ANALYSE DU CYCLE DE VIE DE LA VAISSELLE À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DU CYCLE DE VIE DE LA VAISSELLE À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL"

Transcription

1 ANALYSE DU CYCLE DE VIE DE LA VAISSELLE À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL Mars 2017 Merci à nos partenaires : RECYC-Québec, Aramark Québec et l Association des étudiants de Polytechnique (AEP)

2 Contexte Dans une optique d amélioration du bilan environnemental des pièces de vaisselle utilisées à Polytechnique, le Bureau du développement durable de Polytechnique a mandaté le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) pour la réalisation d une analyse de cycle de vie (ACV). Les résultats ont été soumis à une revue critique - un processus garantissant la rigueur scientifique et technique de l étude - effectuée par des experts indépendants et coordonnée par le Groupe AGÉCO. Cette analyse a été menée sur la base des données d opération de la cafétéria de Polytechnique Montréal. L analyse du cycle de vie (ACV) Comparer les options Orienter les décisions L analyse du cycle de vie (ACV) est un outil qui permet de quantifier les impacts environnementaux potentiels de produits qui remplissent une même fonction. Celle-ci tient compte de toutes les étapes du cycle de vie et chiffre le bilan des dommages quant à : Acquisition des ressources Extraction Transformation 1 Production Assemblage Emballage 2 Distribution Entreposage Manutention Transport 3 - la santé humaine; - la qualité des écosystèmes; - l utilisation des ressources; - les changements climatiques. Étapes du CYCLE DE VIE 5 4 Utilisation Entretien Réparation Réutilisation Fin de vie Collecte Recyclage Valorisation Enfouissement 2

3 Produits et scénarios analysés L analyse réalisée comporte trois volets, qui comparent respectivement les impacts environnementaux de : Pièces de vaisselle Diverses pièces de vaisselle (assiettes, bols, verres, gobelets, ustensiles et boîtes de transport) fabriquées en matériaux réutilisables, compostables ou non-biodégradables (ces derniers étant couramment désignés comme «jetables») Fins de vie Trois fins de vie possibles pour les matières organiques, soient l'enfouissement, le compostage et la pyrolyse par micro-ondes (un nouveau procédé développé par des chercheurs de Polytechnique) Scénarios Divers scénarios pour l approvisionnement en vaisselle et la gestion des matières organiques (résidus alimentaires ou serviettes en papier) de la cafétéria de Polytechnique. Ces scénarios, analysés pour une année, prennent notamment en compte le fait que l utilisation de vaisselle compostable peut amener plus d usagers à envoyer les matières organiques au compostage plutôt qu à l enfouissement. Principaux résultats 1 - La vaisselle réutilisable est préférable aux options de vaisselle à usage unique. En effet, les impacts de sa production sont amortis par l utilisation récurrente qui en est faite. Par exemple, l assiette en céramique a un impact inférieur à celui d une assiette en styromousse lorsqu elle est utilisée 300 fois ou plus, et ce, en dépit de l eau et du savon utilisés lors du lavage au lave-vaisselle. Synthèse des résultats pour l assiette Réutilisable* (céramique) (carton) Changement climatique Santé humaine Qualité des écosystèmes Ressources (bagasse) (styromousse) Meilleur Moyen Pire *Les résultats présentés dans ce tableau sont basés sur 500 utilisations d une assiette en céramique. 3

4 2 - Parmi les options à usage unique, la vaisselle non-biodégradable est généralement préférable à la vaisselle compostable. Contrairement à ce que l on pourrait penser instinctivement, cette analyse démontre que la vaisselle non-biodégradable, notamment l assiette en styromousse, présente une meilleure performance environnementale globale que celle pouvant être compostée. Pourquoi? Parce que la production est l étape qui a le plus d impacts dans le cycle de vie d une assiette. FIGURE 1 - Émissions de CO 2 équivalent pour le cycle de vie d une assiette 0,024 (styromousse) 0,072 Production Distribution Type de vaisselle (bagasse) (carton) Réutilisable (céramique) 0,024 0,011 Lavage Fin de vie -0,05 0 0,05 0,1 0,15 CO 2 capté Score net kg CO 2 éq. Paramètres-clés influençant les résultats Masse Une assiette en styromousse est environ trois fois moins lourde qu une assiette en bagasse compostable. Sa fabrication requiert donc moins de matériaux et moins d énergie. Lieu de production Les sources d énergie utilisées diffèrent d un pays à l autre. Comme les pièces de vaisselle compostables en bagasse de cette étude sont produites en Chine, l énergie utilisée pour les fabriquer est principalement issue de sources non-renouvelables, donc plus polluantes. Et qu en est-il du gobelet à café? café Pour qu un gobelet pour boissons chaudes soit compostable, il doit être enduit d une fine couche d acide polylactique (PLA) au lieu de la couche de polyéthylène (PE) qui l imperméabilise normalement. Or, le gobelet fait avec du PLA qui a été analysé dans cette étude a un impact environnemental global plus néfaste que le gobelet jetable. Comme pour les autres pièces de vaisselle, la tasse réutilisable en céramique reste l option préférable. 4

5 3 - Parmi les scénarios analysés pour une année de fonctionnement de la cafétéria, celui utilisant de la vaisselle réutilisable est préférable. - La vaisselle non-biodégradable constitue le deuxième choix à privilégier et ce, même si l utilisation de vaisselle compostable amène les usagers à mettre 80% de leurs résidus alimentaires et serviettes dans le bac de compost plutôt que dans celui des déchets. Dans le fonctionnement de la cafétéria, l approvisionnement en vaisselle génère en effet beaucoup plus d'impacts que la fin de vie des matières (enfouissement, recyclage, compostage ou pyrolyse). - Le bilan environnemental de la vaisselle non-biodégradable peut être amélioré si la pyrolyse par micro-ondes est utilisée pour la fin de vie plutôt que l enfouissement. Cette technologie, qui est toujours en phase de développement, permet de récupérer des gaz, des huiles et du charbon qui peuvent en bonne partie être réutilisés. Scénarios A (actuel) B C D Vaisselle Réutilisable Résidus alimentaires 40% compostés 60% enfouis 100% pyrolysés 80% compostés 20% enfouis 100% pyrolysés (ainsi que la vaisselle) FIGURE 2 - Émissions de CO 2 équivalent pour une année d opération des services alimentaires de Polytechnique (l approvisionnement et la préparation des aliments ne sont pas inclus) Approvisionnement en vaisselle Fin de vie de la vaisselle A -2,49 14,5 Fin de vie des matières organiques Fin de vie des matières recyclées Scénarios B C 26,3 Fin de vie des autres matières CO 2 capté, vaisselle* D 4,67 CO 2 capté, autres** Score net tonnes CO 2 éq. * Carbone capté lors de la croissance des arbres qui ont servi à la vaisselle en carton. **Carbone capté lors de la croissance des aliments qui constituent les restes de nourriture ou pour les arbres pour les serviettes en papier. 5

6 Quelle priorité pour l environnement? Changer d assiette, manger autrement ou se déplacer autrement? Ainsi L empreinte carbone d une assiette en styromousse telle que calculée dans cette étude est d environ 0.02 kg de CO 2 équivalent. = 80 assiettes = 475 assiettes = assiettes - Un steak de bœuf canadien de 150g a produit autant de CO 2 qu environ 80 assiettes en styromousse utilisées et jetées à Polytechnique. Source : Real agriculture - Opter pour le vélo plutôt que la voiture pour un trajet de 30 km peut permettre d éviter les mêmes émissions de gaz à effet de serre que l utilisation de 475 assiettes en styromousse utilisées et jetées à Polytechnique. Source : My climate - Un aller-retour Montréal-Paris en avion génère environ 2 tonnes de CO 2, soit autant que assiettes en styromousse utilisées et jetés à Polytechnique. Source : My climate 6

non aux sacs plastique

non aux sacs plastique Les sacs plastique affectent considérablement notre environnement et en particulier le milieu aquatique. Quels sont les impacts? Que peut-on faire pour améliorer la situation? Les sacs en plastique font

Plus en détail

La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc. Par Dominic D Amours Coordonnateur développement durable

La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc. Par Dominic D Amours Coordonnateur développement durable La production éco-durable : Le cas de Produits de Marque Liberté inc. Par Dominic D Amours Coordonnateur développement durable Laiterie Liberté Usine de production Siège social et centre de distribution

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles EXPÉRIENCE D HÉMA-QUÉBEC Carolina Sarappa Janvier 2010 1 Programme ICI ON RECYCLE! Attestation niveau 3 «Performance» du programme ICI ON RECYCLE : Établissement de Montréal

Plus en détail

Le gobelet et l environnement

Le gobelet et l environnement Le gobelet et l environnement Types de gobelets utilisés Gobelets en plastique Le gobelet en plastique est obtenu à partir de sousproduits pétroliers résiduels résultant d un second raffinage. 2 types

Plus en détail

«Rançon du Roy» Tableau de suivi des données environnementales

«Rançon du Roy» Tableau de suivi des données environnementales «Rançon du Roy» Tableau de suivi des données environnementales Informations générales sur le festival Nombre d'entrées (personnes.jour)* 2 800 Durée du festival (jours) 1 Nombre de bénévoles 120 Nombre

Plus en détail

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION I Le cycle de vie et ses impacts Le cycle de vie commencent à l extraction des matières premières jusqu à son élimination (fin de vie ou recyclage). Il est nécessaire de prendre en considération toutes

Plus en détail

Exposition «A l ère du Déchétacé» Propositions pour réduire nos impacts liés à la consommation

Exposition «A l ère du Déchétacé» Propositions pour réduire nos impacts liés à la consommation Seconde 1 Trier ses déchets pour qu ils soient recyclés Se prêter ou louer les choses utilisées peu souvent Acheter en commun Co-voiturage Éviter de prendre la voiture pour des petites distances Marcher,

Plus en détail

Vaisselle réutilisable

Vaisselle réutilisable Vaisselle réutilisable - 15 janvier 2014 Enjeux et méthode pour éco-manifestations Programme de la présentation 1. Introduction 2. Les questions liées à la vaisselle réutilisable 3. Les différents types

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE ANALYSE DU CYCLE DE VIE DE DIFFÉRENTS TYPES DE VAISSELLE ET JANVIER 2017

RAPPORT TECHNIQUE ANALYSE DU CYCLE DE VIE DE DIFFÉRENTS TYPES DE VAISSELLE ET JANVIER 2017 RAPPORT TECHNIQUE MONTRÉAL JANVIER 2017 Préparé pour Bureau du Développement durable Polytechnique Montréal À l attention de Jean-François Desgroseilliers Conseiller en développement durable Ce rapport

Plus en détail

Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité -

Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité - UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE COMPIEGNE GE15 Introduction à la gestion d entreprise Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité - Département Génie des Procédés Motivation Objectifs

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

Natural Table Culture naturesse - la vaisselle au naturel.

Natural Table Culture naturesse - la vaisselle au naturel. Natural Table Culture naturesse - la vaisselle au naturel Le dénominateur commun de tous les produits naturesse, c est leur «origine naturelle». Sont employés exclusivement des matières renouvelables;

Plus en détail

CANNE À SUCRE. Boutique en ligne sur

CANNE À SUCRE. Boutique en ligne sur PLASTIQUE CANNE À SUCRE FEUILLE DE PALMIER Pensez à la vaisselle jetable élégante, écologique et compostable! RABAIS JUSQU À 8% - LIVRAISON GRATUITE DES CHF 200.00 Boutique en ligne sur http://shop.accessconcept.ch

Plus en détail

Chapitre 6 - Exercice 2

Chapitre 6 - Exercice 2 Chapitre 6 - Exercice 1 Le cycle de vie d un objet technique 1. Classez dans l ordre chronologique, de 1 à 7, les étapes du cycle de vie d un objet technique : a) Vente aux consommateurs 5 b) Recyclage

Plus en détail

Stratégie climatique et résultats du bilan CO2 : résumé

Stratégie climatique et résultats du bilan CO2 : résumé Stratégie climatique et résultats du bilan CO2 : résumé Patrouille des Glaciers Edition 2014 Date 28.10.2014 Version 1.0 Rédaction Gaëlle Fumeaux, Swiss Climate SA 1 Introduction Contexte Depuis de nombreuses

Plus en détail

Utilisation du compost dans les mines du Grand-Nord, Canada

Utilisation du compost dans les mines du Grand-Nord, Canada Utilisation du compost dans les mines du Grand-Nord, Canada Louise Hénault-Ethier, Ph.D. Consultante scientifique indépendante Paul Larouche BROME Compost Conseil Canadien du Compostage Montréal 16 mars

Plus en détail

Boutique en ligne sur

Boutique en ligne sur n 2 Juillet 2016 RABAIS JUSQU À 8% - LIVRAISON GRATUITE DES CHF 200.00 Pensez à la vaisselle jetable élégante, écologique et compostable! Boutique en ligne sur http://shop.accessconcept.ch Le plastique

Plus en détail

L ABC des îlots de récupération lors d événements écoresponsables

L ABC des îlots de récupération lors d événements écoresponsables L ABC des îlots de récupération lors d événements écoresponsables L avantage d avoir des îlots de récupération lors d un événement est d augmenter le taux de matières recyclées ou compostées (si l option

Plus en détail

DU BERCEAU A LA TOMBE...

DU BERCEAU A LA TOMBE... DU BERCEAU A LA TOMBE... Le cycle de vie, c est quoi? Le cycle de vie d un produit se compose de différentes étapes : l extraction de matières premières, les transformations de matériaux, la fabrication,

Plus en détail

Comment réduire ses déchets?

Comment réduire ses déchets? Une priorité pour Nantes Métropole Comment réduire ses déchets? Nantes Métropole, dans le cadre de son programme local de prévention des déchets contractualisé avec l Ademe, encourage les habitants, les

Plus en détail

*L explication des unités utilisées se retrouve à la dernière page.

*L explication des unités utilisées se retrouve à la dernière page. Fromagerie des Basques Déclaration des impacts environnementaux de quatre fromages Page 1 L Éco-étiquette La fromagerie des Basques est fière de présenter les impacts environnementaux de quatre de ses

Plus en détail

Développer un service de reprise des Emballages boissons

Développer un service de reprise des Emballages boissons Développer un service de reprise des Emballages boissons «Mon entreprise» Membre de la Fédération Nationale des Boissons Près de Plus de 500 entreprises, 10 000 emplois Un parc de plus de 5 000 véhicules

Plus en détail

L Analyse du Cycle de Vie ACV. Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011

L Analyse du Cycle de Vie ACV. Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011 L Analyse du Cycle de Vie ACV Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011 Introduction i. Définition & Historique ii. Contexte & Applications iii. Etude de cas pratique : les lampes électriques Définition des

Plus en détail

Fiche d information - automne Gestion des matières compostables

Fiche d information - automne Gestion des matières compostables Fiche d information - automne 2016 Gestion des matières compostables Contexte, impact environnemental Les matières compostables constituent un sujet incontournable lorsqu il est question de gestion des

Plus en détail

«Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» La démarche d Eco-conception et le Cradle-to-Cradle (C2C) chez Steelcase

«Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» La démarche d Eco-conception et le Cradle-to-Cradle (C2C) chez Steelcase «Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» La démarche d Eco-conception et le Cradle-to-Cradle (C2C) chez Steelcase Sébastien Zinck Manager Eco-conception & ACV szinck@steelcase.com

Plus en détail

Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil

Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil Guide de sensibilisation à la gestion des matières résiduelles Campus de Longueuil Par une saine gestion des matières résiduelles, l Université de Sherbrooke souhaite réduire son impact environnemental.

Plus en détail

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Entreprise et site concernés : Imprimerie du Commerce Effectif moyen : 17 personnes Période concernée : Janvier Juin Afin

Plus en détail

DÉCOUVREZ 3 GESTES POUR RÉDUIRE VOTRE EMPREINTE CARBONE

DÉCOUVREZ 3 GESTES POUR RÉDUIRE VOTRE EMPREINTE CARBONE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris le, 28 février 2012 SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2012 Avec ALFAPAC, chaque jour des astuces et des idées pour réduire son empreinte carbone. À quelques mois de la conférence

Plus en détail

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires

Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Séance d information sur la collecte des résidus alimentaires Ordre du jour 1. Qui sommes-nous? 2. Pourquoi une collecte des résidus alimentaires? 3. Dans l ensemble, où nous situons-nous? 4. Quel est

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Aide à la décision à l intention des organisateurs de fêtes sportives et de manifestations publiques: comment choisir la vaisselle la plus écologique

Aide à la décision à l intention des organisateurs de fêtes sportives et de manifestations publiques: comment choisir la vaisselle la plus écologique Aide à la décision à l intention des organisateurs de fêtes sportives et de manifestations publiques: comment choisir la vaisselle la plus écologique Éditeurs Swiss Olympic Association Office fédéral de

Plus en détail

Les cycles ne sont donnés qu à titre indicatif, libre à vous d adapter les enquêtes à votre cycle!

Les cycles ne sont donnés qu à titre indicatif, libre à vous d adapter les enquêtes à votre cycle! Les enquêtes 2015/2016 d EDD Education au Développement Durable LES DECHETS Les cycles ne sont donnés qu à titre indicatif, libre à vous d adapter les enquêtes à votre cycle! La responsabilité de la gestion

Plus en détail

Les acquisitions au cœur du développement durable. Mario Laquerre Directeur Programmes et exploitation

Les acquisitions au cœur du développement durable. Mario Laquerre Directeur Programmes et exploitation Les acquisitions au cœur du développement durable Mario Laquerre Directeur Programmes et exploitation Société d État RECYC-QUÉBEC Société d État RECYC-QUÉBEC Société d État, créée en 1990 Relève du ministre

Plus en détail

Réf Boîte de sol béton modules couvercle finition au choix

Réf Boîte de sol béton modules couvercle finition au choix Description des produits > Produits de référence pour ce profil environnemental Les valeurs fournies ont été obtenues sur la base des références suivantes. Fonction Boite pour chape béton ou plancher technique,

Plus en détail

EXTRAITS DES CLAUSES CONTRACTUELLES SUR L'ALIMENTATION RESPONSABLE IMPOSÉES AUX SERVICES ALIMENTAIRES SUR LE CAMPUS

EXTRAITS DES CLAUSES CONTRACTUELLES SUR L'ALIMENTATION RESPONSABLE IMPOSÉES AUX SERVICES ALIMENTAIRES SUR LE CAMPUS EXTRAITS DES CLAUSES CONTRACTUELLES SUR L'ALIMENTATION RESPONSABLE IMPOSÉES AUX SERVICES ALIMENTAIRES SUR LE CAMPUS 3.5 Vaisselle Aux carrefours alimentaires (points de services majeurs situés aux pavillons

Plus en détail

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir Bilan carbone Ce qu'il faut savoir L'objectif d'un bilan carbone est d'estimer les émissions de Gaz à Effet de Serre dont Lambersart (et chaque lambersartois) est responsable. L'évaluation du niveau d'émission

Plus en détail

100 millions de tonnes de plastiques produites par an.

100 millions de tonnes de plastiques produites par an. Réalisé par: Introduction 100 millions de tonnes de plastiques produites par an. Problème : se débarrasser des déchets plastiques pour ne plus augmenter les effets néfastes sur l environnement. Objectif

Plus en détail

CAPITALE EUROPEENNE DE L EXPERIMENTATION URBAINE

CAPITALE EUROPEENNE DE L EXPERIMENTATION URBAINE CAPITALE EUROPEENNE DE L EXPERIMENTATION URBAINE Un festival utilise de l énergie pour le déplacement des artistes et du public (les transports représentent en moyenne 70 à 80 % des émissions de gaz à

Plus en détail

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets? Le recyclage 1. Définition :... 3. le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?. Que peut-on faire avec les déchets suivants? La boucle du recyclage boucle de recyclage

Plus en détail

la vaisselle au naturel

la vaisselle au naturel la vaisselle au naturel Produits en matières premières renouvelables La vaisselle à usage unique et les emballages alimentaires fabriqués à partir de matières renouvelables répondent aux critères normatifs

Plus en détail

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Qu est ce qu un déchet? Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit que son détenteur

Plus en détail

EMPREINTE CARBONE DES BOUCHONS NOMACORC

EMPREINTE CARBONE DES BOUCHONS NOMACORC EMPREINTE CARBONE DES BOUCHONS NOMACORC EMPREINTE CARBONE DES BOUCHONS DE VIN NOMACORC Méthodologie d audit L audit indépendant a été réalisé par Greenloop, bureau de consultance situé à Bruxelles, en

Plus en détail

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS 2 CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS Les performances environnementale et énergétiques

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Groupe ALDO 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Immeubles de bureaux (avec cafétéria) Lieu

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Profil Environnemental Produit Champ d évaluation du cycle de vie Unité fonctionnelle Tous les calculs sont basés sur une année de la durée de vie du luminaire. Par rapport aux produits de la même catégorie,

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Établissements

Plus en détail

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir 16ième Carrefour des Productions Animales 2.03.2011 Renaat Debergh Confédération Belge de l industrie Laitière (CBL) BCZ-CBL 16 Carrefour

Plus en détail

Bio-recyclage des médicaments

Bio-recyclage des médicaments Bio-recyclage des médicaments Frank Portela SOMMAIRE CONTEXTE... 1 SOLUTION... 2 PROCESSUS... 3 DESCRIPTION... 4 I. Déchargement :... 4 II. Vis sans fin :... 4 III. Broyeur :... 4 IV. Hydropulpeur :...

Plus en détail

Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes. Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011

Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes. Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011 Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011 Contacts AEFEL Agir Ensemble pour une Faible Empreinte écologique 9 rue du Raidillon

Plus en détail

CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société

CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société VOTRE RÉSEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DE LA GAUTHIÈRE DE CLERMONT-FERRAND CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société dédiée à la Délégation de Service Public de production et de distribution d énergie du

Plus en détail

Synthèse de l ACV comparative des emballages de Tetra Pak

Synthèse de l ACV comparative des emballages de Tetra Pak Synthèse de l Analyse de Cycle de Vie comparative des emballages de Tetra Pak 19 mai 2008 Objectif et méthode : Tetra Pak, un des plus importants fabricants d emballages en carton pour lait et jus de fruits

Plus en détail

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière "TLC" (Textiles, Linges, Chaussures) :

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière TLC (Textiles, Linges, Chaussures) : ANNEXE 5 : CIRCUITS DES MARCHANDISES ET DES DECHETS ASSOCIES - Marchandises réceptionnées à l'entrepôt - Cas spécifiques de certains dons en nature arrivant à l'entrepôt et apportés par les particuliers

Plus en détail

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES

GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES GUIDE DES PRATIQUES ÉCORESPONSABLES APPLICABLE À L ENTENTE Produits de papier service sanitaire (308) TABLE DES MATIÈRES 2 Présentation 3 Concept de cycle de vie 4 Lexique commun 5 Écolabels 7 3RV-E 8

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP EFE BSA 2 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SESSION 2016 CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : BIOTECHNOLOGIES Option : SANTÉ ENVIRONNEMENT SECONDE

Plus en détail

TUTORIAL LOCICIEL BILAN PRODUIT 2008 ADEME

TUTORIAL LOCICIEL BILAN PRODUIT 2008 ADEME Analyse du Cycle de Vie d une cafetière. TUTORIAL LOCICIEL BILAN PRODUIT 2008 ADEME MODELISATION D UNE CAFETIERE DONNEES PRODUCTION Corps : verre - 300 g Filtre permanent : plastique (Polypropylène) -

Plus en détail

Les pros du bac brun! Séance d information

Les pros du bac brun! Séance d information Les pros du bac brun! Séance d information Tout savoir sur le bac brun Généralités Pourquoi un bac brun? Objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles: Recycler 60% des matières

Plus en détail

Réf Kit GTL 250x65

Réf Kit GTL 250x65 Description des produits > Produits de référence pour ce profil environnemental Les valeurs fournies ont été obtenues sur la base des références suivantes. Fonction Gaine technique Logement destinée à

Plus en détail

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen A toi de jouer! Guide du sportif eco-citoyen Quiz Pour savoir si tu es un bon éco-citoyen, teste-toi! 1- Selon toi, qu est-ce qu une empreinte écologique? a- Une empreinte digitale faite avec de l encre

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS

L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS «CITY LCA : L ANALYSE DU CYCLE DE VIE APPLIQUÉE AUX PROJETS URBAINS

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-COLLABORATEUR

GUIDE DE L'ÉCO-COLLABORATEUR GUIDE DE L'ÉCO-COLLABORATEUR Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX?

RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX? RÉPONSE DE LA CLASSE de CM1 de M. Breuiller, école Paul Bert B, Chevilly-Larue (94) COMMENT RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER NOS DÉCHETS VÉGÉTAUX? Illustrations Démarche Nos réponses personnelles à la question

Plus en détail

Gestion Intégrée des Déchets Ménagers et Assimilés Etat des lieux et perspectives

Gestion Intégrée des Déchets Ménagers et Assimilés Etat des lieux et perspectives République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire, de l Environnement et de la Ville Radio Algérienne 2013, année pour l Environnement et le Développement Durable

Plus en détail

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective

LE PROJET MÉTAL. Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective LE PROJET MÉTAL Améliorer le tri de l aluminium issu de la collecte sélective 2 3 Avant-Propos ans un contexte où le taux de recyclage des emballages ménagers doit progresser pour atteindre l objectif

Plus en détail

L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE

L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE . L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE La mission de Casino Casino, en tant que distributeur, joue un rôle essentiel en matière de consommation : car il est en contact

Plus en détail

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Par thématique, nous exposons ici les actions engagées et les conclusions associées (trois niveaux d engagement : vert = démarchée initiée et bien engagée,

Plus en détail

L'objet technique et l'environnement ( le cours )

L'objet technique et l'environnement ( le cours ) 4ème Cycle Partie : Les objets techniques, les services et les changements induits dans la société. L'objet technique et l'environnement ( le cours ) Les compétences à maîtriser :. Impacts sociétaux et

Plus en détail

ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG. Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009

ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG. Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009 ANALYSE DU CYCLE DE VIE OU ECOBILAN DES HUG Présentation au Comité de Direction du 3 décembre 2009 Ecobilan en milieu hospitalier Les HUG sont, à notre connaissance, le premier hôpital européen à réaliser

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Économiser l énergie Informations aux enseignants

Économiser l énergie Informations aux enseignants 1/7 En classe, les élèves apprennent des astuces pour économiser l énergie et en discutent. Les élèves les complètent éventuellement en donnant leurs propres idées ou leur vision. Par groupes, les élèves

Plus en détail

DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE

DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE EST LA PLUS GRANDE BANQUE ALIMENTAIRE AU CANADA Grâce à son centre de récupération, de tri et de distribution de denrées

Plus en détail

évènements en Picardie des idées pour avancer

évènements en Picardie des idées pour avancer ÉC évènements en Picardie des idées pour avancer Vous organisez ou collaborez à la mise en place d un festival, d une fête locale ou encore d une rencontre sportive? Photo : Gévuça / Région Picardie Photo

Plus en détail

Guide Zéro déchet. Pour l organisation d un évènement zéro déchet

Guide Zéro déchet. Pour l organisation d un évènement zéro déchet Guide Zéro déchet Pour l organisation d un évènement zéro déchet TABLE DES MATIÈRES 02 1. DÉFINITION D UN ÉVÈNEMENT 03 ZÉRO DÉCHET 2. AVANTAGES RELIÉS À UN ÉVÈNEMENT ZÉRO DÉCHET 04 3. ÉTAPES À SUIVRE 05

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller Trier pour recycler recycler pour moins gaspiller Mettez votre poubelle au régime La poubelle du Grand-Saconnex est composée de : Déchets de cuisine 34.03 % Plastiques 17.90 % et cartons 9.71 % non recyclable

Plus en détail

Enseignement transversal. TD5 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable. Données Techniques

Enseignement transversal. TD5 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable. Données Techniques Présentation du TD Problématique visée Objectifs de formation Découvrir les impacts de la vie d un produit sur l environnement, les différentes typologies de produits et les solutions à mettre en œuvre

Plus en détail

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Quelques notions : gaspillage alimentaire & biodéchet La

Plus en détail

Préparation de la tournée 2012 de Tryo

Préparation de la tournée 2012 de Tryo Préparation de la tournée 2012 de Tryo Bureau Bureau horizons Horizons Horizons SOMMAIRE 03 LA DÉMARCHE ENVIRONNEMENTALE DE TRYO 04 LES EMISSIONS DE CARBONE LORS D UN CONCERT 05 LE POIDS DU TRANSPORT DES

Plus en détail

L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont

L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont L implication des étudiants en environnement au Collège de Rosemont Par Sophie Lafrance Technicienne en environnement Présenté dans le cadre du 3e colloque sur l Écodéveloppement des institutions d enseignement

Plus en détail

Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé

Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé DONNÉES 2013 De quoi parle-t-on? Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé Les textes règlementaires liés à la planification soumettent les plans de prévention et de gestion des déchets

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie d un shampooing 400 ml, emballé avec ou sans recharge

Analyse du Cycle de Vie d un shampooing 400 ml, emballé avec ou sans recharge Analyse du Cycle de Vie d un shampooing 400 ml, emballé ou sans recharge 4 janvier 2010 Résumé anonymisé du rapport final post revue critique confidentiel préparé pour Eco-Emballages et la société commercialisant

Plus en détail

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 SYNTHESE DU RAPPORT... 2 1. DEROULEMENT DE L ETUDE BILAN CARBONE... 3 2. COLLECTE DES DONNEES... 4 3. OUTIL DE CALCUL... 4 4. PRESENTATION

Plus en détail

CI : Cet objet technique, me convient-il il? Situation problème : Un objet technique est il seulement choisi pour son usage?

CI : Cet objet technique, me convient-il il? Situation problème : Un objet technique est il seulement choisi pour son usage? Séquence 1 CI : Cet objet technique, me convientil il? Distinguer fonction d usage et fonction d estime Énoncer les critères liés aux fonctions d estime pour un objet technique Situation problème : Un

Plus en détail

Rôle de la conception d un médicament dans une démarche de Développement Durable

Rôle de la conception d un médicament dans une démarche de Développement Durable AG 22 Mars2012 Rôle de la conception d un médicament dans une démarche de Développement Durable MARC MAURY Directeur Scientifique UNITHER Pharmaceutical Impact du médicament (Source Cyclamed et rapport

Plus en détail

FILIÈRE DE VALORISATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS

FILIÈRE DE VALORISATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS FILIÈRE DE VALORISATION DES PNEUMATIQUES USAGÉS Qui est Aliapur? Aliapur, filière de référence dans la valorisation des pneus usagés est une société anonyme dont les actionnaires fondateurs sont Bridgestone,

Plus en détail

Pour le développement de l économie circulaire en Bourgogne et en Franche-Comté

Pour le développement de l économie circulaire en Bourgogne et en Franche-Comté CONCEVOIR DURABLEMENT CONSOMMER AUTREMENT REDONNER VIE AU PRODUIT Journée d échanges Pour le développement de l économie circulaire en Bourgogne et en Franche-Comté Mardi 22 septembre 2015 Saline royale

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

DECHETS et RECYCLAGE

DECHETS et RECYCLAGE DECHETS et RECYCLAGE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - LES DIFFERENTS TYPES DE DECHETS 2 - LA COLLECTE DES DECHETS 3 - DEFINITION DU RECYCLAGE 4 - LES DECHETS NON RECYCLABLES 5 - LES DECHETS RECYCLABLES 6 - COMMENT

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets

Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets Le recyclage des déchets : sommaire 1. les logos du recyclage 2. les mauvais recycleurs 3. une idée pour réduire la facture des ordures ménagères

Plus en détail

Avenant bilan CO 2 de la gestion des déchets. Étude réalisée pour l IBGE

Avenant bilan CO 2 de la gestion des déchets. Étude réalisée pour l IBGE Avenant bilan CO 2 de la gestion des déchets Étude réalisée pour l IBGE 2/09/2008 Table des matières I. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE... 9 II. OBJECTIFS DE L ÉTUDE...19 III. MÉTHODOLOGIE...20 III.1 Approche générale...20

Plus en détail

Valorisation des matières résiduelles

Valorisation des matières résiduelles Valorisation des matières résiduelles (Les premiers pas vers l économie circulaire) 10 septembre 2015 1 Victoriaville et sa région 1 911 km 2 70 120 habitants Chômage 5 % (au Québec 7,8 %) 2 L économie

Plus en détail

Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes

Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes Présentation du Projet d usine de biocarburant de nouvelle génération à Varennes Dans le cadre de la consultation sur le Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l agglomération

Plus en détail

Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre Stéphane Marie-Rose, Ph.D.

Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre Stéphane Marie-Rose, Ph.D. Colloque innovations en valorisation des matières résiduelles 26 octobre 2016 Stéphane Marie-Rose, Ph.D. Utilisation du carbone recyclé pour la production de biocarburants : une solution de rechange durable

Plus en détail

Portrait de la gestion des matières organiques au Québec Bilan 2015

Portrait de la gestion des matières organiques au Québec Bilan 2015 CCC 16 MARS 2017 Portrait de la gestion des matières organiques au Québec Bilan 2015 Sophie Taillefer Agente de développement industriel Mandat Promouvoir, développer et favoriser la réduction, le réemploi,

Plus en détail

Portrait de la situation - Grille d observation

Portrait de la situation - Grille d observation Portrait de la situation - Description sommaire de l organisation Mission Types de services et activités Offre de produits ou services responsables Nombre d employés Ratio homme / femme Principes de santé

Plus en détail