EVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE"

Transcription

1 EVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE URIOPSS ALSACE / URIOPSS LORRAINE 19 avril rue Pleyel Bâtiment Euterpe Saint Denis Tél. : Fax :

2 L objet de l Anesm Evaluation interne et externe des activités et de la qualité des prestations délivrées par les catégories d établissements ou de services visés àl article L du CASF Validation (ou élaboration si carence) de : Références Procédures Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Habilitation des organismes extérieurs qui procèdent à l évaluation externe 19/04/11 2

3 Les personnes âgées Les personnes handicapées L inclusion sociale Le champ de compétences de l Anesm (art CASF) La protection de l enfance (ASE, PJJ pour partie ) La protection des majeurs L addictologie Foyers de jeunes travailleurs, appartements thérapeutiques 19/04/11 3

4 L ANESM GIP créé par la loi de financement de la SS pour 2007 Financé par l Etat et la CNSA Petite structure ( 27 ETP) Pas de pouvoir règlementaire Originalités : seule instance ou se retrouvent le social et médico social co production des recommandations évaluation (participative), distincte de la certification et de l accréditation 19/04/11 4

5 Organisation Contrôleur d Etat CONSEIL D ADMINISTRATION Commissaire du du Gouvernement COMITÉ D ORIENTATION STRATÉGIQUE DIRECTEUR CONSEIL SCIENTIFIQUE Agent Comptable secrétariat des instances Recommandations Communication et et Relations institutionnelles Juridique Habilitation Contrôle 19/04/11 5

6 Les recommandations : la procédure d élaboration 19/04/11 6

7 Processus d élaboration d une recommandation Phase préparatoire Groupe de travail Groupe de lecture Avis Analyse de la littérature Etude qualitative sur les pratiques professionnelles Rencontre et entretiens avec experts Validation de la lettre de mission ou des éléments de cadrage Composition d un groupe : usagers, professionnels, experts 5 à 6 réunions Elaboration de la recommandation par l équipe projet de l Anesm Validation par le groupe de travail Avis sur la lisibilité du document (Variante cotation) Comité d orientation stratégique Conseil scientifique 19/04/11 7

8 Les recommandations : définition et appropriation Ce sont des repères Niveau de connaissance, au moment de leur élaboration, sur un sujet précis Consensus Déployés dans le contexte habituel des ESSMS 19/04/11 8

9 Les résultats Mission 1 : Les recommandations Programme 1 Les fondamentaux Bientraitance (édition 2008) La démarche éthique dans les établissements et services (édition 2010) Programme 2 L expression et la participation Participation des usagers dans le secteur de l inclusion (édition 2008) Expression et participation des usagers dans les établissements médico sociaux relevant du secteur de l addictologie (édition 2010) 19/04/11 9

10 Les résultats (suite) Programme 3 Les points de vigilance et la prévention des risques Conduites violentes dans les établissements recevant des adolescents (édition 2008) Prévention et gestion de la maltraitance en établissement (édition 2008) 19/04/11 10

11 Les résultats (suite) Prévention et gestion de la maltraitance à domicile (édition 2009) Pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme et autres troubles envahissants du développement (édition fin 2010) Programme 4 Le soutien aux professionnels Evaluation interne (La mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article du CASF, édition 2008) Adaptation à l emploi (édition 2008) La conduite de l évaluation interne (édition 2009) Projet d établissement (édition 2009) 19/04/11 11

12 Les résultats (suite) Pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme et autres troubles envahissants du développement (édition fin 2010) Prévention et gestion de la maltraitance à domicile (édition 2009) Le partage de l information à caractère secret en protection de l enfance (édition 2011) 19/04/11 12

13 Les résultats (suite) Programme 5 Les relations avec l environnement Ouverture de l établissement (édition 2008) Programme 6 Les relations avec la famille et les proches Exercice de l autorité parentale dans le cadre du placement (édition 2010) 19/04/11 13

14 Les résultats (suite) Programme 7 La qualité de vie Les attentes de la personne et le projet individualisé (édition 2008) Concilier projet individuel et vie collective (édition 2009) Accompagnement médico psycho social des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer (édition 2009) Programme Qualité de vie en Ehpad Volet 1 : De l accueil à l accompagnement (2010) 19/04/11 14

15 Programmation 2011 Qualité de vie en Ehpad, volet 2, La vie quotidienne et volet 3 La vie sociale Evaluation interne en Ehpad : deuxième phase d expérimentation => version 1 consolidée Evaluation interne en SAAD : services d aide et d accompagnement à domicile (PA/PH) Mesure 9 plan Autisme (enfants et adolescents) Protection juridique des majeurs : expression et participation des usagers 19/04/11 15

16 Programmation 2011 (suite) L accès aux droits sociaux dans les CHRS L accompagnement par les Sessad des jeunes en situation de handicap 19/04/11 16

17 Programmation Au titre du programme 4 : Qualité de vie L accès aux soins des personnes en situation de handicap l accès aux soins de droit commun les dispositifs spécifiques le vieillissement des personnes handicapées Qualité de vie en Ehpad, volet 4 : Interactions entre sante et qualité de vie 19/04/11 17

18 Le dispositif d évaluation 19/04/11 18

19 Evaluation interne, le cadre légal (art. L du CASF) Les ESSMS mentionnés àl article L du CASF procèdent à l évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu ils délivrent, au regard notamment de procédures, de références et de recommandations de pratiques professionnelles validées ou élaborées par l Anesm. Les résultats doivent être communiqués à l autorité ayant délivré l autorisation. 19/04/11 19

20 Evaluation externe, le cadre légal (art. L du CASF) Les ESSMS font procéder à l'évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu'ils délivrent par un organisme extérieur habilité par l Anesm. Les résultats sont communiqués à l'autorité ayant délivré l'autorisation. Respect du cahier des charges fixé par décret n du 15 mai La liste est établie par l'anesm. 19/04/11 20

21 Les organismes candidats à l habilitation 920 organismes candidats depuis le lancement de la procédure en avril organismes habilités au 15 mars 2011 ( soit 444 personnes morales et 208 personnes physiques). En métropole, 3 départements sans organisme habilité : Ariège, Meuse et Haute Saône. Dans les DOM TOM : 3 organismes habilités en Martinique et àla Réunion.. 3 organismes suisses habilités 19/04/11 21

22 Les évaluations externes au 31 décembre 2010 Au 31 décembre 2010, 206 évaluations sont en cours (89) ou réalisées (117). 38 EHPAD 46 SAP 10 IME ITEP CMPP 9 FOYERS 8 ESAT 2 MAS 5 autres Pas encore d évaluation externe engagée dans les DOM TOM. 19/04/11 22

23 Les bases du dispositif L Agence est destinataire de rapports d activité des organismes qu elle habilite Les ESMS sont destinataires des rapports d évaluation externe Les ARS, les conseils généraux et les autres services de l Etat sont destinataires des rapports d évaluation internes et externes envoyés par les ESSMS 19/04/11 23

24 Les objectifs du dispositif Améliorer la qualité Centrer sur les activités qui concernent directement les usagers Porter une appréciation globale sur : l adéquation des activités aux besoins et attentes, leurs effets, les conditions de leur réalisation Créer une dynamique générale d amélioration continue de la qualité Les résultats sont pris en compte pour le renouvellement de l'autorisation de l'établissement ou du service (art L.313-5) 19/04/11 24

25 Le calendrier de l évaluation Loi n du 21/07/2009 «Hôpital, patients, santé, territoires» et décret d application du 3 novembre 2010 L évaluation interne repose sur une démarche continue retracée dans le rapport d activité des ESSMS Principe : 3 évaluations internes au cours d une période de 15 ans 19/04/11 25

26 Le calendrier de l évaluation (2) Dérogation : les ESSMS autorisés et ouverts avant la promulgation de la loi du 21 juillet 2009 = au moins une évaluation interne au moins 3 ans avant la date de renouvellement. Exception les ESSMS relevant des secteurs de la protection de l enfance et de la protection judiciaire de la jeunesse qui mettent en oeuvre : les mesures éducatives ordonnées par l autorité judiciaire (ordonnance du 2 février 1945 relative àl enfance délinquante) 19/04/11 26

27 Le calendrier de l évaluation (3) les mesures ou prévues dans le code Civil (article 375 à 375 8) celles concernant les majeurs de moins de 21 ans les mesures d investigation prévues dans le code de Procédure civile et par l ordonnance ci dessus : => délai de 5 ans àcompter de la publication de la loi HPST 19/04/11 27

28 Le calendrier de l évaluation (4) les ESSMS relevant du secteur de l'addictologie (alinéa 9 du 1 du L.312 1) : = les centres de soins, d accompagnement et de prévention, les centre d accueil et d accompagnement àla réduction des risques, les lits «halte soins santé» et les appartements de coordination thérapeutique = >Communication des résultats au plus tard deux ans après la date du renouvellement de leur autorisation Ensuite => dans les conditions règlementaires = au plus tard 3 ans avant la date de renouvellement de l autorisation 19/04/11 28

29 Le calendrier de l évaluation (5) L évaluation externe Principe : les ESSMS (L du CASF) procèdent à deux évaluations externes entre la date de l autorisation et le renouvellement de celle ci (= sur une période de 15 ans) La première, au plus tard 7 ans après la date de l autorisation, la seconde au plus tard deux avant le renouvellement Dérogation : au moins une évaluation externe au plus tard deux ans avant le renouvellement de l autorisation. Exception / les ES de la PJJ. 19/04/11 29

30 Les perspectives 2/01/2017: renouvellement des autorisations( ESSMS) 31/12/2014: évaluations externes transmises D ici à cette date : Avoir mis en place un système d évaluation interne, Avoir transmis le compte rendu de ses résultats (date limite: 31/12/2013 pour l évaluation interne), S appuyer sur les recommandations produites. 19/04/11 30

31 Le traitement par les ARS/DRJSCS/CG Identifier les structures concernées Eviter les goulots d étranglement (évaluations en 2014) Disposer du temps nécessaire au traitement des rapports Disposer du temps nécessaire àla contractualisation avec les ESSMS àpartir des rapports d évaluation L évaluation externe vient compléter/corriger l évaluation interne 19/04/11 31

32 Agence nationale de l évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico sociaux 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe Saint Denis Tél. : Fax :

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011 Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social ARS Haute Normandie 20 avril 2011 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs

EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs des ARS (module f) 21 mars 2012 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01

Plus en détail

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux ARS Haute Normandie 19 juin 2012 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint-Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. GUADELOUPE 25 et 26 mars 2013

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. GUADELOUPE 25 et 26 mars 2013 Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social GUADELOUPE 25 et 26 mars 2013 53 boulevard Ornano Pleyad3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux UFR droit, économie et gestion PAU 21 septembre 2012 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint-Denis Tél. : 01 48 13

Plus en détail

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux CNFPT Rennes 26 novembre 2012 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91

Plus en détail

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL 1 EVALUATIONS : LE CADRE LEGISLATIF et REGLEMENTAIRE La loi du 2 janvier 2002 dispose

Plus en détail

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM)

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Créée par la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l Agence

Plus en détail

L évaluation externe. Rappel du cadre règlementaire. Journée régionale 16 décembre 2010

L évaluation externe. Rappel du cadre règlementaire. Journée régionale 16 décembre 2010 L évaluation externe Rappel du cadre règlementaire Journée régionale 16 décembre 2010 Plan de l intervention Rappel du cadre règlementaire L Anesm et le dispositif des évaluateurs externes Le déroulement

Plus en détail

DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Règlementation

DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Règlementation DISPOSITIF D EVALUATION INTERNE ET EXTERNE SECTEUR MEDICO-SOCIAL Document élaboré à partir des sources de l ANESM et des textes réglementaires. Règlementation La loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 ayant pour

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Mars 2014

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Mars 2014 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Mars 2014 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

Avoir transmis les résultats de l évaluation interne avant le 31/12/2013 Avoir transmis le rapport d évaluation externe avant le 31/12/2014

Avoir transmis les résultats de l évaluation interne avant le 31/12/2013 Avoir transmis le rapport d évaluation externe avant le 31/12/2014 Evaluation externe Enjeux et modalités de traitement 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr Les enjeux Les ESSMS autorisés avant

Plus en détail

Démarche d évaluation des ESMS et Rôle de

Démarche d évaluation des ESMS et Rôle de Démarche d évaluation des ESMS et Rôle de l ARS Matthieu AMODEO Journée régionale «Evaluation interne en CSAPA/CAARUD» - 13 février 2014 La Démarche d évaluation des ESMS La qualité dans le secteur - L

Plus en détail

REQUAMS LA QUALITE GAGE DE LA BIENTRAITANCE. L amélioration continue au quotidien Le dispositif d évaluation externe des pratiques

REQUAMS LA QUALITE GAGE DE LA BIENTRAITANCE. L amélioration continue au quotidien Le dispositif d évaluation externe des pratiques REQUAMS LA QUALITE GAGE DE LA BIENTRAITANCE L amélioration continue au quotidien Le dispositif d évaluation externe des pratiques Besançon 4 novembre 2014 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint-Denis

Plus en détail

Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm

Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm Démarche Qualité. Cohérence et articulation avec l Anesm Cyril DESJEUX Chef de projet Mardi 2 Juillet 2013 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juillet 2016

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juillet 2016 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juillet 2016 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

ARS Languedoc-Roussillon Journée annuelle régionale qualité Jeudi 4 décembre Aline METAIS Responsable projet Evaluation interne

ARS Languedoc-Roussillon Journée annuelle régionale qualité Jeudi 4 décembre Aline METAIS Responsable projet Evaluation interne Évaluation interne et recommandations de bonnes pratiques professionnelles: inscrire la démarche dans un processus d amélioration continue de la qualité Aline METAIS Responsable projet Evaluation interne

Plus en détail

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux Le dispositif d évaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux Cycle de conférence pour les Inspecteurs Principaux de l Action Sanitaire et Sociale 13 mai 2014 53 boulevard Ornano

Plus en détail

Présentation des recommandations de l Anesm

Présentation des recommandations de l Anesm Présentation des recommandations de l Anesm Colloque autisme et socialisation 29 avril 2011 Anne VEBER, responsable de projet handicap Service recommandations de l Anesm 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200

Plus en détail

La nouvelle procédure d autorisation des établissements et services sociaux et médico-sociaux par appels à projets. Juillet

La nouvelle procédure d autorisation des établissements et services sociaux et médico-sociaux par appels à projets. Juillet La nouvelle procédure d autorisation des établissements et services sociaux et médico-sociaux par appels à projets Juillet 2010-1 1 ère partie EN QUOI CONSISTE LA PROCÉDURE D APPELS À PROJETS? - Juillet

Plus en détail

Programme de travail

Programme de travail Programme de travail 2010-2011 1. La programmation des publications 2010 Les programmes 2008 et 2009 ont été établis en vue de permettre la couverture du champ de l évaluation des établissements et services

Plus en détail

Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité

Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité Résultats recherche bibliographique sur : «Démarche d Assurance Qualité et secteur médico-social» Par Franck CLUZEL, responsable Assurance Qualité TEXTES DE REFERENCE- EXTRAITS- I- DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation.

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Problématique Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Ou vous accompagner dans votre démarche par des formations-actions. Ces formations

Plus en détail

L évaluation interne: repères pour les Ehpad

L évaluation interne: repères pour les Ehpad L évaluation interne: repères pour les Ehpad Dr Marie Pierre HERVY Responsable service recommandations Le Printemps des Ehpad 30 juin 2012 Bordeaux 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél.

Plus en détail

2013 RAPPORT D ACTIVITÉ

2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2 Avant-propos 3 L Agence en chiffres 4 L Agence nationale de l évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux 5 PARTIE 1 LES TRAVAUX D APPUI

Plus en détail

Certification sanitaire et évaluation médico-sociale : convergences et différences

Certification sanitaire et évaluation médico-sociale : convergences et différences Ee fehap 101213 Assemblée régionale FEHAP 13 déc. 2013 Certification sanitaire et évaluation médico-sociale : convergences et différences Thierry CASAGRANDE Directeur d ANALYS-SANTE Sommaire Introduction

Plus en détail

Le dispositif d évaluation externe des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux

Le dispositif d évaluation externe des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux Le dispositif d évaluation externe des Etablissements et Services Sociaux et Médico Sociaux Toulouse 9 décembre 2013 53 boulevard Ornano Pleyad3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91

Plus en détail

Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours.

Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours. Conduite de l évaluation interne dans les Ehpad Une recommandation en cours. Dr MP HERVY 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 19 novembre 2012 relative à l évaluation interne dans les établissements et services du secteur public de la protection judiciaire de la jeunesse NOR : JUSF1240328C La garde des sceaux, ministre

Plus en détail

inclus Protection de l enfance

inclus Protection de l enfance 1/5 LEXIQUE Social et médico-social inclus Protection de l enfance ACT : appartement de coordination thérapeutique ADF : assemblée des départements de France AED : aide éducative à domicile AEMO : aide

Plus en détail

Comité d orientation stratégique de l'anesm

Comité d orientation stratégique de l'anesm Comité d orientation stratégique de l'anesm Extrait du compte-rendu de la réunion du 27 novembre 2008 Ordre du jour : Points d actualité (additif en séance)... 2 1. Nouveau membre du COS :...2 3. L habilitation

Plus en détail

Enquête nationale 2012 sur la mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services sociaux et médico sociaux visés à l article

Enquête nationale 2012 sur la mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services sociaux et médico sociaux visés à l article Enquête nationale 2012 sur la mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services sociaux et médico sociaux visés à l article L.312 1 du CASF 2 SOMMAIRE SYNTHESE... 5 1. AVANT PROPOS...

Plus en détail

Rapport d activité 2009

Rapport d activité 2009 Rapport d activité 2009 Mai 2010 Avant-propos Les raisons de la création de l Agence nationale de l évaluation et de la qualité des établissements et services-sociaux et médico-sociaux (Anesm), son organisation

Plus en détail

SSIAD & Procédure d évaluation

SSIAD & Procédure d évaluation SSIAD & Procédure d évaluation I - Evaluation interne Dans le cadre de la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médicosociale, l article L.312-8 du CASF prévoit que les établissements

Plus en détail

1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS),

1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS), 1 - L évaluation des activités et de la qualité des prestations des établissements et services sociaux et médicosociaux (ESSMS), contribue à la mise en œuvre effective du droit de l usager à une prise

Plus en détail

EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX. Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne

EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX. Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne EVALUATION DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Intervention CREAI du 29 juin 2011 Anne Delucq - ARS Bretagne 2 Les principes généraux de l évaluation Loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 54% des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 30 juin 2014. 13 127 ESSMS engagés sur les 24 512 concernés, Parmi eux, 7869 ESSMS

Plus en détail

Les évaluations des structures médico-sociales en Lorraine

Les évaluations des structures médico-sociales en Lorraine Les évaluations des structures médico-sociales en Lorraine Rencontre régionale 11 juin 2014 1 Ouverture de la réunion En présence de : M. Claude d HARCOURT, Directeur Général, ARS de Lorraine, Mme Agnès

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE

LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE Évaluation sociale et médico-sociale LISTE DES DOCUMENTS ESSENTIELS À PRÉPARER POUR L ÉVALUATION EXTERNE (voir bon de commande à la fin de l extrait) EDITIONS BOUCHARD-M ATHIEUX 11, rue Solférino ~ 94100

Plus en détail

L accompagnement du vieillissement des personnes en situation de handicap

L accompagnement du vieillissement des personnes en situation de handicap L accompagnement du vieillissement des personnes en situation de handicap Table ronde : orientation des politiques publiques et recommandations de bonnes pratiques GEPSO, 22 mars 2013. 53 boulevard Ornano

Plus en détail

Eléments de contexte

Eléments de contexte 1 2 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

CONTRAT DE SÉJOUR DANS LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

CONTRAT DE SÉJOUR DANS LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Modèle commenté CONTRAT DE SÉJOUR DANS LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Christine MATHIEUX Maître en Droit Public Ancienne élève de l École Nationale de la Santé Publique Jean-Marc

Plus en détail

La maltraitance sous toutes ses formes représente l atteinte la plus grave

La maltraitance sous toutes ses formes représente l atteinte la plus grave Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Mission du responsable d établissement et rôle de l encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance OBJET DÉFINITION Cette

Plus en détail

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 )

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 ) «Faire le choix de la bientraitance» Conseil général de la Sarthe Le Mans Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE PREAMBULE

ACCORD CADRE ENTRE PREAMBULE ACCORD CADRE ENTRE La Haute Autorité de Santé, autorité publique indépendante créée par la loi 2004-812 du 13 août 2004, ayant son siège 2, Avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis la Plaine Cedex,

Plus en détail

L action sociale et la santé dans le département

L action sociale et la santé dans le département L action sociale et la santé dans le département L organisation de l Uriopss dans la région et dans le département (représentativité) Un comité départemental (ses missions) Des instances de concertation

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail

Le choix a été fait de ne pas donner de définition de la violence, pour

Le choix a été fait de ne pas donner de définition de la violence, pour Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Conduites violentes dans les établissements accueillant des adolescents : prévention et réponses Établissements concernés : protection de l enfance,

Plus en détail

Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets :

Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets : Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets : «Dispositifs et modalités d accompagnement des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux» organisés

Plus en détail

AVIS D APPEL À CANDIDATURES

AVIS D APPEL À CANDIDATURES AVIS D APPEL À CANDIDATURES POUR LA CREATION DE 35 A 40 PLACES D INSTITUT MEDICO-EDUCATIF (IME) POUR ADOLESCENTS DEFICIENTS INTELLECTUELS AVEC TROUBLES ASSOCIES DANS LE DEPARTEMENT DE SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Les projets de création d établissements sociaux et médico-sociaux sont régis par l article L du CASF.

Les projets de création d établissements sociaux et médico-sociaux sont régis par l article L du CASF. Avis Appel à projets Création d un Service d'education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) concernant des enfants et adolescents âgés de 3 à 20 ans atteints de troubles du spectre autistique sur la

Plus en détail

LE CADRE REGLEMENTAIRE

LE CADRE REGLEMENTAIRE L'évaluation interne et l'évaluation externe reposent sur des obligations légales. L'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) a

Plus en détail

Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux. Evaluations interne et externe

Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux. Evaluations interne et externe Démarche d évaluation dans les Etablissements et services médico sociaux Evaluations interne et externe ARS/AP/DR rencontres avec les ESMS juin/juillet 2012 LA DEMARCHE D EVALUATION ET LE RENOUVELLEMENT

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS. Analyse nationale 2013

PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS. Analyse nationale 2013 PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS Analyse nationale 2013 Enquête nationale relative aux pratiques concourant à la bientraitance dans les services intervenant auprès d un public adulte

Plus en détail

Conseil de la vie sociale et autres formes de participation

Conseil de la vie sociale et autres formes de participation Conseil de la vie sociale et autres formes de participation Textes de référence : articles L.311-6 et D.311-3 à D.311-32-1 du Code de l action sociale et des familles. 1. Conseil de la vie sociale Le conseil

Plus en détail

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne :

Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : LETTRE QUALITE ADAPEI 12-82 La Lettre Qualité N 1 15 janvier 2015 Numéro spécial : - Évaluations externes. Les évaluations externes de l ADAPEI de l Aveyron et de Tarn-et-Garonne : Les évaluations externes

Plus en détail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Recommandation concernant la prise en compte des projets de la personne. L ANESM a pour mission de valider ou d élaborer

Plus en détail

PACSS ARS session médico sociale n 2

PACSS ARS session médico sociale n 2 Évaluation interne et dialogue de gestion PACSS ARS session médico sociale n 2 Mardi 2 juillet 2013 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE Établissement et Service d Aide par le Travail (ESAT) de l ADIMC 74 Réalisé entre octobre 2013 et mars 2014 Par la Scop ACCOLADES Cet abrégé a pour objectif de traduire

Plus en détail

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française»

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» Louvain-la-Neuve 12 Décembre 2013 Le CREAI de Picardie Missions - organisation AMIENS CONSEIL TECHNIQUE FORMATIONS

Plus en détail

" Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes" Cadrage de la mission

 Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes Cadrage de la mission " Recommandation sur la conduite de l'évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes" Cadrage de la mission L ANESM a pour mission de valider ou, en cas de carence, d élaborer

Plus en détail

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée

Plus en détail

AVIS D APPEL À CANDIDATURES MODIFIE

AVIS D APPEL À CANDIDATURES MODIFIE AVIS D APPEL À CANDIDATURES MODIFIE POUR LA CREATION DE DISPOSITIFS D EMPLOI ACCOMPAGNE EN REGION ILE-DE-FRANCE RELATIF AUX PERSONNES MORALES GESTIONNAIRES ELIGIBLES Autorités responsables de l appel à

Plus en détail

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5 ÉLABORATION, MISE EN ŒUVRE et évaluation du projet individualise Contribue à l élaboration du projet d établissement ou de service. Communique avec les responsables de l établissement ou du service et

Plus en détail

Au-delà des définitions sur l expression et la participation, la recommandation

Au-delà des définitions sur l expression et la participation, la recommandation Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Expression et participation des usagers dans les établissements relevant du secteur de l inclusion sociale OBJET Ces recommandations permettent

Plus en détail

La planification du secteur social et médico-social

La planification du secteur social et médico-social Mois AAAA février 2008 mise Mois à jour AAAA mars 2011 du secteur social et médico-social En bref sociale et médico-sociale constitue, en lien et avec les enveloppes limitatives de crédits, l un des instruments

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Contexte de l intervention

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Contexte de l intervention RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1.1. Contexte de l intervention Les techniciens de l intervention sociale et familiale effectuent une intervention sociale préventive,

Plus en détail

Hébergement de données de santé à caractère personnel

Hébergement de données de santé à caractère personnel Hébergement de données de santé à caractère personnel cadre juridique Kahina HADDAD, juriste santé/tic ASIP Santé Paris Innovation BOUCICAUT 19 mai 2016 19 mai 2016 L ASIP Santé, agence nationale au service

Plus en détail

L accueil temporaire. Cadre législatif et juridique. Réunion d information tout public Métropole Lilloise

L accueil temporaire. Cadre législatif et juridique. Réunion d information tout public Métropole Lilloise Cadre législatif et juridique Réunion d information tout public Métropole Lilloise Objectifs de l accueil temporaire: Favoriser des périodes de répit pour les personnes en situation de handicap, leur apporter

Plus en détail

Rencontres départementales sur l évaluation externe

Rencontres départementales sur l évaluation externe Rencontres départementales sur l évaluation externe dans le secteur social et médico-social Programme de la rencontre Principes et repères pour une mise en œuvre efficace Maika Berrouet Chef de projets

Plus en détail

L évaluation externe

L évaluation externe L évaluation externe Un peu d histoire. Pour mémoire La loi du 2 janvier 2002 a rendu obligatoire l évaluation interne et externe des activités et de la qualité des prestations délivrées par les établissements

Plus en détail

Autisme et formation des travailleurs sociaux

Autisme et formation des travailleurs sociaux Autisme et formation des travailleurs sociaux 23 mars 2017 Christiane Jean-Bart Responsable secteur handicap Sophie Guennery Chef de projet secteur handicap 5 Avenue du Stade de France Immeuble Green Corner

Plus en détail

RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT)

RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT) RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT) Table des matières INTRODUCTION et ELEMENTS DE CONTEXTE...

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Démarche qualité en EHPAD Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

L histoire de l évaluation en France

L histoire de l évaluation en France L histoire de l évaluation en France 07-10-.2009 Sierre Le CEDIS Bordeaux CEDIS - AGEN Situé en région Aquitaine dans le département du Lot-et- Garonne, entre Bordeaux et Toulouse Toulouse 2 Le CEDIS en

Plus en détail

(CEP) Mars UNASEA Groupe CEP mars

(CEP) Mars UNASEA Groupe CEP mars CAHIER DES CHARGES DES CENTRES EDUCATIFS ET PROFESSIONNELS (CEP) Mars 2008 UNASEA Groupe CEP mars 2008 1 Sommaire Préambule.p.3 Les objectifs d actions des CEP..p.4 1) Le cadre juridique....p.5 1.1) Public

Plus en détail

L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux

L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux www.cabinetprin.fr Pour la reconnaissance d une dynamique d amélioration continue de la qualité de service L évaluation externe des Établissements Sociaux et Médicaux-Sociaux Cabinet PRIN Le Cabinet PRIN,

Plus en détail

Jean-François BAUDURET Directeur honoraire de la CNSA Vice-Président du Conseil Scientifique et d orientation de l ANAP. Grand témoin des journées

Jean-François BAUDURET Directeur honoraire de la CNSA Vice-Président du Conseil Scientifique et d orientation de l ANAP. Grand témoin des journées Jean-François BAUDURET Directeur honoraire de la CNSA Vice-Président du Conseil Scientifique et d orientation de l ANAP Grand témoin des journées Trois éléments introductifs I- Quelques points d histoire

Plus en détail

AVIS D APPEL À PROJET POUR LA CRÉATION D UN LIEU D ACCUEIL INNOVANT POUR LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES ADULTES DANS LE 18 E ARRONDISSEMENT DE PARIS

AVIS D APPEL À PROJET POUR LA CRÉATION D UN LIEU D ACCUEIL INNOVANT POUR LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES ADULTES DANS LE 18 E ARRONDISSEMENT DE PARIS AVIS D APPEL À PROJET POUR LA CRÉATION D UN LIEU D ACCUEIL INNOVANT POUR LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES ADULTES DANS LE 18 E ARRONDISSEMENT DE PARIS 1. Qualité et adresse de l autorité compétente pour délivrer

Plus en détail

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE Réunion d ouverture du 14 Janvier 2014 Cabinet Alliance & Performance Evaluation externe PRESENTATION Réunion d ouverture Association KERVIHAN Le 14 Janvier 2014

Plus en détail

Le dispositif de formation

Le dispositif de formation Le dispositif de formation Connaissance du contexte d intervention L élaboration et le pilotage du projet d établissement Les politiques publiques en faveur des personnes âgées L accueil de la personne

Plus en détail

Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social. Construire ensemble les compétences de demain. Responsables de l action au GRETA :

Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social. Construire ensemble les compétences de demain. Responsables de l action au GRETA : Responsables de l action au GRETA : Sylvaine GUILLET Conseillère en Formation Continue 03.89.22.92.27 Sylvaine.guillet@greta-colmar.fr Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social Dominique

Plus en détail

L ouverture est entendue, dans cette recommandation, comme un

L ouverture est entendue, dans cette recommandation, comme un Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Ouverture de l établissement à et sur son environnement OBJET DÉFINITION L ouverture à et sur l environnement constitue une orientation majeure à intégrer

Plus en détail

CHARTE DE LA PERSONNE QUALIFIEE Article L du code de l action sociale et des familles

CHARTE DE LA PERSONNE QUALIFIEE Article L du code de l action sociale et des familles CHARTE DE LA PERSONNE QUALIFIEE Article L.311-5 du code de l action sociale et des familles Art. L. 311-5 du CASF, modifié par ordonnance n 2010-177 du 23 février 2010 - art. 18 : «Toute personne prise

Plus en détail

Un secteur social et médico-social fortement impacté par la loi HPST du 21 juillet 2009 et l ordonnance du 23 février 2010

Un secteur social et médico-social fortement impacté par la loi HPST du 21 juillet 2009 et l ordonnance du 23 février 2010 Un secteur social et médico-social fortement impacté par la loi HPST du 21 juillet 2009 et l ordonnance du 23 février 2010 Intervention d Arnaud Vinsonneau Adjoint au Directeur Général de l Uniopss 1 La

Plus en détail

L action sociale et la santé dans le département

L action sociale et la santé dans le département L action sociale et la santé dans le département L organisation de l Uriopss dans la région et dans le département (représentativité) Un comité départemental (ses missions) Des instances de concertation

Plus en détail

ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013

ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013 ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013 Préambule : Présentation de l Etablissement et Service d Aide par le Travail Géré par l AD PEP 45, l ESAT les Saponaires existe depuis octobre 1988.

Plus en détail

L'ASSISTANT FAMILIAL

L'ASSISTANT FAMILIAL L'ASSISTANT FAMILIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L'INTERVENTION L'Assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée

Plus en détail

Inspection générale des affaires sociales

Inspection générale des affaires sociales Inspection générale des affaires sociales Evaluation de la politique de contrôle et d amélioration de l offre sociale et médicosociale à travers le dispositif d évaluation interne et externe des ESSMS

Plus en détail

AVIS MODIFICATIF D APPEL À PROJET

AVIS MODIFICATIF D APPEL À PROJET AVIS MODIFICATIF D APPEL À PROJET POUR LA CRÉATION D UNE STRUCTURE EXPERIMENTALE POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS EN SITUATION DE HANDICAP CONFIES A L AIDE SOCIALE A L ENFANCE Autorités responsables de l appel

Plus en détail

Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet

Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet L évaluation externe Contrôler les étapes de l évaluation externe et bien choisir son cabinet Référence Internet 21674.4262 Saisissez la Référence Internet 21674.4262 dans le moteur de recherche du site

Plus en détail

MISE EN CONCURRENCE POUR L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS DE L APAEHM

MISE EN CONCURRENCE POUR L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS DE L APAEHM MISE EN CONCURRENCE POUR L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS DE L APAEHM 15 juillet 2013 1 er lot : IME La Cigale SESSAD La Cigale 2 nd lot : ESAT Pierre Laporte Votre interlocuteur : Jean-Pierre ALLIROL

Plus en détail

Contrôle des structures sociales et médico-sociales : Guide méthodologique. Le tutoriel

Contrôle des structures sociales et médico-sociales : Guide méthodologique. Le tutoriel 1 Introduction Contrôle des structures sociales et médico-sociales : Guide méthodologique Le tutoriel En 2007, l IGAS (Inspection Générale des Affaires sociales), a élaboré un guide de contrôle des établissements

Plus en détail

Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Propositions d amendements de la CNAPE

Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Propositions d amendements de la CNAPE Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Propositions d amendements de la CNAPE Juillet 2014 1/ Incompatibilité entre deux statuts, salarié et individuel, pour l activité de

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J Psychologue au Service ASE Domicile Positionnement du poste dans la structure Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille Santé

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS. Analyse nationale 2013

PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS. Analyse nationale 2013 PERSONNES HANDICAPÉES & PERSONNES ÂGÉES LES ESSENTIELS Analyse nationale 2013 Enquête nationale relative aux pratiques concourant à la bientraitance dans les services intervenant auprès d un public adulte

Plus en détail

La démarche d évaluation interne

La démarche d évaluation interne La démarche d évaluation interne La conduite de l évaluation interne dans les services à domicile au bénéfice des publics adultes 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax

Plus en détail

«Les comportements-problèmes» : prévention et réponses

«Les comportements-problèmes» : prévention et réponses «Les comportements-problèmes» : prévention et réponses Christiane Jean-Bart Responsable du secteur handicap Sophie Monoky Chef de projet 5, avenue du Stade de France Immeuble Green Corner - 93218 Saint-Denis

Plus en détail