Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal."

Transcription

1 Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal. Première partie Cancer colorectal: épidémiologie et prévention Dr PD MER Jean-Luc Bulliard Division des Maladies Chroniques - CHUV

2 Le CCR en quelques chiffres Remarques Freq./an % de tous les cancers 2 e cancer chez la femme, 3 e chez l homme Décès/an e cancer le plus mortel Polypes/an 1400? Registre vaudois des tumeurs (RVT): très rare registre recensant les polypes Tendance Survie Stade Incidence stable (43,7/100,000 en 2012); moyenne européenne Mortalité baisse depuis 25 ans (14,6/100,000 en 2012) 63% (à 5 ans); dépend fortement du stade (stade I: ~90% / II: ~75% / III: ~50% / IV: 6%), élevée à l échelle européenne 10-20% CCR diagnostiqués en stade I et ~50% en stade III-IV 2 Sources: OFS; RVT; De Angelis (Lancet 2014)

3 Facteurs de risque et prévention Facteurs de risque (FR) principaux: - Surpoids, inactivité physique - Certains comportements alimentaires Promotion d une hygiène de vie saine - Syndromes héréditaires (de Lynch, polypose adénomateuse familiale (PAF)) - Age! Rare avant 50 ans (7% des cas) Forte croissance entre 50 et 80 ans Age moyen au diag: ~70 ans Sexe ratio (H/F): 1,6 Incidence vaudoise (RVT) 3 CCR sur 4 surviennent chez des sujets sans FR particulier Dépistage: patients à risque moyen, asymptomatiques, sans comorbidités 3

4 4

5 Tests de dépistage: base décisionnelle Scientifique: Bénéfices avérés chez les sujets de 50+ ans à risque moyen essais randomisés pour recherche sang occulte dans les selles et rectosigmoïdoscopie seulement Principe de non-infériorité des performances: FIT > gfobt coloscopie > rectosigmoïdoscopie flexible Pratique: Pratiques usuelles de dépistage et choix de tests pour un programme cantonal (enquêtes auprès des MPR et gastro-entérologues vaudois) Faisabilité logistique (simulations de scénarios) Perspectives clinique et de santé publique: Coloscopie: performances maximales («gold standard») FIT: meilleure acceptabilité et adhérence 5 Principe du libre choix éclairé des personnes vis-à-vis de 2 modalités proposées conjointement

6 FIT vs coloscopie Bénéfices FIT Diminue le risque relatif de décès par CCR de 20 à 50% Evite un examen invasif: 6-8% requiert une coloscopie Bonne sensibilité pour les CCR (83-88%) [faible pour les adénomes (10-20%)] Coloscopie Diminue le risque relatif de décès par CCR de 50 à 70% Diminue le risque de développer un CCR de près de 70% Excellente sensibilité pour les CCR (95%) et bonne pour les adénomes (80-95%) Risques Rassure à tort: Présence d un CCR ou adénome malgré un FIT négatif (Faux négatif) Inquiète à tort: coloscopie sans CCR ou adénome suite à un FIT positif (Faux positif) Sédation lors de l examen et préparation colique Faible risque de complication sévère (avec hospitalisation) 6

7 Population invitée Fondation Vaudoise pour le Dépistage du Cancer (FVDC) MPR (Médecin de premier recours) Gastro-entérologues (GE) FIT vs coloscopie 1000 personnes réalisent un test FIT FIT positifs, dont 85 à 90% font une coloscopie coloscopie normale Négatif: (92-94%) 3-4 cancers Traitement adénomes avancés Coloscopie à 3 ans autres adénomes Coloscopie à 5 ans Prochaine invit. dans 10 ans 0-1 complication avec hospitalisation Prochaine invitation dans 2 ans Faux négatifs 1000 personnes font une coloscopie de dépistage Négatif: 700 au total autres pathologies (ex: diverticules) 500 coloscopie normale 5-7 cancers Traitement adénomes avancés Coloscopie à 3 ans autres adénomes Coloscopie à 5 ans 2-4 complications avec hospitalisation Prochaine invitation dans 10 ans 5-10 Faux négatifs 7 Sources: Quintero (NEJM 2012); Brenner (BMJ 2014)

8 Quizz #1 Epidémiologie du CCR en Suisse: Quelle affirmation vous semble FAUSSE? A. Une minorité de CCR est diagnostiquée à un stade précoce B. L incidence du CCR est stable C. La moitié des CCR surviennent chez des porteurs de facteurs de risque reconnus D. La mortalité par CCR diminue E. Je ne sais pas 8

9 Quizz #2 Test FIT en population générale: Quelle affirmation vous semble FAUSSE? A. Pas de régime spécial nécessaire B. Bonne sensibilité pour détecter des lésions précancéreuses C. Pas d essai randomisé sur son bénéfice (baisse de la mortalité ou de l incidence du CCR) D. Rendement nettement supérieur de la coloscopie en cas de FIT positif par rapport à une coloscopie de dépistage E. Je ne sais pas 9

Programmes de dépistage du cancer en Suisse: État des lieux et évaluation

Programmes de dépistage du cancer en Suisse: État des lieux et évaluation Dépistages : Pratiques en Santé Publique / Screening: Public Health Practice Programmes de dépistage du cancer en Suisse: État des lieux et évaluation 10 novembre 2015 Dr PD MER Jean-Luc Bulliard Division

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient

Dépistage du cancer colorectal. Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient Dépistage du cancer colorectal Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient Le cancer colorectal : un cancer insidieux Stade et survie à 5 ans Stade I (15%) 85-95% Stade II (20-30%)

Plus en détail

Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval

Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval Michel Labrecque MD, MSc Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval Objectifs Préciser l état des connaissances sur le dépistage du cancer colorectal Discuter de la ligne de

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL

DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL PLAN I- Introduction II- En quoi consiste le dépistage colo-rectal? III- Comment en bénéficier? IV- Mode d emploi du test Hemoccult! V- Une efficacité modeste VI- Une balance

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles L objectif du dépistage du cancer colorectal est de réduire la mortalité par ce cancer et d en diminuer l incidence. L annexe

Plus en détail

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL?

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL? Un geste simple, qui peut vous sauver la vie POURQUOI LE DÉPISTAGE? Dr Tu Le Trung RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France - 2012 - INCa) Pourquoi dépister? 42 152 nouveaux cas par an (incidence ) 17 722 décès

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal à la Martinique

Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Jeudi 10 mars 2016 Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Version V1 du 24/02/2016 1 Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Épidémiologie du cancer colorectal Version V1 du 24/02/2016 2

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL. Passage au test immunologique

PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL. Passage au test immunologique PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Passage au test immunologique 2 LE CANCER COLORECTAL (CCR) : un enjeu de santé publique 3 e cancer le plus fréquent : 2 e cancer chez la femme

Plus en détail

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin franck.chauvin@icloire.fr LA DÉMOGRAPHIE Croissance de la population française 2007-2050 par groupe d âge 10 000 8 000 2015 2030

Plus en détail

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 Objectifs généraux de la soirée Vous motiver et vous mobiliser Vous apporter les éléments épidémiologiques locaux Objectifs pédagogiques

Plus en détail

La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque

La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque Risque de cancer colorectal Problème du dépistage du cancer colorectal 36700 nouveaux cas cancers colorectaux

Plus en détail

Fiche mémo cancer colorectal (CCR)

Fiche mémo cancer colorectal (CCR) Fiche mémo Cancer colorectal : modalités de dépistage et de prévention chez les sujets à risque élevé et très élevé Mai 2017 Le cancer colorectal (CCR) est une tumeur maligne du côlon ou du rectum. Il

Plus en détail

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Dépistage du cancer colorectal (CCR) Reconnaître l importance du dépistage du CCR. Comprendre la progression des lésions pré-néoplasiques vers l adénocarcinome. Identifier

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Yves Gandon CANCER DU COLON

Yves Gandon CANCER DU COLON Yves Gandon CANCER DU COLON Contexte Problème de santé publique : 2 nd K pays développés, 2/3 des CCR Colon : 30000 nouveaux cas/ an en France Mortalité baisse : précocité du diagnostic amélioration des

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période 2008-2009 V e Congrès International d Epidémiologie ADELF/EPITER, 12-14 septembre 2012, Bruxelles K Leuraud, D Jezewski-Serra, E Salines

Plus en détail

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le D une importance vitale! Gilles Jobin, MD, FRCPC, MSc Mise àj our Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006

Plus en détail

Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme

Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme Dr Reto Auer, Dr Kevin Selby, Pr Jacques Cornuz, PMU Dr Jean-Luc Bulliard, IUMSP Dr Cristina Nichita, Pr Gian

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: les recommandations persistent et se précisent! Lignes directrices 2016 du GÉCSSP

Dépistage du cancer colorectal: les recommandations persistent et se précisent! Lignes directrices 2016 du GÉCSSP Dépistage du cancer colorectal: les recommandations persistent et se précisent! Lignes directrices 2016 du GCSSP Stéphane Groulx,.D., CC, C embre du GCSSP édecin de famille, G Pierre-Boucher, Longueuil

Plus en détail

LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER?

LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER? LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER? Des études contrôlées et randomisées ont démontré qu'un programme de dépistage basé sur un test de recherche de saignement occulte dans les selles 1,

Plus en détail

LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE. Rappel bref des généralités :

LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE. Rappel bref des généralités : LE DEPISTAGE DU CANCER COLO RECTAL (DCCR) LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE Rappel bref des généralités : L information privilégiera l aspect pratique de la relation MG - Patient Consultation de Prévention

Plus en détail

Dépistage du cancer colo-rectal

Dépistage du cancer colo-rectal Dossier 1 Dépistage du cancer colo-rectal Énoncé Vous suivez en gastro-entérologie Mme C. depuis ses 21 ans, dans le cadre d'une maladie de Crohn. Elle a actuellement 34 ans. Elle vous interroge sur le

Plus en détail

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Christian BOUSTIERE, Christophe CELLIER et l ensemble du Conseil d Administration de la Société Française

Plus en détail

Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED

Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED Vidéo-Digest 2016-3 -5 novembre, Palais des Congrès de Paris Etat de l Art en Endoscopie Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED Dr Denis Heresbach, Centre Hospitalier

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique Dépistage organisé du cancer colorectal Adoption d un test immunologique Un dépistage efficace pour un cancer fréquent et grave Le cancer colorectal : 3 ème cancer le plus fréquent 2 ème cancer le plus

Plus en détail

Le cancer en Valais 2016

Le cancer en Valais 2016 Le cancer en Valais 2016 Luc Fornerod, Directeur, OVS PD Dr Arnaud Chiolero, Médecin-chef épidémiologue, OVS Dr Isabelle Konzelmann, Médecin responsable du Registre valaisan, OVS Dr Reinhard Zenhäusern,

Plus en détail

Test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles

Test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles Test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles Détermination d un seuil de positivité pour démarrer les projets de démonstration du PQDCCR Réalisé par Eric Potvin, Ph.D. En collaboration

Plus en détail

Dysplasies et Cancer du col de l Utérus. Dépistage et Traitement

Dysplasies et Cancer du col de l Utérus. Dépistage et Traitement Dysplasies et Cancer du col de l Utérus Dépistage et Traitement JNI 2007 Professeur Patrice Mathevet Cancer du col utérin en France : en 2000 Incidence : 3 387 cas par an (7 ème position) Mortalité : 1

Plus en détail

Mars Bleu Dossier de presse

Mars Bleu Dossier de presse ² Mars Bleu 2013 Mois de mobilisation contre le cancer colorectal Dossier de presse Sommaire 1- Présentation. 2 2- Les enjeux. 3 3- Le dépistage organisé du cancer colorectal... 4 à 5 4- Les actions 6

Plus en détail

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque?

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? Avez-vous été opéré(e) d un cancer ou d un gros polype du côlon ou du rectum? OUI NON Avez-vous un ou des parents proches (frères,

Plus en détail

Cancer Colorectal.

Cancer Colorectal. www.gefluc-paris.fr Cancer colorectal : points clés En France, le cancer colorectal est le 3 ème cancer le plus fréquent et meurtrier tous sexes confondus. Il se développe dans sa grande majorité chez

Plus en détail

Dépistage : Cancer colorectal

Dépistage : Cancer colorectal Dépistage : Cancer colorectal Plus de 50 ans, vous êtes concerné(e)! Moins de 50 ans, vous l êtes également 70237_REMIS_DEPISTAGE_CCRM_8P_A5.indd 1 29/07/2015 17:10 Le dépistage pourquoi? 95% des cancers

Plus en détail

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC CHIREC Update 2016 Dépistage et surveillance du cancer du colon Denis FRANCHIMONT Gastro-entérologie, CHIREC Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT,

Plus en détail

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer 1 er sous-indicateur : taux de participation au

Plus en détail

INDICATEURS D EVALUATION DU PROGRAMME DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL

INDICATEURS D EVALUATION DU PROGRAMME DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL DU PROGRAMME DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Comité Technique et Prospective, dépistage du cancer colorectal, 14/12/2016 Evaluation du programme par ex INVS, Santé publique France (arrêté du

Plus en détail

PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL JANVIER 2001 SERVICE EVALUATION DES TECHNOLOGIES SERVICE EVALUATION ECONOMIQUE L AGENCE NATIONALE D ACCREDITATION ET D EVALUATION

Plus en détail

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré

Dr. Côme LEPAGE. La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Dr. Côme LEPAGE La Surveillance du cancer colo-rectal opéré Connaître les outils et les modalités de surveillance Connaître le niveau de preuve d une surveillance intensive Conflits d intérêts Le Dr Côme

Plus en détail

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales Dépistage et surveillance des tumeurs colorectales Introduction En 2003, 950 000 coloscopies totales ont été réalisées en France dont 14 % (133 000) pour surveillance après polypectomie et 21 % (200 000)

Plus en détail

Chimioprévention du cancer colorectal

Chimioprévention du cancer colorectal Chimioprévention du cancer colorectal De l aspirine pour exemple Robert Benamouzig Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne Bobigny, France FMC HGE 18/03/2012 Comment éviter de développer un cancer

Plus en détail

Evolution de l incidence des cancers

Evolution de l incidence des cancers étude Evolution de l incidence des cancers et des polypes colorectaux dans le canton de Vaud entre 1983 et 27 * Rev Med Suisse 211 ; 7 : 2247-51 F. Bruchez F. Levi J.-L. Bulliard Trends in incidence of

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

Performance de la coloscopie

Performance de la coloscopie Performance de la coloscopie Le temps de retrait est il un bon marqueur? Jean François Bretagne Rennes Coloscopie : gold standard de l examen du côlon Oui, mais 1. Environ 5% des patients avec CCR ont

Plus en détail

Le dépistage du cancer colorectal :

Le dépistage du cancer colorectal : Le dépistage du cancer colorectal : Indications - Résultats Pr. Côme LEPAGE Service d hépato gastroentérologie et oncologie digestive CHU Dijon, INSERM CRI 866 Proportion des cancers colorectaux sporadiques

Plus en détail

Rémunération sur objectifs de santé publique Gastro-entérologie et hépatologie

Rémunération sur objectifs de santé publique Gastro-entérologie et hépatologie Rémunération sur objectifs de santé publique Gastro-entérologie et hépatologie CPN 20/12/2012 ROSP gastro-entérologie et hépatologie 1 Patientèle dite «correspondante» Définition Ensemble des patients

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON

EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON Séminaire de DES du 08/02/2008 Anne BOURRIER CC DANS LE MONDE Elevé Moyen Bas Données Insuffisantes FIGURE 7 Age-standardized Incidence Rates for

Plus en détail

1 million de Nx cas / an Dc / an 50 % de survie à 5ans

1 million de Nx cas / an Dc / an 50 % de survie à 5ans 4 - Fréquent : (Amérique Nord; Europe de l ouest; Japon ; Australie) - Grave : Mortalité élevée Chiffres alarmants. 1 million de Nx cas / an 500 000 Dc / an 50 % de survie à 5ans Le cancer colo-rectal

Plus en détail

Coloscopie virtuelle: comment débuter?

Coloscopie virtuelle: comment débuter? Coloscopie virtuelle: comment débuter? N. Siauve, L Fournier, C Grataloup, A Hernigou CA Cuénod, G Frija Hôpital Européen G. Pompidou Paris, France Il est temps de s intéresser à la coloscopie virtuelle.

Plus en détail

dépistage du cancer colorectal

dépistage du cancer colorectal Mise à jour sur le dépistage du cancer colorectal S. Groulx, MD, FCMF - G.Baron, MD, MSc,FRCPC Joanne Émond, MD - Claude Tremblay, MSc, PhD et Marie-Sylvie Bisizi, MD, MPH Mars 2002 Objectifs À l issue

Plus en détail

AVENANT N 10 À LA CONVENTION NATIONALE ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES MÉDECINS LIBÉRAUX ET L ASSURANCE MALADIE SIGNEE LE 26 JUILLET 2011

AVENANT N 10 À LA CONVENTION NATIONALE ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES MÉDECINS LIBÉRAUX ET L ASSURANCE MALADIE SIGNEE LE 26 JUILLET 2011 AVENANT N 10 À LA CONVENTION NATIONALE ORGANISANT LES RAPPORTS ENTRE LES MÉDECINS LIBÉRAUX ET L ASSURANCE MALADIE SIGNEE LE 26 JUILLET 2011 Vu le code de la sécurité sociale, et notamment les articles

Plus en détail

MARS BLEU, MOIS DE PROMOTION DU DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

MARS BLEU, MOIS DE PROMOTION DU DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL MARS BLEU, MOIS DE PROMOTION DU DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL 1 Conférence de presse Mars Bleu 26 février 2016 Un geste simple peut vous sauver la vie 2015 marque une véritable avancée dans le dépistage

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE Dr M. Suissa* Dr D. Buthiau* Dr B.Noblinski * *Institut de Radiologie de Paris 75008 Paris OBJECTIFS Rapporter notre expérience

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Faculté de Médecine de Constantine Département de Pharmacie EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES Dr LAKEHAL Abdelhak Maître

Plus en détail

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009 Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP par le Dr Jean-Louis DUJARDIN FMC La Châtre Mardi 06 octobre 2009 Programme de dépistage du Cancer Colo Rectal (CCR) CREDEP La Châtre

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 DEFINITION - Epidémiologie : Étude de la distribution des maladies chez l'homme et étude des variations de cette distribution en fonction de différents

Plus en détail

PLUs d excuses, faites le test!

PLUs d excuses, faites le test! Je n ai pas le temps. Ce n est pas pour moi. Cela fait mal? J ai peur. Vous avez entre 55 et 74 ans? Vous recevrez un test de dépistage à la maison en 2016 ou en 2017 PLUs d excuses, faites le test! Le

Plus en détail

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE 2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE RESULTATS DE L ENQUÊTE 2008 Données Public / Privé Réalisée par le Conseil d Administration de la SFED : Dr JM.CANARD - Dr C. BOUSTIERE - Professeur R. LAUGIER -, et les

Plus en détail

Enquête auprès des médecins. généralistes des Pyrénées-Orientales

Enquête auprès des médecins. généralistes des Pyrénées-Orientales Etat des lieux du dépistage du cancer colorectal en France Enquête auprès des médecins généralistes des Pyrénées-Orientales Thèse pour le doctorat en médecine Présentée par Solène Goulaouic 12 Décembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lundi 13 octobre 2008, 15 heures. Mairie de Saint-Palais (64)

DOSSIER DE PRESSE. Lundi 13 octobre 2008, 15 heures. Mairie de Saint-Palais (64) DOSSIER DE PRESSE du dépistage organisé du cancer colorectal dans les Pyrénées-Atlantiques Lundi 13 octobre 2008, 15 heures. Mairie de Saint-Palais (64) Contacts presse : Soizick ABAUTRET Cpam de Bayonne

Plus en détail

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage PREVENTION Le côlon est la partie du tube digestif qui est comprise entre l anus et la dernière anse de l intestin grêle (appelé aussi iléon). Dans le langage courant, on désigne le côlon sous le terme

Plus en détail

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 Données épidémiologiques Dans le monde : Incidence : 945 000 nouveaux cas/an Décès par CCR : 490 000/an En Europe: Incidence : 360 000 Décès par CCR : 200

Plus en détail

Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal. Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani

Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal. Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani Classement d une stratégie nouvelle par rapport à la stratégie de référence (Rappel)

Plus en détail

Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal Depuis 2008, le mois de mars est dédié à la mobilisation contre le cancer colorectal. Afin de sensibiliser la population cible à l importance du

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR J.M CANARD Clinique du Trocadéro, Paris. Merci à JC Letard, V Vaillant,M Palazzo Coût global du cancer en France prise en charge hospitalière : 7,1 Milliards

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES Dr. Lakehal I. INTRODUCTION : la transition épidémiologique est une réalité dans beaucoup de régions dans le monde (particulièrement pays en développement).

Plus en détail

De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers

De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers Sandrine FAIVRE/Stéphane CULINE Service d Oncologie Médicale Hôpitaux Bichat-Beaujon, Saint-Louis Université Paris 7 1 Epidémiologie

Plus en détail

Le dépistage organisé du cancer du sein par mammographie est-il encore d actualité? Catherine Hill Epidémiologiste. Institut Gustave Roussy

Le dépistage organisé du cancer du sein par mammographie est-il encore d actualité? Catherine Hill Epidémiologiste. Institut Gustave Roussy Le dépistage organisé du cancer du sein par mammographie est-il encore d actualité? Catherine Hill Epidémiologiste Institut Gustave Roussy Des idées fausses 1. «Il est toujours mieux de détecter les cancers

Plus en détail

Le dépistage. Le dépistage : une démarche préventive capitale. Dépistage organisé ou individuel? Le dépistage organisé

Le dépistage. Le dépistage : une démarche préventive capitale. Dépistage organisé ou individuel? Le dépistage organisé Accueil > Assurance Maladie /> Prenez soin de votre santé /> Le dépistage / www.cprpsncf.fr Le dépistage Le dépistage : une démarche préventive capitale Le dépistage du cancer du sein Le dépistage du cancer

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal

Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal Dr. Jean-Marc Canard Clinique du Trocadéro, Paris Remerciements à J.C.

Plus en détail

Incidence et mortalité en France à 3000 cas nouveau estimé en décès 2 ème cancer de la femme de 15 à 44 ans

Incidence et mortalité en France à 3000 cas nouveau estimé en décès 2 ème cancer de la femme de 15 à 44 ans BETHESDA 2014 Incidence et mortalité en France 2800 à 3000 cas nouveau estimé en 2005 1000 décès 2 ème cancer de la femme de 15 à 44 ans Incidence et mortalité en France Evolution de l incidence Incidence

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

Débiteur de la rémunération (art. 42 LAMal)

Débiteur de la rémunération (art. 42 LAMal) Convention tarifaire sur la prise en charge LAMal des examens de dépistage du cancer colorectal entre la Fondation vaudoise de dépistage du cancer et les assureurs cités, valable dés le 1 er mars 2015.

Plus en détail

EPIDÉMIOLOGIE DU CANCER

EPIDÉMIOLOGIE DU CANCER EPIDÉMIOLOGIE DU CANCER FORMATION INFIRMIÈRE EN ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE BESANCON, LE 26/01/2012 MOUILLET GUILLAUME, ONCOLOGIE MÉDICALE Définition : ÉPIDÉMIOLOGIE Discipline qui a pour but l étude de la distribution

Plus en détail

FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE EXAMEN DE LCA UE 12 2 ème Session DFASM1. Partie 1 10 QCM à choix multiples

FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE EXAMEN DE LCA UE 12 2 ème Session DFASM1. Partie 1 10 QCM à choix multiples FACULTES DE MEDECINE DE TOULOUSE EXAMEN DE LCA UE 12 2 ème Session DFASM1 Partie 1 10 QCM à choix multiples QCM1 : Parmi les propositions suivantes concernant cet article, indiquez la (ou les) réponse(s)

Plus en détail

LE CANCER DU COLON et du RECTUM

LE CANCER DU COLON et du RECTUM LE CANCER DU COLON et du RECTUM Quelle fréquence et gravité en France? Comment le dépister? Comment le prévenir? Qui est à risque? Service de Gastro Entérologie Nutrition Hôpital Rangueil CHU de Toulouse

Plus en détail

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Definition : prédisposition au cancer colorectal, Endomètre, ovaire, voies urinaires, estomac, grêle, dermatologique, biliaire, SNC Mutation

Plus en détail

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon Cancer et polypes colo-rectaux 3ème cancer le plus fréquent en France, 37

Plus en détail

Introduction à la santé publique

Introduction à la santé publique Introduction à la santé publique Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique Santé publique : définition - OMS 1952 «La science et l art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d améliorer

Plus en détail

Mars Bleu. Dossier de presse. Contacts presse. Stéphane MICHEL

Mars Bleu. Dossier de presse. Contacts presse. Stéphane MICHEL Mars Bleu 2017 Dossier de presse Contacts presse Stéphane MICHEL 0696 03 98 88 s.michel@amrec.mq Natacha JOSEPH-MONROSE 0696 03 84 65 n.joseph-monrose@amrec.mq Contexte et enjeux En France, le mois de

Plus en détail

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE 2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE RESULTATS DE L ENQUÊTE 2008 Données Public / Privé Réalisée par le Conseil d Administration de la SFED : Dr J.M. CANARD - Dr C. BOUSTIERE - Pr R. LAUGIER -, et les membres

Plus en détail

LE CANCER COLORECTAL

LE CANCER COLORECTAL LE CANCER COLORECTAL Définition Le cancer colorectal est une maladie des cellules qui tapissent l'intérieur du côlon ou du rectum. Il se développe à partir d une cellule initialement normale qui se transforme

Plus en détail

Sous-indicateur n : Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein chez les femmes âgées de 50 à 74 ans

Sous-indicateur n : Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein chez les femmes âgées de 50 à 74 ans 93 Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer Sous-indicateur n 2-3-1 : Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein chez les femmes âgées de 50 à 74 ans Finalité : environ

Plus en détail

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Spécificité de la chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Chirurgie colorectale du sujet âgé Faut-il opérer? Espérance de vie Risque de la chirurgie Balance bénéfice risque Quel type de chirurgie réaliser?

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique

Dépistage du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique Dépistage du cancer colorectal Adoption d un test immunologique Dépistage organisé du cancer colorectal : passage au test immunologique I. Eléments de contexte, enjeux et grandes étapes du passage au test

Plus en détail

Design'du'PDOCCR' 1. Préambule

Design'du'PDOCCR' 1. Préambule Luxembourg, le 6 mai 2016 Programme de Dépistage Organisé du Cancer Colo Rectal (PDOCCR) Critères d agrément des médecins pour la réalisation des coloscopies Version finale 20160506 1. Préambule Le Ministère

Plus en détail

PREVENTION ET DEPISTAGE DES CANCERS EN MEDECINE GENERALE

PREVENTION ET DEPISTAGE DES CANCERS EN MEDECINE GENERALE PREVENTION ET DEPISTAGE DES CANCERS EN MEDECINE GENERALE Dr GARDON G. Melle PIANO V. 31/10/2010 1 Plan de la séance - Objectifs de la séance - Introduction magistrale - 1er cas clinique selon ECN - Corrigé

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle

Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle D. Heresbach et J.-F. Bretagne Introduction En France, le dépistage du cancer colorectal est basé sur les recommandations

Plus en détail

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Cancers des VADS Répartition : Cavité buccale 30% Oropharynx 20% Larynx

Plus en détail

Effectifs sur la période Total Dépistage initial Dépistages Subséquents Age Tous sexes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes

Effectifs sur la période Total Dépistage initial Dépistages Subséquents Age Tous sexes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes A01- Nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage (quel qu'en soit le résultat) 50-54 ans 1 482 667 815 545 656 122 159 55-59 ans 1 346 574 772 380 472 194 300 60-64 ans 1 533 687 846 383 464

Plus en détail

Valeur informationnelle d un signe : Sensibilité, spécificité, valeurs prédictives

Valeur informationnelle d un signe : Sensibilité, spécificité, valeurs prédictives I. Introduction Valeur informationnelle d un signe : A. La démarche diagnostique La démarche pour aboutir à un diagnostic est la suivante : Le médecin accueille dans son cabinet un patient qui se plaint

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION 2010

DOSSIER DE PRESENTATION 2010 DOSSIER DE PRESENTATION 2010 Dépistage organisé des cancers en Isère Sein - Col utérin - Colon rectum G:\AJoS\MEDIAS\DOSSIERS PRESSE\dossier1 presse Last 2010.doc 1 La mission de santé publique de l ODLC

Plus en détail

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP )

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) 12/09/2007 Résumé Patients atteints de Polypose Adénomateuse Familiale (FAP) classique 1. Suivi endoscopique après

Plus en détail