UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014."

Transcription

1 UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la Coopération dans la Protection, la Gestion et la Mise en valeur de l environnement marin et côtier de la Côte Atlantique de la région Afrique de l Ouest, du Centre et du Sud (Convention d Abidjan) Le Cap, République d Afrique du Sud, 17-21mars 2014 NOTE SUR LE PROCESSUS D ELABORATION D UN PROTOCOLE RELATIF A LA PREVENTION DE LA POLLUTION RESULTANT DE L EXPLORATION ET DE L EXPLOITATION PETROLIERE ET GAZIERE OFFSHORE EN AFRIQUE OCCIDENTALE, CENTRALE ET AUSTRALE 1

2 I. Introduction 1. L Afrique occidentale, centrale et australe constitue une des régions les plus actives en matière d exploitation pétrolière et gazière offshore, notamment en milieu profond et ultraprofond. Les experts alertant depuis plusieurs années sur les menaces que ces activités font peser sur l environnement marin 1, renforcer leur encadrement est progressivement devenu un objectif majeur pour les Etats Parties à la Convention d Abidjan relative à la coopération en matière de protection et de mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la côte Atlantique de la région de l Afrique occidentale, centrale et australe. 2. Lors de la COP 9, organisée du 28 mars au 1 er avril 2010 à Accra, Ghana, les Parties contractantes à la Convention d Abidjan ont adopté d importantes décisions visant à prévenir et lutter contre les pollutions provenant des activités offshore. Le Protocole relatif à la coopération en matière de lutte contre la pollution en cas de situation critique a tout d abord été amendé 2. De plus, un Plan régional d urgence destiné à organiser la coopération en cas d événements de pollution a été adopté 3 et un Centre régional d urgence créé 4. Enfin, les Parties contractantes se sont engagées à (i) «renforcer les capacités nationales en matière d exploitation pétrolière et gazière afin de gérer ce secteur, adopter des politiques nationales appropriées, effectuer des évaluations stratégiques environnementales ainsi que des évaluations des effets sociaux et des études d impact sur l environnement ( )» et à (ii) «adopter une législation nationale relative à la responsabilité, l indemnisation, la sûreté et la sécurité pour ce qui concerne les platesformes de forage en mer 5». 3. Par ailleurs, lors de la COP 10 organisée du 12 au 16 novembre 2012 à Pointe Noire, République Démocratique du Congo, les Parties contractantes ont adopté la Décision CP.10/8 «Standards environnementaux pour les activités d exploration et d exploitation des ressources minières et minérales entreprises au large des côtes des Etats Parties». Cette décision invite les Etats à (i) «procéder dans le cadre de la Convention d Abidjan, à des échanges d informations, d expériences et d expertise dans le domaine des standards de sécurité et de sureté maritime qui tiennent compte non seulement des particularités écologiques et océanographiques des trois grands courants marins (Golfe de Guinée, Canaries et Benguela) mais aussi des procédures et pratiques universellement 1 Voir notamment : WWF, (2011), Extractive industries and sustainable development: best practice fact sheets for offshore oil and gas development in the West African marine ecoregion, WWF West Africa Marine Ecoregion Office, 20p; Panel scientifique indépendant sur les activités pétrolières et gazières en République Islamique de Mauritanie, (2009), Rapport définitif, 70p; Kloff S., Wicks C., (2005), Environmental management of offshore oil development and maritime oil transport, FIBA, 81p. 2 Décision CP. 9/4. Adoption de l amendement au protocole. 3 Décision CP. 9/6. Adoption du Plan d urgence régional. 4 Décision CP. 9/5. Création d un Centre régional de coopération en cas d urgence. 5 Décision CP. 9/3. Protection du milieu marin et des zones côtières contre les déversements d hydrocarbures dus à la prospection et à l exploitation pétrolières dans les zones côtières et extracôtières. 2

3 recommandées en la matière», et à (ii) «mettre en place des initiatives impliquant les organisations internationales compétentes, telles que l OMI, le PNUE, les organisations régionales et sous régionales et les industries extractives afin d élaborer des standards environnementaux régionaux à respecter lors des activités d exploration et d exploitation des ressources minières et minérales entreprises au large des côtes des Etats Parties». 4. Dans ce contexte, s est tenue à Abidjan les 23 et 24 septembre 2013 la première réunion du Groupe d experts sur les standards environnementaux régionaux pour l exploration et l exploitation pétrolière et gazière offshore en Afrique de l Ouest, du Centre et du Sud. Le séminaire avait pour objectif de : (i) examiner les initiatives menées dans d autres mers régionales pour assurer un meilleur encadrement des activités pétrolières et gazières offshore ; (ii) analyser les législations en vigueur dans les Etats parties à la Convention afin d identifier leurs besoins pour un meilleur encadrement des activités offshore ; (iii) préciser la forme et le contenu que devraient revêtir les futurs standards environnementaux régionaux ; (iv) établir une feuille de route pour l élaboration desdits standards. 5. Le séminaire, réunissant les représentants de 12 Etats (Cameroun, Congo, Côte d Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée Equatoriale, Mauritanie, Namibie, Nigéria, République Démocratique du Congo et Sierra Leone) ainsi que plusieurs experts internationaux, s est achevé sur les conclusions suivantes : (i) les standards environnementaux régionaux prévus par la Décision CP.10/8 devraient être élaborés sous la forme d un Protocole additionnel à la Convention d Abidjan ; (ii) le futur Protocole devrait comporter à la fois des principes généraux considérés comme les mieux à mêmes d encadrer les activités offshore et des dispositions techniques plus précises répondant aux besoins de la région ; (iii) il est nécessaire d anticiper dès à présent les enjeux de mis en œuvre du futur Protocole et de réunir les conditions pouvant le faciliter ; (iv) une note proposant un processus d élaboration du Protocole ainsi qu une proposition de décision seront soumises aux Parties contractantes pour discussion et approbation lors de la COP 11, organisée au Cap, Afrique du Sud, du 17 au 21 mars Le compte rendu du séminaire est reproduit en Annexe 1 de la présente note. 3

4 II. Activités proposées 7. Au cours du prochain biennium, il est proposé aux Parties contractantes d organiser le processus d élaboration du Protocole relatif à la prévention de la pollution résultant de l exploration et de l exploitation pétrolière et gazière offshore en Afrique occidentale, centrale et australe autour de quatre activités majeures : rédaction du Protocole, consultations à échelle nationale et locale, sensibilisation et renforcement des capacités, anticipation des besoins de mise en œuvre du futur Protocole. II.I Rédaction du Protocole 8. La rédaction du Protocole s effectuera selon le processus suivant : (i) Rédaction d une «version 0» du Protocole, après évaluation des besoins régionaux et étude des instruments juridiques élaborés dans le cadre d autres mers régionales ; (ii) Organisation de cinq réunions d un Groupe de travail chargé de l élaboration du Protocole Offshore, composé de représentants des Parties contractantes ainsi que d experts provenant d organisations internationales et régionales, de la recherche et du secteur privé, invités en tant qu observateurs. Le Groupe de travail aura pour fonction de discuter la «version 0» du Protocole et de compléter le texte afin d aboutir, dans la mesure du possible, à une version finale à présenter lors de la COP 12. (iii) A l issue de chaque réunion du Groupe de travail, préparation et diffusion d un rapport synthétisant l état des discussions et présentant la dernière version du projet de Protocole ; (iv) Présentation lors de la COP 12 de l avancée des travaux et de la dernière version du projet de Protocole. II.II Consultations nationales et locales 9. Entre chaque réunion du Groupe de travail, les Parties contractantes s engagent à mener des consultations nationales et locales, formelles et informelles, destinées à soumettre à l ensemble des ministères concernés, ainsi qu à la société civile, les informations relatives à l avancée des discussions sur le Protocole Offshore et recueillir leurs commentaires et suggestions. 10. Les Etats rendront compte des résultats des consultations lors des réunions du Groupe de travail. 4

5 II.III Sensibilisation et renforcement des capacités 11. Trois séminaires seront organisés en «back to back» de réunions du Groupe de travail. Chacun consacré à une thématique d importance majeure pour la région, ils permettront une sensibilisation et un renforcement des capacités des Parties contractantes et, par là même, l intégration dans le projet de Protocole de dispositions fondées sur les meilleures connaissances disponibles. 12. Lors de sa première réunion, le Groupe de travail identifiera trois thématiques devant faire l objet d un séminaire spécifique. 13. Chaque séminaire donnera lieu à un compte-rendu détaillé des discussions. II.IV Anticipation des enjeux de mise en œuvre du futur Protocole 14. Une étude évaluera les besoins de Parties contractantes pour la mise en œuvre du futur Protocole et identifiera des mesures susceptibles d y répondre. Pour ce faire, il sera procédé à une : (i) Evaluation des besoins (techniques, financiers, humains, etc.) nécessaires pour assurer un meilleur encadrement des activités offshore en général et faciliter la mise en œuvre du futur Protocole en particulier ; (ii) Mobilisation des acteurs susceptibles d apporter, directement ou indirectement, des réponses aux besoins préalablement identifiés ; (iii) Identification des sources de financement possible. 15. Un document de projet provisoire, comportant notamment un état des lieux, une évaluation des besoins, les activités proposées et les sources de financement possibles, sera présenté lors d une réunion Groupe de travail. Le document sera complété à la lumière des remarques formulées pendant la réunion du Groupe et finalisé pour présentation lors de la COP 12. 5

6 III. Calendrier prévisionnel 1. Rédaction du Protocole 1.1 Rédaction d'une version Réunions du Groupe de travail 1.3 Diffusion des rapports des réunions du Groupe de travail 1.4 Présentation des travaux lors de la COP 12 Mois Consultations nationales et locales 2.1 Consultations 2.2 Retours des consultations lors des réunions du Groupe de travail 3. Sensibilisation et renforcement des capacités 3.1 Séminaires thématiques 3.2 Diffusion des comptes-rendus de séminaire 4. Anticipation des enjeux de mise en œuvre du futur Protocole 4.1 Consultation et élaboration du document de projet 4.2 Présentation d'une version provisoire du document de projet 4.3 Présentation du document de projet lors de la COP 12 6

7 IV. Budget prévisionnel Responsabilité Budget 1. Rédaction du Protocole Jours de travail Prix / jour (USD) Logistique Total 1.1 Rédaction d'une version 0 Secrétariat de la Convention Réunions du Groupe de travail (5) Secrétariat de la Convention Préparation et diffusion des rapports des réunions du Groupe de travail Secrétariat de la Convention Présentation des travaux lors de la COP 12 Secrétariat de la Convention Sous-total Consultations nationales et locales 2.1 Consultations Parties contractantes 2.2 Retours des consultations lors des réunions du Groupe de travail Parties contractantes Sous-total 2 3. Sensibilisation et renforcement des capacités 3.1 Séminaires thématiques (3) Secrétariat de la Convention Diffusion des comptes-rendus de séminaire Secrétariat de la Convention Sous-total Anticipation des enjeux de mise en œuvre du futur Protocole 4.1 Consultation Secrétariat de la Convention Préparation d'une version provisoire du document de projet Secrétariat de la Convention Finalisation et présentation du document de projet lors de la COP 12 Secrétariat de la Convention Sous-total TOTAL

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

Ordre du Jour Provisoire

Ordre du Jour Provisoire 14 E REUNION DU CONSEIL DE L ITIE, BRUXELLE DU 13 14 DECEMBRE 2010 Document du Conseil 14-1 Ordre du Jour Provisoire Secrétariat International de l ITIE Oslo, 29 novembre 2010 Lundi 13 décembre 11:30 14

Plus en détail

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie PROGRAMME «BIODIVERSITÉ, GAZ, PÉTROLE» Avec le soutien de : Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie 1 Préambule

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

MÉMORANDUM D'ACCORD SUR LES MESURES DE CONSERVATION POUR LES TORTUES MARINES DE LA COTE ATLANTIQUE DE L AFRIQUE

MÉMORANDUM D'ACCORD SUR LES MESURES DE CONSERVATION POUR LES TORTUES MARINES DE LA COTE ATLANTIQUE DE L AFRIQUE CMS/MT-AFR.1/Inf.5 MÉMORANDUM D'ACCORD SUR LES MESURES DE CONSERVATION POUR LES TORTUES MARINES DE LA COTE ATLANTIQUE DE L AFRIQUE entre Le Département des affaires environnementales et du tourisme, Afrique

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Decision 3 (2014) Annexe Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Champ d action : Garantie d un Système du Traité sur l Antarctique (STA) solide et efficace Mener un examen complet des exigences

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux Nations Unies A/AC.260/1 Assemblée générale Distr.: Générale 25 juin 2001 Français Original: Anglais Réunion du Groupe intergouvernemental d experts à composition non limitée chargé d élaborer un projet

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE Bamako, Mali du 12 au 15 mars 2012 1. Introduction Français L atelier et la

Plus en détail

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga

L élaboration de politique et pratiques gouvernementales pour éliminer le travail des enfants dans les mines de Kolwezi, sud-katanga PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 L élaboration de politique et pratiques gouvernementales

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Renforcement de la sûreté maritime en Afrique de l Ouest et du Centre: Réseau intégré de garde-côtes L OMI a mis au point, avec l aide

Plus en détail

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS «SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES» 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU SEMINAIRE 2. OBJECTIFS

Plus en détail

Introduction Un peu d histoire

Introduction Un peu d histoire Introduction Un peu d histoire 1896 Première forage en mer, près des côtes californiennes 1947 Première exploitation d envergure à17 km des côtes de la Louisiane 1973 Choc pétrolier et multiplication des

Plus en détail

APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE

APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE APERCU DE LA MISE EN OEUVRE DE L ACTION DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE AFRICAINE SUR L ENVIRONNEMENT RELATIVE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EN AFRIQUE (Décembre 2009) I. Résumé Compte tenu des défis majeurs

Plus en détail

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA Communauté Économique des Etats de l Afrique Centrale CEEAC Economic community of Central Africa States ECCAS Communidad Economica de los Estados del Africa Central CEEAC Communidade Economica dos estados

Plus en détail

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Sommaire 1. Introduction 2. Brève présentation de l APPA 3. Place de l Afrique dans le contexte pétrolier

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board Secteur extracôtier de l Ouest de Terre- Neuve-et-Labrador Le point sur l évaluation environnementale stratégique (EES) Contexte de l EES L Office mène des EES dans le cadre du processus d octroi de droits

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ******

SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ****** Université de Dschang Département de Genie Rural SEMINAIRE DE FORMATION DES FORMATEURS EN GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU ****** Dschang, du 24 au 26 Juillet 2006 ******* Document d orientation

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Mission d appui au développement de la

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/18/Add.30 28 février 2005 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention sur

Plus en détail

La production d hydrocarbures au Ghana

La production d hydrocarbures au Ghana La production d hydrocarbures au Ghana Le Ghana est depuis fin 2010 un pays producteur de pétrole. Le début de l exploitation de nouveaux champs devrait entraîner un doublement sa production d ici la fin

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 Introduction: Le Programme de travail conjoint CMS-CITES pour 2015-2020 comprend une liste non exhaustive d activités conjointes qui s articulent autour

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2015/27 Conseil économique et social Distr. générale 19 novembre 2014 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-sixième session 3-6 mars 2015 Point 4 h) de l ordre

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

Bamako, 11-13 décembre 2007

Bamako, 11-13 décembre 2007 Mise en oeuvre des Lignes directrices de Robben Island en Afrique francophone Bamako, 11-13 décembre 2007 RAPPORT NARRATIF Introduction Ce séminaire, co-organisé par L Association pour la Prévention de

Plus en détail

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA REDDA NESDA Réseau pour l environnement et le développement durable en Afrique Network for Environment and Sustainable Development in Africa Contact : + 225 20 20 5419/5823 /5826 Adresse : BP 95 Guichet

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale Réunion Ad hoc NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale F Distr. : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.HLTIC/13/Inf.1 Février : 2013 Original : Français Ad Hoc

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. Bonn, 19 au 21 juin 2012 THEME: «participation du public àla prise de décision

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail

Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail Juillet 2013 Rapport de la Rencontre en plénière d échanges et de bilan avec les 3 groupes de travail Brazzaville, 8 juillet 2013 Table des matières I. Introduction... 3 II. Mise en route des travaux de

Plus en détail

CBD. Distr. GÉNÉRALE. UNEP/CBD/COP/12/14 25 août 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS

CBD. Distr. GÉNÉRALE. UNEP/CBD/COP/12/14 25 août 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS CBD CONFÉRENCE DES PARTIES A LA CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE Douzième réunion Pyeongchang, République de Corée, 6-17 octobre 2014 Point 15 de l ordre du jour provisoire* LE MÉCANISME DE FINANCEMENT

Plus en détail

Projet d ordre du jour annoté

Projet d ordre du jour annoté CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 51 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 23 au 27 novembre 2015 SC51-01 bis Rev.2 51 e Réunion du Comité permanent Projet d ordre du jour annoté

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr.: Générale 19 octobre 2007 Français Original: Anglais Conférence générale Douzième session Vienne, 3-7 décembre 2007 Point 10 d) de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2013/6 Distr. générale 27 mars 2013 Original: français Commission économique pour l Europe Comité du commerce Centre pour la facilitation du

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)] Nations Unies A/RES/65/34 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2011 Soixante-cinquième session Point 107 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Nations Unies CTOC/COP/WG.7/2012/1 Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Distr. générale 14 mars 2012 Français Original: anglais Groupe

Plus en détail

3. Présentation de la CHAtO

3. Présentation de la CHAtO 3. Présentation de la CHAtO Pointe Noire - 18/11/2013 Commission hydrographique de l Atlantique oriental (CHATO) 48 27 N Pays membres: Cameroun, Espagne, France, Maroc, Nigéria, Portugal. Pays membres

Plus en détail

I INTRODUCTION GENERALE

I INTRODUCTION GENERALE RÔLE DU RESEAU DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE (RFC) DANS LA PROMOTION ET LA MISE EN PLACE EFFECTIVE DES FORETS COMMUNAUTAIRE AU CAMEROUN ET DANS LA SOUS- REGION AFRIQUE CENTRALE. Par Mr Jean ABBE ABESSOLO

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ CLT-10/CONF.204/6 PARIS, le 14 septembre 2010 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/LILS/9 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS POUR DÉCISION

Plus en détail

Réponse du Congo ANNEXE I

Réponse du Congo ANNEXE I Réponse du Congo ANNEXE I QUESTIONNAIRE SUR LES BESOINS ET PRIORITÉS NATIONAUX EN MATIÈRE DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CRÉATION DE CAPACITÉS, AFIN D APPUYER LA MISE EN OEUVRE DU PROTOCOLE DE NAGOYA

Plus en détail

IUCN Position Paper. Première réunion de l Assemblée Plénière d IPBES, 3-7 Octobre 2011, Nairobi, Kenya

IUCN Position Paper. Première réunion de l Assemblée Plénière d IPBES, 3-7 Octobre 2011, Nairobi, Kenya Position de l UICN IUCN Position Paper LA VISION DE L UICN POUR UNE PLATEFORME INTERGOUVERNEMENTALE ET PLURI-ACTEURS SCIENTIFIQUE ET POLITIQUE SUR LA BIODIVERSITE ET LES SERVICES ECOSYSTEMIQUES (IPBES)

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- DIX-SEPTIEME SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES GENEVE, LE 10 JUIN 2011 COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU M. KOUASSI Jules Venance Assistant au PCCI (Côte d Ivoire) kouassjv2003@yahoo.fr ATELIER REGIONAL SUR L ADAPTATION ACCRA 21 au 23 septembre 2006 INTRODUCTION

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest»

Termes de Référence. Pour un Consultant Chargé d une «étude ex ante sur l impact socioéconomique et environnemental des OGM en Afrique de l Ouest» CED EAO Co mmunau t é Économiq u e de s Ét ats d Af r iq u e d e l O u es t Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles ECOWAS Econo m ic Co mmunit y of West Af r ica

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp Mr. Bâ Papa Amadou SECRETAIRE PERMANENT DU COMITE NATIONAL DE L INITIATIVE L POUR LA TRANSPARENCE DES INDUSTRIES EXTRACTIVES

Plus en détail

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO Module 5 Examen critique par les pairs Aperçu Ce module souligne l importance de l examen critique par les pairs de l évaluation et du rapport environnemental intégrés, notamment pour en assurer la crédibilité

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Canal 2 Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Présentation de l Initiative 5% Gustavo GONZALEZ-CANALI, MAEE (DGM/SDH) Canal 1 : mobilisation d expertise Audrey GIRET,

Plus en détail

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement

Conseil économique et social. Prorogation du mandat de l Équipe spéciale conjointe sur les indicateurs de l état de l environnement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 15 août 2014 Français Original: anglais ECE/CEP/2014/12 Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) Article 1 : NOM REGLEMENT INTERIEUR Article 1.1 : Le nom de l organisation est «l IAALD Groupe Afrique», ci-dessous

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application *

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application * RÉUNION DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE LA MISE AU POINT, DE LA FABRICATION ET DU STOCKAGE DES ARMES BACTÉRIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES) OU À TOXINES ET SUR LEUR DESTRUCTION BWC/MSP/2009/MX/INF.4

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes

Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes Mieux comprendre les pollutions chimiques maritimes DOSSIER PEDAGOGIQUE Karen Quintin, Cedre, France André Laflamme, Transport Canada Journée technique du Cedre 14 novembre 2013 www.cedre.fr 715, rue Alain

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION Aujourd hui, 28 pays africains appartiennent au groupe des 41 pays les moins avancés. L Afrique sombre à cause des mauvaises gestions et gouvernances de ses intellectuels.

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appuyer la réalisation d une étude de faisabilité sur la transformation

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1

Ordre du jour provisoire annoté de la sixième session. Qui s ouvrira au Palais des Nations, à Genève, le mardi 28 avril 2015 à 10 heures 1 Nations Unies Conseil économique et social ECE/ENERGY/GE.3/2015/1 Distr. générale 3 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL PAR PORT Le trafic global des marchandises des ports d'abidjan et de San Pedro, au cours des 12 mois de l année

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L=AFRIQUE DE L=OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES Réunion de lancement du programme de comparaison Internationale pour l Afrique Addis Abéba, 2-4 décembre

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS Brazzaville, Palais des congrès / Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada. Le point sur la situation

Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada. Le point sur la situation Mise en œuvre du SGH pour les produits chimiques utilisés en milieu de travail au Canada Le point sur la situation Réunions du CICS et du CQA Du 16 au 18 octobre 2013 Le SGH Ø Le Système général harmonisé

Plus en détail

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail