Association des copropriétaires de la résidence services tourisme et affaires sise 2111 Chemin de Saint- Claude à Antibes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des copropriétaires de la résidence services tourisme et affaires sise 2111 Chemin de Saint- Claude à Antibes"

Transcription

1 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Compte rendu de la réunion d information copropriétaires Appart City du 28/03/15 Présents (équipe de direction): Pierre DENIZET Président du Directoire du groupe Appart City Edouard BON Directeur Général Dorian KARITE Directeur Technique Lionel NICOLLETTI Directeur des Exploitations Marie-Hélène COLLET Directrice du Patrimoine Dominique GUILLOT Directeur Juridique Eric JOURDAN Directeur Administratif et Financier David LESTRUAU Directeur Commercial Marketing Eléonore de SAINT-AGNES Directrice des Ressources Humaines Pierre KAUFMAN Animation du débat Prise de parole Pierre DENIZET Invitation des présidents des Conseils Syndicaux de chaque résidence è 90 résidences représentées (Appart City et P&S), 150 personnes. Suite à la fusion, nouveau groupe, nouvelle taille, nouvelles ambitions ; mise en place d un nouveau canal de communication. Relation de partenaire entre investisseurs et exploitant. Historique : Appart City, réseau le plus ancien (1995) créé par Gérard Menguy à Nantes (détenu via holding GMI) ; la holding couvre les métiers de vente immobilière (GFE), d exploitation commerciale (DVS), et de syndic (ASGS). Un actionnaire «private equity» (blackstone) rentre au capital de GMI en Divorce en 2012 è Arrivée de l équipe dirigeante actuelle : Edouard Bon (directeur Général), Eric JOURDAN (directeur financier) et Pierre DENIZET (président) à l automne Park & Suites crée par Patrice CAVALIER en 2000 ; développement par croissante externe avec l acquisition de plusieurs réseau (Anthéus, ) è 55 résidences fin 2013 avec différentes gammes (élégance, prestige, ). Fin 2013, l actionnaire de private equity de GMI arrive en bout de portage è mise en vente et reprise par P&S (alors acteur N 3 sur le marché), ce qui permets la constitution du N 1 sur le secteur des résidences de tourisme de centre ville : Près de 120 résidences Plus de appartements (Adadgio N 2 = 8500 appartements) Plus de 9600 propriétaires Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 1/13

2 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Actionnaires de la nouvelle société Appart City (Fusion/absorption de Park & Suites par Appart City) : MFINANCE : 60% (Patrice CAVALIER et co-actionnaires) EQUISTONE : 40% (fond européen de private equities, anciennement Barclays) Loyers en retard : retard moyen de 3 à 6 mois ce qui est tout à fait anormal! Activité cyclique (4 mois à perte en hivers (Nov-Fev), Mars à l équilibre, 6 mois en bénéfice l été). BFR négatif en hivers. Jamais de cas de défaut sur le paiement des loyers, mais un retard reconnu comme insupportable è recherche de financement complémentaire, pour combler une partie du retard. Historique des résultats Appart City : 2012 : perte 11 M (sous Menguy) 2013 : perte 5,8 M (nouvelle direction) 2014 : perte AC de 3 M P&S : 2014 è perte 3M, soit une perte totale de 6 M pour les 2 enseignes en 2014 Objectif : Plus de perte en 2015 Bénéfices en 2016 Communication tardive : mise en place d une nouvelle direction du patrimoine, dirigée par Marie Hélène COLLET, organisation de la journée d information du 28/03/2015. Réorganisation è fermeture du siège de Nantes, réorganisation du siège de Montpellier, fusion des moyens informatiques, fusion des forces commerciales, impact sur le personnel (convention collective de l immobilier pour P&S, convention collective HCR (Hôtels, Cafés, Restaurants) pour AC) Conclusion : «Je pense que nous sommes tous dans le même bateau et que vos intérêts sont les nôtres. Aujourd hui vos intérêts sont maltraités parce que nous avons des retards de loyers, mais je pense que la seule sortie possible, pour vous comme pour nous, c est de trouver ensemble le développement de cette entreprise. Si Appart City trouve son équilibre, occupe sa place de N 1, alors ça donnera une attractivité commerciale pour la société, et pour vos biens aussi ; car j attire juste votre attention sur le fait que, à supposer nos problèmes résolus qui ne le sont pas, je ne le cache pas sous la moquette c est quand même plus sympa d être propriétaire dans la chaine qui est N 1 français des Apparts Hôtels, qu à Pétaouchnock chez Mona Lisa ou autre chose C est tout ce que je voulais vous dire. Vous me croyez ou non, c est ce que je pense moi». Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 2/13

3 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Prise de parole Edouard BON Présentation de la carte de France des résidences : 117 résidences appartements 90 villes 9680 propriétaires ð Présence nationale, maillage territorial complet, N 1 français ð Atout commercial, possibilité de signer avec les grands comptes, les corporates Prise de Parole Eric JOURDAN Présentation prévisions de résultat (EBITA = résultat net, hors frais financiers, amortissements, charges exceptionnelles, ) 2014 : CA=180 M, EBITA = -6 M 2015 : CA=193 M, EBITA = 0 M 2016 : CA=200 M, EBITA = 7 M 2017 : CA=207 M, EBITA = 10 M Prise de parole Edouard BON Leviers pour atteindre les objectifs : 1) Développement de CA de 15% sur 3 ans (maîtrise du TO, et prix moyen) 2) Maitrise des charges : baisse de 5% sur 3 ans 3) Maitrise des loyers : taux d effort ramené à 35% du CA Prise de parole Marie-Hélène COLLET Conjoncture : Indice ICC : 33% d augmentation sur 10 ans, Indice IRL : 12% depuis 2006 (date de création) ; loyers pèsent 47% du CA è hausse très forte des loyers sur résidences anciennes à l ICC. Présentation de taux de rentabilité (pour l investisseur) sur un certain nombre de résidences, avec des chiffres > 8%. Présentation de reventes effectuées par le biais de Appart City, avec des chiffres allant de -10% à +20% (NDLR : exemples pas forcément représentatifs de notre résidence). 135 appartements revendus en acteurs partenaires pour les reventes : Revenu Pierre pour AC CERENICIMO pour P&S Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 3/13

4 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Prise de Parole Eric JOURDAN Situation Appart City : 64 résidence déficitaires (56%, EBITA -11,2 M ) 20 équilibre (17%, EBITA 0,9 M ) 31 bénéficiaires (27%, EBITA 7,6 M ) Mutualisation du chiffre d affaire et du paiement des loyers permets de payer l ensemble des propriétaires, ce qui ne serait pas le cas pour 56% d entre elles sans mutualisation ; pas de détail sur quelle situation pour quelle résidence Prise de parole Pierre DENIZET Menace de la part de certains propriétaire de procédure judiciaire è rappel sur le résultat de la procédure de sauvegarde SA RESITEL LAGRANGE. Décision du tribunal de Tarbes en décembre 2013 pour l apurement des loyers : 25% pour solde de tous comptes 100% en crédit séjour 50% sur 4 ans ou 100% sur 10 ans AC a faillit se mettre en sauvegarde (AC était inscrit au rôle du tribunal de commerce de Nantes pour se mettre en procédure de sauvegarde inévitable étant donné les pertes accumulées), évitée grâce au rachat par P&S. Prise de parole Marie-Hélène COLLET Propositions 1) Maitrise des loyers, pour revenir à un taux d effort de 35% 2) Suppression ICC (loi Pinel) pour les futurs contrats 3) Rénovation des biens programme de rénovation proposé avec des devis, avec prise en charge parties privatives et parties communes (couloir et coursives) par les propriétaires, l exploitant prenant en charge la rénovation des services généraux d exploitation. Déjà 4 résidences rénovées sur ce principe : a. St Nazaire centre b. Renne Ouest c. Nancy d. Lyon Part-Dieu Villette 4) Charges è sur les nouveaux contrats, mise en conformité avec l esprit de la loi Pinel (répartition équilibrée entre exploitant et propriétaire), pour les charges d exploitation et les charges de copropriété 5) Complément de loyer variable selon résultat 6) Droit de séjour en contrepartie des baisses de loyers 7) Carte de propriétaire/investisseur avec avantage tarifaire (rires dans l assistance) Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 4/13

5 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Prise de parole Edouard BON Présentation des rénovations effectuées (photos) Gamme marine è déco plus actuelle en camaïeu de beiges Changement literie (encore 2000 appartements avec des canapés lit, qui ne sont plus du tout en phase avec le marché) Montant (partie privative, à la charge des propriétaires) T1 : entre 3500 HT et 6000 HT T2 : entre 4500 HT et 8000 HT T3 : entre 7000 HT et HT Services généraux d exploitation (Halls, salles de petit-déjeuner, laveries, l ensemble des équipements en rez-de-chaussée des établissements..) è Appart City Parties communes : entre 400 HT et 700 HT par lot (travaux parties communes votées en assemblée de copropriété) Prise de parole Dorian KARITE Rénovation possible en 2 mois, avec la continuité d exploitation è pas de perte d exploitation. Prise de Parole Eric JOURDAN 1. Sur Rennes-Ouest (rénovation début 2014) è +20% CA suite à rénovation (amélioration Taux d Occupation (TO) et prix moyen) 2. Sur St-Nazaire è +20% CA suite à rénovation (en plus de 45% d augmentation suite à l amélioration de la situation économique des chantiers Naval) Prise de parole Marie-Hélène COLLET Syndic intégré, et rôles du syndic ; deux historiques différents : AC : syndic intégré ASGS P&S : syndics extérieurs (partenariats) Syndic intégré : présente des avantages pour l exploitation mais aussi pour les propriétaires : (1) Avance de trésorerie pour le financement des charges de copropriété (2) Permanence du fond de roulement pour le bon fonctionnement des parties communes (3) Optimisation des coûts grâce aux économies d échelles, (4) Réactivité de l exploitant sur place pour la gestion des parties communes (directeur résidence), exploitant sur place 24h/24, principe de conciergerie (NDLR : ce n est pas le cas sur Antibes, et probablement bon nombre d autres résidences!) Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 5/13

6 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Prise de parole Edouard BON Perspectives à 3 ans 1) Taux d occupation : 62% en 2013, 69% en 2014 è 72% à partir de 2016 (corresponds à la situation de la concurrence) 2) Maitrise prix moyens (51,8 en 2013, 46,9 en 2014 è 53 à horizon 2017) 3) Maitrise des charges (salaires, énergies, linge, ménage, ) 4) Maitrise de la qualité 5) Développement des ventes annexes (Parking, petit-déjeuner, autres services représente 20 M sur CA total) Prise de parole Dorian KARITE Service technique composé d une équipe de 50 personnes maintenance des exploitations. Plusieurs objectifs : 1) Zéro appartement bloqué 2) Maîtrise des énergies (11 M / an) coût à la nuitée = 3,30 3) Suivi des rénovations : potentiellement 12 résidences, 1270 appartements Prise de parole Edouard BON Direction du patrimoine ð Proposition à toutes les résidences arrivant fin de bail (32 résidences d ici fin 2017) è continuer de travailler avec AC, renouvellement de tous les baux ð Mise en place communication propriétaire ð Relation privilégiée avec le syndic, (NDLR i.e. syndic intégré) è force de négociation sur les contrats d entretien ; exemple, 2M pour les ascenseurs Développement de la société (condition de survie) ð 150 résidences d ici 2020, en France et à l étranger ð 4 projets en cours pour 2015, 1 projet pour 2016 ð 30 projets à l étude dans le cadre du projet, business plan avec minimum 15% d EBITA Prise de parole David LESTRUAU Equipe commerciale de 59 personnes objectifs pour ces commerciaux Cible commerciale : 35% loisir / 65% affaire rendez-vous sur l année, pour entretenir la clientèle d affaire (cible principale), et développer le CA conventions signées cette année, dont 2000 nouvelles conventions Clientèle : o Corporate, o Etudiants, Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 6/13

7 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes o Longue durée, o 13 M sur service groupe et le loisir (individuels étrangers) Organisation de l équipe de vente pour travailler des segments de marchés spécifiques o CE : 1M è 1,5 M o Segment du sport (tous les WE, accueil de 55 clubs sportifs dans l ensemble des résidences) 3 M CA sur le groupe o Spectacle Acteurs partenaires pour la commercialisation des résidences Réservation o Réservation directe en résidence è 41% (société ou client individuel) o Réservation via Call Center è 12% o Réservation via Internet è 47% (dont 15% sur Objectif d augmenter la part du site appartcity.com Partenaires : Booking.com, Expedia, mais 17-20% de commission Projection d un film marketing, avec notamment la présentation d un nouveau logo (très trop simple : un A vaguement stylisé) Marque Appart City è porteuse de sens, un nom qui dit ce que l on vend ; des appartements urbain de centre ville Nouveau logo è travailler sur la transition ; objectif de déploiement sur 18 mois ; en transitoire : Park & Suite «groupe Appart City» Prise de parole Marie-Hélène COLLET Communication : 4 axes d amélioration Communication régulière (objectif mensuelle) Présence systématique aux AG Newsletter trimestrielle du président Réunion annuelle au format d aujourd hui Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 7/13

8 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Débats avec les propriétaires Question : Confiance propriétaires / Appart City è Quid des 11 résidences sorties de Appart City (cédées à GRH)? Réponse AC : Effort loyer > 60% è perte de 4 M Activité (exploitation touristique) pas dans le périmètre visé (majorité affaire) Décision actionnaires Cavalier / Equistone Equipe en place non responsable Question : Principe de mutualisation des résidences : droit? Impact sur paiement des loyers? Nous n avons pas acheté des parts de SCPI, mais investit dans un bien immobilier avec des perspectives économiques porteuses : nous n avons pas à supporter les erreurs d investissement faites par AC (i.e. les résidences de tourisme déficitaires) Réponse AC : La mutualisation fait partie du concept initial écrit dans tous les documents (réactions : mais pas sur le contrat de vente, ni dans le bail commercial). Il y a une seule société d exploitation. L aspect déficitaire/bénéficiaire d une résidence n a pas d impact sur calendrier de paiement. Par contre, sur renouvellement de bail, un bilan est effectué sur la résidence è prise en compte du résultat d exploitation pour le maintien ou la baisse des loyers. Nouvelle charte des propriétaires è business plan à fournir au futur acheteur pour les nouvelles résidences Question : Les comptes d exploitation fournis ne correspondent pas aux exigences de la loi 2009 (tableau succinct de 5 lignes) ; opacité volontaire de AC sur les comptes. Les propriétaires demandent des comptes détaillés pour leur résidence. Réponse AC : Code du tourisme ; 2 éléments à fournir : 1) comptes d exploitation, mais pas de règle particulière sur le contenu & niveau de détail de ces comptes. 2) évènements significatifs qui se sont déroulés au cours de l exercice clôturé. Dans le cadre des renégociations de bail qui ont eu lieu (4 à ce jour), des comptes extrêmement détaillés ont été fournis. ð Engagement de fournir les comptes détaillés 2013 et 2014 Question : Concernant les rénovations, l investissement privatif nécessaire corresponds à 20 mois de loyers è quel droit de regard sur le choix des matériaux / mobiliers? Quelles garanties sur les prestations? Quelle revalorisation des loyers? Réponse AC : le prix correspond approximativement à 1 an de loyer. Volonté de développer le même produit sur l ensemble du réseau è appartement témoin qui est visité par les propriétaires avant d être développé sur l ensemble de la résidence Question : Pourquoi abandonner l ICC qui est notre seule garantie de revalorisation de nos biens (la revente se fera en fonction du rendement des loyers è pas de revalorisation des loyers = pas de revalorisation des biens). Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 8/13

9 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Réponse AC : Dans le passé, tous les acteurs indexaient les loyers sur l ICC è revalorisation excessive des loyers qui aboutissent à des société d exploitation (Appart City, P&S) en perte. Il n est pas question d abandonner l indexation des loyers, mais d utiliser d autres indices (IRL ou un autre (NDRL : ILC)). L objectif est de contenir le poids des loyers sur le chiffre d affaire. Question : Tout à l heure, vous parliez de résidences que vous alliez construire Quel est votre cœur de métier : exploitation ou promotion immobilière? Qui finance l achat des terrains, la construction des nouvelles résidences? Pouvez-vous expliquer les mouvements de trésorerie entre Appart City, Park & Suites et Océanis (société de promotion immobilière)? Réponse AC : Les réponses sont d une simplicité biblique : depuis le rachat de AC (GMI) par P&S le 4 avril 2014, il n y a plus aucun lien financier ni fonctionnel entre l activité de promotion Océanis, et l activité en question (NDLR : l exploitation Appart City). Et moi, en tant que président du directoire, je choisis librement les terrains et les promoteurs que je veux choisir pour les projets ; la preuve c est qu à Bordeaux, c est un terrain qui est de la communauté urbaine de Bordeaux, le promoteur s appelle ALTAE et il est de Bordeaux, etc Donc les choses sont très simples : dans mes attributions, il n y a plus de liens avec la promotion, d aucune manière Aujourd hui, vous me dites : est-ce que vous faites de la promotion : non, je n ai pas le droit ; est-ce que vous achetez du foncier : non, je n ai pas le droit ; est-ce que vous avez des liens de trésorerie avec Océanis : non, je n ai pas le droit. Quand un promoteur vient me proposer un terrain, il prend un commercialisateur, je discute du loyer que je peux payer par rapport au prix du mètre carré, c est le commercialisateur qui fait l avance, c est le promoteur qui construit, en respectant la décoration intérieure que je lui propose. Je signe une convention de prise à bail, c est à dire que les gens qui achètent un appart, je m engage à prendre leur bail après, et puis c est tout. Je n ai plus aucun lien avec les promoteurs, et c est d une transparence absolue Question : On se retrouve 18 ans en arrière, avec une réitération de ce qui s est passé avec Pierres et Vacances : on veux tondre le mouton Incitation à sortir le syndic en place (ASGS) pour garantir le bon entretien du bâtiment (fait sur la résidence de Saint- Maurice). Réponse AC : Pour le syndic, c est de votre responsabilité : quand le nouveau syndic appellera le fond de roulement ou des charges que je n ai plus l intention de payer, on en reparlera ; c est ce que je suis en train de faire à Rennes Beauregard, et j ai bien l intention de le faire partout Si vous changez de syndic, je n ai plus de raison de faire l avance du fond de roulement ; il sera appelé par le syndic conformément à la loi PINEL. Question : Sur Toulouse, les avis TripAdvisor sur l état des appartements et parties collectives sont catastrophiques ; pas possible de réserver par internet (tous les appartements sont bloqués) ; il semblerai que les appartements sont loués à des Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 9/13

10 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes personnes relevant des services sociaux è dégradation des logements. Comment maitrisez-vous la qualité de la clientèle? Réponse AC : Effectivement sur Toulouse Lerce, on accueille majoritairement de la longue durée, et en partie de la clientèle aidée ; en ce qui concerne la clientèle aidée, les contrats signés avec les partenaires prévoient que la remise en état des appartements suite à des dégradations éventuelles est prise en charge par les partenaires. Concernant TripAdvisor et les avis société, nous avons engagé dans le cadre de la stratégie e-commerce évoqué tout à l heure, un partenariat avec la société Olakala pour atterrir à un taux de qualité de 85%, avec un travail conjoint entre le commercial et l exploitant. Nous sommes bien conscient que le meilleur commercialisateur de l exploitant que nous sommes reste l avis client. Question : Si l ensemble des propriétaires refuse la baisse des loyers, que se passe-t il? Réponse AC : Je ne me sens pas responsables de ventes immobilières qui ont été faites avec des rentabilités hors marché, et des loyers hors marché. Aujourd hui, quand j ai un taux moyens d effort de 42% en 2015, vous n êtes pas atteint. Et quand j ai des résidences qui perdent de l argent avec des taux d effort trop importants (il y a des résidences où le loyer est pratiquement égal au chiffre d affaire cas de Pyrénées 2000), les propriétaires ont pris la décision des sortir du réseau. Et si globalement une majorité de propriétaires disaient on veut être payé demain, et bien on va aller au tribunal de commerce, on va se mettre en redressement judiciaire et vous aurez un administrateur judiciaire à ma place ; croyez-moi, la potion sera sensiblement plus amère Question : Quels sont vos objectifs de rentabilité sur vos propres investissements? Réponse AC : Je n ai pas parlé de nos investissements, car nous sommes en recherche de financement, et une partie de ces investissements iront au CAPEX (enseignes manquantes sur 17 résidences, etc). D une manière générale, une rentabilité normative de 5-6% sur le chiffre d affaire permet de payer les CAPEX et de maintenir correctement la situation. Question : Tout à l heure, on nous a dit que la remise en état des appartements était à la charge des copropriétaires. Le copropriétaire est soumis à l application de l article 606 du code civil dans le code du commerce. Celui-ci précise bien que le propriétaire support les travaux de toiture et murs, un point c est tout. Donc la remise en état des appartements puisque nous les louons nus, reviens à Appart City. Détecteurs incendie facturés à un prix exorbitant ; Quand on achète détecteurs de fumée, on les a à 2,5 ; il faut 7 minutes pour en poser un ; dans une résidence de 300 appartements, en une journée c est pratiquement réglé, et vous avez demandé 66, alors que c est à votre charge, puisque ce n est pas un bien immeuble, c est un bien meuble Réponse AC : La loi ALUR modifie un certain nombre de relations contractuelles. Quand aux détecteurs de fumée, c est à la charge du bailleur. Il y a différents types de DAF è Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 10/13

11 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes comparez ce qui est comparable. Le prix facturé inclus la pose des consignes de sécurité avec les supports dans les appartements. Question : Aucune facture de fournie Réponse AC : Les factures sont en cours d édition (55 HT), pour vous permettre de récupérer la TVA. Il s agit de parties privatives, et donc qui ne relève pas de la copropriété. Selon le dispositif de la loi ALUR, il appartenait soit au propriétaire, soir au locataire d effectuer la pose ; nous avons choisis en tant qu exploitant, de poser pour respecter la contrainte réglementaire du 8 mars. Question : Payer plus d un million d euros pour le naming de l Aréna Montpellier, est-ce bien raisonnable? Réponse AC : Fin de contrat au 1 er juin 2015 Question : Qui décide de la rénovation des résidences? Attente renouvellement de bail? Attente d avoir une situation catastrophique en terme de retour client et de TO pour faire des travaux? Réponse AC : Tous les gestionnaires précédents, qui ont reconduits les baux sans faire de rénovation sont des criminels. Nous avons hérité de résidences dont la situation est catastrophique. Il est possible de faire des travaux de manière anticipée pour maintenir la commercialité des biens, et repartir sur un nouveau bail de 9 ans. Question : Vous liez la rénovation avec un renouvellement de bail? Réponse AC : Non. C est une possibilité. Tous les cas de figure sont envisageables. Suite à la rénovation des appartements, mise en place d un complément de loyers en fonction de l augmentation du CA constaté. Question : règlement des loyers sans aucune organisation, et de manière différenciée selon les résidences et les propriétaires au sein d une même résidence. On nous répond que vous ne payez les loyers qu aux gens qui ont lancé des procédures officielles. D habitude, on payait les résidences les unes après les autres, et quand on payait une résidence, on payait la résidence complète! Réponse AC : Effectivement, une procédure judiciaire qui passe par le service juridique, entraine des règlements. En ce qui concerne notre principe de paiement, il s agit de revenir au calendrier Appart City ; il nous est impossible de régler la charge de loyer le 10 de chaque trimestre, vous le comprendrez au niveau de la trésorerie. En revanche, ce qui avait été mis en place, c est un règlement dans les 40 jours de l ensemble des résidences avec un calendrier tournant. Aujourd hui, des situation particulière de précarité on déclenché le paiement des loyers pour quelques propriétaires. Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 11/13

12 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes Question : Il y a un bail, et si vous ne le respectez pas, on va vous dire dégage Sur Saint-Maurice, on est déjà prêt ; on n attend plus que vous nous donniez les clés. Alfortville, la même chose. Louveciennes, la même chose. Réponse AC : Puisque vous voulez rester dans le droit, je vous rappelle que nous sommes également propriétaire de fond de commerce, et que pour partir il y a des indemnités d éviction dont vous avez l air de ne pas faire grand cas, mais que je rappelle quand même à votre mémoire Question : La société Park & Suites est connue pour payer les loyers en retard depuis des années. Aujourd hui les appartements sont invendables à cause de votre image. Question : Dans le passé, un certain nombre de résidences P&S ont accepté des baisses de loyers (jusqu à 50%) moyennant des engagements contractuels de P&S (paiement des charges auprès des syndics) qui n ont pas été respectés. Par ailleurs, les loyers n ont pas été réglés avec plus de célérité è très échaudé sur ces renégociations de baux. Enfin, quid des comptes analytiques, et notamment des frais de siège? Quels sont les efforts que vous comptez faire, notamment sur la masse salariale? Réponse AC : Masse salariale : Fusion è réduction de 25 salariés 100 personnes dont 59 personnes pour la force commerciale Contribution ASGS = 200 KEUR Question : motivations de P&S pour racheter AC qui est déficitaire? Nouveau logo Appart City et notoriété de Appart City sont nuls Réponse AC : objectif de P&S de construire le N 1, et de jouer sur l effet de taille et les synergies pour améliorer la rentabilité. Le logo è des goûts et des couleurs Par contre, nous n avons pas décidé de tuer la marque P&S du jour au lendemain. C est un programme de longue haleine. Question : Quels engagements prenez vous en contrepartie de baisse de loyers éventuels et des travaux de rafraichissement? Réponse AC : Il n est pas du tout dans nos intentions de modifier les loyers en dehors des renouvellements des baux! Quand on renouvelle un bail, on discute de la rénovation, on discute du montant des loyers, et après on s engage sur un nouveau bail (NDLR : avec un complément de loyers en fonction de l augmentation du CA constaté) Question : Il y a un manque de communication. Possibilité d un site extranet permettant un accès propre à chaque propriétaire avec des informations administratives et financières? Réponse AC : La création d une direction du patrimoine répond aux objectifs d améliorer la communication propriétaires. Envoi de la présentation projetée aujourd hui à l ensemble des personnes présentes, pour diffusion au sein des collectifs avant Pâques. Fourniture Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 12/13

13 2111 Chemin de SaintClaude à Antibes d un planning prévisionnel d échelonnement du paiement de loyers. Envoi des comptes 2013 et 2014 certifiés à la clôture des comptes Question : ASGS è travail inexistant au niveau de l entretien des résidences pour un jour de travail en AG! Quelle est la part de ASGS dans le résultat Appart City? Réponse AC : Le syndic n est pas là pour entretenir la résidence. Aujourd hui c est l exploitant que nous sommes, avec l exploitation et la direction technique, qui ont pour mission d entretenir l ensemble de la résidence, et d y faire les travaux quand ils sont nécessaires. Contribution ASGS au résultats = 200 K Question : En cas de non acceptation d un renouvellement de bail, êtes vous ouverts à nous laisser partir? Comment adressez-vous le problème des partie communes d exploitation qui appartiennent à Appart City, ce qui est contraire à la loi ALUR qui vient de passer? Réponse AC : Sur les services généraux, la Loi ALUR a un article 58 qui dit que les services généraux doivent être à partir du 1 er juillet 2014, automatiquement cédés à titre gratuit aux syndicats des copropriétaires. La ministre du tourisme, Mme DELGA, nous a dit que cet article était totalement inadapté aux résidences de tourisme, et donc le gouvernement est en train de rédiger un article 58 bis (pas encore voté par le parlement) dans lequel ils vont redéfinir les conditions, probablement en triant les services généraux d exploitation qui exercent des services strictement nécessaires à l activité de résidence de tourisme (petit-déjeuner, laverie, ), et puis les autres tels que piscine, club de sport, Le gouvernement, de la bouche du ministre compétent dans ce domaine, nous a dis la semaine dernière que 1) cet article 58 n était pas d application directe, et donc les notaires en ce moment font une grave erreur d interprétation, et 2) il va y avoir un article modificatif qui va préciser la dévolution des chose. Bien évidemment, quand la loi sera votée définitivement, nous l appliquerons. Conclusion (Pierre DENIZET) : Plusieurs d entres-vous ont fait le geste de nous remercier pour avoir organisé cette réunion. On l a faite spontanément. On voulait vous montrer que malgré la difficulté de trésorerie, les biens que vous avez acheté pour que nous les exploitions étaient dans des mains commerciales, industrielles, qui avaient l intention de développer le chiffre d affaire, de renforcer la rentabilité, de sortir l exploitation globale des pertes des années précédentes. Je vous demande juste de nous faire un peu confiance. Merci. Appart City Compte rendu de la réunion du 28/03/2015 Page 13/13

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain :

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Cela pourra avoir l effet inverse que celui escompté car

Plus en détail

Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% APPART SERVICE GESTION SYNDIC (ASGS)

Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% APPART SERVICE GESTION SYNDIC (ASGS) Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTRE MÉTIER CEGEREM est une société de conseil et de gestion qui : met à disposition de l investisseur des locaux d entreprise neufs et polyvalents

Plus en détail

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTRE MÉTIER CEGEREM est une société de conseil et de gestion qui : met à disposition de l investisseur des locaux d entreprise neufs et polyvalents

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1900 Loué Date de fin de bail Non XXXXX Surface 27 m²

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 REF : 03082015 VILLE : Reims T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 28 M 2 REF 03082015 Type de bien... T2 Neuf / Ancien... Ancien

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

REF : 090415 VILLE : Nantes

REF : 090415 VILLE : Nantes REF : 090415 VILLE : Nantes T2 31 M 2 36 rue de Sainte Luce, 44 000 Nantes INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 830 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 31 M 2 REF 090315 Type de bien... T2 Neuf / Ancien...

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014 concernant l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne Au Conseil communal de Lutry Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Plus en détail

PROGRAMME LOCATIF. info@elementbay.mu - www.elementbay.mu

PROGRAMME LOCATIF. info@elementbay.mu - www.elementbay.mu PROGRAMME LOCATIF LES SERVICES LOCATIFS En tant que propriétaire d un appartement à Element Bay, vous pouvez profiter de facilités de location à court et long terme et ainsi valoriser davantage votre investissement.

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Immobilier Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Les loueurs en meublés non professionnels Ce sont les personnes qui donnent en location des locaux comportant tous

Plus en détail

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com RÉSIDENCE ÉTUDIANTE Créteil www.terresens.com LA SITUATION LILLE Depuis l A4 (direction Paris), prendre la sortie A86 vers Créteil PARIS CRÉTEIL DIJON Gare SNCF de Créteil : 3 km (10 mn) LYON Aéroport

Plus en détail

SOMMAIRE. Qu est ce qu une SCPI? Fonctionnement. Caractéristiques principales 2/18

SOMMAIRE. Qu est ce qu une SCPI? Fonctionnement. Caractéristiques principales 2/18 SOMMAIRE Qu est ce qu une SCPI? Définition Fonctionnement Caractéristiques principales 2/18 3 DÉFINITION Les SCPI sont régies par les articles L 214-50 à L 214-84, L 231-8 à L 231-21 et L 732-7 du Code

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92)

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92) Residhome Asnières Park Asnières-sur-Seine (92) ASNIÈRES-SUR-SEINE, À QUELQUES MINUTES DU CENTRE DE PARIS Entre Paris et La Défense, à proximité des Bords de Seine, Asnières-sur-Seine bénéficie d une situation

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DOSSIER DE PRESSE - OCTOBRE 2015 LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DE DEUX NOUVEAUX APARTHOTELS ADAGIO À LILLE ET MONTPELLIER. Leader européen de la résidence de tourisme

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : T1 Bis. 75 boulevard de Strasbourg 31000 TOULOUSE

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : T1 Bis. 75 boulevard de Strasbourg 31000 TOULOUSE Fiche synthétique T1 Bis 75 boulevard de Strasbourg 31000 TOULOUSE Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Bis Ancien Date de construction 1940 Loué Date de fin de bail Oui XXXXX Surface

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Complémentaire santé individuelle p 5. 5 Frais professionnels p 5.

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Complémentaire santé individuelle p 5. 5 Frais professionnels p 5. 1 Portage Salarial p 3 2 Procédure p 4 3 Contrat de travail p 5 4 Complémentaire santé individuelle p 5 5 Frais professionnels p 5 6 Extranet p 6 7 Responsabilité civile professionnelle p 6 8 Garantie

Plus en détail

Association des copropriétaires de la résidence services tourisme et affaires sise 2111 Chemin de Saint-Claude à Antibes

Association des copropriétaires de la résidence services tourisme et affaires sise 2111 Chemin de Saint-Claude à Antibes Compte rendu de la réunion d information copropriétaires Appart City Antibes du 06/10/15 Présents : Mr Edouard BON - Directeur Général Mr Dominique GUILLOT - Directeur Juridique Mme Marie Hélène COLLET

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2013 SOFTIMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2013 SOFTIMAT S.A. CONTACTS Maryse Gits SOFTIMAT Tél.: +32 2 352 83 86 maryse.gits@softimat.com Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@softimat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU MERCREDI 3 AVRIL 214, 17H4 Lasne,

Plus en détail

L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014

L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014 L investissement hôtelier: un bon couple risque /rendement? 15 octobre 2014 1. Présentation de Turenne Hôtellerie 2. Un constat: l essor de l investissement hôtelier en France 3. Pourquoi cet essor? Indicateurs

Plus en détail

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier

Résidence EHPAD. Book Commercial Le Home la Tour. Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Résidence EHPAD Book Commercial Le Home la Tour Talence (33) Talence (33) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier La Résidence Un quartier calme et résidentiel Un emplacement en centre-ville

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Fiche synthétique Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : Année 1 Année 2 Achat 100 321 Loyer annuel 6420 6420

Fiche synthétique Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : Année 1 Année 2 Achat 100 321 Loyer annuel 6420 6420 Fiche synthétique T1 27 rue Sœur Bouvier 69005 LYON Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1974 Loué Oui Date de fin de bail 02/2016 Surface 22 m² Orientation

Plus en détail

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA SOMMAIRE 1. Définition d une résidence services seniors OVELIA 2. Les atouts de cet investissement A / Un marché porteur B / Un investissement

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Mardi 11 février 2014

SYLVIA PINEL. Mardi 11 février 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME D i s c o u r s D i s c o u r s Paris, le 12 février 2014 Intervention de Sylvia PINEL, ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

REF : 230115 VILLE : Gaillard

REF : 230115 VILLE : Gaillard REF : 230115 VILLE : Gaillard T1 26 M 2 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 380 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T1 26 M 2 REF 230115 Type de bien... T1 Neuf / Ancien...

Plus en détail

SURELEVATION et COPROPRIETE

SURELEVATION et COPROPRIETE ARENE 16 décembre 2014 Valorisation du patrimoine immobilier SURELEVATION et COPROPRIETE Me Olivier Brane, M. Jean-Loup Taïeb, M. Dominique Sevray La surélévation Un trésor caché Foncier disponible et

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER?

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Retraite Épargne Prévoyance Transmission Fiscalité Aréas Immobilier Une nouvelle façon d investir AFFRANCHIR AU TARIF EN VIGUEUR POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Aréas Immobilier 49 rue de Miromesnil

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier Ce sont les rencontres qui nous enrichissent! Alors.rencontrons nous! Odgpatrimoine Pourquoi l immobilier? La

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien rénové Date de construction 1974 Loué Date de fin de bail Oui Loyers garantis 1

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

VILLE : Lille. T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015. Investissement possible à partir de : 4 800

VILLE : Lille. T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015. Investissement possible à partir de : 4 800 REF : 22012015 VILLE : Lille T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015 Investissement possible à partir de : 4 800 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 30M 2 - REF 22012015 Type de bien... T2 Ancien...

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE»

PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE» PLAN DE SAUVEGARDE DE LA COPROPRIETE «LA MOREE» La copropriété «La Morée» est un ensemble qui comporte 18 bâtiments de taille variable (de R+4 à R+12) et 897 logements. L organisation juridique de cette

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Avant-propos... 1 Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Connaître les cycles... 7 Un marché sous influence... 9 Évolution des prix sur 2008/2009...

Plus en détail

Le vieillissement de la population: une évolution génératrice d opportunités d investissement!

Le vieillissement de la population: une évolution génératrice d opportunités d investissement! LA SILVER ECONOMY UNE OPPORTUNITE DE MARCHE Les retraités de demain seront de plus en plus nombreux à rechercher des logements adaptés au vieillissement: des résidences services séniors Le vieillissement

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

REF : 170415 VILLE : Marseille

REF : 170415 VILLE : Marseille REF : 170415 VILLE : Marseille T1 19,44 M 2 Rue St Jacques Marseille 13006 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 000 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T1 19,44 M 2 REF 090315 Type de bien... T1 Neuf / Ancien...

Plus en détail

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits!

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Ci-dessous, notre comparatif de rentabilité locative entre nos résidences «Scellier» commercialisées en 2012 et nos résidences «Duflot»

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É. Mieux comprendre pour bien décider

L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É. Mieux comprendre pour bien décider L E S C O M P T E S D E V O T R E C O P R O P R I É T É Annexes comptables Mieux comprendre pour bien décider Mieux maîtriser les enjeux économiques de la copropriété Les annexes comptables sont le reflet

Plus en détail

Investissez dans l'immobilier

Investissez dans l'immobilier Investissez dans l'immobilier 1 Investissez dans l'immobilier Visitez : www.immo-topics.fr 2 Investissez dans l'immobilier Sommaire Est-ce que l immobilier est fait pour vous?... 3 Pourquoi vous avez tout

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI OPCI GROUPEMENTS FORESTIERS UFFI REAM Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM Historique UFFI Ream :

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil Résidence EHPAD Les Pensées Rue Antoine G Belin et Rue Maurice Rechsteiner 95100 Argenteuil. Idéalement située dans le centre ville d argenteuil, Cette résidence EHPAD Bâtiment Basse consommation de 88

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M Communiqué de presse Paris, le 6 mai 2014, 8h00 Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2014 stable à 5,7 M Cession de 3 immeubles sur le trimestre pour 17 M net vendeur et acquisition en avril d un immeuble

Plus en détail

Définition des données financières publiées par les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) Version valable au

Définition des données financières publiées par les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) Version valable au Définition des données financières publiées par les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) Version valable au 1 er octobre 2011 A compter du 1 er janvier 2012, les gestionnaires de SCPI, réunis

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire?

Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire? ARC/ DOSSIER DU MOIS AOUT 2014 N 3 / WWW.UNARC.ASSO.FR Copropriétés nouvelles : la mise en concurrence obligatoire du premier syndic. Comment faire? Dans le cadre d une vente en VEFA, le promoteur choisit

Plus en détail

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs AU SERVICE de la valorisation de vos actifs - Crédit photo de couverture : Monsieur Joly VINCI Immobilier PROPERTY MANAGEMENT Agence de Paris 8, rue Heyrault BP 70239 92108 Boulogne-Billancourt Cedex Tél

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : 1. Les principales caractéristiques

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Photos non contractuelles FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI fiscale «Déficits fonciers», permettant au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

L investissement immobilier

L investissement immobilier Ce guide vous est proposé par : L investissement immobilier Des informations et des conseils pratiques pour comprendre, mieux investir et développer votre patrimoine immobilier. Comprendre pour mieux choisir

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

INFORMATION TRIMESTRIELLE 2ème Trimestre 2010. INFORMATION SEMESTRIELLE 1 er Semestre 2010. CA CONSOLIDE DU 2 ème T 2010. Bureaux

INFORMATION TRIMESTRIELLE 2ème Trimestre 2010. INFORMATION SEMESTRIELLE 1 er Semestre 2010. CA CONSOLIDE DU 2 ème T 2010. Bureaux ADT S.I.I.C Société Anonyme au capital de 16.591.522 euros Siège social : 183 Avenue Descartes Centre d Affaires Nord 2 Bâtiment Continental 93153 Le Blanc Mesnil Cedex 542.030.200 R.C.S. BOBIGNY INFORMATION

Plus en détail

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Une grande majorité des Français souhaitent acquérir leur logement car devenir propriétaire est synonyme de placement financier, de sécurité pour l avenir

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant

FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant Juillet 2015 SOMMAIRE VISITER LA RÉSIDENCE... 2 LE CONTRAT DE LOCATION (LE BAIL) ET LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR... 2 LE DÉPÔT DE GARANTIE... 3 L ASSURANCE HABITATION...

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe supérieure affecté en service

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 Contacts : UFF DIRECTION COMMUNICATION HÉLÈNE SADA-SULIM Tél : 01 40 69 64 77 email : helene_sada-sulim@unionfinancieredefrance.fr Relations Presse Golin Harris

Plus en détail

Campus Vitalis, l atout majeur de l étudiant Aixois

Campus Vitalis, l atout majeur de l étudiant Aixois VITALIS Campus Vitalis, l atout majeur de l étudiant Aixois Campus Vitalis bénéficie d un environnement en pleine évolution au cœur du nouveau quartier Aix Sud près du centre et des Facultés. Aix-en-Provence

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES Mise à jour de la Loi du 17 mars 2014 relative à la consommation et de la Loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové,

Plus en détail

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU Promotion Défiscalisation Gestion Syndic Transaction GROUPE OCÉANIC LEADER DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE EN GUYANE LA GUYANE # UN MARCHÉ IMMOBILIER PORTEUR 1 Une croissance

Plus en détail

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION FORMATION A DISTANCE IMMOBILIER OBJECTIFS Introduire sur le marché de l emploi des personnes aptes à remplir efficacement leur mission dans les professions immobilières, grâce à leurs connaissances juridiques,

Plus en détail

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement www.perl.fr Sommaire I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL III. Souplesse et stratégies de sortie IV. Clientèle et positionnement V. Perl pratique PERL PERL Créateur du schéma en 2000

Plus en détail