En collaboration avec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En collaboration avec"

Transcription

1 En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles. I- Contexte et Justification : Malgré les crises mondiales qui se sont succédées ces dernières années, l Afrique s est globalement bien comportée et a fait preuve d une capacité de résilience pour demeurer «la dernière frontière de la croissance». Elle est le continent le plus riche en ressources naturelles mais ne tire que très peu de bénéfices de son potentiel, du fait d une gouvernance interne inefficace et d un environnement international qui produit et entretient des pratiques économiques et commerciales inéquitables. Dans la plus part des pays africains, l exploitation et la commercialisation des ressources naturelles, dont les prix ont connu des hausses, n ont pas toujours permis de recouvrer des recettes publiques et des investissements conséquents pour amorcer des transformations économiques et sociales. Le continent produit jusqu à un cinquième des besoins en or et en uranium et contribue pour beau coup à la production mondiale de pétrole et de gaz. Telle une malédiction, la présence de ces ressources naturelles en grande quantité dans les pays africains, constitue une source de conflits même si l on sait que ce n est pas la simple présence des celles-ci qui pose problème, mais la façon dont leur exploitation est gérée par les Etats. Dès lors, il se pose la question de savoir comment utiliser le potentiel en ressources naturelles pour en faire un levier de création de richesses et de développement durable. La gouvernance transparente et efficiente des terres et des ressources naturelles est ainsi l un des défis majeurs auxquels les pays africains sont confrontés. Le huitième Forum de haut niveau sur le développement de l Afrique, tenu en 2011 à Addis Abeba (Ethiopie) sur le thème «mobilisation et gestion des ressources naturelles au service du développement de l Afrique» a contribué à clarifier les vrais enjeux du développement du continent en mettant l accent sur la problématique de la gouvernance des ressources naturelles, qu elles soient minières, foncières, forestières ou halieutiques, pour ne citer que celles-là.

2 C est dans ce contexte que l on assiste à une sorte d offensive néo impérialiste symbolisée par la volonté des pays développés et leurs multinationales, de s accaparer des ressources des pays en développement. Au Sénégal, les potentialités minières révélées par les études ont suscité l intérêt de nombreuses sociétés d exploitation notamment de l or avec plus de vingt permis déjà délivrés. Les phénomènes de l accaparement des terres et l exploitation frauduleuse du bois ont atteint des proportions inquiétantes au moment où le Sénégal perd chaque année, 150 milliards de FCFA, du fait des pêches illicites, non déclarées et non réglementées(déclaration du Ministre de la Pêche et de l Economie Maritime). Au-delà des ressources accaparées, il s agit de la question de la souveraineté des Etats africains qui se pose et la dernière volonté exprimée du gouvernement du Sénégal, de procéder à la hausse du prix de l eau qui résulte d une injonction du Fonds Monétaire International (FMI), illustre bien cet état de fait. C est pour quoi, dans ses missions de veille, de contrôle et de suivi des politiques publiques, la société civile accorde un grand intérêt à la mobilisation et à la participation effective des communautés locales à la gouvernance des terres et des ressources naturelles. Elle exige des gouvernements et des sociétés d exploitation des ressources naturelles, de reconnaître et de protéger les droits individuels et collectifs des populations à jouir des bénéfices tirés de ces ressources. Des mécanismes telles que l Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITE), la Vision Minière Africaine (VMA) et les Directives Volontaires (DV) pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (adoptées en mai 2012 sous l égide du Comité pour la Sécurité Alimentaire- CSA- de la FAO), auxquels le Sénégal a adhéré, proposent des principes et des normes visant à guider les gouvernements et autres parties prenantes pour améliorer la gouvernance des ressources minières et des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts. Dans ce cadre, les organisations de la société civile ont mis en place des coalitions et des réseaux thématiques qui participent à la gouvernance des terres et des ressources naturelles et mènent des luttes contre toutes les formes de violations des droits humains qui accompagnent leurs exploitations. Ces dynamiques de réseaux et coalitions thématiques sur les terres, l eau, les ressources minières, halieutiques et forestières, se sont retrouvées dans un atelier organisé par la Fondation Rosa Luxemburg sur l accaparement des ressources, dans le cadre du Forum Social Africain (Dakar- octobre 2014) et qui a vu la participation d une trentaine de responsables d organisations de la société civile et de mouvements sociaux venant du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Burkina Faso, de la Côte D Ivoire et de la République Démocratique du Congo. Le partage des idées et des expériences a amené les participants à reconnaître la solidarité essentielle dans les luttes que mènent les organisations de la société civile et les mouvements sociaux, étant donné la nature inextricable des liens entre l accaparement des terres, de l eau et des autres ressources naturelles. Les participants ayant compris que l ampleur et la complexité des mécanismes d accaparement sont telles que les organisations

3 de la société civile et les mouvements sociaux qui défendent les droits des populations, doivent conjuguer leurs efforts pour assurer efficacement, leur mission de veille, d alerte et de suivi de la gouvernance des terres et des ressources naturelles, avaient recommandé la mise en place d un Observatoire Africain de la société civile sur la gouvernance des terres et des ressources naturelles pour que leur exploitation se fasse dans le respect des droits humains et de l environnement et profite véritablement au développement économique et social des pays. Dans cette perspective, une première étape consistera à organiser un atelier national de partage et d élaboration du cadre stratégique d un mécanisme de convergence des actions de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles qui sera ensuite implanté dans les 4 zones éco géographiques avant de s étendre aux niveaux sous régional et régional. Les présents termes de référence définissent les objectifs, résultats attendus et la méthodologie de l atelier national. I- Objectifs et résultats attendus de l atelier national: 2-1- Objectifs : Au plan général, l atelier vise à promouvoir un cadre de synergie et d articulation des actions de suivi, de contrôle, de plaidoyer et de partage de connaissances, de la société civile et des mouvements sociaux pour une gouvernance plus inclusive et plus transparente des terres et des ressources naturelles. De façon spécifique, les objectifs ci-dessous sont visés : 1. Analyser et comprendre les mécanismes d accaparement des terres et des ressources naturelles au Sénégal et en Afrique ; 2. Echanger des expériences de protection des droits des communautés et de promotion de la transparence dans le suivi de la gouvernance des terres et des ressources naturelles ; 3. Elaborer un mécanisme national et régional d alliances et de convergence des luttes et des stratégies de plaidoyer de la société civile et des mouvements sociaux pour une gouvernance inclusive et transparente des terres et des ressources naturelles Résultats attendus : Au terme de l atelier : Des acteurs de la société civile et des mouvements sociaux ont une meilleure compréhension des mécanismes d accaparement des terres et des ressources naturelles au Sénégal en particulier et en Afrique en général ; Les cadres institutionnels et réglementaires de gouvernance des secteurs du foncier et des ressources naturelles (mines, eau, ressources forestières et halieutiques,) sont analysés ; Des expériences de défense des droits des communautés et des mécanismes formels et informels de suivi et de contrôle de la gouvernance des terres et des ressources naturelles par la société civile et les mouvements sociaux, sont partagés et analysés ;

4 Un mécanisme opérationnel de convergence et d articulation des luttes et des actions de plaidoyer (observatoire) de la société civile sur la gouvernance des terres et des ressources naturelles ainsi qu un plan d actions, sont élaborés et validés. II- Méthodologie : Par une démarche participative et inclusive, il sera procédé à une identification des organisations de la société civile et des mouvements sociaux porteurs de dynamiques locales, nationales et transfrontalières significatives de suivi, de protection et de défense des droits des communautés dans la gouvernance des secteurs du foncier, de l eau, des mines, des forêts et des pêches, qui seront partagées et analysées pour en déterminer les champs de complémentarité et mécanismes de convergence. Pour lancer les débats, une première session sera animée sur le cadre institutionnel et réglementaire de gouvernance du foncier et des ressources naturelles et les mécanismes d accaparement de ces biens communs, par une personne ressources qui sera commise pour préparer et présenter une communication introductive et une proposition de mécanisme d observation, de convergence et de suivi de la gouvernance du foncier et des ressources naturelles. Des sessions de travaux de groupes vont approfondir les discussions en plénière, compléter et amender les propositions d orientation, de schéma organisationnel et de lignes d actions de l Observatoire de la gouvernance des terres et des ressources naturelles. Un agenda détaillé décrira le chronogramme des sessions plénières et de travaux de groupes. Dans le cadre du suivi des résultats de l atelier national et la perspective de mise en place de l observatoire aux niveaux national et local, l approche centrée sur l appui et la consolidation de mécanismes spécifiques et localisés de suivi contrôle de la gouvernance des ressources, sera privilégié. A cet effet, 4 ateliers zonaux de restitution et de structuration seront organisés au niveau national ainsi que des ateliers sous régionaux et régionaux qui pourraient s inscrire dans le cadre du processus de redéploiement du forum social ouest africain et africain. III- Participants (es) : Une trentaine de participant(e)s issus des organisations de la société civile et des mouvements sociaux provenant des différentes régions du Sénégal notamment des zones d exploitation et d accaparement des terres et des ressources naturelles, seront sélectionnés sur la base de leur engagement et de leur expérience de lutte sur l une des thématiques ou domaines qui sont couverts par le mécanisme. Des responsables d organisations de la Gambie et de la Guinée Bissau engagées dans le suivi de la gouvernance des ressources naturelles et ayant des relations avec une ou plusieurs organisations nationales, pourraient être invités à participer à l atelier.

5 IV- Durée : L atelier durera Deux (2) jours. V- Date et Lieu : L atelier se tiendra le 16 et 17 Juin dans la salle de conférence de la Fondation Rosa Luxemburg (bureau régional, Dakar, MERMOZ villa n 43).

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Atelier de réflexion et de validation du projet du système de veille/observatoire des réformes foncière et forestière au Cameroun

Atelier de réflexion et de validation du projet du système de veille/observatoire des réformes foncière et forestière au Cameroun Atelier de réflexion et de validation du projet du système de veille/observatoire des réformes foncière et forestière au Cameroun AKONO du 30 au 31 Juillet 2015 Termes de Références Introduction Au Cameroun,

Plus en détail

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE Conférence des bailleurs de fonds sur le projet régional du développement du tourisme dans un réseau de parcs et aires transfrontaliers en Afrique de l Ouest Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 I. Contexte

Plus en détail

Synthèse des recommandations de la société civile. Table ronde La transparence dans le secteur extractif

Synthèse des recommandations de la société civile. Table ronde La transparence dans le secteur extractif Séminaire La transparence pour le développement Lille 21 mai 2013 Synthèse des recommandations de la société civile Pascal Canfin, ministre délégué français chargé du Développement, a réuni en partenariat

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies.

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies. ATELIER REGIONAL DE RELANCE DES DISPOSITIFS NATIONAUX DE SUIVI EVALUATION DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DE SEPT PAYS TEST Note conceptuelle I- Contexte et justification

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires Page : 1 / 6 Introduction Dans le cadre des Etats généraux de l ESS en juin 2010, le Labo a coordonné la rédaction de plus de 400 cahiers d espérances. Ils sont des témoins de la vitalité de l ESS et de

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Consensus sur les données en Afriques

Consensus sur les données en Afriques Consensus sur les données en Afriques Huitième Réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L=AFRIQUE DE L=OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES Réunion de lancement du programme de comparaison Internationale pour l Afrique Addis Abéba, 2-4 décembre

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS TERMES DE REFERENCE CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS Mise en œuvre d un outil Page : 1/8 1. PRESENTATION DU GIM-UEMOA Le Groupement Interbancaire Monétique de l Union

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION Suivi, Contrôle et Surveillance (SCS), un outil efficace pour la lutte contre la pêche INN. Marrakech(Maroc)

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012.

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012. Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt pour le recrutement d un consultant international ou national pour la revue des Plans d investissements des pays AMI N 05 2012 Plans d investissement nationaux

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice

American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice American Bar Association Rule of Law African Centre for Justice TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN FORMATEUR INTERNATIONAL FORMATION AU PROFIT DES MAGISTRATS ET AVOCATS EN AFRIQUE CENTRALE SUR

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

Mettre les richesses minérales au service du développement durable le point de vue de l UE

Mettre les richesses minérales au service du développement durable le point de vue de l UE 21-22 mars 2012 Kinshasa Mettre les richesses minérales au service du développement durable le point de vue de l UE Gestion des ressources naturelles en Afrique subsaharienne Conférence de Kinshasa Défis

Plus en détail

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie.

Tenue dans le centre de conference de la CUA le Mercredi 30 Avril 2014, Addis-Abeba, Ethiopie. Communiqué de la conference continentale conjointes des Acteurs Non-Etatiques et de la Commission de l Union Africaine sur la sécurité alimentaire et l agriculture, faisant partie des discussions de la

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Forum African sur la Gouvernance de l Internet (AfIGF) http://afigf.uneca.org/ Termes de références Septembre 2012 Historique S inspirant des Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Secrétariat Exécutif NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO)

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO) Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

Travail- Justice- Solidarité. Ministère des Mines et de la Géologie. Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT

Travail- Justice- Solidarité. Ministère des Mines et de la Géologie. Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT REPUBLIQUE DE GUINEE Travail- Justice- Solidarité Ministère des Mines et de la Géologie Projet PAGSEM- GUINEE TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT DU CONSULTANT CHARGÉ DE FOURNIR LE LOGICIEL DE GESTION

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL

PREMIERE SESSION ORDINAIRE. Rapport du Consultant (Document de Travail) CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL Rapport du Consultant (Document de Travail) 20 CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL IV RAPPORT DU

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières Termes de référence Formation en structures et gouvernance de coopératives minières 1. Contexte et justification L exploitation minière artisanale est une activité de survie qui touche des centaines de

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales

Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales Appropriations massives de terres dans le monde Les positionnements de différentes organisations nationales et internationales Forum Social Mondial Thiès, 9 février 2011 S.L'Orphelin (AGTER) Chronologie

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

Atelier technique conjoint OCDE/CREDAF (Centre de rencontres et d études des dirigeants des administrations fiscales)

Atelier technique conjoint OCDE/CREDAF (Centre de rencontres et d études des dirigeants des administrations fiscales) CONSULTATION DES PAYS FRANCOPHONES SUR LE PROJET BEPS Atelier technique conjoint OCDE/CREDAF (Centre de rencontres et d études des dirigeants des administrations fiscales) LIBREVILLE GABON, 27 février

Plus en détail

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Titre : Economie verte et changements climatiques Date : 12 au 19 avril 2015 Lieu : Bujumbura-Burundi Langues : Français et Anglais. 1. Contexte

Plus en détail

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités)

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) 1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) COMPTE RENDU DES TRAVAUX Le 1 er Forum National du Tourisme Responsable

Plus en détail

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 Avec l appui de l ensemble de ses partenaires au développement, notamment www.gcpnd.gouv.ci

Plus en détail

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.42/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité 1 Plan de Présentation Présentation du Réglément UEMOA

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ******

SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ****** Université de Dschang Département de Genie Rural SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ****** Dschang, du 24 au 26 Juillet 2006 ******* Document d orientation

Plus en détail

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA 1 MGE CONSEIL 2 NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation de l Afrique de l ouest, qui a comme mission la réalisation de l'intégration

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL :

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL : Groupe de Coopération en matière de lutte contre l abus et le trafic illicite des stupéfiants Strasbourg, 15 mai 2012 P-PG/Work(2012)3rev1_fr CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Plus en détail

Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail

Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail Juillet 2013 Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail Brazzaville, 8 juillet 2013 Table des matières I. Introduction... 3 II. Mise en route des travaux de

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15

Plus en détail

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp Mr. Bâ Papa Amadou SECRETAIRE PERMANENT DU COMITE NATIONAL DE L INITIATIVE L POUR LA TRANSPARENCE DES INDUSTRIES EXTRACTIVES

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après :

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après : TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET-CONSEIL CHARGE DE L APPUI-ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA DANS LE CADRE DE LA MOBILISATION DES RESSURCES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr.: Générale 3 octobre 2001 Français Original: Anglais E/CN.7/2001/15 Commission des stupéfiants Reprise de la quarante-quatrième session Vienne, 12-14 décembre

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION

POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT EN VUE DE LA REALISATION SSOCIATION ROFESSIONNELLE DES YSTEMES INANCIERS ECENTRALISES DU BURKINA FASO (APSFD-BF) 01 BP 5386 Ouagadougou 01 Burkina Faso Tel.: (00226) 50 36 13 78 Fax: (00226) 50 36 13 78 E-mail: apsfdbf@fasonet.bf

Plus en détail