Séminaire de Neurologie Pédiatrique et Maladies Métaboliques Conférences et Ateliers pratiques.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire de Neurologie Pédiatrique et Maladies Métaboliques Conférences et Ateliers pratiques."

Transcription

1 Société Algérienne de Pédiatrie Séminaire de Neurologie Pédiatrique et Maladies Métaboliques Conférences et Ateliers pratiques. Samedi 12 et Dimanche 13 Octobre 2013 : Hôtel Sofitel Alger: Programme

2 BUREAU DE LA SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE PRESIDENT : VICE- PRESIDENTS: PR. R BOUKARI PR. L.HARIDI PR L.SMATI-BOURTEL SECRETAIRE GENERAL: PR S.CHIKHI SG ADJOINT: PR. K.BERKOUK PR.Z.ZEROUAL TRESORIER: PR. C.KADDACHE TRESORIER ADJOINT: PR.H.MAOUCHE DR M.BENNACEUR COMITE D ORGANISATION PR. A.LEBIED PR. L.HARIDI DR A MEKKI

3 PROGRAMME SAMEDI 12 OCTOBRE 2013 : EPILEPTOLOGIE Modérateurs : A.Lebied, M.Haridi 08h00 R.Boukari Présidente de la Société Algérienne de Pédiatrie 08h30 Introduction : Classification des épilepsies de l enfant A. Lebied Syndromes épileptiques du nourrisson et du jeune enfant : Aspects cliniques, évolutifs et traitement : 8h50 9h10 Spasmes infantiles et syndrome de West Protocole du traitement des spasmes infantiles A. Mekki M. Haridi A. Mekki 09h20 Crises partielles migrantes malignes du nourrisson C. Boubidi 9h30 9h40 9h50 10h00 Epilepsie myoclonique bénigne du nourrisson Syndrome de Dravet Syndrome de Doose Syndrome de Lennox-Gastaut K. Haddad S. Tari N. Dahmane F.Z. Zemiri 10h10 10h30 10h50 Manifestations paroxystiques non épileptiques de l enfant avec illustration vidéo. B.Chabrol Discussion Pause café Ateliers : (1 ère séance) 11h20 Atelier 1: EEG normal et pathologique de l enfant A. Lebied A. Mekki - K. Haddad - B. Metidji C. Boubidi S. Tari Z. Zemiri Atelier 2: Démarche diagnostique et prise en charge des épilepsies de l enfant avec cas cliniques interactifs A.Mekki - A. Lebied B. Chabrol 12h50 Déjeuner

4 Modérateurs : A.Lebied A.Mekki 14h30 L Epilepsie dans les maladies métaboliques B. Chabrol 14h 50 Convulsions du nouveau né: Caractéristiques cliniques et prise en charge M.Haridi 15h10 Convulsions fébriles : quoi de neuf? B. Chabrol 15h30 Discussion 15h45 Ateliers : (2 ère séance) Atelier 1 : EEG normal et pathologique de l enfant A. Lebied A. Mekki - K. Haddad - B. Metidji C. Boubidi S. Tari Z. Zemiri Atelier 2 : Démarche diagnostique et prise en charge des épilepsies de l enfant avec cas cliniques interactifs A.Mekki - A. Lebied B. Chabrol

5 DIMANCHE 13 OCTOBRE 2013 : MALADIES METABOLIQUES Modérateurs : J.P Grangaud, A.Chalabi-Benabdellah 09H00 Organisation de la prise en charge des maladies rares : expérience du centre de référence des maladies métaboliques de Marseille A. Chabrol 09h30 Maladie de Gaucher : Notre expérience à Oran A. Chalabi -Benabdellah 09h45 Maladie de surcharge lysosomale : Définition et démarche diagnostique K. Haddad 10h00 Les mucopolysaccharidoses : Classification, présentations cliniques et prise en charge A. Benmansour 10h15 10h30 Les hyperammoniémies primitives : Urgence d un diagnostic rapide L.Benhafsa Discussion 10h45 Pause Café 11h15 11h mn 12h 30: Ateliers : (1 ère séance) Atelier 1 : Maladies héréditaires du métabolisme : Approche diagnostique et prise en charge avec cas cliniques interactifs A.Mekki - A. Lebied Atelier 2 : Maladies métaboliques en période néonatale : Quand y penser? Quelle enquête biochimique? Et comment traiter? L. Benhafsa M. Haridi- F.Benmati 12h45 Déjeuner

6 Modérateurs : M.E. Khiari, L. Benhafsa 14h00 Diagnostic phénotypique des maladies présentant un retard mental M.A Ghouali ; A.Saadi ; S.HALLAL ; M.Djeddou ; S.Gacem; N.Attia ; f ;Benchaib ; B.imessaoudene ; A.Berhoune 14h15 Diagnostic moléculaire des maladies s accompagnant de retard mental S.Hallal ;M.A Ghouali ; Z.Chami ; A.Saadi ; N.Gaji ; A. Belahadji ; M.Nebache ; S.Benadji ; B.Imessaoudene ; A.Berhoune 14h30 Place de la cytogénétique dans le diagnostic des retards mentaux B.Ait abdelkader ; A.Saadi ; A.Boughanem ; A. Chikouche; M.Ait abdellah; O.Fedal; A.Bouzerara; A.Khelif; L.Griene 14h40 15h10 Maladie de Niemann-Pick : De la clinique, au diagnostic, savoir y penser C. Boubidi Quelle place pour la prise en charge des maladies rares dans notre politique santé. R. Boukari de Ateliers : (2ème séance). 15h30 Atelier1 : Maladies héréditaires du métabolisme : Approche diagnostique et prise en charge avec cas cliniques interactifs A.Mekki - A. Lebied Atelier2 : Maladies métaboliques en période néonatale : Quand y penser? Quelle enquête biochimique? Et comment traiter? L. Benhafsa M. Haridi-F.Benmati 17h00 Clôture du séminaire

SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE

SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE 33EME CONGRES NATIONAL DE PEDIATRIE PROGRAMME RECUEIL DES COMMUNICATIONS ORALES ET AFFICHEES ORAN : Hôtel Méridien 19-21 décembre 2012 1 PROGRAMME SYNOPTIQUE Mercredi 19

Plus en détail

Epilepsie de l enfant : généralités

Epilepsie de l enfant : généralités Epilepsie de l enfant : généralités Neuropédiatrie, CHU Gui de Chauliac, Montpellier L épilepsie est beaucoup plus fréquente chez l enfant 3 fois plus élevée dans la 1ère année de vie que par la suite

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR PEDIATRIQUE

EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR PEDIATRIQUE UNIVERSITE CADI AYYAD UNIVERSITE CADI AYYAD FACULTE DE MEDECINE ET DEPHARMACIE MARRAKECH FACULTE DE MEDECINE ET DEPHARMACIE MARRAKECH ANNEE 2009 Thèse N 09 EPIDEMIOLOGIE DE L EPILEPSIE A L HOPITAL DE JOUR

Plus en détail

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie

Cas clinique. Esteban L.., 6 ans et demi. ATTARD Marie Cas clinique Esteban L.., 6 ans et demi ATTARD Marie Antécédents - Personnels: aucun, enfant unique - Familiaux: retard mental chez un cousin germain de la mère Histoire de la maladie -Juin 2011: apparition

Plus en détail

Epilepsie pyridoxino-sensible par déficit en antiquitine : étude de 21 cas français

Epilepsie pyridoxino-sensible par déficit en antiquitine : étude de 21 cas français Epilepsie pyridoxino-sensible par déficit en antiquitine : étude de 21 cas français Dr Marc GIBAUD, Dr Magalie BARTH, Pr Sylvie NGUYEN CONGRÈS SFEIM 16 JUIN 2015 1 Introduction Convulsions néonatales :

Plus en détail

Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology

Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology Réanimation (2009) 18, 106 110 Glossaire des termes et des syndromes fréquemment utilisés en épileptologie Glossary of terms and syndromes frequently used in epileptology P. Gelisse a,, P. Thomas b, A.

Plus en détail

Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA

Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT Dr Raphaèle BADIOLA Les crises épileptiques Décharge hypersynchrone d une population de neurones Crise partielle Tout est possible: malaise, hémicorporel,

Plus en détail

SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE

SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE SOCIETE ALGERIENNE DE PEDIATRIE 34 ème CONGRES NATIONAL DE PEDIATRIE PROGRAMME RECUEIL DES COMMUNICATIONS ORALES ET AFFICHEES Alger : Hôtel Sheraton 11-13 décembre 2013 1 La Société Algérienne de Pédiatrie

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax. Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE

Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax. Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE Ministère de l enseignement supérieur, ***** Université de Sfax ***** Faculté de Médecine de Sfax Mastère Professionnel en Médecine EPILEPTOLOGIE Objectifs, organisation et programmes *********************

Plus en détail

Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine. Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy

Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine. Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy Centre de compétence Prader-Willi de Lorraine Pr Bruno LEHEUP Service de Médecine Infantile III et Génétique Clinique Pôle enfants CHU de Nancy Objectifs du Plan Maladies Rares 2005-2008 Mieux connaître

Plus en détail

Formation des médecins généralistes communautaires (MGC) à la prise en charge de l épilepsie en zone rurale : Mali, Madagascar, Bénin

Formation des médecins généralistes communautaires (MGC) à la prise en charge de l épilepsie en zone rurale : Mali, Madagascar, Bénin Formation des médecins généralistes communautaires (MGC) à la prise en charge de l épilepsie en zone rurale : Mali, Madagascar, Bénin P. Genton, K. Nimaga, A. Raharivelo, T. Adoukonou, G. Farnarier et

Plus en détail

Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès

Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès L AMICALE DES PEDIATRES Bureau de l Amicale des Pédiatres de la Wilaya de Fès LES XI èmes JOURNEES DE PEDIATRIE DE FES Dr. M. MEGZARI : Président Pr. M. HIDA : 1er Vice Président Dr. K. BENSLIMANE : 2ème

Plus en détail

Observation de l enfant

Observation de l enfant SI en pédiatrie Cours de Mme Mariani Le 12.12.2008 Observation de l enfant Importance de l IAO pour prioriser les soins Aspect Conscience Tonicité coloration Mobilité, attitude humeur corpulence État d

Plus en détail

Programme. Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I

Programme. Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I Programme Lecture et analyse des Polysomnographies - Niveau I A. IDENTIFICATION DE L ORGANISME OU DE LA STRUCTURE Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil : La SFRMS est une société savante

Plus en détail

Rôles du service de génétique clinique dans la prise en charge du handicap de l enfant : diagnostic, coordination, conseil génétique

Rôles du service de génétique clinique dans la prise en charge du handicap de l enfant : diagnostic, coordination, conseil génétique R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Rôles du service de génétique clinique dans la prise en charge du handicap de l enfant : diagnostic, coordination, conseil

Plus en détail

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Dr Dahmane Nabila Service de pédiatrie, CHU Bab El Oued 10 ème congrès de lutte contre la douleur 8-9 Octobre 2015, Hôtel El Aurassi Introduction Quelle

Plus en détail

Programme. Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique

Programme. Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique Programme Tout comprendre sur les rythmes biologiques pour améliorer votre pratique clinique PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE 1 Contexte scientifique Si les troubles circadiens du sommeil et

Plus en détail

CONVULSIONS ET EPILEPSIE

CONVULSIONS ET EPILEPSIE CONVULSIONS ET EPILEPSIE I/ Définition : Le terme convulsion désigne des phénomènes paroxystiques et involontaires (contractures musculaires) provoqués par l excitation d un groupement neuronal, ces contractures

Plus en détail

État de mal épileptique

État de mal épileptique Pr. V. Castelain Service de Réanimation Médicale Hôpital Hautepierre Les Hôpitaux Universitaires de de STRASBOURG Réan. Réan. Urg. Urg. 1995: 1995: 4; 4; 387-396 Définitions (1) : OMS Conférence de consensus

Plus en détail

Epilepsies & Vaccins. Journée des Associations JFE Toulouse. Protège notre organisme:

Epilepsies & Vaccins. Journée des Associations JFE Toulouse. Protège notre organisme: Le système immunitaire Epilepsies & Vaccins Journée des Associations JFE Toulouse 10 novembre 2016 Protège notre organisme: Contre tous les intrus Tout ce qui menace son intégrité Elimine tous les intrus

Plus en détail

Les convulsions chez l enfant

Les convulsions chez l enfant Les convulsions chez l enfant aurore DARON - Service de Pédiatrie - CHPLT Verviers - Décembre 2005 Définitions Crise convulsive ou crise épileptique : phénomène paroxystique aigu secondaire à un dysfonctionnement

Plus en détail

Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares

Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares Les centres de référence Centre de référence de la sclérodermie

Plus en détail

Programme de cours rectifié (définitif) DCEM 3 / e semestre (SALLE 7)

Programme de cours rectifié (définitif) DCEM 3 / e semestre (SALLE 7) Faculté de Médecine Programme de cours rectifié (définitif) DCEM 3 / 2014-2015 2 e semestre (SALLE 7) Date Cours Enseignant Lundi 23/02/2015 Mardi 24/02/2015 Mercredi 25/02/2015 Jeudi 26/02/2015 15h00-17h-00

Plus en détail

Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies

Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Comportements stéréotypés chez l enfant handicapé et Epilepsies Sarah D Rosenberg PH - Service de Neurologie, Unité de neurophysiologie

Plus en détail

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie

ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie ETAT DE MAL EPILEPTIQUE en Pédiatrie (nouveau né exclu) C Rousseau, SMUR A de Saint-Martin, CRéER Pôle de Pédiatrie Quelques rappels (1) Une urgence vitale, 1 ère cause d urgence neurologique chez l enfant.

Plus en détail

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies : Généralités Epilepsie Gériatrie Epilepsies : Définitions Crise d épilepsie : manifestations cliniques dues à décharge anormale hypersynchrone de

Plus en détail

Programme «Urgences et Transport pédiatriques» Année universitaire 2016/2017 Version 27 juillet 2016

Programme «Urgences et Transport pédiatriques» Année universitaire 2016/2017 Version 27 juillet 2016 Diplôme Inter Universitaire Paris XI Paris XIII Programme «Urgences et Transport pédiatriques» Année universitaire 2016/2017 Version 27 juillet 2016 Comité scientifique Dr A. Ayachi, Dr J-L. Chabernaud,

Plus en détail

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites: attitude pratique Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites Problème fréquent 10-13 /100 000 enfants /an HSV: 1/ 250 à 500.000 enfants/

Plus en détail

Cardiopathies ischémiques. Imagerie en coupe de la maladie coronarienne (aiguë et chronique) Cours et séances de cas cliniques

Cardiopathies ischémiques. Imagerie en coupe de la maladie coronarienne (aiguë et chronique) Cours et séances de cas cliniques XV ème Séminaire Intensif des Arcs IRM et TDM Cardiaque Cardiopathies ischémiques Imagerie en coupe de la maladie coronarienne (aiguë et chronique) Cours et séances de cas cliniques Les Arcs 1800 7 au

Plus en détail

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Epilepsies S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Messages -clès L épilepsie: une maladie fréquente L épilepsie: une maladie hétérogène L épilepsie: un poids social L épilepsie:

Plus en détail

Atelier de formation DPC (N ) Le bilan lipidique : de l exploration quotidienne aux approches de lipidomique !!!!! Anglet (64), 19 Mai 2015

Atelier de formation DPC (N ) Le bilan lipidique : de l exploration quotidienne aux approches de lipidomique !!!!! Anglet (64), 19 Mai 2015 Ex- ASSOCIATION NATIONALE DES PROFESSEURS ET MAITRES DE CONFERENCES BIOCHIMISTES- BIOLOGISTES MOLECULAIRES DES UFR MEDICALES (ANPMCB) Anglet (64), 19 Mai 2015 Atelier de formation DPC (N 51941500001) Le

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 mai 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

Plus en détail

Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique

Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique Élaboration d'un score d'aide au diagnostic de la méningo-encéphalite herpétique Diane KEIL 1, Amandine RALLO 1, Stéphane GENNAI 1, Raphaelle GERMI 2,4, Patrice MORAND 2, 4, Olivier Epaulard 3,4 1 - Service

Plus en détail

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE PLAN 1-DEFINITIONS 1.1 La crise tonico-clonique (grand mal) 1.2 Etat d absence 1.3 Etat de mal partiel

Plus en détail

FilièreMaladies Héréditaires du Métabolisme

FilièreMaladies Héréditaires du Métabolisme FilièreMaladies Héréditaires du Métabolisme Structuration de la filière santé maladies rares! Maladies Héréditaires du Métabolisme Octobre 2013 Porteur du Projet : Professeur Brigitte Chabrol Centre

Plus en détail

Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements. Médicaux Chirurgicaux. Epilepsie (S)

Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements. Médicaux Chirurgicaux. Epilepsie (S) Séquence 2 Définition Epidémiologie Physiopathologie Classification Traitements Médicaux Chirurgicaux Epilepsie (S) Définitions seizure = crise comitiale manifestation clinique résultant d une décharge

Plus en détail

Des recommandations au contexte : quelles pratiques?

Des recommandations au contexte : quelles pratiques? 2 ème congrès national de la Société Tunisienne de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Des recommandations au contexte : quelles pratiques? 28, 29, 30 Avril 2017 Hôtel Rosa Beach, Monastir - Tunisie

Plus en détail

Parcours de l enfant vulnérable

Parcours de l enfant vulnérable Parcours de l enfant vulnérable De l hospitalisation en néonatalogie au suivi Rôle du neuro-pédiatre A Charollais CHU Service Médecine Néonatale 150 prématurés < 32sa / année Suivi systématique rapproche

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE RELATIVE A L ATELIER D EXPERTISE PORTANT SUR LE THEME FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE - Branche RETRAITE-

FICHE TECHNIQUE RELATIVE A L ATELIER D EXPERTISE PORTANT SUR LE THEME FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE - Branche RETRAITE- FICHE TECHNIQUE RELATIVE A L ATELIER D EXPERTISE PORTANT SUR LE THEME FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE - Branche RETRAITE- ATELIER ORGANISE SOUS LE HAUT PATRONAGE DE MONSIEUR LE MINISTRE DU TRAVAIL,

Plus en détail

Formation de perfectionnement pédagogique pour les formateurs à l investigation clinique

Formation de perfectionnement pédagogique pour les formateurs à l investigation clinique Formation de perfectionnement pédagogique pour les formateurs à l investigation clinique En partenariat avec : A qui s adresse cette formation? Aux formateurs, médecins ou non, amenés à intervenir dans

Plus en détail

Mort subite inattendue en épilepsie (MSIE)

Mort subite inattendue en épilepsie (MSIE) Mort subite inattendue en épilepsie (MSIE) PROGRAMME CANADIEN DE SURVEILLANCE PÉDIATRIQUE 2305, boul. St. Laurent Ottawa (Ontario) K1G 4J8 Tél. : 613-526-9397, poste 239 Téléc. : 613-526-3332 pcsp@cps.ca

Plus en détail

Programme. Traitement par PPC de l adulte

Programme. Traitement par PPC de l adulte Programme Traitement par PPC de l adulte PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE Contexte Le traitement par Pression Positive Continue (PPC) est le traitement de référence du Syndrome d Apnée du Sommeil

Plus en détail

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris

Epilepsies. S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Epilepsies S Dupont, Unité d Epileptologie Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris Messages -clès L épilepsie: une maladie fréquente L épilepsie: une maladie hétérogène L épilepsie: un poids social L épilepsie:

Plus en détail

AUTISMES ET TROUBLES ENVAHISSANT DU DEVELOPPEMENT

AUTISMES ET TROUBLES ENVAHISSANT DU DEVELOPPEMENT AUTISMES ET TROUBLES ENVAHISSANT DU DEVELOPPEMENT Service de Psychiatrie de l enfant et de l adolescent Pr. D. COHEN CHU PITIE-SALPETRIERE IFSI Septembre 2011 Marie Raffin code: S51PPSYCHOPATH10MR INTRODUCTION

Plus en détail

DRAL FORMATIONS SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. 69 rue de la Louvière 59800 LILLE

DRAL FORMATIONS SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. 69 rue de la Louvière 59800 LILLE SYNDROME D APNEES DU SOMMEIL DE L ENFANT: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE. Public : Objectifs : Médecin (toute spécialité), technicien et infirmier(e) de centre de sommeil, orthodontiste. S initier et/ou se

Plus en détail

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal»

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal» L EPILEPSIE DEFINITION : Affection neurologique se manifestant par des crises. Elle est l expression d un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l activité électrique du cerveau. Ces crises sont

Plus en détail

SOCIETE DE PEDIATRIE DE L OUEST Journée de pédiatrie d ain témouchent 08/05/2015. Dr M.L.BELAHMAR EPH. BENI-SAF

SOCIETE DE PEDIATRIE DE L OUEST Journée de pédiatrie d ain témouchent 08/05/2015. Dr M.L.BELAHMAR EPH. BENI-SAF SOCIETE DE PEDIATRIE DE L OUEST Journée de pédiatrie d ain témouchent 08/05/2015 Dr M.L.BELAHMAR EPH. BENI-SAF INTRODUCTION Les convulsions fébriles(cf) sont les convulsions occasionnelles les plus fréquentes

Plus en détail

«AFFECTIVITE, SEXUALITE, HANDICAP» Présentation de

«AFFECTIVITE, SEXUALITE, HANDICAP» Présentation de 10 e colloque francophone de Noirlac 19 et 20 novembre 2008 «AFFECTIVITE, SEXUALITE, HANDICAP» Présentation de Mme M-C. de BLOIS (Maître de Conférence des Universités Praticien Hospitalier Généticienne

Plus en détail

ECTS et Faculté de médecine Université Saint Joseph - Liban. Férial YAZBECK Secrétaire de faculté

ECTS et Faculté de médecine Université Saint Joseph - Liban. Férial YAZBECK Secrétaire de faculté ECTS et Faculté de médecine Université Saint Joseph - Liban Férial YAZBECK Secrétaire de faculté ECTS et Faculté de médecine Université Saint Joseph - Liban Pr Fernand DAGHER, Doyen Pr Négib GEAHCHAN,

Plus en détail

SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE PROGRAMME

SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE PROGRAMME SOCIETE IVOIRIENNE D OPHTALMOLOGIE 5 ème CONGRES ORDINAIRE : 29, 30 ET 31 MARS 2007 (HOTEL ETOILE DU SUD GRAND-BASSAM) PROGRAMME JOUR ET HEURE ACTIVITES JEUDI 29/03/2007 ACCUEIL INSCRIPTION CEREMONIE D

Plus en détail

Table ronde 2. Droit au dépistage et au diagnostic : Comment faire? Cercle 1 : EXPOSÉS

Table ronde 2. Droit au dépistage et au diagnostic : Comment faire? Cercle 1 : EXPOSÉS 1/33 Table ronde 2 Droit au dépistage et au diagnostic : Comment faire? Cercle 1 : EXPOSÉS France Colette Gabe Psychologue clinicienne et formatrice en périnatalité - Centre hospitalier de Pau Algérie

Plus en détail

DU de THYROIDOLOGIE. Programme de la 1 ère année :

DU de THYROIDOLOGIE. Programme de la 1 ère année : DU de THYROIDOLOGIE Programme de la 1 ère année : 7 Séminaires de 11 h chacun SEMINAIRE I : VENDREDI 06 Janvier 2017/ SAMEDI 07Janvier 2017 SEMINAIRE II : VENDREDI 27 Janvier 2017/ SAMEDI 28 Janvier 2017

Plus en détail

Approche neuropsychologique et psychologique des pathologies neurodégénératives

Approche neuropsychologique et psychologique des pathologies neurodégénératives Formation extra-muros Approche neuropsychologique et psychologique des pathologies neurodégénératives 2e Partie Programme DPC Hôtel Ibis Paris Porte de Versailles 15 avenue Jean Jaurès - 92130 Issy s Moulineaux

Plus en détail

changements globaux en zones arides : Des lignes directrices Deuxième Atelier International

changements globaux en zones arides : Des lignes directrices Deuxième Atelier International Programme préliminaire Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : Des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2008 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du 8 décembre

Plus en détail

L épilepsie de l enfant

L épilepsie de l enfant Université de Mascara. Société Pédiatrique de l Ouest 8 ème Journée pédiatrique de Mascara vendredi 20-02-2015 Épilepsies de l enfant L épilepsie de l enfant Docteur Mohamed REFSI. Neurologue libéral MASCARA

Plus en détail

ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE,

ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE, Page 1 sur 4 MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique

CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique S1 06 et 07/01 CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique 2016- Séminaire Titre du Séminaire Date Titre du cours Heures matin 06/01 Déclin cognitif de l adulte matin

Plus en détail

Une Histoire trouble par Thomas, DCEM2. Diabète de Type 1 et Epilepsie

Une Histoire trouble par Thomas, DCEM2. Diabète de Type 1 et Epilepsie Une Histoire trouble par Thomas, DCEM2 Diabète de Type 1 et Epilepsie Cas Clinique Mr. A. Oubahamane, 21 ans, originaire du Maroc, Hospitalisé pour déséquilibre glycémique Antécédents: Diabète de type

Plus en détail

HEPATOMEGALIE DE L ENFANT

HEPATOMEGALIE DE L ENFANT HEPATOMEGALIE DE L ENFANT Pierre Broué GFGHNP Hépatologie Pédiatrique et maladies métaboliques CHU Toulouse Le foie normal : palpation Lobe droit palpable sur la ligne médioclaviculaire (Horizontalisation/croissance)»

Plus en détail

REGISTRE NATIONAL DE LA MALADIE DE GAUCHER

REGISTRE NATIONAL DE LA MALADIE DE GAUCHER REGISTRE NATIONAL DE LA MALADIE DE GAUCHER Dr Jérôme Stirnemann Djazia Heraoui Centre de Référence des Maladies Lysosomales (CRML) Comité d Evaluation du Traitement de la maladie de Gaucher (CETG) Vendredi

Plus en détail

Diplôme Universitaire PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ET MALADIES SOMATIQUES. Année universitaire

Diplôme Universitaire PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ET MALADIES SOMATIQUES. Année universitaire UNIVERSITE PARIS-SUD FACULTE DE MEDECINE PARIS-BICETRE Diplôme Universitaire PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ET MALADIES SOMATIQUES Année universitaire 2015-2016 Prof C. JOUSSELME, Dr R.

Plus en détail

Handicap & Maladies Rares Dr Cancès Claude Unité de Neurologie Pédiatrique Hôpital des Enfants - Toulouse

Handicap & Maladies Rares Dr Cancès Claude Unité de Neurologie Pédiatrique Hôpital des Enfants - Toulouse Handicap & Maladies Rares Dr Cancès Claude Unité de Neurologie Pédiatrique Hôpital des Enfants - Toulouse Handicaps : évolution des définitions Multiples formes de Handicaps, sans définition univoque A

Plus en détail

Vendredi 5 octobre Véronique Tsimba

Vendredi 5 octobre Véronique Tsimba Vendredi 5 octobre 2012 Véronique Tsimba Un consensus de départ? «Du moteur» «Du visuel» «Du spatial» «De l exécutif» «Du praxique» «De la pensée» Conditions de l apprentissage GRAPHISME Langage Langue

Plus en détail

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique PLAN EPILEPSIE Dr P. KERSCHEN Service de Neurologie - Hôpital Henri Mondor 1 Rappel anatomique 2 Différents types de crises d épilepsies 3 Causes et évolution 4 Etat de mal épileptique 1 Rappel anatomique

Plus en détail

[CAHIER MODULE DE PEDIATRIE]

[CAHIER MODULE DE PEDIATRIE] 5 Année FACULTE DE MEDECINED ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE PEDIATRIE [CAHIER MODULE DE PEDIATRIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module : les

Plus en détail

Maladie de Gaucher. Génétique et Marqueurs. Dr Catherine CAILLAUD. Laboratoire de Biochimie Génétique, Hôpital Cochin, Paris

Maladie de Gaucher. Génétique et Marqueurs. Dr Catherine CAILLAUD. Laboratoire de Biochimie Génétique, Hôpital Cochin, Paris Maladie de Gaucher Génétique et Marqueurs Dr Catherine CAILLAUD Laboratoire de Biochimie Génétique, Hôpital Cochin, Paris Maladie de Gaucher Mode de transmission : récessif autosomique - risque de récidive

Plus en détail

Épilepsie évolutive du nourrisson : comment la classer?

Épilepsie évolutive du nourrisson : comment la classer? Cas clinique Cas clinique Épilepsies 2008 ; 20 (1) : 51-6 Épilepsie évolutive du nourrisson : comment la classer? Epilepsy changing from infancy to adolescence : how to classify it? Hela Mrabet, Nadia

Plus en détail

Les Filières Nationales de Santé Maladies Rares Mises en place par la DGOS dans le cadre du Plan Maladies Rares 2

Les Filières Nationales de Santé Maladies Rares Mises en place par la DGOS dans le cadre du Plan Maladies Rares 2 Filière DéfiScience Les Filières Nationales de Santé Maladies Rares Mises en place par la DGOS dans le cadre du Plan Maladies Rares 2 23 filières habilitées en 2014 par le Ministère de la Santé Chacune

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Les 5 èmes Rencontres Internationales de Gérontologie 1 er Colloque international sur la maladie d Alzheimer 16-17 Novembre 2012 Hôtel Adam Park Marrakech www.agemaroc.org Dossier de présentation FICHE

Plus en détail

Atelier régional FAO / OIE pour le renforcement de l épidémiosurveillance et du contrôle de la fièvre du Nil Occidental (WNF) en Afrique du Nord

Atelier régional FAO / OIE pour le renforcement de l épidémiosurveillance et du contrôle de la fièvre du Nil Occidental (WNF) en Afrique du Nord Atelier régional FAO / OIE pour le renforcement de l épidémiosurveillance et du contrôle de la fièvre du Nil Occidental (WNF) en Afrique du Nord Organisateurs: Teramo, Italie 16-20 mai 2011 Istituto G.

Plus en détail

Epilepsie ou douleur atypiques chez un enfant TED?

Epilepsie ou douleur atypiques chez un enfant TED? Epilepsie ou douleur atypiques chez un enfant TED? Virginie Lopez Maire, infirmière Dr Moïse Assouline, psychiatre UMI Centre pour SCATED L élan retrouvé Journée Inter- CRA 6 avril 2011, Lyon Une demande

Plus en détail

Programme du DIU d Auriculothérapie 2016/2017. Première année

Programme du DIU d Auriculothérapie 2016/2017. Première année Programme du DIU d Auriculothérapie 2016/2017 Première année 1 er SEMINAIRE : vendredi 18 et samedi 19 Novembre 2016 Vendredi 18 Dr M CHERQUI, Dr S BRULE et Dr D ALIMI 10h-12h : 14h-18h : Acupuncture-Auriculothérapie

Plus en détail

L électroencéphalogramme

L électroencéphalogramme Électroencéphalogramme : quelles sont les bonnes indications? RÉSUMÉ : L EEG peut être d une utilité diagnostique majeure, surtout si l indication est bien posée et clairement formulée par le clinicien.

Plus en détail

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE 1 Contexte L insomnie, source de souffrance pour les patients, est un motif régulier de consultations. Les

Plus en détail

Prise en charge initiale de l Etat de Mal Epileptique de l adulte

Prise en charge initiale de l Etat de Mal Epileptique de l adulte Prise en charge initiale de l Etat de Mal Epileptique de l adulte CAMU 5 Février 2003 Pierre LIOT DES de Neurologie CCA, Réanimation Médicale, H. Mondor Prise en charge initiale de l Etat de Mal Epileptique

Plus en détail

LE DIPLOME NATIONAL DE SPECIALITE DE PSYCHIATRIE

LE DIPLOME NATIONAL DE SPECIALITE DE PSYCHIATRIE LE DIPLOME NATIONAL DE SPECIALITE DE PSYCHIATRIE La psychiatrie est la spécialité médicale qui a pour objet le diagnostic, le traitement et la prévention des troubles psychiques dans leurs dimensions biologiques,

Plus en détail

Programme de Formation Auditeur Interne ISO 14001

Programme de Formation Auditeur Interne ISO 14001 Première journée Jours Méthodes et Outils Accueil Chapitre 1 Introduction du Cours Exercice 1- Mini interview -Café Session 1 Revue du Quiz Pré-cours Exercice 2 Concepts et Terminologie lies au Système

Plus en détail

UN TROUBLE DE LA LIPOYLATION

UN TROUBLE DE LA LIPOYLATION UN TROUBLE DE LA LIPOYLATION R. M O N T O R I O L, S. R O C H E, E. L E B I G O T, J - C. N E T T E R, C. V I A N E Y - S A B A N, T. L E V A D E, A. B O U T R O N, P. B R O U E, F. S A B O U R D Y 1 HISTOIRE

Plus en détail

Génétique des épilepsies néonatales. Mathieu MILH Marseille, France

Génétique des épilepsies néonatales. Mathieu MILH Marseille, France Génétique des épilepsies néonatales Mathieu MILH Marseille, France Classification syndromique Classification ILAE (2010) Epilepsies néonatales Ohtahara MPSI EMP Formes inclassables Classification étiologique

Plus en détail

Malformations duodénales. Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007

Malformations duodénales. Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007 Malformations duodénales Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007 Introduction Sténose duodénale située 2 ème partie du duodénum - causes intrinsèques =atrésies, diaphragme, duplication

Plus en détail

Congrès National de la SFCPCV

Congrès National de la SFCPCV 40 e 13 et 14 janvier 2017 Congrès National de la SFCPCV Prise en charge du frottis anormal : nouvelles recommandations nationales Indications et méthodes thérapeutiques session DPC + Cours avancé en colposcopie

Plus en détail

L ammoniémie, son intérêt et ses pièges

L ammoniémie, son intérêt et ses pièges L ammoniémie, son intérêt et ses pièges Introduction L ammonium circulant est relativement bas chez les sujets normaux, malgré sa production continue à partir du métabolisme endogène des acides aminés

Plus en détail

Congrès. Vendredi 13 mars h00 à 19h00. Centre Rabelais. Montpellier. Les Pathologies du sommeil. Sous la présidence des Professeurs:

Congrès. Vendredi 13 mars h00 à 19h00. Centre Rabelais. Montpellier. Les Pathologies du sommeil. Sous la présidence des Professeurs: Organisé par C. L. E. F. Congrès Vendredi 13 mars 2015 8h00 à 19h00 Centre Rabelais s Pathologies du sommeil Sous la présidence des Professeurs: Yves Dauvilliers Hubert Blain Karen Ritchie Programme DPC

Plus en détail

Rencontre nationale les 26 et 27 novembre 2016 à la Résidence Internationale de Paris. Inscription obligatoire :

Rencontre nationale les 26 et 27 novembre 2016 à la Résidence Internationale de Paris. Inscription obligatoire : Rencontre nationale les 26 et 27 novembre 2016 à la Résidence Internationale de Paris Le samedi :1ere journée médicale, para-médicale et familiale sur la prise en charge du Syndrome de Dravet Le dimanche

Plus en détail

Planète Autisme 11/01/2013. Stéphanie Marignier

Planète Autisme 11/01/2013. Stéphanie Marignier Planète Autisme 11/01/2013 Stéphanie Marignier Plan Repérage précoce Pathologies associées Bilan médical Repérage précoce Installation des symptômes autistiques Pour certains enfants, signes déjà présents

Plus en détail

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 La marche Elément sémiologique essentiel de l examen neurologique +++ et de l appareil locomoteur 60 %

Plus en détail

CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF

CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF CONVULSIONS ETAT de MAL CONVULSIF Convulsion (1) - définition Convulsion : accès de contractures paroxystiques involontaires toniques ou cloniques que l origine soit ou non épileptique. Crise d épilepsie

Plus en détail

L œil, le cerveau et au delà... ANGERS Juin 2014 Programme préliminaire

L œil, le cerveau et au delà... ANGERS Juin 2014 Programme préliminaire Congrès Annuel Société de Neurophysiologie Clinique de Langue Française L œil, le cerveau et au delà... Programme préliminaire Comité d'organisation Sylvie Nguyen The Tich Dan Miléa Christophe Verny Christine

Plus en détail

Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant

Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant Conduite à tenir devant une crise convulsive de l enfant Dr Vanina Bellavoine Neurologie Pédiatrique Hopital Robert Debré, APHP, Paris 12 Décembre 2013 Crises convulsives Le médecin Reconnaître la crise?

Plus en détail

Maladie de Pompe infantile: Place de l immunomodulation

Maladie de Pompe infantile: Place de l immunomodulation U1069 Maladie de Pompe infantile: Place de l immunomodulation Pr François LABARTHE CHU Tours SFEIM, Nantes 21 juin 2014 La maladie de Pompe Maladie de surcharge lysosomale (GSD II) : Déficit en alpha glucosidase

Plus en détail

Indications de la Vidéo-EEG chez l adulte (>= 24h) Bilan Préchirurgical

Indications de la Vidéo-EEG chez l adulte (>= 24h) Bilan Préchirurgical Indications de la Vidéo-EEG chez l adulte (>= 24h) Bilan Préchirurgical William SZURHAJ Service de Neurophysiologie Clinique, CHRU LILLE Cours DES Inter-régional 31 mars 2016 Quand recourir aux enregistrements

Plus en détail

EP PLUS organisme agréé

EP PLUS organisme agréé L évaluation des pratiques professionnelles : un plus pour la santé au travail EP PLUS organisme agréé 2009 n 100 491 Déclaration d activité 11 94 07857 9494 La loi HPST a introduit la notion de Développement

Plus en détail

Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR,

Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR, Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR, Urgences, CHU Félix Guyon QUELQUES CHIFFRES l Epilepsie :

Plus en détail

1 une inscription dans un maillage multipartenarial

1 une inscription dans un maillage multipartenarial L équipe associée d évaluation et de diagnostic autisme Vannes 1 une inscription dans un maillage multipartenarial 2 composition de l équipe associée de Vannes. 3 - Missions et organisations actuelles.

Plus en détail

Encéphalopathie ischémique. Dodley Severe Juin 2007

Encéphalopathie ischémique. Dodley Severe Juin 2007 Encéphalopathie ischémique anoxique Dodley Severe Juin 2007 Etiologie Quelque soit son étiologie, toute SFA résulte d une anoxie Celle-ci a plusieurs conséquences 1- fonctionnelles: vasoconstriction fœtale

Plus en détail

Homologation de BANZEL MC (rufinamide) à titre de traitement auxiliaire contre une forme grave de l épilepsie

Homologation de BANZEL MC (rufinamide) à titre de traitement auxiliaire contre une forme grave de l épilepsie POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Demandes des médias : Sylvie Lafrance bespeak Communications 514-472-0372 sylvie@bespeakcommunications.com Homologation de BANZEL MC (rufinamide) à titre de traitement auxiliaire

Plus en détail

LONDRES, May 25, 2017 /PRNewswire/ --

LONDRES, May 25, 2017 /PRNewswire/ -- GW Pharmaceuticals et sa filiale américaine Greenwich Biosciences, annoncent la publication d'une étude révolutionnaire sur Epidiolex (cannabidiol), dans The New England Journal of Medicine LONDRES, May

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Psychothérapie 1 1ère année. Programme et modalités d examen

Diplôme Universitaire de Psychothérapie 1 1ère année. Programme et modalités d examen I)-Programme de l enseignement théorique. Le programme comporte les documents suivants : -Le cours dispensé oralement en salle de cours le vendredi après-midi 1) Cours de psychiatrie (également placé dans

Plus en détail

:: Syndrome de Lennox-Gastaut

:: Syndrome de Lennox-Gastaut :: Syndrome de Lennox-Gastaut Synonymes : SLG, Syndrome de Lennox Définition : Le syndrome de Lennox-Gastaut (SLG) est une encéphalopathie épileptique sévère qui débute chez l enfant entre 3 et 10 ans,

Plus en détail