IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES"

Transcription

1 IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc -

2 Chiffres clés du secteur au Maroc Population Moyenne des précipitations annuelles Ressources en eau disponibles par habitant Ressources en eau mobilisables Ressources en eau mobilisées 31,5 millions; taux de croissance: 1,57 %/an 346 mm (partie nord) 200 mm (pays entier) variabilité: mm 730 m 3 (stress hydrique) grande variabilité régionale 22 milliards m 3 (dont 18 surface et 4 souterrain) 13 milliards m 3

3 Chiffres clés du secteur au Maroc Demande totale en eau Estimation des pertes Consommateurs Bilan d eau Facteurs influant le bilan 12,6 milliards m3 4,8 milliards (37 %) dont 2,3 recupérables Agriculture: 87 % Domestique: 10 % Industrie: 3 % Négatif en 2030 Démograhie, économie, changement climatique, effectivité d irrigation, etc.

4 Chiffres clés du secteur au Maroc Génération des eaux usées Rejet en mer Réutilisation des eaux usées brutes Taux de traitement des eaux usées Potentiel de réutilisation en agriculture 600 Mm 3 (actuel); 900 Mm 3 (2020) 60% ou 360 Mm 3 Oui, mais superficie exacte et quantité inconnue (> 70 Mm 3 en 1994); étude DRPE en cours 13% ou 78 Mm Mm3 => à ha (1 à 2% des besoins en eau d irrigation)

5 Chiffres clés du secteur au Maroc Potentiel de substituer la demande en eau domestique Exemples de REUE actuels 19% de la demande ou les besoins pour 6,5 millions d habitants Arrosage des golfs et des espaces verts Lavage des phosphates (OCP) Recharge de la nappe Agriculture: plusieurs études en cours

6 Défi du secteur d eau au Maroc Croissance démographique & économique Urbanisation Industrialisation Tourisme Changement climatique Surexploitation des nappes et la forte demande agricole et domestique Bilan d eau négatif à partir de 2030

7 Facteurs de réussite (golf, industrie) Politique favorable à la REUT Disponibilité des STEP fonctionnelles Qualité des eaux usées traitées conforme aux besoins des usagers Relations contractuelles claires: STEPusagers

8 Facteurs de réussite (golf, industrie) Répartition claire des coûts d investissement et d exploitation entre STEP et usagers Capacité de paiement des tarifs Tarifs compétitifs pour la REUT Disponibilité des résultats de recherche et des guides des bonnes pratiques

9 Facteurs défavorables / contraintes Cadre institutionnel manque la coordination dans la réutilisation Cadre législatif et réglementaire pas suffisamment précise Financement de la REUE pas clairement réglé Disponibilité limitée des EUT (manque des STEP, 60% rejets en mer) Qualité variable des EUT, faible fonctionnalité des anciennes STEP Secteur industriel pas suffisamment intégré / le principe «pollueur-payeur» n est pas appliqué

10 Facteurs défavorables / contraintes Tarification ne permet pas le recouvrement des frais d exploitation et de maintenance (au niveau des STEP et des périmètres irrigués) Disponibilité des sources d eau conventionnelles Distance considérable entre les centres côtiers et les zones à grandes demandes d eau d irrigation Manque de connaissance des usagers, des vulgarisateurs et du public concernant les risques et précautions requises

11 Recommandations proposées Infrastructures o Construction/réhabilitation / extension des STEPs (PNA) o Amélioration de la qualité des eaux épurées o Planification intégré avec usagers potentiels o Déversement des rejets industriels Politique sectorielle o Application de la GIRE dans toutes formes de mobilisation des sources d eau o Application du principe de la gestion de la demande en eau o Application du principe «pollueur-payeur» au niveau des industries

12 Recommandations proposées Cadre institutionnel et législatif o Définition des responsabilités institutionnelles o Précision du cadre législatif et réglementaire o Etablissement des relations contractuelles entre opérateurs et usagers o Développement de stratégies de financement des investissements supplémentaires o Campagnes d information et de formation par groupe cible

13 Recommandations proposées Tarification o Reforme des tarifs d assainissement o Tarification de l industrie selon la charge polluante o Reforme des tarifs d irrigation

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie Dr Raoudha LAHACHE GAFREJ Faculté des Sciences de Bizerte TUNISIE r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 L EAU EST LE FACTEUR INDISPENSABLE AU DEVELOPPEMENT DURABLE DE TOUS LES SECTEURS

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET DE LA PECHE JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Plus en détail

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR Direction Générale des Collectivités Locales Direction de l Eau et de l Assainissement Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé

Plan de l exposl. exposé Plan de l exposl exposé Zone d action d de l Agence l du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia Caractéristiques ristiques hydrologiques du Bassin Contraintes de gestion des ressources en eau

Plus en détail

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Bonnes pratiques :Réutilisation des eaux usées épurées au niveau de la ville de Settat Maroc KHAJOUR LARBI Ministère

Plus en détail

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource Conférence «Crise alimentaire et raréfaction de l eau au Maghreb» Salon international de l agriculture de Paris, 23 février 2009 Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est une synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité aux Changements Climatiques des secteurs nationaux prioritaires»

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift

GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH. Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift GESTION INTEGREE DES EAUX URBAINES DE LA VILLE DE MARRAKECH Malika BELKOUADSSI Directeur Régional du Tensift Marrakech- Aperçu Général Population 928 850 (2014) Superficie 230 km 2 Producteur ONEE Distributeur

Plus en détail

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 7/12/2009 Organisation SEEE - gtz POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT

Plus en détail

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département

Plus en détail

PNR: RESSOURCES EN EAU

PNR: RESSOURCES EN EAU PNR: RESSOURCES EN EAU Les ressources en eau sont appelées à faire face à des défis majeurs engendrés d une part, par un déficit pluviométrique important et leur rareté et d autre part, par leur répartition

Plus en détail

«Pertes» de l eau en agriculture dans le Bassin de l Oum Er Rbia -- Problème focal -- Première analyse des causes et effets

«Pertes» de l eau en agriculture dans le Bassin de l Oum Er Rbia -- Problème focal -- Première analyse des causes et effets «Pertes» de l eau en agriculture dans le Bassin de l Oum Er Rbia -- Problème focal -- Première analyse des causes et effets Présenté par : Dr. A. Affia, 1 «pertes» Ce mot n est pas accepté par tout le

Plus en détail

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE CONFÉRENCE DES DIRECTEURS DE L EAU DES PAYS EURO-MEDITERRANÉENS ET DE L EUROPE DU SUD-EST ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES

Plus en détail

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Indicateurs De Gestion intégrée des Ressources en Eau (GIRE) en Tunisie Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie 30 Septembre

Plus en détail

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR

GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR ROYAUME DU MAROC Ministère délégué Chargé de l'eau GESTION DE LADEMANDE ENEAU AUMAROC: PLACE DANS LAPOLITIQUE DE L EAU ETRETOUR D EXPÉRIENE ZIYAD Abdeslam 2 ÈME FORUM MEDITERRANEEN DE L EAU Murcie, 25

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC Bilan de plusieurs années de recherche Pourquoi réutiliser r les eaux usées épurées au Maroc? Conditions climatiques: climat aride, mauvaise

Plus en détail

Royaume du Maroc Office National de l Electricité et de l Eau Potable

Royaume du Maroc Office National de l Electricité et de l Eau Potable Adaptation des Systèmes d Alimentation Eau Potable aux changements climatiques Mokhtar JAAIT mjaait@iea.ma Sommaire Contexte général Présentation de l ONEE Adaptation des SAEP aux changements climatiques

Plus en détail

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées Fabrice NAULEAU SAUR Qualité des eaux usées traitées Une ressource de qualité DCO totale mg/l : 30 10 DCO filtrée mg/l : 30 10 MES mg/l : < 1 N-NH4 mg/l : 1,0

Plus en détail

Afrique du Nord ,70

Afrique du Nord ,70 Le contexte global Superficie : 446 550 Km 2 Population: 30,1 M (57% urbaine: / 43% rurale) en 2006 PIB/hab 2007: 1457 USD Divisions administratives: Le pays est divisé en 17 régions économiques subdivisés

Plus en détail

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE République Tunisienne Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Direction Générale des Ressources en Eau STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mohamed

Plus en détail

Partenariat Public-Privé en irrigation

Partenariat Public-Privé en irrigation Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Partenariat Public-Privé en irrigation Articulation des contrats de

Plus en détail

expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Le 30 mars 2005

expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Le 30 mars 2005 Royaume du Maroc Agence du Bassin Hydraulique de l Oum Er Rbia Evaluation de l expl expérience de l Agencel du Bassin Hydraulique de l Ouml Er-Rbia Visite de la Délégation D Mauritanienne Le 30 mars 2005

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTEUR GENERAL DES RESSOURCES EN EAU - MARH Nabeul, le 6 Décembre 2007 Gestion des ressources en eau en Tunisie 1 Contexte géographique, social et

Plus en détail

RESEAU INTERNATIONAL DES ORGANISMES DE BASSIN INTERNATIONAL NETWORK OF BASIN ORGANIZATIONS RED INTERNACIONAL DE ORGANISMOS DE CUENCA

RESEAU INTERNATIONAL DES ORGANISMES DE BASSIN INTERNATIONAL NETWORK OF BASIN ORGANIZATIONS RED INTERNACIONAL DE ORGANISMOS DE CUENCA RESEAU INTERNATIONAL DES ORGANISMES DE BASSIN INTERNATIONAL NETWORK OF BASIN ORGANIZATIONS RED INTERNACIONAL DE ORGANISMOS DE CUENCA ******* «Pacte pour une meilleure gestion des bassins nationaux et transfrontaliers»

Plus en détail

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Rabat, 4 et 5 FEV 2013 Plan de l exposé Introduction ( pourquoi l utilisation des

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

Gestion des Inondations et Sécheresses

Gestion des Inondations et Sécheresses Gestion des Inondations et Sécheresses R. Andreas Kraemer Ecologic Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE): Cours pour l Afrique du Nord Office Nationale de l Eau Potable 28. Nov. - 3. Déc. 2005

Plus en détail

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE Projet de Démonstration pour l Elimination des Substances de Raréfaction de l Ozone (projet 21936) 5,1 millions de $EU 14 juin 1994 14 juin 1994 31 décembre 2010 Agence Nationale de Gestion des Déchets

Plus en détail

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1

L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 Art. 9 Belghiti (139) 29/06/09 11:37 Page 35 L AGRICULTURE IRRIGUEE AU MAROC: ENJEUX ET MARGES DE PROGRES M. Blghiti 1 PLAN DE L EXPOSE L irrigation au Maroc : Rappel de quelques chiffres Les multiples

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation L eau pour la production agricole: quels enjeux? Le genre: quelques chiffres à méditer Agriculture: des acquis indéniables Les Apports de la stratégie agricole du Plan Maroc Vert

Plus en détail

La Gestion de l eau. Pont canal de BRIARE. Villa d Este à TIVOLI Rome 1

La Gestion de l eau. Pont canal de BRIARE. Villa d Este à TIVOLI Rome 1 La Gestion de l eau Pont canal de BRIARE Villa d Este à TIVOLI Rome 1 L eau source de vie 2 Le cycle de l eau 3 Des quantités d eau douce limitées 4 Et mal réparties 5 Et mal réparties Demande Pauvre en

Plus en détail

Nouvelles masses d eau Exploitation des eaux conventionnelles et non conventionnelles

Nouvelles masses d eau Exploitation des eaux conventionnelles et non conventionnelles Nouvelles masses d eau Exploitation des eaux conventionnelles et non conventionnelles Dr. Fadi Comair Président du Réseau Méditerranéen des Organismes de Bassin (REMOB) ISTANBUL 17-19 Octobre 2012 Eau

Plus en détail

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Introduction Pollution actuelle de l Oued Sebou : très préoccupante, impact majeur sur les populations du bassin-versant

Plus en détail

Elaboration d une Convention pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le bassin du Haouz-Mejjate (Contrat de Nappe)

Elaboration d une Convention pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le bassin du Haouz-Mejjate (Contrat de Nappe) Elaboration d une Convention pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) dans le bassin du Haouz-Mejjate (Contrat de Nappe) Wilaya de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, Octobre 2014 Contenu

Plus en détail

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE Deuxième Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (prêt 73920) 76 millions de $EU 15 juin 2006 17 novembre 2006 30 novembre 2011 Ministère de l Enseignement

Plus en détail

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06)

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Atelier réutilisation des eaux usées en méditerranée Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Méthodologie projet Intervenant: Dr. Nicolas CONDOM Organisation

Plus en détail

VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE.

VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE. VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE. Habaieb H*., Albergel J.** * Institut National Agronomique de Tunisie ** Mission IRD de Tunis RÉSUMÉ La Tunisie reçoit en moyenne

Plus en détail

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc Royaume du Maroc Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc CONTEXTE GÉNÉRAL DU MAROC Situation géographique : Grande extension en latitude Importante façade maritime (plus de 3.400

Plus en détail

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Synthèse Internationale du Projet Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Téhéran, Iran,

Plus en détail

Eau et développement au Maroc

Eau et développement au Maroc Eau et développement au Maroc BOUZIDI Abdelhamid Prof. Sciences de l environnement Directeur du Laboratoire des Sciences de l Environnement et du Développement Université Hassan 1 er, Faculté des Sciences

Plus en détail

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL Table des Matières Préface Lettre de présentation Plan d implantation de la zone faisant

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, mai 2005

LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, mai 2005 LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LES REGIONS MEDITERRANEENNES ET EN AFRIQUE DU NORD. Marrakech, Maroc, 23-26 mai 2005 LA PROBLEMATIQUE DE POLLUTION DIFFUSE LA ZONE D ACTION DE L AGENCE DU

Plus en détail

de l Afrique de l Ouest

de l Afrique de l Ouest Les potentialités agricoles de l Afrique de l Ouest Comité de pilotage 17 janvier 2008 Bureaux Issala Iram - Lares Plan de la présentation Le contexte et la question de départ La méthodologie et ses limites

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT Axel JULIE, Conseiller Technique du Haut Commissaire de l OMVS Ministère Français des Affaires Étrangères L EAU DANS LE MONDE L EAU EST ABONDANTE SUR TERRE

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI

PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI Panel de Haut Niveau sur le thème «Eau et Assainissement en Afrique : Défis et Perspectives» PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI Eau&Assainissement au Mali 1 Plan de la

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Défis et solutions de la gestion de l eau en milieu semi-aride La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Cas du lagunage au Maroc Intervenant: Mr. Nicolas CONDOM

Plus en détail

LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE

LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE 1. 1. Eléments de contexte 2. 2. Le bassin versant de l Ebre 3. 3. La Confédération Hydrographique 1. 1. Fonctions 2. 2. Organisation 3. 3. Défis Juan Manuel ARNAL

Plus en détail

Introduction La STEP dans son contexte

Introduction La STEP dans son contexte Approche intégrée STEP 2050 : De la station d épuration à la station de valorisation? Réseau STEP Milieu naturel un standard pour 2050 Luca Rossi Hydrique ingénieurs luca.rossi@hydrique.ch www.hydrique.ch

Plus en détail

Coopération financière avec le Royaume du Maroc

Coopération financière avec le Royaume du Maroc Coopération financière avec le Royaume du Maroc Pôles prioritaires et stratégies Abderrazzaq KHAOUA, Casablanca 27.11.2012 abderrazzaq.khaoua@kfw.de Bank aus Verantwortung Une banque à missions multiples

Plus en détail

PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA

PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME PROGRAMME D ASSISTANCE TECHNIQUE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES POUR LA REGION DU MENA 2009-2012 ATELIER DE LANCEMENT DU PROGRAMME ROME,

Plus en détail

L EAU EN MONTAGNE. gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International

L EAU EN MONTAGNE. gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International L EAU EN MONTAGNE gestion integrée des hauts bassins versants MEGEVE ( France ) -5 & 6 Septembre 2002 Colloque International Colloque International L EAU EN MONTAGNE Megève-5 & 6 septembre 2002 Conférence

Plus en détail

La Caraïbe face au changement climatique

La Caraïbe face au changement climatique La Caraïbe face au changement climatique LE CONTEXTE CARIBEEN Mer des Caraïbes: 2 ème plus grande mer au monde: 2.515.900 km2; Décrétée mer régionale Région: plus grand nombre de petits États insulaires

Plus en détail

Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives. Présenté par ABDILLAHI Ahmed

Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives. Présenté par ABDILLAHI Ahmed Quelles stratégie pour une meilleure gestion de l eau à Djibouti : Etat de lieux et perspectives Présenté par ABDILLAHI Ahmed Professeur assistant en économie à l université de Djibouti Présentation I

Plus en détail

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc 19 > 22 oct. 2011 - Béni Mellal - Maroc www.sieita.ma Organisateur : Co-organisateur : Partenaires : Conseil de la Direction Régionale de l Agriculture Tadla-Azilal ORMVAT Centre Régional d Investisselent

Plus en détail

Coopération (Maroc /France) : Arghan de plusieurs investigations de terrain dans les zones montagneuses de l Anti-Atlas.

Coopération (Maroc /France) : Arghan de plusieurs investigations de terrain dans les zones montagneuses de l Anti-Atlas. EXPERIENCE PILOTE Coopération (Maroc/France): l ABHSM, la région du Souss Mass Drâa, le département de l Hérault l Agence de l Eau du Rhône Méditerranée Corse. Mise en Œuvre des programmes par Expert Solidaire

Plus en détail

Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos

Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos Projet d Irrigation du Littoral Ouest un aménagement de plusieurs générations pour les générations futures Visite du centre technique de Mon Repos Mardi 15 octobre 2013 Bois de Nèfles Saint-Paul Dossier

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées

La réutilisation des eaux usées traitées La réutilisation des eaux usées traitées LUTTER CONTRE LE STRESS HYDRIQUE ET PRéSERVER L ENVIRONNEMENT Crédits photographiques : Lionel Goujon, AFD Corentin Janot, AFD Laurent Marcheix, Dumez-Lagorsse

Plus en détail

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA 1 BASSINS VERSANTS BASSINS SURF P0P RES % % % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA MER MEDITERRANEE

Plus en détail

Mutual Reliance Initiative Programme National d Assainissement Maroc Cofinancement Européen (chef de file AFD)

Mutual Reliance Initiative Programme National d Assainissement Maroc Cofinancement Européen (chef de file AFD) Mutual Reliance Initiative Programme National d Assainissement Maroc Cofinancement Européen (chef de file AFD) 21 Janvier 2013 Organisation du secteur de l eau au Maroc Instance Consultative Conseil Supérieur

Plus en détail

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants Republique Tunisienne Ministère de l agriculture Direction Générale de l Améngement et de la Conservation des terres Agricoles Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants ISTANBUL,

Plus en détail

Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen

Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen Gestion de la demande en eau dans le bassin Méditerranéen Atelier de Rabat des 26 et 27 mars 2014 Mars 2014 1 Plan 1. Introduction Explication de la démarche La Californie : un cas d école 2. Etudes de

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------- MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ---------- Direction de la Planification Nationale et de la Coordination avec la Planification Régionale

Plus en détail

Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC

Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC Reconversion des systèmes d irrigation existants à l irrigation localisée Cas du périmètre irrigué du Gharb - MAROC Abdelilah TAKY taky_abdelilah@yahoo.fr 1 Plan de la Présentation 1. Présentation du périmètre

Plus en détail

Synthèse relative à la récupération des coûts des services liés à l eau : La Réunion

Synthèse relative à la récupération des coûts des services liés à l eau : La Réunion Synthèse relative à la récupération des coûts des services liés à l eau : La Réunion Juillet 2015 PROJET Sommaire 1.La récupération des coûts des services liés à l utilisation de l eau...3 2.Les usagers

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées

La réutilisation des eaux usées QUESTIONNAIRE D ENQUETE AUPRES DES AGRICULTEUR DE LA COMMUNE DE BRAS Document à retourner avant le vendredi 9 juin 2017 en mairie ou par mail à secretariat@mairie-bras.fr Page 1 sur 14 PARTIE 1 : Caractérisation

Plus en détail

Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau Bissau, 28 mai 2015

Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau Bissau, 28 mai 2015 المملكة المغربية Royaume du Maroc وزارة الف الحة والصيد البحري Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Visite de Sa Majesté Mohamed VI en Guinée-Bissau Partenariat agricole Maroc / Guinée-Bissau

Plus en détail

Les fi chessynteau. réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse. a Eaux usées n 5. intérêts. utilisations

Les fi chessynteau. réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse. a Eaux usées n 5. intérêts. utilisations Les fi chessynteau a Eaux usées n 5 NOVEMBRE 2012 réutilisation DEs Eaux usées traitées : reuse La réutilisation des eaux usées traitées (REUSE) a connu une croissance mondiale considérable lors des dix

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD

OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD OFFICE NATIONAL DE L ECTRECITE ET DE L EAU POTABLE BRANCHE EAU DIRECTION REGIONALE DU SUD Une Mission de Service Public au Cœur du Développement Durable Présenté par Mme Affaya Houda Décembre 2013 PRESENTATION

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION ROYAUME DU MAROC DIRECTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DE LA PRIVATISATION Partenariat Public Privé Cadre de développement Rabat le 17 avril 2013 M. Samir Mohammed TAZI Directeur des Entreprises Publiques

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA GIRE AU TOGO: Enjeux et Perspectives

ETAT DES LIEUX DE LA GIRE AU TOGO: Enjeux et Perspectives ETAT DES LIEUX DE LA GIRE AU TOGO: Enjeux et Perspectives Rachid BARRY Ing en Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) Direction des Ressources en Eau (Lomé-TOGO) rachidbarry@hotmail.com Integrated

Plus en détail

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Royaume du Maroc *** Ministère de l Énergie et des Mines, de l Eau et de l Environnement Direction de la Recherche et de la Planification de l Eau Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Cadre

Plus en détail

Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes

Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes Un nouveau scénario pour les eaux usées à Cannes ESTIMBRE Laurence SIAUBC Mercredi 11 mai 2016 - Montpellier Contexte du bassin cannois Scénario actuel Emissaire 52 000 m 3 /jour d EUT 18 Mm3/an mer Station

Plus en détail

Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide.

Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide. Royaume du Maroc Eau Globe Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide. A. LAHLOU MIMI EAU GLOBE 25 Juin 2008 Royaume du Maroc Royaume du Maroc Eau Globe Comment pouvons nous

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER MER MEDITERRANEE AL HOCEIMA 2 3 OUJDA

Plus en détail

Clinique C Adaptation dans les CPDN. Présentation de Frédéric Gagnon-Lebrun Rabat, août 2015

Clinique C Adaptation dans les CPDN. Présentation de Frédéric Gagnon-Lebrun Rabat, août 2015 Clinique C Adaptation dans les CPDN Présentation de Frédéric Gagnon-Lebrun Rabat, 26-27 août 2015 Appel de Lima en faveur de l action climatique «toutes les parties a envisager de communiquer leurs actions

Plus en détail

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Ministère de l agriculture des Ressources Hydrauliques et de la pêche Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Octobre 2016 - Ressources en eau limitées : PROBLEMATIQUE ACTUELLE

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ministre de l Agriculture, des Ressources REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture et des Ressources Hydrauliques Allocution de Monsieur Sâad Seddik Ministre de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche à l occasion de

Plus en détail

PROJET D IRRIGATION A PARTIR DE DESSALEMENT DE L EAU DE MER DANS LA PLAINE DE CHTOUKA - MAROC

PROJET D IRRIGATION A PARTIR DE DESSALEMENT DE L EAU DE MER DANS LA PLAINE DE CHTOUKA - MAROC Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime المملكة المغربية وزارة الفالحة والصيد البحري DIRECTION DE L IRRIGATION DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE PROJET D IRRIGATION A PARTIR

Plus en détail

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam COMMUNICATION PRESENTEE PAR Mekki ABROUK DIRECTEUR GENERAL Agence de Bassin Algérois-Hodna-Soummam

Plus en détail

PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES?

PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES? PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES? Mr. Yves Leterme, Secrétaire général adjoint de l OCDE 30 mai 2013 Tendances: Offre et demande à longterme La population mondiale devrait

Plus en détail

Partenariat Public-Privé en Irrigation Au Maroc: Approche stratégique et Programme

Partenariat Public-Privé en Irrigation Au Maroc: Approche stratégique et Programme Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole GDN s 16th Annual Global Development Conference June 11-13, 2015,

Plus en détail

Les r e r ssourc ssour es en eau

Les r e r ssourc ssour es en eau Les ressources en eau de l Algérie Sont limitées, vulnérables, inégalement réparties La disponibilité en eau par habitant est estimée à environ 500 m 3 / hab. / an, Se situant t en deçà du seuil critique

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE DE FES BOULEMANE DIRECTION PROVINCIALE DE L AGRICULTURE DE FES PROJET MOYEN SEBOU ET INAOUEN AVAL

Plus en détail

Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 29 mai 2013

Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 29 mai 2013 Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 29 mai 2013 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le mercredi 29 mai 2013 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous

Plus en détail

CDPN soumise par le Maroc

CDPN soumise par le Maroc Atelier de formation sur les Contributions Déterminées Prévues au niveau National (CDPN) CDPN soumise par le Maroc Abdelkarim Bennani Directeur Noratech Rabat Maroc 26-27 août 2015 Plan Vision globale

Plus en détail

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011 Conception graphique : Atelier de Communication ThiGRiS La des d destinée à la Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation 20 Octobre 2011 Valéry VEILLEUR Direction Générale Adjointe chargée

Plus en détail

CHANGEMENTS GLOBAUX ET RESSOURCES EN EAU EN RÉGION MÉDITERRANÉENNE

CHANGEMENTS GLOBAUX ET RESSOURCES EN EAU EN RÉGION MÉDITERRANÉENNE CHANGEMENTS GLOBAUX ET RESSOURCES EN EAU EN RÉGION MÉDITERRANÉENNE Eric Servat Directeur du Laboratoire HydroSciences Montpellier Assemblée Générale ICV 15 Mai 2014 Les résultats présentés ici sont principalement

Plus en détail

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique

Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Royaume du Maroc Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Plan National de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Séminaire sur les effets du changement

Plus en détail

Réutilisation des eaux

Réutilisation des eaux Réutilisation des eaux De l idée au projet durable CONDOM Nicolas, Dirigeant Fondateur Ecofilae nicolas.condom@ecofilae.fr 1 [1] Les usages Les sources Agriculture irriguée Espaces récréatifs Agro-alimentaire

Plus en détail

Université de Moncton Campus de Shippagan - GIZC octobre 2015 Alexandre Scheuer

Université de Moncton Campus de Shippagan - GIZC octobre 2015 Alexandre Scheuer - 1 Introduction contextuelle 1 Enjeux 2 Démarche adoptée 2.1 extérieure 2.2 dans le projet 3 Répercussions du projet 4 Analyse du succès du plan 5 La démarche dans le milieu côtier Conclusion et reproductibilité

Plus en détail

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SEBOU TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES Paris 23 juin 28 PRESENTATION DU BASSIN DU SEBOU Superficie : 4. km2 Population : 6.2 Millions hab. (RGPH

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA OUARZAZATE

Plus en détail

POLITIQUE DE L EAU DU DEPARTEMENT DE L HÉRAULT. Par Madame Irina Valarié Directrice du Département eau et des milieux aquatiques

POLITIQUE DE L EAU DU DEPARTEMENT DE L HÉRAULT. Par Madame Irina Valarié Directrice du Département eau et des milieux aquatiques POLITIQUE DE L EAU DU DEPARTEMENT DE L HÉRAULT Par Madame Irina Valarié Directrice du Département eau et des milieux aquatiques SOMMAIRE Présentation du département / Conseil général Politique de l eau

Plus en détail