La PRÉVENTION, une nouvelle piste pour les services à la personne?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La PRÉVENTION, une nouvelle piste pour les services à la personne?"

Transcription

1 La PRÉVENTION, une nouvelle piste pour les services à la personne? Mardi 8 novembre 2011 à Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme. Organisé par : Soutenu par :

2 ASSOCIATION POUR L AIDE AUX FAMILLES VALREAS Frédéric ARTAUD : Directeur Emilie HAENGGI : Ergothérapeute

3 -AIDE A DOMICILE : 3 SERVICES -70 Salariés Clients par an heures de prestations - Haut Vaucluse, Sud Drôme -AIDE AUX FAMILLES : -10 Salariés -100 Familles aidés par an - S.S.I.A.D : - 20 Aides soignantes -60 Places + Une équipe spécialisée Alzheimer

4 Rôle de l ergothérapeute - Maintenir ou restaurer l autonomie de la personne Soit par la rééducation des fonctions déficientes Soit par la réadaptation (aménagement du domicile, du poste de travail, du véhicule) - Prévenir, réduire, supprimer les situations de handicap

5 Lieux d exercice -Etablissements : Hôpitaux, C.R.F, S.S.I.A.D, E.H.P.A.D; I.M.E, M.A.S, F.A.M, ESAT, SESSAD, - Exercice Libéral - M.D.P.H, Réseau gérontologique - Assurances - Magasin médical - Equipes spécialisées Alzheimer à domicile

6 FORMATION -1 an médecine ou prépa + 3ans d école - 9 écoles en France - Environ 50 ergo par école et par an

7 L ergothérapeute dans l équipe spécialisée Alzheimer - Evaluation : - Visite au domicile avant le début de la prise en charge - Outils adaptés aux personnes malades d Alzheimer : - Facteurs personnels - Facteurs environnementaux humains - Facteurs environnementaux matériels - En présence de l aidant familial -Performance dans les activités de la vie quotidienne

8 Mise en place d un plan de soins de réhabilitation Objectifs : soutien aux aidants, adaptation du domicile, participation aux AVQ, réinsertion sociale Modalités de prise en charge

9 L ergothérapeute dans l équipe spécialisée Alzheimer - Conseils et préconisations : - Aménagements pièces de vie et extérieurs - Aides techniques - Repères spatiaux temporels - Manutention - Orientation vers financements possibles - Information sur la maladie -Information sur les structures existantes

10 L ergothérapeute dans l équipe spécialisée Alzheimer - Compte rendu : - Compte rendu : - Pour les intervenants de l équipe - Pour le médecin traitant - Pour l aidant familial - Pour les partenaires de la prise en charge - Suivi à trois mois : - Réalisations - Difficultés rencontrées - Evolution de la situation - Orientation de la prise en charge

11 L ergothérapeute dans l équipe spécialisée Alzheimer - Difficultés et limites : - La prise de conscience du besoin se réalise tardivement et souvent après un accident - Le financement des gros travaux? - Les situations des personnes seules sans entourage familial - Les situations en limite de maintien à domicile

12 Les aides à domicile dans la prévention et la mise en sécurité - Des professionnels présents dans la durée - Des professionnels non formés techniquement à ces problématiques - Des enjeux partagés entre prévention des risques pour les bénéficiaires et prévention des risques professionnels pour les intervenants - Des services d aide à domicile coordonateurs des actions de préventions et de protection

13 Les aides à domicile dans la prévention et la mise en sécurité - Des actions concrètes : - Prestations «homme toute main» - Mise en relation avec les services de téléassistance - Pose de détecteurs incendie - Stockage des produits toxiques - Hygiène du logement et désinfection - Rangements : tapis, pots de fleurs dans les escaliers,

14 Les aides à domicile dans la prévention et la mise en sécurité - Limites et difficultés : - Rôle de coordination non reconnu - Plans d aide limités en temps et en nature de prestation - Aide aux aidants à domicile non reconnu - Formation des intervenants - Limite du maintien à domicile : enfermement et danger

Le SAMSAH de la Sèvre

Le SAMSAH de la Sèvre Le SAMSAH de la Sèvre Service adossé à la Maison d Accueil Spécialisée de Rezé géré par L APAJH 44 Présentation : Monsieur STOLARSKI, directeur de la MAS de Rezé, APAJH 44 DEFINITION Les Services d Accompagnement

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien 8, rue Maria Hélèna Vieira da Silva / Pavillon Leriche - 75014 PARIS PRATIQUE

Plus en détail

Risque infectieux et parcours de soins

Risque infectieux et parcours de soins Risque infectieux et parcours de soins Place de l HADR dans la filière de soins Centre de Réadaptation de Coubert Journée annuelle de prévention des infections associées, 16/06/16 HAD-R (*): Nouvelle alternative

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le CCAS Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Châteaubriant est un établissement public administratif au service des Castelbriantais. Sa mission principale

Plus en détail

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE Tel 36 46 Lignes directes des assistants sociaux communiquées après s un 1er contact Service Social de l Assurance l Maladie et de l Assurance l Vieillesse SERVICE SOCIAL

Plus en détail

Présentation du CLIC du Pays de Gex au séminaire de l AAFI AFFICS. Mardi 25 septembre 2012 Genève

Présentation du CLIC du Pays de Gex au séminaire de l AAFI AFFICS. Mardi 25 septembre 2012 Genève Présentation du CLIC du Pays de Gex au séminaire de l AAFI AFFICS Mardi 25 septembre 2012 Genève Localisation Secteur du Clic du Pays de Gex Les Terrasses de Chevry Bât.D 29 rue Saint Maurice 04 50 41

Plus en détail

Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés.

Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés. Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés. A Duruflé, C Le Meur, MP Reillon, N Clerc, H Angot, S Sabarots, B Nicolas Pôle Saint Hélier, Rennes

Plus en détail

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1 4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre 2016 - Nantes Page 1 La mission du Service social de la Carsat Le Service social de la Carsat? un service référent pour les assurés

Plus en détail

Etudes de cas. Atelier 12 L évaluation des besoins en aides techniques pour une meilleure participation sociale

Etudes de cas. Atelier 12 L évaluation des besoins en aides techniques pour une meilleure participation sociale Etudes de cas Atelier 12 L évaluation des besoins en aides techniques pour une meilleure participation sociale Introduction Étude Deloitte pour le compte de la CNSA «Les pratiques d évaluation : une étude

Plus en détail

EQUIPES MOBILES AVC/Neuro de Réadaptation et réinsertion en Ile-de-France

EQUIPES MOBILES AVC/Neuro de Réadaptation et réinsertion en Ile-de-France EQUIPES MOBILES AVC/Neuro de Réadaptation et réinsertion en Ile-de-France CROP Sophie, ergothérapeute, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 75. DAVID Laure, ergothérapeute, Hôpital Rothschild, 75. Jeudi 5 novembre

Plus en détail

SYSTÈME D INFORMATION DES SPASAD 21/09/2017. Intervenants : Stéphane PINTO, Directeur Technique atelier du 21 septembre 2017

SYSTÈME D INFORMATION DES SPASAD 21/09/2017. Intervenants : Stéphane PINTO, Directeur Technique atelier du 21 septembre 2017 SYSTÈME D INFORMATION DES SPASAD 21/09/2017 Intervenants : Stéphane PINTO, Directeur Technique atelier du 21 septembre 2017 SI des SPASAD Sommaire 1. La convergence dans le secteur médico-social 2. Le

Plus en détail

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde Un secteur protéïforme caisses de retraite (carsat,

Plus en détail

Service de Soins Infirmiers à Domicile

Service de Soins Infirmiers à Domicile Service de Soins Infirmiers à Domicile Le S.S.I.A.D. est situé dans la Résidence «Le Village» 1 rue de Solferino 78600 Maisons-Laffitte Tél. 01 39 62 56 54 Adresse Email : ssiad@maisonslaffitte.fr Fax

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Le mot du Directeur La présentation du service Les droits des usagers Le fonctionnement du service Les personnes à contacter

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :...

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :... RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... PREAMBULE En vertu du décret n 2003-1095 du 14/11/2003, le règlement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES Définition : Sont désignées comme dépendantes dans ce questionnaire, les personnes âgées qui ont besoin d être aidées pour effectuer des

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau 1 Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau Isabelle Crassard France Woimant Référents neurologie ARS IDF XXème Journée nationale d Etudes et de

Plus en détail

Livret d accueil de l usager

Livret d accueil de l usager Livret d accueil de l usager Service de Soins Infirmiers A Domicile E.H.P.A.D La Sofiéta 2424, Bd Edouard VII 06230 Villefranche-sur-Mer Téléphone : 04.93.01.66.24 ssiad@ehpadvillef.com Livret d accueil

Plus en détail

Déploiement des 8 équipes mobiles AVC / neurologie en Ile de France

Déploiement des 8 équipes mobiles AVC / neurologie en Ile de France Déploiement des 8 équipes mobiles AVC / neurologie en Ile de France Laurence JOSSE Cadre supérieur de rééducation C2R Hôpitaux universitaires St Louis, Lariboisière F. Widal Financement et constitution

Plus en détail

ESPPADOM. Dématérialisation des échanges dans le champ médico-social. Groupe de travail «SI SPASAD interopérable» 8 juin 2017

ESPPADOM. Dématérialisation des échanges dans le champ médico-social. Groupe de travail «SI SPASAD interopérable» 8 juin 2017 ESPPADOM Échanges financeurs prestataires pour les services aux personnes en perte d'autonomie au domicile Dématérialisation des échanges dans le champ médico-social Groupe de travail «SI SPASAD interopérable»

Plus en détail

Livret d accueil. Equipe Spécialisée Alzheimer GER-DOC 19 - version 2 du 14/11/2013 / (21/08/2014)

Livret d accueil. Equipe Spécialisée Alzheimer GER-DOC 19 - version 2 du 14/11/2013 / (21/08/2014) Livret d accueil Equipe Spécialisée Alzheimer 02.43.08.28.42 esa@ch-mayenne.fr Page 1 sur 16 Madame, Monsieur, Dans le cadre du plan national Alzheimer 2008/2012, l Agence Régionale de Santé des Pays de

Plus en détail

Professionnelle [PDP] Un parcours attentionné mis en place par le réseau de l Assurance Maladie

Professionnelle [PDP] Un parcours attentionné mis en place par le réseau de l Assurance Maladie La Prévention de la Désinsertion Professionnelle [PDP] Un parcours attentionné mis en place par le réseau de l Assurance Maladie La PDP, c est cest quoi? Une offre de service de proximité permettant de

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile)

INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) DD-ADQ-009 Destinataires : IDEC SSIAD Modification depuis version précédente : néant INFIRMIERE COORDINATRICE SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) Annexe 3 Date d Application : 01/01/2013 Lieu

Plus en détail

QUELLE INTERFACE ENTRE HOPITAL DE JOUR ET ACCUEIL DE JOUR?

QUELLE INTERFACE ENTRE HOPITAL DE JOUR ET ACCUEIL DE JOUR? QUELLE INTERFACE ENTRE HOPITAL DE JOUR ET ACCUEIL DE JOUR? Dr Pascale CODIS La Fondation Roguet - établissement gériatrique public situé dans les Hauts-de-Seine sur la commune de Clichy - est une structure

Plus en détail

Projet Départemental Haute-Vienne

Projet Départemental Haute-Vienne 87 Projet Départemental Haute-Vienne 2016-2020 La Fondation des Amis de l Atelier en France Depuis plus de 50 ans, la Fondation des Amis de l Atelier, reconnue d utilité publique, accueille et accompagne

Plus en détail

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi»

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» Une maison de retraite à domicile Une FILière gériatrique pour l Accompagnement A domicile, car il est plus agréable de vivre chez SOI. Coordination des différents acteurs

Plus en détail

Le retour à l emploi

Le retour à l emploi Le retour à l emploi Missions du Service Social Faciliter l accès et le droit aux soins des personnes en situation de précarité. Prévenir la désinsertion professionnelle des assurés malades ou handicapés.

Plus en détail

Décret n du 20 mars 2009

Décret n du 20 mars 2009 Décret n 2009-322 du 20 mars 2009 relatif aux obligations des établissements et services accueillant ou accompagnant des personnes handicapées adultes n ayant pu acquérir un minimum d autonomie JO du 26

Plus en détail

AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES

AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES adopté à l unanimité par la Commission permanente le 11 avril 2017 A la suite des travaux de sa Commission

Plus en détail

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique PAERPA DAT Les nouvelles ressources Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique 1 PAERPA-DAT - PAERPA : Personnes Agées en Risque de Perte d Autonomie, le parcours de santé des aînés : des

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

Laetitia Simonnot Mathilde Chevignard

Laetitia Simonnot Mathilde Chevignard Laetitia Simonnot Mathilde Chevignard Lésion cérébrale acquise dans l enfance Perturbation fréquente du développement ultérieur Divers domaines neuropsychologiques Compétences sociales Comportement, santé

Plus en détail

Sixième table De concertation tactique

Sixième table De concertation tactique Sixième table De concertation tactique Janvier 2014 Territoire du Clic de Sully sur Loire, Gien et Montargis Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et Orpadam Clic Rappel de

Plus en détail

Prise en charge des Personnes atteintes de Sclérose Latérale Amyotrophique domiciliées dans le Loiret

Prise en charge des Personnes atteintes de Sclérose Latérale Amyotrophique domiciliées dans le Loiret à l usage des professionnels de santé Prise en charge des Personnes atteintes de Sclérose Latérale Amyotrophique domiciliées dans le Loiret Maison départementale des personnes handicapées Votre patient

Plus en détail

L ergothérapie à domicile : travail de l ergothérapeute dans sa démarche de conseils en aménagements et en aides techniques.

L ergothérapie à domicile : travail de l ergothérapeute dans sa démarche de conseils en aménagements et en aides techniques. L ergothérapie à domicile : travail de l ergothérapeute dans sa démarche de conseils en aménagements et en aides techniques. En raison d un handicap, d une maladie, de l âge, le lieu de vie de la personne

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L EQUIPE SPECIALISEE A DOMICILE : ESAD

FONCTIONNEMENT DE L EQUIPE SPECIALISEE A DOMICILE : ESAD FONCTIONNEMENT DE L EQUIPE SPECIALISEE A DOMICILE : ESAD Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile Wasquehal, Marcq en Baroeul, Croix, Mouvaux et Bondues E. Dooze Directrice SSIAD/ESAD Emilie Orer, ergothérapeute

Plus en détail

Coordination Territoriale pour l Autonomie - CORTA - Les actions sur le Territoire Porte des Alpes

Coordination Territoriale pour l Autonomie - CORTA - Les actions sur le Territoire Porte des Alpes Coordination Territoriale pour l Autonomie - CORTA - Les actions sur le Territoire Porte des Alpes Contexte démographique 11, 8 % (128 593) de la population totale iséroise 9,1%(6319) de la population

Plus en détail

CLASSEUR DE LIAISON METHODE D ACTION POUR L INTEGRATION DES SERVICES D AIDE ET DE SOINS DANS LE CHAMP DE L AUTONOMIE

CLASSEUR DE LIAISON METHODE D ACTION POUR L INTEGRATION DES SERVICES D AIDE ET DE SOINS DANS LE CHAMP DE L AUTONOMIE METHODE D ACTION POUR L INTEGRATION DES SERVICES D AIDE ET DE SOINS DANS LE CHAMP DE L AUTONOMIE CLASSEUR DE LIAISON : MAIA 65, 1 place Ferré, 65000 TARBES : 05 62 56 51 02 : 05 62 56 51 01 : maia@ha-py.fr

Plus en détail

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez.

Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. - 2 - Madame, Monsieur, Vous avez fait appel à notre service de Soins à Domicile. Soyez remercié(e) de la confiance que vous nous accordez. Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) a pour objectif.

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

MAIA de Saint-Quentin

MAIA de Saint-Quentin L accompagnement d une situation complexe MAIA de Saint-Quentin Assise régionale du sanitaire et du médico-sociale APF FEHAP : 2 ème édition : Quelle coordination des acteurs dans les parcours de vie?

Plus en détail

L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées. Association CAUDEHM CLIC-Antenne MDPH Fougères

L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées. Association CAUDEHM CLIC-Antenne MDPH Fougères L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées Association CAUDEHM CLIC-Antenne MDPH Fougères 1 Les CLIC en Ille et Vilaine Rappel contexte législatif En Ille et Vilaine, le Conseil Général

Plus en détail

Rapport d Activité 2014

Rapport d Activité 2014 Le Service Polyvalent d Aide et de Soins à domicile 16 rue du Général Brunet 75019 PARIS Rapport d Activité 2014 SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Siège social : 16 rue du Général BRUNET 75019 PARIS

Plus en détail

Le GROUPE UGECAM, Un opérateur majeur au sein du système de santé. Instance Nationale de Concertation 27 février

Le GROUPE UGECAM, Un opérateur majeur au sein du système de santé. Instance Nationale de Concertation 27 février Le GROUPE UGECAM, Un opérateur majeur au sein du système de santé Instance Nationale de Concertation 27 février 2013 - Les UGECAM aujourd hui Les UGECAM assurent la gestion des 235 établissements de l

Plus en détail

Problématique de Santé & Maintien dans l Emploi. La Coordination Institutionnelle pour la Prévention de la Désinsertion Professionnelle en L.

Problématique de Santé & Maintien dans l Emploi. La Coordination Institutionnelle pour la Prévention de la Désinsertion Professionnelle en L. Problématique de Santé & Maintien dans l Emploi La Coordination Institutionnelle pour la Prévention de la Désinsertion Professionnelle en L.R 1 Les enjeux de la P.D.P Les constats les incidences de la

Plus en détail

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 CONTENU Une couverture santé globale... 3 Filieris, un opérateur de santé issu d un régime de protection sociale... 4 L offre de

Plus en détail

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or JOURNEE REGIONALE CREAI DU 9 JUIN 2015 La COOPERATION : l accompagnement à la parentalité d adultes en situation de handicap Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or Laurence RENIER directrice adjointe Ghislaine

Plus en détail

Sylvie Gillet, Responsable Département service social Carsat NP Côte d Opale

Sylvie Gillet, Responsable Département service social Carsat NP Côte d Opale Rendez-vous de la prévention 08-03 03-2011 Intervenants Sylvie Gillet, Responsable Département service social Carsat NP Côte d Opale Mauricette Cotte, Responsable adjointe Risques Profesionnels Cpam Côte

Plus en détail

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées et Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL

Plus en détail

L Ergothérapie en gériatrie

L Ergothérapie en gériatrie L Ergothérapie en gériatrie Prise en soin d un patient Parkinsonien VARDELLE Nathalie Ergothérapeute DE 10/02/2012 Pole de gérontologie clinique-ghs Arnozan Hôpital Xavier Plan de présentation Présentation

Plus en détail

Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail

Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail CGT 9 octobre 2015 Philippe TROUVET CARSAT Auvergne Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail Enjeux Un arrêt de travail ou une inaptitude prévisible au poste de travail ont

Plus en détail

L Allocation Personnalisée d Autonomie. Présentation à la commission vie sociale du Coderpa Lundi 6 janvier 2014

L Allocation Personnalisée d Autonomie. Présentation à la commission vie sociale du Coderpa Lundi 6 janvier 2014 L Allocation Personnalisée d Autonomie Présentation à la commission vie sociale du Coderpa Lundi 6 janvier 2014 L APA : Allocation Personnalisée d Autonomie En établissement A domicile L APA en établissement

Plus en détail

ISÈREADOM. Comment ajouter un contact à un dossier bénéficiaire? Et lui accorder des droits d accès au dossier? Sommaire :

ISÈREADOM. Comment ajouter un contact à un dossier bénéficiaire? Et lui accorder des droits d accès au dossier? Sommaire : 1 ISÈREADOM Comment ajouter un contact à un dossier bénéficiaire? Et lui accorder des droits d accès au dossier? Sommaire : Comment ajouter un contact à un dossier? Comment accorder des droits d accès

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE. Caroline FOURNIER Ergothérapeute Equipe Ressource 58. Caroline FOURNIER, ergothérapeute

L ERGOTHERAPIE. Caroline FOURNIER Ergothérapeute Equipe Ressource 58. Caroline FOURNIER, ergothérapeute L ERGOTHERAPIE Caroline FOURNIER Ergothérapeute Equipe Ressource 58 Plan Ergothérapie Histoire Généralités Formation Ergothérapie et troubles des apprentissages et du développement Le bilan La prise en

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL

ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL [ Une personne ne se résume pas uniquement à sa mémoire. L être humain a des sentiments, de l imagination, de l énergie, de la volonté et des principes. O.Sacks

Plus en détail

Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées DOSSIER DE PRESSE

Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Ouverture d un accueil de jour pour personnes âgées Signature de la convention de partenariat entre le CCAS de Cahors et l association Agir pour mieux vivre Jeudi 2 mars 2017 à 13h30

Plus en détail

Le travail en équipe

Le travail en équipe Le travail en équipe Introduction Dans nos établissements de santé, le travail en équipe est une vieille tradition, qui remonte à la seconde guerre mondiale. C est la naissance des métiers paramédicaux.

Plus en détail

LA PREVENTION DE LA DESINSERTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DES TERRITOIRES

LA PREVENTION DE LA DESINSERTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DES TERRITOIRES LA PREVENTION DE LA DESINSERTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DES TERRITOIRES 1 LA PREVENTION DE LA DESINSERTION PROFESSIONNELLE La PDP Mettre en œuvre d actions pour favoriser le maintien dans ou en emploi

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors Présentation du service solidarité du territoire du Vercors 1 24/09/2014 Le Conseil Général de l Isère Les services départementaux sont organisés en 14 directions centrales et 13 directions territoriales.

Plus en détail

ORGANISATION DES SOINS A DOMICILE FRANCAIS Particularités en soins palliatifs

ORGANISATION DES SOINS A DOMICILE FRANCAIS Particularités en soins palliatifs ORGANISATION DES SOINS A DOMICILE FRANCAIS Particularités en soins palliatifs éraldine Equipe Mobile de Soins Palliatifs CHU de RENNES FRANCE Déclaration de conflits d intérêt réels ou potentiels Nom du

Plus en détail

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Nous connaissons les grandes tendances de l'évolution démographique de notre société : s davantage de retraités et moins d'actifs, s davantage

Plus en détail

L avancée de la coordination du Réseau de l Assurance Maladie. dans la Prévention de la Désinsertion Professionnelle

L avancée de la coordination du Réseau de l Assurance Maladie. dans la Prévention de la Désinsertion Professionnelle SMT 21/09/2010 L avancée de la coordination du Réseau de l Assurance Maladie dans la Prévention de la Désinsertion Professionnelle Contexte En 10 ans, le nombre d avis d inaptitude est passé de 70 000

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne Options «A domicile» et «En structure»

Baccalauréat Professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne Options «A domicile» et «En structure» Baccalauréat Professionnel Accompagnement Soins et Services à la Personne Options «A domicile» et «En structure» ÉPREUVE E2 : Analyse de situation(s) professionnelle(s) SESSION 2016 SUJET Consignes aux

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE

HOSPITALISATION A DOMICILE HOSPITALISATION A DOMICILE Journée du RFClin et CCLIN-Est : prévention du risque infectieux en HAD, Besançon, 8 octobre 2013 MATHIEU Carine Directrice HAD39 Déléguée Régionale FNEHAD 1 Modalités d organisation

Plus en détail

Service de Soins Infirmiers A Domicile

Service de Soins Infirmiers A Domicile Service de Soins Infirmiers A Domicile 16, rue de la Boutière BP 9 71150 CHAGNY Mot de la direction/3 Mission du service/3 Modalités de prise en charge/3 Le fonctionnement du service/4 Vos droits/5 Les

Plus en détail

Lien entre MDPH et UEROS : exemple de la Seine et Marne. Dr Annie Gélibert, antenne UEROS Coubert Dr Pascale Gilbert médecin coordonnateur MDPH 77

Lien entre MDPH et UEROS : exemple de la Seine et Marne. Dr Annie Gélibert, antenne UEROS Coubert Dr Pascale Gilbert médecin coordonnateur MDPH 77 Lien entre MDPH et UEROS : exemple de la Seine et Marne Dr Annie Gélibert, antenne UEROS Coubert Dr Pascale Gilbert médecin coordonnateur MDPH 77 1 Plan de l intervention Contexte de la Seine et Marne

Plus en détail

Présentation des aides individuelles. PA PH

Présentation des aides individuelles. PA PH Présentation des aides individuelles. PA PH Prestation de Compensation du Handicap Prestation de compensation du Handicap Instruction et financement Instruite par la MDPH Versée par le Département Prestation

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

Handicap et système de soins

Handicap et système de soins Handicap et système de soins Sanitaire- établissements Fluidité, filières, T2A urgences Court séjour SSR? Social Fragilité, vulnérabilité, précarité Patient Ville Retour et maintien au domicile Médico-social

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

L ergothérapeute? Quels experts : Pascal MénardM Ergothérapeute. Ecole Nationale de la Magistrature 23 JUIN 2010

L ergothérapeute? Quels experts : Pascal MénardM Ergothérapeute. Ecole Nationale de la Magistrature 23 JUIN 2010 Ecole Nationale de la Magistrature 23 JUIN 2010 Quels experts : L ergothérapeute? Pascal MénardM Ergothérapeute rapeute Expert près s la cour d appel d d Aix d en Provence DIU traumatisme crânien Rappel

Plus en détail

La filière gériatrique et les réseaux de soins

La filière gériatrique et les réseaux de soins DU de Médecine des Personnes Agées 2011 La filière gériatrique et les réseaux de soins Pr. François PUISIEUX Pôle de Gérontologie, CHRU de LILLE La filière gériatrique Objet de la filière gériatrique :

Plus en détail

Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce

Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce Actes Journées Santé Travail du CISME Tome II 2012 Session 3 : Les partenaires à travers leur contribution aux réseaux Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation

Plus en détail

Le service social des Hôpitaux de Chartres Interventions en faveur des patients atteints de cancer

Le service social des Hôpitaux de Chartres Interventions en faveur des patients atteints de cancer Le service social des Hôpitaux de Chartres Interventions en faveur des patients atteints de cancer Soirée Onco28 23 septembre 2014 Cyrille Hallier, Assistant Social 1 Missions (1/3) 13 Assistants sociaux

Plus en détail

La formation au diplôme d Etat d ergothérapeute. Janvier 2014 /30

La formation au diplôme d Etat d ergothérapeute. Janvier 2014 /30 La formation au diplôme d Etat d ergothérapeute Janvier 2014 Bernard DEVIN directeur 1 /30 L ergothérapeute intervient dans un environnement médical, professionnel, éducatif ou social en faveur d une personne

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise. Référence Internet.

Sommaire détaillé. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise. Référence Internet. Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise 1. Les acteurs au sein de l entreprise Les prérogatives des DP en santé-sécurité au travail... GST.01.1.010 17 Les

Plus en détail

COMMENT S ORGANISER A LA SORTIE DE L HOPITAL

COMMENT S ORGANISER A LA SORTIE DE L HOPITAL Service de Soins de Suite et de Réadaptation 9, rue de Brossard 14130 Pont L Evêque 02.31.65.31.65 Fax : 02.31.65.31.16 COMMENT S ORGANISER A LA SORTIE DE L HOPITAL Ce livret a été conçu par le Service

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2017

CATALOGUE DE FORMATIONS 2017 CATALOGUE DE FORMATIONS 2017 Sommaire LES BASES DU METIER DE L AIDE A DOMICILE... 2 LES BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES... 3 ENTRETIEN DU CADRE DE VIE... 4 ENTRETIEN DU LINGE... 5 PREPARATION D UN REPAS...

Plus en détail

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Siadpa Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Livret d accueil Siadpa 10, rue de la Paix 01 40 85 65 75 Sommaire Votre admission La demande d admission Page 4 Les professionnels du Siadpa

Plus en détail

Signature du contrat local de santé

Signature du contrat local de santé Dossier de presse Signature du contrat local de santé Le 3 juillet 2013 Pontivy Communauté Contacts presse Pontivy Communauté : Gaëlle Maire - 02 97 07 19 82 gaelle.maire@pontivy-communaute.fr ARS Bretagne

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile HOSPITALISATION A DOMICILE (H.A.D.) Soins palliatifs à domicile Hospitalisation à domicile Dates clés 1945 : Naissance du concept d HAD aux USA 1957: Création du 1 er Ets d HAD en France 1973 : Création

Plus en détail

La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo. Clic du Pays d'ancenis

La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo. Clic du Pays d'ancenis La maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer de Nantes agglo Clic du Pays d'ancenis 21 juin 2012 Un dispositif pour les professionnels MAIA Issue du plan Alzheimer 2008-2012 Objectif

Plus en détail

Ouverture Antenne Comète Clermont Ferrand CHU Service de Médecine Physique et Réadaptation Hôpital Nord Route de Chateauguay Cébazat 18/01/2013

Ouverture Antenne Comète Clermont Ferrand CHU Service de Médecine Physique et Réadaptation Hôpital Nord Route de Chateauguay Cébazat 18/01/2013 Ouverture Antenne Comète Clermont Ferrand CHU Service de Médecine Physique et Réadaptation Hôpital Nord Route de Chateauguay 63118 Cébazat 18/01/2013 Unité COMETE France du CHU de Clermont -Ferrand Projet

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

Les affections de longue durée et le retour à l emploi

Les affections de longue durée et le retour à l emploi Les affections de longue durée et le retour à l emploi Qu est-ce qu une affection longue durée (ALD)? Deux types d ALD L ALD exonérante Maladie grave ou chronique qui nécessite un traitement prolongé et

Plus en détail

Présentation de la maison départementale des personnes handicapées

Présentation de la maison départementale des personnes handicapées Maison des personnes handicapées de l Hérault Présentation de la maison départementale des personnes handicapées 18 novembre 2011 Sommaire Statut et missions Instances et organisation Dépôt et circuit

Plus en détail

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Dossier de presse Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Poitiers, le 30 janvier 2015 Bruno BELIN, Premier Vice-Président du Conseil Général chargé des Solidarités, a réuni les partenaires

Plus en détail

Service de Soins Infirmiers à Domicile. (S.S.I.A.D.)

Service de Soins Infirmiers à Domicile. (S.S.I.A.D.) Centre Intercommunal d Action Sociale LIVRET D ACCUEIL Service de Soins Infirmiers à Domicile. (S.S.I.A.D.) Madame, Monsieur, Bienvenue au Centre Intercommunal d Action Sociale (C.I.A.S.) de la Communauté

Plus en détail

TERRITOIRE D AIX LES BAINS / LES BAUGES

TERRITOIRE D AIX LES BAINS / LES BAUGES RAPPORT D ACTIVITÉ MRSS 2016 - RECAPITULATIF TERRITOIRE DE LA SAVOIE NOTE DE TENDANCE TERRITORIALE DE L APPUI A LA COORDINATION TERRITOIRE D AIX LES BAINS / LES BAUGES REFERENT DE PROXIMITE Mme Claudine

Plus en détail

Principales catégories d'établissements et services sociaux et médico-sociaux : financement et autorisation

Principales catégories d'établissements et services sociaux et médico-sociaux : financement et autorisation Principales catégories d'établissements et services sociaux et médico-sociaux : financement et autorisation Catégories d'essms IME ONDAM MEDICO-SOCIAL Enfance Handicapée Signification Public pris en charge

Plus en détail

SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012

SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012 Centre de Gérontologie "Les Abondances" BOULOGNE-BILLANCOURT SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012 Direction des Ressources Humaines Ce document comporte 15 pages 1/15 SOMMAIRE LES AXES DE DEVELOPPEMENT 3

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

L équipe et le travail en équipe

L équipe et le travail en équipe L équipe et le travail en équipe 1 L équipe et le travail en équipe Equipe : réunion de concertation pluri professionnelle ou RCP ensemble de personnes travaillant à une même tache(larousse) Deux définitions

Plus en détail