dans un quartier calme et résidentiel de Valence exposition plein sud pour cette

Plus en détail

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Personnes présentes lors de la réunion : Compte rendu de la réunion 14 du 16 mai 2014 Réunion thématique «Urbanité - logements» n 2

Plus en détail

LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE

LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE Au cœur de l agglomération Angevine, Saint-Barthélemy se distingue par sa proximité directe avec le centre ville d Angers (3 kms) Idéalement desservie par le réseau

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Honka, un choix naturel

Honka, un choix naturel Honka, un choix naturel Vous êtes invités à rêver et explorer l architecture et le design de nos Maisons Premium, le dernier cri de l habitat écologique et performant en énergie www.honka.fr Le design

Plus en détail

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Dossier de presse - Avril 2013 Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Twinson, l aménagement de jardin intelligent. Bardages PVC et composite Façades www.deceuninck.fr Des

Plus en détail

N o u v e l l e l i g n e d e m a i s o n s P H E N I X. www.maisons-phenix.com

N o u v e l l e l i g n e d e m a i s o n s P H E N I X. www.maisons-phenix.com N o u v e l l e l i g n e d e m a i s o n s P H E N I X www.maisons-phenix.com Phénix & l architecte Jacques Ferrier : la rencontre de deux savoir-faire Quand Phénix fait appel à Jacques Ferrier pour créer

Plus en détail

L Avant-Scène à Lingolsheim

L Avant-Scène à Lingolsheim Confort de vie, confort de ville : l Avant-Scène vous met au centre de tout. Architecte : Urbane Kultur Du 2 au 5 pièces Des intérieurs spacieux au cœur d un quartier vivant entouré d espaces verts GARANTIES

Plus en détail

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie

Erdréa. Nantes - Erdre-Porterie Erdréa Nantes - Erdre-Porterie Un nouveau quartier au bord de l Erdre Une certaine douceur de vivre Nantes, en liaison directe avec les rives du site classé de l Erdre, l éco-quartier Erdre-Porterie, au

Plus en détail

BATITERRE. L immobilier sur Mesure

BATITERRE. L immobilier sur Mesure BATITERRE L immobilier sur Mesure L ÉDITO + Né de la volonté d entreprendre et de la compétence d hommes et de femmes, à bâtir une société immobilière solide, le GROUPE BATITERRE est toujours resté fidèle

Plus en détail

MAISONS FERME EN QUATRE VOLUMES

MAISONS FERME EN QUATRE VOLUMES MAISONS RÉNOVER FERME EN QUATRE VOLUMES Au nord de la campagne tourangelle, une ferme reprend vie sous les traits d une réhabilitation menée par l architecte Stanislas Cheuvreux. Cette résidence secondaire,

Plus en détail

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

Une toiture cintrée. dans un environnement rural

Une toiture cintrée. dans un environnement rural maison Architectes-Bâtisseurs Architecte et photo: Thierry Noben - Tél. 00 352 39 79 62 Architectes-Bâtisseurs: 0800 99 058 Une toiture cintrée dans un environnement rural C Voici une maison qui prend

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Les volets rétractables ALVIA sont fabriqués sur mesure procurant finesse et distiction à votre propriété. // www.alvia.ca

Les volets rétractables ALVIA sont fabriqués sur mesure procurant finesse et distiction à votre propriété. // www.alvia.ca Les volets rétractables ALVIA sont fabriqués sur mesure procurant finesse et distiction à votre propriété. // www.alvia.ca Interior designart 2013 // INNOVER AUTREMENT. ALVIA redéfinit l espace avec des

Plus en détail

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Une maison dite écologique est avant tout une maison économe en énergie et respectueuse de l environnement. Avec bio bric, vous faites le

Plus en détail

A etampes. Les hauts forestiers. Votre appartement face à la nature

A etampes. Les hauts forestiers. Votre appartement face à la nature A etampes Les hauts forestiers Votre appartement face à la nature Bienvenue à Etampes 2 1 4 3 5 1 La gare RER 2 Votre nouvelle 3 L Hôtel de Ville 4 Le centre-ville La station Étampes du RER C est à quelques

Plus en détail

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015

Le plan Local d Urbanisme. Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Le plan Local d Urbanisme Réunion publique Projet de modifications Mercredi 6 mai 2015 Cultiver le caractère de Bois le Roi Les arbres, les paysages naturels, les haies, les jardins, les rues verdoyantes

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É 8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É Les Villageoises Sur la route du Phare, à la pointe de l île, découvrez Saint Clément des Baleines, le plus préservé des villages rhétais.

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

Fenêtres + portes. 1312 Eclépens-Gare. Fenêtres Portes Vérandas

Fenêtres + portes. 1312 Eclépens-Gare. Fenêtres Portes Vérandas Fenêtres + portes 1312 Eclépens-Gare Fenêtres Portes Vérandas Les fenêtres sont une part de votre espace vital et de l aménagement personnalisé de votre lieu de vie. Vous devez donc accorder toute votre

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Les panneaux photovoltaïques dans le paysage

Les panneaux photovoltaïques dans le paysage Les panneaux photovoltaïques dans le paysage Le solaire, oui, mais pas à n importe quel prix! Dans une optique de développement durable, le Parc naturel est favorable à l utilisation des énergies renouvelables,

Plus en détail

GALERIE D'ART MUNICIPALE DU FIGUIER. L Artisanat d Art s expose à VERFEIL

GALERIE D'ART MUNICIPALE DU FIGUIER. L Artisanat d Art s expose à VERFEIL GALERIE D'ART MUNICIPALE DU FIGUIER L Artisanat d Art s expose à VERFEIL Au cœur de notre cité médiévale s'ouvre un espace dédié à l'art (peinture, sculpture, poterie, ) et à la créativité artistique.

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire +ekodesign eko, le logement d aujourd hui aussi beau que fonctionnel. Combinant

Plus en détail

THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard

THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard 1 L OEUVRE Pensée et créée par Béatrice Blanchard, The Modular 28 «Fair» est une table basse modulable

Plus en détail

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Verbier, Suisse, Chalet des Merles

Verbier, Suisse, Chalet des Merles Verbier, Suisse, Chalet des Merles Un Chalet d exception Vieux bois, pierre naturelle, et architecture de montagne donnent à ce chalet un charme incomparable. Un lieu d habitation où vous passerez des

Plus en détail

Une cuisine à votre goût

Une cuisine à votre goût 1 Une cuisine à votre goût Une cuisine créée pour vous, conçue selon votre style de vie et réalisée sur mesure par nos artisans amoureux du travail bien fait. Dans nos ateliers de Villars-sous-Mont nous

Plus en détail

ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE. www.art-desprit.com

ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE. www.art-desprit.com ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE www.art-desprit.com L ASSO CIA TION Art d Esprit est une association de Loi 1901. Elle est le fruit d une équipe composée d un dessinateur, concepteur paysagiste, d un maçon

Plus en détail

Une piscinecet été? C est maintenant!

Une piscinecet été? C est maintenant! Printemps 2011 GUIDE CONSTRUCTION PISCINE CHOISIR CHOISIR SON CONSTRUCTEUR TOUT SAVOIR SUR LES ÉQUIPEMENTS GUIDE CONSTRUCTION PISCINE Une piscinecet été? C est maintenant! SOMMAIRE COMMENT CHOISIR Réussir

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

Classé 4 épis, chambres d'hôtes de charme. YmCf?~d~ du f{!zj~ le 6/~

Classé 4 épis, chambres d'hôtes de charme. YmCf?~d~ du f{!zj~ le 6/~ Classé 4 épis, chambres d'hôtes de charme YmCf?~d~ du f{!zj~ le 6/~ Les chambres d hôtes du Domaine Le Sablon Pour des vacances et week-end en couple, en famille, entre amis ou pour vos séminaires, les

Plus en détail

Notre présence auprès du salon de la MAGIE DU BOIS

Notre présence auprès du salon de la MAGIE DU BOIS Communiqué de presse DOMESPACE - LA MAGIE DU BOIS 2012 Notre présence auprès du salon de la MAGIE DU BOIS La multiplication des salons bois et de l écohabitat prouvent aujourd hui que les français s approprient

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Une villa de pro. Architecture. 42 Maisons et Ambiances 1.12 Maisons et Ambiances 1.12 43

Une villa de pro. Architecture. 42 Maisons et Ambiances 1.12 Maisons et Ambiances 1.12 43 Une villa de pro Un savant mélange d audace et d harmonie donne le ton à cette villa de décoratrice. Les matières sensuelles et les nombreuses références empruntées à l univers de la mode maison rythment

Plus en détail

PERFECTION LE DÉFI DE LA R ÉFÉRENCE

PERFECTION LE DÉFI DE LA R ÉFÉRENCE R ÉFÉRENCE Une réalisation de LE DÉFI DE LA PERFECTION Dans un arrondissement de Montréal où les normes architecturales sont hautes, cette demeure des plus classiques abrite une jeune famille qui rêvait

Plus en détail

Métier : Décoration Intérieure Cursus approfondi (12 semaines)

Métier : Décoration Intérieure Cursus approfondi (12 semaines) Métier : Cursus approfondi (12 semaines) La formation Ce cursus professionnel unique, conçu par Opus Rouge, vous permet d acquérir les compétences requises en décoration intérieure. Vous apprenez comment

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail