Détermination des sucres dans les boissons spiritueuses

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Détermination des sucres dans les boissons spiritueuses"

Transcription

1 Méthode OIV-MA-BS-11 Méthode de type II Intoduction Les boissons spiitueuses d oigine vitivinicole peuvent ête édulcoées pa dives composés, et il existe dans cetaines églementations des limitations de l'édulcoant à des niveaux minimum ou maximum. 1. Potée Cette méthode convient à la détemination de la teneu en glucose, en fuctose, et en sacchaose des boissons spiitueuses d oigine vitivinicole. Il ne convient pas aux boissons contenant des poduits laities ou des œufs. 2. éféences Nomatives ISO 3696,1897 Eau pou usage analytique - Caactéistiques et méthodes d'essai. 3. Pincipe Analyse pa chomatogaphie liquide à hautes pefomances (CLHP), afin de détemine les concentations en glucose, en fuctose, et en sacchaose. Cette méthode est décite comme exemple. Elle emploie une phase stationnaie d'alkylamine et une détection pa éfactométie difféentielle. D'autes colonnes/détecteus peuvent ête employés, pa exemple des ésines échangeuses d'anions comme phase stationnaie. 4. éactifs et poduits 4.1 Glucose (CAS ), au moins 99% de pueté. 4.2 Fuctose (CAS ), au moins 99% de pueté. 4.3 Sacchaose (CAS ), au moins 99% de pueté. OIV-MA-BS-11 :

2 4.4 Acétonitile pue (CAS ) pou l'analyse pa CLHP. L'acétonitile est un liquide fotement inflammable. Il est toxique pa inhalation, en contact avec la peau et pa absoption. Il est iitant pou les yeux. 4.5 Eau distillée ou déminéalisée, micofiltée de péféence. 4.6 Solvants (exemple) Le solvant d'élution est pépaé au péalable pa mélange de : - 75 pats pa volume d'acétonitile (4.4), - 25 pats pa volume d'eau distillée (4.5). Dégaze pa babotage d'hélium à faible débit pendant 5 à 10 minutes avant l'utilisation. Si l'eau étant employée n'a pas été micofiltée il est ecommandé de passe le solvant su un filte pou solvants oganiques avec un diamète de poes inféieu ou égal à 0,45 µm. 4.7 Ethanol absolu (CAS ). 4.8 Solution d'éthanol (5 %, v/v). 4.9 Pépaation des solutions mèes de calibation (20g/L) Pese 2 g de chacun des suces à analyse (4.1 à 4.3), les tansfée sans pete dans un ballon jaugé de 100 ml. Ajuste à 100 ml avec une solution d'alcool à 5% vol. (4.8), agite et stocke à envion + 4 C. Pépae une nouvelle solution mèe une fois pa semaine si nécessaie Pépaation des solutions filles de calibation (2,5-5,0-7,5-10,0 et 20,0 g/l) Dilue la solution mèe à 20 g/l, (4.9) convenablement avec une solution d'alcool de 5 % vol. (4.8) pou donne cinq solutions standads de 2,5-5, ,0 et 20,0 g/l. Filte avec un filte de diamète de poes inféieu ou égal à 0,45 µm (5.3.). 5. Appaeillage et équipement (Exemple - d'autes systèmes qui donnent un ésultat équivalent peuvent ête employés) Appaeillage de laboatoie standad, veeie volumétique de catégoie A et, en paticulie, ce qui suit : 5.1 Système CLHP capable de éalise le etou à la ligne de base los de l'analyse de tous les suces Chomatogaphe liquide à hautes pefomances avec une vanne d'injection six-voies équipée d'une boucle de 10 µl ou de tout aute dispositif automatique ou manuel, pou l'injection fiable de micovolumes. OIV-MA-BS-11 :

3 5.1.2 Système de pompage pemettant de éalise et mainteni un débit constant ou pogammé avec une gande pécision éfactomète difféentiel Intégateu ou enegisteu infomatique compatible avec le este de l'installation Pé-colonne : On ecommande qu'une pé-colonne appopiée soit placée avant à la colonne analytique Colonne (exemple) : Matéiel : acie inoxydable ou vee Diamète intene : 2-5 millimètes Longueu : millimètes (vaiable en fonction de la taille des paticules), pa exemple, 250 millimètes si les paticules sont de 5 µm de diamète Phase stationnaie : silice geffée avec des adicaux contenant le goupement fonctionnel alkylamine, diamète maximum des paticules 5 µm Conditions chomatogaphiques (exemple) : Solvant d'élution (4.6), débit : 1 ml/minute Détection : éfactométie difféentielle Pou s'assue que le détecteu est pafaitement stable, il peut ête ecommandé de le mette en mache quelques heues avant l'emploi. La cellule de éféence doit ête emplie avec du solvant d'élution. 5.2 Balance analytique pécise à 0,1 mg. 5.3 Système de filtation pou des petits volumes utilisant une micomembane de 0,45 µm de diamète de poes. 6. Stockage des échantillons Los de leu éception, les échantillons doivent ête stockés à la tempéatue ambiante avant l'analyse. 7. Pocédue analytique 7.1 Patie A : Pépaation des échantillons Agite l'échantillon Filte l'échantillon à l'aide d'un filte avec un diamète de poes inféieu ou égal à 0,45 µm (5.3). 7.2 Patie B : CLHP OIV-MA-BS-11 :

4 7.2.1 Détemination Injecte 10 µl des solutions d'étalonnage (4.10) et les échantillons (7.1.2.). Effectue l'analyse dans des conditions appopiées de chomatogaphie, pa exemple comme indiquées ci-dessus Si n'impote quel pic d'un échantillon possède une suface (ou hauteu) plus gande que le pic coespondant dans la solution d'étalonnage la plus concentée, alos l'échantillon deva ête dilué avec de l'eau distillée et ête analysé de nouveau. 8. Calcul Compae les deux chomatogammes obtenus pou la solution étalon et la boisson spiitueuse. Identifie les pics pa leu temps de étention. Mesue leu suface (ou hauteu) pou calcule les concentations pa la méthode de l'étalonnage extene. Teni compte de toutes les dilutions faites duant la pépaation de l'échantillon. Le ésultat final est pa convention la somme de sacchaose, de glucose et de fuctose, en g/l 9. Caactéistiques de pefomance de la méthode (pécision) Les données suivantes ont été obtenues en 2000 à pati d'une étude intenationale de pefomance de la méthode su des boissons spiitueuses diveses, effectuée selon les pocédues intenationalement econnues. Légende des tableaux : nlt Nombe de laboatoies (2 ésultats pa laboatoies) nl Nombe de laboatoies pou estime les limites de fidélité Mean Moyenne limite de épétabilité écat type de épétabilité SD écat type de épétabilité en % du niveau limite de epoductibilité écat type de epoductibilité SD écat type de epoductibilité en % du niveau Ho Hoat = SD / PSD OIV-MA-BS-11 :

5 9.1 Glucose SD SD Liqueu ,4 5,4 1,9 2,1 13 4,8 5,2 1,8 Liqueu ,2 9,7 3,5 3, ,8 Ho 9.2 Fuctose SD SD Liqueu ,2 1,2 1,3 8,5 3,0 3,5 1,2 Liqueu ,6 2,3 2,5 22 7,7 8,3 2,9 Ho 9.3 Sacchaose SD SD Liqueu ,2 2,4 24 8,7 5,0 1,9 Liqueu ,3 1, ,0 2,1 Liqueu ,0 2, ,1 1,3 Pastis ,2 0,1 0,8 2,2 0,8 7,3 1,9 Ouzo ,1 0,8 3,1 2,6 0,9 3,8 1,1 Kisch ,1 2,2 2,1 12 4,2 4,0 1,4 Ho OIV-MA-BS-11 :

6 9.4 Suces totaux SD SD Liqueu ,7 3,1 0, ,2 1,8 Liqueu ,6 1, ,9 1,3 Liqueu ,0 2, ,1 1,3 Pastis ,4 0,1 1,2 2,2 0,8 7,3 1,8 Ouzo ,1 0,8 3,1 2,6 0,9 3,8 1,1 Kisch ,1 2,2 2,1 12 4,2 4,0 1,4 10. Bibliogaphie Ho -. Wittkowski, A. Betand, P. Beeton, C. Guillou, POJECT SMT4-CT , Validation of analytical methods of analysis fo spiit dinks. EPOT NO. 02/09 - WOKSTEAM P. Beeton, S. Hasnip, A. Betand,. Wittkowski, C. Guillou, Analytical methods fo the detemination of spiit dinks, Tends in Analytical Chemisty, Vol. 22, No. 1, 19-25, OIV-MA-BS-11 :

Dosage des principaux composés extraits du bois lors du vieillissement

Dosage des principaux composés extraits du bois lors du vieillissement ECUEIL DES METHODES INTENATIONALES D ANALYSE DES BOISSONS SPIITUEUSES D OIGINE VITIVINICOLE Dosage des pincipaux composés extaits du bois los du vieillissement Méthode OIV-MA-BS-16 Dosage des pincipaux

Plus en détail

Détermination des acidités des boissons spiritueuses d origine vitivinicole

Détermination des acidités des boissons spiritueuses d origine vitivinicole Méthode OIV-MA-BS-12 Détermination des acidités des boissons spiritueuses d origine vitivinicole Méthode de type II 1. Champs d application Cette méthode convient à la détermination des acidités volatile,

Plus en détail

Détermination des principales substances volatiles dans les boissons spiritueuses d origine vitivinicole

Détermination des principales substances volatiles dans les boissons spiritueuses d origine vitivinicole Méthode OIV-MA-BS-14 Détermination des principales substances volatiles dans les boissons spiritueuses Méthode de type II 1. Champ d'application Cette méthode convient pour la détermination dans les boissons

Plus en détail

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE Eic S. Taoé 1 eic.seydou.taoe@2ie-edu.og Yézouma Coulibaly 1 Oumaou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 1 Institut intenational d Ingénieie

Plus en détail

Un diviseur de tension résistif pour la mesure de la sortie 10 V des références de tension électroniques à diodes de Zener. par François Delahaye

Un diviseur de tension résistif pour la mesure de la sortie 10 V des références de tension électroniques à diodes de Zener. par François Delahaye Rappot BIPM-89/8 Un diviseu de tension ésistif pou la mesue de la sotie 0 V des éféences de tension électoniques à diodes de Zene pa Fançois Delahaye Résumé Un diviseu de tension ésistif, utilisant un

Plus en détail

On souhaite confectionner un volume V' = 0,50 L d une solution S 10 fois moins concentrée en Glucuronamide que la solution S

On souhaite confectionner un volume V' = 0,50 L d une solution S 10 fois moins concentrée en Glucuronamide que la solution S DEVOIR SURVEILLÉ SECONDE THÈMES : SANTÉ- UNIVERS CONCENTRATION MASSIQUE / MOLÉCULES / RÉFRACTION DE LA LUMIÈRE (CORRIGÉ) DS 01 A 2011 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Rappel une fomule littéale

Plus en détail

ANALYSE DES COMPOSES VOLATILS DES VINS PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE

ANALYSE DES COMPOSES VOLATILS DES VINS PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE RÉSOLUTION OIV-OENO 553-2016 ANALYSE DES COMPOSES VOLATILS DES VINS PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Vu l article 2, paragraphe 2 iv, de l'accord du 3 avril 2001 portant création

Plus en détail

Dosage des acides organiques et anions mineraux dans les vins par chromatographie ionique (Résolution Oeno 23/2004)

Dosage des acides organiques et anions mineraux dans les vins par chromatographie ionique (Résolution Oeno 23/2004) Méthode OIV-MA-AS313-16 Méthode Type IV Préambule Dosage des acides organiques et anions mineraux dans les vins par chromatographie ionique (Résolution Oeno 23/2004) Le développement de la chromatographie

Plus en détail

Détermination du titre alcoométrique volumique réel par densimétrie sur balance hydrostatique

Détermination du titre alcoométrique volumique réel par densimétrie sur balance hydrostatique Méthode OIV-MA-BS-05 Détermination du titre alcoométrique volumique réel par densimétrie sur balance hydrostatique Méthode de type II C.1. Principe Le titre alcoométrique des boissons spiritueuses peut

Plus en détail

d 1 D 1 Roulements à billes à quatre points de contact

d 1 D 1 Roulements à billes à quatre points de contact D a d 1 D 1 d B Roulements à billes à quate points Roulements à billes à quate points Page Apeçu des poduits Roulements à billes à quate points... 350 Caactéistiques Suppotent des chages axiales dans les

Plus en détail

Butées à rotule sur rouleaux

Butées à rotule sur rouleaux T 1 T 3 D D 1 d T 5 d 1 A T Butées à otule su ouleaux Butées à otule su ouleaux Page Apeçu des poduits Butées à otule su ouleaux... 884 Caactéistiques... 885 Suppotent des chages axiales et adiales...

Plus en détail

Anéthole Dosage du trans-anéthole dans les boissons spiritueuses d origine vitivinicole par chromatographie en phase gazeuse

Anéthole Dosage du trans-anéthole dans les boissons spiritueuses d origine vitivinicole par chromatographie en phase gazeuse Méthode OIVMABS15 Dosage du transanéthole dans les boissons spiritueuses d origine vitivinicole par Méthode de type II 1 Champ d application Cette méthode convient au dosage du transanéthole dans les boissons

Plus en détail

Fraises sur tige en carbure métallique avec denture ALU L outil multi-coupe pour aluminium

Fraises sur tige en carbure métallique avec denture ALU L outil multi-coupe pour aluminium Faises su en cabue métallique avec dentue L outil multi-coupe pou aluminium FAITES CONFIANCE AU CHEVAL BLEU Pogamme tès lage de petites faises su dentue pou le tavail fin Pefomances de coupe extêmement

Plus en détail

Fraises sur tige HM pour utilisations rudes fonderies, chantiers navals et constructions métalliques

Fraises sur tige HM pour utilisations rudes fonderies, chantiers navals et constructions métalliques Faises su tige HM pou utilisations udes fondeies, chanties navals et constuctions métalliques Dentues haute pefomance, -S Dentues haute pefomance innovantes, ésistantes aux chocs Faites confiance au cheval

Plus en détail

LA SPHÈRE. Un cercle de centre O et de rayon r en rotation autour d un de ses diamètres, engendre une SPHÈRE de centre O et de rayon r.

LA SPHÈRE. Un cercle de centre O et de rayon r en rotation autour d un de ses diamètres, engendre une SPHÈRE de centre O et de rayon r. LA SPHÈRE - Généation de la Sphèe Un cecle de cente O et de ayon en otation autou d un de ses diamètes, engende une SPHÈRE de cente O et de ayon. Remaque : un disque de cente O et de ayon engende une boule

Plus en détail

Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/2004)

Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/2004) Méthode OIV-MA-AS313-17 Méthode Type II Dosage de l acide shikimique dans le vin par chromatographie liquide haute performance et détection UV (Résolution Oeno 33/004) 1. Introduction L acide shikimique

Plus en détail

1 ère S Valeur absolue (2)

1 ère S Valeur absolue (2) 1 èe S Valeu absolue () Objectif : epende la notion de valeu absolue mais sous un aspect algébique. I. Epession de la valeu absolue d un éel suivant son signe 1 ) Démonstation est un éel quelconque. 1

Plus en détail

Détermination du titre alcoométrique volumique réel par pycnometrie

Détermination du titre alcoométrique volumique réel par pycnometrie Méthode OIV-MA-BS-03 Méthode de type II A.1 Principe Le titre alcoométrique volumique est obtenu à partir de la masse volumique du distillat mesurée par pycnométrie. A.2 Réactifs et matériaux Au cours

Plus en détail

ORIENTATION COMITÉ DES ACCISES. Euromarqueur: Méthode de référence communautaire harmonisée d'analyse de l'euromarqueur

ORIENTATION COMITÉ DES ACCISES. Euromarqueur: Méthode de référence communautaire harmonisée d'analyse de l'euromarqueur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE POLITIQUE FISCALE Accises et fiscalité des transports, de l'environnement et de l'énergie Bruxelles, le 18 mai 2005 CED N 494 rev 2

Plus en détail

Mouvements de particules chargées dans des champs électriques et magnétiques

Mouvements de particules chargées dans des champs électriques et magnétiques Mouvements de paticules chagées dans des champs électiques et magnétiques I Champ électique seul : 1 - Analogie fomelle : On considèe une paticule chagée ponctuelle M (+ q) de masse m en mouvement dans

Plus en détail

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2007 SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épeuve : PHYSIQUE - CHIMIE PHYSIQUE Duée 2 h Coefficient

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE D ABSORPTION ATOMIQUE

MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE D ABSORPTION ATOMIQUE APY-350-00 ÉDITION DE JUIN 1998 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉ RATOIRES MAGNÉSIUM MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE Analyse Le présent document décrit une méthode qui permet de déterminer le taux de magnésium dans

Plus en détail

Vitesses de rotation

Vitesses de rotation Vitesses de otation En se basant su la nome DIN 73-, le calcul de la vitesse de base du oulement n B a été nomalisé dans la nome ISO 5 3. Les vitesses de base des oulements ont été calculées selon cette

Plus en détail

BULLETIN D'ACCRÉDITATION

BULLETIN D'ACCRÉDITATION Fichie Sujet : 263 ULC-G5.2 Nouvelle publication, le 4 janvie 2010 CAN/ULC-S101-04 BULLETIN D'ACCRÉDITATION 2009-31 Destinataies : Abonnés au sevice de classification de UL pou les accéditations cul de

Plus en détail

passion for precision Toro-SB et Sphero-SB Technologie de fraisage 3D pour les aciers inoxydables

passion for precision Toro-SB et Sphero-SB Technologie de fraisage 3D pour les aciers inoxydables passion fo pecision Too-SB et Spheo-SB Technologie de faisage 3D pou les acies inoxydables Too-SB et Spheo-SB Spécialisés dans l usinage 3D des acies inoxydables [ 2 ] L usinage des acies inoxydables entaîne

Plus en détail

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Polychlorophenols et des polychloroanisoles

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Polychlorophenols et des polychloroanisoles Méthode OIV-MA-AS315-17 Méthode Type IV Recherche et dosage des polychlorophenols et des polychloroanisoles, dans les vins, les bouchons, les bois et les bentonites utilisees comme pièges d'atmosphère

Plus en détail

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES TP HF Manipulation 4 NTENNES HYPEFEQUENES I. Intoduction Une antenne est un dispositif assuant la tansmission ente une onde électomagnétique se popageant en espace libe et une onde guidée dans une ligne

Plus en détail

Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007)

Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007) Méthode OIV-MA-AS315-14 Méthode Type IV Dosage du lysozyme dans le vin par HPLC (Résolution Oeno 8/2007) 1. Introduction Il est préférable d utiliser pour le lysozyme une méthode analytique non basée sur

Plus en détail

Forces de frottement (ou friction)

Forces de frottement (ou friction) oces de fottement (ou fiction) oces execées su un cops pa: le fluide (gaz ou liquide) dans lequel il se déplace tout aute cops aec lequel il est en contact et pa appot auquel il se déplace (ou pouait se

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Acide L-ascorbique et acide D-isoascorbique

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Acide L-ascorbique et acide D-isoascorbique Méthode OIV-MA-AS313-22 Méthode Type II Dosage simultané de l'acide L-ascorbique et de l'acide D-isoascorbique (acide érythorbique) dans le vin par HLPC et détection UV (Résolution Oeno 11/2008) 1. Introduction

Plus en détail

S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE

S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE 1. Objet Dosage du carbone organique par oxydation sulfochromique. 2. Domaine d application La présente méthode décrit la détermination

Plus en détail

DERMINATION DE LA CAPACITE D UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE

DERMINATION DE LA CAPACITE D UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE RÉSOLUTION OIV/OENO 351/2009 DERMINATION DE LA CAPACITE D UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE L ASSEMBLEE GENERALE, Vu l'article 2 paragraphe 2 iv de

Plus en détail

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification Mécanique des fluides - Bachelo - 206 - TD Navie-Stokes : écoulements souteains et lubification Eecice : écoulement dans les milieu poeu satués, loi de Dac A En 856, l ingénieu Hen Dac s intéessait à l

Plus en détail

E-II-10V1 - DÉTERMINATION DU PHOSPHORE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

E-II-10V1 - DÉTERMINATION DU PHOSPHORE PAR SPECTROPHOTOMETRIE E-II-10V1 - DÉTERMINATION DU PHOSPHORE PAR SPECTROPHOTOMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie 2 méthodes de détermination du phosphore total avec détection spectrophotométrique. La méthode

Plus en détail

DOSAGE DE L HEXOGÈNE ET DE LA TOLITE DANS L HEXOLITE PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE LIQUIDE

DOSAGE DE L HEXOGÈNE ET DE LA TOLITE DANS L HEXOLITE PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE LIQUIDE ACH-300-00 ÉDITION DE JUILLET 2009 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES DOSAGE DE L HEXOGÈNE ET DE LA TOLITE CHROMATOGRAPHIE EN PHASE LIQUIDE Hexogen and TNT proportioning in hexolite by liquid chromatography

Plus en détail

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale Objectifs Ce laboratoire a pour but d'initier les étudiants aux techniques analytiques quantitatives

Plus en détail

Dosage spectrophotométrique de protéines. Méthode de Bradford

Dosage spectrophotométrique de protéines. Méthode de Bradford UE 2-2 ième année S3-1 - Apprentissage des techniques et gestes de base Dosage spectrophotométrique de protéines Méthode de Bradford Cécile Batandier Objectifs : Ce TP met en œuvre la mesure colorimétrique

Plus en détail

Méthanol (Résolution Oeno 377/2009, Révision par OIV-OENO )

Méthanol (Résolution Oeno 377/2009, Révision par OIV-OENO ) Méthode OIV-MA-AS312-03A Méthode Type II (Résolution Oeno 377/2009, Révision par OIV-OENO 480-2014) 1. Portée et domaine d application Cette méthode est applicable au dosage du méthanol dans les vins pour

Plus en détail

Méthode de dosage de phtalates dans les boissons spiritueuses par couplage chromatographique en phase gazeuse et spectrométrie de masse

Méthode de dosage de phtalates dans les boissons spiritueuses par couplage chromatographique en phase gazeuse et spectrométrie de masse Méthode OIV-MA-BS-33 Méthode de dosage de phtalates dans les boissons spiritueuses par couplage chromatographique en phase gazeuse et spectrométrie de masse Méthode de type IV 1. DOMAINE D'APPLICATION

Plus en détail

V SOLUTIONS POUR LA VALIDATION DE LA MÉTHODE D EC

V SOLUTIONS POUR LA VALIDATION DE LA MÉTHODE D EC V.2. VALIDATION V.2.1. INTRODUCTION Ainsi que nous l avons déjà signalé, la validation est une étape importante du cycle de vie d une procédure analytique qui permet de démontrer la fiabilité des résultats.

Plus en détail

20. CHLORURE DE CALCIUM

20. CHLORURE DE CALCIUM 20. CHLORURE DE CALCIUM 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. 20.03. TENEUR EN MATIERE SECHE DE L ADJUVANT. CME 20 p. 1/7 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. Référence de base: Norme NBN T 61-203, "Essais des

Plus en détail

Agressivité augmenté, grands copeaux et excellente évacuation des copeaux grâce à la géométrie des dents innovantes

Agressivité augmenté, grands copeaux et excellente évacuation des copeaux grâce à la géométrie des dents innovantes Faises su en cabue métallique avec dentue L outil multi-coupe pou la fonte INNOVATION Dentue Rendement d enlèvement de matièe jusqu à 100 % plus élevé en utilisation su la fonte pa appot aux faises su

Plus en détail

Notice Ensemble de lentilles magnétiques

Notice Ensemble de lentilles magnétiques Notice Ensemble de lentilles magnétiques Réf. 06111 Pésentation 1. Intoduction Cet ensemble est composé de pismes, lentilles et miois qui disposent toutes et tous d une semelle magnétiques., IL est destiné

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO

RÉSOLUTION OIV-OENO RÉSOLUTION OIV-OENO 480-2014 DOSAGE DU MÉTHANOL DANS LE VIN PAR CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Vu l'article 2 paragraphe 2 iv de l'accord du 3 avril 2001 portant création de l Organisation

Plus en détail

Auteur : MALLEK Hacène Ingénieur en Production des Hydrocarbures

Auteur : MALLEK Hacène Ingénieur en Production des Hydrocarbures Stimulation pa acidification sélective su le champ de HAMRA Auteu : MALLEK Hacène Ingénieu en Poduction des Hydocabues Résumé : Il aive un moment dans la vie d exploitation d un gisement où on emaque une

Plus en détail

5. Conditionnement et conservation de l échantillon

5. Conditionnement et conservation de l échantillon - DÉTERMINATION DES ORTHOPHOSPHATES PAR SPECTROPHOTOMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie 3 méthodes de détermination des orthophosphates avec détection spectrophotométrique. La méthode

Plus en détail

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006 Tavaux patiques débutants TPD Expéience N o 31 Cycle d hystéesis Assistant esponsable Osca Cubeo (217) 1 novembe 2006 Résumé Cette expéience pemet de mesue le cycle d hystéesis et la peméabilité d un matéiel

Plus en détail

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME CHAPITRE P11 CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME I) DÉFINITIONS. 1) Poids d un solide et champ de pesanteu 2) Champ de pesanteu unifome 3) Chute II) ÉTUDE DE LA CHUTE LIBRE 1) Étude expéimentale

Plus en détail

E-II-5V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE KJELDAHL

E-II-5V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE KJELDAHL 1. Objet E-II-5V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE KJELDAHL La présente méthode de référence spécifie une méthode de dosage de l azote Kjeldahl dans l eau. 2. Domaine d application La méthode s applique aux

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien PSI samedi, 5 mas 017 016/017 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 6 8h00 1h00 4 heues Calculatices autoisées NB: Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la pécision et à la concision de la

Plus en détail

Guidage à galets autoalignants : généralités

Guidage à galets autoalignants : généralités Guidage à galets autoalignants : généalités La gamme B2-GGR est constituée de systèmes de chaiots à galets su ails à auto-alignement, capables de founi d impotantes capacités de chage en utilisant des

Plus en détail

Analyser un circuit électrocinétique

Analyser un circuit électrocinétique PCS, Fabet (Metz) Électocinétique, TD n 00 0 Le cous nalyse un cicuit électocinétique Cout-cicuite un généateu idéal de tension, ie elie ses deux bones pa un fil, evient à lui impose une ddp nulle ente

Plus en détail

Année scolaire (4 pages dont celle-ci) Tous documents autorisés Calculatrice autorisée

Année scolaire (4 pages dont celle-ci) Tous documents autorisés Calculatrice autorisée Deoi sueillé d Enegétique des Machines Année scolaie 01-015 ( pages dont celle-ci) Tous documents autoisés Calculatice autoisée On penda g = 9,1 m.s -. Les notations sont les notations habituelles du cous.

Plus en détail

Centre d inertie, Opérateur d inertie

Centre d inertie, Opérateur d inertie PI es Ulis Cous CI8 DYNAMIUE DE YTEME Cente d inetie, Opéateu d inetie I CENTRE D INERTIE Un point G est cente d inetie du sstème matéiel Σ s il véifie la elation : avec = µ ( dv ( et ( P Σ GP( = 0 µ la

Plus en détail

Dipôle magnétostatique

Dipôle magnétostatique DA - 3 janvie 5 Le but des calculs qui suivent est de monte exactement qu au loin, une distibution d extension finie de couants est équivalente à l ode le plus bas à un dipôle magnétique a. e calcul est

Plus en détail

TD2 Cinématique. CENTRIFUGEUSE HUMAINE pour la recherche médicale et l'entraînement des pilotes

TD2 Cinématique. CENTRIFUGEUSE HUMAINE pour la recherche médicale et l'entraînement des pilotes TD2 Cinématique CENTRIFUGEUSE HUMAINE pou la echeche médicale et l'entaînement des pilotes Compétences tavaillées : Détemine le toseu cinématique d'un solide pa appot à un aute, Détemine l'accéléation

Plus en détail

Exercice : (Aix 96) On considère le cylindre, la demi-boule et le cône représentés ci-dessous :

Exercice : (Aix 96) On considère le cylindre, la demi-boule et le cône représentés ci-dessous : Execice : (Aix 9) On considèe le cylinde, la demi-boule et le cône epésentés ci-dessous : ) éifie au moyen d'un calcul que le volume du cylinde, expimé en cm, est égal à et que le volume de la demi-boule,

Plus en détail

Le problème inverse de conduction de la chaleur

Le problème inverse de conduction de la chaleur Dossie délivé pou Le poblème invese de conduction de la chaleu pa Matin RAYNAUD Docteu ès sciences physiques de l Univesité Piee-et-Maie-Cuie Pofesseu à l Institut National des Sciences Appliquées de Lyon

Plus en détail

Chapitre 8 Solutions et concentration massique Chimie

Chapitre 8 Solutions et concentration massique Chimie Chapitre 8 Solutions et concentration massique Chimie Introduction : - De nombreux médicaments (sirops, injections, perfusions) sont sous forme liquide. Que contiennent-t-ils? Comment les préparer? - De

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE: Forces, Composantes, Additions de vecteurs

PREMIÈRE PARTIE: Forces, Composantes, Additions de vecteurs LABORATOIRE : Équilibe de tanslation PREMIÈRE PARTIE: Foces, Composantes, Additions de vecteus BUTS : L'étudiant(e) deva ête capable de: - Mesue l'intensité d'une foce au moyen d'un dynamomète. - Utilise

Plus en détail

INTERNATIONAL OLIVE COUNCIL

INTERNATIONAL OLIVE COUNCIL INTERNATIONAL OLIVE COUNCIL COI/T.20/Doc. nº 34 Novembre 2015 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Distr. : RESTREINTE Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tél. : +34 915 903 638 Fax : +34 915 631 263

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique.

1. INTRODUCTION 2. HYPOTHESE STI CINEMATIQUE M 2-1. Mécanique Mouvements relatifs - Trajectoires 1 / 5. Définition. But de la cinématique. STI CINEMATIQUE M 2-1 Mécanique s elatifs - Tajectoies 1 / 5 bjectifs de la séquence : Défini le mouvement elatif de deux solides en liaison glissièe ou pivot Détemine la tajectoie d un point d'un solide

Plus en détail

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative Patie A : DETECTION 1-Faie coesponde les instants A, B et C avec les 3 configuations 1, 2 et 3 et avec les 3 décalages spectaux I, II et III. Justifie pou un seul des 3 cas. instants configuation décalage

Plus en détail

CÉDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES CEDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES

CÉDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES CEDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES CÉDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES CEDRON POUR PRÉPARATIONS HOMÉOPATHIQUES Simaba cedron ad praeparationes homoeopathicas Autre titre latin utilisé en homéopathie : Simaruba DÉFINITION Cotylédons

Plus en détail

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION A 005 PHYS. I ÉCLE NATINALE DES PNTS ET CHAUSSÉES, ÉCLES NATINALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRNAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCMMUNICATINS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM DES COMPOSITIONS PYROTECHNIQUES PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE

TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM DES COMPOSITIONS PYROTECHNIQUES PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE ACH-600 00 ÉDITION DE FÉVRIER 2009 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES TAUX DE NITRATE DE POTASSIUM D'ABSORPTION ATOMIQUE POTASSIUM NITRATE CONTENT OF PYROTECHNIC COMPOSITIONS BY ATOMIC ABSORPTION SPECTROPHOTOMETRY

Plus en détail

Méthode d'analyse. Méthode de dosage du Tocophérol dans les chaussettes hydratantes KINDY REDACTEUR VERSION EN COURS. Nom Fonction Date Signature

Méthode d'analyse. Méthode de dosage du Tocophérol dans les chaussettes hydratantes KINDY REDACTEUR VERSION EN COURS. Nom Fonction Date Signature Méthode de dosage du Tocophérol dans les chaussettes hydratantes KINDY Objet: Méthode de quantification de l'alpha- Tocophérol dans les chaussettes hydratantes KINDY. Méthode applicable au dosage T0 et

Plus en détail

DETERMINATION DES PARAMETRES DES MODELES EMPIRIQUES DES PROPRIETES HYDRAULIQUES DES SOLS NON SATURES

DETERMINATION DES PARAMETRES DES MODELES EMPIRIQUES DES PROPRIETES HYDRAULIQUES DES SOLS NON SATURES DETERMINATION DES PARAMETRES DES MODELES EMPIRIQUES DES PROPRIETES HYDRAULIQUES DES SOLS NON SATURES Salima BOUCHEMELLA 1, Ibahim ALIMI-ICHOLA 2 1 Laboatoie INFRARES, Dépatement de Génie Civil, Univ. Souk

Plus en détail

COUR S G ENIE M EC ANIQUE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE 3 E SC T EC H I RAPPEL: I.1 Définition d une force :

COUR S G ENIE M EC ANIQUE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE 3 E SC T EC H I RAPPEL: I.1 Définition d une force : OUR S G ENIE M E NIQUE PRINIPE ONDMENTL DE L STTIQUE E S T E H I RPPEL: I. Définition d une foce : Il faut que j appenne Une foce est un vecteu défini pa : Son point d application Son sens Sa diection,

Plus en détail

Determination de l'extrait sec total par gravimetrie

Determination de l'extrait sec total par gravimetrie Méthode OIV-MA-BS-09 Méthode de type II 1. Champ d'application Cette méthode convient pour la détermination de l extrait sec des boissons spiritueuses d origine vitivinicole contenant moins de 15 g/l de

Plus en détail

Max Planck (physicien Allemand) Louis de BROGLIE (physicien Français) Werner HEISENBERG (physicien Allemand) Erwin SHRODINGER (physicien autrichien)

Max Planck (physicien Allemand) Louis de BROGLIE (physicien Français) Werner HEISENBERG (physicien Allemand) Erwin SHRODINGER (physicien autrichien) Chapite 6: MODELE QUANTIQUE Ma Planck (physicien Allemand) Louis de BROGLIE (physicien Fançais) Wene HEISENBERG (physicien Allemand) Ewin SHRODINGER (physicien autichien) Louis de Boglie Wene Heisenbeg

Plus en détail

Rappel : Comptages d impacts de racines sur profil de sol

Rappel : Comptages d impacts de racines sur profil de sol Analyse données gille Rappel : Comptages d impacts de su pofil de sol Module 3d Analyse des données des impacts de su pofil de sol. Des impacts aux : longueus, distances, taux d exploation acinaie théoie

Plus en détail

Devoil libre N 5 2ème TSI 1. Correction. a n x n (série de rayon de convergence R). On a alors pour. n=0

Devoil libre N 5 2ème TSI 1. Correction. a n x n (série de rayon de convergence R). On a alors pour. n=0 2ème TSI Coection 26 27 Eecice Soit l équation difféentielle : On cheche y sous la fome y() = tout ] R; R[ : K y () = 2 y + ( + )y y =. n= a n n (séie de ayon de convegence R). On a alos pou na n n et

Plus en détail

68 CHAPITRE 6 Intersection Guide d enseignement B

68 CHAPITRE 6 Intersection Guide d enseignement B 68 CHAPITRE 6 Intesection Guide d enseignement B Plus de mise en patique Complément de la patie Mise en patique des pages 9 à 97 du manuel 1. Touve le appot de similitude des paies de figues semblables

Plus en détail

I. Comment caractériser un phénomène périodique? I.1. Phénomène périodique

I. Comment caractériser un phénomène périodique? I.1. Phénomène périodique Chapite 2 : Les ondes au sevice du diagnostic médical (Physique SANTÉ) Objectifs : Connaîte et utilise les définitions de péiode et de féquence d un signal péiodique ; Extaie et exploite des infomations

Plus en détail

E-II-7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES. 1. Objet

E-II-7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES. 1. Objet 1. Objet EII7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES La présente méthode de référence spécifie une procédure pour le dosage des anions

Plus en détail

Etude des principes physiques et de la mécanique des voiliers solaires

Etude des principes physiques et de la mécanique des voiliers solaires Etude des pincipes physiques et de la mécanique des voilies solaies Tavail effectué pa Thomas GUYET dans le cade des TIPE Intoduction Les voiles solaies sont des vaisseaux spatiaux qui se composent essentiellement

Plus en détail

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2 TD Equilibage Compétences tavaillées : Détemine la fome de la matice d'inetie à pati de la géométie. Détemine tout ou patie du toseu cinétique d un solide pa appot à un aute. Détemine tout ou patie du

Plus en détail

IMPURETÉS DU MAGNESIUM PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE

IMPURETÉS DU MAGNESIUM PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE D'ABSORPTION ATOMIQUE ACH-601-00 ÉDITION DE FÉVRIER 2009 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES IMPURETÉS DU MAGNESIUM D'ABSORPTION ATOMIQUE MAGNESIUM IMPURITIES BY ATOMIC ABSORPTION SPECTROPHOTOMETRY Analyse Le présent document

Plus en détail

Composés pharmaceutiques à usage vétérinaire Méthode d analyse dans les eaux phase dissoute

Composés pharmaceutiques à usage vétérinaire Méthode d analyse dans les eaux phase dissoute Composés pharmaceutiques à usage vétérinaire Méthode d analyse dans les eaux phase dissoute Généralités Nom de la famille de substances Nom des substances individuelles Code SANDRE des substances individuelles

Plus en détail

Mécanique des fluides C. Coste

Mécanique des fluides C. Coste Univesité Pais 7 Pépaation à l Agégation Intene de Physique 2013-2014 Mécanique des fluides C. Coste 15 Janvie 2014 (Un fomulaie est founi à la fin du texte) Bibliogaphie E. Guyon, J.-P. Hulin & L. Petit,

Plus en détail

TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE. Exercice 1: On considère les vecteurs suivants exprimés dans un repère orthonormé : r

TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE. Exercice 1: On considère les vecteurs suivants exprimés dans un repère orthonormé : r TD ELECTRO/MAGNETO-STATIQUE RAPPELS MATHEMATIQUES Execice 1: On considèe les vecteus suivants expimés dans un epèe othonomé : i + 3 j k = 3i j + k = 4i 3 j 1 = 3 + - Calcule leu module. - Calcule les composantes

Plus en détail

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres C Gabion / S6-2012_coigé (vesion: 10/03/13) page 1/7 S6-2012_Coigé (concous blanc) Système automatique de distibution d aliments pou chèves 2 Analyse de la fonction FP1 : «déplace la témie le long du ail»

Plus en détail

A propos du Travail Dirigé sur la Loi de Hardy-Weinberg

A propos du Travail Dirigé sur la Loi de Hardy-Weinberg A oos du Tavail Diigé su la Loi de Hady-Weinbeg Coigé : Ce texte a été donné à une classe de Teminale S dans le cade d un TD. La atie I a été taitée coectement en une heue envion et la atie II donnée à

Plus en détail

Etude d'une famille de renvois d angle de précision

Etude d'une famille de renvois d angle de précision Etude d'une famille de envois d angle de pécision Le sujet compote 8 pages de texte et 3 documents Pésentation des envois d angle de pécision Liste des figues et documents : Page de gade : Pésentation

Plus en détail

Sélection de matériaux

Sélection de matériaux Sélection de matéiaux Tavaux Patiques de Science Des Matéiaux Semeste 3 Objectifs découvi les méthodes de sélection des matéiaux ; appende à utilise les outils infomatiques d aide à la sélection ; applique

Plus en détail

Analyse factorielle discriminante (AFD)

Analyse factorielle discriminante (AFD) 1 Analyse factoielle disciminante (AFD) Analyse factoielle disciminante (AFD) Résumé Méthode factoielle de éduction de dimension pou l exploation statistique de vaiables quantitatives et d une vaiable

Plus en détail

II STATIQUE DES FLUIDES

II STATIQUE DES FLUIDES Univesité aul Sabatie - FSI II STTIQUE DES FLUIDES pès avoi étudié les popiétés généales des fluides, nous abodons ici le domaine des fluides en équilibe statique, ou encoe des fluides au epos. (pas d

Plus en détail

Analyse : définitions

Analyse : définitions Analyse : définitions Analyse qualitative -Détermination de la nature des composés présents Analyse quantitative détermination de la concentration des différents composés recherchés dosage Les méthodes

Plus en détail

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools Etude compaative des popiétés themodynamiques des piles à combustible à hydogène et aux alcools Mouna Nacef, Zidane Salima & Abed Mohamed Affoune Laboatoie d analyses industielles et génie des matéiaux,

Plus en détail

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC)

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) Page 1 sur 10 CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) I) Principe de la chromatographie La chromatographie est une méthode de séparation des constituants d'un mélange même très complexe. Il existe

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année. TP de RdM. Flambement Flambage DeltaLab

IUT Génie Civil 1 ère année. TP de RdM. Flambement Flambage DeltaLab IUT Génie Civil 1 èe année N 2 Page: 1 Flambement Flambage DeltaLab Goupe: Noms / Pénoms: Date: Note / Remaques: Objectifs du TP Losqu une pièce en fome de poute ectiligne subit un effot axial coissant,

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS.

CHAPITRE N 1 : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS. CHAPITRE N : FONCTIONS GÉNÉRALITÉS. I) Panoama des fonctions de éféence. Fonctions Ensemble de définition, vaiations Repésentations gaphiques = 3 + Si a > 0 f est stictement coissante su 3 f : a + b Si

Plus en détail

MESURE DE LA CHARGE SPECIFIQUE e/m DE L'ELECTRON

MESURE DE LA CHARGE SPECIFIQUE e/m DE L'ELECTRON 105 E9 MESUE DE LA CHAGE SPECFQUE e/m DE L'ELECTON.- NTODUCTON Cette expéience pemet de déduie la chage spécifique de l'électon e/m en obseant la tajectoie d'un faisceau d'électons dans un champ magnétique..-

Plus en détail

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux.

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux. III - Appoimation de l optique géométique - aon lumineu. Un faisceau lumineu de lage section peut ête, à l aide de diaphagmes, amené à un pinceau étoit. n peut mathématiquement idéalise ce pinceau pa une

Plus en détail

Théorie : les modèles de composants

Théorie : les modèles de composants Théoie : les modèles de composants Pésentation Les composants qui entent dans la fabication des cicuits électoniques sont issus de difféentes technologies. L analyse ou la conception de ces cicuits, est

Plus en détail

PALETTISEUR DE GOBELETS

PALETTISEUR DE GOBELETS Classe Pépaatoie TSI 1 èe année LT Jean PERRIN St Ouen l'aumône Analyse Fonctionnelle - modélisation des liaisons - compotement des systèmes PALETTISEUR DE GOBELETS 1. Mise en situation L entepise VMC

Plus en détail

Cours de physique générale

Cours de physique générale 24 mas 2009 cous de la semaine # 06a Bienvenue au Cous de physique généale Physique II pou étudiants de pemièe année en section de mathématiques Pof. Geoges Meylan Laboatoie d astophysique Site web du

Plus en détail