BONJOUR BOBIGNY. Rentrée. Côté mater et primaire. LE JOURNAL DE LA VILLE. pages 5 et 16 PHOTO : SYLLA GRINBERG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONJOUR BOBIGNY. Rentrée. Côté mater et primaire. LE JOURNAL DE LA VILLE. pages 5 et 16 PHOTO : SYLLA GRINBERG"

Transcription

1 BONJOUR BOBIGNY LE JOURNAL DE LA VILLE Rentrée Côté mater et primaire. pages 5 et 16 PHOTO : SYLLA GRINBERG S U R D I V E R S F R O N T S Ripostes La rentrée s est faite dans la rue. Manif contre la xénophobie le 4, grève des professeurs le 6, et très forte mobilisation contre la réforme des retraites le 7. Du rarement vu. pages 2 et 3 PHOTO : SYLLA GRINBERG PHOTO : SYLLA GRINBERG PHOTO : SYLLA GRINBERG HEBDOMADAIRE N 535

2 ON EN PARLE <2 SECOND DEGRÉ L avertissement des profs C, est la première fois de toute ma carrière qu on débraye le vrai jour de la rentrée, c est douloureux de ne pas prendre ses classes ce jourlà. Ce n est donc pas anodin d être dans la rue aujourd hui, prévient Stéphane Guerre, enseignant en histoire-géographie au collège Delaune de Bobigny. Il a rejoint le cortège qui démarrait symboliquement place de la Sorbonne, en face du prestigieux lycée Saint- Louis, pour finir devant le ministère de l Éducation nationale. Le principal syndicat de l enseignement secondaire, le Snes-FSU, appelait avec Sud Éducation à faire grève le 6 septembre, trois jours après la prérentrée, au moment où commencent vraiment les cours. Il s agit d exprimer une dénonciation forte et solennelle de la politique éducative du gouvernement qui se caractérise par une dénaturation organisée du service public mais aussi par un entêtement inimaginable face à la colère des personnels et des usagers, peut-on lire dans un tract du Snes. En d autres termes, les profs qui avaient déjà multiplié les mouvements d action l an dernier, surtout dans l académie de Créteil, dénoncent la suppression de postes et la réforme de la formation des maîtres. Les lauréats du Les enseignants étaient en grève dès le 6 septembre, signe d une rentrée houleuse avec les nombreuses réformes et les suppressions de postes personnes (selon la police) à 6000 grévistes (d après le Snes), les enseignants de Bobigny vivent cette réforme de la formation des maîtres avec plus d amer tume encore que l ensemble de leurs confrères. Programmes bradés. En Seine-Saint-Denis où nous avons besoin de plus de formation pour enseigner, on a 700 stagiaires. C est pourtant l endroit où l on rencontre le plus de difficultés, d échecs scolaires, d élèves agités en souffrance, souligne Stéphane Guerre, inquiet par ailleurs de la mise en place du programme Clair. Ce système Collèges et lycées pour l ambition, l innovation et la réussite, expérimenté cette année dans 105 établissements (7 dans le 93) particulièrement exposés à la violence et à un climat social dégradé, sera étendu à la renconcours se retrouvent parachutés devant les élèves sans formation alors qu auparavant, ils alternaient les périodes de stages en IUFM avec six heures en classe. Ils assurent 16heures de cours dans l académie de Créteil avec visiblement une journée ou une demi-journée Certains jeunes enseignants ont démissionné d emblée, ne s imaginant pas à temps plein devant une classe JÉRÔME PIQUES, PROF AU LYCÉE SABATIER de formation par semaine suivant les disciplines. À charge pour le principal ou le proviseur de les libérer, précise Stéphane Guerre. Dans certains lycées, ils font même des heures supplémentaires, à savoir 19 heures, dans d autres, ils ont des classes à examen ou enseignent sur deux établissements, comme en sciences physiques. J imagine les préparations d expérience en chimie! ajoute le prof du collège Delaune, qui ne compte qu un stagiaire. Les jeunes diplômés sont parfois totalement seuls, faute d un nombre suffisant de tuteurs susceptibles de les guider dans leurs premiers pas. Quelques-uns ont même démissionné d em blée, ne s imaginant pas à temps plein devant une classe, remarque Jérôme Piques, enseignant en français et histoire-géo au lycée professionnel Sabatier, fort de 28 grévistes ce lundi. Les professeurs ont plutôt mal encaissé la rentrée dans cet établissement où la cuisine n a pas été remise aux normes, ce qui empêche certains élèves d y accéder, notamment une vingtaine de handicapés de l Unité localisée pour l inclu sion scolaire (Ulis). Ce sont en plus un stagiaire et un néotitulaire qui assurent ces cours sans formation. C est invraisemblable quand on parle d intégration scolaire des enfants handicapés, s indigne Jérôme Piques. Quel mépris du ministère! Plutôt nombreux dans la manifestation qui a rassemblé de De à personnes ont défilé dès lundi à Paris. trée L enseignant de Bobigny est surtout préoccupé par la possibilité pour les proviseurs de ces Clair de recruter eux-mêmes les profs et celle de déroger au programme scolaire national en se contentant d enseigner le socle commun. On ne brade pas les programmes à Paris ou dans les centres-villes! alerte Stéphane Guerre. Quid de l orientation? Enfin, l autre sujet de discorde concerne la réforme de la seconde qui s accommode mal de la baisse drastique des postes. Qui va assurer les fameuses deux heures hebdomadaires d accompagnement personnalisé et le temps con - sacré à l orientation, des mesures encensées par Luc Chatel? Impossible en tout cas de composer des petits groupes de suivis selon les syndicats. Avec la diminution drastique des Conseillers d orientation psychologues (COP) et la fin annoncée des Centres d information et d orientation (CIO), l orientation des élèves reviendrait à des enseignants. Seuls les jeunes les plus en difficulté pourraient voir un COP. Les enseignants étaient nombreux dans la manifestation du 7 septembre contre les retraites. Et les COP aussi. Frédérique Pelletier Les Restos s attendent à une hausse de 30% des demandes PHOTO : SYLLA GRINBERG

3 F rançaise d origine incontrôlable dit l auto - collant distribué dès le quai du métro République, samedi dernier à Paris. Le ton est donné pour la manifestation contre la xénophobie à l appel de plus de cinquante associations, ONG, syndicats et partis politiques de gauche. Sous un soleil radieux, la devise de la République, Liberté, égalité, fraternité, est scandée par des dizaines de milliers de personnes, y compris par les Roms. Maria, 12 ans, est là : Ils n ont pas le droit de nous laisser à la rue, on veut aller à l école et ma maman cherche du travail. Sa mère lève le pouce pour signifier sa joie de voir autant de monde. Les banderoles dénoncent la dérive raciste, la surenchère sécuritaire et la politique du pilori du gouvernement. Les drapeaux de la Ligue des droits de l homme flottent, ponctués par des Roms, Auvergnats, Maghrébins, nous sommes tous des citoyens. Abou Bakar Touré, qui fait partie des expulsés des à La Courneuve, s interroge: Ils mettent les Roms dehors, ils nous mettent dehors, où va-t-on? Les travailleurs sans papiers étaient aussi très nombreux. Dans un bus à impériale, Jane Birkin, Josiane Balasko et d autres artistes et acteurs en- ACTUALITÉS <3 RÉFORME DES RETRAITES Énorme mobilisation! Prochains rendez-vous les 15 et 23 septembre. T ous ensemble! La journée d action contre le pro- syndicales, qui prévoient d ores souligné par les organisations jet de réformes des retraites, ce mardi 7 septembre, a descendre à nouveau dans la et déjà d appeler les Français à réuni entre 2,5 et 3 millions de rue. Cette forte mobilisation personnes selon les syndicats. prouve le profond sentiment de À Paris, la manifestation a rassemblé personnes face à la politique de classe me- révolte qui monte dans le pays dont de nombreux Balbyniens née par le gouvernement. Il faut, soit plus du double que le que ce mouvement continue et 24 juin, lors de la précédente que cette réforme ne voie jamais le jour, souligne Cathe- mobilisation. Il faut parfois de longues minutes avant de rine Peyge, présente avec plusieurs élus municipaux, dont pouvoir saluer un collègue ou un ami situé à quelques Lory Laclef, qui ne cache pas sa mètres à peine. Le cortège a colère : J ai commencé à travailler à l âge de 18 ans et je ne même dû se scinder en deux afin de désengorger la place me vois pas aller jusqu à 67 ans. de la République. Un succès Mais je suis là surtout pour mes CONTRE LA XÉNOPHOBIE Laissez parler les p tits papiers Les Roms ont ouvert le cortège. PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY enfants et mes petits-enfants: il faut défendre nos acquis! Les manifestants pointent en effet le caractère injuste du projet du gouvernement. Les banderoles rivalisent d ima - gination: On ne veut pas la légion d honneur, ce qu on veut c est partir à l heure, 60 ans c est déjà trop, on ne veut pas crever au boulot, ou le désormais classique De l argent il y en a, dans les caisses du patronat. Maintenant, la question qui brûle toutes les lèvres est la suivante: quelles sont les suites à donner à ce mouvement? On ne doit pas lâcher sur les 60 ans et le gouvernement doit reprendre le projet à zéro en négociant cette fois-ci avec les organisations syndicales, estime Pierre Scarfogliero, secrétaire départemental de la CFDT. Reste aussi à savoir si les quelques éventuelles concessions que le gouvernement s apprête à faire au vu de l ampleur du mécontentement exprimé peuvent ou non fissurer l unité syndicale. Le président de la République a en tout cas martelé au lendemain des manifestations qu il n était pas question de revenir sur les 62 ans. DANIEL GEORGES tonnent la chanson Les petits papiers sous les applaudissements du public. Le cortège continue au son de l accordéon et du saxophone des Roms des Yvelines. Peggy et Bienvenu, venus de l Oise, ont apprécié la diversité et le cosmopolitisme de la manifestation ainsi que la forte mobilisation. Une belle répétition avant celle du 7 septembre contre la réforme des retraites. MALIKA ZOUBA PHOTO : SYLLA GRINBERG RUGBY FÉMININ Des Louves en images P our monter son nouveau spectacle Corps de femme 2, le ballon ovale*, Judith Depaule a interviewé, filmé et suivi des joueuses de rugby durant leurs entraînements, leurs matches, et dans leur vie quotidienne. Parmi elles, huit joueuses de l ACB 93** et sept de Soisy- Andilly-Margency 95. L idée de Judith Depaule, c est de recréer une équipe de rugby à XV fabriquée de toutes pièces, à partir de joueuses issues de deux clubs : un de 3 e division et un club classé dans le top 10, dont certaines joueuses évoluent en équipe de France. Ce choix se veut ainsi représentatif de l état du rugby féminin aujourd hui et tentera de couvrir le spectre le plus large possible sans limitation d âge ou de niveau. Ces 15 portraits seront à la fois présents en images et restitués en paroles par une interprète unique, Johanna Korthals COMMERCE I l y a toujours un Franprix proche de chez vous, clame la devise de cette enseigne appartenant au groupe Casino. Un slogan qui se confirme à Bobigny où a ouvert, depuis le 30 juin dernier, un quatrième magasin Franprix. La supérette de 350 m 2 s est installée au rez-de-chaussée du Carré Plaza, le 3 e et dernier né des immeubles de bureaux du quartier Jean-Rostand. Ça se passe bien. Après un mois d août un peu calme, les affaires reprennent avec la rentrée, explique Thierry Bollanga, le directeur. Longtemps attendue par les riverains, l arrivée d un commerce de produits alimentaires est très appréciée par les habitants de ce nouveau quartier balbynien. Ça nous évite d aller jusqu à Bobigny2, se réjouit Nathalie, venue de la cité D Estienned Orves acheter de la farine pour préparer un pain maison. Aux heures du déjeuner, le Franprix bénéficie d une clientèle toute particulière. Les employés de bureaux viennent Altes. Ils alterneront avec des considérations sur l histoire du rugby féminin et ses caractéristiques, recueillies auprès d entraîneurs et de sociologues. L ensemble du spectacle sera ponctué par une gestuelle empruntée au rugby. S.C. *Du 14 au 19 septembre à Confluences. 190, boulevard de Charonne Paris. Du 14 au 18 à 20h30, le 19 à 15 h. Les 14 et 18, les représentations seront suivies de concert, les 15 et 17 de débats. **Aïda Ba, Émilie Chomel, Claire Escalet, Fanny Griselin, Élise Jacques-Monniaud, Stéphanie Loyer, Amandine Rivassou, Joanna Sainlo. Un Franprix à Rostand Une ouverture appréciée par les habitants. acheter des sandwichs et des boissons, fait remarquer Thierry Bollanga, qui dit s être très vite adapté à la demande locale. Les jours de beau temps, il installe tables et chaises sur l esplanade, à l entrée de son magasin. Pour que notre clientèle puisse déjeuner sur place, poursuit le directeur qui pense aménager, en prévision de l hiver, un coin micro-onde afin de permettre aux clients de réchauffer leurs plats. Le magasin est ouvert sept jours sur sept* (le dimanche matin uniquement) et emploie neuf personnes, dont deux Balbyniens. KARIM NASRI *De 8h30 à 20h30 en semaine. De 8h30 à 13h le dimanche. PHOTO : DR PHOTO : SERGE BARTHE

4 Tuttosport. Venus aux renseignements ou participer aux initiations, notamment le concours de force organisé par la section haltéro-musculation de l ACB, de nombreux Balbyniens se sont rendus samedi au stade Delaune à l occasion du traditionnel Forum des sports organisé cette année dans la foulée de la rentrée. ACTU-PHOTOS <4 Libération. Bobigny a commémoré, samedi 4 septembre, le 66 e anniversaire de la Libération de Paris et de Bobigny. Les cérémonies, présidées par Catherine Peyge, se sont déroulées devant la stèle Gaston-Crépin, le carré militaire du cimetière musulman et le monument aux morts du cimetière communal. Un hommage appuyé a été rendu aux anciens combattants et résistants. PHOTO : JEAN-MICHEL SICOT PHOTO : SERGE BARTHE PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY PHOTO : JEAN-MICHEL SICOT Convivialité. À l initiative des associations Alliance et Mejless, un repas a été organisé, samedi dernier, avec les habitants de Paul-Éluard. Pour ce F tour (rupture du jeûne) presque parfait (clin d œil à l émission télé), les habitants de toutes confessions sont passés à table vers 20 h 30 pour ce dîner sur dalle permettant la découverte des mets du monde et l échange entre voisins. PHOTO : JEAN-MICHEL SICOT

5 PHOTO : DR RENTRÉE DES CLASSES tiré de son livre éponyme, Mon père est femme de ménage, qui raconte les relations entre un fils et son père, homme de ménage. Pendant les douze jours de tournage, les habitants de la tour 19 ont ainsi pu croiser dans l ascenseur le talentueux François Cluzet (qui joue le rôle du père), dont la loge était installée au rez-de-chaussée, à ACTUALITÉS <5 Calme et difficultés B ien avant l heure, enfants et parents (beauvée de deux enseignants dévaient être hébergées deux à avoir la pêche malgré l arri- directrice, si les familles poucoup de mamans) sont butants qui n ont reçu que trois ans dans le même hôtel, déjà devant la maternelle Jean-Jaurès en ce premier jour de rentrée des classes. On essaie de trouver son nom et sa classe sur les listes affichées. Huit classes pour 190 élèves, précise Karine Dalstein, la directrice, qui se réjouit que tous deux jours de formation. Pascal Vaysse est toutefois serein, car ce sont des personnes de grande qualité. Cette rentrée est quand même assombrie par le décès d un élève de CM2 pendant les vacances scolaires, qui pousse les profs à être très aujourd hui elles sont déplacées tous les quinze jours, ce qui perturbe la scolarité des enfants. La directrice signale que des parents maintiennent leurs enfants dans la même école en se déplaçant de très loin, de Clichy, de Savigny-surles postes soient pourvus et attentifs aux réactions de ses que tous les enseignants camarades de classe. Autre soient expérimentés. C est une point noir, un élève vit désormais rentrée calme, commente-telle, dans un hôtel social après il ne reste plus qu à gérer l expulsion de sa famille du logement l angoisse des parents et celle qu elle occupait. Ce cas des enfants. n est pas isolé, indique Pascal Un peu plus loin, à l école élémentaire, Vaysse, énormément d enfants les yeux de Hanane, vivent dans les mêmes condi- 9 ans, brillent de plaisir à l idée tions. Il souligne que cette de retrouver sa classe. À côté, perpétuelle insécurité est néfaste, Louay, 6 ans, est content de retrouver c est une source de désé- ses copains. Le directeur, quilibre pour les enfants. Pascal Vaysse, est sur plu- Même constat à la maternelle sieurs fronts, il doit répondre Marthe-Tesson, dont 15 % des aux questions des parents, à élèves habitent des hôtels sociaux. celles des élèves, mais il assure Selon Carine Guyot, la TOURNAGE Karl-Marx superstar D urant le mois d août, une quarantaine de personnes techniciens, acteurs, équipe de production ont investi un logement inoccupé de la tour 19 à Karl-Marx. L appartement, redécoré pour l occasion, a en effet servi de lieu de tournage au premier film de la jeune romancière Saphia Azzeddine, seignants balbyniens les différents chantiers qu ils comptent mettre en œuvre durant l année scolaire En présence de la maire, Catherine Peyge, et du conseiller général Abdel Sadi, ils ont exposé leur Projet Réussite pour tous qui vise à lutter contre le décrochage scolaire, annoncé la généralisation du programme Lilie un espace numérique de travail des établissements franciliens offrant un accès en ligne sécurisé à tout ce qui fait la vie quotidienne du lycée, et rappelé les engagements financiers de la Région en matière de rénovation des établissements, de gratuité des côté de la salle de maquillage et de celle des costumes Dehors, deux impressionnants projecteurs posés au sommet de structures métalliques étaient là pour éclairer les fenêtres du logement, situé au deuxième étage. Au pied de la tour, face au boulevard Lénine, une grande tente blanche faisait office de cantine pour Orge, et arrivent à l heure, car, explique-t-elle, l école est un lieu structurant. Côté encadrement, quatre nouveaux venus sont dans l équipe, dont deux débutants issus de l ultime promotion de l IUFM. Ils ont donc reçu la formation préalable, ont effectué des stages et savent donc ce qu est une classe. Sans cela, c est forcément plus compliqué car on n apprend pas son métier en deux jours, conclut M me Guyot. MALIKA ZOUBA LYCÉE LOUISE-MICHEL Visite du président de Région C était un jour de rentrée pas comme les autres pour le millier de lycéens de Louise-Michel. Jeudi 2 septembre, ils ont eu droit à une visite du président du conseil régional, Jean-Paul Huchon, et de sa vice-présidente en charge des lycées, Henriette Zoughebi. Comme dans deux autres établissements franciliens (Auguste-Renoir à Paris 18 e et Frédéric-Mistral à Fres - nes) où ils s étaient rendus dans la matinée, les deux élus ont présenté aux élèves et en- Premier jour d école à la maternelle Marthe-Tesson. manuels et d accompa gne - ment de projets scolaires. Un budget qui frôle le milliard d euros pour l entretien et le fonctionnement des 471 lycées que gère le conseil régional. Ce sera une année placée sous le signe de l égalité, a affirmé Jean-Paul Huchon aux lycéens, réunis dans la salle polyvalente. De leur côté, enseignants et élèves ont plaidé pour des moyens supplémentaires afin de maintenir la diversité d options susceptibles de motiver fortement les élèves. Il s agit notamment de l atelier théâtre et de l enseignement sur le développement durable. K. N. toute l équipe. Nous avons choisi de tourner ici car nous pouvions aménager l appar - tement comme nous le voulions, explique la réalisatrice. Les relations avec les locataires ont été très bonnes, ajoute Aimeric Bonello, le régisseur. Des locataires qui peuvent être fiers de leur cité, puisque celleci semble attirer les réalisateurs : au printemps dernier, Yamina Benguigui y filmait le deuxième volet de sa fiction, Aïcha. MANO PHOTO : STÉPHANIE DE BOUTRAY En bref Débat Financer les retraites pour tous, c est possible!, tel est le thème de la soirée-débat organisée par plusieurs syndicats, mercredi 15 septembre de 18h30 à 21 h à l auditorium de la bourse départementale du travail, à Bobigny. Prendront part au débat Jean-Marie Harribey, économiste membre d Attac, Catherine Mills, économiste, et des représentants départementaux des syndicats (FSU, CGT, FO, CFDT, Unef). Roch Hachana Les fêtes de Roch Hachana marquent le premier jour du nouvel an juif. Depuis jeudi 9 septembre, le calendrier juif entre dans sa e année. À cette occasion, la maire de Bobigny a adressé à la communauté juive les vœux de la municipalité de Bobigny, vœux de bonheur et de prospérité. Personnellement, je vous adresse, en ce jour particulier, l assurance de mon amitié et de ma disponibilité pour œuvrer au bien-être de nos concitoyens membres de votre communauté, écrit notamment la maire. Aïd-el-Fitr La communauté musulmane célébrera vendredi 10 septembre l Aïd-el-Fitr. À l occasion de cette fête marquant la fin du mois de ramadan, une grande prière est organisée le matin. Elle se tiendra, comme chaque année, au gymnase Henri- Wallon. Fête de l Huma Le stand de Bobigny à la fête de l Huma (avenue Paul-Vaillant- Couturier) accueillera diverses initiatives (lire aussi p. 12 et 13). Dont un débat, samedi à 14 h, sur le thème Droit de vote des résidents étrangers: vers une citoyenneté de résidence?. Une Rencontre de solidarité pour une paix juste et durable au Proche-Orient se tiendra, samedi à 16 h. Outre-mer: un an après le mouvement social, quel débouché vers une Haute Politique? est le thème de l échange prévu, dimanche à 12h30, entre Michel Branchi du PC martiniquais, un représentant du PC réunionnais, et Eugène Sourdier, du Comité de la Marche 98. Erratum Dans le numéro de la semaine dernière, en page 4, nous avons mis en exergue une phrase dont l auteur était Reza Painchan, de FO, et non Pierre Scarfogliero, de la CFDT. Nos excuses aux lecteurs et aux intéressés.

6 ÉTAT CIVIL Mariages Kalaichelvi Shanmuganathan et Francis Arulappah Laetitia Guillaume et Raphaël Dujardin Fadima Sakho et Issé Niakaté Décès Maurice Madec Amélia Massari, née Civiera Jeannine Santanbien, née Le Guillou Hélène Tricoire, née Baraniak Jean-Michel Collé MENUS RESTAURANTS SCOLAIRES DU 13 AU 17 SEPTEMBRE Lundi 13 : mâche à la vinaigrette, sauté de dinde sauce Marengo, pâtes torti, gouda, mousse au chocolat. Mardi 14: salade ruzinoise, veau de mer sauce Bercy, choufleur vapeur, fromage frais nature, raisin noir. Mercredi 15: salade russe, raviolis, camembert, nashi. Jeudi 16: céleri rémoulade, saucisse de volaille, lentilles, yaourt nature, compote à la framboise. Vendredi 17: salade de tomate, bœuf mode aux carottes, fromage fondu, tarte normande. >> 15 septembre HÔTEL DE VILLE >> 22 septembre MAIRIE ANNEXE RACINE >> 29 septembre MAIRIE ANNEXE AILLAUD >> octobre MAIRIE ANNEXE EPSTEIN URGENCES PHARMACIES DE GARDE DIMANCHE 12 SEPTEMBRE Socrate 4, avenue Ambroise-Croizat Dugny. Tél. : INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS >M ME CASALEGGIO // >M ME SOUALHIA // >M ME LARIVE, M ME DUCLOT, // M ME BIANNAY // M ME COIET // , RUEDELAFRATERNITÉ >M. PINEAU,M ME FEUILLOY, M ME GOMIS, M LLE HASSANI 31, RUE ALCIDE-VELLARD // >M me Barros 82, RUEDEL ÉTOILE // >M. MARQUION, M ME MERCIER 26, AV. ÉD.-VAILLANT // AMBULANCES > > URGENCES MÉDICALES NUIT, DIMANCHES, JOURS FÉRIÉS. > > ASSOCIATIONS Cours de français L association Les petits jardiniers de l Amitié relance ses cours d alphabétisation, tous les lundis et vendredis de 14h à 16 h au local de l association (8, cité de l Amitié). Renseignements : Parrainage L association Actenses organise, à partir de septembre, des rencontres entre des élèves de seconde et des professionnels de tous horizons au lycée Louise-Michel. Principe : le parrain accompagne un lycéen dans l élaboration de son projet professionnel autour de quatre rencontres par an et un suivi par mail/téléphone. Aucune connaissance spécifique n est nécessaire, sinon le goût de partager son expérience et l envie de s investir dans une initiative citoyenne. Si vous êtes intéressé, contactez dès maintenant Marie-Gabrielle Koumenda au ENCOMBRANTS Collecte des monstres Vendredi 10 septembre // secteur 1. Lundi 13 septembre // cités Pablo-Picasso, Les Sablons, Paul-Vaillant-Couturier, Étoile, Chemin-Vert, Karl-Marx, Paul- Éluard et Hector-Berlioz. Numéro vert VIE PRATIQUE <6 INFOS VILLE RENCONTRES Maison des parents Les rencontres de la Maison des parents reprennent : GROUPEDEPAROLE(thème à définir). Mardi 14 septembre à 18 h. ATELIER CHANTS DU MONDE, animé par la chanteuse Marie Estève. Vendredis 17 et 24 septembre de 9 h 30 à 11h30. PETITS-DÉJEUNERS ENTRE PARENTS. Tous les mardis à 9 h 30. Pour discuter, échanger leurs expériences et imaginer des projets et ateliers pour mieux appréhender l éducation de leurs enfants. Ce rendez-vous a lieu entre parents uniquement, sans intervention de professionnels. ATELIER PARTAGE D EXPÉRIENCES : Un loisir, une passion, un intérêt pour une activité, un talent? Vous avez envie de partager votre savoir, vos connaissances, vos découvertes? Venez en parler lors d un atelier avec d autres parents, curieux d expériences nouvelles. Les ateliers ont lieu les jeudis à 14 h. Prochains rendez-vous: jeudi 16 septembre, le déroulement de la fête du Ramadan; jeudi 30 septem - bre, l auto-massage Maison des parents, 32, rue Hector- Berlioz, face au parking de la préfecture, à droite. Tél. : ou LOGEMENT Permanences Deux fois par mois, des représentants de l association Léo-Lagrange, spécialisée dans le conseil sur les situations de surendettement, accueillent le public, et un huissier fait de même une fois par mois. La permanence d information sur le droit du logement, en partenariat avec l Adil 93, se tient également deux fois par mois. Prochains rendez-vous : Association Léo-Lagrange, mercredi 15 septembre de 9 h à 12 h. Adil 93, mardi 14 septembre de 9 h à 12 h. Huissier, mercredi 6 octobre de 14 h à 17 h. Ces permanences ont lieu au 9-19, rue du Chemin-Vert, 2 e étage. Prendre rendez-vous au CATÉCHISME Inscriptions Les inscriptions au catéchisme se feront aux dates suivantes : Saint-André : les samedis 11 et 18 septembre de 14 h à 17 h. Notre-Dame de Bonsecours : samedi 18 septembre, de 9 h 30 à 17 h. ENFANTS Centre de loisirs Où est le centre de loisirs destiné à votre enfant? Maternels Si votre enfant est scolariséà : J.-Jaurès, M.-Tesson > M.-Tesson. L.-Pasteur > L.-Pasteur P.-Langevin > L.-Pasteur (TRANSFERT EN CAR, RETOUR VERS 17H30). H.-Barbusse ou M.-Cachin, > M.-Cachin. A.-Frank > A.-Frank. Votre enfant sera ensuite accompagné par des animateurs jusqu'à Louise-Michel. L.-Michel > L.-Michel. Robespierre, É.-Vaillant, A.- Delaune > É.-Vaillant. H.-Berlioz > H.-Berlioz. La Fontaine > La Fontaine. Primaires Si votre enfant est scolariséà : M.-Curie, V.-Hugo >V.- Hugo. Molière ou J.-J.-Rousseau > Maison de l'enfance Mozart. A.-Delaune, P.-Langevin > Maison de l'enfance A.-Fratellini. É.-Vaillant, E.-Varlin >Maison de l'enfance G.-Moquet. P.-Vaillant-Couturier, P.-Éluard > P.-Éluard. J.-Decour, J.-Jaurès > Maison de l'enfance Jean-Jaurès M.-Cachin, R.-Rolland > M.- Cachin. Accueil le mercredi matin entre 8 h 30 et 9 h 30. De 2 à 6 ans (accès réservé aux enfants scolarisés). LOISIRS Bibliothèque Émile-Aillaud La bibliothèque Émile-Aillaud est un équipement gratuit et ouvert à tous, situé au cœur du quartier Vaillant-Delaune- Abreu voir. Aux 1 er et 2 e étages de la maison de quartier Émile- Aillaud, vous y trouverez de nombreux documents, magazines dans tous les domaines et pour tous les âges, des centaines d albums et romans, ainsi que des espaces pour lire tranquillement, des postes de consultation internet, des rendez-vous pour les enfants (petits-déjeuners du livre, temps des histoires ), des rencontres, des expositions Horaires d'ouverture : mardi 10h>12h et 15h>19h ; mercredi 10h>12h et 14h>18h ; vendredi 15h > 18h ; samedi 10h>17h. Notre-Dame de l Étoile : dimanche 3 octobre de 10h30 à 11 h 30 (après la messe). Tous les Saints : samedi 18 septembre de 10 h à 12 h. SERVICES PUBLICS Paiement par carte bancaire Il est désormais possible de régler en carte bancaire dans différents services de la Ville : conservatoire Jean-Wiener, Magic Cinéma, crèche familiale Olympe-de-Gouges, crèche multi-accueil Danielle-Casanova, halte éveil Tony-Lainé, centre nautique Jacques-Brel, service scolaire (pour la cantine et l étude), direction des sports, service culturel et service enfance (coûts de scolarité, garderie ). D autres services municipaux devraient être également équipés à l avenir. D autre part, les bons CESU seront acceptés dans toutes les structures gérant les enfants de moins de 6 ans. ALLÔ, LA MAIRIE? STANDARD FAX: / Mél: HORAIRES D OUVERTURE DU LUNDI AU VENDREDI 8 H30 > 11 H45 13 H30 > 17 H30. LE SAMEDI DE 9 HÀ11 H45. ATTENTION : LE PREMIER JEUDI DE CHAQUE MOIS, LA MAIRIE OUVRE SES PORTES L APRÈS-MIDIÀPARTIRDE15 H. INSCRIPTIONS SCOLAIRES RESTAURATION SCOLAIRE-ÉTUDE SERVICE MUNICIPAL DE LA JEUNESSE ACTIVITÉS CULTURELLES SPORTS CENTRES DE LOISIRS SERVICE VOIRIE SERVICE SOCIAL SERVICE HYGIÈNE COLLECTE SÉLECTIVE ET PROPRETÉ

7 LES GENS D ICI < 7 FABIENNE LICHENTIN Câblée sur le monde Cette entrepreneuse balbynienne est à l image de sa PME, Câblerie Daumesnil, ouverte sur le monde et respectueuse des valeurs de la République. Un volcan, une pile électrique, un accélérateur de particules? On ne sait pas dans quelle catégorie ranger Fabienne Lichentin, l énergique et chaleureuse directrice générale de Câblerie Daumesnil, située rue de Paris à Bobigny. Dans cette entreprise de négoce de fils et de câbles électriques remontée à la force du poignet par le couple Fabienne et Michel aussi complémentaires dans le travail que soudés à la ville, on a plus souvent affaire à elle. Question de caractère, de tempérament. À Michel son mari et PDG en titre, plus discret, le développement commercial de la boîte. L export, en particulier, où la câblerie excelle. À Fabienne le soin de mener la barque au quotidien de cette PME 100 % indépendante gérée en mère de famille, née en 1968 mais créée sous le nom d Elisom en 1945 par un survivant de la Shoah. Pas besoin de long discours pour comprendre ce que Câblerie Daumesnil pèse dans la vie de cette dirigeante aux cheveux de geai et au sourire communicatif. Davantage que son univers, l entreprise est une partie d elle-même. Parce que le couple en a sué pour maintenir à flots et développer sa société, même au pic des tourments économiques. Plus qu un nom, aujourd hui, la société à un renom. Lorsqu en décembre 2009, la chambre de commerce et d industrie de Paris Seine-Saint-Denis lui a décerné le trophée Croissance significative à l export, qui récompense les PME les plus performantes du département, un sentiment de fierté partagé sourdait sous le triomphe modeste. Femme de défi. Parce que tout simplement, Fabienne ne conçoit pas la vie autrement que par des remises en cause et des marches en avant. Je ne lâche jamais rien, c est l expé - rience qui me l a enseigné, aime-t-elle répéter autour d elle. Les fournisseurs en savent quelque chose, eux qui se retrouvent facilement dans leurs petits souliers face à leur cliente, lorsque problème il y a. Et le ton peut monter haut. Ma boîte, c est ma maison. Si on l attaque, je la défends, lance-t-elle sur un air de défi. Les défis, Fabienne les a toujours relevés. Celui de ses origines d abord. Il n était pas écrit à l avance qu une petite Tunisienne de Gabès, née dans un milieu modeste d un papa tailleur de vêtements et d une maman à la maison, débarquée lycéenne en France sans le sou, devienne un jour dirigeante de PME. À notre arrivée en 1972, mes parents, mes deux frères et moi étions des sans-papiers, avec tout ce que ça véhiculait de péjoratif et nous valait de regards hostiles, raconte-t-elle. De son deu - xième pays, Fabienne Lichentin n oubliera jamais le rôle intégrateur de l école. Je suis un pur produit de l école républicaine et de ses valeurs. On m a donné ma chance, sans préjugés. Son sexe aurait pu également jouer contre elle. Elle l a transformé en atout. Dans la société d il y a vingt ou trente ans, on n attendait rien des filles et il fallait donc prouver deux fois plus. Chez moi, cette discrimination a agi comme un moteur et ça m a motivée doublement. Mais les bases essentielles, Fabienne les avait déjà reçues. Mes parents n étaient pas riches mais il y a toujours eu des livres, des journaux à la maison, et une gran - de ouverture sur le monde. Mes salariés sont à l image de leur environnement et c est une richesse pour l entreprise. Il y a des trésors d hommes en banlieue. Tolérance et respect. Elle, la fille des deux rives, qui parle l arabe et lit l hébreu de la Bible, a reçu une culture humaniste appuyée sur la tolérance et le respect d autrui. Elle s efforce de répercuter ses valeurs dans sa vie professionnelle. Exister, c est donner aux autres, après on reçoit beaucoup en retour. Alors elle donne énormément. De son temps, ça, on le savait. De ses conseils à qui veut bien les recevoir, de sa confiance aussi. Si je ne fais pas confiance aux jeunes qui frappent à notre porte, qui le fera? interroge-t-elle. Je me reconnais dans le parcours de beaucoup de mes collaborateurs. La composition du personnel de son entreprise reflète sans aucun doute cette absence de préjugés. À Câblerie Daumesnil, on est plus proche du United colors d une France Black-Blanc- Beur que du monochrome d Hortefeux. Mes salariés baignent dans une mixité culturelle que je revendique. Ils sont à l image de leur environnement et je vous assure, c est une richesse pour l entreprise. Il y a des trésors d hommes et de femmes en banlieue. Militante. À la câblerie, le plafond de verre, on ne connaît pas et le diplôme n est pas un sésame d entrée incontournable. Pas d angélisme pour autant. À chacun ensuite de faire ses preuves. Et dès qu elle en a l occasion, la directrice pousse par petites touches ses employés vers plus de compréhension et d accep tation de l autre. Par exemple, la cause des femmes est un sujet qui la mobilise. Dans une société postindustrielle mais encore patriarcale, les réflexes machistes n ont pas disparu. Une affiche malicieuse sur l usage des câbles lui a d ailleurs servi à lutter contre certains de ces archaïsmes. Au domicile d une famille lambda, on voit les différents occupants s acquitter des tâches domestiques. Oh surprise! Monsieur est à la table à repasser et Madame aux commandes de la tondeuse à gazon. C est peut-être un détail pour vous, mais pour elle ça veut dire beaucoup comme dit la chanson. Frédéric Lombard photo : Sylla Grinberg

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Présents : Céline B., Samuel B., Morgane C., Julie D. Alexis L., Joanna M., Floriane V., Gérard Z., Frédéric J. Excusée : Bénédicte

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Newsletter - 3 - Saison 2013/14

Newsletter - 3 - Saison 2013/14 technical partner Newsletter - 3 - Saison 2013/14 Nous voilà arrivés en 2014 Le premier semestre à la CSFA Biel / Bienne est derrière. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses ensemble, des nouvelles viendront

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS Enquête 2009-2010 Cahier des cartes 1 2 0 T R A N C H E S D E R E V E N U M E N S U E L N E T D U M É N A G E Il s agit du revenu net (de cotisations sociales et de C.S.G.) avant

Plus en détail

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations Avant le séjour Informations de bases Rapport d expérience Auteur Type de mobilité Quand Voie d études Niveau pendant le séjour Université choisie Inscription Préparation Visa, autres formalités heidi.aro@unifr.ch

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball Dossier de partenariat Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball 2014-2015 SOMMAIRE I. HISTORIQUE DE L ASSOCIATION II. III. IV. MEMBRES DU BUREAU LES ÉQUIPES PRÉSENTATION DU PROJET DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Les Grands Chênes 1, rue Saint-Martin 57100 Thionville/Veymerange Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Activités "Petite Enfance" 0-3 ans Portage

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014. Activités sportives dans le Rhône. 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014. www.rhone.fr

RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014. Activités sportives dans le Rhône. 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014. www.rhone.fr RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014 Activités sportives dans le Rhône 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014 www.rhone.fr LE DÉPARTEMENT DU RHÔNE PARTENAIRE DE VOTRE ÉTÉ Avec l été arrivent les vacances, le temps

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

daycare 2012 Un jour pour notre avenir Sous le patronage de www.daycare.lu

daycare 2012 Un jour pour notre avenir Sous le patronage de www.daycare.lu daycare 2012 PwC / CARE Sous le patronage de Un jour pour notre avenir Madame Mady Delvaux-Stehres, Ministre de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle Monsieur Nicolas Schmit, Ministre

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes Nos premiers candidats 15 16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes 15 19 16 18 17 Point presse du 5 novembre 2014 Canton 15 - Montpellier 1 Sonia Djouama 15 Née en juillet 1963 dans le

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

VACANCES DE PRINTEMPS 2011

VACANCES DE PRINTEMPS 2011 VACANCES DE PRINTEMPS 2011 DU LUNDI 18 AU VENDREDI 29 AVRIL Service Jeunesse Municipal 11/19 ANS 3, rue de l Espace - 21800 Quetigny Tél. 03 80 48 29 96-06 73 68 48 09 semaine 1 PLANNING DES ACTIVITES

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Ville de Saint-Palais-sur-Mer Groupe scolaire Lucien Robin RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Préambule Le restaurant scolaire n est pas

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Program m e d été 2014

Program m e d été 2014 Jeunesse Program m e d été 2014 Accueil de loisirs 11-17 ans CitéJeunes Rue des Bergères Infos et réservations : 01 69 07 55 73 Des activités à découvrir! Les vacances permettent à nos enfants de goûter

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Conférence téléphonique du Mardi 7 Février 2012 Début de la réunion : 20h30 Présents : Ilse Carpentier, Sébastien Chassande, Marc Rosenstiehl,

Plus en détail

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Conseil de l Europe Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Un plan sur la façon d améliorer les choses pour les personnes handicapées en Europe Version facile à lire Information et Participation

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service facultatif rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée

Plus en détail

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Ces règles en vigueur à l école Ste Anne ont été établies dans l intérêt des élèves. Leur respect participera au bien-être et à la sécurité de chacun.

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014 Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2 mars 2014 Objectifs Fournir aux 40 clubs des Outils personnalisés et sortir des études nationales inexploitables au niveau local Avoir une approche club à club

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

L Edito du Maire d Annecy

L Edito du Maire d Annecy L Edito du Maire d Annecy 1 Cette année démarre sous de favorables auspices, après une superbe saison 2008-2009, au terme de laquelle l US Annecy a brillamment atteint l objectif qu elle s était fixé,

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Faciliter la vie quotidienne

Faciliter la vie quotidienne Le guide desseniors Faciliter la vie quotidienne Pour se restaurer Le restaurant Cazalis propose un repas complet fait maison, comprenant entrée, plat, dessert et café servi à table par le personnel de

Plus en détail

Les 1 et 2 Avril 2015 à Cergy Pontoise. Au Complexe Sportif des Maradas 6 Passage du Lycée 95300 Pontoise

Les 1 et 2 Avril 2015 à Cergy Pontoise. Au Complexe Sportif des Maradas 6 Passage du Lycée 95300 Pontoise Fédération Française du Sport Universitaire 108 avenue de Fontainebleau 94270 LE KREMLIN BICETRE Tél 01 58 68 22 75 Port : 06 60 65 02 21 e.mail federation@sport-u.com site : www.sport-u.com Cher(e)s ami(e)s,

Plus en détail

LE P TIT PLUS AVENIR

LE P TIT PLUS AVENIR LE P TIT PLUS AVENIR SOMMAIRE Nos partenaires sur ces actions ACTION STAGE Un point sur l action stage 1 Liste des jeunes en stage 2 Interview d un stagiaire chez scolarest 3 ACTION RAPPROCHEMENT ENTREPRISE

Plus en détail