Faites prendre l air à votre été. agenda. Dossier. Dans les pas du président du Conseil départemental EN DIRECT DES 7 PAYS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faites prendre l air à votre été. agenda. Dossier. Dans les pas du président du Conseil départemental EN DIRECT DES 7 PAYS"

Transcription

1 agenda Événements, festivals et loisirs pour tous N 110 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 Dossier Dans les pas du président du Conseil départemental Le magazine des Bretilliens EN DIRECT DES 7 PAYS 15 pages d infos locales MOUVEMENT Rennes fait «La pluie et le beau temps» ESCAPADE La Pointe du Grouin vue du ciel Faites prendre l air à votre été

2 SOMMAIRE ILS FONT L ILLE-ET-VILAINE Alban Lemasson Chercheur en éthologie. P. 4 Nathalie Cordeau Entraîneur gymnastique rythmique. P. 5 Étienne Grandjean Directeur artistique. P. 5 PATRIMOINE Des usines et des hommes en Ille-et-Vilaine P DOSSIER Dans les pas du président du Conseil départemental. Derrière les déplacements d un élu, les compétences d un Département. P. 12 à 18 Nathalie Cordeau PHOTO BRUNO LOTH/LA BOÎTE À BULLES Magazine P PHOTO JÉRÔME SEVRETTE ils agissent Ils défendent les droits des accidentés de la vie L ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT LE DODO, C EST SUR LE DOS La meilleure façon de coucher son bébé P. 6 LE STREAMING ÉQUITABLE VALORISE LA SCÈNE MUSICALE LOCALE P. 9 PHOTO FRANCK HAMON Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental rencontre Patrick Strzoda, préfet de la Région Bretagne. PHOTO JÉRÔME SEVRETTE URGENT : CUGUEN CHERCHE BOULANGER P. 11 ESCAPADE Prendre de la hauteur à la Pointe du Grouin Direction le sémaphore pour une expo de paysages littoraux vus du ciel. P PHOTO THOMAS CRABOT EN DIRECT DES PAYS L actualité des 7 pays d Ille-et-Vilaine P PHOTO MRW ZEPPELINE BRETAGNE 2 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

3 L édito du président De nous à vous BioAgroPolis à Javené : sécurité sanitaire et agroenvironnementale Ouvert fin 2012, le pôle d excellence BioAgroPolis, initiative du Conseil départemental d Ille-et-Vilaine, dresse un premier bilan de son aménagement sur le site de Javené. Cet équipement unique en France regroupe l Institut en santé agro-environnement (ISAE), laboratoire public d analyse du Département, et l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail (ANSES) ainsi qu une pépinière d entreprises. L ISAE travaille pour sa part à son rapprochement avec les autres laboratoires publics bretons au sein du groupement d intérêt public Labocéa. Cette évolution permettra d optimiser les moyens pour la recherche et le développement et de mieux répondre aux besoins de la Bretagne en matière de santé animale et d agro-environnement. Par son engagement, le Département apporte ainsi un soutien important aux éleveurs bretilliens et plus généralement à la sécurité sanitaire des populations. Solidarité envers les personnes en situation de handicap La mise en place des Maisons Départementales des Personnes Handicapées nous permet, depuis 2006, de renforcer la politique Jean-Luc Chenut lors de l inauguration du stade d athlétisme Robert-Poirier le 5 juin dernier. de solidarité en proposant un guichet unique auprès duquel toutes les personnes handicapées, adultes et enfants, peuvent faire valoir leurs droits. La MDPH regroupe les services déconcentrés de l Etat, les organismes de protection sociale et ceux de la Mutualité Française. Le Département a fait le choix de mettre à disposition des agents départementaux pour permettre à la structure de mieux remplir ses missions. Ils représentent aujourd hui 75 % de ses effectifs. En 2014, la MDPH bretillienne a connu une hausse de son activité de 10 %. Cet état de fait conduit le Département à engager un chantier des simplifications possibles pour faciliter la vie des familles qui bénéficient de nos prestations. Des échanges riches avec les Bretilliens Président du Conseil départemental depuis quelques mois, j ai la volonté de favoriser de nombreuses rencontres pour appréhender la richesse et la diversité de notre territoire. De l inauguration de la plateforme Excelcar au vernissage d une exposition sur la Grande guerre en passant par le festival Etonnants voyageurs, je suis impressionné par l enthousiasme des acteurs de l Ille-et-Vilaine et leur capacité de création et d innovation pour faire vivre et grandir notre département. Un stade d athlétisme pour tous Le stade d athlétisme de Villejean, construit en à peine un an et demi, a ouvert ses PHOTO JÉRÔME SEVRETTE portes en présence notamment du Secrétaire d Etat au sport, M. Thierry Braillard. Je suis fier de cet équipement de qualité qui va permettre le rayonnement de l athlétisme bretillien et régional. Il s apprête à accueillir dès la rentrée prochaine les sportifs de haut niveau, les scolaires, les étudiants et les chercheurs en sport et santé. Le stade Robert Poirier incarne la volonté du Département de rendre l activité physique et sportive accessible au plus grand nombre, dans la logique de démocratisation qui nous est chère. Nous passons maintenant le relais aux sportives et aux sportifs. A chacune et à chacun de s approprier cet outil d exception. JEAN-LUC CHENUT Nous, Vous, Ille, le magazine du Département d Ille-et-Vilaine 1, avenue de la Préfecture, CS 24218, Rennes Cedex. Tél. : , Site internet : Directeur de la publication: Jean-Luc Chenut. Directrice de la communication: Catherine Durfort. Responsable des éditions: Cécile Robin. Rédaction : direction de la communication du Département : Corinne Duval (rédactrice en chef). Mise en page : Candice Lesouef, Franck Brigant et Catherine Lescalier (Département). Ont collaboré à ce numéro : Olivier Brovelli, Alban Desile, Céline Diais, Jacques Faucheux, Virginie Jourdan, Bruno Saussier et Benoît Tréhorel. Direction artistique, édition et réalisation :Agence Cinquième Colonne. Photo de couverture :Jérôme Sevrette. Impression :Presses de Bretagne. Tirage : exemplaires ISSN : Dépôt légal : juin Nous Vous Ille est imprimé sur du papier PEFC, certifié gestion durable des forêts, pour plus d infos : Si vous rencontrez des problèmes de distribution, merci de contacterà la Poste/Mediapost Sophie Chupeau, chargée de satisfaction client, Mail : JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 3

4 ILS FONT L ILLE-ET-VILAINE Alban Lemasson Chercheur en éthologie Il étudie le comportement des singes dans leur milieu naturel mais aussi en captivité. PHOTO JÉRÔME SEVRETTE La primeur des primates nde son enfance en Afrique, Alban Lemasson a gardé le goût des grands espaces et de la faune sauvage. Il aurait pu être vétérinaire ou documentariste animalier. Mais en France, il a découvert la science du comportement animal et humain. Un coup de foudre. Arrivé à Rennes il y a dix ans, l enseignant-chercheur dirige aujourd hui le laboratoire d éthologie de l université de Rennes 1. L unité est une référence internationale, remarquée pour ses travaux sur la communication et la vie sociale de nombreuses espèces d animaux. Des «précurseurs» du langage humain Sur le campus de Beaulieu vivent en toute discrétion des mygales, des cailles, des poules et des étourneaux. À la station biologique de Paimpont, évoluent des chevaux et des singes. Ces primates sont le sujet d observation privilégié d Alban Lemasson qui décortique toute la richesse de leur communication vocale. En comparant différentes espèces au patrimoine génétique plus ou moins proche de celui de l homme, l éthologiste retrace l évolution de leur communication pour établir les «précurseurs du langage humain». Ces «compétences langagières» ne nous sont pas inconnues. Les singes maîtrisent la sémantique et la syntaxe. Ils savent converser, apprendre et innover. Un exemple? «La Mone de Campbell prononce un cri d alerte à l approche d un léopard et un autre en présence d un aigle. Elle y ajoute un suffixe pour tout danger venu du ciel ou du sol. En captivité, elle pousse désormais un cri pour signifier l arrivée d une blouse blanche!» Une vie de voyages Sur le fond, Alban Lemasson vérifie l hypothèse selon laquelle la vie sociale serait le moteur de l évolution de la communication des singes. Plus la complexité sociale d un groupe serait grande, plus importante serait sa richesse vocale. Le chercheur associe l étude en captivité et l observation en milieu naturel. Il partage sa vie entre Rennes, Paimpont et le reste du monde. Partout où vivent les primates en liberté : le Japon, le Kenya, la Côte d Ivoire «Au rythme auquel disparaissent les forêts, il ne fait pas bon être singe aujourd hui», commente-t-il. Mais Alban Lemasson étend aussi ses recherches aux dauphins, aux loutres et aux chevaux. «On vient de découvrir que la voix grave d un étalon était l indice d une meilleure fertilité. Les juments le savent.» Les Haras nationaux de Normandie sont sur la brèche. OLIVIER BROVELLI 4 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

5 Nathalie Cordeau Entraîneur gymnastique rythmique Étienne Grandjean Directeur artistique Fan de gym rythmique. PHOTO JÉRÔME SEVRETTE Cercle vertueux Adepte du piano à bretelles. PHOTO JÉRÔME SEVRETTE Homme orchestre n Une centaine de jeunes filles s épanouissent chaque année sous son autorité. Depuis vingt ans, Nathalie Cordeau entraîne celles qui ont opté pour la gymnastique rythmique au Cercle Paul Bert à Rennes. «Sauf les 4-6 ans qui sont encadrées par des bénévoles». Son seul credo : «que chacune trouve son plaisir dans la compétition ou dans une pratique loisirs.» Il n empêche, chaque année, plusieurs gymnastes sont qualifiées pour différents championnats. Les jeunes filles utilisent cinq engins : corde, ruban, cerceau, ballon et massues. En compétition, chaque prestation est notée selon la chorégraphie, l'adresse et le degré de difficulté. Les gymnastes peuvent évoluer individuellement ou en équipe. «L objectif initial était de se qualifier aux championnats de France. Mais depuis que nous avons goûté aux podiums avec le titre et une médaille de bronze il y a deux ans, nous visons plus haut.» Pour participer aux compétitions, il faut s entraîner au moins 6 heures par semaine. L investissement est tout aussi important côté entraîneur. «D octobre à juin, les compétitions monopolisent de nombreux week-ends. Heureusement, je peux compter sur une équipe dynamique de parents bénévoles. Je propose deux galas, à Noël puis en juin, et des stages fin août avant de repartir pour une nouvelle saison en septembre.» CORINNE DUVAL n Voilà vingt ans qu Etienne Grandjean orchestre la destinée du Grand Soufflet. Le festival qui met l accordéon à l honneur est aujourd hui bien installé. Mais à l époque, le pari était hardi. «Dans les années 80, je jouais beaucoup d accordéon et je trouvais dommage qu il n existe pas en Bretagne un rendez-vous qui lui soit dédié. Il y a une génération, celle des Beatles, qui est complètement passée à côté de cet instrument. Avant que l on ne retrouve l accordéon dans les musiques contemporaines.»directeur artistique, accordéoniste, Etienne Grandjean est aussi guitariste, violoniste et même joueur de mandoline. Il a enregistré une quinzaine de disques. «Je me suis battu pour montrer que c était un instrument comme les autres.» Au fil des ans, le Grand Soufflet s est étendu à tout le département. Son directeur artistique a dû mettre un bémol à ses projets personnels. Il a quand même écrit un livre, Musicologie et autres cochonneries, et mis en scène un cabaret burlesque à Paris. Mais ce qu il préfère, c est dénicher les talents. «Il n y a pas de têtes d affiche au Grand Soufflet. Nous effectuons un travail de recherche toute l année et faisons le pari de programmer des jeunes ou des groupes peu connus». Une ligne de conduite qui tient depuis vingt ans. Du 1 er au 10 octobre. CÉLINE DIAIS JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 5

6 L ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT Le dodo, c est sur le dos photo jérôme sevrette photo charles crié La mort subite du nourrisson peut être évitée à condition de coucher les bébés sur le dos. Confrontés à une série noire l an dernier en Ille-et-Vilaine, les professionnels de santé rappellent le bien-fondé de cette recommandation. Rencontre avec Céline Farges, Pédiatre au CHU de Rennes. Qu est-ce que la mort subite du nourrisson? C est la mort soudaineet inattendue, dans son sommeil, d un jeune enfant de moins de deux ans, apparemment en bonne santé. Dans 90 % des cas, elle intervient avant l âge de 6 mois avec un pic de surmortalité vers 3-4 mois. Elle concerne un peu plus souvent les garçons. Quelles en sont les causes? Elles sont multiples. Citons le tabagisme passif et les infections des voies aériennes respiratoires en période hivernale. Mais coucher les enfants sur le ventre pour dormir est le premier facteur de risque. Pourquoi? Couché sur le dos, le bébé a son nez et sa bouche dégagés. Il respire à l air libre. Il peut mieux lutter contre la fièvre. Couché sur le ventre, il risque de se retrouver la tête enfouie et le nez écrasé face au matelas. On pense aussi que le cerveau de certains nourrissons n est pas encore assez mature avant six mois pour se réveiller d un sommeil profond une fois plongé dans unsilence absolu. Quelles sont les autres précautions à prendre? La turbulette maintient le bébé en position dorsale. N ajoutez rien dans le lit qui gêne Le bébé doit impérativement être couché sur le dos. En chiffres ses mouvements. Pas de couette, pas d oreiller, pas de tour de lit, pas de jouet, pas de peluche Choisissez un matelas ferme et un lit à barreaux. Ne rajoutez pas de matelas dans un lit parapluie. N allongez pas votre bébé sur le côté, il pourrait se retourner très facilement sur le ventre. La température de la chambre ne doit pas excéder Jusqu à six mois, faites dormir votre enfant dans votre chambre mais pas dans votre lit. Attention aux écharpes de portage : votre bébé doit se tenir en position verticale, la tête dégagée. Pourquoi les mauvaises habitudes persistent-elles? Le message de prévention s est essoufflé depuis les premières campagnes en Pourtant les résultats sont sans appel. Le couchage sur le dos a permis de réduire la mort subite du nourrisson de 75 % en trois ans seulement. Ce n est pas une mode. C est une règle de vie. Même si votre bébé s endort plus facilement sur le ventre... Même s il a des coliques Dormir sur le dos ne lui aplatira pas la tête : jouez avec lui sur le ventre quand il est éveillé. Ne craignez pas la régurgitation : un réflexe naturel l empêche d avaler ce qu il recrache. Il tournera sa tête sur le côté. Les professionnels de la petite enfance sont-ils bien informés? Ils sont formés mais plusieurs décès sont survenus récemment y compris chez des assistantes maternelles. Les parents doivent demander à leur assistante maternelle de respecter la consigne. Et inversement. Ils doivent aussi faire passer le message aux grands-parents. RECUEILLI PAR OLIVIER BROVELLI Contacts Centre régional de référence sur la mort inattendue du nourrisson, CHU Hôpital Sud, 16 bd de Bulgarie à Rennes. Tél. : Service accueil du jeune enfant PMI du Département, n en France, la mort subite du nourrisson représente environ 350 décès par an soit 0,3 décès/1 000 naissances. l ille-et-vilaine compte 10 décès en moyenne chaque année. PRIX ADOS : DES LAURÉATS ET UNE NOUVELLE ÉDITION npour ses 20 ans l an dernier, le prix ados a pris un virage. le Département, la ville de Rennes, canopé ex centre régional de documentation pédagogique et la librairie rennaise la courte échelle, organisateurs de l événement, ont voulu favoriser l implication des jeunes Bretilliens tout au long de l année, en organisant notamment plusieurs rencontres avec des auteurs. les ans élisent toujours leur livre préféré parmi une sélection de dix titres. mais ils peuvent aussi proposer des créations en lien avec les livres en compétition sous forme d images, de vidéos, de textes, de musique, d objets, de jeux et concourir pour le prix ados créateurs. cette année, la formule était expérimentée dans les territoires du pays des vallons de vilaine et de Rennesmétropole. Quatre projets collectifs et autant de projets individuels ont été récompensés le 3 juin dernier aux archives départementales à Rennes. ce même jour, une auteure a été primée : le roman Rêves en noirde jo Witek a recueillila majorité des suffrages des jeunes lecteurs. cette remise de prix a également signé le début de la 22 e édition. les dix nouveaux titres en compétition ont été dévoilés. les jeunes ont jusqu à la fin avril pour les dévorer. la sélection est disponible sur Le roman photos sur Les fiancées de l hiver proposé par l espace jeunes de Bain-de-Bretagne. REPORTAGE PRIX ADOS > LE BIPESS AIDE LES ASSOCIATIONS À ÉVALUER LEUR UTILITÉ SOCIÉTALE n le Département d ille-et-vilaine et la Région mettent à la disposition de toutes les associations, coopératives et mutuelles une nouvelle version de l outil d autoévaluation, le Bipess. ce baromètre de l économie sociale et solidaire permet à chaque structure de cerner l impact économique, social, environnemental ou citoyen de ses activités. Une première étape vers la responsabilité sociétale des entreprises. cet outil, libre d accès, est accessible à l adresse suivante : les pôles de développement de l économie sociale et solidaire peuvent aider les structures de leur territoire à s évaluer. Pour rechercher le pôle le plus proche : poles-de-developpement.html DR 6 NOUS VOUS ILLE juillet-août-septembre 2015

7 LE NOUVEAU GUIDE DE L ACCUEIL DES PERSONNES ÂGÉES EST PARU Voies vertes : préparer ses balades sur Internet Les voies vertes sont le paradis des cyclistes et des promeneurs. Pour préparer ses balades en famille, rendez-vous sur la cartographie dynamique proposée par le site du Département. n l édition 2015 du Guide des établissements et services qui accueillent les personnes âgées est parue. publié chaque année par le Département d ille-et-vilaine, ce guide est destiné à toutes les personnes qui recherchent une structure d accueil. il présente les prestations, les tarifs, les coordonnées des établissements. la recherche peut aussi s effectuer par commune, par catégorie d établissement ou par mode d accueil (hébergement temporaire, accueil de jour ). ce document est disponible gratuitement dans les centres locaux d information et de coordination pour personnes âgées (clic) et les centres départementaux d action sociale (cdas). toutes les coordonnées sur vous pouvez également en faire la demande au pôle solidarité du Département, ou A bicyclette L Ille-et-Vilaine compte huit voies vertes pour circuler en toute tranquillité. photo jérôme sevrette photo FRanck hamon DÉPENDANCE : LE DÉPARTEMENT PRÉSENT AU SALON AUTONOMIC n la 15 e édition du salon autonomic Grand ouest se déroulera les jeudi 1 er et vendredi 2 octobre prochains au parc des expositions à Bruz. consacré au handicap et à la dépendance, ce salon a lieu tous les deux ans. l édition 2013 avait accueilli plus de visiteurs et 200 exposants. cette nouvelle édition s intéressera notamment aux 10 ans de la loi sur le handicap, ainsi qu à l accompagnement des migrants âgés. le stand du Département accueillera la maison départementale des personnes handicapées (mdph) d ille-et-vilaine et les mdph du morbihan et des côtes-d armor. seront présentées les actions du Département en matière de transport, de lecture publique... Rens. : Le stand du Département. nvous rêvez de balades en vélo tranquilles, sans voiture, sur un chemin adapté et sans trop de dénivelé? Il existe, en Ille-et-Vilaine, des circuits de promenade agréables, sécurisés et adaptés à tous les âges. Au total, 188 km de voies vertes sont accessibles depuis les quatre coins du département. Strictement réservées à la circulation des vélos, elles accueillent aussi les piétons et les personnes à mobilité réduite. Les cavaliers ne peuvent pas les emprunter à l exception de la voie verte aménagée sur la digue de la Duchesse Anne (entre Cancale et Saint-Broladre). Les huit voies vertes que compte l Ille-et- Vilaine permettent de découvrir son environnement à son rythme et dans une nature préservée. La plupart de ces voies ont été acquises et aménagées par le Département sur d anciennes voies ferréesou des chemins de halage. Elles sont reliées par des véloroutes. Ces itinéraires cyclistes de moyenne ou longue distance empruntent des routes secondaires tranquilles, à faible trafic automobile. Les aires de repos qui jalonnent les parcours sont dotées de sanitaires, tables de pique-nique Carte dynamique La carte détaillée des voies vertes et des sites touristiques figurent sur des topoguides en papier. Toutes les informations relatives au réseau cyclable départemental sont désormais aussi disponibles sur une carte dynamique, accessible en ligne sur Sur l écran apparaissent les tracés des voies vertes et des véloroutes déjà aménagées et toutes les informations relatives au kilométrage et aux curiosités locales. CORINNE DUVAL Travaux routiers : suivez l info en ligne n l information sur les chantiers et itinéraires de déviation du réseau des routes départementales est désormais accessible en ligne. ce nouveau service du Département propose une carte interactive mise à jour tous les vendredis et qui annonce les travaux programmés la semaine suivante. cet hiver, en cas de verglas, de chute de neige ou d inondation, la carte donnera aussi les informations liées aux conditions de circulation sur les km de routes départementales. les chantiers les plus importants font l objet d une note détaillée consultable depuis la page inforoute. Réalisée avec des logiciels libres, la carte peut être intégrée à d autres sites web. Rendez-vous sur juillet-août-septembre 2015 NOUS VOUS ILLE 7

8 L ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT Devenez conducteur solidaire pour l emploi Vous avez une voiture et envie de donner un coup de pouce à des personnes qui veulent retrouver un emploi? Optez pour le covoiturage solidaire. Ehop solidaires recrute. Partage Il est encore temps de s inscrire pour covoiturer solidaire. Ehop Solidaires, c est quoi? Porté par l association Covoiturage +, Ehop Solidaires pour l emploi s adresse aux personnes en insertion professionnelle qui cherchent un emploi, suivent un stage ou une formation en Ille-et-Vilaine. L absence de transport est souvent un frein sur le chemin de l emploi. Une personne sur deux en insertion professionnelle a déjà refusé un poste par manque de moyen de transport, L histoire vraie n Daniel, bénéficiaire du Rsa, travaille dans un chantier d insertion à Bain-de- Bretagne jusqu à la fin juillet. il habite pipriac à 21 km de son lieu de travail. suite à un accident, Daniel n a plus sa voiturette sans permis qui lui permettait de se rendre au travail. Faute de mieux, il s est rabattu sur le vélo. le chantier d insertion a contacté ehop solidaires qui a trouvé marc dans sa base de données. Directeur d agence à Bain-de-Bretagne, il habite aussi pipriac. marc a accepté de modifier ses horaires de travail et n envisage même pas de partager les frais. Comment agit le Département 1Le Département est adhérent de l association Covoiturage + au titre de sa politique de développement durable (animations sur le covoiturage ). 2Il encourage le covoiturage pour les trajets domicile-travail, un mode de transport en commun complémentaire des cars illenoo. Il subventionne l association photo jérôme sevrette pointe Covoiturage +. L association a eu l idée de proposer un service de covoiturage qui met en relation des personnes en difficulté et des conducteurs volontaires. Comment ça marche? Le principe est simple : les conducteurs s engagent pour un ou plusieurs trajets sur quelques jours, une ou deux semaines Au moment de l inscription, ils précisent leurs disponibilités, leurs trajets et leurs horaires. Ils peuvent être mobilisés pour amener une personne à un entretien d embauche, à un rendez-vous à Pôle Emploi ou sur son lieu de formation ou de stage. Les frais peuvent être partagés sur une base modeste de 0,12 du km (un éco calculateur est à disposition sur le site web). L offre est différente de celle proposée sur la plateforme Ehop. Uniquement dévolue aux trajets entre le domicile et le travail, Ehop regroupe quelque salariés. Où s inscrire? Près de 300 conducteurs bretilliens se sont déjà portés volontaires. Le recrutement continue. Le service aux demandeurs est ouvert depuis fin avril. Pour pouvoir répondre aux attentes des passagers en quête d un covoiturage ponctuel, il faut disposer d un large panel de volontaires dans tout le département. Le pays de Brocéliande est bien couvert, le nord de l Ille-et-Vilaine un peu moins. L association recrute aussi des conducteurs avec des horaires atypiques. L expérimentation va durer jusqu à la fin de l année. Les nouvelles candidatures sont les bienvenues. CORINNE DUVAL Information et inscription sur ou au Covoiturage + à hauteur de en 2015 au titre de sa politique de transport. 380 % des aides à l insertion attribuées par le Département d Ille-et-Vilaine visent à favoriser la mobilité. Le projet Ehop solidaires pour l emploi bénéficie d une enveloppe départementale de LE DÉPARTEMENT RESTAURE LA VOIE DE LA LIBERTÉ n le Département a restauré ou remplacé les 140 bornes qui jalonnent la voie de la liberté en ille-et-vilaine. ce trajet matérialise, après le Débarquement de juin 1944, l avancée des troupes américaines commandées par le général patton, des plages normandes à la Belgique. inaugurée en septembre 1947, la voie de la liberté se composait de bornes en béton mesurant 1,20 mètre de hauteur. le sculpteur français François cogné les avait ornées d une flamme de la liberté qui symbolisait la fin de l oppression nazie et d étoiles qui rappelaient celles du drapeau américain. le Département d ille-et-vilaine a remplacé les bornes abîmées ou perdues. Des matériaux légers, moins dangereux en cas d accident de la route, ont été utilisés. les bornes ont été équipées de plaquettes routières indicatives. les archives départementales envisagent d en faire un itinéraire pédagogique et touristique. cette mise en valeur pourrait s appuyer sur les photos de tony vaccaro, un Gi qui a immortalisé le quotidien des soldats américains en ille-etvilaine et qui a fait don de ses clichés au Département. VIDÉO DE LA RESTAURATION DES BORNES > TRANSPORTS SCOLAIRES : PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR S INSCRIRE n l inscription au service de transport scolaire du Département doit parvenir au plus tard le 13 juillet si vous avez opté pour le formulaire papier. pour une inscription ou une réinscription en ligne, le délai est fixé au 19 juillet. Rendez-vous sur pour l année scolaire, le transport d un élève sera facturé 110 (150 pour un abonnement majoré). la gratuité est accordée aux familles à partir du 3e enfant transporté. le coût moyen annuel par élève du transport scolaire est de 898. le Département prend la différence en charge. Rens. : DR 8 NOUS VOUS ILLE juillet-août-septembre 2015

9 photo thomas crabot Musique À Bain-de-Bretagne, la borne 1D Touch pousse le son jusqu'en septembre. En Ille-et-Vilaine, une vingtaine de médiathèques et bibliothèques proposent un accès à cette plate-forme de streaming indépendante et équitable. Le streaming équitable valorise la scène musicale locale Découvrir et écouter des artistes indépendants et locaux à la médiathèque ou chez soi? De Saint-Aubin-du-Pavail à Combourg, bibliothécaires et diffuseurs ouvrent les vannes du streaming... en version équitable. n Une tablette géante connectée montée sur un cube rouge. Une pression du doigt sur l écran et l artiste choisi donne de la voix. Ceci n est pas une banale plateforme de streaming musicale sur le web. Depuis février dernier, les deux bornes qui circulent dans les médiathèques de Saint- Aubin-du-Pavail, Châteaugiron, Saint- Jacques-de-la-Lande et Bain-de-Bretagne recèlent des pépites. Numériques, elles proposent de la musique en streaming, c est-à-dire en continu depuis le web et sans téléchargement. Originale, l application met en valeur des artistes et des labels indépendants ou autoproduits. «Nous sommes loin des titres et des mastodontes que l on retrouve sur les sites très connus», résume Gaël Cordon du Jardin Moderne, lieu rennais de soutien et de diffusion des musiques actuelles. Parmi les artistes locaux à écouter sur la plate-forme, le chanteur rock-folk Mein Sohn William, l artiste d origine japonaise Mami Chan, Bikini Machine ou Laëtitia Sheriff. Le Département encourage la démarche. En plus de louer les deux bornes d écoute, il offre 2750 comptes individuels d une durée d un an? ces comptes sont destinés aux abonnés de 11 médiathèques dont celles de Combourg, Dinard, Baulon et d une dizaine de bibliothèques des secteurs du Coglais, de La Roche-aux-Fées et de Saint-Aubin-du- Cormier. L opération se monte à Les animateurs et discothécaires sont chargés de promouvoir la plate-forme et de proposer ces comptes également accessibles à domicile via un ordinateur, une tablette sous androïd et bientôt un smartphone. «La place de la musique et les usages du numérique sont à l agenda depuis quelques années, souligne Sonia Morand, responsable du projet à la médiathèque départementale. La plate-forme 1D Touch est une offre alternative que nous avons souhaité expérimenter.» Dénicheurs de pépites locales À Saint-Aubin-du-Pavail, la moitié des 700 habitants sont des fidèles de la médiathèque. Depuis mars, 70 adhérents ont créé leur compte. «Les retours sont positifs. Un tel vivier d artistes de qualité mais souvent inconnus est apprécié. En plus, la plate-forme travaille à une rémunération juste et équitable des artistes», salue Gildas Carillo, le responsable de la médiathèque. Issue d une société coopérative stéphanoise, 1D Touch veut créer un modèle économique grâce à des abonnements groupés contractés par des lieux culturels. Selon Christophe Vial, son co-fondateur, «la rémunération d un titre y est jusqu à 100 fois plus élevée que sur une plate-forme classique.» Autre avantage de l application, les professionnels gardent un rôle de dénicheurs de pépites. «Nous pouvons créer des playlists pour nos abonnés», souligne Gildas Carillo. «Nous croyons en une plate-forme équitable et indépendante, poursuit Isabelle Berta, responsable de la bibliothèque de Châteaugiron. Nous devons à présent imaginer de nouvelles formes d animation pour qu elle trouve son public.» VIRGINIE JOURDAN Renseignements : Médiathèque départementale, au juillet-août-septembre 2015 NOUS VOUS ILLE 9

10 L ILLE-ET-VILAINE EN MOUVEMENT «La pluie et le beau temps» : l événement climat à Rennes Fin septembre, chacun est invité à découvrir les solutions de demain pour lutter contre le réchauffement climatique. n L événement climat du Grand Ouest se tiendra à Rennes, esplanade Charles-de- Gaulle, les 25, 26 et 27 septembre. Soit quelques semaines avant la conférence internationale de Paris (Cop 21) qui doit aboutir à un accord ambitieux. Baptisée «La pluie et le beau temps», la manifestation rennaise entend sensibiliser un large public aux enjeux de cette conférence et montrer qu il est possible d enrayer le changement climatique. Placée sous l égide de France nature Environnement, elle sera parrainée par le climatologue Jean Jouzel et la navigatrice Catherine Chabaud. Appuyés entre autres par les collectivités territoriales dont le Département d Ille-et-Vilaine, les organisateurs espèrent attirer visiteurs. Le vendredi 25, se tiendra un colloque intitulé «Inventer une société bas-carbone dans le Grand Ouest avec la participation de tous». Un village des solutions Une quarantaine de classes sont attendues. Du vendredi au dimanche, un «village des solutions» regroupera une centaine de stands de collectivités, associations et entreprises. Autour d une maquette du monde de demain, chacun présentera ses initiatives pour diminuer l empreinte carbone de ses activités. Des espaces dévolus aux enfants et aux adolescents, une ferme, un salon du livre seront également en libre accès. Chaque jour, des confé- rences, des spectacles de musique, de théâtre, de danse, des projections de films et des animations sportives seront proposés au public. Sans oublier un grand concert le samedi soir au Liberté. CORINNE DUVAL Entrée libre. Le samedi après-midi, le Département organise un café citoyen. Ouverte à tous, cette rencontre sera l occasion de réfléchir à tout ce 3 questions à Bernard Marquet, vice-président du Conseil départemental en charge notamment du développement durable Quelle est l implication du Département dans «La pluie et le beau temps»? le Département se doit de participer à un événement dont il partage l objectif : mobiliser le grand public sur les enjeux du changement climatique. il apporte une aide financière de mais contribueaussi à l événement lui-même. avec sandrine Rol, conseillère départementale chargée de l environnement et de l agenda 21, nous sommes très impliqués. le Département relaie cette manifestation auprès de ses partenaires collèges, établissements d accueil de personnes âgées et handicapées, associations, entreprises et des habitants. via les agences départementales et les centres départementaux d action sociale, il va inciter les publics qui y sont accueillis à y participer. le Département organise aussi un café citoyen sur le climat le samedi après-midi. chacun pourra faire part de son expérience et de ses idées. ce sera l occasion de réfléchir ensemble à nos moyens d agir, comme décideurs ou comme citoyens. En quoi le Département a-t-il son rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique? le Département s est engagé, dès 2005, dans un développement plus durable du territoire avec une démarche de type agenda 21 des services. en 2014, il a adopté son plan climat énergie territorial. il s est notamment engagé à baisser de 8 % les émissions de gaz à effet de serre de la collectivité d ici ses compétences que les citoyens, collectivités locales, entreprises, associations peuvent faire pour le climat. Info/inscription sur : Retrouvez aussi le Département sur son stand au village des solutions. Contact mission développement durable et démocratie participative du Département, photo thomas crabot en matière de préservation des espaces naturels et de planification de la réduction des déchets, son implication dans l amélioration de la qualité de l eau l amènent logiquement à réduire sa consommation d énergie et à protéger le climat. Comment s y prend-t-il? cette année, le Département va faire l acquisition de 4 véhicules électriques pour ses services. il promeut le développement des transports en commun : 7700 personnes sont transportées chaque jour par les cars illenoo. nous réalisons des aires de covoiturage ou participons à leur financement et informons sur leur localisation. nous aidons financièrement l association covoiturage +. nous mettons en œuvre un plan pour développer l usage du vélo. le Département va contribuer à la rénovation énergétique de 300 logements sociaux en À la rentrée, nous allons expérimenter la lutte contre le gaspillage d énergie dans quatre collèges pilotes. nous entretenons les espaces naturels sensibles et soutenons les programmes de restauration du bocage et de la forêt. ces lieux sont des refuges pour la biodiversité et agissent comme des régulateurs du climat. 10 NOUS VOUS ILLE juillet-août-septembre 2015

11 Métamorphose Philippe Chartier, maire de Cuguen et Jean-François Esnault, son adjoint à l urbanisme, devant l ancienne graineterie qui va devenir la nouvelle boulangerie du bourg. Urgent : Cuguen cherche boulanger La commune de 813 habitants transforme son ancienne graineterie en boulangerie de caractère pour redonner vie à son centre-bourg. Le Département soutient l opération. photo FRanck hamon n Cuguen (non loin de Combourg) était dans le pétrin depuis deux ans, privée de sa boulangerie historique. Aucun repreneur à l horizon pour une boutique en fin de course. La commune a mis la main à la pâte en décidant de rénover l ancienne graineterie, propriété municipale utilisée à défaut comme local de stockage. «Une boulangerie, ce n est pas seulement un ou deux emplois, explique Philippe Chartier, le maire de Cuguen. C est de l animation en journée, des rencontres entre les générations et un service indispensable rendu à la population.» Pour passer du grain au pain, la commune a sollicité l aide du Département qui a débloqué au titre de son programme de revitalisation des centresbourgs et au titre du fonds de solidarité territoriale (FST). Comment agit le Département Le Département donne un coup de pouce aux communes qui engagent des travaux pour revitaliser leur centre-bourg en proposant des opérations qui mixent logement et installation de commerces de proximité, d équipements publics ou de nouveaux services à la population. Par exemple pour rouvrir une épicerie, accueillir une maison médicale, aménager Une boutique et un logement Suivis par l architecte-conseil du Département, les travaux s achèveront au cours de l été. Le bâtiment en pierres de taille, construit à la fin du XIX e siècle, a conservé son cachet. La façade a fait peau neuve. De nouvelles ouvertures ont été percées dans son joli toit en pente. Les aménagements intérieurs ont été revus de fond en comble. La boulangerie, pourvue d espaces de travail généreux, s installera au rez-de-chaussée derrière une grande vitrine en arc-de-cercle. En contrepartie d un loyer modéré, le futur boulanger achètera lui-même son matériel. À l étage, un appartement T4 accessible par une entrée indépendante a été refait pour accueillir l artisan et sa famille le cas échéant. «Nous avons même conservé un peu d espace libre pour réaliser si nécessaire un une médiathèque, construire une résidence intergénérationnelle La subvention publique sert à acquérir du foncier, du bâti ou à financer une opération de rénovation ou démolition. Douze projets de revitalisation de centre-bourg ( ) ont été soutenus en Un nouvel appel à projets ( ) est en cours. autre logement ou une seconde cellule professionnelle, un cabinet d infirmiers par exemple», complète l architecte Gwenola Gicquel. La proximité immédiate de la salle polyvalente, de la salle associative, du terrain de boules et la réalisation de nombreuses places de stationnement sont d autres atouts dans la balance. Un pari commercial Au total, la commune de Cuguen déboursera environ pour offrir à son futur boulanger un cadre de travail attractif. Sans avoir l assurance de trouver rapidement un locataire. «C est un pari sur l avenir un peu stressant, confirme le maire. Mais si on ne fait rien, il ne se passera rien! Une fois qu on aura trouvé notre boulanger, j espère que tous nos habitants feront l effort d acheter local.» Pas question cette fois d en perdre une miette. OLIVIER BROVELLI Vous êtes boulanger? Contactez la mairie de Cuguen au PLUS D INFOS > juillet-août-septembre 2015 NOUS VOUS ILLE 11

12 Derrière les déplacements d un élu, les compétences d un Département. La preuve en quinze rendez-vous empruntés à l agenda de Jean-Luc chenut. Dans les pas d un président UN DOSSIER DE CORINNE DUVAL photos JéRôme SeVRette (SaUF mentions contraires) QUI EST JEAN-LUC CHENUT? > Élu président du Conseil départemental d Ille-et-Vilaine le 2 avril dernier, Jean-Luc Chenut, 55 ans, est originaire de Feins au nord de Rennes. Il intègre la fonction publique territoriale en 1986 et y exerce différentes responsabilités jusqu en Élu conseiller municipal de Feins en 1995, il devient maire socialiste du Rheu en 2001, réélu en 2008 et en Depuis 2008, il était aussi vice-président de Rennes Métropole chargé des finances et conseiller général délégué au sport. Il reste aujourd hui conseiller municipal du Rheu. Imaginez : vous êtes à l Hôtel du Département à Rennes, assis au bureau du président du Conseil départemental d Ille-et-Vilaine. A la tête d un département de plus d un million d habitants, vous gérez un budget de plus d un milliard d euros. Sur la table, une pile de dossiers et de parapheurs. Arrivé à 8h30, vous entamez votre journée par la lecture de vos mails. Vous passez ensuite en revue vos rendez-vous à venir entre 3 et 6 par jour en moyenne Comme chaque lundi, vous faites le point sur les dossiers importants avec l exécutif très restreint composé des premiers vice-présidents : Anne-Françoise Courteille, chargée des solidarités, des personnes âgées et du handicap et Franck Pichot, en charge de l éducation et de la jeunesse, ainsi que du directeur général des services et du directeur de cabinet. Vendredi prochain, la réunion se tiendra avec l exécutif restreint, soit, autour du président, 7 élus, le directeur général des services, la secrétaire générale et le directeur de cabinet. Le suivant, l ensemble des élus de la majorité seront réunis. Aujourd hui vous allez régler des questions relatives à la protection de l enfance, aux sapeurspompiers, au déploiement du très haut débit, aux routes départementales La journée comptera, comme souvent, une inauguration. Elle s achèvera au bureau dans la voiture, le cas échéant par une séance de signatures et de traitement du courrier du jour.histoire de ne pas prendre de retard pour la nouvelle journée qui s annonce. n 23 avril > installation du conseil d administration du Sdis (sapeurs-pompiers) J attache beaucoup d importance à la sécurité et au corps des sapeurs-pompiers. L Ille-et-Vilaine en compte 3800, volontaires et professionnels. Des relations étroites existent entre le Service départemental d incendie et de secours et le Département, qui est son premier financeur. Un programme d investissements immobiliers de plus de 90 millions d euros a été adopté par l assemblée départementale. D importants travaux concernent les centres de secours de Rennes, Fougères, Liffré, Vern-sur-Seiche ou Janzé. Je serai mobilisé sur l évolution du projet stratégique du Sdis pour les cinq prochaines années. L arrière-plan Jean-Luc Chenut participait pour la première fois depuis son élection au conseil d administration (CA) du Service départemental d incendie et de secours, dont il est le président. Le Département est le premier financeur du Sdis. Il fournira plus de 45 % de son budget en 2015, soit près de 32 millions d euros. Quatorze conseillers départementaux font partie du CA, aux côtés des six élus représentant les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et des trois représentants des communes. DR 12 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

13 54 conseillers départementaux élus pour six ans dont la moitié sont des femmes. La moyenne d âge est désormais de 49 ans. 32 conseillers départementaux ont fait leur entrée pour la première fois au Conseil départemental. 13 vice-présidents au Conseil départemental d Ille-et-Vilaine (15 auparavant). Il était important que ma première visite soit consacrée à un domaine qui est au cœur des compétences départementales. c est le cas de la protection de l enfance. avec la nouvelle vice-présidente, Véra Briand, nous avons pu découvrir, le temps d une matinée, le fonctionnement particulier de ce centre qui regroupe de nombreuses unités spécialisées. Je voulais aussi assurer les équipes de terrain de la proximité des élus et de leur écoute. L arrière-plan La loi réformant la protection de l enfance du 5 mars 2007 a positionné le Département comme chef de file de la protection de l enfance. Il en assume aussi la charge financière : soit 130 millions d euros en En Ille-et-Vilaine, enfants font l objet de mesures éducatives à domicile et 2750 enfants ou jeunes sont confiés à l aide sociale après des mesures de placement. Deux tiers sont accueillis en famille d accueil, les autres en établissements. Le centre départemental de l enfance Henri- Fréville qui est aussi l établissement d accueil d urgence du département, accueille plus de 150 enfants âgés de 3 jours à 18 ans. 16 avril > visite du centre départemental de l enfance à Chantepie 25 avril > inauguration du Technicentre SNCF cette inauguration est l aboutissement d un long processus. Le technicentre est une opération stratégique. L Ille-et-Vilaine dispose désormais d un outil industriel de pointe qui représente environ 450 emplois qualifiés. c est un centre de référence pour ce qui concerne la maintenance des organes de freins. L inauguration se déroulait en présence de Guillaume pepy (à gauche sur la photo), le président de la SncF. Il était important de marquer l intérêt des responsables des collectivités locales, de montrer que les élus sont mobilisés et intéressés par tout ce qui conforte l attractivité du territoire départemental. DR > Jean-Luc Chenut accueilli par Jean-Pierre Rault, directeur général des établissements d Hallouvry qui regroupent le centre départemental de l enfance (CDE) et un Institut médico-éducatif (IME) et Hélène Cario- Le Goadec, directrice du CDE. JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 13 DR

14 «La question de l emploi est cruciale pour les élus.» DES SESSIONS OUVERTES À TOUS > Les sessions de l assemblée départementale sont publiques. Chacun peut y assister. Information et suivi des décisions sur Jean-Luc Chenut, Loïg Chesnais-Girard, vice-président de la Région Bretagne, Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën et Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole réunis autour des responsables du projet Excelcar. Derrière cette inauguration, il y a la question de l avenir du site de psa de la Janais. La stratégie industrielle de psa est un enjeu économique pour tout le territoire régional. c était l opportunité d échanger avec carlos tavares, président du directoire du Groupe psa peugeot citroën. Il est important que le président du conseil départemental s implique directement et de façon permanente aux côtés des présidents de la Région et de Rennes métropole. Il faut conforter une approche homogène des collectivités sur un dossier de cette importance. Les enjeux et les discussions sont compliqués mais la question de l emploi est cruciale pour les élus. L arrière-plan La plateforme Excelcar de PSA Chartresde- Bretagne est dédiée aux innovations dans l automobile. Les travaux de recherche et développement de la plateforme porteront sur la carrosserie et la caisse des véhicules : en allégeant la structure de la voiture, on en diminue la consommation énergétique. 28 avril >carrefour des mobilités dans la fonction publique à Thorigné-Fouillard J ai exercé presque 10 ans la fonction de DRh d un établissement public. comme ancien cadre territorial, il était naturel que je m intéresse à cet événement auquel participait la ministre marylise Lebranchu. c est aussi un enjeu d avenir que de créer des passerelles entre des métiers et des fonctions. Il faut faciliter les mises en réseau, les échanges de compétences et les mobilités. Les élus locaux ont conscience que la réussite des politiques publiques est liée à la présence de personnels compétents, formés, ayant des perspectives d évolution. avec 4000 emplois et 145 millions d euros de masse salariale, le Département est un acteur économique de premier plan. Il propose aussi une grande variété de métiers. 30 avril > inauguration de la plateforme Excelcar à PSA Chartres-de-Bretagne PHOTO THOMAS CRABOT 14 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

15 après avoir exercé sept ans la fonction de conseiller général délégué au sport, je conserve un lien particulier avec ce milieu. Des manifestations de premier plan sont régulièrement organisées. Je vais continuer, avec le vice-président en charge du sport, Frédéric Bourcier, de montrer mon intérêt pour ce secteur qui contribue à l animation de notre territoire. 1 er mai > 7 e et dernière étape du Tour de Bretagne cycliste à Liffré 29 avril > session du Conseil départemental J ai souhaité que nous devenions encore plus efficaces. c est une nouvelle règle du jeu, adoptée par tous : les discours introductifs ou de portée générale seront beaucoup plus courts. Lors de cette session nous avions 500 désignations à effectuer, et nous avons recueilli un quasi-consensus sur ce dossier. cela témoigne de notre volonté de travailler sereinement avec l ensemble des élus dans le respect des résultats des dernières élections. L arrière-plan Les conseillers départementaux ont notamment débattu du fonctionnement de l'assemblée départementale, du plan de relance économique (lire page 19), du soutien au groupe Chapin-Monfort pour la reprise des abattoirs AIM à Antrain et le développement du site de Vezin-le-Coquet. 4 mai > rencontre avec le préfet avec le préfet, nous avons évoqué les dossiers économiques du moment : aim et psa notamment. nous avons aussi fait le point sur la situation budgétaire du Département, l élaboration du schéma départemental d analyse et de couverture des risques La réalisation de grandes infrastructures ou la sécurisation des passages à niveau, par exemple, sont des compétences partagées entre l état et le Département, et parfois d autres collectivités. Il est nécessaire de bien se positionner et de phaser les interventions des uns et des autres. Patrick Strzoda, préfet d Ille-et-Vilaine et de Bretagne et Jean-Luc Chenut. L arrière-plan Le Département est un partenaire historique du Tour de Bretagne. La course a réuni cette année un peloton international de 24 équipes et 144 coureurs. En 2015, le Département consacrera plus de 7 millions d euros au développement des équipements notamment avec les contrats départementaux de territoire et au soutien à l organisation de manifestations sportives. JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 15

16 7 mai > vernissage d une exposition sur la guerre à la médiathèque de Beaucé Claudine David, vice-présidente du Conseil départemental, Béatrice Duguépéroux- Honoré, conseillère départementale et Jean-Luc Chenut. Le Département s implique dans la commémoration de la Grande Guerre. c est un processus au long cours. Des manifestations sont prévues jusqu en plusieurs sont programmées aux archives départementales à Rennes. elles sont labellisées par la mission du centenaire. J ai voulu souligner l initiative de Beaucé qui est l une des petites communes qui participent à l exposition du cycle archives et histoire avec «Les sources de la Grande Guerre dans les communes». L arrière-plan Cette exposition met en valeur les archives d une petite commune. Elle est itinérante et peut être accueillie gratuitement dans les communes qui en font la demande aux Archives départementales. 21 mai > Jean-Luc Chenut reçoit le président et des représentants de l association des maires ruraux Le Département est un partenaire privilégié des communes et des intercommunalités. c est dans le même esprit que sont organisées des rencontres régulières avec l ensemble des maires et des présidents d établissements publics de coopération intercommunale (epci). nous avons une volonté d équilibre territorial. elle exige que nous portions une attention particulière aux territoires les moins favorisés. Isabelle Courtigné, conseillère départementale en charge de la promotion des territoires ruraux, Jean-Luc Chenut, Amélie Gaillot, chargée de mission à l association des maires ruraux d Ille-et-Vilaine (AMR 35), Louis Pautrel, président de l AMR 35 et Alain Fouglé, maire de Feins. «Étonnants Voyageurs est un événement majeur qui a une portée culturelle et éducative, mais aussi économique et touristique.» 16 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

17 22 mai > Visite inaugurale d Étonnants voyageurs 30 mai > Inauguration des travaux de l église Saint-Melaine à Domalain L église de Domalain est un monument historique dont la nef date du début du XVI e siècle. elle renferme trois retables remarquables du XVII e siècle. au titre de la préservation du patrimoine, le Département a participé depuis 2007 à la restauration de l église et du mobilier à hauteur de Le coût total des travaux s élève à plus de 1,7 million d euros. Jean-Luc Chenut, Christian Olivier, maire de Domalain et Jean-Yves Fraquet, sous-préfet de Fougères-Vitré. Le festival du livre et du film de Saint-malo est un événement qui rayonne au-delà du département. Dans une période où la tentation du repli sur soi est grande, le festival est une fenêtre. elle permet de s ouvrir au monde et d apprivoiser l altérité. étonnants Voyageurs est un événement majeur qui a une portée culturelle et éducative, mais aussi économique et touristique. plus de 500 collégiens y ont participé. Le festival a attiré visiteurs qui, pour une part, ont découvert la côte d émeraude. ces personnes pourront être tentées de revenir dans notre département ou d en faire la promotion. L arrière-plan Le Département est un partenaire de longue date du festival, qui fêtait cette année ses 25 ans. Outre une subvention de 40000, le Département soutient, avec le concours de la médiathèque départementale, la journée dévolue aux professionnels du livre. Les collèges et la culture sont deux compétences phares du département. Il leur consacre respectivement plus de 75 millions d euros et 8 millions d euros en Il mène des actions volontaristes pour favoriser l accès des collégiens à la culture, dans tout le territoire. Il accompagne les bibliothèques et médiathèques d Ille-et-Vilaine. REPORTAGE > JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 17

18 Situé à proximité du collège de crevin, la nouvelle salle des sports est soutenue au titre de l aide aux équipements sportifs et également dans le cadre du contrat départemental de territoire. elle a bénéficié d une subvention départementale de qui représente 30 % de son coût total. La salle des sports a été conçue par le cabinet DDL architectes de Lorient. elle servira aux collégiens et sera aussi mise à disposition des associations locales. L arrière-plan En septembre dernier était inauguré à Crevin le 106 e collège d Ille-et-Vilaine. Il a été entièrement financé par le Département, pour un montant de 12,8 millions d euros. En 2015 le Département dépensera 76 millions d euros pour faire fonctionner les collèges et investir dans la construction, l extension et la mise en accessibilité des bâtiments. À cela s ajoutent les frais de personnel des 563 agents du Département chargés de l entretien des collèges et du fonctionnement des cantines. Yvon Mellet, conseiller départemental, Jean-Luc Chenut et Daniel Gendrot, maire de Crevin. 30 mai > Visite de la nouvelle salle des sports à Crevin 18 NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE mai > À la rencontre des agents départementaux dans le pays de Rennes J ai prévu d aller à la rencontre des agents du Département. J ai souhaité me rendre en priorité dans les sites où il peut y avoir des tensions ou des difficultés particulières, par exemple dans les centres départementaux d action sociale. Le cdas de Rennes centre est confronté à l accueil spécifique de personnes étrangères ou sans domicile qui, de ce fait, sont sans statut et sans droits. Le cdas de Villejean est lui confronté à des problèmes d incivilité, voire de délinquance. malgré tout, j ai rencontré des équipes qui ne sont pas résignées et qui souhaitent poursuivre leurs missions. Je les ai assurées de mon soutien. nous allons réaffecter certains moyens pour soulager les cdas qui connaissent les tensions les plus fortes. Bernard Amsalem, président de la Fédération française d athlétisme, le perchiste Jean Galfione, Michel Jazy, grand coureur de demi-fond, Thierry Braillard, secrétaire d Etat aux sports, Robert Poirier, ancien champion de 400 m haies et Jean-Luc Chenut. L arrière-plan Le Département est représenté dans chacun des sept pays d Ille-et-Vilaine par ses agences départementales. Qu il s agisse de transport scolaire, des assistants maternels, de la voirie, des services sociaux ou de conseil architectural, les agents du Département sont à la disposition des habitants et des partenaires. Dans les 22 centres départementaux d action sociale œuvrent des assistants sociaux, des éducateurs, des conseillers en gérontologie, des conseillers en économie sociale et familiale, des animateurs locaux d insertion, des médecins ou des professionnels de la santé pour le suivi des tout-petits ou des femmes enceintes. Le même jour, Jean-Luc Chenut s est également rendu au centre départemental d action sociale (Cdas) de Rennes Centre, rue Kléber. 5 juin > Inauguration du stade d athlétisme couvert Le stade d athlétisme Robert-poirier sur le campus de Villejean à Rennes accueillera dès la rentrée les sportifs de haut niveau, les scolaires, les étudiants et les chercheurs en sport et santé. Le Département a porté ce projet attendu de très longue date. Il l a financé à hauteur de 5,6 millions d euros le coût total s élevant à 12,1 millions d euros. Le bâtiment imaginé par le cabinet chabanne et partenaires est exemplaire du point de vue environnemental. cet outil devrait permettre de développer l athlétisme en Ille-et-Vilaine et en Bretagne. on ne peut que s en féliciter tant le sport est porteur de valeurs importantes pour favoriser le vivre ensemble. PLUS D INFOS >

19 C EST VOTÉ Les décisions de l assemblée Le point sur les principales décisions prises lors de la dernière session. Prochains rendez-vous : les 24 et 25 septembre. Les séances sont publiques. N hésitez pas à venir y assister. Renseignements au Plan de relance de l activité économique : la moitié des projets sur les rails De quoi parle-t-on? Dans un contexte de faible activité économique, le Département, acteur majeur de l investissement public en Ille-et- Vilaine, décidait, fin 2014, d agir pour relancer l économie locale et développer l emploi. L assemblée a voté en février dernier une enveloppe exceptionnelle d investissement complémentaire de 30 millions d euros (dont 20 millions d euros de dépenses prévues en 2015) pour soutenir l activité, notamment dans le bâtiment et les travaux publics. Cet effort porte le niveau d investissement à plus de 180 millions d euros cette année. Plus de 460 projets ont déjà été retenus dans le cadre du plan de relance départemental, ce qui représente près de 74 millions d euros de travaux. Les projets au cœur des compétences départementales Les routes Deux grands projets routiers sont déjà actés : la construction d une bretelle d accès sur la RD 777 à Essé et la rocade de Fougères, dont le chantier débutera en 2016, soit un investissement estimé à 2,5 millions d euros. De grosses réparations seront effectuées sur les routes départementales, ainsi que des opérations de sécurité dont l installation d une glissière béton sur le terre-plein central de la RD 168 entre Saint-Malo et Dinard (4,6 millions d euros). Les collèges Plusieurs nouveaux projets pourront être réalisés en grande partie d ici la fin de l année Il s agit notamment de l extension de la demi-pension du collège de Bruz, du remplacement des menuiseries au collège de Retiers, de la redistribution intérieure de l ancien internat du collège de Bain-de-Bretagne, de la réfection de la toiture du collège du Rheu, de la réfection de la façade du collège Bellevue à Redon, de l isolation thermique des façades du collège Gandhi à Fougères. L enveloppe financière destinée à améliorer l environnement professionnel des agents des collèges, notamment dans la restauration, est déjà engagée. Les établissements médico-sociaux Une subvention sera attribuée à 46 projets concernant les établissements pour personnes âgées et pour personnes handicapées. Ils représentent un montant global de subvention avoisinant 1,5 million d euros et un montant de travaux de 8,2 millions d euros. Citons la rénovation et la création d espaces communs à Châteaubourg et à Saint-Aubin-d Aubigné ou encore l amélioration des locaux de restauration à Saint- Georges-de-Reintembault. Sept projets concernant les établissements pour l enfance dont le Centre jeunes et métiers de Rennes et l antenne de l APASE à Saint-Malo, ont été retenus pour un montant de de subvention et de travaux. Les autres chantiers Ils représentent une enveloppe globale de 17 millions d euros. Cette enveloppe est aujourd hui engagée à hauteur de 13 millions d euros. 428 projets sont déjà soutenus, ce qui représente plus de 63 millions d euros de travaux. Grâce au plan de relance, davantage de travaux de réparation pourront être effectués sur les routes départementales. Le soutien aux projets d investissement des acteurs économiques Les enveloppes dédiées au financement des projets d investissement des artisans et des commerçants et des PME de production seront doublées, soit un effort supplémentaire d un million d euros. Le projet du groupe Chapin- Monfort pour la reprise du site AIM d Antrain et le développement du site de Vezin-le-Coquet ( de subvention au titre du plan de relance) a reçu l approbation de l assemblée lors de la session du 29 avril. Le financement du logement Concernant l aide aux travaux pour les propriétaires et les bailleurs privés, le Département a décidé de financer 290 projets en lieu et place de l'anah (Agence nationale de l habitat) pour un montant de 2,7 millions d euros. Le plan de relance va aussi permettre de financer 120 logements supplémentaires. Le Département abonde de l enveloppe de 2015 afin de permettre la rénovation de 80 logements sociaux supplémentaires. Une subvention exceptionnelle de a été accordée à Neotoa pour un projet de 10 logements en accession en auto-construction. Le financement des projets des communes et des établissements publics de coopération intercommunale 150 projets de construction ont été retenus pour un montant de 10,4 millions d euros de subvention correspondant à plus de 53 millions d euros de travaux. Un appel à projets pour les communes de moins de 2000 habitants vise à soutenir l implantation de services et de logements au cœur des bourgs. La dotation globale est portée à Enfin, une enveloppe supplémentaire pour les actions relevant du bouclier rural s établit à un million d euros. SAVOIR + Pôle développement du Département, DR JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015 NOUS VOUS ILLE 19

20 OPINIONS UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE 3 questions à la présidente Une équipe déterminée et opérationnelle Isabelle Le Callennec Présidente du groupe Union de la Droite et du Centre Conseillère départementale du canton de Vitré Députée d Ille-et-Vilaine Comment se sont passés ces premiers mois de mandat? Les 22 conseillers départementaux du groupe de l Union de la droite et du centre se sont mis au travail. Chacun a à cœur d être un interlocuteur ou une interlocutrice priviliégié(e) sur son canton et force de proposition pour le département. Nous sommes répartis dans les 4 commissions thématiques et siégeons dans de nombreux organismes départementaux dans un esprit constructif. Quels sont vos points de vigilance? Nous souhaitons la plus grande transparence dans la circulation de l information. Nous dénoncerons tout décalage entre les discours et les actes. Nous serons extrêmement vigilants à une gestion équilibrée de l ensemble de l Ille-et-Vilaine car nous ne voulons pas que certains territoires concentrent les financements au détriment des autres. Le gouvernement a décidé de baisser de façon drastique les dotations aux départements : nous avons hâte de savoir si la majorité départementale sera en mesure de tenir ses promesses électorales! Nous craignons que les contribuables soient mis à contribution, singulièrement ceux de la classe moyenne. Que pensez-vous de la loi de nouvelle organisation territoriale de la république et de la loi sur les intercommunalités? L objectif affiché par le Premier ministre, qui avait souhaité dans un premier temps la disparition des départements avant de se raviser, était de faire plus simple, plus lisible et accessoirement de faire des économies! Au final, la loi ne va rien simplifier du tout et modifier les organisations à la marge. Rien n est réglé s agissant des financements des départements qui ont à assumer des dépenses sociales dont la charge augmente. Et l on attend toujours de savoir quelles compétences aujourd hui exercées par le Conseil départemental Rennes Métropole va décider de reprendre à son compte. Le groupe Union de la droite et du centre, ce sont 22 conseillers départementaux répartis sur le territoire. De gauche à droite : Pierre-Yves Mahieu, Aymeric Massiet du Biest, Anne Le Gagne, Aude de la Vergne, Aymar de Gouvion Saint Cyr, Laëtitia Meignan, Louis Pautrel, Frédérique Miramont, Agnès Toutant, Louis Hubert, Isabelle Le Callennec (présidente du groupe), Thierry Benoit, Jean-Luc Bourgeaux, Isabelle Biard, Nicolas Belloir, Sophie Guyon, Pierre Guitton, Thierry Travers, Marie Daugan, Nadine Dréan, Yvon Mellet, Monique Sockath. Retour sur la session d avril 2015 n Après l installation de la nouvelle assemblée début avril, la première session s est tenue le mercredi 28 avril. Celleci aura été l occasion de mettre en pratique notre volonté d être une minorité constructive et force de proposition, avec l adoption à l unanimité de deux de nos vœux. Le premier concernait le soutien aux emplois de proximité, non Une réforme des collèges sans collégialité? délocalisables et créateurs de liens sociaux, en alertant le Gouvernement sur la nécessité d adapter la réglementation aux besoins. Suite au changement de dénomination du Conseil général, le second vœu proposait de réfléchir à l insertion de mentions en breton et gallo dans le cadre du renouvellement de la signalétique départementale. nalors que les nouveaux rythmes scolaires dans le premier degré continuent de créer des difficultés d organisation et de financements dans des communes et des établissements, le gouvernement a décidé de passer en force pour imposer «sa» réforme du collège. Contrairement à ce que prétendent les élus de la majorité, cette réforme aura des conséquences sur notre institution et nous souhaitons que s ouvre le débat. Cela permettra d ailleurs de revenir sur l annonce du groupe socialiste d offrir une tablette à chaque enfant entrant en 6 e. L esprit de responsabilité ne commande-t-il pas de discuter des usages avant de choisir les outils?! Compte tenu des enjeux, nous invitons tous ceux qui le souhaitent (enseignants, chefs d établissements, parents, collégiens et élus) à nous faire part de leurs remarques et propositions en nous écrivant par courrier ou mail. DR CONTACTEZ-NOUS 1, avenue de la Préfecture, CS 24218, Rennes Cedex Groupe UDC > Tél. : Fax : NOUS VOUS ILLE JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2015

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Sommaire Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens a Des cours en entreprise

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

FORMATIONS DES BENEVOLES

FORMATIONS DES BENEVOLES 2015 Agir pour la Solidarité FORMATIONS DES BENEVOLES Administrateurs et bénévoles des associations du secteur de l insertion sociale et professionnelle 2015 Sommaire Le paysage institutionnel du secteur

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

médiathèque municipale

médiathèque municipale médiathèque municipale ville d Onet-le-Château Les services / p.5 J emprunte / p.12 Pratique / p.14 Plus que jamais, la nouvelle médiathèque d Onet-le-Château, car c est bien d une nouvelle médiathèque

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Document confidentiel et propriété de Yohann Letué. Yohann LETUÉ

Document confidentiel et propriété de Yohann Letué. Yohann LETUÉ Document confidentiel et propriété de Yohann Letué Yohann LETUÉ Qui sommes nous? Wifylgood est une société spécialisée dans le développement d applications mobiles pour smartphones et tablettes. Nous sommes

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

LE 1 ER MARCHE DE BIENS ET SERVICES DES ESAT ET DES ENTREPRISES ADAPTEES DU GRAND OUEST

LE 1 ER MARCHE DE BIENS ET SERVICES DES ESAT ET DES ENTREPRISES ADAPTEES DU GRAND OUEST DOSSIER DE PRESSE Jeudi 12 mars 2015 RENNES Halle Martenot Optimisez vos achats pro avec les ESAT et les entreprises adaptées! HANDI MARKET GRAND OUEST Un événement B2B. Une première dans le Grand Ouest!

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire DOSSIER COMPLET A DEPOSER AVANT LE 30 AVRIL 2015 Le cachet d arrivée faisant foi,

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

> Semaine européenne de la mobilité Mobil'acteurs : le défi Du lundi 15 au vendredi 26 septembre 2014

> Semaine européenne de la mobilité Mobil'acteurs : le défi Du lundi 15 au vendredi 26 septembre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 12 septembre 2014 > Semaine européenne de la mobilité Mobil'acteurs : le défi Du lundi 15 au vendredi 26 septembre 2014 Sommaire

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Information presse Vendredi 14 mars 2014 Salon Baby - 14, 15 et 16 mars 2014 Dossier de presse La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Contact presse Guillaume Peyroles

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù territoire économie formation éducation transport environnement culture & sport tourisme & patrimoine europe Un site Internet pour les Communautés de communes Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE

ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE ACADOMIA RCS PARIS 349 367 557 ET VOTRE VILLE DEVIENT MOTEUR DE RÉUSSITE 810858_AcadomiaSalon_Broch_12p_148x210.indd 1 29/10/2015 11:48 DES ATELIERS DE SOUTIEN APRÈS L ÉCOLE UNE PLATEFORME NUMÉRIQUE DE

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise Dossier de presse Pionnier du bien-être en entreprise «La qualité de vie et le bien-être au travail sont les nouveaux enjeux entreprises. Ces conditions sont désormais fondamentales pour attirer de nouveaux

Plus en détail

www.covoiturage-campus.com

www.covoiturage-campus.com CRÉATION D UNE PLATE-FORME DE MOBILITÉ DURABLE FRANCILIENNE INTER-CAMPUS Institut Européen pour des Territoires Durables 55, avenue de Paris 78035 Versailles Tel 01.39.25.78.03 Fax 01.39.25.79.24 www.fondaterra.com

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

Campus de l Université de la Nouvelle-Calédonie Nouville vendredi 24 et samedi 25 août 2012 de 9h à 18h DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

Campus de l Université de la Nouvelle-Calédonie Nouville vendredi 24 et samedi 25 août 2012 de 9h à 18h DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Campus de l Université de la Nouvelle-Calédonie Nouville vendredi 24 et samedi 25 août 2012 de 9h à 18h DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Paolo TORRE torre.pao6@gmail.com 95.39.76 Edouard KOMON komon.edouard@gmail.com

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016 guide des TRANSPORTS SCOLAIRES EN SEINE-ET-MARNE Année scolaire 2015-2016 EN SEINE-ET-MARNE 42 000 ÉLÈVES BÉNÉFICIENT DE LA GRATUITÉ, sous conditions et hors frais de dossier annuels de 12, DES TRANSPORTS

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Les Conférences de Territoire

Les Conférences de Territoire Les Conférences de Territoire Conférences de Territoire de Bretagne Guide de présentation onférence erritoire Rennes - Redon Fougères - Vitré 2 Les différentes parties du guide Présentation du guide...4

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

DOSSIER PARTENAIRES 8/9MAI 2015 PROMENADE DES ANGLAIS NICE. www.rotary-club-nice-rca.fr ROTARY CLUB NICE RIVIERA COTE D AZUR

DOSSIER PARTENAIRES 8/9MAI 2015 PROMENADE DES ANGLAIS NICE. www.rotary-club-nice-rca.fr ROTARY CLUB NICE RIVIERA COTE D AZUR DOSSIER PARTENAIRES 8/9MAI 2015 PROMENADE DES ANGLAIS NICE www.rotary-club-nice-rca.fr ROTARY CLUB NICE RIVIERA COTE D AZUR LES 8 et 9 MAI 2015 PROMENADE DES ANGLAIS 24h Le défi! Se motiver, se défier,

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail