Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X"

Transcription

1 Réf /FF Recmmandatin n relative à la saisine de Mnsieur L du 25 juillet 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X La saisine Le médiateur natinal de l énergie a été saisi le 25 juillet 2008 par Mnsieur L d un litige avec le furnisseur d électricité X. M. L demande le rembursement des frais de réparatin de sa plaque à inductin, tmbée en panne à la suite d une cupure de curant. La saisine a été déclarée recevable en applicatin de l article 43-1 de la li n et du décret n L examen de la saisine La réclamatin M. L a cnstaté que ses plaques de cuissn à inductin nt été endmmagées suite à une chute brutale de tensin le 2 avril Un dépanneur électrménager a réparé cet équipement et a établi une facture en date du 2 mai 2008 avec la mentin «suite sinistre X PB tensin secteur de réparatin» cmprenant le changement des cartes de puissance et de la carte filtre pur un mntant de 371,84 eurs TTC. Par lettre en date du 17 avril 2008, M. L a adressé une réclamatin auprès de sn furnisseur d électricité X. Il précise que le curant a été interrmpu vers 20 heures et que l appareil électrique litigieux ne fnctinnait plus au rétablissement de l électricité. Il a frmulé de nuveau sa réclamatin par currier en date du 29 avril Par lettre en date du 19 mai 2008, le distributeur ERDF lui a répndu que sn pint de livraisn avait bien subi une cupure de curant : «Celle-ci est cnsécutive à un incident que nus avns relevé sur le réseau myenne tensin de vtre secteur. La nature du défaut est sans incidence sur la tensin délivrée sur le réseau basse tensin. Celle-ci est naturellement nulle pendant la cupure et reprend sa valeur de référence sit 230V (+6%,-10%) à la fin de l incident. Nus vus précisns qu un tel incident n est pas de nature à endmmager du matériel électrique, les valeurs distribuées ne dépassant pas les limitées fixées par les nrmes. Nus regrettns de ne puvir dnner une suite favrable à vtre réclamatin, ntre respnsabilité n étant pas engagée.» Page 1/5

2 Les bservatins En répnse à la demande d bservatins du médiateur natinal de l énergie, le furnisseur X a indiqué que le litige relevait du champ de respnsabilité du distributeur ERDF et qu il n avait par cnséquent aucune bservatin à cmmuniquer. Le distributeur ERDF a indiqué qu une «[ ] manœuvre d explitatin sur le réseau haute tensin a été réalisée par le distributeur le mercredi 2 avril entre 20 heures 06 et 20 heures 19. [Elle] a entraîné une cupure d alimentatin électrique de la zne u réside le client durant 13 minutes. Tutefis, une telle manœuvre d explitatin, uverture et fermeture d un interrupteur, réalisée qutidiennement par le distributeur sur le réseau public de distributin, ne dnne pas lieu à une perturbatin électrique de niveau de tensin susceptible de détérirer les appareils électriques répndant aux nrmes de fabricatin. De plus, [ERDF n a] enregistré aucune réclamatin de ce genre prvenant des clients alimentés par le réseau cncerné par cette manœuvre d explitatin. L indemnisatin demandée par le client ne peut dnc pas être accrdée.» Les cnclusins du médiateur C est le refus du distributeur ERDF de recnnaître sa respnsabilité dans un dmmage cnsécutif à un incident sur le réseau de distributin électrique qui est à l rigine du litige. Le médiateur rappelle que les dmmages cnsécutifs à des incidents sur le réseau engagent la respnsabilité cntractuelle du distributeur, car cmme l a rappelé le CRDIS 1 dans sa décisin du 7 avril 2008, il y a dans tus les cas (tarifs intégré u cntrat unique), une relatin cntractuelle entre le client final et le gestinnaire de réseau. Le médiateur cnsidère que la respnsabilité du distributeur dans un dmmage électrique est plausible si les tris cnditins suivantes snt réunies : l existence d un incident sur le réseau est avérée, Le cnsmmateur apprte la preuve d un dmmage, La relatin de cause à effet entre l incident sur le réseau et le dmmage est, sinn pruvée, du mins crrbrée par des indices. Par exemple et de façn nn limitative : le témignage d autres cnsmmateurs ayant subi des dmmages suite au même incident, l analyse d un prfessinnel, les répnses apprtées par l assureur du cnsmmateur sinistré. Dans le cas de M. L, l incident sur le réseau est recnnu par le distributeur et le dmmage est attesté. La relatin de cause à effet est crrbrée par la mentin écrite d un prfessinnel. Dans le cas d espèce, le médiateur cnsidère que la relatin de cause à effet entre l incident sur le réseau et la panne de la plaque électrique n est pas ttalement pruvée par le cnsmmateur, et il prend acte des arguments techniques avancés par le distributeur ERDF en dénégatin de cette relatin de cause à effet. Ceci dit, le médiateur estime qu il incmbe au distributeur ERDF, en tant que prfessinnel, de démntrer que l incident sur le réseau n a pas prvqué le dmmage sur la plaque électrique du cnsmmateur 2. A ce stade, le médiateur cnstate que le distributeur ERDF n a apprté aucun élément pruvant qu il n était pas respnsable du dmmage sur la plaque électrique du cnsmmateur. Les 1 2 Cmité de Règlement des Différends et des Sanctins de la Cmmissin de régulatin de l énergie. L bligatin de myen renfrcée d un gestinnaire de réseau à l encntre d un prfessinnel, établie dans la décisin du CRDIS du 15 décembre 2008 relative au différend entre la sciété CONDAT et RTE, cnfirme que la charge de la preuve de la bnne exécutin du cntrat incmbe au gestinnaire de réseau. Page 2/5

3 résultats d une expertise indépendante purraient cnstituer un élément de preuve qui fait défaut dans ce dssier. Aucune expertise n a en effet été réalisée dans le cas de M. L. Or, il existe une prcédure d indemnisatin en vigueur chez le distributeur ERDF (cf. annexe), qui est décrite dans le cntrat des clients en ffre de marché 3. Cette prcédure précise qu en cas de refus d indemnisatin, le cnsmmateur a la pssibilité de demander à ERDF une expertise amiable. M. L n est pas en ffre de marché, et il n est pas précisé si cette prcédure est également applicable aux clients qui dispsent de tarifs réglementés. Le médiateur estime qu il est incncevable que cela ne sit pas le cas. Le médiateur cnsidère dnc que la prcédure d indemnisatin d ERDF s applique à tus les clients, sans discriminatin. Il cnsidère que le distributeur ERDF et le furnisseur X divent en tirer tutes les cnséquences, en particulier en matière d infrmatin des cnsmmateurs aux tarifs réglementés. En applicatin de cette prcédure, M. L a la pssibilité de slliciter une expertise amiable puisqu il a apprté des éléments de preuve sur la respnsabilité du distributeur dans sn dmmage et qu ERDF a refusé de l indemniser. Le médiateur rappelle que le distributeur est tenu, dès cnnaissance d un dmmage susceptible d engager sa respnsabilité, de faire une déclaratin à titre cnservatire auprès de sn assurance. Le médiateur suligne également qu un prfessinnel ne peut s exnérer de sa respnsabilité dès lrs qu il est garanti par sn assurance des dmmages résultant de sn activité. La recmmandatin du médiateur Le médiateur natinal de l énergie recmmande au distributeur ERDF : de prcéder à une expertise amiable du dmmage de M. L, d infrmer tus les cnsmmateurs sur l existence et les mdalités pratiques de la prcédure de «Traitement des demandes d indemnisatin relatives à l accès au Réseau Public de Distributin présentées par les Clients» dans les curriers de répnse aux demandes d indemnisatin, ainsi que de façn claire et accessible sur sn site internet. Le médiateur recmmande au furnisseur X de faire référence à l existence d une prcédure de «Traitement des demandes d indemnisatin relatives à l accès au Réseau Public de Distributin présentées par les Clients» et les myens d en cnnaître le détail : dans les Cnditins Générales de Vente (CGV) des tarifs réglementés, sur sn site internet, ainsi que dans ses répnses aux curriers de réclamatin sur le sujet. La présente recmmandatin est transmise ce jur au Directeur Général Adjint Cmmerce d X, au Président du Directire d ERDF, ainsi qu au cnsmmateur. En applicatin des dispsitins de l article 3 du décret n 1504 du 19 ctbre 2007, le distributeur ERDF et le furnisseur X infrmernt le médiateur dans un délai de deux mis des suites dnnées à cette recmmandatin. 3 En revanche, cette prcédure n est pas décrite dans le cntrat des clients aux tarifs réglementés. Page 3/5

4 La présente recmmandatin ainsi que les suites qui lui sernt dnnées fernt l bjet de publicatins respectant l annymat du cnsmmateur. Fait à Paris en quatre exemplaires, le 14 janvier Le médiateur natinal de l énergie Denis MERVILLE Page 4/5

5 ANNEXE : Prcédure de «Traitement des demandes d indemnisatin relatives à l accès au Réseau Public de Distributin présentées par les Clients» décrite dans l annexe au cntrat unique de tus les cnsmmateurs qui nt exercé leur éligibilité. «Le Client victime d un dmmage qu il attribue à une faute u au nn-respect des engagements du Distributeur définis dans les Dispsitins Générales applicables est tenu d infrmer le Furnisseur de l existence d un préjudice en lui déclarant le dmmage par lettre recmmandée avec avis de réceptin dans un délai de sept jurs à cmpter de la survenance du dmmage. Le Furnisseur infrmera ensuite le Distributeur dans les deux jurs uvrés. Le Client victime du dmmage dit également adresser une demande de réparatin par lettre recmmandée avec avis de réceptin au Furnisseur qui la transmettra dans les deux jurs uvrés au Distributeur. Cette demande dit être accmpagnée d'un dssier démntrant, à l aide de tute pièce et dcuments nécessaires, l'existence de sn drit à réparatin. Ce dssier cntient ntamment le fndement de sa demande (faute du Distributeur, u dépassement du nmbre de Cupures ), l'existence et l'évaluatin précise des dmmages et la preuve d'un lien de causalité entre l'incident et le dmmage ccasinné. Le Distributeur accuse réceptin, réalise et transmet sus deux jurs uvrés un rapprt d incident. Le Distributeur dit dans un délai de trente jurs à cmpter de la réceptin de la demande de réparatin susvisée, répndre par lettre recmmandée avec avis de réceptin adressée au Furnisseur qui transmettra au Client dans les deux jurs uvrés la répnse du Distributeur. Cette répnse peut faire part : d un refus d indemnisatin. Dans ce cas, le Client purra demander au Distributeur, via le Furnisseur, d rganiser une expertise amiable qui devra se tenir dans un délai d un mis. A défaut d accrd à l issue de l expertise, le Client purra saisir le tribunal cmpétent, d un accrd ttal sur le principe et le mntant de la réparatin. Dans ce cas, le Distributeur indemnise le Client dans un délai de 30 jurs en avisant le Furnisseur, d un accrd sur le principe de la réparatin mais d un désaccrd sur le mntant de celle-ci. Dans ce cas, le Distributeur rganise une expertise amiable afin de rechercher un accrd dans un délai de trente jurs à cmpter de la réceptin par le Client. A défaut d accrd à l issue de l expertise, le Client purra saisir le tribunal cmpétent.» Page 5/5

Recommandation n relative à la saisine de Mademoiselle C du 24 avril concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n relative à la saisine de Mademoiselle C du 24 avril concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-131455699/CL Recmmandatin n 2008-029 relative à la saisine de Mademiselle C du 24 avril 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X La saisine Le médiateur natinal de l énergie a été saisi

Plus en détail

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe).

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe). Paris, le 2 juin 2016 Dssier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.60 Curriel : mediatin@energie-mediateur.fr N de saisine : S2016-0274 N de recmmandatin : 2016-0610 Objet : Recmmandatin du médiateur sur

Plus en détail

Ce litige concerne la facturation de vos consommations de gaz naturel dans le cadre de votre activité professionnelle (agriculture).

Ce litige concerne la facturation de vos consommations de gaz naturel dans le cadre de votre activité professionnelle (agriculture). Paris, le 16 mai 2014 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2014-0634 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine Mnsieur, Ce

Plus en détail

GUIDE DES PROCEDURES REGIE DES MERCREDIS DE LYON (MELY) A l attention. des Directeurs de Centres de Loisirs sous-régisseurs des Mercredis de LYON

GUIDE DES PROCEDURES REGIE DES MERCREDIS DE LYON (MELY) A l attention. des Directeurs de Centres de Loisirs sous-régisseurs des Mercredis de LYON DIRECTION DE L EDUCATION POLE EDUCATIF PROJET EDUCATIF LOCAL MERCREDIS DE LYON GUIDE DES PROCEDURES REGIE DES MERCREDIS DE LYON (MELY) A l attentin des Directeurs de Centres de Lisirs sus-régisseurs des

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mairie de Saint-Pathus Rue Saint-Antine 77178 SAINT-PATHUS Tél 01 60 01 01 73 Fax 01 60 01 58 29 MARCHÉ PUBLIC MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mde de cnsultatin

Plus en détail

«Agir pour un Tourisme Responsable

«Agir pour un Tourisme Responsable !! Prcessus de cntrôle du Cahier des charges ATR «Agir pur un Turisme Respnsable Versin du 12 11 2015 Le cahier des charges est prtégé par les dispsitins du Cde de la prpriété intellectuelle, ntamment

Plus en détail

1. LES DIFFERENTES ETAPES

1. LES DIFFERENTES ETAPES 31 aût 2011 LES EFFETS DE LA DENONCIATION PARTIELLE DE LA CCN DU 31 OCTOBRE 1951 1. LES DIFFERENTES ETAPES Plusieurs pérides snt à distinguer Préavis de Péride de survie des effets 12 mis Cessatin applicatin

Plus en détail

LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT ET DE SERVICES. NO: POL-005 DATE: 18 mars DATE : 18 mars 2016

LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT ET DE SERVICES. NO: POL-005 DATE: 18 mars DATE : 18 mars 2016 SIGMASANTÉ NO: POL-005 DATE: 18 mars 2016 APPROUVÉE PAR: Cmité de directin : 26 janvier 2016 Cnseil d administratin : 18 mars 2016 Plitique LIGNES INTERNES DE CONDUITE CONCERNANT LA GESTION DES CONTRATS

Plus en détail

Règlement de consultation. Acquisition de mobilier pour la médiathèque de Puygouzon

Règlement de consultation. Acquisition de mobilier pour la médiathèque de Puygouzon Règlement de cnsultatin Identificatin de l Administratin cntractante : Cmmune de PUYGOUZON La Cayrié 81990 PUYGOUZON Acquisitin de mbilier pur la médiathèque de Puyguzn Date et heure limites de réceptin

Plus en détail

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES Page 1 sur 9 Objet de l instructin : Cette instructin décrit cmment prendre en cmpte et traiter les plaintes et appels des prestataires certifiés u candidats à la certificatin en lcalisatin de réseaux.

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX

CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX ARTICLE 1 : DESIGNATION DES PARTIES demeurant, Ci- après le Vendeur agissant en qualité de prfessinnels de la vente, de particuliers, et : - Mandataire de vendeur, - Prpriétaire

Plus en détail

Marche public de services Assurance statutaire - REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

Marche public de services Assurance statutaire - REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Marche public de services Assurance statutaire - REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Puvir adjudicateur : COMMUNE DE ANSE Représentant légal du puvir adjudicateur : Mnsieur le Maire de Anse DATE LIMITE DE

Plus en détail

Embauche d un salarié

Embauche d un salarié FFPS Fiche pratique drit scial Mars 2013 Embauche d un salarié Dès lrs que l emplyeur a pris sa décisin d embaucher une persnne pur sn entreprise (CDI, CDD, cntrat d apprentissage) il lui incmbe d effectuer

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES Règlement adpté par la Cmmissin Permanente Du 01 juillet 2016 Préambule

Plus en détail

Tarifs de raccordement

Tarifs de raccordement Tarifs de raccrdement 2016-2019 A. LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES UTILISATEURS DU RÉSEAU DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA ET POUR LES GESTIONNAIRES DE RÉSEAU DE DISTRIBUTION À L EXCEPTION DES GESTIONNAIRES

Plus en détail

Avenant n 18 à la Convention Collective Nationale des HCR

Avenant n 18 à la Convention Collective Nationale des HCR Affaires sciales et frmatin prfessinnelle Avenant n 18 à la Cnventin Cllective Natinale des HCR Circulaire AS N 31.13 04/11/2013 «Changement de prestataire et cntinuité du cntrat de travail» Nus vus infrmns

Plus en détail

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV)

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV) Fiche n 2 : Les cnditins particulières de vente (CPV) 2. Cnstat 3. Précnisatins Exemples de services relevant des CPV Frmalisatin des CPV 2. Cnstat 3. Précnisatins Sanctins 1. Sanctin pénale 2. Sanctin

Plus en détail

Module 1 A «Expertise technique et personnalisation entraînement»

Module 1 A «Expertise technique et personnalisation entraînement» Saisn 2017/2018 mise à jur le 28 septembre 2017 Mdule 1 A «Expertise technique et persnnalisatin entraînement» A faire parvenir à la FFVB au plus tard 1 mis ½ avant la date du début de stage Aucune candidature

Plus en détail

Réalisation d'études énergétiques et de diagnostics techniques dans le cadre de l Opération de Programmation d Amélioration de l Habitat (OPAH)

Réalisation d'études énergétiques et de diagnostics techniques dans le cadre de l Opération de Programmation d Amélioration de l Habitat (OPAH) Réalisatin d'études énergétiques et de diagnstics techniques dans le cadre de l Opératin de Prgrammatin d Améliratin de l Habitat (OPAH) - Marché de Prestatins Intellectuelles - Règlement de la cnsultatin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE»

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONDITIONS GENERALES du cntrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONTRAT N 13 DV-ORPI2015 Siège scial 1, place Francisque Regaud 69002 Lyn www.cfdp.fr SOMMAIRE Article 1. LES DÉFINITIONS Article 2. LA GARANTIE ET

Plus en détail

Saison 2017/2018 mise à jour le 22 septembre 2017 BULLETIN D'INSCRIPTION. BEF 3 à WATTIGNIES

Saison 2017/2018 mise à jour le 22 septembre 2017 BULLETIN D'INSCRIPTION. BEF 3 à WATTIGNIES Dcuments à returner au Service frmatin : Mme PLASSE Laurence T. +33 (0)1.58.42.22.25. Mail : secretariat.frmatin@ffvb.rg Saisn 2017/2018 mise à jur le 22 septembre 2017 BULLETIN D'INSCRIPTION BEF 3 à WATTIGNIES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Règlement Particulier de Consultation

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Règlement Particulier de Consultation MARCHE PUBLIC DE SERVICES Règlement Particulier de Cnsultatin OBJET DU MARCHE : TRANPORTS SCOLAIRES ET PERISCOLAIRES ROUTIERS CONSULTATION : MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE CONFORMEMENT AUX ARTICLES

Plus en détail

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007.

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007. 1 ER OCTOBRE 2015 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION APPLICABLE À PARTIR DU 1 er NOVEMBRE 2015 La Cnsmmatin Annuelle de Référence

Plus en détail

Politiques et plan d accessibilité pour Equifax Canada

Politiques et plan d accessibilité pour Equifax Canada Plitiques et plan d accessibilité pur Equifax Canada Le présent plan d accessibilité 2014-2021 dnne un aperçu des plitiques et des mesures qu Equifax a mises en place pur amélirer les pssibilités pur les

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 MARCHÉS PUBLICS MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d un marché à prcédure adaptée cnfrmément aux articles 1er, 28,

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibératin Délibératin de la Cmmissin de régulatin de l énergie du 18 juin 2014 prtant décisin sur les règles de redistributin des excédents de recettes d enchères de capacité de transprt de gaz et sur

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LES DELEGUES DU PERSONNEL 1 er COLLEGE (DP 1)

FICHE PRATIQUE LES DELEGUES DU PERSONNEL 1 er COLLEGE (DP 1) FICHE PRATIQUE LES DELEGUES DU PERSONNEL 1 er COLLEGE (DP 1) Un DP 1 est un Délégué du Persnnel représentant les Emplyés de sn site (u d un regrupement de sites). La durée du mandat est de 4 ans, sauf

Plus en détail

Entre les soussignés :

Entre les soussignés : CONVENTION DE PARTENARIAT POUR L UTILISATION ET L ALIMENTATION DU FICHIER DE L OFFRE IMMOBILIERE ECONOMIQUE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SOR ET AGOUT Entre les sussignés : La Cmmunauté de Cmmunes du

Plus en détail

SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES N 15653*01 SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES Règlement délégué (UE) 2016/1613 de la Cmmissin

Plus en détail

ANNEXE 3 TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL

ANNEXE 3 TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL ANNEXE 3 TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL ANNEXE 3 - LES TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL 1 - Généralités La prestatin d acheminement distributin

Plus en détail

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France Mazars 61, rue Henri-Regnault 92075 Paris-La Défense Cedex KPMG Audit Département de KPMG S.A. 3, curs du Triangle 92939 Paris La Défense Cedex Delitte & Assciés 185, avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Cmité Inter Entreprise Meusien Le CIEM vus renseigne Le Drit Individuel à la Frmatin (DIF) Ce qui change au 1 er janvier 2010 Li du 24 nvembre 2009 relative à l rientatin et à la frmatin prfessinnelle

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibératin de la Cmmissin de régulatin de l énergie du prtant décisin sur le slde du cmpte de régularisatin des charges et des prduits (CRCP) au 1 er janvier 2016 du tarif péréqué d utilisatin des réseaux

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «#ConcoursOptic2000»

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «#ConcoursOptic2000» RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «#CncursOptic2000» ARTICLE 1 La sciété annyme cpérative Gadl Optic 2 au capital variable, dnt le siège scial est situé 5 avenue Newtn BP 310 92143 Clamart Cedex, immatriculée

Plus en détail

Quelle conséquence si mon organisation reçoit plus de o Chaque opérateur doit être capable d accueillir les chercheurs d emploi bruxellois

Quelle conséquence si mon organisation reçoit plus de o Chaque opérateur doit être capable d accueillir les chercheurs d emploi bruxellois Questins Répnses Que signifie : «Les mdalités d rientatin et de fnctinnement sernt définies ultérieurement dans une annexe à la cnventin» (cahier des charges, article 3.1.3., p. 12.) Les mdalités pratiques

Plus en détail

PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur»)

PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur») L'INDUSTRIELLE ALLIANCE NOM DU DISTRIBUTEUR (le PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur») D'ASSURANCES GÉNÉRALES («l assureur») Réclamatins: 1-877-356-6636 infarp@inalc.cm Annulatins : 1-855-766-8239 iavagcancellatin@inalc.cm

Plus en détail

TRAQUEUR SA Les Bureaux de la Colline 1 rue Royale SAINT-CLOUD

TRAQUEUR SA Les Bureaux de la Colline 1 rue Royale SAINT-CLOUD TRAQUEUR SA Les Bureaux de la Clline 1 rue Ryale 92210 SAINT-CLOUD A F C A AUDIT FINANCE CLERE & ASSOCIES RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR L EMISSION D ACTIONS ET DE DIVERSES VALEURS MOBILIERES AVEC

Plus en détail

Marché de SERVICE procédure adaptée. ENTRETIEN/MAINTENANCE du réseau d Eclairage Public de la commune DOSSIER DE CONSULTATION

Marché de SERVICE procédure adaptée. ENTRETIEN/MAINTENANCE du réseau d Eclairage Public de la commune DOSSIER DE CONSULTATION Marché de SERVICE prcédure adaptée ENTRETIEN/MAINTENANCE du réseau d Eclairage Public de la cmmune DOSSIER DE CONSULTATION 1-RÉGLEMENT DE LA CONSULTATION Date limite de remise des ffres : mardi 12 juin

Plus en détail

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance la famille en valeur Plitique de récupératin de places subventinnées en services de garde éducatifs à l enfance Rédactin : Directin de l accessibilité et de la qualité des services de garde Directin générale

Plus en détail

COMITE REGIONAL DU VAL DE SEINE REGLEMENT INTERIEUR

COMITE REGIONAL DU VAL DE SEINE REGLEMENT INTERIEUR COMITE REGIONAL DU VAL DE SEINE REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Le Cmité Le Cmité Réginal du Val de Seine fait partie d une Ligue, rganisme décentralisé de la Fédératin Française de Bridge, dnt il est

Plus en détail

BULLETIN D'INSCRIPTION BEF 3

BULLETIN D'INSCRIPTION BEF 3 Saisn 2016/2017 Mise à jur, le 23 février 2017 BULLETIN D'INSCRIPTION BEF 3 Mdule 2 «Perfectinnement du jueur/de la Jueuse» A faire parvenir à la FFVB au plus tard 1 mis ½ avant la date du début de stage

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION. Toute l équipe Decomariage-leconcept.com vous remercie de la confiance que vous nous accordez

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION. Toute l équipe Decomariage-leconcept.com vous remercie de la confiance que vous nous accordez CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION Tute l équipe Decmariage-lecncept.cm vus remercie de la cnfiance que vus nus accrdez pur ce jur si imprtant! DMP Prductin est une SARL, au capital de 38112,26 eurs, dnt

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques d hygiène

Guide de bonnes pratiques d hygiène Guide de bnnes pratiques d hygiène Nte d infrmatin à l usage des prfessinnels La prcédure d évaluatin et de validatin des guides Qu est ce qu un guide de bnnes pratiques d hygiène? Un guide de bnnes pratiques

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Versin : 1.8 Rédigé à Marseille, le 29 Juillet 2008 Mdifié le vendredi 24 juin 2016 Cntacts Niclas SOTRON Tel : 04-91-11-87-94 Fax : 04-91-11-88-01 niclas.s@pliciweb.cm PliciWeb

Plus en détail

Unicité Règlement (mise à jour saison 2017/2018)

Unicité Règlement (mise à jour saison 2017/2018) Unicité Règlement (mise à jur saisn 2017/2018) Préambule : Le présent règlement fixe les mdalités générales de fnctinnement d Unicité (guichet unique) Il s adresse à l ensemble des usagers stéphanais u

Plus en détail

Formation de Relaxologue Professionnel(le) de la gestion du stress

Formation de Relaxologue Professionnel(le) de la gestion du stress Centre de frmatin Elisabeth Bretn Frmatin de Relaxlgue Prfessinnel(le) de la gestin du stress Mdule Relaxatin plantaire Mdule Relaxatin drsale et palmaire Mdule Relaxatin faciale et crânienne Du 12 au

Plus en détail

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts B-Cver SA Plitique relative aux cnflits d intérêts Diffusin Règles/prcédures de plitique liées Public Règles de cnduite MiFID, plitique de rémunératin, services d'intermédiatin d'assurance Annemie Bamps

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION D AIDES-SOIGNANTS (I.F.A.S.) Pôle SANTE ECOLE SANTE SOCIAL SUD-EST 20 rue de la Claire LYON CEDEX 09

INSTITUT DE FORMATION D AIDES-SOIGNANTS (I.F.A.S.) Pôle SANTE ECOLE SANTE SOCIAL SUD-EST 20 rue de la Claire LYON CEDEX 09 INSTITUT DE FORMATION D AIDES-SOIGNANTS (I.F.A.S.) Pôle SANTE ECOLE SANTE SOCIAL SUD-EST 20 rue de la Claire 69337 LYON CEDEX 09 REGLEMENT INTERIEUR en référence à l arrêté du 22 ctbre 2005 mdifié relatif

Plus en détail

Saison Mis à jour, le 14 mars 2017

Saison Mis à jour, le 14 mars 2017 Saisn 2017-2018 Mis à jur, le 14 mars 2017 BULLETIN D'INSCRIPTION BEF 3 CAMP D ETE 2017 Mdule 1 «Optimisatin du cllectif, Structuratin du club» et/u Mdule 2 «Perfectinnement du jueur/de la jueuse» A faire

Plus en détail

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents Fiche pratique N 6 «Mise en place des évaluatins dans la structure» De qui s agit-il? 1 Réaliser des évaluatins de cmpétences s inscrit dans une démarche qu il s agit de prévir et d rganiser dans le temps,

Plus en détail

Fédération des CPAS wallons. Etats généraux. Réforme du PIIS. 22 septembre Wépion

Fédération des CPAS wallons. Etats généraux. Réforme du PIIS. 22 septembre Wépion Fédératin des CPAS wallns Etats généraux 22 septembre 2016 Wépin Réfrme du PIIS 1 Table des matières 1. Cntexte 2. Définitin 3. Situatin actuelle 4. Réfrme 5. Financement 6. Timing 2 1. Cntexte Bénéficiaires

Plus en détail

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI Fiche technique mise à jur le 19/09/2016 Mdalités d accueil au restaurant sclaire des enfants présentant un PAI Le Département s appuie sur la circulaire ministérielle n 2003-135 du 8 septembre 2003 pur

Plus en détail

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh Vente de capacités de stckage de gaz Vente de capacités de stckage de gaz Prduits et quantités prpsées Prduit Grupement de stckage Vlume prpsé sur la péride de vente SALINE 2017 - EZ20 SALINE 700 GWh Type

Plus en détail

Lloyd's : Réclamations internationales

Lloyd's : Réclamations internationales Réclamatins Février 2016 Llyd's : Réclamatins internatinales Le traitement des réclamatins internatinales au Llyd's : Cnseils à l'attentin des Managing Agents et de leurs représentants Cette nte d'rientatin

Plus en détail

CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT

CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT Déclaratin unilatérale d'engagement envers l'usager de la CAPAC 1 CHAPITRE 1 NOTRE MISSION Nus, la Caisse auxiliaire de Paiement des Allcatins de Chômage, smmes une

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ART ET DE DESIGN DE NANCY 1 avenue Bffrand - B.P. 13129 54013 NANCY CEDEX tél. 03 83 41 61 62 fax. 03 83 28 78 60 REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet du marché : Furniture d

Plus en détail

n : F C-0016

n : F C-0016 Décisin de l Autrité envirnnementale, après examen au cas par cas, sur la «demande de défrichement pur le prjet de canalisatin de gaz «Bretagne Sud» reliant Pleyben (29) à Plumergat (56)» n : F - 053-15-C-0016

Plus en détail

Commission Finances, administration générale, marchés publics du 6 décembre 2012

Commission Finances, administration générale, marchés publics du 6 décembre 2012 2012/5018 Directin de la Qualité du Service Public Directin du Currier PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DECEMBRE 2012 Cmmissin Finances, administratin générale, marchés publics du 6 décembre

Plus en détail

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE Mise à jur 01/01/2016 Les mdalités de financement prévues dans les dcuments cntractuels : Les dcuments cntractuels fixent

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP Entre les sussignés Vannes aggl, représentée par sn Président en

Plus en détail

1. Pour l'entreprise :

1. Pour l'entreprise : Demande d'autrisatin : entreprise de systèmes caméras ; versin décembre 2017 Applicatin de la Li du 2 ctbre 2017 réglementant la sécurité privée et particulière - Arrêté ryal du 12 nvembre 2017 relatif

Plus en détail

Pour les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants. Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR

Pour les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants. Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR 1 ere Burse APHIF : Année 2015-2016 Pur les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR REGLEMENT DE LA BOURSE 1. Cntexte L APHIF (Assciatin

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 20 octobre 2016 Cassation partielle Mme FLISE, président

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 20 octobre 2016 Cassation partielle Mme FLISE, président CIV. 2 JT COUR DE CASSATION Audience publique du 20 ctbre 2016 Cassatin partielle Mme FLISE, président Purvi n Q 15-17.507 Arrêt n 1552 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL 2 Article 1 DOMAINE D APPLICATION 1.1 Le présent règlement est pris en applicatin des dispsitins de l article L 131-8 du Cde du

Plus en détail

Appel d offre : restauration ACCUEIL de JOUR «MBV LES MAGNOLIAS»

Appel d offre : restauration ACCUEIL de JOUR «MBV LES MAGNOLIAS» Appel d ffre : restauratin ACCUEIL de JOUR «MBV LES MAGNOLIAS» 30 Rue du Chevalier de la Barre 80 100 ABBEVILLE Tél : 03 22 20 20 73 Fax : 03 22 20 20 74 1- Identificatin de l rganisme / lieu de la prestatin

Plus en détail

ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER

ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER Article 1 - Listes Elite et Dévelppement La FFR établira chaque saisn : une liste élite (la «Liste Elite»), cmpsée de 30 jueurs susceptibles d être

Plus en détail

Concours photos 2017 Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire

Concours photos 2017 Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire Cncurs phts 2017 La ferme de Haute-Lire, alliant traditin et mdernité Le cncurs 1) Objectifs Les bjectifs de ce cncurs phts, pur la première fis rganisé par les, snt multiples : - Valriser l agriculture

Plus en détail

Accusé de réception en préfecture DE Date de télétransmission : 08/07/2015 Date de réception préfecture : 08/07/2015

Accusé de réception en préfecture DE Date de télétransmission : 08/07/2015 Date de réception préfecture : 08/07/2015 Accusé de réceptin en préfecture 075-287500078-20150708-2015-231-DE Date de télétransmissin : 08/07/2015 Date de réceptin préfecture : 08/07/2015 Cnventin relative au dispsitif de rembursement partiel

Plus en détail

NOTE D ANALYSE DU RAPPORT D ACTIVITE 2016 DU CONSEIL D ÉTAT

NOTE D ANALYSE DU RAPPORT D ACTIVITE 2016 DU CONSEIL D ÉTAT NOTE D ANALYSE DU RAPPORT D ACTIVITE 2016 DU CONSEIL D ÉTAT Le cnseil d Etat vient de rendre public sn rapprt d activité pur l année 2016. Cette nte en présente la synthèse. Pur cnsulter l intégralité

Plus en détail

Enfin, les cotisations ont été négociées au plus juste pour que chacun de vous puisse bénéficier des meilleures conditions de garanties et de prix.

Enfin, les cotisations ont été négociées au plus juste pour que chacun de vous puisse bénéficier des meilleures conditions de garanties et de prix. Paris, le 1 er décembre 2014, Cher adhérent, Cnfrmément au premier billet d infrmatin adressé par curriel et diffusé par Internet, nus vus prins de truver ci- après une synthèse des cntrats négciés par

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) 1. Prgramme de préventin Relatif à la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «Garage plus sûr» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) 1. Prgramme de préventin Relatif à la

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION REMPLACEMENT D ASCENSEURS AU CENTRE HOSPITALIER D ANCENIS

REGLEMENT DE CONSULTATION REMPLACEMENT D ASCENSEURS AU CENTRE HOSPITALIER D ANCENIS DIRECTION COMMUNE CENTRES HOSPITALIERS ANCENIS - CANDE EHPAD ANCENIS - CANDE OUDON - VARADES PROCEDURE ADAPTEE REGLEMENT DE CONSULTATION REMPLACEMENT D ASCENSEURS AU CENTRE HOSPITALIER D ANCENIS Marché

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP 12-05600 GUILLESTRE ---- Département des Hautes Alpes --- Marché public de Services - Accrd

Plus en détail

DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS

DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS ISSN 1769-4000 N 58 MARCHES n 7 Sur www.fntp.fr le 27 avril 2017 - Abnnez-vus DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS L essentiel Depuis la publicatin de l rdnnance générale

Plus en détail

LES ADHERENTS DU COMIDENT S ENGAGENT. Charte Ethique et Déontologique Professionnelle

LES ADHERENTS DU COMIDENT S ENGAGENT. Charte Ethique et Déontologique Professionnelle LES ADHERENTS DU COMIDENT S ENGAGENT Charte Ethique et Déntlgique Prfessinnelle PREAMBULE Organisatin prfessinnelle représentative des fabricants et des distributeurs du secteur dentaire, le COMIDENT a

Plus en détail

LES TARIFS DE TRANSPORT

LES TARIFS DE TRANSPORT LES TARIFS DE TRANSPORT 2016-2019 Les cnditins tarifaires qui fnt l bjet de la décisin de la CREG du 03 décembre 2015, snt d applicatin du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2019. Les tarifs mentinnés ci-après,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES.

CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES. CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES. I. Objet La présente a pur bjet de préciser les cnditins générales de l'abnnement de statinnement de

Plus en détail

Cher Monsieur Sauber,

Cher Monsieur Sauber, Frm: WILLAME Jean-Françis (TAN/MST) [mailt:jean-francis.willame@tangservices.lu] Sent: jeudi 3 septembre 2015 20:14 T: regulatry-telecms Cc: BRUNEL Myriam (TAN/MST) Subject: Cnsultatin partielle OGB Cher

Plus en détail

Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré

Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré EXPERTS EN SINISTRE Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré La pratique des experts en sinistre mandatés par les sinistrés pur les représenter dans le cadre d un sinistre cmprte des

Plus en détail

«La responsabilité professionnelle des soignants»

«La responsabilité professionnelle des soignants» AGIR EN SANTE 12, allée des chevreuils 69380 Lissieu Tél : 09-83-54-72-18 e.mail : cntact@agirensante.cm Site Internet : www.agirensante.cm TITRE DE LA FORMATION «La respnsabilité prfessinnelle des signants»

Plus en détail

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR COMMISSION: PETITE ENFANCEET FAMILLE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le règlement intérieur du Cnseil d administratin précise, d une part, la cmpsitin, les puvirs, le fnctinnement du Cnseil d administratin, les rôles et puvirs

Plus en détail

Demande d'autorisation : entreprise de systèmes caméras ; version décembre 2017

Demande d'autorisation : entreprise de systèmes caméras ; version décembre 2017 Demande d'autrisatin : entreprise de systèmes caméras ; Applicatin de la Li du 2 ctbre 2017 réglementant la sécurité privée et particulière - Arrêté ryal du 12 nvembre 2017 relatif à la délivrance d'autrisatins

Plus en détail

Les protocoles de soins : validité et conditions d'application

Les protocoles de soins : validité et conditions d'application F.I.S.P.A. Les prtcles de sins : validité et cnditins d'applicatin L interventin de l infirmier par applicatin d un prtcle de sins répnd à des cnditins strictes qui snt ntamment précisées dans le décret

Plus en détail

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut "lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COMITÉ DES MINISTRES Strasburg, le ler juin 1971 Restricted CM (71) 71 RAPPORT ANNUEL Rapprt statutaire du Cmité des Ministres à l Assemblée Cnsultative NOTE DU SECRETARIAT

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Maître d Ouvrage : Chambre de Métiers et de l Artisanat 1, avenue du Parc 95000 CERGY Règlement de Cnsultatin IMMEUBLE : Restaurant pédaggique IMA CERGY Chambre de Métiers et de l Artisanat 1, avenue du

Plus en détail

Habilitation régionale au titre de l aide alimentaire : Suis-je concerné? Quelle est la procédure?

Habilitation régionale au titre de l aide alimentaire : Suis-je concerné? Quelle est la procédure? PRÉFET DE LA RÉGION AUVERGNE-RHONE-ALPES PRÉFET DU RHÔNE Directin réginale et départementale de la Jeunesse, des Sprts et de la Chésin sciale Auvergne-Rhône-Alpes Habilitatin réginale au titre de l aide

Plus en détail

REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR

REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR 1 REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR ARTICLE 1 : OBJET L incubateur du Cnam suhaite dévelpper la prmtin de la créatin d entreprise par les femmes en rganisant un cncurs, gratuit

Plus en détail

Mode d emploi. Jeudi 22 novembre Forum Mines TELECOM Est- Horizon ème édition

Mode d emploi. Jeudi 22 novembre Forum Mines TELECOM Est- Horizon ème édition Mde d empli Jeudi 22 nvembre 2012 Frum Mines TELECOM Est- Hrizn 2012 29ème éditin Écle des mines de Nancy Jusqu au 20/08/12 Parc de Saurupt CS 14 234 54042 Nancy cedex A partir du 20/08/12 Campus ARTEM

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 14 avril 2016 Cassation Mme FLISE, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 14 avril 2016 Cassation Mme FLISE, président. CIV. 2 LG COUR DE CASSATION Audience publique du 14 avril 2016 Cassatin Mme FLISE, président Purvi n E 15-16.831 Arrêt n 646 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

Règles concernant les dépenses dans le secteur parapublic

Règles concernant les dépenses dans le secteur parapublic Règles cncernant les dépenses dans le secteur parapublic Apprenez-en davantage au sujet de la Directive applicable aux dépenses du secteur parapublic. Au sujet de la Directive applicable aux dépenses du

Plus en détail

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE SOCLE FONCTIONNEL «GESTION ELECTRONIQUE DOCUMENTAIRE» ALFRESCO

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE SOCLE FONCTIONNEL «GESTION ELECTRONIQUE DOCUMENTAIRE» ALFRESCO Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime TIEE MAINTENANCE APPLICATIVE SOCLE FONCTIONNEL «GESTION ELECTRONIQUE DOCUMENTAIRE» ALFRESCO REGLEMENT DE LA CONSULTATION La date limite de réceptin des ffres Est

Plus en détail

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF DEFINITION : Le décret n 2006-923 du 26 juillet 2006 a fixé de nuvelles dispsitins quant à l accueil des mineurs lrs des stages sprtifs. Les séjurs sprtifs, rganisés au

Plus en détail

FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QUELS SONT LES DOMAINES SOUMIS AU CONTENTIEUX DE PLEINE JURIDICTION?

FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QUELS SONT LES DOMAINES SOUMIS AU CONTENTIEUX DE PLEINE JURIDICTION? FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QU EST-CE QUE LE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX? Le recurs de plein cntentieux est aussi appelé recurs de pleine juridictin. C est le recurs devant les juridictins administratives

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 9 AVRIL 2016 PROPOSITION DE MODIFICATION DU REGLEMENT INTERIEUR

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 9 AVRIL 2016 PROPOSITION DE MODIFICATION DU REGLEMENT INTERIEUR ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 9 AVRIL 2016 PROPOSITION DE MODIFICATION DU REGLEMENT INTERIEUR Ces prpsitins nt été validées par le cmité directeur du 3 ctbre 2015 pur sumissin à l assemblée générale

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX DE LA SAISON 2016/2017 TITRE II

REGLEMENTS GENERAUX DE LA SAISON 2016/2017 TITRE II Marcussis, le 11 ctbre 2016 AVIS HEBDOMADAIRE n 1020 REGLEMENTS GENERAUX DE LA SAISON 2016/2017 TITRE II Article 218-9 Lrs de sa réunin du 9 septembre 2016, le Cmité Directeur de la F.F.R. a adpté des

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 25 janvier 2018 Rejet Mme FLISE, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 25 janvier 2018 Rejet Mme FLISE, président. CIV. 2 LM COUR DE CASSATION Audience publique du 25 janvier 2018 Rejet Mme FLISE, président Purvi n H 16-27.325 Arrêt n 83 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail