Travail de Maturité. Guide de travail /07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13"

Transcription

1 Travail de Maturité Guide de travail /07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

2 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail de maturité 3. Journal de bord 4. Présentation écrite finale 5. Délivrables 6. Présentation orale 7. Rôle de l'enseignant et de l expert 8. Principes de l évaluation 9. Fraude 10. Archivage 11. Liste des documents à disposition 12. Sources 13. Annexes 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 2/13

3 INFORMATIONS GENERALES 1. Qu est-ce que le travail de maturité? Le travail de maturité (TM) est défini par le Règlement sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) du 15 février 1995 : Art.10 Travail de maturité Chaque élève doit effectuer, seul ou en équipe, un travail autonome d une certaine importance. Ce travail fera l objet d un texte ou d un commentaire rédigé et d une présentation orale. Art.15 Notes de maturité et évaluation du travail de maturité [ ]2 Le travail de maturité est évalué sur la base des prestations écrites et orales. Art.20 Exigences quant à la forme du certificat 1 Le certificat comprend : [ ] g. le titre du travail de maturité ainsi que son évaluation ; Commentaire de l Ordonnance (extraits) : Par ce travail, l élève exerce et démontre son aptitude à chercher, à évaluer, à exploiter et à structurer l information ainsi qu à communiquer ses idées. Cette communication impliquera obligatoirement les deux formes d expression écrite et orale. Dans les cas où le travail serait de nature essentiellement graphique, visuelle, artistique ou matérielle, on exigera néanmoins un commentaire écrit. La présentation orale devrait se faire devant le jury composé de maîtres et de personnes extérieures à l école. Parmi les objectifs, il faut relever également la motivation, l acquisition d une méthode de travail, le développement de l autonomie et l ouverture au-delà d une discipline au sens strict. Le TM exige un encadrement par les enseignants tant pour le choix des sujets que pour les méthodes de travail. Un volume adéquat doit donc être prévu à la grille horaire. Il devra également faire l objet d une évaluation formative qui incitera l élève à arriver à des prestations suffisantes et à une maîtrise des objectifs visés. Règlement général du Gymnase intercantonal de la Broye (RGYB) Art.73 1 Entre le début de l avant-dernière année et la fin du premier semestre (au lieu de : deuxième trimestre) de la dernière année, chaque élève doit effectuer, seul ou en groupe, un travail de maturité ( ). 2 Il s agit d un travail autonome d une certaine importance, qui fait l objet d un exposé ou d un commentaire rédigé et d une présentation orale. 3 Les modalités générales d exécution, d acceptation et d évaluation du travail sont fixées par le Bureau. Le TM comprend donc: 1. Un classeur personnel contenant le contrat pédagogique, la grille et les critères d évaluation, les dates précises du calendrier du TM, le point de situation, le premier jet écrit du travail de maturité, l évaluation intermédiaire, le travail écrit de maturité, toutes les fiches numérotées du journal de bord et l évaluation finale. 2. Une présentation orale. C est un travail original réalisé par un ou deux élèves; dans le cas d un travail collectif, la part de chacun devra pouvoir être clairement différenciée, par le choix et l utilisation des documents, la qualité de la synthèse et les idées personnelles qu ils auront défendues. Le cours animé par un enseignant dans le cadre du travail de maturité est appelé séminaire. Le travail et les présentations des élèves font également partie du séminaire. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 3/13

4 2. Planification générale du travail de maturité Phases Activités Dates* 1 PRESENTER ET Présentation des sujets et inscription au séminaire TM De septembre à S INSCRIRE Formation des divers groupes de séminaire octobre INTRODUIRE ET Première rencontre avec l'enseignant responsable INFORMER Présentation des lignes directrices du TM : Buts, conditions, exigences Formes, exemples et méthodes possibles TM Délais, Journal de bord INTRODUCTION au sujet de séminaire Deuxième rencontre en séminaire Choix définitifs des sujets par les élèves 2 PROJETER AVANT-PROJET DE L ELEVE Discussion de l avant-projet avec l'enseignant, idées de base, hypothèses, etc. Présentation des critères d évaluation Bibliographie 3 RECHERCHER Choix du matériel, des sources 4 ORGANISER Elaboration, approbation et présentation du plan de travail Point de situation 5 Travail propre : interviews, enquêtes, expérimentations, vidéos, etc. Rédaction : premier jet complet Evaluation intermédiaire (enseignant et direction) 6 ACHEVER Discussion et résolution des questions ouvertes Rédaction définitive Mise en forme du produit REMISE DU CLASSEUR PERSONNEL DU TRAVAIL DE MATURITE AU SECRETARIAT EVALUATION DU TRAVAIL ECRIT (enseignant et direction) De novembre à février De mars à avril Avril De mai à mi-juillet Mi-juillet Jusqu à miseptembre 7 PRESENTER Présentation orale du travail devant l examinateur et l expert De septembre à octobre EVALUATION FINALE (enseignant et direction) Délai pour le dépôt de la version à archiver Restitution des classeurs personnels et communication des résultats *Les dates mentionnées constituent des délais limites qui ne souffrent aucune prolongation. Par contre, si l avancement du travail d un élève le permet, il est possible d anticiper les activités et les évaluations. Un document ad hoc avec les dates précises de l année en cours est distribué aux élèves du TM. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 4/13

5 3. Journal de bord Le journal de bord aide l élève à gérer le processus du TM. Il se présente sous la forme d une fiche à compléter au fur et à mesure de l avancement du travail et fait partie du classeur personnel. (voir le chapitre 13). 4. Présentation écrite finale Le travail de maturité se présente sous la forme d un texte d environ 15 pages dactylographiées, tableaux et graphiques non compris. Si le travail est réalisé par groupe de deux, sa dimension est adaptée. La production finale du TM peut prendre une autre forme que celle d un dossier écrit. Il peut être présenté sous forme de cédérom, de vidéo, de création théâtrale, plastique, musicale ou corporelle. Dans ces cas particuliers, un document écrit explicatif soumis à l évaluation est remis en accompagnement; il expose la démarche, les diverses références (bibliographiques et autres), les conditions de travail et toute autre donnée utile. Quand le TM prend la forme d un texte, il doit tenir compte des principales conventions régissant la présentation et la gestion des travaux scientifiques. Précisons que ces conventions tendent aujourd hui à être unifiées sur le plan mondial par l ISO (Organisation internationale de normalisation) et par l AFNOR (Association française de normalisation) pour les francophones. Le respect de ces règles font partie intégrantes des critères d évaluation. Elles définissent : la structure du travail ; l organisation du plan ; les règles typographiques ; la manière de citer les sources utilisées. Le dossier écrit comprend les directives en annexe. Le site internet du GYB ( présente ces documents à la page «directives TM-TIP-Exposés». 5. Délivrables Sauf consigne contraire du directeur du travail, un travail écrit est livré sous la forme de : - 2 copies brochées du document imprimé sur papier recto/verso - un fichier numérique en format.pdf, (éventuellement.rtf ou.doc lorsque le pdf n est pas possible pour des raisons techniques); son nom ne doit comporter aucune marque diacritique (accent, cédille, tréma, etc.), ni aucun espace ou apostrophe; ni le nom de l auteur. Sa taille ne doit pas dépasser 500 Kb. Son contenu ne doit contenir aucune image, aucun nom d auteur ou de tierces personnes ou encore d enseignants. Cela permet d effectuer au besoin une détection automatique de plagiat avec les outils adaptés. La langue utilisée peut être une autre langue que le français si la nature du sujet le justifie et si l'enseignant l accepte, pour autant qu elle soit enseignée dans l établissement. Exemplaires Les auteurs remettent au moins 2 exemplaires complets de leur étude s il s agit d un travail dirigé par un seul enseignant, au moins 3 exemplaires dans le cas d un travail interdisciplinaire avec 2 enseignants différents. Ces exemplaires sont répartis de la manière suivante : - un exemplaire est remis à l expert, - un ou deux exemplaire/s sont confiés au/x enseignant/s, 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 5/13

6 - l auteur qui souhaite conserver un exemplaire fait une copie pour lui-même. Dans le cas de travaux artistiques ou corporels, des consignes particulières sont transmises par l'enseignant. Un exemplaire informatique doit encore être remis au GYB à la fin de l ensemble du processus : voir le chapitre «archivage» plus avant à ce sujet. 6. Présentation orale Une présentation orale du TM doit - Informer L élève doit faire un choix des éléments les plus importants, tant au niveau du contenu, que des méthodes utilisées ou des résultats obtenus. - Défendre un point de vue Dans la partie principale de la présentation, le développement doit être conséquent, les preuves apportées convaincantes et les exemples appropriés. - Maintenir de l intérêt Pour atteindre son objectif, une présentation doit être agréable à suivre, surprendre son public, se conformer à un plan bien établi. L élève veille à transmettre des éléments nouveaux en lien étroit avec sa problématique et compréhensibles à son public. Calendrier L'enseignant en charge du séminaire établit le calendrier et l horaire des présentations orales de son groupe. Il remplit le formulaire ad hoc et le remet au secrétariat. Durée L examen oral dure 30 minutes, à savoir, 20 minutes de présentation par l élève et 10 minutes de questionsréponses. Pour un travail présenté par deux élèves, la durée totale de l examen est de 45 minutes, à savoir, 30 minutes pour l exposé des deux élèves et 15 minutes pour les questions-réponses. En principe, les présentations orales ont lieu en dehors des heures de classe. Contenu de la présentation La présentation orale doit porter prioritairement sur le contenu, mais le processus doit apparaître d une manière ou d une autre. A noter que dans le cas, par exemple, d un séminaire portant sur l écriture d une pièce de théâtre, la présentation orale ne saurait consister dans le seul fait de jouer cette pièce devant le public. Déroulement de la présentation La présentation orale peut avoir lieu en présence des autres participants du séminaire et des élèves des autres classes. Lors de la discussion d évaluation, seuls l expert, le(s) enseignant(s) en charge du séminaire et, le cas échéant, un(des) membre(s) de la direction sont présents. Evaluation La présentation orale est évaluée par l'enseignant et l expert selon les critères d évaluation fixés. Ils remplissent la fiche d évaluation ou établissent un rapport écrit qui figure dans le classeur personnel. Remarques La communication orale, en tant que compétence-clé, doit être développée au moyen de démarches didactiques adéquates dans toutes les disciplines. L élève sera préparé spécifiquement à l examen oral du TM dans le cadre d une ou plusieurs présentations intermédiaires organisées dans chaque séminaire. Les critères d évaluation de la présentation orale seront également connus de l élève dès le début de son travail. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 6/13

7 7. Rôle de l'enseignant et de l expert L'enseignant 1. propose le thème du séminaire; 2. organise cinq séminaires au moins avec son groupe, dont deux qui peuvent être plus généraux (méthodologie, bibliographie) et au moins trois autres plus ciblés, ainsi qu au moins 4 rencontres individuelles. 3. donne l introduction, les buts et la méthodologie du travail de séminaire; 4. encourage et soutient l élève dans le choix du sujet et tout au long des recherches et de la réalisation du travail; 5. offre des conseils à l élève et l aide à développer des techniques de recherches et d organisation; 6. veille à ce que le TM soit personnel; 7. évalue le TM de manière formative (point de situation et évaluation intermédiaire); 8. en cas de prestations ou de travail insuffisants risquant d aboutir à un échec définitif, il fournit un rapport écrit à la direction et écrit conjointement avec cette dernière à l élève pour le mettre en garde. La situation est systématiquement examinée après l évaluation intermédiaire, l évaluation du travail écrit et l évaluation finale; 9. évalue le processus; 10. propose en principe un expert à la direction. L expert et l'enseignant 1. évaluent la version finale du TM et la présentation orale; 2. rédigent le rapport final. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 7/13

8 8. Principes d évaluation Le TM est à la fois un processus et un résultat; ces deux aspects sont évalués. Le processus se poursuit jusqu à la présentation orale. Critères d évaluation Titre Critères Processus Gestion du travail dans la durée Prise en compte des remarques faites au cours des évaluations intermédiaires Respect des délais Partenariat avec l'enseignant Autonomie de l élève Recherche et choix de la documentation Délimitation du sujet Respect des objectifs fixés Travail écrit Contenu Qualité des sources Traitement des données recueillies Problématisation Argumentation et cohérence Exactitude scientifique Apport personnel/originalité/intelligence de la présentation et des outils utilisés Qualité de la langue Grammaire et orthographe Syntaxe et vocabulaire Respect des consignes de présentation du texte Autres (à préciser par écrit aux élèves concernés) Présentation orale Contenu Apport supplémentaire par rapport à l écrit Qualité de la langue Clarté du propos Aptitude à communiquer Qualité des réponses Choix des supports Gestion du temps Autres (à préciser par écrit aux élèves concernés) 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 8/13

9 Fourchettes d évaluation Le travail est évalué sur un total de 100 points qui se répartissent selon le tableau suivant : Processus de 30 à 40 pts Travail écrit de 30 à 50pts Présentation orale de 10 à 30 pts Les barèmes précis sont fixés au début du travail de maturité par l'enseignant et communiqués aux élèves. Dans un même séminaire, le barème est unique, à moins que la nature particulière du TM nécessite un autre différent. Evaluation finale et mentions L évaluation finale du travail prend en compte le rapport écrit et la présentation orale. Elle est établie conjointement par le(s) responsable(s) du séminaire et l expert. Elle est donnée sous forme de note qui apparaît sur le certificat de maturité. Le travail de maturité des évalué sur l échelle officielle des notes allant de 1 à 6. La note est donnée au demipoint. Le travail est jugé sur un total de 100 points qui sont alors convertis en note selon l échelle suivante : De 95 à 100 points = 6 De 85 à 94 points = 5.5 De 75 à 84 points = 5 De 65 à 74 points = 4.5 De 55 à 64 points = 4 De 45 à 54 points = 3.5 De 35 à 44 points = 3 De 25 à 34 points = 2.5 De 15 à 24 points = 2 De 5 à 14 points = 1.5 De 0 à 4 points = 1 Echec à l année et possibilité de faire un nouveau travail de maturité L élève qui passe en 4 ème année de gymnase doit terminer son TM et passer l intégralité des examens, défense orale comprise. L élève qui répète sa 3 ème année de gymnase peut soit terminer son TM et passer l intégralité des examens, défense orale comprise, soit interrompre son TM et recommencer un nouveau TM lors de sa répétition d année. Seul l élève qui obtient une note insuffisante au travail de maturité a la possibilité de refaire un nouveau travail. Un élève ne peut refaire qu une fois et une seule un nouveau travail suite à une insuffisance, quelle que soit la situation. Il doit alors obligatoirement s inscrire dans un des séminaires offerts par le GYB, en tenant compte des places disponibles. L élève rédige le travail de maturité, selon les circonstances, soit pendant la 4 ème année de gymnase, soit pendant la répétition de la 3 ème année de gymnase. Si le travail de maturité est refait durant la 4 ème année de gymnase, il doit alors être remis au secrétariat du GYB au plus tard, le premier jour ouvrable du mois d avril jusqu à 15h30. Retard En cas de non respect du délai de remise de la version écrite définitive, des sanctions sont appliquées. Un total de 10 points plus 1 point par jour de retard est déduit du nombre final de points obtenus pour le travail de maturité. Le non respect des autres délais est pris en compte dans l évaluation du processus uniquement. Résultat Le résultat de l évaluation finale donne lieu à une communication écrite de la direction. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 9/13

10 9. Fraude La fraude est définie ici comme une tentative de la part d un candidat d obtenir un avantage par des moyens déloyaux dans tout élément de l évaluation. Elle est distincte de la collusion, par laquelle un candidat permet sciemment à un autre candidat de s approprier son travail et de le présenter pour évaluation en son nom. Nous définissons le plagiat comme la soumission à l évaluation par un candidat de pensées, d idées ou de travail empruntés à autrui en tant que travail personnel du candidat sans mentionner les emprunts effectués. Afin d éviter les accusations de plagiat, les candidats doivent toujours veiller à mentionner clairement et de façon détaillée les paroles et/ou idées empruntées à autrui. La fraude, la collusion ou le plagiat entraînent un échec du travail de maturité et des sanctions disciplinaires. Si la tricherie est constatée dans le second TM, cela conduit à un échec définitif. Dans l autre cas, cela mène l élève à recommencer obligatoirement un second travail de maturité. Il ne peut pas poursuivre ses études en dernière année, même s il est promu. 10. Archivage Après l examen final, l élève doit, selon les consignes de son responsable TM, restituer une version numérique corrigée de son travail de maturité pour l archivage. L élève a jusqu au 1 er jour ouvrable du mois de novembre pour restituer sa version numérique en un seul fichier.pdf (comprenant le texte et toutes les annexes) au secrétariat, soit par soit avec une clé USB ou un CD. L élève ne peut pas se présenter à l examen final s il n a pas remis son travail. En cas de retard important à cette occasion, la note de processus peut encore être corrigée en fonction et modifier la note du travail de maturité. La version numérisée doit porter le titre suivant : Nom.Prenom_TM.pdf Les travaux de maturité suffisants sont ensuite disponibles à la bibliothèque. 11. Liste des documents à disposition (voir le chapitre 13) 12. Sources 1. Contrat pédagogique. 2. Fiche du journal de bord. Les divers chapitres présentés dans ce guide se réfèrent principalement aux divers guides du Travail de Maturité des collèges fribourgeois et des gymnases vaudois. 13. Annexes - Exemple de contrat pédagogique - Exemple de fiche du journal de bord - Calendrier des activités - Directives relatives à la présentation écrite et aux citations 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 10/13

11 Travail de maturité : contrat pédagogique Nom : Classe : Prénom : Adresse : Courriel : Téléphone : a pris connaissance des obligations liées au travail de maturité (cf. Guide de travail) et s engage dans le délai fixé par le calendrier retenu et selon les consignes générales et particulières ci-jointes. Thème du séminaire : Titre du travail : Enseignant(s) responsable(s) : Courriel : Téléphone : Courriel : Téléphone : Signatures : Date : L élève : Date : L'enseignant responsable : Date : L enseignant responsable :

12 Travail de maturité : journal de bord Dates et temps de travail Organisation du travail Réflexion Délais Buts du jour Tâches à réaliser Buts atteints Problèmes/commentaires

13 Travail de maturité : calendrier Calendrier des séances : jeudi, 13h35-14h20 SE PRESENTER ET S'INSCRIRE 28.8 : distribution aux élèves des différents sujets et du Guide du Travail de Maturité 4.9 : délai d inscription pour les élèves, en principe, via le logiciel d inscriptions. INTRODUIRE ET INFORMER : journées des TM : 1 ère séance par séminaire, présentation du sujet, des critères d évaluation écrit et oral et barème d évaluation. Explication de la brochure Guide du Travail de Maturité et du déroulement du TM. Présence obligatoire à des examens oraux. Recherches bibliographiques et plagiat. PROJETER - RECHERCHER - ORGANISER 2.10 : séance en séminaire. Méthodologie et choix définitif des sujets. 9.10, 30.10, 6.11, 13.11, 20.11, 27.11, 4.12 et : séances de travail sur le thème général du séminaire (notamment avec exposés et présentations méthodologiques) : séance en séminaire : point de la situation et confrontations des problématiques et des difficultés rencontrées. 8.1 et 15.1 : à disposition : point de situation (évaluation par le professeur). 29.1, 5.2, 12.2, 19.2 et 5.3 : à disposition et séances de travail sur le thème général du séminaire : séance en séminaire : remise du 1 er jet : à disposition : pas de séminaire, évaluation intermédiaire achevée (professeur et direction). ACHEVER 2.4, 23.4, 30.4, 7.5, 21.5, 28.5, 11.6, 18.6 et 25.6 : à disposition. 2.7 : pas de séminaire : remise du TM jusqu à 11h30 au secrétariat. PRESENTER 3.9 : à disposition. A déterminer : journées des TM : présentation orale du Travail de maturité et évaluation finale. A déterminer : communication des résultats. A déterminer : délai pour le dépôt de la version à archiver au secrétariat.

Travail de maturité professionnelle commerciale

Travail de maturité professionnelle commerciale Travail de maturité professionnelle commerciale Guide de travail 18/08/2015 Guide du travail de maturité (réf 1/15) 1/7 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Présentation écrite

Plus en détail

édicte les directives suivantes

édicte les directives suivantes Direction de l instruction publique, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung, Kultur und Sport EKSD Rue de l Hôpital 1, 1701 Fribourg T +41 26 305 12 06, F +41 26 305 12 14 www.fr.ch/dics

Plus en détail

Guide du Travail de Maturité Session 2015

Guide du Travail de Maturité Session 2015 Guide du Travail de Maturité Session 2015 2 Table des matières A. CADRE GENERAL 1. Définitions et conditions cadres 4 2. Objectifs 4 B. LE TRAVAIL DE MATURITE AU LYCEE JEAN-PIAGET 1. Concrétisation 5 2.

Plus en détail

Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM

Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM «Chaque étudiant doit effectuer, seul ou en équipe, un travail autonome d une certaine importance. Ce travail fera l objet d un texte ou d un commentaire rédigé et

Plus en détail

TM Lycée-Collège de l Abbaye, St-Maurice 1. Table des matières. 1) Définition 2. 2) Cadre légal 2. 3) Domaine du travail de maturité 2

TM Lycée-Collège de l Abbaye, St-Maurice 1. Table des matières. 1) Définition 2. 2) Cadre légal 2. 3) Domaine du travail de maturité 2 TM Lycée-Collège de l Abbaye, St-Maurice 1 Guide de l élève Table des matières I. LIMINAIRE 2 1) Définition 2 2) Cadre légal 2 3) Domaine du travail de maturité 2 II. REALISATION 3 1) Structure du travail

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE MATURITÉ Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2014-2015 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Vade mecum pour le. Travail de fin d'études T F E. Institut Sainte-Marie. Année scolaire 2015 2016. 6200 Châtelet

Vade mecum pour le. Travail de fin d'études T F E. Institut Sainte-Marie. Année scolaire 2015 2016. 6200 Châtelet Institut Sainte-Marie 6200 Châtelet Vade mecum pour le Travail de fin d'études T F E Année scolaire 2015 2016 Pour consulter l'ensemble de la documentation : http://www.ismchatelet.be/ressources 1 Définition

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Édition 2014-2015

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Édition 2014-2015 ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de 1C. Pour l école de culture générale et de commerce option Commerce - Communication et Information, prière de se référer

Plus en détail

Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016

Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016 Travail Personnel Guide me thodologique Edition 2016 Page 2 de 6 Table des matie res 1. Cadre juridique...3 2. Descriptif détaillé du travail écrit...3 3. Descriptif de la présentation orale...4 4. Rôle

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Epreuve intégrée - consignes

Epreuve intégrée - consignes Epreuve intégrée - consignes Brevet d enseignement supérieur section WEB DEVELOPER Calendrier Consignes de rédaction du rapport Consignes de présentation de l Epreuve intégrée Document «Choix du client»

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

GYMNASE AUGUSTE PICCARD

GYMNASE AUGUSTE PICCARD GYMNASE AUGUSTE PICCARD juin 2015 / OB ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Édition 2014-2015 1CE

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Édition 2014-2015 1CE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de première année de l ECGC option CCI. Pour les autres

Plus en détail

Epreuve intégrée - consignes

Epreuve intégrée - consignes Epreuve intégrée - consignes Brevet d enseignement supérieur section WEB DESIGNER Calendrier Consignes de rédaction du rapport Consignes de présentation de l Epreuve intégrée Document «Choix du client»

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité et les examens de maturité spécialisée 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure

Plus en détail

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA.

CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. 1 LEGTA Georges Desclaude BP 10549 17119 SAINTES MODULE M 22 CARNET DE BORD De :. Classe de BTSA. Dossier de suivi de la démarche de recherche documentaire (Outil d aide méthodologique) Autre membre du

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure du travail de certificat 4. Calendrier

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007)

NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007) Politique d évaluation des apprentissages en philosophie NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007) Le plan

Plus en détail

La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux. Guide méthodique travail personnel. Modèle B - Relooking.

La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux. Guide méthodique travail personnel. Modèle B - Relooking. La magie de la modification physique et/ou chimique des cheveux Guide méthodique travail personnel Modèle B - Relooking Module 4 Nom et prénom: Candidate No: Lieu du cours: Année: page 1 / 10 Table des

Plus en détail

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Neuchâtel et Yverdon-les-Bains, janvier 2015 Vu la loi

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE Remarque : L utilisation du masculin pour désigner les personnes ne vise

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ GYMNASIALE (TM) 1

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ GYMNASIALE (TM) 1 PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ GYMNASIALE (TM) 1 En rouge, les points à remplir OBLIGATOIREMENT par l élève ACQUISITION 2 1. Les TM doivent être remis par l élève AU SECRÉTARIAT sous forme

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé GES-FOR-REF80 AGR Mise à jour : 8.0.05 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé (CAS T & S) Ce règlement d études

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en International Business Management Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale

Plus en détail

En section Bachelier - Assistant(e) social(e), le nombre de jours effectifs de stage s élève à :

En section Bachelier - Assistant(e) social(e), le nombre de jours effectifs de stage s élève à : 1. Des stages Annexe 4 Dispositions spécifiquesde la Catégorie sociale Année académique 2014-2015 Tant en section Bachelier - Assistant(e) social(e), qu en section Bachelier - Conseiller(e) social(e),

Plus en détail

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans leo > Degré primaire Années 5P à 8P (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents Elèves de 8 à 12 ans Dans le canton

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités

Université MENTOURI-Constantine. Guide des Modalités Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université MENTOURI-Constantine Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Vice Doyennat de la pédagogie et des relations avec

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie Guide pour le Travail Personnel d Approfondissement GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie http://www.grandmanitou.net/img/jpg/le_petit_nicolas.jpg Travail Personnel

Plus en détail

MAS HES-SO Marketing Management

MAS HES-SO Marketing Management Règlement d études MAS HES-SO Marketing Management Neuchâtel, avril 015 Règlement d études Page 1/7 Vu la loi fédérale sur l encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) du 0 septembre 011,

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification

Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification du 25 novembre 2009 (état le 15 octobre 2015) Domaine de qualification «Pratique professionnelle»... 2 Domaine de qualification «Travail

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi Programme TAEHIL Deux Mesures concrètes pour le programme TAEHIL Formation contractualisée pour l emploi Formation qualifiante ou de reconversion Objectif FCE: Formation contractualisée pour l emploi La

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Procédure de qualification CFC d assistant socio-éducatif / assistante socioéducative

Procédure de qualification CFC d assistant socio-éducatif / assistante socioéducative CHEFS EXPERTS DE SUISSE ROMANDE PROCEDURE DE QUALIFICATION 2015 Pour des questions de simplification du langage, seul le genre masculin est utilisé dans ce document Procédure de qualification CFC d assistant

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 (modifiée par la note de service n 2012-100 du 29 j uin 2012 et par la note de service n 2012-179 du 20 novembre 2012) (Education nationale : bureau DGESCO A2-1)

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE!

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! SEANCE D INFORMATIONS Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! Programme Accueil Présentation du secrétariat central, Stages en Entreprise MP Branche S&A Questions 27.03.2014 2 Présentation de la Branche S&A La CIFC-JB

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

Ecole de culture générale et école de commerce Informations générales relatives aux stages

Ecole de culture générale et école de commerce Informations générales relatives aux stages Ecole de culture générale et école de commerce Informations générales relatives aux stages Type de stage Dans le cadre de l Ecole de culture générale et d école de commerce, chaque étudiant est tenu de

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015 ÉCOLE DE MATURITÉ Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de 3M. Édition 2014-2015 3M Distribution : Document à disposition sur le site du gymnase : www.gymnasedubugnon.ch Conseillers des classes

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION RC Magasin central 1/5 CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY 91640 BRIIS sous Forge 01 69 26 30 41 Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION Le présent marché est soumis au régime de l ordonnance

Plus en détail

TIP. Travail interdisciplinaire centré sur un projet Guide cantonal. dans les EC. Directives

TIP. Travail interdisciplinaire centré sur un projet Guide cantonal. dans les EC. Directives Direction de l instruction publique, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung, Kultur und Sport EKSD Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Unterricht der Sekundarstufe

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI)

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Règlement CAS SMSI, volée 014 GES-FOR3-REF614 PDA Mise à jour : 9.10.013 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Volée 014 Validé par

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable IUT de La Rochelle, 2015 (Version provisoire v.2 du 21/11/2014) Article 1 Participants Concours ouvert aux étudiants de tous les

Plus en détail

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN Note du secrétaire général adjoint pour la gestion exécutive 1. Comme suite à l approbation par

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU PAGE : 1 Adoptée : CAD-9848

Plus en détail

1. Absence lors d une évaluation

1. Absence lors d une évaluation Pour des fins de lisibilité, le masculin neutre désigne les individus des deux sexes. Le Collège étant un lieu d apprentissage, l élève doit accomplir toutes les tâches requises et s abstenir de comportements

Plus en détail

Guide d évaluation de la production

Guide d évaluation de la production Guide d évaluation de la production Ce guide s applique à l évaluation d une production en métiers d art Coordonnées et contact Conseil des métiers d art du Québec Marché Bonsecours 390, rue Saint-Paul

Plus en détail

Règlement d études de la HE-Arc pour le Certificate of Advanced Studies HES-SO (CAS) en Gestion d équipe et conduite de projet

Règlement d études de la HE-Arc pour le Certificate of Advanced Studies HES-SO (CAS) en Gestion d équipe et conduite de projet RSArc 540.1 Règlement d études de la HE-Arc pour le Certificate of Advanced Studies HES-SO (CAS) en Gestion d équipe et conduite de projet du 22 janvier 2015 Etat au 22 janvier 2015 La direction générale

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum Helveticum»

Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum Helveticum» Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Commission suisse de maturité CSM Instructions pour l inscription à l examen suisse de maturité et l examen complémentaire «Latinum

Plus en détail

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

Découverte professionnelle en classe de 3 ème :

Découverte professionnelle en classe de 3 ème : Sources de l illustration : Le Technoblog du LAC Disponible sur : http://lac-conakry.blogspot.com/2010/10/3eme-stage-en-entreprise.html Découverte professionnelle en classe de 3 ème : Réaliser son rapport

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

1. Les TM/TIP/TP/TMS doivent être remis par l élève aux personnes concernées 3 sous forme imprimée. Doivent être rendus au minimum :

1. Les TM/TIP/TP/TMS doivent être remis par l élève aux personnes concernées 3 sous forme imprimée. Doivent être rendus au minimum : PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ/ TRAVAUX INTERDISCIPLINAIRES CENTRÉS SUR UN PROJET/ TRAVAUX PERSONNELS/TRAVAUX DE MATURITÉ SPÉCIALISÉE (TM/TIP/TP/TMS) 1 ACQUISITION 2 1. Les TM/TIP/TP/TMS

Plus en détail

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA DONNER PROCEDURE DE DEPOTS DES MEMOIRES RECHERCHE DE MASTER 1 ET 2 Les mémoires soutenus en vue de l obtention d un diplôme de master 1 ou 2 peuvent faire l objet d un double dépôt : - Dépôt papier la

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la présentation et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents leo > Degré secondaire I Année 11S DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Certification en fin de 11 e année Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 120 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master)

Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master) Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master) modifications dues à l entrée en vigueur du Règlement général des études approuvées par

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 60 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 60 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ SESSION

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e au

Plus en détail