Mars À Saint-Gilles aussi des inondations. Mars 2014/N 121

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mars À Saint-Gilles aussi des inondations. Mars 2014/N 121"

Transcription

1 121 Mars 2014 À Saint-Gilles aussi des inondations Mars 2014/N 121

2 SOMMAIRE sommaire vie municipale 3 à 18 Éditorial Le mot du maire 3 Vœu unanime contre le projet d'implantation d'une carrière de sable 3 Élections municipales Élections municipales et communautaires 4 Finances Le mot d'yves Bressieux 4 Dernier budget du mandat 5 à 7 Vie quotidienne Un panneau lumineux à Saint-Gilles 8 Circulation et sécurité des citoyens 8 Affaires scolaires Le mot de Françoise Detchessahar 9 Les nouveaux horaires scolaires 9 Enfance/Jeunesse Écoles publiques Jacques Prévert 10 et 11 École du Sacré Cœur 12 et 13 Sectorisation des lycées 14 Pôle petite enfance : RIPAME 14 Jeunesse/Solidarité Atelier jobs d'été 15 Ateliers jardinage 15 Conseil municipal Des décisions qui vous intéressent 16 et 17 La Longère à Mordelles 17 Social Association EFOR 18 Animation musicale proposée par la Flume à la bibliothèque dans le cadre de l exposition «Accordéons et souvenirs de voyages». vie culturelle Bibliothèque 19 Bientôt dans votre salle du Sabot d'or 20 à 21 Le mot d'ulrike Huet 22 rencontres/reportages Nouvelles embauches espaces verts 23 Retour sur le marché de Noël Hommage à Raymond Jegou ans d'amélioration des plantes 25 et 26 vie sociale et associative état civil 35 M. Picard remet le prix à une gagnante du concours dessin au marché de Noël Le repas offert aux aînés au Sabot d Or le mercredi 11 décembre 2013 Directeur de la publication Jean-Michel BUSNEL, Maire Responsable de la publication Ulrike HUET, adjointe à la vie culturelle et à la communication Conception et impression Jean-Michel Busnel, maire et le conseiller général Jean-Luc Chenut, lors de la cérémonie des vœux Papier PEFC - Encres végétales Dépôt légal Mars N 121 MAIRIE DE SAINT-GILLES Tél Fax

3 LE MOT DU MAIRE ÉDITORIAL N'étant pas candidat aux prochaines élections municipales, j'ai le plaisir de vous adresser un dernier mot en tant que premier magistrat. Après 25 années de vie municipale dont 13 en tant que maire, j'ai l'honneur de remercier tous ceux qui m'ont accordé leur confiance, m'ont aidé : les agents pour leur collaboration efficace, les élus pour leur soutien sans faille, les Saint-Gillois pour leurs avis éclairés. Avec eux j'ai pu mettre en place les programmes municipaux sur lesquels les différentes équipes s'étaient engagées et ce, toujours dans un souci de développement durable. La fonction de maire, exigeante mais si épanouissante, permet d'entrer en relation avec une multitude de personnes et de professions aux profils très différents. Elle enrichit sans cesse de nombreuses nouvelles expériences et ouvre les portes dans des domaines aussi variés les uns que les autres. L'avenir est en marche pour la nouvelle équipe municipale avec la concrétisation de la future mairie adaptée à une commune de habitants et la réalisation de la ZAC centre bourg qui donnera à la commune un visage neuf et dynamique. La liste de concrétisations est longue. Elles marqueront la commune pour un certain temps. Saint-Gilles a bougé, Saint-Gilles a certes évolué mais Saint-Gilles n'a pas perdu son âme, Saint-Gilles demeure une commune accueillante et conviviale où il fait bon vivre ensemble. Sachez qu'à travers toutes les réalisations, les équipes successives ont toujours œuvré dans un esprit d'écoute, de concertation et de respect des citoyens tout en gérant au mieux les finances communales puisque, en 13 ans, nous avons réussi à améliorer la situation financière de la commune. Une page se tourne. J'offre mes vœux de pleine réussite à la prochaine équipe. Je souhaite qu'elle agisse en appliquant ces valeurs en faveur des Saint-Gillois dans une recherche constante de toujours plus de justice sociale. Le maire, Jean-Michel BUSNEL vie municipale 3 VŒU UNANIME CONTRE LE PROJET D IMPLANTATION D UNE CARRIÈRE DE SABLE - LA FOUAYE (conseil municipal du 21 janvier 2014) Rapporteur : M. LE MAIRE Depuis les années 90, l entreprise Lafarge est intéressée par le site de la Fouaye pour y implanter une carrière de sable. À cette époque, la commune n a pas été favorable à l installation de cette activité sur ce secteur. En effet, ce projet avait un impact sur l environnement végétal et faunistique du secteur, ainsi que des conséquences, toujours d actualité, en matière de pollution avec le trafic des véhicules de transport des matériaux de carrière, sans omettre les éventuelles nuisances pour le voisinage en terme de bruit et de poussière. Le Plan Local d Urbanisme (PLU) de Pacé a classé cette partie de la commune en zone agricole, dont le règlement à ce jour rend juridiquement impossible la création d une carrière. Toute évolution éventuelle nécessiterait une procédure de révision du PLU précédée d une enquête publique. En effet, cette procédure est obligatoire en cas de remise en cause des orientations du projet d aménagement et de développement durable du PLU et pour toute réduction des surfaces classées en zone agricole, ce qui serait le cas pour ce projet de carrière. L entreprise Lafarge vient à nouveau de faire connaître à la commune son intention de relancer son projet de carrière sur le site de La Fouaye et a fait procéder sur le terrain à différents sondages d investigation. Les motifs d opposition de la commune à ce projet sont les mêmes qu en 1990, auxquels s ajoute un élément déterminant issu de l urbanisation des quartiers de Vergéal et du Chêne amoureux. En effet, le projet se situe désormais dans l environnement immédiat d un important quartier de logements, en entrée de ville, placé sous les vents dominants, ce qui poserait de graves problèmes de sécurité et d environnement. De plus, l impact touche fortement plusieurs exploitations agricoles et maraîchères. Constatant : que le contexte de localisation, d environnement, d impacts potentiels sur les ressources en eau et sur les activités agricoles et maraîchères de ce secteur, reste entièrement d actualité ; que les risques potentiels se sont même renforcés en raison du large développement urbain sur le secteur du Pont de Pacé-Chêne amoureux-vergéal. Le conseil municipal peut dès maintenant exprimer, par un vœu, auprès du Préfet d Ille-et-Vilaine et de la région de Bretagne son opposition au projet d implantation d une carrière de sable sur le site de la Fouaye.

4 vie municipale 4vie municipale ELECTIONS MUNICIPALES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES DIMANCHES 23 ET 30 MARS 2014 Qui élit-on les dimanches 23 et 30 mars 2014? Les dimanches 23 et 30 mars 2014, vous allez élire 27 conseillers municipaux. Ils seront élus pour 6 ans. Le maire et les adjoints sont ensuite élus par le conseil municipal. En même temps, vous élirez pour la première fois des conseillers communautaires. Ils représentent notre commune au sein de la communauté d agglomération de Rennes Métropole dont la commune est membre. Vous élirez donc également 2 conseillers communautaires. Au moment du vote, vous aurez, comme avant, un seul bulletin de vote, mais y figureront deux listes de candidats : les candidats à l élection municipale et les candidats à l élection des conseillers communautaires. Vous ne voterez qu une seule fois et pour ces deux listes que vous ne pourrez séparer. Les conseillers municipaux et les conseillers communautaires seront élus au scrutin à la représentation proportionnelle. Vous voterez en faveur d une liste que vous ne pourrez pas modifier. Vous ne devez pas raturer votre bulletin de vote, sinon il sera nul et votre voix ne comptera pas. Qui peut voter? Si vous avez plus de 18 ans et que vous êtes français, vous pourrez voter si vous êtes inscrit sur la liste électorale de la commune. Vous pourrez également voter si vous avez plus de 18 ans, que vous êtes ressortissant d un État membre de l Union européenne et que vous êtes inscrit sur la liste électorale complémentaire de votre commune. Comme habituellement, vous devrez présenter une pièce d identité le jour du scrutin pour pouvoir voter. Comment faire si je ne peux être présent le jour du scrutin? Dans le cas où vous ne seriez pas disponible lors d un ou des deux tours de scrutin, vous pouvez faire établir une procuration pour permettre à une personne inscrite sur la liste électorale de votre commune de voter à votre place. La procuration peut être établie au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d instance de votre domicile ou de votre lieu de travail. Elle peut être faite sur le formulaire cartonné de demande de vote par procuration disponible au guichet de l'une de ces autorités. Par ailleurs, il vous est désormais également possible de gagner du temps en préparant le formulaire depuis votre domicile. Ce formulaire est accessible sur Vous pouvez le remplir sur votre ordinateur puis l'imprimer et l'apporter au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de votre domicile ou de votre lieu de travail. Pour plus d informations : gouv.fr/ Rubrique Élections FINANCES LE MOT D'YVES BRESSIEUX Lors du conseil municipal du 17 décembre 2013, j ai présenté à l assemblée délibérante mon 14 e budget primitif et le dernier du mandat. J ai, à cette occasion, tenu à témoigner à l ensemble des élus ma profonde reconnaissance pour toutes ces années de collaboration. En 2008, en tout début de mandat, j ai annoncé ma décision de ne pas me représenter, même si, aujourd hui, la tentation est grande de continuer dans la voie du service à la commune : les projets engagés sont nombreux et les demandes à satisfaire importantes ; il y a toujours quelque chose sur le feu à surveiller, un travail à terminer, une mission à mener à bien. Ce fut un grand honneur pour moi de pouvoir servir notre commune pendant ces 19 dernières années et j'espère que mon passage aura porté quelques fruits qui auront permis de faire avancer notre municipalité dans le bon sens. L'expérience que j'ai vécue dans mon rôle d adjoint chargé des finances a été des plus enrichissantes, cette mission transversale nécessitant de s intéresser à tous les projets menés par l équipe municipale. Je pense avoir accompli cette mission avec tout l'engagement qu'elle mérite. Je n'ai certainement pas été parfait, mais je pense avoir fait de mon mieux. Satisfaire toutes les exigences qui incombent à cette fonction n'est pas toujours aisé. Je suis conscient d avoir été parfois, voire même souvent, celui qui a freiné certains investissements pour des raisons budgétaires et/ou règlementaires, celui qui a limité les ardeurs de ses collègues élus, celui qui a obligé certains arbitrages, bref le pessimiste de service. Ma seule ligne de conduite a été et reste l intérêt de la commune qui n est rien d autre que l intérêt général (et

5 FINANCES non l intérêt de tel ou tel particulier ou groupe de particuliers) et également le respect de la réglementation. Grâce à des services administratifs et techniques compétents, dévoués et dignes de confiance, ce travail n'a jamais été pesant et lorsque les choses ont été un peu difficiles, j'ai toujours trouvé le soutien et l'écoute, la disponibilité et la technicité du personnel municipal. Je leur en suis d'une grande reconnaissance et leur adresse tous mes remerciements. Je souhaite à mon futur successeur de s'épanouir dans ses fonctions autant que j'ai pu y trouver moi-même un véritable plaisir. Yves Bressieux Adjoint aux finances, à l urbanisme, au cadre de vie et à l environnement. DERNIER BUDGET DU MANDAT vie municipale 5 BUDGET PRIMITIF 2014 Le projet de loi de finances pour 2014 met en œuvre les dispositions prévues par le Pacte de confiance et de responsabilité du 16 juillet Ce dernier entend associer les collectivités locales à l effort de redressement des comptes publics et prévoit en conséquence la diminution de leurs dotations en provenance de l État. Pour 2014 et en 2015, cette réduction inédite portera sur la dotation globale de fonctionnement, principale dotation des collectivités. En 2014, les collectivités locales verront leur dotation globale de fonctionnement diminuer pour la première fois de 1,5 milliard d euros. Baisse qui se renouvellera, voire augmentera en Cette perte de recettes est loin d être neutre pour notre commune. Dès 2014, nous avons dû tenir compte également, pour construire le budget, de contraintes nouvelles aussi bien en recettes (baisse des dotations) qu en dépenses (augmentation des charges sur les salaires, réforme des rythmes éducatifs, etc.). Les propositions budgétaires pour 2014 Puisque l année 2014 sera marquée par les élections municipales, il est essentiel que le nouvel exécutif puisse avoir la plus grande latitude d action dès le début de la nouvelle mandature. Le budget primitif 2014 ne contiendra, à de rares exceptions, aucune action nouvelle engageant pour plusieurs années la collectivité. Ainsi, le prochain exécutif quel qu il soit aura la plus grande marge de manœuvre possible pour agir et prendre les décisions qui seront les siennes. 1 - BUDGET GENERAL - Budget Investissement : Dépenses d investissement Remboursement du capital des emprunts ; Poursuite des investissements en cours (par AP/CP) : construction de la mairie, extension du restaurant scolaire ; Provisions sur les autres opérations. ACQUISITION DE TERRAINS ,00 AFFAIRES RURALES ,00 AFFAIRES SCOLAIRES ENFANCE ,00 AFFAIRES SOCIALES 4 000,00 CENTRE BOURG ,00 CULTURE ET COMMUNICATION ,00 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE PATRIMOINE ,00 ENVIRONNEMENT CADRE DE VIE ,00 MATERIEL ATELIER ,00 URBANISME ,00 VIE ASSOCIATIVE ET SPORTIVE - JEUNESSE ,00

6 vie municipale 6vie municipale FINANCES Recettes d investissement Les recettes d investissement se limiteront au virement de la section de fonctionnement, du FCTVA et de la TLE, mais surtout au recours à l emprunt, les subventions sollicitées n étant pas notifiées. Chapitre Propositions Virement de la section de fonctionnement (épargne brute) , Produits de cessions d immobilisations , Opérations d'ordre entre section (dotation aux amortissements) , Opérations d ordre patrimoniales ,00 10 Dotations Fonds divers Réserves (dont fonds de compensation de la TVA et taxe locale d'équipement) ,00 13 Subventions d investissement ,00 16 Emprunts et dettes assimilées (emprunt d équilibre du budget) , BUDGET GENERAL - Budget Fonctionnement : Dépenses de fonctionnement Chapitre 011 : les charges à caractère général Ce poste constitue l'essentiel des dépenses de fonctionnement des services : eau, électricité, téléphone, fournitures de toutes natures, entretien courant des bâtiments et de la voirie, honoraires, transports, assurances, denrées alimentaires Le budget primitif 2014, comme pour les années précédentes, prend en compte la volonté de réaliser des économies sur certains comptes budgétaires, parfois malgré des augmentations des achats prévisibles ou des améliorations du service rendu. Chapitre 012 : charges de personnel Les dépenses de personnel constituent le poste de dépenses le plus important des budgets des communes. L année 2014 prend en compte les effets induits par le déroulement de carrière des agents. Des recrutements ou augmentations de temps de travail sont envisagés sur 2014 (reprise en régie d une prestation assurée par une association d insertion liquidée, réforme des rythmes scolaires en septembre 2014). Chapitre 65 : autres charges de gestion courante Les contributions aux organismes de regroupement (CIAS, école de musique de la Flume, Syrenor par exemple) et les subventions aux associations représentent une part importante de ce chapitre.

7 Recettes de fonctionnement Les quatre chapitres concernés répondent à une estimation prudentielle puisqu'il s'agit de prévoir des crédits de recettes : Chapitre 70 : produits des services Prudence indispensable pour l'inscription de recettes dont le facteur déclencheur ne dépend pas de la commune. Chapitre 73 : impôts et taxes Ce poste comporte nos principales ressources, le produit de la fiscalité locale directe (taxe d'habitation, taxe du foncier bâti, taxe du foncier non bâti) et la taxe additionnelle aux droits de mutation. Chapitre 74 : dotations et subventions Ce poste devrait être en diminution de l ordre de par rapport aux réalisations de Chapitre 75 : autres produits de gestion courante Une stabilisation des sommes perçues au titre des différentes locations (logements, salles, terrains agricoles, etc...) peut encore cette année être envisagée. vie municipale 7 BUDGETS ANNEXES 1 - Budget Assainissement collectif Annoncé pour 2012, le démarrage des travaux relatifs à l extension de la station d épuration, rendue nécessaire par l apport de population nouvelle de la ZAC de l Ile des Bois, sera effectif en Les réserves budgétaires permettront d autofinancer une partie des travaux. 2 - Budget Assainissement non collectif Les contrôles, par les agents de la collectivité, des installations d assainissement non collectif, démarrés en 2007, vont se poursuivre (programme pluriannuel). Plus d investissement prévu sur ce budget. L excédent d investissement fait l objet d un reversement au budget général en Yves Bressieux Adjoint aux finances, à l urbanisme, au cadre de vie et à l environnement.

8 vie municipale UN PANNEAU LUMINEUX À SAINT-GILLES 8vie municipale VIE QUOTIDIENNE Dès le début du mandat, une réflexion avait été engagée sur la mise en place d un moyen d information réactif et accessible au plus grand nombre. Le choix s est porté sur un panneau d information lumineux, dont la mise à jour pouvait s effectuer par voie électronique, en temps réel. Activités communales, informations sur les conditions de circulation locales, évènements culturels, sont autant d informations qui pourront y figurer. Après autorisation du Conseil Général, cet équipement a enfin pu être installé sur le délaissé de la route Départementale N 21 au niveau du rond point ouest. Il a été mis en service courant février. CIRCULATION ET SÉCURITÉ DES CITOYENS CRI D ALARME À QUAND?? À quand le respect de la vitesse dans les rues et avenues de Saint-Gilles? À quand le respect des «stop» avenue de l étang, rue de Rennes et rue du Parc, pour véhicules et cyclistes compris!? À quand le respect des interdictions de circuler aux + de 3,5 tonnes en transit, dans certaines avenues et rues de Saint-Gilles? * À quand le non stationnement des poids lourds en zone interdite à ceux-ci, dans le centre bourg? Attendrons-nous qu un accident ait lieu, qu il décime une famille ou rende invalide pour la vie un enfant alors qu il est censé être en zone protégée? Le civisme et le code de la route sont l affaire de tous! Claude Panneau Délégué à la vie quotidienne *La circulation des plus de 3,5 T en transit est interdite sur certains axes de la commune. Cela concerne aussi les engins agricoles avec remorques ou citernes, à partir du moment qu ils sont en transit et qu ils dépassent cette masse à vide ou en charge. Des rues et routes sont matérialisées par des panneaux d interdiction, pour la circulation de ces engins. Le stationnement des poids lourds, attelés ou non, est strictement interdit dans le bourg. Des parkings spécifiques sont prévus.

9 AFFAIRES SCOLAIRES LE MOT DE FRANÇOISE DETCHESSAHAR Au terme de ce mandat municipal, je viens dire au revoir aux Saint-Gillois. J ai beaucoup échangé avec eux dans des instances communales, des instances plus formelles et constructives, avec joie et enthousiasme. Élue en mars 2001, Monsieur le maire m a confié la responsabilité de la petite enfance et des affaires scolaires. Après avoir élaboré le projet éducatif de la commune, qui vise à rendre le petit Saint-Gillois curieux, solidaire et entreprenant, nous avons permis sa mise en œuvre en créant des locaux pour accueillir cette jeunesse et des actions communes à tous ces enfants à travers les annuels Rendez-Vous jeunesse. Le pôle enfance, que nous avons créé, accueille un centre de loisirs associatif, le jardin d enfants et l espace jeux, nous lui avons quelques années après adjoint le local des ans réservé aux préados, animé par le centre de loisirs. Le «carré des moussaillons» (en cours d agrandissement) et la structure du Pont aux Moines permettent la détente et les premières audaces de nos enfants. Les écoles sont régulièrement dotées de différents matériels pour permettre une actualisation de la pédagogie, sont entretenues par nos services pour conserver aux enfants un cadre stimulant, sont aidées financièrement pour leurs achats courants mais aussi leurs classes de découverte. Pour permettre aux enfants et aux familles de vivre leur journée de travail «au mieux», le périscolaire est toujours revisité dans son organisation et nos animateurs font preuve d une grande vigilance auprès des enfants. Nous entrons en septembre 2014 dans la réforme des rythmes scolaires et actuellement un comité de pilotage élabore un Projet Éducatif Territorial qui apportera repos, détente et possibilités de découvertes culturelles, sportives, scientifiques aux enfants, au cours d activités éducatives gratuites (TAP) prises en charge par la commune. La restauration scolaire sert de délicieux repas en partie bio (nous privilégions les circuits courts, autant que faire se peut, pour notre approvisionnement) à plus de 370 rationnaires, c est pourquoi une extension du restaurant scolaire est en cours et sera fonctionnelle dès la rentrée de septembre. Une classe sera construite dans un des préaux prévu à cet effet pour anticiper les rentrées de septembre Voilà mes préoccupations et nos réalisations sur les deux mandats auxquels j ai participé. Je remercie Monsieur le maire pour sa confiance, mes collègues pour leur encouragement et conseils, les services municipaux pour leur aide, et les enfants Saint-Gillois pour leurs sourires éclatants et leurs spontanéités charmantes. Françoise Detchessahar, Adjointe à l enfance et aux affaires scolaires. vie municipale 9 LES NOUVEAUX HORAIRES SCOLAIRES POUR LA RENTRÉE 2014 (VALIDÉS PAR LE DASEN) Le cadre horaire étant fixé, le comité de pilotage va maintenant pouvoir travailler sur l élaboration du projet éducatif territorial, qui fixera les objectifs des TAP (Temps d Activités Périscolaires) après avoir défini les besoins des enfants. Écoles Maternelles Écoles Elémentaires

10 vie municipale ÉCOLES PUBLIQUES JACQUES PRÉVERT vie municipale 10 ENFANCE/JEUNESSE Les élèves de la classe de CP-CE1 ont fêté la Chandeleur Jeudi 6 février, après avoir lu la recette, nous avons préparé la pâte à crêpes. Tout le monde a participé. Nous avons même aidé la maîtresse à cuire les mini-crêpes. En fin d'après-midi, il ne restait plus qu'à les déguster et nous avons bien apprécié ce petit goûter convivial! Animation "La maison de tous les dangers" Le jeudi 23 janvier, les classes de CP-CE1, CE1 et CE1-CE2 de l'école Jacques Prévert ont participé à l'animation «La maison de tous les dangers» proposée par une mutuelle d'assurance. Liaison CM2-6 e avec le collège Georges Brassens de Le Rheu Bientôt la 6 e pour les CM2, et beaucoup de questions et d'inquiétudes. Lundi 10 février, les élèves sont allés au collège de Le Rheu, leur collège de secteur, dans le cadre de la liaison CM2-6 e pour découvrir ce futur univers. Encadrés par un pompier spécialisé dans la prévention des dangers domestiques, les élèves ont appris à repérer les risques d'une habitation. Les CM2 passent l'aper (Attestation de Première Éducation à la Route) La piste de Sécurité Routière, sous la responsabilité de l'adjudant Levillain de la gendarmerie de Fougères, a accueilli tous les élèves de CM2. Après une semaine de préparation en classe, les enfants étaient confrontés à un double test : des questions pour évaluer leurs connaissances du code de la route, un parcours à vélo où chacun devait faire preuve de maîtrise et de prudence. Si tous les enfants n'ont pas obtenu leur diplôme, le message de responsabilité, de prudence, de prise en compte de soi-même et des autres sur la route a été bien compris. Les élèves ont assisté à des cours spécialement prévus pour eux. Une visite leur a permis de constater que ce collège ouvert a des limites bien précises et que les respecter, c'est se responsabiliser. Ils ont ensuite participé à un échange mené par le conseiller principal d'éducation, monsieur Gaillard, la principale, madame Tarroux, et les délégués de classe de 6 e et 4 e. Ils ont déjeuné au restaurant du collège avant de participer à un parcours d'orientation en anglais afin de mieux découvrir tous les recoins du collège. Classe Orchestre : notre sortie à Rennes pour préparer le concert du 21 février au Sabot d Or Lundi 3 février 2014, nous sommes allés (tous les 39 CE2 de l école) à la salle de répétition de l Orchestre Symphonique de Bretagne. Cette immense salle se trouve à Rennes dans le centre-ville. Thérèse Jaslet, de l Orchestre Symphonique de Bretagne nous a accueillis chaleureusement. Puis nous nous sommes assis, chacun à la place d un musicien. Chaque famille d instruments a une place bien précise sur la scène. Madame Jaslet nous a dit de quel instrument jouait ce musicien. Benoît était le hautboïste et il a donné la note «la» à tout l orchestre. Evan était assis à la place

11 ENFANCE/JEUNESSE du violoncelle, Antonin à la place de la contrebasse, Valentin à la place des altos et Leni était à la place de la flûte. Joris a joué du xylophone, Raphaël a découvert les timbales et Valentin, la grosse caisse. Le 21 février, toute l école est allée au Sabot d Or écouter l orchestre symphonique de Bretagne en concert : Ma mère l oye de Ravel et une œuvre de Debussy (Children s Corner). En fin de visite, nous avons regardé deux petits films sur la vie des musiciens de l OSB. C était génial! Nous avons appris en regardant ces deux documents que les musiciens «classiques» savent aussi jouer de la guitare électrique et du rock n roll. Les élèves de CE2 vie municipale Parlement des enfants : la classe de CM2 de l'école élémentaire Jacques Prévert représente la 8 e circonscription d'ille-et-vilaine Ce matin vendredi 7 février, Marcel Rogemont, député, est venu à l'école élémentaire Jacques Prévert dans la classe de CM2. Nous l'avons invité car nous participons au 19 e Parlement des enfants, et notre classe représentera sa circonscription, la 8 e de l'ille-et-vilaine. Il était accompagné de son attaché parlementaire. Le Parlement des enfants est une opération qui met les élèves en situation de produire un projet de loi, comme les députés. Si ce projet est sélectionné, il sera présenté à l'assemblée Nationale. Kieran, élu par la classe "Député Junior", aura la lourde tâche, en juin, de prendre la place de notre député lors d'une session spéciale. Tous les enfants étaient impatients de rencontrer cette personnalité politique. Nous avions disposé la classe en hémicycle, un peu comme à l'assemblée Nationale. Il nous a appris beaucoup de choses. Il nous a parlé de son travail et de son emploi du temps, de l'organisation de l'assemblée Nationale, comment fonctionnent les lois et une foule de choses pendant près d'une heure et demie. Il a montré une vidéo d'une de ses interventions à l'assemblée. Nous lui avons parlé de notre idée de projet de loi. Deux thèmes nous sont imposés : la santé, les nouvelles technologies. Après de longues séances de réflexion et d'interrogation, une problématique s'est dégagée concernant les nouvelles technologies. Cela concerne l'âge d'accès et l'utilisation des jeux sur internet. Nous avons constaté un manque d'information vers le public concerné. La matinée s'est terminée par une photo avec, au milieu de tous les CM2, notre député junior, Kieran, entouré du député et de son enseignant. À la fin, Marcel Rogemont s'est prêté à une séance d'autographes totalement improvisée. Témoignages d'enfants : Au début, il était très impressionnant avec sa cravate, et son attaché parlementaire. PM Il était drôle et sympathique. Il expliquait très bien. LM ; Nous avons appris beaucoup de choses sur les lois, son emploi du temps. RC C'était impressionnant quand nous lui posions des questions. TM Nous étions très attentifs à propos de ce qu'il disait. Il nous a encouragé à persévérer sur notre projet. MR Il a répondu à toutes les questions que nous lui avons posées. Il nous a donné quelques pistes pour notre projet de loi. On voit qu'il est très passionné par son travail. ET Au début, c'était bizarre d'être devant tout le monde. Ça m'a donné un sentiment de force. Ça m'a donné l'envie de faire de la politique. KLM (député junior). Prochaine étape : le dépôt de notre proposition de loi. Beaucoup de travail en perspective. Pour nous contacter : Madame Moutia, directrice de l école maternelle : ; Monsieur Desvaux, directeur de l école élémentaire : ; Retrouvez-nous sur le site internet de l école : ac-rennes.fr/ 11

12 vie municipale ÉCOLE DU SACRÉ COEUR vie municipale 12 ENFANCE/JEUNESSE Prochaines dates à retenir : Portes ouvertes : samedi 22 mars de 10 h 30 à 12 h 30 à l école Braderie : dimanche 6 avril de 8 h 30 à 17 h 30 à la salle du Sabot d Or Kermesse : samedi 28 juin à partir de 15 h 30 à l école Notre spectacle de Noël Le vendredi 20 décembre 2013 a eu lieu notre traditionnel spectacle de fin d année, le thème retenu cette année était Madagascar puisque l école du Sacré Cœur parraine une école de Madagascar à Babaombi. Le spectacle racontait l histoire d un petit zébu blanc prénommé Babaombi. Toutes les classes de l école ont interprété une danse en lien avec notre conte malgache. Le partage de la galette des rois Nous avons invité les GS/CP à partager la galette des rois. Pour cela, nous avions décoré notre classe avec des couronnes et des galettes. Nous avions fabriqué deux galettes à la frangipane. Voici nos rois et nos reines. Les petites sections nous ont invité eux aussi à partager la galette. Nous avons chanté et dit des poèmes ensemble. Nouvelle rentrée De nouveaux élèves ont intégré notre classe de Petite Section. Nous avons eu le plaisir d accueillir sept petits nouveaux : Naomi, Nolan, Camille et Camille, Théo, Angéline et Baptiste. Au mois de janvier, une nouvelle rentrée a lieu de manière échelonnée de façon à faciliter leur intégration dans la classe. Ainsi, nous avons évité les pleurs et l arrivée de ces enfants s est bien passée pour eux comme pour leurs parents Nous avons reçu du courrier de nos amis de Babaomby! Ils nous ont envoyé des photos quand ils découvrent notre lettre de demande d amitié. Nous aimons les regarder, nous les avons fait passer dans toutes les classes. Vendredi 24 janvier, Nathalie la dame de Saint-Gilles qui part vivre à Madagascar est venue chercher les cartables, livres crayons et affaires que nous avons apportés pour les enfants de Babaomby. Nous lui avons donné notre lettre de bonne année et une carte, qu elle leur donnera quand elle arrivera.

13 ENFANCE/JEUNESSE Tous au match! Mardi 28 janvier, nous sommes allés à la salle des sports de Saint-Gilles pour voir un match de basket qui compte pour les championnats de France. On a vu des filles qui jouent en cadettes (elles sont au lycée). C était l équipe de Reims (les verts) contre l équipe de Nice (les blancs). Chacun a choisi l équipe qu il voulait encourager. Les joueuses de Nice ont remporté la partie. Nous avons adoré les voir mettre des paniers. Nous avons aussi appris ce que voulait dire les gestes des arbitres. Une dame nous a accueillis et nous a proposé de nous asseoir à la place des musiciens. Nous avons alors dû deviner à la place de quel instrument nous étions assis (instrument à cordes, à vent, percussions?) Quelques élèves ont même pu essayer d en jouer. L orchestre symphonique de Bretagne se compose d environ 50 musiciens. Il est dirigé par Darrell Ang, un chef d orchestre qui vient de Singapour! Musicien est un «vrai» métier. Il faut travailler tous les jours, même pendant les vacances, afin d entretenir «sa forme» comme un sportif! La piste d éducation routière vie municipale 13 Lundi 3 février 2014 : les CE2-CM1 à l Orchestre Symphonique de Bretagne! Nous avons pris le bus de Saint-Gilles à Rennes, puis le métro pour rejoindre la place Sainte-Anne. Ensuite, nous avons marché jusqu à la rue Saint Melaine, où se trouvent les locaux de l Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB). Le mardi matin 14 janvier, les élèves de la classe de CM2 ont participé à la «piste d éducation routière». Ils ont été accueillis par deux gendarmes de Fougères. Chaque élève a réalisé deux épreuves : une épreuve pratique qui consistait en un parcours à vélo sur un circuit organisé dans la salle de sports ; une épreuve théorique au cours de laquelle il fallait répondre à un questionnaire sur le code de la route. Chacune des épreuves était notée sur 20. Tous les enfants ont obtenu au moins 24/40 et ont donc reçu leur certificat de capacité. Une élève a même obtenu 40/40 et, après des petits exercices supplémentaires, a été présélectionnée pour la finale départementale qui aura lieu en juin. Félicitations à tous et BONNE ROUTE!!!

14 vie municipale vie municipale 14 ENFANCE/JEUNESSE SECTORISATION DES LYCÉES : NOUVEAUTÉS À LA RENTRÉE 2014 À compter de la prochaine rentrée scolaire de septembre 2014, le lycée de secteur pour les Saint- Gillois sera le lycée Théodore Monod à Le Rheu. L offre de transport restera sensiblement la même que celle actuellement mise en service pour le collège Georges Brassens et le lycée Théodore Monod : Ts 23 ; Ts 24 (pour les arrêts «Haute Fresnais», «Étang de la Motte», «Houdinais», «Pierre Blanche») ; Lc 228. Les horaires de ces lignes sont adaptés aux heures d entrées (8 h 30 et 9 h 30) et de sorties (15 h 50, 17 h, 17 h 30 et 11 h h 30 pour le mercredi) des établissements scolaires. Renseignements sur PÔLE PETITE ENFANCE : RIPAME RELAIS INTERCOMMUNAL PARENTS ASSISTANTS MATERNELS ENFANTS Vous êtes : Parents ou futurs parents et professionnels de la petite enfance Le RIPAME (Relais Intercommunal Parent Assistants Maternels Enfants) service de proximité neutre et gratuit, est le premier lieu ressource autour de l accueil du jeune enfant. Ce service vous informe sur les modes d accueil et de garde du territoire. Géré par le Centre Intercommunal d Action Sociale à l Ouest de Rennes pour les communes de Chavagne, Cintré, Le Rheu, Mordelles, Saint-Gilles, Vezin-Le-Coquet, ce nouveau service succède depuis le 14 octobre 2013 au service des RAM (Relais Assistants Maternels) géré par la CAF. Parents et futurs parents Les animatrices du RIPAME : vous informent sur les modes d accueil individuel et collectif de votre commune ; vous renseignent sur la relation contractuelle avec votre assistant maternel ; vous accompagnent dans le projet d accueil pour votre enfant et sur le statut de parent «particulier employeur». Assistants Maternels ou employés de la garde à domicile Les animatrices du RIPAME : vous proposent un soutien dans votre métier vous informent des conditions d exercice ; des possibilités de formations et les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre ; vous accompagnent dans votre statut de salarié du «particulier employeur». Permanences sur la commune de Saint-Gilles : Accueil téléphonique ou sur rendez-vous Au / Jeudi de 14 h à 18 h Des permanences sont également proposées sur les communes de Chavagne, Cintré, Le Rheu, Mordelles, Vezin-Le-Coquet, avec des jours différents, vous pouvez vous renseigner au RIPAME au Pour les enfants jusqu à 3 ans, accompagnés d un adulte référent (assistant maternel, employé de la garde à domicile, parent, grand parent) : Des ateliers d éveil sont proposés par les animatrices du RIPAME sur Saint-Gilles au Pôle enfance «Les Gaminous» : Lundi (semaine impaire) et jeudi (semaine paire) de 9 h 30 à 11 h 30, Pour respecter le rythme des enfants, l arrivée et le départ sont libres durant la séance. Sur inscription au ou au Des ateliers d éveils sont également proposés pour les habitants de Chavagne, Cintré, Le Rheu, Mordelles, Vezin-Le-Coquet avec des jours différents, vous pouvez vous renseigner au RIPAME au

15 JEUNESSE/SOLIDARITÉ ATELIER JOBS D ÉTÉ À l approche des vacances d été, le Point Information Jeunesse, en partenariat avec la mission locale, organise un atelier dédié aux jobs d été du 3 au 5 mars 2014, pour répondre aux questions des jeunes Saint-Gillois sur les emplois et activités saisonnières. Au PIJ vous pourrez : consulter des offres d emplois saisonniers (des employeurs locaux et des annonces pôle emploi ) ; rencontrer des organismes (la mission locale et le Point Information Jeunesse) qui peuvent vous épauler dans vos recherches, vous informer sur la législation du travail et vous donner des informations pour trouver un job que vous soyez majeur ou mineur. Venez également récupérer le guide «Trouver un job» pour avoir tous les bons conseils et les bonnes adresses. Le PIJ vous accueille spécialement ces 3 jours de 14 h à 18 h pour vous accompagner dans la rédaction de votre CV, de votre lettre de motivation et dans la préparation d entretien d embauche. Renseignements et inscriptions : Point Information Jeunesse - La Grange vie municipale 15 ATELIERS JARDINAGE Rien de tel, pour passer un bon moment, que de gratter un peu la terre en discutant Peu importe le temps qu il fait, les jardiniers répondent toujours présents aux rendez-vous mensuels du jardin intergénérationnel. On peut y apprécier la motivation et la bonne humeur générales. Chacun à son niveau, novice ou expert, met la main à la pâte pour embellir collectivement ce coin de terre. Au programme du mois de février, nous avons prévu de réhabiliter l ancienne serre du presbytère pour y abriter plants et semences craintives et y expérimenter quelques plantations (pourquoi pas de la vigne?). Dans le courant des mois de mars, avril et mai viendront les ateliers de plantations. Les graines n attendent que d être semées. La terre, au préalable paillée par les jardiniers, s apprête à recevoir carottes, choux, haricots, salades, herbes aromatiques diverses et variées, pommes de terre mais aussi des légumes méconnus tels que des crosnes du Japon, l oca du Pérou, la poire de terre et plein d autres encore. Quel plaisir de pouvoir expérimenter! Le jardin est ouvert à tous les Saint-Gillois de tous âges. N hésitez pas à rejoindre le groupe de jardiniers déjà très actif rue du Pont aux Moines. Nouveauté : retrouvez toutes les infos du jardin sur le blog Renseignements, programme des ateliers et règlement du jardin auprès de Gwenn Le Goff, Mairie ou Point Information Jeunesse, et

16 vie municipale DES DÉCISIONS QUI VOUS INTÉRESSENT vie municipale 16 CONSEIL MUNICIPAL NB : les comptes-rendus sommaires sont affichés en mairie et consultables sur notre site internet COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DÉCEMBRE 2013 Présents ou représentés : 19 membres de la majorité, 6 membres de l opposition BUDGET Sur ce point, voir l article page 5 dans ce bulletin. Les nouveaux TARIFS COMMUNAUX sont consultables en mairie (affichage) et sur notre site. Par exemple : prix du restaurant scolaire entre 1,85 et 3,84 pour un enfant Saint- Gillois selon le quotient familial. DES TRAVAUX VONT COMMENCER Station d épuration : Unanimité À terme la station d épuration devra pouvoir traiter les eaux usées de habitants. Le maire fera des demandes de subventions et signera tout acte nécessaire. Restaurant scolaire : Unanimité La population Saint-Gilloise augmente, une extension du restaurant scolaire devient nécessaire. Les travaux seront effectués avant la rentrée SOLIDARITÉ Unanimité Le conseil a voté une aide de pour les victimes du typhon aux Philippines, qui sera versée sous forme de subvention au Groupe de Secours catastrophe Français. RENNES MÉTROPOLE Le rapport d activité 2012 est consultable sur le site : Rennes/Rapport-annuel-d-activite-2012/#/0 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 JANVIER 2014 Présents ou représentés : 17 membres de la majorité, 6 membres de l opposition Vœu unanime contre l implantation d une carrière de sable Voir en début de ce numéro page 3. Améliorer la sécurité routière : Unanimité Le produit des amendes de police est partagé proportionnellement entre les collectivités du territoire concerné. La somme allouée doit servir à l amélioration de la sécurité routière. Ainsi Saint-Gilles demande une subvention en vue de la réalisation de 3 ralentisseurs (20 935,50 HT) et de 2 surbaissés de trottoir (2 251 HT). Nouvelle mairie et salle multi usage - rémunération de la maîtrise d œuvre : (abstention de l opposition) La rémunération de la maîtrise d œuvre s élève à 11,5 % du montant définitif des travaux arrêté à ,38 HT, soit un forfait de rémunération de ,77 HT, auquel s'ajoute ,00 HT au titre de missions diverses, soit un total de ,77 HT. Effacement des réseaux rue de la Prouverie : Unanimité La commune participera au financement à hauteur de ,20 (TVA comprise). École de musique de la Flume - rapport d activité 2012/13 : Les oreilles en l'air : les écoliers avec les intervenants musicaux. Le syndicat intercommunal regroupe 8 communes : Le Rheu, l Hermitage, Mordelles, Breteil, Chavagne, Cintré, La Chapelle- Thouarault et Saint-Gilles. Deux communes y sont associées : Le Verger et Vezin-le-Coquet. Elle compte 781 élèves, dont 693 en formation instrumentale et musicale. Le budget de l école s élève à ,00 auquel les communes membres contribuent à hauteur de (les communes associées ). La contribution de Saint-Gilles s élève à À Saint-Gilles 57 Saint-Gillois étaient inscrits dans des cours de formation musicale et instrumentale, dont 52 avaient moins de 19 ans. S y rajoutent 13 personnes pour les seules pratiques collectives (orchestres et chorales). Les Saint-

17 CONSEIL MUNICIPAL Gillois représentent 8 % des effectifs de l école de musique de la Flume (Conservatoire à Rayonnement intercommunal). Par ailleurs les 334 écoliers, répartis dans 14 classes, ont bénéficié de 136 heures d initiation musicale dispensée tout au long de l année par les intervenants musique ce qui a abouti à de jolies prestations. La Flume participe également à la préparation au concert donné par l Orchestre symphonique de Bretagne. L école de musique est présente à de nombreux événements : concert de Noël, Festival «Oreilles en l air» avec des écoliers, bal masqué avec «Les fêtes galantes», et diverses animations (vœux, musique aux balcons, fête de la musique, vernissage d exposition à la bibliothèque). Ulrike Huet Adjointe à la culture et à la communication LA LONGÈRE UN LIEU «RESSOURCES» À MORDELLES vie municipale 17 Des articles dans «Ouest-France» et une réunion de présentation au Sabot d Or n ont pas suffi, semble-t-il à bien faire connaître cette structure de tous Et pourtant, elle le mérite! Un bref rappel : Le CIAS offre depuis longtemps des services pour soutenir la vie à domicile des personnes fragilisées par un handicap ou une perte d autonomie liée au vieillissement (soins infirmiers, entretien du logement, aide aux courses et à la préparation aux repas, etc.). Dans l esprit de cette politique de «soutien», il est apparu essentiel aux élus d imaginer une autre forme de «service» à l attention de 2 publics spécifiques : les personnes qui, au quotidien, consacrent leur vie à un proche en perte d autonomie ou handicapé, les «aidants» ; les séniors confrontés à des épreuves pouvant les isoler (veuvage, abandon de la conduite automobile ). Pour accorder du répit aux aidants, pour inciter chacun à continuer à participer à la vie sociale, culturelle, le projet d un lieu spécifique est né : une structure intercommunale, située à Mordelles, fonctionne depuis quelques mois déjà La Longère, c est un café-campagne, et aussi des ateliers de sophrologie, de cuisine, des expositions, des conférences, des spectacles, des lieux d écoute et de réconfort La Longère, c est la certitude d être accueilli par un professionnel (Valérie, Delphine sont là) et des bénévoles (ceux de Part âges sont aussi là) et une brigade de chauffeurs a été formée pour venir chercher à domicile ceux qui ont besoin d un transport! Chaque mois, un calendrier des activités et des spectacles de La Longère est publié et disponible en mairie. Un numéro de téléphone est à votre disposition ( ) et aussi une adresse mail : cias-ouest-rennes.fr Que vive cet espace de rencontre et de bien-être! Manei DELANNOY Adjointe à l Action Sociale

18 vie municipale vie municipale 18 SOCIAL ASSOCIATION EFOR : DES SERVICES DE PROXIMITÉ EFOR (Emplois familiaux Ouest Rennes) est une association sans but lucratif, créée en Elle est gérée par des administrateurs bénévoles. Spécialisée dans les services à domicile, elle assure des prestations de ménage, de repassage, de jardinage et de garde d enfants. Après 16 ans d existence, plus de 300 adhérents font appel à EFOR dans 15 communes dont Saint-Gilles. La vocation de cette association est de faciliter la vie quotidienne des familles et pour ce faire, elle mise sur la qualification et la compétence de ses salariés. Aujourd hui EFOR organise les plannings de 43 salariés, évitant ainsi à ses adhérents de devenir employeurs. Créer, pérenniser et professionnaliser des emplois au service des familles, développer des relations sereines et confiantes dans le cadre d un service de qualité sont des objectifs bien affirmés. EFOR Place du général de gaulle Pacé Tél Avantages : un agrément qualité, des intervenants expérimentés ; l association est employeur ; l absence de toute démarche administrative pour l adhérent ; une continuité du service pendant l'absence de votre intervenant, si vous le souhaitez ; une association d usagers, encadrée par des administrateurs bénévoles, des charges de structure réduites ; le meilleur tarif TTC déductible à 50 % de votre impôt sur le revenu ; paiement par CESU (Chèque Emploi Services Universels) préfinancés accepté. Participez à la campagne de dépistage à partir de 50 ans CANCER DU COLON Demandez le test à votre médecin PROTEGEZ-VOUS ADECI 35 Tél:

19 BIBLIOTHÈQUE ABONNEMENTS Une carte individuelle et permanente. L'inscription est valable 12 mois. Elle est gratuite pour les moins de 18 ans, les étudiants de moins de 25 ans, les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires de la carte SORTIR. L'inscription pour 2014 est de : 6,80 pour un adulte et 11,70 pour une famille (à partir de 2 adultes vivant sous le même toit). Elle est gratuite pour 1 an pour toute personne ou famille nouvelle arrivante dans la commune et nouvellement inscrite dans le réseau, sur présentation du justificatif remis à la mairie. Crédit photo : Pascal Victor THÉÂTRE EN BUS La bibliothèque est un relais «Théâtre en bus». Si vous êtes intéressés par le dernier spectacle de la saison «Britannicus» inscrivez-vous à la bibliothèque. Britannicus (texte de Jean Racine), mardi 1 er avril. Réservations avant le 21 mars vie culturelle 19 LES ANIMATIONS L'éveil musical Les tout-petits et leurs assistantes maternelles ont été entraînés en musique et avec plaisir dans une nouvelle aventure. C'est l'histoire d'une moufle rouge déposée par le vent sur la neige du chemin. La souris, le lièvre, le renard, le sanglier se faufilent et se camouflent, bien au chaud, dans la moufle Et ours potelé y parviendra-t-il? Des séances de prêts sont spécialement réservées aux assistantes maternelles. Quel plaisir pour les tout-petits de chercher dans les bacs et de repartir le sac plein d'albums. Les enfants des écoles sont venus cette fois choisir un livre qu'ils rapporteront lors d'une prochaine visite où Françoise et Gaëlle leur liront une histoire. La prochaine animation proposée par le Syrenor au printemps sera sur le thème du Brésil. Programme détaillé bientôt disponible.

20 vie culturelle BIENTÔT DANS VOTRE SALLE DU SABOT D OR vie culturelle CULTURE Danse jazz WEST SIDE MEMORY / Cie Gregoire & Co Samedi 19 avril à 20 h West Side Memory revisite le film West Side Story, qui met en scène l histoire d un amour impossible entre deux jeunes issus de deux gangs de rue rivaux à New York, dans les années 50. Touchant au singulier et à l universel, cette œuvre à entrées multiples traverse des questionnements à la fois esthétiques, sociaux et politiques. La chorégraphie mêle danse contemporaine, danse jazz et danse latino, portée par la rencontre musicale et parfois combative entre musique symphonique et rythmes jazz. La compagnie Grégoire & Co présentera une version conçue avec les élèves de l école municipale de danse, lors d une résidence de création qui se déroulera du 3 au 7 mars. À l issue de cette semaine, un premier rendez-vous autour de ce projet est proposé le vendredi 7 mars à 19 h salle de la Grange. Des extraits du film West Side Story seront le support de discussions autour des thèmes du film, du spectacle, et du travail chorégraphique mené avec les élèves. Gratuit et ouvert à tous Chorégraphie : Sylvie Le Quéré / Danse : Sylvie Le Quéré et Nanda Suc / Musique : Lydia Domancich Site : - Tout public - Durée : 1 h Tarifs : normal 12, réduit 9, abonné 8, élève de l école de danse 5, carte Sortir! 4 EXPOSITION «À CHAQUE DANSE SES HISTOIRES» du 12 au 19 avril (la Grange/le Sabot d Or) Qui n a jamais entendu à la sortie d un spectacle de danse : «Cela veut dire quoi?» ou encore «Je n ai rien compris»? Le spectacle chorégraphique transmet-il un message? Faut-il nécessairement qu il raconte une histoire? Du ballet de cour au hip-hop, que nous dit la danse? Un outil pédagogique coproduit par le Centre national de la danse et la Fédération Arts Vivantset Départements. PLOMBERIE CHAUFFAGE DEPANNAGE Entretien Dépannage et conseils Installation / remplacement chaudières toutes marques, toutes énergies Intervention rapide 6j/7 de 8 h à 18 h Tél.: / Mail : SARL GUYON-LESAULT - Grebusson SAINT-GILLES

21 CULTURE Textes et chansons jeune public SOYEZ POLIS! / Cie Gregoire & Co Mercredi 30 avril à 15 h Soyez Polis est un spectacle qui met en scène des chansons et textes de Jacques Prévert, poèmes, dialogues et extraits de films. Sur scène, un banc, une harpe, un accordéon Deux personnages vous font entrer dans l univers simple, touchant, drôle et émouvant de ce merveilleux poète. Comédiennes, musiciennes, chanteuses, Sabine Corre-Séruzier et Cristine Mérienne mettent tous leurs talents au service des mots de Prévert. " Il faut que tout le monde soit poli avec le monde ou alors il y a des guerres... des épidémies, des tremblements de terre, des paquets de mer, des coups de fusil... et de grosses méchantes fourmis rouges qui viennent vous dévorer les pieds pendant qu'on dort la nuit. " Accordéon et voix : Sabine Corre-Séruzier / Harpe et voix : Cristine Mérienne A partir de 7 ans - Durée : 1 h Tarifs : normal 8, réduit et abonné 5, carte Sortir! 4 vie culturelle 21 Conte / Théâtre MA FAMILLE / Cie KF Association Samedi 17 mai à 20 h 30 Dans cette pièce située en Uruguay, on vend les enfants comme on respire : pour survivre. On en vend un quand on a du mal à finir le mois ou quand il faut un nouveau frigidaire Description guignolesque d un monde qui ressemble de près ou de loin à notre univers quotidien. De façon provocatrice, Carlos Liscano désacralise les liens considérés comme indissolubles. Difficile de résister à la cruauté de cette tragicomédie contemporaine, inspirée du Petit Poucet. Fable déconcertante racontée avec tendresse et cocasserie par deux voix majestueuses. Un livre, une table, deux têtes, quatre pieds : une famille. Texte : Carlos Liscano / Conception et jeu : Rozenn Fournier, Camille Kerdellant Site : - A partir de 12 ans - Durée : 1 h Tarifs : normal 12, réduit 9, abonné 8, carte Sortir! 4 ABONNEMENTS! À partir de 3 spectacles et plus, vous pouvez bénéficier du tarif abonné. L abonnement est nominatif et gratuit. Coupon d abonnement disponible en mairie ou à télécharger sur notre site internet, à déposer ou à renvoyer par courrier accompagné de votre règlement à l ordre du Trésor Public. Plus de précisions auprès du service culturel de la mairie de Saint-Gilles : INFOS PRATIQUES Réservations : Mairie de Saint-Gilles Office de Tourisme de Rennes Métropole, réseaux Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Cora, Cultura, Leclerc, Virgin, FÊTE DE LA MUSIQUE Vous êtes saint-gillois, vous faites de la musique, vous jouez dans un groupe? Venez vous produire à Saint-Gilles vendredi 20 juin. Contact : mairie de Saint-Gilles au ou

22 vie culturelle LE MOT D'ULRIKE HUET vie culturelle 22 CULTURE Adjointe chargée de la culture et de la communication pendant 6 ans, je veux remercier tous les Saint-Gillois et particulièrement les nombreux bénévoles pour leur fidélité et leur soutien ; j espère ne pas avoir trahi leur confiance. Par devoir démocratique, je tiens à présenter un bref compte rendu des activités et des options que j ai mises en œuvre pendant mon mandat. À notre arrivée en 2008, le Sabot d Or fonctionnait depuis deux ans déjà, la commune éditait un bulletin trimestriel et s était dotée d un site Internet. Communication Le site Internet a été modernisé et adapté aux nouvelles possibilités techniques. C est un site fonctionnel et agréable. Le bulletin municipal a changé de look au 2 e semestre 2009 ; nous avons alors adopté une nouvelle charte graphique appliquée également au Trait d Union et aux autres publications municipales. Culture Programmation culturelle au Sabot d Or Nous avons établi des partenariats avec plusieurs structures : Marmaille (spectacle enfants), le Grand Soufflet (accordéon), le festival des sciences (déjà présent depuis 2006) et plus récemment avec l OSB (orchestre symphonique de Bretagne). Les manifestations liées à ces partenariats ont trouvé leur public. Parallèlement nous avons multiplié des activités préparatoires, pédagogiques ou ludiques, pour sensibiliser le public et donner envie de découvrir de nouveaux horizons. Le jeune public a eu toute notre attention comme pour le parcours «Découverte du concert» mis en place avec l OSB pour les écoles. Des résidences d artistes de plus en plus nombreuses ont permis aux enfants de la commune d échanger avec ces artistes et de comprendre leur travail. Notre souci était d ouvrir les spectacles au plus grand nombre, par la diversité des programmes proposés, pour tous les âges et pour toutes les sensibilités, et par des tarifs accessibles à toutes les bourses (abonnement, réductions diverses, tarif Sortir!). Animations culturelles Après une année de préparation, dès 2009 deux événements sont devenus incontournables : la fête de la musique en juin et la fête de la Saint- Gilles début septembre. Nous avons voulu y associer le plus grand nombre d acteurs locaux. À la fête de la musique participent ainsi selon leurs possibilités les écoles, la Flume, l Union des commerçants et de nombreux bénévoles et bien sûr tous les musiciens volontaires. Pour la Saint-Gilles, les partenariats découlent un peu des thèmes retenus : associations sportives et culturelles, la paroisse (comme en 2009 à l occasion des 600 ans de notre croix), et un grand nombre de bénévoles (tout particulièrement en 2011 quand la fête locale s est fondue avec le comice agricole). Le traditionnel rallye a permis à plus d un de découvrir de nouveaux coins de la commune. Des conférences ou tables rondes (salon EcoEnergilles en 2010 et 2011, le 11 novembre 2013), la balade contée, ont attirés un public intéressé. Nous avons proposé avec plus ou moins de succès des expositions, d artistes professionnelles ou amateurs, ou en liaison avec un événement (l inauguration de la bibliothèque, l expo «accordéons» du Grand soufflet en 2013). Je voudrais aussi mentionner la brochure sur le patrimoine de Saint-Gilles, réalisée par un groupe de personnes passionnées d histoire. Merci pour leur engagement et leur travail. Enfin je tiens à remercier chaleureusement le service culturel et tous les services municipaux pour leur collaboration efficace et leur disponibilité. Ulrike Huet Adjointe à la culture et à la communication.

23 REPORTAGES RECTIFICATIF Dans l article «Un livre-souvenir» (page 24 du n 120 de décembre 2013) s est glissée une erreur : l auteur des extraits est bien évidemment Monsieur Francis Chauvel (vous l aurez compris) et non Ulrike Huet, signataire de l article sur le 11 novembre Nous vous prions M. Chauvel et nos lecteurs d accepter les excuses de la rédaction. NOUVELLES EMBAUCHES POUR LES ESPACES VERTS L équipe technique des jardins s élargit de deux nouvelles recrues. Ces nouveaux emplois sont nécessaires car des espaces verts supplémentaires sont pris en charge par les services municipaux après l arrêt des chantiers d insertion de l EPI. Mariken et Jason ont été embauchés dans le cadre des emplois avenir, cofinancés par la collectivité et l Etat. Tous les deux sont affectés aux espaces verts. L accueil par l équipe municipale les satisfait. Ils ont trouvé leur place facilement. Et ils sont contents de pouvoir faire des formations qui leur permettront de se qualifier. Mariken se prépare ainsi à passer le brevet d aménagement paysager. Ce sera un tremplin pour l avenir. rencontres/reportages 23 RETOUR SUR LE MARCHÉ DE NOËL 2013 De nouveau un marché de Noël très réussi! Félicitations à toute l équipe et tout spécialement à Madame Cronier à qui en revenait l heureuse initiative il y a 6 ans. «Nous avons renouvelé presque la moitié des 60 exposants», nous confie-t-elle fièrement «ça marche bien». Des nouveautés de l édition 2013? Citons les crayons magiques qui permettent aux enfants, dès 3 ans, de réaliser de jolis dessins rehaussés de formes variées, faciles à réaliser. Ou les poupées en pâte à sel, des objets multicolores qui seront un beau décor dans chaque foyer. Il y a encore les jolies tasses en porcelaine, toutes créations uniques ; les boules qui vont faire resplendir l arbre de Noël familial M me Cronier, l'organisatrice du marché de Noël. Les nouveaux comme les anciens apprécient l accueil qui leur est fait, avec un café, une aide à leur installation. «L organisation est vraiment formidable», souligne l un d eux, «tout est prêt à notre arrivée, c est très rassurant». Il y a aussi ceux qui reviennent parce que leur offre a beaucoup plu. C est le cas par exemple du tourneur sur bois de Bedée qui propose de jolies toupies, plateaux en bois, stylets pour écrans tactiles, lampes et autres objets réalisés dans différentes essences. Le Père Noël, incontournable. Certains stands qui sont incontournables : la photo avec le père Noël est un must pour beaucoup de familles. «Il y en a qui reviennent tous les ans» sourit le photographe «on voit les enfants grandir». Le concours de dessins est devenu une habitude aussi. Les plus beaux dessins sont primés par des cadeaux offerts par les commerçants saint-gillois. Les primé(e)s : Anaïs, Justine, Morgane Lisa et Océane on dirait que les filles sont plus douées! ou plus volontaires pour participer au concours?! De nombreux visiteurs ont fait le plein de bonnes choses pour les repas de Noël : saucissons, jambons, fois gras, vins, confitures, miel et autres gourmandises. Et pour terminer vous pourrez acheter votre sapin de Noël avant de déguster Paëlla, tartiflette, galettes saucisses, crêpes et autre vin chaud M me Couapel au stand crêpes et galettessaucisses, une fidèle.

24 rencontres reportages rencontres/reportages 24 Raymond et sa classe dans les années 50. RENCONTRES HOMMAGE À RAYMOND JEGOU DÉCÉDÉ LE 14 NOVEMBRE 2013 À L ÂGE DE 85 ANS «À l époque on était directeur d école et secrétaire de mairie» Secrétaire de mairie pendant 20 ans Raymond Jegou a effectivement cumulé les deux fonctions de 1965 à «C était comme cela à l époque», nous dit Odette, son épouse, «quand on devenait directeur d école, on devait prendre aussi le secrétariat de la mairie». Son emploi du temps était très chargé pendant cette dizaine d années, une décharge des obligations scolaires n était pas prévue. «Il se rendait à la mairie tous les soirs après l école, et souvent à la pause du midi», précise Odette. Notons que la mairie se trouvait à l époque rue du Relais à côté de l école des garçons construite en 1895 et remplacée par un immeuble il y a quelques années. Raymond Jegou a travaillé principalement avec Maurice Bouget, maire de Saint-Gilles à l époque. Le petit bourg s est transformé à leur initiative : le premier lotissement (rue de la Mousqueterie) voit le jour au début des années 70. De 300 habitants en 1930, la population est passé à 1200 personnes en 1965, et à 2800 en C est à cette époque également que l étang du Guichalet remplace une prairie marécageuse et ouvre ainsi la perspective d accueillir de nouveaux habitants. Le lotissement du même nom sort de terre entre 1977 et La construction d une nouvelle école devient nécessaire à la fin des années 70. La nouvelle cantine est ouverte aux enfants de toutes les écoles depuis Président de la section football de l Union sportive «Être à la disposition des gens, les aider, c était le maître mot de Raymond», nous confie Odette. Passionné de foot, Raymond s inscrit dans le club dès 1953 dont il devient vite le président. Pendant les 20 ans de sa présidence, il se soucie de garder l unité de l Union sportive. La solidarité et l entraide sont le principe de base dans le sport aussi. Des instituteurs soucieux de l autonomie des enfants Le couple de jeunes instituteurs était arrivé à Saint-Gilles en Raymond était nommé à l école des garçons, rue du Relais, Odette enseignait à l école des filles, dans le bâtiment de 1830 au nord de l église, un mur ceinturait la cour de récréation. Avec leurs deux collègues, ils ont milité pour la mixité. Approuvée par la population et entérinée par l Académie, les classes étaient mixtes dès 1954/55, chaque instituteur prenant en charge un niveau : Odette le cours préparatoire, sa collègue les CE, Raymond les CM et son collègue le certificat et l entrée en 6 e. Le couple accordait beaucoup d importance à la façon d enseigner. «Raymond voulait donner aux enfants des outils pour acquérir un esprit critique, leur permettre de se dégager des préjugés et conditionnements», souligne Odette. Si leur enseignement restait plutôt classique au début, 1968 a ouvert le chemin à une nouvelle pédagogie. «La pédagogie Freinet nous a permis un autre regard sur la façon d enseigner», explique Odette. Elle leur a permis de mettre l enfant au centre, de partir de son niveau et de ses besoins. «Nous avons suivi de nombreux stages de la pédagogie Freinet» rajoute Odette. «C étaient des rencontres internationales dans différents pays d Europe, mais aussi en Afrique du Nord, au Liban, au Maroc. Nous pouvions y confronter nos expériences. C était très enrichissant.» L expérience vécue y joue un rôle important ; la correspondance avec une autre école, la rédaction d un journal d école permettent un apprentissage motivé de l écriture et de l expression ; des ateliers de jeux stratégiques stimulent la réflexion. «Nous voulions que les enfants soient capables de se diriger eux mêmes, de ne pas se laisser conduire par autrui», commente Odette. «En même temps nous avions la chance d avoir des racines traditionnelles solides qui nous ont permis d éviter les écueils d une pédagogie innovante. Notre récompense était de voir des enfants contents». Ulrike Huet

25 REPORTAGES ANS D AMÉLIORATION DES PLANTES CONFÉRENCE INSTRUCTIVE ET BIEN DOCUMENTÉE PAR ANDRÉ GUILLEMOT M. Guillemot Invité par Le Gai Savoir de l Amicale des Retraités le 28 janvier dernier au Sabot d Or, André Guillemot nous a ravis une nouvelle fois par son savoir et sa façon claire et agréable de le présenter. Nous le remercions pour cette intéressante contribution à la réflexion. Quelques idées et connaissances présentées dans la conférence : L amélioration des rendements des plantes C est une vieille préoccupation de l humanité. Depuis ans, les humains choisissent les meilleurs exemplaires d une récolte pour la semence de la saison suivante. Des découvertes importantes ont été faites depuis le 17 e siècle et surtout au cours du 19 e. Le chimiste allemand Liebig, par exemple, a mis l accent sur la nutrition des plantes qu on peut améliorer par la potasse, l azote et l acide phosphorique ; c est le début des engrais chimiques qui ont amélioré énormément les rendements. L anglais Darwin a révolutionné la science avec sa théorie de l évolution (1859), les lois de Mendel (1866) ont été le point de départ de la génétique. Nous ne citons qu eux, car l exposé d André était bien plus complet et suivi d explications pour chaque découverte. La reproduction des plantes Elle peut se faire de deux manières : La multiplication végétative (bouture, greffe, marcotte) multiplie à l identique la plante mère. La multiplication sexuée. C est la base de l évolution. La moitié du patrimoine génétique est apportée par le mâle et la moitié par la femelle lors de la fécondation et ce patrimoine se retrouve dans le noyau de la cellule. Ce patrimoine est contenu dans des chromosomes qui sont de longues molécules d ADN (acide désoxyribonucléique). Un chromosome est comme un livre écrit avec un alphabet de 4 lettres. Cet alphabet est universel (commun à tous les êtres vivants). Certains paragraphes codent la fabrication de protéines, ceux-ci sont appelés des gènes. Un gène peut s exprimer dans n importe quelle cellule vivante (l homme a plus de 30 % de gènes en commun avec la jonquille!) Prenons l exemple de la tomate. Le noyau est composé d une rangée de 12 chromosomes provenant du père et d une rangée de 12 chromosomes provenant de la mère. Ces chromosomes sont regroupés 2 par 2, un du père, un de la mère (on dit que l on a une plante diploïde) et contiennent près de gènes. Deux plantes n ayant pas le même nombre de chromosomes ne peuvent donc pas se croiser de façon naturelle. Et les plantes domestiquées? Beaucoup de plantes utilisées pour l alimentation ne sont plus naturelles. L homme a repéré au fil des ans des anomalies bénéfiques dans ses cultures ou dans la nature. Il les a isolées et multipliées pour notre plus grand bonheur. Les pommes de terre actuelles ou le tabac ont ainsi 4 rangées de chromosomes au lieu de 2 (plante tétraploïde), l avoine et le blé en ont 6 (plante hexaploïde), la banane commerciale en a 3 (plante triploïde). Elles ne peuvent se mêler aux plantes sauvages. Si les plantes ayant un nombre pair de rangées de chromosomes peuvent se reproduire, les plantes triploïdes sont stériles et souvent dépourvues de graines (banane, pastèque ou clémentine sans pépins). rencontres/reportages 25

26 rencontres reportages rencontres/reportages 26 RENCONTRES Quelques exemples visibles à Saint-Gilles? La pomme Ariane qui résiste à la tavelure, les asperges F1 100 % mâles avec un rendement multiplié par 6, le colza 00 produisant une des meilleures huiles végétales et la fraise Gariguette au goût succulent. Pomme ariane Pourquoi ces modifications? La recherche d un meilleur rendement, d une homogénéité des plantes pour une meilleure récolte, d une utilisation plus économe d eau et d engrais, d une meilleure résistance aux maladies et aux ravageurs, d une meilleure qualité gustative poussent les scientifiques à essayer d inclure le maximum de gènes favorables et exclure des gènes défavorables dans le génome des plantes. Ces défis ne pourront être résolus que si l on peut rechercher, expérimenter et accroitre les connaissances en toute sérénité. Certains «faucheurs de science» ont choisi, par leurs destructions, de privilégier les peurs et l ignorance à la connaissance, c est plus que regrettable! Nous invitons ceux qui souhaitent des informations plus poussées sur les possibilités de sélection, à s adresser directement au conférencier Ulrike Huet Adjointe à la culture et à la communication

27 ASSOCIATIONS TOUTES SECTIONS Venez faire la fête avec l'ussg autour d'un repas dansant le samedi 12 avril à 19 h 30 au Sabot d'or (prix de la soirée : 26 ). Vous trouverez les bulletins d'inscription auprès des commerçants, des présidents de section et au local de l'ussg. Nous vous attendons nombreux! Au menu : Apéritif avec ses amuses bouches / Filet de doré et son risotto aux pleurotes / Mignon de porc, sauce figue, pain d'épices aux pommes, écrasé de pommes de terre / Salade et fromage / Entremet privilège, poire chocolat / café, thé ou tisane / vins compris. BASKET Ce début d'année 2014 aura été riche en évènements pour la section Basket de l'ussg. Le 12 janvier, nous avons organisé la galette des rois dans une ambiance très gaie et conviviale, qui a réuni plus de 120 personnes. Cette journée a débuté par le match de la catégorie babys, puis par la rencontre phare de l'après-midi qui a vu s'affronter les séniors filles accompagnées de leur entraineur Julio Samy et l'équipe détente. Le match fut très serré et finalement les séniors filles l'ont emporté de très peu. On espère une revanche pour l'an prochain. D'autre part, la section basket a accueilli les championnats de France Cadettes UNSS, du 28 au 30 janvier. Nous avons pu assister à trois jours de basket de haute volée. Ces équipes sont venues des quatre coins de l'hexagone et n'ont rien lâché jusqu'au bout. Les finales ont eu lieu à Le Rheu, et c'est l'équipe de Montpellier qui a gagné, et pour les garçons le Mans Sud remporta le trophée. Ces deux équipes sont donc qualifiées pour les championnats du monde UNSS, qui se dérouleront à Pékin du 21 au 25 mai Pour finir n'oubliez pas de réserver votre week-end des 5 et 6 avril 2014, pour venir assister au Tournoi Internationnal de basket benjamines. Cette année nous accueillons 12 équipes féminines, avec la participation de nouveaux pays, comme l'irlande, le Sénégal et la Martinique. Cela promet de nouveau un très beau spectacle. Venez nombreux. Nous recherchons des familles d'accueil pour enfants de 12 à 13 ans ou adultes accompagnateurs français ou étrangers merci de contacter Nathalie Cohan au ou par mail à vie sociale 27 HAND US Saint-Gilles section handball 1 re détection «2002» Le dimanche 19 janvier, le Comité Départemental avait confié l organisation de la première détection «2002» à la section handball de l USSG. C est ainsi que plus de 80 jeunes (issus de vingt clubs de l Illeet-Vilaine) ont ainsi pu montrer à travers différentes situations (manipulation du ballon, relation passeurréceptionneur, situation de 2 contre 1 ) leur maîtrise du ballon, de leur jeu d équipe, de leur spécificité (gardien de but, gaucher ) et faire ressortir sous l œil vigilant de l encadrement technique leur capacité à intégrer «l équipe départementale - promotion 2015». Parmi les candidats figuraient 3 joueurs de l USSG (Pierre Moullec, Valentin Texier et Mathieu Ozenne) qui à l issue de cette première journée de détection ont été retenus pour participer à la seconde journée qui se déroulera le dimanche 23 mars à Acigné. Renseignements auprès de Stéphane Ozenne au ou à Une partie des participants à la 1 re journée de détection «2002».

28 vie sociale et associative vie sociale 28 ASSOCIATIONS HOCKEY Le 30 novembre 2013, la section hockey de Saint-Gilles a organisé pour la première fois des rencontres seniors entre les clubs de Rennes, Saint-Malo et Nantes. Ces rencontres amicales des seniors ont eu lieu, après le plateau des enfants des différents clubs de hockey de Bretagne dans toutes les catégories de U6 à U14. Lors de cette journée beaucoup de parents bénévoles du club de St-Gilles se sont mobilisés pour assurer une restauration chaude. Nous étions tous rassemblés autour d'une association qui tient particulièrement à cœur L'UNION SPORTIVE aux Saint-Gillois, «Mille et un sourires», qui aide les familles des enfants hospitalisés. Le succès de cette journée a enthousiasmé les grands et les petits pour avoir envie de recommencer l'an prochain. A DIT AU REVOIR À MONSIEUR RAYMOND JÉGOU L'équipe de Saint-Gilles au tournoi de Lanhélin Debout : de gauche à droite : Louis Abraham, Yves Lecomte, Raymond Jégou, Georges Dubois, Jean-Yves Eveillard, Ernest Charnal / accroupis : Rémy Bourdois, Gaby Jézéquel capitaine, Georges Bohuon Le lundi 18 novembre 2013 de très nombreux amis et adhérents du club se sont déplacés pour rendre un dernier hommage à Raymond Jégou, président de l'ussg de 1971 à C'est en 1955 qu'un jeune couple d'instituteurs arrive à Saint-Gilles. Odette et Raymond tout jeunes mariés occupent un appartement dans l'ancienne école publique. Leur gentillesse leur permet de s'intégrer de suite avec leurs voisins du bourg. À l'époque, la notoriété des deux frères Jégou à la Jeunesse Combourgoise est bien connue. Le président Ernest Charnal et le secrétaire Louis Abraham de l'équipe Le président Ernest Charnal remet la médaille de bronze du district à Raymond Jégou sous le regard de Louis Abraham qui vient d'être décoré de la médaille de bronze de la jeunesse et des sports par le maire de l'époque Monsieur Goujon. de Saint-Gilles n'ont aucun mal à faire signer Raymond qui par sa technique devient tout de suite la pièce maîtresse de l'équipe fanion. Pendant la guerre d'algérie un groupe d'étudiants Rennais accepte de venir défendre les couleurs Saint-Gilloises. La sympathie des dirigeants et les arguments de Raymond les avaient attirés et conquis. Sur leur initiative le banquet du 1 er mai devient un moment inoubliable pour le club. Succédant à M. Charnal comme président, Raymond avait vu grossir le nombre d'adhérents au club grâce aux nouvelles sections qu'il avait lui même souhaitées. Directeur de l'école publique puis secrétaire de mairie avec Monsieur Maurice Bouget maire, Raymond devenu retraité avait pris un peu de recul avec le club. Les rétrogations successives de ces dernières années le chagrinaient un peu. Nul doute que la possible remontée en ligue en fin de saison sur le nouveau complexe sportif lui aurait fait plaisir. Georges Bohuon

29 ASSOCIATIONS ACPB : PIRATERIE AU SABOT D'OR Le soir tombe sur ce 31 décembre 2013, 382 convives vont monter à l'abordage du Sabot d'or alors qu'une escouade de pirates armés jusqu'aux dents les attendent en chantant. Depuis des mois on se prépare à l'attaque : décoration, peinture, fabrication d'une caravelle "La White Stone", canons, costumes de pirates et fresques marines jusqu'au discours de bienvenue du "Capitaine Pascal Rozé". Bientôt, les verres trinquent à la santé de tous. M. Bessierre, traiteur, à la tête d'un bataillon de serveurs et de marmitons soigne la préparation et présentation et distribue les consignes. L'animation de "Franck et David" va entraîner les danseurs, de musique en chansons vers l'insouciance d'une jeunesse jamais oubliée, jusqu'au bout de la nuit. Mais bientôt minuit sonne au clocher du village, semant des rafales de baisers dans les rangs des convives, 2013 est vaincu, vive 2014!! Aussitôt les pirates répliquent par un tir nourri de bouchons de champagne. Plus tard, un accord, sera conclu devant une soupe à l'oignon, point final d'un assaut réussi vers le nouvel an qui aura fait toutefois quelques cadavres (tous recyclables). Merci à tous nos valeureux et jeunes serveurs et serveuses et bonne année à tous. Bonne Année Compagnons. Les compagnons de la Pierre Blanche souhaitaient ''Bonne Année à tous" le dimanche matin 26 janvier Belle affluence au Sabot d'or, à cette occasion les adhérents renouvelaient leur carte pour l'année nouvelle, puis choisissaient le petit cadeau souvenir. M. le Maire Jean-Michel Busnel a rappelé son attachement au milieu associatif et le président M. Pascal Rozé a exposé le programme pour l'année 2014, avec tous ses remerciements aux bénévoles qui les ont accompagnés durant l'année passée. Enfin chacun a pu trinquer en toute amitié en dégustant les petits canapés préparés dès le matin par une équipe motivée. Programme 2014 : Les Palets : le 3 mai Voyage : le 28 juin Braderie : le 13 septembre Repas dansant : le 18 octobre vie sociale 29 SAINT-GILLES SOLIDARITÉ La collecte des restos du cœur se déroulera du samedi 29 mars au dimanche 6 avril. Période de la collecte Lieux et dates de collecte Lieux et dates de collecte Lieux et dates de collecte Du samedi 29 mars au dimanche 6 avril 2014 inclus Carrefour Market de Saint-Gilles École publique Jacques Prévert & école privée du Sacré Cœur Sur le marché de Saint-Gilles, (vente de gâteaux et crêpes maison, boissons chaudes et froides) Samedi 29 mars, dimanche 30 mars, samedi 5 avril et dimanche 6 avril. Du 31 mars au 4 avril et jeudi 3 avril. Samedi 5 avril matin. Pour assurer le bon déroulement de l'évènement, nous comptons sur les bénévoles et plus particulièrement pour l'organisation des collectes au Carrefour Market et sur le marché de Saint-Gilles. Toutes les personnes disponibles pour s'investir dans la collecte sont les bienvenues et sont invitées à se manifester auprès d Anne Roué Le Gall (par mail à ou par téléphone au ).

30 vie sociale et associative vie sociale 30 ASSOCIATIONS ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DÉFENSE ET PROTECTION DU SITE DE LA FOUAYE Le but de l association est d entreprendre toutes démarches et actions pour s opposer à l ouverture et à l exploitation de carrières ainsi qu à l extraction de tous matériaux géologiques sur le site de la Haie, la Fouaye et ses environs. L association existe depuis 1993 et fut mise en sommeil en 2000 lorsque le projet de carrière de sable sur le site de la Fouaye a été arrêté. Elle est réactivée depuis mi-octobre 2013, suite à la présentation d un pré-projet de carrière de sable aux mairies de Saint-Gilles, Pacé et L Hermitage, pour mise en exploitation d une carrière sur les sites de la Fouaye et de la Haie en 2017 sur 55 hectares. Actuellement, l association compte 250 membres et a tenu son assemblée générale le 15 novembre 2013, où un nouveau conseil d administration de 20 personnes a été élu, constitué de 10 personnes de Saint-Gilles et 10 de Pacé. Un bureau de 8 personnes a ensuite été élu dont la présidente est Chantal Bocel. Diverses actions concrètes ont déjà été réalisées. Par notre présence sur les marchés de Saint-Gilles et Pacé fin octobre, nous avons commencé à alerter les habitants des communes concernées par ce projet et indiqué les nuisances possibles d un tel projet, à savoir : des problèmes de santé publique : présence de poussière et remblaiement du site par des déchets industriels incontrôlables et nocifs ; des problèmes de développement : impact sur les exploitants agricoles et les maraîchers bio qui travaillent près de cette zone (destruction de la nappe phréatique et pollution du site) ; des conséquences en termes de transport : la route entre Saint-Gilles et Pacé sera colonisée par des camions et engins de terrassement (problème de sécurité et engorgement de l échangeur du pont de Pacé) ; des conséquences importantes sur la valeur de l immobilier avec une baisse possible des prix de 20 à 30 % déjà constatée sur les communes impactées par des projets de carrières. Une pétition contre ce pré-projet de carrière existe et est disponible auprès de nombreux commerçants de St-Gilles et Pacé. De nombreuses rencontres avec les mairies de Saint-Gilles et Pacé ont déjà eu lieu et d autres rendez-vous avec les organismes politiques décideurs d un tel projet sont programmés. C est un combat qu il faut mener tous ensemble, habitants de Saint-Gilles, avec ceux de Pacé. Nous avons le soutien des mairies de Saint-Gilles et Pacé qui sont contre ce projet et qui ne veulent pas modifier le PLU pour favoriser cette extraction de sable en zone habitée du Pont de Pacé. Néanmoins, d'autres exemples en France ont montré que le soutien des mairies n'est pas suffisant pour arrêter un tel projet. Par conséquent, notre mobilisation massive, via adhésion à l'association et signature de la pétition, est indispensable pour faire reculer ce projet de carrière. Restons mobilisés, très vigilants, tous unis et gardons toujours cette volonté à agir concrètement afin de faire échouer l'exploitation de sable sur le site de la Haie, la Fouaye en Pour plus d information, un site internet existe : et vous pouvez contacter l association par mail : gmail.com et par voie postale : Le petit Limeul Saint-Gilles.

31 ASSOCIATIONS APE JACQUES PRÉVERT L Association des Parents d Elèves (APE) de l école publique Jacques Prévert se compose d une trentaine de parents bénévoles. Elle a pour but de récolter des fonds pour participer au financement des projets pédagogiques des enseignants de l école publique (maternelle et élémentaire). Le 15 octobre 2013, l APE a renouvelé son bureau lors de l assemblée générale. Les membres de l APE organisent plusieurs ventes de crêpes et de gâteaux à la sortie de l école tout au long de l année. Un marché de Noël gourmand a eu lieu le 6 décembre 2013 pour lequel de nombreuses friandises avaient été confectionnées par les parents (biscuits de noël, macarons, chocolats ) ainsi que des créations manuelles (écharpes, bonnets, ) et des objets décoratifs. L APE a également organisé une vente de chocolats de Noël et de sapins provenant d un producteur de Saint- Gilles. Ce mois de décembre a réservé de bonnes surprises aux enfants : spectacle de noël et goûter avec le père Noël pour les enfants de la maternelle, et sortie au cinéma du TNB pour voir «Loulou, l incroyable secret» de Solotareff pour les enfants de l élémentaire. Après avoir organisé deux ventes de galettes des rois au mois de janvier, l APE se prépare maintenant pour les évènements de l année Et la prochaine date à retenir est le dimanche 13 avril, jour de la chasse à l œuf. C est un moment très attendu par les enfants. Les petits cherchent des œufs en plastique cachés dans la cour de l école maternelle et les grands ceux cachés dans l espace vert derrière le foyer logement, après avoir répondu à des défis de connaissances ou bien des défis rigolos. Ils peuvent ensuite échanger les œufs trouvés contre des trésors en chocolat! La chasse à l œuf a lieu de 11 h à 12 h 30, le point de rendezvous est le square de la garderie, où nous accueillons avec plaisir tous les enfants, de la commune ou non. Sur place, vous trouverez un stand restauration (avec crêpes, gâteaux, galettes-saucisses et frites). Si le soleil est au rendez-vous comme l an passé, cela promet un beau dimanche en famille. Si toutes ces actions représentent une grande quantité de travail, c est toujours dans la bonne humeur que les parents s impliquent et se mobilisent. Car un des grands rôles de notre association est de créer du lien social, de permettre aux parents de se connaitre et d aller plus loin qu un simple «bonjour» à l école. En effet, les membres se réunissent régulièrement, en fonction des disponibilités de chacun, afin de préparer les actions de l APE. C est l occasion, pour les membres, d échanger sur l école et les enfants. Ils ont conscience que les bénéfices de ces actions profitent directement aux enfants à travers les sorties organisées par l école en les rendant gratuites (avec l aide également des subventions de la mairie). L APE profite de cet article pour remercier les parents qui s impliquent et participent à toutes ces actions, rendant possibles de nombreux projets pédagogiques et permettant la gratuité, pour tous, des sorties. Rendez-vous donc le 13 avril pour la traditionnelle chasse à l œuf et le 21 juin pour la fête de l école! Nous sommes toujours à la recherche d idées nouvelles donc n hésitez pas à nous rejoindre! Association gratuite, sans adhésion. Renseignements : ou Valérie Rozé, présidente de l APE Jacques Prévert vie sociale 31 Le nouveau bureau. De gauche à droite Marie Garcia, secrétaire, Nathalie Moy, secrétaire adjointe, Marine Loisel, trésorière adjointe, Emmanuelle Frigout, co-présidente, Marie Le Saulnier, trésorière et Valérie Rozé, présidente.

32 vie sociale et associative vie sociale 32 ASSOCIATIONS APEL SACRÉ-COEUR Pour la 6 e année consécutive, l APEL (Association des Parents d Elèves de l école Libre) du Sacré-Cœur organise sa traditionnelle braderie couverte le dimanche 6 avril 2014 de 8 h 30 à 17 h 30 à la salle du Sabot d Or. Plus de 80 exposants vous proposeront les trésors de leurs maisons. Chineurs ou promeneurs du dimanche, vous êtes les bienvenus. Vous aurez la possibilité de vous restaurer : galettes saucisses, crêpes, frites seront au rendezvous. Vous pourrez déguster le tout sur place autour d une boisson. Nous vous attendons nombreux. Contact : L équipe de l APEL

33 ASSOCIATIONS ACCUEIL DE LOISIRS «L ÎLE AUX ENFANTS» ET TRIBU L assemblée générale de l association Accueil de Loisirs «l Ile aux enfants» a eu lieu le mercredi 29 janvier Il y avait peu de parents présents. Un grand merci aux parents et membres du conseil municipal de Saint-Gilles qui y ont assisté. Lors de cette assemblée, un bilan moral et financier sur 2013 a été présenté. Bilan moral : En 2013, nous avons voulu conserver la formule des mini-camps malgré les nouvelles contraintes législatives sur le temps d encadrement des animateurs. Nous avons ainsi adapté les camps et le nombre d animateurs pour pouvoir proposer 3 mini camps de 5 jours sur les 2 premières semaines de juillet 2013 : 1 mini camp équitation et 1 mini camp multisport Gayeulles pour les enfants du CP au CM1, 1 mini camp multisport aux Gayeulles pour les jeunes de la tribu Nous avons même testé un mini camp sur 3 jours pour les enfants de GS et CP aux Gayeulles. Nous avons de plus amélioré le système informatique de comptabilité, de paie et de pointage/facturation du temps de présence des enfants. Nous avons recruté de nouveaux animateurs dont Vincent Gauduchon à la direction de la tribu pendant le remplacement de Laurence Le Men qui est en congé parental. Bilan d activités sur la tribu en 2013 : il y a eu une stabilisation du nombre de jeunes fréquentant la structure hors vacances d été. Durant l été, de nombreux jeunes ont fréquenté la tribu et participé au mini camp Gayeulles. Mais il est clair que le taux de fréquentation de la structure dépend de la qualité et la diversité des activités proposées. Les sorties et activités proposées ont été entre autres : initiation au golf, au tir à l arc, au hip hop, activité photos, sorties spacelaser et piscine, réalisation de courts métrages (Bref) Perspectives sur 2014 : nous souhaitons continuer à maintenir cette ambiance et cette convivialité au sein des 2 accueils de loisirs, en y mettant les moyens financier et humain. Déjà de nombreuses sorties et activités découvertes sont planifiées sur 2014 ainsi que les mini camps en juillet Concernant le bureau gérant l association : nous avons 4 départs et 5 nouvelles personnes rejoignent le bureau. Merci d accueillir Sylvie Oger, Julie Jan, Marine Loisel, Anne Gaudin et Frédérique Blin. vie sociale 33 Bilan financier : le but de l association est de continuer à investir dans les activités et les fournitures pédagogiques afin de combler les enfants et de leur fournir des activités de qualité dans un cadre convivial. Ainsi les comptes de 2013 sont positifs et les bénéfices seront réinvestis dans les fournitures pour les 2 structures. Bilan des activités en 2013 sur l accueil de loisirs «l Ile aux enfants» : le nombre d enfants fréquentant le centre a très fortement augmenté depuis septembre sur les mercredis. Il y a eu une légère hausse de fréquentation pendant les vacances scolaires. Les mini camps d été ont très bien fonctionné et seront reconduits en De nombreuses sorties ont eu lieu : à Cobac parc, sorties cinéma à Romillé, spectacle équestre, journées Rock et concert des Wackids, jardin de Brocéliande, activité patins à glace, jeux inter centres, spectacles aux Sabot d Or (le Ventre du Racoin, Pinocchio) Pour toute inscription ou renseignement sur les 2 structures d accueil, vous pouvez contacter par téléphone la directrice Christèle Thuault au et par Site internet :

34 vie sociale et associative vie sociale 34 ASSOCIATIONS LES CLASSES 3 ONT DONNÉ 170 EUROS À MILLE ET UN SOURIRES Samedi 5 octobre 2013, près de 200 personnes ont participé à la fête des classes 3, générant ainsi un bénéfice. Après concertation, Delphine Rescan et Guillaume Dugué, chevilles ouvrières de l évènement, avaient décidé que l argent récolté irait à Mille-et-un sourires. Cette association œuvre depuis plusieurs années pour les enfants malades ou handicapés en Bretagne ainsi que pour leurs familles. C est ainsi que, dans la salle du sous-sol de la mairie de Saint-Gilles, les organisateurs des classes 3 ont remis un chèque de 170 euros à Jean-Pierre Réminiac, Saint-Gillois et vice-président de l association. «Je tiens à remercier toutes les générations, de 10 à 90 ans qui ont été solidaires, de façon anonyme, à cette opération», a-t-il précisé. Contact : , gmail.com LES RENDEZ-VOUS DE SAINT-MELAINE "L'espérance devient une denrée rare en Europe. La peur du lendemain et celle du manque, voire du déclin, viennent déjà gâcher nos réveils et assombrir nos journées. Mois après mois, les statistiques nous accablent et le chômage gagne. Peut-être devrons-nous un jour partager pour de bon le travail et les emplois? On en discute depuis longtemps. Une chose me paraît beaucoup plus urgente : il faut partager ce qu'il nous reste d'espérance Un désenchantement mortifère s'étend comme un brasier sur le vieux continent européen. Rien ne semble pouvoir l'arrêter. Jusqu'où ira-t-il? Que ferons-nous quand il aura tout brûlé, dégageant la voie aux barbaries politiques qui, embusquées, comptent bien tirer profit du désastre. Que ferons-nous ensemble quand personne ne croira plus en rien? Voilà des années que j'écris des livres pour conjurer ce sombre futur, toujours possible et, vaille que vaille, pour évoquer l'espérance, obstinée, aguerrie, qui habite toujours quelquesuns d'entre nous. C'est elle qu'il nous faut maintenant partager en toute hâte, comme on prépare un contre-feu pour stopper l'incendie." Partager l'espérance, c'est ce à quoi nous convie Jean-Claude Guillebaud, l'auteur de ces lignes, lors d'une conférence-débat organisée par l'association Les Rendez-vous de Saint Melaine, au Sabot d'or, le mercredi 14 mai, à 20 h 30. Entrée libre et gratuite. Renseignements complémentaires sur notre site internet : rendezvoussaintmelaine.wordpress.com/ Jean-Claude Guillebaud est écrivain, essayiste, éditorialiste au Nouvel Observateur, chroniqueur à La Vie, lauréat du prix Albert Londre. Son dernier livre, Je n'ai plus peur, sera en vente sur place.

35 ÉTAT CIVIL NAISSANCES MOTAZÉ Rose, 10 janvier - 9, allée Jules Verne TOURTELIER Tom, 15 janvier - 16, allée du Bois DELAMARRE Nina, 17 janvier - Lieu-dit «La Fourcelais» GICQUEL Valentin, 19 janvier - 5, rue Laurent Fignon JOUIN Tylio, 24 janvier - 4, place des Glénans GAIGEARD Hugo, 27 janvier - 19, rue d Ouessant DE FARIA Lyana, 29 janvier - 2, rue Louise Michel DÉCÈS LERAY Juliette, 1 er février - 6, rue de la Prouverie Médaillés du travail 2013 Au cours de la cérémonie des vœux, les médaillés du travail de l'année 2013 ont été honorés par M. le maire et M. le conseiller général. Médaille de vermeil : Robert Demeuré, Robert Payen Médaille d'or : M. Gloux, Laurent Busnel, Annick Ledoux, Michèle Pichard Médaille Grand Or : Marie-Antoinette Daniel, Maryse Lenen Nous adressons nos plus vives félicitations à l'ensemble de ces médaillés. état civil 35 Aérothermie Salle de bains Géothermie Chauffage Climatisation /satel35 Energie renouvelable La Fouaye Saint-Gilles Concevoir des solutions sur mesure qui améliorent la qualité de vie! Décembre 2013 / N 120

RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE Présentation Conseil Municipal : 15 février 2017

RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE Présentation Conseil Municipal : 15 février 2017 RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2017 Présentation Conseil Municipal : 15 février 2017 Le Débat d Orientation Budgétaire représente une étape obligatoire et essentielle de la procédure budgétaire des collectivités

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 Les objectifs de la réforme Mieux organiser la journée de l enfant Respecter ses rythmes biologiques Répartir les heures de classe

Plus en détail

Projet pédagogique. Accueil de loisirs sans hébergement. Carignans Sussargues TEL : 04/67/86/59/21 Courriel :

Projet pédagogique. Accueil de loisirs sans hébergement. Carignans Sussargues TEL : 04/67/86/59/21 Courriel : Projet pédagogique Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) Accueil de loisirs sans hébergement Groupe Scolaire Rue des Carignans 34160 Sussargues TEL : 04/67/86/59/21 Courriel : mds.jeunesse@orange.fr

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Définition - Objectifs. Chapitre II Structure - Organisation. Chapitre III Admission - Inscription - Absence

Sommaire. Chapitre 1 Définition - Objectifs. Chapitre II Structure - Organisation. Chapitre III Admission - Inscription - Absence Chapitre 1 Définition - Objectifs Chapitre II Structure - Organisation Chapitre III Admission - Inscription - Absence Chapitre IV Enseignement Chapitre V Auditions - Concerts Sommaire Chapitre I Définition

Plus en détail

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016

L environnement territorial. Florence Gombeau 1 er février 2016 L environnement territorial Florence Gombeau 1 er février 2016 1 L organisation de la France 2 Définition d un Etat Qu est-ce qu un Etat? - une personne morale de droit public Les trois éléments constitutifs

Plus en détail

RENTREE 2014 & REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RENTREE 2014 & REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 & REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES dardilly.fr EDITO La fin de l année approche et comme vous le savez, nous appliquerons la réforme des rythmes scolaires dans les écoles publiques à compter

Plus en détail

Budget Primitif 2016

Budget Primitif 2016 Budget Primitif 2016 1 Le budget 2016 est présenté avec la reprise anticipée des résultats 2015. Dans un contexte de réduction massive des dotations de l Etat, le budget 2016 traduit les efforts d économies

Plus en détail

Guide. Parents NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

Guide. Parents NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES Guide des Parents NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 Groupes scolaires des 2 Alpes Ecole maternelle de l Alpe de Venosc Ecoles élémentaires de l Alpe de Venosc et de l Alpe de Mont de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 AOÛT 2016 COMPTE RENDU SOMMAIRE (affiché en exécution de l article L du Code des Communes)

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 AOÛT 2016 COMPTE RENDU SOMMAIRE (affiché en exécution de l article L du Code des Communes) MAIRIE de CHAMPNETERY Haute-Vienne 87400 Tél. :0555560154 Fax :0555565475 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 AOÛT 2016 COMPTE RENDU SOMMAIRE (affiché en exécution de l article L121-17 du Code des Communes)

Plus en détail

LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 ET LE BUDGET PRIMITIF 2016

LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 ET LE BUDGET PRIMITIF 2016 L article 107 de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi NOTRe) prévoit qu une «présentation brève et synthétique retraçant les informations financières essentielles

Plus en détail

Projet Pédagogique Montfort le Gesnois. Accueil Périscolaire

Projet Pédagogique Montfort le Gesnois. Accueil Périscolaire Mairie de Montfort-le-Gesnois 22 Rue de la Ferté 72450 Montfort-le-Gesnois Tél. : 02.43.54.06.06 - Fax : 02.43.54.06.09 Mail : mairie@montfortlegesnois.fr Projet Pédagogique Montfort le Gesnois Accueil

Plus en détail

EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE

EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE L ESSENTIEL DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE 2017-18 SOMMAIRE 3 EDITO Anne-Lise Jacquet, Maire d Artigues-près-Bordeaux Vice-Présidente de Bordeaux Métropole 4-5 ACCUEIL DES

Plus en détail

COMMUNE D ÉTIOLLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017

COMMUNE D ÉTIOLLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017 COMMUNE D ÉTIOLLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2017 NOM DE L ASSOCIATION : Dossier de subvention Étiolles 2017 1 DOSSIER COMPLET DE DEMANDE DE SUBVENTION A RENDRE AU PLUS TARD LE VENDREDI 20 JANVIER

Plus en détail

SDEA - AIDE AU FONCTIONNEMENT DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE 7.14 1. Programme : Encourager l accès à la Culture pour tous (25) Nature / Fonction : 65734 / 311 Programme / Opération : P0090

Plus en détail

Guide de la rentrée. Temps périscolaire

Guide de la rentrée. Temps périscolaire Guide de la rentrée Temps périscolaire 2014-2015 «Ce nouveau guide de rentrée est conçu pour apporter aux petits Gaillacois et à leurs parents toutes les informations pratiques liées à l'école. Après une

Plus en détail

Budget prévisionnel 2016

Budget prévisionnel 2016 Ville de 16 002 habitants. Le budget comprend deux grandes sections : le fonctionnement et l investissement. Il doit obligatoirement être équilibré : dépenses = recettes Budget prévisionnel 2016 Budget

Plus en détail

dossier d inscription danse année scolaire

dossier d inscription danse année scolaire dossier d inscription danse année scolaire 2016-2017 Sommaire 1. Dates de reprise des cours de DANSE 2. Salle de danse 3. Horaires 4. Examens de fin de cycle 5. Tenue de danse 6. Photographie 7. Attestation

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS INTERCOMMUNAL D ASSISTANTES MATERNELLES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS INTERCOMMUNAL D ASSISTANTES MATERNELLES REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS INTERCOMMUNAL D ASSISTANTES MATERNELLES Le règlement de fonctionnement précise l organisation et le fonctionnement du Relais Intercommunal d Assistantes Maternelles.

Plus en détail

Bulletin d informations

Bulletin d informations Bulletin d informations La rentrée scolaire s organise sur Boucau... Centre Social Dou Boucaou La rentrée 2015-2016 s inscrit dans la réforme des Nouvelles Activités Périscolaires comme l an dernier Le

Plus en détail

Cérémonie des VŒUX. Mazières. le samedi 7 janvier 2017

Cérémonie des VŒUX. Mazières. le samedi 7 janvier 2017 Cérémonie des VŒUX Mazières le samedi 7 janvier 2017 La cérémonie des vœux est l occasion d évoquer la vie de la commune sous tous ses aspects Réalisations Projets Animations Le conseil municipal s est

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL 6/12 ANS LES GOURAMIS

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL 6/12 ANS LES GOURAMIS REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL 6/12 ANS LES GOURAMIS I. PRESENTATION DE LA STRUCTURE 1. le gestionnaire : Le gestionnaire est la Mairie de Gigean Rue de l hôtel de

Plus en détail

N 3. Dossier Spécial Orientation Info Bourses Journée Portes Ouvertes. Informations diverses JANV Samedi 16 janvier

N 3. Dossier Spécial Orientation Info Bourses Journée Portes Ouvertes. Informations diverses JANV Samedi 16 janvier LYCEE PRIVE DE LA SALLE ALES N 3 JANV. 2016 Dossier Spécial Orientation Info Bourses Journée Portes Ouvertes Samedi 16 janvier Informations diverses L ORIENTATION 2 Orienter, c est donner du sens à l action.

Plus en détail

1- REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES ORGANISATION et AVANT PEDT

1- REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES ORGANISATION et AVANT PEDT L'an deux mille treize, le vingt-cinq novembre à dix-huit heures trente, Le Conseil Municipal de la Commune de PLOUGRESCANT légalement convoqué, s'est assemblé à la Mairie, en présence de Roger KERAMBRUN,

Plus en détail

Ville d Hérouville Saint Clair. Débat d Orientations Budgétaires Exercice 2013

Ville d Hérouville Saint Clair. Débat d Orientations Budgétaires Exercice 2013 Ville d Hérouville Saint Clair Débat d Orientations Budgétaires Exercice 2013 Le contexte international La croissance mondiale est en panne La zone euro est sous tensions La France est tenue de réduire

Plus en détail

Rythmes Scolaires et Périscolaires

Rythmes Scolaires et Périscolaires Mieux comprendre les Rythmes Scolaires et Périscolaires dans les écoles publiques de Combourg Ville de Combourg Présentation du projet Nouveaux rythmes scolaires Rentrée 2013 L application de cette réforme

Plus en détail

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL COMMUNAL DU 18 JANVIER 2017

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL COMMUNAL DU 18 JANVIER 2017 DÉLIBÉRATION DU CONSEIL COMMUNAL DU 18 JANVIER 2017 2017/07 - BUDGET PRIMITIF 2017 Le budget primitif de la Commune associée de Lomme pour 2017, tel qu il vous est soumis respecte les dispositions de la

Plus en détail

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE Samedi 25 janvier 2014 Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE de juin 2013 à janvier 2014 «L objectif du PEdT est de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL MATERNEL LES LIONCEAUX

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL MATERNEL LES LIONCEAUX REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT MUNICIPAL MATERNEL LES LIONCEAUX I. PRESENTATION DE LA STRUCTURE 1. le gestionnaire : Le gestionnaire est la Mairie de Gigean Rue de l hôtel de

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES VIGNES ET VILLAGES, pays de Pasteur PROJET EDUCATIF

COMMUNAUTE DE COMMUNES VIGNES ET VILLAGES, pays de Pasteur PROJET EDUCATIF COMMUNAUTE DE COMMUNES VIGNES ET VILLAGES, pays de Pasteur PROJET EDUCATIF 1 LE CONTEXTE DU PROJET GLOBAL A la suite de la signature en novembre 1998, d un Contrat Temps Libre entre les communes d Arbois,

Plus en détail

EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE

EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE EDUCATION - ENFANCE - JEUNESSE L ESSENTIEL DE LA RENTREE GUIDE PRATIQUE 2016-17 SOMMAIRE 3 EDITO Anne-Lise Jacquet, Maire d Artigues-près-Bordeaux Vice-Présidente de Bordeaux Métropole 4-5 ACCUEIL DES

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE MERCREDIS RECREATIFS CENTRES DE LOISIRS Année scolaire 2011/2012. Nom : Prénom : REGLEMENT INTERIEUR

ACCUEIL PERISCOLAIRE MERCREDIS RECREATIFS CENTRES DE LOISIRS Année scolaire 2011/2012. Nom : Prénom : REGLEMENT INTERIEUR Nom : Prénom : REGLEMENT INTERIEUR L objectif de l accueil périscolaire et des mercredis récréatifs est de : répondre aux besoins des familles en accueillant les enfants le matin avant la classe, à la

Plus en détail

Discours de Pierre Aylagas, Président de la

Discours de Pierre Aylagas, Président de la 1 Discours de Pierre Aylagas, Président de la Communauté de Communes, Monsieur le sous-préfet, ( Monsieur le préfet est excusé) Madame la Présidente du Conseil Général, Madame et Messieurs les maires de

Plus en détail

Le personnel communal au service des Lionnais

Le personnel communal au service des Lionnais Les services municipaux Publié le 28/07/2016 https://www.leliondangers.fr/les-services-municipaux Le personnel communal au service des Lionnais Rendre service, guider les administrés dans leurs démarches,

Plus en détail

VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013

VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013 VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013 Des orientations fortes Poursuivre le retour vers les caciens de l amélioration des finances communales Maintenir le niveau et la qualité des services avec un accompagnement

Plus en détail

Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation

Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation 3-11 ans a Restauration a TAP a études surveillées a Mercredi a Vacances scolaires Montmorency 2 Madame, Monsieur, Chers parents d élèves,

Plus en détail

L ESPACE SERviCES. de la mairie de Chelles vous simplifie la vie

L ESPACE SERviCES. de la mairie de Chelles vous simplifie la vie L ESPACE SERviCES de la mairie de Chelles vous simplifie la vie Etat civil, enfance, vie scolaire, activités, un seul lieu pour vos démarches administratives et vos inscriptions. L Espace Services Un

Plus en détail

Rencontre et débat sur la réforme des rythmes scolaires

Rencontre et débat sur la réforme des rythmes scolaires Février 2013 Rencontre et débat sur la réforme des rythmes scolaires Direction de la petite enfance, de l Enfance, des affaires scolaires et de la réussite éducative La réforme des rythmes scolaires Déroulement

Plus en détail

Année scolaire

Année scolaire Centre Communal d Action Sociale Service Périscolaire Année scolaire 2016-2017 Ce dossier devra parvenir à : HÔTEL DE VILLE Centre Communal d Action Sociale Service périscolaire 30, rue du Général Leclerc

Plus en détail

Concertation sur le budget communal. Réunion publique du 30 juin 2015

Concertation sur le budget communal. Réunion publique du 30 juin 2015 Concertation sur le budget communal Réunion publique du 30 juin 2015 Sommaire 1 Des recettes futures en baisse ou incertaines 2 Des dépenses qui ont augmenté plus vite que les recettes et supprimé notre

Plus en détail

Débat d Orientation Budgétaire 2015

Débat d Orientation Budgétaire 2015 Débat d Orientation Budgétaire 2015 PREAMBULE : Qu est ce que le D.O.B? Etape essentielle de la procédure budgétaire Informer le conseil municipal de la situation économique et financière de la ville Éclairer

Plus en détail

Appel à projet d animation dans le cadre des nouvelles activités périscolaires de la ville d Alfortville pour les enfants de maternel et d élémentaire

Appel à projet d animation dans le cadre des nouvelles activités périscolaires de la ville d Alfortville pour les enfants de maternel et d élémentaire Appel à projet d animation dans le cadre des nouvelles activités périscolaires de la ville d Alfortville pour les enfants de maternel et d élémentaire Dans le cadre de la troisième année de mise en œuvre

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL CONSEIL MUNICIPAL D ENFANTS ET DE JEUNES

REGLEMENT GENERAL CONSEIL MUNICIPAL D ENFANTS ET DE JEUNES REGLEMENT GENERAL CONSEIL MUNICIPAL D ENFANTS ET DE JEUNES 1. Préambule Un des axes forts du projet éducatif de la Ville de Lillebonne est de permettre aux enfants de devenir des citoyens responsables,

Plus en détail

Objectifs 3. Cadre de fonctionnement du CMEJ 4. Déroulement des 2 ans de mandat 5. Organisation du CMEJ 7. Elections et campagnes 8

Objectifs 3. Cadre de fonctionnement du CMEJ 4. Déroulement des 2 ans de mandat 5. Organisation du CMEJ 7. Elections et campagnes 8 Octobre 2013 Sommaire Pages Objectifs 3 Cadre de fonctionnement du CMEJ 4 Déroulement des 2 ans de mandat 5 Organisation du CMEJ 7 Elections et campagnes 8 Quelles stratégies pour un bon fonctionnement

Plus en détail

Centre Intercommunal d Action Sociale Communauté de Communes du Bassin de BOLOGNE VIGNORY FRONCLES STATUTS

Centre Intercommunal d Action Sociale Communauté de Communes du Bassin de BOLOGNE VIGNORY FRONCLES STATUTS Centre Intercommunal d Action Sociale Communauté de Communes du Bassin de BOLOGNE VIGNORY FRONCLES STATUTS Article 1 er : Constitution En application des articles L-123-4 et suivants du Code de l Action

Plus en détail

L Ecole Municipale de Musique de Beauchamp L éveil musical Cursus instrumental ou vocal La Formation Musicale Les instruments enseignés

L Ecole Municipale de Musique de Beauchamp L éveil musical Cursus instrumental ou vocal La Formation Musicale Les instruments enseignés Les missions de l Ecole Municipale de Musique sont d assurer une formation musicale permettant aux élèves d accéder à une pratique musicale autonome, de favoriser l écoute, d ouvrir aux émotions. La Structure

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 17 OCTOBRE 2016 A 19H00

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 17 OCTOBRE 2016 A 19H00 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 17 OCTOBRE 2016 A 19H00 N 1 DU 21 JUILLET 2016 ARRET DU PROJET DE PLAN LOCAL D URBANISME DE LA COMMUNE DE LOFFRE La procédure de révision du document d urbanisme

Plus en détail

2015 / Inscriptions. Réinscriptions. à Rayonnement Départemental. à partir du 1 er juin. à partir du 18 juin

2015 / Inscriptions. Réinscriptions. à Rayonnement Départemental. à partir du 1 er juin. à partir du 18 juin à Rayonnement Départemental 2015 / 2016 Inscriptions à partir du 1 er juin Réinscriptions à partir du 18 juin Conservatoire à Rayonnement Départemental 11 Avenue Aristide-Briand Tél : 03 84 82 00 45 Musiques

Plus en détail

OUARVILLE INFOS du VENDREDI 28 OCTOBRE 2016

OUARVILLE INFOS du VENDREDI 28 OCTOBRE 2016 N 05/2016 OUARVILLE INFOS du VENDREDI 28 OCTOBRE 2016 Au Sommaire : Infos administratives. Permanences administratives. Entretien annuel des postes de refoulement individuels. Les Elections 2017 Fêtes

Plus en détail

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

PROJETS ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE PROJETS DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE Vous avez entre 15 et 25 ans, tout seul ou à plusieurs, des envies, des idées plein la tête. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous

Plus en détail

budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI

budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI 2 14 budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI Le 17 avril 2014, le Conseil Municipal a approuvé une nouvelle fois le budget de la Ville, pour une année. Nous avons choisi de reconduire la

Plus en détail

Le calendrier des tâches de direction d école

Le calendrier des tâches de direction d école Le calendrier des tâches de direction d école Août - Vérification des commandes et règlement des factures - Inspection des locaux (travaux de l été) - Vérification avec la mairie des élèves inscrits pendant

Plus en détail

la fiche d inscription et les autorisations dûment remplies et signées, (disponibles au Service Jeunesse, à la Mairie ou sur le site internet).

la fiche d inscription et les autorisations dûment remplies et signées, (disponibles au Service Jeunesse, à la Mairie ou sur le site internet). Madame, Monsieur, Votre enfant souhaite adhérer ou renouveler son adhésion au Service Jeunesse de Divatte-sur-Loire géré par la municipalité. Pour cela, nous vous prions de bien vouloir nous fournir les

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON Exercice Décision modificative n 3

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON Exercice Décision modificative n 3 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2013-1734 2 - Exercice 2013 - Décision modificative n 3 M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Dernière décision modificative de l exercice en mouvements réels, la

Plus en détail

Nom de l Association :

Nom de l Association : Nom de l Association :...... Pour tous renseignements : Mairie de Montaigu Téléphone : 02 51 09 21 24 (service comptabilité) mairie.de.montaigu@ville-montaigu.com INFORMATIONS PRATIQUES Qu est ce que le

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016 RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L. 2312-1 du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016 SOMMAIRE Préambule Introduction Les orientations pour 2016 Les engagements pluriannuels La

Plus en détail

Les accueils périscolaires Les vacances. - «les Farfadets» 3/5 ans - «les Mirolots» 6/11 ans - «l Espace Jeunes» 12/17 ans

Les accueils périscolaires Les vacances. - «les Farfadets» 3/5 ans - «les Mirolots» 6/11 ans - «l Espace Jeunes» 12/17 ans Ville de La Brède Sommaire Les accueils périscolaires Les vacances - «les Farfadets» 3/5 ans - «les Mirolots» 6/11 ans - «l Espace Jeunes» 12/17 ans Le Bureau d information jeunesse Inscription et tarification

Plus en détail

Point presse. «Une mission, un élu, un service» La politique scolaire de la ville de Rambouillet

Point presse. «Une mission, un élu, un service» La politique scolaire de la ville de Rambouillet Point presse «Une mission, un élu, un service» La politique scolaire de la ville de Rambouillet Sous l impulsion de Bernard Valette, Maire adjoint délégué aux affaires scolaires et de Marie Caresmel, Conseiller

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 15 avril 2015 1 VOTE DES TAUX D IMPOSITION 2015 FIXE les taux d imposition suivants : Taxe d'habitation... 12,36% Taxe foncière bâtie... 17,97%

Plus en détail

Demande de subvention Communale 2017

Demande de subvention Communale 2017 DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS PUBLIQUES SERVICE DE LA VIE ASSOCIATIVE ET CITOYENNE Maison des Associations 19 rue du Monument 94 500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE Tél. : 01-55-09-14-80 Fax : 01-55-09-14-88

Plus en détail

Règlement intérieur du Temps d Activités Périscolaire (TAP)

Règlement intérieur du Temps d Activités Périscolaire (TAP) Règlement intérieur du Temps d Activités Périscolaire (TAP) 2014/2015 Mairie 32 Rue du Bourg 59320 Ennetières en Weppes Madame, Monsieur, Votre enfant est inscrit aux Temps d Activités Périscolaires (TAP)

Plus en détail

Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole!

Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole! Orléans Val de Loire, cap sur la Métropole! Pour tout comprendre... UNE AMBITION COLLECTIVE POUR NOTRE TERRITOIRE Pourquoi transformer l AgglO en Métropole? Renforcer l attractivité et le rayonnement de

Plus en détail

La rentrée scolaire est un moment important pour chaque enfant, mais

La rentrée scolaire est un moment important pour chaque enfant, mais Les temps de la Réforme le périscolaire Catherine Doublet Adjointe en charge de l éducation Un portail famille et une nouvelle école pour la rentrée scolaire 2016 La rentrée scolaire est un moment important

Plus en détail

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire LE MINI GUIDE Pour réussir sa rentrée scolaire 2016-2017 Édito du maire Chers parents, L éducation des plus de 5000 enfants scolarisés à Mérignac est une priorité de notre collectivité. Dotée du 1 er budget

Plus en détail

R F E ORM R E E D E D S E S RY R T Y HM H ES E S SC S O C LAI A RE R S

R F E ORM R E E D E D S E S RY R T Y HM H ES E S SC S O C LAI A RE R S REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES COMITE DE PILOTAGE PEDT 4 février 2016 1 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES COMITE DE PILOTAGE - PEDT 4 février 2016 Ordre du jour 1- Point sur le fonctionnement 2015-2016 - Informations

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires

Nouveaux rythmes scolaires Nouveaux rythmes scolaires 2014-2015 De nouvelles animations péri-éducatives Prêts pour la rentrée! D ès la rentrée 2014, et pour nous conformer à la loi relative à l organisation des temps scolaires validée

Plus en détail

Note explicative de synthèse CA Communauté de Communes des Deux Rives ****

Note explicative de synthèse CA Communauté de Communes des Deux Rives **** Note explicative de synthèse CA 2016 Communauté de Communes des Deux Rives **** Le Compte Administratif 2016 reprend l ensemble des dépenses et des recettes réalisé au cours de l année. Les dépenses du

Plus en détail

BULLETIN. Vie municipale. Décembre Une nouvelle intercommunalité en vue. Une équipe en action. Bastides 65 est née

BULLETIN. Vie municipale. Décembre Une nouvelle intercommunalité en vue. Une équipe en action. Bastides 65 est née BULLETIN Décembre 2015 02 Vie municipale... Une équipe en action Une nouvelle intercommunalité en vue A la faveur de la réforme de l intercommunalité, il est proposé un regroupement des communautés de

Plus en détail

Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14

Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14 Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14 Les enjeux de la réforme Favoriser les apprentissages scolaires : mieux répartir les heures de

Plus en détail

COMMUNE D'OBERHAUSBERGEN. Extrait du procès-verbal des. Sous la présidence de M. Jean-Richard DIEBOLT, Maire

COMMUNE D'OBERHAUSBERGEN. Extrait du procès-verbal des. Sous la présidence de M. Jean-Richard DIEBOLT, Maire Département du Bas-Rhin Arrondissement de Strasbourg-Campagne Nombre des conseillers élus : COMMUNE D'OBERHAUSBERGEN Extrait du procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal Séance du Lundi 1 er

Plus en détail

VILLE D AURIOL APPEL A PROJETS

VILLE D AURIOL APPEL A PROJETS 09/03/2015 VILLE D AURIOL AMENAGEMENT DES RYTHMES SCOLAIRES N.A.P APPEL A PROJETS 2015-2016 1 APPEL A PROJETS Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) Dans le cadre de la mise en place des nouveaux rythmes

Plus en détail

ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES

ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES Règlement Intérieur (Année 2016-2017) 1) Organisation et structure administrative a) Public concerné L école de musique accueille des élèves souhaitant acquérir une formation

Plus en détail

Ville de LAON Inscriptions scolaires & périscolaires 2012

Ville de LAON Inscriptions scolaires & périscolaires 2012 Ville de LAON Inscriptions scolaires & périscolaires 2012 PRÉAMBULE Ce livret ne se veut pas exhaustif. Il a pour objectif de vous permettre de préparer et d organiser la vie scolaire de votre enfant.

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET 2016

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET 2016 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET 2016 Conseil Municipal Séance du 16 décembre 2015 Préambule Depuis la loi du 6 février 1992, et en application de l article L.2312-1 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous

mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles? La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous 1 La réforme des rythmes scolaires, C est quoi? Un apprentissage plus efficace

Plus en détail

Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors.

Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors. Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors. Préambule : L accueil périscolaire est un service proposé aux familles en lien avec l école : avant et après la

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires

Réforme des rythmes scolaires Réforme des rythmes scolaires Projet d amélioration de la pause méridienne Présentation au comité plénier du 13 mai 2013 7 mai 2013 Direction de l Education La situation actuelle : chiffres clés et principes

Plus en détail

d e s f a m i l l e s

d e s f a m i l l e s L i v r e t d a c c u e i l d e s f a m i l l e s -Accueils éducatifs du matin et du soir (AEMS) -Accueils de loisirs mercredis (ALSH) -Accueils de loisirs vacances scolaires -Accueils mercredis midi -Temps

Plus en détail

PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL

PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL LOCAL Co-développement Co-développement Pratiques culturelles et sportives Pratiques culturelles et sportives Actions interculturelles Actions

Plus en détail

Présentation synthétique de la compétence petite enfance

Présentation synthétique de la compétence petite enfance COMPTE RENDU Réunion d information 23 septembre 2014 Madame, Monsieur, Vous êtes nombreux à avoir participé à la réunion d information du Relais Assistants Maternels du mardi 23 septembre dernier à l escale

Plus en détail

Le Conseil des Jeunes de Châteaugiron 29/01/2016

Le Conseil des Jeunes de Châteaugiron 29/01/2016 Le Conseil des Jeunes de Châteaugiron 29/01/2016 Mandat 2016-2018 Depuis 1996, dans notre commune, les enfants expriment leurs idées au C.J.C. LES JEUNES ONT LA PAROLE! De nombreux Conseils Municipaux

Plus en détail

École De Musique VILLE DE PLOEMEUR. Livret du musicien École municipale de musique

École De Musique VILLE DE PLOEMEUR. Livret du musicien École municipale de musique Livret du musicien 2016-2017 École De Musique VILLE DE PLOEMEUR École municipale de musique Edito Chers musiciens, Notre commune attache une importance toute particulière à faciliter l accès à l art et

Plus en détail

Les élections municipales et communautaires de Note de synthèse

Les élections municipales et communautaires de Note de synthèse CONFERENCE DE PRESSE DU 17 JANVIER 2014 Les élections municipales et communautaires de 2014 Note de synthèse Les électeurs du département des Yvelines sont convoqués pour procéder au renouvellement des

Plus en détail

«FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN

«FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN «FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN Le Mouvement «Familles Rurales» Familles Rurales, fédération régionale du Limousin Familles Rurales, fédérations départementales de Corrèze et de Haute-Vienne

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE Réponse à l appel à projets :

ANNEE SCOLAIRE Réponse à l appel à projets : APPEL A PROJETS RELATIF A L ANIMATION D ATELIERS EDUCATIFS PLURIDISCIPLINAIRES DANS LE CADRE DU TEMPS PERISCOLAIRE DU SOIR POUR LES ENFANTS DES ECOLES PUBLIQUES DU PRE SAINT-GERVAIS ANNEE SCOLAIRE 2014-2015

Plus en détail

ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) primaire et maternel

ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) primaire et maternel ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) primaire et maternel Club ALSH ados de PIGNAN REGLEMENT INTERIEUR Adopté en conseil municipal du 4 décembre 2009 Modifié

Plus en détail

année 2015 2016 Éveil musique et danse Formation musicale Enseignement instrumental Pratiques collectives instrumentales Arts chorégraphiques www.ccpaysroussillonnais.fr Venez vivre une expérience musicale

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION

SOMMAIRE INTRODUCTION RAPPORT ANNUEL 2013 1 Syndicat Scolaire Montigny Lengrain et Ressons le Long SOMMAIRE Introduction 1 Description du SIVOS 11 Les origines 12 Composition 13 Organisation 2 Rapport d activités 2013 21 Administratif

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L EMM LONGPONT : DECOUVRIR, PARTAGER, CREER, ET VIVRE ENSEMBLE LA MUSIQUE.

PROJET PEDAGOGIQUE DE L EMM LONGPONT : DECOUVRIR, PARTAGER, CREER, ET VIVRE ENSEMBLE LA MUSIQUE. PROJET PEDAGOGIQUE DE L EMM LONGPONT : DECOUVRIR, PARTAGER, CREER, ET VIVRE ENSEMBLE LA MUSIQUE. PRESENTATION DE L EMM LONGPONT L Ecole Municipale de Musique (EMM) LONGPONT est située au cœur de la commune

Plus en détail

Budget 2016 Nous sommes tous concernés!

Budget 2016 Nous sommes tous concernés! Budget 2016 Nous sommes tous concernés! Invitation à la réunion publique mardi 26 janvier à 20h Auditorium. 74, avenue du Général Leclerc. www.ville-viroflay.fr >>> Les étapes du budget Débat d orientation

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2008 DATE DE CONVOCATION : 19 septembre 2008 DATE D AFFICHAGE : 19 septembre 2008 CONSEILLERS EN EXERCICE : 19 PRESENTS : 15 POUVOIRS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACTIVITES PERISCOLAIRES Année scolaire

REGLEMENT INTERIEUR ACTIVITES PERISCOLAIRES Année scolaire Adjointe aux affaires scolaires Mme Patricia ROUVEYRE Inscriptions, Facturation : Mme AGULHON tél. 04-76-35-32-57 REGLEMENT INTERIEUR ACTIVITES PERISCOLAIRES Année scolaire 2015-2016 En dehors des horaires

Plus en détail

Projet Educatif Global de Territoire. Comité de pilotage Lundi 12 Octobre h30

Projet Educatif Global de Territoire. Comité de pilotage Lundi 12 Octobre h30 Projet Educatif Global de Territoire Comité de pilotage Lundi 12 Octobre 2015-18h30 Ordre du jour Point d étape sur la démarche Retour sur les rencontres avec les jeunes (été 2015) Retour sur la réunion

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CONSEIL GENERAL REUNION PUBLIQUE. VENDREDI 25 JANVIER 2013 à partir de 9h30 ORDRE DU JOUR

DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CONSEIL GENERAL REUNION PUBLIQUE. VENDREDI 25 JANVIER 2013 à partir de 9h30 ORDRE DU JOUR Secrétariat général de l Assemblée départementale DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CONSEIL GENERAL REUNION PUBLIQUE VENDREDI 25 JANVIER 2013 à partir de 9h30 ORDRE DU JOUR Discussion générale sur les grands

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES PROJET pour la RENTREE SCOLAIRE ECOLE DE CERNAY LA VILLE Les textes règlementaires :

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES PROJET pour la RENTREE SCOLAIRE ECOLE DE CERNAY LA VILLE Les textes règlementaires : REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES PROJET pour la RENTREE SCOLAIRE 2014-15 ECOLE DE CERNAY LA VILLE Les textes règlementaires : LOI PEILLON : - LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation

Plus en détail

ECOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE PROJET D ETABLISSEMENT

ECOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE PROJET D ETABLISSEMENT 2014/2019 1 PRESENTATION DE LA VILLE Située au cœur de la Picardie, dans un département dynamique, au centre du pays chaunois comptant près de 70 000

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERI ET EXTRA SCOLAIRES Adopté par délibération du 17 juin 2016 du Conseil municipal de Lille

REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERI ET EXTRA SCOLAIRES Adopté par délibération du 17 juin 2016 du Conseil municipal de Lille REGLEMENT INTERIEUR DES TEMPS PERI ET EXTRA SCOLAIRES Adopté par délibération du 17 juin 2016 du Conseil municipal de Lille La Ville de Lille Lomme Hellemmes organise dans chaque groupe scolaire un accueil

Plus en détail

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 I- Budget principal Le budget principal de la commune se répartit pour 6 558 309 en section de fonctionnement et 4 472 936 en section d investissement. A- Section de

Plus en détail

DISPOSITIF ANNUEL D AIDE A LA FORMATION BAFA BAFD DOSSIER DE CANDIDATURE

DISPOSITIF ANNUEL D AIDE A LA FORMATION BAFA BAFD DOSSIER DE CANDIDATURE DISPOSITIF ANNUEL D AIDE A LA FORMATION BAFA BAFD DOSSIER DE CANDIDATURE Arrivée en Mairie : le Transmis à la Commission le : Décision de la commission : Date de la notification de la décision : Pour tout

Plus en détail

Guide des activités du Centre Social

Guide des activités du Centre Social Centre Social Municipal agréé par la CAF Maison des 6 Arpents Espace pour tous Guide des activités du Centre Social 2016-2017 Espace Ludo Galipettes et Badaboum Danse Orientale Activités Familiales & de

Plus en détail