Ordre du jour Conseil national du 15 octobre 2012 // 10h à 17h00 Le Triton, Les Lilas. Personnes présentes : Ordre du jour :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordre du jour Conseil national du 15 octobre 2012 // 10h à 17h00 Le Triton, Les Lilas. Personnes présentes : Ordre du jour :"

Transcription

1 Ordre du jour Conseil national du 15 octobre 2012 // 10h à 17h00 Le Triton, Les Lilas Personnes présentes : TILLY Janick BURLOT-THOMAS Anne SALLE Didier CHEVEREAU Pascal LEYLAVERGNE Ana ROSSI Gabrielle VIVANTE Jean-Pierre DUVAL Thierry BOMMENEL Yves ALIOT Faustine JOLIVET François MANDEVILLE Sandrine COSTÉ Julien LABOUREY Gilles GOHAUD Cyrille FURIC Bertrand GARRIGOS Gilles CORDIER Rachel PARIZE Jacques MOREL David DESCOTES Bernard BOISTARD Eric LE SAGERE Stephan Ordre du jour : 10H00-13H00 : Actualité du syndicat 1. Organisation interne du SMA Présentation de Dorothée Anton, chargée de l organisation interne du SMA / Pascal Chevereau et Aurélie Présentation du budget 2012 mis à jour au 30 septembre et du budget prévisionnel non-renouvellement des cotisations 2012 / Jean-Pierre Vivante Compte-rendu de la journée de travail SMA-musiques enregistrées + recherche de nouveaux adhérents / David Morel Information relative à la ré-adhésion du Sax / Pascal Chevereau Report de la date de bureau initialement arrêtée au 26 février / Aurélie 2. Conventions collectives CR de la première réunion entre employeurs au sujet de la répartition du FCAP, dans le cadre de la CCNEAC / Gilles Garrigos Discussion au sujet de la renégociation de l accord interbranche de 2005 définissant les champs public et privé du spectacle vivant groupe de travail dans le cadre de l Ufisc et validation de la proposition / Gilles Garrigos Compte-rendu du chantier entrepris avec la Fneijma au sujet de la CCN animation / Sandrine Mandeville 3. CNV / CNM CNM : point d étape + compte-rendu de la mobilisation des élus et de la presse / Aurélie 4. Formation CPC : point d étape / Stéphan Le Sagère et Bernard Descôtes 5. Communication

2 Présentation du débat au Mama et de l apéro organisés par le SMA communication autour de cet évènement / Aurélie Présence du SMA aux Transmusicales : journée d information sur la formation professionnelle, bureau et atelier co-organisé avec le Jardin Moderne / Aurélie 13H00-14H00 : pause déjeuner sur place 14H00-15H00: 1 er sujet de discussion : Organisation des contenus du Congrès du SMA Présenté et animé par Pascal Chevereau et Aurélie Le dernier bureau du SMA a arrêté les dates et lieu du prochain congrès du SMA les 15 et 16 janvier prochains à Dijon, ainsi qu une trame de déroulé. A noter qu il s agira cette fois d un congrès non électif. Il appartient désormais au CN réuni ce jour de définir les thèmes des ateliers qui y seront proposés aux adhérents, le mercredi matin, à l issue de la présentation des rapports moral, financier et d activité le mardi. Et avant la présentation de la feuille de route le mercredi en fin de congrès. 15H00 17H00 : 2ème sujet de discussion : Les pratiques amateurs Lors du dernier Conseil National, nous avions abordé la question des pratiques amateurs et avions décidé de porter ce sujet à l ordre du jour de notre prochaine réunion afin de débattre du sujet et d arrêter une position commune du SMA sur le sujet. Voilà donc notre feuille de route à ce sujet! 10H00-13H00 : Actualité du syndicat 1. Organisation interne du SMA Dernier CN (18 juin 2012): PV validé Présentation de Dorothée Anton, chargée de l organisation interne du SMA / Pascal Chevereau et Aurélie Prise de poste le 5 septembre 2012 Poste en CDI à temps plein : 4 jours SMA (lundi au jeudi) / 1 jour SCC Présentation du budget 2012 mis à jour au 30 septembre et du budget prévisionnel non-renouvellement des cotisations 2012 / Jean-Pierre Vivante > Validation du budget 2011 : excédent à hauteur de C.A. du SMA pour 2011 = Les comptes sont validés et l affectation de l excédent est voté en RAN. > Budget Prévisionnel au 30/09/12 Equilibré. Charges :

3 * Les augmentations des charges sont principalement dues aux Conseils Nationaux (CN) élargis, aux frais liés au groupe de travail du CNM et à la communication (actée au congrès : encart presse, création du forum juridique lancé en octobre) * L augmentation des charges de personnel (embauche Dorothée Anton, augmentation du temps de travail d Eliane Brunet) se répercutera plus sur 2013, en année pleine. Produits : * Subvention de la DGCA 7500 * Remboursement des frais de déplacement liés au CNM > Budget 2013 : Prévision d une augmentation des recettes grâce aux nouvelles cotisations et au FCAP de la nouvelle convention collective du spectacle vivant privé (CCN SVP) // Augmentation des charges de personnels. Pour rappel : les adhérents qui adhèrent au dernier trimestre ne sont pas pris en compte dans les cotisations de l année N. Compte-rendu de la journée de travail SMA-musiques enregistrées + recherche de nouveaux adhérents / David Morel En lien avec la feuille de route établie pour 2012 le SMA a pour objectif de «travailler avec les fédérations des secteurs radio et Musiques Enregistrées pour mieux définir leurs besoins et y répondre» Réunion Musiques Enregistrées le 2/10/12 à Lyon avec Pascal Chevereau / Cédric Claquin / Philippe Couderc / Aurélie Hannedouche / David Morel - Monsieur Mo / Eric Petrotto / Vadim Vernay (cf CR envoyé le 09/10/12) Pour pouvoir négocier la CCNEP le SMA a besoin d être plus représentatif (aujourd hui 9 labels au SMA). Objectif : + 40 adhérents labels d ici 2013 Moyens : organisation de 5 rencontres/demi-journée d information avec Felin / CD1D/ SMA en direction des labels (Lyon, Rennes/Trans, Paris/Mila, Bordeaux, Toulouse) Proposition: abonner des potentiels adhérents pendant 3 mois pour faire connaitre le syndicat, son fonctionnement et ses services / développer le parrain d une structure. Le CN est d accord mais signale qu il faut veiller à ce que les labels trouvent des informations qui les intéressent (actuellement la newsletter est très axée diffusion) Repenser l orientation de la newsletter. Mise en place de la politique de parrainage : non ouverture à la permanence juridique accès au site internet, à la newsletter et au forum juridique. Question du parrain : quelles modalités? Explication, axe de réflexion, expliquer fonctionnement du SMA > travail en amont, suivi sur 3 mois Processus : formulaire de parrainage? A préparer pour le prochain bureau du 5/11 Information relative à la ré-adhésion du Sax / Pascal Chevereau

4 Cas de la demande de ré-adhésion d une structure ayant changé de structure juridique (C est la première fois que le SMA est confronté à cette configuration de demande d adhésion) Quelles pièces justificatives demander? Pour le Sax : note circonstanciée pour expliquer les raisons du changement (cf CR bureau septembre) Le changement de personnalité morale n est pas un cas de rupture de l adhésion. Revoir les statuts du SMA pour intégrer ce cas de figure. Le bureau a approuvé cette demande de ré-adhésion car le projet et l équipe restent inchangés et que le changement de structure juridique est apparu comme légitime et justifié. Report de la date de bureau initialement arrêtée au 26 février / Aurélie > Bureau reporté au mercredi 06/03 > à la Maison des Réseaux 10h/17h 2. Conventions collectives CR de la première réunion entre employeurs au sujet de la répartition du FCAP, dans le cadre de la CCNEAC / Gilles Garrigos Conseil de gestion du Fond Commun d Aide au Paritarisme Jeudi 11 octobre > problématique de répartition non abordées. Rappel des questions soulevées : quelle répartition du FCAP à partager entre les employeurs. Le FCAP, une fois les frais fixes prélevés (Commission Paritaire Nationale Emploi Formation du Spectacle Vivant - CPNEFSV, salaire, frais..) est réparti entre les syndicats salariés // employeurs. Aujourd hui pour la répartition entre les organisations d employeurs cette somme est à partager en 8 : part fixe (15000 / an / organisation) + part variable (repartie selon la masse salariale des adhérents qui appliquent la CCNEAC). C est ce mode de calcul qui est remis en cause. Proposition : répartition en 8 parts égales des sommes collectées ou répartition en 8 parts égales des sommes collectées auprès des entreprises adhérentes à aucun syndicat, pour plus d équité Questionnement sur les critères de comptabilisation : nécessité d éclaircir les modalités de déclaration des adhérents : Prochaine réunion le 21/11 Pour information : rencontre à cette occasion du nouveau directeur du Syndeac Alain Herzog Discussion au sujet de la renégociation de l accord interbranche de 2005 définissant les champs public et privé du spectacle vivant groupe de travail dans le cadre de l Ufisc et validation de la proposition / Gilles Garrigos > Re-négociation de l accord interbranche : Pour rappel, l accord interbranche définit les champs public et privé desquels les entreprises font partie et induit donc la convention collective qu elles doivent appliquer. En 2013, la CCN SVP devrait être étendue. La CGT souhaite renégocier cet accord et donc la définition des champs publics/privés. Création d un GT au sein de l Ufisc pour formuler des propositions.

5 Pour le SMA : Prendre en compte les adhérents du SMA pour réfléchir à cette négociation. Adhérents les plus concernés : les festivals > Etat des lieux à faire par Gilles Garrigos et Aurélie Hannedouche Voir la question du seuil et ses conséquences Prochaine réunion du GT Ufisc 26/10. > GT Ufisc sur l intermittence / Rachel Cordier Le régime de l intermittence et les annexes 8 et 10 vont être discutés en Pour préparer ce débat une commission de travail sur les métiers artistiques s est constituée et va auditionner les organisations professionnelles. Le SMA juge important de préparer un discours commun avec les autres organisations membres de l Ufisc, notamment dans le cadre du groupe de travail structuration professionnelle auquel nous participons. Notamment en nous réappropriant une certaine communication autour des déclarations des rémunérations des intermittents, du déficit et de faire valoir notre lecture de ces données. Nous devons aussi avancer sur une position du SMA sur ce sujet, non encore clairement définie à ce jour. Compte-rendu du chantier entrepris avec la Fneijma au sujet de la CCN animation / Sandrine Mandeville Constat : L application de la CCN Animation est difficilement compatible avec les activités de spectacle. Difficultés principales : Compréhension et interprétation unique de la CCN Animation (par le CNEA) La multi-activité Modèles économiques fragiles qui rendent difficiles l application de la convention Proposition : lister les points bloquants et fournir des cas concrets pour les lier à la réalité des structures. Reprendre contact avec le CNEA pour avancer et trouver des issues à ces problèmes 4. Formation CPC : point d étape / Stéphan Le Sagère et Bernard Descôtes La FEPS a proposé que la CPC rencontre le Ministère de la culture car ses objectifs et son fonctionnement ne lui apparaissent pas clairs. Elle a associé les syndicats d employeurs et de salariés à sa demande. Aussi Stéphan Le Sagère y représentera le SMA, mais aussi le SCC et le Synavi à l occasion de ce rendez vous. Cette rencontre aura lieu le 29.10, un CR en sera fait au prochain bureau. 5. Communication

6 Présentation du débat au Mama et de l apéro organisés par le SMA communication autour de cet évènement / Aurélie - Jeudi 25 octobre : Présentation du SMA pour montrer sa diversité : apéro le jeudi de 16h à 18h30 - Vendredi 26 octobre : Présentation de la table ronde, organisée le 26 octobre : L'économie des Musiques Actuelles : Du tiers secteur aux logiques de marché - Quelles différences de modèles économiques au sein de nos entreprises? Jean Noel Bigotti a été embauché par le SMA pour préparer en amont cette table ronde (contact des intervenants, récolte et analyse de données chiffrées ), pour la création d une plaquette «Le SMA, ses valeurs et son poids dans l économie de la culture» et modérer le débat. + Création d un document pour présenter les adhérents du SMA (selon des critères économiques) en lien avec le CNV + Recherche de compléments d information sur les labels + Modération du débat avec Bertrand AUBONNET - Producteur de concert et Editeur - PBOX- Concerts (FR) / Pascal CHEVEREAU - Responsable Ressources Humaines - La Coopérative de Mai (FR) / Dominique DELORME - Directeur - Les nuits de Fourvière (FR) / Luc GAURICHON - Directeur - Caramba Spectacles (FR) / MR MO - Gérant - Jarring Effects Label (FR) / Jean PERISSIN - Directeur - Le Cabaret vert (FR) / Franck PICHOT - Directeur - L'Armada Productions (FR) / Dominique SAGOT DUVAUROUX - Professeur des universités - GRANEM, Université d'angers (FR) / Marc THONON - Fondateur/ Président - Atmosphériques (BE/FR) Mail à envoyer aux adhérents avec infos pratiques du MaMA Présence du SMA aux Transmusicales : journée d information sur la formation professionnelle, bureau et atelier co-organisé avec le Jardin Moderne / Aurélie Présence du SMA sur les 4 jours des Transmusicales du 5 au 8 décembre : > Sur les 3 jours : stand commun avec CD1D > Mercredi : Journée d information sur la formation professionnelle avec l Afdas et Uniformation (à confirmer) > Jeudi : bureau / présentation du SMA, de CD1D et de la Felin à l attention des labels en fin de journée > Vendredi atelier au Jardin moderne. Thème : Responsabilité et pouvoir de l employeur De nombreuses structures sont dirigées par des autodidactes qui cohabitent aujourd'hui avec une génération de diplômés issus de cursus des métiers de la culture. Mais les questions et les problématiques liées aux responsabilités et pouvoirs de l'employeur, qu'il soit salarié ou bénévole, révèlent parfois un déficit d'organisation ou d'information qui peuvent handicaper la prise de décision. Où en sommes-nous sur les compétences dans ce domaine? Quel équilibre entre le droit commun et les spécificités du secteur? Comment informer et former les dirigeants bénévoles? Quels sont

7 les outils adaptés aux structures de musiques actuelles? Comment conjuguer militantisme, valeurs et management efficace? Autant de questions autour desquelles nous vous proposons d'échanger durant cette table ronde. Déroulé : Introduction : Guillaume Léchevin (directeur du Jardin Moderne, Rennes) et Pascal Chevereau (président du Syndicat des Musiques Actuelles) Les différents modes de gouvernance, les limites de la gouvernance associative : Philippe Eynaud (Docteur en sciences de gestion et maître de conférences au Centre National des Arts et Métiers). La responsabilité d employeur d un point de vue juridique la délégation de pouvoir, les notions de gestion de droit et de gestion de fait le cas de président salarié : juriste, Jakez L'Haridon (président de l'association Rapass, Châteaulin), Jean-pierre Vivante (président du Triton, Les Lilas) La responsabilité d employeur d un point de vue éthique et sociale, la question de l évaluation du directeur : Rachel Cordier (directrice du Confort Moderne, Poitiers). Conclusion : Guillaume Léchevin et Pascal Chevereau. 13H00-14H00 : pause déjeuner sur place 3. CNV / CNM CNM : point d étape + compte-rendu de la mobilisation des élus et de la presse / Aurélie Suite aux annonces d Aurélie Filippetti > envoi d une lettre ouverte SMA/FELIN/CD1D : bonne diffusion de l information + toujours besoin de relais auprès des élus locaux. Fin septembre > Communiqué de Presse pour maintenir la pression // Nouveau Communiqué de Presse suite à la parution du rapport cour des comptes sur l opacité de gestion du CNC (dont taxe FAI qui devrait être mieux redistribuée) Bon retour global : questions parlementaires, rendez vous avec élus, contact des 6 rapporteurs pour avis (Sénat et AN) Transmettre ces informations à la Ministre lors du rendez-vous du 16/10/12 * Pour information (Retour du cabinet) : Pas de CNM en Transformation d un EPIC en 2014 > pas de création car politiquement impossible. Transformation du CNV en CNM envisagée. Pour 2013 : mesures d urgence possibles > Besoin de présenter les urgences pour 2013 : emploi, structuration Tendances et garanties voulues par le SMA : Le projet doit concerner toute la filière, questionner la gouvernance du nouvel établissement et besoin de mesures financières massives et nouvelles ; Le point de départ doit être les rendus de la mission de préfiguration du CNM ; Continuer de solliciter les élus et de bien expliquer le projet.

8 14H00-15H00: 1 er sujet de discussion : Organisation des contenus du Congrès du SMA Présenté et animé par Pascal Chevereau et Aurélie Le dernier bureau du SMA a arrêté les dates et lieu du prochain congrès du SMA les 15 et 16 janvier prochains à Dijon, ainsi qu une trame de déroulé. A noter qu il s agira cette fois d un congrès non électif. Il appartient désormais au CN réuni ce jour de définir les thèmes des ateliers qui y seront proposés aux adhérents, le mercredi matin, à l issue de la présentation des rapports moral, financier et d activité le mardi. Et avant la présentation de la feuille de route le mercredi en fin de congrès. Le Congrès co-organisé par Mediamusic et La Vapeur CN la veille le 14/01 > 12h30 / 19h > Prévoir repas rapide lundi midi. Lieux : * La Vapeur : CN (lundi) + repas mardi soir navette prévue du centre-ville à la Vapeur * Centre ville pour le congrès salles mise à disposition par la ville ODJ du Congrès > Mardi 15 janvier 11h Accueil des adhérents 11h30 Rapport moral et financier 12h30 Pause-déjeuner sur place / Par zone 14h00 Rapport d activité présenté et débattu 18h30 Présentation de l étude diffusion menée par la Fédurok / FSJ / RIF / SMA (à valider définitivement) 20h00 Soirée réservée aux adhérents à La Vapeur, avec dîner sur place > Mercredi 16 janvier 9h30 Accueil des adhérents 10h00 Ateliers techniques ou politiques / 4 ateliers 11h15 Ateliers techniques ou politiques / 4 ateliers 13h00 Pause-déjeuner sur place 14h Présentation feuille de route SMA 2013 Thématiques des ateliers : > Pratiques amateurs : référent : Thierry Duval/ Vincent Rulot et Fred Robbe. Certaines problématiques semblent d ores et déjà importantes à poser : Les adhérents sont ils favorables à une loi sur les pratiques amateurs? dans quels termes? si non, pourquoi? Pour mémoire, la DGCA a réuni les partenaires sociaux en février 2012 au sujet des pratiques amateurs, depuis plus de nouvelles Les adhérents (lieux de diffusion) se reconnaissent ils dans les termes déjà discutés avec le SNAM dans le cadre d un accord entre nos 2 organisations? Si oui, les critères d ores et déjà posés leur conviennent ils? si non, pourquoi, comment les faire évoluer favorablement?

9 Les adhérents sont ils favorables à la création d une charte pour les pratiques amateurs par le Ministère? d une carte professionnelle? quid de la définition des amateurs? > Equilibre emploi permanent / Intermittent? : référent : Bertrand Furic et Rachel Cordier Possible intervenant : Mathieu Grégoire Le SMA a été auditionné, avec l Ufisc, le 22 novembre par la commission sur l emploi artistique de l Assemblée Nationale et doit lui remettre prochainement une contribution écrite. Quels sont les points à mettre en avant dans cette contribution? quelles sont nos propositions en matière d emploi? création d aides à l emploi adaptées au secteur culturel? révision des annexes 8 et 10? quid au sujet du GUSO? et des conventions collectives connexes (animation, etc.) / possibilité d appliquer des clauses miroir? > La CCNEAC : nouvelles dispositions et rapport de branche.- référent : Gilles Garrigos / Eliane Brunet / Aurélie Hannedouche / Ludivine Chopard? - La présentation du rapport de branche générique et le RdB spécial SMA (qui va bientôt nous être remis par Audiens) et donc une analyse comparée et sur la durée de l emploi et de la formation dans les entreprises de musiques au regard de celles de la branche. - Les nouveautés qui vont entrer en vigueur à l extension du 2 ème cycle de la CCNEAC. > Portage salarial et production déléguée - référent : Stéphan Le Sagère, Pascal Chevereau, Julien Costé Circulaire du ministère sur la licence et le portage salarial. Utilisation abusive de la licence question de la définition du portage? Forme : Conférence/Débat Durée : 1h30 10h/13h 15H00 17H00 : 2ème sujet de discussion : Les pratiques amateurs Lors du dernier Conseil National, nous avions abordé la question des pratiques amateurs et avions décidé de porter ce sujet à l ordre du jour de notre prochaine réunion afin de débattre du sujet et d arrêter une position commune du SMA sur le sujet. Voilà donc notre feuille de route à ce sujet! La thématique sera débattue lors du congrès. Problématique de la définition d amateur? Est-ce toujours un futur professionnel // Possibilité d évolution dans une pratique sans enjeu de métier Questions / Solutions : * Aujourd hui il n existe pas de représentation dans le secteur des MA. Faut-il inciter ou non à la création d organisme sur la pratique amateur? Il manque des interlocuteurs pour porter la parole des musiciens. * Est-il nécessaire d éclaircir l entrée en professionnalisation? Quels indicateurs peuvent être utilisés? Besoin de définir ce qu il y a entre les deux > passage de l amateur aux pros. Par rapport au

10 SMA : il serait intéressant de réfléchir aux amateurs qui ne veulent pas devenir pro mais quand mm s exposer au public. Faire le choix de la liberté? Laisser le groupe choisir sa voie? Limite liberté et encadrement légal? * Deux mouvements s opposent: projet de loi 2008 > besoin d un cadre légal pour légitimer des pratiques VS il faut laisser faire les choses. Liberté d expression VS professionnalisation. Re-proposer un cadre plus sain pour que chacun puisse se positionner. Présomption de salariat? Quels critères? Quid des groupes qui mêlent pro et amateur? * Besoin de rencontrer les structures concernées du SMA? Questionnaire à faire passer aux adhérents? Charte de pratiques amateurs à rédiger?

CONGRES NATIONAL DU SMA Dijon Mardi 15 et mercredi 16 janvier 2013 Compte-rendu

CONGRES NATIONAL DU SMA Dijon Mardi 15 et mercredi 16 janvier 2013 Compte-rendu CONGRES NATIONAL DU SMA Dijon Mardi 15 et mercredi 16 janvier 2013 Compte-rendu Ordre du jour Mardi 15 janvier 2013 10h30 - Accueil des adhérents 11h00 - Présentation des rapports moral et financier &

Plus en détail

Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris

Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris Présents : Olivier Galan Fédurok Jannick Tilly Penn ar Jazz Bernard Descotes APEJS Pascal Chevereau

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION SYNDICALE 1er semestre 2013 Constructif Libre Professionnel Apolitique SNB/CFE-CGC 2, rue

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 6 AVRIL 2012 DELIBERATION N CR-12/02.093 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL POUR LA CULTURE ET LE PATRIMOINE Avenant à l'accord cadre pluriannuel sur l'emploi et la formation professionnelle

Plus en détail

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale 1 Préambule et principes de l accord 2 - Champ d application 3 Disposition d application immédiate 4 - Axes de progrès

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 16 MARS 2007 RELATIF

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

information et formation 3COMxxx novembre 2009

information et formation 3COMxxx novembre 2009 Afdas information et formation 3COMxxx novembre 2009 L Afdas Un organisme désigné par la profession Créé en 1972 pour adapter la loi de 1971 aux conditions particulières d emploi des intermittents du spectacle.

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril.

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril. NUMÉRO 216 25 avril 2013 Dans ce numéro : p.1 En direct du Syneas Le Syneas et l Usgeres vont créer une Union des employeurs de l économie sociale et solidaire p.2 Commission Prospective - Handicap p.3

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE SECTEUR PRIVE Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Article L.451-1 du code du travail) jours : chaque salarié peut bénéficier

Plus en détail

Préparation des budgets : le rôle du comité d entreprise

Préparation des budgets : le rôle du comité d entreprise Le comité d'entreprise a pour objet d'assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l'évolution

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

! ACCORD!INTERBRANCHE!RELATIF!AUX!MODALITES!D ACCES!A!LA!FORMATION! PROFESSIONNELLE!TOUT!AU!LONG!DE!LA!VIE!!

! ACCORD!INTERBRANCHE!RELATIF!AUX!MODALITES!D ACCES!A!LA!FORMATION! PROFESSIONNELLE!TOUT!AU!LONG!DE!LA!VIE!! ACCORDINTERBRANCHERELATIFAUXMODALITESD ACCESALAFORMATION PROFESSIONNELLETOUTAULONGDELAVIE POURLESSALARIÉSINTERMITTENTSDUSPECTACLE Lesorganisationssyndicalesdesalariésetd employeursreprésentativesdanslesdifférentes

Plus en détail

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles

OGACA. Les sessions thématiques de l OGACA. 2ème trimestre 2010 Strasbourg. Agence conseil auprès des entreprises culturelles OGACA Agence conseil auprès des entreprises culturelles Les sessions thématiques de l OGACA 2ème trimestre 2010 Strasbourg /P2 L Ogaca accompagne depuis 1984 les acteurs culturels régionaux en leur proposant

Plus en détail

les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2008 au Novotel Royan 6 allée des Rochers Conche Du Ft Du Chay 17200 ROYAN TEL.

les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2008 au Novotel Royan 6 allée des Rochers Conche Du Ft Du Chay 17200 ROYAN TEL. Chère Madame, Cher Monsieur, En 10 ans, jamais autant de textes n ont bouleversé aussi rapidement et profondément les règles de fonctionnement de nos groupements d employeurs. Nous avons le plaisir de

Plus en détail

CIF/CDI DEMANDE DE PRISE EN CHARGE

CIF/CDI DEMANDE DE PRISE EN CHARGE Cachet du service technique régional CIF/CDI FONDS D ASSURANCE FORMATION BRANCHE SANITAIRE ET SOCIALE SECTEUR PRIVÉ À BUT NON LUCRATIF DEMANDE DE PRISE EN CHARGE pour les salariés ayant un contrat à durée

Plus en détail

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Dossier reçu le : PARTIE RÉSERVÉE AU R.N.J.A Numéro National Junior Association délivré par le RNJA RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Coordonnées de la Junior Association que vous avez constituée

Plus en détail

Ordre du jour. 1. Demande de révision d un conseil de discipline. 3. Élaboration du descendeur n 30 (AG 2014) :

Ordre du jour. 1. Demande de révision d un conseil de discipline. 3. Élaboration du descendeur n 30 (AG 2014) : Compte rendu de la réunion de Bureau du 12 janvier 2014 à Reims Présents : Laurence TANGUILLE, Jean-Pierre HOLVOET, Dominique LASSERRE, José PREVOT, Jean-Pierre SIMION, Eric ALEXIS Ordre du jour 1. Demande

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Projet soutenu par l ARS dans le cadre de la démocratie sanitaire Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Mercredi 25 juin 2014 C est quoi un CVS? OBJECTIF DE LA LOI : promouvoir

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU 16 DÉCEMBRE

Plus en détail

Bénévoles, adhérents, dirigeants associatifs, porteurs de projet, participez aux FORMATIONS DES. tout au long. de l année.

Bénévoles, adhérents, dirigeants associatifs, porteurs de projet, participez aux FORMATIONS DES. tout au long. de l année. Bénévoles, adhérents, dirigeants associatifs, porteurs de projet, participez aux FORMATIONS DES tout au long de l année sur inscription Formations et conseils aux associations Le service Vie associative

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Préambule Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. CLUB DES UTILISATEURS 9 Décembre 2014

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. CLUB DES UTILISATEURS 9 Décembre 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CLUB DES UTILISATEURS 9 Décembre 2014 ORDRE DU JOUR 10h00-10h45 Présentation de la stratégie AGENA 3000 2.0 10H45-11H15 11h15-11h30 11h30-12h30 12h30-14h00 Rapport d activité Pause Présentation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3342 Convention collective IDCC : 2622. CRÉDIT MARITIME MUTUEL ACCORD DU 8 OCTOBRE

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007

PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TRANSPORT FERROVIAIRE PROTOCOLE D ACCORD DU 6 JUIN 2007 RELATIF À LA NÉGOCIATION PARITAIRE

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP

AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP Mai 2015 AUTONOMIE DES ORGANISMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE Des solutions variées et nombreuses pour plus de performance dans la FP Presentation Marc Ziegler UN ENJEU : LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION DP / CE Du Jeudi 13 Mars 2014 15H00 A L ARCHEVECHE

COMPTE RENDU REUNION DP / CE Du Jeudi 13 Mars 2014 15H00 A L ARCHEVECHE COMPTE RENDU REUNION DP / CE Du Jeudi 13 Mars 2014 15H00 A L ARCHEVECHE Etaient présents : Emmanuel Champeau, Stephan Hugonnier, Mathilde Lamy, Nicolas Monnin, Maria Ott-Nancy Direction : Eve Lombart,

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

Elections professionnelles

Elections professionnelles Fiche n 6 Loi portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail Elections professionnelles Entrée en vigueur : Ces dispositions entrent en vigueur lors des premières élections

Plus en détail

Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS

Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS «Le CIF permet de suivre une formation d un an à temps plein ou de 1200 heures à temps partiel.» Le CIF : étape par étape Qu est-ce que le CIF? Attention

Plus en détail

Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les porteurs de projets, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique

Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les porteurs de projets, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les porteurs de projets, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique Contact France Hydro Electricité 66 rue la Boétie, 75008

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

COMITÉ DE PILOTAGE. Validé le 13 septembre 2011. Compte-rendu synthétique. du mercredi 22 juin 2011 à l Agence régionale 10h à 12h30

COMITÉ DE PILOTAGE. Validé le 13 septembre 2011. Compte-rendu synthétique. du mercredi 22 juin 2011 à l Agence régionale 10h à 12h30 COREPS Comité régional des professions du spectacle en Poitou-Charentes COMITÉ DE PILOTAGE 49 Validé le 13 septembre 2011 Compte-rendu synthétique du mercredi 22 juin 2011 à l Agence régionale 10h à 12h30

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21. Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19

Sommaire. Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21. Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19 Sommaire Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19 Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21 1.1 - Élus du CE : un mandat d ordre public...21 Les constats...21 Le mandat d

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Grands principes de la mobilisation Thème : «Libérons l entreprise pour la croissance et l emploi» Opération annoncée par un communiqué

Plus en détail

SOCIETE DE MEDECINE ET SANTE AU TRAVAIL DE LYON STATUTS

SOCIETE DE MEDECINE ET SANTE AU TRAVAIL DE LYON STATUTS SOCIETE DE MEDECINE ET SANTE AU TRAVAIL DE LYON STATUTS TITRE I CONSTITUTION-DENOMINATION-DUREE-SIEGE-OBJET Article 1 : Constitution et Dénomination Il est formé entre les personnes qui ont adhéré ou qui

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non DEMANDE DE SUBVENTION 2015 COMPAGNIES PROFESSIONNELLES DE SEINE-ET-MARNE (HORS RÉSIDENCES) AIDE À LA CRÉATION AIDE À L ACTION CULTURELLE : Pratique amateur Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

INVITATION Rencontre Nationale des Acteurs

INVITATION Rencontre Nationale des Acteurs INVITATION La Semaine de la solidarité internationale Julien Saison Inscription gratuite avant le 28/04/2015 A l Auberge Halle Pajol La Coordination nationale 14 passage Dubail 75010 Paris Tel 01 44 72

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPNEFP) DU 26 NOVEMBRE 2014

COMPTE-RENDU DE LA COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPNEFP) DU 26 NOVEMBRE 2014 Représentants des employeurs Madame, Messieurs Gilles MESSIEZ PÔCHE (UNGE), Yves SARRAT (UNGE), Patrick GUEBELS (UNGE), Jean-Luc ROUX (UNGE), Amandine BOUCHON (UNGE), Stéphane JOUF- FRAIS (CSNGT), Dominique

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

notice Modalités d intervention financière Dossier de demande d aide départementale

notice Modalités d intervention financière Dossier de demande d aide départementale dossier de demande d aide départementale Dossier de demande d aide départementale ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT artistique notice bénéficiaires Communes, établissements publics de coopération intercommunale

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR (5 e édition. Novembre 2004) ACCORD

Plus en détail

a. Sont considérés comme membres actifs : les associations adhérentes, à jour de leur cotisation

a. Sont considérés comme membres actifs : les associations adhérentes, à jour de leur cotisation REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION 14/03/2013 ARTICLE 1 : En application de l article IV des statuts : Toute personne morale souhaitant adhérer à l URIOPSS fournit à l appui de sa demande : a. ses statuts,

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE Mylène COULAUD cadre supérieur de santé Olivier RASTOUIL directeur des ressources humaines

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Compte-rendu du BN du 11 octobre 2012

Compte-rendu du BN du 11 octobre 2012 Compte-rendu du BN du 11 octobre 2012 (Validé lors du BN du 23 novembre 2012) Lieu : Cabinet Landot Présents : Jean-Pierre Auger, Arnaud Bonnin, Patrick Berger, Laurence Chapacou, Julien Graindorge, Pascale

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

Prévoyance AUDIENS du spectacle

Prévoyance AUDIENS du spectacle Pégase 3 Prévoyance AUDIENS du spectacle Dernière révision le 26/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Pour les cadres... 5 Pour les non-cadres intermittents...

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3015 Convention collective nationale IDCC : 1561. CORDONNERIE MULTISERVICE ACCORD

Plus en détail

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT Textes de référence et obligations Les dispositions de la CCN du Sport (7 juillet 2005 et étendue par arrêté du 7 décembre 2006) s appliquent à toutes

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3252 Convention collective nationale IDCC : 1539. COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU,

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique France Hydro Electricité, syndicat professionnel

Plus en détail

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche Express LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Préambule : La Formation syndicale est un outil indispensable au service de la politique d action de notre organisation syndicale mais aussi une des clefs de

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M..

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M.. 1 Convention de stage CONVENTION DE STAGE Références : Circulaire Urssaf n 2015-42 du 2 juillet 2015 : le statut des stagiaires Code de la sécurité sociale : article D242-2-1 : montant minimal de la gratification

Plus en détail

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G.

Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves des écoles Jules FERRY et Léon DAUER Mardi 16 avril 2013 à 18h30 Salle G. BRASSENS Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire, Michèle

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

Fonds de Participation des Habitants (FPH)

Fonds de Participation des Habitants (FPH) Fonds de Participation des Habitants (FPH) Appel à financement 2016 Le Fonds de Participation des Habitants est un dispositif mis en place par la Région Nord - Pas de Calais en partenariat avec la Ville

Plus en détail

Stages en milieu professionnel

Stages en milieu professionnel Stages en milieu professionnel Sommaire Le service Relations Entreprises Le bureau des stages Qu est-ce qu un stage? La convention de stage La gratification La durée d un stage La responsabilité civile

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche actualisée le 27/02/2015 Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d employeurs,

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail