Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, SAINT-JAMES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, 50240 SAINT-JAMES"

Transcription

1 Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, SAINT-JAMES le 07/10/13 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 25 SEPTEMBRE 2013 COMITÉ STRATÉGIQUE Lieu : Saint-Aubin de Terregatte, SMAEP Baie Bocage Heure de la réunion : 10 h Feuille de présence en annexe 1 1. Le Budget 2013 Recettes : Le budget prévisionnel de départ en 2013 était de Suite au désengagement du département d Ille et Vilaine et aux réductions proportionnelles des participations des autres financeurs, le budget réel a été ramené à Le Conseil Général d'ille et Vilaine envisage la création d'une SPL (Société Publique Locale) qui serait le relais local pour ce type de dossier, la convention est en cours de validation pour Dépenses : Cette année il y a eu des investissements(informatique, véhicule, site internet de l'association,...) En ce qui concerne la trésorerie, l Inter-SAGE de la Baie du Mont Saint-Michel vient de recevoir la convention de la région Bretagne ce qui va permettre de fonctionner jusqu en octobre La trésorerie devient négative à partir de début novembre 2013 car les aides financières ne seront soldées qu une fois le bilan d'activité 2013 validé. Un prêt de trésorerie de est donc contracté auprès de la banque (Crédit Agricole). Monsieur Berne indique qu'à mesure des années, il serait souhaitable de se faire une trésorerie pour s autofinancer et il précise que les frais de trésorerie consécutifs aux prêts peuvent être pris en charge par les Agences. D'autre part, il estime que la participation financière des collectivités territoriales (4%) est faible au vu de l'enjeu environnemental dans la Baie. Il souhaite un engagement plus fort des Départements et des Régions. 2. Le Budget 2014 Recettes : En 2013 la dépense réelle devrait avoisiner les (à comparer au Budget Prévisionnel de ). Aussi il est proposé une baisse de 10% entre le budget prévisionnel 2013 et 2014 soit un BP 2014 de Cette baisse du budget répond à une demande des collectivités locales qui se voient dans l'obligation de restreindre l'ensemble de leurs participations de 10%. Cette baisse de 10% est envisageable compte-tenu que les principaux investissements ont été réalisés en 2013 (voiture, bureautique ). Mais ce budget 2014 peut être tenu qu'avec la participation effective du Conseil Général d'ille et Vilaine.

2 Monsieur Le Moal demande que le Département d'ille et Vilaine ait un engagement clair sur sa participation financière en 2014, indépendamment de la création de la SPL. Dépenses : Au niveau des charges, une augmentation de la masse salariale est prévue car, d'une part, en 2013 les agents n'ont été recrutés qu'en cours d'année, et d'autre part, la charge de travail de l'assistante de l Inter-SAGE (Mlle Colasse Adeline) nécessite son passage à temps plein au 1er janvier L'augmentation des charges est compensée par la baisse des investissements. La mesure des flux initialement prévue n'est pas inscrite dans le budget car les collectivités territoriales on d'ores et déjà annoncé qu'elles ne pourront pas assurer le financement. L'OIEau propose de mener une démarche groupée sur plusieurs estuaires pour solliciter l'aide à 50 %de fonds européens (cf point suivant). 3. La mesure des flux Une première étude a été faite en 2000 par Sogetti avec une estimation à sur 4 ans. Il est nécessaire de vérifier ce qui a pu être mis en place sur les différents bassins depuis les années 2000 : Pour le syndicat mixte des bassins versants de la Sée et des Côtiers Granvillais, certains équipements ont été installés, notamment pour mesurer l'ammoniaque en continu. Aucun équipement supplémentaire ne concerne la mesure des flux de nutriments. Pour le syndicat intercommunal des bassins côtiers de la région de Dol de Bretagne, une étude Ifremer réalisée en 2002 précise les difficultés pour mesurer les apports terrigènes dans ce secteur anthropisé (portes à flot) où les matières en suspension sont alternativement décantées, puis remobilisées, etc. Sur le secteur du syndicat mixte du bassin du Couesnon, le suivi mis en place dans le cadre du rétablissement du caractère maritime ne concerne que les exutoires des ouvrages de retenue d'eau (Anse de Moidrey), il n y a pas de suivi spécifique sur le couesnon. Il faut ré-étudier un point de mesure en amont du fait de l influence du barrage de la caserne. A noter également un exutoire situé à l'aval du barrage rive gauche, et qui collecte les eaux des polders. Sur le secteur du syndicat mixte de la Sélune, un suivi scientifique est mis en place sur 10 années à l'aval des barrages à l'occasion des opérations de démantèlement. Ce suivi devra sans doute être complété ou renforcé dans le cadre du projet de mesure des flux. En effet, le retour à l'état stable des eaux maritimes est évalué à 15 ans. Des points font d'ores et déjà l'objet de suivi régulier par l'agence de l'eau sur la Sélune aval mais le Beuvron et l'oir ne sont pas pris en compte dans ces mesures. Monsieur Simon souligne qu'il est important de faire preuve de transparence au sujet de l'effacement des barrages. Monsieur Berne propose que la prochaine réunion de l'inter-sage porte sur l arasement des barrages de la Sélune pour que tout le monde soit bien informé. Méthodologie : Pour piloter cette mesure des flux, un cahier des charges sera élaboré puis confié à un bureau d'étude mais en parallèle, il faudra pouvoir mobiliser des ressources locales (techniciens des bassins versants, CPIE et l'inter-sage) pour intervenir sur le terrain le jour ou il y a un événement pluvieux... Ceci doit permettre d'être plus réactif.

3 Projet OIEau : Le 19 septembre 2013 Monsieur Travert à rencontré Monsieur Touchais de l OIEau. L'Office International de l'eau propose le montage d'un projet LIFE+ ciblé sur les petites masses d'eau de transition qui consisterait à améliorer la connaissance sur ces petites masses d'eau sur 4 ou 5 territoires (Seudre, Rance, Baie du Mont Saint-Michel, Orne...). L'intérêt est que l'oieau assurerait le portage du dossier européen et que la mesure des flux pourrait donc bénéficier d'une aide à 50% par l Europe. Ce dossier serait spécifique aux petites masses d'eau pour lesquelles les indicateurs de la DCE ne sont pas forcément adaptés. Il reste à déterminer les paramètres à mesurer (flux de nutriments, MES, Micropolluants, ), le protocole (temps sec, temps de pluie, étiage ou crues, ), les moyens mis en œuvre et les coûts. La présentation du dossier LIFE+ est prévue en juin Groupe de Travail A partir d'octobre 2013 des groupes de travail vont êtes lancés sur plusieurs sujet : La mesure des flux Les profils de vulnérabilité La gestion des marais salés : en accord avec le conservatoire et la DREAL de Basse- Normandie, l'inter-sage reprendra le co-pilotage du groupe initié par Natura 2000 Dans ces groupes de travail il est nécessaire que tous les acteurs soient représentés(élus, services de l État, usagers, scientifiques, et des personnes extérieures). D'autres groupes de travail ont été envisagés mais pour lesquels le rôle de l'inter-sage n'est pas encore bien défini (ex : les submersions marines). D'autres axes de travail peuvent être suggérés par les membres du Comité Stratégique. Au sujet des submersions marines, Monsieur Salardaine demande des précisions sur la méthode de calcul des risques. Monsieur le Sous-Préfet de Saint-Malo précise que depuis début 2013, 'il y a eu un gros travail entre l'ille et Vilaine et la Manche pour avoir un aléa qui est identique. Sur proposition de M. le Sous-Préfet, un document transmis par la DDTM de la Manche sur les niveaux marins est annexé au présent compte-rendu (annexe 2). 5. Profils de vulnérabilité La Directive CE précise que l État, responsable du classement des zones, doit établir les profils de vulnérabilité conchylicoles. L'Inter-SAGE propose d'être porteur des profils pour l'ensemble de la Baie. Le financement est assuré à 70 % par les Agences de l eau (10ème programme). Il faut trouver les 30 % de financement manquant. Monsieur Berne suggère de demander la validation à l'ars 35 pour la réalisation des profils. Il indique également que l'agence de l'eau Seine-Normandie est prête à accompagner tout maître d'ouvrage et que dans le cas présent, il est nécessaire de connaître la position du Conseil Général de la Manche et de l État. L'Inter-SAGE propose de mettre en place un comité de pilotage pour établir le cahier des charges et chiffrer l'étude. Une fois le montant estimatif connu, le montage financier pourra être trouvé.

4 6. Le Conseil Scientifique Le président du conseil est Jean-Claude Lefeuvre, Professeur émérite du Muséum d'histoire Naturelle. Le conseil scientifique s'est réunit trois fois pour échanger sur les connaissances des uns et des autres sur la Baie. A l'issue de ce tour d'horizon, il est prévu d'organiser des groupes de travail thématiques. Il serait souhaitable d'avoir au moins un représentant de chaque type d'acteurs dans chaque groupe de travail, Les animatrices des SAGES sont vivement invitées à y participer en fonction de leur disponibilité. A partir du début octobre, le groupe de travail sur la mesure des flux devra être mis en place pour établir un cahier des charges d ici la fin de l année. 7. Points divers Site Internet : Le site Internet de l Inter-SAGE de la Baie du Mont Saint-Michel (www.intersagebaiedumont.fr) est accessible depuis le mois de juillet Le site est uniquement orienté sur la qualité de l eau et renvoie sur les sites des partenaires pour toute information d'un autre ordre. Toutes les réunions organisées par l Inter-SAGE sont mises en ligne sur le site internet et le compte rendu y est accessible dès sa publication. Vous trouverez également toutes les actualités des SAGEs avec un lien vers leur site internet. L inter-sage à mis en ligne sur son site internet une liste des études recensées. Monsieur Travert demande aux membres du Comité Stratégique de signaler toute autre étude dont ils auraient connaissance. Monsieur Faucon indique que le mot d'accueil du Président semble un peu fort et qu'il mériterait d'être adouci. A la demande de l'assemblée, le mot du Président sera modifié. Carrefour de l'eau à Rennes : L'Inter-SAGE va prendre contact avec l'agence de l'eau Loire-Bretagne pour voir comment êtes présent au Carrefour de l'eau de Rennes. Volet littoral des SAGEs : L inter-sage à pour mission d harmoniser les volets littoraux des quatre SAGEs de la Baie du Mont Saint-Michel. Monsieur Travert a envoyé un premier tableau aux animatrices des SAGEs pour ouvrir la réflexion. Le travail sera poursuivi en réunion d'animation. Il est bien précisé que chaque territoire n aura pas le même volet littoral car les problématiques peuvent être différentes mais il s'agit bien d'harmonisation. Monsieur Berne souhaite que ce travail se poursuive en groupe de travail spécifique. Monsieur Le Quillec précise que l'agence de l'eau Loire-Bretagne souhaite que les réflexions menées dans ce cadre contribuent également à alimenter le volet littoral du futur SDAGE. Fin de la réunion : 12 h 15

5 Annexe 1 : Feuille de présence Étaient présents : Représentants de l'état et ses Établissements Publics : Monsieur le Sous-Préfet de Saint-Malo Madame la Sous-Préfète d'avranches Alain ZIEGLER DDPP 50 Frédéric HENNEQUIN DDTM 50 Benoît FAIST DDTM 35 Martine PINARD DDTM 35 André BERNE Agence de l'eau Seine-Normandie Régis LE QUILLEC Agence de l'eau Loire-Bretagne Représentants des Élus : Gilbert BADIOU Sage Sélune Vincent BICHON Sage Couesnon Jacky BOUVET Sage Sélune Marie-José CAILLET Sage BC Dol Jacques DEDOUIT Sage Sélune Gérard DIEUDONNÉ Sage Sée et Côtiers Granvillais Christophe FAMBON Sage BC Dol Claude FOURRÉ Sage Sée et Côters Granvillais Marcel LE MOAL Sage BC Dol Marcel ROUSSEL Sage Couesnon Gérard SALARDAINE Sage BC Dol François SERRANT Sage Sée et Côtiers Granvillais Michel THOURY Président de l'inter-sage Représentants des usagers : Jean-Yves DESDOIGTS Bretagne Vivante SEPNB Philippe FAUCON Chambre Agriculture 50 Éric HODBERT Conseil Régional Conchylicole Jean-Yves SIMON Eaux et Rivières de Bretagne Assistaient également : François ROLLAND Agence de l'eau Seine-Normandie Karine HAVARD Sage BC Dol Juliette HENRI Région Basse-Normandie Aurélie JOUE Sage Sélune Jean-Claude DUBOS Agence de l'eau Loire-Bretagne Sylvie LE ROY Sage Couesnon Loïc NOGUES CG 50 Élodie NIVOT Sage BC Dol Alain GUENARD Sage Couesnon Laurent TRAVERT Inter-SAGE Adeline COLASSE Inter-SAGE

6 Catherine YERLES Région Bretagne Élise BABOULENE Région Bretagne Étaient excusés : Rémy BRUN DDTM 50 Albert DESDEVISES FPPMA 50 Philippe DESQUESNES Sage Sée et Côtiers Granvillais Nathalie GENIN Sage Sée et Côtiers Granvillais Loïc GUEZENNEC Agence de l'eau Seine-Normandie Marie-Dominique MONBRUN Agence de l'eau Seine-Normandie Blaise MICARD CG 50 Éric GUERIN Odyssée Jean-Louis RIVOAL Agence de l'eau Loire-Bretagne Thierry ROBIN CG 35 Marie-Françoise SOURDIN Sage Couesnon

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE N 15-0001 EPTB Baie du Mont-Saint-Michel Pouvoir adjudicateur : Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie 50240 Saint-James MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Version non validée par la CLE

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Version non validée par la CLE Commission Locale de l Eau du SAGE Clain Rapport annuel d activités 2010 Version non validée par la CLE 1 Structure porteuse du SAGE Partenaire financier 2 SOMMAIRE L avancement de l élaboration du SAGE

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Bureau du Contrat de Rivière du Sègre le 29 septembre 2010 - Ur

Compte rendu de la réunion du Bureau du Contrat de Rivière du Sègre le 29 septembre 2010 - Ur Compte rendu de la réunion du Bureau du Contrat de Rivière du Sègre le 29 septembre 2010 - Ur Etaient présents : - M. Jean-Jacques FORTUNY, Maire de Bourg-Madame, représenté par Mme Sandrine LAURENT -

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

Samuel Esnouf, CEN Auvergne Stephanie Paulet, Conseil général 15

Samuel Esnouf, CEN Auvergne Stephanie Paulet, Conseil général 15 COMPTE-RENDU DU COMITE DE SUIVI DU PLAN REGIONAL D ACTIONS POUR LE SONNEUR A VENTRE JAUNE EN AUVERGNE 25 JUIN 2013 à la DREAL AUVERGNE Présents : Excusés : Florian Veron, CEN Allier Agence de l Eau Loire-Bretagne

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Marcel Roussel Rappel du calendrier

Marcel Roussel Rappel du calendrier Du SAGE Couesnon Le mot du Président La Commission Locale de l eau (CLE) a validé le 7 Avril 2011, la stratégie du SAGE (Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux) de notre bassin versant du Couesnon,

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014

Bureau de la Commission Locale de l Eau. Olivet le 25 novembre 2014 Bureau de la Commission Locale de l Eau Olivet le 25 novembre 2014 1. Portage du contrat territorial 2. Projets 2015 / Formations 2015 3. Points divers Ordre du jour 1. Portage du contrat territorial Portage

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ PROCÉDURE A DESTINATION DES MAITRES D'OUVRAGE DES INVENTAIRES DE ZONES HUMIDES SUR LE FINISTÈRE MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ 2 Contexte Cette procédure est proposée par la CAMA et a fait l'objet

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 MIJEC 44 Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 Groupe de pilotage MIJEC 44 novembre 2008 Préambule : Depuis mars 2007, le groupe de pilotage MIJEC 44 a engagé une réflexion sur l opportunité

Plus en détail

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010 Maison de l Habitant Bilan du pôle ressource de l agglomération Grenobloise, 2009 Programmation 2010 1. Les visites de sites 2. Les ateliers thématiques 3. Les formations 4. Programmation 2010 5. Budget

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC ARS-DOS-AO-005 AGENCE REGIONALE DE SANTE DE CHAMPAGNE ARDENNE

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC ARS-DOS-AO-005 AGENCE REGIONALE DE SANTE DE CHAMPAGNE ARDENNE Contexte L Agence Régionale de Santé de Champagne Ardenne finance 8 réseaux de santé dans la région, à savoir : Arduinn âge, Gérontis, Régéma, Récap, RéGéCA, Oncocha, Addica Carédiab et le réseau Périnatal.

Plus en détail

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU Le présent règlement intérieur précise les dispositions de mise en œuvre de la CLE en application

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS Etablissement public foncier de Languedoc-Roussillon créé par décret n 2008 670 du 2 juillet 2008 1 QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS A. LES RECETTES LES HYPOTHESES SUR LE NIVEAU DES RECETTES

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT 2014 2016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné

CONVENTION DE PARTENARIAT 2014 2016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné CONVENTION DE PARTENARIAT 014 016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné ENTRE La Commune de Séné, représentée par son Maire, Monsieur Luc Foucault, ET L'association Bretagne Vivante-SEPNB,

Plus en détail

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels Autres intitulés possibles : Chargé-e de projet Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e d études environnement

Plus en détail

COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009

COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009 COMPTE RENDU DU COMITE DE PROGRAMMATION LEADER GRAND PERCHE 04 décembre 2009 Etaient présents 19 membres du comité de programmation : Daniel BESNIER, Vice-président des Gîtes de France, Joël GENTY, Chambre

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL POUR LA CONSTRUCTION

SYNDICAT INTERCOMMUNAL POUR LA CONSTRUCTION SYNDICAT INTERCOMMUNAL POUR LA CONSTRUCTION ET LA GESTION D UNE PISCINE Siège : Mairie de Saint-Germain-en-Laye PROCES-VERBAL DU COMITE DU 15 FEVRIER 2012 L an deux mille douze, le quinze février à dix

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

APPEL A PROJET Conseil Habitat Solidaire et Durable. «HSD» 2ème semestre 2015 et année 2016

APPEL A PROJET Conseil Habitat Solidaire et Durable. «HSD» 2ème semestre 2015 et année 2016 ANNEXE 1 Avec le soutien : APPEL A PROJET Conseil Habitat Solidaire et Durable «HSD» 2ème semestre 2015 et année 2016 Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 01 août 2015 Et en cohérence avec

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous?

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Philippe Bourke, Directeur général du RNCREQ Antoine Verville, Directeur général adjoint du ROBVQ 3e Forum national sur les lacs Mont-Tremblant,

Plus en détail

PROGRAMME «ZONE NUMERIQUE MULTISERVICES :

PROGRAMME «ZONE NUMERIQUE MULTISERVICES : DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE RAPPORTEUR : M. HOULLEGATTE DÉLIBÉRATION D_2015_070 SÉANCE DU 18 MAI 2015 PROGRAMME «ZONE NUMERIQUE MULTISERVICES : MODIFICATION DU PLAN DE FINANCEMENT Par délibération en date

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE Commune de Cauterets Cahier des Charges 1 1 GENERALITES 1.1 Contexte Nichée

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ET APPEL A PROJETS 3.14 POEC PFQ ACTION DE PROFESSIONNALISATION AUX FILIERES QUALIFIANTES - Strasbourg

CAHIER DES CHARGES FORMATION ET APPEL A PROJETS 3.14 POEC PFQ ACTION DE PROFESSIONNALISATION AUX FILIERES QUALIFIANTES - Strasbourg CAHIER DES CHARGES FORMATION ET APPEL A PROJETS 3.14 POEC PFQ ACTION DE PROFESSIONNALISATION AUX FILIERES QUALIFIANTES - Strasbourg Coordonnées du demandeur : Nom : AGEFOS PME Adresse : 68, Avenue des

Plus en détail

Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, 50240 SAINT-JAMES

Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, 50240 SAINT-JAMES Inter-SAGE Baie du Mont-Saint-Michel Mairie, 50240 SAINT-JAMES le 07/10/2013 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 25 septembre 2013 ÉCHANGE SCIENTIFIQUE Lieu : Saint-Aubin de Terrregate, Syndicat Baie Bocage

Plus en détail

Compte-rendu de séance

Compte-rendu de séance Compte-rendu de séance Le 23 octobre 2006, le Comité Syndical dûment convoqué s est réuni au Conseil Général à Mont-de-Marsan, sous la présidence de M. Jean BOURDEN, 1 er Vice-président du Syndicat Mixte.

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Réseau rural de Basse-Normandie Groupe de travail thématique : «Bien gérer l'espace en milieu

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Appel à projets culturels Règlement de consultation

Appel à projets culturels Règlement de consultation Appel à projets culturels Règlement de consultation Préambule : La notion de bassin de vie complémentaire urbain/rural est le fondement de la création et du positionnement stratégique du Syndicat mixte

Plus en détail

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de :

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de : URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation éco-interprète un métier une formation Dossier d'inscription Avec le soutien de : OBJECTIFS La formation prépare des professionnels autonomes, chefs de projets à la fois

Plus en détail

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X

PROTOCOLE ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Logo de l Entreprise PROTOCOLE RELATIF AUX ÉTUDES DU PLAN DE MOBILITÉ DE L ENTREPRISE X Page 1/8 SOMMAIRE Article 1. Objet du protocole 4 Article 2. Durée 4 Article 3. Engagements généraux 4 3.1. De NANTES

Plus en détail

Commission Locale de l Eau

Commission Locale de l Eau Commission Locale de l Eau REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par la Commission Locale de l Eau (C.L.E.) du 30 novembre 2007 1. LES MISSIONS DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU Article 1 : L élaboration du Schéma

Plus en détail

Compte rendu du Bureau Commission Locale de l Eau Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Arroux - Bourbince

Compte rendu du Bureau Commission Locale de l Eau Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Arroux - Bourbince Compte rendu du Bureau Commission Locale de l Eau Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Arroux - Bourbince AUTUN, le 04 novembre 2010 ORDRE DU JOUR 1. Commissions thématiques : Avancement 2. Règles

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Modalités de versement de la subvention communautaire. Convention

Modalités de versement de la subvention communautaire. Convention Association Arbres et Paysages en Gironde (AP33) Programme d'actions 2014 - Valorisation du patrimoine arboré des haies sur le territoire de la Communauté urbaine de Bordeaux Modalités de versement de

Plus en détail

Recrutements en cours, prospective et création de postes

Recrutements en cours, prospective et création de postes Recrutements en cours, prospective et création de postes Rapporteur : M. Le Président 1/ Etat des lieux au 1 er novembre 2001 : A ce jour, la C.A.G.B. compte 20 agents, dont : - 12 de catégorie A - 2 de

Plus en détail

Situation Passée Classé au patrimoine mondial de l UNESCO, le Mont-Saint-Michel est visité par plus de 3 millions de visiteurs venant du monde entier.

Situation Passée Classé au patrimoine mondial de l UNESCO, le Mont-Saint-Michel est visité par plus de 3 millions de visiteurs venant du monde entier. Mont Saint Michel Situation Passée Classé au patrimoine mondial de l UNESCO, le Mont-Saint-Michel est visité par plus de 3 millions de visiteurs venant du monde entier. Situation Future Le site du barrage

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS Préalable Dans le cadre de la nouvelle programmation du programme opérationnel national

Plus en détail

En relation avec l'objet mentionné ci-dessus, nous avons l'avantage de vous exposer ce qui suit :

En relation avec l'objet mentionné ci-dessus, nous avons l'avantage de vous exposer ce qui suit : MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF A UN CREDIT SUPPLEMENTAIRE EN VUE DU SUBVENTIONNEMENT DES PRESTATIONS DE L'ADMINISTRATION COMMUNALE DANS LE PROJET DE PROTECTION ET DE REVITALISATION DE LA

Plus en détail

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Réunion du 02 juillet 2008 Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Cadre réglementaire et partenarial Par Mme Véronique LEBOULLEUX Conseil général du Finistère

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT D UNE POLITIQUE PARTENARIALE VISANT À FAVORISER LA PRATIQUE DU COVOITURAGE

CONVENTION RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT D UNE POLITIQUE PARTENARIALE VISANT À FAVORISER LA PRATIQUE DU COVOITURAGE CONVENTION RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT D UNE POLITIQUE PARTENARIALE VISANT À FAVORISER LA PRATIQUE DU COVOITURAGE CONVENTION RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT D UNE POLITIQUE PARTENARIALE VISANT À FAVORISER LA PRATIQUE

Plus en détail

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités

Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie. Description et modalités Aides aux études et autres accompagnements d'experts pour des projets de géothermie Description et modalités 2015 FICHE SYNTHETIQUE Actions éligibles - Etude de faisabilité géothermique - Assistance à

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

CONVENTION TECHNIQUE ET FINANCIERE DE TRAVAUX ET D EXPLOITATION D OUVRAGES HYDRAULIQUES PAR TELECONTROLE SUR LE BASSIN D ARTIGUES-PRES-BORDEAUX

CONVENTION TECHNIQUE ET FINANCIERE DE TRAVAUX ET D EXPLOITATION D OUVRAGES HYDRAULIQUES PAR TELECONTROLE SUR LE BASSIN D ARTIGUES-PRES-BORDEAUX CONVENTION TECHNIQUE ET FINANCIERE DE TRAVAUX ET D EXPLOITATION D OUVRAGES HYDRAULIQUES PAR TELECONTROLE SUR LE BASSIN D ARTIGUES-PRES-BORDEAUX Entre Bordeaux Métropole, personne morale de droit public,

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Seudre

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Seudre Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Seudre Réunion de la CLE n 1 Le 19 mai 2009, de 14h30 à 17h00 Salle Riondet de l Agglomération Royan Atlantique Compte-rendu Document téléchargeable sur

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Gilles PINAY Président du CRESEB Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Retours d expériences Contact : Laurent Grimault laurent.grimault@region-bretagne.fr 02.22.93.98.04

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

INRA-DRH numconcours externes 2012

INRA-DRH numconcours externes 2012 INRA-DRH numconcours externes 2012 http://www.inra.fr/drh/ce2012/bdd/profil.php?numprofil=ai12-micsdar-18 Page 1 sur 2 01/03/2012 AI Assistant en gestion financière et comptable profil n : AI12-MICSDAR-18

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Renforcer le tissu relationnel entre les habitants d un même quartier, Encourager les citoyens à la réalisation d actes de prévention élémentaires,

Renforcer le tissu relationnel entre les habitants d un même quartier, Encourager les citoyens à la réalisation d actes de prévention élémentaires, EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------------------------ LE QUINZE JUIN 2015 ------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015

COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015 COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015 L an deux mil quinze, le mardi treize janvier à 20h30, le Conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni salle de la Mairie, en session

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE. RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE. RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10 Direction Générale des Services Service des Assemblées République Française DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DE LA COMMISSION PERMANENTE RÉUNION DU 26 avril 2013 ouverte à 11h10 Délibération n : CP_13_438

Plus en détail

En France, près de 4% du budget de fonctionnement des communes est consacré au poste «énergie», essentiellement sur leur patrimoine bâti.

En France, près de 4% du budget de fonctionnement des communes est consacré au poste «énergie», essentiellement sur leur patrimoine bâti. Ce texte est susceptible d'être modifié jusqu'à la date de la séance RESSOURCES HUMAINES - EMPLOIS - CREATIONS - RENOUVELLEMENT - TRANSFORMATION - AUTORISATION.- M. Jean MOULIN, Vice-Président.- La CODAH

Plus en détail

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 REPUBLIQUE FRANCAISE SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006 RAPPORTEUR : Le président OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 Le 10 juillet 2006, le comité syndical

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013)

RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013) 1 CONCERTATION POUR LE PROJET DE RECONSTRUCTION DE LA LIGNE DE GRAND TRANSPORT D ELECTRICITE ENTRE ARRAS ET LILLE RAPPORT D ETAPE DU GARANT CNDP (08 avril 2013) RAPPEL Le débat public pour ce projet dont

Plus en détail

CONSEIL SYNDICAL. Réunion du 12 mars 2015

CONSEIL SYNDICAL. Réunion du 12 mars 2015 CONSEIL SYNDICAL Réunion du 12 mars 2015 Ordre du jour : - Rapport d activités 2014 - Compte-administratif 2014 - Budget prévisionnel 2015 - Document Unique pour l évaluation des risques professionnels

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE. Mardi 4 février 2014

CONSEIL COMMUNAUTAIRE. Mardi 4 février 2014 CONSEIL COMMUNAUTAIRE du 4 février 2014 AFFAIRES SOCIALES RELAIS D ASSISTANTES MATERNELLES Bilan et perspectives de fonctionnement Florence BOUSQUET, coordinatrice du RAM du Val d Adour, vous présentera

Plus en détail

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour»

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» 1/7 Sommaire 1. objet de la convention.4 2. engagements de la structure animatrice.4

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015]

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015] SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EPERIENCES [Année 2014-2015] Termes de références Appel à candidatures auprès des membres du FORIM pour l organisation du prochain séminaire Regards croisés portant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre les parties : La CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE L'AIN, Etablissement Public à caractère administratif 1, rue Joseph Bernier 01000 Bourg en Bresse représenté par son

Plus en détail

Réseau d accueil d Grand Perche

Réseau d accueil d Grand Perche Réseau d accueil d Grand Perche Réunion du vendredi 17 avril 2009 À Berd huis Sommaire Rappels sur le projet Retours d expd expériences d autres d territoires Quelle organisation pour le réseau r d accueil

Plus en détail

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Par Florence Mallein Responsable CEP Septembre 2015 [1] Le principe du dispositif Création par les

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail