,.la-.- A Nice, FRANCE COLLOQUE INTERNATIONAL COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMÉRIQUE GÉNÉRALISÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "--- -------- -.,.la-.- A Nice, FRANCE COLLOQUE INTERNATIONAL COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMÉRIQUE GÉNÉRALISÉ"

Transcription

1 COLLOQUE INTERNATIONAL COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMÉRIQUE GÉNÉRALISÉ ACTES du Colloque International Organisé par : Le laboratoire 13M (EA 3820) L'Université de Nice Sophia-Antipolis Le groupe Org&Co (SFSIC) Direction scientifique : Sylvie PARRINI-ALEMANNO Université Nice Sophia-Antipolis Actes disponibles sur ' A Nice, FRANCE _ ,.la-.- Université n ice Sophia Antipolis

2 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles COLLOQUE INTERNATIONAL Org&Co Org&Co, Groupe d Etudes et de recherches sur les communications organisationnelles avec la participation de Laboratoire Information, Milieux, Médias, Médiations (I3M) Université de Nice Sophia-Antipolis (UNS) Société Française des Sciences de l Information et de la Communication (SFSIC) du 3 au 5 octobre 2013 ISEM Campus de St Jean d Angély 24, AV. des Diables Bleus, Nice COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMERIQUE GENERALISE SOMMAIRE Argument du colloque... 1 Le Comité Scientifique... 4 Le Comité d Organisation... 5 Le Programme détaillé... 6 Les Conférences Les Communications par Atelier et par jour Liste des Auteurs par ordre alphabétique

3

4 COLLOQUE INTERNATIONAL COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMÉRIQUE GÉNÉRALISÉ ACTES du Colloque International Organisé par : Le laboratoire 13M (EA 3820) L'Université de Nice Sophia-Antipolis Le groupe Org&Co (SFSIC) Direction scientifique : Sylvie PARRINI-ALEMANNO Université Nice Sophia-Antipolis Actes disponibles sur ' A Nice, FRANCE _ ,.la-.- Université n ice Sophia Antipolis

5 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Argument du colloque International Org&Co Les constats et les recherches sur les informations et communications organisationnelles se sont depuis une vingtaine d années, nourries des débats et des observations concernant le déploiement des technologies numériques, phénomènes nouveaux et intéressants à observer et à conceptualiser. Les technologies numériques, dans leurs multiples actualisations, comme dans leur perpétuelle émergence, bouleversent les procès de production et les modalités antérieures de travail, de relations aux temporalités, aux territoires, aux objets. Elles affectent les frontières entre sphères publique, privée, professionnelle, les formes sociales et les imaginaires. Dans ce contexte, qu en est-il du management organisationnel et de ses relations avec les pratiques et dispositifs d information-communication, avec les nouveaux collectifs à présent traversés et travaillés par les réseaux et leurs protocoles, les interfaces, les terminaux nomades, les applications logicielles, les bases de données, les algorithmes etc. ainsi que de leurs formes variées : groupes projets, forums, réseaux sociaux d'entreprises, etc.? Comment penser le management dans ses différentes dimensions, comme «ensemble de conceptions, de décisions et d actions visant à structurer des formes organisationnelles efficaces compte tenu de leurs buts» par exemple, ou comme «ensemble de méthodes de gestion des ressources humaines, matérielles et financières par les directions d'entreprises et, par extension ou imitation, par les directions de différentes autres organisations», ou bien encore comme ensemble de conceptions et de techniques porteuses d une «idéologie managériale de la rationalité des méthodes organisationnelles» telles que critiquées par Max Weber et Cornélius Castoriadis? Et qu en est-il de l extension de la dimension managériale à tous les niveaux d échelle organisationnelle, depuis le «top-management» en charge de la mise en œuvre des stratégies d information et de communication institutionnelle, jusqu au management de proximité en charge de la mise en œuvre des stratégies de communication organisante dans un contexte de recomposition générale des formes organisationnelles selon des logiques et modèles normatifs internationaux? Comment se pense le management au regard de narrations organisationnelles qui se démultiplient et intègrent plus que des discours et des échanges linguistiques (novlangue) témoignant du fantasme managérial de maîtrise des évolutions techniques alors même que ces dernières imposent leurs accélérations non contrôlées. Les communications qui se font et se défont et recomposent la conception d un collectif marqué par les tensions du couplage sociotechnique où circulent affects et désirs, raison techniciste et innovatrice n ouvrent-elles pas sur de nouveaux modes managériaux? L explosion des communications organisationnelles n est-elle pas le symptôme d une profonde crise du management et des conceptions antérieures des formes organisationnelles, des frontières des entreprises, des logiques d efficacité et d évaluation? 1 Le groupe Org&co, groupe d'études et de recherches en communications organisationnelles, est un groupe de chercheurs à vocation internationale à dominante francophone labellisé par la SFSIC. Il existe depuis seize ans et fédère un ensemble des chercheurs travaillant dans le domaine des communications organisationnelles. Fondé en 1994, le groupe Org&Co fonctionne en réseau scientifique comprenant près de 300 chercheurs et autres professionnels, inscrivant leurs travaux plus généralement en sciences humaines et sociales. Il s organise sur le principe de séminaires trimestriels d études et de recherches autour des communications actives dans les organisations en lien avec les mutations affectant la communication professionnelle des organisations publiques et privées : apparition des fonctions de «communication», développement des «études-conseils» en communication, accroissement de la «communication institutionnelle», et installation d Internet désormais dans toutes les organisations. Il est conduit actuellement par deux animateurs scientifiques, Bertrand Parent et Sylvie P. Alemanno. Ils reçoivent lors des séminaires, des conférenciers qui présentent leur thématique, recherche et terrain et acceptent de les confronter aux membres présents afin de questionner les constructions conceptuelles et interprétations des terrains qui redéfinissent sans cesse les communications organisationnelles. Page 1

6 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles En effet, le numérique contribue à réorganiser le travail et les communications qu il «équipe». Ces dispositifs interviennent dans les processus de collaboration, de coopération et plus généralement de contrôle et de surveillance accrus des activités qu ils encadrent et règlementent. Ils sont nécessairement porteurs de nouvelles formes sociales et de nouveaux rapports au travail révélant d autres formes de tensions et de relations au pouvoir. Les mouvements de reconfiguration des territoires organisationnels accentués par le numérique nous amènent à repenser les processus et formes organisationnels comme des systèmes instables, perpétuellement recomposés et éphémères, aux relations internes et aux frontières "engagées" dans des économies politiques de la mémoire et de l information qui tendent à être massivement dominées par la saturation en cours des marchés Ce colloque, le dixième qu organise le groupe d études et de recherches «Org&co», labellisé par la Société Française des Sciences de l Information et de la Communication (SFSIC), vise à ouvrir un débat fondamental sur l ensemble de ces questions et à les mettre en perspective avec le développement mondial des dispositifs numériques. En les mettant également en relation avec la mise en œuvre, à des niveaux inconnus jusqu à ce jour, de dispositifs de surveillance et de contrôle, de traçage et de profilage des populations et des logiques d actions individuelles et collectives. Il s agit au fond de revenir sur une question majeure qui a alimenté les débats théoriques sur les communications d entreprise : s agit-il de l extension de modèles d action et de catégorisations issus du marketing, ou des relations publiques, ou plutôt de la généralisation des textes et des narrations, ou encore du développement des normes techniques et de pilotage par les «instruments» (injonctions et prescriptions) de l état? Dans cette perspective, des contributions extrêmement ouvertes se situent dans les deux grands domaines suivants : 1. Transformations organisationnelles et nouveaux modèles managériaux et performativité des discours managériaux La transformation organisationnelle qui se fait dans de multiples directions est surdéterminée par les critères de performativité néo-libéraux et les manières dont les technologies numériques sont mises au service du capitalisme mondial. Ceci concerne toutes formes d organisations, entreprises du commerce, de l industrie, des services, mais aussi les grandes institutions de la santé, de l éducation, les collectivités, l armée Les modèles coopératifs déployés par le management, en général comme horizon enchanté, le sont sur le fond d'une arène conflictuelle marquée du sceau de "la pacification". L'obsession innovatrice (la compulsion qui la porte) doit être interrogée à partir de l'émergence d'économies politiques alternatives. Les dimensions polycentriques des gouvernances nous semblent mériter une attention toute particulière. Les paradoxes managériaux qui découlent du nouveau monde numérique organisationnel, la potentielle restriction des libertés et l extension de la participation. Les formes de narrations managériales hybrides émergent du numérique, les traces, traçabilité et évaluation en relation avec les politiques managériales et les nouvelles formes de pouvoir quelquefois bien plus coercitives que la violence d une autorité. L utopie communicationnelle numérique, d une «organisation transparente», ou «fluide» ou encore «interactive», dans une fascination sans cesse renouvelée de technicité et la complexité managériale à gouverner aussi de l imaginaire. La fabrication des nouveaux modes de gouvernance et la fabrique du consentement avec les questions narratives dont elles sont l'expression et l'exprimé. (formes collectives nouvelles du procès de travail, des intelligences collectives). Page 2

7 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles L'évolution du salariat et les formes syndicales de contre-pouvoirs (soumises à la variation que l'on peut qualifier d'anthropologie des agencements politiques dans le cadre des "sociétés performatives" et des sociétés d'abondance peuvent être abordées de manière frontale). La production de nouvelles subjectivités étant en particulier liée de manière essentielle, aux nouvelles écritures informatiques couplées à l'axiomatique capitalistique. Le développement du marketing et la recomposition des logiques marchandes dans le contexte de la numérisation, à partir d une traçabilité étendue, par le profilage. 2. Reconfiguration des espaces-temps organisationnels et collectifs de pratiques et nouveaux modes d existence au travail Le basculement vers des logiques de flux ainsi que les reconfigurations des espaces professionnels doivent être analysés dans leurs origines, effets, perspectives, en relation avec les processus de reterritorialisation et de recomposition (couplage technogenèse / sociogenèse). L hyperconnectivité professionnelle et privée suscite des analyses qui ne prennent pas suffisamment en compte les enchevêtrements des territoires et qui montrent très vite leurs limites quant aux transformations des pratiques professionnelles et plus largement du monde du travail. A ce titre elles doivent être reprises et éclaircies. Les intranets comme lieu central et zone frontière comme émergence de nouvelles temporalités au cœur des pragmatiques socio-cognitives, des routines intellectuelles et / ou physiques pourront être réinterrogés. (Processus de synchronisation et processus de diachronisation subissant là aussi des transformations relativement importantes.) Les nouvelles formes de mobilité au cœur des organisations et les bouleversements managériaux engendrés. Les notions de pouvoir hiérarchique, de contrôle, de subordination s accordent difficilement de ces mutations spatio-temporelles. Les réseaux sociaux d'entreprise avançant masqués mais à grands pas, vers des utilisations et exploitations des données produites par eux et dédiées à la production de boîtes noires (indicateurs, cartographies des flux sémantiques...). La question des collectifs et des modes d'organisations suppose d'être pensée comme processus de différenciation qui fait cohabiter le plus archaïque et le plus novateur selon les intérêts et les finalités des forces économiques et politiques dominantes. L'emballement des dynamiques et des addictions associées pose problème alors que le management tente de produire les conditions de la métastabilité des collectifs entre impératif capitalistique et procédures disciplinaires parfois violentes, entre systèmes a-centrés et systèmes centrés, entre modes de surveillance et de «sous-veillance» (shadow identity, avatar) Le problème récurrent de la souffrance au travail, perte d identité dans l élaboration contrainte des subjectivités pourra être abordée et plus généralement des relations à un pouvoir managérial modifié. Page 3

8 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles COMITE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL Alemanno Sylvie P., Université de Nice Sophia Antipolis, France Amsidder Abderraman, Université Ibn Zohr, Maroc Batazzi Claudine, Université de Nice Sophia Antipolis, France Bernard Françoise, Université de Provence, France Bonneville Luc, Université d'ottawa, Canada Bourdin Sylvie, Université Paul Sabatier Toulouse 3, France Bouzon Arlette, Université de Toulouse, France Carayol Valérie, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, France Catellani Andrea, Université catholique de Louvain, Belgique Cordelier Benoit, Université du Québec à Montréal, Canada D Almeida Nicole, Université Paris 4 Sorbonne, France Delcambre Pierre, Université Charles-de-Gaule Lille 3, France Douyere David, Université de Paris 13, France Durampart Michel, Université du Sud Toulon Var, France Frandsen Finn, HEC Aarhus, Danemark Gramaccia Gino, Université Michel Montaigne Bordeaux 3, France Grosjean Sylvie, Université d'ottawa, Canada Johansen Winni, HEC Aarhus, Danemark Lalanda Rolando, Université de Ponta Delgada, Portugal Lali Pina, Université de Bologne, Italie Le Moënne Christian, Université Européenne de Bretagne-Rennes 2, France Lepine Valérie, Université Pierre Mendès-France Grenoble 2, France Loneux Catherine, Université Européenne de Bretagne-Rennes 2, France Martin Juchat Fabienne, Université Stendhal Grenoble 2, France Mayère Anne, Université Paul Sabatier Toulouse 3, France Meyer Vincent, Université de Lorraine, France Parent Bertrand, EHESP et Université Européenne de Bretagne-Rennes 2, France Rasse Paul, Université de Nice Sophia Antipolis, France Zacklad Manuel, CNAM, Paris, France Page 4

9 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles COMITE D ORGANISATION Sylvie P. Alemanno : Laboratoire I3M Université de Nice Sophia-Antipolis Claudine Batazzi : Laboratoire I3M Université de Nice Sophia-Antipolis Lorrys Gherardi : Docteur du Laboratoire I3M - Université de Nice Sophia-Antipolis Thibault du Couédic : Etudiant de la Licence Professionnelle Communication Evénementielle Université de Nice Sophia-Antipolis Zineb Charaï : Doctorante du Laboratoire I3M - Université de Nice Sophia-Antipolis Les chercheurs en Communication Organisationnelle du laboratoire I3M : Henri Alexis, Claudine Batazzi, Franck Debos, Elise Daragon, Daphné Duvernay, Frédéric Ely, Lucia Granget, Céline Masoni Lacroix, Marielle Metge. Les étudiants du Master 2 Master 2 CCOSII - Communications, Cultures Organisationnelles, Stratégies d Image et Internet Les étudiants du département Techniques de Commercialisation de l IUT Nice Côte d Azur Page 5

10 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles PROGRAMME du Colloque International Org&Co 2013 COMMUNICATIONS ORGANISATIONNELLES ET MANAGEMENT EN CONTEXTE NUMERIQUE GENERALISE Jeudi 3 Octobre 2013 Salle h00 à 10h00 Accueil des participants (inscription, café, documents du colloque) 10h00 à 11h00 Ouverture institutionnelle du colloque : - Professeur Eric Nasica, Doyen de l ISEM, Université de Nice Sophia- Antipolis, - Professeurs Paul Rasse, Directeur et Michel Durampart, Co- Directeur du laboratoire I3M, Nice-Toulon, Université de Nice_Toulon - Sylvie P. Alemanno, animatrice scientifique du groupe Org&Co. Conférences plénières 11h00 à 11h30 Ouverture scientifique du colloque : Conférence du Professeur Christian Le Moënne, Président de la SFSIC : «Transformations des communications organisationnelles en contexte numérique». PREFICS, Université de Rennes 2 11h30 à 12h30 12h30 à 14h00 Conférences-débat des Professeurs - Arlette Bouzon : «La décision à l'épreuve de la communication. Vers une intelligence collective?», LERASS, Université de Toulouse III - Manuel Zacklad : «Paradigmes de la coopération pour l action collective médiatisée», DICEN, CNAM Modérateur : Professeur Paul Rasse, I3M, Université de Nice Sophia- Antipolis Déjeuner sur place Page 6

11 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Ateliers thématiques en parallèle 14h00 à 17h30 Atelier 1 : Transformations organisationnelles et nouveaux modèles managériaux et Performativité des discours managériaux Salle 306 Présidents : Paul Rasse et Arlette Bouzon 14h00 à 14h30 14h30 à 15h00 15h00 à 15h30 Les machines à écrire et décrire l organisation la question du pouvoir à partir des formats communicationnels (Isabelle Bazet) La performativité des discours managériaux : apports de John Searle (Zoubir Belhouchet, Kamel Boukerzaza) Les réseaux sociaux de femmes dans les entreprises : une nouvelle façon de percevoir le management organisationnel (Audrey De Céglie) Pause-café 16h00 à 16h30 16h30 à 17h00 17h00 à 17h30 La supervision du travail et la super-vision des comportements (Bruno Girard) L impact de la visualisation de l information sur le processus de prise de décision dans le contexte organisationnel (Marina Palakartcheva) L impact d une politique volontariste de l usage des TICE sur l organisation de la formation professionnelle dans la Marine Nationale (Ludovic Sar) Page 7

12 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles 14h00 à 17h30 Atelier 2 : Reconfiguration des espaces-temps organisationnels et Collectifs de pratiques et nouveaux modes d existence au travail Salle 309 Présidents : Valerie Lépine et Manuel Zacklad 14h00 à 14h30 14h30 à 15h00 De l hyper-connexion à la déconnexion chez des cadres. Les TIC comme facteur de risques psychosociaux (Valérie Carayol, Nadège Soubiale, Cindy Félio, Feirouz Boudokhane-Lima) De l évolution des dispositifs d information-communication : concurrence et coordination des temps dans les activités de la navigation aérienne (Marie Benejean) 15h00 à 15h30 Les TICE au travers du C2i2e outils de managérialisation globaux : dispositifs, usages professionnels, politique publique (Dominique Bessières) Pause-café 16h00 à 16h30 16h30 à 17h00 17h00 à 17h30 Émergence d une communauté virtuelle de pratique : regards croisés sur les dispositifs et les récits (Julie Boéri) Vers une meilleure connaissance des attentes et pratiques des usagers dans un contexte technologique innovant par un dispositif de co-conception : une illustration via le projet Ecofamilies (Franck Debos) Un espace de coworking à l université comme nouvel espace d interactions entre acteurs? (Claudie Meyer, Ingrid Fasshauer, Christian Bourret) Conférences plénières Echanges et débats avec des professionnels Salle h00 à 19h00 «Les mutations professionnelles à l heure du numérique» - Régis Hugues, Consultant pour les CCI de la région PACA - Serge Chaudy, Directeur, SEMA Formation & Fourmi Volante Interactive - Frédéric Bossard, Directeur associé de l agence WACAN, Consultant NTIC Modérateur : Valérie Lépine, GRESEC, Université Grenoble III 21h00 Dîner de Gala Page 8

13 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Vendredi 4 octobre 2013 Conférences plénières Salle h30 à 11h00 Conférences-débat des Professeurs, - Françoise Bernard : «Engagements, actions et significations : regards croisés», IRSIC, Aix Marseille Université - Gino Gramaccia : «L acteur adhocratique L avatar numérique du salarié flexible», MICA, Université de Bordeaux 1 - Catherine Loneux : «Usages organisationnels des chartes et débats autour de l'éthique : quelques nouveaux espaces et outils pour ces stratégies», PREFICS, Université de Rennes 2 Modérateur : Pierre Delcambre, GERIICO, Université Lille III Ateliers thématiques en parallèle 11h00 à 12h30 Atelier 1 : Transformations organisationnelles et nouveaux modèles managériaux et Performativité des discours managériaux Salle 306 Présidents : Françoise Bernard et Michel Durampart 11h00 à 11h30 11h30 à 12h00 12h00 à 12h30 Bizprojet : un outil d aide à la décision pour les patrons (Sophie Arvanitakis) Utopie d une communication relation «transparente» : comment caractériser les actions et discours d organisations observées par des réseaux sociaux numériques? (Bruno Asdourian) La «communication engageante» des fournisseurs d énergie en jeu dans la relation client digitalisée (Claire Burlat) Page 9

14 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles 11h00 à 12h30 Atelier 2 : Reconfiguration des espaces-temps organisationnels et Collectifs de pratiques et nouveaux modes d existence au travail Salle 309 Présidents : Catherine Loneux et Céline Lacroix 11h00 à 11h30 Forger des discours managériaux «capitalistes-humanistes» : la communication évènementielle et sur twitter des business think tanks (Lucile Desmoulins) 11h30 à 12h00 Technologies d'information et de communication et risques psychosociaux : une approche par les processus organisationnels et par la médiation (Mikaël Gleonnec) 12h00 à 12h30 12h30 à 14h00 Usages affectifs des Tics par la jeune génération. Le numérique pour tromper l ennui au travail (Fabienne Martin-Juchat, Julien Pierre) Déjeuner sur place Ateliers thématiques en parallèle 14h00 à 15h30 Atelier 1 : Transformations organisationnelles et nouveaux modèles managériaux et Performativité des discours managériaux Salle 306 Présidents : Nicolas Pélissier et Elisa Rafitoson 14h00 à 14h30 14h30 à 15h00 Le rôle de communicologue dans le processus de co-construction de nouvelles pratiques de veille à l aide d une plateforme numérique (Tatiana Domingues-Aguiar, Manuel Zacklad) Environnement organisationnel sollicitant, management des pratiques professionnelles et rapport au travail : le cas des communicants internes (Olivia Foli, Gérald Gaglio) 15h00 à 15h30 Numérisation des processus organisant et paradoxes managériaux : biographie d une feuille de transmission, entre texte local sauvage et texte autorisé (Philippe Marrast, Anne Mayère) Page 10

15 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles 14h00 à 15h30 Atelier 2 : Reconfiguration des espaces-temps organisationnels et Collectifs de pratiques et nouveaux modes d existence au travail Salle 309 Présidents : Vincent Meyer et Jean-Jules Harijaona 14h00 à 14h30 14h30 à 15h00 15h00 à 15h30 Portés par un fil numérique : autonomie et dépendance dans les sociétés de portage salarial (Géraldine Guérillot, Jean-Luc Moriceau, Paes Dos Santos) Traçabilité de l activité par des systèmes automatiques de notification : mise en controverse des discours managériaux dans le contexte d expansion des technologies numériques (Karolina Swiderek) "Manager" la "communauté" des réseaux sociaux? (Gaëlle Baudry, Laurent Morillon) Conférences plénières Salle h00 à 17h00 Conférences des Professeurs : - Fabienne Martin-Juchat : «Socio-économie des émotions : enjeux et pratiques dans les organisations», GRESEC, Université Grenoble III - Michel Durampart : «L organisation apprenante face aux enjeux de l'intégration des dispositifs numériques», I3M, Université du Sud Toulon Var Modérateur : Professeur Christian Le Moënne 17h00 à 17h30 Synthèse des ateliers : Professeur Gino Gramaccia et Sylvie P. Alemanno 17h30 à 18h00 Conclusion du colloque : Claudine Batazzi et Sylvie P. Alemanno Samedi 5 octobre h30 à 09h30 Réunion Org&Co Bilan du colloque Org&Co Prochaines journées d étude Org&Co - Projet éditorial de l ouvrage du colloque Travaux Org&Co au Congrès de la SFSIC 09h30 à 11h00 Visite du Vieux Nice Page 11

16 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Les Conférences Jeudi 3 Octobre 2013 Salle h00 à 11h30 Professeur Christian Le Moënne : Président de la SFSIC, Université Rennes 2, PREFICS «Transformations des communications organisationnelles en contexte numérique» h30 à 12h30 Modérateur : Professeur Paul Rasse : Université de Nice Sophia-Antipolis, I3M Professeur Arlette Bouzon : Université de Toulouse III, LERASS «La décision à l'épreuve de la communication. Vers une intelligence collective?» Professeur Manuel Zacklad : CNAM, DICEN «Paradigmes de la coopération pour l action collective médiatisée» h00 à 19h00 Modérateur : Valérie Lépine : Université Grenoble III, GRESEC «Les mutations professionnelles à l heure du numérique» - Régis Hugues, Consultant pour les CCI de la région PACA - Serge Chaudy, Directeur, SEMA Formation & Fourmi Volante Interactive - Frédéric Bossard, Directeur associé de l agence WACAN, Consultant NTIC Page 12

17 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Les Conférences Vendredi 4 octobre 2013 Salle h30 à 11h00 Modérateur : Professeur Pierre Delcambre : Université Lille III, GERIICO Professeur Françoise Bernard : Aix Marseille Université, IRSIC «Engagements, actions et significations : regards croisés» Professeur Gino Gramaccia : Université de Bordeaux I, MICA «L acteur adhocratique L avatar numérique du salarié flexible» Professeur Catherine Loneux : Université de Rennes 2, PREFICS «Usages organisationnels des chartes et débats autour de l'éthique : quelques nouveaux espaces et outils pour ces stratégies» h00 à 17h00 Modérateur : Professeur Christian Le Moënne : Président de la SFSIC, Université Rennes 2, PREFICS Professeur Fabienne Martin-Juchat : Université Grenoble III, GRESEC «Socio-économie des émotions : enjeux et pratiques dans les organisations» Professeur Michel Durampart : Université du Sud Toulon Var, I3M «L organisation apprenante face aux enjeux de l'intégration des dispositifs numériques» Page 13

18 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Ouverture scientifique du colloque : Conférence Jeudi 3 octobre h00 à 11h30 Christian Le MOENNE Professeur des Universités Université Européenne de Bretagne Rennes 2 - EA 4246 PREfics Président de la SFSIC «Transformations des communications organisationnelles en contexte numérique» Page 14

19 Communications Organisationnelles et Management en Contexte Numérique Généralisé Colloque International 3 au 5 octobre 2013 à l ISEM, NICE Groupes d études et de recherches sur les communications organisationnelles Arlette BOUZON Professeur des Universités en Sciences de l Information et de la Communication Université Toulouse III, 115B route de Narbonne, F Toulouse Cedex 9 Thèmes de recherches : Communication, interaction, intelligence collective, décision, conception, expertise, représentation sociale Références de publication : Bouzon A., A comunicação na sociedade do risco: algumas considerações. Organicom. Revista Brasileira de Comunicação Organizacional e Relações Públicas, (Revue scientifique Brésil), n 18, 2013 (sous presse). Morillon L., Bouzon A., Lee C., Epistémologies, théories et pratiques professionnelles en communication des organisations. Etudes de communication, numéro 40, 2013 (sous presse) Conférence-Débat Jeudi 3 octobre h30 à 12h30 Page 15

20 La décision à l'épreuve de la communication. Vers une intelligence collective? Confrontées à diverses crises (économique, écologique, politique ) dans un univers globalisé, les organisations (marchandes ou non marchandes) cherchent à s adapter en innovant tout en maîtrisant les risques associés (sécurité, coûts, délais ). Pour ce faire, elles ont à gérer la dispersion spatiale de leurs activités et la virtualisation des interactions dans des agencements organisationnels complexes où l expertise se trouve distribuée dans l espace mondial. Dans ce contexte économique en évolution permanente, le travail en équipe visant la conception de nouveaux produits pose la difficile question de l alignement entre des activités (supposées générer l innovation en maîtrisant l incertitude) et des individus aux expertises plurielles disposant d une inévitable autonomie d action. Qu est-ce qui leur permet de travailler ensemble et de participer activement à une production collective innovante «sans risque»? Qu est-ce qui détermine l action de chacun dans un tel processus de conception à plusieurs? Comment se combinent ces deux types de temporalités bien différentes, à savoir des temps courts de coordination entre des acteurs devant respecter des contraintes de coût, délai, sécurité et des temps plus longs de coopération entre spécialistes/experts (personnels de recherche, commerciaux, ingénieurs, techniciens) dont la «créativité collective» (au sens de Shapira, 1995) est une des conditions de la prise de décision et, in fine, de la pérennisation de l organisation? Pour tenter d y répondre, les membres de l équipe Organicom du Lerass effectuent une analyse scientifique communicationnelle des interactions professionnelles «en train de se faire» au sein d équipes de conception oeuvrant en univers incertain (dans plusieurs secteurs économiques). Les situations correspondantes sont analysées à l aune de la prise de décision, qui intervient au terme d un processus de communication plus ou moins long, et qui, source d irréversibilité, marque l engagement à venir dans un cours d action. Les chercheurs concernés sont ainsi amenés à se confronter à cette fabrique de la décision (decision-as-practice) en tentant d aller bien audelà des focalisations scientifiques portant sur le contenu ou sur le contexte (interne ou externe), bien plus fréquemment menées. Leurs recherches s inscrivent dans la lignée des travaux récents, encore rares, de la «la décision en situation», dite NDM «Naturalistic Decision Making» qui se focalisent sur des équipes d individus observés en situation réelle. Leurs décisions, prises dans des conditions complexes, doivent être rapides et efficaces, prendre en compte des logiques contradictoires et non hiérarchisées, un horizon temporel limité et atteindre avec succès des objectifs souvent flous, évolutifs et/ou multiples. Dans cette conférence, nous mobiliserons le concept de «collective mind» (au sens de K. E. Weick et K. Roberts, 1993) issu de l'hypothèse connexionniste pour signifier la prise en charge de la cognition par le collectif d acteurs considéré, en considérant que l'intelligence devient une propriété émergente du collectif, à travers les interactions que chacun entretient avec les autres. La qualité de la réflexion d'un individu est en effet stimulée ou inhibée par l'activité des personnes avec lesquelles il entre en relation, la construction du sens progressant au fur et à mesure de la mise en contact de différentes ressources. A partir d une approche compréhensive de recherche de longue haleine, fondées sur des enquêtes de terrain en situation, menées auprès d entreprises du secteur aéronautique et spatial, du secteur touristique et dans un centre de sécurité sociale (cf. thèse Ivanov, 2013), les recherches correspondantes cherchent à expliquer la décision à partir du sens exprimé par chacun dans l action et tel qu il est reconstruit à partir de la myriade d informations repérées par les chercheurs tant chez les individus que dans les contextes dans lesquels ils évoluent et qu ils participent à constituer. Dans cette conférence, nous rappellerons les types d intervention de chacun des spécialistes et/ou experts dans le processus innovant de la conception, en différenciant co-conception et conception distribuée. Nous poursuivrons notre propos par l étude de quelques objets Page 16

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Master Information - Communication

Master Information - Communication Master Information - Communication pécialité Métiers de l information communication organisationnelle (finalité professionnelle) Spécialité Parcours : Pratiques d informations communications organisationnelles

Plus en détail

La gestion du changement : vers l entreprise numérique

La gestion du changement : vers l entreprise numérique La gestion du changement : vers l entreprise numérique Les technologies de l information transforment nos habitudes de travail quotidiennes. Elles les automatisent en partie, réduisent généralement le

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Rennes, les 9, 10 et 11 mars 2016.

Rennes, les 9, 10 et 11 mars 2016. APPEL À COMMUNICATIONS pour le colloque Trente ans de recherches sur les communications organisationnelles en France Quels bilans des recherches sur les pratiques d information - communication organisationnelles?

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Les formations en organisation

Les formations en organisation Les formations en organisation CNAM - CHAIRE DE DÉVELOPPEMENT DES SYSTÈMES D'ORGANISATION http://www.cnam.fr/lipsor Diplômes de troisième cycle proposés DESS - Développement des Systèmes d'organisation

Plus en détail

Modèles et pratiques pour le canal de distribution

Modèles et pratiques pour le canal de distribution DOSSIER Modèles et pratiques pour le canal de distribution sous la direction de Marc Filser Gilles Paché INTRODUCTION MARC FILSER IAE Dijon, université de Bourgogne GILLES PACHÉ Université Aix-Marseille

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique.

Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique. ANNEE 2013-2014 Thèmes de mémoire Master 1 Ergonomie cognitive et conseil psychologique. Responsable : Catherine Gouédard. La fiche de candidature (projet, intérêts et motivations) est téléchargeable en

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Eric GODELIER La délicate définition de la GRH Un ensemble de représentations qui revoient À des discours descriptifs et/ou normatifs véhiculés par les médias, les praticiens

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME Association Africaine des Centrales d Achats de Médicaments Essentiels 01 BP 4877 Ouagadougou Burkina Faso Tel : 226 50 37 91 75 Fax : 226 50 37 37 57 Contact@acame.org PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF).

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). 3 INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). Cette approche intégrative est particulièrement

Plus en détail

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale Introduction à la notion d Intelligence Territoriale Copyright: La reproduction totale ou partielle de ce document est autorisée sous réserve qu il soit fait référence à l auteur. Aurélien Gaucherand Consultant

Plus en détail

IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007. ENFA de Toulouse-Auzeville (France)

IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007. ENFA de Toulouse-Auzeville (France) IX èmes journées internationales d étude - CRCIE et CRIE- Sherbrooke, 15-16 octobre 2007 ENFA de Toulouse-Auzeville (France) Notre projet général Les pratiques d enseignement, centre de nos recherches

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu

Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu LES MODÈLES ÉCONOMIQUES DU LIVRE ET LE NUMÉRIQUE 15 JUIN 2010 Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu P-J. Benghozi (Ecole polytechnique CNRS) Pierre-Jean.Benghozi@polytechnique.edu

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

Niveau de management Individuel Relationnel Organisationnel Accueillir l Homme dans sa globalité et capitaliser sur son hyper complexité

Niveau de management Individuel Relationnel Organisationnel Accueillir l Homme dans sa globalité et capitaliser sur son hyper complexité Chapitre 3 MANAGEMENT DANS L INCERTITUDE ET LA COMPLEXITÉ 3.1 Manager la complexité 3.1.1 Manager la complexité au niveau individuel L évolution du travail illustre le passage de l unidimensionnalité à

Plus en détail

Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management

Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management Fiche de lecture de : Kotler & Dubois, Marketing Management Résumé de la fiche de lecture Marketing management, rédigé par Philip Kotler (professeur de marketing à la Northwestern University) et par Bernard

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Autour des risques dits «psychosociaux»,

Autour des risques dits «psychosociaux», FORMATIONS RPS Programmes de base Autour des risques dits «psychosociaux», Quatre formules 1 - Formation de base à la prévention des RPS Pour les acteurs de prévention : Direction, RH, CHSCT, médecine

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU Master Communication et mutation des organisations Spécialité Communication et ressources humaines formation continue OBJECTIFS Le Master de formation continue (proposé aussi en formation initiale et en

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle 2ème Colloque international IDEKI,Didactiques et métiers de l'humain, 18 et 19 octobre 2013 - Université de Lorraine Nouveaux espaces et dispositifs en question, nouveaux horizons en formation et en recherche,

Plus en détail

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1

Conduire une opération de changement de statut. 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Conduire une opération de changement de statut 29/03/2009 Jean BRETIN 1 Préambule Changer, c est mourir un peu Pour certaines cultures d entreprise, c est mourir beaucoup! Le but de ce document est de

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

Programme du COLLOQUE INTERNATIONAL Org&Co 2015 17-18- 19 Juin 2015

Programme du COLLOQUE INTERNATIONAL Org&Co 2015 17-18- 19 Juin 2015 Programme du COLLOQUE INTERNATIONAL Org&Co 2015 17-18- 19 Juin 2015 Communication Organisationnelle : Processus communicants - Processus organisants et leurs médiations Maison de la Recherche Nouveau Pavillon

Plus en détail

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION OBJECTIFS Créée en 2001, la licence générale Information - Communication forme les étudiants aux sciences humaines et sociales, aux théories et méthodes des sciences

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Programme de formation 2013-2014 DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT :

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Institut d Administration des Entreprises de Paris Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : DIRIGER, CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE»

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules L école de la facilitation Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules La facilitation vise à : Valoriser les potentiels de chacun, développer la

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire Inspection générale des affaires sociales RM2011-048A Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire RAPPORT THEMATIQUE Établi par Françoise BAS-THERON Christine DANIEL Nicolas DURAND Membres

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

FORMULATING INFORMATION SYSTEMS RISK MANAGEMENT STRATEGIES THROUGH CULTURAL THEORY

FORMULATING INFORMATION SYSTEMS RISK MANAGEMENT STRATEGIES THROUGH CULTURAL THEORY FORMULATING INFORMATION SYSTEMS RISK MANAGEMENT STRATEGIES THROUGH CULTURAL THEORY I- Le processus de risk management selon ISO 27001(2005), NSIT : 8000 (2002) et Frosdick (1997) : Ce processus inclut

Plus en détail

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod BRUNO DAUCE DELPHINE DION KARINE GALLOPEL VIRGINIE MAILLE ERIC REMY SOPHIE RIEUNIER BERNARD ROULLET EDOUARD SIEKIERSKI OUVRAGE COORDONNE PAR SOPHIE RIEUNIER LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE Créer

Plus en détail

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE Département de management et technologie École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Chronique éditoriale DE L INTÉRÊT

Plus en détail