La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire"

Transcription

1 Défis et solutions de la gestion de l eau en milieu semi-aride La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Cas du lagunage au Maroc Intervenant: Mr. Nicolas CONDOM Organisation : Ecofilae

2 N. Condom, 2006 N. Condom, 2011 N. Condom, 2013 N. Condom, 2005 Différentes sources Eaux usées urbaines-step AmSara Jordanie Lisier de porc France Effluent agro-industriel Pologne Eau de production de pétrole Oman Nicolas CONDOM Ecofilae

3 Sources Créer de la valeur Usages?

4 CONDOM Nicolas, Dr. Président Ecofilae

5 La réutilisation des eaux usées traitées? 1 Offre = Sources 2 Demande = Usages La Reuse consiste.à utiliser de l eau usée (non conventionnelle, de différentes origines, brute ou partiellement traitée) pour des usages bénéfiques. 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 5 [5]

6 N. Condom, 2006 N. Condom, 2006 N. Condom, 2004 IWMI SOMIVAL SCE De nombreuses valorisations agricoles Les usages non contrôlés Les usages contrôlés Eaux usées domestiques brutes- maraîchage X EU domestiques traitées-mais Limagne Noire, France EU domestiques traitées-pomme de terre Ile de Noirmoutiers, France Eaux usées domestiques brutes- maraîchage Tabriz, IRAN Effluents agro-industriels-persil Russyfah, Jordanie Effluents Agro-industriels-Plantes biomasseénergie Pologne 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 6 [6]

7 La filière de reuse durable Durabilité d un projet Reuse = Sécurité x Rentabilité x Faisabilité x Acceptabilité Sanitaire Economique Agronomique Financière Environnementale Technique (process) Réglementaire Politique Sociale x Efficience organisationnelle Juridique Institutionnelle La reuse durable, un levier local puissant, permet: - de lutter contre le déficit hydrique - de préserver qualitativement et quantitativement les ressources en eau - d économiser l eau potable pour des usages à hautes valeurs - de sécuriser l approvisionnement en eau pour des usages rentables 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 7 [7]

8 Filière de réutilisation des eaux usées traitées Le lagunage Traitement naturel par lagunage Ressource naturelle Dilution Collect Transport Traitement (+ Désinfection) Stockage Transport Système d irrigation Eaux usées domestiques Irrigation agricole Eaux usées brutes Eaux usées traitées Filière de réutilisation des eaux usées traitées 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 8 [8]

9 Le lagunage 2 grands types de filière à travers le monde: Filière 1 : lagune anaérobie + lagune facultative + lagune de finition Filière 2 : lagune aérée + lagune de sédimentation + lagune de finition Références: World Bank Technical Paper 7_Lagoons Notes on the design and operation of waste stabilization ponds in warm climates of developing countries, JP Arthur, /3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 9 [9]

10 Le lagunage Principe : Processus de décomposition Aérobie et Anaérobie de la matière organique. Air libre et exposition UV naturel long temps de séjour dans plusieurs bassins en série. Ecosystème équilibré par la présence de bactéries aérobie en culture libre et d algues. Objectifs: Retrait de la fraction dissoute des polluants (transformation en biomasse décantable) Retrait des composés C et/ou P et/ou N Désinfection 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 11 [11]

11 Le lagunage Une technologie adaptée pour la reuse en pays semi-aride? Le lagunage Low cost, low energy and low maintenance treatment system Problèmes techniques liés à l étanchéité Forte emprise foncière BA dans les grandes zones urbaines du Maroc Peut tolérer des températures moyennes supérieures à 20 C Opportunité dans contexte de pénurie en eau Bonne désinfection dans les lagunes de maturation peu profondes MAIS design doit être adapté Forts risques d évaporation en zone aride et semi-aride (concentration des polluants) 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 12 [12]

12 Pop : 33 Mhab Pluviométrie: 200 mm [ ] Falkenmark indicateur (déficit en eau): 750 m3/an/hab en 2020 Eaux de surface = 2/3 des ressources en eau exploitée Eaux souterraines (1/3) en surexploitation Maroc Contexte de réutilisation des eaux usées traitées Expansion du traitement en zone urbaine et semi-rurale (technologie par lagunage privilégiée) Forte réutilisation agricole des eaux usées brutes en zone périurbaine (problèmes sanitaires) Volonté politique de mettre en place la REUSE 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 13 [13]

13 Maroc Contexte de réutilisation des eaux usées traitées MAIS problème pour passer du cadre institutionnel et politique (réglementations spécifiques reuse, reuse inclus dans les stratégies gouvernementales) à la mise en place systématisée Des projets voient le jour: - Ouarzazate (lagunes) - Ben Slimane (lagunes aérées) Reuse de 5000m3/j (golf 80% et agriculteurs 20%) after tertiary treatment - Drarga (infiltration/percolation) Reuse 16Ha irrigués en Nouaceur (Boues activées) espaces verts, irrigation - Marrakech (Boues activées) 24 golfs + palmeraie (39Mm3 90,720 m3/jour) - Settat (cf next slide) 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 14 [14]

14 Reuse au Maroc Lagunage et réutilisation agricole des EUT Cas de la ville de Settat STEP lagunage mise en service en EH (capacité)- 60 Ha dont 35 Ha de bassins Total : environ m 3 /jour 4.2 Mm 3 /an STOCKAGE m 3 Réseau basse pression enterré 3 bassins de maturation Futur 6 bassins anaérobies 3 bassins facultatifs Préservation de la nappe souterraine Arrêt de l irrigation à partir des eaux usées brutes Risque limité de contamination Fort risque de salinité 300 Ha m 3 /ha 0,42 /m 3 Blé, maïs fourrager, bersim, pommes de terre, oliviers Pas de cultures maraîchères mangées crues Irrigation de surface et localisée 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 15 [15]

15 Contexte de réutilisation des eaux usées traitées Maroc Maroc des exemples de REUSE à grande échelle (ville de Settat) ou en milieu rural semi-aride (Tizi Noucheg) Est-ce que le lagunage est la technologie de traitement la plus adaptée pour les zones rurales et semi-rurales du Maroc? Besoin de diffuser les connaissances et de sensibiliser les porteurs de projets et les décideurs 12/3/2015 Nicolas CONDOM Ecofilae 16 [16]

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06)

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Atelier réutilisation des eaux usées en méditerranée Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Méthodologie projet Intervenant: Dr. Nicolas CONDOM Organisation

Plus en détail

Réutilisation des eaux

Réutilisation des eaux Réutilisation des eaux De l idée au projet durable CONDOM Nicolas, Dirigeant Fondateur Ecofilae nicolas.condom@ecofilae.fr 1 [1] Les usages Les sources Agriculture irriguée Espaces récréatifs Agro-alimentaire

Plus en détail

Réutiliser les eaux usées traitées en irrigation

Réutiliser les eaux usées traitées en irrigation 04/06/2014 Réutiliser les eaux usées traitées en irrigation Comment passer de l idée au projet? Rouffac, le 4 juin 2014 Ecofilae 2013 Unauthorized propagagtion and use prohibited - All rights reserved

Plus en détail

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Rabat, 4 et 5 FEV 2013 Plan de l exposé Introduction ( pourquoi l utilisation des

Plus en détail

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Bonnes pratiques :Réutilisation des eaux usées épurées au niveau de la ville de Settat Maroc KHAJOUR LARBI Ministère

Plus en détail

Réutiliser les eaux usées traitées

Réutiliser les eaux usées traitées Réutiliser les eaux usées traitées Comment passer de l idée au projet? Bordeaux, le 4 novembre 2014 Ecofilae 2013 Unauthorized propagagtion and use prohibited - All rights reserved Nicolas CONDOM, Ecofilae

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC Bilan de plusieurs années de recherche Pourquoi réutiliser r les eaux usées épurées au Maroc? Conditions climatiques: climat aride, mauvaise

Plus en détail

A chaque source ses usages

A chaque source ses usages Références - 2016 A chaque source ses usages Ecofilae en France et à l international Etudes et ingénierie Revue bibliographique et stratégique Ils nous font confiance 8 Séminaire «This is Water» pour

Plus en détail

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 7/12/2009 Organisation SEEE - gtz POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT

Plus en détail

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc - Chiffres clés du secteur au Maroc Population

Plus en détail

Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes

Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes ESTIMBRE Laurence SIAUBC Mercredi 11 mai 2016 - Montpellier Contexte du bassin cannois Scénario actuel Emissaire 52 000 m 3 /jour d EUT 18 Mm3/an mer Station

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET DE LA PECHE JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Plus en détail

SITUATION ACTUELLE. Évolution importante à partir de l année 2000 : passage de

SITUATION ACTUELLE. Évolution importante à partir de l année 2000 : passage de 1 SOMMAIRE Situation actuelle Constats Pourquoi le lagunage? Filières lagunage existantes Données sur le parc existant Principales contraintes rencontrées Doit-on abandonner le lagunage? Propositions d

Plus en détail

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées Fabrice NAULEAU SAUR Qualité des eaux usées traitées Une ressource de qualité DCO totale mg/l : 30 10 DCO filtrée mg/l : 30 10 MES mg/l : < 1 N-NH4 mg/l : 1,0

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie Dr Raoudha LAHACHE GAFREJ Faculté des Sciences de Bizerte TUNISIE r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie

La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie Monia Trad Raïs Institut National de Recherches en Génie Rural Eaux et Forêts Novembre 2010 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES EN GENIE RURAL,

Plus en détail

Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique?

Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique? Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique? Mohamed Taher SRAÏRI Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II E-mail : mt.srairi@iav.ac.ma

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift Marrakech- Aperçu Général Population 928 850 (2014) Superficie 230 km 2 Producteur ONEE Distributeur

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA OUARZAZATE

Plus en détail

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Indicateurs De Gestion intégrée des Ressources en Eau (GIRE) en Tunisie Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie 30 Septembre

Plus en détail

Présentation à Ouargla du 12/12/2005

Présentation à Ouargla du 12/12/2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Ressources en Eau O N A Vallée de Ouargla Etudes d'assainissement des eaux résiduaires, pluviales et d'irrigation Mesures complémentaires de

Plus en détail

PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA

PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA 2009-2012 ATELIER DE LANCEMENT DU PROGRAMME ROME,

Plus en détail

La situation et les défis de la gestion des boues de vidange

La situation et les défis de la gestion des boues de vidange Symposium International sur la Politique de Gestion des Boues de vidange (GBV) Dakar 9-12 mai 2006 La situation et les défis de la gestion des boues de vidange Eawag - Sandec www.sandec.ch/faecalsludge

Plus en détail

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA 1 BASSINS VERSANTS BASSINS SURF P0P RES % % % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA MER MEDITERRANEE

Plus en détail

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL Table des Matières Préface Lettre de présentation Plan d implantation de la zone faisant

Plus en détail

Étude d un projet de réutilisation des eaux usées épurées d une station d épuration

Étude d un projet de réutilisation des eaux usées épurées d une station d épuration Projet de fin d études Étude d un projet de réutilisation des eaux usées épurées d une station d épuration Anthony JACOB Tuteur entreprise : Frédéric BONNARDON Tuteur école : Luc MALHAUTIER Mars à août

Plus en détail

L irrigation de précision de la vigne: enjeux et stratégies.

L irrigation de précision de la vigne: enjeux et stratégies. L irrigation de précision de la vigne: enjeux et stratégies. Hernán Ojeda INRA - Unité Expérimentale de Pech Rouge Jour 01 mars 2016 / de 11h10 à 11h20 Cultures Besoins en eau en mm (10 m³/ hectare) Canne

Plus en détail

exploitant de la station d épuration - SAUR exploitant du système d irrigation (stockage et arrosage) - commune de La Couarde sur Mer

exploitant de la station d épuration - SAUR exploitant du système d irrigation (stockage et arrosage) - commune de La Couarde sur Mer PROJET D IRRIGATION DU TERRAIN DE FOOT DE LA COUARDE SUR MER AVEC DES EAUX USEES TRAITEES PAR LA STATION D EPURATION DU SYNDICAT D ASSAINISSEMENT DU GOISIL (LA COUARDE SUR MER) DEMANDE D AUTORISATION D

Plus en détail

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Retour au Sommaire Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Solides ou liquides : des sous-produits de la transformation de produits agricoles Denis Montange CIRAD, UR Recyclage et

Plus en détail

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées Definition et Objectif de l épuration : L épuration des eaux usées est l ensemble des techniques permettant

Plus en détail

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource Conférence «Crise alimentaire et raréfaction de l eau au Maghreb» Salon international de l agriculture de Paris, 23 février 2009 Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction

Plus en détail

Une nouvelle alliance est née, celle du savoir-faire et de l esprit de service.

Une nouvelle alliance est née, celle du savoir-faire et de l esprit de service. Maintenance et exploitation de stations de pompage et de traitement d eau potable, entretien électromécanique, nettoyage et désinfection de réservoirs, recherche de fuites sur réseaux. Inspection vidéo

Plus en détail

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAU LIES AU MATIERES ORGANIQUES H. SAINT MACARY, A. FINDELING (E. DOELSCH, F. FEDER) PLAN DU COURS I. Définition du risque II. III. Catégories de risques Éléments pour l évaluation

Plus en détail

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE PROFIL EAU DOUCE TUNISIE Prise de décisions Programmes et projets A. Mise en valeur et gestion intégrée des ressources en eau B. L évaluation des ressources en eau C. Protection des ressources en eau,

Plus en détail

Annexe 1 Dimensionnement des bassins piscicoles alimentés par des rejets

Annexe 1 Dimensionnement des bassins piscicoles alimentés par des rejets Annexe 1 Dimensionnement des bassins piscicoles alimentés par des rejets La procédure de dimensionnement indiquée ci-après pour les bassins piscicoles alimentés par des rejets repose sur le principe d

Plus en détail

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Synthèse Internationale du Projet Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Téhéran, Iran,

Plus en détail

L eau dans l industrie sucrière

L eau dans l industrie sucrière L eau dans l industrie sucrière Recyclages et réutilisations des eaux et des éléments fertilisants contenus dans les effluents de sucrerie-distillerie en agriculture Philippe ROBERT Remi AUBRY 1 L importance

Plus en détail

PNR: RESSOURCES EN EAU

PNR: RESSOURCES EN EAU PNR: RESSOURCES EN EAU Les ressources en eau sont appelées à faire face à des défis majeurs engendrés d une part, par un déficit pluviométrique important et leur rareté et d autre part, par leur répartition

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE. Mars 2014

GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE. Mars 2014 GESTION PARTICIPATIVE DES RESSOURCES EN EAU SOUTERRAINES CONTRAT DE LA NAPPE DU HAOUZ-MEJJATE Mars 2014 CONTEXTE HYDROCLIMATOLOGIQUE Climat aride à semi-aride; Précipitations : 250 mm/an dans la plaine

Plus en détail

La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations

La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations Un objectif inscrit au schéma directeur d assainissement établi en 2005-2006 Objectifs : donner une valeur ajoutée environnementale

Plus en détail

Périmètre d irrigation De Limagne Noire réutilisation des eaux usées traitées de l agglomération de CLERMONT FD

Périmètre d irrigation De Limagne Noire réutilisation des eaux usées traitées de l agglomération de CLERMONT FD 23 rue jean Claret CLERMONT FD 04 73 34 75 00 Périmètre d irrigation De Limagne Noire réutilisation des eaux usées traitées de l agglomération de CLERMONT FD 1 Réutilisation des eaux usées traitées Pour

Plus en détail

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR Direction Générale des Collectivités Locales Direction de l Eau et de l Assainissement Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Plus en détail

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 L EAU EST LE FACTEUR INDISPENSABLE AU DEVELOPPEMENT DURABLE DE TOUS LES SECTEURS

Plus en détail

Les pratiques de réutilisation des eaux grises et des eaux de pluie dans l'habitat : Retour d expériences à l étranger et prospectives en France

Les pratiques de réutilisation des eaux grises et des eaux de pluie dans l'habitat : Retour d expériences à l étranger et prospectives en France Les pratiques de réutilisation des eaux grises et des eaux de pluie dans l'habitat : Retour d expériences à l étranger et prospectives en France Colloque Asees «Economies d eau : réutilisation des eaux

Plus en détail

Contexte régional, Opportunités départementales Réseau 77 Biogaz

Contexte régional, Opportunités départementales Réseau 77 Biogaz Contexte régional, Opportunités départementales Réseau 77 Biogaz Contexte régional, Opportunités départementales Réseau 77 Biogaz Rémi Fortier, Chargé de mission Energie, Chambre d Agriculture de Seine-et-Marne

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture et des Ressources Hydrauliques Allocution de Monsieur Sâad Seddik Ministre de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche à l occasion de

Plus en détail

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 Art. 9 Belghiti (139) 29/06/09 11:37 Page 35 L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 PLAN DE L EXPOSE L irrigation au Maroc : Rappel de quelques chiffres Les multiples

Plus en détail

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants Republique Tunisienne Ministère de l agriculture Direction Générale de l Améngement et de la Conservation des terres Agricoles Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants ISTANBUL,

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est une synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité aux Changements Climatiques des secteurs nationaux prioritaires»

Plus en détail

Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment Institute (SEI) Mardi 5 février 2013

Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment Institute (SEI) Mardi 5 février 2013 Approche multi-barrière de l OMS pour la réutilisation des produits de l assainissement - et des exemples d utilisation de l urine en production agricole Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment

Plus en détail

Les matières organiques : deux solutions innovantes pour les caractériser dans les eaux usées et traitées

Les matières organiques : deux solutions innovantes pour les caractériser dans les eaux usées et traitées Les matières organiques : deux solutions innovantes pour les caractériser dans les eaux usées et traitées Caractérisation par fluorescence 3D de la E. Parlanti, Y. Dudal Université de Bordeaux : E. Parlanti,

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de L AgricuLture et des FORETS Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de L AgricuLture et des FORETS Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de L AgricuLture et des FORETS Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est la synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité des forêts aux Changements Climatiques»

Plus en détail

PROJETS DE PLANS DE GESTION DES 4 DISTRICTS HYDROGRAPHIQUES EN WALLONIE

PROJETS DE PLANS DE GESTION DES 4 DISTRICTS HYDROGRAPHIQUES EN WALLONIE environnement A L INITIATIVE DU GOUVERNEMENT WALLON PROJETS DE PLANS DE GESTION DES 4 DISTRICTS HYDROGRAPHIQUES EN WALLONIE Présentation synthétique 1 BILANS ET PERSPECTIVES présentation synthétique projets

Plus en détail

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON Au cours d un projet de méthanisation un essai en pilote de méthanisation est un véritable outil permettant de valider la faisabilité du projet, d optimiser le dimensionnement

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD

OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD Une Mission de Service Public au Cœur du Développement Durable Présenté par Mme Affaya Houda Décembre 2013 PRESENTATION

Plus en détail

usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR

usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR La réutilisation r des eaux usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR Bilan des ressources en eau en Tunisie Les ressources sont limitées en raison du climat semi-aride à aride dans la majeure partie

Plus en détail

PJ N 12 COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LES PLANS, SCHEMAS, PROGRAMMES. Concerné : compatible. Non concerné. Concerné : compatible.

PJ N 12 COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LES PLANS, SCHEMAS, PROGRAMMES. Concerné : compatible. Non concerné. Concerné : compatible. PJ N 12 COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LES PLANS, SCHEMAS, PROGRAMMES PJ N 12 - PLAN, SCHEMA, PROGRAMME DOCUMENT DE PLANIFICATION Schéma Directeur d aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) prévu par les

Plus en détail

La traduction du goutte à goutte

La traduction du goutte à goutte La traduction du goutte à goutte Quand l utilisateur prend en charge l innovation Mohamed NAOURI naouri.mohamed@yahoo.fr 1 Plan de la Présentation 1. Introduction 2. Contexte général 3. Matériels et méthodes

Plus en détail

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR ROYAUME DU MAROC Ministère délégué Chargé de l'eau GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR D EXPÉRIENE ZIYAD Abdeslam 2 ÈME FORUM MEDITERRANEEN DE L EAU Murcie, 25

Plus en détail

La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement Climatique en Afrique

La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement Climatique en Afrique Terres et eaux en fuite dans le réchauffement climatique : quelle mise en œuvre de la neutralité en matière de dégradation des terres? La Gestion Durable des Terres et des Eaux (GDTE) face au Changement

Plus en détail

BRL Thomas Jouanneau BRLI / TL. Claude Corbier BRLI / JB. Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement

BRL Thomas Jouanneau BRLI / TL. Claude Corbier BRLI / JB. Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement / TL BRL Thomas Jouanneau Claude Corbier / JB Ensemble, relevons les défis de l Eau et de l Environnement Notre spécialité : Une expertise innovante, reconnue en France et à l International BRL Ingénierie

Plus en détail

La REUT comme moteur du développement économique d un territoire: L exemple d AGDE

La REUT comme moteur du développement économique d un territoire: L exemple d AGDE La REUT comme moteur du développement économique d un territoire: L exemple d AGDE Archimbeau Olivier Ville d AGDE Mercredi 11 mai 2016 - Montpellier Le contexte communal d AGDE Le contexte communal d

Plus en détail

Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord

Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord Valorisation de l Eau d Irrigation Expérience de l OSS dans la région du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) en Afrique du Nord Djamel Latrech, Chargé de Projet Observatoire du Sahara et du

Plus en détail

STEP de Sainte Maxime Traitement tertiaire pour ré-utilisation en arrosage du Golf et d espaces verts municipaux

STEP de Sainte Maxime Traitement tertiaire pour ré-utilisation en arrosage du Golf et d espaces verts municipaux STEP de Sainte Maxime Traitement tertiaire pour ré-utilisation en arrosage du Golf et d espaces verts municipaux Geneviève PETIT-JOLY Gérard PELLERIN Resp Sce Usines Golfe de St Tropez DST Mercredi 11

Plus en détail

Présentation des outils de préservation de l activité agricole en zone rurale et périurbaine SAFER Ile-de-France

Présentation des outils de préservation de l activité agricole en zone rurale et périurbaine SAFER Ile-de-France Présentation des outils de préservation de l activité agricole en zone rurale et périurbaine SAFER Ile-de-France Missions et objectifs de la SAFER SOCIETE ANONYME DE MISSIONS DE SERVICE PUBLIC Quelles

Plus en détail

EPURATION ET REUTILISATION DES EAUX USEES A DES FINS AGRICOLES PROJET OUARZAZATE (MOR 86/018)

EPURATION ET REUTILISATION DES EAUX USEES A DES FINS AGRICOLES PROJET OUARZAZATE (MOR 86/018) Page 51 EPURATION ET REUTILISATION DES EAUX USEES A DES FINS AGRICOLES PROJET OUARZAZATE (MOR 86/018) Au Maroc, l accroissement de la population urbaine et de la consommation individuelle en eau potable

Plus en détail

Introduction La STEP dans son contexte

Introduction La STEP dans son contexte Approche intégrée STEP 2050 : De la station d épuration à la station de valorisation? Réseau STEP Milieu naturel un standard pour 2050 Luca Rossi Hydrique ingénieurs luca.rossi@hydrique.ch www.hydrique.ch

Plus en détail

TENM YA. Cas de Tidjikja

TENM YA. Cas de Tidjikja TENM YA 1 Cas de Tidjikja Objectifs visé En général : Améliorer les performances du système de production oasien par la gestion rationnelle et durable de l irrigation. En particulier Adapter le système

Plus en détail

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SEBOU TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES Paris 23 juin 28 PRESENTATION DU BASSIN DU SEBOU Superficie : 4. km2 Population : 6.2 Millions hab. (RGPH

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES

LES AIDES FINANCIÈRES ÉQUIPEMENTS GOLFIQUES OPÉRATION COLLECTIVE AGENCE DE L EAU LOIRE-BRETAGNE FFGOLF LES AIDES FINANCIÈRES Cap sur la gestion durable de la ressource en eau! Allier préservation de la ressource en eau et haute

Plus en détail

AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS ET DES TERRITOIRES

AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS ET DES TERRITOIRES AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS ET DES TERRITOIRES ENSEMBLE vos projets prennent vie VOTRE CHAMBRE D AGRICULTURE, LA SOLUTION DURABLE À VOS ENJEUX DE TERRITOIRE EXPERTISE A l écoute de vos besoins, nous mettons

Plus en détail

Rencontres internationales Programme Lascaux Territoires, ressources naturelles et sécurité alimentaire 26 et 27 mars 2015, Nantes

Rencontres internationales Programme Lascaux Territoires, ressources naturelles et sécurité alimentaire 26 et 27 mars 2015, Nantes Rencontres internationales Programme Lascaux Territoires, ressources naturelles et sécurité alimentaire 26 et 27 mars 2015, Nantes Déterminer et spatialiser le potentiel de production des terres agricoles

Plus en détail

Solutions innovantes pour le recyclage de l eau et des nutriments. Solutions innovantes pour le recyclage de l eau et des nutriments

Solutions innovantes pour le recyclage de l eau et des nutriments. Solutions innovantes pour le recyclage de l eau et des nutriments L eau, une consommation réelle insoupçonnée Une personne consomme en moyenne 5 000 litres d eau douce par jour pour vivre dont: 1 à 2 litres pour boire 100 à 200 litres pour les activités domestiques (lavage,

Plus en détail

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Introduction Pollution actuelle de l Oued Sebou : très préoccupante, impact majeur sur les populations du bassin-versant

Plus en détail

Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés

Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés Mise en œuvre de la Trame verte et bleue : Quels enjeux et stratégie foncière? Protection de la ressource en eau et valorisation écologique : des outils et des enjeux fonciers croisés Ludovic Lamoureux,

Plus en détail

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation, La méthanisation est un processus biologique de transformation des matières organiques complexes en molécules

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX USÉES

CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX USÉES FACULTE DES SCIENCES Département des Sciences et Gestion de l Environnement Unité Assainissement et Environnement RESTITUTION SCIENTIFIQUE CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX

Plus en détail

Traitement de l eau pour les hôtels et complexes touristiques

Traitement de l eau pour les hôtels et complexes touristiques Traitement de l eau pour les hôtels et complexes touristiques L accès à de l eau propre et sûre est d une importance primordiale pour les complexes touristiques et hôtels. Cette eau peut être destinée

Plus en détail

LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, mai 2005

LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, mai 2005 LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, 23-26 mai 2005 LA PROBLEMATIQUE DE POLLUTION DIFFUSE LA ZONE D ACTION DE L AGENCE DU

Plus en détail

Les fi chessynteau. réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse. a Eaux usées n 5. intérêts. utilisations

Les fi chessynteau. réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse. a Eaux usées n 5. intérêts. utilisations Les fi chessynteau a Eaux usées n 5 NOVEMBRE 2012 réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse La réutilisation des eaux usées traitées (REUSE) a connu une croissance mondiale considérable lors des dix

Plus en détail

Recyclage de l eau Applications pratiques aux cultures ornementales. Jean Marc DELACOUR Conseiller Horticole et Pépinière CDHRCentre Val de Loire

Recyclage de l eau Applications pratiques aux cultures ornementales. Jean Marc DELACOUR Conseiller Horticole et Pépinière CDHRCentre Val de Loire Recyclage de l eau Applications pratiques aux cultures ornementales Jean Marc DELACOUR Conseiller Horticole et Pépinière CDHRCentre Val de Loire Evaluation du contexte Préalable au développement de techniques

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Développer les compétences pour mieux gérer l eau Novembre 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE LES JOURNEES DE L OIEau EN 2011 «Les Journées de l OIEau» visent à apporter un éclairage

Plus en détail

3 Evènements (conférences, salons, ateliers )

3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) NEWSLETTER Août 00 L Agence de l eau Seine Normandie 3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) Les principaux types de traitement des boues d épuration en Seine-Normandie Publications sur le traitement

Plus en détail

CONTEXTE REGLEMENTAIRE DE LA REUT EN FRANCE

CONTEXTE REGLEMENTAIRE DE LA REUT EN FRANCE CONTEXTE REGLEMENTAIRE DE LA REUT EN FRANCE GRAN-AYMERICH Laure Ministère chargé de la santé HAUDUROY Ludovic Ministère de l Environnement Mercredi 11 mai 2016 - Montpellier Contexte réglementaire de la

Plus en détail

Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos

Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos Mardi 15 octobre 2013 Bois de Nèfles Saint-Paul Dossier

Plus en détail

Les prélèvements en eau par usage par département

Les prélèvements en eau par usage par département Thème : Orientation : Consommation et production durables Privilégier des procédés de production et des comportements de consommation responsables Les prélèvements en eau par usage par département Des

Plus en détail

Préserver gérer. développer. les ressources. L irrigation : une chance, un atout pour l agriculture.

Préserver gérer. développer. les ressources. L irrigation : une chance, un atout pour l agriculture. Préserver gérer développer eneau les ressources L irrigation : une chance, un atout pour l agriculture. IRRIGANTS de France est une instance nationale qui représente l ensemble des agriculteurs irrigants

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation L eau pour la production agricole: quels enjeux? Le genre: quelques chiffres à méditer Agriculture: des acquis indéniables Les Apports de la stratégie agricole du Plan Maroc Vert

Plus en détail

Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC)

Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC) REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Secteur de l Eau en Face des Changements Climatiques (CC) Forum scientifique "INNOVATION DANS LE SECTEUR AGRICOLE

Plus en détail

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Arba Jules OUEDRAOGO / Directeur Assainissement Office National de l Eau et de l Assainissement Janique ETIENNE Agence Française de Développement

Plus en détail

Solutions techniques pour la. de la Ressource en Eau. SD-EAU 104, résidence du Moulin BREUIL LE VERT tél port.

Solutions techniques pour la. de la Ressource en Eau. SD-EAU 104, résidence du Moulin BREUIL LE VERT tél port. Solutions techniques pour la Gestion Globale, Responsable et Durable de la Ressource en Eau SD-EAU 104, résidence du Moulin 60600 BREUIL LE VERT tél. 0344501077 port. 0633252502 Société créée en 2010 par

Plus en détail

Afrique SCIENCE 09(3) (2013) ISSN X,

Afrique SCIENCE 09(3) (2013) ISSN X, Afrique SCIENCE 9(3) (213) 113 121 113 ISSN 1813-548X, http://www.afriquescience.info Étude de la qualité des eaux épurées par le lagunage naturel en Algérie Mounira CHACHOUA 1* et Abdelali SEDDINI 2 1,2

Plus en détail

INSTALLATION SUR UNE ZONE DE MARAICHAGE BIOLOGIQUE

INSTALLATION SUR UNE ZONE DE MARAICHAGE BIOLOGIQUE PROTECTION DES FORAGES D EAU POTABLE «LES HAUTS PRES» A VAL DE REUIL INSTALLATION SUR UNE ZONE DE MARAICHAGE BIOLOGIQUE Cahier des charges de l appel a candidatures Décembre 2013 SOMMAIRE 1. CONTEXTE GENERAL...

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER MER MEDITERRANEE AL HOCEIMA 2 3 OUJDA

Plus en détail

RÉHABILITATION. minière

RÉHABILITATION. minière RÉHABILITATION minière Le développement durable à la base de la démarche de réhabilitation Des critères précis pour le choix des filières Une approche "Écosystème" Imprimé sur papier recyclé Zoom sur le

Plus en détail

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Royaume du Maroc *** Ministère de l Énergie et des Mines, de l Eau et de l Environnement Direction de la Recherche et de la Planification de l Eau Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Cadre

Plus en détail