RAPPORT D ACTIVITE. CIDFF des COTES D ARMOR. Année 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITE. CIDFF des COTES D ARMOR. Année 2010"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITE CIDFF des COTES D ARMOR Année 2010 CIDFF DES COTES D ARMOR 10 Boulevard Charner SAINT-BRIEUC Tél Fax SIRET : Site :

2 SOMMAIRE Assemblée Générale : 7 juin 2011 Le CIDFF des Côtes d Armor Page 3 Présentation du réseau (p.3) Les permanences du CIDFF (p.4) Une équipe pluridisciplinaire (p.5) L organigramme (p.6) Formation du personnel (p.7) L Union Régionale (p.10) Le CIDFF acteur sur le département Page 11 Le CIDFF communique (p.14) Le CIDFF et ses réseaux spécialisés (p.15) Initiatives 2010 et projets 2011 Pages Mobilisation des membres du bureau et des professionnelles du CIDFF Page 20 L activité du CIDFF Page 22 - secteur juridique Page 22 - secteur emploi / formation Page 31 Actions à destination des femmes en situation précaire (p.32) Action Familles Monoparentales (p.43) Actions à destination des femmes résidant sur les quartiers St-Brieuc et Guingamp (p.47) Actions de mobilisation vers l emploi (p.72) Sites Internet Pages «Entreprendre au féminin» (p. 105) «Les clés de l égalité» (p.108) La documentation Page 110 Index des sigles utilisés Page 111 Revue de presse Annexe Fiches statistiques LE CIDFF DES COTES D ARMOR 2

3 Assemblée Générale : 7 juin 2011 Le Centre d Information sur les Droits des Femmes et des Familles des Côtes d Armor a été créé le 26 novembre 1981, conformément à la loi du 1 er juillet 1901 et au décret du 16 août L association adhère à la Charte Nationale des Centres d Information sur les Droits des Femmes et des Familles et fait partie du réseau national des Centre d Information sur les Droits des Femmes et des Familles. La mission du CIDFF Il a pour mission essentielle, de valoriser la place de la femme dans la société, afin de concourir à son autonomie. Il se donne comme objectifs de : - développer l information et favoriser l accès au droit pour les femmes et le public en général en créant les services chargés d accueillir, d écouter, - d informer, d orienter le public dans les domaines juridique, professionnel, sexualité, santé, vie relationnelle, ceci de façon confidentielle, anonyme et gratuite, - promouvoir l égalité des droits et des chances entre les femmes et les hommes par le développement d actions spécifiques devant répondre à des besoins recensés lors de l activité définie par la Charte, - travailler en partenariat avec les associations, les organismes compétents publics et para-publics, privés (ayant une vocation d intérêt public) pour faire remonter les problèmes soulevés par les femmes et inciter à rechercher des solutions adaptées, - susciter la mise en place de structures adaptées aux besoins exprimés. Les permanences 3

4 Assemblée Générale : 7 juin

5 Une équipe pluridisciplinaire au service du public et particulièrement des femmes Assemblée Générale : 7 juin 2011 des métiers Secrétaire chargée d accueil Juriste Conseillère emploi-formation des compétences accueil écoute analyse information orientation des connaissances sur l égalité entre les femmes et les hommes les représentations et comportements sexistes les droits : des femmes, de la famille et de la personne, du travail et de la législation sociale les dispositifs liés aux femmes victimes de violences et de discriminations la mise en place de parcours d insertion professionnelle et sociale les bassins d emploi et les dispositifs d accès à l emploi-formation et à la création d entreprise les techniques de recherche d emploi les réseaux d entreprises, les structures associatives et institutionnelles la parentalité la vie quotidienne : garde d enfant, mobilité, santé, logement. 5

6 L organigramme du CIDFF 22 Présidente : Clotilde SOL DOURDIN Bureau et Conseil d Administration Directrice : Nadine BARON Les salariées Service administratif Secteur emploi / formation Secteur juridique Assistante de gestioncomptable Sylvie LEBRETON Chargée de deux missions : Assistante technique des dossiers régionaux FSE Egalité Femmes / Hommes Assistante administrative chargée de communication pour le CIDFF 22 Fabienne BILLARD (en congé de formation remplacée par : Carine Yakam Nana-Baron) Secrétaire chargée d accueil M. Christine LE GOFF Marion CARDIET Référente départementale du secteur emploi/formation Animatrice chargée du développement social local Karinne CLOSIER Conseillère en insertion professionnelle Valérie RENAULT Conseillère emploiformation Audrey PORROT - juriste Référente départementale du secteur juridique Nicole DUPONTjuriste 6

7 La formation du personnel en 2010 et accueil de stagiaires Séminaire régional des CIDFF bretons Ce séminaire s est déroulé le 8 octobre 2010 au Centre de formation de l Igloo à St- Brieuc. - Programme de cette rencontre : Echanges de pratiques à destination des salariés-es et élues Autres formations Nicole Dupont Septembre : Journée de formation sur «la prévention de la violence chez les adolescents», en septembre 2010 dans les locaux du Pays du Trégor Goëlo à Lannion. Fabienne Billard Septembre : Licence 3 professionnelle Management des organisations spécialité métier de l administration territoriale : durée 9 mois Valérie Renault, Karinne Closier Janvier : Counselling organisé par le CODES Marion Cardiet Septembre : Sensibilisation à la création d entreprise, Boutique de Gestion, Espace de proximité Nord. Novembre : Journée d ouverture 100 femmes 100 métiers à Brest Novembre : Journée sur les violences faites aux femmes à Rennes Equipe du CIDFF séminaire régional organisé par l URCIDFF sur la «Lutte contre les violences faites aux femmes : approches croisées» Marion Cardiet et Nadine Baron : colloque départemental organisé par le Conseil Général sur «L éducation populaire réinterrogée» Les stagiaires au Cidff Le CIDFF conventionné auprès de 4 stagiaires une période de stage Deux stagiaires en fin de formation de sophrologie au C.E.A.S Paris Une stagiaire en formation AFPA pour l obtention du titre de conseillère emploi Une stagiaire en 2 ème année de formation «Assistant-e social-e» à l AFPE de Saint-Brieuc 7

8 Le CIDFF maillon du réseau national des CIDFF LE CNIDFF Créé en 1972, le CNIDFF coordonne et représente au plan national l activité d un réseau de 114 Centres d Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) et de 1183 points d accueil, sur l ensemble du territoire national, en milieu rural, urbain et dans les zones sensibles. Les CIDFF exercent une mission d intérêt général d information des femmes et des familles qui leur est confiée par l Etat dans le cadre d un contrat d objectif. Cette mission conduit les CIDFF à informer, orienter et accompagner le public prioritairement les femmes, dans les domaines de l accès aux droits, de la lutte contre les violences faites aux femmes, du soutien à la parentalité, de l emploi, de la formation, de la création d entreprise et de la santé. L information est globale, confidentielle et gratuite. Soutien et coordination des CIDFF Le CNIDFF assure la direction nationale des 114 associations locales couvrant la France métropolitaine et l Outre Mer. Les CIDFF informent, orientent et accompagnent le public, en priorité les femmes, dans les domaines de l accès aux droits ; de la lutte contre les violences sexistes ; du soutien à la parentalité, de l emploi, de la formation professionnelle et de la création d entreprise, de la sexualité et de la santé. Le CNIDFF représente le réseau des CIDFF auprès des instances nationales, européennes et internationales. Centre de ressources, de documentation et de formation, il assure une veille juridique, agrège et analyse les données statistiques qu il recueille auprès de son réseau (nombre de personnes reçues, nombre et type de demandes d information.) et forment les professionnels-les de son réseau. Innovation et capitalisation Le CNIDFF élabore et réalise des outils adaptés aux pratiques professionnelles de son réseau : guides méthodologiques thématiques, support de communication, référentiels métiers. Régulièrement associé à des programmes européens, il lance et promeut des actions en faveur de l égalité entre les femmes et les hommes. Il crée et élabore avec ses partenaires des méthodes et des outils à même d être déclinés au plan local par le réseau des CIDFF et des associations tierces notamment dans les domaines de l articulation des temps professionnels, personnels et sociaux ; de l implication des hommes dans la vie familiale ou des discriminations liées à l orientation sexuelle sur les lieux de travail. Acteur et observateur des évolutions de la société, le CNIDFF organise des journées d étude, des colloques ou des séminaires animés par des experts et personnalités reconnus dans leur domaine de compétence. Représentation nationale 8

9 Partenaire reconnu des pouvoirs publics, le CNIDFF travaille notamment avec l administration centrale du service des droits des femmes et à l égalité et ses services déconcentrés et livre régulièrement son expertise à différents groupes de travail, ministériels et interministériels ainsi qu auprès des assemblées parlementaires. Il participe à de nombreuses manifestations nationales et internationales dans le domaine des droits des femmes et de l égalité. Dans le cadre de ses missions, le CNIDFF développe de nombreux partenariats institutionnels et associatifs. 9

10 Le CIDFF membre de l'union Régionale L'Union Régionale des CIDFF de Bretagne, créée sous le régime de la loi 1901 a pour mission de fédérer les associations des CIDFF de la région, de coordonner leurs actions, de réaliser des études, d'informer les pouvoirs publics sur les demandes et les besoins des femmes dans la région. Ces associations ont été créées entre 1980 pour la plus ancienne (CIDFF35) et 1987 pour la plus récente (CIDFF56) CIDFF du Finistère Présidente GRALL Michelle Directrice KEROUANTON Hélène Siège social BREST 26, rue Fautras Tél FAX Mél. CIDFF des Côtes d'armor Présidente : Clotilde SOL DOURDIN Directrice BARON Nadine Siège social SAINT BRIEUC 10, boulevard Charner Tél FAX Mél. CIDFF d'ille et Vilaine Présidente GUILLERME Annie Directrice LEPINAY Régine Siège social RENNES 21, rue de la Quintaine Tél FAX Mél. Fermeture du CIDFF du Morbihan Nous souhaitons que l année 2011 sera propice à la création d un nouveau CIDFF 56 10

11 Le CIDFF 22, acteur sur le département Le CIDFF participe aux instances territoriales et groupes de travail suivants : SECTEUR JURIDIQUE Commission «Accès au droit» du CNIDFF - Centre National d Information sur les Droits des Femmes et des Familles - Fin 2003, le CNIDFF a créé une commission «Accès au droit», souhaitée depuis longtemps par le réseau. L'objectif de cette commission était de «travailler sur le développement de l'activité «droit» dans les CIDFF, sur la formation continue des juristes en lien avec la commission «Formation», et sur l'articulation entre le métier de juriste et les autres professionnels-les des CIDFF. Après appel à candidatures, 12 personnes, juristes et/ou directrices ont été retenues pour composer un groupe représentatif de la réalité et des attentes du réseau. Le CIDFF 22 siège à cette commission et son mandat a été renouvelé jusqu en En 2009, 8 des 12 membres de la commission ont été renouvelés. Le mandat de la juriste du CIDFF 22, représentante des CIDFF bretons, a été reconduit pour deux ans. Les règles de fonctionnement ont été modifiées : désormais, le renouvellement se fera par moitié tous les deux ans. En 2010, la commission "accès au droit " s'est réunie quatre fois : En ouverture de chaque réunion, les CIDFF exposent l'actualité de leur structure. Des propositions de lois en lien avec les droits des femmes ont été examinées : - la proposition de loi n 1468 relative à la modernisation du congé de maternité, - proposition de loi interdisant le port de la burqa dans les lieux publics. A partir de leurs observations de terrain, les CIDFF ont commenté la mise en œuvre de la loi du 9 juillet 2010 sur les violences conjugales et plus particulièrement l'ordonnance de protection. Anna Mattéoli, juriste et doctorante à l'université de Strasbourg a présenté les compétences d'attribution en droit de la famille du juge aux affaires familiales, du juge des enfants et du juge des tutelles. Enfin, la commission travaille à la réalisation d'une fresque historique retraçant l'évolution des droits des femmes dans différents domaines (politique, emploi, santé, éducation, famille). Elle sera intitulée ; «Femmes / Hommes : égalité de droit, égalité de fait». En 2010, le travail de la commission a porté sur les points suivants : 11

12 L analyse de l actualité juridique : L'examen de la proposition de loi renforçant la protection des victimes et la répression des violences faites aux femmes, examen de la proposition de loi n 1468 relative à la modernisation du congé maternité en faveur de la protection de la santé des femmes et de l'égalité salariale et sur les conditions d'exercice de la parentalité, L observation des actions menées dans le réseau, L organisation de la Journée Droit de décembre 2010 Différents thèmes ont été proposés par la commission au CNIDFF. Le thème retenu a été : «Les femmes étrangères victimes de violences conjugales». Les remontées aux pouvoirs publics : La commission avait élaboré un document de travail qui devait servir de base à l élaboration d un référentiel des services d accès au droit dans un CIDFF. La sociologue Lucie Mélas avait en charge la finalisation de ce référentiel et a présenté aux membres de la commission le travail en cours. En avril 2010, ce référentiel a été diffusé dans tous les CIDFF. Commission départementale de lutte contre les violences faites aux femmes sous l autorité du Préfet et animée par la Chargée de Mission aux Droits des Femmes et à l Egalité Cette commission s est réunie le 23 septembre 2010, afin de faire un point sur : - les chiffres 2009 des faits de violences déclarés par la police et la gendarmerie, - l'activité du bureau départemental d'accueil des femmes victimes de violences par l'association ADALEA, - les nouveautés législatives et les données départementales en lien avec le plan triennal, Le CIDFF a poursuivi les actions rattachées à cette commission : sensibilisations/ formations de professionnels-les et participation au groupe de travail sur la prise en charge des auteurs de violence conjugale. En parallèle, le CIDFF poursuit sa participation aux sous-commissions départementales sur les Pays de Dinan, Guingamp, Lannion et Loudéac. PARADS (Pôle d Accueil en Réseau pour l Accès aux Droits Sociaux) Le Centre Communal d Action Sociale de la ville de Saint-Brieuc a proposé aux acteurs sociaux du territoire de la ville, la mise en place d un Pôle d Accueil en Réseau pour l Accès aux Droits Sociaux. Le dispositif issu du Plan de Cohésion Sociale du 30 juin 2004 vise à développer et renforcer les passerelles entre les acteurs. Cette mise en réseau doit permettre d améliorer le traitement de la demande des usagers-ères au regard des droits sociaux. Un groupe s est constitué et le CIDFF y participe. Une convention partenariale a été signée en Le partenariat se poursuit. Les juristes ont bénéficié d une formation sur le surendettement initiée par le PARADS. Le partenariat continue en SECTEUR EMPLOI FORMATION 12

13 Rencontres partenariales : participation aux réunions par une conseillère emploi- Carrefour Social à Loudéac, formation Comité de pilotage Boutique de Gestion Guingamp Rencontre avec la Compagnie Hôtel de la Plage pour une intervention sur l action Femme au pluriel Rencontre avec Mickaël Bossard (Centre social du Plateau) et Xavier Lebrun (Mairie de St-Brieuc) pour partenariat sur l action Femmes et quartiers sensibles de St-Brieuc Réunion «maman bien-être» au Centre social du Point du Jour Rencontre avec la Directrice de la Maison de l Emploi Pays de St-Brieuc dans le cadre de 100 Femmes, 100 Métiers, Rencontre avec les sophrologues à l origine de la mise en place des ateliers de sophrologie Réunion d information sur le projet d émission de la Maison de l Emploi avec Radio Activ (Mod Emploi) Réunion de rentrée au Centre social du Plateau Réunion avec les partenaires de Mosaïque à Guingamp Groupes de travail : 100 femmes 100 métiers : manifestation impulsée par la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l Egalité et co-pilotée par les Maisons de l Emploi : - interventions des professionnelles du CIDFF sur le temps fort et sur différents territoires du département - Co-animation du jeu Equité-toi - Organisation de l inauguration de l exposition «Zoom au féminin» Coordination locale ANRU quartier du Plateau Réunion «action de santé» quartier du Plateau Rencontres institutionnelles : Restitution diagnostic ASV : Atelier Santé Ville (besoins de santé de la population des communes CUCS sur l agglomération briochine) Mairie de Guingamp : réunion sur le poste de médiateur social (adultes relais) Réunion CUCS Guingamp : point d étape Atelier coopératif «accompagnement des porteurs de projet collectif» création d un pôle de l économie sociale et solidaire Le CIDFF 22 communique 13

14 Tout au long de l année l ensemble des salariées du CIDFF s est mobilisé pour présenter à différents partenaires, la mission et les actions mises en œuvre : leurs objectifs leurs résultats l expertise du CIDFF sur le thème de l égalité entre les femmes et les hommes Rencontre avec le responsable du service des étrangers de la Préfecture de Saint-Brieuc La juriste du CIDFF a rencontré M. ROBERT, responsable du service des étrangers à la Préfecture de Saint-Brieuc, afin d'évoquer la situation d'une femme étrangère suivie par le CIDFF et ADALEA. Une assistante sociale de l'adalea et le délégué de la CIMADE étaient également présents. Rencontre avec l'association Artex - Les Nouelles, Dans l objectif de présenter les missions du CIDFF, une juriste et une conseillère emploiformation ont rencontré une partie des professionnels-les de l'association et du public participant au chantier d insertion. Débat sur le projet de loi présenté par Madame la Députée Danièle BOUSQUET Une juriste du CIDFF a participé au débat faisant suite à la présentation du projet de loi de Madame Danièle BOUSQUET, sur les violences faites aux femmes, au centre social de Plérin. Rencontre avec Madame Marie-Paule CRUNNELLE La juriste et la directrice du CIDFF ont rencontré Madame CRUNNELLE de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale afin de réaliser un bilan de mi-parcours sur nos actions. Rencontre avec les travailleurs sociaux de la CSD Couronne La juriste du CIDFF a rencontré les travailleurs sociaux de la CSD Couronne pour se présenter et échanger sur les compétences des deux structures. Rencontre avec le CRAVS La juriste du CIDFF a rencontré le Centre de Ressources Régional sur les Auteurs de Violences Sexuelles dans les locaux de l'espace Femmes du Pays de Dinan. Rencontre avec le délégué au Préfet pour les contrats urbains de cohésion sociale La juriste, la directrice et l'animatrice sociale du CIDFF ont rencontré M. RAYMOND, délégué au Préfet, afin de réaliser un bilan de mi-parcours sur les actions en lien avec les contrats urbains de cohésion sociale. Participation du CIDFF à une conférence-débat sur les violences conjugales à l'afpe Une juriste du CIDFF a participé à une conférence-débat sur les violences conjugales à l'afpe de Saint-Brieuc. Elle a présenté le service juridique. Participation à l'actualisation du jeu câlins-malins de l'adij Une juriste du CIDFF a participé aux réunions d'actualisation des questions juridiques du jeu câlin-malin, dans les locaux de l'adij. Rencontre avec la chargée de projet de la FOL Une juriste et la directrice du CIDFF ont rencontré la chargée de projet de la FOL afin d'envisager un travail commun pour les interventions en milieu scolaire sur la thématique égalité fille/garçon. Rencontre avec le Principal du Collège «La Grande Métairie» de Ploufragan 14

15 Une juriste du CIDFF a rencontré Monsieur MERDRIGNAC, principal du collège de la Grande Métairie de Ploufragan pour présenter la structure du CIDFF et envisager une intervention sur les violences sexistes à destination des 4è et 3è. Rencontre avec la Directrice du Centre Social du Point du Jour de Saint-Brieuc La juriste du CIDFF a rencontré la Directrice du Centre Social du Point du Jour afin d'envisager une permanence juridique au Centre Social. Rencontre avec l Espace de Proximité Nord de Saint-Brieuc L'équipe du CIDFF a rencontré celle de l Espace Proximité Nord de Saint-Brieuc afin de présenter les missions réciproques. A Lanvollon : rencontre entre partenaires institutionnels oeuvrant dans le champ de la thématique «famille, enfance, jeunesse». Objectif : construire un diagnostic social partagé du territoire. Rencontre avec le comité «8 mars» : préparation des manifestations liées à l évènement sur le secteur de Lannion. Dans le cadre de la mise en place d une permanence juridique au sein du Relais Service Public situé à Cavan, nous avons participé à une rencontre partenariale et avons reçu l animatrice du RSP au siège social. L idée était de lui présenter les différentes professionnelles et services du CIDFF. Le CIDFF et ses réseaux spécialisés Le CIDFF collabore sur l ensemble des actions et de façon étroite avec la Chargée de Mission aux Droits des Femmes et à l Egalité. Les associations ADALEA Espace Accueil Ecoute Femmes, AMISEP, AMA, Association Départementale Alternatives Judiciaires (ADAJ), Confédération Nationale du Logement et de la Consommation, le Gué, Centre d Accueil à la Parentalité (CAP), Association Départementale d Information sur le Logement (ADIL), CLCV, Lieu-Dit, Espace de Proximité, Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés (FNATH), Bureau Régional de Ressources Juridiques Internationales de Marseille, Femmes Informations Juridiques Internationales, Cap Jeunes, du Côté des Femmes du Pays de Guingamp, MSA, Communauté de communes Lanvollon-Plouha, Lannion-Trégor Agglomération, Le Tremplin, Info Emploi, GISTI, SDAEC, la CIMADE, l'udaf, l'asti. Maison de la Formation Professionnelle, Maisons de l Emploi de St-Brieuc et Loudéac, Pôle Emploi, ADE, EGEE, Greta, ADALEA, CIBC, Prestalia, Igloo, Maison de l Argoat, réseau Cré Actions, Centres Sociaux, ASTI, Cité des Métiers, CIMADE, Boutique de Gestion, Centre de gestion, Espace de proximité, Missions Locales, Centre d examens de santé, AFPA, Mix Cité Rennes, CLPS, Emeraude i.d, Mahmique, CLLAJ, Avant Premières, Alter Guingamp, Ateliers du Cœur, Ohé Prométhée, Performance Handicap, Cap Emploi, Circonscriptions Solidarités Départementales, CLCV, UDAF, Familles rurales, MJC Plateau, Partage et emploi, Equipe mobile, Précarité psychiatrie. Réseau Par elles ADE CAD22 Coopératives d Activités et D emploi des Côtes d Armor (Avant première, Coop Domi Ouest, Bâti-Première) Boutique de Gestion Chambre des métiers des Côtes d Armor Dinan Chambre du Commerce et d industrie Chambre d agriculture Club des créateurs Armor initiative. 15

16 Les partenaires institutionnels : Préfecture, la DDCS et particulièrement la Chargée de Mission aux Droits des Femmes et à l Egalité, Caisse d Allocations Familiales, centres sociaux, Inspection du Travail, Circonscriptions Solidarité Départementale Les professionnels-les du droit : Avocat-e, Chambre Départementale des Huissiers de Justice, Chambre Départementale des Notaires, Tribunal de Grande Instance, Tribunal d Instance 16

17 Initiatives 2010 Personnel Passage d un temps partiel à un temps plein sur le poste de secrétaire chargée d accueil Le bureau du CIDFF et la directrice ont procédé à 4 recrutements durant l année 2010, afin de remplacer un départ : en formation pour Fabienne Billard, en congé maternité pour Audrey Porrot, la juriste, (2 recrutements) en retraite de Mireille Forest (septembre 2009), par la création d une mission d animateur-trice développement local assurée par Marion Cardiet au 1 er février Election d une déléguée du personnel titulaire et suppléante qui sont successivement, Nicole Dupont et Valérie Renault. Création d une permanence : - juridique au Relais Service Public sur la commune de Cavan - juridique à Bébé du Cœur situé sur Saint-Brieuc - BAIE à Roudourou/Gourland à Guingamp Adoption du 2 ème F de famille, le CIDF devient le CIDFF et obtention de l agrément des CIDFF. Doubler l Atelier de Recherche d Emploi, ouvert le lundi matin et le jeudi matin Animer une nouvelle action «Femmes et citoyennes» à destination de femmes au statut de primo-arrivant. Actualisation des sites internet «Les clés de l égalité» et «Entreprendre au féminin». Participation à la création de la Maison Départementale des Femmes. Instaurer un travail de partenariat entre le CIDFF et des Polonaises avec l appui de la DDFE, du Conseil Général et de Marche Mondiale des Femmes

18 . 18

19 Mobilisation des membres du bureau et des professionnelles du CIDFF22 Le 8 Mars : Journée Internationale des femmes Contexte La Journée Internationale des Femmes est d abord une création de la Conférence Internationale des femmes socialistes réunie en 1910 à Copenhague afin de servir notamment à la propagande en faveur du vote des femmes et à l amélioration de leurs conditions de travail. Elle est ainsi liée à la revendication de citoyenneté politique des femmes. L initiative en revient à l Allemande Clara Zetkin ( ) qui dirige de 1891 à 1917 Die Gleichheit (L Egalité), importante revue et organe de l Internationale des femmes socialistes, qu elle a fondée en 1907 avec Rosa Luxemburg. Dans les années 1970, le Mouvement de Libération des Femmes s empare du 8 mars, dépolitise le sens de la Journée et la met au service du combat des femmes, c est-à-dire d abord la libération des mœurs et l acquisition de droits sexuels. Depuis lors, cette journée se traduit, à travers le monde, par des débats, colloques, expositions ou manifestations et c est l occasion pour les femmes du monde entier de faire le point sur l évolution de leurs droits, mais aussi de manifester et réclamer une égalité de traitement et de droits pour celles qui en restent privées, et ceci parfois au péril de leur vie. En France, c est en 1982 que le Gouvernement socialiste, avec Yvette Roudy au Ministère chargé des Droits des femmes, a décidé de célébrer officiellement la Journée 19

20 Internationale des Femmes, le 8 mars de chaque année. Cette journée a amorcé la tradition politique d une journée de réflexion sur la place des femmes dans la société française. Par-delà les alternances politiques, la Journée Internationale des Femmes est désormais officielle et médiatisée. En Côtes d Armor, un comité 8 mars s est mis en place à l initiative de la Chargée de Mission Départementale aux Droits des Femmes et à l Egalité et du Centre d Information sur les Droits des Femmes et des Familles, afin de coordonner les différentes manifestations qui ont lieu ce jour là sur le département. Au-delà de la coordination et en étroite collaboration avec le service de la Chargée de Mission aux Droits des Femmes et à l Egalité, le CIDFF organise le temps fort du 8 mars. Depuis 4 ans, nous nous sommes intéressées aux peintres sculptrices plasticiennes ; le CIDFF n ayant pas vocation à organiser des expositions, nous avions décidé de clore ce cycle en réinvitant en 2010 l ensemble des artistes qui avaient exposé précédemment pour ensuite proposer de mettre en valeur d autres pratiques culturelles. Le temps fort, pour la seconde fois renommé «Talents de Femmes» s est articulé autour de plusieurs actions : a. L inauguration de l exposition réunissant les artistes Costarmoricaines (peintres, sculptrices, photographes) ayant participé à l une des 3 précédentes expositions. Le projet de cette année était qu elles se réunissent par groupe de trois à quatre, et qu elles créent une œuvre spécifique pour l occasion. Cette exposition s est déroulée du 6 au 14 mars 2010 à l Espace Lamennais de Saint-Brieuc. Sur le temps de la manifestation, les artistes ont été sollicitées une journée, pour assurer une permanence sur le lieu d exposition. Elles ont chacune perçu du Conseil Général, un droit de présentation publique. b. Le forum des associations organisé par la Maison des Femmes.22 sur «le centenaire du 8 mars» a réuni une quarantaine de visiteurs-euses. Témoignages de femmes sur l émancipation des femmes des années 50 à nos jours. Les partenaires suivants étaient présents : Délégation départementale aux Droits des Femmes et à l Egalité, la Marche Mondiale des Femmes, Centre d Information sur les Droits des Femmes et des Familles, Adaléa (Service Accueil, Ecoute Femmes), Espace Femmes du Pays de Dinan, Maison de l Argoat du Pays de Guingamp, des syndicats, Amnesty international, la référente départementale des Missions Locales «Alternance au Féminin», Fandiyéma, ACF, le réseau Par elles, Partenariat Algérie. 1) Animation d un Café de l égalité sur le thème «le centenaire du 8 mars» dans un lieu public. 2) Nous avons organisé une conférence sur le thème «Le centenaire du 8 mars et l évolution des droits des femmes» avec l intervention de Mme Françoise Laurant, ancienne Présidente nationale du Mouvement du Planning Familial et experte auprès du Lobby européen des femmes. 3) De plus, comme chaque année, en partenariat avec les Fondus Déchaînés, nous avons projeté le film «La domination masculine» de Patric Jean au Cinéma Le Club 6. Cette projection était ouverte à tout public sur un tarif préférentiel. Environ 1000 personnes à l exposition «Talents de femmes» 205 à la projection du film au club 6 35 personnes ont assisté au «Café de l égalité» et à la conférence «Le centenaire du 8 mars et l évolution des droits des femmes». 20

21 Autres rencontres «Les Cafés de l Egalité» Deux rencontres ont eu lieu, l une en mars sur le thème : «Le centenaire du 8 mars» et la seconde en décembre «Violences sexuelles en temps de paix et de guerre : un outil de domination?». Ces temps d échanges sont organisés en partenariat MMF22 et le CIDFF. «Zoom au féminin» : inauguration de l exposition réalisée par les résidentes du quartier de Plateau- Ginglin-Balzac. «Le 25 novembre» : Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes au séminaire régional de l URCIDFF «La lutte contre les violences faites aux femmes, approche croisée». au séminaire départemental à destination des professionnels-les «Répercussion des violences conjugales sur la santé des femmes et de leurs enfants». à la représentation «J ai jeté ma baleine à la mer ou des mots sur les maux des femmes victimes de violences conjugales». L ACTIVITE DU CIDFF LE PREMIER ACCUEIL Plus qu un standard, il s agit d un accueil physique et téléphonique : la secrétaire chargée d accueil reçoit le public, effectue un travail d écoute, analyse la demande et oriente vers les professionnelles du CIDFF22, au besoin vers des structures extérieures ayant compétence en fonction de la spécificité de la demande. En 2010, nous avons répondu à 4670 appels téléphoniques et 137 réponses directes ont été apportées par la secrétaire chargée d accueil : coordonnées d organismes sociaux ou administratifs vers lesquels elle oriente, information sur les indices de revalorisation de pensions alimentaires, sur le mode de calcul LE SERVICE JURIDIQUE 21

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation»

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Mardi 20 mars 2012 à 11h00 Salle des Mariages- Hôtel de Ville Sommaire I. Le Guide «Le crédit à la consommation» et les différents

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE

POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE POLE DE LA SOLIDARITE DEPARTEMENTALE Guide de l adoption dans le département du CANTAL A l usage des futurs adoptants Décembre 2013 SOMMAIRE Préambule... p. 1 Qu est-ce que l adoption?... p. 2 Qui peut

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

développe les solidarités le guide de l adoption

développe les solidarités le guide de l adoption développe les solidarités le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS.

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS. Vous êtes stagiaire au centre social de Champbenoist, un quartier de la ville de Provins en Seine et Marne, plus particulièrement rattaché à la référente famille. Un CADA est partenaire du centre social.

Plus en détail

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr bureau d aide aux solidarité www.aulnay-sous-bois.fr Violences conjugales Vol avec violence Accidents de circulation Harcèlement Viol Agression Agression, Viol, Vol avec violence, Discriminations, Violences

Plus en détail

le guide de l adoption

le guide de l adoption développe les solidarités www.gard.fr le guide de l adoption Sommaire LA PROCéDURE D AGRéMENT 4 La demande d agrément 4 La réunion d information 4 La confirmation avec renvoi du questionnaire 5 Les investigations

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 CONSEIL DEPARTEMENTAL DU JURA APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 PON FSE 2014-2020 Axe 3 «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Programme Départemental d Insertion 2015 Date de lancement

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 La séparation 1 SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 VOUS ÉTIEZ MARIÉS...3 Vous vous séparez légalement... 3 Vous vivez chacun de votre côté (séparation de fait).... 3 VOUS ÉTIEZ PACSÉS

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Principales autorisations d absence Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Les autorisations d'absence de droit Travaux d'une assemblée

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES 2011

RAPPORT D ACTIVITES 2011 RAPPORT D ACTIVITES SERVICE D AIDE AUX TUTEURS FAMILIAUX RAPPORT D ACIVITES Depuis 1997, les associations UDAF22 et ACAP (anciennement ADT) se sont dotées d un dispositif d aide aux tuteurs familiaux.

Plus en détail

2015-2016-2017. Entre,

2015-2016-2017. Entre, Convention n Relative aux contributions respectives de l association «Jeunesse et Cultures», des Communes de Charmes, Thaon-les-Vosges et du Conseil général des Vosges à des actions dites de prévention

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE Famille Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF

DOSSIER UNIQUE Famille Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF ANNEE FAMILLE n :... NOM :. PRENOM :. DOSSIER UNIQUE Plus et Crèche DEMANDE DE CALCUL DE TARIF Les familles qui n ont pas fait cette demande seront facturées au tarif plein et aucun effet rétroactif ne

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap Fiche technique n 96 créée en avril 2013 Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap La conduite d un véhicule n est pas incompatible avec le handicap. Cependant, des aménagements sont parfois

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE R E C U E I L D E S A C T E S A D M I N I S T R A T I F S N SPECIAL

PRÉFET DE LA LOIRE R E C U E I L D E S A C T E S A D M I N I S T R A T I F S N SPECIAL PRÉFET DE LA LOIRE R E C U E I L D E S A C T E S A D M I N I S T R A T I F S N SPECIAL Date de parution : 30 avril 2015 1 SOMMAIRE RAA SPECIAL DU 30 AVRIL 2015 SERVICE DES MOYENS ET DE LA LOGISTIQUE Bureau

Plus en détail

S'informer sur l'adoption. Le Conseil général et vous. p3 L'adoption dans l'aube en 2000. p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière

S'informer sur l'adoption. Le Conseil général et vous. p3 L'adoption dans l'aube en 2000. p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière Sommaire p1 p2 p3 S'informer sur l'adoption Le Conseil général et vous L'adoption en France p3 L'adoption dans l'aube en 2000 p4 Deux modes d'adoption : simple ou plénière p5 Qui peut demander à adopter

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

Dossier Vivre une séparation

Dossier Vivre une séparation Question / Réponse au Point Info Famille Dossier Vivre une séparation La séparation du couple est une épreuve souvent longue et difficile pour la famille. Ce guide vous présente les différentes démarches

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES Secrétariat général Direction des ressources humaines FICHE DE POSTE 2014 Intitulé

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 27 juin 2014

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL Objet : les dispositifs politique de la ville La politique de la ville est la pièce majeure des politiques publiques de lutte contre toutes les formes d'exclusion

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

L adoption dans le Finistère

L adoption dans le Finistère ODPE du Finistère L adoption d le Finistère L adoption est la rencontre entre un enfant qui n a pas de famille susceptible de le prendre en charge et, des adoptants qui expriment leur désir d être parents.

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Les droits et obligations du salarié Adresses utiles en Bretagne

Les droits et obligations du salarié Adresses utiles en Bretagne Les droits et obligations du salarié Adresses utiles en Bretagne SOMMAIRE 1 L inspection du travail 2 Les syndicats de salariés 3 Les conseils de prud hommes 4 La santé et la sécurité au travail A CONSULTER

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Directeurs de la formation René Despieghelaere : Ancien Bâtonnier du Barreau de Lille Bernard Bossu : Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Gérard COSME Nathalie BERLU Karamoko SISSOKO. Faysa BOUTERFASS Ali ZAHI Christian LAGRANGE. Philippe GUGLIELMI Danièle SENEZ Christian BARTHOLME

Gérard COSME Nathalie BERLU Karamoko SISSOKO. Faysa BOUTERFASS Ali ZAHI Christian LAGRANGE. Philippe GUGLIELMI Danièle SENEZ Christian BARTHOLME COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION «EST ENSEMBLE» PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE Le nombre de membres du Bureau communautaire en exercice est de 21 Séance du 27 mai 2015 Le Bureau communautaire,

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Contexte p 3 Préparer et verser les retraites p 4 Assurer et prévenir les risques professionnels p 5 Accompagner les assurés en difficulté p 6 Contacts p 7 2 Le contexte Le

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires. CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL POUR ASSURER LES SECRETARIATS DU COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL ET DE LA COMMISSION DÉPARTEMENTALE DE RÉFORME Entre : Mme ESTELLE GRELIER, Présidente du Centre

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES Convention Objectif stratégique Objectif opérationnel BOP Indicateur Valeur cible nationale Résultat régional 2013 Observations Priorisation des jeunes résidents des ZUS dans les entrées sur le dispositif

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 42/43 La Santé Dans le contexte d accompagnement global en Mission Locale, une prise en compte de tous les aspects de la vie

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

https://bv.ac-reunion.fr/dpep du 7 février au 23 février 2014

https://bv.ac-reunion.fr/dpep du 7 février au 23 février 2014 Le recteur à Mesdames et messieurs les enseignants du 1 er degré public S/c de mesdames et messieurs les IEN chargés des circonscriptions du premier degré S/c de mesdames et messieurs les principaux TRES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

Lutter contre les exclusions

Lutter contre les exclusions D 2 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Si, globalement, la population vélizienne semble peu exposée au risque d exclusion (taux d emploi élevé, revenu médian moyen,

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

www.infofemmes-mp.org

www.infofemmes-mp.org Réseau national et régional des CIDFF Une ÉQUIPE pour l Égalité Femmes = Hommes CIDFF HAUTE-GARONNE 95 Grande-rue Saint-Michel 31400 TOULOUSE 05 34 31 23 31 05 34 31 23 30 - cidf31@wanadoo.fr N Siret :

Plus en détail

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs»

Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mandataire Judiciaire à la protection des majeurs» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION Démarche Précoce d Insertion socioprofessionnelle Direction nationale - 14, rue Colbert - 56100 Lorient Tél. 0297 350828 Fax. 0297350338 direction@cometefrance.com www.cometefrance.com STATUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais Enquête 2011 Rapport territorial Auteurs Pierre CHASTANIER Fabienne GIRAUD Florence MANGE Dominique MEZIERE 20 février 2012 2 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

Les partenaires de la Haute-Garonne

Les partenaires de la Haute-Garonne Les Numéros d Urgence - Urgence intervention (Gendarmerie/Police, 24h/24) : 17 - Service médical d urgence : 15 - Urgence sociale : 115 - Violences conjugales : «3919» (Coût d un appel local) Lundi au

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges

Cadre achat de prestation du PLIE année 2015. Cahier des charges Cadre achat de prestation du PLIE année 2015 Action préparatoire à une entrée en parcours qualifiant Cahier des charges INTRODUCTION... 2 CONTEXTE GENERAL... 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes

16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes Nos premiers candidats 15 16 17 18 19 Des Montpellierrais qui font bouger les lignes 15 19 16 18 17 Point presse du 5 novembre 2014 Canton 15 - Montpellier 1 Sonia Djouama 15 Née en juillet 1963 dans le

Plus en détail

Les violences conjugales

Les violences conjugales MINISTÈRE le point sur Femmes/égalité Lutte contre les violences envers les femmes Les violences conjugales Les victimes de violences craignent le plus souvent de s exprimer. Paralysées par la peur, une

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE

APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE LE PREFET DE L ORNE Alençon, le janvier 014 APPEL A CANDIDATURES RELATIF AU PORTAGE DU LABEL CENTRE DE RESSOURCE ET D INFORMATION DES BENEVOLES (CRIB) DE L ORNE Contexte : Pour répondre aux besoins croissants

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

Femmes en agriculture

Femmes en agriculture Femmes en agriculture Vos droits! Édition 2014 Vous souhaitez vous installer en agriculture ou travailler déjà dans le milieu agricole? Ce guide recense les droits auxquels vous pouvez prétendre, selon

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PREFET DE L EURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Évreux, le 23 novembre 2012 Vendredi 23 novembre au Conseil général de l Eure Signature des premiers emplois d avenir de l Eure La situation de l emploi est particulièrement

Plus en détail

Titre professionnel - Conseiller relation client à distance

Titre professionnel - Conseiller relation client à distance Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/10/2015. Fiche formation Titre professionnel - Conseiller relation client à distance - N : 15945 - Mise à jour : 24/07/2015 Titre

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie,

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF)

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) STATUTS I - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 L'association de solidarité internationale, INGENIEURS SANS FRONTIERES ("ISF" en sigle), fondée en janvier 1982,

Plus en détail