> La SEL. . Son territoire privilégié d intervention est le Limousin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "> La SEL. . Son territoire privilégié d intervention est le Limousin"

Transcription

1

2 > La SEL. Association loi 1901 créée en Réunit aujourd'hui une quarantaine d'entomologistes amateurs et professionnels, spécialistes de différents ordres d'insectes. Un salarié chargé d études depuis 2009* * La SEL bénéficie du dispositif d aide aux emplois associatifs de la région Limousin. Son territoire privilégié d intervention est le Limousin Objectifs principaux : - La connaissance approfondie de l entomofaune régionale - La formation et l éducation - L expertise technique au service des politiques publiques

3 > La SEL La S.E.L. participe très régulièrement aux grands projets de connaissance et de conservation de l environnement :. animation en Limousin du Plan National d Actions pour la préservation des Maculinea.. actualisation de l inventaire ZNIEFF en produisant une liste d espèces d insectes déterminants.. participations aux inventaires nationaux : - inventaire des coléoptères saproxyliques (SAPROX, MNHN). - inventaire des Lépidoptères diurnes de France (MNHN).

4 > Contexte En Limousin, 3 ordres d insectes faisaient l objet d une liste rouge : -Orthoptères (SEL à partir de Sardet & Defaut, 2004) -Odonates (Collectif, 2006) -Lépidoptères rhoplocères (SEL : Delmas & al., 2000). Coléoptères : près de espèces en France ordre d insectes le plus diversifié. Réalisation de la première liste rouge des coléoptères du Limousin financée par la DREAL Limousin. S appuie sur la méthodologie développée par l UICN

5 > Méthode Très grand nombre de familles et d espèces de Coléoptères toutes n'ont pu être évaluées Deux groupes fonctionnels retenus : - Coléoptères phytophages : espèces liées à des végétaux vivants - Coléoptères saproxyliques : espèces dépendant, pendant tout ou partie de leurs cycles de vie, du bois mort ou mourant, debout ou à terre, ou bien des autres organismes qui utilisent le même milieu (Speight, 1989).

6 > Familles retenues Au sein des deux groupes écologiques retenus toutes les familles n ont pas été retenues Coléoptères phytophages : - Chrysomelidae (chrysomèles) - Curculionidae au sens large (charançons) Coléoptères saproxyliques : - familles évaluées dans la liste rouge Européenne (Nieto & Alexander, 2010). - Deux familles ajoutées : les Cleridae et les Tenebrionidae.

7 > Analyse Constitution d un catalogue régional des Coléoptères saproxyliques et phytophages : données issues de la base de données de la SEL Important travail de validation des données : - actualisation de la nomenclature, principalement pour les citations anciennes et les collections privées ; - validation ou invalidation de données pour certaines mentions paraissant douteuses après contrôle des spécimens en collection.

8 > Analyse. Taxons analysés regroupés au rang spécifique espèces évaluées, réparties en 17 familles.. Espèces exogènes ont exclues de l analyse.. Constitution d'un collège de 7 experts spécialisés Grand nombre d espèces à évaluer élaboration d une pré-liste soumise aux experts pour la cotation et à l élaboration de la liste finale.

9 > Validation Liste soumise à l UICN avis favorable en mars 2015 Validation par le CSRPN en juillet 2015 Liste labellisée UICN

10 Catégories UICN : Les catégories de menace (Figure 1) sont détaillées dans UICN (2001 & 2003).

11 Critères UICN :

12 Critères UICN :

13 > Critères UICN Critère A : Réduction de la population Critère basé sur la réduction des populations sur une période de dix ans ou de trois générations. N est pas utilisable pour les données entomologiques qui ne peuvent évaluer la taille des populations de coléoptères données disponibles essentiellement issues d observations d individus uniques, ne permettent pas une analyse quantitative des peuplements.

14 > Critères UICN Critère B : Réduction géographique Critère le plus fréquemment utilisé, plus particulièrement le souscritère B2 = zone d occupation connue de l espèce. Zone d occupation d une espèce calculée en réalisant la somme de la surface totale des stations dans laquelle celle-ci est connue. Coléoptères liés à des habitats ou micro-habitats parfois très restreints : localité effectivement occupée par une population certainement très inférieure à 1 km², dans la réalité.

15 > Critères UICN Calcul de la zone d occupation de l espèce : équivaut au nombre de stations connues de l espèce, lesquelles sont considérées comme ayant une surface de 1 km² (cf. guide UICN). Nécessité de remplir deux conditions supplémentaires Les deux premières conditions (a) et (b) ont été utilisées - (a) : seul le nombre de localités a été retenu. - (b) : le déclin de la superficie, de l étendue et/ou de la qualité de l habitat a été retenu.

16 > Critères UICN Critère D : Population très petite ou restreinte Sous critère D2 («localités susceptibles d être affectées à l avenir par une menace vraisemblable pouvant très vite conduire le taxon vers EX ou CR») Ponctuellement utilisé pour les espèces les plus rares, en complément du critère B et quand la biologie de l espèce est relativement connue (capacités de dissémination, exigences écologiques du cycle de développement ). Critère C (Petite population et déclin) Critère E (Analyse quantitative) Critères non applicables dans le cadre des données existantes

17 > Ajustement à la baisse de la catégorie initiale Catégorie adoptée en première intention revue à la baisse lorsque la présence de populations limitrophes importantes laissait supposer un apport probable d individus, atténuant ainsi le risque de disparition : Cas pour certaines espèces du causse de corrézien bien présentes dans le département du Lot.

18 > Catégorie quasi-menacée et estimation de l aire d occupation. Espèces analysées au sous-critère B2, mais dont deux conditions n ont pas été trouvées classées en NT ou LC selon l avis des experts. Espèces éligibles au critère B2, mais dont il est pressenti que les données disponibles ne reflètent pas la réalité de l état des populations (rareté est surestimée) déclassées en NT ou LC selon l avis des experts. Espèces non éligibles au sous-critère B2 (nombre de localités trop élevé) mais dont il est pressenti que les effectifs ou l habitat sont en régression, ou que des menaces pèsent à court terme sur les populations classement en NT a été étudié selon les préconisations du guide UICN

19 Catégories de menaces des coléoptères saproxyliques et phytophages du Limousin

20 Répartition des espèces selon les catégories de menace

21 > Exemples d'évaluations :.Bagous rufimanus Péricart, 1989 CR Espèce considérée comme très rare en France, connue en Limousin d'une seule localité qui héberge une belle population. Charançon amphibie, monophage sur Trapa natans L.. Plante-hôte connue en Limousin de seulement 7 localités contemporaines, pour la plupart de petites ou très petites populations (source CBNMC).

22 > Exemples d'évaluations :.Bagous rufimanus Péricart, 1989 CR Sensible à la qualité de l'eau, cette dernière est en régression dans de nombreuses régions françaises. Classée vulnérable (VU) dans la liste rouge de la flore vasculaire du Limousin (Antonetti & al., 2013). Zone d'occupation de B. rufimanus en Limousin inférieure à 10 Km2. Une seule et unique localité Limousine + recul constaté de la surface et de la qualité de ses habitats espèce classée dans la catégorie CR (critère B2ab(iii)).

23 > Exemples d'évaluations :.Podeonius acuticornis (Germar, 1824) EN Espèce est très rare et localisée en Europe Classé EN dans la liste rouge Européenne des Coléoptères saproxyliques (Nieto & Alexander, 2010) En France : une trentaine de mentions contemporaines et historiques En Limousin : 3 localités

24 > Exemples d'évaluations :.Podeonius acuticornis (Germar, 1824) EN Habitat menacé : cavités d arbres feuillus, très vieilles futaies ou haies bocagères très âgées. Diminution la surface des habitats favorables (arrachage des haies, abandon des pratiques d émondage ) Une seule et unique localité Limousine + recul constaté de la surface et de la qualité de ses habitats espèce classée dans la catégorie EN (critère B2ab(iii)).

25 Merci de votre Attention

26 Références Antonetti Ph. & al., Liste rouge de la flore vasculaire de la région Limousin (cotation selon la méthode UICN). Conservatoire botanique national du Massif central / Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Limousin, 11 p. Collectif 2006 Liste rouge des odonates du Limousin. EPOPS, 70 : Delmas S., Deschamps P., Sibert J.-M., Chabrol L. & Rougerie R Guide écologique des Papillons du Limousin, Lépidoptères Rhopalocères. Société Entomologique du Limousin Ed., 416 p. Sardet E. & Defaut B. (coordinateurs) 2004 Les Orthoptères menacés en France. Liste rouge nationale et listes rouges par domaines biogéographiques. Matériaux Orthoptériques et Entomocénotiques, 9 : Nieto A. et Alexander K.N.A European Red List of Saproxylic Beetles. Luxembourg : Publications Office of the European Union. 45 p. Speight M., Les invertébrés saproxyliques et leur protection ; Conseil de l Europe ; collection Sauvegarde de la nature n 42, 76 p. UICN Guide pratique pour la réalisation de Listes rouges régionales des espèces menacées, Méthodologie de l UICN & démarche d élaboration. Paris, France, 56 p.

Critères scientifiques

Critères scientifiques Les listes rouges ou les livres rouges : Premier livre rouge en 1966 sous l impulsion de UICN http://www.iucnredlist.org/info/programme#introduction Etablit un catalogue des espèces menacées Au niveau

Plus en détail

Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0)

Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0) Clé d aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon (Version 1.0) Source : «Raretés, protections, menaces et statuts de la flore régionale (Ptéridophytes, Spermaphytes) de Picardie», Centre

Plus en détail

Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale

Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale DES LISTES ROUGES POUR PROTÉGER... Listes rouges des espèces menacées Application de la démarche UICN au niveau national et déclinaison à l échelle régionale Philippe PAGNIEZ* Article rédigé par le secrétariat

Plus en détail

Conservatoire botanique national alpin

Conservatoire botanique national alpin Conservatoire botanique national du Massif central Conservatoire botanique national alpin POLE D INFORMATION FLORE HABITATS - Lieu de la réunion : Parc naturel régional du Pilat Moulin de Virieu 42410

Plus en détail

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE?

LES CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX EN FRANCE : NOUVEAUX MODÈLES POUR LA MÉDITERRANÉE? Brest Porquerolles Bailleul NEWS MODELS FOR MEDITERRANEAN : THE EXEMPLE OF THE CONSERVATOIRES BOTANIQUES NATIONAUX IN FRANCE Alpin Mascarin Massif-Central Bassin Parisien Franche-Comté Pyrénées Midi-Pyrénées

Plus en détail

Inventaire national des coléoptères saproxylique de France. comment?

Inventaire national des coléoptères saproxylique de France. comment? Inventaire national des coléoptères saproxylique de France Pourquoi quoi qui Pourquoi quoi qui comment? L «effet Jeannel». Cet entomologiste a conduit l entomologie française à un niveau d excellence internationale

Plus en détail

Compte rendu de la Réunion plénière «Livre rouge des habitats et espèces menacés en région Centre»

Compte rendu de la Réunion plénière «Livre rouge des habitats et espèces menacés en région Centre» Compte rendu de la Réunion plénière «Livre rouge des habitats et espèces menacés en région Centre» Samedi 21 janvier 2012 Muséum d Orléans Objectifs de la réunion : - Relancer le projet pour une publication

Plus en détail

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche»

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» 151 D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective

Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective 02/04/2016 Une liste rouge UICN des plantes vasculaires pour la Bretagne : Résultats et perspective Liste rouge UICN validée en CSRPN Bretagne en juin 2015 Présentation : Emmanuel Quéré Cadre de travail

Plus en détail

Liste rouge. Dossier de presse. des papillons diurnes d Auvergne (rhopalocères et zygènes) Apollon - Parnassius apollo

Liste rouge. Dossier de presse. des papillons diurnes d Auvergne (rhopalocères et zygènes) Apollon - Parnassius apollo Liste rouge des papillons diurnes d Auvergne (rhopalocères et zygènes) Dossier de presse Apollon - Parnassius apollo Communiqué de presse 14 % des papillons de jour menacés de disparition en Auvergne Initiée

Plus en détail

Musée Bernard d Agesci

Musée Bernard d Agesci D O S S I E R D E P R E S S E Musée Bernard d Agesci Réalisation d un atlas régional sur les papillons de jour - Collaboration entre Deux-Sèvres Nature et Environnement et le musée Bernard d Agesci Conférence

Plus en détail

Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France

Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France Référentiels et guides pour l étude de la flore et de la végétation du nord de la France Thierry CORNIER, Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul www.cbnbl.org

Plus en détail

Flore et végétations de Bretagne : enjeux et perspectives

Flore et végétations de Bretagne : enjeux et perspectives Flore et végétations de Bretagne : enjeux et perspectives Sylvie Magnanon Marion Hardegen Conservatoire botanique national de Brest Conférence sur la biodiversité en Bretagne - DREAL Bretagne, 22 juin

Plus en détail

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Sources : Geoportail & CCL 1. Contexte Géographique Bassin versant de la

Plus en détail

Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne

Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne INDICATEUR Niveau de connaissance disponible pour des diagnostics du patrimoine naturel en Bretagne Contexte Les acteurs régionaux concernés par le patrimoine naturel, en particulier les institutionnels,

Plus en détail

La Liste rouge des espèces menacées en France

La Liste rouge des espèces menacées en France La Liste rouge des espèces menacées en France selon les catégories et critères de l UICN - Document de projet / Juin 2007 - La Liste rouge de l'uicn constitue l'inventaire mondial le plus complet de l'état

Plus en détail

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration Conservatoire botanique national de Brest L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire Bilan 5 ans après son élaboration «L état de référence

Plus en détail

Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères)

Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères) Légende des tableaux de données Faune Vertébrée (hors poissons et chiroptères) Protection : statut de protection au niveau national. Les codes utilisés sont déterminés en fonction des derniers arrêtés

Plus en détail

L étude des chiroptères (chauvessouris) aménagement de la forêt de Rambouillet. Forêt domaniale de Rambouillet 23 décembre 2015

L étude des chiroptères (chauvessouris) aménagement de la forêt de Rambouillet. Forêt domaniale de Rambouillet 23 décembre 2015 Favoriser la LA FORET DOMANIALE DE RAMBOUILLET Grande de 13740 hectares, elle est située au cœur d un massif de plus de 25000 hectares dans les Yvelines. C est une forêt composée de chênes essentiellement

Plus en détail

02/04/2016. en Bretagne. Conservatoire botanique national de Brest. Gaëtan Masson. Antenne Bretagne

02/04/2016. en Bretagne. Conservatoire botanique national de Brest. Gaëtan Masson. Antenne Bretagne 02/04/2016 Plan de conservation de l Elatineverticillée en Bretagne Conservatoire botanique national de Brest Gaëtan Masson Antenne Bretagne Présentation générale de l espèce Taxonomie Famille : Elatinaceae

Plus en détail

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES I- PARAMÈTRES ÉCOLOGIQUES I.1- TYPES D'HABITAT Les tableaux des types d'habitats observés comprennent 5 colonnes : Syntaxon : indique le rattachement phytosociologique

Plus en détail

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles V. Noble 06 novembre 2014 Plan de la présentation Le Conservatoire

Plus en détail

Plate-forme d échanges Réseaux 2014

Plate-forme d échanges Réseaux 2014 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Plate-forme d échanges Réseaux 2014 Yverdon, 4 novembre 2014 Plan

Plus en détail

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Coordination Magali Cerles Juin 2007 Avec le concours du Ministère de l outre mer et de

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 (Cadre de la procédure : articles R414-19 à R 414-29 du Code de l environnement) Le présent formulaire est à remplir par le porteur de projet

Plus en détail

Coléoptères saproxyliques des forêts du Massacre et du Risoux. Étude 2013, par Benoît Dodelin

Coléoptères saproxyliques des forêts du Massacre et du Risoux. Étude 2013, par Benoît Dodelin Coléoptères saproxyliques des forêts du Massacre et du Risoux Étude 2013, par Benoît Dodelin Contexte et objectifs En 2013, le PNR du Haut-Jura a lancé des travaux d'entomologie forestière dans les massifs

Plus en détail

Groupe de travail Région Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes GESTION DES PLANTES EXOTIQUES : EXEMPLES D EXPERIENCE DU CEN AUVERGNE

Groupe de travail Région Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes GESTION DES PLANTES EXOTIQUES : EXEMPLES D EXPERIENCE DU CEN AUVERGNE Groupe de travail Région Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes GESTION DES PLANTES EXOTIQUES : EXEMPLES D EXPERIENCE DU CEN AUVERGNE Journée technique «Les plantes invasives terrestres» Nantes,

Plus en détail

PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE

PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE Commune de Saint Aubin de Médoc Département de la Gironde (Source CG33) Février 2013 PREAMBULE Le code

Plus en détail

Découverte d une population de Maculinea alcon DENIS & SCHIFFERMÜLLER (Lepidoptera, Lycaenidae) dans le département de la Dordogne

Découverte d une population de Maculinea alcon DENIS & SCHIFFERMÜLLER (Lepidoptera, Lycaenidae) dans le département de la Dordogne 41 Bull. Soc. Linn. Bordeaux, Tome 140, (N.S.) n 343 (1) 2006 : 41-45. Découverte d une population de Maculinea alcon DENIS & SCHIFFERMÜLLER (Lepidoptera, Lycaenidae) dans le département de la Dordogne

Plus en détail

Les dérogations espèces protégées

Les dérogations espèces protégées Les dérogations espèces protégées Petit Rhinolophe, C. Parisot - 2014 Atelier du SPI Vallée de la Seine 09 avril 2015 Irène OUBRIER Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie

Plus en détail

Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine)

Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine) Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine) Projet SEP 321 CIRAD IRD MNHN Herbier National du Cameroun Herbier National

Plus en détail

Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement

Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement Les conséquences de la nouvelle loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sur l aménagement Réunion Cotita du 13 septembre 2016 CC-BY-SA 4 O Pichard - Loi 2016-1087 du 08

Plus en détail

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise Atlas de la Biodiversité Chalonnaise Méthodologie proposée relative à sa mise en œuvre Dorian Angot STAGE REALISE AU SEIN DE LA VILLE DE CHALONNES SUR LOIRE, 2015 LICENCE PROFESSIONNELLE BILOGIE APPLIQUEE

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Amélioration de la connaissance de la répartition de trois espèces de libellules et définition d enjeux prioritaires sur le territoire du Parc naturel régional Livradois-Forez (Haute-Loire, Puy-de-Dôme)

Plus en détail

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Alexandre DUMAITRE DREAL ALPC 23.09.2016 Thierry Degen / DREAL ALPC Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

Rôle du MNHN comme référent rent scientifique : exemples marins

Rôle du MNHN comme référent rent scientifique : exemples marins Muséum National d Histoire Naturelle Département Milieux et Peuplements Aquatiques Rôle du MNHN comme référent rent scientifique : exemples marins Colloque «Biodiversité et Environnement marin : Connaissance,

Plus en détail

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées»

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Contexte Le Desman des Pyrénées est une espèce : reprise à l'annexe II de la convention

Plus en détail

Étude des coléoptères saproxyliques sur les gorges de la Rhue (15) Entomologiste: Benjamin CALMONT, spécialisé dans les coléoptères saproxyliques

Étude des coléoptères saproxyliques sur les gorges de la Rhue (15) Entomologiste: Benjamin CALMONT, spécialisé dans les coléoptères saproxyliques Étude des coléoptères saproxyliques sur les gorges de la Rhue (15) Entomologiste: Benjamin CALMONT, spécialisé dans les coléoptères saproxyliques Qu est-ce qu un insecte? - Les insectes ont trois paires

Plus en détail

La Liste rouge des Écrevisses menacées en Alsace

La Liste rouge des Écrevisses menacées en Alsace La Liste rouge des Écrevisses menacées en Alsace Réalisée selon la méthodologie UICN 1 1 2 3 4 5 Coordination générale : Coordination scientifique : Office national de l eau et des milieux aquatiques (ONEMA)

Plus en détail

Projet de centrale à gaz de Landivisiau (29) Alimentation en gaz (GRTgaz) - Avis du Groupe Mammalogique Breton

Projet de centrale à gaz de Landivisiau (29) Alimentation en gaz (GRTgaz) - Avis du Groupe Mammalogique Breton Sizun, le 30 octobre 2014 Projet de centrale à gaz de Landivisiau (29) Alimentation en gaz (GRTgaz) - Avis du Groupe Mammalogique Breton Le Groupe Mammalogique Breton est une association agrée d étude

Plus en détail

FORET DEPARTEMENTALE DE LA COMBE D AILLON - SAVOIE MISE EN PLACE D UN RESEAU D ILOTS DE SENESCENCE

FORET DEPARTEMENTALE DE LA COMBE D AILLON - SAVOIE MISE EN PLACE D UN RESEAU D ILOTS DE SENESCENCE FORET DEPARTEMENTALE DE LA COMBE D AILLON - SAVOIE MISE EN PLACE D UN RESEAU D ILOTS DE SENESCENCE CONTEXTE, DESCRIPTIF ET OBJECTIFS La forêt départementale de la Combe d Aillon est concernée en partie

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES

RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES RÉFÉRENTIELS TAXONOMIQUES DISPONIBLES DE LA FAUNE ET DE LA FLORE DE FRANCE Le 10 décembre 2003 AVANT PROPOS Il existe en France métropolitaine de l'ordre de 80.000 espèces, terrestres et marines, de plantes

Plus en détail

Quantifier la réponse de la biodiversité à l'exploitation forestière : une approche multi-taxinomique

Quantifier la réponse de la biodiversité à l'exploitation forestière : une approche multi-taxinomique Le Réveil du Dodo III, Journées Francophones des Sciences de la Conservation de la Biodiversité Montpellier 17-19 Mars 2009 Quantifier la réponse de la biodiversité à l'exploitation forestière : une approche

Plus en détail

Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011

Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011 Sources des données et méthodes : indicateur sur la situation générale des espèces août 2011 Cat.#: En4-144/20-2011F-PDF ISBN: 978-1-100-97767-6 1 Introduction Les Indicateurs canadiens de la durabilité

Plus en détail

Gérer l écosystème forestier dans son intégrité

Gérer l écosystème forestier dans son intégrité Gérer l écosystème forestier dans son intégrité Marion Gosselin Cemagref Nogent-sur-Vernisson Assemblée Générale Association des Amis de la Forêt de St-Germain et de Marly 7 février 2009 Points abordés

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE

LA BIODIVERSITÉ EN AUVERGNE La diversité biologique, ou biodiversité, ne se résume pas à une simple liste constituée d espèces emblématiques, patrimoniales ou menacées. Il s agit de l ensemble des interactions à différents niveaux,

Plus en détail

SÉLECTION D HABITAT ET SUCCÈS DE NIDIFICATION CHEZ LA CRÉCERELLE D AMÉRIQUE

SÉLECTION D HABITAT ET SUCCÈS DE NIDIFICATION CHEZ LA CRÉCERELLE D AMÉRIQUE SÉLECTION D HABITAT ET SUCCÈS DE NIDIFICATION CHEZ LA CRÉCERELLE D AMÉRIQUE EN FORÊT BORÉALE MIXTE DU QUÉBEC Marion SEGUY, maîtrise en biologie Sous la direction de Louis IMBEAU et Marc J. MAZEROLLE, UQAT.

Plus en détail

La diversité des actions de conservation pour la flore de Corse

La diversité des actions de conservation pour la flore de Corse La diversité des actions de conservation pour la flore de Corse Yohan PETIT, Carole PIAZZA, Guilhan PARADIS, Frédéric MEDAIL, Bertrand SCHATZ, Laetitia HUGOT XV OPTIMA Meeting - June, 5-10 2016 MONTPELLIER

Plus en détail

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français Le réseau Natura 2000 Atlantique La forêt privée couvre plus de 50% de la surface forestière du réseau Natura 2000. Continentale Alpine Méditerranéenne Régions biogéographiques Natura 2000 75% de la surface

Plus en détail

Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées :

Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées : Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées : Réflexions sur la démarche à mettre en œuvre pour la flore vasculaire de métropole Séminaire d'appui aux démarches régionales Paris, 4 décembre

Plus en détail

Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS

Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS Pourquoi et comment faire son inventaire? Aurélien BESNARD Maître de conférences EPHE / CEFE-CNRS Une définition très large à contextualiser Larousse: Revue détaillée, minutieuse, d un ensemble (syn. dénombrement,

Plus en détail

La Liste rouge des amphibiens et reptiles de Lorraine

La Liste rouge des amphibiens et reptiles de Lorraine Rencontres Herpétologiques du Grand Est 11 et 12 décembre 2015 - Strasbourg La Liste rouge des amphibiens et reptiles de o Qu est-ce qu une Liste rouge? o Principes d évaluation UICN o Démarche d évaluation

Plus en détail

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Formation des commissaires enquêteurs Véronique BARTHELEMY DREAL / VERPN 5 novembre 2013

Plus en détail

Présentation. Le Lézard des murailles (Podarcis muralis)! En région Nord-Pas de Calais!

Présentation. Le Lézard des murailles (Podarcis muralis)! En région Nord-Pas de Calais! Présentation Le Lézard des murailles (Podarcis muralis)! En région Nord-Pas de Calais! ! 1 Le Nord-Pas de Calais et le BASSIN MINIER Contexte géographique 20 km 120 km Le Nord-Pas de Calais et le Bassin

Plus en détail

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse Damien THIEBAULT Consultant INVENTAIRES NATURALISTES PREALABLES AUX REVISIONS D AMENAGEMENTS FORESTIERS SUR 3 PROPRIETES REGIONALES

Plus en détail

commune de Murviel-les-Béziers révision du PLU DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIÈRES

commune de Murviel-les-Béziers révision du PLU DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIÈRES commune de Murviel-les-Béziers révision du PLU DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIÈRES 101 zone N Dispositions applicables à la zone N Caractère de la zone Il s'agit d'une zone naturelle

Plus en détail

Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes»

Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes» Atelier de travail sur les espèces exotiques envahissantes UICN - Mayotte 23-26 janvier Gestion et acquisition de données sur les plantes envahissantes : L exemple de la cellule de veille «Espèces envahissantes»

Plus en détail

Nombre d'espèces endémiques en France Nombre d espèces métropolitaines et ultramarines endémiques et sub-endémiques Fiche mise à jour le 20/05/2015

Nombre d'espèces endémiques en France Nombre d espèces métropolitaines et ultramarines endémiques et sub-endémiques Fiche mise à jour le 20/05/2015 Publié sur Indicateurs ONB (http://indicateursbiodiversite.naturefrance.fr/) URL source: http://indicateursbiodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/nombredespecesendemiquesenfrance Nombre d'espèces endémiques

Plus en détail

Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques. Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah

Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques. Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah Les carabes : un modèle biologique pour les continuités écologiques Le Roux Vincent, Martin Ludmilla, Decocq Guillaume, Closset-Kopp Déborah DIVA 3 «Continuités écologiques dans les territoires ruraux

Plus en détail

La Liste rouge des Reptiles menacés en Alsace Réalisée selon la méthodologie UICN

La Liste rouge des Reptiles menacés en Alsace Réalisée selon la méthodologie UICN La Liste rouge des Reptiles menacés en Alsace Réalisée selon la méthodologie UICN 1 2 3 4 5 Coordination générale : Coordination scientifique : Association BUFO Coordination générale du projet : Office

Plus en détail

Site des Etangs de Bonnelles (78) Projet de classement en Réserve Naturelle Régionale (RNR) - Présentation synthétique -

Site des Etangs de Bonnelles (78) Projet de classement en Réserve Naturelle Régionale (RNR) - Présentation synthétique - Site des Etangs de Bonnelles (78) Projet de classement en Réserve Naturelle Régionale (RNR) - Présentation synthétique - Commune de situation Propriétaire Bonnelles (département des Yvelines - 78) Commune

Plus en détail

Note du 27 avril 2017 relative au signalement des mammifères marins échoués ou à la dérive, morts ou en détresse, pour leur exploitation scientifique

Note du 27 avril 2017 relative au signalement des mammifères marins échoués ou à la dérive, morts ou en détresse, pour leur exploitation scientifique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Direction

Plus en détail

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Journée d information et d échanges 18 novembre 2015 S. Ruiz SCEC/DEE chargée de mission Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

3 ème CONSEIL DE GOUVERNANCE TRANSITOIRE OBSERVATOIRE AQUITAIN DE LA FAUNE SAUVAGE 11/02/2015

3 ème CONSEIL DE GOUVERNANCE TRANSITOIRE OBSERVATOIRE AQUITAIN DE LA FAUNE SAUVAGE 11/02/2015 3 ème CONSEIL DE GOUVERNANCE TRANSITOIRE 11/02/2015 OBSERVATOIRE AQUITAIN DE LA FAUNE SAUVAGE Dispositif de coordination et de valorisation des informations faunistiques en Aquitaine Marie BARNEIX / Paul

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

Stratégie et perspectives en conservation ex situ en France méditerranéenne continentale

Stratégie et perspectives en conservation ex situ en France méditerranéenne continentale Stratégie et perspectives en conservation ex situ en France méditerranéenne continentale Conservatoire botanique national méditerranéen de Lara DIXON Sylvia LOCHON-MENSEAU Colloque OPTIMA 8 juin 2016 Les

Plus en détail

Plan Régional d Actions pour l étude et la conservation de la Pie-grièche à tête rousse en Bourgogne

Plan Régional d Actions pour l étude et la conservation de la Pie-grièche à tête rousse en Bourgogne Plan Régional d Actions pour l étude et la conservation de la Pie-grièche à tête rousse en Bourgogne Réseau bocage 4 décembre 2015 les pies-grièches en France le plan national pies-grièches le plan régional

Plus en détail

ETAT DU PEUPLEMENT DES CRIQUETS ET SAUTERELLES

ETAT DU PEUPLEMENT DES CRIQUETS ET SAUTERELLES Pression Réponse N 29.1 ETAT DU PEUPLEMENT DES CRIQUETS ET SAUTERELLES Les Orthoptères (criquets, grillons et sauterelles) colonisent une grande diversité d habitats terrestres. On les retrouve des milieux

Plus en détail

Les Gorges du Chavanon

Les Gorges du Chavanon et ses milieux naturels La forêt est omniprésente du bord de la rivière (environ 600 mètres) jusqu en haut du plateau (800 mètres). Les arbres varient en fonction de l exposition du versant et de la topographie.

Plus en détail

D o c u m e n t t e c h n i q u e

D o c u m e n t t e c h n i q u e D o c u m e n t t e c h n i q u e Méthode utilisée par le CBN de Brest pour l élaboration de listes rouges (UICN) et de listes de taxons rares et/ou en régression à l échelle régionale ou départementale.

Plus en détail

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE Atelier sur les statistiques environnementales Yaoundé, 5-9 décembre 2011 Belmond DJOMO Responsable TIC UICN PROGRAMME CAMEROUN INTERNATIONAL

Plus en détail

PROJET DE RESERVOIRS COMMUNE DE FREJUS (83) COMPLEMENT D INVENTAIRE BOTANIQUE (CIBLE SUR LES ORCHIDEES)

PROJET DE RESERVOIRS COMMUNE DE FREJUS (83) COMPLEMENT D INVENTAIRE BOTANIQUE (CIBLE SUR LES ORCHIDEES) Référence : 1007-1107-NT-SAFEGE-Fréjus-2 Commanditaire : Communauté d Agglomération de Fréjus-Saint-Raphaël PROJET DE RESERVOIRS COMMUNE DE FREJUS (83) COMPLEMENT D INVENTAIRE BOTANIQUE (CIBLE SUR LES

Plus en détail

Nature en ville. Quilles et souches

Nature en ville. Quilles et souches ELEMENTS GENERAUX Nature en ville Quilles et souches i En ville, il n est pas toujours possible de maintenir de vieux arbres sur pied en raison du danger qu ils présentent pour les biens et les personnes.

Plus en détail

Nature en ville. Quilles et souches

Nature en ville. Quilles et souches ELEMENTS GENERAUX Nature en ville Quilles et souches i En ville, il n est pas toujours possible de maintenir de vieux arbres sur pied en raison du danger qu ils présentent pour les biens et les personnes.

Plus en détail

Bilan de la problématique végétale invasive en Limousin

Bilan de la problématique végétale invasive en Limousin C O N S E R V E R A S S I S T E R S E N S I B I L I S E R C O N N A Î T R E 2013 Bilan de la problématique végétale invasive en Limousin Lathus, 4 mai 2013 Programme 2013-2014 Mission confiée au CBN Massif

Plus en détail

17 septembre 2012 Limoges

17 septembre 2012 Limoges Formation des Commissaires Enquêteurs 17 septembre 2012 Limoges «L évaluation des incidences sur les sites Natura 2000, les procédures liées» Patrick Morvan Chargé des Espaces Protégés DREAL Limousin 1

Plus en détail

FORMULAIRE. Demande d'autorisation de travaux au titre de la réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Seine

FORMULAIRE. Demande d'autorisation de travaux au titre de la réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Seine FORMULAIRE Demande d'autorisation de travaux au titre de la réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Seine Dossier à compléter et à déposer à : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Le Projet éducatif de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Sarthe

Le Projet éducatif de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Sarthe Le Projet éducatif de la Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Sarthe PRESENTATION La LPO, c est quoi? La Ligue pour la Protection des Oiseaux est une association nationale reconnue d utilité publique.

Plus en détail

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel.

La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. La cueillette des plantes sauvages: exploitation des ressources naturelles et conservation d un patrimoine naturel. Les cueillettes commerciales au cœur d enjeux et d intérêts multiples. Engouement pour

Plus en détail

Cartographie des orchidées de France : un réseau de plus de 3000 contributeurs

Cartographie des orchidées de France : un réseau de plus de 3000 contributeurs Cartographie des orchidées de France : un réseau de plus de 3000 contributeurs Société Française d Orchidophilie Fondée en 1969 Par ses statuts, la SFO s engage à promouvoir la culture, la connaissance

Plus en détail

C O N N A ^I T R E C O N S E R V E R A S S I S T E R S E N S I B I L I S E R. Le Conservatoire botanique national du Massif central

C O N N A ^I T R E C O N S E R V E R A S S I S T E R S E N S I B I L I S E R. Le Conservatoire botanique national du Massif central C O N N A ^I T R E C O N S E R V E R A S S I S T E R S E N S I B I L I S E R 2013 Le Conservatoire botanique national du Massif central 11 Conservatoires botaniques nationaux agréés par le Ministère de

Plus en détail

Connaissance des macromycètes au sein du Conservatoire botanique national du Bassin parisien

Connaissance des macromycètes au sein du Conservatoire botanique national du Bassin parisien Connaissance des macromycètes au sein du du Bassin parisien Connaissance des macromycètes au CBNBP État des lieux La connaissance des macromycètes ne fait actuellement pas l'objet de l'agrément des Conservatoires

Plus en détail

La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire

La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire La Flore de l Île Bonaventure: un outil pour l aménagement du territoire Présenté par Marilou Bourdages Directeur: Claude Lavoie Chaire multifacultaire de recherche et d intervention sur la Gaspésie et

Plus en détail

Comité technique. 17 décembre RN 12 - déviation de Saint- Denis-sur-Sarthon et Pacé aménagement du créneau de Gandelain

Comité technique. 17 décembre RN 12 - déviation de Saint- Denis-sur-Sarthon et Pacé aménagement du créneau de Gandelain RN 12 - déviation de Saint- Denis-sur-Sarthon et Pacé aménagement du créneau de Gandelain Comité technique 17 décembre 2013 du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1 Ministère

Plus en détail

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique ANNEXE QC-132 Évaluation de la valeur écologique Méthodologie : Évaluation de la valeur écologique Date : 8 septembre 2015 Numéro de révision : 03 Préparé par : Mathieu St-Germain, biologiste, B.Sc. Approuvé

Plus en détail

L environnement au cœur c projet: exemple de la LGV Est européenne. enne. Sandrine RABASEDA Responsable Environnement

L environnement au cœur c projet: exemple de la LGV Est européenne. enne. Sandrine RABASEDA Responsable Environnement L environnement au cœur c du projet: exemple de la LGV Est européenne enne Sandrine RABASEDA Responsable Environnement Qu est est-ce que l environnement l? Pour RFF, cela englobe les milieux naturels ET

Plus en détail

Plans Régionaux d Actions «invertébrés»

Plans Régionaux d Actions «invertébrés» Plans Régionaux d Actions «invertébrés» Déclinaison régionale en faveur des Maculinea, des Odonates et des Naïades 2014-2018 Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère

Plus en détail

La Trame verte et bleue à l échelle des Pays en Loir-et-Cher

La Trame verte et bleue à l échelle des Pays en Loir-et-Cher Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Comité départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement de Loir-et-Cher Entrée Thématique x Espèces et habitats naturels Type d

Plus en détail

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant :

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Pour tous ceux qui n ont pas pour vocation première d éduquer à l environnement ni de gérer des espaces verts ou naturels. Pour tous ceux qui

Plus en détail

Inventaires et suivi de la faune

Inventaires et suivi de la faune Inventaires et suivi de la faune Liaison avec l état de conservation des habitats Pascal Dupont, chargé de projets insectes Sommaire Préambule : le cadre pour les inventaires et les suivis Les inventaires,

Plus en détail

Groupe de travail Environnement

Groupe de travail Environnement Groupe de travail Environnement Bayonne, le 24 juin 2010 GT7c Ordre du jour 1. Etudes et concertation sur la recherche d un tracé (2010-2011) 2. Définition des tracés Les différentes étapes Méthode d analyse

Plus en détail

Marais salé de St-Beauzire Mise en œuvre du document d objectifs Copil du 17 avril 2014

Marais salé de St-Beauzire Mise en œuvre du document d objectifs Copil du 17 avril 2014 Marais salé de St-Beauzire Mise en œuvre du document d objectifs Copil du 17 avril 2014 Panneau d information Ordre du jour 1. Rappel des objectifs et des actions réalisées depuis 2009 2. Bilan des actions

Plus en détail

sur les sites Natura 2000

sur les sites Natura 2000 Évaluation des incidences des projets ou programmes de travaux sur les sites Natura 2000 Octobre 2007 Textes de référence : Directive «Habitats faune flore : - articles 6.3 et 6.4 Code de l environnement

Plus en détail

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic L intérêt du diagnostic Le diagnostic des éléments naturels et paysagers permet de caractériser les milieux présents sur l exploitation (prairie, haie, mare, culture...), leur état écologique et leur rôle

Plus en détail

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH): LE RAPPORTAGE DE L'ÉTAT DE CONSERVATION DES ESPÈCES -MÉTHODOLOGIE GLOBALE. WÉPION, 23 MAI 2014 LUC DEROCHETTE 1 Objet : 69

Plus en détail

Trame de vieux bois Luberon-Lure

Trame de vieux bois Luberon-Lure Trame de vieux bois Luberon-Lure Trame de vieux bois Luberon-Lure Objectifs: Charte forestière de territoire Luberon-Lure volet biodiversité Préservation des milieux forestiers exceptionnels identifiés

Plus en détail

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU

Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Le RÉSEAU ÉCOLOGIQUE CANTONAL VAUDOIS (REC) UN PLAN CANTONAL DE MISE EN RESEAU Journée AGRIDEA OQE Yverdon 5.11.2013 Etat de Vaud Direction générale de l'environnement - DGE Division Biodiversité et Paysage

Plus en détail

Bois Marbeau. Le-Plessis-Trévise (94) Matériel d enregistrement. Vue depuis la rue de Chennevières. Vue depuis la rue Marbeau

Bois Marbeau. Le-Plessis-Trévise (94) Matériel d enregistrement. Vue depuis la rue de Chennevières. Vue depuis la rue Marbeau Bois Marbeau Le-Plessis-Trévise (94) Vue depuis la rue de Chennevières Matériel d enregistrement Un coléoptère du Bois Marbeau Vue depuis la rue Marbeau Essai d inventaire des chiroptères 19 juillet 2016

Plus en détail

«En chemin sur les ENS» devient «A la découverte des ENS»

«En chemin sur les ENS» devient «A la découverte des ENS» «En chemin sur les ENS» devient La sensibilisation et l éducation à l'environnement sur les espaces naturels protégés isérois dans le cadre scolaire OBJECTIFS 1- Découvrir et comprendre, au travers d approches

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE TAISSY Révision du Plan Local d Urbanisme DEFINITION ET CONTENU DU PLAN LOCAL D URBANISME 16 rue Rayet Liénart 51 420 Witry-lès-Reims tél : 03 26 50 36 86 fax : 03 26 50 36 80 e-mail : bureau.etudes@geogram.fr

Plus en détail