Rapport de l assemblée Générale Familles Rurales Fédération de Loire Atlantique 17 mars 2010 à BOUSSAY

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de l assemblée Générale Familles Rurales Fédération de Loire Atlantique 17 mars 2010 à BOUSSAY"

Transcription

1 Rapport de l assemblée Générale Familles Rurales Fédération de Loire Atlantique 17 mars 2010 à BOUSSAY Les associations présentes : Campbon, Le Pin, Boussay, Carquefou, Gétigné, La Marne, Maumusson, La Meilleraye de Bretagne, Moisdon la Rivière, Petit Auverné, Pornic, Rezé, St Colomban, St Mars la Jaille, Nantes Fleur de services. Pour 186 voix. Les associations absentes : Missillac, Saint Julien de Vouvantes, St Lyphard (Ciné phart), Pays de Retz, Saint Gildas des Bois, Bélligné, St Lyphart (Prémice), Abbaretz, Vritz, Soudan. Pour 81 voix. Pouvoir de vote : 0 Les excusés : La Fédération Nationale «Familles Rurales», la Fédération Régionale, association de Geneston. Invitations sans pouvoir de vote : Bourgneuf en Retz, La Chevrolière, Ex Aequo, les Sorinières, Gétigné Boussay (RAM). Rapport moral : Les associations locales, soutenues par la fédération départementale Familles Rurales de Loire Atlantique, innovent dans leurs actions : micro-crèches, maisons d assistantes maternelles, service d accueil et d animation itinérant pour personnes âgées fragilisées (Un Jour Part Agé), relais jeunes, services à la personne Toutes ces initiatives permettent aux familles vivant dans les territoires ruraux et péri ruraux, d accéder à des activités et des services, adaptés à la spécificité de leurs modes et lieux de vie. Familles Rurales est également mobilisée dans les actions de prévention et d éducation : la consommation, la parentalité, le développement durable Chaque acteur, qu il soit investi dans une association, au département, à la région ou à la fédération nationale, porte la responsabilité de la représentation des intérêts des familles. Cette mission est l une des caractéristiques de Familles Rurales. Notre capacité à agir dans les territoires, à représenter les familles, se trouve ainsi légitimé par notre conception de l éducation populaire, portée par la vie associative et l engagement bénévole, contribuant à la formation globale et à l épanouissement des personnes, dans leur vie personnelle comme à travers leur participation et leur implication dans la vie sociale. Nathalie ROYNARD, Présidente de la Fédération Départementale Familles Rurales de Loire Atlantique 1

2 Familles Rurales, Loire Atlantique représente : Sièges des associations 39 Associations locales accompagnées (7 créations en 2009) Familles adhérentes au «Réseau Familles Rurales». 10 Administrateurs fédéraux. 42 Activités ou sections locales. 390 Bénévoles responsables. 117 Salariés à temps plein ou partiel (hors services à la personne). 2

3 PRESENTATION DES ACTIONS DE DEVELOPPEMENT DU RESEAU EN 2009 Présentation par Magalie Rigaud (secrétaire de la Fédération). PETITE ENFANCE Les Maisons des Assistantes Maternelles Des assistantes maternelles agréées choisissent de travailler ensemble, hors de leur domicile, en mettant en commun leurs compétences pour un accueil de qualité. Elles proposent une amplitude horaire élargie et souhaitent également conserver un accueil familial, tout en permettant une socialisation en douceur de l'enfant, dans un cadre sécurisant facilitant les apprentissages des enfants et l'acquisition de leur autonomie. Les parents restent employeur d'une assistante maternelle et perçoivent le Complément de Libre Choix de Mode de Garde (PAJE). Des activités en petits groupes, par tranches d'âges sont organisées par une équipe solidaire et bienveillante. Sur le département, 2 Maisons ont vu le jour en septembre 2009, à Geneston et Carquefou. Les micro-crèches Les micro-crèches sont des structures innovantes à mi chemin entre l'accueil collectif et l'accueil individuel. Elles sont un mode d'accueil complémentaire aux structures existantes des communes qui permettent aux enfants d'apprendre à vivre en collectivité tout en bénéficiant d'un accueil individualisé. Le lieu se veut un lieu de prévention, de protection et d'écoute du jeune enfant et de sa famille. 9 enfants au maximum sont accueillis simultanément par 3 professionnel(le)s de la petite enfance justifiant au minimum d'un CAP de la petite enfance ou auxiliaire de puériculture, d'un BEP action sanitaire et sociale, d'assistantes maternelles ayant une expérience de 5 ans. Sur le département, 2 projets en 2009, Pornic et Préfailles. La garde d enfants à domicile L activité de garde d enfants, outre la surveillance, la prise des repas, ou encore l accompagnement à certaines activités, comprend également une action éducative et un accent mis sur l éveil de l enfant, notamment par le jeu. Lorsque les accueils collectifs pour les enfants sont difficiles à trouver ou lorsque leur fonctionnement ne permet pas de répondre aux attentes de la population, le service ADADA vient sauver la situation. Ce service opère en horaires décalés et complète parfaitement l offre de structures «plus conventionnelles». Le jour, la nuit, tôt le matin, tard le soir, le weekend ou bien en urgence, l association trouvera une solution pour vous. Ce service est géré par l association Familles Rurales, Fleur de Services. ENFANCE Les accueils de loisirs Les accueils de loisirs Familles Rurales sont organisés et gérés par 11 associations locales réparties sur le département. Ils permettent aux enfants inscrits dans un établissement scolaire de bénéficier d activités éducatives variées et adaptées au rythme des enfants en fonction de leur âge. Liés aux besoins des parents, il existe aujourd hui des accueils de loisirs ouverts à la journée avec ou sans repas ou à la demi-journée pendant les vacances scolaires et également en mercredis loisirs. Véritables lieux d animation en plein cœur du village, ils offrent à la fois proximité et qualité. Les activités proposées manuelles, culturelles, sportives, touristiques, artistiques... en cohérence avec le projet éducatif de l association sont l occasion pour les participants de profiter de leur environnent proche et de découvrir les richesses du milieu rural, du département ou de la région. Sur le département, en 2009, 11 accueils de loisirs 3

4 Le projet été Suite au succès du séjour du cirque FARU de l été La Fédération Familles Rurales de Loire Atlantique a décidé de reconduire un projet commun à tous les accueils de loisirs du département. Ce projet mené par la Fédération permet de renforcer la dynamique enfance, fédérer les accueils de loisirs du département autour d un même projet d envergure. Cette année le séjour avait pour thème : «Les aventuriers de l île perdue». L objectif principal de ce séjour était l aventure et l imaginaire. Les enfants sont partis à l aventure quatre jours dans un lieu qu il leur est resté inconnu jusqu à leur arrivée sur le site. Sur place les enfants ont eu à participer collectivement à des épreuves pour retrouver un trésor perdu. Ils ont réalisé des activités sportives (catamaran, jeux d orientation, tir à l arc, vtt) et manuelles (construction de cabane et d objet flottant) qui leur ont permis d obtenir des indices pour aller jusqu au trésor en fin de séjour. Un temps fort familial a eu lieu le vendredi soir. Ainsi les familles sont venues aider les enfants à retrouver le trésor autour d une soirée magique et féerique. Ce séjour fut mis en place en partenariat avec le Conseil Général de Loire-Atlantique. Les activités sportives ont été encadrées par les éducateurs sportifs du Conseil Général. Les objectifs pédagogiques du projet étaient : Découverte de nouvelles activités dans un environnement privilégié. Utiliser l activité sportive comme un outil et non une fin. Outil à l entraide, la solidarité, la coopération. Echanges, connaissances, apprentissage du vivre ensemble. Respecter un rythme de vacances alternant activités du fil conducteur et temps pour soi (repos/détente) Profiter de l environnement pour sensibiliser à ce qui nous entoure et qui peut nous servir. Ce séjour a eu lieu du 21 au 24 juillet 2009, du mardi au vendredi soir. 92 enfants ont participé au séjour. Les accueils de loisirs concernés furent : Le canton de Saint Mars la Jaille Saint Colomban Campbon Getigné Boussay Abbaretz La Meilleraye de Bretagne Moisdon la Rivière 4

5 JEUNESSE Les animations jeunesses Ateliers manuels en tous genres, sorties culturelles ou sportives, les animations jeunes sont diverses et variées et dépendent des envies exprimées localement. Complémentaires aux accueils de jeunes et de loisirs, elles correspondent aussi à des attentes différentes des familles. Il s agit moins là d un mode de garde mais davantage d activités récréatives. Celles-ci ont un triple rôle : le divertissement, l éducation et la socialisation des jeunes. Les associations locales qui proposent ces activités s attachent à leur donner un sens. Ainsi, par exemple, un atelier jardinage peut être l occasion d aborder les questions environnementales. Un atelier cuisine, quant à lui, peut être un moyen de sensibiliser à la nécessité de se nourrir correctement pour prévenir l obésité. Depuis toujours, les loisirs, activité importante à Familles Rurales, se situent dans une démarche éducative. Sur le département, en 2009, 3 associations ont mis en place des animations jeunesse. Les accueils jeunes Les «Accueils de Jeunes» peuvent accueillir de 7 à 40 mineurs, âgés de 14 ans et plus, pendant au moins 14 jours au cours d une même année et répondant à un besoin, explicité dans le projet éducatif. Les «Accueils de Jeunes» offrent donc une forme d'accueil plus adaptée, s'appuyant sur : Un lieu : L accueil de Jeunes s'organise souvent à partir d'un lieu identifié, pour permettre aux jeunes de se retrouver entre pairs, d'ouvrir un espace de dialogue. Un service permanent et une souplesse d'accueil : Les horaires d'accueil sont plus souples et s adaptent au temps libre des jeunes. Un encadrement compétent, adapté au public. Un projet pédagogique centré sur l'accompagnement des projets de jeunes : L'implication et la participation directe des jeunes sont au cœur du projet. Aussi, l «accueil de Jeunes» ne se résume pas à l'élaboration d'un «programme d'activités» faisant exclusivement appel à des prestataires de services. En 2009, un nouvel accueil jeunes Familles Rurales s est ouvert sur Belligné. Les camps passerelles Les camps passerelles sont nés du constat que la tranche d'âge des ans est peu présente sur les centres de loisirs et les foyers de jeunes (accueil de jeunes). L objectif est alors chaque été d offrir à cette tranche d âge (11-14 ans) une alternative entre l accueil de loisirs et le foyer, et ainsi d apprendre à connaître le futur référent de la structure qui l accueillera. Sur le département, en 2009, Boussay et Gétigné se sont engagés dans ce dispositif. 5

6 PARENTALITE Les camps passerelles Les Relais Familles sont des lieux de proximité, d accueil, d écoute, et d information. Ils proposent tout un panel de services en réponse aux attentes des familles. Ces lieux d aiguillage offrent une information complète et actualisée sur les services existants. Ils n ont pas vocation à répondre directement à toutes les questions, mais doivent être en mesure d indiquer les modalités les mieux adaptées et les lieux les plus pertinents pour trouver les réponses, dans différents domaines: protection maternelle et infantile, modes d'accueil du jeune enfant, adoption, aides légales et sociales, protection de l enfance, adolescence, accompagnement à la scolarité et activités périscolaires, médiation familiale, conseil conjugal et familial, handicap, perte d'autonomie... Pour que les familles ne restent pas seules face à leurs questionnements, leurs doutes, la Fédération œuvre pour que des lieux de rencontres se multiplient et organise des rencontres avec ses associations locales afin d aider les responsables à clarifier leur projet, à établir leur dossier de demande de subventions, à faire part de leur difficultés et réussites,... Des outils ludiques et pédagogiques ont été créés par Familles Rurales pour aborder avec les enfants des thèmes comme : la télévision et Internet, la jalousie entre frères et sœurs, les dangers domestiques. Jeux, livres, coloriages, expositions, DVD, affiches, constituent ces outils que nous appelons "malles pédagogiques". Ces malles sont souvent utilisées dans des lieux d'accueil (salle d'attente d'une mairie, Relais Familles,...) ou de loisirs (Halte garderie, accueil de loisirs, accueil périscolaire,...) ou bien lors de soirées débats organisées par des associations ou des collectifs de parents. La formation CAFé Café signifie «Clefs d accompagnement des familles en Europe», c est un projet européen développé dans le cadre du programme Grundtvig sur l éducation des adultes. Porté et piloté par la fédération nationale, il se déroule sur deux ans et permet à 30 stagiaires dont deux tiers du réseau Familles Rurales de suivre une formation de 10 jours au développement du soutien à la parentalité, suivie d une phase d expérimentation. La fédération départementale de Loire Atlantique participe à cette formation. A l issue du projet, un ouvrage théorique et méthodologique sera réalisé. Le projet associe dix partenaires de six pays: Allemagne, Belgique, Grèce, Lituanie, Roumanie et France. L université de Franche-Comté et l Institut des Sciences de la famille de Lyon y participent, ainsi que la Confédération des organisations familiales de l Union européenne (COFACE). La directrice adjointe de la fédération départementale est engagée dans le dispositif. 6

7 CULTURE ET SPORT Le cinéma itinérant Amener la culture à la campagne, c est la mission que s est fixée Familles Rurales. Dans les Pays de la Loire, un circuit de cinéma itinérant, appelé «Ballad Image», a été créé il y a plus de 15 ans afin de permettre aux familles vivant dans des villages isolés d avoir accès à des films récents, à proximité de chez elles. Ce sont des bénévoles qui assurent l organisation des séances (affiches, billetterie, projection des films...). Cette initiative est essentielle car elle permet d attirer un public qui n a pas forcément l habitude d aller au cinéma. Et, en créant un service de proximité, elle participe à l attractivité des communes rurales et à l amélioration des conditions de vie des familles. Sur le département, en 2009, 58 projections 4014 entrées (St Lyphard, St Gildas des bois, Missillac). Les loisirs adultes Dessin, Broderie, couture, scrapbooking, patchwork, décoration... Les associations locales Familles Rurales ont bien compris l engouement actuel pour les loisirs créatifs. Et elles ne cessent de créer de nouveaux ateliers manuels pour répondre aux attentes des familles, et aussi suivre les modes! Sur le département, en 2009, 5 associations ont mis en place des cours de dessin, d arts plastiques et loisirs créatifs Les loisirs culturels Les loisirs culturels permettent à tous de créer, s exprimer, se divertir... Depuis 25 ans, en milieu rural, le nombre de personnes pratiquant et proposant des activités et loisirs culturels n a cessé d augmenter sous des formes variées : théâtre, bibliotèques, cours de photographie, cours de musique Ces actions s adressent aux habitants, et impliquent tous les publics, des tout-petits aux plus âgés. Sur le département, en 2009, 10 associations furent concernées. Sport et détente Gymnastique, Sophrologie, Danse, sont des activités également portées par les associations locales Familles Rurales de Loire Atlantique. Les familles du milieu rural participant à ces activités cherchent ainsi à occuper leur temps libre tout en favorisant leur épanouissement personnel Sur le département, en 2009, 10 associations ont mis en place des cours de gym, sophrologie,danse, etc 7

8 AINES Un Jour Part Agé, service d accueil et d animation itinérant Il existe des personnes qui quittent les clubs de retraite à la suite d une difficulté motrice ou psychique grandissante. Celles-ci n étant plus sollicitées, s isolent, se désocialisent, malgré une volonté encore présente de vouloir sortir de chez elles. Un Jour Part Âgé, service d accueil et d animation itinérant apporte une réponse en termes de vie relationnelle et de sociabilité des personnes âgées vulnérables, vivant à domicile. Cet accueil permet aux personnes accueillies de rencontrer d autres personnes, de passer des moments agréables autour d une activité. Il participe à la resocialisation des personnes âgées en leur proposant différentes animations. Les personnes sont encadrées par des professionnels compétents et des bénévoles. La participation d intervenants est envisageable (psychologue,...). La capacité d'accueil est fixée à 10 personnes par après-midi afin de préserver une ambiance agréable et garantir une sécurité optimale. L animatrice-coordinatrice se déplace sur les différents sites et organise le transport des personnes : elle planifie deux à trois tournées par accueil (réparties entre salariés et bénévoles) pour aller chercher les bénéficiaires. Sur le département, en 2009, 3 associations ont pris part à ce service de proximité Les associations de services à la personne L'aide aux personnes en perte d'autonomie recouvre : L accompagnement et l aide aux personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne (aide à la mobilité et aux déplacements, à la toilette, à l habillage, à l alimentation, aux fonctions d élimination, garde-malade...). L accompagnement et l aide aux personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle (accompagnement dans les activités domestiques, de loisirs, et de la vie sociale, soutien des relations sociales...) à domicile ou à partir du domicile. Le soutien des activités intellectuelles, sensorielles et motrices. Sur le département, en 2009, 2 associations ont pris part à ce service de proximité Les voisineurs Un réseau de «voisineurs» permet aux personnes isolées de recevoir des visites de bénévoles. Les «voisineurs» ont en fait un rôle de briseurs de solitude, en allant voir ceux qui souffrent de l isolement, notamment les personnes âgées ou handicapées. Certaines d entre elles, même si elles bénéficient d une aide à domicile qui passe plusieurs fois par semaine, ont l impression de ne voir personne. Dans ce cas, il s agit d une visite gratuite, perçue comme un cadeau. Les bénévoles vont ainsi passer avec eux un moment agréable et convivial qui peut prendre la forme d une discussion autour d un café, d une balade dans le village, d une partie de cartes, de la lecture du journal... En bref, toute activité que l un et l autre souhaitent partager. Sur le département, en 2009, 1 association a pris part à ce service de proximité 8

9 CONSOMMATION La restauration collective bio et locale En deux mots, le projet vise à accompagner les collectifs de parents en partenariat avec le GAB 44 (Groupement des Agriculteurs Biologiques) pour développer l'alimentation bio et locale dans les restaurants scolaires. Une démarche éducative portée par les familles : elles visent parallèlement à responsabiliser les familles et à contribuer à l amélioration du cadre de vie, en informant et en sensibilisant sur le rôle que chacun peut jouer. Une dynamique locale partagée par les acteurs du territoire : l ancrage territorial, la mobilisation et la participation locales et la proximité avec les familles sont les principales valeurs ajoutées associatives. L'accompagnement de la fédération départementale Familles Rurales de Loire Atlantique à trois niveaux : en amont du projet (structurer leurs projets), dans la gestion du service (le service comptabilité, service informatique...) et dans la vie de l'association (dans son fonctionnement et dans ses relations avec les élus). En 2009, la fédération s est attardée à définir les contours du projet et du partenariat avec le GAB 44. Le traitement des litiges conso Le règlement des litiges est au cœur de l activité des associations de consommateurs. Il apporte non seulement un service vraiment utile aux familles mais il est un moyen irremplaçable de connaître les problèmes rencontrés. Ceci permet de les représenter efficacement et de développer des actions de prévention pertinentes. Pour accéder au service d aide au traitement des litiges, il est nécessaire d être adhérent à Familles Rurales. L adhésion est possible toute l année. L adhésion de 20 Euros participe à l examen de votre dossier. En 2009, 145 dossiers ont été traités La malle consom action La malle consom'action est une malle de prévention/sensibilisation, un outil pédagogique, ludique, proposant différents jeux éducatifs adaptés selon les tranches d âge et traitant d un thème de prévention. Elle vise à : Améliorer les comportements face à des risques. Acquérir des attitudes, des gestes qui permettent de se prémunir du danger ou d être plus citoyen. Avertir, aviser, sensibiliser, mettre en garde, se prémunir, devancer les situations nous mettant en danger. Sur le département, en 2009, 15 associations ont utilisé la malle consom action. 9

10 SERVICES A LA PERSONNE ADADA, service de garde d enfants à domicile. L activité de garde d enfants, outre la surveillance, la prise des repas, ou encore l accompagnement à certaines activités, comprend également une action éducative et un accent mis sur l éveil de l enfant, notamment par le jeu. Lorsque les accueils collectifs pour les enfants sont difficiles à trouver ou lorsque leur fonctionnement ne permet pas de répondre aux attentes de la population, le service ADADA vient sauver la situation. Ce service opère en horaires décalés et complète parfaitement l offre de structures «plus conventionnelles». Le jour, la nuit, tôt le matin, tard le soir, le weekend ou bien en urgence, l association trouvera une solution pour vous. Ce service est géré par l association Familles Rurales, Fleur de Services. Les services d entretien de la maison L activité peut comprendre : La réalisation des tâches ménagères quotidiennes (vaisselle, aspirateur, poussière,...), Faire briller ou cirer parquets et bois, Le nettoyage périodique complet (salle de bains, cuisine, four, chambres...), L entretien du linge (lavage, repassage, petits travaux de couture...). En 2009, 3 associations ont pris part à ce service de proximité Les services d aide aux personnes en perte d autonomie L'aide aux personnes en perte d'autonomie recouvre : L accompagnement et l aide aux personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne (aide à la mobilité et aux déplacements, à la toilette, à l habillage, à l alimentation, garde-malade...). L accompagnement et l aide aux personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle (accompagnement dans les activités domestiques, de loisirs, et de la vie sociale, soutien des relations sociales...) à domicile ou à partir du domicile. Le soutien des activités intellectuelles, sensorielles et motrices. Sur le département, en 2009, 2 associations ont pris part à ce service de proximité Le portage de repas La livraison de courses ou bien de repas à domicile sert au maintien des personnes dans leur habitat et permet un gain de temps précieux pour celles-ci. L activité impose une rigueur importante dans le respect des horaires et des consignes faites par le particulier. Cette activité s inscrit dans l objectif de facilitation de la vie quotidienne des personnes. En 2009, l association PRA de Pornic a rejoint le réseau Familles Rurales pour développer cette activité 10

11 LES CONSEILS D ADMINISTRATION Les dates des travaux du Conseil d administration Fédéral Le Mardi 21 février 2009, Le Mardi 20 mars 2009, Le Mardi 21 avril 2009, Le mercredi 3 juin 2009, Le Mercredi 4 novembre 2009, Le Mercredi 2 décembre 2009, Assemblée Générale le 23 juin 2009, Commission du personnel le lundi 7 décembre LE CONGRES NATIONAL, RENNES OCTOBRE 2009 Le bilan du congrés National 3500 acteurs du Mouvement Familles Rurales étaient réunis à Rennes les 24 et 25 octobre Alternant séance plénière, conférence, forum, temps conviviaux, le Congrès a permis aux participants de découvrir toutes les richesses du Mouvement. Découvrez le power-point récapitulatif de l'évènement (en téléchargement ci-contre). Un accueil breton Le Congrès a tout d abord démarré par l accueil de la fédération Bretagne et de ses quatre départements qui la constituent. Le maire de Rennes et président de Rennes Métropole, M. Delaveau, Mme Massot, vice-présidente du Conseil général et Mme Chevalier, conseillère régionale ont souhaité être présents pour accueillir les congressistes venus de toute la France. Une présence politique Nadine Morano, secrétaire d Etat en charge de la Famille et des Solidarités a participé à la séance d ouverture du Congrès. Thierry Damien, président de Familles Rurales a souhaité dans son discours revenir sur les principales réflexions engagées par le Mouvement envers les familles: versement des allocations familiales du premier au dernier enfant, la retraite des mères, le congé parental... mais aussi la mise en place d un agenda 21 pour les familles. La secrétaire d Etat a rappelé que Familles Rurales est un interlocuteur privilégié dans l élaboration de la politique familiale. Elle a aussi rappelé les mesures prises dans le cadre du plan de relance du gouvernement et sa volonté de continuer à développer des structures d accueil de la petite enfance. Des résultats d enquête Familles Rurales a dévoilé lors de ce Congrès, les résultats d une enquête réalisée auprès de 1200 familles sur les thèmes de la solidarité, la participation citoyenne, le développement durable et les territoires ruraux (les résultats sont en téléchargement ci-contre). Ces derniers ont été commentés, en séance plénière, par Roland Cayrol, fondateur de l institut CSA. 11

12 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 LA COMPTABILITE La Fédération a mis en place un service Comptabilité, ouvert aux associations Familles Rurales dans l objectif de simplifier les tâches administratives des bénévoles. Elle propose ainsi aux associations : Des documents établis (compte de résultat par service, compte de résultat global, bilan et autres documents de gestion à votre demande). Un suivi logique de leur comptabilité, et des conseils réguliers. Des formations pour bien exploiter et comprendre les documents. Le fonctionnement entre l association et la fédération : Le comptable de la fédération départementale commence par expliquer à l association la manière dont elle doit s organiser (classement des pièces comptables, organisation du plan comptable avec création éventuelle de sous comptes,...). Cette rencontre est également l occasion de reprendre si besoin auprès du ou des responsables/référents désigné(s) quelques bases et obligations à respecter (achat, vente, banque, bordereaux, caisse...). Ensuite, il établit avec l association la régularité des rencontres et des transmissions des pièces comptables (originaux ou copies, mensuel ou trimestrielle,...) Les documents sont ensuite présentés régulièrement notamment lors de rencontres tripartites ou de Conseil d Administration, sur demande de l association. Au-delà des rencontres régulières qui sont établies avec l association et le personnel, le comptable est disponible pour apporter des conseils et un suivi régulier. Le service comptabilité fut mis en place en En 2009, 13 associations ont eu recours au service comptabilité (contre 5 en 2008). 12

13 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 LE CONSEIL ET LA GESTION SALARIALE Dans le cadre de sa mission de soutien aux associations, la Fédération Départementale Familles Rurales de Loire Atlantique met à disposition des associations employeurs et adhérentes un service technique susceptible de leur permettre d assumer dans les meilleures conditions cette fonction. Elle réalise ainsi : Une refonte de l ensemble des pratiques touchant à la fonction employeur, lors de la prise en charge du dossier et dans le suivi : o Suivi de l association : contrats avec les caisses sociales (Pôle Emploi, URSSAF, Retraite, Prévoyance ), paiement des cotisations, o Suivi par salarié : contrat de travail, avenants, déclaration unique d embauche, suivi des congés et des absences, Le traitement informatisé des salaires de l association : o l édition des bulletins de salaire de chaque salarié, o la tenue du livre de paie, o certains documents relatifs à la gestion des départs ou l embauche. Les déclarations sociales chaque trimestre et la DADS en fin d année. La responsable du service Conseil et Gestion salarial se déplace auprès de l association. En 2009, nous avons réalisé la paie de 22 associations (18 en 2008) soit 658 bulletins de salaires (contre 594 en 2008). En 2009, la fédération a réalisé, pour ses salariés, 228 bulletins de salaires (contre 185 en 2008). 13

14 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 LA COMMUNICATION L objectif principal de ce service est de promouvoir la diversité des services qu offre : La fédération aux associations locales Les associations locales aux habitants Outils pratiques... Le service propose aux associations des outils concrets : La mise en place d'un site internet Des plaquettes, dépliants, affiches... Des modèles d'invitation pour leur Assemblée Générale... et conseils. Le service propose aussi ses conseils sur la communication interne et externe de l'association. Exemples : comment animer une réunion? comment et pourquoi sensibiliser les parents aux actions de l'association?.etc A savoir... L'ensemble des adhérents Familles Rurales de Loire-Atlantique recoivent à leur domicile, le Bi-mensuel "Vivre Mieux". Ils y trouvent également le "Près de Chez Vous" : agenda reprenant les actions et évènements des associations Familles Rurales du département. Le site Internet Familles Rurales de Loire Atlantique a été mis en ligne au mois de mai 2009 : En 2009, l association de Boussay a suivi la formation délivrée par la responsable du service communication pour mettre en place leur site Internet local. 14

15 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 LA FORMATION La formation des salariés Depuis 2008, la fédération est organisme de formation. A ce titre, elle organise des regroupements de professionnels du réseau dans le but d échanger sur les pratiques et d aborder des thématiques communes. Ainsi, les directeurs d acceuil de loisirs et de jeunes se rencontrent à raison d une journée tous les deux mois. En 2010, les professionnels de la petite enfance auront eux aussi leur journée de regroupement bimensuelle. Enfin, animateurs, directeurs, chargés de mission du département se rencontrent une fois par an autour d un thème fédérateur. Il s agit de la Journée des salariés Familles Rurales de Loire Atlantique. La formation des bénévoles En lien avec la fédération régionale Familles Rurales des Pays de la Loire et avec le "soutien de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports des Pays de la Loire", les formations programmées sont organisées dans le cadre du CDVA (Conseil de Développement à la Vie Associative). D autres formations plus spécifiques et sur demande sont organisées dans les territoires. Les formations 2009 abordaient t les thèmes suivants : - Formation de base à la vie associative (60 journées stagiaires). - Mettre en œuvre le projet associatif et développer la participation (80 journées stagiaires). - Fonction employeur au service du projet associatif (56 journées stagiaires). - Communiquer et s exprimer en public (46 journées stagiaires). 15

16 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 SYNERGIE «FR» Les associations se connectent par internet sur le logiciel de la fédération qui leur permet de gérer leurs activités (accueils de loisirs, haltes garderies, accueils périscolaires,...) Le logiciel «Synergie FR» a été conçu pour répondre à des besoins du Mouvement tant au niveau des fédérations que des associations locales. Il permet d atteindre trois objectifs : Simplifier la gestion des activités des associations de manière à réduire les tâches répétitives du bénévole tout en gagnant de la rigueur et de l efficacité. Exploiter les données concernant les familles et les responsables pour mieux valoriser le Mouvement, son action, sa représentativité. Améliorer la gestion des fichiers adhérents et constituer une base de données nationale. Les principales fonctionnalités du logiciel sont : La gestion des enfants La gestion des adultes (parents, responsables) La gestion des inscriptions Les plannings et listes d appel La gestion de la facturation La gestion des règlements Les attestations La gestion des employés Les statistiques En 2009 : - L association de La Marne s est dotée du logiciel pour la gestion de leur accueil de loisirs, de l accueil périscolaire et du restaurant scolaire. - Gétigné s est également formé pour l accueil périscolaire - Les directeurs des accueils de loisirs de Boussay et de St Colomban ont suivi une formation de perfectionnement sur les modules accueil de loisirs et périscolaire. - Les directrices des haltes garderies de Campbon et de St Colomban ont suivi une formation de perfectionnement sur le module Petite Enfance. 16

17 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 LES COMITES TRIPARTIS Familles Rurales considère que la municipalité est un acteur primordial et privilégié de l association. En effet, les municipalités sont en première ligne avec l association pour réfléchir et anticiper les réponses à apporter. C est pourquoi, nous mettons en place des réunions (tous les trimestres ou deux fois par an selon les projets et services) réunissant l association et la municipalité. Ces rencontres sont animées par la fédération. Les rencontres tripartites permettent de faciliter la collaboration entre les trois partenaires que sont la municipalité, l association locale Familles Rurales et la fédération départementale ; ceci dans un souci permanent d efficacité, d harmonie et de transparence. Ces rencontres sont généralement composées comme suit : De deux représentants de la municipalité De deux représentants de l association locale Familles Rurales Du directeur ou de la directrice adjointe de la fédération départemantale Familles Rurales de Loire Atlantique. Le salarié responsable de l association est couramment sollicité pour prendre part également à ces rencontres. En 2009, la fédération départementale Familles Rurales de Loire Atlantique a animé 7 comités tripartis. Les territoires concernés sont : - Belligné - Maumusson - Campbon - Saint Colomban - La Marne - Le canton de Saint Mars la Jaille - La Chevrolière 17

18 L APPUI APPORTE AUX ASSOCIATIONS PAR LA FEDERATION FAMILLES RURALES DE LOIRE ATLANTIQUE EN 2009 L ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS Création, développement, innovation, suivi, directeur, chargés de mission, animateurs fédéraux accompagnent les associations locales dans les différentes étapes de la vie de leur association. Nous nous chargeons ainsi du : Diagnostic de territoire, Réalisation de dossiers (projets, bilans, ) Présentation de l association aux élus Recherche de financements, Recrutement du personnel, de bénévoles, Organisation des C.A, des A.G, etc. En 2009, la fédération départementale Familles Rurales de Loire-Atlantique a accompagné la mise en place de nouveaux services : - Carquefou, Géneston et Fercé pour l ouverture d une maison d assistante maternelle - Bourgneuf en Retz pour un projet de service Petite Enfance - Pornic pour l ouverture d une micro cro-crèche crèche - Gétigné et Boussay pour un projet de RAM - La Marne pour l ouverture d un accueil de loisirs, un accueil périscolaire et un restaurant scolaire - Campbon dans la réflexion de leur pôle enfance jeunesse - Belligné et Saint Colomban pour l ouverture d un accueil de jeunes - Rezé et pour le service Un Jour Part Agé En 2009, la fédération départementale Familles Rurales de Loire Atlantique a accompagné dans le développement des services en place : - Maumusson pour le développement de leur accueil de loisirs - Le canton de Saint Mars la Jaille pour le développement de leur accueil de loisirs - Aide Retz dans leur démarche de sensibilisation à la qualité - Petit Auverné pour la pérennisation du service Un Jour Part Agé - Pornic pour le portage de repas à domicile 18

19 APPROBATION DU RAPPORT D ACTIVITE 2009 Liste des associations avec un droit de vote VOIX CONTRE ABSTENTION POUR Total ABBARETZ 7 BELLIGNE 10 BOUSSAY CAMPBON CARQUEFOU GETIGNE LA MARNE LE PIN LEGE 0 LEZ ARTS 0 MAUMUSSON LA MEILLERAYE DE BRETAGNE MISSILLAC MOISDON LA RIVIERE PETIT AUVERNE ECOUT-TEMPS PORTAGE DE REPAS PORNIC _ PAYS DE RETZ 5 PREMICE 9 REZE SAINT BREVIN Anim'Agé 0 SAINT COLOMBAN ST GILDAS DES BOIS 6 ST JULIEN DE VOUVANTES 10 ST LYPHARD 6 SAINT MARS LA JAILLE SOUDAN "LA CLE DE SOL" VRITZ 9 FLEUR DE SERVICES Approbation du rapport d activité à 186 voix (unanimité des associations présentes). Le rapport d activité est approuvé. 19

20 PRESENTATION DU BUDGET DE LA FEDERATION Intervention de Véronique NEAU. Présentation du budget CHARGES PRODUITS Montant (2) Montant (2) I. Charges directes affectées à l action I. Ressources directes affectées à l action 60 Achat Vente de produits finis, prestations de services, marchandises 61 - Services extérieurs Subventions Autres services extérieurs Impôts et taxes Charges de personnel Autres charges de gestion Autres produits de courante gestion courante 66- Charges financières Dont Cotisations Charges exceptionnelles Produits financiers Dotation aux amortissements transferts de charges Résultat de l exercice Charges fixes de fonctionnement Frais financiers Autres Total des charges 86- Emplois des contributions volontaires en nature Secours en nature Mise à disposition gratuite de biens et prestations Personnel bénévole Total des produits Contributions volontaires en nature Bénévolat Prestations en nature Dons en nature TOTAL TOTAL Demande de la trésorière d affecter le résultat aux actions Approuvée a l unanimité. 20

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015

Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015 Associations DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 à retourner avant le 1 er octobre 2015 1.1 Identification de l'association Nom :... Adresse du siège social :... Code postal :... Commune :... Adresse

Plus en détail

Dossier de demande de subvention pour l année 2015. Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014

Dossier de demande de subvention pour l année 2015. Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014 Dossier de demande de subvention pour l année 2015 Date limite de dépôt des dossiers : lundi 1 er décembre 2014 Ce dossier est à adresser à : Monsieur le Maire de Bayonne Direction des finances et du contrôle

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION :...... o du siège social :... o... o Nom et prénom du président :... o Tél :... Correspondance :...... Tél. fixe :... Tél.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :.

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :. Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal : Commune : Téléphone :. Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande Le dossier

Plus en détail

Rapport d activités 2011

Rapport d activités 2011 Rapport d activités 2011 L année 2011 nous aura permis de contribuer encore un peu plus à l atteinte de nos trois objectifs, à savoir : 1 er objectif : Soutenir les associations du réseau 2 ème objectif

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté DEMANDE DE SUBVENTION Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté Dossier de demande de subvention www.midipyrenees.fr n CRITERES D OBTENTION DE LA SUBVENTION Objectifs : n Permettre la réalisation

Plus en détail

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Année 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Pour les subventions de fonctionnement : date limite de dépôt : 31 Octobre 2015 Pour les subventions exceptionnelles :

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider

1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider 1 Nom association : ------------------------------------ Discipline : ------------------------------- Page N Nous sommes là pour vous aider A ssociation Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE 1 GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE édito La petite enfance est l une des priorités du Conseil général, et en particulier les modes d accueil. L accueil au domicile d une assistante

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1ère demande Renouvellement 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Nom de votre association :... Sigle:...

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS SERVICE DES SPORTS DE LA REGION POITOU-CHARENTES Dossier de demande de subvention Pour le DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : CLUBS PROFESSIONNELS NOM DU CLUB : Fédération d affiliation : Veuillez cocher

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

Assemblée Générale. Enfance & Familles d Adoption Samedi 23 Mars 2013

Assemblée Générale. Enfance & Familles d Adoption Samedi 23 Mars 2013 Assemblée Générale Enfance & Familles d Adoption Samedi 23 Mars 2013 10h30 Accueil, 11h00 Assemblée Générale Statutaire rapport d activité bilan financier de 2012 et prévisionnel pour 2013 12h30 Apéritif

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT ANNÉE 2015 ASSOCIATION :... EXEMPLAIRE À RETOURNER EN MAIRIE AVANT LE 13 FEVRIER 2015 VILLE D'AURIOL HOTEL DE VILLE - PLACE DE LA LIBÉRATION - 13390 AURIOL

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS. Titre I : Objet

REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS. Titre I : Objet SAINT DENIS UNION SPORTS 2, bd Anatole France 93200 SAINT DENIS REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS PREAMBULE Le présent règlement intérieur de Saint Denis Union Sports annule et remplace celui

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006

ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006 ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006 Introduction de Madame Bonneau, Présidente de l association. Mesdames et Messieurs, bonjour. Aujourd hui a donc lieu notre Assemblée générale. Cependant, avant de vous

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3

Sommaire. Introduction...p 2. Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Sommaire Introduction...p 2 Le 4ème schéma départemental Enfance - Famille - Jeunesse 2011-2015.p 3 Présentation des structures au programme de la journée thématique Enfance-Famille..p 4 Le service éducatif

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL SERVICE DES SPORTS DE LA REGION POITOU-CHARENTES Dossier de demande de subvention Pour le DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION : MATÉRIEL NOM DE L ASSOCIATION: Fédération d affiliation : Veuillez cocher la

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

FORMATION CAP Petite Enfance

FORMATION CAP Petite Enfance FORMATION CAP Petite Enfance Du 5 OCTOBRE 2015 au 3 JUIN 2016 FORMATION A TEMPS PLEIN L'ensemble de la formation en centre se réalisera dans Paris intramuros OBJECTIF DE FORMATION Former des professionnels

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention

Dossier de Demande de subvention Association Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l Association : service traitant la demande : SERVICE CULTUREL Année : 2016 Dossier de Demande de subvention Vous trouverez

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

VACANCES DE PRINTEMPS 2011

VACANCES DE PRINTEMPS 2011 VACANCES DE PRINTEMPS 2011 DU LUNDI 18 AU VENDREDI 29 AVRIL Service Jeunesse Municipal 11/19 ANS 3, rue de l Espace - 21800 Quetigny Tél. 03 80 48 29 96-06 73 68 48 09 semaine 1 PLANNING DES ACTIVITES

Plus en détail

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE ACCUEILS DE LOISIRS DE LA MJC INTERCOMMUNALE D AY : «Notice d utilisation» Chers parents, Ce courrier a pour but de vous donner les informations principales concernant les Accueils Collectifs de Mineurs

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS SPORTIVES DIRECTION DU SPORT adresse postale hôtel de ville bp 65051 69601 villeurbanne cedex téléphone: 04 78 03 67 85 télécopie: 04 78 03 69 07 www.mairie-villeurbanne.fr

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux Pièces à fournir obligatoirement par l association demandeuse Tout document/renseignement

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

1. Présentation de votre association

1. Présentation de votre association 1. Présentation de votre association Nom de l association : Sigle : Objet :.. Adresse de son siège social :.. Code postal : Téléphone : Commune : Télécopie : Courriel :.. Adresse site internet : Adresse

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Dossier de demande de subvention - association -

Dossier de demande de subvention - association - Dossier de demande de subvention - association - Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande demande exceptionnelle Vous trouverez dans ce dossier

Plus en détail

STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE

STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE 1 ER : FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE Article 1 er : Il est créé une Union Nationale de groupements mutualistes

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association N 12156*02 Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation

Plus en détail

Guide pour la création d une MAM

Guide pour la création d une MAM LES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS Guide pour la création d une MAM Commission Départementale d Accueil du Jeune Enfant Le cadre législatif La loi n 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2016

Dossier de demande de subvention 2016 Nous sommes là pour vous aider D après CERFA N 12156*03 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Associations sportives NOM DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

LES AINES RURAUX. 8677 adhérents. : 191 clubs. En Saône-et

LES AINES RURAUX. 8677 adhérents. : 191 clubs. En Saône-et LES AINES RURAUX Fédération Départementale de Saône-et-Loire 46 rue de Paris 71000 MACON Tél. : 03.85.39.51.34 e-mail : aines.ruraux71@orange.fr Site internet national : www.ainesruraux.org départemental

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs

Le Groupement d Employeurs Le Groupement d Employeurs Une formule qui permet aux petites et moyennes entreprises de se regrouper pour employer une maind œuvre qu elles n auraient pas, seules les moyens de recruter Qu est-ce qu un

Plus en détail

Association. Dossier de demande de subvention

Association. Dossier de demande de subvention Association 2015 Dossier de demande de subvention Cadre réservé à l'administration THÉMATIQUE : Direction de la Vie Associative et des Quartiers Service Vie Associative / mjm_2014 ÉLU RÉFÉRENT : Dossier

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels Guide d élaboration d un projet Créer une Maison d Assistants Maternels 2 Créer une Maison d Assistants Maternels - Guide d élaboration d un projet Sommaire Les principales dispositions de la loi......................................

Plus en détail

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1 STATUTS Edition 03 du 13 décembre 2009 _ Assemblée générale extraordinaire du 16 janvier 2010 ayant pour objet le changement des statuts et règlement intérieur. Titre de l Association : TENNIS CLUB DU

Plus en détail

Petite Enfance. Livret accueil

Petite Enfance. Livret accueil 1 Petite Enfance Livret accueil Les préinscriptions Les préinscriptions à la crèche des rives, à la crèche des Ferrayonnes et à la crèche familiale se font tout au long de l année. Les femmes enceintes

Plus en détail

APPEL À PROJETS FDVA NATIONAL

APPEL À PROJETS FDVA NATIONAL Ministère des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Fonds pour le développement de la vie

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail