SIGNATURE OFFICIELLE DE LA CONVENTION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE AUX PRESTATIONS FAMILIALES DOSSIER DE PRESSE 3 MARS 2017

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SIGNATURE OFFICIELLE DE LA CONVENTION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE AUX PRESTATIONS FAMILIALES DOSSIER DE PRESSE 3 MARS 2017"

Transcription

1 SIGNATURE OFFICIELLE DE LA CONVENTION RELATIVE A LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE AUX PRESTATIONS FAMILIALES Une meilleure communication Caf/Justice pour lutter contre la fraude et la prévenir DOSSIER DE PRESSE 3 MARS 2017 POLITIQUE DE CONTROLE DE LA CAF DE LA MOSELLE Loin des idées reçues, les contrôles de la Caf sont mieux ciblés, de plus en plus nombreux et efficaces Contact presse : Marie-Claude Margraitte Responsable communication Caf de la Moselle Tél

2 Contact presse : Marie-Claude Margraitte Responsable communication Caf de la Moselle Tél

3 La Caf de la Moselle et les Procureurs de la République de Metz, Thionville et Sarreguemines signent officiellement, ce vendredi 3 mars 2017, une convention qui vise à renforcer la coopération entre ces deux Institutions. Cette signature est l occasion pour la Caf de présenter sa politique de contrôle et la campagne nationale de communication qui vient d être lancée, avec, pour signature : «Chaque année, plus d un allocataire sur deux est contrôlé par la Caf». Comme toute entreprise, la Caf doit maîtriser ses risques et ses activités. Pour ce faire, elle mène une politique de contrôle, contrepartie du système déclaratif des prestations familiales et sociales. Les allocataires fournissent en effet eux-mêmes les informations sur leurs situations familiale, professionnelle et financière. La politique de contrôle vise à sécuriser les données fournies par les allocataires, afin de garantir à chaque allocataire le paiement à bon droit, et juste. Une campagne de communication nationale vient d être lancée auprès du grand public et des allocataires, afin d expliquer à quoi servent les contrôles, par qui ils sont faits, comment ils sont faits. La campagne est déclinée sur plusieurs supports, notamment une vidéo relayée sur la chaine Youtube «Allocations familiales», sur le site caf.fr, des affiches. 3

4 La politique de contrôle de la Caf de la Moselle Les différents types de contrôle > Les contrôles automatisés : des institutions, comme Pôle Emploi et les Impôts par exemple, partagent leurs informations avec la Caf (revenus, allocations chômage ). Ces contrôles sont une démarche proactive de la Caf vers ses partenaires. Ils sont transparents pour les allocataires, puisqu ils ne sont pas sollicités. > Les contrôles sur pièces : la Caf réclame des pièces justificatives aux allocataires pour vérifier l exactitude des informations déclarées. Ces pièces sont comparées avec celles détenues par d autres organismes. Ces contrôles sont assurés par des techniciens de la Caf. > Les contrôles sur place : les 7 contrôleurs de la Caf se rendent au domicile des allocataires pour vérifier leurs situations réelles. Comment les contrôles sont-ils ciblés? Attention, vous êtes contrôlé-e sans le savoir! Chaque année, plus d un allocataire sur deux est contrôlé, et la plupart ne le sait pas. Les différents types de contrôle (automatisés, sur pièces ou sur place) sont déclenchés à partir de trois types d action ou événements : > Les incohérences sur les ressources et les situations professionnelles constituent le risque majeur. Un contrôle est automatiquement enclenché dès qu une telle incohérence apparaît. > Le datamining «exploration ou fouille de données». C est un processus automatique d extractions d informations à travers une grande quantité de données, grâce à des méthodes statistiques, mathématiques. Dans les Caf, le datamining a commencé à être utilisé pour repérer les dossiers d allocataires concernés par un risque d indu. Cette méthode statistique permet de cibler les dossiers les plus risqués. > Les signalements internes (agents Caf) et externes (des partenaires de la sphère sociale ou autre : Justice, Cpam, police et les dénonciations). 4

5 Focus sur le contrôle sur place Le rôle du contrôleur : > S assurer de l exactitude des informations fournies par les allocataires et de la cohérence de la situation globale de son dossier ; > Sensibiliser, informer et orienter les allocataires en fonction de leur situation : ils sont vecteurs d accès aux droits ; > Remettre un rapport d enquête issu des conclusions du contrôle. Le contrôleur veille au principe d équité de traitement et suit une procédure respectueuse des droits des allocataires. Ses constats font foi jusqu à preuve du contraire. Ses moyens : > Le contrôleur effectue un ou plusieurs entretiens au domicile des allocataires et peut réaliser des recherches complémentaires : demande d informations et de documents auprès d organismes sociaux, de l administration fiscale ainsi qu à des établissements bancaires, des bailleurs, des employeurs, les fournisseurs d énergie sans que lui soit opposé le secret professionnel. > Un allocataire ne peut se soustraire à une opération de contrôle au risque de voir ses prestations suspendues. La dissimulation ou l omission d informations, ainsi que la remise de documents falsifiés ou de fausses allégations sont passibles de sanctions administratives ou pénales. > Le contrôleur allocataires se prononce le cas échéant sur la suspicion de fraude. Les constats sont objectivés en fonction des éléments en possession du contrôleur, puis complétés par les éventuelles investigations complémentaires effectuées ou les pièces justificatives reçues par la suite 5

6 Les chiffres du contrôle La Caf de la Moselle en 2016 : allocataires 1,04 milliard d euros versés aux allocataires contrôles ont été effectués : Les résultats L impact financier de tous ces contrôles est de 13,2 millions d euros : La lutte contre la fraude La fraude est très sévèrement sanctionnée. Depuis février 2016, la Caf, à l instar de toutes les Caf, applique le barème national basé sur la typologie de la fraude (omission, fausse déclaration, faux et usage de faux, escroquerie), sur le montant du préjudice détecté, sur la solvabilité de l allocataire, sur ses éventuelles récidives et sur son surendettement. Ainsi, l allocataire peut-il être lourdement sanctionné : en plus du remboursement des prestations qu il a indûment perçues, il peut être amené à devoir payer des pénalités importantes. Avec l application de ce barème, le montant moyen des pénalités financières est passé de 340 en 2015 à 720 en Dans les cas les plus graves, lorsque le préjudice est supérieur à , une plainte est déposée par la Caf (ou par le Conseil départemental lorsqu il s agit de Rsa). 6

7 En 2016, la fraude a concerné 0,4 % des allocataires, pour un montant total de 3,43 millions d euros, soit 0,3 % du montant versé Pour éviter d avoir à rembourser des prestations indues à la Caf, le sésame pour l allocataire, c est la déclaration de tout changement de situation! Vie commune, séparation, déménagement, perte ou reprise d emploi, enfant qui quitte le foyer ou qui travaille, départ à l étranger Tous les changements de situation familiale ou professionnelle peuvent modifier les droits des allocataires, à la baisse comme à la hausse. C est pourquoi il est important de les déclarer rapidement. La déclaration peut se faire en ligne sur caf.fr, rubrique «Mon Compte» 7

8 Une convention Caf / Justice Les signataires Trois conventions sont signées entre : Monsieur Laurent Ponté, Directeur de la Caf de la Moselle, et chacun des Parquets de Moselle : L objet de la convention Monsieur Christian Mercuri, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Metz Madame Christelle Dumont, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Thionville Monsieur Jean-Luc Jaeg, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Sarreguemines La convention (annexe) relative à la lutte contre la fraude aux prestations familiales a pour objet de favoriser la communication entre la Caf et la Justice et d harmoniser les pratiques entre les Parquets, afin notamment de : - prévenir la fraude - lutter contre la fraude - faire connaître les risques et sanctions encourus - favoriser l équité entre allocataires. La volonté des signataires est de favoriser les échanges, le dialogue, afin que chaque allocataire ayant fraudé soit traité de façon équivalente sur le département. La législation des prestations familiales et sociales est dense et les conditions d éligibilité aux prestations deviennent subtiles. Un dialogue entre la Justice et la Caf permet à chacun des signataires de prendre la décision adéquate en fonction de la situation décrite. La convention exprime un intérêt commun pour lutter et prévenir la fraude aux prestations. Elle a pour objectif de faire connaître les sanctions encourues dans un souci pédagogique et de prévention. Le dialogue avec la Caf permet également à la Justice d obtenir des éléments complémentaires sur un dossier ou des précisions sur les règles qui s appliquent dans une situation donnée. Si le procureur en éprouve le besoin et si la situation le requiert, le Procureur peut solliciter auprès de la Caf des éléments susceptibles d éclairer sa décision. 8

Loin des idées reçues, les contrôles de la Caf sont mieux ciblés, de plus en plus nombreux et efficaces.

Loin des idées reçues, les contrôles de la Caf sont mieux ciblés, de plus en plus nombreux et efficaces. LA POLITIQUE DE CONTRÔLE ET DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE SOCIALE Loin des idées reçues, les contrôles de la Caf sont mieux ciblés, de plus en plus nombreux et efficaces. DOSSIER DE PRESSE 14 avril 2017 La

Plus en détail

quel est le rôle de la caisse d allocations familiales? 4 pourquoi la caf contrôle-t-elle? 4

quel est le rôle de la caisse d allocations familiales? 4 pourquoi la caf contrôle-t-elle? 4 SOMMAIRE préambule 3 quel est le rôle de la caisse d allocations familiales? 4 pourquoi la caf contrôle-t-elle? 4 qu est-ce qu un contrôle sur place? 4 Qui effectue ce contrôle? 5 Comment se déroule le

Plus en détail

Le versement des prestations familiales repose essentiellement sur un système déclaratif.

Le versement des prestations familiales repose essentiellement sur un système déclaratif. 1 Avant-propos Le versement des prestations familiales repose essentiellement sur un système déclaratif. Majoritairement, nos allocataires déclarent avec exactitude leur situation et rapidement leur changement

Plus en détail

Dossier de Presse Lutte contre la fraude

Dossier de Presse Lutte contre la fraude Dossier de Presse Lutte contre la fraude Contact presse Alain Deslous/Nicolas Jacquemard 01 45 71 33 50 06 67 16 84 95 Fax : 01 45 71 33 51 alain.deslous@cafparis.cnafmail.fr Octobre 2011 Sommaire Politique

Plus en détail

Mardi 21 juin 2016, Paris Intervenants Stéphane Donné (DSER) Bernard Tapie (DSER) Aude Cournée (DR)

Mardi 21 juin 2016, Paris Intervenants Stéphane Donné (DSER) Bernard Tapie (DSER) Aude Cournée (DR) LA POLITIQUE DE CONTRÔLE ET DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE EN BRANCHE FAMILLE ZOOM SUR LES RESSOURCES Mardi 21 juin 2016, Paris Intervenants Stéphane Donné (DSER) Bernard Tapie (DSER) Aude Cournée (DR) SOMMAIRE

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Comité opérationnel Départemental Anti-fraude de l Hérault

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Comité opérationnel Départemental Anti-fraude de l Hérault PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Comité opérationnel Départemental Anti-fraude de l Hérault Mercredi 27 mars 2013 Sommaire 1. La lutte la contre les fraudes : un enjeu majeur pour l Etat... 3 2. Le

Plus en détail

Les chiffres clés de la lutte contre la fraude 27 octobre 2015

Les chiffres clés de la lutte contre la fraude 27 octobre 2015 Les chiffres clés de la lutte contre la fraude 27 octobre 2015 1 Préalable 2 Depuis 2004, la lutte contre les fraudes, les activités fautives et abusives est une des priorités de l Assurance Maladie qui

Plus en détail

CHAPITRE IX BILAN DES CONTROLES D ATTRIBUTION DES PRESTATIONS FAMILIALES

CHAPITRE IX BILAN DES CONTROLES D ATTRIBUTION DES PRESTATIONS FAMILIALES CHAPITRE IX BILAN DES CONTROLES D ATTRIBUTION DES PRESTATIONS FAMILIALES Les dispositions prévues à l article L 583-3 du code de la sécurité sociale précisent l obligation pour les organismes débiteurs

Plus en détail

DETECTION DE LA CORRUPTION DANS LES MARCHES PUBLICS

DETECTION DE LA CORRUPTION DANS LES MARCHES PUBLICS DETECTION DE LA CORRUPTION DANS LES MARCHES PUBLICS CONFERENCE sur la PREVENTION de la CORRUPTION TUNIS février 2012 Dr. JEAN PIERRE BUEB EXPERT INTERNATIONAL LES DEFIS DE LA DETECTION Une matière (marchés

Plus en détail

Dossier de presse. Point presse de la Cnaf. Vendredi 23 mai 2014 Le Procope - Paris

Dossier de presse. Point presse de la Cnaf. Vendredi 23 mai 2014 Le Procope - Paris Information presse Vendredi 23 mai 2014 Dossier de presse La politique de contrôle de la branche Famille de la Sécurité sociale pour lutter contre la fraude Point presse de la Cnaf Vendredi 23 mai 2014

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION. Une allocation, des droits, des engagements

LIVRET D INFORMATION. Une allocation, des droits, des engagements LIVRET D INFORMATION Une allocation, des droits, des engagements 1 Allocation Modalités de calcul de l allocation Le revenu de solidarité active (RSA) a pour objet d assurer à ses bénéficiaires des moyens

Plus en détail

Mieux utiliser les services de ma Caf

Mieux utiliser les services de ma Caf Ma Caf 2013 N oubliez pas Mieux utiliser les services de ma Caf Plus d informations sur vos prestations Connaissez-vous la Caf? www.caf.fr 2 3 Quel est le rôle de ma caisse d Allocations familiales? 3

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 14 JANVIER Bilan 2014 du comité opérationnel départemental de lutte anti-fraude (CODAF)

CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 14 JANVIER Bilan 2014 du comité opérationnel départemental de lutte anti-fraude (CODAF) CONFERENCE DE PRESSE MERCREDI 14 JANVIER 2015 Bilan 2014 du comité opérationnel départemental de lutte anti-fraude (CODAF) 1 L Etat s engage dans la lutte contre la fraude, un enjeu pour les finances publiques

Plus en détail

Demande d aide d action sociale

Demande d aide d action sociale Demande d aide d action sociale DAAS1CAF15 Date d envoi du dossier : Nom : N allocataire : Prénom : Adresse : Quotient familial : Téléphon e E.Mail : Ci-dessous les coordonnées du Technicien Conseil qui

Plus en détail

Demande d aide au recouvrement des pensions alimentaires Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation

Demande d aide au recouvrement des pensions alimentaires Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation Art. L 523-1 à L 523-3 et L 581-1 à L 583-5 et R. 523-1 à R. 523-8 et R. 581-1 à R. 581-9 et L. 755-17, D. 523-1, D. 523-2, D. 755-7

Plus en détail

Une allocation, des droits, des engagements LIVRET D INFORMATION

Une allocation, des droits, des engagements LIVRET D INFORMATION Une allocation, des droits, des engagements LIVRET D INFORMATION Une allocation Une allocation Elle prend la forme d un revenu minimum pour la personne sans emploi ou d un complément de revenu pour la

Plus en détail

Le Guide. des bonnes pratiques

Le Guide. des bonnes pratiques Le Guide des bonnes pratiques SOMMAIRE Un changement de situation... p 4 Les contrôles... p 6 La médiation administrative et sociale à la Caf 13... p 10 2 Quelques repères La Caf fait partie de la branche

Plus en détail

La lutte anti-fraude en Corse du Sud

La lutte anti-fraude en Corse du Sud 1 PREFET DE LA CORSE-DU-SUD PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE TGI AJACCIO La lutte anti-fraude en Corse du Sud Le CODAF Point presse Mardi 3 février à 11h30 2 La lutte contre la fraude est une priorité nationale

Plus en détail

CODAF - Comité opérationnel départemental anti-fraude Bilan de l année 2015

CODAF - Comité opérationnel départemental anti-fraude Bilan de l année 2015 CODAF - Comité opérationnel départemental anti-fraude Bilan de l année 2015 Lundi 22 février 2016 Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication interministérielle Tél.

Plus en détail

70 e anniversaire de la Sécurité sociale Conférence-débat. Mardi 13 octobre Cpam de l Isère

70 e anniversaire de la Sécurité sociale Conférence-débat. Mardi 13 octobre Cpam de l Isère 70 e anniversaire de la Sécurité sociale Conférence-débat Mardi 13 octobre Cpam de l Isère «La Sécu ne fait rien pour moi» Une action tellement intégrée à la vie quotidienne... remboursement des frais

Plus en détail

CAF DU CHER NOUS RENCONTRER

CAF DU CHER NOUS RENCONTRER Caf, mode d emploi CAF DU CHER NOUS RENCONTRER : 21 BOULEVARD DE LA REPUBLIQUE 18000 BOURGES NOUS ECRIRE : TSA 22203 18931 BOURGES CEDEX 9 www.caf.fr 0 810 25 18 10 (service 0,06 / mn + prix d appel) 2

Plus en détail

Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) à domicile

Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) à domicile Dossier de demande Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) à domicile Madame, Monsieur, Vous souhaitez bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) à domicile. Vous devez compléter et

Plus en détail

DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION

DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION Caisse de retraites des personnels de l Opéra national de Paris DEMANDE DE LIQUIDATION DE PENSION A l appui de votre demande, veuillez : - compléter les CADRES 1, 2, 3, 4 et 5, - compléter le cadre 6 si

Plus en détail

Direction des Affaires Juridiques INSK0128. Origine

Direction des Affaires Juridiques INSK0128. Origine Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Objet LA LOI D'AMNISTIE DU 6 AOUT 2002 - EFFETS A L'EGARD DES ALLOCATAIRES ET AFFILIES DE L'ASSURANCE CHOMAGE Origine Direction des Affaires Juridiques

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CESU Garde d enfants de moins de 6 ans

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CESU Garde d enfants de moins de 6 ans Date de réception : / / N de dossier : (ne pas remplir) FORMULAIRE DE DEMANDE DE CESU Garde d enfants de moins de 6 ans Compléter les deux pages du formulaire en lettres capitales, le dater et signer,

Plus en détail

DEMANDE DE VERSEMENT Relative à la construction ou à l aménagement de bâtiments de stockage de pommes de terre

DEMANDE DE VERSEMENT Relative à la construction ou à l aménagement de bâtiments de stockage de pommes de terre MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET N 15014 DEMANDE DE VERSEMENT Relative à la construction ou à l aménagement de bâtiments de stockage de pommes de terre Décision AIDES/SAN/D2014-06

Plus en détail

Questionnaire à faire remplir par l intéressé(e)

Questionnaire à faire remplir par l intéressé(e) Questionnaire à faire remplir par l intéressé(e) Avant toute demande d inscription à la CM AC auprès de la CCI, vous devez répondre à l ensemble des questions suivantes et fournir les pièces justificatives

Plus en détail

Bailleurs privés vos questions, nos réponses Juin 2016

Bailleurs privés vos questions, nos réponses Juin 2016 Bailleurs privés vos questions, nos réponses Juin 2016 Entrée dans le logement Simulation Avant la signature du bail, est-il possible de connaître le montant d aide au logement que pourra percevoir mon

Plus en détail

acteur essentiel de la politique familiale et sociale

acteur essentiel de la politique familiale et sociale plaquette-activitécaf46-2015-a_mise en page 1 21/06/2016 13:58 Page 1 La Caf, acteur essentiel de la politique familiale et sociale La Caf du Lot est un organisme de Sécurité sociale. Elle fait partie

Plus en détail

Les droits et les devoirs des bénéficiaires du Revenu de. Solidarité Active. Réunion d information et d orientation

Les droits et les devoirs des bénéficiaires du Revenu de. Solidarité Active. Réunion d information et d orientation Les droits et les devoirs des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active Réunion d information et d orientation Le déroulé de la réunion 1/ Information sur les droits et les devoirs du rsa (cf. guide)

Plus en détail

L accueil à la Caf de la Seine-Saint-Denis. Dossier de presse

L accueil à la Caf de la Seine-Saint-Denis. Dossier de presse Dossier de presse L accueil à la Caf de la Seine-Saint-Denis Contact presse : Florence Louc Responsable de communication tél : 01 41 60 38 70 06 31 35 23 96 florence.louc@cafrosny.cnafmail.fr 12 octobre

Plus en détail

Cadre et procédures contentieuses liées au RSA

Cadre et procédures contentieuses liées au RSA Cadre et procédures contentieuses liées au RSA Connaître les pouvoirs dont dispose l administration concernant l allocation du RSA Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 249 HT Réf. 3089 Petit-déjeuner

Plus en détail

Le guide des relations avec la Caf

Le guide des relations avec la Caf Le guide des relations avec la Caf actualités - la caf sur internet - la caf sur smartphone - la caf en libre service - pour écrire à la caf - la caf vous acceuille - l action sociale - les droits et les

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE CCAS de POISSY INTERVENANT COMME REFERENT UNIQUE ENTRE Le Département des Yvelines, Représenté par le Président du Conseil général, en

Plus en détail

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années civiles d activité validées pour moins de 4 trimestres

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années civiles d activité validées pour moins de 4 trimestres Nous sommes là pour vous aider Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années civiles d activité validées Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre

Plus en détail

SITUATION FAMILIALE COORDONNÉES DE LA PERSONNE RÉFÉRENTE DU DEMANDEUR (enfant, parent, autre) à contacter en cas d urgence

SITUATION FAMILIALE COORDONNÉES DE LA PERSONNE RÉFÉRENTE DU DEMANDEUR (enfant, parent, autre) à contacter en cas d urgence DOSSIER DE DEMANDE Personne Agée (60 ans ou plus) Personne Handicapée (Titulaire de la carte d invalidité) Nom du demandeur :...Prénom :... Date de naissance :... Adresse actuelle :... Code postal :...Commune

Plus en détail

Présentation du Revenu de Solidarité Active

Présentation du Revenu de Solidarité Active Présentation du Revenu de Solidarité Active Ressourcescommunes/rsa/formation/presentationpersonnelcaf/presentationrsa_communes 11 mai 2009 1 1- Présentation du rsa 2- Caf-Cg-Msa et autres partenaires :

Plus en détail

Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé

Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé Visale, Visa pour le logement et l emploi Sécurisation des loyers du parc privé PARTENAIRES A : Valence Le : 22/09/2016 Une réponse aux attentes des entreprises, des locataires et des bailleurs Environ

Plus en détail

ACTION SOCIALE D INITIATIVE ACADEMIQUE

ACTION SOCIALE D INITIATIVE ACADEMIQUE ACTION SOCIALE D INITIATIVE ACADEMIQUE AIDE AU LOGEMENT LOCATIF ET FRAIS DE DEMENAGEMENT Rectorat 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles Cedex Division des prestations et des pensions DIPP2 Service de

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2017 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeunes actifs À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2017 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeunes actifs À l installation Pour toute demande d information générale N unique CRPCEN / CSN - Comité Mixte : Tél. 01 44 90 20 12 Pour toute information sur les demandes en cours, Centre de la Relation Clients de la CRPCEN : Tél.

Plus en détail

FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE

FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE LE FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise

Plus en détail

Assurance-invalidité : faits et chiffres 2012 Lutte efficace contre les abus dans l AI

Assurance-invalidité : faits et chiffres 2012 Lutte efficace contre les abus dans l AI Assurance-invalidité : faits et chiffres 2012 Lutte efficace contre les abus dans l AI En 2012, une enquête à été ouverte dans 2290 cas suspects d'abus, et l enquête a été bouclée dans 2020 cas. Les soupçons

Plus en détail

REGLES DE CALCUL DU QUOTIENT FAMILIAL ET BAREME TARIFAIRE

REGLES DE CALCUL DU QUOTIENT FAMILIAL ET BAREME TARIFAIRE Annexe 1 REGLES DE CALCUL DU QUOTIENT FAMILIAL ET BAREME TARIFAIRE Le socle de ressources : le quotient familial CAF Il est proposé de maintenir le socle de ressources actuel, savoir le quotient familial

Plus en détail

Fiche pratique Le Revenu de Solidarité Active en bref

Fiche pratique Le Revenu de Solidarité Active en bref Fiche pratique Le Revenu de Solidarité Active en bref Adie Conseil Préparez votre projet Le contexte Le Revenu de Solidarité Active est en place de façon globale depuis le 1 er juin 2009 en France métropolitaine

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-481 QPC du 17 septembre 2015 (Époux B.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 18 juin 2015 par le Conseil d État (décision n 389143 du 17 juin 2015), dans les conditions prévues à l

Plus en détail

Les actions du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) dans la lutte contre les fraudes et le travail illégal pour l'été 2011

Les actions du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) dans la lutte contre les fraudes et le travail illégal pour l'été 2011 Les actions du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) dans la lutte contre les fraudes et le travail illégal pour l'été 2011 Dossier de presse Mercredi 22 juin 2011 Contacts presse Josiane

Plus en détail

Demande d allocation de soutien familial (ASF)

Demande d allocation de soutien familial (ASF) Merci de compléter également Demande d allocation de soutien familial (ASF) Art. L.523-1 à L.523-3 et L.581-1 à 10 et R.523-1 à R 523-8 et R. 581-1 à R. 581-9 et L.755-17, D.523-1, D.523-2, D.755-7 et

Plus en détail

MONTANT DES DÉPENSES ENGAGÉES (joindre toutes pièces justificatives - devis - facture, etc.) euros.

MONTANT DES DÉPENSES ENGAGÉES (joindre toutes pièces justificatives - devis - facture, etc.) euros. PARIS DEMANDE DE PRESTATIONS SUPPLÉMENTAIRES ET D'AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES NOM ET ADRESSE DE L'ASSURÉ (à compléter obligatoirement lors de la remise de l'imprimé) N de sécurité sociale Les articles

Plus en détail

Demande de prestation après séjours d enfants

Demande de prestation après séjours d enfants Demande de prestation après séjours d enfants Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 4,98 par jour (taux au 1 er janvier 2011) ou Séjour en centre de vacances sans hébergement

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI n 65 du 21 août 2009 Sommaire chronologique Décision Co n 14/2009 du 5 août 2009 Délégation de signature donnée par le directeur régional de Pôle emploi Corse à certains

Plus en détail

sollicite l ouverture d une mesure d habilitation familiale au bénéfice de :

sollicite l ouverture d une mesure d habilitation familiale au bénéfice de : Requête aux fins d ouverture d une mesure d habilitation familiale (articles 494-1 et suivants du code civil articles 1260-1 à 1260-12 du code de procédure civile) présentée à Monsieur ou Madame le Juge

Plus en détail

Accès aux droits et non-recours dans la branche Famille de la sécurité sociale : évaluation et leviers d action

Accès aux droits et non-recours dans la branche Famille de la sécurité sociale : évaluation et leviers d action Accès aux droits et non-recours dans la branche Famille de la sécurité sociale : évaluation et leviers d action Pauline Domingo Direction des statistiques, des études et de la recherche Commission services

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU NOUVEL ALLOCATAIRE

LIVRET D ACCUEIL DU NOUVEL ALLOCATAIRE LIVRET D ACCUEIL DU NOUVEL ALLOCATAIRE LA CAF CAF DE DE LA LA CREUSE La Caf de la Creuse Familles, étudiants, personnes isolées ou porteuses de handicap, vous entrez dans la "grande famille» des allocataires

Plus en détail

Demande d'aide financière

Demande d'aide financière Identification du bénéficiaire N de sécurité sociale Date de naissance : Nom d'usage : Nom Patronymique : Prénom : Identification de l'assuré N de sécurité sociale : Date de naissance : Caisse de rattachement

Plus en détail

J exerce une activité et j ai des revenus modestes

J exerce une activité et j ai des revenus modestes Prime d activité N oubliez pas L aide que je reçois de ma Caf correspond à ma situation : je pense à lui signaler tout changement. Montants en vigueur au 1 er avril 2016 Ma Caf est là pour m aider à bénéficier

Plus en détail

Comment faire votre demande d aide au logement sur caf.fr?

Comment faire votre demande d aide au logement sur caf.fr? Comment faire votre demande d aide au logement sur caf.fr? Dans la rubrique «Les services en ligne», vous pouvez, 1 Estimer vos droits (page 2 du document) 2 Faire une demande de prestation (page 5 du

Plus en détail

SEJOURS DE VACANCES JUILLET - AOUT 2017 CAHIER DES CHARGES

SEJOURS DE VACANCES JUILLET - AOUT 2017 CAHIER DES CHARGES SEJOURS DE VACANCES JUILLET - AOUT 2017 CAHIER DES CHARGES INTRODUCTION La Caisse d Allocations Familiales de la Guadeloupe et le Conseil Départemental définissent leur politique «vacances» dans le cadre

Plus en détail

ROF 2010_093. Loi. sur les allocations de maternité (LAMat) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 9 septembre 2010

ROF 2010_093. Loi. sur les allocations de maternité (LAMat) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 9 septembre 2010 Loi du 9 septembre 2010 Entrée en vigueur :... sur les allocations de maternité (LAMat) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 33 et 148 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai

Plus en détail

TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure

TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE A DOMICILE POUR LES PERSONNES RETRAITEES TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure *Cocher les cases

Plus en détail

L ACCES DANS UN LOGEMENT

L ACCES DANS UN LOGEMENT FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES DEMANDE D AIDE(S) FINANCIERE(S) POUR L ACCES DANS UN LOGEMENT COMPLETEZ ou COCHEZ TOUTES LES ZONES + GRISEES RENSEIGNEMENTS VOUS CONCERNANT : NOM

Plus en détail

Action sociale Demande d Aide aux retraités en Situation de Rupture (ASIR)

Action sociale Demande d Aide aux retraités en Situation de Rupture (ASIR) Nous sommes là pour vous aider Action sociale Demande d Aide aux retraités en Situation de Rupture (ASIR) Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Pour nous contacter : Vous

Plus en détail

CENTRE D ACTION SOCIALE D ESPIRA DE L AGLY (66600) - DOSSIER DE CANDIDATURE -

CENTRE D ACTION SOCIALE D ESPIRA DE L AGLY (66600) - DOSSIER DE CANDIDATURE - AIDE AU FINANCEMENT DU PERMIS DE CONDUIRE catégorie B - DOSSIER DE CANDIDATURE - Le demandeur : NOM :. Prénom :... Date et lieu de naissance : Adresse : Téléphone :.... Portable :... Email :... Situation

Plus en détail

Foire aux questions sur le RSA

Foire aux questions sur le RSA Foire aux questions sur le RSA Contexte, texte de loi Compétences Les bénéficiaires Quelle est la référence législative et réglementaire du RSA? Quelle est la date de mise en place du dispositif? Qui met

Plus en détail

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 RENSEIGNEMENTS.

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 RENSEIGNEMENTS. PRESTATIONS SOCIALES Dossier 2016 - Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 DIBAP 1 Action sociale 2 G rue général Delaborde

Plus en détail

ALLOCATION DIFFERENTIELLE MUNICIPALE D AIDE A L EMPLOI D UN-E ASSISTANT-E MATERNEL-LE REGLEMENT D ATTRIBUTION

ALLOCATION DIFFERENTIELLE MUNICIPALE D AIDE A L EMPLOI D UN-E ASSISTANT-E MATERNEL-LE REGLEMENT D ATTRIBUTION ALLOCATION DIFFERENTIELLE MUNICIPALE D AIDE A L EMPLOI D UN-E ASSISTANT-E MATERNEL-LE REGLEMENT D ATTRIBUTION (annexé à la délibération du conseil municipal du 24 septembre 2015) I. Principes L allocation

Plus en détail

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse»

Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» LES CONDITIONS GENERALES Prestation de service Contrat enfance et jeunesse Octobre 2013 Le cadre général du dispositif «Contrat enfance et jeunesse» Sont éligibles à la Psej, les nouveaux développements

Plus en détail

ACCORD DU 23 DÉCEMBRE 2008

ACCORD DU 23 DÉCEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel NÉGOCIATION D UNE CONVENTION COLLECTIVE PÔLE EMPLOI ACCORD DU 23

Plus en détail

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 RENSEIGNEMENTS.

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 RENSEIGNEMENTS. PRESTATIONS SOCIALES Dossier 2016 - Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2016 DIBAP 1 Action sociale 2 G rue général Delaborde

Plus en détail

Projet de loi n o 35 (2009, chapitre 19)

Projet de loi n o 35 (2009, chapitre 19) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 35 (2009, chapitre 19) Loi modifiant le régime de santé et de sécurité du travail afin notamment de majorer certaines indemnités de décès

Plus en détail

Annexe 6 : convention type avec une SIAE

Annexe 6 : convention type avec une SIAE Annexe 6 : convention type avec une SIAE INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE Entreprise d insertion Entreprise de travail temporaire d insertion Association intermédiaire Structure porteuse de chantiers

Plus en détail

Demande d A llocation P ersonnalisée d A utonomie

Demande d A llocation P ersonnalisée d A utonomie DATE D ARRIVÉE AU SERVICE DÉPARTEMENTAL DE L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES ÂGÉES Demande d A llocation P ersonnalisée d A utonomie d une personne âgée de plus de 60 ans à domicile en établissement NOM ET

Plus en détail

PERIODE D INSCRIPTION : DU 3 FEVRIER AU 11 AVRIL 2014

PERIODE D INSCRIPTION : DU 3 FEVRIER AU 11 AVRIL 2014 DOSSIER D INSCRIPTION SCOLAIRE ANNEE 2014/2015 PERIODE D INSCRIPTION : DU 3 FEVRIER AU 11 AVRIL 2014 Dossier à compléter et à retourner, accompagné des pièces justificatives, à : Direction de l Education

Plus en détail

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 RENSEIGNEMENTS.

Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 RENSEIGNEMENTS. PRESTATIONS SOCIALES Dossier initial 2015 Dossier à fournir obligatoirement et uniquement avec votre 1 ère demande de prestation au titre de l année civile 2015 DIBAP 1 Action sociale 2 G rue général Delaborde

Plus en détail

LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT FOURNITURES DE FLUIDES

LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT FOURNITURES DE FLUIDES FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES DEMANDE D AIDE(S) FINANCIERE(S) POUR LE MAINTIEN DANS UN LOGEMENT FOURNITURES DE FLUIDES COMPLETEZ ou COCHEZ TOUTES LES ZONES GRISEES RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

LE RSA ET MOI : CE QUE JE DOIS DÉCLARER

LE RSA ET MOI : CE QUE JE DOIS DÉCLARER LE RSA ET MOI : CE QUE JE DOIS DÉCLARER www.grandlyon.com JE PERÇOIS LE REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE (RSA) La Métropole de Lyon dans le cadre de son Programme Métropolitain d Insertion pour l emploi (PMI

Plus en détail

Suivi et évaluation de la loi «RSA» Projet d architecture statistique

Suivi et évaluation de la loi «RSA» Projet d architecture statistique Groupe de travail du CNIS «Indicateurs sociaux départementaux» Réunion du 9 avril 2009 Suivi et évaluation de la loi «RSA» Projet d architecture statistique Michèle Lelièvre et Emmanuelle Nauze-Fichet

Plus en détail

Fiche pratique 1 : Le signalement

Fiche pratique 1 : Le signalement Fiche pratique 1 : Le signalement Définition Dans le cadre de la protection de l enfance, le terme de signalement désigne uniquement la saisine de l autorité judiciaire. Dans quelles situations doit-on

Plus en détail

Demande de retraite personnelle

Demande de retraite personnelle En cours Demande de retraite personnelle Caisse de Retraites du Personnel de la RATP 201 rue Carnot 94127 FONTENAY SOUS BOIS Cedex www.crpratp.fr 01.49.74.72.20 En cours DEMANDE DE RETRAITE PERSONNELLE

Plus en détail

ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Centre Communal d Action Sociale de la Ville d EMBRUN Le 30 novembre 2016 ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2017 A REMETTRE au CCAS AVANT LE 15 JANVIER 2017 Composition du dossier :

Plus en détail

Réunion du comité opérationnel départemental anti-fraude. Mercredi 26 juin h 15

Réunion du comité opérationnel départemental anti-fraude. Mercredi 26 juin h 15 Réunion du comité opérationnel départemental anti-fraude Mercredi 26 juin 2013 16 h 15 Comité opérationnel départemental anti-fraude Sommaire - Communiqué de presse - Le Comité Opérationnel Départemental

Plus en détail

J ai un ou plusieurs enfants à charge

J ai un ou plusieurs enfants à charge Allocations et compléments familiaux N oubliez pas L aide que vous recevez de votre Caf correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement (nouvel enfant, reprise/perte d emploi,

Plus en détail

Contexte : Être en capacité d'assumer financièrement son logement. d'occuper et d'utiliser son logement de manière autonome

Contexte : Être en capacité d'assumer financièrement son logement. d'occuper et d'utiliser son logement de manière autonome Contribution du CCRPA Nord Pas de Calais Réflexions, constats et propositions sur l accès et le maintien dans le logement Suite au travail collectif mené lors du CCRPA Nord Pas de Calais du 22 avril 2016

Plus en détail

Année scolaire INSCRIPTION À LA RESTAURATION SCOLAIRE

Année scolaire INSCRIPTION À LA RESTAURATION SCOLAIRE INSCRIPTION À LA RESTAURATION SCOLAIRE La campagne d inscription débute le 30 juin 2016. Les dossiers doivent être déposés au service Facturation, avenue du Marché-Franc, 91150 ETAMPES JUSQU AU 31 Août

Plus en détail

Comment éviter d avoir un montant à rembourser

Comment éviter d avoir un montant à rembourser Comment éviter d avoir un montant à rembourser au ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Fournir tous les renseignements demandés et respecter vos engagements Dans un contexte de saine gestion

Plus en détail

MON ENGAGEMENT EN DEMANDANT UNE AIDE FINANCIERE A L HOSPICE GENERAL

MON ENGAGEMENT EN DEMANDANT UNE AIDE FINANCIERE A L HOSPICE GENERAL MON ENGAGEMENT EN DEMANDANT UNE AIDE FINANCIERE A L HOSPICE GENERAL Je sollicite une aide financière de l Hospice général en vertu de la loi cantonale sur l aide sociale individuelle du 22 mars 2007 (J

Plus en détail

La Caf de la Creuse fait le bilan d une année de Rsa

La Caf de la Creuse fait le bilan d une année de Rsa La Caf de la Creuse fait le bilan d une année de Rsa Le dispositif mis en place en Creuse Bref rappel : le processus de gestion du Rsa comporte cinq phases : - L information des bénéficiaires potentiels

Plus en détail

Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur

Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur Colloque du DROS 10 Octobre 2006 - Document de travail Les ménages sous le seuil de pauvreté dans la Région Provence-Alpes-Côte d Azur La pauvreté «monétaire», mesurée à travers le seul critère du revenu

Plus en détail

Demande d allocation de soutien familial (Asf)

Demande d allocation de soutien familial (Asf) Demande d allocation de soutien familial (Asf) xxxxx*xx Art. L.523-1 à L.523-3 et L.581-1 à 10 et R.523-1 à R 523-8 et R. 581-1 à R. 581-9 et L.755-17, D.755-7 et D.755-8 du code de la Sécurité sociale.

Plus en détail

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT ASSURANCE EXPORT ASSURANCE CHANGE EXPORT DEMANDE D ASSURANCE 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège social) : Personne chargée de suivre le dossier : M. / Mme Tél.

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI

DEMANDE D ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI DEMANDE D ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI DATE DE PERTE D EMPLOI :../../... Veuillez retourner votre dossier à l adresse suivante Rectorat de l académie de Versailles - DIPP 1 Service chômage 3

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE ASSOCIATION EXERCICE 2014

DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE ASSOCIATION EXERCICE 2014 DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE ASSOCIATION EXERCICE 2014 Votre demande de subvention se formalise par ce dossier complété. La demande de subvention concerne le fonctionnement de la structure ou une action

Plus en détail

CLASSE PRÉPARATOIRE INTÉGRÉE Année 2016/2017

CLASSE PRÉPARATOIRE INTÉGRÉE Année 2016/2017 INSTITUT NATIONAL DE FORMATION DU PERSONNEL DU MINISTERE DE L AGRICULTURE CLASSE PRÉPARATOIRE INTÉGRÉE Année 2016/2017 NOM... Prénom... Ce formulaire doit être dûment rempli (pages 2 à 6) au stylo-bille

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE STRUCTURE EXERCICE 2017

DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE STRUCTURE EXERCICE 2017 DEMANDE DE SUBVENTION PAR UNE STRUCTURE EXERCICE 2017 1 VOTRE ORGANISME * = Informations obligatoires * Nom : * Statut juridique : Sigle :.. * N SIRET : * Adresse du siège social : * Code postal : * Commune

Plus en détail

Dossier de presse. Garantir les retraites, c est aussi lutter et agir contre la fraude. Prévention. Détection. Réactivité des organismes

Dossier de presse. Garantir les retraites, c est aussi lutter et agir contre la fraude. Prévention. Détection. Réactivité des organismes Prévention Détection Réactivité des organismes Efficacité des poursuites Dossier de presse Garantir les retraites, c est aussi lutter et agir contre la fraude La lutte contre la fraude : une priorité nationale

Plus en détail

Pôle académique des bourses nationales

Pôle académique des bourses nationales Pôle académique des bourses nationales DSDEN84/17-744-24 du 05/06/2017 CAMPAGNE DE VERIFICATION DE RESSOURCES (V.R.) - TRANSFERT DE BOURSE (T.R.) - BOURSE DE SECOND DEGRE DE LYCEE - ANNEE SCOLAIRE 2017-2018

Plus en détail

Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes

Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes Journée internationale pour l élimination de toutes les formes de violences à l égard des femmes Assemblée générale du «Réseau départemental de lutte contre les violences au sein du couple» 24 novembre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D'INSCRIPTION

DOSSIER DE DEMANDE D'INSCRIPTION DOSSIER DE DEMANDE D'INSCRIPTION Pourquoi choisir LA MAISON DES ENFANTS? La liste des pièces à fournir Le Règlement Intérieur des membres de l'association (document annexe) Le barème financier (document

Plus en détail

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX - ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX L instruction n 1-2008 DC du 4 juillet 2008, publiée au Journal Officiel

Plus en détail

Les services de simulation

Les services de simulation Les services de simulation Accessibles depuis la partie publique des sites Internet MSA Simulation : Réduction Fillon Entreprises Domaine : embauche et salaires 26/01/2011 Ce service, accessible dans la

Plus en détail

Conférence de presse de la Cnaf

Conférence de presse de la Cnaf Information presse Dossier de presse Conférence de presse de la Cnaf Mardi 25 janvier 2011 Maison des Arts et Métiers - Paris Jean-Louis Deroussen Président du conseil d administration Hervé Drouet Directeur

Plus en détail