SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES"

Transcription

1 SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE SUR LES COLLECTES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES Bilan, perspectives dans la gestion des matières résiduelles et collecte des matières organiques Jeudi 22 mai 2014, à 19h 1

2 Section 1 Bilan du plan de gestion des matières résiduelles 2

3 Collecte des déchets TONNAGE DES DÉCHETS (2000 À 2013) Tonnes Année Depuis l adoption du virage environnemental par le conseil (2004): diminution de 17 % Depuis l année avant la distribution de bacs de déchets (2005) : diminution de 19 % 3

4 Collecte des matières recyclables TONNAGE DU RECYCLAGE ( ) Tonnes Année Depuis l adoption du virage environnemental par le conseil (2004) : augmentation de 155 % Depuis le projet pilote du secteur Montpellier (2005) : augmentation de 117 % 4

5 Collecte des résidus encombrants valorisables TONNAGE DES RÉSIDUS ENCOMBRANTS VALORISABLES ( ) Tonnes Années Collecte mensuelle des résidus encombrants valorisables implantée en mars collectes effectuées en 2013 : tonnes 5

6 Collecte des résidus organiques TONNAGE DES MATIÈRES ORGANIQUES ( ) ET TONNAGE POTENTIEL ( ) Tonnes Années Total des matières organiques Potentiel des matières organiques Chaque U d occ génère 250 kg/année de matières organiques, ce qui représente l équivalent de 3 bacs de 360 litres ou 11 sacs de déchets d une capacité de 100 litres et poids maximum de 25 kg par année. En tonnes de bois valorisées pour l aménagement des sentiers dans le boisé du parc Marcel Laurin; sacs de papier distribués aux résidants, plusieurs ont utilisé des sacs en plastique qui n ont pas été collectés; 53 composteurs vendus. 6

7 Collecte des résidus domestiques dangereux - (RDD) STATISTIQUES DU TONNAGE DES RDD ( ) 25 Tonnes ,5 11 1, ,5 13,2 2,8 1,3 6 0,7 12,4 1,8 1,6 9,6 0,7 9,8 1,9 1,6 7,5 0,5 10,7 2,26 8,4 0,2 0,9 9,5 1, Années 13 0,5 0,2 6,8 0,8 6,5 0,5 RDD MTL CD/DVD pneus vêtements TIC 2 collectes de RDD : le 21 avril (jour de la terre) et le 13 octobre (semaine de la réduction des déchets); 396 visiteurs pour un total de 6,8 tonnes (inclut la collecte de la cour de Voirie); 30 appareils de réfrigération collectés par la Division de la voirie. 7

8 Section 2 Perspectives et orientations 8

9 Mise en contexte Stratégie 4 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, Plan d action ; Mesure 6 du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Montréal avril 2006; Action 5.2 et 5.4 du Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l agglomération de Montréal et du Plan local GMR ; Action 23 du Plan de développement durable de la collectivité montréalaise ; Action 20 du Plan local du développement durable de Saint Laurent

10 Collectes Perspectives et avantages Retirer les matières organiques des déchets exactement comme les matières recyclables. Deuxième vie àces résidus par la production de compost. Diminuer la quantité de déchets àenfouir. Augmenter le taux de récupération des matières organiques qui est présentement de 8 % (Portrait 2012 des MR de l agglomération de MTL objectif de récupération de 60 %);. Sensibiliser et éduquer les citoyens. 10

11 Résumé des différentes collectes POURCENTAGE DES CATÉGORIES DE MATIÈRES RÉSIDUELLES 18,21% 6,03% 3,75% 0,04% 71,97% déchet ( t) recyclage (6 637 t) organiques (2 198 t) encombrants valorisables (1 367 t) RDD (15 t) 11

12 Secteurs des collectes Secteurs de collectes Territoire de l Arrondissementl 12

13 Journées des collectes Journées de collectes Secteur Déchet Vendredi Mardi Lundi Jeudi Matières recyclables et organiques Mardi Vendredi Jeudi Lundi 13

14 Collecte des matières organiques Modalités Modalités s de collecte des matières organiques L implantation des bacs pour la collecte des matières organiques pourrait débuter au printemps 2015 pour les immeubles résidentiels de 8 logements et moins : Les bacs pour la collecte des matières organiques seront offerts gratuitement aux citoyens. L implantation sera suivie d une période d essai de 6 mois. Par la suite, une modification de volume de bacs sera offerte aux citoyens : Gratuit pour les bacs de recyclages et organiques plus gros; Gratuit pour les bacs de déchets plus petit; Payant pour les autres choix de modification de volume de bacs. Pour ce faire, la collecte des résidus organiques devra se faire chaque semaine, ce qui modifiera la fréquence de la collecte de déchets. 14

15 Collecte des matières organiques Matières acceptées Résidus de nettoyage, désherbage, potager, arbres fruitiers Feuilles mortes Branches (max 1 m. X 5 cm) Sapins Résidus crus, cuits, fruits, légumes, viandes poissons, produits laitiers Restants de table Produits céréaliers (pain, gâteaux, pâte ) Œufs, os, grains de café ou de thé Papiers et cartons souillés (boîte de pizza) Cheveux et poils d animaux, poussières Rognures de gazon 15

16 Collecte des matières organiques Matières refusées Couches et produits sanitaires Litière pour animaux Matières recyclables Matières destinées àla collecte des déchets Résidus domestiques dangereux 16

17 Collecte des matières organiques Distribution des bacs Format et couleur des bacs de 80 litres pour p la distribution massive 17

18 Collecte des matières organiques Distribution des bacs Format et couleur des bacs de 120/240 litres Peut être utilisé dans les immeubles de 5 à8 U d occ., bâtiments municipaux et écoles 18

19 Collecte des matières organiques Distribution des sacs de papier Offrir les sacs de papier pour les périodes de pointe des matières organiques. En 2013 En 2013, sacs de papier ont été distribués aux résidants de Saint Laurent. 19

20 Conclusion Le succès s de la collecte des matières organiques relève de la participation citoyenne. 20

21 Questions? 21

ORGANIQUES

ORGANIQUES ORGANIQUES www.baie-durfe.qc.ca Saviez-vous que près de la moitié de notre bac à ordures actuel est constituée de matières organiques? Nos restes de table, résidus de gazon tout comme nos feuilles mortes,

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015

Gestion des matières résiduelles Consultation publique - 9 juillet 2015 Gestion des matières résiduelles 2016-2020 Consultation publique - 9 juillet 2015 Le contexte Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Renouvellement du contrat municipal de collectes Enjeux

Plus en détail

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Ordre du jour 1. Qui sommes-nous? 2. Pourquoi une collecte des résidus alimentaires? 3. Dans l ensemble, où nous situons-nous? 4. Quel est

Plus en détail

Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR. Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015

Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR. Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015 Vers 2025 : Séance d information sur le deuxième PMGMR Agglomération de Longueuil Hôtel de ville 26 mars 2015 La Communauté métropolitaine de Montréal 82 municipalités, 7 grandes compétences Développement

Plus en détail

guide du bon trieur Parce que 90 % de nos déchets devraient être réutilisés, recyclés, compostés ou valorisés! missionreduction.

guide du bon trieur Parce que 90 % de nos déchets devraient être réutilisés, recyclés, compostés ou valorisés! missionreduction. guide du bon trieur Parce que 90 % de nos déchets devraient être réutilisés, recyclés, compostés ou valorisés! missionreduction.com DEVENEZ UN SUPERHEROS DU TRI GRACE A CET OUTIL PRATIQUE. Pour réduire

Plus en détail

Les pros du bac brun! Séance d information

Les pros du bac brun! Séance d information Les pros du bac brun! Séance d information Tout savoir sur le bac brun Généralités Pourquoi un bac brun? Objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles: Recycler 60% des matières

Plus en détail

BILAN DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MRC DE MONTMAGNY AU 26 AVRIL Présenté par : MRC de Montmagny. Au :

BILAN DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MRC DE MONTMAGNY AU 26 AVRIL Présenté par : MRC de Montmagny. Au : 212 DQ6.2 Projet d établissement d un lieu d enfouissement sanitaire à Saint-Cyrille-de-Lessard MRC L Islet 6212-03-045 BILAN DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE LA MRC DE MONTMAGNY AU 26 AVRIL

Plus en détail

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils

Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Études de caractérisation de grande envergure réalisées par NI Corporation, division Services-conseils Titre Description Année(s) Client Caractérisation des encombrants et matériaux secs issus de la collecte

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles Bienvenue à tous Explication des changements (règlement) Soirée d information Jeudi 27 octobre à 19 h Le contexte Le réchauffement du système climatique est sans équivoque.

Plus en détail

Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog

Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog Les orientations et les services offerts aux ICI àmagog Présenté par Élyse Ménard, coordonnatrice Division environnement Février 2012 Mise en contexte La gestion des MR àmagog 25 767 Magogois, Magogoise

Plus en détail

MRC de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source

MRC de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source de La Jacques-Cartier Bilan des mesures GMR - 2014 Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire Réduction à la source Information sur les services de l'écocentre Publication dans le

Plus en détail

COMPOSTEUR DOMESTIQUE

COMPOSTEUR DOMESTIQUE Pourquoi un baril? Pourquoi un composteur? COMPOSTEUR DOMESTIQUE Entretien s Le Fonds Éco IGA a été créé suite à la volonté des marchands IGA de s impliquer en environnement dans leur communauté. Pourquoi

Plus en détail

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR ANNÉE 2014 Mai 2015 2 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. RÉDUCTION

Plus en détail

Rapport annuel de suivi de la mise en œuvre du PGMR de la Ville de Sherbrooke

Rapport annuel de suivi de la mise en œuvre du PGMR de la Ville de Sherbrooke N o Mesure Description Responsable Échéancier Avancement Commentaire RÉDUCTION À LA SOURCE S'associer à des entreprises qui offrent des produits en vrac pour en faire A1 la promotion et valoriser la réduction

Plus en détail

Rapport annuel sur les déchets solides

Rapport annuel sur les déchets solides 2011 Rapport annuel sur les déchets solides Table des matières Services de gestion des déchets solides 2 Services de collecte 2 Services de réacheminement 3 Services d élimination des déchets 3 Programmes

Plus en détail

BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES BILAN GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2 LE BILAN EN BREF Depuis 2009, nous valorisons davantage de matières résiduelles que nous en enfouissons. Le rendement en matière de tri se maintient ou s améliore,

Plus en détail

Caractérisation des déchets générés par la Municipalité de Chelsea. Rapport de synthèse Études du 12 octobre et du 2 novembre 2016

Caractérisation des déchets générés par la Municipalité de Chelsea. Rapport de synthèse Études du 12 octobre et du 2 novembre 2016 Caractérisation des déchets générés par la Municipalité de Chelsea Rapport de synthèse Études du 12 octobre et du 2 novembre 2016 Novembre 2016 Table des matières À propos du CREDDO... 4 Introduction...

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT D un commun

Plus en détail

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est

Guide pratique. du tri multiflux. des déchets ménagers. Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr De la collecte au traitement

Plus en détail

Sommaire. 1. Qu est-ce-que le compostage? 2. Comment faire son compost? 3. Comment utiliser le compost?

Sommaire. 1. Qu est-ce-que le compostage? 2. Comment faire son compost? 3. Comment utiliser le compost? Sommaire 1. Qu est-ce-que le compostage? a) Le compostage b) Le fonctionnement du compost c) Pourquoi composter? 2. Comment faire son compost? a) En tas ou en bac b) Démarrer le compostage c) Que peut-on

Plus en détail

Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017

Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017 Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017 Plan de la formation 1. Notions générales : les matières résiduelles sur le territoire de la Ville de Québec 2. Nouveautés depuis

Plus en détail

Le compostage domestique

Le compostage domestique Le compostage domestique Présenté par: Muriel Rolon Mérette, biol. M.Sc Martine Gauthier, biol., M.Sc. Env Plan de la formation Pourquoi composter Comment composter Utiliser son compost Comment démarrer

Plus en détail

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR

PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) RAPPORT SYNTHÈSE SUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES DU PMGMR ANNÉE 2015 Mai 2016 2 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. RÉDUCTION

Plus en détail

COLLECTE À TROIS VOIES

COLLECTE À TROIS VOIES CALENIE 207 CLLECTE À TIS VIES MATIÈES GANIQUES MATIÈES ECYCLABLES ÉSIUS MESTIQUES Ville de Saint-Hyacinthe La collecte à trois voies, la voie de l avenir pour notre environnement! www.regiedesdechets.qc.ca

Plus en détail

COMPOSTEUR DOMESTIQUE

COMPOSTEUR DOMESTIQUE Pourquoi un baril? Pourquoi un composteur? COMPOSTEUR DOMESTIQUE Entretien s Le Fonds Éco IGA a été créé suite à la volonté des marchands IGA de s impliquer en environnement dans leur communauté. Pourquoi

Plus en détail

Projet de Plan de gestion des matières. Consultations publiques du 20 et 27 janvier 2016

Projet de Plan de gestion des matières. Consultations publiques du 20 et 27 janvier 2016 Projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) Consultations publiques du 20 et 27 janvier 1. Qu est ce qu un PGMR? 2. Cadre légal 3. État de la situation 4. Vision «Zéro Déchet» 5. Quelques

Plus en détail

Formation sur le compostage domestique. Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013

Formation sur le compostage domestique. Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013 Formation sur le compostage domestique Par Sonia Rousseau, agente de sensibilisation en environnement Juin 2013 Gestion des matières Le principe des 3RV 1) Réduire à la source 2) Réemployer 3) Recycler

Plus en détail

Faire son compost chez soi

Faire son compost chez soi Faire son compost chez soi 2 Le SIREDOM Le Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation et l Elimination des Déchets et Ordures Ménagères : 129 communes Près de 740 000 habitants en Essonne et Seine et

Plus en détail

Trions. recycler. Le saviezvous? pour > GUIDE. Pourquoi ne recycle-t-on pas les sacs et les suremballages en plastique?

Trions. recycler. Le saviezvous? pour > GUIDE. Pourquoi ne recycle-t-on pas les sacs et les suremballages en plastique? Le saviezvous? Pourquoi ne recycle-t-on pas les sacs et les suremballages en plastique? Les sacs et les suremballages sont fabriqués avec des plastiques trop fins, que l on ne peut recycler. Les emballages

Plus en détail

GUIDE DE RÉCUPÉRATION

GUIDE DE RÉCUPÉRATION GUIDE DE RÉCUPÉRATION Municipalité de Saint-Victor Voici un guide qui vous permettra de : Réduire la production de matières résiduelles Réemployer les ressources dans leur état actuel Recycler les ressources

Plus en détail

de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI ( Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines

de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI ( Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines ( Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines Collecte du bac à couvercle jaune COCHEZ LE JOUR ( Collecte du bac à couvercle vert COCHEZ LE JOUR ( Bouteilles

Plus en détail

LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL

LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL ENVIRONNEMENT LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL La Communauté de Communes de Grand Lieu encourage le compostage individuel et subventionne l acquisition de composteurs. Le Compostage à la maison C est facile! Ses

Plus en détail

«ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes

«ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes «ReCollect» Un nouveau service de rappel de collectes page 4 De septembre à août LES ARTICLES DE PLASTIQUE Collecte des déchets aux 4 semaines en hiver Dans le but de réduire les coûts de gestion des déchets,

Plus en détail

LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE. par le Collectif Éco-Quartier

LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE. par le Collectif Éco-Quartier par le Collectif Éco-Quartier Définition du compostage Le compostage est un procédé naturel qui permet de transformer les matières organiques, comme les feuilles et les restes de table, en un excellent

Plus en détail

Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017

Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017 Recyclage On gagne tous à trier! Formation pour les employés d ICI 2017 Plan de la formation 1. Notions générales : les matières résiduelles sur le territoire de la Ville de Québec 2. Nouveautés depuis

Plus en détail

LE TRI, C EST CHIC. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec. Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables.

LE TRI, C EST CHIC. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec. Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables. LE TRI, C EST CHIC Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec Que trier? Et comment? PAPIER & CARTON Journaux - Magazines Papier

Plus en détail

Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est

Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est Guide du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr De

Plus en détail

LE COMITÉ D'EMBELLISSEMENT 351, rue Conrad-Gugy Yamachiche (Québec) G0X 3L0 tél. : (819) courriel :

LE COMITÉ D'EMBELLISSEMENT 351, rue Conrad-Gugy Yamachiche (Québec) G0X 3L0 tél. : (819) courriel : MUNICIPALITÉ D YAMACHICHE 366 rue Sainte-Anne Yamachiche G0X 3L0, Tél: 296-3795 Courriel: hoteldeville@municipalite.yamachiche.qc.ca Site Internet: www.municipalite.yamachiche.qc.ca BULLETIN MUNICIPAL

Plus en détail

Calendrier du secteur Ouest de la ville de Chapais (Lac Opémisca, Lac Cavan)... 11

Calendrier du secteur Ouest de la ville de Chapais (Lac Opémisca, Lac Cavan)... 11 Table des matières Règles à suivre.......... 3 Comment récupérer efficacement.... 3 ÉCOCENTRE - heures d ouverture et consignes à respecter sur le site...... 4 ÉCOCENTRE - matières acceptées, matières

Plus en détail

Collecte des résidus verts et alimentaires

Collecte des résidus verts et alimentaires Printemps/été/automne 2013 Ville de Pointe-Claire Collecte des résidus verts et alimentaires (matières compostables) MARDI du 2 avril au 19 novembre entre 7 h et 18 h (Déposez vos contenants en bordure

Plus en détail

Le Pôle Déchets en 2014 Rétrospective en images

Le Pôle Déchets en 2014 Rétrospective en images Bourg-en-Bresse le 17 février 2015 JANVIER Près de 5 tonnes de sapins de noël ont été collectées au centre-ville de Bourg en Bresse (par la jument Lolita), dans les 3 déchetteries et les emplacements prévus

Plus en détail

CALENDRIER 2013 COLLECTE À TROIS VOIES

CALENDRIER 2013 COLLECTE À TROIS VOIES CALENIE CLLECTE À TIS VIES Matières organiques, matières recyclables et résidus domestiques MATIÈES GANIQUES MATIÈES ECYCLABLES ÉSIUS MESTIQUES Ville de Saint-Hyacinthe La collecte à trois voies, la voie

Plus en détail

La gestion des déchets sur Versailles Grand Parc

La gestion des déchets sur Versailles Grand Parc La gestion des déchets sur Versailles Grand Parc Compétence environnement/gestion des déchets Depuis les 1er janvier 2003, Versailles Grand Parc assure la compétence optionnelle protection et de mise en

Plus en détail

règlement numéro 114 de la Régie intermunicipale d Acton et des Maskoutains;

règlement numéro 114 de la Régie intermunicipale d Acton et des Maskoutains; PROVINCE DE QUÉBEC MRC D ACTON MUNICIPALITÉ D UPTON RÈGLEMENT NO 2015-267 RÈGLEMENT CONCERNANT L ENLÈVEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES DANS LES LIMITES DE LA MUNICIPALITÉ Préambule Attendu l' entente intermunicipale

Plus en détail

Guide du tri. Un nouveau dans notre tri. Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban. À la maison.

Guide du tri. Un nouveau dans notre tri. Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban. À la maison. Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Verre Guide du tri Ordures menageres Dechets recyclables À la maison Un nouveau dans notre

Plus en détail

Valorisation des matières résiduelles

Valorisation des matières résiduelles Valorisation des matières résiduelles (Les premiers pas vers l économie circulaire) 10 septembre 2015 1 Victoriaville et sa région 1 911 km 2 70 120 habitants Chômage 5 % (au Québec 7,8 %) 2 L économie

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PGMR DE LA MRC DE PORTNEUF En collaboration avec la

RAPPORT ANNUEL DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PGMR DE LA MRC DE PORTNEUF En collaboration avec la RAPPORT ANNUEL DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DU PGMR DE LA MRC DE PORTNEUF 2016 En collaboration avec la ADMINISTRATION ET GESTION Adoption d un règlement édictant le PGMR et publication, dans Le Courrier

Plus en détail

CHAQUE JOUR. J le fais GUIDE PRATIQUE JLEFAIS.COM COLLECTE DES RÉSIDUS ALIMENTAIRES ET DES RÉSIDUS VERTS. Pour un avenir sans déchets

CHAQUE JOUR. J le fais GUIDE PRATIQUE JLEFAIS.COM COLLECTE DES RÉSIDUS ALIMENTAIRES ET DES RÉSIDUS VERTS. Pour un avenir sans déchets GUIDE PRATIQUE CHAQUE JOUR J le fais GUIDE PRATIQUE JLEFAIS.COM COLLECTE DES RÉSIDUS ALIMENTAIRES ET DES RÉSIDUS VERTS Pour un avenir sans déchets COLLECTE DES RÉSIDUS ALIMENTAIRES ET DES RÉSIDUS VERTS

Plus en détail

Moins de déchets, c est mon intérêt! guide de tri. Une question? Appelez-nous au

Moins de déchets, c est mon intérêt! guide de tri. Une question? Appelez-nous au guide de tri 2016-2017 Moins de déchets, c est mon intérêt! Légende amérindienne Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les biodéchets enjeux Les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont de grands producteurs de bio-déchets. En

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles Commission sur le transport, la gestion des infrastructures et l environnement Étude publique des modes de collecte en vue d améliorer la collecte sélective Par la Direction

Plus en détail

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines

Vos équipements. Bouteilles et flacons en plastique. Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons. Journaux, magazines Les autres déchets Bouteilles, bocaux, pots en verre Journaux, magazines Boîtes métalliques,briques, suremballages en cartons Bouteilles et flacons en plastique Vos équipements Vos équipements Des points

Plus en détail

Gérer ses déchets. La réduction des déchets

Gérer ses déchets. La réduction des déchets La réduction des déchets Les ordures ménagères rassemblent tous les déchets de l activité ménagère quotidienne, destinés à la poubelle. L objectif d Annemasse Agglo est d aider ses habitants à trier et

Plus en détail

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets «Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets A découvrir dans ce guide Le système de collecte des ordures ménagères Le tri des déchets La déchetterie intercommunale Le compostage

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

Communauté de Communes. Roussillon Conflent

Communauté de Communes. Roussillon Conflent Guide pratique dutri Communauté de Communes Roussillon Conflent Sur votre commune des équipements à votre disposition Emballages et papiers Les bacs jaunes sont destinés à recueillir en vrac les bouteilles

Plus en détail

Rapport de suivi du PGMR 2016

Rapport de suivi du PGMR 2016 MISE EN CONTEXTE La de Pierre-De Saurel a publié son PGMR en 2005 et l a ensuite révisé en 2016. Le 30 mars 2016, l avis de conformité du PGMR a été transmis à la par le MDDELCC. Le PGMR révisé maintient

Plus en détail

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés Simplifiez-vous le tri ( GUIDE ) DE TRI Les bons gestes au quotidien à vos côtés Vos équipements À chaque couleur ses emballages vos équipements Emballages en plastique, en métal ou en carton. Journaux,

Plus en détail

Le compostage en pied d immeuble. mode d emploi

Le compostage en pied d immeuble. mode d emploi Le compostage en pied d immeuble mode d emploi Le compostage collectif Faites passer l info à vos voisins! Une aventure entre voisins Des composteurs viennent d être installés au pied de votre immeuble

Plus en détail

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI

implifiezletri vous STOP à la PUB Le Compostage Plutôt que l incinération GUIDE) DU TRI Le Compostage Plutôt que l incinération Le contenu de notre poubelle est destiné à l'incinération. Or une poubelle contient 30% de matière organique. Au lieu d'incinérer cette fraction fermentescible,

Plus en détail

Sommaire du projet de plan de gestion des matières résiduelles

Sommaire du projet de plan de gestion des matières résiduelles SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2016-2021 MISE EN CONTEXTE MATIÈRE RÉSIDUELLE, nom féminin Matière ou objet rejetés par les ménages, les industries, les commerces ou les institutions

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PLU Approuvé le 14/12/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. : 01 60 09

Plus en détail

RÉGLEMENT DE LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS

RÉGLEMENT DE LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS RÉGLEMENT DE LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Délibération du 19 mars 2007 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment les articles L 2212-13 à L 2212-16, Vu le Code Pénal et notamment

Plus en détail

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux,

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, ( Bouteilles et flacons Boîtes métalliques Briques Cartons Journaux/ magazines Collecte du bac à couvercle jaune COCHEZ LE JOUR ( Collecte du bac à couvercle vert COCHEZ LE JOUR Bouteilles en verre Pots

Plus en détail

Cordemais Le Temple-de-Bretagne Saint Étienne-de-Montluc Guide pratique du tri Communauté de Communes Cœur d estuaire

Cordemais Le Temple-de-Bretagne Saint Étienne-de-Montluc Guide pratique du tri Communauté de Communes Cœur d estuaire février 2013 Cordemais Le Temple-de-Bretagne Saint Étienne-de-Montluc Guide pratique du tri Communauté de Communes Cœur d estuaire Informations Recommandations Le sigle ne signifie pas que les emballages

Plus en détail

guide du tri canton de nolay

guide du tri canton de nolay Je mets dans le bac jaune en vrac Collecte en porte-à-porte une fois par semaine Bac jaune Journaux, prospectus et magazines Bouteilles et flacons en plastique 97 tonnes de papier et journaux en 2007 Tous

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles 2004 MRC de La Mitis Rapport de suivi de l année 2016

Plan de gestion des matières résiduelles 2004 MRC de La Mitis Rapport de suivi de l année 2016 Plan de gestion des matières résiduelles 2004 Rapport de suivi de l année 2016 12 juin 2017 1. Rédaction Rapport de suivi de l année 2016 PGMR 2004 Vincent Dufour Coordonnateur en gestion des matières

Plus en détail

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons magazines

implifiezletri de collecte vous Les jours GUIDE) DU TRI logo ville Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons magazines Les jours de collecte /Eco-Emballages 2005 Crédits photo : Bernard Martinez, Bertrand Huet S ( GUIDE) DU TRI implifiezletri vous logo ville Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons Boîtes

Plus en détail

MATIÈRES ACCEPTÉES ET REFUSÉES - COLLECTE DES MATIÈRES ORGANIQUES

MATIÈRES ACCEPTÉES ET REFUSÉES - COLLECTE DES MATIÈRES ORGANIQUES MATIÈRES ACCEPTÉES ET REFUSÉES - COLLECTE DES MATIÈRES ORGANIQUES Matières organiques acceptées De la cuisine : Fruits et légumes (entiers, pelures, épluchures, cœurs, morceaux, épis de maïs, etc.); Grains

Plus en détail

ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU

ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU déchets ménagers // En sac fermé dans le bac noir // - verre : à jeter dans les colonnes à verre - médicaments : à rapporter

Plus en détail

tri Prévention de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Guide de la des déchets

tri Prévention de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Guide de la des déchets Les jours de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Les autres déchets Bouteilles, bocaux, Boîtes métalliques, Emballages Vos équipements

Plus en détail

Programme local de réduction des déchets

Programme local de réduction des déchets Programme local de réduction des déchets Rapport ALM mai 2012, la commune des Ponts-de-Cé 2017-5 kg 2012 205 kg Par habitant -10 kg Objectif: à l horizon 2020 Réduire de 5% le poids des ordures ménagères

Plus en détail

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes!

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Semaine du développement durable Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Conférence 1 de presse 22 avril 2014 1 Sommaire I. Contexte de l opération II. Bilan 2014 III. Déchets dangereux : la sécurité

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRIGITTE-DE-LAVAL MRC DE LA JACQUES-CARTIER RÈGLEMENT NUMÉRO 606-10 RÈGLEMENT AMENDANT LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES MATIÈRES RÉSIDUELLES 548-08 _ CONSIDÉRANT les

Plus en détail

Guide du tri des déchets

Guide du tri des déchets Guide du tri des déchets Ensemble pour l avenir de nos déchets Bacs individuels Points tri Déchèteries acier recyclé alluminium recyclé verre recyclé 04 67 88 18 46 www.syndicat-centre-herault.org Les

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Sud-Est toulousain Collecte des déchets. Pompertuzat. guide pratique. Service Relation aux usagers

Communauté d Agglomération du Sud-Est toulousain  Collecte des déchets. Pompertuzat. guide pratique. Service Relation aux usagers Collecte des déchets Pompertuzat Communauté d Agglomération du Sud-Est toulousain www.sicoval.fr Calendrier& 2012 guide pratique Service Relation aux usagers Mémo du tri 2012 Un doute? N hésitez-pas! Bouteilles,

Plus en détail

Lettre d Automne info environnement n 12

Lettre d Automne info environnement n 12 S O M M A I R E : Lettre d Automne info environnement n 12 Composteurs Horaires déchèteries REP MEUBLES Les Piles Les Batteries Les vélos Les pneus Le Broyat de végétaux Les DDS O C T O B R E 2 0 1 4 100

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Introduction. Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de résidants.

Introduction. Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de résidants. Introduction Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de 65 000 résidants. L utilisation du sol la plus répandue sur l ensemble du territoire

Plus en détail

PORTRAIT 2014 DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL. Réduire pour mieux grandir

PORTRAIT 2014 DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL. Réduire pour mieux grandir PORTRAIT 2014 DES MATIÈRES RÉSIDUELLES DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Réduire pour mieux grandir Ville de Montréal PRODUCTION Service de l environnement Division planification et opérations gestion des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2015

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2015 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2015 Présenté par la MRC d Abitibi-Ouest Crédit photo : CLDAO, Hugo Lacroix RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2015 GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CENTRE DE VALORISATION DES MATIÈRES

Plus en détail

Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015

Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015 Suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (2003) Rapport annuel 2015 INTRODUCTION Le Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la a été adopté en 2003. Douze années

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC D'ACTON MUNICIPALITÉ DU CANTON DE ROXTON R È G L E M E N T NO

PROVINCE DE QUÉBEC MRC D'ACTON MUNICIPALITÉ DU CANTON DE ROXTON R È G L E M E N T NO PROVINCE DE QUÉBEC MRC D'ACTON MUNICIPALITÉ DU CANTON DE ROXTON R È G L E M E N T NO 297-2015 RÈGLEMENT CONCERNANT L ENLÈVEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES DANS LES LIMITES DE LA MUNICIPALITÉ 0.1 ATTENDU l'entente

Plus en détail

LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL

LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL Vendredi 12 janvier 2007 ASCOMADE I Généralités 2. Le contexte réglementaire Loi du 13 juillet 1992 relative à l élimination des déchets Circulaire ministérielle du 28 avril 1998

Plus en détail

DÉCHETS tri, collecte et valorisation

DÉCHETS tri, collecte et valorisation DÉCHETS 2017 tri, collecte et valorisation PORTE A PORTE calendrier de ramassage 2017 SECTEUR NORD* Ordures ménagères, lundi et jeudi. Les collectes correspondant aux jours fériés suivants sont supprimées

Plus en détail

Quelques informations utiles...

Quelques informations utiles... Quelques informations utiles... Déchets encombrants incinérables Sacs taxés Nous vous rappelons que : les déchets incinérables pouvant être contenus dans un sac à ordures taxé de 110 litres doivent être

Plus en détail

JE PARTICIPE SIENAMBIENTE GUIDE POUR METTRE LES DÉCHETS DANS LE BON SACHET AU TRI SÉLECTIF DI QUALITÀ

JE PARTICIPE SIENAMBIENTE GUIDE POUR METTRE LES DÉCHETS DANS LE BON SACHET AU TRI SÉLECTIF DI QUALITÀ DIAMOCI UN OBIETTIVO DI QUALITÀ JE PARTICIPE AU TRI SÉLECTIF GUIDE POUR METTRE LES DÉCHETS DANS LE BON SACHET SIENAMBIENTE JE PARTICIPE AU TRI SÉLECTIF porte à porte papier déchets organiques multi-matériaux

Plus en détail

Kit collectivité membre SYVADEC 9 ème CAMPAGNE COMPOSTAGE. KIT COMMUNICATION COLLECTIVITE MEMBRE 9 ème CAMPAGNE COMPOSTAGE

Kit collectivité membre SYVADEC 9 ème CAMPAGNE COMPOSTAGE. KIT COMMUNICATION COLLECTIVITE MEMBRE 9 ème CAMPAGNE COMPOSTAGE KIT COMMUNICATION COLLECTIVITE MEMBRE 9 ème CAMPAGNE COMPOSTAGE Le 19 avril 2017, le SYVADEC a lancé sa 9 ème campagne de communication pour valoriser le compostage individuel et encourager les foyers

Plus en détail

Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil

Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil Par une saine gestion des matières résiduelles, l Université de Sherbrooke souhaite réduire son impact environnemental.

Plus en détail

Qu est-ce que le lombricompostage?

Qu est-ce que le lombricompostage? Qu est-ce que le lombricompostage? TECHNIQUE QUI PERMET DE FABRIQUER SOI-MÊME SON COMPOST EN INTÉRIEUR, SANS ODEUR. POUR LE FABRIQUER SOIS MÊME 15C 25C 1 2 Eisenia foetidia Récipient 3 Température 4 Humidité

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE Propreté et gestion des déchets à Garches Propositions de l ASEVE 1/26 OBJECTIFS Améliorer la propreté des rues de Garches Promouvoir une gestion durable des déchets Maintenir voire réduire le budget propreté/déchets

Plus en détail

Projet compostage. Lotissement les Vachères

Projet compostage. Lotissement les Vachères Projet compostage Lotissement les Vachères Sommaire -La Communauté d agglomération Loire Forez et les déchets -L Association pour la Sauvegarde de l Environnement et de la Nature (ASSEN) -Le fonctionnement

Plus en détail

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC 10 mars 2016 Montréal, Québec ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques

Plus en détail

La protection de l environnement est sans

La protection de l environnement est sans Un regard sur la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008 1 Karel Ménard Directeur général, Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED) La protection

Plus en détail

Le Compostage. un geste fertile

Le Compostage. un geste fertile Le Compostage. 1 un geste fertile 2 Ordre du jour 1 Présentation générale du service 1-1 Organisation du service 1-2 Consignes de tri 1-3 Chiffres clés des déchets sur le territoire de la Communauté de

Plus en détail

Savoir trier. Guide du tri écocitoyen

Savoir trier. Guide du tri écocitoyen Savoir trier Guide du tri écocitoyen Conteneur jaune Bidons, flacons et bouteilles en plastique Emballages en carton Conteneur vert Bouteilles et canettes en verre sans bouchon ni capsule Bouteilles et

Plus en détail

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles

Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Digestats et composts issus du traitement de matières résiduelles organiques: caractéristiques et utilisations possibles Panel sur les usages du biométhane et du digestat issu de la biométhanisation dans

Plus en détail