Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire"

Transcription

1

2 Le syndrome cavitaire est défini par la présence d une ou plusieurs cavités néoformées au sein du parenchyme pulmonaire Une cavité pulmonaire est une hyperclareté parenchymateuse circonscrite au sein d une condensation, d une masse ou d un nodule

3 La découverte d une excavation est une situation relativement fréquente qui pose surtout le problème du diagnostic étiologique Les étiologies sont multiples dominées par : - L abcès pulmonaire - Le cancer broncho-pulmonaire - La tuberculose pulmonaire commune - Le kyste hydatique

4 - Connaître les différents types de cavités et leurs mécanismes de formation - Connaître les aspects sémiologiques et leur orientation étiologique - Revue iconographique à visée pédagogique des principales étiologies des nodules pulmonaires excavés

5 Analyse rétrospective de 45 dossiers radio-cliniques chez des patients porteurs de nodule pulmonaire excavé. Tous les patients ont été explorés par radiographie pulmonaire et scanner. On exclut de ce travail les images cavitaires à paroi fine (kystes, emphysème, pneumatocèle )

6 La cavitation peut être : - secondaire à une perte de substance par nécrose au sein d un nodule ou une masse pulmonaire dont l origine peut être tumorale, infectieuse ou ischémique. Le matériel nécrotique sera par la suite évacué partiellement ou totalement dans une bronche. - d origine malformative

7 Se base sur le nombre, la topographie, le caractère uni ou bilatéral et la taille des excavations ainsi que les lésions associées L analyse de l épaisseur de la paroi et le contenu de la cavité est fondamental pour une orientation diagnostique Paroi : - si <1 mm 100% bénigne (l image est dite kystique) - si < 4mm 92% bénigne - entre 5 et 15 mm 51 % bénigne - si > 15 mm 5% bénigne - régulière, irrégulière ou nodulaire Contenu: - aérien - croissant gazeux (ou ménisque) - niveau hydro-aérique - matériel mobile

8 Tuberculose pulmonaire commune (ou post-primaire) Homme de 29 ans, ancien détenu, qui consulte pour toux, hémoptysie, fièvre et altération de l état général Opacités excavées du lobe supérieur gauche associées à une atteinte micronodulaire centrolobulaire du même lobe réalisant un aspect d arbre en bourgeon

9 Tuberculose pulmonaire commune (ou post-primaire) - La cavitation est fréquente - Les cavités sont le plus souvent multiples, elles peuvent être isolées ou se développer dans une plage de condensation alvéolaire - l association à d'autres lésions du parenchyme pulmonaire en particulier micronodulaires est très évocatrices du diagnostic - L'atteinte prédomine au niveau des des lobes supérieurs et dans les segments apicaux des lobes inférieurs - La paroi est d aspect variable : régulière ou épaisse et nodulaire - Contenu : aérique ou hydro-aérique

10 Kyste hydatique (rompu dans les bronches) Femme de 34 ans issue d un milieu rural qui consulte pour douleur thoracique avec expectoration et fièvre Masse kystique excavée avec aspect de rétention de membrane du lobe supérieur droit associée à une condensation parenchymateuse tout autour Présence d une deuxième formation kystique de la base droite

11 Kyste hydatique (rompu dans les bronches) - Deuxième localisation après la localisation hépatique - Multiples dans 30 % des cas - La principale complication est la rupture - Les images cavitaires sont liées à la communication bronchique : Pneumokyste par simple fissuration : «croissant» gazeux Contenu mixte avec aspect de membrane flottante Aspect de rétention de membrane Contenu aérique pur qui signe la guérison spontanée

12 Abcès pulmonaire Homme de 56 ans qui consulte pour douleur thoracique avec toux, expectoration et fièvre Condensation parenchymateuse systématisée avec bronchogramme aérique et des excavations en son sein

13 Abcès pulmonaire - Cavité (unique ou multiple) remplie de pus, secondaire à une nécrose du parenchyme pulmonaire - Se développe généralement au sein d'un foyer pneumonique - La fréquence de la cavitation dépend de la nature du germe (++ staphylocoque, les germes aérobies à Gram négatif et les germes anaérobies - Paroi : limite interne irrégulière La TDM permet de différencier un abcès pulmonaire d'un empyème : À la différence de l abcès, l empyème, est oval à paroi fine et régulière, se raccordant à la paroi à angle obtue et comprime le parenchyme voisin

14 Embolie septique Patient de 56 ans hospitalisé dans un tableau d endocardite Multiples nodules épars et bilatéraux de siège périphérique de petite taille dont certains sont troués à limite floues

15 Embolie septique - Secondaire à une dissémination hématogène - ++ endocardite droite ou thrombophlébite septique - Nodules alvéolaires multiples, épars et bilatéraux de contours mal définis prédominant aux niveau des bases et en périphérie

16 Aspergillome Homme de 45 ans, ATCD de tuberculose traitée, actuellement hémoptysie. Opacité déclive au sein d une cavité apicale gauche Il s y associe des lésion rétractiles avec bronchectasie par traction du lobe supérieur droit d allure séquellaire

17 Aspergillome - Amas mycéliens enchevêtrés - Il se développe dans une cavité préexistante chronique (++ séquelle de tuberculose) - Cavité contenant une masse arrondie ou ovalaire, bien limitée, dense et homogène, déclive et mobile, pouvant contenir des calcifications - Lorsque la masse mycélienne est volumineuse, l'air intracavitaire se réduit à un croissant gazeux supérieur

18 Maladie de Wegener Homme de 63 ans hospitalisé dans un tableau de syndrome néphrétique aigu avec à la PBR une glomérulonéphrite et à la biologie des C-ANCA positifs Multiples nodules dont la pluparts sont excavés à parois épaisses bilatéraux de siège périphérique

19 Maladie de Wegener - Vascularite granulomateuse - Atteinte pulmonaire isolée ou associée à une atteinte ORL et rénale - L atteinte pulmonaire peut être subaiguë ou chronique - Nodules à limites floues, de taille variable le plus souvent excavés volontiers migratrices - Parois épaisses et irrégulières - Régression des lésions sous traitement

20 Malformation adénomatoide kystique Jeune de 23 ans sans ATCD pathologique notable qui consulte aux urgences pour douleur thoracique Multiples cavités kystiques du lobe supérieur droit et du lobe moyen dont certaines présentent un niveau hydro-aérique

21 Malformation adénomatoide kystique - Malformation bronchopulmonaire définie par une prolifération adénomatoïde des structures respiratoires bronchiolaires pendant la vie embryonnaire et formation de kystes communiquant entre eux - Le plus souvent découverte en période néonatale - ++ unilatérale, unique et localisée à un lobe inférieur - Contenu : aérique pur, hydroaérique, rarement liquidien - Le diagnostic différentiel est difficile avec une séquestration pulmonaire qui peut être associée

22 Malignes La cancer broncho-pulmonaire Homme de 67 ans, grand tabagique qui consulte pour altération de l état général et hémoptysie. Masse excavée du lobe supérieur droit à paroi irrégulière associée à une atteinte interstitielle compatible avec une lymphangite et adénopathies médiastinales

23 Malignes Le cancer broncho-pulmonaire - Excavation dans 1/6 des cas environ (++ épidermoïde) - Peut se voir dans les tumeurs centrales ou périphériques - Elle peut contenir un niveau hydro-aérique - La paroi cavitaire est généralement épaisse et de contours irréguliers - Une image en «grelot» est possible par détachement d'un fragment de tissu nécrosé

24 Malignes Métastases Bilan d extension d un carcinome épidermoide du larynx. Nodule excavé à paroi épaisse et irrégulière siège d un niveau hydro-aérique du segment apical du lobe inférieur droit

25 Malignes Métastases - Excavation rare - ++ cancer ORL chez l'homme et génitaux chez la femme. - Peuvent être responsables d'un pneumothorax par rupture d'un nodule excavé sous-pleural - La cavitation peut être favorisée par la chimiothérapie. - Paroi le plus souvent épaisse

Définition Une opacité pulmonaire excavée (OE) est définie: - par la présence d une ou de plusieurs cavités néoformées - au sein d une lésion focale p

Définition Une opacité pulmonaire excavée (OE) est définie: - par la présence d une ou de plusieurs cavités néoformées - au sein d une lésion focale p Approche diagnostique des Opacités Pulmonaires Excavées N CHERNI, N HAMIDA, L LAHMAR, A LABIB, S JOUINI EVREUX - FRANCE 1 Définition Une opacité pulmonaire excavée (OE) est définie: - par la présence d

Plus en détail

du thorax (2 partie) V Tran-Minh, DCEM1, sept 2007

du thorax (2 partie) V Tran-Minh, DCEM1, sept 2007 Séméiologie éi i radiologique i du thorax (2 partie) V Tran-Minh, DCEM1, sept 2007 Deux objectifs principaux Savoir analyser sur une radiographie simple et sur un scanner les signes radiologiques couramment

Plus en détail

Condensation pulmonaire chronique : comment s en sortir? F.Amraoui, R.Taha, L.El assase,l.benaissa,.t.amil, S.Chaouir, H.En-nouali.

Condensation pulmonaire chronique : comment s en sortir? F.Amraoui, R.Taha, L.El assase,l.benaissa,.t.amil, S.Chaouir, H.En-nouali. Condensation pulmonaire chronique : comment s en sortir? F.Amraoui, R.Taha, L.El assase,l.benaissa,.t.amil, S.Chaouir, H.En-nouali. Service de Radiologie. Hôpital d instruction militaire Mohammed V Rabat.Maroc

Plus en détail

Apport de l imagerie dans le bilan des infections de voies respiratoires supérieures et inférieures

Apport de l imagerie dans le bilan des infections de voies respiratoires supérieures et inférieures Apport de l imagerie dans le bilan des infections de voies respiratoires supérieures et inférieures A. ASKRI Service de Radiologie Hôpital Mongi Slim La Marsa Infections naso sinusiennes Sinusite aigue:

Plus en détail

Le syndrome parenchymateux

Le syndrome parenchymateux Le syndrome parenchymateux Définition: C est l enssemble de manifestation radiologiques qui témoignent de l atteinte du parenchyme pulmonaire ( bronchioles, alvéoles, vaisseaux, interstitium). -Lésion

Plus en détail

Imagerie des infections thoraciques de l immunocompétent

Imagerie des infections thoraciques de l immunocompétent Imagerie des infections thoraciques de l immunocompétent Antoine KHALIL 1 Marie-France CARETTE 2 APHP 1- Hôpital Bichât-Claude Bernard, Université Diderot Paris VII 2- Hôpital Tenon,Université P-M Curie

Plus en détail

Foyer de Pneumonie. Foyer de condensation sous pleuraux. Hyperdensités en verre dépoli. Opacités hétérogènes

Foyer de Pneumonie. Foyer de condensation sous pleuraux. Hyperdensités en verre dépoli. Opacités hétérogènes Foyer de Pneumonie Foyer de condensation sous pleuraux Hyperdensités en verre dépoli Opacités hétérogènes REPONSE: FOYERS DE CONDENSATION SOUS PLEURAUX CONDENSATION : Hyperdensité effaçant les scissures,

Plus en détail

Apport de l imagerie dans le diagnostic de

Apport de l imagerie dans le diagnostic de Apport de l imagerie dans le diagnostic de l aspergillome intracavitaire pulmonaire A propos de 24 cas I. Mimouni, S. Lezar, K. Miyara, F. Essodegui, W. Zamiati, A. Adil Service Central de Radiologie-

Plus en détail

LA TUBERCULOSE PULMONAIRE ET EXTRA PULMONAIRE

LA TUBERCULOSE PULMONAIRE ET EXTRA PULMONAIRE LA TUBERCULOSE PULMONAIRE ET EXTRA PULMONAIRE M. Maatouk *, M. Ben Ali*, MA. Jellali*, R. Salem*, A. Zrig*, W. Mnari*, W. Harzallah*, H. Kallel**, J. Saad*, M. Golli* * Service d imagerie médicale MONASTIR

Plus en détail

Radiographie thoracique de face: - rétraction pulmonaire droite, nodulaires ou en masse diffus aux deux poumons prédominant du côté droit (flèches).

Radiographie thoracique de face: - rétraction pulmonaire droite, nodulaires ou en masse diffus aux deux poumons prédominant du côté droit (flèches). Les différents aspects lésionnels et évolutifs du thorax postradique au scanner F Cenoui, R Latib, L Jroundi, I Chami, M N Boujida Service de radiologie. Institut national d oncologie. Rabat. Maroc Objectif

Plus en détail

LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES

LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES LES SÉQUESTRATIONS PULMONAIRES : APPORT DE L IMAGERIE EN COUPES A. Zidi, M. Zidi, S. Hantous Zannad, I. Mestiri,, K. Ben Miled M rad Service d Imagerie Médicale Hôpital A. Mami Ariana Tunisie INTRODUCTION

Plus en détail

Sommaire Tuberculose

Sommaire Tuberculose Sommaire 106. Tuberculose Diagnostiquer une tuberculose thoracique et connaître les localisations extra-thoraciques, argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Tuberculose pulmonaire

Plus en détail

Imagerie des lésions pulmonaires radio induites

Imagerie des lésions pulmonaires radio induites Imagerie des lésions pulmonaires radio induites F.Amraoui.R.Latib.H.Faraj.A.Assabbane*.N.Benjaafar ;*B.Gueddari*.L.Jroundi. I.Chami.N. Boujida Service de Radiologie ; Service de radiothérapie*. INO.Rabat.

Plus en détail

Pneumoconioses silicose asbestose

Pneumoconioses silicose asbestose Pneumoconioses silicose asbestose La silicose C est la plus répandue des pneumoconioses Elle est due à l inhalation des poussières de silice La pneumoconiose du mineur de charbon est liée à l inhalation

Plus en détail

item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique

item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique malin bénin Sexe masculin + Age > 50 ans ++ tabagisme ++ Il n y a pas de seuil au-dessous duquel fumer n expose pas à risque accru de CBP Exposition à des +

Plus en détail

LES SUPPURATIONS PULMONAIRES

LES SUPPURATIONS PULMONAIRES MODULE PNEUMOLOGIE LES SUPPURATIONS PULMONAIRES Dr Djeghri, Y Pneumologue Définition L'agression du parenchyme pulmonaire par des germes pyogènes aboutit à la suppuration et à la formation de pus. On distingue

Plus en détail

Abcès du poumon = suppuration collectée dans une cavité néoformée creusée dans un parenchyme pulmonaire par une inflammation non spécifique

Abcès du poumon = suppuration collectée dans une cavité néoformée creusée dans un parenchyme pulmonaire par une inflammation non spécifique I- Définition Abcès du poumon = suppuration collectée dans une cavité néoformée creusée dans un parenchyme pulmonaire par une inflammation non spécifique II- Intérêt de la question Fréquence : ère ATB

Plus en détail

APPROCHE DIAGNOSTIQUE DES LÉSIONS PULMONAIRES EXCAVÉES

APPROCHE DIAGNOSTIQUE DES LÉSIONS PULMONAIRES EXCAVÉES APPROCHE DIAGNOSTIQUE DES LÉSIONS PULMONAIRES EXCAVÉES S BEN AÏCHA, N MAMA, M GAHA, N ARIFA, F ELOUNI, L MEDIMAGH, H JEMNI, K TLILI - SOUSSE - TUNISIE DEFINITION Présence d'une ou plusieurs cavités néoformées

Plus en détail

Quelles sont les anomalies visibles sur cette radiographie numérique thoracique (scout view d'un scanner thoracique)

Quelles sont les anomalies visibles sur cette radiographie numérique thoracique (scout view d'un scanner thoracique) Jeune fille de 15 ans, présentant une altération de l'état général associant asthénie et hyperthermie; et qui rapporte une toux productive depuis 15 jours.. HIV négative Quelles sont les anomalies visibles

Plus en détail

04/12/08. granulomatose à cellules langerhansiennes Wegener pneumonie interstitielle lymphoïde (LIP) sd de Birt-Hogg- Dube

04/12/08. granulomatose à cellules langerhansiennes Wegener pneumonie interstitielle lymphoïde (LIP) sd de Birt-Hogg- Dube homme 32 ans fractures costales gauches BPCO tabagique Pneumothorax à répétition Toxicomanie à l'héroïne substituée. Pas de lésions sinusiennes ; fonction rénale normale ; canca normaux ; HIV - ; pas de

Plus en détail

Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM. Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat.

Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM. Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Les fibroses pulmonaires : Aspect TDM Nassar I, Jaziri, Hammani L, Bouklata S, Ajana A, Imani F. Service de radiologie. CHU Ibn Sina. Rabat. Maroc Introduction La TDM à haute résolution (HR) : permet une

Plus en détail

Malformation Adénomatoïde. Alice Cartallas Service de pneumologie, Pr Bellon Lyon DES de pédiatrie, 6 et 7 mars 2009, Clermont-Ferrand

Malformation Adénomatoïde. Alice Cartallas Service de pneumologie, Pr Bellon Lyon DES de pédiatrie, 6 et 7 mars 2009, Clermont-Ferrand Malformation Adénomatoïde Kystique Pulmonaire Alice Cartallas Service de pneumologie, Pr Bellon Lyon DES de pédiatrie, 6 et 7 mars 2009, Clermont-Ferrand Premier épisode Aurélie, 4 ans (née le 13/05/77)

Plus en détail

pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc

pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc Apport de l échographie dans la pathologie thoracique de l enfant K. BENELHOSNI, L. CHAT, D. ALAMI, R. DAFIRI Hôpital d enfants CHU IBN SINA- Rabat- Maroc Introduction L'échographie, réalisée après la

Plus en détail

EVALUER la qualité technique d un cliché avant de décrire les images. DECRIRE le cliché thoracique selon 2 approches:

EVALUER la qualité technique d un cliché avant de décrire les images. DECRIRE le cliché thoracique selon 2 approches: INTRODUCTION EVALUER la qualité technique d un cliché avant de décrire les images INTERRETATION DE LA RADIOGRAHIE DU THORAX DECRIRE le cliché thoracique selon 2 approches: -Une approche analytique -Une

Plus en détail

PNEUMOTHORAX(PNO) SPONTANE

PNEUMOTHORAX(PNO) SPONTANE PNEUMOTHORAX(PNO) SPONTANE Dr ADILA.F Service de pneumologie HCA Destiné aux étudiants de 4éme année de médecine OBJECTIFS Définir un PNO spontané Comprendre les mécanismes physiopathologiques Rechercher

Plus en détail

ANATOMIE ET SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE PULMONAIRE * ANATOMIE RADIOLOGIQUE * SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE

ANATOMIE ET SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE PULMONAIRE * ANATOMIE RADIOLOGIQUE * SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE ANATOMIE ET SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE PULMONAIRE * ANATOMIE RADIOLOGIQUE * SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE - Dr Arifa Achour Nadia ANATOMIE RADIOLOGIQUE (poumon) RADIOGRAPHIE DU THORAX Rachis thoracique DE FACE

Plus en détail

Atlas des lésions kystiques du parenchyme pulmonaire : approche diagnostique et étiologique

Atlas des lésions kystiques du parenchyme pulmonaire : approche diagnostique et étiologique Atlas des lésions kystiques du parenchyme pulmonaire : approche diagnostique et étiologique J. Giron, P. Fajadet, O. Loustau, J. Vial, H. Chiavassa, N. Sans, J.J. Railhac Service d imagerie, CHU Purpan,

Plus en détail

endocardite infectieuse

endocardite infectieuse Patient de 65 ans suivi pour ADK bronchique LSD opéré (2003) Récidive LID en 2006 (cyber-knife) Juin 2008 ; depuis quelques jours, détresse respiratoire septique réfractaire à une ATB-thérapie probabiliste:

Plus en détail

LOCALISATION THORACIQUE DES LYMPHOMES MALINS. A.Ketfi, M.Gharnaout Service de Pneumologie, EPH Rouiba

LOCALISATION THORACIQUE DES LYMPHOMES MALINS. A.Ketfi, M.Gharnaout Service de Pneumologie, EPH Rouiba LOCALISATION THORACIQUE DES LYMPHOMES MALINS A.Ketfi, M.Gharnaout Service de Pneumologie, EPH Rouiba Introduction : Hémopathies malignes provenant de la prolifération des cellules lymphoïdes ou des cellules

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE TRIE DANS LA TUBERCULOSE THORACIQUE CHEZ 68 PATIENTS IMMUNO-COMP COMPÉTENTS S.Chaouir, M. Mahi, S.Semlali, J. El Fenni, M. Ben Ameur Services d Imagerie Médicale- Hôpital

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Radiologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: RADIOLOGIE - Public cible : Etudiants de 3éme année de médecine - Nombre

Plus en détail

AR- Nodule pulmonaire. Nodule pulmonaire

AR- Nodule pulmonaire. Nodule pulmonaire ABECASSIS Anna L3 20/10/2014 Appareil respiratoire CR : AUDOUARD Justine Pr Greillier 8 pages Nodule pulmonaire Plan I. Définitions et physiopathologie II. Circonstances de découverte III.Diagnostic radiologique

Plus en détail

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies Homme 60 ans. Pas d ATCD. Origine française; vit au Gabon. Découverte récente d une infection VIH avec immunodépression sévère (CD4+ à 50/mm3) Pancytopénie et fièvre Scanner initial. Quels sont les éléments

Plus en détail

LE SYNDROME CAVITAIRE. DR SELLAMI Yousra Service de pneumologie Hopital Regional Gabes

LE SYNDROME CAVITAIRE. DR SELLAMI Yousra Service de pneumologie Hopital Regional Gabes LE SYNDROME CAVITAIRE DR SELLAMI Yousra Service de pneumologie Hopital Regional Gabes DEFINITION Le syndrome cavitaire est défini par la présence d'une ou de plusieurs cavités néoformées dans le poumon

Plus en détail

IMAGERIE DES MÉTASTASES PULMONAIRES

IMAGERIE DES MÉTASTASES PULMONAIRES IMAGERIE DES MÉTASTASES PULMONAIRES Y. EL FAKIR, A. KHALIL Club thorax Marrakech 7 Novembre 2015 Le poumon est une localisation fréquente des métastases 20 à 54% des patients avec une tumeur extra-thoracique

Plus en détail

Patiente de 58 ans. Métastase hépatique métachrone : 3 cures de FOLFOX. Seconde métastase, pulmonaire (LSG) réséquée en TDM de surveillance

Patiente de 58 ans. Métastase hépatique métachrone : 3 cures de FOLFOX. Seconde métastase, pulmonaire (LSG) réséquée en TDM de surveillance Patiente de 58 ans Adénocarcinome du moyen rectum ( ADK lieberkühnien infiltrant bien différencié) traité en 2011 par radiochimiothérapie néoadjuvante puis résection chirurgicale antérieure Métastase hépatique

Plus en détail

Exploration radiologique du poumon

Exploration radiologique du poumon Exploration radiologique du poumon I/Introduction : En matière d exploration pulmonaire, la radiographie standard thoracique garde toute son importance et constitue avec l examen clinique la première approche,

Plus en détail

CAS CLINIQUE

CAS CLINIQUE CAS CLINIQUE Il s agit d un patient âgé de 28 ans qui s est présenté aux urgences pour une hémoptysie récurrente de faible abondance évoluant depuis un mois. Tabagique à 15 P/A non sevré. Alcoolique chronique.

Plus en détail

Apport de la tomodensitométrie dans les séquelles de la tuberculose thoracique.

Apport de la tomodensitométrie dans les séquelles de la tuberculose thoracique. Apport de la tomodensitométrie dans les séquelles de la tuberculose thoracique. EL FENNI, B RADOUANE, A EL KHARRAS, A. HANINE, M BENAMEUR, D BASSOU. Service de Radiologie. Hôpital Militaire d Instruction

Plus en détail

femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif

femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif Décembre 2010 Anne Chanson IHN 1 mois plus tard Décrivez

Plus en détail

INTRODUCTION. Les atteintes cavitaires pulmonaires regroupent les lésions qui se traduisent par la présence au sein du parenchyme pulmonaire,

INTRODUCTION. Les atteintes cavitaires pulmonaires regroupent les lésions qui se traduisent par la présence au sein du parenchyme pulmonaire, INTRODUCTION Les atteintes cavitaires pulmonaires regroupent les lésions qui se traduisent par la présence au sein du parenchyme pulmonaire, d une ou de plusieurs pertes de substance néoformées aériques

Plus en détail

Table des matières. Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE 14 III.

Table des matières. Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE 14 III. Table des matières CHAPITRE 1. ALLERGIES ET HYPERSENSIBILITÉS CHEZ L ENFANT 13 ET L ADULTE : ASPECTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES, DIAGNOSTIQUES ET PRINCIPES DE TRAITEMENT I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques

Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques S.RAJI, N. Allali, F. Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Pédiatrique, Hôpital d Enfants - Maternité CHU Rabat La pathologie

Plus en détail

SCANNER THORACIQUE INTERPRETATION PAR LE MEDECIN REANIMATEUR. Dr LIMEME.M, Dr AMARA.H CHU Farhat Hached, Sousse Cours collège Juin 2014

SCANNER THORACIQUE INTERPRETATION PAR LE MEDECIN REANIMATEUR. Dr LIMEME.M, Dr AMARA.H CHU Farhat Hached, Sousse Cours collège Juin 2014 SCANNER THORACIQUE INTERPRETATION PAR LE MEDECIN REANIMATEUR Dr LIMEME.M, Dr AMARA.H CHU Farhat Hached, Sousse Cours collège Juin 2014 Place du scanner thoracique Rôle essentiel surtout si le diagnostic

Plus en détail

Miliaire tuberculeuse

Miliaire tuberculeuse Miliaire tuberculeuse Miliaire : micronodules diffus < 3mm Facile à diagnostiquer sur un scanner Il faut apprendre à la reconnaître sur le cliché standard Cliché normal Diagnostic de miliaire : Nécessite

Plus en détail

PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME

PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME Melle J.S 19 ans Observation ATCDS: Toux sèche paroxystique nocturne non explorée HDM: J-3, toux quinteuse, fièvre et dyspnée sifflante J0: douleur retro sternale,

Plus en détail

OBJECTIFS. Décrire l aspect tomodensitométrique des lésions pulmonaires observées chez les enfants ayant une histiocytose Langerhansienne

OBJECTIFS. Décrire l aspect tomodensitométrique des lésions pulmonaires observées chez les enfants ayant une histiocytose Langerhansienne L ATTEINTE PULMONAIRE DE L HISTIOCYTOSE LANGHERHANSIENNE DE L ENFANT EVALUATION TOMODENSITOMETRIQUE M. Lenoir*, H. Ducou le Pointe*, J. Donadieu*, A Tazi**, M. Brauner*** Hôpital d Enfants Armand-Trousseau*,

Plus en détail

A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie. JFR Octobre 2013

A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie. JFR Octobre 2013 A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie JFR Octobre 2013 Le syndrome de Kartagener est une maladie génétique rare à transmission autosomique récessive.

Plus en détail

Le syndrome de condensation pulmonaire

Le syndrome de condensation pulmonaire Le syndrome de condensation pulmonaire DCEM1 DCEM1 16 juin 2015 Créé par : Jyner-Santé Le syndrome de condensation pulmonaire DCEM1 I. Condensation du parenchyme pulmonaire (Tissu formé de cellules différenciées,

Plus en détail

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques Homme de 25 ans. AEG depuis 2 mois avec perte de 9 kg, fièvre, sueurs nocturnes. Dyspnée d 'effort J. Mbapte Wamba IHN Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes thoraciques

Plus en détail

Scanner thoracique. Sémiologie. Alexis LACOUT

Scanner thoracique. Sémiologie. Alexis LACOUT Scanner thoracique Sémiologie Alexis LACOUT GENERALITES GENERALITES : - principes fondamentaux de l interprétation d un examen radiologique thoracique: * nécessité d un protocole adapté, permettant de

Plus en détail

il ya une splénomégalie,un fenêtrage adapté montre son caractère nodulaire. vous réclamez probablement les images du thorax et vous avez raison

il ya une splénomégalie,un fenêtrage adapté montre son caractère nodulaire. vous réclamez probablement les images du thorax et vous avez raison Homme de 31 ans, tabagique,, d'origine africaine,se présente aux urgences pour une dyspnée d aggravation progressive. Un scanner thoraco abdomino-pelvien montre les images suivantes, à l'étage abdominal.

Plus en détail

Les Syndromes radiologiques. Syndrome bronchique Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal

Les Syndromes radiologiques. Syndrome bronchique Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal Les Syndromes radiologiques Syndrome bronchique Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal Syndrome Interstitiel Opacités en verre dépoli Miliaire et images nodulaires

Plus en détail

Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome

Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome (A propos de 30 cas) I.En-nafaa, N.Allali, F.El Ounani, R.Dafiri Service de Radiologie

Plus en détail

Corrélations radio-cliniques. Cours destiné aux manipulateurs en radiologie Dr Emmanuel Coche Département d imagerie médicale

Corrélations radio-cliniques. Cours destiné aux manipulateurs en radiologie Dr Emmanuel Coche Département d imagerie médicale Corrélations radio-cliniques Cours destiné aux manipulateurs en radiologie Dr Emmanuel Coche Département d imagerie médicale BPCO Maladies des petites voies aériennes Asthme Emphysème Bronchiectasies

Plus en détail

Syndrome thoracique aigu chez le drépanocytaire : embolie pulmonaire, mais encore?

Syndrome thoracique aigu chez le drépanocytaire : embolie pulmonaire, mais encore? Syndrome thoracique aigu chez le drépanocytaire : embolie pulmonaire, mais encore? S.Hantous-Zannad, R.Ghariani, I.Ridène, F. Abdallah, J.Ben Khelil*, A.Zidi, I.Baccouche, K.Ben Miled-M rad. Service d

Plus en détail

Apport du scanner dans l interprétation des examens TEP du thorax

Apport du scanner dans l interprétation des examens TEP du thorax Apport du scanner dans l interprétation des examens TEP du thorax G. Bonardel, E. Gontier, M. Mantzarides, M. Soret, H. Foehrenbach H.I.A Val de Grâce Paris. 1. Localisation anatomique précise: RADIO-anatomie

Plus en détail

KYSTE HYDATIQUE PULMONAIRE «KHP»

KYSTE HYDATIQUE PULMONAIRE «KHP» KYSTE HYDATIQUE PULMONAIRE «KHP» Dr F.ADILA Service De Pneumologie HCA Destiné aux étudiants de 4éme année de médecine OBJECTIFS Définir le KHP Connaitre l agent causal et le cycle parasitaire Savoir rechercher

Plus en détail

Marie Gérard UCL, IHN

Marie Gérard UCL, IHN homme 49 ans, baisse de l'état général, dyspnée d'effort devenant invalidante,ulcération nasale gauche le scanner thoracique montre les images suivantes.quels sont les éléments sémiologiques significatifs

Plus en détail

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques Tuberculose hépatique h primitive: A propos de 10 cas. Nassar I*, Errabih I**, Hammani L*, Krami **H.Ouazzani** Imani F. *Service de radiologie. CHU Ibn Sina.. Rabat. Maroc ** Service de Médecine M B.

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE.

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. J Bréhant, M Foinant, AC Souteyrand, A Lhoste et JL Michel Radiologie A CHU Gabriel

Plus en détail

Femme de 59 ans, infections respiratoires récidivantes, tabagisme sevré à 25 PA, pas de déficit immunitaire, pas de point d'appel ORL,.

Femme de 59 ans, infections respiratoires récidivantes, tabagisme sevré à 25 PA, pas de déficit immunitaire, pas de point d'appel ORL,. Femme de 59 ans, infections respiratoires récidivantes, tabagisme sevré à 25 PA, pas de déficit immunitaire, pas de point d'appel ORL,. EFR normale Quels sont les items sémiologiques à retenir sur le cliché

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

120. Pneumopathie interstitielle diffuse

120. Pneumopathie interstitielle diffuse Sommaire 120. Pneumopathie interstitielle diffuse diagnostic Sémiologie TDM haute résolution > radiographie standard Opacité linéaires et réticulées - épaississements péri-bronchovasculaires et sous-pleuraux

Plus en détail

Les patterns TDM incompatibles avec la PIC. François Laurent

Les patterns TDM incompatibles avec la PIC. François Laurent Les patterns TDM incompatibles avec la PIC François Laurent Critères tomodensitométriques Cottin V, Crestani B, Valeyre D et al. Recommandations pratiques pour le diagnostic et la prise en charge de la

Plus en détail

PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE de l adulte. F. Gormand Groupement Hospitalier Sud HCL

PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE de l adulte. F. Gormand Groupement Hospitalier Sud HCL PNEUMOPATHIE AIGUE COMMUNAUTAIRE de l adulte F. Gormand Groupement Hospitalier Sud HCL conflits d intérêt Pas de conflit d intérêt sur le sujet Définition Infection du parenchyme pulmonaire (alvéole et

Plus en détail

Objectifs. Pouvoir différencier les aspects habituels, les complications et les récidives après traitement du cancer du pharyngo-larynx.

Objectifs. Pouvoir différencier les aspects habituels, les complications et les récidives après traitement du cancer du pharyngo-larynx. Surveillance post-radique des cancers pharyngo-laryngés par scanner cervical F Cenoui, R Latib, L Jroundi, I Chami, M N Boujida Service de radiologie. Institut national d oncologie. Rabat. Maroc Objectifs.

Plus en détail

Echo Doppler des tumeurs du testicule. Laurent BRUNEREAU CHU Tours

Echo Doppler des tumeurs du testicule. Laurent BRUNEREAU CHU Tours Echo Doppler des tumeurs du testicule Laurent BRUNEREAU CHU Tours PREAMBULE TECHNIQUE INDISPENSABLE Echo haute résolution : sondes de fréquence variable et élevée (10 à 14 MHz) (=> Résolution spatiale

Plus en détail

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies Homme 60 ans. Pas d ATCD. Origine française; vit au Gabon. Découverte récente d une infection VIH avec immunodépression sévère (CD4+ à 50/mm3) Pancytopénie et fièvre Scanner initial. Quels sont les éléments

Plus en détail

Imagerie thoracique. Quoi de neuf?

Imagerie thoracique. Quoi de neuf? Imagerie thoracique Quoi de neuf? SFR LR 2016 La fibrose pulmonaire La fibrose pulmonaire Etiologies des maladies interstitielles La fibrose pulmonaire (UIP) Une maladie redoutable, 25% survie à 5 ans

Plus en détail

la présence de masses parenchymateuses bi-apicales non systématisées, non excavées avec rétraction doit faire envisager

la présence de masses parenchymateuses bi-apicales non systématisées, non excavées avec rétraction doit faire envisager homme 62 ans ; dyspnée d'effort depuis de nombreuses années récemment aggravée ; que vous suggèrent ces images et quelles questions allez vous poser à ce patient la présence de masses parenchymateuses

Plus en détail

MASSES THORACIQUES DE L ENFANT

MASSES THORACIQUES DE L ENFANT MASSES THORACIQUES DE L ENFANT DEMARCHE DIAGNOSTIQUE DEMARCHE DIAGNOSTIQUE DES MASSES THORACIQUES Confirmer la présence d une masse Éliminer ce qui n est pas tumoral Orienter le diagnostic : Topographie

Plus en détail

Les Syndromes radiologiques. Syndrome alvéolaire Syndrome bronchique Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal

Les Syndromes radiologiques. Syndrome alvéolaire Syndrome bronchique Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal Les Syndromes radiologiques Syndrome alvéolaire Syndrome bronchique Syndrome interstitiel Syndrome vasculaire Syndrome médiastinal Syndrome alvéolaire Architecture pulmonaire: l unité morphologique est

Plus en détail

Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse

Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse Pneumonie = pneumopathie = atteinte du parenchyme pulmonaire( bronchite)

Plus en détail

1/cliché sur le négatoscope. 2/les éléments d orientation du cliché: Bouton aortique qui fait saillie à gauche. La plus grande extension de l arc

1/cliché sur le négatoscope. 2/les éléments d orientation du cliché: Bouton aortique qui fait saillie à gauche. La plus grande extension de l arc 1 2 1/cliché sur le négatoscope. 2/les éléments d orientation du cliché: Bouton aortique qui fait saillie à gauche. La plus grande extension de l arc inférieur du cœur Le hile gauche est plus haut situé

Plus en détail

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES ET NOSOCOMIALES. A Ayed, AS Rangheard, S Mhiri, B Bessoud, T Kone, Y Menu. CHU Le Kremlin Bicêtre France

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES ET NOSOCOMIALES. A Ayed, AS Rangheard, S Mhiri, B Bessoud, T Kone, Y Menu. CHU Le Kremlin Bicêtre France PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES ET NOSOCOMIALES A Ayed, AS Rangheard, S Mhiri, B Bessoud, T Kone, Y Menu CHU Le Kremlin Bicêtre France INTRODUCTION OBJECTIFS PLAN PNEUMOPATHIES NOSOCOMIALES PNEUMOPATHIES

Plus en détail

POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES

POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES POSSIBILITES ET LIMITES DES METHODES D IMAGERIE MEDICALE DANS LE DIAGNOSTIC ET L EVALUATION DES NODULES PULMONAIRES SOLITAIRES Natalia ROTARU, Carolina DARII Objectifs Présentation des méthodes diagnostiques

Plus en détail

Bilan de médecine préventive. chez une jeune femme de 19. ans, gabonaise vivant depuis 2. ans en France. Pas. d antécédent, non fumeuse,

Bilan de médecine préventive. chez une jeune femme de 19. ans, gabonaise vivant depuis 2. ans en France. Pas. d antécédent, non fumeuse, Bilan de médecine préventive chez une jeune femme de 19 ans, gabonaise vivant depuis 2 ans en France. Pas d antécédent, non fumeuse, asymptomatique. La radiographie thoracique montre les aspects suivants.

Plus en détail

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles LES GRANDS SYNDROMES RADIOLOGIQUES THORACIQUES SYNDROME PARIETAL Alexandre BEN CHEIKH «funkyfarouk@free.fr free.fr» Grands syndromes Radiologiques Syndrome parenchymateux Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel

Plus en détail

La tuberculose thoracique dans sa forme typique et atypique

La tuberculose thoracique dans sa forme typique et atypique La tuberculose thoracique dans sa forme typique et atypique B. Zteou,, F.Ghadouani, S.Tizniti Service de radiologie H.Mahla*, B.Amara*, M.Elbiaze*, M.C.Benjelloun* Service de pneumologie Hôpital Al Ghassani,

Plus en détail

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Cas 1 Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Embolie pulmonaire scanner thoracique avec IV ou angioscanner thoracique Coupe axiale, fenêtre médiastinale Défect endoluminal

Plus en détail

PNEUMOPATHIE ORGANISEE CRYPTOGENETIQUE (COP)

PNEUMOPATHIE ORGANISEE CRYPTOGENETIQUE (COP) PNEUMOPATHIE ORGANISEE CRYPTOGENETIQUE (COP) ASPECTS TOMODENSITOMETRIQUES F Staub(1) O Delval(1) C Godet(2) E Cabon(1) S Velasco(1) M Bihan(1) N Bouamama(3) JP Tasu(1) P Ardilouze(1) (1) Service de radiologie

Plus en détail

S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat. Maroc

S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat. Maroc I.En-nafaa, T. Africha, A. Cisse, N. Hammoune, S. Chaouir, T.Amil, A.Hanine, aaa, c a, C sse, a ou e,s C aou,, a e, S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat.

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES LESIONS KYSTIQUES PULMONAIRES CHEZ L ENFANTL

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES LESIONS KYSTIQUES PULMONAIRES CHEZ L ENFANTL APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES LESIONS KYSTIQUES PULMONAIRES CHEZ L ENFANTL W. Douira, A. Sadfi,, H. Louati, J. Mormech,, L. Ben Hassine, A. Hammou, I. Bellagha Service de Radiologie

Plus en détail

Item Opacités et masses intrathoraciques chez l enfant et chez l adulte

Item Opacités et masses intrathoraciques chez l enfant et chez l adulte Item 203 - Opacités et masses intrathoraciques chez l enfant et chez l adulte Objectifs d enseignement tels que définis dans le programme de l ECN : Devant une opacité ou une masse intrathoracique, argumenter

Plus en détail

Opacités alvéolaires floues bilatérales Non systématisées De topographie plutôt basale Péri-hilaire Pas d épanchement pleural.

Opacités alvéolaires floues bilatérales Non systématisées De topographie plutôt basale Péri-hilaire Pas d épanchement pleural. - Homme de 47 ans - ATCD : HTA, tabagisme 15 PA, - - Dyspnée depuis 2 semaines d aggravation progressive, crépitants bilatéraux - hématurie microscopie, arthralgies bilatérales (épaules), myalgies, purpura.

Plus en détail

URGENCES THORACIQUES DE L ENFANT

URGENCES THORACIQUES DE L ENFANT URGENCES THORACIQUES DE L ENFANT E. Blondiaux, C. Sileo, F. Chalard, H. Ducou le Pointe Service d imagerie, Hôpital d enfants Armand Trousseau, Paris Introduction Radiographie thoracique: 4.4 millions

Plus en détail

S.Alj, A.Bounsir, M. Ouali Idrissi, N. Cherif Idrissi Ganouni, O. Essadki, A. Ousehal. Service de Radiologie, Hôpital Ibn Tofail, Centre Hospitalier

S.Alj, A.Bounsir, M. Ouali Idrissi, N. Cherif Idrissi Ganouni, O. Essadki, A. Ousehal. Service de Radiologie, Hôpital Ibn Tofail, Centre Hospitalier S.Alj, A.Bounsir, M. Ouali Idrissi, N. Cherif Idrissi Ganouni, O. Essadki, A. Ousehal. Service de Radiologie, Hôpital Ibn Tofail, Centre Hospitalier Mohamed VI, Université Cadi Ayad, Marrakech, Maroc.

Plus en détail

Les circonstances. L imagerie thoracique dans la tuberculose. Cas n 1 Cas n 1. Quelle imagerie? Cas n 1 27/11/2015

Les circonstances. L imagerie thoracique dans la tuberculose. Cas n 1 Cas n 1. Quelle imagerie? Cas n 1 27/11/2015 Les circonstances L imagerie thoracique dans la tuberculose 27 novembre 2015 P. Fraisse GREPI, Centre de luee anftuberculeuse du Bas- Rhin Un dépistage Des symptômes poussant à l imagerie Un avis, un diagnosfc

Plus en détail

Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire

Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire Journée SIAMU du 29.09.2017 Dr Yorick Lismonde Service d imagerie médicale Introduction Urgence / hospitalisation Rôle dans l orientation diagnostique

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS)

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) S.SAOUD, R.BENMOUSSA,F. ELAMRAOUI, A.SKALLI, O.KACIMI, N.CHIKHAOUI Service de radiologie des urgences. Chu Ibn Rochd

Plus en détail

Contexte infectieux : radiographie thoracique

Contexte infectieux : radiographie thoracique Alexis LACOUT Homme de 57 ans Tabagisme Contexte infectieux : radiographie thoracique 08 09 2009 16 09 2009 16 09 2009 Scanner thoracique (et abdominal + pelvien + cérébral) Diagnostic? Diagnostic Persistance

Plus en détail

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les images scanographiques suivantes, pour orienter le diagnostic

Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les images scanographiques suivantes, pour orienter le diagnostic Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les images scanographiques suivantes, pour orienter le diagnostic Anne-Sophie Guérard IHN emphysème centro-lobulaire du lobe supérieur

Plus en détail

bronchectasies bibasales

bronchectasies bibasales Homme 42 ans, origine maghrebine, tuberculose traitée en 1976, à l'âge de 8 ans Plusieurs épisodes de pneumopathies abcédées. Insuffisance respiratoire mixte. M KOLLEN -épaississement des parois bronchiques

Plus en détail

Adénopathies tuberculeuses Tuberculose ganglionnaire

Adénopathies tuberculeuses Tuberculose ganglionnaire Adénopathies tuberculeuses Tuberculose ganglionnaire Rappel anatomique Les adénopathies médiastinales tuberculeuses sont : Parfois unilatérales (latéro-trachéales ) Le plus souvent bilatérales et asymétriques

Plus en détail

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect Douleurs abdominales diffuses, arrêt des matières et des gaz depuis 48h sans vomissement ni fièvre chez un patient en aplasie à J15 d une induction pour LAM : Quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

UE12 ED 2 Radiographie thoracique : Les grands syndromes

UE12 ED 2 Radiographie thoracique : Les grands syndromes UE 12 : Appareil Respiratoire Le 28/02/17 de 8h30 à 10h30 Ronéotypeuse : Kirusiga MAHENDRAN Ronéoficheur : Rémi NTUYAHAGA UE12 ED 2 Radiographie thoracique : Les grands syndromes Le prof n'a pas souhaité

Plus en détail

Syndrome cavitaire: Description sémiologique et Approche étiologique Samer ABI KHALIL, Anne Laurence GOURDIER, Salah EL RAI, Cosmina NEDELCU

Syndrome cavitaire: Description sémiologique et Approche étiologique Samer ABI KHALIL, Anne Laurence GOURDIER, Salah EL RAI, Cosmina NEDELCU Syndrome cavitaire: Description sémiologique et Approche étiologique Samer ABI KHALIL, Anne Laurence GOURDIER, Salah EL RAI, Cosmina NEDELCU CHU d ANGERS Département de Radiologie ANGERS - FRANCE Définition

Plus en détail