S AINT G EORGES D O LÉRON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S AINT G EORGES D O LÉRON"

Transcription

1 Quoi de Neuf? S AINT G EORGES D O LÉRON BULLETIN MUNICIPAL N 24 Juin 2013 JEUNESSE TRAVAUX COMMEMORATION P14 Ecole Maternelle P11 Centre Technique Municipal P22 Cérémonie du 8 Mai

2 Sommaire Municipalité...3 Compte rendu du conseil municipal (13 mars, 4 avril, 23 mai 2013) Le budget 2013 Urbanisme...10 Les biens vacants et sans maître Travaux divers...11 Inauguration du centre technique municipal Social et Sanitaire...12 Une cuisine centrale à Saint Georges Les nouvelles technologies au service de la sécurité des seniors Dispositif canicule Jeunesse...14 École maternelle Rencontre des écoles «orientation» Rythmes scolaires : Quoi de neuf? Vie associative...17 Le CSSG Football en fête Une Excellente Participation pour la Journée VTT du 10 mars à Boyardville Election des Supers Grands Mamies et Papis Eveil Visite à la caserne des pompiers L Union des Associations Vive le Patchwork Athlétisme Oléronais Fêtes et cérémonies...22 Les nouveaux arrivants 8 mai 2013 Culture & Animations...23 La fête du printemps La médiathèque Le retour du Chapiteau-Opéra Le rassemblement des St Georges de France Quoi de neuf?...29 Nouveaux artisans Enquête statistique sur la Performance de l Habitat La Région Poitou-Charentes met en place un programme «boqueteaux» Communiqué sur les transport et le covoiturage Calendrier des fêtes...31 Manifestations salle des fêtes Autre manifestations Programmation musicale été 2013 Infos complémentaires...34 Oléron durable Infos pratiques Prudence - Vigilance communication Le site internet de la Mairie Adélie surveillera nos forêts Distribution des bacs jaunes pour la collecte sélective Frelons asiatiques Performances athlétiques Recyclage des téléphones mobiles Renseignements utiles...37 Permanences Avis encombrants Horaires déchetteries Collecte du Don du Sang Marchés communaux Les services municipaux Zoom sur...39 Une belle destinée Coin gourmet...38 Poulet en Clafoutis Tarte aux mûres meringuée État civil / SGO Quoi de neuf? EDITO Madame, Monsieur, Cher Concitoyen, La réussite d'un évènement ou d'un rassemblement en extérieur dépend beaucoup des conditions météorologiques. Le soleil était au rendez-vous de ce 26ème rassemblement des SAINT GEORGES DE FRANCE (31 mai, 1er et 2 juin) aux Prés Valet, et cette manifestation a connu un réel succès, avec une fréquentation importante (10 à visiteurs sur trois jours). Une satisfaction quasi unanime des visiteurs Saint Georgeais et Oléronais ainsi qu'une organisation exemplaire. Ce succès est à mettre avant tout à l'actif des nombreux bénévoles (tee-shirts jaunes) qui sous la houlette de leur président, Patrick MICHAUD, ont su accueillir, sécuriser, animer, coordonner dans une ambiance festive et conviviale. Je les remercie vivement et chaleureusement pour leur implication et leur engagement sur cet évènement qui véhicule une image positive de la commune de SAINT GEORGES et dont les répercussions à terme sont déjà très favorables. Et puis cet évènement a aussi été l'occasion pour beaucoup de tisser des relations amicales et créer du lien et de la fraternité. Merci aussi à tous les sponsors qui ont permis, par leur aide financière, un accueil qualitatif très apprécié par tous. Bien évidemment, les agents de la collectivité ont, à titre professionnel mais aussi pour beaucoup d'entre eux à titre de bénévoles, donné de leur temps et de leur compétence. Je les en remercie vivement. Le prochain rassemblement des Saint Georges de France se déroulera les 27, 28 et 29 juin 2014 à SAINT GEORGES DE VIÈVRE (Normandie) et l'association des Saint Georges 2013 par ailleurs sera présente pour ceux qui souhaitent revivre cet évènement dans une autre région. Une large majorité s'est dégagée de l'enquête réalisée à L'ILE pour un retour à la dénomination initiale et c'est donc très prochainement que le village de NOTRE DAME EN L'ISLE retrouvera sa place au sein de la commune de Saint Georges. Le budget principal et les budgets annexes ont été adoptés lors de la séance du conseil municipal du 4 avril dernier et vous trouverez dans les pages de ce bulletin la situation financière de la commune, situation qui permet de regarder l'avenir sereinement. En effet, la commune de SAINT GEORGES dégage un très bon niveau d'auto financement, une dette faible et des marges de manœuvre préservées, puisque pour la deuxième année consécutive, les taux d'imposition n'ont pas été augmentés, ceci grâce à une très bonne maîtrise des dépenses de fonctionnement et des investissements importants mais toujours sous contrôle afin de ne pas compromettre les projets futurs de la commune. A l'approche d'une saison estivale qui se présente sous les meilleurs auspices, la commune ayant été labellisée "Pavillon Bleu" sur trois de ses plages (Boyard pour la seconde fois, La Gautrelle et Plaisance). Je tiens à préciser que le ramassage des algues s'effectuera exclusivement et si nécessaire au niveau des zones de baignade surveillée, étant entendu que les algues font partie depuis la quatrième année d'une surveillance continue des collectivités et que le ramassage ne peut pas être systématique en raison de leur utilité dans l'écosystème des plages. Au fil de la lecture de votre bulletin, vous aurez plaisir à constater que SAINT GEORGES D'OLÉRON est une commune vivante où l'implication de chacun et en particulier des associations permet, à tous nos visiteurs, de découvrir le patrimoine, les traditions et le folklore oléronais. A tous les résidents, je souhaite un bel été et une bonne saison 2013, et à tous les visiteurs et touristes de passage sur notre commune, je leur souhaite un agréable séjour dans le respect des nos sites et de nos habitants. Votre maire, Éric PROUST. Bulletin municipal de Saint-Georges d Oléron - Dépôt légal n 1150 N I.S.S.N Directeur de la Publication : Éric PROUST, Maire de Saint Georges d'oléron Comité de rédaction : Denise SOBIERAJ, Annie CHARTIER, Yves GAILLARD, Eve Marie COURBE, Gérard PÉNÉTRO, Marie-Anne DIAS-GORICHON, Thierry DENIZIOT, Régine ARAUD. Photos : MM. KLEIN Pascal, Philippe ROUET, TANTIN Bernard, et toute l'équipe du bulletin. Réalisation et impression : Imprimerie Atlantique Offset - La Tremblade Conformément à l'engagement de la municipalité pour la protection de l'environnement, ce magazine est imprimé sur papier recyclé avec une encre végétale par "Imprimerie Atlantique Offset».

3 CONSEIL MUNICIPAL VIE MUNICIPALE Extrait des comptes rendus : la version complète est à votre disposition à l'accueil de la Mairie. Sauf mentions spéciales, les délibérations sont adoptées à l'unanimité. Séance du 13 mars 2013 : DÉLIBÉRATIONS : ADOPTION DES COMPTES ADMINISTRATIFS DE L'EXERCICE 2012 ET DE SES ANNEXES Le conseil municipal adopte les comptes administratifs du budget principal (commune) et des budgets annexes des ports de plaisance, du port de la Perrotine et du camping municipal de l'exercice 2012 et donne acte au maire du bilan annuel des acquisitions et cessions immobilières y étant annexé. AFFECTATION DU RÉSULTAT DE FONCTIONNEMENT DE L'EXERCICE 2012 BUDGET PRINCIPAL Le conseil municipal décide de l'affectation de l'excédent de fonctionnement soit ,48 - du compte administratif du budget principal de l'exercice 2012 comme suit : - virement à la section d'investissement : ,85 - excédent reporté (report à nouveau créditeur) : ,63. AFFECTATION DU RÉSULTAT DE FONCTIONNEMENT DE L'EXERCICE 2012 BUDGET ANNEXE DES PORTS DE PLAISANCE Le conseil municipal décide de l'affectation de l'excédent de fonctionnement - soit ,41 - du compte administratif du budget annexe des ports de plaisance de l'exercice 2012 comme suit : - virement à la section d'investissement : ,32 - excédent reporté (report à nouveau créditeur) : ,09. AFFECTATION DU RÉSULTAT DE FONCTIONNEMENT DE L'EXERCICE 2012 BUDGET ANNEXE DU PORT DE LA PERROTINE Le conseil municipal décide de l'affectation du déficit de fonctionnement - soit ,13 - du compte administratif du budget annexe du port de la Perrotine de l'exercice 2012 comme suit : - déficit antérieur reporté (report à nouveau débiteur) : ,13. AFFECTATION DU RÉSULTAT DE FONCTIONNEMENT DE L'EXERCICE 2012 BUDGET ANNEXE DU CAMPING MUNICIPAL Le conseil municipal décide de l'affectation de l'excédent de fonctionnement soit ,90 - du compte administratif du budget annexe du camping municipal de l'exercice 2012 comme suit : - excédent reporté (report à nouveau créditeur) : ,90. APPROBATION DU COMPTE DE GESTION DE L'EXERCICE 2012 DU COMPTABLE PUBLIC Le conseil municipal approuve le compte de gestion dressé pour l'exercice 2012 par madame le comptable public, visé et certifié conforme par l'ordonnateur, celui-ci n'appelant ni observation, ni réserve de sa part. DÉBAT D'ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2013 Le conseil municipal donne acte au maire de la tenue du débat d'orientations budgétaires pour TRAVAUX DE RESTRUCTURATION DE LA CANTINE SCOLAIRE DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE LA DETR 2013 Le conseil municipal décide de solliciter de l'état au titre de la DETR 2013, l'octroi d'une subvention au taux de 35 % (25 % de taux de base + 10 % de bonification) du montant HT de l'opération de restructuration de la cantine scolaire estimée après consultation à ,63, dont ,42 HT de travaux et ,21 d'honoraires de maîtrise d'œuvre. TRAVAUX DE RESTRUCTURATION DE LA CANTINE SCOLAIRE DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL GÉNÉRAL Le conseil municipal décide de solliciter du conseil général, l'octroi d'une subvention au taux de 25 % du montant HT des seuls travaux de restructuration de la cantine scolaire estimés après consultation à ,42 HT, au titre du fonds départemental d'aide pour les travaux de construction et de grosses réparations aux locaux scolaires du 1er degré. AMÉNAGEMENT D'UN TERRAIN MULTISPORTS A LA ZONE DE LOISIRS DES PRÉS VALET DEMANDES DE SUBVENTION AUX CONSEILS RÉGIONAL ET GÉNÉRAL Le conseil municipal décide de solliciter des conseils régional et général, l'octroi de subventions aux taux les plus élevés possibles pour l'installation, à la zone de loisirs des Prés valet, d'un terrain multisports de type "citystade" estimé après consultation et mise au point du marché à ,10 HT, au titre des aides régionales et générales en matière d'équipements sportifs de proximité. BIENS VACANTS ET SANS MAÎTRES PARCELLES EK N 273 LIEU-DIT "BASSAT" ET ER N 40 LIEU-DIT "LA CARAMBOLE" Le conseil municipal émet un avis favorable à la poursuite de la procédure d'incorporation dans le domaine communal des parcelles EK n 273, lieu-dit "Bassat" et ET n 40, lieu-dit "La Carambole", considérées comme vacantes et sans maîtres conformément à l'article L 27 bis du code ; du domaine de l'état et à l'article 713 du code civil. CESSION PAR LA COMMUNE DE LA PARCELLE AC N 168 LIEU-DIT "LE MOTTET SUD" SUBSTITUTION D'ACQUÉREUR Le conseil municipal prend acte de la substitution de la société "Deltaville Aménageur en Seine Saint Denis" dans la vente de la parcelle communale AC n 168 pour m², lieu-dit "Le Mottet Sud", au prix global de payable pour moitié à la signature de l'acte qui devra intervenir au plus tard le 30 juin 2013 et poumoitié trois mois plus tard. TRAVAUX NEUFS D'ÉCLAIRAGE PUBLIC : DOSSIERS /837004/837005/ Le conseil municipal autorise la réalisation par le SDEER d'un certain nombre de travaux d'éclairage public de modernisation (remplacement de deux foyers vétustes rue Traversière à Chéray et avenue de l'océan à Boyardville, mise en place d'un point lumineux rue du Docteur Seguin à Chéray entre ceux existants et de 7 candélabres chemin de l'argot à la Gibertière) et d'environnement (reprise de l'éclairage suite à effacement ER avenue des Bouriennes à Domino), pour un coût global restant à la charge de la commune de ,61 remboursable à l'issue des travaux, en une seule fraction, pour chacun des dossiers de modernisation (6 237,82 ) et en deux annuités, sans intérêts, ni frais pour le dossier d'environnement (10 852,79 ). 3 / SGO Quoi de neuf?

4 VIE MUNICIPALE TRAVAUX GÉNIE CIVIL TÉLÉCOM DOSSIER SDEER (TRONÇON LES COQUETTES PASSE DES BONNES) Le conseil municipal autorise la réalisation par le SDEER des travaux de génie civil télécom induits par l'opération d'enfouissement des réseaux prévue des Coquettes à la Passe des Bonnes, d'un coût estimé de ,76 TTC, remboursable par la commune en cinq annuités sans intérêts, ni frais et autorise monsieur le maire à signer, tout document en ce sens et notamment la convention de mandat à intervenir avec le SDEER. Délibération après accord de l'assemblée délibérante obtenu en début de séance CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE LA FORMATION ET DES SERVICES AU PUBLIC DEMANDE DE SUBVENTION LEADER Le conseil municipal approuve le nouveau plan de financement de l'opération de construction d'une maison de la formation et des services au public estimée à ,87 HT et sollicite à ce titre, une aide du FEADER au titre du programme Leader du pays Marennes-Oléron à hauteur de Séance du 4 avril 2013 : DÉLIBÉRATIONS : VOTE DES BUDGETS PRIMITIFS PRINCIPAL ET ANNEXES DE L'EXERCICE 2013 Le conseil municipal adopte les budgets primitifs principal et annexes de l'exercice 2013 qui, tant en dépenses qu'en recettes, s'élèvent à : - Budget Principal (commune) Section de fonctionnement : ,00 Section d'investissement : ,00 TOTAL : ,00 - Budget annexe des ports de plaisance Section d'exploitation : ,00 Section d'investissement : ,00 TOTAL : ,00 - Budget annexe du port de la Perrotine Section d'exploitation : ,00 Section d'investissement : ,00 TOTAL : ,00 - Budget annexe du camping Section d'exploitation : ,00 Section d'investissement : ,00 TOTAL : ,00 SUBVENTIONS 2013 AUX ASSOCIATIONS BUDGET PRIMITIF PRINCIPAL Le conseil municipal approuve le tableau des subventions allouées aux associations pour 2013 d'un montant total de ,00. La délibération est adoptée par 16 voix pour et 2 abstentions (Mmes CHARTIER Annie et DIAS-GORICHON Marie-Anne n'ayant pas pris part au vote eu égard à leurs fonctions dirigeantes au sein d'associations subventionnées). SUBVENTIONS 2013 AUX ÉTABLISSEMENTS PUBLICS BUDGET PRIMITIF PRINCIPAL Le conseil municipal approuve le tableau des participations et contributions aux établissements publics de coopération intercommunale, administratifs, industriels et commerciaux et autres collectivités territoriales pour 2013 d'un montant de ,00. IMPÔTS DIRECTS LOCAUX Le conseil municipal décide de pas augmenter les taux des impôts locaux pour 2013 et de les fixer comme suit : Taxe d'habitation : 8,08 Taxe foncière (Bâti) : 21,09 Taxe foncière (Non Bâti) : 48,16 Pour un produit fiscal attendu de ,00 (hors allocations compensatrices pour ,00 ). MODIFICATION DE L'AUTORISATION DE PROGRAMME ET DES CRÉDITS DE PAIEMENT CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE LA FORMATION ET DES SERVICES AU PUBLIC Le conseil municipal décide de modifier le montant total de l'autorisation de programme "Maison de la formation et des services au public" créée par délibération n du 5 avril 2012 en l'augmentant de pour la porter à et d'accepter la nouvelle répartition des crédits de paiement sur l'exercice 2013 à hauteur de MODIFICATION DE L'AUTORISATION DE PROGRAMME ET DES CRÉDITS DE PAIEMENT CONSTRUCTION D'UN CENTRE TECH- NIQUE MUNICIPAL Le conseil municipal décide de modifier le montant total de l'autorisation de programme "Construction d'un centre technique municipal" créée par délibération n du 31 mars 2011 en l'augmentant de pour la porter à et d'accepter une nouvelle répartition des crédits de paiement sur l'exercice 2013 à cette même hauteur. VOILE SCOLAIRE PRESTATION COMPLÉMENTAIRE OFFERTE PAR LE CENTRE SPORTIF DÉPARTEMENTAL DE BOYARDVILLE (ANNÉE 2013) Le conseil municipal autorise monsieur le maire à signer la convention à intervenir avec le centre sportif départemental de Boyardville offrant la possibilité aux enfants de l'école élémentaire du groupe scolaire du Trait d'union de déjeuner sur place lors des stages de voile scolaire 2013, moyennant un coût unitaire par repas de 7,47. MARCHÉ DE DOMINO CHANGEMENT DE LOCATAIRE (LOT N 1) Le conseil municipal décide de louer à Monsieur LAMOTTE David le lot n 2 du marché de Domino aux conditions de prix et autres énoncés dans le cahier des charges de location correspondant et ce en vue d'y assurer, l'exploitation d'un commerce saisonnier de vente de fruits de mer et autorise monsieur le maire à signer, au nom de la commune, le bail de location correspondant. La délibération est adoptée par 16 voix pour et 1 abstention (M. PÉNÉTRO Gérard). ZONE ARTISANALE ET COMMERCIALE DU PORT DE PLAISANCE DE BOYARDVILLE AGRÉMENT A LA CESSION DE L'AMODIATION DES PARCELLES N A 51 Le conseil municipal donne son agrément à la cession de l'amodiation des parcelles n à 51 de la zone artisanale et commerciale du port de plaisance de Boyardville jusqu'alors consentie à la sarl "Le comptoir du port" au profit de la sarl "La quichenotte" et autorise monsieur le maire à signer, au nom de la commune, le contrat d'amodiation correspondant. 4 / SGO Quoi de neuf?

5 VIE MUNICIPALE Séance du 23 mai 2013 : DÉLIBÉRATIONS : RÉVISION N 1 DU ZONAGE D'ASSAINISSEMENT DE LA COMMUNE Le conseil municipal décide d'engager la révision n 1 du zonage d'assainissement de la commune afin de l'ajuster au réseau d'assainissement collectif et d'intégrer le secteur de la Gautrelle dans la zone d'assainissement collectif, d'en confier les études au syndicat des eaux de la Charente Maritime, et de procéder à l'enquête publique réglementaire correspondante. MOTION DE REFUS DU SCHÉMA RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DE L'AQUACULTURE MARINE POITOU-CHARENTES Le conseil municipal décide d'affirmer solennellement son opposition au schéma régional de développement de l'aquaculture marine Poitou-Charentes tel qu'adopté par arrêté du préfet de région, se réservant le pouvoir d'utiliser toutes les voies légales de recours pour parvenir à son annulation. COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L'ILE D'OLÉRON PARTICIPATION COMMUNALE 2013 A LA RÉALISATION DES ACTIONS SOUS MAÎTRISE D'OUVRAGE DU CONSEIL GÉNÉRAL 7-4/7-5 ET 5-2 DU PAPI Le conseil municipal autorise le versement par la commune à la Communauté de Communes de l'île d'oléron d'une subvention à hauteur de pour le financement des actions 7-4 et 7-5 (études liées aux opérations de protection anti-submersion des secteurs de Boyardville La Perrotine et de Saint Trojan les Bains) et de pour l'action 5-2 (études liées à la protection du secteur de La Brée les Bains et de la digue de la Gautrelle) du PAPI d'oléron. COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L'ILE D'OLÉRON PARTICIPATION COMMUNALE 2013 A LA RÉALISATION DE LA PARTIE LABELLISÉE DE L'ACTION 1-3 DU PAPI Le conseil municipal autorise le versement par la commune à la Communauté de Communes de l'île d'oléron d'une subvention à hauteur de pour le financement de l'action 1-3 parties 1 et 3 (évaluation de la vulnérabilité individuelle des bâtiments face au risque submersion marine et constitution d'une base de données géoréférencées) du PAPI d'oléron. ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DU TRAIT D'UNION VOYAGE SCOLAIRE DE FIN D'ANNÉE PARTICIPATION DES FAMILLES Le conseil municipal fixe à 18,00 /élève la participation des familles au voyage scolaire de fin d'année (sortie vélo sur 3 jours à la résidence "Le Neptune" à Saint Denis d'oléron dont le coût d'hébergement pris en charge par la commune est estimé à ). DÉSAFFECTATION ET DÉCLASSEMENT D'UNE PARTIE DU DOMAINE PUBLIC SUITE AU DÉPART DU CEPMO DE "MAISON HEUREUSE" Le conseil municipal décide de constater la désaffectation matérielle de la partie de l'ensemble immobilier de "Maison Heureuse" mis à disposition du CEPMO depuis son départ à Saint Trojan les Bains et d'approuver son déclassement du domaine public communal pour le faire entrer dans le domaine privé communal. VENTE PAR LA COMMUNE DE LA PARCELLE EK N 273 LIEU-DIT "BASSAT" AUX CONSORTS PLAZANET Le conseil municipal décide de vendre aux consorts PLAZANET la parcelle EK n 273, lieu-dit "Bassat" pour 4 a 15 ca, moyennant un prix de cession global de payable comptant à la signature de l'acte notarié correspondant dont les frais demeureront à leur charge, et autorise monsieur le maire à signer, au nom de la commune, ledit acte. VILLAGE DE L'ILE CHANGEMENT DE DÉNOMINATION Le conseil municipal décide, après consultation des habitants du village de l'ile, de renommer le bourg "Notre Dame en l'isle" comme c'était encore le cas il y a une cinquantaine d'années. TRAVAUX NEUFS D'ÉCLAIRAGE PUBLIC DOSSIERS SDEER A Le conseil municipal autorise la réalisation par le SDEER d'un certain nombre de travaux d'éclairage public de modernisation (remplacement de foyers vétustes avenue de l'océan, impasse de l'étang et impasse des Clos des Geais à Boyardville, avenue des Pins à Foulerot), et d'extension (mise en place d'un candélabre rue de Plaisance à Foulerot) pour un coût global restant à la charge de la commune de 1 653,38 payable à l'issue de chacun de ces travaux en une seule fraction, sans intérêt ni frais. Délibération rajoutée à l'ordre du jour après accord de l'assemblée délibérante obtenu en début de séance RASSEMBLEMENT 2013 DES SAINT GEORGES DE FRANCE DE- MANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE LA RÉSERVE PARLEMEN- TAIRE Le conseil municipal décide de solliciter M. Didier QUENTIN, député de la Charente-Maritime, pour l'octroi d'une subvention au titre de la réserve parlementaire pour l'organisation du rassemblement 2013 des Saint Georges de France sur la commune les 31 mai, 1er et 2 juin prochains. Délibération examinée en fin de séance après accord de l'assemblée délibérante obtenu en début de séance DÉSAFFECTATION ET DÉCLASSEMENT DU DOMAINE PUBLIC DES PARCELLES AB 748, 796 p ET 101 RUE DE LA PLAGE A SAINT GEORGES PUIS CESSION Le conseil municipal décide de constater la désaffectation matérielle de l'immeuble communal sis rue de la Plage pour 4 a 35 ca (avant bornage) accueillant jusqu'à leur départ vers le nouveau centre technique municipal les ateliers mécanique et peinture de la commune, d'approuver son déclassement du domaine public communal pour le faire entrer dans le domaine privé communal et de retenir l'offre de M. VERRAT Bernard pour son acquisition, fixée à payable comptant à la signature de l'acte et dont les frais demeureront à sa charge. Monsieur le maire est autorisé, au nom de la commune, à signer ledit acte. La délibération est adoptée par 11 voix pour, 5 abstentions (MM. ROBIN Sébastien, VAUZELLE Claude, GAILLARD Yves, MORANDEAU Yannick, MALBAUT Robert). 5 / SGO Quoi de neuf?

6 VIE MUNICIPALE LE BUDGET 2013 I - LA SITUATION COMMUNALE 1 - Un très bon niveau d'autofinancement L'autofinancement représente l'excédent dégagé de la section de fonctionnement. Il est calculé comme suit : Recettes réelles de fonctionnement (hors produits de cession d'immobilisation) - dépenses réelles de fonctionnement = épargne de gestion Epargne de gestion intérêts de la dette = épargne brute Epargne brute remboursement du capital = épargne nette ou capacité d'autofinancement nette qui doit permettre de couvrir tout ou partie des dépenses réelles d'investissement (remboursement de dettes en priorité puis avec le reliquat les dépenses nouvelles d'équipement ). Sources : Minefi, comptabilité publique (*) NR : non renseigné Conclusion : la CAF nette de remboursement de dettes bancaires n'a cessé de s'améliorer sur la période pour atteindre 344 /habitant en 2012, soit une CAF nette largement supérieure à la moyenne de la strate (même non renseigné pour 2012). 2 - Un recours à l'emprunt mesuré Pour financer ses projets, la commune qui n'a pas manqué de les étaler dans le temps, n'a eu que très peu recours à l'emprunt (1) sous la présente mandature comme le montre le tableau ci-après : 6 / SGO Quoi de neuf? AUTOFINANCEMENT En milliers d' uros/habitant Moyenne de la strate.excédent brut de fonctionnement.capacité d'autofinancement (CAF).CAF nette du remboursement en capital des emprunts NR (*) ENDETTEMENT En milliers d' uros/habitant Moyenne de la strate. Encours de la dette au 31/12/N. Annuité de la dette NR Sources : Minefi, comptabilité publique (*) NR : non renseigné

7 VIE MUNICIPALE (1) Un seul emprunt souscrit sur la période avec un prêt de sur 15 ans réalisé en 2012 moyennant un taux fixe annuel de 3,90 %. Conclusion : l'endettement reste largement inférieur à celui des communes de la même strate (même non renseigné pour 2012) ce qui laisse à la commune une bonne marge de manœuvre pour financer des équipements futurs. 3 - Une pression fiscale contenue Durant cette même période, la commune a eu recours a une augmentation plus que raisonnée des taux de sa fiscalité locale (1% en moyenne par an sur 5 ans) comme le montre le tableau ci-dessous : Taxes Taux 2008 Taux 2009 Taux 2010 Taux 2011 Taux 2012 Evolution totale Taux moyen sur la période de la strate (1) Habitation 7,69 7,88 7,88 8,08 8,08 13,55 Evolution 0% + 2,5% 0% + 2,5% 0% + 5% soit annuelle/n-1 + 1% par an Foncier bâti 20,08 20,58 20,58 21,09 21,09 19,10 Evolution 0% + 2,5% 0% + 2,5% 0% + 5% soit annuelle/n-1 + 1% par an Foncier non bâti 45,85 46,99 46,99 48,16 48,16 51,69 Evolution 0% + 2,5% 0% + 2,5% 0% + 5% soit annuelle/n-1 + 1% par an (1) chiffres 2011 Et ce grâce à des bases d'impositions dynamiques (cf tableau infra) : Années Bases d impositions Taxe d Habitation Foncier Bâti Foncier Non Bâti Sources : états n 1259 COM fournis par les services fiscaux (1) Bases définitives par rapport au DOB Conclusion : la commune dispose de bases importantes mais le poids de la fiscalité par habitant étant supérieure à la moyenne de la strate (838,00 c/ 576,00 - cf ratio "produit des impositions directes/population" - BP 2012) en dépit de taux inférieurs (sauf pour le foncier bâti), les marges de manœuvre sont limitées en matière fiscale. II - LE BUDGET PRINCIPAL (Commune) La section d'exploitation ( ) Les dépenses d'exploitation : - les charges à caractère général (chapitre 011) sont programmées à hauteur de Elles regroupent notamment les dépenses d énergie ( ), d eau et d assainissement ( ), de combustibles ( ), de carburants ( ), les différentes fournitures d entretien ( ), de petit équipement ( ), de voirie ( ), scolaires ( ), administratives ( ), l entretien des voies et réseaux ( ), des bâtiments ( ), les honoraires ( ), les fêtes et cérémonies ( ), les frais d affranchissement et de télécommunications ( ), les taxes foncières ( ), le remboursement à la Communauté de Communes de l île d Oléron des frais du service intercommunal d instruction des autorisations du droit des sols ( dont de solde 2012). Au final, celles-ci augmentent de 0,44 % par rapport aux prévisions 2012, la différence s expliquant notamment par le paiement du solde 2012 des frais du service instructeur d urbanisme de la Communauté de Communes sur 2013 ( ). 7 / SGO Quoi de neuf?

8 VIE MUNICIPALE - les charges de personnel (chapitre 012) augmentent très légèrement de 0,44 % par rapport aux réalisations constatées au compte administratif (CA) Elles sont programmées à hauteur de (c/ au BP 2012), soit un ratio de 43,17 % en ce qui concerne les dépenses de personnel /dépenses réelles de fonctionnement contre 45,13 % en 2012 (moyenne nationale de la strate : 48,90 %, source DGCL). - les atténuations de produits (chapitre 014) augmentent elles aussi légèrement pour s élever cette année à pour une réalisation constatée au CA 2012 de , en ce compris l attribution de compensation versée à la Communauté de Communes suite aux transferts de compétence réalisés ( ) et le reversement au département de la taxe de séjour additionnelle ( ). Soit au total une augmentation de ce chapitre de 3,12 % par rapport aux réalisations constatées au CA les autres charges de gestion courante (chapitre 65) s élèvent à pour une réalisation constatée au CA 2012 de dont les indemnités des élus à hauteur de , la subvention au CCAS de qui augmente par rapport à la réalisation constatée au CA 2012 de (7 à 8 logements du foyer-logements étant restés en moyenne inoccupés toute l année), les participations à l intercommunalité pour , les subventions à l ONF pour les travaux touristiques d entretien pour Quant aux subventions aux associations et autres personnes de droit public, elles augmentent passant de à , la différence s expliquant principalement par l obligation pour les associations ayant du personnel communal mis à disposition de rembourser les salaires et les charges (Office de Tourisme : , club de foot : , Cultura el mundo : par rapport à 2012). - les charges financières (chapitre 65) que constitue le remboursement des intérêts de la dette passent de à eu égard au paiement des premières échéances du prêt de souscrit en novembre 2012 pour le centre technique municipal. Au final les dépenses réelles de fonctionnement augmentent par rapport aux réalisations constatées au CA 2012 passant de à pour un montant total avec les opérations d'ordre ( ) de Les recettes d'exploitation : Elles se répartissent en 3 grandes catégories et sont par ordre d'importance : - le produit des contributions directes (chapitre 73) qui tient compte de la revalorisation des bases fixée par l'état à 1,018 % représente une recette attendue - sans augmentation des taux - de pour la taxe d'habitation et les taxes foncières. Viennent s y ajouter pour la taxe de séjour et pour la taxe additionnelle aux droits de mutation ( au CA 2012 pour une prévision au BP 2012 de ). Au final, ce chapitre «Impôts et Taxes» est abondé à hauteur de les dotations (chapitre 74) qui comprennent la DGF et les compensations de l'état. Gelée pour la 3ème année consécutive la DGF devrait rester à son niveau de 2012 (1) avec néanmoins une dotation forfaitaire en baisse ( contre en 2012) tout comme les compensations de l'état au titre de la CET, des exonérations des taxes foncières et d'habitation ( cette année c/ en 2012). Toutefois ce poste diminue puisque passant de en 2012 à pour 2013 (baisse des compensations de l Etat). (1) Notification de la seule dotation forfaitaire le jour du vote des budgets. - les produits du domaine et des services (chapitre 70) sont en diminution par rapport aux réalisations constatées au CA 2012 ( ) avec une inscription de , la différence s'expliquant par le départ du CEPMO de "Maison Heureuse" et du loyer qu'il réglait à ce titre ( ). Enfin les autres produits de gestion courante (chapitre 75) sont abondés à hauteur de cette année pour une réalisation constatée au CA 2012 de Ils sont répartis comme suit : - revenus des immeubles : redevances versées par les fermiers : (CER pour l'assainissement - FRÉRY pour les marchés) - achat chèques déjeuners par agent (prélèvement sur salaires) : Au final les recettes réelles de fonctionnement diminuent, passant à pour une réalisation constatée au CA 2012 de (- 1,90 %/CA 2012) pour un montant total avec les opérations d'ordre ( ) de La section d'investissement ( ) Les dépenses d'investissement : Il est prévu de mettre en œuvre en 2013 un nouveau programme d'investissement de (hors reports à hauteur de ) qui comprend les dépenses suivantes par chapitre : - chapitre 20 «Immobilisations incorporelles» (hors opérations d équipement) à hauteur de pour les frais d'étude relatifs à la transformation de la ZPPAUP en AVAP. - chapitre 204 «Subventions d équipement versées aux organismes publics» à hauteur de de nouveaux crédits répartis comme suit : CDC : pour le CEPMO, la maison médicale, le PAPI ONF : pour le solde 2012 des études d'aménagement Oléron Qualité Littoral sur les secteurs de la Gautrelle et des Bonnes SDEER : pour les travaux de génie civil télécom lors des enfouissements de réseaux. - chapitre 21 «Immobilisations corporelles» (hors opérations d'équipement) à hauteur de de nouveaux crédits prévus répartis comme suit : acquisition de terrains nus (article 2111) : autres agencements et aménagements de terrain (article 2128) : pour l'implantation d'un terrain multisports 8 / SGO Quoi de neuf?

9 de type "citystade" à la zone de loisirs des Prés Valet bâtiments scolaires (article 21312) : pour la remise en état de la véranda du groupe scolaire du Trait d'union autres bâtiments publics (article 21318) : pour la réfection de la toiture du dojo du Trait d'union réseaux de voirie (article 2151) : (chemin de la Frérie et canton du Tilleul à Chéray - chemin des Grands Sables partie publique à Chaucre) installations de voirie (article 2152) : pour la réfection de la voirie "route de Ponthézière de l'ileau - carrefour des Sables Vignier" suite aux travaux d'enfouissement des réseaux et de la réalisation de la piste cyclable réseaux d'électrification (article 21534) : pour le lotissement Les Fontaines (amenée du réseau depuis le domaine public) autres réseaux (article 21538) : dont pour le génie civil nécessaire à l'implantation de panneaux d'informations électroniques (1ère tranche), pour l'effacement du réseau télécom au Douhet devant les commerces, pour la modification du pluvial rue Aristide Briand à Domino, et pour la réalisation d'un drainage pour le pluvial avenue des Bouriennes à Domino autres matériel et outil de défense contre l'incendie (article 21568) : pour la protection incendie de la Gautrelle et pour le remplacement de poteaux incendie autres matériel et outillage (article 21578) : dont pour des portiques, bancs, corbeilles, pour des jardinières et barrières de voirie dans divers secteurs, pour une borne électrique et pour la mise en place de 5 panneaux d'informations électroniques (1ère tranche) autres installations, matériel et outillage technique (article 2158) : (perceuse, visseuse, fourche lève-palette, petits matériels espaces verts, bâches pour obturation temporaire des Halles en cas de manifestation) matériel de transport (article 2182) : (remplacement camion IVECO achat véhicule frigorifique pour transport de denrées alimentaires) matériel de bureau, informatique (article 2183) : (WIFI école élémentaire, informatique mairie, trieuse compteuse de monnaie) mobilier (article 2184) : dont pour un four et un lave-vaisselle à la salle des fêtes du Trait d'union et pour divers matériels autres immobilisations corporelles (article 2188) : pour une centrale ultrasonique antipigeons pour le centre bourg historique de Saint Georges (Halles). - chapitre 23 «Immobilisations en cours» (hors opérations d'équipement) à hauteur de de nouveaux crédits répartis pour l'aménagement du chemin de la Porte Rouge et l'ouvrage d'évacuation des eaux de Boyardville (reports en sus pour ). Ainsi que les opérations d équipement suivantes à hauteur de ,00 de nouveaux crédits répartis comme suit : construction d'un centre technique municipal (suite et fin op.113) : travaux neufs d'éclairage public (participations SDEER VIE MUNICIPALE une annuité (op.9731) : réalisation d'une cuisine centrale (suite op.115): pluvial de Boyardville (suite et fin op. 111) : maison de la formation et des services publics à distance (op.117) : livres, DVD, CD, mobilier, informatique pour la médiathèque (op.106) : Ainsi que les opérations patrimoniales d ordre (SDEER essentiellement) à hauteur de reprises en recettes d investissement (cf infra) Les recettes d'investissement : Le budget d'investissement équilibré à hauteur de est financé comme suit : - chapitre 01 "Excédent d'investissement reporté" : chapitre 10 "Dotations, fonds divers» à hauteur de dont : au titre du FCTVA (article 10222) au titre de la Taxe d'aménagement ex TLE (article 10223) au titre de l'excédent de fonctionnement capitalisé (article 1068) - chapitre 13 "Subventions d'investissement" (État, Région, Département, Communauté de Communes, autres) à hauteur de ( en crédits reportés) dont pour le centre technique municipal, pour la maison de la formation et des services au public, pour les chaudières au gaz du groupe scolaire du Trait d'union et de la mairie, pour les panneaux d'informations électroniques, pour les bureaux du complexe du trait d'union, pour solde tempête Xynthia et pour le profil de baignade de type 3 de la Conche Madame, pour la borne électrique. - chapitre 24 "Produits de cession d'immobilisation» à hauteur de avec les ventes de terrains suivants : Ventes FOURCAT ( ) à Chaucre et RAGOT (1 840 ) à Domino pour Cession Mottet Sud pour Vente terrains Grands Sables à Chaucre ( ) Cession d'un des ex-ateliers municipaux ( ) à Saint Georges Cession terrain Bassat aux Epinouses ( ) Cession véhicule Trafic (800 ) - Opérations d'ordre à hauteur de dont : chapitre 021 "Virement de la section de fonctionnement" : chapitre 042 "Dotations aux Amortissements" : Opérations patrimoniales : (concerne le SDEER). 9 / SGO Quoi de neuf?

10 URBANISME LES BIENS VACANTS ET SANS MAÎTRE 1 - Définition En application de l'article L du code général de la propriété des personnes publiques (CGPPP), sont considérés comme n'ayant pas de maîtrise les biens qui : - soit font partie d'une succession ouverte depuis plus de 30 ans et pour laquelle aucun successible ne s'est présenté ; - soit sont des immeubles qui n'ont pas de propriétaire connu et pour lesquels depuis plus de 3 ans, les taxes foncières n'ont pas été acquittées ou ont été acquittées par un tiers. 2 - Acquisition Il existe deux modes d'acquisition : - l'acquisition de plein droit selon les articles 713 du code civil et L du CGPPP, pour les biens qui font partie d'une succession ouverte depuis plus de 30 ans et pour laquelle aucun successible ne s'est présenté ; - l'acquisition mentionnée à l'article L du CGPPP, pour les biens qui n'ont pas de propriétaire connu et pour lesquels, depuis plus de 3 ans, les taxes foncières n'ont pas été acquittées ou ont été acquittées par un tiers. 3 - Modalités de l'acquisition de plein droit Le conseil municipal autorise, par délibération, le maire à acquérir un bien sans maître revenant de plein droit à la commune. a) Phase de constatation que le bien est présumé sans maître Le maire constate, par arrêté, que l'immeuble n'a pas de propriétaire connu et que les contributions foncières n'ont pas été acquittées depuis plus de 3 ans. L'arrêté du maire est pris après avis de la commission communale des impôts directs (article R du CGPPP). L'arrêté est ensuite publié, affiché pendant 6 mois et, le cas échéant, notifié au dernier domicile connu du propriétaire ainsi qu'à l'habitant ou à l'exploitant de l'immeuble s'il y a lieu. L'arrêté est enfin notifié au représentant de l'état dans le département. Dans le cas où le propriétaire ne s'est pas fait connaître dans un délai de 6 mois à dater de l'accomplissement de la dernière des mesures de publicité, l'immeuble est présumé sans maître et peut être acquis par la commune. b) Phase d'incorporation dans le domaine communal du bien présumé sans maître La commune peut, par délibération du Conseil Municipal, incorporer le bien présumé sans maître dans le domaine communal. Cette incorporation est constatée par arrêté du maire. Cette prise de possession est constatée par un procèsverbal affiché en mairie selon les modalités de l'article L du code général des collectivités territoriales. Si la commune renonce à exercer ses droits, la propriété est transférée de plein droit à l'état qui constate par arrêté préfectoral le transfert du bien dans le domaine de l'état (article R du CGPPP). 4 - Modalités de l'acquisition mentionnée à l'article L du CGPPP Pour incorporer les biens présumés sans maître dans son domaine, la commune dispose d'une procédure particulière instituée par l'article L du CGPPP (qui reprend l'ancienne procédure de l'article L 27 bis du code du domaine de l'état). Cette procédure comporte deux phases distinctes : la commune doit d'abord constater que le bien est effectivement sans maître et dans la suite elle peut l'incorporer dans son domaine. La délibération doit être prise dans un délai de 6 mois à compter de la vacance présumée du bien. A défaut de délibération prise dans ce délai, la propriété du bien est attribuée à l'état et le transfert du bien dans le domaine de l'état est constaté par acte administratif. 5 - Opposabilité du transfert du bien au tiers Pour permettre l'opposabilité aux tiers du transfert du bien à la commune, il faut publier l'arrêté du maire au fichier immobilier. L'arrêté portant prise de possession d'immeuble sans maître y sera retranscrit. Si vous avez connaissance d'un bien susceptible de rentrer dans cette catégorie, n'hésiter pas à en informer le service urbanisme de la mairie. 10 / SGO Quoi de neuf?

11 TRAVAUX Bâtiment - Voirie - Espaces verts INAUGURATION DU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Le centre technique municipal vient d'être intégré par les équipes du personnel communal et tous les véhicules et engins sont désormais parqués dans les hangars. C'est ce 9 avril que le centre a été officiellement inauguré. Monsieur le Maire, dans son allocution, a souligné "un moment fort en émotion, car c'est un des projets qui devait être réalisé pendant le mandat mais aussi de part la dépense qu'il représente, près de trois millions d'euros, pour offrir un outil de travail décent et sécurisé aux services communaux. C'est un site qui s'étend sur m² de bâtiments dont 220 m² pour les bureaux et vestiaires et m² pour les ateliers, garages et annexes. La réalisation a fait l'objet d'une orientation Développement Durable. Ainsi, les matériaux de construction utilisés sont majoritairement recyclables et les équipements plutôt écologiques avec une pompe à chaleur, un éclairage basse consommation et une isolation performante. De la même manière, les eaux de pluie des toitures sont collectées, de quoi offrir une réserve de 24 m3 utilisée pour l'arrosage des espaces verts, le remplissage des balayeuses de voirie et l'aire de lavage des véhicules. Suivant la même démarche, une mini-déchetterie pour le seul usage du centre technique municipal a été mise en place, pour permettre de trier le verre, les papiers et les déchets recyclables. Autre point, si les bureaux et ateliers sont chauffés, ce ne sera pas le cas du garage pour des questions d'économie d'énergie". Local des espaces verts Couloir de distribution des différents ateliers 11 / SGO Quoi de neuf?

12 SOCIAL & SANITAIRE UNE CUISINE CENTRALE A SAINT GEORGES Dans nos précédentes éditions, nous avions relaté le projet que la municipalité et le CCAS (Centre Communal d'action Sociale) ont validé, à savoir la création d'une cuisine centrale dans les locaux de la cuisine du Foyerlogement, ce qui mutualisera les pôles de production et de fabrication de repas pour la cantine scolaire, la restauration du Foyer-logement ainsi que les repas livrés à domicile. En effet, la cuisine de la cantine ne répondait plus aux normes en vigueur imposées par la législation, et celle du Foyer-logement était à moderniser, il a donc fallu repenser toute la structure. C'est chose faite à présent, puisque les travaux de la future cuisine centrale sont bien avancés et devraient être terminés et opérationnels au début de l'été. Quant aux travaux de la cantine scolaire, ils débuteront à la mi-juin pour se terminer à la rentrée de septembre. Durant les travaux de la cuisine du Foyer-logement, les repas des résidents ainsi que les repas du portage à domicile sont préparés dans la cuisine de la salle des fêtes du Trait-d'Union. Concernant la cantine, à partir de la mi-juin et jusqu'au début des vacances scolaires, les repas des élèves seront élaborés également dans la cuisine de la salle des Fêtes, en même temps que ceux du Foyer-logement, et les élèves de CE1, CE2, CM1, CM2 iront déjeuner à la salle des Fêtes. Les classes de CP et de l'école maternelle prendront leur repas à la cantine qui sera livré dans un des réfectoires spécialement aménagé et sécurisé. Cette solution a été adoptée considérant que le trajet jusqu'à la salle des Fêtes, était trop long pour les plus jeunes élèves. A la rentrée, les repas des élèves seront élaborés à la cuisine centrale et livrés en liaison froide, par un véhicule adapté à la cuisine de la cantine rénovée et re-mise aux normes. Elle deviendra alors «cuisine satellite». Les repas seront remis en température, puis servis aux enfants. La rénovation des réfectoires et le changement du mobilier feront l'objet d'une prochaine tranche de travaux. LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE LA SECURITE DES SENIORS La première cause de la perte d'autonomie des personnes âgées est la chute accidentelle, 90% de ces chutes concernent les plus de 65 ans et le plus souvent à leur domicile ou leurs abords immédiats, une personne sur deux à partir de 80 ans. Des statistiques réalisées à ce sujet, démontrent que les proportions augmentent avec l'âge et que les femmes sont quasiment deux fois plus nombreuses à chuter que les hommes, 40% des personnes ayant chuté ne peuvent plus retourner à leur domicile et c'est la perte d'autonomie. L'entourage familial et /ou de proximité doit en prendre conscience. On peut lutter contre certaines formes d'insécurité dans la maison ou au jardin en respectant quelques règles de bons sens (cf notre article du BM de juillet 2012), mais il existe à présent d'autres aides pour améliorer le confort et le bien être des personnes âgées. En cas de chute ou de malaise, il est important d'être secouru rapidement par les professionnels de santé ou l'entourage. Il faut donc pouvoir donner l'alerte. Pour ce faire de nombreuses solutions technologiques ont été créées, offrant des services adaptés qui contribuent à renforcer le sentiment de sécurité à domicile. Ces nouvelles technologies sont en pleine évolution et des produits nouveaux arrivent sur le marché, qui tiennent compte de la problématique de l'isolement, de la solitude, de la perte d'autonomie et même de la santé des personnes. Tous permettent d'améliorer le sentiment de sécurité à la maison. LA TELEASSISTANCE OU TELEALARME Ces systèmes sont destinés à toute personne dont l'autonomie est fragilisée. En cas de problème : chute, malaise, angoisse, il suffit d'appuyer sur le bouton d'alarme situé sur le petit appareil porté en collier ou en bracelet, ou est installé à la tête du lit ou dans la salle de bains. L'installation est très rapide et se réalise dans la majorité des cas sur le téléphone fixe ou le portable. Le montant de l'installation et l'abonnement sont peu coûteux. L'alarme est reliée en permanence à une centrale d'écoute et d'assistance, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 qui, en cas d'alerte et selon la nature de l'appel, alertera soit les secours, soit les proches, expressément désignés par l'abonné. La portée de l'appareillage peut aller de 50 à 100 mètres dans et autour du domicile. Bien entendu en cas de problème, il faut que l'abonné puisse appuyer sur le bouton d'alarme dont il dispose, 12 / SGO Quoi de neuf?

13 SOCIAL & SANITAIRE ce qui exclut les personnes atteintes de troubles de la mémoire ou ayant perdu connaissance. LA TELEASSISTANCE MEDICALISEE Certains centres d'écoute proposent des assistances médicalisées, avec à l'écoute, un médecin qui disposera du dossier médical complet de la personne abonnée et qui pourra répondre en direct aux questions liées à la santé de la personne et éventuellement, en fonction de la nature de l'alerte, organisera les secours adaptés (visite d'un médecin ou/et d'un service infirmier, hospitalisation...). Ces services peuvent proposer d'appeler régulièrement l'abonné pour lui rappeler la prise de médicaments, le contrôle de la tension artérielle, de la température, d'informer de la présence de celui-ci au lit, au fauteuil, dans les sanitaires. Ce service est proposé aux personnes ayant des pathologies lourdes mais demeurant à leur domicile. LA TELEASSISTANCE MOBILE Ce sont des technologies récentes permettant le développement de produits utilisant la téléphonie mobile. Ce système convient à une personne très autonome et mobile chez elle et autour de chez elle, qui souhaite conserver son autonomie, tout en sécurisant ses déplacements en cas de problème. Là aussi, il faut actionner un bouton pressoir pour alerter. Le plus souvent c'est une téléphone portable qui comportera une touche spéciale permettant une mise en relation rapide avec un centre d'appel et d'assistance ou les proches désignés par l'abonné. LA GEOLOCALISATION ET GPS (Global Positionning System) ou en français : (système de positionnement mondial) Cette formule a été étudiée pour des personnes ayant des pathologies types Alzheimer et assimilées, susceptibles de fuguer et/ou de s'égarer loin du domicile. Ces technologies permettent d'émettre un appel à distance en adressant les coordonnées géographiques de l'endroit où se trouve la personne égarée, à l'aide d'un traceur installé sur le portable ou sur une balise ou sur un bracelet spécial. L'alerte est donnée à un proche dès la sortie du périmètre défini autour du domicile par exemple, et convenu avec les proches. Ce système peut être couplé avec un détecteur de chutes ou d'inactivité. Dans tous les cas la personne est localisée très précisément ce qui permettra de la retrouver très rapidement. LE DETECTEUR DE CHUTES Ces nouveaux appareils pourront compléter la Télé assistance classique ou mobile. De plus en plus, les sociétés de surveillance proposent ces systèmes de détecteurs de chutes qui alertent le centre d'écoute en cas de perte de verticalité ou d'inactivités prolongées et inhabituelles. Des capteurs sont placés sur le moyen d'alerte (bracelets, collier, téléphone portable) et/ou dans les maisons. Ils sont particulièrement indiqués chez les personnes souffrant de troubles cognitifs ne leur permettant pas d'alerter. COMMENT S'EQUIPER? Il est nécessaire d'évaluer ou de faire évaluer les besoins et les risques identifiables, les habitudes de vie, la fragilité, les inquiétudes de la personne et de ses proches, et leur attentes en la matière. Le coût d'installation est très variable. Il faut se renseigner et ne pas hésiter à comparer les services proposés, le coût de l'achat et de la pose du matériel, l'abonnement..., et également sur les modalités de suspension et/ou de résiliation des services et de restitution du matériel. Il faut savoir que certaines caisses de retraites complémentaires, mutuelles, CCAS peuvent aider au financement de l'équipement et de l'installation. Les services de télé assistance agréés par la Conseil Général peuvent également le financer en partie dans le cadre de l'apa (Allocation Personnalisée d'autonomie). Enfin, si le prestataire de service est agréé «Services à la personne», les frais engagés peuvent être déductibles des impôts à hauteur de 50 %. OÙ SE RENSEIGNER? Il ne faut pas hésiter à en parler à l'entourage, à se faire aider par des personnes de confiance et à se faire accompagner pour effectuer les démarches ou pour trouver le meilleur choix parmi les diverses solutions techniques de Télé assistance proposées. Le CLIC* de votre domicile ainsi que les CCAS, les professionnels de santé spécialisés, les aides à domicile, les fournisseurs de matériel médical pourront renseigner et diriger vers des professionnels compétents pour trouver la solution la plus adaptée aux besoins de chacun. CLIC * - Centre Local d'information et de Coordination - pour personnes de + de 60 ans. Pour Oléron, à Saint Pierre : tel Sources d'informations : Clic fiche info : Coderpa 17 et Internet. 13 / SGO Quoi de neuf?

14 SOCIAL & SANITAIRE Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, pensez à vous inscrire sur le registre de la mairie en contactant le Centre Communal d'action Sociale ( ). Vous bénéficierez ainsi d'une aide en cas de canicule. DISPOSITIF CANICULE - je ne reste pas en plein soleil - je ne consomme pas d'alcool - au travail, je suis vigilant pour mes collègues et moimême - je prends des nouvelles de mon entourage. FORTES CHALEURS PRÉCAUTIONS A PRENDRE Personne âgée : - je ne sors pas aux heures les plus chaudes - je mouille ma peau plusieurs fois par jour - je passe plusieurs heures dans un endroit frais et climatisé - je maintiens ma maison à l'abri de la chaleur - je mange normalement (fruits, légumes, pain, soupe...) - je bois environ 1,5 l d'eau par jour et ne consomme pas d'alcool - je donne de mes nouvelles à mon entourage. Enfant et adulte : - je bois beaucoup d'eau - je ne fais pas d'efforts physiques intenses JEUNESSE ECOLE MATERNELLE Du 18 au 24 mars a eu lieu la semaine nationale des mathématiques. L école maternelle de Saint Georges y a participé. En cas de prise de médicaments, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. RÉFÉRENTS CANICULE : M. Yves GAILLARD : Mme Denise SOBIERAJ : Mme Isabelle MÉCHIN : Pour en savoir plus, composez le Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleur, appelez immédiatement le 15. Consultez régulièrement MÉTÉO FRANCE Tél : ou Défi 2 : Placer des bonbons dans les 9 cases d une boîte. Il doit y avoir dans chaque ligne et chaque colonne 3 bonbons de couleurs différentes. Défi 1 : les triangles à colorier. Léa a trois triangles de couleurs différentes. Elle doit trouver le plus de manières possibles de colorier ses triangles sans que deux triangles qui se touchent soient de la même couleur. 14 / SGO Quoi de neuf?

15 JEUNESSE Défi 3 : La balade géométrique. Les "petits" ont réalisé une chasse aux formes afin de découvrir des figures et des formes connues dans leur environnement proche. Les "moyens" ont pu observer quelques œuvres et repérer des formes connues. Défi 4 : Un autre défi de la semaine était de réaliser la plus haute tour et de comparer avec celles des autres. Les élèves ont adoré ce défi! Défi 5 : Vérifier que tous les animaux pouvaient être sauvés ou non! RENCONTRE DES ECOLES «ORIENTATION» Pour la douzième année consécutive, les écoles de l île d Oléron se sont regroupées pour une rencontre d Orientation le mardi 26 mars dans la forêt des Saumonards. Cette année, nous avons renouvelé notre rencontre sur le site de La Gautrelle avec le concours de l association trembladaise de course d orientation, Line BEAUMARD, enseignante en maternelle à l école de Dolus et Emmanuel LE DU, conseiller pédagogique, pour la préparation des parcours. Des collègues de St Just et Bourcefranc se sont joints à la préparation des circuits et sont venus profiter du site avec leur classe dès le lundi 25 mars. Comme l année dernière, les élèves de cycle 2 par équipe de 3 ou 4 devaient retrouver, d après des cartes qui leurs étaient remises sur place, l emplacement de balises placées le long des chemins. Les équipes étaient réparties sur trois zones de départ différentes sur des parcours en étoiles : les enfants doivent chercher une balise puis reviennent au point de départ et repartent chercher une autre balise et ainsi de suite. Il y avait 10 balises à trouver de cette façon. Pendant ce temps, une partie des enfants de cycle 1 (maternelle) avaient des parcours de type «petit poucet» avec des circuits de couleurs à thème (animaux de la ferme, ). Ils devaient poinçonner leur fiche une fois la balise trouvée. L autre partie des enfants de cycle 1 avait des parcours en étoile avec photos dans le camping du Camping Club de France où la gérante, Mme Claudie BARE nous a très gentiment accueilli pour cette rencontre. 15 / SGO Quoi de neuf?

16 JEUNESSE Après le pique-nique et le chassé croisé des bus, c était au tour des élèves du cycle 3, de retrouver les balises sur les parcours en étoile (les cartes étant plus détaillées d où une lecture un peu moins aisée que pour les élèves de cycle 2). Cette année, pas de pluie pour cette journée, nous avons ainsi pu profiter des activités d orientation. Soulignons la collaboration de l ONF qui nous a permis d organiser la rencontre dans le massif forestier aux côtés de Stéphane HARDY ; sans oublier la municipalité de St Georges qui a mis les sanitaires à notre disposition ainsi que des tables pour installer des points boisson en forêt. Enfin, nous remercions également la Communauté de Communes qui soutient toujours nos rencontres scolaires au travers du financement des transports et des goûters des enfants. Merci encore à tous, enfants et parents et rendezvous pour la prochaine rencontre autour des jeux sportifs le mercredi 22 mai aux Prés Valet à St Georges d Oléron. RYTHMES SCOLAIRES : QUOI DE NEUF? 1. Une circulaire fin janvier qui donne les grandes lignes pour aménager la journée de l enfant : grandes lignes qui selon les projets locaux peuvent être adaptées et qui préconisent : des journées de classe de 5 h 30 maximum des demi-journées de 3 h 30 maximum une pause méridienne de 1h30 minimum 9 demi-journées par semaine, soit le mercredi ou le samedi matin avec une position départementale plutôt favorable au mercredi matin. En bref, tout est possible à condition d adapter ces objectifs aux réalités locales (transport, garderie, locaux, personnels, possibilités du milieu associatif ). 2. Une décision à l échelle du territoire oléronais : même si certaines équipes étaient favorables à un démarrage dès 2013, l ensemble des maires de l île, après consultation de leurs équipes enseignantes, s est prononcé pour une mise en place à la rentrée Cela permet à la Communauté de Communes qui possède une partie de la compétence jeunesse de piloter un groupe de travail afin d inscrire l aménagement des rythmes scolaires dans le Projet Educatif des Territoires et plus largement dans le Projet Educatif Local. Ambitieux, le réaménagement des rythmes scolaires est une opportunité pour replacer l enfant au cœur des apprentissages. Une fois les rythmes scolaires redéfinis, les collectivités locales pourront proposer des animations, ateliers, activités pour enrichir les temps libérés dans la journée de l enfant. La mutualisation des moyens, des personnes à l échelle communautaire pourrait permettre de diversifier les propositions et d en alléger les coûts. Mais leur bien-vivre n est-il pas le garant de leur épanouissement personnel pour leur permettre de réussir au mieux leur vie future? 16 / SGO Quoi de neuf?

17 LE CSSG FOOTBALL EN FETE Remise de maillots par les sponsors. VIE ASSOCIATIVE Le 9 mars dernier a eu lieu le bal du foot de Saint- Georges, une salle comble et un orchestre pour animer cette soirée fantastique. Des joueurs, des amis, des inconnus étaient présents à cette grande fête du club. Nous souhaitons remercier tous les dirigeants, bénévoles, joueurs actuels et anciens licenciés du club pour leur participation à la réussite de cette soirée. Cet événement 2013 a été une grande réussite et sera reconduite l année prochaine avec une surprise. On compte sur encore plus de joueurs, car ne l oublions pas cette fête est celle des joueurs. Encore un grand merci à tous! Une Excellente Participation pour la Journée VTT du 10 Mars à Boyardville Le Pédal' Club Oléronais a organisé pour la troisième fois de son histoire une manche du trophée régional jeunes vététistes pour la FFC (Fédération Française de Cyclisme). L épreuve de trial tracée avec la collaboration efficace de Thierry Coussy, président de Jarnac VTT, a commencé le matin vers 10 heures avec 75 jeunes pilotes au départ âgés de 6 à 16 ans. Jusqu à midi, ces jeunes gens ont exercé leur adresse au sein du camping municipal. Chaque pilote devait parcourir quatre zones d une trentaine de mètres matérialisées par de la rubalise tenue par de petits piquets plantés dans le sol. Après la fin du trial, les concurrents se sont affrontés sur une épreuve de cross-country sur un circuit de 950 m tracé en face du camping avec l autorisation de l Office National des Forêts. Vers 15 heures après la pause repas, c était au tour des pilotes des catégories minimes à masters (de 13 à 60 ans) de s affronter pour les titres de champion départemental et pour marquer des points pour la 2 e manche de la coupe régionale de cross-country XC. Le circuit d une longueur de 8 km avait été tracé sur les pistes balisées de différentes couleurs par l ONF. 115 coureurs et pilotes avaient fait le déplacement malgré l éloignement de l île. Toutes les courses se sont achevées avant 17 heures et chacun a pu regagner ses pénates après la remise des récompenses. Tous les bénévoles du Pédal Club Oléronais se sont mobilisés pour accueillir ces concurrents venus des 4 départements du Poitou-Charentes ainsi que de l Aquitaine. Le Pédal Club tient à remercier la commune de Saint- Georges et ses élus qui ont mis à disposition un podium et un bâtiment sanitaire du camping de Boyardville. Remerciements également pour les Etablissements Mage viticulteurs à Saint-Pierre pour les bons produits de pays offerts aux concurrents. Nous remercions notre Conseiller Général Jean-Paul Peyry pour la fourniture de lots et du matériel de marquage des zones de trial et des deux circuits. On n oubliera pas l ONF et ses personnels qui nous facilitent la tâche depuis plusieurs années. L Office National des Forêts nous demande toujours de retirer les panneaux de direction et la rubalise dans les 48 h suivant l épreuve. Nous l avons fait cette année et il est inutile que certains anticipent notre passage et jettent au sol les marquages après les avoir arrachés. Nous aussi, nous respectons la forêt et notre environnement. Merci pour votre compréhension. Etienne Dumoulin. Pédal' Club Oléronais - 14 lotissement la Maréchalerie Saint Georges d Oléron Tél : / SGO Quoi de neuf?

18 VIE ASSOCIATIVE ELECTION DES SUPERS GRANDS MAMIES ET PAPIS Le dimanche 24 février lors du thé dansant organisé par "Miss en Oléron" - orchestré par un groupe musical formidable "Duo d'orchestre" qui a fait danser les participants jusqu'à 19 h - avait lieu aussi l'élection de la super grand-mamie et cette année le super grand-papi Oléron Un petit changement a eu lieu pour cette élection déjà bien rôdée. Hé oui! comme les candidates et candidats sont souvent très timides, tous les présents à cette après-midi dansante ont pu être tous candidats! Chacun a donc pu voter pour sa voisine ou son voisin de table. Une nouveauté aussi, cinq catégories étaient à l'honneur : Super grand-mamie danseuse : Lucette JOYEAU Super grand-mamie dynamique : Janine PELOU Super grand-mamie élégante : Marie-Christine ÉTOURNEAU Super grand-mamie énergique : Gabrielle NOLD Super grand-mamie Oléron 2013 : Mauricette RIVANO Super grand-papi danseur : Francis NOLD Super grand-papi dynamique : Octave CASULA Super grand-papi élégant : Jacky ANJARD Super grand-papi énergique : Jean HORVAIS Super grand-papi Oléron 2013 : Marin BÉCHÉ Merci à tous les bénévoles des Miss en Oléron qui sont toujours aussi dynamiques dans leurs manifestations! Nous nous retrouverons lors du rendez-vous du 27 avril pour l'élection de MISS OLÉRON 2013!! EVEIL VISITE A LA CASERNE DES POMPIERS Les enfants accompagnés de leur parent et/ou de leur assistante maternelle ont visité la caserne des pompiers de Saint Pierre. Deux sapeurs-pompiers ont accueilli le groupe en grande tenue, Jérémy et David se sont mis en situation en manipulant le matériel nécessaire lors de leurs différentes interventions. Ils ont pris le temps de répondre très simplement aux interrogations des tout petits, intrigués, impressionnés et pour certains passionnés. Les attentions et la gentillesse des pompiers à l'égard des enfants les ont encouragés à monter dans le plus gros des camions d'intervention. Même pas peur! Un grand merci au lieutenant Dutil pour cette visite guidée par des hommes du feu sympathiques et bienveillants. Nous y retournerons c'est sûr! 18 / SGO Quoi de neuf?

19 VIE ASSOCIATIVE ASSOCIATION DES ANCIENS COMBATTANTS PRISONNIERS DE GUERRE SECTION DE SAINT GEORGES D'OLÉRON LA BRÉE LES BAINS Depuis janvier 2013, la nouvelle équipe assure le fonctionnement et l'animation de notre association, forte de trente membres. Au sein du Bureau, chacun a trouvé sa place et apporte sa contribution dans un climat amical. Avec nos porte-drapeaux, nous avons participé aux cérémonies des 19 mars, 1 er et 8 mai. Pour ce dernier évènement, nos quêteuses qui proposent le Bleuet de France ont reçu un très bon accueil. A ce propos, il faut signaler les remerciements de l'office National des Anciens Combattants, auquel nous reversons une partie de la collecte. Les premiers échos, suite au repas de mai, assuré par les traiteurs Piaud et Taillac, témoignent de la satisfaction du plus grand nombre des participants. L'animation qui a suivi a été bien accueillie, ce qui nous amène à penser de renouveler la formule. La tombola dont le tirage s'effectue assez rapidement apporte également une touche amusante et nous la conserverons aussi. Tout cela a pu se réaliser, grâce à la municipalité de Saint-Georges qui a mis gracieusement à notre disposition, la belle salle du Trait d'union. Nous remercions toute l'équipe. Nous avons assisté au congrès ACPG-CATM de la Charente Maritime qui s'est tenu le 26 mai à Saint Porchaire. Outre les informations se rapportant au monde des Anciens Combattants et à la marche de l'association, la motion visant les épouses ou compagnes dont le conjoint était à la guerre, a été ravivée. Il s'agit de reconnaître les charges et les efforts qu'elles ont rencontré durant ces périodes et qu'il en soit tenu compte. Le prochain repas de notre section est fixé au vendredi 20 septembre au restaurant l'hermitage aux Sables Vignier. La mise au point est en cours et les modalités seront communiquées à nos membres très bientôt. Nous remercions Monsieur le Maire et la municipalité pour la subvention accordée à notre association, facilitant ainsi son fonctionnement. Le Président et le Bureau souhaitent à tous de passer un bel été. 19 / SGO Quoi de neuf?

20 VIE ASSOCIATIVE L UNION DES ASSOCIATIONS L'assemblée générale de l'union des Associations s'est tenue le 22 mars à la salle des fêtes du Trait d'union en présence de monsieur le Maire et des adjoints. Après lecture des résultats positifs de l'année 2012 et des propositions budgétaires 2013 qui ont été acceptés à l'unanimité, l'ambiance festive s'est installée et l'apéritif dînatoire a été le bienvenu. Merci aux présidents et aux adhérents de leur présence. Après quelques difficultés pour vous, c'est avec plaisir que je vous annonce la réouverture du bureau de l'union des Associations à compter du 17 juin. Les horaires du lundi au vendredi seront de 9 h 30 à 13 h, et vous y serez reçu par Emmanuelle. Vous ferez sa connaissance lors de la prochaine réunion qui aura lieu le 28 juin à 19 h et dont l'ordre du jour sera la préparation de la JOURNÉE DES ASSOCIATIONS le 22 septembre qui se déroulera cette année au gymnase du Trait d'union. Nous souhaitons un prompt rétablissement à Olivia et nous espérons la revoir très rapidement. Bonnes vacances à tous. VIVE LE PATCHWORK Avec la participation de sa doyenne, le club de patchwork qui œuvre à Sauzelle, a confectionné grâce à "ses petites mains" le blason de la commune pour le rassemblement des SAINT GEORGES DE FRANCE. Venez nous rejoindre dès le mois de septembre pour de nouveaux ouvrages! La présidente Annie CROCHET. Tél : / SGO Quoi de neuf?

21 ATHLETISME OLERONAIS Cette année 2013, le club est organisateur de quatre rencontres sur le complexe sportif de L Oumière : - Une animation départementale jeunes le samedi 16 mars en salle qui regroupait un peu plus d une centaine d athlètes en herbe, - Les championnats régionaux d épreuves combinées, les 12 et 13 mai, - Les Championnats Départementaux Benjamins- Minimes le 26 mai, - Un meeting d épreuves d obstacles (haies, steeple), relais 4x200 et medley ( ) le 14 juin en soirée. Les épreuves proposées sont inscrites aux trophées de la Ligue qui récompenseront les athlètes, de minimes à seniors, ayant réalisé de bonnes performances lors de compétitions ciblées. Ces épreuves sont, en même temps, qualificatives pour les différents championnats de France. Il faut rajouter à ce programme l organisation de la semaine nationale du cross auprès des écoles primaires de l île d Oléron en octobre et une journée de découverte de l athlétisme couplée à une rencontre de lecture programmée courant juin sur le parc des Prés Valet à St Georges d Oléron. Nos grands athlètes poursuivent leur programme de compétitions : - en benjamin, Yann Van Hecke se classe 3ème départemental au quadrathlon (50m haies, 1000m, hauteur, disque), - sur le 80m haies minimes filles, Patricia Boismorand se classe 3ème départementale et 3ème de la finale B aux championnats régionaux, - Lola Darodes, minime fille, se classe 2ème départementale et régionale sur 100m. Elle participera aux Championnats Interrégionaux à Arnages (près Le Mans) prochainement, - Robin Girard, espoir, est champion régional sur 60m haies en salle et participe aux championnats de France en salle à Nogent sur Oise ; il disputera les championnats de France sur piste à Aubagne début juillet sur 400m haies, discipline dans laquelle il est depuis plusieurs années le meilleur spécialiste régional et l'un des meilleurs français. Du renouveau dans les équipes de jeunes qui sont très motivés et leurs parents aussi. Pour eux, pas de championnats, mais des rencontres au cours desquelles il est VIE ASSOCIATIVE plus important d'aller au bout des épreuves. Si leur saison n'est pas tout à fait finie, ils ont été plus nombreux lors des rencontres hivernales en salle (Niort, Tonnay- Charente, Surgères, Saint-Pierre) et en extérieur (Tonnay-Charente, Niort, Saint-Genis). Ils auront glané de nombreuses médailles. La saison 2013/2014 débutera la semaine qui suivra la rentrée scolaire. N hésitez pas à venir nous rencontrer sur le stade! 21 / SGO Quoi de neuf?

22 FÊTES & CÉRÉMONIE LES NOUVEAUX ARRIVANTS Ce jeudi 21 mars, les nouveaux résidents permanents découvraient le vieux Saint Georges au cours d'une visite guidée par Élise de l'office de Tourisme aux côtés de Monsieur le Maire, qui prenait le temps de partager ce moment avec eux dans les ruelles de la Seigneurerie. La balade terminée, c'est autour d'une galette et d'un jus de fruits, que Monsieur le Maire a présenté les membres du Conseil Municipal ainsi que les services municipaux. 8 MAI 2013 "Il y a 68 ans l Allemagne hitlérienne capitulait. Le 8 mai à minuit l effroyable guerre qui ravageait depuis 6 ans l Europe prenait fin. La liberté triomphait d une idéologie nourrie de haine et de terreur. unissant ses forces est capable de réaliser pour surmonter l insurmontable. Tout cela nous confère le devoir de célébrer la date du 8 mai Nous devons le faire par fidélité envers la mémoire de celles et ceux qui ont perdu la vie dans ces combats pour notre liberté. Nous devons le faire par fidélité à la mémoire de tous les combattants. Nous devons le faire par fidélité à la mémoire de celles et ceux qui ont péris dans les prisons et dans les camps. Il est plus que jamais utile aujourd hui de réfléchir à cette pensée du résistant Pierre BROSSOLETTE : «ce que nos morts attendent de nous ce n est pas un sanglot, mais un élan». Nous sommes aujourd hui rassemblés pour commémorer comme tous les ans l anniversaire de la victoire des alliés et rendre hommage aux victimes de ces terribles années de guerre, l une des plus meurtrière de l histoire de l humanité ( ) Souvenons-nous aujourd hui, demain, toujours de ce que signifie le 8 mai Souvenons-nous et n oublions jamais. Vive la paix, vive la république, vive la France". Et fort de nos convictions républicaines, nous rappelons que le 8 mai devient chaque année davantage le moment de symboliser et de porter les valeurs de respect et de dignité tirées des enseignements de notre histoire ( ) Grâce à ces hommes et à ces femmes, différents par leur origine, leur histoire, leur parcours mais réunis par un idéal commun, la France a pu, après la guerre, retrouver pleinement son rang dans le concert des nations. Leur exemple a toujours valeur d actualité. Ils nous ont prouvé, tout ce qu une nation riche de son histoire et 22 / SGO Quoi de neuf?

23 LA FÊTE DU PRINTEMPS CULTURE & ANIMATIONS Avril dernier, dimanche 21 à Saint Georges, sur la place de l'église? Vous vous souvenez? Que disait l'affiche? L'homme où va-t-il? Que fait-il? Diderot disait que "L'Homme est un composé de force et de faiblesse". L'Office de Tourisme de Saint Georges a tenté de le démontrer au cours de cette journée ensoleillée et un peu ventée : un ULM prêt à décoller, des voitures anciennes, des planches de surf, un camping-car, un atelier sculpture, du modélisme, de quoi jardiner, cuisiner. Monsieur pouvait aussi se vêtir et se pomponner : pantalons, pulls, chemises, caleçons, cravates, parfums, bijoux. Il disposait d'un grand choix pour des cadeaux à Madame comme de la lingerie féminine, des foulards, des produits de beauté, des bijoux ou des épices pour pimenter quelque peu son quotidien! LA MÉDIATHÈQUE Zoom sur l'espace Informatique Cyber-base : Un espace Cyber-base est un espace public numérique ayant pour vocation d initier et de sensibiliser tous les publics à Internet, aux outils multimédia et de les rendre autonomes, pour les projets personnels ou professionnels. Date de création : 2010 Nombre d'usagers inscrits depuis la création : 2661 Nombre de postes : 13 Nombre d'ateliers d'informatique passés : 2292 Nombre d'ateliers d'informatique futurs : 587 Nombre de type d'ateliers d'informatique proposés : 14 Par exemple : Initiations aux outils bureautiques (écrits, tableaux...), à Internet et à la messagerie électronique, aux montages vidéo, à Linux, Mac et Windows, à Android sur une tablette numérique... Le manège a énergie humaine a tourné toute la journée. M. Nourse, racontait, chantait et faisait participer encore et encore les enfants ébahis. Oubliés? Pardonnez-moi vous étiez si nombreux! Ajoutons les expos de peinture, de portraits d'hommes plus ou moins célèbres, les objets en bois ou en pierre, le traditionnel pineau bien de chez nous, l'art africain ou encore le patchwork. La salle Aliénor a vu défiler nombre de nostalgiques venant se rendre compte de qui était l'homme d'avant : rasoirs et briquets anciens, affiches publicitaires, costumes, cartes postales, obscurs témoins!!! C'est avec l'aide la municipalité que l'office de Tourisme a pu mener à bien cette manifestation. Mille mercis à tous ceux qui ont participé à son élaboration. Belle saison estivale à tous, prochain rendez-vous pour la fête du patrimoine le 15 septembre. Il y a aussi des ateliers pour les niveaux intermédiaires et confirmés. La page Internet suivante vous montre tous les ateliers d informatique planifiés pour les quatre prochains mois. Afin de ne pas manquer le "train" qu'est le numérique et de ne pas prendre de retard, passer dans le "hall de gare" qu'est l'espace Informatique Cyber-base. En prenant contact avec nous, nous trouverons ensemble un atelier d'informatique qui vous conviendra! INFOS : La connexion wifi n'est plus au rez-de-chaussée de la médiathèque, mais la borne se trouve dans l'espace au premier étage. La connexion est toujours gratuite et d'une durée d'une heure renouvelable, s'il 23 / SGO Quoi de neuf?

24 CULTURE & ANIMATIONS n'y a pas d'affluence. Il suffit d'être inscrit comme usager à l'espace informatique Cyber-base. Il vous suffira de remplir une feuille d'inscription (valable un an) et de présenter une pièce d'identité valide ou de renouveler votre ancien forfait, si vous étiez déjà usager. Nous vous imprimons un ticket personnalisé pour vous connecter en wifi sur la borne (hotspot) de la médiathèque. Nous vous informons qu'il y aura une nouvelle implantation dans l'enceinte de la médiathèque pour installer un ordinateur avec le système d'exploitation Linux. Ce dernier vous permettra de faire des recherches sur les ressources (livres, romans, BD, cd, dvd ) de la médiathèque et aussi de découvrir un Linux. Les travaux du nouveau bâtiment jouxtant la médiathèque commenceront bientôt. Nous nous excusons de la gêne occasionnée par le bruit et de la difficulté pour accéder à la médiathèque. Cette construction permettra de vous accueillir dans un espace plus grand et plus accessible. HORAIRES D'OUVERTURE Espace bibliothèque : mardi de : 9 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 19 h 00 mercredi et vendredi de : 9 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 18 h samedi de : 9 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 17 h 00 Espace informatique : mardi de : 9 h 30 à 11 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30 mercredi et vendredi de : 9 h 30 à 11 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30 samedi de :9 h 30 à 11 h 30 et de 14 h 30 à 16 h 30 ATTENTION : ouverture de la médiathèque le jeudi à partir du 1 er juillet jusqu'au 31 août 2013, de 9 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 18 h 00. Bienvenue au nouveau directeur de Catherine, Séverine, Valérie et Damien souhaitent la bienvenue à Monsieur Francis Dubalans, directeur de la médiathèque municipale depuis le 1er avril Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas à Alors que le froid et la pluie ne nous quittaient pas, la médiathèque municipale a réchauffé les cœurs et illuminé les esprits de chacun grâce à son exposition consacrée à l'art floral et au monde végétal qui a joué les prolongations jusqu'au mercredi 10 avril Plusieurs animations ou ateliers étaient proposés au public durant toute l'exposition. Mardi 12 mars, Séverine, animatrice de pour l'occasion, a reçu les premiers visiteurs, avec une boisson chaude bien appréciée de ces derniers, pour une après-midi de découverte en commençant par leurs présenter l'exposition. Ils ont ensuite pu être éclairés sur "Le business des fleurs" à l'aide d'un documentaire de Jean-Michel Rodrigo avant d'être rejoints par Anne Richard (naturaliste et ingénieure en agriculture spécialisée en botanique) pour une rétro-conférence sur les plantes sauvages comestibles de l'ile d'oléron. Grande passionnée et cuisinière insolite, elle a conclu cette belle rencontre par une dégustation de quelques confitures réalisées à base de Maceron, Mimosa ou encore de Cynorhodon. Samedi 16 mars, l'animatrice a accueilli Marie-Anne, Martine, Dominique et Frédérique pour l'atelier floral organisé dans le cadre de l'exposition. Moments de 24 / SGO Quoi de neuf?

25 CULTURE & ANIMATIONS convivialité et de partage ont rythmé cette rencontre entre elles et les participantes qui sont reparties chez elles, sourire aux lèvres avec leur composition. Victime d'un succès inattendu, l'atelier floral de Séverine a été renouvelé les 2 et 9 avril, pour une initiation à l'ike- BANA (art floral japonais). Après des recherches dans les documents de la médiathèque et des échanges d'expériences personnelles entre Ménia, Geneviève D., Denise, Marie-Noëlle, Martine, Carmen, Hélène, Geneviève H. et Raymond l'après-midi du 2 avril, la conception des IKEBANAS de chacun a été réalisée le mardi 9 avril Remerciements sincères à Monsieur Jean-Paul Peyry, Conseiller Général de Charente Maritime pour avoir rendu visite à cette joyeuse troupe ainsi qu'à Madame Christiane Bay pour avoir filmé le "show". "Exposition La pêche à pied" Les passionnés de pêche à pied étaient au rendez-vous fixé par le mardi 23 avril à 17 h 00. Une quinzaine de personnes s était installée au milieu même de l exposition consacrée à ce plaisir maritime pour écouter Jean-Baptiste Bonnin (coordinateur de CPIE- IODDE) qui les a, entre autre, renseignés sur les tailles minimales de pêche à respecter. Cette manifestation, conçue et mise en scène par Catherine Annotel (membre de l équipe de la médiathèque municipale) est programmée tous les deux ans lors de périodes de congés scolaires et de grandes marées. Alors que les présentations précédentes offraient déjà de nombreux renseignements aux visiteurs, l édition 2013 a innové en proposant la consultation de 5 panneaux supplémentaires créés par un collectif d organismes œuvrant pour une pêche à pied durable. Les visiteurs intéressés par la rencontre avec l intervenant de l association CPIE-IODDE sont souvent les vacanciers de passage sur l Ile d Oléron. Parents ou grands-parents sont parfois accompagnés d enfants qui ne sont pas forcément en âge de rester attentifs tout au long de l intervention du conférencier. Afin de remédier à cet inconvénient, Séverine Coussy (membre de l équipe de la médiathèque municipale) proposera dorénavant un atelier dessin destiné aux enfants* et prévu en même temps que la conférence. * sauf périodes de congés du personnel Pour son lancement, cet atelier s intitulait «L estran et toi». Les trois enfants inscrits ont eu l occasion de découvrir l exposition avant de concevoir un marque-page qu ils ont ensuite pu emmener chez eux. "Les ateliers BD de Séverine" ATELIERS DESTINÉS AUX ADULTES : mardi 4 juin de 14 h 30 à 17 h 00, mardi 6 août, de 16 h 00 à 18 h 30. ATELIER DESTINÉ AUX ENFANTS DE 8 & 9 ANS : mercredi 17 juillet, de 14 h 30 à 17 h 00. Uniquement sur inscription, places limitées. Une CDthèque à C'est après plusieurs mois d'un travail acharné que la médiathèque a enfin pu ouvrir son fonds musical le 25 mai dernier. 25 / SGO Quoi de neuf?

26 CULTURE & ANIMATIONS Francis DUBALANS le directeur, ainsi que toute son équipe, ont été remerciés par l adjointe au Maire chargée de la culture, pour leur constante efficacité. Entourée de ses collègues, elle a ensuite chaleureusement invité Didier QUENTIN, député-maire de Royan et Jean-Paul PEYRY, conseiller général de la Charente Maritime, à prendre la parole avant de convier les mélomanes présents dans la salle d'exposition à prendre le pot de l'amitié. Les animations LSF de Valérie Cette année, Valérie poursuit ses animations durant la saison estivale*. Vous pourrez ainsi continuer à vous initier au langage des signes français les : mardi de 17 h 30 à 18 h 30 et mercredi de 9 h 30 à 10 h 30 LE RETOUR DU CHAPITEAU-OPÉRA Pour l'année Verdi : Rigoletto Comment mieux honorer l'année Verdi et l'anniversaire de sa naissance, qu'en donnant son œuvre préférée : Rigoletto. La donna è mobile (la femme est volage)... chante dans un air très célèbre le Duc de Mantoue, mais lui-même est bien inconstant. C'est tout le nœud de l'histoire. Le comte Monterone accuse le duc de Mantoue d'avoir déshonoré sa fille. Rigoletto, bouffon bossu du duc, se rit de lui. Monterone jette alors une malédiction sur lui ainsi que sur le duc. Or, c'est au tour de Gilda, fille de Rigoletto, d'être séduite par le duc. Rigoletto décide alors de se venger et emploie les services d'un tueur à gage. Mais la malédiction est déjà en marche et ne tarde pas à s'accomplir. Rigoletto, dans une suite d'enchaînements tragiques, perdra son enfant adorée. Ah! La malédiction! Venez nombreux pour l'unique représentation donnée au Parc de loisirs des Prés Valet LE LUNDI 29 JUILLET à 21 heures version française. Achat des billets : Office de tourisme de Saint Georges Partie culture du Centre Leclerc Réseau ticketnet : ou A partir de 17 heures au chapiteau le jour de la représentation. Le prix des places : 42, 35, 19 Les places "en amphithéâtre" permettent de voir le spectacle de partout. Inspirée d'une pièce de Victor Hugo «le roi s'amuse», Rigoletto est un des opéras les plus populaires et les plus joués dans le monde entier. 26 / SGO Quoi de neuf?

27 CULTURE & ANIMATIONS LE RASSEMBLEMENT DES SAINT GEORGES DE FRANCE Il fallait bien que la messe soit à 9 h 30 pour que le long programme se déroule dans la journée!! L'Église était comble ce dimanche matin, décorée sobrement avec les bannières des différents Saint Georges de France, Monseigneur l'évêque a célébré la messe, assisté par les chants de la chorale "Chant'Oléron". Ensuite direction : les Prés Valet. dès le dimanche midi! Brioches, tripes, confitures tout était bon pour échanger les recettes, goûter les oreillettes et les moules de Saint Georges d'orques, les macarons de Saint Georges les Baillargeaux, le bec nous en file encore Ils étaient nombreux de petits points jaunes à s'activer les 1er et 2 juin aux Prés valet pour le rassemblement des Saint Georges de France. Grâce à ces points jaunes, l'ensemble de cette réunion a été un franc succès! de parole de "vieux participant" : le plus important!! Une chance inouïe après quelques angoisses au niveau météo, l'ami Soleil est arrivé pour baigner la fête de ses rayons jusqu'au dimanche soir. Une ambiance Échanges de présents entre maires Saint Georgeais, petit concours du meilleur écailler reconnaître à l'aveugle les huîtres de Marennes Oléron et celles de Normandie Le ton était donné : l'amusement, la sympathie, la convivialité. Vers 18 h, ce dimanche, le moment tant attendu de la réunion : la remise de la clé au prochain maire organisateur. Elle est arrivée sur une "plate" toute dorée, élégante et brillante. Elle était si belle que l'orfèvre en a fabriqué une plus petite pour l'offrir au maire de Saint Georges d'oléron en souvenir. Vous pouvez venir l'admirer elle est exposée à l'accueil de la mairie. bonne enfant régnait sur le site. Le sourire était de mise, l'insouciance était reine Les stands de dégustation, tous aussi alléchants les uns que les autres, ont été dévalisés pour certains Alors le 27 juin 2014, tous à SAINT GEORGES DE VIÈVRE (27) pour le 27ème rassemblement. 27 / SGO Quoi de neuf?

28 CULTURE & ANIMATIONS Et les petits points jaunes toujours présents! A débarrasser les tables, à ramasser les poubelles, à faire garer les automobiles, à vendre les tickets pour la restauration à tenir les buvettes jusqu'à tard dans la nuit, après avoir accompagné le matin les visiteurs au cours des circuits en bus, pédestres, moto Merci aussi à toutes ces petites mains qui durant l'hiver, le mardi soir ont confectionné les fleurs, les rubans et autres décorations. Les équipes de gros bras ont matérialisé le parking avec des piquets de vignes, monté les chapiteaux et dès le lundi, ont défait ce qu'ils avaient érigé. Les petits points jaunes : LES BÉNÉVOLES!!!!!!!!! Un grand merci à tous! Plus de 200 personnes de toutes communes confondues ont pris à cœur de nous aider à relever le défi, et quelle ferveur! Nous les remercions vivement. Sans oublier nos "bouts'choux" d'1-2-3 Éveil qui avaient commencé la fête avant l'heure en défilant de la maison des associations à la médiathèque avec leurs petites bannières et leurs dragons et les enfants des écoles qui sont venus chanter. Sans oublier également les sponsors qui nous ont largement aidés et fait confiance. Encore un grand MERCI à tous! 28 / SGO Quoi de neuf?

29 NOUVEAUX ARTISANS QUOI DE NEUF? La boîte à Couture à Domicile Stéphanie COFFINET Dépôt de Pain (Saint Georges) Fabriqués à la "boulangerie du pêcheur" à la Cotinière, le pain et les pâtisseries sont de nouveau présents dans le bourg. Hors saison ouverture tous les jours (sauf le lundi). En saison, ouverture tous les jours. Les Cabanes du Douhet Au port du Douhet : SNACK ÉPICERIE LOCATION DE VÉLOS ART Ouvert tous les jours. Tél : Prestataire de Services Locations saisonnières Evelyne LAUGIER KIENER sarl Les Nettoyeurs Médéric MOQUAY & Victor FEUILLADE ou Prothésiste Ongulaire à Domicile Elodie BOYER / SGO Quoi de neuf?

30 QUOI DE NEUF Restaurant «La Guitoune» (Foulerot) Changement de propriétaire M. Florent GRENIER (au centre) Ouvert toute l'année. Réservations : Club de Planches à Voile (Domino) Rôtisserie - Plats cuisinés «Rôtisser île» Rue Nationale à CHÉRAY M. RAMBEAULT Jacky Tél. : Ouvert de 8 h à 13 h 30 sauf le lundi Enquête Statistique sur la Performance de l Habitat, Équipements, Besoins et Usage de l Énergie Le ministère de l'écologie, du Développement Durable, et de l'énergie (MEDDE) réalise du 2 avril au 30 juillet 2013 une importante enquête sur la performance de l'habitat, équipements, besoins et usages de l'énergie (Phébus) en France. L'enquête Phébus va servir à : - évaluer la performance thermique du parc des logements en France métropolitaine - comprendre les situations des ménages les plus vulnérables à une hausse des prix de l'énergie. Ses résultats vont aider à permettre de mieux connaître les caractéristiques des logements et leurs besoins en rénovation énergétique et d'orienter les décisions des politiques publiques en la matière. Cette enquête est reconnue d'intérêt général et de qualité statistique. Elle sera réalisée en deux parties : - Un enquêteur de la société Ipsos mandatée par le ministère prendra rendez-vous avec vous par téléphone à partir du 18 mars 2013 pour venir réaliser l'enquête en face à face à votre domicile. La collecte sera assistée par ordinateur. Elle durera une quarantaine de minutes. Cette partie de l'enquête est obligatoire. - Si vous le souhaitez, un diagnostiqueur de la société Bureau Véritas prendra ensuite contact avec vous par téléphone pour convenir d'un rendez-vous entre le 15 avril et le 15 juillet Le diagnostiqueur évaluera à votre domicile la consommation d'énergie du logement et émettra un diagnostic de performance énergétique. Le diagnostic réalisé est le même que celui réalisé lors d'une vente ou d'une location immobilière. Il est gratuit et a une validité de 10 ans. Des habitants de notre commune seront sollicités pour participer à l'enquête. Merci de bien vouloir réserver le meilleur accueil aux enquêteurs qui présenteront une carte officielle. 30 / SGO Quoi de neuf?

31 QUOI DE NEUF? LA RÉGION POITOU-CHARENTES met en place un programme "boqueteaux" qui prévoit un soutien technique et financier. La Région propose une aide à la plantation de "petits bois" ou "boqueteaux" dont les dispositions complètes sont consultables et téléchargeables sur le site Internet de la Région Poitou-Charentes (http://www.poitou-charentes.fr/services-en-ligne/guide-aides/-/aides/detail/207). A ce jour, 28 premiers boqueteaux représentant plants ont été soutenus par la Région. Cette aide peut permettre de reconquérir par exemple des friches ou des délaissés pour en faire des espaces favorables à la biodiversité, à la protection de la ressource en eau et qui produiront à terme du bois énergie. Tous les particuliers, agriculteurs, entreprises, associations peuvent en bénéficier pour un projet de boisement dès un demi hectare. Le service "Paysages" de la Région se tient à votre disposition pour toute information complémentaire et accompagnement de votre projet. COMMUNIQUÉ SUR LES TRANSPORTS ET LE COVOITURAGE Pour mieux répondre aux besoins des habitants, la Communauté de Communes de l'île d'oléron a engagé un partenariat avec l'association "ROULE MA FRITE 17" pour développer l'information transport et le covoiturage. Une conseillère "MOBILITÉ" est à votre disposition pour vous informer sur l'offre de transport existante et sur les dispositifs d'aide à la mobilité. Pour des solutions de covoiturage de courte et moyenne distance, la conseillère accompagnera la mise en relation des conducteurs et passagers. Le service est ouvert à tous. Les permanences de la conseillère "MOBILITÉ" : dans les locaux du Bureau Information Jeunesse, complexe sportif de l'oumière SAINT PIERRE D'OLÉRON chaque mardi de 10 h à 17 h et sur rendez-vous dans votre commune. Contact Maria BOGGIA : tél , courriel : MANIFESTATIONS Salle des fêtes du Trait d'union CALENDRIER DES FETES AOUT Samedi 3 Loto Gymnastique Vendredi 9 DON DU SANG (8 h h 30) Samedi 10 Loto Handball Vendredi 23 Loto Comité des Fêtes JUILLET Mardi 16 Loto Comité des Fêtes Vendredi 19 DON DU SANG (8 h h 30) Samedi 20 Loto Gymnastique Samedi 27 Loto Association France-Portugal Mardi 30 DON DU SANG (8 h h 30) SEPTEMBRE Dimanche 8 Loto Handball Dimanche 22 Journée de l'union des Associations Mercredi 25 Belote Club du Trait d'union OCTOBRE Vendredi 4 DON DU SANG (8 h h 30) Samedi 5 Théâtre Dimanche 6 Loto Comité des Fêtes Samedi 12 Thé dansant Comité des Fêtes Dimanche 13 Loto Amicale des Chasseurs Dimanche 20 Loto Archers Oléronais Mercredi 23 Belote Club du Trait d'union Sous réserve de modifications éventuelles. Les mises à jour sont faites sur le site de la commune : ville-saint-georges-oleron.fr 31 / SGO Quoi de neuf?

32 CALENDRIER DES FETES AUTRES MANIFESTATIONS TOUS LES SOIRS EN JUILLET AOÛT : Marché de nuit à BOYARDVILLE Juillet Août Dimanche 7 - Brocante Vide-grenier Parking Domino Dimanche 7 - Concours de pêche tous poissons Étang des Prés Valet 8 h 11 h Jeudi 11 - Concert 21 h Église Du 13 au 14 - Nuit de la carpe Étang des Prés Valet (19 h 11 h) Dimanche 14 - Concours de boules 15 h Boulodrome de Saint Georges - 21 h 00 Retraite aux flambeaux sous les Halles - Concert CHANT'OLERON - Restauration et bal sous les Halles - Feu d'artifice aux Prés Valet Lundi 15 - Marché de nuit à Domino de 18 h à minuit Mardi 16 - Églade à Sauzelle Jeudi 18 - Concert "Banquet du roi" 21 h Église Vendredi 19 - DON DU SANG 8 h h 30 Salle des Fêtes du Trait d'union Vendredi h Vide grenier marché de Domino Samedi 20-9 h - Randonnée pédestre guidée (visite des marais et des vignes), plateau-repas le soir Capitainerie du port du Douhet Concours photos Samedi 20 - Églade, bal et feu d'artifice Pointe de Chaucre Dimanche 2 - Brocante à la maison de retraite Dimanche 21 - Journée portes ouvertes ULM aérodrome de Saint Pierre Baptêmes, vols, restauration sur place : fruits de mer Mercredi 24 - Marché gourmand à Domino 18 h à minuit Jeudi 25 - Marché gourmand à Saint Georges 18 h à minuit - Concert Gospel 21 h à l'église Dimanche 28 - Brocante Vide-grenier à Sauzelle Lundi 29 - Chapiteau-opéra "Rigoletto" 21 h aux Prés Valet Mardi 30 - DON DU SANG 8 h h 30 Salle des Fêtes du Trait d'union Mardi h - Repas et feu d'artifice aux Sables Vignier Vendredi 2 - Repas et spectacle Halles de Saint-Georges Dimanche 4 - Concours de pêche "spécial carnassiers" - Étang des Prés Valet 9 h 12 h Dimanche 4 - Sortie en mer et repas au port du Douhet Lundi 5 - Marché de nuit à Domino 18 h 00 h - Concert de Saint Pétersbourg 21 h Église Mardi 6 - Églade Place de Sauzelle Jeudi 8 - Repas et spectacle à Domino Vendredi 9 - DON DU SANG 8 h h 30 Salle des Fêtes du Trait d'union Samedi 10 - Églade et bal Pointe de Chaucre Samedi 10 - Nuit étoilée avec M. LECOEUR aux Prés Valet Dimanche 11 - Brocante Vide-grenier à Sauzelle - Fête du parti communiste à Foulerot Dimanche 11 - Championnat départemental fédéral de tir à l'arc Stade de Chéray Les Fête des 3 ports au Douhet Mardi 13 - Restauration, spectacle et feu d'artifice Port du Douhet Jeudi 15 - Feu d'artifice à Boyardville Samedi 17 - Fête à l'île : brocante, concours de boules, repas et spectacle Du 17 au 18 - Nuit de la carpe Étang des Prés Valet 19 h 11 h Dimanche 18 - Concours régional de pétanque Mercredi 21 - Marché gourmand à Domino Jeudi 22 - Marché gourmand à Saint Georges Vendredi h Vide grenier à Domino Vendredi 23 - Concert AMATI - 21 h Église Dimanche 25 - Journée découverte et repas de fin de saison au port du Douhet Mercredi 28 - Grillade party au port du Douhet Septembre Dimanche 1er - Brocante Vide-grenier Parking du Port de Boyard. Dimanche 1er - Concours de pêche : lâcher de truites et de saumon de fontaine - Étang des Prés Valet 9 h - 12 h Dimanche 1er - Pique-nique aux Prés Valet (Amicale de Sauzelle) Du 14 au 15 - Nuit de la carpe Étang des Prés valet 19 h midi Dimanche 15 - Fête du Patrimoine et Brocante vide-grenier Halles de Saint Georges Dimanche 22 - Journée des Associations au gymnase du Trait d'union Octobre Vendredi 4 Dimanche 6 Dimanche 6 Dimanche 6 - DON DU SANG 9 h 12 h Salle des Fêtes du Trait d'union - Concours de pêche Étang des Prés Valet 9 h 12 h - Fête des Vendanges marché de Domino - Concert de l'abbaye aux Dames 21 h Église. 32 / SGO Quoi de neuf?

33 CALENDRIER DES FETES PROGRAMMATION MUSICALE ÉTÉ 2013 Concerts à l'église Jeudi 11 juillet 21 heures Duo de violoncelles Offenbach, Télémann, Boccherini... Instruments : 2 violoncelles. Tarif : 12 Dimanche 14 juillet 21 heures Chorale de Chant'Oléron Jeudi 18 juillet 21 heures - «Le banquet du Roy» univers sonore de la cour au XVIème siècle sacres, entrées royales, messes, naissances, obsèques, batailles, banquets, bals... instruments : flûtes à bec renaissance, chalemies, bombardes, dulcianes, cornet à bouquin, basse de viole, luth, guitare renaissance, percussions. Interprètes : 1 chanteur et 5 instrumentistes. Tarifs : 15 et 12 (étudiants, demandeurs d'emploi, handicapés) gratuit pour les moins de 12 ans Jeudi 25 juillet 21 heures Gospel Negro spirituals et chants traditionnels Tarifs : 15 et 10 Lundi 5 août 21 heures Orchestre de Saint Pétersbourg «Les cordes d'argent» Direction Alexandre Affanassiev Les grands compositeurs russes : Grieg, Tchaïkovski, Moussorgski, Borodine... Interprètes : 25 musiciens et chanteurs solistes en costumes traditionnels. NAISSANCES 28 mars Maïwenn LACAZE Chéray 8 avril Oxana CHOTARD Chaucre 23 avril Esteban GENÈVE Foulerot 2 mai Nathan MARTIN Domino 6 mai Nolan QUÉMENT Chéray 9 mai Charly JAUD RIEU-CHAUDET La Blanchardière 22 mai Ronan DELOUTEAU Chéray MARIAGES 30 mars Catherine SEILLIER et Serge PILANT 4 mai Marie LANCRY et Flavien MAINGREAUD 18 mai Emmanuelle BRUGER et Jérôme BÉZIER DÉCÈS 1er mars Albert DÉSILLE Domino 99 ans 5 mars Michel MERLINO Chéray 52 ans 6 mars Damas TROUSSEREAU Saint Pierre 101 ans 13 mars Andrée MOUNIER Vve GUILLONNEAUSaint Pierre 93 ans 13 mars Marcel FONTENEAU Chaucre 93 ans 16 mars Michel MOQUAY Chéray 93 ans 17 mars Bernard FOUANO Ozoir la Ferrière 70 ans 23 mars Laetitia CHAPUZET Ep ARTUS Domino 38 ans Tarif : 15 et 12 (étudiants, demandeurs d'emploi, handicapés) gratuit pour les moins de 12 ans Vendredi 23 août 21 heures Bouquet musical groupe AMATI. Entrée libre. Billetterie - ouverture de la caisse à 20 heures à l'église. Le Chapiteau-Opéra A l'esplanade du Parc des Prés Valet. Opéra subventionné par la mairie de Saint Georges. Lundi 29 juillet - 21 heures - «Rigoletto» dans le cadre de l'année Verdi, 90 choristes, solistes, musiciens, techniciens. Version française. Billetterie - Centre Leclerc, Offices du Tourisme de Saint Georges et du Château d'oléron Billetterie sur place sous le chapiteau dès 17 heures le jour même. Achat des billets : ou téléphone ETAT CIVIL 25 mars Lucienne DÉSORMEAUX Saint Georges 95 ans 31 mars Emilien CHARLES L'Isle 93 ans 4 avril Raymonde COURTOIS Vve LEVÊQUE Saint Denis 96 ans 7 avril Michel GORICHON Chéray 83 ans 8 avril Marcelle DUVILER Vve TARANTINO Saint Georges 85 ans 9 avril Marie LACAUD Vve LACHENAUD Périgueux 90 ans 11 avril Gaston BUREAU Domino 97 ans 11 avril Roger PELLETIER Domino 90 ans 12 avril Jean-Christophe BONNEAUD Sauzelle 41 ans 21 avril Bernard DUMONTET Domérat 67 ans 24 avril Gérard GODARY Sauzelle 76 ans 9 mai Odette HOLCHU Vve HINAUT Saint Georges 81 ans 15 mai Louis DAGOU Foulerot 87 ans 21 mai Christiane MOULIN Vve TARDIF Villecresnes 94 ans 24 mai Auguste COCHO Genêt Est 94 ans Déjà 60 ans Le dimanche 8 septembre prochain une messe sera célébrée en l'église de Saint Georges, en mémoire des péris au "Creux Saint Charles" lors de la dramatique pêche à pied du 8 septembre / SGO Quoi de neuf?

34 INFOS COMPLEMENTAIRES OLÉRON DURABLE PASSEZ LE PROCHAIN HIVER AU CHAUD! Avec le programme «Habiter Mieux» et le «Bonus Energie», l État et la Communauté de Communes de l'ile d'oléron aident au financement des travaux de rénovation thermique des personnes modestes vivant dans des logements anciens (plus de 15 ans). Depuis 2010 sur Oléron, près de 150 ménages ont pu bénéficié des aides financières de l'etat et/ou de la Communauté de Communes pour améliorer la performance énergétique de leur logement. Le succès de ce dispositif se confirme d'année en année : 30 ménages aidés la première année, 40 la seconde et près de 80 l'année dernière! Les élus de la CDC Oléron ne comptent pas en rester là puisqu'ils se sont fixés pour objectif de rénover 220 logements d'ici fin Un élargissement des aides qui va permettre à davantage de propriétaires de pouvoir bénéficier du dispositif Grâce à une réévaluation et une simplification des plafonds de ressources, le programme "Habiter Mieux" est accessible à près de la moitié des propriétaires occupants. Par exemple, une personne seule gagnant moins de / mois pourra désormais bénéficier des subventions de l'anah (moins de / mois pour un couple avec un enfant). N'hésitez pas à vous renseigner. Pour les plus modestes, des travaux qui pourront être intégralement pris en charge Les aides de l'anah sont significativement augmentées : 35 à 50% de subventions selon le niveau de ressources des propriétaires auxquelles il faut ajouter une prime exceptionnelle du FART (Fonds d'aide à la Rénovation Thermique des logements) de et le «Bonus Energie» de la Communauté de Communes de l'ile d'oléron compris entre 500 et (accessible à tous sans condition de ressources). INFOS PRATIQUES STUDIO AU FOYER-LOGEMENT : A l'attention des retraités valides et des actifs, quelques studios (surface 30 m²) sont encore disponibles au Foyer-Logement de SAINT-GEORGES D'OLÉRON. Pour cela, veuillez contacter le secrétariat au (le matin). BRICOLAGE MANUTENTION DÉMÉNAGEMENT - JARDINAGE : Adressez-vous à l'association ADCR Services à SAINT- PIERRE : CARTE D'INVALIDITÉ CARTE DE STATIONNEMENT : Pour des places réservées aux handicapés, l Allocation Adulte Handicapé, la reconnaissance de travailleur handicapé, etc. L'instruction de ces dossiers relève désormais du Centre Médico-Social route des Allées Saint-Pierre d'oléron : DONS DE VÊTEMENTS, MEUBLES, ÉLECTROMÉNAGER... : L'association SECOURS POPULAIRE à Chéray au ou l'association OCÉAN à Saint-Pierre au (qui loue aussi des vélos et des cyclomoteurs pour se déplacer). RETRAITE RÉGIME GÉNÉRAL : CARSAT 3960 pour demandes de dossier de retraite personnelle, de reversion ou pour tout autre renseignement. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CICAS LA ROCHELLE pour demandes de dossiers ou autres renseignements. CMU OU RENOUVELLEMENT DE CMU : Si vous relevez du régime général : Madame VERVENT vous recevra à la mairie sur rendez-vous le 1er mardi de chaque mois de 13 h 30 à 15 h. Appeler le Si vous relevez de la MSA : Madame FORTIN vous recevra à la mairie sur rendez-vous les 1 er et 3 ème lundis de chaque mois. 34 / SGO Quoi de neuf?

35 INFOS COMPLEMENTAIRES PRUDENCE - VIGILANCE COMMUNICATION PRUDENCE : - Protéger et renforcer les accès des maisons - Ne pas laisser les portes et fenêtres ouvertes, même pour une courte durée - Ne pas cacher la clé sous le paillasson, le pot de fleur... - Ne pas laisser des inconnus pénétrer chez soi - Éviter les signes d absence (messages sur répondeur, boîte aux lettres qui déborde ) - Ne pas laisser des matériels à portée de main (outils, échelle ) facilitant l'action des malfaiteurs - Ranger ses bijoux ou son argent dans des endroits judicieux et inhabituels - Ne pas laisser ses clefs de voiture sur le contact, ni son sac à main et son téléphone en évidence - Verrouiller ses portières en roulant - Ne pas mettre ses bijoux en évidence quand on se promène dans la rue. Attention aux vols de téléphones portables dans vos sacs (pickpocket) et en utilisation à l'oreille - Protéger ses cuves de fuel domestique ou réservoirs de voiture (bouchons antivol) - Attention à la conversion des euros et des francs - Ne jamais garder son code de carte bancaire sur soi, ni le communiquer, surtout par internet - Dissimuler ses mains lors des manipulations sur les claviers lors des opérations par carte bancaire - Attention aux sites internet douteux, inconnus ou non sécurisés - Sur la plage, ne pas emporter d'objets de valeur (téléphone, caméras ) - Attention à la pratique de la mendicité ou du démarchage dans les rues (arnaques, pickpocket) - Personnes âgées (et autres) : attention aux faux agents (Gendarmes, EDF, La Poste ) et aux faux démarcheurs (assurances, ravalement de façades ) - A bicyclette, penser à l'éclairage, au port du casque et du gilet rétro-réfléchissant, à emprunter les pistes cyclables et à se munir d'un bon antivol. COMMUNICATION - Signaler à la Gendarmerie : - Les véhicules inhabituels - Les démarcheurs : réclamer l inscription au registre du commerce ou mieux, appeler la Gendarmerie - Les agents (Gendarmes, EDF ) : réclamer une carte professionnelle ou mieux, appeler la Gendarmerie ou le service concerné - Dans tous les cas, donner si possible les éléments d identification (marque, couleur, numéro des véhicules, description physique, tenue vestimentaire ). VIGILANCE : - Adopter une «vigilance citoyenne» en avertissant la Gendarmerie des mouvements suspects de véhicules et de personnes - Changer ses habitudes - Demander aux voisins de prêter attention à votre domicile - Penser à signaler vos absences à la Gendarmerie - Surveiller les enfants en bas âge (disparition, baignadenoyade, hydrocution, avalanches de sable près des dunes). «LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP» APPELEZ LA GENDARMERIE ou 17 LE SITE INTERNET DE LA MAIRIE Un lien fort avec les habitants La consultation du site de la mairie vous permet d'être mieux informé et forme un lien entre les élus, les employés et les habitants. Pour : - tout besoin d'information? Consultez les onglets qui correspondent, - suivre les délibérations du conseil? Cliquez sur la première page en bas à droite, - s'informer sur l'actualité de la commune? Les deux premières pages sont souvent réactualisées, - communiquer pour avoir un renseignement? Cliquez en haut à droite au-dessus du bandeau-photo. Si vous consultez le site vous allez trouver actuellement : - les dates des manifestations du mois : cliquez sur (en savoir +) pour plus de précisions, - la visite du Centre Technique commentée par monsieur le maire ( vidéo), - une rencontre avec le nouveau directeur de la Médiathèque (vidéo), - l'inauguration en fanfare de la partie musique de la Médiathèque (vidéo), - des informations sur Rigoletto avec le chapiteau-opéra. Rejoignez-nous sur google à Saint Georges d'oléron et choisissez le site officiel de la mairie. Bonne visite! 35 / SGO Quoi de neuf?

36 INFOS COMPLEMENTAIRES ADÉLIE SURVEILLERA NOS FORÊTS La politique de modernisation du SDIS (Service Départemental d'incendie et de Secours) se poursuit par notamment l'installation d'un système de détection automatique des feux de forêt, doté des dernières technologies. Onze points hauts répartis judicieusement, sont équipés de dispositif "ADÉLIE" qui permet entre autre, de surveiller l'ensemble des massifs forestiers de l'île de Ré, d'oléron, de la presqu'île d'arvert, de la Lande et de la Double-Saintongeaise. Ces caméras détectent et localisent des départs de feux en moins de deux minutes. Dès qu'une fumée ou une lueur (la nuit) est détectée par "ADÉLIE", l'alarme est transmise à l'opérateur de garde. Grâce à ce dispositif, le CODIS peut visualiser en direct le développement de l'incendie, identifier les points sensibles et anticiper les renforts. ATTENTION : Il est rappelé que toute incinération de déchets végétaux est interdite sur la commune. Le moindre feu étant détecté, une alerte est donnée au centre de secours de Saint Pierre d'oléron, ce qui entraîne autant de dérangements que de déplacements des sapeurs-pompiers sur les lieux et pourraient être à l'avenir verbalisés par les forces de l'ordre elles aussi alertées en cas de fumées suspectes. Alors pensez-y, plus de feux en milieu naturel, il faut porter les déchets verts à la déchetterie la plus proche de votre domicile. DISTRIBUTION DES BACS JAUNES POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE : Pour les résidences principales qui peuvent être collectées en porte à porte, il sera distribué dès octobre et novembre 2013, des bacs individuels jaunes de 120, 240 ou 360 litres en fonction du nombre de personnes au foyer en remplacement des sacs jaunes. Vous serez préalablement prévenu de notre visite par courrier. Les agents de distribution passeront entre 11 h et 14 h 30 ou entre 17 h et 20 h 30. Si vous êtes absent à cette période ou à ces horaires, vous pourrez donner procuration à un proche ou à un voisin. Pour l'occasion et afin de nous aider à vous retrouver, nous vous remercions de bien vouloir afficher le numéro de votre logement de manière visible si ce n'est pas le cas, ainsi que votre nom sur votre boîte aux lettres. FRELONS ASIATIQUES Le conseil général ne reconduit pas, pour la campagne 2013, l'aide à la destruction de nids de frelons asiatiques allouée aux collectivités qui finançaient ces opérations sur leur territoire. Néanmoins, la commune a décidé de contribuer à cette destruction en allouant aux particuliers une aide de 50 % par nid détruit plafonnée à 135,00. Comment procéder à la destruction des nids de frelons : 1 Contacter une entreprise de désinfection, désinsectisation, dératisation (3 D) ou association apicole 2 Lui faire réaliser l'opération 3 Envoyer un dossier de demande d'aide à la commune composé des pièces suivantes : * la demande d'aide proprement dite * l'attestation de la présence d'un nid de frelons asiatiques remise par l'entreprise en ayant assuré la destruction * le justificatif (facture acquittée) de son intervention * un RIB 36 / SGO Quoi de neuf?

37 PERFORMANCES ATHLÉTIQUES Bernard VANTOURS s'est encore distingué lors des championnats de France Vétérans en salle à EAUBONNE (95) les 9 et 10 février derniers. Il est arrivé premier au m en 6'17"63 et second au 800 m en 3'00"67. Bravo à ce grand champion. Permanences à la Mairie : Tél : Architecte-Conseil du CAUE : un mercredi sur deux de 9 h 00 à 11 h 30 sur rendez-vous Assistante sociale : le mercredi de 10 h à 12 h. MSA assistante sociale : 1er et 3ème lundis de 14 h à 15 h sur RV : C.P.A.M. : 1er mardi du mois de 13 h 30 à 15 h sur rendez-vous au Permanences du Secours Populaire : Place du Marché à CHÉRAY : Vente de vêtements, jouets, livres... Mercredi de 14 h à 17 h et samedi de 9 h à 12 h. Le Président : SECOURS CATHOLIQUE : Permanences à la Maison PHARE : Regroupement de plusieurs associations de services d aide et d accompagnement à domicile, UDAF - Rue Cariñena - SAINT PIERRE D'OLÉRON. Pour tout renseignement : CCAS de la Mairie de Saint Georges ou Communauté de Communes : CENTRE MEDICO PSYCHOLOGIE ESTRAN : Rue Cariñena SAINT PIERRE D'OLÉRON Tél : MAISON DE PIERRE : Groupe d'entraide Mutuelle Marennes Oléron Rue Cariñena SAINT PIERRE D'OLÉRON - Un pôle d'informations, de rencontres, d'échanges et d'activités. Un outil de lutte contre l'isolement et la solitude. Tél : ASSOCIATION "OCÉAN" - MAISON DE LA SOLIDARITÉ : Rue de la Corderie SAINT PIERRE D'OLÉRON Tél : INFOS COMPLEMENTAIRES RECYCLAGE DES TÉLÉPHONES MOBILES En France, 100 millions de mobiles usagés dorment dans les tiroirs. En partant de ce constat, Orange a mis en place un dispositif de collecte-recyclage qui conjugue protection de l'environnement et soutien à l'économie sociale et solidaire. La commune a donc décidé de participer à cette opération. Nous disposons désormais d'un point de collecte à la mairie pour y déposer les téléphones mobiles usagés. Une fois collectés, les téléphones mobiles sont triés et reconditionnés par les Ateliers du Bocage, dans les Deux-Sèvres. Si le mobile ne fonctionne pas, il est recyclé et les matières dangereuses sont traitées et les métaux récupérés. Si le mobile est en état de marche, les données personnelles sont effacées, il est testé puis reconditionné pour être revendu dans un pays d'afrique comme mobile d'occasion. Orange reverse l'intégralité des bénéfices de l'opération à Emmaüs International. La boîte est à disposition à l'accueil de la mairie, pendant les heures d'ouverture : vous pouvez y déposer vos anciens téléphones portables et tous les accessoires! RENSEIGNEMENTS UTILES PERMANENCES PÔLE EMPLOI : Avenue de Bel Air N 20 La Claircière SAINT PIERRE D'OLÉRON Tél : 3949 ou site : pôle-emploi.fr lundi au mercredi : 8 h h 30 / jeudi : 8 h h 30 / vendredi 8 h h 30 PERMANENCE JURIDIQUE ET DE DÉFENSE DES CONSOMMATEURS tenue par l'union Locale des Syndicats CGT Marennes-Oléron Le Château d'oléron : tous les mardis et jeudis de 10h à 16h Square Mitterrand Tél : Marennes : 1 er et 3 ème mardis de chaque mois de 10h à 12h 23 bis rue Dubois Meynardie Tél PERMANENCES DE L'AGENCE DÉPARTEMENTALE D'INFORMATION SUR LE LOGEMENT DE LA CHARENTE-MARI- TIME (ADIL 17) Information juridique, financière et fiscale sur le logement : rapports locatifs, prêts immobiliers, réparations, assurances... - Service gratuit A la Mairie de SAINT PIERRE D'OLÉRON le 1er mercredi matin de chaque mois impair de 9 h à 12 h. Contact : ADIL bis, avenue Jean Guiton LA RO- CHELLE - Tél : Fax : PERMANENCES DU CONCILIATEUR DE JUSTICE : Monsieur Gérard VIOT A la Mairie de SAINT PIERRE D'OLÉRON le mercredi de 8 h 30 à 12 h A la Mairie de LA BRÉE LES BAINS le mercredi de 14h à 16h 37 / SGO Quoi de neuf?

38 RENSEIGNEMENTS UTILES Ramassage des encombrants (appareils ménagers, petit mobilier...) : Mercredi 11 septembre 2013 pour les secteurs des Sables Vignier, L'Ileau, Domino, Chaucre, Chéray. Jeudi 12 septembre pour les secteurs de Boyardville, Sauzelle, L'Ile, Foulerot, Plaisance, Saint Georges. Les personnes intéressées doivent se faire inscrire auprès de la Mairie HORAIRES DÉCHETTERIES OLÉRON NORD : La Brée et Saint Pierre : du Lundi au Samedi de 9 h à 11 h 50 et de 14 h 00 à 17 h 50 Ouvert le dimanche matin jusqu au 10 novembre : 9 h 11 h 50. Fermées les jours fériés. Pensez-y : COLLECTE DU DON DU SANG : Salle des fêtes du Trait d'union de 8 h 30 à 12 h 30 le : Vendredi 19 juillet, mardi 30 juillet et le vendredi 9 août 2013 LES MARCHÉS COMMUNAUX Boyardville - Chéray - Domino Saint Georges : ouverts tous les matins du 1er juin au 30 septembre. LES SERVICES MUNICIPAUX : Heures d'ouverture au public de la Mairie du lundi au vendredi : 9 h 12 h 15 et 13 h h 15 Permanence le samedi de 9 h à 12 h. NB : Le service Cadastre-Urbanisme est fermé au public le MERCREDI et tous les après-midis. Le service CCAS est fermé tous les après-midis. - Accueil Mairie...: Camping municipal...: Centre d'accueil collectif de mineurs...: Crèche "Les P'tites Canailles"...: Foyer-Logements La Résidence du Parc...: Médiathèque Police municipale...: Port de Boyardville...: Port du Douhet...: Port de La Perrotine...: Service tri sélectif...: Services techniques...: CCAS...: Union des Associations...: Urbanisme...: COIN GOURMET Pour 4 personnes Ingrédients : g de blancs de poulet - 3 blancs de poireaux - 4 œufs - 40 cl de lait concentré non sucré - 2 cuil. à soupe de farine - Quelques feuilles de persil plat tomates cerises - 1 noix de beurre pour le plat - Huile d'olive Poulet en Clafoutis 38 / SGO Quoi de neuf? Préparation : A l'avance : préchauffez le four à 200 (therm. 6-7). Lavez les poireaux et les tomates. Détaillez les poireaux en tronçons d'1 cm, le poulet en cubes. Faites cuire les poireaux à l'eau bouillante salée pendant 5 mn : ils doivent être tendres. Egouttez-les soigneusement. Dans une poêle, faites revenir le poulet avec un filet d'huile d'olive à feu vif, pendant 2-3 minutes, jusqu'à une légère coloration. Répartissez les poireaux, le poulet et les tomates dans un plat à gratin beurré. Préparez la crème : dans un bol, mélangez les oeufs, le lait concentré, le persil ciselé et la farine. Salez, poivrez. Cuisez : versez dans le plat à gratin et enfournez pour 30 mn environ. La crème doit être prise. Laissez le clafoutis tiédir avant de le découper. Servir avec une salade de mâche ou de mesclun bien assaisonnée. NB : on peut utiliser le vert des poireaux une fois bien nettoyé, pour faire un savoureux potage. Il suffit d'y ajouter quelques pommes de terre coupées en cubes et un bouillon-cube de bœuf. Faire cuire 20 à 30 mn avant de mouliner le tout.

39 COIN GOURMET Pour 4 personnes Ingrédients : 1 rouleau de pâte sablée, 300 gr de mûres (ou de framboises, ou fraises), 2 œufs plus 3 blancs pour la meringue, 100 gr de sucre, une pincée de sel, 3 grosses cuillères à soupe de crème liquide, 1 cuillère à soupe de sucre glace. Cuisson : min. Tarte aux Mûres Méringuée Préparation : Préchauffer le four à 160 (th. 6-7). Étaler la pâte dans un moule à tarte à bord haut. Mélanger les 2 œufs entiers avec le sucre et la crème. Étaler les fruits sur la pâte y verser le mélange et mettre au four. Battre les blancs en neige ferme en y ajoutant une pincée de sel puis ajouter le sucre glace. Au bout de 30 min. de cuisson sortir la tarte du four, y étaler les blancs en neige et remettre au four 15 min pour que les blancs durcissent. Laisser refroidir avant de servir. Bon appétit! UNE BELLE DESTINÉE (40 ANS APRÈS LA TRANSFORMATION DE L'ABRI DU BATEAU DE SAUVETAGE) Parce que depuis des siècles les navires s'éventraient sur les écueils de mon estran, je fus dressé en sommet de dune en Là, tout de blanc étincelant, je défiais désormais les fureurs des vents. Je suis l'abri du Bateau de Sauvetage. Dans mon ventre sommeille la chaloupe du même nom qui, à la force des bras de dix hommes, fendrait les lames pour secourir les âmes en péril Mais trop lourde était sa coque de bois pour soumettre l'indomptable océan. Ne pouvant faire honneur au nom de "sauveteur", le bateau fut revendu et mon antre laissée à l'abandon. Jusqu'au jour où, en 1955 je vis arriver une petite famille parisienne. En dépit de mon apparente rusticité, elle succomba aux charmes de mes vieilles pierres dans un environnement sauvage qui effrayait les autochtones. Mes nouveaux maîtres décidèrent de me redessiner en maison. Ils recouvrirent mon sol de terre battue de carrelage et percèrent mon toit d'une immense cheminée, dont les parois furent dotées de lourdes pierres, lustrées de verre fondu. La petite famille resta courageusement toute l'année. Elle affronta le terrible froid de l'hiver 56 qui avait nappé de glace, la plage et les rives de l'océan. Loin de s'en plaindre, elle semblait heureuse Lorsque l'été chatoyant revint réchauffer la grève, à mon étonnement d'autres étrangers la rejoignirent. Ils provenaient d'une contrée encore plus lointaine qui portait le nom d'un grand fauve et avait été jadis, capitale des Gaules. Ils avaient sillonné toute la France pour arriver là, et demandèrent l'autorisation de dresser leurs petites habitations estivales autour de moi. Mes nouveaux maîtres acceptèrent et je vis mes dunes jalonnées de curieuses petites huttes de toile colorées. ZOOM SUR Alors l'été ne fut plus que rires, jeux et amusements collectifs, tandis qu'année après année, ils revenaient de plus en plus nombreux. Si bien qu'un beau jour, en 1971 mes maîtres décidèrent d'étendre ma voilure. Avec leurs enfants devenus de jeunes adultes, ils édifièrent un long bâtiment percé de fenêtres qui devaient offrir à chaque studio, une vue imprenable sur l'océan. Ma longue solitude sur les dunes de Chaucre était finie : désormais j'avais 12 petits logements pour compagnons. En juillet 1972, alors que la peinture était encore fraîche de nouveaux locataires en prenaient possession pour leurs vacances. Rires et réjouissances se poursuivirent pendant dix ans. Le fils de mes maîtres et son épouse prirent la décision de ne plus jamais me quitter. Et ainsi, ils abandonnèrent la lumineuse mais bruyante capitale pour offrir à leurs deux petits une enfance paradisiaque en leur donnant pour jardin, l'immensité de l'océan. Mes locataires eux, ont continué à affluer, provenant de toute la France et au-delà. Certains franchirent même une lointaine frontière à l'est, pour venir d'allemagne, nation qui nous était devenue sœur. 39 / SGO Quoi de neuf?

40

LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 ET LE BUDGET PRIMITIF 2016

LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 ET LE BUDGET PRIMITIF 2016 L article 107 de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi NOTRe) prévoit qu une «présentation brève et synthétique retraçant les informations financières essentielles

Plus en détail

VILLE DE VOUZIERS COMPTES ADMINISTRATIFS & BUDGETS PRIMITIFS. Conseil municipal du 12 avril 2016

VILLE DE VOUZIERS COMPTES ADMINISTRATIFS & BUDGETS PRIMITIFS. Conseil municipal du 12 avril 2016 COMPTES ADMINISTRATIFS & BUDGETS PRIMITIFS Conseil municipal du 12 avril 2016 COMPTES ADMINISTRATIFS & BUDGETS PRIMITIFS SOMMAIRE INTRODUCTION page 2 LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT page 3 LES DEPENSES

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF 2015 BUDGET PRIMITIF Conseil municipal du 11/04/2016

COMPTE ADMINISTRATIF 2015 BUDGET PRIMITIF Conseil municipal du 11/04/2016 COMPTE ADMINISTRATIF 2015 BUDGET PRIMITIF 2016 Conseil municipal du 11/04/2016 Les résultats 2015 COMPTE ADMINISTRATIF 2015 Le fonctionnement L investissement Les principales réalisations L endettement

Plus en détail

PRÉSENTATION BRÈVE ET SYNTHÉTIQUE DU BUDGET PRIMITIF 2017

PRÉSENTATION BRÈVE ET SYNTHÉTIQUE DU BUDGET PRIMITIF 2017 PRÉSENTATION BRÈVE ET SYNTHÉTIQUE DU BUDGET PRIMITIF 2017 L'article L. 2313-1 du Code Général des Collectivités Territoriales prévoit qu'une présentation brève et synthétique retraçant les informations

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE

BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE Le budget communal se compose de 2 sections : la section d investissement et la section de fonctionnement. La section de fonctionnement comprend toutes

Plus en détail

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2016 I- Budget principal Le budget principal de la commune se répartit pour 6 558 309 en section de fonctionnement et 4 472 936 en section d investissement. A- Section de

Plus en détail

Budget Primitif Données budgétaires. Montants proposés

Budget Primitif Données budgétaires. Montants proposés Budget Primitif 2015 Données budgétaires Montants proposés SOMMAIRE Les contraintes budgétaires - L écrêtement des droits de mutations - P. 3 Les contraintes budgétaires - Impact de la réduction programmée

Plus en détail

Budget Primitif. Budget annexe - Service fossoyage. Nomenclature M4

Budget Primitif. Budget annexe - Service fossoyage. Nomenclature M4 Budget Primitif Budget annexe - Service fossoyage Nomenclature M4 2017 REPUBLIQUE FRANÇAISE Numéro SIRET 21440109301773 COLLECTIVITE DE RATTACHEMENT COMMUNE DE NANTES POSTE COMPTABLE DE : NANTES MUNICIPALE

Plus en détail

BUDGET SUPPLEMENTAIRE DE L'EXERCICE 2013 DECISION MODIFICATIVE N 2 BUDGETS ANNEXES

BUDGET SUPPLEMENTAIRE DE L'EXERCICE 2013 DECISION MODIFICATIVE N 2 BUDGETS ANNEXES BUDGET SUPPLEMENTAIRE DE L'EXERCICE 2013 DECISION MODIFICATIVE N 2 BUDGETS ANNEXES SOMMAIRE BUDGETS ANNEXES I p. 1/18 Opérations Economiques II p. 1/27 Domaine Départemental d'ognoas p. 1/43 Parc et Ateliers

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET PRINCIPAL COMMUNE Exercice 2016 ADOPTION

BUDGET PRIMITIF BUDGET PRINCIPAL COMMUNE Exercice 2016 ADOPTION DELIBERATION 2016-15 BUDGET PRIMITIF BUDGET PRINCIPAL COMMUNE Exercice 2016 ADOPTION RAPPORTEUR : M., Maire Mesdames, Messieurs, Après avoir entendu le rapport général de présentation du budget principal

Plus en détail

10 - DOTATIONS, FONDS DIVERS ET RÉSERVES

10 - DOTATIONS, FONDS DIVERS ET RÉSERVES 10 - DOTATIONS, FONDS DIVERS ET RÉSERVES 102 - Dotations et fonds divers 1021 - Dotation 1022 - Fonds globalisés d investissement 10222 - F.C.T.V.A. 10223 - T.L.E. 10228 - Autres fonds globalisés 10229

Plus en détail

Il est proposé d examiner le projet de budget primitif 2016 de la ville, équilibré en dépenses et recettes.

Il est proposé d examiner le projet de budget primitif 2016 de la ville, équilibré en dépenses et recettes. Rapporteur : Philippe LOREC Commission : Finances et Affaires Générales Service : Finances RAPPORT Objet : Examen du budget primitif de l exercice 2016 Il est proposé d examiner le projet de budget primitif

Plus en détail

AVIS. VU le code des juridictions financières et notamment l article L ;

AVIS. VU le code des juridictions financières et notamment l article L ; Avis n 2012-0167 du 10 juillet 2012 Syndicat Intercommunal de Gestion des Ecoles du pôle scolaire des Marais (AISNE) Article L. 232-1 du code des juridictions financières Article L. 1612-5 du code général

Plus en détail

Analyse financière et fiscale

Analyse financière et fiscale PROJET DE FUSION D'UNE COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION : GRAND EVREUX AGGLOMERATION ET D 'UNE COMMUNAUTE DE COMMUNES : PORTE NORMANDE Analyse financière et fiscale Données utilisées : Comptes de gestion de

Plus en détail

BP Jean-Claude Peyrin 1 er adjoint en charge des finances

BP Jean-Claude Peyrin 1 er adjoint en charge des finances BP 2016 Présentation de Jean-Claude Peyrin 1 er adjoint en charge des finances BALANCE BUDGETAIRE 2016 - BUDGET PRINCIPAL BUDGET PRINCIPAL en M BP2015 BP2016 Var BP2016/ BP2015 FONCTIONNEMENT Impôts et

Plus en détail

COLLECTIVITE DE RATTACHEMENT DEPARTEMENT DE L'AUDE. SERVICE PUBLIC LOCAL Budget annexe : Structure Accueil Enfance de l'aude M22

COLLECTIVITE DE RATTACHEMENT DEPARTEMENT DE L'AUDE. SERVICE PUBLIC LOCAL Budget annexe : Structure Accueil Enfance de l'aude M22 Garde REPUBLIQUE FRANCAISE SIRET : 22 110 001 900 233 COLLECTIVITE DE RATTACHEMENT DEPARTEMENT DE L'AUDE POSTE COMPTABLE DE: Paierie Départementale de l'aude SERVICE PUBLIC LOCAL Budget annexe : Structure

Plus en détail

COMMUNE DE TREFFENDEL

COMMUNE DE TREFFENDEL COMMUNE DE TREFFENDEL NOTA : La moyenne de référence retenue est la moyenne départementale des communes de la même strate démographique (500 à 1999 habitants). Pour le commentaire, l échantillon est composé

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF 2014

COMPTE ADMINISTRATIF 2014 COMPTE ADMINISTRATIF 2014 CARACTÉRISTIQUES DU CA 2014 Autofinancement Brut et Net : :- 508K /-660K Accentuation des baisses de dotation et prise en charge des rythmes scolaires Dépenses de fonctionnement

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF 2015

COMPTE ADMINISTRATIF 2015 COMPTE ADMINISTRATIF 2015 CARACTÉRISTIQUES DU CA 2015 Autofinancement Brut et Net : :- 663K /-576K Accentuation des baisses de dotation et répercussion sur année pleine de la réforme des rythmes scolaires

Plus en détail

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT 1 Le service de l assainissement est un service public à caractère industriel et commercial, soumis à la comptabilité M4 différente de la comptabilité M14 applicable au

Plus en détail

COMMUNE DE PIERREFONDS BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE DE PRESENTATION BREVE ET SYNTHETIQUE RETRAÇANT LES INFORMATIONS FINANCIERES ESSENTIELLES

COMMUNE DE PIERREFONDS BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE DE PRESENTATION BREVE ET SYNTHETIQUE RETRAÇANT LES INFORMATIONS FINANCIERES ESSENTIELLES COMMUNE DE PIERREFONDS BUDGET PRIMITIF 2016 NOTE DE PRESENTATION BREVE ET SYNTHETIQUE RETRAÇANT LES INFORMATIONS FINANCIERES ESSENTIELLES Le budget de la commune est voté par nature et par chapitre, il

Plus en détail

Les finances des collectivités locales en termes de comptabilité publique

Les finances des collectivités locales en termes de comptabilité publique 3 Les finances des collectivités locales en termes de comptabilité publique Page Remarques méthodologiques 42 3.1 - Les comptes de l'état et des collectivités locales en 2005 43 3.2 - L'évolution des finances

Plus en détail

vousinforme SOMMAIRE FINANCES RAPPORT FINANCIER ANALYSE FINANCIÈRE CONSOLIDÈE Numéro SPÉCIAL Mairie de Communay Bien vivre Développer S épanouir

vousinforme SOMMAIRE FINANCES RAPPORT FINANCIER ANALYSE FINANCIÈRE CONSOLIDÈE Numéro SPÉCIAL Mairie de Communay Bien vivre Développer S épanouir Bien vivre Développer S épanouir vousinforme RAPPORT FINANCIER ANALYSE FINANCIÈRE CONSOLIDÈE Accompagner Numéro SPÉCIAL FINANCES Septembre 2014 En ce début de mandat, nous avons souhaité confier une mission

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON Exercice Décision modificative n 3

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON Exercice Décision modificative n 3 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2013-1734 2 - Exercice 2013 - Décision modificative n 3 M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Dernière décision modificative de l exercice en mouvements réels, la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Arrêté du 14 décembre 2009 relatif à l instruction budgétaire et comptable M. 14

Plus en détail

Délibération n AUTORISATION D ENGAGEMENT, DE LIQUIDATION ET DE MANDATEMENT DE DEPENSES D INVESTISSEMENT EXERCICE 2011

Délibération n AUTORISATION D ENGAGEMENT, DE LIQUIDATION ET DE MANDATEMENT DE DEPENSES D INVESTISSEMENT EXERCICE 2011 Délibération n 2010.33 DECISION MODIFICATIVE n 3 Monsieur Le Maire entendu, Après en avoir délibéré, à l unanimité moins deux abstentions, APPROUVE la décision modificative suivante : Désignation Dépenses

Plus en détail

Débat d Orientation Budgétaire 2015

Débat d Orientation Budgétaire 2015 Débat d Orientation Budgétaire 2015 PREAMBULE : Qu est ce que le D.O.B? Etape essentielle de la procédure budgétaire Informer le conseil municipal de la situation économique et financière de la ville Éclairer

Plus en détail

Demande de subvention 2017

Demande de subvention 2017 Demande de subvention 2017 Dépôt des dossiers du 15 Septembre au 30 Septembre 2016 Tout dossier de demande de subvention non parvenu à cette date ne pourra être étudié. Nom de la structure :... A- FONCTIONNEMENT

Plus en détail

AVIS. Vu le code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L , L , L et L ;

AVIS. Vu le code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L , L , L et L ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU NORD - PAS-DE-CALAIS Troisième section Commune de Marchiennes (Département du Nord) n 2006-0293 Article L. 1612-14 du code général des collectivités territoriales AVIS

Plus en détail

Décision modificative n 3

Décision modificative n 3 Décision modificative n 3 Rapporteur : M. Le Président En cette fin de 1 er exercice de fonctionnement de la Communauté d'agglomération du Grand Besançon, diverses opérations, principalement de régularisation,

Plus en détail

Compte Administratif 2014

Compte Administratif 2014 Compte Administratif 2014 Introduction - Réglementation Le Compte Administratif Le compte administratif est un document de synthèse qui présente les résultats de l'exécution du budget. Il compare, à cette

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION BUDGET PRIMITIF 2016

RAPPORT DE PRESENTATION BUDGET PRIMITIF 2016 RAPPORT DE PRESENTATION BUDGET PRIMITIF 2016 Conseil Municipal du 8 février 2016 1 I- Présentation générale Le budget primitif 2016 s inscrit dans un contexte de réduction drastique des dépenses publiques

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE,

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, COMMUNE DE TERRE-DE-HAUT BUDGET PRIMITIF DE 2015 (population totale légale 1 824 habitants) AVIS N 2015.0104 Article L. 1612-2 du code général des collectivités territoriales SAISINE N 2015.061.971 L.

Plus en détail

LES BUDGETS PRIMITIFS 2016 DE LA VILLE DE LIBOURNE NOTE DE SYNTHESE

LES BUDGETS PRIMITIFS 2016 DE LA VILLE DE LIBOURNE NOTE DE SYNTHESE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité - Fraternité Direction générale des services Directeur financier Philippe Gaudin 05.57.55.33.38 Courriel : pgaudin@mairie-libourne.fr le 22 mars 2016 LES BUDGETS PRIMITIFS

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL 2010

LE BUDGET COMMUNAL 2010 LE BUDGET COMMUNAL 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2010 Le Compte Administratif 2010 clôture avec un excédent de 258 395,62 à reporter au Budget Primitif 2010, grâce à une gestion financière rigoureuse de la

Plus en détail

COMPTES ADMINISTRATIFS ET DE GESTION 2015 BUDGETS PRIMITIFS 2016

COMPTES ADMINISTRATIFS ET DE GESTION 2015 BUDGETS PRIMITIFS 2016 COMPTES ADMINISTRATIFS ET DE GESTION 2015 BUDGETS PRIMITIFS 2016 BUDGET COMMUNAL Résultats des comptes administratif et de gestion 1. RÉSULTATS DE L EXERCICE 2015 RECETTES 2015 (tous les titres de recettes

Plus en détail

Budget annexe "Espace Entreprises BIOPOLE"

Budget annexe Espace Entreprises BIOPOLE RÉPUBLIQUE FRANCAISE COMMUNAUTE D'AGGLOMÉRATION - RENNES MÉTROPOLE Poste comptable de RENNES (Trésorerie Principale Municipale) ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE Vote par nature M 14 BUDGET

Plus en détail

Présentation du Budget primitif pour Séance du conseil municipal du 7 avril 2016

Présentation du Budget primitif pour Séance du conseil municipal du 7 avril 2016 Présentation du Budget primitif pour 2016 Séance du conseil municipal du 7 avril 2016 Présentation générale Un budget d investissement : Un budget qui, comme d'habitude, a commencé à être exécuté avant

Plus en détail

COMMUNAUTE de COMMUNES. VAL de GRAY S T A T U T S. Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000

COMMUNAUTE de COMMUNES. VAL de GRAY S T A T U T S. Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000 COMMUNAUTE de COMMUNES VAL de GRAY S T A T U T S Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000 Modifiés par délibération du 21 Octobre 2003 (Art. 9 10) Modifiés par délibération du 07 Octobre 2004 (Art.

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE 15 mars 2011

RÉUNION PUBLIQUE 15 mars 2011 RÉUNION PUBLIQUE 15 mars 2011 ÉVOLUTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE ****** VILLE DE CHÉCY Évolution de la situation financière de la commune Evolution de la situation financière de la commune 2007 2008

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION À retourner à la direction de l action culturelle Hôtel de Ville Place Docteur Esquirol 47916 Agen Cedex 9 www.agen.fr Madame, Monsieur, Le réseau associatif est l élément

Plus en détail

UNIVERSITE DE LYON. Budget Primitif Décembre 2013

UNIVERSITE DE LYON. Budget Primitif Décembre 2013 UNIVERSITE DE LYON Budget Primitif 2014. 3 Décembre UNIVERSITE DE LYON ( UDL) BP 2014. 3 Décembre Présenté au Conseil d'administration du 3 Décembre Adopté par le Conseil d'administration de l'université

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUJOLAIS PIERRES DOREES

COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUJOLAIS PIERRES DOREES COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUJOLAIS PIERRES DOREES Présentation des finances 216 214 215 216 214 215 216 214 215 216 Charges à caractère général Frais de personnel Evolution de la CAF Brute SOMMAIRE Compte

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 1 er avril Conseil municipal du 25/03/2010 1

CONSEIL MUNICIPAL du 1 er avril Conseil municipal du 25/03/2010 1 CONSEIL MUNICIPAL du 1 er avril 2015 Conseil municipal du 25/03/2010 1 1 COMPTE ADMINISTRATIF 2014 2 COMPTE ADMINISTRATIF 2014 Budget principal RESULTAT GLOBAL 2014 2014 2013 Ecart % MONTANT MONTANT ECART

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE M49

REPUBLIQUE FRANCAISE M49 REPUBLIQUE FRANCAISE 24871933800076 BRIANCE COMBADE / SPANC AGREGE AU BUDGET PRINCIPAL DE... POSTE COMPTABLE : TRESOR PUBLIC CHATEAUNEUF LA FORET SERVICE PUBLIC LOCAL M49 BUDGET PRIMITIF BRIANCE COMBADE

Plus en détail

Conseil municipal du 17 mars 2014-20h30 L an deux mil quatorze, le dix-sept mars, à vingt heures trente, les membres du Conseil municipal, régulièrement convoqués, se sont réunis à la mairie en séance

Plus en détail

Budget Primitif 2016

Budget Primitif 2016 Budget Primitif 2016 1 Le budget 2016 est présenté avec la reprise anticipée des résultats 2015. Dans un contexte de réduction massive des dotations de l Etat, le budget 2016 traduit les efforts d économies

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE POSTE COMPTABLE DE : TRESORERIE LACAPELLE MVL SERVICE PUBLIC LOCAL M. 4 (1) Budget primitif

REPUBLIQUE FRANÇAISE POSTE COMPTABLE DE : TRESORERIE LACAPELLE MVL SERVICE PUBLIC LOCAL M. 4 (1) Budget primitif REPUBLIQUE FRANÇAISE Numéro SIRET 21460170000104 COLLECTIVITE DE RATTACHEMENT Services publics locaux à caractère industriel ou commercial MAIRIE DE LEYME POSTE COMPTABLE DE : TRESORERIE LACAPELLE MVL

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU CENTRE, LIMOUSIN

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU CENTRE, LIMOUSIN CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU CENTRE, LIMOUSIN Avis du 9 juillet 2013 N 17 3ème section Commune de Saint-Pardoux SAISINE DU PREFET DE LA HAUTE-VIENNE Articles L. 1612-5 et L. 1612-15 du code général

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Numéro SIRET : POSTE COMPTABLE : TRESORERIE ROCHEFORT ET BANLIEUE MUNICIPALE M. 14 ANNEE 2016

REPUBLIQUE FRANCAISE. Numéro SIRET : POSTE COMPTABLE : TRESORERIE ROCHEFORT ET BANLIEUE MUNICIPALE M. 14 ANNEE 2016 REPUBLIQUE FRANCAISE ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION INTERCOMMUNALE COMM. AGGLOMERATION ROCHEFORT OCEAN AGREGE AU BUDGET PRINCIPAL DE COMM AGGLO ROCHEFORT OCEAN 40000 Numéro SIRET : 20004176200036

Plus en détail

Budget prévisionnel 2016

Budget prévisionnel 2016 Ville de 16 002 habitants. Le budget comprend deux grandes sections : le fonctionnement et l investissement. Il doit obligatoirement être équilibré : dépenses = recettes Budget prévisionnel 2016 Budget

Plus en détail

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE

RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE RAPPORT sur les ORIENTATIONS BUDGETAIRES, les ENGAGEMENTS PLURIANNUELS ENVISAGES, la STRUCTURE ET LA GESTION DE LA DETTE - 2016 L article 107 de la loi Notre a modifié les articles L.2312-1, L3312-1, L.5211-36

Plus en détail

Présentation du Compte Administratif 2015 de la ville d AVON

Présentation du Compte Administratif 2015 de la ville d AVON Présentation du Compte Administratif 2015 de la ville d AVON 1 ADOPTION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2015 Bilan financier de l ordonnateur Doit être conforme au compte de gestion établi par le comptable public

Plus en détail

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE CHAILLES DU 1 er FEVRIER 2016

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE CHAILLES DU 1 er FEVRIER 2016 COMPTE-RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE CHAILLES DU 1 er FEVRIER 2016 FINANCES Vote des taux 2016 Comme chaque année, il convient que le Conseil Municipal fixe les taux des taxes directes locales

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE,

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, CAISSE DES ECOLES DE POINTE-A-PITRE BUDGET PRIMITIF DE 2015 (population totale légale pour l exercice 2015 : 15 755 habitants) Article L. 1612-2 du code général des collectivités territoriales AVIS N 2015.0092

Plus en détail

conseil général de lot-et-garonne Budget primitif 2013

conseil général de lot-et-garonne Budget primitif 2013 conseil général de lot-et-garonne Budget primitif 2013 www.cg47.fr 1 SOMMAIRE p.9 Budget principal : I - Informations générales p. 10 A - Informations statistiques, fiscales et financières p. 11 B - Modalités

Plus en détail

Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : commune de LONGUYON

Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : commune de LONGUYON Fiche n 1 : Les ratios de niveau SITUATION FINANCIERE : de LONGUYON 1 Département : Meurthe et Moselle Poste : 5444 Instruction comptable : M14 N INSEE : 322 Population avec double comptes : 5.77 habitants

Plus en détail

LE BUDGET PRIMITIF 2017

LE BUDGET PRIMITIF 2017 LE BUDGET PRIMITIF 2017 La communauté d agglomération Plaine Vallée est issue de la fusion extension au 1 er janvier 2016 de la CAVAM, la CCOPF et des villes de Montlignon et Saint-Prix. Le budget primitif

Plus en détail

Dossier Prévisionnel. Sur 3 exercices De 01/2012 à 12/2014. Monsieur Propre. Nettoyage

Dossier Prévisionnel. Sur 3 exercices De 01/2012 à 12/2014. Monsieur Propre. Nettoyage Dossier Prévisionnel Sur 3 exercices De 01/ à 12/ Monsieur Propre Nettoyage PROPRE David 16 Rue de Toulouse BP 123 33000 BORDEAUX 05 01 01 01 01 05 01 01 01 02 contact@monsieur-propre.fr Édité le 28//

Plus en détail

COMMUNE DES GRANGES-LE-ROI

COMMUNE DES GRANGES-LE-ROI AVIS COMMUNE DES GRANGES-LE-ROI (91) Article L. 1612-2 du code général des collectivités territoriales délibéré le 15 juin 2016 6 ème section N G/207-211/A-15 Séance du 15 juin 2016 RECOMMANDÉ AVEC AR

Plus en détail

La préparation et le montage du budget de la collectivité

La préparation et le montage du budget de la collectivité La préparation et le montage du budget de la collectivité Martine MOULS, Consultante, Cabinet Conseil Territorial 1 Plan de la journée de formation I - Définition du budget-documents et principes budgétaires

Plus en détail

RAPPORT SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES

RAPPORT SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES RAPPORT SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES C O N S E I L M U N I C I P A L 7 M A R S Le budget sera un budget historiquement difficile, compte tenu de l inflexion sans précédent de la baisse des recettes,

Plus en détail

Budget Primitif 2016

Budget Primitif 2016 Budget Primitif 2016 Équilibre général Dépenses Investissement Total Dotations nouvelles 51 005 234,67 70 998 780,72 149 424 816,38 Reports 4 536 481,56 4 536 481,56 Total 55 541 716,23 98 418 581,71 153

Plus en détail

DECISION MODIFICATIVE n 2

DECISION MODIFICATIVE n 2 Délibération n 2009.42 DECISION MODIFICATIVE n 2 Monsieur Le Maire entendu, Vu l avis favorable de la commission finances du 19 novembre 2009, APPROUVE la décision modificative suivante. Désignation Dépenses

Plus en détail

SEANCE DU Mardi 9 Avril 2013

SEANCE DU Mardi 9 Avril 2013 REPUBLIQUE FRANCAISE Ille-et-Vilaine VILLE DE LA GOUESNIERE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU Mardi 9 Avril 2013 Le Conseil Municipal s'est déroulé sous la présidence de Monsieur HAMEL Joël,

Plus en détail

Mairie de Cazouls d Hérault. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Le jeudi 14 avril 2016 à 20h15 A la Mairie ORDRE DU JOUR

Mairie de Cazouls d Hérault. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Le jeudi 14 avril 2016 à 20h15 A la Mairie ORDRE DU JOUR Mairie de Cazouls d Hérault COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Le jeudi 14 avril 2016 à 20h15 A la Mairie ORDRE DU JOUR 1 - SUPPRESSION DU CCAS 2 - TAUX D IMPOSITION DE LA TAXE D HABITATION

Plus en détail

COMPTE RENDU. CONSEIL DU 11 avril 2012

COMPTE RENDU. CONSEIL DU 11 avril 2012 COMPTE RENDU CONSEIL DU 11 avril 2012 La séance est ouverte par l approbation du Conseil précédent à 14h20. Tous les membres du Conseil sont présents sauf M MOREAU Roland qui a donné procuration à M.MOREAU

Plus en détail

BUDGET 2016 : PRELEVEMENTS ACCRUS DE L ETAT ET IMPACTS DE LA MAUVAISE SAISON D HIVER

BUDGET 2016 : PRELEVEMENTS ACCRUS DE L ETAT ET IMPACTS DE LA MAUVAISE SAISON D HIVER BUDGET 2016 : PRELEVEMENTS ACCRUS DE L ETAT ET IMPACTS DE LA MAUVAISE SAISON D HIVER Nouvelle réduction des dotations de l Etat L Etat à confirmé pour 2016 le mouvement de réduction de ses concours aux

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016

RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 RAPPORT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 1. Orientations budgétaires 2. Etat et gestion de la dette 3. Programme pluriannuel d investissement Les grandes lignes comptables - lexique Fonctionnement : faire

Plus en détail

L élaboration et l exécution du budget Cas pratique - Enoncé

L élaboration et l exécution du budget Cas pratique - Enoncé L élaboration et l exécution du budget Cas pratique - Enoncé 1 L élaboration et l exécution du budget Cas pratique - Enoncé Les objectifs de ce cas pratique sont les suivants : Comprendre au travers de

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 15 avril 2015 1 VOTE DES TAUX D IMPOSITION 2015 FIXE les taux d imposition suivants : Taxe d'habitation... 12,36% Taxe foncière bâtie... 17,97%

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil quatorze, le 22 avril à dix neuf heures trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Mondreville, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la Mairie de Mondreville, sous

Plus en détail

Mission Ressources et Europe 67 - Equilibre budgétaire Equilibre général du budget primitif 2016

Mission Ressources et Europe 67 - Equilibre budgétaire Equilibre général du budget primitif 2016 Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-225400019-20160314-D201600_9259-DE SESSION DU 14 MARS 2016 RAPPORT N FIN 36 Acte certifié exécutoire Envoyé : 25/03/2016 Réception par le préfet : 25/03/2016

Plus en détail

SIPAC COMPTE ADMINISTRATIF 2008

SIPAC COMPTE ADMINISTRATIF 2008 SIPAC BUREAU SYNDICAL DU 20 MARS 2009 L an deux mille neuf, Le 20 mars le bureau légalement convoqué, s est réuni à 18 heures 00 en session ordinaire à la maison des associations de Gasville - Oisème,

Plus en détail

Après un détour par les finances locales, le budget 2015

Après un détour par les finances locales, le budget 2015 Après un détour par les finances locales, le budget 2015 Le rendez-vous de la démocratie locale Mercredi 1 er juillet 2015 Bruno Chaudemanche Directeur Général Adjoint des Services Ville de Créteil & CA

Plus en détail

VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013

VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013 VILLE DE CHECY BUDGET PRIMITIF 2013 Des orientations fortes Poursuivre le retour vers les caciens de l amélioration des finances communales Maintenir le niveau et la qualité des services avec un accompagnement

Plus en détail

Avis. Le compte administratif 2009 de la Région Alsace

Avis. Le compte administratif 2009 de la Région Alsace Avis Le compte administratif 2009 de la Région Alsace Avis du 22 juin 2010 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des Communes, des Départements et des Régions, Vu les articles

Plus en détail

PROCES VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 15 AVRIL 2015

PROCES VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 15 AVRIL 2015 COMMUNE DE THEY SOUS MONTFORT PROCES VERBAL REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 15 AVRIL 2015 Nombre de Conseillers en exercice : 07 Nombre de Conseillers présents : 07 Nombre de Conseillers votants : 07 Suffrages

Plus en détail

Département des institutions et des relations extérieures. Service des communes et des relations institutionnelles

Département des institutions et des relations extérieures. Service des communes et des relations institutionnelles Département des institutions et des relations extérieures Service des communes et des relations institutionnelles Autorité Cantonale de surveillance des finances communales Commune. Cugy VD Association..

Plus en détail

Budget primitif de l année 2016

Budget primitif de l année 2016 Budget primitif de l année 2016 En application de l article L. 2313-1 du Code général des collectivités territoriales, - le rapport adressé au conseil municipal à l'occasion du débat sur les orientations

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 30 mai 2008

Compte rendu du Conseil Municipal du 30 mai 2008 Compte rendu du Conseil Municipal du 30 mai Présents : Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux en exercice, à l exception de Monsieur Patrick SALGADO, absent. Secrétaire de séance : Monsieur Gérard

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF Conseil municipal du 16 décembre 2016

BUDGET PRIMITIF Conseil municipal du 16 décembre 2016 BUDGET PRIMITIF 2016 Conseil municipal du 16 décembre 2016 1 Les engagements municipaux Fonctionnement : Priorité à la qualité de l accueil et du service rendu Efforts toujours renforcés sur la gestion

Plus en détail

budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI

budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI 2 14 budget primitif DONNÉES SUR LA POPULATION ET L EMPLOI Le 17 avril 2014, le Conseil Municipal a approuvé une nouvelle fois le budget de la Ville, pour une année. Nous avons choisi de reconduire la

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF Note de présentation. Ville de Luisant - Budget primitif

BUDGET PRIMITIF Note de présentation. Ville de Luisant - Budget primitif BUDGET PRIMITIF 2016 Note de présentation Ville de Luisant - Budget primitif 2016 1 Toutes sections confondues, le budget primitif 2016 de la Ville de Luisant s élève globalement à 9 904,5 K en dépenses

Plus en détail

Budget Primitif 2015

Budget Primitif 2015 Budget Primitif 2015 Introduction - Réglementation Le budget : La partie destinée au vote du conseil municipal se décompose en une section d'investissement et une section de fonctionnement. La section

Plus en détail

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA SÉANCE DU VENDREDI 14 AOÛT 2009

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA SÉANCE DU VENDREDI 14 AOÛT 2009 DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA SÉANCE DU VENDREDI 14 AOÛT 2009 ORDRE DU JOUR II -- FFIINANCEESS :: 1 - DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC : CHOIX DU DÉLÉGATAIRE ET APPROBATION DU CONTRAT D AFFERMAGE DU

Plus en détail

Approbation du procès-verbal du 4 février 2016

Approbation du procès-verbal du 4 février 2016 Séance ouverte à 20 h 30 CONSEIL MUNICIPAL DE MUIDES-SUR-LOIRE Procès-Verbal de la Séance du 1 er avril 2016 ****** Public : 2 personnes Présents : M. CLEMENT, Mme MURAT, Mme FOURNIER, M. FOUCQUETEAU,

Plus en détail

Eléments d information en vue du Débat d Orientations Budgétaires

Eléments d information en vue du Débat d Orientations Budgétaires Eléments d information en vue du Débat d Orientations Budgétaires Sommaire 1) Mesures principales dans le projet de loi de finances 2014 concernant les communes 2) Etude rétrospective sur le fonctionnement

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/2014 À 12/2016

DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/2014 À 12/2016 De 01/ à 12/ DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 3 EXERCICES DE 01/ À 12/ PROPRE David 16 Rue de Toulouse BP 123 33000 BORDEAUX Tél : 05 01 01 01 01 Fax : 05 01 01 01 02 E-mail : contact@monsieur-propre.fr rue de

Plus en détail

Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.)

Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.) Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.) Préservation et développement des activités agricoles sur le territoire de Bordeaux

Plus en détail

compte d'imputation montant compte d'imputation montant compte d'imputation montant compte d'imputation montant

compte d'imputation montant compte d'imputation montant compte d'imputation montant compte d'imputation montant République Française COMMUNE DE VALAVOIRE Nombre de membres en exercice: 6 Présents : 5 Votants: 5 Séance du vendredi 03 juin 2016 L'an deux mille seize et le trois juin l'assemblée régulièrement convoqué

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD- PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Camiers. Séance du 27 août 2013 AVIS

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD- PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Camiers. Séance du 27 août 2013 AVIS REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD- PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Camiers 2 ème section Département du Pas-de-Calais Compte administratif 2012 non voté N 2013-0223 Article

Plus en détail

RESULTAT 2013 ET ETAT DE L ACTIF DU BUDGET ANNEXE DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (FOYER POUR PERSONNES AGEES)

RESULTAT 2013 ET ETAT DE L ACTIF DU BUDGET ANNEXE DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (FOYER POUR PERSONNES AGEES) DCM n 09/2014 L an deux mille quatorze, le quatorze février à 18 h 00, le Conseil Municipal de la Commune de NEUVES-MAISONS, étant réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 novembre 2016

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 novembre 2016 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 novembre 2016 Monsieur le maire demande l approbation du compte-rendu du Conseil Municipal du 3 octobre 2016, celui-ci est approuvé à l unanimité. Monsieur le maire

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU CENTRE-VAL DE LOIRE,

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DU CENTRE-VAL DE LOIRE, Avis du 9 juin 2016 Commune de Lignac (Indre) N 7 Saisine du préfet de l Indre 1 ère section Articles L. 1612-2 et L 1612-12 du code général des collectivités territoriales LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016

REPUBLIQUE FRANCAISE. POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016 REPUBLIQUE FRANCAISE 20004149900100 CDC PRODELEC POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL M4 BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016 - PRESENTATION GENERALE DU BUDGET VUE D'ENSEMBLE

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUYANE

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUYANE OFFICE DU TOURISME de KOUROU (population : 25 971 habitants) Compte administratif de 2015 et budget primitif de 2016 (Etablissement en plan de redressement) Article L. 1612-14, 2 e alinéa, du code général

Plus en détail

CONVENTION. Entre les soussignés :

CONVENTION. Entre les soussignés : CONVENTION Organisation d une journée de conférences et de débats sur la thématique de l évolution de l urbanisme au cours des trente dernières années 6 octobre 2011 Entre les soussignés : La Communauté

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2016

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2016 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2016 L an deux mil seize, le trente et un mars à vingt heures trente minutes, les membres du conseil municipal de la commune du Mesnil au Val se sont réunis dans

Plus en détail

Cérémonie des VŒUX. Mazières. le samedi 7 janvier 2017

Cérémonie des VŒUX. Mazières. le samedi 7 janvier 2017 Cérémonie des VŒUX Mazières le samedi 7 janvier 2017 La cérémonie des vœux est l occasion d évoquer la vie de la commune sous tous ses aspects Réalisations Projets Animations Le conseil municipal s est

Plus en détail