Partie 3 : Les propriétés chimiques du sol

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 3 : Les propriétés chimiques du sol"

Transcription

1 Partie 3 : Les propriétés chimiques du sol I. Notions de nutrition végétale Via ses racines, la plante se nourrit essentiellement d eau et d ions. Exemples d ions : Elle puise l eau et les ions dont elle a besoin dans la solution du sol. Le schéma suivant présente les principales origines des ions présents dans la solution du sol. A l aide de ce schéma, répondez aux questions suivantes : 1) Qu est-ce que la solution du sol? 2) Les roches-mères sont les roches à partir desquelles le sol se forme. Elles sont situées plus ou moins profondément dans le sol. La formation du sol à partir de ces roches est extrêmement lente. L eau, le gel, le vent, la végétation fragmentent les roches en place qui s usent. Une partie finit par se dissoudre dans la solution du sol en enrichissant cette solution en ions. a) Citez un ion enrichissant la solution du sol si la roche-mère est du calcaire. b) Pensez-vous que la dégradation des roches suffise à enrichir la solution du sol? Pourquoi? Novembre

2 3) Quels sont les deux grands types de matières organiques qui fournissent des ions à la solution du sol? 4) Le chlorure de potassium est un engrais très utilisé. a) Quelle est la formule chimique du chlorure de potassium? b) Quels sont les ions apportés à la solution du sol après apport et dissolution de chlorure de potassium? II. Pouvoir adsorbant du sol Définition : Voici une représentation du pouvoir adsorbant du sol : A votre avis, grâce à quoi le pouvoir adsorbant est-il permis? Novembre

3 Quels sont les ions retenus par le sol? Complétez le tableau suivant : Ions retenus Nature de l ion (cation, anion) Nom de l ion Les ions retenus sont-ils des cations ou des anions? Pourquoi? Quelle différence peut-on observer entre le mode d accrochage des ions monovalents et celui des ions divalents? En général, un cation domine. L ion dominant est : - Soit l ion calcium (de formule chimique Ca 2+ ) : si le sol est calcaire ou s il est bien entretenu en calcium par l Homme, l ion calcium est abondant et c est lui qui domine quantitativement ; - Soit l ion hydronium (de formule chimique H 3 O + ) : si au contraire le sol n est pas régulièrement alimenté en calcium, alors les ions hydronium dominent. En effet, les ions hydronium arrivent naturellement et régulièrement dans le sol : certaines rochesmères en libèrent beaucoup, l eau de pluie en contient, la MO fraîche en libère lors de sa décomposition, les être vivants du sol en excrètent de grosses quantités. Un sol non entretenu en calcium devient de plus en plus riche en ions hydronium. 1) Pourquoi l ion calcium est-il dominant dans les sols calcaires? 2) Que signifie l expression «sol entretenu en calcium»? 3) Quel est le cation dominant dans le cas représenté ci-dessus? Novembre

4 4) Quels sont les sols qui retiennent beaucoup d ions? Pourquoi? 5) Quels sont les sols qui retiennent peu d ions? Pourquoi? 6) De façon générale, de quoi dépend la quantité d ions retenus? Le nombre total de places (charges négatives) pour 100g de terre fine peut être mesuré. Cette mesure se nomme la CEC (Capacité d Echange Cationique). La CEC se mesure dans une unité nommée «milliéquivalent» (symbole : meq). Un milliéquivalent c est charges négatives. - Si la CEC est inférieure à 10 meq, elle est faible. - Si la CEC est comprise entre 10 et 12 meq, elle est moyenne. - Si la CEC est supérieure à 12 meq, elle est bonne. Le taux de saturation Quelle que soit l importance de la CEC, toutes les places sont toujours occupées car il y a toujours beaucoup plus d ions dans le sol que le nombre de places disponibles sur le CAH (les ions en trop restent dans la solution du sol). Les ions H 3 O + ne sont pas désirés car ils présentent de gros inconvénients : ils sont responsables de l acidité du sol, ils gênent le développement des vers de terre, etc. Les autres ions stockés sont intéressants. Définition du taux de saturation : Pour être bon, le taux de saturation doit être de 80% minimum. 1) Un sol a un taux de saturation de 40% a) Quel pourcentage de places occupent les ions H 3 O +? Et les autres ions? b) Que pensez-vous d un tel taux de saturation? Novembre

5 2) Voici deux analyses de sol Analyse A : Analyse B : a) Citez la CEC et le taux de saturation de chacune des terres analysées : Novembre

6 Analyse A : Analyse B : b) Commentez chaque CEC et taux de saturation III. Equilibre ionique entre la solution du sol et le CAH Les cations du sol sont très nombreux La plupart d entre eux trouvent une place sur le CAH. Les autres restent «libres» dans la solution du sol. Dans la réalité, - Le nombre d ions est beaucoup plus important, - Le rapport ions libres / ions fixés varie de 1/1000 dans les sols pauvres en colloïdes (sol sableux, limoneux) à 1/ dans un sol argileux ou humifère. Novembre

7 1) D après le schéma précédant, voici la répartition des ions : 2) Quelle est la proportion des Ca 2+ de la solution par rapport à l ensemble des cations de la solution? Quelle est la proportion des cations Ca 2+ retenus par rapport à l ensemble des cations retenus? Que constatez-vous? Ca 2+ de la solution / cations totaux de la solution : Ca 2+ sur CAH / cations totaux sur CAH : 3) Peut-on faire la même remarque concernant les autres cations? 4) Pourquoi ne trouve-t-on pas d anions fixés sur le CAH? Cas particulier des ions phosphoriques PO 4 3- A la différence des autres anions, les ions phosphoriques sont très solidement fixés sur le CAH. Ils ne sont pas fixés directement mais par l intermédiaire des ions calcium (pont calcique). Novembre

8 IV. Echanges d ions entre la solution du sol et le CAH A. Expérience De la terre argileuse riche en ions calcium est placée dans un entonnoir. On verse sur la terre une solution de chlorure de potassium (eau avec des ions K + et des ions Cl - dissous). On récupère le liquide qui s écoule (filtrat) dans un récipient placé sous l entonnoir. On constate que le filtrat est : - Appauvri en ions potassium par rapport à la solution versée, - Aussi riche en ions chlorure que la solution d origine, - Enrichi en ions calcium par rapport à la solution d origine qui n en contenait pas. 1) Lors de leur passage dans la terre, qu est-il arrivé à certains ions potassium? Quelle hypothèse peut-on émettre? 2) Les ions chlorure ont-ils subi la même chose au cours de leur passage dans la terre? 3) Comment pouvez-vous expliquer la présence des ions calcium dans le filtrat? Quelle hypothèse peut-on émettre? Conclusion : les cations fixés sur le CAH peuvent céder leur place à d autres ions dans certaines circonstances. Novembre

9 B. Echange de la solution vers le CAH (adsorption) Imaginons un sol où le CAH soit totalement saturé en ions calcium (Ca 2+ ). On ajoute dans ce sol des ions potassium (K + ). Conclusion : quand des cations arrivent dans la solution du sol, certains d entre eux vont se fixer sur le CAH en prenant la place des ions calcium (cas des sols riches en calcium). Attention : si les ions hydronium sont les ions occupant en majorité le CAH, la fixation sur le CAH des cations nouvellement arrivés est pratiquement impossible car les ions H 3 O + ne cèdent leur place que très difficilement. Quand on fait une fertilisation (apport d ions potassium, ammonium, etc.), que préfère-t-on trouver en majorité sur le CAH : des Ca 2+ ou des H 3 O +? Pourquoi? Novembre

10 C. Echange du CAH vers la solution (désorption) Novembre

11 Conclusion : quand des cations quittent la solution du sol, des cations de même type se décrochent du CAH et viennent réenrichir la solution du sol. Les places ainsi laissées libres sont immédiatement occupées : - Soit par des cations Ca 2+ (cas favorable des sols bien entretenus en calcium). - Soit par des cations H 3 O + (cas défavorable des sols non entretenus en calcium). D. Quels sont les évènements susceptibles de provoquer des échanges d ions entre le sol et la solution? - le lessivage : quand il pleut, l eau de pluie s infiltre dans le sol et entraîne une partie des ions contenus dans la solution. - les prélèvements par les plantes : les plantes consomment toutes sortes d ions qu elles pompent dans la solution du sol. - l altération des roches-mères : avec le temps, les roches-mères s usent et les ions qu elles renferment finissent par être libérés dans la solution du sol. En fonction de la nature de la roche, les ions libérés varient. - l apport d engrais et d amendements : la plupart des engrais et des amendements sont des composés chimiques renfermant des ions. Ces produits libèrent plus ou moins rapidement leurs ions dans la solution du sol ; Novembre

12 - l évolution des MO du sol : les différents types de MO du sol (MO fraîches et humus) subissent des transformations dues à des microorganismes. Au cours de ces différentes transformations, des ions sont libérés. Classez les évènements classés ci-dessus dans le tableau suivant : Evènements entraînant en échange dans le sens solution du sol vers CAH Evènements entraînant en échange dans le sens CAH vers solution du sol V. Gros plan sur les ions H 3 O + A. Acidité et ions H 3 O + Les ions hydronium acidifient les milieux dans lesquels ils se trouvent. Dans un sol, l acidité n est pas recherchée. En effet, un sol acide est un milieu défavorable pour la vie de la plupart des plantes et des principaux êtres vivants peuplant le sol. Remarque : il existe des exceptions. Par exemple, les plantes dites «de terre de bruyère» (azalées, bruyères, etc.) se développent dans les sols acides. Le sol contient toujours plus ou moins d ions hydronium. On trouve à la fois des ions H 3 O + libres dans la solution et à la fois des ions H 3 O + adsorbés sur le CAH. On cherche à ce que le nombre d ions H 3 O + soit aussi réduit que possible. B. Origine des ions H 3 O + Les ions H 3 O + ont diverses origines. Citez différentes cause de la présence d ions H 3 O + dans la solution du sol : - certains engrais (les engrais azotés uréiques et ammoniacaux) sont transformés par les bactéries du sol. Au cours de ces transformations, il y a libération d ions hydronium Novembre

13 C. Mesure des ions H 3 O + : ph On peut mesurer le nombre d ions hydronium présents dans une solution grâce à un ph-mètre. Le ph peut varier de 0 à14. Le ph des sols varie de 3,5 à 9 environ. Celui des sols cultivés est en général compris entre 5 et 8. Plus ils y a d ions H 3 O + par litre, plus le ph est petit. Complétez les phrases suivantes en plaçant au bon endroit les mots «peu» et «beaucoup». Quand le ph est inférieur à 7, il y a... d ions H 3 O +, la solution est acide. Quand le ph est supérieur à 7, il y a... d ions H 3 O +, la solution est basique (ou alcaline). Quand le ph est égal à 7, la solution est neutre. Quel ph faut-il pour le sol? Il n y a pas de ph idéal. Il dépend des types de sol et des cultures (en majorité entre 6,5 et 7,5). Pourquoi un sol trop acide n est-il pas favorable aux cultures? Donnez un titre court à chacune des raisons présentées ci-dessous : Première raison : Les ions phosphates sont des ions très appréciés par les plantes. Or, ces ions sont bloqués en sol acide. «Bloqués» signifie que les ions, bien que présents dans le sol, sont inutilisables par les plantes. En effet, quand le sol est acide, les ions phosphates de la solution se combinent avec d autres ions du sol. Ensemble, ils forment de nouveaux composés chimiques insolubles (lesquels ne libèrent aucun ion). Plus le ph baisse, plus le blocage des ions phosphoriques est important. Deuxième raison : Les plantes détestent l acidité excessive (sauf les plantes ornementales de terre de bruyère). Troisième raison : Les principaux êtres vivants du sol (vers de terre, insectes, bactéries, etc.) ne peuvent absolument pas vivre dans un milieu acide. Or, ces êtres vivants jouent des rôles considérables dans le sol. Par exemple, ce sont eux qui décomposent la MO fraîche et la transforment en humus. Si le sol est trop acide, ces transformations ne se font plus ou se font lentement et mal. Ce sont eux également qui transforment certains engrais afin de les rendre consommables par les plantes. Là encore, si le sol est trop acide, cette fonction n est plus assurée et les plantes sont mal nourries. Novembre

14 Quatrième raison : Le CAH permet de stocker des cations nutritifs qui peuvent plus tard, après passage dans la solution du sol, servir à nourrir les plantes. Si le sol est trop acide, les ions hydronium prennent beaucoup de places et les autres ions se contentent du peu qui reste. Cinquième raison : Quand on fait un apport de cations nutritifs (ions potassium par exemple), ceux-ci sont apportés dans la solution du sol. Une partie d entre eux doit normalement se fixer sur le CAH. Mais, si celui-ci est surtout occupé par des ions H 3 O +, les cations apportés ont beaucoup de mal à se fixer car les ions H 3 O +, fortement fixés, s échangent difficilement. Les cations apportés sont plus nombreux à rester dans la solution du sol, ils risquent d être lessivés : il y a donc du gaspillage. Que peut-on faire pour lutter contre l acidité du sol? Faites une proposition. Deux sols ont un ph de 5,3. Un de ces sols est argileux, l autre est sableux. Dans quel sol le ph sera-t-il le plus difficile à remonter? Pourquoi? Pourquoi un sol trop basique n est-il pas favorable aux cultures? Donnez un titre court à chacune des raisons présentées ci-dessous : Première raison : Les ions phosphates sont bloqués en sols alcalins. Comme ils le font en sols acides, ces ions, en sols basiques, se recombinent avec d autres ions du sol (les ions calcium) et deviennent inutilisables par les plantes. Deuxième raison : Toutes sortes d ions, consommés par les plantes en petite quantité (oligo-éléments) sont bloqués quand le sol est basique. Les plantes souffrent alors de carences (manque d éléments nutritifs). Troisième raison : Les principaux êtres vivants du sol ne peuvent pas vivre et travailler correctement dans un sol trop alcalin. Que peut-on faire pour lutter contre l alcalinité du sol? Faites des propositions. Novembre

15 D. En résumé Novembre

Quiz séquence sur le sol - CORRECTION

Quiz séquence sur le sol - CORRECTION Quiz séquence sur le sol - CORRECTION 1- Citez 2 avantages et 2 inconvénients d un sol sableux: a- perméable eau et air, facile à travailler, etc. b- sensible à la sécheresse, sensible érosion, usent le

Plus en détail

On retiendra que : Au cours de leur croissance, les plantes prélèvent dans l air et dans le sol les différents éléments qui les composent.

On retiendra que : Au cours de leur croissance, les plantes prélèvent dans l air et dans le sol les différents éléments qui les composent. Chapitre 10 LES SOLS : MILIEU D ECHANGES DE MATIERES Nourrir l humanité I- Composition et besoins d une plante 1- Composition d une plante COMPOSITION DE LA MATIERE SECHE Eléments plastiques C : 42% Ca

Plus en détail

SOLS ET PAYSAGE ALIMENTATION DE LA PLANTE. Les cinq sources d aliments de la plante. La rhizosphère et ses échanges avec la racine

SOLS ET PAYSAGE ALIMENTATION DE LA PLANTE. Les cinq sources d aliments de la plante. La rhizosphère et ses échanges avec la racine ALIMENTATION DE LA PLANTE Les cinq sources d aliments de la plante La rhizosphère et ses échanges avec la racine Le fonctionnement de l association racines-bactéries de la rhizophère - dessins & texte

Plus en détail

SEQUENCE AMENDEMENTS ET FERTILISATION

SEQUENCE AMENDEMENTS ET FERTILISATION SEQUENCE AMENDEMENTS ET FERTILISATION Plan de la séquence : Partie 1 : Les amendements calciques Partie 2 : Les bases de la fertilisation Partie 3 : Les engrais minéraux Partie 4 : Les engrais organiques

Plus en détail

FIF-ENGREF B. Jabiol, Propriétés électriques des sols et de leurs constituants

FIF-ENGREF B. Jabiol, Propriétés électriques des sols et de leurs constituants FIF-ENGREF B. Jabiol, 2002 Propriétés électriques des sols et de leurs constituants 1 1 - Le pouvoir adsorbant des sols poly 1 1 - «absorption» de cations 2 - échange de cations 3 - échange rapide 4 -

Plus en détail

QUE SE PASSE-T-IL DANS LE

QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; ± 5% de matière organique; 25% d air;

Plus en détail

Qualité des sols et de l eau

Qualité des sols et de l eau Chapitre 1 Qualité des sols et de l eau Notions et contenus Le sol : milieu d échanges et de matière. Engrais et produits phytosanitaires ; composition chimique. Compétences attendues Exploiter des documents

Plus en détail

3 ème partie: Nourrir. l humanité

3 ème partie: Nourrir. l humanité 3 ème partie: Nourrir l humanité NLH1: Le sol et l eau. VIDEOS I. Etude du sol 1. Constitution générale Le sol est un élément très important sur Terre, et regorgeant de complexité. Toutefois, on peut considérer

Plus en détail

Partie 2 : Principes de la fertilisation

Partie 2 : Principes de la fertilisation Partie 2 : Principes de la fertilisation BP REA Agronomie Janvier 2016 Tiphaine Audic 1 Quelques questions Pourquoi fertilise-t-on? Lorsqu un sol est correctement pourvu en éléments minéraux, est-il nécessaire

Plus en détail

Synthèse analyses agronomiques des Ponces Lava par le laboratoire CESAR. Ph. Toubeau Vitry sur Seine,

Synthèse analyses agronomiques des Ponces Lava par le laboratoire CESAR. Ph. Toubeau Vitry sur Seine, Synthèse analyses agronomiques des Ponces Lava par le laboratoire CESAR Ph. Toubeau Vitry sur Seine, 25022013 La caractérisation agronomique d une terre nécessite la détermination des paramètres suivants

Plus en détail

Analyse des sols : approche Herody

Analyse des sols : approche Herody Analyse des sols : approche Herody A) Méthodes d observation de la structure 1) constitution du sol : - Roche mère Végétaux - Cailloux graviers litière - Sables Produits transformés - Limon Humus Argiles

Plus en détail

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter?

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter? FICHE N 88 Juillet 2016 L opération de conseil Agri Ouest 88, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de la protection

Plus en détail

I-PI REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7

I-PI REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7 I-PI-03-01 REALISATION D'UN PLAN DE FUMURE 1/7 Mise à jour Indice Date 00 Mai 2002 01 Mars 2003 02 03 0 REMARQUES PREALABLES Les apports sont calculés par hectare pour une fertilisation des 30 premiers

Plus en détail

Partie 2 : Les propriétés physiques du sol

Partie 2 : Les propriétés physiques du sol Partie 2 : Les propriétés physiques du sol Plan I. Texture d un sol... 1 A. Définition de la texture... 1 B. Détermination de la texture... 2 C. Entraînez-vous!... 3 II. Structure d un sol... 4 A. Le complexe

Plus en détail

Les phosphates fiche guide

Les phosphates fiche guide Les phosphates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle du phosphate - Proportionnalité Objectifs d apprentissage du PER MSN

Plus en détail

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 FERTI-pratiques Engrais azotés Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 L azote, promoteur de la croissance L azote est un élément nutritif qui entre dans la composition des protéines. Il

Plus en détail

Les phosphates, les engrais phosphatés et la problématique de la fertilisation phosphatée en Algérie. Ali Meziani

Les phosphates, les engrais phosphatés et la problématique de la fertilisation phosphatée en Algérie. Ali Meziani Les phosphates, les engrais phosphatés et la problématique de la fertilisation phosphatée en Algérie. Ali Meziani Salon International des grandes cultures de Sétif - 4 Octobre 2011 Sommaire 1 Le Phosphate

Plus en détail

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes Les éléments nutritifs indispensables Pour se développer, les plantes prélèvent dans le milieu qui les entoure air, eau, sol les éléments nécessaires à leur vie. Les éléments plastiques : Carbone, Oxygène,

Plus en détail

L équilibre acido - basique

L équilibre acido - basique L équilibre acido - basique I - L ion H + L organisme contient des composés acides et des composés basiques. Lorsqu ils sont en équilibre, ils correspondent à un niveau d acidité neutre. L étude de la

Plus en détail

La fertilisation des prairies

La fertilisation des prairies La fertilisation des prairies 48 La fertilisation des prairies Phosphore Azote Azote Sol humide + + Phosphore Azote?? PH Phosphore Potassium Azote Type de sol Pour avoir une prairie fertile, il faut bien

Plus en détail

Gérer la fertilité du sol

Gérer la fertilité du sol Série Agrodok No. 2 Agrodok 2 - Gérer la fertilité du sol Gérer la fertilité du sol Agrodok 2 Gérer la fertilité du sol Laura van Schöll Fondation Agromisa, Wageningen, 2005. Tous droits réservés. Aucune

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Arrêté du 7 juillet 2005 relatif aux écarts admissibles en ce qui concerne les matières fertilisantes

Plus en détail

Partie 3 : Connaissance des engrais 18/01/2017

Partie 3 : Connaissance des engrais 18/01/2017 Partie 3 : Connaissance des engrais 1 Définitions Matières fertilisantes : engrais et amendements Eléments fertilisants majeurs : Deux types d amendements : 2 Nutrition végétale 3 catégories d éléments

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D'AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D'AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES CONCOURS INTERNE D'AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL Spécialité «espaces naturels, espaces verts» Mercredi 19 janvier 2011 à

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 1 Correction Contenu Le sol, milieu d échanges de matière. Compétences Exploitation de documents et mise en œuvre d un protocole sur les échanges sol / ions. Exercice I Le sol : milieu d échanges

Plus en détail

Chp2 eau corps pur /mélange

Chp2 eau corps pur /mélange Chp2 eau corps pur /mélange Activité 1 Différentes boissons Cassiopée a préparé plusieurs boissons pour recevoir ces amis différentes boissons : de l eau du robinet, de l eau minérale pétillante, menthe

Plus en détail

FRAISES EN JARDINS SUSPENDUS 2015 Suivi des bassins de traitement des effluents

FRAISES EN JARDINS SUSPENDUS 2015 Suivi des bassins de traitement des effluents FRAISES EN JARDINS SUSPENDUS 2015 Suivi des bassins de traitement des effluents Responsable de l essai : Annie Gény I CONTEXTE Les cultures hors sol (fraises, framboises, tomates ) sont drainées avec des

Plus en détail

Séquence 5 : tests de reconnaissance des ions Cours niveau troisième

Séquence 5 : tests de reconnaissance des ions Cours niveau troisième Séquence 5 : tests de reconnaissance des ions Cours niveau troisième Objectifs : - Connaître les ions Na +, Cl -, Cu 2+, Fe 2+, Fe 3+, H + et HO - - Savoir suivre un protocole permettant de savoir si une

Plus en détail

Techniques de conservation des sols CFPPA Ariège Comminges

Techniques de conservation des sols CFPPA Ariège Comminges Techniques de conservation des sols CFPPA Ariège Comminges III. LA FERTILITE DU SOL :... 54 A. ETUDE CHIMIQUE :... 54 Comment ça marche? :... 54 2. Le stockage des minéraux dans le sol :... 55 3. Le stock

Plus en détail

Les cahiers techniques

Les cahiers techniques Les cahiers techniques L'analyse de terre Raisonner sa fertilisation LA VIE DU SOL - Exploitation durable du sol connaissance et valorisation du potentiel sol existant conservation du sol à son état d

Plus en détail

Luzerne. Les caractéristiques. L adaptation de la luzerne aux différents types de sols : Bon à savoir : Sol argilo-limoneux Sol limono-sableux

Luzerne. Les caractéristiques. L adaptation de la luzerne aux différents types de sols : Bon à savoir : Sol argilo-limoneux Sol limono-sableux Dossier luzerne 36 Les caractéristiques L adaptation de la luzerne aux différents types de sols : Sol / Structure Sol sableux Sol calcaire ou argilo-calcaire Hydromorphe Sol argilo-limoneux Sain Sol limono-sableux

Plus en détail

Interactions solvant-soluté

Interactions solvant-soluté REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI E Q U I L I B R E D E P R E C I P I T A T I O N Dans ce chapitre et les suivants, nous allons étudier différents équilibres chimiques en solution

Plus en détail

Chapitre II Les conditions de respiration et la répartition des êtres vivants dans le milieu aquatique.

Chapitre II Les conditions de respiration et la répartition des êtres vivants dans le milieu aquatique. Chapitre II Les conditions de respiration et la répartition des êtres vivants dans le milieu aquatique. La diversité des appareils et des comportements respiratoires permet aux êtres vivants d occuper

Plus en détail

Les acides et les bases

Les acides et les bases Les acides et les bases S A T g Chapitre 1 : Introduction m Le montage expérimental ci-contre a pour but de tester la conductivité électrique d un milieu réactionnel liquide : un circuit électrique, constitué

Plus en détail

FERTILISATION DES AGRUMES EN ALGERIE

FERTILISATION DES AGRUMES EN ALGERIE FERTILISATION DES AGRUMES EN ALGERIE Campagne 2013-2014 La fertilisation des agrumes Trois paramètres primordiaux à appréhender Par rapport à la culture : Une longue période de mobilisation qui demeure

Plus en détail

Exercices sur les acides et les bases

Exercices sur les acides et les bases Exercices sur les acides et les bases Exercice 1 : Désignez l acide, la base, l acide conjugué et la base conjuguée dans les réactions ci-dessous. a) HNO 3 + H 2 O H 3 O + + NO 3 b) NH 3 + H 2 O + NH 4

Plus en détail

Substrat à bonsaï. 1ère version, mai 2014 Vianney Leduc

Substrat à bonsaï. 1ère version, mai 2014 Vianney Leduc Substrat à bonsaï 1ère version, mai 2014 Vianney Leduc Caractéristiques principales du substrat à bonsaï (terreau à bonsaï) - Ne contient pas de vraie terre - Extrêmement pauvre en nutriments: permet le

Plus en détail

GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES

GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES Chapitre 6 GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES I. Phénomène de dissolution. I.1 Mise en évidence. Schéma du mode opératoire : Observation: Après avoir mélangé et bien agité, le sucre n est plus visible

Plus en détail

Les engrais et amendements

Les engrais et amendements Les engrais et amendements Le sol est un milieu vivant où vivent de nombreux organismes (champignons, insectes, vers de terre) qui assurent la fertilité du sol LA majorité d'entre eux vivent dans les premiers

Plus en détail

SOLUTION ELECTROLYTIQUE

SOLUTION ELECTROLYTIQUE I. DEFINITION IA. SOLUTION Une solution est obtenue par dissolution de solutés dans un solvant. Lorsque le solvant est de l eau on obtient une solution aqueuse. Les solutés peuvent être liquide, solide

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulière

Cahier des Clauses Techniques Particulière MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP N 33305 LORMONT CEDEX Cahier des Clauses Techniques Particulière LES AMENDEMENTS Un amendement est une substance qui, apporte judicieusement au sol, engendre une modification

Plus en détail

NOTRE SOL, SA ROCHE MÈRE, LEURS IDENTITÉS

NOTRE SOL, SA ROCHE MÈRE, LEURS IDENTITÉS NOTRE SOL, SA ROCHE MÈRE, LEURS IDENTITÉS par André CLÉMENT ALS (séance du 25 avril 2004) 9 NOTRE SOL, SA ROCHE MÈRE, LEURS IDENTITÉS (André CLÉMENT) Je vais vous parler de notre sol, de sa Roche Mère

Plus en détail

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION

LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Chapitre 3 LES EQUILIBRES DE PRECIPITATION Plan du chapitre 1. Produit de solubilité d un composé ionique 1.1 Produit de solubilité 1.2 Table des produits de solubilité 2. Solubilité dans l eau pure d

Plus en détail

7 ÈME REUNION BILAN DU PR-PICA SITUATION DE LA FERTILITE DES SOLS EN ZONE COTONNIERE DU MALI ET PROPOSITIONS DE SOLUTIONS.

7 ÈME REUNION BILAN DU PR-PICA SITUATION DE LA FERTILITE DES SOLS EN ZONE COTONNIERE DU MALI ET PROPOSITIONS DE SOLUTIONS. 7 ÈME REUNION BILAN DU PR-PICA SITUATION DE LA FERTILITE DES SOLS EN ZONE COTONNIERE DU MALI ET PROPOSITIONS DE SOLUTIONS Dr. Fagaye SISSOKO 1. INTRODUCTION Au Mali, la culture cotonnière est généralement

Plus en détail

FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE

FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE Campagne 2013-2014 La fertilisation de la tomate d industrie Trois règles primordiales à observer 1. Tenir compte des exigences nutritives particulières

Plus en détail

4) Un exemple de la biodiversité : Le Sol : système vivant mais menacé

4) Un exemple de la biodiversité : Le Sol : système vivant mais menacé 4) Un exemple de la biodiversité : Le Sol : système vivant mais menacé Introduction : Le sol est plus souvent associé au règne minéral qu'au vivant. Pourtant, il est lui-même un produit de la vie patiemment

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Chapitre III : Les sols de la plaine d'el Outaya

Chapitre III : Les sols de la plaine d'el Outaya Chapitre III : Les sols de la plaine d'el Outaya Avant de donner les caractéristiques propres des sols de la région d'el Outaya, nous donnerons les éléments essentiels des sols des régions arides ainsi

Plus en détail

SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION :

SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION : SYNTHESE ET DOSAGE D E L ACIDE DICHLOROCY ANURIQUE CORRECTION : A propos de la synthèse : 1) Donner le nom de HClO et de ClO -. HClO est l acide hypochloreux ClO - est l ion hypochlorite. 2) HClO est un

Plus en détail

UE PHYSIOLOGIE GENERALE SVT302 Novembre 2005 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIOLOGIE VEGETALE

UE PHYSIOLOGIE GENERALE SVT302 Novembre 2005 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIOLOGIE VEGETALE UE PHYSIOLOGIE GENERALE SVT302 Novembre 2005 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIOLOGIE VEGETALE Durée : 1 h 30 min - Aucun document ni calculette autorisés Le sujet est exposé sur les 2 premières pages. Le barême

Plus en détail

Leçon III. Couple acide-base

Leçon III. Couple acide-base Leçon III. Couple acidebase Ex. Q.C.M. ) un acide faible est : a) un acide très dilué b) un acide pour lequel la réaction avec l eau constitue un équilibre chimique c) un acide plus faible que O + d) un

Plus en détail

Composition des eaux

Composition des eaux Composition des eaux Les eaux de consommation ont toutes un gout particulier, plus ou moins marqué Qu elle est l origine de ce goût? Ce goût provient de la présence des ions (minéraux ) présents dans l

Plus en détail

Solubilité 1 Le produit de solubilité

Solubilité 1 Le produit de solubilité Solubilité 1 Le produit de solubilité Soluble ou insoluble? Tous les sels ne se dissocient pas de la même façon dans l eau. Certains sont très solubles, d autres moins et d autres pas du tout. En première

Plus en détail

Activité documentaire : les sols

Activité documentaire : les sols Séquence II2 : les sols Activité documentaire : les sols NOTIONS ET CONTENUS Qualité des sols et de l eau Le sol : milieu d échanges de matière. Engrais et produits phytosanitaires, composition chimique.

Plus en détail

Physique-Chimie Troisième partie Nourrir l humanité Chapitre 6 Qualité des sols et de l eau

Physique-Chimie Troisième partie Nourrir l humanité Chapitre 6 Qualité des sols et de l eau Physique-Chimie Troisième partie Nourrir l humanité Chapitre 6 Qualité des sols et de l eau Thème 2 Nourrir l humanité (introduction) Une population de neuf milliards d humains est prévue au XXI ème siècle.

Plus en détail

Gestion des sols pour une pérennité de nos terroirs

Gestion des sols pour une pérennité de nos terroirs Gestion des sols pour une pérennité de nos terroirs Lydia et Claude Bourguignon Introduction. La viticulture doit changer pour 2 raisons: Économique: Changement des consommateurs. Exigence en qualité :Guide

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : Mise en évidence de quelques ions par des réactifs appropriés.

ACTIVITÉ 1 : Mise en évidence de quelques ions par des réactifs appropriés. Document élève 1/6 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : La Santé IDENTIFICATION DES IONS - Mettre en œuvre un protocole pour identifier des ions. - Savoir qu une solution

Plus en détail

La fumure du safran. 1 Bases fumure. 2 Combien?

La fumure du safran. 1 Bases fumure. 2 Combien? La fumure du safran 1 Bases fumure 2 Combien? Le plus souvent, la culture du safran occupe le sol pendant plusieurs années. De ce fait, elle nécessite des sols riches en matière organique et en éléments

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN INDISPENSABLE A LA FERTILITE DES SOLS

LE MONDE MICROBIEN INDISPENSABLE A LA FERTILITE DES SOLS LE MONDE MICROBIEN INDISPENSABLE A LA FERTILITE DES SOLS La méthode Hérody est un diagnostic basé sur l observation du terrain et des analyses de sol spécifiques. Ce bulletin technique vise à présenter

Plus en détail

Raisonner la fertilisation magnésienne en prairie

Raisonner la fertilisation magnésienne en prairie Raisonner la fertilisation magnésienne en prairie L article complet est disponible au format pdf sur www.centredemichamps.be ou sur www.fourragesmieux.be. 1. Introduction Depuis quelques années, une augmentation

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

LES BESOINS ALIMENTAIRES DES VEGETAUX

LES BESOINS ALIMENTAIRES DES VEGETAUX LES BESOINS ALIMENTAIRES DES VEGETAUX Aujourd'hui, on peut réaliser des cultures dans une serre éclairée artificiellement en utilisant la technique de culture hors-sol, c'est-à-dire sans terre, en laissant

Plus en détail

CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL 2011 Spécialité : «Espaces naturels, espaces verts»

CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL 2011 Spécialité : «Espaces naturels, espaces verts» Centre de gestion de la Mercredi 19 janvier 2011 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL 2011 Spécialité : «Espaces naturels,

Plus en détail

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques.

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques. Activité 1 OBJECTIFS Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques. 1- Définition et vocabulaire Une solution aqueuse est un mélange homogène obtenu

Plus en détail

Le sol: le connaître et le dorloter, un investissement rentable CHAPITRE 1 APPRENDRE À CONNAÎTRE SON SOL

Le sol: le connaître et le dorloter, un investissement rentable CHAPITRE 1 APPRENDRE À CONNAÎTRE SON SOL CHAPITRE 1 Le sol: le connaître et le dorloter, un investissement rentable L e sol est d une importance capitale en jardinage écologique. Trop souvent considéré, en horticulture conventionnelle, comme

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

Comprendre la formation et la fertilité des sols

Comprendre la formation et la fertilité des sols Comprendre la formation et la fertilité des sols Un sol est constitué d'éléments minéraux et de matières organiques. Il prend naissance à partir de la roche puis évolue sous l'action du climat et de la

Plus en détail

E Q U I L I B R E A C I D O B A S I Q U E

E Q U I L I B R E A C I D O B A S I Q U E REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI E Q U I L I B R E A C I D O B A S I Q U E Nous allons, dans ce chapitre appliquer les concepts d équilibre chimique à l étude des réactions

Plus en détail

Acides forts et bases fortes

Acides forts et bases fortes Chapitre 5 Sciences Physiques - BTS Acides forts et bases fortes 1. Définitions. 1.1. Théorie de Bronsted et Lowry ( 1923). Un acide libère des protons H + pour former des ions oxonium ( ou hydronium)

Plus en détail

Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes

Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes Notions sur les propriétés chimiques du sol et la nutrition des plantes Zhor ABAIL Laboratoire de fertilité des Sols Projet: ACLIMAS. 28/02/2013 Plan Terminologie Terre Evaluation des terres Aptitude des

Plus en détail

Localisation d engrais en ligne

Localisation d engrais en ligne ferti-pratiques Localisation d engrais en ligne Au semis ou en cours de culture fiche n 30 Localiser L engrais près des racines Très vite après la levée, les plantules épuisent la graine et doivent trouver

Plus en détail

Bonnes pratiques de fertilisation pour bien nourrir ses plantes

Bonnes pratiques de fertilisation pour bien nourrir ses plantes Guide à l attention des jardineries : Bonnes pratiques de fertilisation pour bien nourrir ses plantes Les végétaux, c est comme les humains, enfin presque! Pour être en pleine forme, nous devons boire

Plus en détail

Des «clés de SOL» : progression expérimentale «Agro-Chimique». Vœu : qu Agronomes et Chimistes jouent la même partition!

Des «clés de SOL» : progression expérimentale «Agro-Chimique». Vœu : qu Agronomes et Chimistes jouent la même partition! Des «clés de SOL» : progression expérimentale «Agro-Chimique». Vœu : qu Agronomes et Chimistes jouent la même partition! 1/ ADSORPTION des CATIONS et des ANIONS Introduction - la rétention peut avoir lieu

Plus en détail

Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. - Exercices -

Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. - Exercices - Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. ENSAT 24-5 camille.dumat@ensat.fr - Exercices - Ex. n LOI DE RESTITUTION OU LOI DES AVANCES Approche

Plus en détail

Titre de la séance : les caractéristiques physiques d un sol local.

Titre de la séance : les caractéristiques physiques d un sol local. Partie du programme :Enjeux planétaires contemporains :énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : les caractéristiques physiques d un sol local. EXTRAIT DU PROGRAMME Un sol résulte d une longue

Plus en détail

Synthèse des résultats pluriannuels sur la fertilisation de la tomate RADHORT

Synthèse des résultats pluriannuels sur la fertilisation de la tomate RADHORT Synthèse des résultats pluriannuels sur la fertilisation de la tomate RADHORT RADHORT- Documents Synthèse des résultats pluriannuels sur la fertilisation de la tomate Daouda DEMBELE, Docteur-Ingénieur,

Plus en détail

Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE

Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE T ale S Chapitre n 5 TRANSFORMATIONS ASSOCIÉES À DES RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES EN SOLUTION AQUEUSE I- L autoprotolyse de l eau 1 )L eau «pure» et son ph L eau de source est naturellement «impure», c est-à-dire

Plus en détail

Fabrication de médicaments

Fabrication de médicaments Fabrication de médicaments 1 Synthèse d un médicament 1.1 La synthèse chimique au laboratoire Frâce à une synthèse chimique, il est possible de reproduire des molécules existant dans la nature, mais en

Plus en détail

Le «chaulage» des prairies : pourquoi et comment?

Le «chaulage» des prairies : pourquoi et comment? Journée techniciens fourrages 27/11/14 à Jeu les Bois Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de : Le «chaulage» des prairies : pourquoi et comment?

Plus en détail

Nutrition foliaire Une voie complémentaire

Nutrition foliaire Une voie complémentaire ferti-pratiques Nutrition foliaire Une voie complémentaire fiche n 27 Une voie d absorption complémentaire de la racine Les racines absorbent l eau et les éléments minéraux solubles en grande quantité.

Plus en détail

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Connaître la composition d un atome. OBJECTIFS Calculer la masse d un atome à partir de ses nucléons. Définir un isotope

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Connaître la composition d un atome. OBJECTIFS Calculer la masse d un atome à partir de ses nucléons. Définir un isotope Nom :.. Prénom :.. Classe :. Activité ⑨ Connaître la composition d un atome. OBJECTIFS Calculer la masse d un atome à partir de ses nucléons. Définir un isotope 1- Les constituants de l atome Un atome

Plus en détail

ORIGINE DE LA MATIERE DES ETRES VIVANTS

ORIGINE DE LA MATIERE DES ETRES VIVANTS PARTIE II : ORIGINE DE LA MATIERE DES ETRES VIVANTS Chapitre II : Le devenir de la matière organique dans le sol Coller le TP La composition du sol I. La structure du sol : Apprendre le schéma de la coupe

Plus en détail

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Quels sont les ressources utilisées par les Hommes? L eau La nourriture : végétale et animale L énergie ( charbon, gaz, pétrole, électricité) L

Plus en détail

Engrais liquide Tomates

Engrais liquide Tomates NOUVEAUTÉS Cultiver son jardin, c est bon pour la santé! Nous sommes tous aujourd hui à la recherche d aliments sains. Quelle satisfaction de cultiver ses tomates, courgettes, poivrons, planter ses framboisiers

Plus en détail

Lexique. Science des relations entre le sol, le climat et les végétaux cultivés.

Lexique. Science des relations entre le sol, le climat et les végétaux cultivés. AGRICULTURE RAISONNÉE Mode de production d'une exploitation agricole qui vise à concilier le respect de l'environnement, la sécurité sanitaire et la rentabilité économique. AGRONOMIE Science des relations

Plus en détail

Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM

Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM Les éléments mineurs: Est-ce important pour les céréales? Gilles Tremblay, agronome, M. Sc. CÉROM Compositions chimiques des céréales ÉLÉMENTS SOURCE POURCENTAGES C, H, O PHOTOSYNTHÈSE 90 N, P, K SOL,

Plus en détail

Pour réviser : le tableau d avancement et la dissolution et solvatation. SEULEMENT les 2 PREMIERS EXERCICES PEUVENT ETRE TRAITES AVANT VENDREDI 20/01

Pour réviser : le tableau d avancement et la dissolution et solvatation. SEULEMENT les 2 PREMIERS EXERCICES PEUVENT ETRE TRAITES AVANT VENDREDI 20/01 Pour réviser : le tableau d avancement et la dissolution et solvatation SEULEMENT les 2 PREMIERS EXERCICES PEUVENT ETRE TRAITES AVANT VENDREDI 20/01 Exercice : Prévision d un état final : 12 points environ

Plus en détail

Préparation d une solution nutritive

Préparation d une solution nutritive Préparation d une solution nutritive 1. Le calcul de la solution, (partie théorique) 2. La préparation de la solution, (partie pratique) Dans quels cas utilise-t-on une solution nutritive? o Lors d irrigation

Plus en détail

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Une fertilisation des gazons sportifs doit permettre d'obtenir un tapis végétal dense, homogène et vert, tout au long de l'année. Dans ce cadre, il est

Plus en détail

Cohésion de la matière (8 points)

Cohésion de la matière (8 points) DEVOIR SURVEILLE N 6 PHYSIQUE-CHIMIE Première Scientifique DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice EST autorisé Exercice 1 Cohésion de la matière (8 points) 1 Exercice 2 Dissolution et concentration

Plus en détail

ÉLECTROLYTES. A) Electrolytes ou non-électrolytes?

ÉLECTROLYTES. A) Electrolytes ou non-électrolytes? LES ÉLECTROLYTES A) Electrolytes ou non-électrolytes? 1) Quelle propriété caractéristique les s, les bases et les sels ont-ils en commun? La conductibilité électrique. 2) Quelles sont les 3 conditions

Plus en détail

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA Améliorer la nutrition des plantes Produire mieux ET produire plus Union des industries de la fertilisation Les missions de l UNIFA: Promouvoir les fertilisants et la fertilisation raisonnée Affirmer le

Plus en détail

Chapitre 7 : Qualité des sols et de l eau (p. 113)

Chapitre 7 : Qualité des sols et de l eau (p. 113) THÈME 2 : NOURRIR L HUMANITÉ Chapitre 7 : Qualité des sols et de l eau (p. 113) Savoir-faire : Exploiter des documents et mettre en œuvre un protocole pour comprendre les interactions entre le sol et une

Plus en détail

Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote

Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote Aquarium en phase de démarrage : Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote Le cycle de l azote Il ne faut pas introduire de poissons avant 3 à 4 semaines dans le bac, ou avant la fin du

Plus en détail

Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides

Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides Les règles pour la qualité de vos analyses de sol Comment être sûr de disposer de résultats d analyse fiables, précis et rapides CLIQUEZ ICI pour entrer Comment bien choisir son laboratoire pour les analyses

Plus en détail

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 Pour un choix plus simple Les principes d action des amendements L

Plus en détail

Entretien de la fertilité des sols

Entretien de la fertilité des sols Entretien de la fertilité des sols Les cultures légumières sont généralement gourmandes, les pratiques et les interventions répétées peuvent être traumatisantes pour les sols (récoltes hivernales par exemple).

Plus en détail

LE SOL ET LA PLANTE. plantes qui y poussent.

LE SOL ET LA PLANTE. plantes qui y poussent. LE SOL ET LA PLANTE La structure, la texture et la teneur plantes qui y poussent. en éléments nutritifs d'un sol ont un impact sur la croissance des Le sol peut être léger et sablonneux ou lourd et argileux.

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

Prévient et corrige les déficiences. en manganèse de toutes les cultures. AG Mn500

Prévient et corrige les déficiences. en manganèse de toutes les cultures. AG Mn500 Prévient et corrige les déficiences en manganèse de toutes les cultures Mn AG Mn500 AG Mn500 : Composition AG Mn500 est un engrais foliaire très concentré en manganèse en vue d améliorer le rendement,

Plus en détail