Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC»"

Transcription

1 Programme de la certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. 1 / 5

2 BLOC 1 - PRÉVOYANCE RETRAITE ASSURANCE-VIE (100 QCM) 1. LES FONDAMENTAUX DE LA PROTECTION (18 questions) 1.1. Les principes et mécanismes Mutualisation Répartition et capitalisation Régimes obligatoires et facultatifs Approche collective (Champ d application et obligations du Code du travail, conventions collectives, accords de branches et d entreprise - Loi Evin - Loi du 8 août 1994) Approche individuelle (principes généraux) 1.2. Les aléas : conséquences et prise en charge Chômage Maladie/ accident Décès Dépendance 1.3. Les statuts sociaux Salariés du secteur privé Salariés du secteur public TNS (dont Auto-entrepreneurs et EIRL) Mandataires sociaux 2. LES RÉGIMES OBLIGATOIRES (BASE + COMPLÉMENTAIRES) (12 questions) PAR STATUT Salariés du secteur public Salariés Secteur privé TNS MONDE AGRICOLE Multi-carrières / Poly-activités 3. L ENTREPRISE ET SON DIRIGEANT : TPE-PME-PMI (12 questions) Les différentes formes sociétales Les statuts juridiques des dirigeants d entreprise et leurs statuts fiscaux et sociaux 4. LES SOLUTIONS FACULTATIVES (12 questions) 4.1. Solutions facultatives prévoyance / santé Assurances collectives à adhésion obligatoire Assurances collectives à adhésion facultative (Madelin) Assurances individuelles (Temporaires Décès / indemnités journalières) IDRL / Homme-Clé / Dépendance IFC 2 / 5

3 4.2. Solutions facultatives retraite Assurances collectives à adhésion obligatoire (Régimes à cotisations définies, Régimes à prestations définies) Assurances collectives à adhésion facultative (PERP / MADELIN) Assurances vie 5. L ÉPARGNE SALARIALE : principes (12 questions) Participation Intéressement PEE/PEI PERCO/PERCOI CET Actionnariat salarié 6. L ASSURANCE-VIE / LES CONTRATS DE CAPITALISATION : principes (34 questions) 6.1. Fondamentaux et principes généraux (10 questions) Approche juridique Les différents types de contrats, y compris la Tontine Les parties au contrat (intervenants) Les droits et obligations des différents acteurs au contrat Approche économique Nature du contrat Nature de la créance et réponse aux objectifs Epargne Transmission Gestion Actif/Passif Gestion des différents types de contrats Gestion des différents types de supports Gestion des contrats Décès Frais 6.2. Souscription Vie Dénouement du contrat d assurance vie (10 questions) Souscription Les différents acteurs des contrats Formalisme Renonciation Capacité juridique à contracter Désignation clause bénéficiaire Clause démembrement Co-adhésion Démembrement Cotisations Vie du contrat Rachat Arbitrage Avance Evènements en cours de contrat Acceptation Bénéficiaire/Divorce/Décès du conjoint non souscripteur Dénouement Formalités et types de prestations Traitement civil Primes manifestement exagérées Récompense à la communauté Traitement de la clause démembrée 3 / 5

4 6.3. Traitement fiscal et social de l assurance vie (10 questions) A la souscription Cotisations-Epargne Handicap Durant la vie du contrat Cotisations Rachats Au dénouement En cas de vie au terme En cas de décès 6.4. Spécificités du contrat de capitalisation : principes (2 questions) Fiscalité ISF Transmission Souscription (SCI) 6.5. Commercialisation des contrats d assurance vie (2 questions) Obligations d information Devoir de Conseil BLOC 2 : Étude de cas 1. Epreuve écrite SYNTHÈSE - DIAGNOSTIC DE LA PROTECTION SOCIALE Objectif : deux axes individuel collectif INDIVIDUEL : L'objectif de cette épreuve est de vérifier, à partir d'une étude de cas client des cibles suivantes, cadre, chef d entreprise, TNS ou libéral : la maitrise de l environnement du patrimoine social du particulier les capacités d'analyse la capacité de proposer des solutions hiérarchisées et cohérentes à court, moyen et long terme aux problématiques sociales découvertes la capacité à expliquer les avantages et inconvénients pour le client des solutions préconisées COLLECTIF : L'objectif de cette épreuve est de vérifier, à partir d'une étude de cas d entreprises des cibles PME-PMI-TPE-TPI-LIBERALES la maitrise de l environnement de la protection sociale du particulier la maitrise de la fiscalité de la protection sociale collective les capacités d'analyse la capacité de proposer des solutions hiérarchisées et cohérentes à court, moyen et long termes aux problématiques sociales découvertes la capacité à expliquer les avantages et inconvénients pour les chefs d entreprise des solutions préconisées des futurs " Certifié CGPC en Protection sociale». 4 / 5

5 2. Epreuve orale L objectif de cette épreuve, partie intégrante de l UV2, est de vérifier le comportement du candidat et la méthodologie qu il met en œuvre pour répondre à une question d ordre général, susceptible de lui être posée par tout client ou prospect. Il ne s agit pas d un test de vérification des connaissances, mais d une appréciation de l aptitude à appréhender globalement une problématique du patrimoine social et à exposer les solutions alternatives pouvant être apportées. 5 / 5

Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC»

Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Programme de la Certification «Conseil en Protection Sociale Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. Cette certification a pour objectif

Plus en détail

Programme de la certification «Conseil Financier Certifié CGPC»

Programme de la certification «Conseil Financier Certifié CGPC» Programme de la certification «Conseil Financier Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. Cette certification a pour objectif d être une

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC

REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC REFERENTIEL DE CERTIFICATION EUROPEAN FINANCIAL ADVISER COMPLEMENTAIRE DE LA CERTIFICATION CGPC 1. LA CAPACITÉ Unité 1 - ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DU PATRIMOINE 1.1. La capacité juridique, attribut juridique

Plus en détail

Parcours Certifiant Conseil en Stratégie Patrimoniale Cycle 1 - Droit Patrimonial Ingénierie juridique du patrimoine du Dirigeant d Entreprise

Parcours Certifiant Conseil en Stratégie Patrimoniale Cycle 1 - Droit Patrimonial Ingénierie juridique du patrimoine du Dirigeant d Entreprise Cycle 1 - Droit Patrimonial Ingénierie juridique du patrimoine du Dirigeant d Entreprise PEDAGOGIQUE Apprécier la portée des choix juridiques opérés sur les biens du ménage et le patrimoine familial et

Plus en détail

APS. Année 2013. Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE

APS. Année 2013. Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE APS Année 2013 Audit en protection sociale Jean-Claude GOUJON Pascal SOULAINE 1 CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Comptable est primordial car il est souvent le seul interlocuteur du Chef

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux La recherche d une rentabilité maximum considérée comme facteur exclusif de satisfaction Gestion du patrimoine : comment optimiser la gestion

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

PROGRAMME MINIMAL DE FORMATION NIVEAU I

PROGRAMME MINIMAL DE FORMATION NIVEAU I PROGRAMME MINIMAL DE FORMATION NIVEAU I En application de l article R 512-9-1 du code des assurances, le candidat stagiaire devra avoir suivi, durant la période de 150H, une formation lui permettant d

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT 1 La protection sociale du dirigeant 1 - Qu est-ce que la Protection Sociale? 2 - Le Statut social des dirigeants - Salarié - Non Salarié (TNS) 3 Les garanties des régimes

Plus en détail

Conseil en Stratégie et Optimisation du Patrimoine

Conseil en Stratégie et Optimisation du Patrimoine Conseil en Stratégie et Optimisation du Patrimoine LES FORCES D UN CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT Disponibilité permanente et réactivité Une approche «sur mesure» L objectivité et la qualité des conseils

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Le Statut du Consultant

Le Statut du Consultant Le Statut du Consultant CENTRALE CONSULTANTS Mardi 20 Octobre 2009 Sylvie OUANICHE et Jacques BALMAÑA AG2R LA MONDIALE Maître Pierre SAUREL Thémistocle Avocats AG2R LA MONDIALE Né de l union d un groupe

Plus en détail

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE, ASSURANCE VIE, PRÉVOYANCE ET PROTECTION SOCIALE

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE, ASSURANCE VIE, PRÉVOYANCE ET PROTECTION SOCIALE Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE, ASSURANCE VIE, PRÉVOYANCE ET PROTECTION SOCIALE 3 FORMULES 20 15 à 20 heures de formation elearning pour découvrir et maîtriser

Plus en détail

Audit de Protection Sociale

Audit de Protection Sociale Audit de Protection Sociale Réunion Créateurs Réunion cabinet Réunion CCI Grenoble Présentation du groupe Présentation du groupe SGAM (crée en 2008) 1 er groupe de protection sociale en France Une offre

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour Mise en place de solutions individuelles et collectivespour un TNS dans une TPE/PME Le paysage des solutions de retraite Produits individuels PERP Sortie en capital MADELIN Sortie en rente PEE PERCO Produits

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 1 Assurances Collectives Mes clients et leurs besoins Les particuliers & les professionnels PREVOYANCE Décès Arrêt de

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial professionnel que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement

assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement LA SOLUTION POUR ÉPARGNER SIMPLEMENT Vous souhaitez vous construire progressivement un patrimoine, transmettre votre

Plus en détail

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Les forces d un cabinet de conseil indépendant La disponibilité permanente et la réactivité L approche «sur mesure» L objectivité et la qualité des conseils

Plus en détail

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale?

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? DII 27 novembre 2003 Laure DELAHOUSSE, Dir. Epargne salariale

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Les intervenants Izabela Sula Gonzalez Consultante Paye et RH - Bureau Social

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

SOMMAIRE I MAJ.06-2014 A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE LA PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE

SOMMAIRE I MAJ.06-2014 A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE LA PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE I MAJ.06-2014 SOMMAIRE A - BASES DE LA PRÉVOYANCE HISTORIQUE ET DÉFINITION DE LA PRÉVOYANCE n Historique n Quelques définitions actuelles A10 A10 A11 COUVERTURE SÉCURITÉ SOCIALE n Plans de financement

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial privé que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010

La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes. Comité social 23 septembre 2010 La prévoyance des salariés :comment gérer les contraintes Comité social 23 septembre 2010 INTRODUCTION 2 Les 4 piliers d AG2R LA MONDIALE Retraite Prévoyance Assurance Prévoyance complémentaire Santé collective

Plus en détail

Programme de la certification «Conseil en Investissement Immobilier Certifié CGPC»

Programme de la certification «Conseil en Investissement Immobilier Certifié CGPC» Programme de la certification «Conseil en Investissement Immobilier Certifié CGPC» Le programme de cette épreuve est un sous-ensemble de l examen de certification CGPC/CFP. 1 / 6 BLOC 1 A-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Contrats «Loi Madelin» article 154 bis du CGI

Contrats «Loi Madelin» article 154 bis du CGI LA RETRAITE suite Contrats «Loi Madelin» article 154 bis du CGI Objectif Plafonds Ces contrats d assurance de groupe permettent aux indépendants non agricoles et leur conjoint collaborateur de se constituer

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

3 ème SAISON CLUB TRIGONE 8 OCTOBRE 2007. GERER SON PATRIMOINE PRIVE ET PROFESSIONNEL: Les bonnes questions à se poser

3 ème SAISON CLUB TRIGONE 8 OCTOBRE 2007. GERER SON PATRIMOINE PRIVE ET PROFESSIONNEL: Les bonnes questions à se poser CLUB TRIGONE 8 OCTOBRE 2007 3 ème SAISON GERER SON PATRIMOINE PRIVE ET PROFESSIONNEL: Les bonnes questions à se poser Introduction présentée par : Olivier CAMBRAY, Expert-comptable associé Trigone Conseil

Plus en détail

PAC. Toutes les compétences Factorielles au service de l expertise sociale PRODUITS ACCOMPAGNEMENTS CLUB PERFORMANCE

PAC. Toutes les compétences Factorielles au service de l expertise sociale PRODUITS ACCOMPAGNEMENTS CLUB PERFORMANCE PAC Toutes les compétences Factorielles au service de l expertise sociale PRODUITS ACCOMPAGNEMENTS PERFORMANCE PRODUITS STRATEGIE RETRAITE STRATEGIE DE REMUNERATION DU DIRIGEANT Logiciels u Etablir un

Plus en détail

Gestion du patrimoine privé et professionnel :

Gestion du patrimoine privé et professionnel : FORMATION PROPOSEE A NANTES Gestion du patrimoine privé et professionnel : Des produits à la stratégie Comment combiner les produits d épargne - assurance-vie, PEA, PERP, Madelin, Art.83, Art. 39, PEE,

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

Le démembrement à la souscription. Direction Commerciale Courtage & C.G.P.I.

Le démembrement à la souscription. Direction Commerciale Courtage & C.G.P.I. Le démembrement à la souscription Direction Commerciale Courtage & C.G.P.I. Sommaire Introduction Définition du démembrement Formalisme d un contrat de capitalisation «démembré à l entrée» et le devoir

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Christian RIEUTORT Didier TEXIER Conseils en Protection Sociale et Financière des Dirigeants 5-7, ave des Frères Lumière 93370 Montfermeil Protection sociale du Dirigeant

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

Bilan Protection Sociale et Rémunération

Bilan Protection Sociale et Rémunération Bilan Protection Sociale et Rémunération A l attention de : Monsieur GM CIPAV 60 Date : 13 novembre 2006 Votre conseil : GM CIPAV 60 Interlocuteur : Monsieur GM CIPAV 60 CONFIDENTIEL Objectif du bilan

Plus en détail

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir 7 Juillet 2015 - CEEI Provence 1 Pierrick DUPERRON Agent Général d assurance exclusif AXA Prévoyance et Patrimoine 1 Le sommaire 1 Présentation

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

SUGGESTIONS THEMATIQUES ATELIER SOLUTION ET KIOSQUE MISSION POUR LES ANIMATIONS

SUGGESTIONS THEMATIQUES ATELIER SOLUTION ET KIOSQUE MISSION POUR LES ANIMATIONS SUGGESTIONS THEMATIQUES POUR LES ANIMATIONS ATELIER SOLUTION ET KIOSQUE MISSION 65 E CONGRES DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES STRASBOURG 14 AU 17 OCTOBRE 2010 Il sera apporté attention dans le choix et

Plus en détail

CABINET GM ASSURANCES

CABINET GM ASSURANCES CABINET GM ASSURANCES Mieux vous accompagner dans vos projets Assurer votre santé et votre prévoyance et celle de vos salariés! Constituer votre retraite et celle de vos salariés! Valoriser votre patrimoine

Plus en détail

BDES GRILLE DE LECTURE

BDES GRILLE DE LECTURE BDES GRILLE DE LECTURE Réunion de négociation du 30 juin 2014 (cette grille figurerait en annexe de l accord) PRÉSENTATION DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE Entreprises de 300 salariés et plus prévues dans

Plus en détail

Les épreuves professionnelles du BTS Communication

Les épreuves professionnelles du BTS Communication Les épreuves professionnelles du BTS Communication EPREUVE E4 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E6 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E5 COEFFICIENT 4 Ecrit EPREUVES

Plus en détail

A. Les connaissances en Assurances Collectives

A. Les connaissances en Assurances Collectives Choix 1 : LES STAGES DE FORMATION NIVEAU 1 : INITIATION A. Les connaissances en Assurances Collectives Les Bases : Retraites obligatoires des salariés : sécurité sociale et retraites complémentaires (ARRCO

Plus en détail

Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur

Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur Moyens d actions des créanciers contre le contrat d assurance vie souscrit par le débiteur Article juridique publié le 06/01/2013, vu 5101 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Moyens d actions des créanciers

Plus en détail

CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE. 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers

CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE. 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers Notre offre Depuis de nombreuses années, nos formateurs développent des solutions parfaitement adaptées à nos clients

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Génération. Assurance Allianz. Anticipez et préparez votre succession. Optimisez la transmission de votre patrimoine. www.allianz.

Génération. Assurance Allianz. Anticipez et préparez votre succession. Optimisez la transmission de votre patrimoine. www.allianz. Gaipare Vie Génération Optimisez la transmission de votre patrimoine. www.allianz.fr Assurance Allianz Anticipez et préparez votre succession. Pourquoi anticiper et préparer votre succession? Parce que

Plus en détail

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé

Epargne, Retraite, Prévoyance et Santé L offre FOBA Des outils d aide à la vente Budget Retraite Augmenter la vente des différentes solutions retraite ANI Générer des rendez-vous qualifiés et réduire le délai de décision pour la souscription

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie

Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie Recommandation sur les conventions concernant la distribution des contrats d assurance vie 2014-R-01 du 3 juillet 2014 1. Contexte L analyse des pratiques et des conventions observées sur le marché de

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine.

L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine. L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine. 1 2 Principe : Les héritiers appelés héritiers réservataires, ne peuvent pas être exclus de votre succession : il s agit

Plus en détail

Club Protection Sociale : La portabilité des droits issue de l ANI du 11/01/2008

Club Protection Sociale : La portabilité des droits issue de l ANI du 11/01/2008 Club Protection Sociale : La portabilité des droits issue de l ANI du 11/01/2008 M. Yves TRUPIN Associé WINTER & Associés 2 juillet 2009 1/19 Club Protection Sociale SOMMAIRE Portabilité des droits Santé

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS?

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? Club des Repreneurs NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? CREATEURS D ENTREPRISE Intervenant : Alain Maurey Quelles assurances? PREAMBULE

Plus en détail

Pratique des techniques bancaires

Pratique des techniques bancaires Aurélien GIRAUD Pratique des techniques bancaires Banque et fiscalité du particulier Édition 2012, 2012 ISBN : 978-2-212-55293-5 Sommaire PARTIE I L ÉPARGNE BANCAIRE CLASSIQUE Chapitre 1. Les livrets bancaires...

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie 2013-R-01 du 8 janvier 2013 1 Contexte Pour la commercialisation

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE. Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN TOUT SAVOIR SUR LES NOUVELLES REGLES DE PORTABILITE Présenté par Sylvia CHABAL-ROMAIN Introduction L accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 (ANI) a en matière de protection sociale créé

Plus en détail

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE Maurice Blondel CONSTITUER VALORISER TRANSMETTRE VOTRE PATRIMOINE Notre objectif Vous apporter un conseil sur

Plus en détail

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs PROTÉGER VOTRE ACTIVITÉ ET VOTRE FAMILLE

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs PROTÉGER VOTRE ACTIVITÉ ET VOTRE FAMILLE Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs PROTÉGER VOTRE ACTIVITÉ ET VOTRE FAMILLE VOUS AVEZ DES BESOINS PROS NOUS AVONS DES SOLUTIONS PROS Un accident, un sinistre

Plus en détail

& Patrimoine. Certus Finances

& Patrimoine. Certus Finances 01 - Doc 8 pages:mise en page 1 01/09/10 14:04 Page8 Conseil en gestion et stratégie patrimoniale Conseil en investissements financiers Ingénierie patrimoniale du chef d entreprise Certus Finances & Patrimoine

Plus en détail

Comment réussir la création. Aspects fiscaux. François-Xavier RUAU Expert-Comptable

Comment réussir la création. Aspects fiscaux. François-Xavier RUAU Expert-Comptable Comment réussir la création de son entreprise? Aspects fiscaux François-Xavier RUAU Expert-Comptable 1 Le choix de la forme juridique Il doit tenir compte notamment des critères suivants : Éléments financiers

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE CONSEILLER GESTION DE PATRIMOINE

Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE CONSEILLER GESTION DE PATRIMOINE Devenez expert DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE CONSEILLER GESTION DE PATRIMOINE 3 FORMULES 20 15 à 20 heures de formation elearning pour découvrir et maîtriser tous les aspects théoriques d une nouvelle

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012 Que faire? Conseils et Précautions Optimisations patrimoniales et fiscales Jeudi 1 er Novembre 2012 Plan I. Réduire la base imposable II. Réduire l impôt III. Conclusion : Conseils et précautions L épargne

Plus en détail

Un mécanisme exclusif et avantageux

Un mécanisme exclusif et avantageux Un mécanisme exclusif et avantageux Pendant les 8 premières années Pendant les huit premières années de votre contrat, la participation aux bénéfices est constituée : au titre du support en euros : des

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Octavie. Contrat d assurance vie

Octavie. Contrat d assurance vie Octavie Contrat d assurance vie Octavie, est un contrat d assurance vie multisupport et multigestionnaire qui vous permet de bénéficier d un mécanisme de participation aux bénéfices différée. Pendant les

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial social que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

assurance-vie creditfoncier.fr EXECUTIVE ÉVOLUTION Un contrat sur mesure pour valoriser votre capital

assurance-vie creditfoncier.fr EXECUTIVE ÉVOLUTION Un contrat sur mesure pour valoriser votre capital assurance-vie creditfoncier.fr EXECUTIVE ÉVOLUTION Un contrat sur mesure pour valoriser votre capital La solution pour optimiser votre épargne Vous souhaitez faire fructifier votre capital, préparer votre

Plus en détail

artemia avocats Protection sociale et patrimoniale du Repreneur Groupe Colbert Paris Lyon Rennes Marseille Aix-en-Provence

artemia avocats Protection sociale et patrimoniale du Repreneur Groupe Colbert Paris Lyon Rennes Marseille Aix-en-Provence Protection sociale et patrimoniale du Repreneur Groupe Colbert Paris Lyon Rennes Marseille Aix-en-Provence Les questions préliminaires 1. Se poser les bonnes questions : de nombreux aspects doivent être

Plus en détail

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé FOCUS RETRAITE 2011 2 Versements Prestations au terme Art. 83 Madelin Epargne Salariale Primes déductibles fiscalement. Exonération de charges sociales Primes déductibles fiscalement. Aucune exonération

Plus en détail

Conseiller financier

Conseiller financier Conseiller financier Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles 1, publié au journal officiel de la République Française le 21 juillet 2009, Niveau II, Niveau BAC+3, 180

Plus en détail

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 MODULES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES CONTENU PEDAGOGIQUE METHODES PEDAGOGIQUES MODALITES D EVALUATION Journée d intégration (7 heures) Journée d intégration

Plus en détail

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE UN VRAI REGIME DE CADRES APPLIQUE AUX NON SALARIES! 1- SECURISATION ET FIDELISATION DE VOS CLIENTS RODUIT Un partenariat qui protège vos clients Vous conservez si vous le souhaitez votre courtier. Pas

Plus en détail

Allianz Vie Génération

Allianz Vie Génération Allianz Vie Génération Optimisez la transmission de votre patrimoine. www.allianz.fr Anticipez et préparez votre succession Pourquoi anticiper et préparer votre succession? Parce que la planification successorale

Plus en détail

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu Contenu 1. Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale........................................ 1 1.1.1. Le nouveau barème.................................... 1 1.1.2. Quelques remarques....................................

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles)

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles) France Bénévolat a mis au point deux documents type qui peuvent servir de base à la clarification des règles du jeu entre bénévoles et associations et permettre ainsi le développement de bonnes pratiques.

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 003 Le chèque-emplloii associiatiif AVANT PROPOS Le chèque-emploi associatif est un dispositif permettant aux associations d accomplir

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail