A Variations au cours du Quaternaire. b. Localisation des Caraïbes. En blanc, calotte glaciaire de l hémisphère Nord.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A Variations au cours du Quaternaire. b. Localisation des Caraïbes. En blanc, calotte glaciaire de l hémisphère Nord."

Transcription

1 VARIATIONS DU NIVEAU MARIN 6. Mise en évidence de variations au cours des temps géologiques La Terre a connu plusieurs périodes climatiques. Ainsi, le Crétacé était une période globalement chaude alors que le Carbonifère et la période actuelle ont été, ou sont, globalement froides. Ces changements climatiques sont accompagnés de variations du niveau marin. Montrer que le niveau marin a changé au cours du passé (Quaternaire et Crétacé). Actuel A Variations au cours du Quaternaire. b. Localisation des Caraïbes. En blanc, calotte glaciaire de l hémisphère Nord. Les récifs coralliens sont des constructions qui résultent de l activité d innombrables organismes animaux fixés en élaborant un squelette calcaire et formant une colonie. Ces animaux vivent en association avec des algues chlorophylliennes microscopiques qui nécessitent la présence de lumière pour vivre. Ainsi les coraux vivent dans des mers chaudes (température supérieure à 18 C) aux eaux limpides. Certains coraux tels que Acropora palmata ne peuvent vivre si la profondeur d eau dépasse 5 m. Lorsque le niveau marin s élève, la croissance verticale du récif vers le haut peut compenser, par la naissance de nouveaux individus, son enfoncement relatif. a. Caractéristiques des récifs coralliens actuels ans c. Profondeur actuelle et âge des récifs fossiles de l île de la Barbade à l Est des Petites Antilles. Doc1. Les coraux fossiles des Caraïbes et de la Barbade. En septembre 1985, Henri Cosquer découvre dans les calanques marseillaises, par 36 mètres de fond, une petite ouverture au pied d une falaise. Intrigué, il s engage dans cette ouverture et s enfonce par un siphon au cœur du massif calcaire. Il découvre une vaste salle émergée où il admire de multiples stalactites et stalagmites. En 1991, il revient dans cette grotte et découvre une des plus belles collections de peintures et de gravures rupestres connues à ce jour. Il décide de révéler l existence de la grotte aux autorités. Les missions scientifiques découvrent des mains «négatives», des peintures d animaux (dont des pingouins) et des symboles sexuels. Les datations, confirmées au 14 C, donnent des âges de à ans d une part, et de à ans d autre part. Doc2. La grotte Cosquer. Présence de peintures et de gravures du Paléolithique. 1

2 Doc3. Paléogéographie il y a ans. Doc4.Les plages fossiles sur les côtes Est des Alpes- Maritimes. B Variations au cours du Crétacé. Doc5a. Les affleurements de Crétacé supérieur dans le Bassin Parisien. Doc 5b.Coupe schématique du Bassin Parisien entre le Massif Armoricain et la plaine d'alsace. d'après Cavelier, Mégnien, Pomerol et Rat (1980). 2

3 Doc 5c. Falaises d Étretat (Seine Maritime). Ces falaises sont constituées de craie du Crétacé supérieur (Campanien). Noter la régularité des lits de silex qui soulignent la stratification. Par endroits, des stratifications obliques traduisent l existence de courants dans un environnement agité peu profond. Doc 5d. Coccolithes de Coccolithophoridés. Les coccolithophoridés sont des algues unicellulaires planctoniques, des mers chaudes, enveloppées de plaques calcaires. À la mort des organismes, les plaques chutent vers le fond et constituent des boues qui seront transformées en craie. Ces organismes vivent actuellement dans des mers chaudes et peu agitées. La craie renferme aussi d autres fossiles : Oursins et Éponges siliceuses dont les espèces actuelles vivent en milieu marin à environ 200 à 300 mètres de profondeur. Doc6. Carte paléogéographique mondiale au Crétacé supérieur. Documents. 1, 3 et 6 Hatier ; 2 Bordas ; 4 Didier ; 5 (a et b) Nathan TSspé

4 TP 6.1 Mise en évidence des variations du niveau marin. Le niveau marin varie au cours des temps géologiques. On peut déterminer ces variations en utilisant les fossiles de milieu marin qui sont de bons indicateurs de profondeur. C est le cas pour un groupe d organismes microscopiques, les Foraminifères, dont les squelettes calcaires abondants fossilisés dans les roches sédimentaires permettent de reconstituer les variations passées du niveau marin. L objectif est ici de déterminer l amplitude et le sens de variation du niveau marin au cours de la période située entre -53 et -50 Ma (Cénozoïque), enregistrées dans une série de roches sédimentaires. Matériel : - Échantillon macroscopique et lame mince de roche A - Loupe à main et microscope. 1. Justifier l intérêt de l utilisation des fossiles de Foraminifères pour reconstituer les variations du niveau marin. 2. Repérer sur l échantillon macroscopique puis sur la lame mince un même fossile de Foraminifère. M appeler pour vérification. 3. Dessiner le fossile repéré. 4. Compléter la colonne du contenu paléontologique. Déduire de la mise en relation de toutes les informations disponibles, l amplitude et le sens de variation du niveau marin enregistré sur toute la hauteur de la colonne stratigraphique. 5. Représenter graphiquement cette variation. D après SVT Académie de Toulouse. 4

5 Milioles Alvéolines Nummulites Test très petit (1 mm), blanc à la loupe. Au microscope, en coupe équatoriale, l organisme apparaît formé de loges de taille croissante, globuleuses claires limitées par des cloisons sombres. Les loges s enroulent selon un arrangement typique évoquant une rosace. La loge initiale peut être visible au centre de la coupe. Test de forme fuselée à la loupe, de 1 à 2 mm de long. Au microscope, en coupe axiale, l organisme apparaît enroulé en spirale et divisé en nombreuses logettes claires disposées en couches concentriques et limitées par des cloisons fines et sombres. La loge initiale peut être visible au centre de la coupe. Test en forme de lentille à la loupe, de 1 à 2 cm de diamètre. Au microscope, en coupe axiale, l organisme apparaît aplati et bombé ; l enroulement du test le divise en loges en forme d ogives concentriques, limitées par des cloisons épaisses, claires et striées perpendiculairement à leur surface. La loge initiale peut être visible au centre. Faune Description Milieu de vie Polypiers Organismes coloniaux, groupe des Cnidaires Sécrètent un squelette calcaire bien conservé dans les sédiments. Appelés aussi Madréporaires ou coraux. Huîtres Gastéropodes Mollusque Lamellibranche (ou Bivalve). Animal à symétrie bilatérale protégé par une coquille calcaire. Les Gastéropodes observés dans les calcaires daniens sont essentiellement les Dissostoma pyrenaicum Organismes marins, constructeurs de récifs dans les mers chaudes Organismes benthiques des milieux lagunaires. Résistent à une émersion prolongée et à des variations de salinité de l eau. Dissostoma pyrenaicum est une espèce terrestre 5

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes

Les Ammonites. Un fossile d ammonite. Fossile d une ammonite géante. Fossiles d ammonites dans de la roche dans les Alpes Les Ammonites Les ammonites forment un groupe éteint de mollusques céphalopodes. Les différentes espèces d ammonites sont apparues il y a environ 400 millions d années et ont disparu peu après 65 millions

Plus en détail

VARIATIONS DU NIVEAU MARIN

VARIATIONS DU NIVEAU MARIN T.P. 1.5 : VARIATIONS DU NIVEAU MARIN Les variations climatiques modifient le volume des glaciers et le volume des océans. Quelles variations du niveau marin peut-on identifier? Comment les expliquer?

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener. Ressource

Mise en situation et recherche à mener. Ressource TP. 6 : Evolution climatique ancienne : indice stomatique et climat du Crétacé Mise en situation et recherche à mener Nous avons mis en évidence que le climat terrestre était dépendant de différents paramètres,

Plus en détail

DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma).

DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma). DEUX PÉRIODES DE L HISTOIRE DE LA TERRE : LE PERMO-CARBONIFÈRE (-280 Ma) ET LE CRÉTACÉ SUPÉRIEUR (-97 à -65 Ma). Document 1 : paléogéographie du Carbonifère et du début du Permien. - Début du Carbonifère

Plus en détail

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines

TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines TP. 5 : Le climat du Crétacé caractéristiques et origines Grâce à la collecte et l'exploitation de multiples données, les chercheurs peuvent désormais reconstituer de manière assez précise certains événements

Plus en détail

Quel est donc ce caillou?

Quel est donc ce caillou? Quel est donc ce caillou? L activité permet de confronter les élèves à différentes pièces fossiles. On se pose la question du statut de cette pièce : est-ce un fossile? Dans quel groupe le classer? Le

Plus en détail

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés?

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? On a pu reconstituer la température terrestre depuis 600 MA

Plus en détail

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième.

Actualisme. Niveau : Classe de cinquième. Niveau : Classe de cinquième. Objectifs de connaissances : - Présence de fossiles dans les roches. - Principe de l actualisme. - Reconstitution de paysage ou de milieu de vie. Objectifs méthodologiques

Plus en détail

Entrée : -37 m. - Le bord des canyons, à -130 m, débouche sur les grands fonds ( ans).

Entrée : -37 m. - Le bord des canyons, à -130 m, débouche sur les grands fonds ( ans). Hyp : Variation du niveau des mers IV. Climat et niveau des mers des 700 000 dernières années. 1. Les indices des modifications des niveaux la mer. a) La grotte Cosquer. (Livre pages 58/59) : http://www.culture.gouv.fr/culture/archeosm

Plus en détail

L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE

L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE III- L'ÉTABLISSEMENT DU CALENDRIER GÉOLOGIQUE Etablir un calendrier, c'est organiser le temps qui s'écoule en séquences constituant autant de repères chronologiques fiables pour les utilisateurs. Le calendrier

Plus en détail

TP Fossiles. Processus de fossilisation

TP Fossiles. Processus de fossilisation Moulage d'un animal ou d'un végétal conservé dans une roche sédimentaire. Les fossiles et les processus de fossilisation sont étudiés principalement dans le cadre de la paléontologie. But : reconnaître

Plus en détail

Planches de figures - microfossiles

Planches de figures - microfossiles Planches de figures - microfossiles L3 - iogeopal Cyril Langlois- N. Santarelli Décembre 2006 Table des matières 1 Foraminifères - Cercozoaires hétérotrophes 2 1.1 Foraminifères à test agglutiné................................

Plus en détail

Barrière de corail (0-50m)

Barrière de corail (0-50m) Plage (0m) Habiles chasseurs ou imposants herbivores, les dinosaures régnaient sur la terre ferme alors que leurs cousins, les ptérosaures, hantaient les airs. Sur la plage, les organismes morts avaient

Plus en détail

Genre * ALVEOLINA : acmé de l'eocène (période de maximum de diversité pour un genre). Test de grandes tailles (plusieurs cm).

Genre * ALVEOLINA : acmé de l'eocène (période de maximum de diversité pour un genre). Test de grandes tailles (plusieurs cm). III Cénozoïque inférieur : Paléogène = Nummulitique Tous les grands forams benthiques vivent avec des algues symbiotiques. A) Forams à test imperforés porcelanées : 1.) ALVEOLIDAE : Grands forams benthiques

Plus en détail

Datation relative et datation absolue

Datation relative et datation absolue Datation relative et datation absolue Principe de superposition + récent + ancien Respecté si la série sédimentaire n a pas été renversée tectoniquement Principe de recoupement Le principe de recoupement

Plus en détail

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies:

3-Exemples de reconstitutions de paléoenvironnements et de paléogéographies: 3-Exemples de reconstitutions de paléoenironnements et de paléogéographies: Contribution des roches, des minéraux, des fossiles Principe d actualisme: analogues actuels des minéraux et des sédiments, dans

Plus en détail

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies Fin du Jurassique (Kimméridgien). -146 / 144 M. années OCÉAN TÉTHYS Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. État approximatif il y a -145 Millions d années 1 Ichtyosaure, silhouette et

Plus en détail

IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS

IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS T.P. 5.3 : IDENTIFICATION D UNE COUPURE DU TEMPS Les espèces et les évènements géologiques se succèdent dans le temps : il est nécessaire d établir des étapes d évolution dans le temps. Sur quels critères

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye Calcaires à Astéries de l Oligocène inférieur (Gauriac) Carte de localisation ( BRGM) de la balade

Plus en détail

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer

Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Chapitre 2 Les variations du niveau de la mer Problèmes: (1) Comment reconstituer le niveau marin du passé. (2) Quelles sont les mécanismes à l origine des variations du niveau de la mer. I- Les enregistrements

Plus en détail

Excursion géologique dans la chaine de Jebel Faiyah. Documentation

Excursion géologique dans la chaine de Jebel Faiyah. Documentation Excursion géologique dans la chaine de Jebel Faiyah Classes de 4ème - Partie 1 : Géologie - Tectonique des plaques Année 2013 Documentation Notre propos sera géologique. La région étudiée est un relief

Plus en détail

1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre

1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre 1. Observer et comprendre le paysage des falaises de la côte d Albâtre 1.1. Sur l image ci-dessous, colorier en vert la végétation, en marron le sol, en jaune les strates de calcaire et de craie (le sous-sol)

Plus en détail

Les fossiles de la Sainte-Baume

Les fossiles de la Sainte-Baume Les fossiles de la Sainte-Baume Introduction. Si vous avez eu l'occasion de vous balader sur le massif de la Sainte Baume, vous aurez sans doute remarqué qu'en de nombreux endroits la roche calcaire renferme

Plus en détail

La paléontologie. Demi-mâchoire. Pourquoi retrouve t on des fossil es? Le processus de fossilisation :

La paléontologie. Demi-mâchoire. Pourquoi retrouve t on des fossil es? Le processus de fossilisation : La paléontologie C est la science qui étudie les fossiles des êtres vivants. Il peut s agir : d organismes de parties d organismes d empreintes d organismes de marques de leur activité Demi-mâchoire Pourquoi

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations sablo-graveleuses de l aquifère du Mio-Plio-Quaternaire dans le secteur de Salles Grès carbonatés du Serravallien Falaise du Pont de l Eyre Salles (Gironde)

Plus en détail

TD-Temps Géologique G L S T P l a n è t e Te r r e

TD-Temps Géologique G L S T P l a n è t e Te r r e TD-Temps Géologique G L S T 1 0 1 - P l a n è t e Te r r e 1-a. Comment Remonter dans le Temps? La datation des objets et des évènements géologiques La datation relative La datation absolue Géochronologie

Plus en détail

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes

Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Dossier pédagogique Paléontologie Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes Place de l Eglise 38520 BOURG D OISANS Tel : 04.76.80.27.54 Fax : 04.76.80.26.74

Plus en détail

PARTIE : le couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps

PARTIE : le couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps PARTIE : le couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps Changements géologiques affectant la lithosphère Modifications de la biosphère -Diversification des êtres vivants -Variation

Plus en détail

LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE

LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE Réaliser une frise des temps géologiques pour retracer les principales étapes de l histoire de la vie depuis l apparition de la Terre. (Re). (Modèle de cette

Plus en détail

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP :

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : En rouge : les objectifs En bleu : les activités pratiques

Plus en détail

Fig. 4: Photographies de quelques lames minces.

Fig. 4: Photographies de quelques lames minces. Calcaire de type mudstone à coquilles de lamellibranches (L) et fragments d algues calcaires (A). Sédimentation en milieu calme peu agité par les vagues L A A F G P Calcaire de type packstone à algues

Plus en détail

Géologie des Monts d'or du lyonnais BOUR Ivan 14/21. Fig.14 : dessin d un calcaire à Cancellophycus avec ses traces caractéristique en coup de balai.

Géologie des Monts d'or du lyonnais BOUR Ivan 14/21. Fig.14 : dessin d un calcaire à Cancellophycus avec ses traces caractéristique en coup de balai. Géologie des Monts d'or du lyonnais BOUR Ivan 14/21 - Toarcien : Cette série affleure pratiquement pas sur la parcelle, si ce n est la présence de constituant s du Toarcien dans les taupinières au niveau

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

BIVALVES : RUDISTES. Cyril Langlois. Novembre Les Rudistes constituent une super-famille de Mollusques Bivalves, entièrement éteinte.

BIVALVES : RUDISTES. Cyril Langlois. Novembre Les Rudistes constituent une super-famille de Mollusques Bivalves, entièrement éteinte. BIVALVES : RUDISTES Cyril Langlois Novembre 2006 1 Classification Les Rudistes constituent une super-famille de Mollusques Bivalves, entièrement éteinte. FIG. 1 Diceras, l un des premiers Rudistes. Les

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Calcaires et grès de l Eocène moyen (Paléogène) (Blaye) Carte de localisation

Plus en détail

Géologie simplifiée des garrigues

Géologie simplifiée des garrigues Géologie simplifiée des garrigues La mer de l ère secondaire Durant l ère secondaire (-200 à -60 millions d années), la région est recouverte par la mer. Durant les périodes du jurassique et du crétacé,

Plus en détail

LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE

LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE LES GRANDS TRAITS DE L HISTOIRE DE LA TERRE 1 HEURE / Réaliser une frise des temps géologiques pour retracer les principales étapes de l histoire de la vie depuis l apparition de la Terre. (Re). (Modèle

Plus en détail

Couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps

Couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps Couplage des évènements biologiques et géologiques au cours du temps Depuis l'apparition de la vie sur Terre, il y a un peu plus de 3,8 milliards d'années, la Terre a subi des changements biologiques et

Plus en détail

Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre

Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre Notre planète a 4,6 milliards d années. La vie est apparue il y a plus de 3,5 milliards d années. Depuis, les êtres vivants n ont cessé d évoluer.

Plus en détail

Fossiles et monde vivant.

Fossiles et monde vivant. Fossiles et monde vivant. I\ Définition de la paléontologie. La paléontologie est la science qui étudie les êtres ayant vécu autrefois et dont les fossiles sont conservés dans les sédiments. II\ Les fossiles.

Plus en détail

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres

2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres 2-2-Les associations d organismes, les communautés fossiles, renseignent sur les paramètres du milieu: Exemple 1: En milieu continental, les spectres et diagrammes polliniques renseignent sur l évolution

Plus en détail

Diaporamas/Conférences/Débats

Diaporamas/Conférences/Débats Laurence Candon Médiatrice culturelle «Climats/Environnements» DEA Géosciences de l environnement /paléoclimats- océanologie Master Sciences de la terre/paléoclimats- océanologie l.candon@ocean.asso.fr

Plus en détail

Les roches carbonatées

Les roches carbonatées Laurie Bougeois ST3 - Polytech Paris UPMC 6 mai 2015 1. Introduction 2. Classification des roches carbonatées 3. Diagenèse des roches carbonatées 4. Environnements de dépôts des roches carbonatées 2 /

Plus en détail

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer?

Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES. M.Nugues - CRIOBE. Le corail est menacé.. comment l'expliquer? Objet : LE CORAIL Escale : Futuna-France Décembre 2016 FICHE ACTIVITES M.Nugues - CRIOBE Le corail est menacé.. comment l'expliquer? FICHE ACTIVITES Le corail est menacé... comment l'expliquer? ACTIVITE

Plus en détail

Evolution. Ammonites d étages. Ref : Français p 1. Version : 9007

Evolution. Ammonites d étages. Ref : Français p 1. Version : 9007 Français p 1 Version : 9007 1 Introduction L étude comparée de fossiles d Ammonites présents dans des roches sédimentaires datées du Mésozoïque (ère Secondaire) permet d illustrer la notion que les Roches

Plus en détail

Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre.

Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre. Partie 2 : Evolution des organismes et histoire de la Terre. Chapitre 5 : Reconstituer l histoire de la Vie sur la Terre. Rappels de 6 ème : Une espèce est un ensemble d êtres vivants qui se ressemblent

Plus en détail

Cet article est tiré de

Cet article est tiré de Cet article est tiré de revue trimestrielle de la Société royale Cercles des Naturalistes de Belgique asbl Conditions d abonnement sur www.cercles-naturalistes.be Les pages du jeune naturaliste Tu as certainement

Plus en détail

ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2

ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2 348 LA TERRE ET L ESPACE ACTIVITÉS DE LA SECTION 11.2 ACTIVITÉ 1 Les conditions favorables à la vie 1 Les énoncés suivants concernent la formation de la Terre. Classe-les en ordre chronologique. A. Les

Plus en détail

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie

Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Huîtres et coquillages : unité, diversité et biologie Niveau : CE2-CM1-CM2 (Cycle II & III) Objectifs pédagogiques : unité et diversité du monde vivant : biodiversité, unité et classification du vivant.

Plus en détail

CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT.

CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 1 CELLULE, A.D.N. ET UNITE DU VIVANT. PB : Face à l immense diversité du monde vivant, que l on peut constater par l observation, peut-on dégager une unité? http://educ.csmv.qc.ca/mgrparent/vieanimale/animaux.html

Plus en détail

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal

Les végétaux marins. Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les végétaux marins Petit rappel indispensable sur la différence entre un végétal et un animal Les animaux et les végétaux ont besoin d énergie pour maintenir leurs fonctions vitales (respirer, fabriquer

Plus en détail

I. Les documents mis à disposition

I. Les documents mis à disposition 3 e - Transformation de la Terre et évolution de la vie Document réalisé d après l article de B. Ghestin publié dans le numéro 26 de la revue ATTABEA Maroc 1977. Pour que ce travail soit utile, il est

Plus en détail

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie

Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie Paléo-magnétisme/Magnéto-stratigraphie -- mesures de susceptibilité magnétique -- inversions du champ magnétique terrestre: polarité normale/inverse -- enrégistrées dans les basaltes au fond de l Atlantique

Plus en détail

La carrière pédagogique de MAILLY CHAMPAGNE. Coupe géologique de la sortie

La carrière pédagogique de MAILLY CHAMPAGNE. Coupe géologique de la sortie La carrière pédagogique de MAILLY CHAMPAGNE Coupe géologique de la sortie NORD -------------------------------------------------------SUD A coté de la carrière pédagogique, une carrière en exploitation

Plus en détail

Les Brachiopodes. voir MFP 64

Les Brachiopodes. voir  MFP 64 Ce sont des animaux invertébrés marins ayant une coquille bivalve à symétrie bilatérale. Ne pas les confondre avec les Bivalves qui sont des Mollusques. Ils vivent fixés à leur substrat par un pédoncule

Plus en détail

Col du Granon. Ere primaire = CARBONIFERE

Col du Granon. Ere primaire = CARBONIFERE Sortie géologie Col du Granon Ere primaire = CARBONIFERE Description de la roche : Couleur, dureté (échelle de Mohs), effervescence à l acide. Le matériel d origine : Famille de roches Le contexte environnemental

Plus en détail

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD)

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD) L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER Par Aline Tribollet (IRD) INTRODUCTION GENERALE: Fonctionnement des récifs coralliens INTRODUCTION GENERALE Les récifs coralliens

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

HISTOIRE AU C3. L APPARITION DE L ART construction de repères chronologiques et artistiques

HISTOIRE AU C3. L APPARITION DE L ART construction de repères chronologiques et artistiques HISTOIRE AU C3 L APPARITION DE L ART construction de repères chronologiques et artistiques 1 CHAUVET Ch 1. Ch 2. Ch 3. Ch 4. Ch 5. Ch 6. COSQUER Cos 1. Cos 2. Cos 3. Cos 4. Cos 5. Cos 6. LASCAUX Las 1.

Plus en détail

Les fossiles. Fossilisation

Les fossiles. Fossilisation Les fossiles Le mot «fossile» vient du latin fossilis qui signifie «que l on tire de la terre». Pour le géologue ou le paléontologue, chercheur qui les étudie, les fossiles sont des traces ou des restes

Plus en détail

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant.

9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. 9 Les crises (périodes d extinction massive) comme exemple de coïncidences entre les modifications de l environnement et celles du vivant. Les extinctions et les radiations font partie des processus évolutifs

Plus en détail

Les mollusques. I\ Caractéristiques générales des mollusques.

Les mollusques. I\ Caractéristiques générales des mollusques. Les mollusques. I\ Caractéristiques générales des mollusques. Parmi les mollusques, on trouve, les lamellibranches, les gastéropodes et les céphalopodes. Ces mollusques sont des organismes à corps mous,

Plus en détail

II. LES PLAGES DE SABLE DE LA RÉUNION

II. LES PLAGES DE SABLE DE LA RÉUNION II. LES PLAGES DE SABLE DE LA RÉUNION SUPPORTS Place dans les programmes Cycle 3 : Géographie : Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves Niveau : 6 ième Géographie Mon espace

Plus en détail

SVT. Terminale Scientifique Enseignement de spécialité. Sujet type II-2. Evolution climatique de l Amérique du Nord durant les derniers ans

SVT. Terminale Scientifique Enseignement de spécialité. Sujet type II-2. Evolution climatique de l Amérique du Nord durant les derniers ans A Sujet type II-2 Document 1 Evolution climatique de l Amérique du Nord durant les derniers 15 000 ans On cherche à mettre en évidence l intérêt de l utilisation de données d origines différentes pour

Plus en détail

Les crises biologiques

Les crises biologiques Les crises biologiques Proposition de plan I / Évolution des formes vivantes au cours des temps géologiques 1 / Les modifications paléontologiques à l échelle régionale Exemple de la coupe de la baie de

Plus en détail

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours Question : Proposez des évaluations de 5 minutes à chaque début de séance, visant à vérifier les acquis de la semaine précédente, ainsi qu une évaluation d 1 heure à la fin de cette partie. Vous pouvez

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface Avant-propos.. 6. Introduction, Les Basses-Terres du Saint-Laurent... 7

TABLE DES MATIÈRES. Préface Avant-propos.. 6. Introduction, Les Basses-Terres du Saint-Laurent... 7 TABLE DES MATIÈRES Préface...... 5 Avant-propos.. 6 Introduction, Les Basses-Terres du Saint-Laurent.... 7 Informations géologiques et paléontologiques.......11 Plaques tectoniques......... 11 Les plus

Plus en détail

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984)

Document 1 : article du magasine La recherche (mars 1984) TP : Des changements dans les peuplements : Etude d un exemple en Nouvelle Calédonie Quels ont été les changements au cours du temps dans les peuplements de vertébrés de Nouvelle Calédonie? «La légende

Plus en détail

BAC BLANC SVT T S Durée 3H30 Mars 2008

BAC BLANC SVT T S Durée 3H30 Mars 2008 BAC BLANC SVT T S Durée 3H30 Mars 2008 Les calculatrices ne sont pas autorisées Pour les élèves sans spécialité SVT, il faut traiter 1 puis 2.1 et 2.2 Pour les élèves avec spécialité SVT, il faut traiter

Plus en détail

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens.

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. LES PAYSAGES EVOLUENT Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. 1 - De nouvelles roches se forment à partir des matériaux de l'érosion 1 - De nouvelles

Plus en détail

1. Citer les éléments présents dans l échantillon de sol (voir la boîte distribuée) :

1. Citer les éléments présents dans l échantillon de sol (voir la boîte distribuée) : ACTIVITÉ N 1 : OBSERVER POUR CONNAÎTRE LA COMPOSITION DU SOL. I. Le sol est situé entre la litière et le sous-sol : 1. Compléter la coupe schématique ci-dessous en utilisant le livre p 158 : végétaux litière

Plus en détail

Exemples d évaluations «type bac» sur le thème 2 Enjeux planétaires contemporains (Thème 2A Tectonique des plaques et géologie appliquée).

Exemples d évaluations «type bac» sur le thème 2 Enjeux planétaires contemporains (Thème 2A Tectonique des plaques et géologie appliquée). Exemples d évaluations «type bac» sur le thème 2 Enjeux planétaires contemporains (Thème 2A Tectonique des plaques et géologie appliquée). EXERCICE type 1 : sur 8 pts Restituer des connaissances (sans

Plus en détail

Chapitre 3 Stratigraphie

Chapitre 3 Stratigraphie Chapitre 3 Stratigraphie Plan 3. Architecture des roches sédimentaires 3. Principes de la stratigraphie 3.3 Datation des terrains 3.4 Echelle stratigraphique 3. Architecture des roches sédimentaires La

Plus en détail

BioGeoPal - L3. Cours n 3: Les apports des fossiles pour la datation et la paléogéographie

BioGeoPal - L3. Cours n 3: Les apports des fossiles pour la datation et la paléogéographie BioGeoPal - L3 Cours n 3: Les apports des fossiles pour la datation et la paléogéographie Grands découpages de l échelle des temps géologiques liés à l histoire de la Vie IV=Homme III re =Nummulites, radiation

Plus en détail

Le relevé de la Grotte Cosquer Un exemple de collecte et de gestion de données géoréférencées multi-échelle

Le relevé de la Grotte Cosquer Un exemple de collecte et de gestion de données géoréférencées multi-échelle Tout diffusion même partielle de ce document doit faire l objet d un accord du Ministère de la Culture et de la Communication Le relevé de la Grotte Cosquer Un exemple de collecte et de gestion de données

Plus en détail

La datation relative

La datation relative La datation relative Pour reconstituer l histoire géologique de la Terre, on peut établir une chronologie des évènements, c'est-à-dire rétablir l ordre selon lequel les formations géologiques se sont mises

Plus en détail

Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes

Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes Activité 68 : Comparaison de peuplements à des périodes géologiques différentes 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre Connaissances Les roches

Plus en détail

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S

Les paléoclimats. Géologie Niveau Terminale S Les paléoclimats Géologie Niveau Terminale S Ce TP s inscrit en enseignement de spécialité, dans le thème 1, «Du passé géologique à l évolution future de la planète». Cette partie du programme s articule

Plus en détail

Les climats passés de la planète

Les climats passés de la planète Chapitre 1 Les climats passés de la planète I. Les changements du climat des 700 000 dernières années A. Les carottes de glace forées dans les calottes polaires et les carottes sédimentaires des fonds

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès

Plus en détail

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU NB : Le fichier du DM (version couleur) est présent sur le site http://m.pourcher.free.fr INTRODUCTION : PRESENTATION DE LA CHAINE ALPINE Les Alpes sont une

Plus en détail

La Méditerranée, un désert de sel. Eléments de correction

La Méditerranée, un désert de sel. Eléments de correction La Méditerranée, un désert de sel Eléments de correction - Qualité de la démarche Démarche)cohérente) Démarche)maladroite) Pas)de)démarche)ou)démarche) incohérente) - Eléments scientifiques exploite les

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire

PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire LA ROCHELAMBERT 43350 - St PAULIEN PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire Public : Cycle III et Collège. Type de visite : Atelier découverte. Durée : 2 heures. Groupes en alternance avec visite du château.

Plus en détail

Chapitre 2 Convergence et collision

Chapitre 2 Convergence et collision La convergence lithosphérique et ses effets Chapitre 2 Convergence et collision I. Caractéristiques des chaînes de collision 1. Marqueurs morphologiques : Des reliefs élevés 2. Marqueurs tectoniques :

Plus en détail

THEME 1 : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Document 1 - Grotte Cosquer dernière glaciation

THEME 1 : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Document 1 - Grotte Cosquer dernière glaciation Document 1 - Grotte Cosquer La grotte Cosquer, ornée de gravures et de peintures rupestres d intérêt comparable à celles de Lascaux ou de la Combe d Arc, est unique en Provence. Elle comporte deux séries

Plus en détail

Wegener (1937) Edition française. F. Odonne

Wegener (1937) Edition française. F. Odonne Wegener (1937) Edition française F. Odonne Fig. C 1. Il y a 250 Ma, tous les continents étaient regroupés au sein de la Pangée. Cette figure de l hémisphère Sud montre comment les chaînes de montagnes

Plus en détail

Présentation des grands biomes

Présentation des grands biomes Présentation des grands biomes S. Barot IRD, UMR Bioemco http://millsonia.free.fr/ 1 Plan Définition Facteurs déterminants Comment caractériser les biomes? Liste et description des grands biomes 2 Définition

Plus en détail

THEME N 1 : NOTRE ENVIRONNEMENT

THEME N 1 : NOTRE ENVIRONNEMENT Professeur : M. ALMODOVAR Sciences de la Vie et de la Terre Année scolaire 2010/2011 Date Progression Prise de contact : - Présentation du Professeur, de la Discipline, et du Programme. - Document : «L

Plus en détail

EXPOSITION TROMELIN L apparition et le développement de la vie sur un îlot isolé

EXPOSITION TROMELIN L apparition et le développement de la vie sur un îlot isolé N 4 P. 1/5 COLLÈGE FICHE ÉLÈVE L apparition et le développement de la vie sur un îlot isolé POSIT EX NS L DA ION Question problème : C omment expliquer la survie des animaux et des végétaux sur un îlot

Plus en détail

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX-MARSEILLE, CORSE, GRENOBLE, LYON, MONTPELLIER, et NICE

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX-MARSEILLE, CORSE, GRENOBLE, LYON, MONTPELLIER, et NICE SESSION 008 OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX-MARSEILLE, CORSE, GRENOBLE, LYON, MONTPELLIER, et NICE Proposition de corrigé et barème. Olympiades des géosciences session 008- Corrigé et barème

Plus en détail

Correction du DS1 de SVT (Géologie)

Correction du DS1 de SVT (Géologie) BCPST 951, 952, 953 2009 / 2010 Exercice I Correction du DS1 de SVT (Géologie) 1 2 Exercice II : le massif de Guérande 1 - L échantillon montre deux déformations : - une schistosité subhorizontale, - un

Plus en détail

Turitella. Embranchement : Mollusque. Classe : Gastéropodes

Turitella. Embranchement : Mollusque. Classe : Gastéropodes Turitella s Classe : Gastéropodes La coquille, externe, univalve, non cloisonné, est le résultat de l enroulement hélicoïdal d u cône allongé, autour d un axe interne, la columelle (visible en section

Plus en détail

J appartiens à : Aujourd hui, nous sommes le : Je travaille avec le groupe : Je suis responsable de/du :

J appartiens à : Aujourd hui, nous sommes le : Je travaille avec le groupe : Je suis responsable de/du : J appartiens à : Aujourd hui, nous sommes le :. Je travaille avec le groupe :. Je suis responsable de/du :. Aujourd hui, nous allons travailler toute la journée sur le plateau de Mazaugues et dans le musée

Plus en détail

CHARENTE MARITIME. Excursion des 28, 29 et 30 avril 2014

CHARENTE MARITIME. Excursion des 28, 29 et 30 avril 2014 CHARENTE MARITIME Excursion des 28, 29 et 30 avril 2014 CRETACE SUPERIEUR L'ILE MADAME HISTOIRE DE L'ILE MADAME Cette île, la plus petite de Charente Maritime avec moins d'un kilomètre carré a changé au

Plus en détail

NOM : GROUPE : CLASSE : HISTOIRE GÉOLOGIQUE DE LA PLANÈTE TERRE ET ÉVOLUTION DE LA VIE

NOM : GROUPE : CLASSE : HISTOIRE GÉOLOGIQUE DE LA PLANÈTE TERRE ET ÉVOLUTION DE LA VIE Page 1/32 NOM : GROUPE : CLASSE : HISTOIRE GÉOLOGIQUE DE LA PLANÈTE TERRE ET ÉVOLUTION DE LA VIE VISITE DU MUSÉE D HISTOIRE NATURELLE - SHARJAH! Les problèmes à résoudre - Découvrir les différentes périodes

Plus en détail

Par Jean Pierre SOPENA

Par Jean Pierre SOPENA Par Jean Pierre SOPENA Situation : La carrière est située au lieu dit La Tour de Bourges à proximité de la route menant de Triguères à Douchy, route qui longe l Ouanne côté Sud. Ses coordonnées Lambert

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS TP_C samedi 16 juin 2007 AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2007 TRAVAUX PRATIQUES DE SPÉCIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir 1 Chapitre I Evolutions récentes du climat et de l atmosphère 2 - I - La glace, mémoire récente du climat Plus la vapeur d eau s éloigne de la zone

Plus en détail

MESURE DU TEMPS DANS L'HISTOIRE DE LA TERRE ET DE LA VIE. La datation relative

MESURE DU TEMPS DANS L'HISTOIRE DE LA TERRE ET DE LA VIE. La datation relative MESURE DU TEMPS DANS L'HISTOIRE DE LA TERRE ET DE LA VIE La datation relative La datation relative Cette méthode de datation permet d'ordonner dans le temps, les uns par rapport aux autres, des structures

Plus en détail

Principales caractéristiques

Principales caractéristiques Histoire Geologique du Massif Armoricain p. 1 Principales caractéristiques 4 types de roches: Roches volcaniques, sédimentaires, plutoniques, métamorphiques Métamorphisme au nord et au Sud + intrusion

Plus en détail