Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique"

Transcription

1 Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Sondage auprès de la population résidente du Luxembourg du 21 au 27 novembre conférence de presse du 5 décembre 2013 Enquête auprès de la population résidente âgée de plus de 15 ans novembre 2013

2 Contents 1 Informations techniques concernant le sondage 2 Le fait religieux 06 3 L enseignement religieux 15 L enseignement religieux : enfants scolarisés Enquête auprès de la population résidente âgée de plus de 15 ans novembre

3 1 Informations techniques concernant l étude

4 Rappel de la méthodologie : une phase quantitative Échantillon 1078 individus âgés de plus de 15 ans, représentatifs de la population du Luxembourg Mode de recueil Une part des interviews a été réalisée en online via le MyPanel de TNS ILRES Une part des interviews a été réalisée par téléphone Dates de terrain Du 21 novembre au 27 novembre 2013 Représentativité assurée par un redressement sur: le sexe l âge la nationalité la région d habitation l activité professionnelle

5 Composition de l échantillon Pondéré Non pondéré absolu % absolu % TOTAL % % SEXE Homme 53 50% 95 6% Femme 5 50% 583 5% REGION D'HABITATION Centre % % Sud 0 38% % Nord % % Est % % AGE 15-2 ans % % -3 ans % 155 1% 35- ans % % 5-5 ans % % 55-6 ans 1 13% % 65 ans et plus % % NATIONALITE Luxembourgeoise % % Portugais % % Autre % 285 2% 5

6 2 Le fait religieux Enquête auprès de la population résidente âgée de plus de 15 ans novembre 2013

7 Le regard sur les religions Base: Tous (1078) En % Notoriété appuyée Connaissance plus précise Le christianisme L'islam Le bouddhisme L'hindouisme Le judaïsme Aucune R2. a. Quelles religions connaissez-vous dans la liste ci-dessous, même si ce n'est que de nom? R2. b. Et parmi celles-ci, combien affirmeriez-vous connaître plus précisément? 7

8 Importance de l inscription de la liberté de religion - Reliounsfräiheet - dans la Constitution Base: ensemble de la population (n=1078) En % % Total «Important» % Total «Pas important» 0 Très important Important Plutôt important Plutôt pas important Pas important du tout Ne sais pas R3. Selon vous, est-il important que la liberté de religion soit inscrite dans la Constitution au même titre que la liberté d'opinion et de conscience? 8

9 Proximité avec une communauté de foi % Des personnes se disent liées à une communauté de foi / communauté religieuse Base: Tous (1078) ensemble des églises chrétiennes en % 1 total liés à une cté de foi Eglise catholique Pas croyant mais sans position précise Athée par âge: 15-2 ans: 33% -3 ans: 38% 35- ans: 9% 5-5 ans: 2% 55-6 ans: 9% 65ans +: 55% Agnostique Eglise Protestante 2 8 homme: 5% femme: % Témoins de Jéhovah Autre communauté 1 2 luxembourgeois: 5% portugais: 52% autres natio.: 39% Non réponse 5 R. a. Vous sentez-vous lié à une communauté de foi / communauté religieuse, dans quelque mesure que ce soit? R. b. à quelle communauté de foi vous sentez-vous relié? R. c. Vous définiriez-vous comme... 9

10 Fréquence de participation à un office religieux ou une célébration religieuse 100 Base: Tous (1078) Pratique mensuelle: Toutes les semaines (9%) Pratiquants 17 1 à 2 fois par an, pour les grandes fêtes 50 Uniquement pour les célébrations religieuses non réponse 50 Environ toutes les 2 semaines (3%) 1 à 2 fois par mois (6%) Pratique mensuelle Pratique irrégulière 1 à 2 fois par an, pour les grandes fêtes 17 Uniquement pour les célébrations religieuses non réponse Pratique irrégulière: 1 à 2 fois par trimestre (7%) 1 à 2 fois par semestre (5%) R5. À quelle fréquence vous rendez-vous à un office religieux ou participez-vous habituellement à une célébration religieuse? 10

11 Fréquence de participation à un office religieux ou une célébration religieuse Base: catholiques (N=3) Pratiquants 19 1 à 2 fois par an, pour les grandes fêtes Uniquement pour les célébrations religieuses 1 non réponse 0 1 Pratique mensuelle Pratique irrégulière 1 à 2 fois par an, pour les grandes fêtes Uniquement pour les célébrations religieuses non réponse R5. À quelle fréquence vous rendez-vous à un office religieux ou participez-vous habituellement à une célébration religieuse? 11

12 Importance sociétale attribuée aux religions Base: Tous (1078) 0% % 50% 75% 100% l'engagement pour la justice et la solidarité, au Luxembourg et dans le monde l'engagement pour le respect des valeurs prônées par la société proposer des fêtes religieuses et des célébrations pour les étapes importantes de la vie soutien de vie éducation et formation l'engagement pour le changement sociétal en général l'organisation de la vie religieuse la prière pour les personnes et la société Très important Important Plutôt important Plutôt pas important Pas du tout important ne sais pas R7. Globalement, j'aimerais savoir quel rôle, selon vous, la / les religion(s) doit / doivent jouer dans la société. Quelles sont vos attentes et idées à ce sujet? Selon vous, dans quelle mesure les différentes fonctions de la religion sont-elles importantes pour la société? 12

13 Importance sociétale attribuée aux religions Sous-Total «important» vs. «pas important» (sans les non-réponses) Base: Tous (1078) 0% % 50% 75% 100% l'engagement pour la justice et la solidarité, au Luxembourg et dans le monde l'engagement pour le respect des valeurs prônées par la société proposer des fêtes religieuses et des célébrations pour les étapes importantes de la vie soutien de vie éducation et formation 57 1 l'engagement pour le changement sociétal en général 55 1 l'organisation de la vie religieuse 8 7 la prière pour les personnes et la société 6 50 Important Pas important R7. Globalement, j'aimerais savoir quel rôle, selon vous, la / les religion(s) doit / doivent jouer dans la société. Quelles sont vos attentes et idées à ce sujet? Selon vous, dans quelle mesure les différentes fonctions de la religion sont-elles importantes pour la société? 13

14 Les relations entre l Etat et les religions au Luxembourg devraient être régies par un contrat/convention aux règles du jeu bien définies Base: ensemble de la population (n=1078) Total oui 72% Total non 19 % 0 oui, très certainement oui plutôt oui plutôt non non, en aucun cas non réponse R11. Les relations entre l'état et les religions (respectivement les Églises et les communautés religieuses) au Luxembourg doiventelles être régies par un contrat / une convention aux règles du jeu bien définies? 1

15 3 L enseignement religieux

16 Importance de la transmission des valeurs aux jeunes: en général et à l école Base: ensemble de la population (n=1078) 0% % 93 50% 75% 100% Total - Fondamental très important Total Pas important Importance de la transmission des valeurs aux jeunes % 5% F3. Dans quelle mesure est-il important à vos yeux qu'il existe un lieu où les enfants et les jeunes (ados), puissent dialoguer et être informés au sujet des valeurs, c.-à-d. un lieu de transmission de valeurs. Nous parlons ici des valeurs au sens large du terme, il s'agit ici d'un lieu où on pourrait réfléchir ensemble sur ce que les gens ressentent et pensent, ce qui est important et précieux pour eux pour pouvoir bien vivre ensemble en société Cette transmission des valeurs est elle pour vous personnellement Importance de l'existence d'un lieu à l'école où sont évoquées les questions morales, religieuses et philosophiques % 12% F. L'école, devrait-elle à votre avis proposer un lieu, où l'on peut évoquer les questions morales, religieuses et philosophiques; un lieu où seraient transmises les connaissances et où aurait lieu la réflexion sur les grandes questions de l'homme, de la vie. Dans quelle mesure est-il important à vos yeux qu'il existe un tel lieu à l'école? Est-ce pour vous: Fondamental Très important Important Pas très important Pas du tout important Non réponse 16

17 Importance de la transmission des valeurs aux jeunes: en général et à l école Base: parents de 659 enfants 95 0% % 50% 75% 100% Total - Fondamental très important Bottom 2 Total Pas important Importance de la transmission des valeurs aux jeunes % 3% F3. Dans quelle mesure est-il important à vos yeux qu'il existe un lieu où les enfants et les jeunes (ados), puissent dialoguer et être informés au sujet des valeurs, c.-à-d. un lieu de transmission de valeurs. Nous parlons ici des valeurs au sens large du terme, il s'agit ici d'un lieu où on pourrait réfléchir ensemble sur ce que les gens ressentent et pensent, ce qui est important et précieux pour eux pour pouvoir bien vivre ensemble en société Cette transmission des valeurs est elle pour vous personnellement Importance de l'existence d'un lieu à l'école où sont évoquées les questions morales, religieuses et philosophiques % 13% F. L'école, devrait-elle à votre avis proposer un lieu, où l'on peut évoquer les questions morales, religieuses et philosophiques; un lieu où seraient transmises les connaissances et où aurait lieu la réflexion sur les grandes questions de l'homme, de la vie. Dans quelle mesure est-il important à vos yeux qu'il existe un tel lieu à l'école? Est-ce pour vous: Fondamental Très important Important Pas très important Pas du tout important Non réponse 17

18 Maintien de la liberté de choix entre les cours de formation morale et sociale et ceux d instruction religieuse Base: ensemble de la population (n=1078) Base: parents de 659 enfants Non réponse % Non 22% Non répons e 2% Non 2% Oui 76% Oui 72% Base: ménages avec des enfants scolarisés Ecole fondamentale (n=188) Lycée (n=288) 71 3 F5. A l'avenir, l'école devrait-elle à votre avis, continuer à proposer et à laisser une liberté de choix aux parents et leurs enfants entre 2 cours spécifiques, à savoir d'un côté la morale laïque (enseignement moral et social) et de l'autre l'enseignement religieux? 18

19 Maintien de la liberté de choix entre les cours de formation morale et sociale et ceux d instruction religieuse Base: ensemble de la population (n=1078) luxembourgeois Non 2% Non réponse % portugais autres nationalités ans ans Oui 72% 35- ans 5-55 ans ans ans F5. A l'avenir, l'école devrait-elle à votre avis, continuer à proposer et à laisser une liberté de choix aux parents et leurs enfants entre 2 cours spécifiques, à savoir d'un côté la morale laïque (enseignement moral et social) et de l'autre l'enseignement religieux? 19

20 Nécessité de l existence d un enseignement religieux dans le cadre de l éducation des enfants école primaire & secondaire, dans l'établissement hors cadre scolaire En % 59 dans les églises, synagogues, mosquée 29 Base: Tous (1078) à l'école secondaire en cours à option Non réponse 10% ailleurs non réponse 5 5 Non 1% Oui 9%. et dans ce cas, où devrait-il être organisé? Base: Personnes qui pensent qu il faut disposer d un lieu pour l enseignement religieux (63) En % F6. Si la possibilité de choisir était supprimée et remplacée par un enseignement de valeurs obligatoire, devrait-il alors selon vous néanmoins exister un lieu pour l enseignement religieux dans le cadre de l éducation des enfants? l'etat et la communauté de foi les communautés de foi elles-mêmes non réponse et qui devrait être responsable pour régler les conditions-cadres de cet enseignement religieux? 6 20

21 Points importants à aborder lors des cours de religion Base: ensemble de la population (n=1078) 0% % 50% 75% 100% comment cohabiter dans une société multiculturelle et multi-religieuse les connaissances au sujet de notre culture et notre civilisation sur le développement personnel des jeunes gens en rapport avec l'écologie, l'environnement et la solidarité internationale se familiariser avec la transmission et la manière de vivre la foi l'initiation aux sacrements fondamental très important important pas très important pas du tout important non réponse F10. Pouvez-vous me dire pour chaque point que je vais vous citer, à quel point il est important qu'il soit traité dans le futur cours de religion? Est-ce donc... a. sur le développement personnel des jeunes gens (développement de la personnalité) 21

22 Points importants à aborder lors des cours de religion Sous-Total «important» vs. «pas important» (sans les non-réponses) Base: ensemble de la population (n=1078) 0% % 50% 75% 100% comment cohabiter dans une société multiculturelle et multi-religieuse sur les connaissances au sujet de notre culture et notre civilisation sur le développement personnel des jeunes gens 70 en rapport avec l'écologie, l'environnement et la solidarité internationale 70 se familiariser avec la transmission et la manière de vivre la foi 60 3 l'initiation aux sacrements Important Pas important F10. Pouvez-vous me dire pour chaque point que je vais vous citer, à quel point il est important qu'il soit traité dans le futur cours de religion? Est-ce donc... 22

23 L enseignement religieux : Enfants scolarisés

24 Satisfaction avec le choix d inscription Comparatif 2013 vs 2008 Base: tous les enfants des parents interrogés vraiment très satisfait très satisfait satisfait pas vraiment satisfait pas du tout satisfait non réponse F7. b A quel point êtes vous satisfait de votre choix, c.-à-d. que votre enfant de... ans soit inscrit au cours de...? Êtes-vous... 2

25 Satisfaction avec le choix d inscription Cours de formation morale et sociale Cours de religion Les chiffres entre parenthèses correspondent à 2008 (33%) 33 (3%) 36 (27%) (2%) 1 (22%) (1%) (5%) (1%) 2 13 (10%) 10 (3%) 2 vraiment très satisfait très satisfait satisfait pas vraiment satisfait pas du tout satisfait non réponse vraiment très satisfait très satisfait satisfait pas vraiment satisfait pas du tout satisfait non réponse F7. b A quel point êtes vous satisfait de votre choix, c.-à-d. que votre enfant de... ans soit inscrit au cours de...? Êtes-vous...

26 Merci! Enquête auprès de la population résidente âgée de plus de 15 ans novembre

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11 L Enseignement religieux au Luxembourg Sondage TNS-ILRES Juillet 08 11 5 av. Marie Thérèse L-2132 Luxembourg tél.: 44743-501 sesopi-ci@sesopi-ci.lu www.sesopi-ci.lu 978-2-9599806-3-3 Documentation Etude

Plus en détail

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Fonds de compensation commun au régime général de pension conférence de presse du 21 juin 2011 Etika - Enquête sur la gestion des fonds publics FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013 Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 013 Contents 1 Fiche technique 03 Composition de l échantillon 0 3 Différents sujets

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Januar- Februar 2015 Referendum 2015 2. Vague Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften TNS ILRES Februar 2015 Fiche technique projet PoMo 04 15 121 population

Plus en détail

Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014

Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014 Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014 Préambule Le groupe Randstad France a ouvert il y a six ans, une réflexion sur le fait religieux en entreprise. Une démarche

Plus en détail

Observatoire de la qualité de vie au bureau. Avril 2011

Observatoire de la qualité de vie au bureau. Avril 2011 Observatoire de la qualité de vie au bureau Avril 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs p. 3 2. L espace de travail, un élément capital du bien-être au travail p. 6 3. L espace de travail : quelle satisfaction

Plus en détail

Sommaire. A Géographie et démographie de l Islam de France p. 3

Sommaire. A Géographie et démographie de l Islam de France p. 3 pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise ANALYSE : 1989-2011 Enquête sur l implantation et l évolution de l Islam de France Contact Ifop : Jérôme Fourquet jerome.fourquet@ifop.com Juillet 2011

Plus en détail

Résumé du rapport d étude de Léger Marketing. (Réalisé auprès des commissions scolaires du Québec)

Résumé du rapport d étude de Léger Marketing. (Réalisé auprès des commissions scolaires du Québec) Résumé du rapport d étude de Léger Marketing (Réalisé auprès des commissions scolaires du Québec) PRINCIPAUX CONSTATS sur le territoire du Québec et celui de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

«Je vais chez le dentiste»

«Je vais chez le dentiste» Rapport d étude du livret : «Je vais chez le dentiste» Service Marketing Communication SOMMAIRE I - Objectifs et méthodologie de l étude II - Résultats détaillés de l étude III - Synthèse Service Marketing

Plus en détail

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Présentation du programme Éthique et culture religieuse Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Repères historiques 1964 1995 1996 1998 1999 1999 2000 2005 Création du ministère

Plus en détail

Les perspectives du portage salarial

Les perspectives du portage salarial Une étude TNS Sofres réalisée pour UMALIS Group Rappel de la méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1052 individus interviewés dont : 952 salariés du privé représentatif de cette population

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Enquête «Observatoire des discriminations»

Enquête «Observatoire des discriminations» Enquête «Observatoire des discriminations» décembre 2008 janvier 2009 sondage auprès d un échantillon de 1002 personnes conférence de presse du 21 avril 2009 Fiche technique 2 sujet de l étude : la perception

Plus en détail

Rencontres nationales du Transport Public

Rencontres nationales du Transport Public Rencontres nationales du Transport Public Présentation des résultats du sondage 7 NOVEMBRE 2007 Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion Brice TEINTURIER / Guénaëlle GAULT / Sarah BASSET

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses

Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses Sondage soir du vote : Vote au second tour de l élection présidentielle de 2012 selon l appartenance et la pratique religieuses Harris Interactive 06/05/2012 Sommaire Méthodologie d enquête 03 Le vote

Plus en détail

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Version n 1 Date : 7 Novembre 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Patrick HESCOT et Joël TROUILLET OpinionWay,

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Rapport de recherche. Perception du système de santé par les patients québécois

Rapport de recherche. Perception du système de santé par les patients québécois Rapport de recherche Perception du système de santé par les patients québécois Projet 13054-005 Octobre 2013 Canada Montréal Québec Toronto Edmonton Calgary États-Unis Philadelphie, PA Denver, CO Tampa,

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

Formation des enseignants ELCO Avril 2013

Formation des enseignants ELCO Avril 2013 Formation des enseignants ELCO Avril 2013 Catherine ADUAYOM Muriel DECHANT Inspectrices de l Education Nationale Académie de Lyon Département du Rhône. ELCO Enseignement de Langue et Culture d Origine

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION Juillet 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr Les seniors et les réseaux sociaux Anne-Laure GALLAY Directrice de clientèle Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr Rapport d étude Domitille HERMITE Chef de groupe

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption

Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption Les Français, le mariage des couples homosexuels et l adoption CSA pour BFMTV 4 avril 01 Fiche technique Sondage exclusif CSA / BFMTV réalisé par téléphone les et avril 01. Echantillon national représentatif

Plus en détail

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Vague 1 Avril 2007 Contacts TNS SOFRES Département Stratégies d'opinion Eric Chauvet / Sophie Champenois 01 40 92 45 49 / 01 40 92 28 39 ECT/SCS/MVN - 48KF92

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014

Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014 Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014 Harris Interactive 23/03/2014 Sommaire Méthodologie de l enquête P.3 1. Intérêt et attitude

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Les jeunes et le service civique

Les jeunes et le service civique Les jeunes et le service civique Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90 19 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE

ENQUÊTE SUR LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE Université de Loughborough Royaume Uni ENQUÊTE SUR LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE Merci d avoir consenti à participer à cette enquête. Toutes les réponses fournies dans le cadre de ce questionnaire resteront

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00.

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00. PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 201 Referendum 201. Vague Partie I à diffuser le 6 mai 18.00 TNS ILRES mai 201 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique & Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique & Opinion

Plus en détail

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres Conférence de presse du 23 septembre 2013 CSDD Composition Personnalités

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Les Français et le système de santé : qu attend l usager du système? Conférence de presse 18 octobre 2012

Les Français et le système de santé : qu attend l usager du système? Conférence de presse 18 octobre 2012 Les Français et le système de santé : qu attend l usager du système? Conférence de presse 18 octobre 2012 PHR - IFOP Un baromètre indispensable à l approche d une année particulière pour les pharmaciens

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG LA PLACE DES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION DANS L ACTE D ACHAT SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG Contacts : Avril 2012 www.institut-viavoice.com Arnaud Zegierman Directeur associé az@institut-viavoice.com

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE

LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire

Plus en détail

Questionnaire à destination des habitants de Pont-l'Abbé et de son territoire

Questionnaire à destination des habitants de Pont-l'Abbé et de son territoire L Questionnaire à destination des habitants de Pont-l'Abbé et de son territoire a Maison de la Particip'Actions, centre social de Pont-l'Abbé, renouvelle son projet social pour la période 2016-2019. En

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective L ASSURANCE EN LIGNE Etat des lieux et prospective www.audirep.fr Restitution des résultats d une étude menée par Internet sur un échantillon de 908 ménages représentatifs de la population française AUDIREP

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Sondage Viavoice pour le CISS - Octobre 2010 MIEUX COMPRENDRE L OPINION POUR AGIR INSTITUT VIAVOICE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Aurélie

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Conférence de presse : «Création du Conseil suisse des religions»

Conférence de presse : «Création du Conseil suisse des religions» Thomas Wipf, pasteur, président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) et président du Le, une contribution à l établissement de la confiance et à la paix religieuse La création

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité

Les citadins, leur vie en ville et le commerce de proximité Contacts Département Opinion Corporate Jérôme SAINTE-MARIE, Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Claire PIAU, Directrice d études / claire.piau@csa.eu

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES

REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES SOMMAIRE I - VIVIENNE16 ET L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES... 3 II - METHODOLOGIE... 4 III - LA NOTION D IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES EST PRIORITAIREMENT

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

Enquête sur les indicateurs du paludisme

Enquête sur les indicateurs du paludisme Enquête sur les indicateurs du paludisme Questionnaire Femme ICF Macro Calverton, Maryland Janvier 200 ENQUÊTE SUR LES INDICATEURS DU PALUDISME QUESTIONNAIRE FEMME STANDARD [NOM DU PAYS] [NOM DE L ORGANISATION]

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile

Contact Ifop : Frédéric ALBERT. Les Français et leur budget automobile Contact Ifop : Frédéric ALBERT Les Français et leur budget automobile Note méthodologique Etude réalisée pour : Direct Assurance Dates de terrain : Du 24 au 29 janvier 2008. Echantillon : Échantillon de

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Les Français et la vidéosurveillance dans les transports en commun

Les Français et la vidéosurveillance dans les transports en commun Les Français et la vidéosurveillance dans les transports en commun Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION CIG Service Prestataire COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION Enquête effectuée du 1 er janvier au 31 août 2013 Madame Bara Responsable du Service Prestataire Janvier 2014 Version du 05/03/2014

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail