Document stratégique Swiss Olympic. Photo: Keystone

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document stratégique Swiss Olympic. Photo: Keystone"

Transcription

1 Document stratégique Swiss Olympic Photo: Keystone Approuvé par le Conseil exécutif le 3 février 2015

2 Situation initiale Swiss Olympic est le Comité national olympique et l association faîtière du sport organisé de droit privé. Au total, 84 membres (des fédérations sportives) lui sont affiliés, comptant quelque 1,6 million de sportifs actifs au sein de plus de clubs. Le chiffre d affaires de Swiss Olympic s élève à près de 45 millions de francs par an. Le plan directeur adopté par les fédérations membres lors du Parlement du sport de 2012 fixe les lignes directrices servant à l élaboration de la présente stratégie. La stratégie est un instrument de conduite permettant au Conseil exécutif de piloter sur le plan stratégique Swiss Olympic en tant qu association et Comité national olympique (CNO). La conduite opérationnelle de Swiss Olympic incombe à la Direction. Prémisses et conditions cadres Outre les statuts et le plan directeur, les prémisses et conditions cadres suivantes ont déterminé le processus d élaboration de la stratégie : Le soutien et le renforcement des fédérations membres en qualité de prestataires de services, de même qu une direction des délégations olympiques susceptible de mener au succès sont les plus grandes légitimations de Swiss Olympic. En sa qualité de Comité national olympique, Swiss Olympic crée les conditions cadres permettant de mener les délégations suisses au succès et de promouvoir le sport suisse sur la scène internationale. La participation aux Jeux Olympiques, aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) et aux Festivals Olympiques de la Jeunesse Européenne (FOJE) est liée à des objectifs clairs. Les athlètes se trouvent au centre des préoccupations et de l action de Swiss Olympic, quand bien même ils ne lui appartiennent pas. Swiss Olympic accorde beaucoup d importance à l ancrage des valeurs olympiques dans le sport et la société. Swiss Olympic promeut le sport d élite suisse et le développe d entente avec les fédérations membres et les clubs, en particulier en ce qui concerne la création de conditions cadres favorables/encourageant les performances ; cela vaut pour toutes les spécialités sportives des fédérations membres. Swiss Olympic gère ses affaires de manière transparente et applique son «Code de conduite». En travaillant ensemble plutôt que chaque fédération pour soi, de nombreux dossiers peuvent être traités de manière plus efficace et plus efficiente. Swiss Olympic fournit ses prestations de manière efficace, efficiente et non bureaucratique. Swiss Olympic travaille en étroite collaboration et de manière complémentaire avec l Office fédéral du sport (OFSPO) sur la base de la loi sur l encouragement du sport et de l accord de coopération. Sur cette base, la Direction a élaboré le présent modèle de stratégie à l intention du Conseil exécutif. Ce modèle comprend des axes stratégiques et cinq champs d action comptant chacun deux ou trois objectifs stratégiques principaux. Le Conseil exécutif pilote ainsi l association au moyen de treize objectifs stratégiques, dont le degré de réalisation est mesuré chaque année. Plusieurs fois par année, la Direction rend compte au Conseil exécutif de l évolution de la situation. De la sorte, le Conseil exécutif est à même de donner à la direction des lignes directrices claires en ce qui concerne les activités opérationnelles.

3 Trois axes stratégiques

4 Cinq champs d action stratégiques

5 Treize objectifs stratégiques

6 Description des objectifs stratégiques A) Processus clé Association faîtière : Renforcer les fédérations membres Situation initiale Le plus important n est pas de savoir qui fournit la prestation, mais de proposer la meilleure variante possible pour le sport suisse. L anticipation des défis à venir et le développement d instruments adéquats pour les relever font également partie de nos prestations. Champ d action et impact Nous créons des conditions cadres optimales ainsi que des instruments de promotion, de développement et de soutien à l intention de nos fédérations membres afin que ces dernières disposent d une base solide, de structures sportives et de gestion efficientes, ainsi que d une équipe performante de fonctionnaires professionnels et bénévoles. Objectifs stratégiques A1 Encourager les chances de succès des fédérations Au moyen d un modèle de promotion adapté, nous soutenons nos fédérations en ce qui concerne la création de conditions propices au succès (nombre de membres actifs, gestion de la fédération et de club (à titre professionnel et bénévole), performances au niveau international et compétitions sportives en Suisse aux niveaux national et international). A2 A3 Améliorer la satisfaction des fédérations en répondant à leurs besoins et en cultivant le dialogue Nous entretenons des contacts intenses aux différents niveaux de direction avec nos fédérations membres. Sur la base de principes d action transparents, nous créons un climat de confiance solide avec nos fédérations en reconnaissant, en regroupant et en représentant leurs intérêts, en les soutenant de manière ciblée en fonction de leurs besoins, ainsi qu en les conseillant. Représenter au niveau (inter)national les préoccupations des fédérations concernant le sport (de performance) En tant qu association faîtière du sport organisé de droit privé en Suisse, nous représentons les préoccupations liées au sport (de performance) de nos fédérations face à la Confédération/aux cantons/aux communes/au monde économique et face aux organisations internationales que sont le CIO/les COE/l ACNO. Au niveau international, nous agissons en conformité avec la loi fédérale sur l encouragement du sport et l accord de coopération passé entre la Confédération (DDPS/OFSPO) et Swiss Olympic. Au niveau international, nous nous orientons vers la Charte olympique et le Code mondial antidopage.

7 B) Processus clé Valeurs olympiques : Ancrer les valeurs olympiques Situation initiale Les valeurs olympiques perdent toujours plus d importance dans la vie quotidienne. En tant que Comité national olympique, nous ancrons dans le sport suisse et la société les valeurs éducatives prônées par le Comité international olympique (CIO). Champ d action et effet Nous ancrons les valeurs olympiques d excellence, de respect et d amitié dans le sport et la société. Nous permettons ainsi l instauration d un comportement respectueux, sain et favorisant la performance, nous servons de modèle, et créons de conditions cadres stimulantes. De la sorte, nous permettons au sport de jouir d un statut élevé dans les milieux politique et économique, ainsi que dans la société en général. Objectifs stratégiques B1 Ancrer les valeurs olympiques dans la société par le biais des multiplicateurs que sont le sport et l école D entente avec les partenaires concernés (les cantons, les 20 plus grandes villes, les écoles au bénéfice du label Swiss Olympic), nous développons des programmes dans le but de transmettre les valeurs olympiques aux élèves. En outre, ces valeurs sont présentes dans toutes les missions dirigées par Swiss Olympic ; le respect de ces valeurs est exigé de tous les membres des délégations. B2 Encourager un comportement exemplaire de la part des fédérations et de leurs membres D entente avec nos fédérations membres et leurs clubs, nous veillons à ce que la Charte d éthique soit respectée et vécue aussi bien à l entraînement qu en compétition. C est ainsi qu un comportement sportif et que l engagement en faveur des valeurs olympiques seront reconnus et adoptés comme étant exemplaires.

8 C) Processus clé CNO : Diriger les missions olympiques Situation initiale La Suisse participe avec succès aux grands événements organisés par le CIO et l Association des comités olympiques européens (COE), à savoir les Jeux Olympiques, les Jeux Olympiques de la Jeunesse et le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne. Swiss Olympic collabore étroitement avec Swiss Paralympic. Champ d action et effet Nous assurons une préparation professionnelle et une organisation des missions olympiques propice aux performances. De la sorte, nous donnons la possibilité au plus grand nombre possible d athlètes ayant, de par leur rôle d exemple, un rayonnement sur l ensemble du monde sportif, de participer avec succès à ces manifestations. Nous définissons les conditions pour une candidature prometteuse de la Suisse pour l organisation de Jeux Olympiques d hiver (y.c. Paralympics) dans l objectif de faire profiter le sport suisse en général et nos athlètes de la relève et du niveau élite en particulier de l effet positif d une telle candidature. Objectifs stratégiques C1 Réussir aux Jeux Olympiques Les athlètes sélectionnés se présentent aux Jeux Olympiques en tant que dignes ambassadeurs de la Suisse et exploitent leur potentiel. Les spécialités sportives olympiques individuelles et en équipe classifiées 1 et 2 obtiennent au minimum une médaille (spécialités sportives d hiver), ou au minimum un diplôme (spécialités sportives d été), tandis que celles classifiées 3 atteignent au minimum la participation d un athlète ou d une équipe. Les spécialités sportives olympiques en équipe classifiées 1 et 2 atteignent au minimum un diplôme (spécialités sportives d hiver) ou une qualification aux JO (spécialités sportives d été). C2 C3 Organiser la Mission conformément aux objectifs de performance Pour toutes les Missions olympiques, nous veillons à une préparation professionnelle et à la mise en place de conditions cadres optimales sur place afin que les athlètes soient en mesure de réaliser leur meilleure performance à l occasion des grandes manifestations sportives olympiques. Jeux Olympiques d hiver en Suisse (objectif intermédiaire : candidature réussie pour les Jeux Olympiques d hiver de la Jeunesse de Lausanne 2020) Dans la perspective d organiser à nouveau, à moyen ou à long terme, des Jeux Olympiques d hiver en Suisse, Lausanne a été désignée candidate pour l organisation des Jeux Olympiques d hiver de la Jeunesse Ces Jeux de la Jeunesse doivent être organisés de manière supportable pour l environnement et durable sur les plans sportif, économique et sociétal. Ils ne doivent pas entraîner de préjudices financiers pour Swiss Olympic et les fédérations qui lui sont affiliées.

9 D) Processus de conduite internes : Une direction conséquente et axée sur les résultats Champ d action et effet Le sport et le monde sportif sont complexes, ce qui explique l étendue de la palette des prestations offertes par Swiss Olympic. La définition et la gestion de cette palette d offres doivent donc obéir à une stratégie et répondre aux besoins des fédérations et de leurs athlètes. Champ d action et effet La mise en place d un processus de conduite efficace permet à Swiss Olympic d atteindre ses objectifs de manière durable et efficiente. De la sorte, les fédérations sont soutenues de manière efficace et davantage de ressources sont investies directement en faveur du sport, ce qui a pour conséquence d accroître le degré d acceptation de Swiss Olympic. Objectifs stratégiques D1 Développer et mettre en œuvre des principes d entreprenariat et de conduite La direction met en œuvre les orientations stratégiques définies par le Conseil exécutif de manière conséquente et axée sur les résultats. D2 D3 Mettre davantage d argent à disposition des fédérations et améliorer la sécurité de la planification et la transparence Le montant net que Swiss Olympic investit dans le sport chaque année par le biais des fédérations (compte «Charge du secteur des fédérations» dans les comptes annuels) est augmenté progressivement (objectif intermédiaire d ici 2017 : 4 millions de francs en plus). L introduction d une planification à moyen terme en tant qu instrument de planification pour les fédérations et le modèle adapté de promotion améliorent, pour les fédérations, les possibilités d établir des planifications à long terme. Développer une offre de prestations conforme à la stratégie adoptée Nous ciblons notre palette de prestations sur les activités sportives en tenant compte des besoins individuels de nos fédérations membres et de leurs athlètes. Nos prestations sont fournies conformément à la stratégie adoptée, répondent aux besoins des clients et, lorsque cela s avère plus efficient, sont destinées à l ensemble des fédérations.

10 E) Processus de support internes : Soutenir de manière efficiente les processus clés Situation initiale Les processus de support de Swiss Olympic (départements Marketing & Communication et Finances & Services) s adressent à des groupes cibles internes et externes. Champ d action et effet Chaque action entreprise par Swiss Olympic a pour objectif de soutenir les processus clés. Auprès des collaborateurs concernés par les processus de support, nous développons une mentalité de prestataire de services axée de manière adéquate sur les besoins des groupes cibles. Objectifs stratégiques E1 Augmentation de la qualité et de l efficience des processus de support grâce au professionnalisme et à la maîtrise des coûts Le professionnalisme et l orientation client à l interne nous permettent d augmenter l efficacité et l efficience des processus de support. La plus-value ainsi créée augmente l acceptation donnée à l interne à ces processus. E2 Un calcul transparent du rapport coûts/prestations Nous établissons un calcul transparent et comparable du rapport coûts/prestations permettant l appréciation objective des coûts et de l efficience de nos prestations de services.

Bienvenue. Swiss Olympic. Comité National Olympique

Bienvenue. Swiss Olympic. Comité National Olympique Bienvenue Swiss Olympic Comité National Olympique «Introduction pour les nouveaux fonctionnaires de fédération» 09.05.2017 Congress Centre Interlaken Bild: Keystone Roger Schnegg Directeur Swiss Olympic

Plus en détail

La promotion de la relève suisse Promotion de la relève J+S

La promotion de la relève suisse Promotion de la relève J+S La promotion de la relève suisse Promotion de la relève J+S Cours d entraîneur de la relève J+S, 1 ère partie Objectifs Les participants connaissent les objectifs, contenus et modes de fonctionnement du

Plus en détail

Nos prestations pour le sport suisse. Département Ethique & Formation (E&F) 9 mars 2016

Nos prestations pour le sport suisse. Département Ethique & Formation (E&F) 9 mars 2016 Nos prestations pour le sport suisse Département Ethique & Formation (E&F) raphael.jeanrichard@swissolympic.ch 9 mars 2016 Des manifestations sportives saines, loyales et durables pour nos villes Slide

Plus en détail

PLAN stratégique

PLAN stratégique PLAN stratégique 2013-2020 L organisme canadien de régie du sport de l athlétisme, de la course sur route et du cross-country L athlétisme est un sport fondamental intégré, pour tous les âges et capacités,

Plus en détail

Avant-projet de loi sur le sport. Section 1 : Dispositions générales

Avant-projet de loi sur le sport. Section 1 : Dispositions générales Avant-projet de loi sur le sport Section 1 : Dispositions générales Buts de la loi Article premier Valeurs du sport Art. 2 La présente loi a pour but - de créer et d assurer un contexte favorable au bon

Plus en détail

La promotion du sport d élite dans l Armée suisse Aperçu pour les fédérations sportives nationales

La promotion du sport d élite dans l Armée suisse Aperçu pour les fédérations sportives nationales La promotion du sport d élite dans l Armée suisse Aperçu pour les fédérations sportives nationales État : juin 2016 Situation de départ L Armée suisse aide les fédérations et leurs athlètes, par le biais

Plus en détail

LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION. Les jeunes talents du sport font école

LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION. Les jeunes talents du sport font école LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION Les jeunes talents du sport font école Sport de performance et école : un défi à relever! Swiss Olympic Talents : centre de pilotage national pour la

Plus en détail

LA DISTRIBUTION DES FONDS DE LA FONDATION DE L AIDE SPORTIVE SUISSE

LA DISTRIBUTION DES FONDS DE LA FONDATION DE L AIDE SPORTIVE SUISSE LA DISTRIBUTION DES FONDS DE LA FONDATION DE L AIDE SPORTIVE SUISSE La Fondation de l Aide Sportive Suisse est fière d annoncer qu en 40 ans elle a distribué, grâce à ses donateurs et ses partenaires,

Plus en détail

Le guide du répondant régional Volet Structure

Le guide du répondant régional Volet Structure Document de travail Le guide du répondant régional Volet Structure Préparé par SPORTSQUÉBEC en collaboration avec les fédérations sportives et les Unités régionales de loisir et sport Table des matières

Plus en détail

Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE

Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE Description de poste DIRECTEUR DE LA HAUTE PERFORMANCE L ORGANISME Canada Hippique est l organisme directeur national du sport et des loisirs équestres, ainsi que du bien-être, de l élevage et de l industrie

Plus en détail

Budget 2018 % Produit d exploitation Contributions et donations

Budget 2018 % Produit d exploitation Contributions et donations 2018 Du 1 er janvier au 31 décembre Compte d exploitation Détails Annexe Ecart Donations perçues 2.1 - - - - - - - - dont affectées - - - - - - - - dont non affectées - - - - - - - - Contributions publiques

Plus en détail

CONCEPT DE FORMATION S W SHOOTING

CONCEPT DE FORMATION S W SHOOTING CONCEPT DE FORMATION S W IS S SHOOTING SOMMAIRE 03 04 06 08 10 14 16 22 Avant-Propos Collaboration avec les organisations Personnes cibles, armes de sport et pyramides des âges Personnes intéressées Enfants,

Plus en détail

Directives concernant la psychologie du sport

Directives concernant la psychologie du sport Swiss Olympic Case postale 606 CH-3000 Berne 22 Tél +41 31 359 71 11 Fax +41 31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Siège Maison du Sport Talgutzentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne Directives

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE DIRECTEUR GÉNÉRAL RÉSEAU DES SADC DE L EST ONTARIEN

DESCRIPTION DU POSTE DIRECTEUR GÉNÉRAL RÉSEAU DES SADC DE L EST ONTARIEN DESCRIPTION DU POSTE DIRECTEUR GÉNÉRAL RÉSEAU DES SADC DE L EST ONTARIEN MISSION Le directeur général joue un rôle stratégique, fournissant la direction et le leadership nécessaires pour atteindre les

Plus en détail

Groupe Helvetia. Notre charte d entreprise. Votre assureur suisse.

Groupe Helvetia. Notre charte d entreprise. Votre assureur suisse. Groupe Helvetia Notre charte d entreprise Votre assureur suisse. Notre charte d entreprise La charte d entreprise du groupe Helvetia énonce les valeurs fondamentales et la mission de tous les collaborateurs.

Plus en détail

Schweizerischer Turnverband / Fédération suisse de gymnastique / Federazione svizzera di ginnastica PLUSQUEDELAGYM

Schweizerischer Turnverband / Fédération suisse de gymnastique / Federazione svizzera di ginnastica PLUSQUEDELAGYM PLUSQUEDELAGYM PLUSQUEDELAGYM La gymnastique, c est... bien plus que «seulement» le sport de masse et d élite. bien plus que «seulement» les prestations sportives et les résultats. La gymnastique unit,

Plus en détail

FEUILLE D INFORMATION

FEUILLE D INFORMATION FEUILLE D INFORMATION LA SOLIDARITE OLYMPIQUE MISE À JOUR - JANVIER 2017 HISTORIQUE L idée d une aide de la part du CIO dans le but de soutenir un certain nombre de Comités Nationaux Olympiques (CNO),

Plus en détail

Plan stratégique Athlétisme au Canada 24 mars Version finale : Pour la réunion du comité de planification du 2 avril 2014

Plan stratégique Athlétisme au Canada 24 mars Version finale : Pour la réunion du comité de planification du 2 avril 2014 Plan stratégique Athlétisme au Canada 24 mars 2014 Version finale : Pour la réunion du comité de planification du 2 avril 2014 Contenu Révision du cadre de la planification stratégique Ébauche du cadre

Plus en détail

Denis Pittet Secrétaire Général. Greg Curchod Stratégie et Communication

Denis Pittet Secrétaire Général. Greg Curchod Stratégie et Communication Denis Pittet Secrétaire Général Greg Curchod Stratégie et Communication 1915, le CIO à Lausanne 1994: Lausanne, Capitale Olympique Aujourd hui: 50+ organisations sportives Un riche calendrier sportif World

Plus en détail

SPONSORING SKI VALAIS. est la platefomre idéale pour nos partenaires grâce à son unique promotion complete des sports de neige!

SPONSORING SKI VALAIS. est la platefomre idéale pour nos partenaires grâce à son unique promotion complete des sports de neige! SPONSORING SKI VALAIS est la platefomre idéale pour nos partenaires grâce à son unique promotion complete des sports de neige! Notre concept de partenariat repose sur les principes de PRESTATION et CONTRE-PRESTATION

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Beijing 2008»

Bourses olympiques pour athlètes «Beijing 2008» C.I.O. SOLIDARITE OLYMPIQUE I O C OLYMPIC SOLIDARITY Bourses olympiques pour athlètes «Beijing 2008» Objectifs Description Assister les athlètes de haut niveau nommés par leurs Comités Nationaux Olympiques

Plus en détail

GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS ET DÉROULEMENT DES JEUX

GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS ET DÉROULEMENT DES JEUX GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS ET DÉROULEMENT DES JEUX OBJECTIFS ASSOCIÉS AU POSTE Le ou la gestionnaire, Opérations et déroulement des Jeux, travaillera en partenariat étroit avec une équipe d employés à la

Plus en détail

Statuts de la Fondation de l Aide Sportive Suisse

Statuts de la Fondation de l Aide Sportive Suisse FONDATION DE L AIDE SPORTIVE SUISSE Case postale 606 3000 Bern 22 Tél. 031 359 72 00 Fax 031 359 72 01 info@aidesportive.ch www.aidesportive.ch Statuts de la Fondation de l Aide Sportive Suisse ( état

Plus en détail

Vision, stratégie, objectifs et mesures. (état au 28 février 2017)

Vision, stratégie, objectifs et mesures. (état au 28 février 2017) Vision, stratégie, objectifs et mesures (état au 28 février 2017) Vision Le handball suisse évolue au niveau olympique. Les équipes nationales masculines et féminines s imposent avec succès lors de tournois

Plus en détail

Pour un sport suisse dynamique

Pour un sport suisse dynamique Pour un sport suisse dynamique 1 Au service du sport suisse En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

Concept de sélection pour le saut à ski masculin en vue de la participation aux Jeux Olympiques d hiver 2018 de PyeongChang

Concept de sélection pour le saut à ski masculin en vue de la participation aux Jeux Olympiques d hiver 2018 de PyeongChang Concept de sélection pour le saut à ski masculin en vue de la participation aux Jeux Olympiques d hiver 2018 de PyeongChang Version : 25 novembre 2016 1 Principe de base Les directives de qualification

Plus en détail

«Principes de base de bonne gouvernance de l ANJ» 1 Généralités

«Principes de base de bonne gouvernance de l ANJ» 1 Généralités «Principes de base de bonne gouvernance de l ANJ» 1 Généralités L ANJ est une association, au sens des art. 60ss du CC suisse, elle est composée de plusieurs clubs, écoles, de membres d honneur et du comité.

Plus en détail

Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC. Office fédéral de l environnement OFEV

Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC. Office fédéral de l environnement OFEV Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV L éducation à l environnement au niveau fédéral Département fédéral

Plus en détail

Missions et Rôles du Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois. Une orientation stratégique

Missions et Rôles du Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois. Une orientation stratégique Missions et Rôles du Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois Une orientation stratégique Novembre 2010 Contenu La vision du C.O.S.L. Les missions du C.O.S.L. Les objectifs stratégiques du C.O.S.L. Les

Plus en détail

CODE DE TRANS PARENCE

CODE DE TRANS PARENCE CODE DE TRANS PARENCE PRINCIPES 1. Notre engagement en faveur de la transparence Nous assumons en tout temps l entière responsabilité de notre action. Pour ce faire, la transparence constitue une condition

Plus en détail

Évolution du sport et des clubs en Suisse Explications, faits, modèles Importance pour les fédérations et les clubs?

Évolution du sport et des clubs en Suisse Explications, faits, modèles Importance pour les fédérations et les clubs? Swiss Olympic Forum 10 et 12 mai 2016, Interlaken Évolution du sport et des clubs en Suisse Explications, faits, modèles Importance pour les fédérations et les clubs? Dr Markus Lamprecht Observatoire et

Plus en détail

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B

Introduction ANNEXE 2005-CE R4119 B ANNEXE 2005-CE452-13-R4119 B Cadre de planification et d évaluation continues du programme de doctorat de premier cycle en chiropratique(pdc) Introduction Le Département de chiropratique est imputable

Plus en détail

Soutien financier et technique aux athlètes d élite + Qualification olympique OPTION ENTRAÎNEMENT CNO

Soutien financier et technique aux athlètes d élite + Qualification olympique OPTION ENTRAÎNEMENT CNO 1/6 OBJECTIF Aider les athlètes d élite sélectionnés et présentés par leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXII e Olympiade à Tokyo en

Plus en détail

Monitorage de l éducation en Suisse : Un projet commun de la Confédération et des cantons

Monitorage de l éducation en Suisse : Un projet commun de la Confédération et des cantons 1 1 1 1 1 Monitorage de l éducation en Suisse : Un projet commun de la Confédération et des cantons 1 1 1 1 1 0 1 Monitorage de l éducation en Suisse : Un projet commun de la Confédération et des cantons

Plus en détail

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration.

Rôle du président du conseil d administration («président») Le président est le chef du conseil d administration. 700 Dorval Drive, Suite 500 Oakville, ON L6K 3V3 Tel: 905 337-7131 Fax: 905 337-8330 Toll Free: 1 866 371-5446 www.mississaugahaltonlhin.on.ca 700 Dorval Drive, bureau 500 Oakville, ON L6K 3V3 Téléphone

Plus en détail

Aperçu du programme national de l élite 2016

Aperçu du programme national de l élite 2016 Aperçu du programme national de l élite 2016 Aperçu Le modèle du programme national de l élite est conçu pour les athlètes qui sont sur la voie de satisfaire aux objectifs de l élite de Tennis Canada.

Plus en détail

Mise à jour sur l APP Rencontre avec l industrie. 16 juin 2015

Mise à jour sur l APP Rencontre avec l industrie. 16 juin 2015 Mise à jour sur l APP Rencontre avec l industrie 16 juin 2015 1 2 Ordre du jour 1. Mot de bienvenue et présentations. 2. Mise à jour sur la participation des intervenants. 3. Mise à jour sur les progrès

Plus en détail

NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE

NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE NOTES POUR L ALLOCUTION DE M. DENYS JEAN, SECRÉTAIRE DU CONSEIL DU TRÉSOR LA VÉRIFICATION INTERNE AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA DEUXIÈME CONFÉRENCE CANADIENNE DE L INSTITUT DES VÉRIFICATEURS

Plus en détail

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR ATHLÈTES DE NIVEAU CONTINENTAL

PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR ATHLÈTES DE NIVEAU CONTINENTAL PROGRAMMES MONDIAUX ATHLÈTES SUBVENTION POUR ATHLÈTES DE NIVEAU CONTINENTAL Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013-2016 SUBVENTION POUR ATHLÈTES DE NIVEAU CONTINENTAL OBJECTIF Offrir une aide financière

Plus en détail

Politique Service à la Clientèle

Politique Service à la Clientèle Politique Service à la Clientèle La politique du service à la clientèle d Innovation et Développement économique Trois-Rivières fournit les lignes directrices sur la façon de fournir des services aux clients,

Plus en détail

Programme d entraînement de haut niveau Politique et procédures de certification. Directeur de programme niveau 4 Entraîneur élite

Programme d entraînement de haut niveau Politique et procédures de certification. Directeur de programme niveau 4 Entraîneur élite Révision septembre 2013 Programme d entraînement de haut niveau Politique et procédures de certification Directeur de programme niveau 4 Entraîneur élite Aperçu Programme d entraînement de haut niveau

Plus en détail

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes

Stratégie «Education et formation OFEV» pour les années 2011 et suivantes Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Office fédéral de l environnement OFEV Division Communication Novembre 2010 Stratégie «Education et formation

Plus en détail

Ordonnance concernant le sport militaire 1. Dispositions générales. du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013)

Ordonnance concernant le sport militaire 1. Dispositions générales. du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013) Ordonnance concernant le sport militaire 1 512.38 du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 30, al. 1, de la loi fédérale du 17 juin 2011 sur l encouragement du

Plus en détail

Loi fédérale sur la formation continue (LFCo)

Loi fédérale sur la formation continue (LFCo) Loi fédérale sur la formation continue (LFCo) Avant-projet du x mois 0x L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 6a, al. et, 6a, al. à 5, et 64a de la Constitution, vu le message du

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle LFPr 1. Ordonnance sur la formation professionnelle 2

Loi sur la formation professionnelle LFPr 1. Ordonnance sur la formation professionnelle 2 Bases légales Loi sur la formation professionnelle LFPr Ordonnance sur la formation professionnelle Plan d études cadre pour les responsables de la formation professionnelle 6 Loi fédérale sur la formation

Plus en détail

Ordonnance concernant le sport militaire 1. Dispositions générales. du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013)

Ordonnance concernant le sport militaire 1. Dispositions générales. du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013) Ordonnance concernant le sport militaire 1 512.38 du 29 octobre 2003 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 30, al. 1, de la loi fédérale du 17 juin 2011 sur l encouragement du

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION

IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION DESCRIPTION DE POSTE Personnel d encadrement IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION Chef d untié de vie 507 Titre : Chef d unité de vie en hébergement Chef de service Direction : SAPA, Direction

Plus en détail

DIRECTEUR TECHNIQUE Canoe Kayak Canada

DIRECTEUR TECHNIQUE Canoe Kayak Canada OCCASION DE CARRIÈRE DIRECTEUR TECHNIQUE Canoe Kayak Canada La rémunération est en fonction de l expérience et des qualifications L organisation Canoe Kayak Canada est l organisme national pour le canoë

Plus en détail

Concept de sélection de VOILE pour la participation aux Jeux Olympiques d été de Rio 2016

Concept de sélection de VOILE pour la participation aux Jeux Olympiques d été de Rio 2016 Concept de sélection de VOILE pour la participation aux Jeux Olympiques d été de Rio 2016 Version définitive : 01.12.2014, Mise à jour 1 Base Le présent concept de sélection se fonde sur les Directives

Plus en détail

Informations concernant la reconnaissance de procédures cantonales de validation des acquis dans le domaine de la formation professionnelle initiale

Informations concernant la reconnaissance de procédures cantonales de validation des acquis dans le domaine de la formation professionnelle initiale Département fédéral de l économie DFE Bundesamt für Berufsbildung und Technologie BBT Formation professionnelle Document complémentaire pour «Validation des acquis : Guide pour la formation professionnelle

Plus en détail

DIRECTEUR, DÉVELOPPEMENT Canoe Kayak Canada

DIRECTEUR, DÉVELOPPEMENT Canoe Kayak Canada EXCITANTE OCCASION DE CARRIÈRE DIRECTEUR, DÉVELOPPEMENT Canoe Kayak Canada Le salaire sera en fonction de l expérience. Canoe Kayak Canada est l organisme national pour le canoë de compétition au Canada.

Plus en détail

PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC. Plan d'action 2017

PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC. Plan d'action 2017 PLAN D ACTION RETRAITE QUÉBEC 2017 1 Dépôt légal 2017 Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN 978-2-550-77991-9 (PDF) Gouvernement du Québec Table des matières Message du président-directeur

Plus en détail

Programme national de l élite 2017

Programme national de l élite 2017 Programme national de l élite 2017 Aperçu Vision : Devenir un chef de file mondial du tennis en fauteuil roulant Tennis Canada a établi quatre plateformes clés qui créeront le parcours à suivre pour devenir

Plus en détail

Priorités stratégiques: rapport détaillé. Plan de surveillance du rendement

Priorités stratégiques: rapport détaillé. Plan de surveillance du rendement Priorités stratégiques: rapport détaillé Plan de surveillance du rendement Avril 2016 2013 2017 Introduction Le plan stratégique 2013 2017 du Service de santé publique de Sudbury et du district (SSPSD)

Plus en détail

Programmes de soutien financier ponctuel

Programmes de soutien financier ponctuel Programmes de soutien financier ponctuel 1 Vision municipale : Il est essentiel pour la Ville de Laval de reconnaître l apport des citoyens et des organismes à la qualité de vie lavalloise et de de soutenir

Plus en détail

SPORTIF D ELITE A LA DEFENSE

SPORTIF D ELITE A LA DEFENSE SPORTIF D ELITE A LA DEFENSE 1. Concept Avec ce concept, la Défense souhaite soutenir les sportifs d élite ainsi que les jeunes espoirs. a. La Défense prévoit trente (30) places pour des sportifs d élite

Plus en détail

Programme de soutien à l excellence sportive. Bourses aux athlètes ambassadeurs de Lévis

Programme de soutien à l excellence sportive. Bourses aux athlètes ambassadeurs de Lévis Programme de soutien à l excellence sportive Bourses aux athlètes ambassadeurs de Lévis Direction de la vie communautaire Service des sports et du plein air Octobre 2015 SECTION I Contexte La Ville de

Plus en détail

Encourager l utilisation des résultats des évaluations.

Encourager l utilisation des résultats des évaluations. POLITIQUE " DIRECTIVE " PROCÉDURE " AUTRE " VOIR HISTORIQUE SI COCHÉ INSTITUTIONNELLE " SECTORIELLE No:ORG(121 RÉVISION " OUI NON Page1de11 1.& OBJECTIFS Le Curateur public du Québec consacre des efforts

Plus en détail

Ordonnance sur l admission des moniteurs de conduite et sur l exercice de leur profession

Ordonnance sur l admission des moniteurs de conduite et sur l exercice de leur profession Ordonnance sur l admission des moniteurs de conduite et sur l exercice de leur profession (Ordonnance sur les moniteurs de conduite, OMCo) Modification du XX.XX.2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I

Plus en détail

Fédération Internationale de Handball. XII. Règlement pour les stages officiels d arbitrage de l IHF

Fédération Internationale de Handball. XII. Règlement pour les stages officiels d arbitrage de l IHF Fédération Internationale de Handball XII. Règlement pour les stages officiels d arbitrage de l IHF Edition : Décembre 2007 1. Avec l introduction du Programme mondial de formation des arbitres (GRTP),

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement La première conférence internationale sur les femmes et le sport, à laquelle on participé des décisionnaires

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION CYCLE D ORIENTATION ANNÉE SCOLAIRE

CRITÈRES DE SÉLECTION CYCLE D ORIENTATION ANNÉE SCOLAIRE PORT RT TUDES CRITÈRES DE SÉLECTION CYCLE D ORIENTATION ANNÉE SCOLAIRE 2018-2019 INTRODUCTION Le dispositif sport-art-études (SAE) est une prestation offerte aux talents sportifs et artistiques. S agissant

Plus en détail

Reconnaissance. Qualité. Mobilité. Formation. Référentiels. Employabilité

Reconnaissance. Qualité. Mobilité. Formation. Référentiels. Employabilité Reconnaissance Qualité Mobilité Formation Employabilité Développer les formations et les certifications en relation avec le milieu professionnel Référentiels LE PROJET VSPORT+ L objectif majeur du projet

Plus en détail

POLITIQUE N O 10 POLITIQUE RELATIVE AUX DEMANDES DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE N O 10 POLITIQUE RELATIVE AUX DEMANDES DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE N O 10 POLITIQUE RELATIVE AUX DEMANDES DE DONS ET COMMANDITES TABLE DES MATIÈRES Contenu 1 CHAMPS D APPLICATION... 4 2 CONSIDÉRANTS... 4 3 DÉFINITIONS... 5 4 OBJECTIFS... 5 5 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ...

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LES QUALIFICATIONS, LES SÉLECTIONS ET POUR LA PROMOTION DES ÉQUIPES

RÈGLEMENT POUR LES QUALIFICATIONS, LES SÉLECTIONS ET POUR LA PROMOTION DES ÉQUIPES RÈGLEMENT POUR LES QUALIFICATIONS, LES SÉLECTIONS ET POUR LA PROMOTION DES ÉQUIPES Édition saison 2015/16 Septembre 2015 PARTIE A DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Bases 1.1. Le présent règlement de SWISSCURLING

Plus en détail

ROF 2010_071. Loi. sur le sport (LSport) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 16 juin 2010

ROF 2010_071. Loi. sur le sport (LSport) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 16 juin 2010 Loi du 16 juin 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 sur le sport (LSport) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la législation fédérale sur le sport et l activité physique ; Vu l article 80 de la Constitution

Plus en détail

Ministère du Conseil exécutif

Ministère du Conseil exécutif Plan stratégique 2015 2017 Ministère du Conseil exécutif Une équipe forte de son savoirfaire et engagée dans l efficacité et la cohérence de l action gouvernementale, pour une société prospère et équitable

Plus en détail

L approche globale de la santé à l école

L approche globale de la santé à l école L approche globale de la santé à l école Une approche intégrée L approche globale de la santé à l école est une approche intégrée qui donne aux élèves l occasion d observer et d apprendre des attitudes

Plus en détail

Plan stratégique

Plan stratégique Plan stratégique 2011-2015 Des gens de coeur; la poursuite de l excellence www.hopitalmontfort.com La mission de l Hôpital Montfort 2 Vision 4 Valeurs 4 Axe - Amélioration continue de la qualité des soins

Plus en détail

PICARDIE EN FORME REFERENTIEL DE LABELLISATION DES ASSOCIATIONS SPORTIVES

PICARDIE EN FORME REFERENTIEL DE LABELLISATION DES ASSOCIATIONS SPORTIVES PICARDIE EN FORME REFERENTIEL DE LABELLISATION DES ASSOCIATIONS SPORTIVES APPEL A CANDIDATURE 2012-2016 Contenu Partie 1 : Objectifs et domaine d application... 3 1.1 Objet... 3 1.2 Objectif... 3 1.3 Domaine

Plus en détail

Concept de sélection Cyclisme Route aux Jeux Olympiques de Rio 2016

Concept de sélection Cyclisme Route aux Jeux Olympiques de Rio 2016 Concept de sélection Cyclisme Route aux Jeux Olympiques de Rio 2016 Version actualisée du 30.03.2016 avec modifications suivantes: - 4.7: Composition de la commission de sélection de la fédération 1 Base

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA PRATIQUE SPORTIVE 2009-2013 DÉTERMINATION DES OBJECTIFS ET DES ACTIONS Objectif Action Cible Indicateur de performance Qu un plan de communication soit élaboré pour donner au

Plus en détail

Cahier d'entraînement J+S Volleyball

Cahier d'entraînement J+S Volleyball Un produit de la Haute école fédérale de sport Macolin 30.841.310 f / Edition 2002 (02.04) Cahier d'entraînement J+S Volleyball OFSPO 2532 Macolin Une base: la confiance La confiance est l'élément sur

Plus en détail

Lignes directrices. Swiss Table Tennis (STT)

Lignes directrices. Swiss Table Tennis (STT) Lignes directrices Swiss Table Tennis (STT) Accepté le 6 juin 00 Table des matières Page Introduction - Le tennis de table: sport de balle le plus rapide au monde - Contexte - Un défi pour STT - Remarque.

Plus en détail

CHARTE D ENTREPRISE. Elle exprime également notre mission ainsi que le savoir-faire et les valeurs sur lesquels nous nous appuyons.

CHARTE D ENTREPRISE. Elle exprime également notre mission ainsi que le savoir-faire et les valeurs sur lesquels nous nous appuyons. CHARTE D ENTREPRISE Préambule La charte est le fondement de notre culture d entreprise. Elle définit les engagements que nous prenons à l égard de nos mandants, entreprises partenaires, candidats et collaborateurs*.

Plus en détail

Comunitas Fondation de prévoyance

Comunitas Fondation de prévoyance Comunitas Fondation de prévoyance Comunitas Fondation de prévoyance Solide et sûre La Caisse de pension de l Association des Communes Suisses a été fondée en 1966 afin de pouvoir s adapter aux structures

Plus en détail

Comunitas Fondation de prévoyance

Comunitas Fondation de prévoyance Solide et sûre La Caisse de pension de l Association des Communes Suisses a été fondée en 1966 afin de pouvoir s adapter aux structures particulières des institutions du service public et satisfaire aux

Plus en détail

Gestion de la santé en entreprise

Gestion de la santé en entreprise business Gestion de la santé en entreprise Notre soutien pour des collaboratrices et collaborateurs en bonne santé Une approche systématique pour un succès à long terme. Pour pouvoir gérer la santé en

Plus en détail

ASSEMBLÉE 39 e SESSION

ASSEMBLÉE 39 e SESSION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL A39-WP/45 EX/23 16/5/16 ASSEMBLÉE 39 e SESSION COMITÉ EXÉCUTIF Point 15 : Coopération technique Politique et activités de coopération technique

Plus en détail

Règlement d organisation des cours interentreprises

Règlement d organisation des cours interentreprises Page 1 sur 5 Règlement d organisation du 16.04.2013 des cours interentreprises électricien/nes de réseau CFC 1. Bases légales Conformément à l article 23 LFPr du 13 décembre 2002 et à l ordonnance sur

Plus en détail

Politique d entreprise

Politique d entreprise Politique d entreprise Pour réaliser cet objectif, Pro Infirmis collabore avec les personnes en situation de handicap, ainsi qu avec leur entourage et leurs organisations. Il appartient à Pro Infirmis

Plus en détail

La protection des athlètes intègres est une priorité absolue du Mouvement olympique dans son ensemble.

La protection des athlètes intègres est une priorité absolue du Mouvement olympique dans son ensemble. Déclaration du 5 e Sommet olympique La protection des athlètes intègres est une priorité absolue du Mouvement olympique dans son ensemble. La lutte contre le dopage à l échelle internationale relève de

Plus en détail

Le programme est ouvert à tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO). Toutefois, la priorité sera donnée aux CNO qui en ont le plus besoin.

Le programme est ouvert à tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO). Toutefois, la priorité sera donnée aux CNO qui en ont le plus besoin. 1/5 OBJECTIF Offrir des possibilités de formation de différents niveaux à des entraîneurs officiellement reconnus par leur fédération nationale (FN) et actifs dans leur pays. BÉNÉFICIAIRES Le programme

Plus en détail

Stratégie organisationnelle du CSAJ

Stratégie organisationnelle du CSAJ Stratégie organisationnelle du CSAJ 2017-2019 Adoptée par l assemblée des délégué-e-s le 16 avril 2016 Le Conseil suisse des activités de jeunesse est l organisation faîtière d une soixantaine d organisations

Plus en détail

IMPACT DE LA NORME DE QUALITÉ Bienfaits apportés par HIGH FIVE aux organismes et aux communautés. Rapport sommaire, novembre 2016

IMPACT DE LA NORME DE QUALITÉ Bienfaits apportés par HIGH FIVE aux organismes et aux communautés. Rapport sommaire, novembre 2016 IMPACT DE LA NORME DE QUALITÉ Bienfaits apportés par HIGH FIVE aux organismes et aux communautés Rapport sommaire, novembre 2016 PARKS AND RECREATION ONTARIO Table des matières Mesurer les bienfaits de

Plus en détail

Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation

Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation Qualité et transparence Intégration de la formation continue dans l espace suisse de formation Conférence de mai 2013 Theres Kuratli, Secteur droit SEFRI Système suisse de formation Formation non formelle

Plus en détail

Politique des saines habitudes de vie. Adoptée en septembre Saint-Constant

Politique des saines habitudes de vie. Adoptée en septembre Saint-Constant Politique des saines habitudes de vie Adoptée en septembre 2016 10 Contenu Mot du Maire...3 Mot du président du comité Loisirs...3 Préambule...4 Mission...5 Vision...5 Objectifs de la politique...5 Une

Plus en détail

Introduction. Plan de la Solidarité Olympique

Introduction. Plan de la Solidarité Olympique Plan de la Solidarité Olympique 2017-2020 Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce dépliant les objectifs, les budgets et les programmes de la Solidarité Olympique (SO) mis en place

Plus en détail

alais/wallis Promotion est une entreprise de promotion indépendante, novatrice

alais/wallis Promotion est une entreprise de promotion indépendante, novatrice Vision. alais/wallis Promotion (VWP) est une V entreprise de promotion indépendante, innovante et efficace, orientée vers les besoins et les attentes des partenaires et clients. Elle assure un positionnement

Plus en détail

institutionnelle de développement durable

institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-xx) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA TENUE DES JEUX DU QUÉBEC RÉGIONAUX

POLITIQUE RELATIVE À LA TENUE DES JEUX DU QUÉBEC RÉGIONAUX Mise à jour le 24 octobre 2017 POLITIQUE RELATIVE À LA TENUE DES JEUX DU QUÉBEC RÉGIONAUX CONTEXTE Le Programme des Jeux du Québec, propriété de SPORTSQUÉBEC organisme reconnu par le gouvernement du Québec

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATEGIQUE CTCAZ

PLAN D ORIENTATION STRATEGIQUE CTCAZ PLAN D ORIENTATION STRATEGIQUE 2014-2017 CTCAZ «Le rugby partout et pour tous porté par des clubs structurés, dynamiques et ambitieux» Construire notre avenir, c est tout d abord et toujours partager ensemble

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Faire du HC 74 une référence nationale...

Faire du HC 74 une référence nationale... Faire du HC 74 une référence nationale... CHARTE : RESPECT / ETHIQE DE TRAVAIL L esprit du jeu (I) La discipline et la connaissance des règlements (II) L engagement dans la compétition (III) L éducation

Plus en détail

Politique institutionnelle de développement durable

Politique institutionnelle de développement durable Politique institutionnelle de développement durable Texte adopté par le Conseil d administration à sa séance du 26 novembre 2008 (CA-2008-188) Préparation : Vice-rectorat exécutif et au développement Révision

Plus en détail

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général du Sport pour tous

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général du Sport pour tous DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT (H/F) du Service général du Sport pour tous 1.1. Missions de l Entité 1. CADRE/CONTEXTE 1.1.1. Mission générale du mandataire 1.1.2. Mission de l entité Le mandataire est chargé

Plus en détail

Termes de référence. Contexte et justificatif :

Termes de référence. Contexte et justificatif : Termes de référence Consultation pour un support technique pour la gestion du projet «Promotion des Normes Sociales Protectrices de l Enfance», en appui au Ministère de la Famille, de la Solidarité, de

Plus en détail

Valeur de la formation pratique

Valeur de la formation pratique Valeur de la formation pratique Etat des lieux de la politique en matière de formation professionnelle Conférence de mai, 25 mai 2011 Prof. Ursula Renold Vue d ensemble A : Valeur de la formation pratique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE des SECTIONS SPORTIVES SCOLAIRES en collège et lycée, public ou privé,

CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE des SECTIONS SPORTIVES SCOLAIRES en collège et lycée, public ou privé, CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE des SECTIONS SPORTIVES SCOLAIRES en collège et lycée, public ou privé, 1. Pilotage de la section sportive scolaire : Exigences Former une équipe-projet Nommer un coordonnateur

Plus en détail

LE PROJET HAUT-NIVEAU

LE PROJET HAUT-NIVEAU LE PROJET HAUT-NIVEAU A destination des chefs de mission PREAMBULE Le projet du haut niveau sportif et universitaire s inscrit dans le projet global de la FF Sport U et répond aux missions définies dans

Plus en détail