Analyses & Perspectives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyses & Perspectives"

Transcription

1 AGENCE D URBANISME ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Analyses # 28 Les quartiers d habitat dans le centre de l agglomération boulonnaise CHIFFRES CLES du centre de l agglomération Boulonnaise : logements 6% de logements vacants 39% de propriétaires, 30% de locataires privés 29% de locataires sociaux 57% d appartements 43% de maisons 2659 logements neufs entre 1990 et 2005 Durée d occupation des logements : Propriétaires : 20 ans Locataires privés : 7 ans Locataires sociaux : 12 ans En prolongement du précédent numéro consacré à la sociodémographie dans les quartiers, l agence propose ici une analyse du parc de logements et de ses occupants à l échelle des quartiers du centre de l agglomération boulonnaise. La typologie des logements, le statut d occupation, la taille des logements, les périodes de construction et la durée d occupation sont autant de variables permettant de mieux comprendre ce parc. Ainsi, le centre-ville de Boulogne-sur-Mer et les quartiers voisins se caractérisent par une croissance importante de leur parc de logements, une forte présence de logements locatifs privés, généralement de petite taille et une rotation des ménages assez fréquente. On distingue également les quartiers à forte concentration de logements sociaux collectifs, les quartiers caractérisés par une mixité des statuts d occupation des logements et ceux situés en limite extérieure dans lesquels domine l habitat pavillonnaire avec une majorité de propriétaires. SOMMAIRE : Un taux de logements vacants élevé dans le centre de l agglomération... 2 Des statuts d occupation des logements plus ou moins diversifiés selon les quartiers... 3 Une majorité de petits logements à Boulogne-sur-Mer... 4 Un parc de logements constitué essentiellement sur la période Croissance du parc de logements des années dans le centre de Boulogne-sur-Mer et dans les quartiers extérieurs... 6 Une durée d occupation des logements plus courte en centre-ville de Boulogne... 7

2 Analyses Un taux de logements vacants élevé dans le centre de l agglomération Le centre de l agglomération boulonnaise (Boulogne-sur- Mer, Le Portel, Outreau et Saint-Martin-Boulogne) rassemble logements en 2008, soit 63 % du parc de logements de l intercommunalité. A l échelle des quartiers, le centre-ville de Boulogne-sur- Mer est le plus dense en logements, il rassemble logements en Brequerecque et Aiglon-Beaurepaire, aux 2eme et 3eme rangs comptent respectivement 2271 et 2192 logements. Dans le reste des quartiers, le nombre de logements varie entre 800 et près de En moyenne, les quartiers du centre de l agglomération concentrent 93% de résidences principales, 6% de logements vacants et 1% de résidences secondaires/ logements occasionnels. Le taux moyen de logements vacants, proche des moyennes régionale (5%) et nationale (7%) cache toutefois des disparités. Les quartiers du centre-ville de Boulogne-sur-Mer et de l Ancien rivage concentrent 12% chacun de logements vacants. Cette vacance est à la fois conjoncturelle (attente d occupation des lieux par un nouveau propriétaire/locataire) et structurelle (logement vétuste ou en attente de règlement de succession). Le taux de logements vacants est également élevé dans le quartier Transition-Triennal (vacance liée aux opérations de démolitions/reconstructions) et en vieille-ville/ quartier Dernier Sou. Répartition des logements dans le centre de l agglomération boulonnaise Répartition des logements dans le centre de l'agglomération Boulonnaise Centre ville Boulogne Brequerecque Aiglon Beaurepaire Centre ville Le Portel Transition Triennal Vieille ville Dernier sou Q. des résidences Clocheville Tintelleries St Pierre Masurettes Berquen Ostrohove Gambetta Ste Beuve Liane Daunou Langevin Fraternité Mont Soleil Massenet Malborough Henriville- parc de la falaise Centre ville Outreau Ancien rivage nationale centre ville St Martin B. Wicardenne Branly Manihen Salengro Danrémont Montplaisir - Henriville (BSM) Certains quartiers se distinguent par un taux de résidences secondaires légèrement supérieur aux autres secteurs, il s agit du centre-ville de Le Portel (6% de résidences secondaires) et du secteur Gambetta Sainte-Beuve à Boulogne-sur-Mer (4%). 2

3 #28 Des statuts d occupation des logements plus ou moins diversifiés selon les quartiers Les quartiers du centre de l agglomération se distinguent par une faible part de propriétaires (39%) par rapport aux moyennes de l agglomération (49%) et de la région (56%). Le tissu urbain central concentre par contre une part importante de locataires sociaux (29% contre 19% pour la région) et de locataires privés (30% contre 22% pour la région). Les secteurs à forte concentration de propriétaires (60% et plus) sont les quartiers en limite extérieure du centre de l agglomération : Wicardenne, Ostrohove, Manihen,... A l inverse, les quartiers du centre de Boulogne-sur-Mer sont caractérisés par une grande majorité de locataires privés essentiellement dans des appartements. Leur part s élève à centre agglomération 60% et plus en centre-ville, vieille ville et dans les quartiers Ancien rivage et Clocheville. Une troisième catégorie de quartier se distingue, celle des quartiers à fort taux de logements sociaux : Transition Triennal (90% de logements sociaux), Damrémont (86%), le quartier des résidences à Le Portel et dans une moindre mesure les quartiers Marlborough, Henriville à Le Portel ou encore Masurettes- Berquen à Outreau. Agglomération Boulonnaise Nord Pas de Calais Propriétaires 39% 48,90% 56,30% Locataires privés 30,20% 24,70% 22,10% Locataires sociaux 29,20% 25% 19% Enfin, certains quartiers présentent une variété dans la répartition des statuts des occupants des logements. Il s agit des quartiers Gambetta Ste Beuve, Liane Daunou ou encore Montplaisir Henriville. Ils se distinguent par une part équilibrée des locataires privés, locataires sociaux et propriétaires. 3

4 Analyses Une majorité de petits logements à Boulogne-sur-Mer Le centre de l agglomération boulonnaise concentre 57% d appartements et 43% de maisons. Boulogne-sur-Mer, de par son tissu urbain dense, concentre la part la plus importante d appartements, 72% contre 48% à Le Portel, 32% à Outreau et 28% à St Martin Boulogne. Les logements collectifs sont fortement concentrés dans les quartiers Liane Daunou, Damrémont, le centre ville de Boulogne-sur-Mer et Transition Triennal. Les logements de petite taille (1 et 2 pièces), issus pour la plupart du parc locatif privé, sont surtout concentrés dans le centre ville de Boulogne-sur-Mer et les quartiers voisins. Répartition des logements collectifs et individuels par quartier Répartition des logements collectifs et individuels par quartier 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Maisons A la différence des quartiers de la ville centre, ceux de St Martin Boulogne, Outreau et Le Portel, regroupent une majorité de grands Appartements logements puisque les logements de 4 pièces et plus représentent au moins 70% du parc de logements des résidences principales. 4

5 #28 Un parc de logements constitué essentiellement sur la période Dans le centre de l agglomération, l essentiel des logements datent de la période d après-guerre. 47% des résidences principales datent de 1949 à 1974, 20% sont issues de la période et 8% de la période Le reste des habitations est antérieur à A Boulogne-sur-Mer, les destructions d après-guerre ont donné lieu à l élaboration du plan Vivien adopté en Celui-ci a permis la reconstruction de la ville et la conquête de nouveaux quartiers composés essentiellement de logements collectifs. Il s agit des quartiers de Damrémont, Liane- Daunou, Transition-Triennal ou encore le secteur Gambetta à travers la construction des buildings. Les quartiers Saint-Pierre, Brequerecque et Branly, se caractérisent par de l habitat collectif (grands ensembles pour le quartier Saint-Pierre et découpe de maisons en appartements dans les autres quartiers) et des maisons de ville parmi lesquelles un certain nombre ont survécu à la seconde guerre mondiale. Par contre, dans le centre-ville de Boulogne-sur-Mer et en vieille ville, l habitat est surtout constitué d immeubles divisés en plusieurs appartements. Ces logements sont issus de la période d avant guerre et celle de 1949 à A Outreau et Le Portel, une partie des quartiers est caractérisée par de l habitat individuel groupé mêlé à de l habitat collectif. Ces logements sont issus en grande partie de la reconstruction et de l urbanisation des 40 dernières années. Dans le même cas de figure, on peut citer le quartier Marlborough à St Martin Boulogne. L habitat individuel en lotissement est faiblement représenté par rapport aux maisons de ville. Il est concentré surtout en périphérie dans des quartiers comme Ostrohove, Wicardenne et Manihen. 5

6 Analyses Croissance du parc de logements des années dans le centre de Boulogne-sur-Mer et dans les quartiers extérieurs Sur une période plus récente, , le centre de l agglomération a accueilli logements supplémentaires, soit 8% du parc total de logements. Le centre-ville de Boulogne-sur- Mer représente 14% de ces logements (371 logements), quasi exclusivement des logements collectifs, des appartements résultant de la division d immeubles particuliers ou de maisons. Au 2eme rang des quartiers ayant vu son parc de logements s accroître, figure le quartier Transition-Triennal où l on dénombre 190 logements construits entre 1990 et Il s agit dans ce cas des opérations de rénovation urbaine du quartier. Dans le même rythme de construction, les quartiers de Clocheville-Tintelleries et Gambetta Ste Beuve ont vu leur parc de logements s accroître entre 1990 et 2005 de près de 190 logements chacun. Dans le premier cas, les logements correspondent essentiellement à du collectif et dans le second cas, les logements sont mixtes (collectifs et individuels). Dans les autres communes, plusieurs quartiers ont connu une croissance importante de leur parc de logements entre 1990 et 2005 : le centre-ville d Outreau, (essentiellement des logements collectifs) ; Ostrohove à Saint-Martin- Boulogne (164 logements dont les 2/3 sont des maisons individuelles). le quartier Marlborough (163 logements individuels et collectifs). le quartier Henriville/Parc de la falaise à Le Portel avec une majorité de maisons individuelles constituant l extension Nord du quartier. 6

7 #28 Une durée d occupation des logements plus courte en centre ville de Boulogne-sur-Mer En moyenne, près de la moitié des ménages qui habitent un logement dans le centre de l agglomération y résident depuis 10 ans ou plus, 22% y résident depuis 2 à 4 ans et 15% depuis moins de 2 ans. Globalement, dans le centre de l agglomération, un propriétaire occupe son logement une vingtaine d années. La durée moyenne d occupation d un logement locatif privé s élève à 7 ans tandis que la durée d occupation d un logement social est un peu plus élevé, 13 ans. Dans le centre-ville de Boulogne-sur -Mer, la durée d occupation des logements est plus courte par rapport aux autres quartiers, quelque soit le statut d occupation. Les propriétaires y résident en moyenne 16 ans, les locataires privés, seulement 4 ans et les locataires sociaux, 6 ans. Durée d occupation des résidences principales par les propriétaires Durée d'occupation des résidences principales par les propriétaires Années 30 Moyenne centre agglomération NB : variable fournie pour 200 logements privés minimum par quartier 7

8 Analyses #28 Durée d occupation des Durée résidences d'occupation des principales résidences principales par les par locataires les sociaux (variable fournie pour 200 logements sociaux minimum par quartier) Années Moyenne centre agglomération NB : variable fournie pour 200 logements privés minimum par quartier Durée d'occupation des résidences principales par les locataires privés Durée d occupation des résidences principales par les locataires privés Années (variable fournie pour 200 logements locatifs privés) minimum par quartier Moyenne centre agglomération NB : variable fournie pour 200 logements privés minimum par quartier Source et méthodologie du découpage des quartiers Les données présentées ici sont issues de l outil DIAF (Diffusion Infracommunale à façon) du recensement de la population 2008 de l Insee. Le découpage des quartiers, rendu possible uniquement dans les communes de plus de habitants, est issu d un travail réalisé par Boulogne-sur-Mer Développement Côte d Opale. Toutefois, une contrainte importante était à prendre en compte dans ce découpage, le respect d un seuil minimal de logements par quartier, un seuil imposé par l Insee. Plusieurs paramètres ont été pris en compte à travers ce travail de découpage des quartiers : les coupures physiques, les formes urbaines, l architecture, la concentration des commerces et services,. Au total, 22 quartiers ont été dessinés dans le centre de l agglomération boulonnaise et 4 quartiers ont été maintenus en tant que quartiers Iris tels que définis par l Insee (Damrémont, Montplaisir- Henriville, Liane-Daunou et Henriville parc de la falaise). Seuls les quartiers d habitat dense sont exploités dans cette étude. Sont exclus les zones d activités économiques (Zone portuaire, zone d activités d Outreau et zones commerciales) et les secteurs peu urbanisés (moins de logements) comme les extérieurs de St Martin Boulogne, Le Portel et Outreau. Boulogne-sur-Mer Développement Côte d Opale - Site de l Hoverport BP Boulogne-sur-Mer Cedex - Tél Fax SSN Directeur de publication : O. Delbecq - Rédaction : L. Pigot - Cartographie : M. Vandais - Crédit photos : BDCO - Conception / maquette : Boulogne-sur-Mer Développement Côte d Opale Ce numéro est téléchargeable sur notre site internet. IPNS

DIAGNOSTIC COMMUNAUTAIRE

DIAGNOSTIC COMMUNAUTAIRE Plan Local d Urbanisme de la Communauté d agglomération du Boulonnais DIAGNOSTIC COMMUNAUTAIRE Cahier thématique Habitat HABITAT Plan Local d Urbanisme e de la Communauté d Agglomération du Boulonnais

Plus en détail

N 9 Mars 2016 SOMMAIRE P2 : Portrait du parc locatif privé sur la Communauté d Agglomération du Calaisis

N 9 Mars 2016 SOMMAIRE P2 : Portrait du parc locatif privé sur la Communauté d Agglomération du Calaisis N 9 Mars 2016 SOMMAIRE P2 : Portrait du parc locatif privé sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Quelle est la typologie de l habitat? Quelle est la taille de ces logements? Sont-ils anciens? Quels

Plus en détail

Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis

Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis LE LOGEMENT SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I II III Le parc de logements et ses caractéristiques Le parc de logements vacants Le parc social Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Observatoire régional aménagement et habitat

Observatoire régional aménagement et habitat DRE Rhône-Alpes Observatoire régional aménagement et habitat Annexe1 : variables de contexte JUIN 2008 1 Nom de l indicateur Variable de contexte V1 : taux d évolution annuelle du nombre de ménages Question

Plus en détail

Analyse des résultats des recensements généraux de la population

Analyse des résultats des recensements généraux de la population Ville de Rennes Quartier «Maurepas Bellangerais» n 5 Le quartier 5 : Maurepas-Bellangerais est composé de trois secteurs : Emmanuel Mounier Brno Le Gast Ouest Le Gast Est ; le secteur La Motte Brulon-

Plus en détail

La structure du parc de logements en 2010

La structure du parc de logements en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 238 Août 2011 La structure du parc de logements en 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2010, les résidences principales représentent

Plus en détail

Données structurelles : Données conjoncturelles (d évolution) : Quatre variables supplémentaires ont été associées :

Données structurelles : Données conjoncturelles (d évolution) : Quatre variables supplémentaires ont été associées : Données mobilisées pour l analyse en composante principale et la typologie des Les données mobilisées sont issues du recensement de la population homogénéisé pour l année (disponible au démarrage de l

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION 3 LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I Projections et causes majeures du vieillissement de la population II Un territoire face au vieillissement? III Le revenu

Plus en détail

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina.

Dzumac. Nondoué - La Couvelée. Plaine de Koé. Plaine Adam. Koutio. Auteuil. Dumbéa/mer. Coeur de ville. Normandie PK7. ZI Ducos. Tina. 5.1 L'habitat collectif majoritaire dans Nouméa L'habitat collectif La capitale con 90% appartements recensés en Nouvelle-Calédonie. A Nouméa, 55% ménages habitent dans immeubles collectifs en 2009 contre

Plus en détail

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Préparation de la réunion Réunion thématique «Urbanité - logements» n 1 Reprise de la dernière réunion Comparaison 1988-2014 Les deux

Plus en détail

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s L e s s e n t i e l s u r L o g e m e n t H a b i t a t le logement e n A l s a c e Le parc de logements Forte augmentation du parc résidentiel en 10

Plus en détail

SCOT du Boulonnais Enveloppes urbaines et densité

SCOT du Boulonnais Enveloppes urbaines et densité Ateliers Méthodologiques du Foncier EPF Nord-Pas-de-Calais SCOT du Boulonnais Enveloppes urbaines et densité Sommaire Présentation du territoire Scénario démographique et objectifs de production de logements

Plus en détail

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE Les logements vacants en Picardie en 2013 n 48 décembre 2015 Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE En Picardie, un logement sur douze est

Plus en détail

Les logements en Métropole et en Poitou-Charentes en Chiffres et statistiques. mai 2015

Les logements en Métropole et en Poitou-Charentes en Chiffres et statistiques. mai 2015 Chiffres et statistiques es logements en Métropole et en Poitou-Charentes en 20 Chiffres et statistiques mai 2015 es logements en Métropole et en Poitou-Charentes en 20 REA Poitou-Charentes 1 a structure

Plus en détail

4 - Logements. 4.1 Hausse de 10 % du parc de résidences principales

4 - Logements. 4.1 Hausse de 10 % du parc de résidences principales 4 - Logements 4.1 Hausse de 10 % du parc de résidences principales En 2006, 134 400 logements environ ont été recensés à Plaine Commune dont 94 % de résidences principales. Les logements vacants représentent

Plus en détail

2. Parc de logements. Un grand nombre de résidences secondaires et une faible part de logements vacants. Nature des logements en 2007

2. Parc de logements. Un grand nombre de résidences secondaires et une faible part de logements vacants. Nature des logements en 2007 2. Parc de logements Un grand nombre de résidences secondaires et une faible part de logements vacants Selon l INSEE, en 2007, le parc de logements de la commune du Pouliguen (6 231 logements) se composait

Plus en détail

N o 05 STATISTIQUES ATLAS 1 ÉDITION INTÉRACTIVE LE LOGEMENT SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE

N o 05 STATISTIQUES ATLAS 1 ÉDITION INTÉRACTIVE LE LOGEMENT SUR LE TERRITOIRE DE OUEST PROVENCE utur par le exemple). Trigance 1, sse du Buis, 04 42 11 16 69 uestprovence.fr h/ ATLAS 1 STATISTIQUES N o 05 portraits de territoire par l observatoire-sig ouest provence janvier 2014 IG analyse chaque

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 08 Des hôtels particuliers

Plus en détail

Le parc de logements en Pays de la Loire

Le parc de logements en Pays de la Loire Le parc de logements en Pays de la Loire Au 1 er janvier 2009, la région concentre 1 836 000 logements service connaissance des territoires et évaluation mars 2011 Au 1 er janvier 2009, le parc ligérien

Plus en détail

Le marché de la rénovation du bâti dans le Romorantinais. Mardi 11 octobre 2011

Le marché de la rénovation du bâti dans le Romorantinais. Mardi 11 octobre 2011 Le marché de la rénovation du bâti dans le Romorantinais Mardi 11 octobre 2011 Objet de l étude Confrontation des différents états des lieux et données Récolements et croisements de données effectuées

Plus en détail

Réunion des conseils de quartier du 12 février 2015 Quelques chiffres sur le quartier de la Bastille

Réunion des conseils de quartier du 12 février 2015 Quelques chiffres sur le quartier de la Bastille Réunion des conseils de quartier du 12 février 2015 Quelques chiffres sur le quartier de la Bastille 19 IRIS dans le périmètre retenu Un quartier peu végétalisé La couverture végétale dans ce quartier

Plus en détail

SOMMAIRE. Dynamique démographique et chiffres clés sur la CA du Calaisis. P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis

SOMMAIRE. Dynamique démographique et chiffres clés sur la CA du Calaisis. P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis N 10 Avril 2016 SOMMAIRE P2 : Dynamique démographique sur la CA du Calaisis Quelle est la dynamique démographique? Quelle est la variation de la population? Est-elle portée par le solde naturel ou le solde

Plus en détail

Révision du SCoT de la CC du Val de l Aisne

Révision du SCoT de la CC du Val de l Aisne Révision du SCoT de la CC du Val de l Aisne Atelier Habitat et socio-démographie 14 octobre 2016 1 Calendrier de la procédure 1 Le diagnostic 2 Le projet 3 Le DOO 4 L état actuel du territoire Diagnostic

Plus en détail

Logements. Ménages. Immigration. Taux d effort Surpeuplement. Logements sociaux. Familles. Revenu PROFIL DES MÉNAGES ET DES LOGEMENTS

Logements. Ménages. Immigration. Taux d effort Surpeuplement. Logements sociaux. Familles. Revenu PROFIL DES MÉNAGES ET DES LOGEMENTS PROFIL DES MÉNAGES ET DES LOGEMENTS ARRONDISSEMENT DE PIERREFONDS-ROXBORO Édition 2014 Mode d occupationgroupes d âge Immigration Période de construction Taux d effort Surpeuplement Logements Composition

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

Le parc de logements. du Calvados en Données FILOCOM. Juillet Les chiffres clés. Le parc de logements

Le parc de logements. du Calvados en Données FILOCOM. Juillet Les chiffres clés. Le parc de logements Juillet 2015 Le parc de logements du Calvados en 2013 Données FILOCOM Les chiffres clés 399 357 logements en 2013, soit 47 % du parc régional dont : 302 651 résidences principales (RP) 67 000 résidences

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Villejean - Beauregard» n 10

Ville de Rennes. Quartier «Villejean - Beauregard» n 10 Ville de Rennes Quartier «Villejean - Beauregard» n 10 Le quartier 10 : Villejean-Beauregard est composé de 2 secteurs : le secteur Pontchaillou - Villejean Sud Est Villejean Sud-Ouest Villejean Nord-Ouest

Plus en détail

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016.

L habitat en Isère PDH LA PRODUCTION NEUVE LE PARC EXISTANT LE LOGEMENT SOCIAL. Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016. L habitat en Isère Conférence du PLAN DÉPARTEMENTAL DE L HABITAT 2016 LE PARC EXISTANT Observatoire du PDH LE LOGEMENT SOCIAL 6 334 logements mis en chantier en Isère en 2015 Logements mis en chantier

Plus en détail

le u b m a ré P B envenue

le u b m a ré P B envenue Bienvenue Qui sommes-nous? est le 6 ème administrateur de biens en France. Le Groupe, est composé d'un réseau de 35 agences exerçant les métiers de l'administration de biens (gestion immobilière, location

Plus en détail

LOGEMENT ET CONSTRUCTION NEUVE EN INDRE ET LOIRE

LOGEMENT ET CONSTRUCTION NEUVE EN INDRE ET LOIRE 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com SOMMAIRE Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Juillet 2016 LOGEMENT

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Cleunay-Arsenal-Redon» n 9

Ville de Rennes. Quartier «Cleunay-Arsenal-Redon» n 9 Ville de Rennes Quartier «Cleunay-Arsenal-Redon» n 9 Le quartier 9 : Cleunay Arsenal Redon est composé de 2 secteurs : le secteur Arsenal La Mabilais et le secteur Cleunay Est Cleunay Ouest et La Prevalaye

Plus en détail

Les chiffres de l Observatoire Social et Territorial du Boulonnais. R e s s o u r c e s e t P r é c a r i t é é c o n o m i q u e

Les chiffres de l Observatoire Social et Territorial du Boulonnais. R e s s o u r c e s e t P r é c a r i t é é c o n o m i q u e Les chiffres de l Observatoire Social et Territorial du Boulonnais Juin 21 N 4 1. Le niveau des revenus des ménages R e s s o u r c e s e t P r é c a r i t é é c o n o m i q u e 1.1 Les ménages non imposables

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION MODIFICATION N 6 DU PLU

RAPPORT DE PRESENTATION MODIFICATION N 6 DU PLU Commune de Pérols RAPPORT DE PRESENTATION MODIFICATION N 6 DU PLU - - - - - - - - - - - - - - 2 16000 14000 12000 10000 8000 6000 4000 2000 0 Lattes Mauguio Palavas Pérols 1982 1990 1999 7738 6608

Plus en détail

Revitalisation des centres urbains et aménagement du territoire

Revitalisation des centres urbains et aménagement du territoire Revitalisation des centres urbains et aménagement du territoire Les enjeux en quelques chiffres et cartes 15 Décembre 2016 Les Landes, un territoire dynamique et attractif Taux de croissance démographique

Plus en détail

Diagnostic territorial de Haute-Saône

Diagnostic territorial de Haute-Saône Diagnostic territorial de Haute-Saône www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) Fiche n 4 En bref Des conditions de logement qui reflètent une certaine «qualité de vie» davantage

Plus en détail

Observatoire social, économique et urbain de grenoble. Logement Habitat

Observatoire social, économique et urbain de grenoble. Logement Habitat Observatoire social, économique et urbain de grenoble t a b l e a u d e b o r d Logement Habitat É D I T I O N 2 0 1 0 n Parc de logements au recensement 2006 2 Source : INSEE - Recensement de la population

Plus en détail

riom communauté Résidences principales Logements 7% 7%

riom communauté Résidences principales Logements 7% 7% FICHE TERRITOIRE Communauté Limagne d'ennezat Communauté Volvic Sources et Volcans Vallée du Jauron Clermont Communauté Mur ès Allier Gergovie Billom Saint-Dier Val d'allier Allier Les Cheires Comté Communauté

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Jeanne d Arc - Longchamps» n 6

Ville de Rennes. Quartier «Jeanne d Arc - Longchamps» n 6 Ville de Rennes Quartier «Jeanne d Arc - Longchamps» n 6 Le quartier 6 : Jeanne d Arc-Longchamps est composé de deux secteurs : le secteur Parc de Maurepas Michelet et le secteur le Gallet- Les Longs Champs

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 55 Septembre 21 Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 213 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 213, selon Filocom,

Plus en détail

Observation & Statistiques

Observation & Statistiques Observation & Statistiques Logement - Construction Août 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux* au 1er janvier 2011 Au 1 er janvier 2011, un peu plus de 281 100 logements locatifs sociaux sont comptabilisés

Plus en détail

Logement. vendéoscope. Une croissance très soutenue du logement marquée par l étalement urbain et l augmentation de la pression foncière POPULATION

Logement. vendéoscope. Une croissance très soutenue du logement marquée par l étalement urbain et l augmentation de la pression foncière POPULATION POPULATION Logement Une croissance très soutenue du logement marquée par l étalement urbain et l augmentation de la pression foncière La Vendée compte parmi les zones du territoire national où le parc

Plus en détail

Construction et logement

Construction et logement Construction et logement Panorama Les logements de 3 et de 4 pièces dominent toujours... Les logements de taille moyenne (3 ou 4 pièces) représentaient en 2014 un peu plus de la moitié du nombre total

Plus en détail

Rapport de présentation

Rapport de présentation 1 Les évolutions socio-démographiques 1.1 Une population en forte hausse... Avec 1 584 habitants en 2009, LOCQUELTAS constitue la 4ème commune la plus peuplée de l EPCI 1, derrière Grand-Champ, Colpo et

Plus en détail

Fiche logement Territoire Pays de Figeac -Eléments dans le cadre la GTEC du Pays de Figeac -

Fiche logement Territoire Pays de Figeac -Eléments dans le cadre la GTEC du Pays de Figeac - Fiche logement Territoire Pays de Figeac -Eléments dans le cadre la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche a pour objectif de retracer les principaux points relatifs au logement sur

Plus en détail

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2015

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2015 Service de la connaissance, des études et de la prospective Le parc locatif social en Île-de-France Décembre 2015 Au 1 er janvier 2015, le parc locatif social francilien (parc locatif des bailleurs sociaux

Plus en détail

OU SONT LES LOGEMENTS VACANTS?

OU SONT LES LOGEMENTS VACANTS? OU SONT LES LOGEMENTS VACANTS? www.labo-immo.org Juillet 2016 La réquisition des logements vides : une solution contre la pénurie de logements? L une des idées courantes pour lutter contre le manque de

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE C. ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS 1. Caractéristiques du parc de logements 1.1. Structure du parc de logements 1.2. Epoque d'achèvement des logements 1.3. Le

Plus en détail

LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME

LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME LES PETITS DÉJ DE L AGENCE QUAND LA VILLE SE RENOUVELLE SUR ELLE-MEME Nîmes, Hôtel l Orangerie 26 mars 2013 PROGRAMME Accueil Introduction du sujet Clément FELDIS, Chargé d études AUDRNA «Les Hauts d Argence»

Plus en détail

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement?

Quel lien entre statut dans l emploi et statut dans le logement? Septembre 2016 Quel lien entre statut dans l et statut dans le logement? Clément PAVARD ANIL / 2, boulevard Saint Martin 75010 Paris Tél. : 01 42 02 05 50 email : anil@anil.org internet : anil.org Cette

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire

Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire Le parc locatif social au 1 er janvier 2014 en région Centre-Val de Loire Au 1 er janvier 2014, le parc des bailleurs sociaux de la région Centre-Val de Loire est composé de près de 187 600. Au cours de

Plus en détail

Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme. La population, l urbanisation et l habitat

Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme. La population, l urbanisation et l habitat Commune de MÉZIRÉ Plan Local d Urbanisme La population, l urbanisation et l habitat Diagnostic 24 mars 2016 La population Réunion thématique 24 mars 2016 2 1 400 habitants en 2013 L évolution de la population

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : DIAGNOSTIC IV SYNTHESE. Tableau récapitulatif par thématique. SAINT-EGREVE PLU RAPPORT DE PRESENTATION

PREMIERE PARTIE : DIAGNOSTIC IV SYNTHESE. Tableau récapitulatif par thématique. SAINT-EGREVE PLU RAPPORT DE PRESENTATION PREMIERE PARTIE : DIAGNOSTIC IV SYNTHESE Tableau récapitulatif par thématique. PLU DE SAINT-EGREVE approuvé le 29 juin 2011 - ARCHE 5 / SOBERCO ENVIRONNEMENT Rapport de présentation 131 DEMOGRAPHIE Une

Plus en détail

La commune des Mathes, un pôle rural de proximité qui s affirme :

La commune des Mathes, un pôle rural de proximité qui s affirme : La commune: un vaste territoire littoral de 3 750 ha qui offre un espace naturel d intérêt patrimonial de plus de 2000 ha (53% du territoire) dont 1 660 ha de forêt d espaces boisés significatifs (44%

Plus en détail

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 7 juillet 2015

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 7 juillet 2015 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC HABITAT ADEUPa 7 juillet 2015 Julie BARGAIN - Éloïse BLOUET - Guillaume CHÉREL- Pascale CHODZKO - Anne FÉREC - Nadège LOURDEAU Réf. 15/108 RÔLE DU DIAGNOSTIC

Plus en détail

Logement et construction neuve en Indre et Loire

Logement et construction neuve en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Édition Novembre 2014 www.economie-touraine.com Sommaire 1 Le parc de logement en 2011 2 L état du parc en 2011 3 Le logement locatif

Plus en détail

Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances. Territoire

Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances. Territoire 2 Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances Territoire L après-guerre riche en constructions A u sein du territoire de Saint-Lô- Coutances, l habitat pavillonnaire rassemble plus de huit logements

Plus en détail

PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES PLH SOMMAIRE

PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES PLH SOMMAIRE PARTICIPATION DES EPCI À LA MISSION DÉPARTEMENTALE D OBSERVATION DE L HABITAT LE TABLEAU DE SUIVI DES Groupe Technique Logement et Urbanisme du 7 février 2014 SOMMAIRE p. 3 Relations entre EPCI et Mission

Plus en détail

Communauté d'agglomération du Grand Troyes

Communauté d'agglomération du Grand Troyes Communauté d'agglomération du Grand Troyes Une population stable LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

Logement abordable. Démarche de Cités en Champagne

Logement abordable. Démarche de Cités en Champagne Logement abordable Démarche de Cités en Champagne Témoignage de Sophie PURON, Directrice AUDC 18 sept. 2014 Châlons-en-Champagne, capitale régionale L aire urbaine de Châlons-en-Champagne s inscrit dans

Plus en détail

ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS

ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS - ZOOM SUR LA ZONE D EMPLOI DU CALAISIS LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION I II III Le vieillissement de la population sur la Zone d emploi du Calaisis Le revenu des personnes âgées Le logement des personnes

Plus en détail

3.1 Profil des locataires

3.1 Profil des locataires 3.1 Profil des locataires Quatre ménages réunionnais sur dix sont locataires d un logement dans le secteur libre ou le parc social, (définitions) soit une proportion en légère hausse par rapport à 26 (43

Plus en détail

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 30 avril 2015

DIAGNOSTIC HABITAT RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST. ADEUPa 30 avril 2015 RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC HABITAT ADEUPa 30 avril 2015 Julie BARGAIN - Éloïse BLOUET - Guillaume CHÉREL- Pascale CHODZKO - Anne FÉREC - Nadège LOURDEAU Réf. 15/108 L habitat dans le

Plus en détail

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2016

Le parc locatif social en Île-de-France au 1 er janvier 2016 Le parc locatif social en Île-de-France Février 2017 Direction régionale et interdépartementale de l Équipement et de l Aménagement d Ile-de-France www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

L'Observatoire. La Lettre de. Dossier spécial demande en logement social et Chiffres-clés

L'Observatoire. La Lettre de. Dossier spécial demande en logement social et Chiffres-clés Janvier 216 La Lettre de L'Observatoire #3 Habitat Habitants Edito Pour sa 3 ème lettre de l Observatoire Habitat-Habitants, Val d Europe agglomération édite un dossier spécial consacré à l offre et la

Plus en détail

Bailly la dynamique démographique

Bailly la dynamique démographique Bailly la dynamique démographique une LEGERE PERTE de population Entre 1999 et 2008, la population de Bailly a diminué de 116 habitants avec un rythme moyen de -0,32 % par an. Les tendances observées depuis

Plus en détail

Profil des utilisateurs

Profil des utilisateurs 46 déplacements quotidiens en vélo Profil des utilisateurs Observatoire du Plan de Déplacements Urbains AGENCE D ÉTUDES URBAINES DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Les utilisateurs du vélo dans l agglomération

Plus en détail

Le lien complexe entre habitat et population

Le lien complexe entre habitat et population Le lien complexe entre habitat et population Après «la démographie, guide de l action publique?» qui a fait l objet d un atelier-débat en 16, l agence d urbanisme poursuit ses explorations dans ce domaine.

Plus en détail

La zone INSEE de Belfort

La zone INSEE de Belfort La zone INSEE de Belfort - Dynamisme démographique - Dynamisme économique - Dynamisme du parc de logements - Dynamisme du parc de résidences principales - Perspectives 2015/2020 Les besoins en logement

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

du Plateau-Mont-Royal

du Plateau-Mont-Royal PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Recensement 2016 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal Édition juillet 2017 Montréal en statistiques publie une toute première version des Profils sociodémographiques de l agglomération

Plus en détail

Le Boulonnais, une des 5 zones d emploi de la région touchée par le recul démographique habitants dans l agglomération Boulonnaise en 2011

Le Boulonnais, une des 5 zones d emploi de la région touchée par le recul démographique habitants dans l agglomération Boulonnaise en 2011 PREAMBULE L Insee a mis en ligne depuis juillet dernier les chiffres-clés de la population avec comme référence l année. Ce millésime correspond à la fin d une période de 5 ans d enquête, ce qui permet

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012

Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux en Pays de la Loire au 1er janvier 2012 service connaissance des territoires et évaluation Mars 2013 Un parc qui reste concentré, mais de type, de taille, d ancienneté

Plus en détail

DIAGNOSTIC AMÉNAGEMENT DE L ESPACE

DIAGNOSTIC AMÉNAGEMENT DE L ESPACE RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC AMÉNAGEMENT DE L ESPACE ADEUPa 18 Juin 2015 Johane COLLOC Élodie CARRÉ Marine GUEGUEN Éric LEMERRE Réf. 15/118 L AMÉNAGEMENT DE L ESPACE L urbanisation actuelle

Plus en détail

Quartier Montplaisir-Henriville

Quartier Montplaisir-Henriville Les dossiers de l OSTB n 7 Quartier Montplaisir - Henriville Pop ille ulat Fam ion Les Points clés Le quartier Montplaisir-Henriville se caractérise par : Em e m iplô D 1 764 habitants (soit 4,1 % de la

Plus en détail

Chiffres clés du logement et de l habitat

Chiffres clés du logement et de l habitat DREAL Chiffres et statistiques n 2013-09 Septembre 2013 Chiffres clés du logement et de l habitat Édition 2013 Directrice de la publication Anne-Emmanuelle OUVRARD Rédaction SCTE (unité analyse statistique).

Plus en détail

Typologie des quartiers CUS Phase 1 : actualisation des données Phase 2 : des quartiers de plus en plus spécialisés?

Typologie des quartiers CUS Phase 1 : actualisation des données Phase 2 : des quartiers de plus en plus spécialisés? Typologie des quartiers CUS Phase 1 : actualisation des données Phase 2 : des quartiers de plus en plus spécialisés? Réunions des 19 novembre et 19 décembre 2013 Préambule En 2013, le projet Typologie

Plus en détail

LES ménages à bas revenus (30% des ménages) résident proportionnellement

LES ménages à bas revenus (30% des ménages) résident proportionnellement Une caractérisation des conditions de logement des ménages à bas revenus Karl Even, Josée Rakotomalala, Annelise Robert (DAEI) LES ménages à bas revenus (30% des ménages) résident proportionnellement davantage

Plus en détail

Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010

Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 240 Août 2011 Les conditions d occupation des logements au 1 er janvier 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2010, la sur-occupation

Plus en détail

Les conditions d occupation des logements en 2009

Les conditions d occupation des logements en 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 140 Juillet 2010 Les conditions d occupation des logements en 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2009, la sur-occupation dans les

Plus en détail

Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole?

Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole? N 1 Juin 2011 L OBSERVATOIRE de Valenciennes Métropole Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole?

Plus en détail

Logements et démographie

Logements et démographie Quelles sont les orientations de la politique municipale en matière de logement? Quelles sont les attentes de la population en matière de logement? 9 Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à

Plus en détail

INSEE AQUITAINE LE QUATRE PAGES. Le carroyage au profit des politiques de l habitat : illustration sur la Communauté d agglomération Pau-Pyrénées

INSEE AQUITAINE LE QUATRE PAGES. Le carroyage au profit des politiques de l habitat : illustration sur la Communauté d agglomération Pau-Pyrénées LE QUATRE PAGES Le carroyage au profit des politiques de l habitat : illustration sur la Communauté d agglomération -Pyrénées N o 216 La réalisation et le suivi des Programmes locaux de l habitat (PLH)

Plus en détail

POS. Plan d occupation des Sols. 5 ème Modification du. NOTE DE PRÉSENTATION - résumé non technique Dossier approuvé le : Document Provisoire

POS. Plan d occupation des Sols. 5 ème Modification du. NOTE DE PRÉSENTATION - résumé non technique Dossier approuvé le : Document Provisoire Commune de GIGEAN Département de l Hérault - Communauté d Agglomération du bassin de Thau POS 5 ème Modification du Plan d occupation des Sols NOTE DE PRÉSENTATION - résumé non technique Dossier approuvé

Plus en détail

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu

Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Juin 2010 Analyse statistique «socio-démographique» du cœur de la Part Dieu Données du recensement rénové de population 2 Cœur de la Part Dieu - 23/06/2010 Préambule En complément du projet urbain de la

Plus en détail

Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées

Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées Logement social : La Normandie, une des régions françaises les mieux dotées Hérouville (14) Sotteville-les-Rouen (76) Alençon (61) Édito Avec un peu plus de 292 000 logements locatifs sociaux au 1 er janvier

Plus en détail

: 10 ans de à Paris et en petite couronne Un parc de logements renouvelé et en croissance continue

: 10 ans de à Paris et en petite couronne Un parc de logements renouvelé et en croissance continue 17 bd Morland 75004 paris tél : 01 42 71 28 14 fax : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org - : 10 ans de à Paris et en petite couronne Un parc de logements renouvelé et en croissance continue Laurianne Salembier

Plus en détail

Habiter & se loger. chiffres clés

Habiter & se loger. chiffres clés Habiter & se loger chiffres clés 2016 www.grandlyon.com La Métropole de Lyon définit et met en œuvre une politique de l Habitat et du Logement dynamique et solidaire sur les 59 communes du territoire.

Plus en détail

La zone INSEE de Besançon

La zone INSEE de Besançon La zone INSEE de Besançon - Dynamisme démographique - Dynamisme économique - Dynamisme du parc de logements - Dynamisme du parc de résidences principales - Perspectives 2015/2020 Les besoins en logement

Plus en détail

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Les Loges-en-Josas la dynamique démographique une stabilité de la population Entre 1999 et 2007, la population des Loges-en-Josas a augmenté de 45 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de

Plus en détail

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population,

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population, 62 Au recensement de la population de 2009, on comptait 81 700 logements essentiellement localisés en province Sud (76%, dont 88% dans le Grand Nouméa). 17% se situaient en province Nord et 7% dans les

Plus en détail

Commission 12 juillet 2012 HABITAT CADRE DE VIE

Commission 12 juillet 2012 HABITAT CADRE DE VIE Commission 12 juillet 2012 HABITAT CADRE DE VIE Objectifs 1. Définir la stratégie de développement de l habitat sur le territoire du Scot de la Bruche 2. Répondre aux besoins résidentiels, veiller à la

Plus en détail

Habitat et Données Sociales

Habitat et Données Sociales Pays de la Région Mulhousienne - Eléments du diagnostic 5 Habitat et Données Sociales Comment la conversion industrielle et urbaine se traduit-elle socialement? Comment l offre de logements s adapte-t-elle

Plus en détail

Révision du Plan Local d Urbanisme. Réunion thématique Habitat. 15 décembre 2014

Révision du Plan Local d Urbanisme. Réunion thématique Habitat. 15 décembre 2014 Réunion thématique Habitat 15 décembre 2014 o Panorama de l habitat : Comment a évolué la population villejuifoise? Quelle est l offre en logements à Villejuif? o La programmation: quelles constructions

Plus en détail

LES ORGANISMES HLM : DES ACTEURS DE TERRAIN

LES ORGANISMES HLM : DES ACTEURS DE TERRAIN DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2016 LES ORGANISMES HLM : DES ACTEURS DE TERRAIN 266 Offices Publics de l Habitat. 240 Entreprises sociales pour l habitat. 170 Sociétés coopératives d Hlm.

Plus en détail

Le Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés de BAYONNE (PNRQAD) Orientations et Objectifs

Le Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés de BAYONNE (PNRQAD) Orientations et Objectifs Le Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés de BAYONNE (PNRQAD) Orientations et Objectifs 1. Contexte national Après 30 ans de politique incitative d amélioration de l habitat,

Plus en détail

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Versailles la dynamique démographique Un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Versailles a augmenté de 925 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de 0,12 %. Cette évolution

Plus en détail

MONOGRAPHIE PAR PÔLES

MONOGRAPHIE PAR PÔLES MONOGRAPHIE PAR PÔLES DREIF POTENTIELS DE DENSIFICATION AUTOUR DES PÔLES ET DES AXES DE TRANSPORT EN COMMUN - BRES+MARIOLLE ET ASSOCIES / GERAU CONSEIL / PRODIG 201 PÉRIMÈTRE D ACCESSIBILITÉ A 5 ET 15

Plus en détail

Atouts : Une commune résidentielle (environ 88% de résidences principales). Un rythme de construction positif (3 à 4 logements par an).

Atouts : Une commune résidentielle (environ 88% de résidences principales). Un rythme de construction positif (3 à 4 logements par an). CHAPITRE II BILAN ET OBJECTIFS I. BILAN DU DIAGNOSTIC L'état des lieux présenté au chapitre précédent révèle les atouts et les contraintes inhérents à la combinaison spécifique des éléments physiques et

Plus en détail

GASNY PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA COMMUNE. Futur centre de santé? Ecoquartier en projet

GASNY PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA COMMUNE. Futur centre de santé? Ecoquartier en projet GASNY Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure Nombre d habitants - 2 946 (en 2010) Nom du maire - M JOLLY (adjoint aménagement du territoire - M Boutignon) EPCI / Communauté d

Plus en détail