Bilan de responsabilité sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan de responsabilité sociale"

Transcription

1 Bilan de responsabilité sociale 2014

2 Table des matières DIfférence coopérative 4 Employés solidaires et engagés 5 Fondation des caisses populaires acadiennes 11 Secteurs d activités 14 Contribuer au mieux-être des collectivités 21 Liste des organismes soutenus en Le présent bilan de responsabilité sociale fait état de notre implication et des contributions remises à nos membres et à la communauté. Pour connaître nos résultats financiers, il faut lire notre rapport annuel Le bilan de responsabilité sociale 2014 a été produit et réalisé par : Fédération des caisses populaires acadiennes 295, boul. Saint-Pierre Ouest Caraquet NB E1W 1B7 Téléphone : Conception graphique : Mistral Communication Note au lecteur : le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. 2 Bilan de responsabilité sociale 2014

3 Message du président et chef de la direction Camille H. Thériault Président et chef de la direction «2014 confirme encore davantage notre bilan de responsabilité sociale comme le prolongement de ce qui nous distingue profondément en tant que coopérative financière.» L année 2014 restera gravée dans notre histoire avec l approbation des membres du projet de regroupement collectif. C est aussi avec fierté que nous pouvons nous réjouir de l impact des Caisses populaires acadiennes sur le plan social et communautaire, avec notre plus importante contribution à ce jour de notre programme de dons, commandites et bourses d études. En effet, près de 2,7 millions $ auront été partagés auprès d un millier d organismes et ce sans compter les 1,8 million $ qui seront distribués en ristournes aux membres. Peu d entreprises francophones de la province remettent des sommes aussi importantes dans leur milieu. En effet, 2014 confirme encore davantage notre bilan de responsabilité sociale comme le prolongement de ce qui nous distingue profondément en tant que coopérative financière. C est sur cette base solide et dans le respect des gens que nous contribuons à la croissance économique et à l épanouissement social des générations actuelles et futures. Nous accordons tout particulièrement de l importance aux initiatives visant l éducation et la jeunesse, spécialement avec la littératie qui constitue notre cause majeure, par le biais du programme Lire, découvrir et grandir. Cette solidarité et notre engagement envers la communauté se traduisent aussi à différents niveaux auprès d établissements et d événements à vocation éducative, sociale, économique, communautaire, artistique et culturelle. Les Caisses populaires acadiennes ont d ailleurs été reconnues lors de la Soirée des Éloizes à Fredericton en mai dernier, en remportant un prix Éloizes pour une deuxième fois depuis 2001 dans la catégorie Soutien aux arts. De plus avec le projet de regroupement collectif, les présidents des conseils ont œuvré pour développer un modèle coopératif inédit où les membres seront plus impliqués que jamais. Cette COOPÉRATIVE financière plus FORTE et RENOUVELLÉE pourrait se traduire par 23 millions $ additionnels par année en retour à la collectivité selon un scénario prudent, validé par une firme externe. Ce modèle apporterait notamment des solutions pour augmenter la participation démocratique de nos membres. Je ne peux passer sous silence le professionnalisme, la passion et la rigueur des employés du Mouvement qui coopèrent sur des bases quotidiennes pour livrer une prestation optimale de services aux membres. Également nos administrateurs, membres des différents conseils d administration, qui par leur clairvoyance stratégique et leur engagement coopératif ont fait preuve d une vision digne des accomplissements des pionniers de ce Mouvement pour en assurer sa pérennité. Finalement, ce bilan de responsabilité social démontre que les Caisses populaires acadiennes sont encore et toujours en étroite relation avec la communauté. En fait, sur tous les plans, 2014 a été tout simplement exceptionnel. Les Caisses populaires acadiennes continueront de s en inspirer pour aller Plus haut, plus loin, ensemble! Camille H. Thériault Président et chef de la direction Message du président et chef de la direction 3

4 Notre différence coopérative Le meilleur service aux membres et des portes ouvertes à tous, sans distinction La caisse vise d abord et avant tout à répondre aux besoins financiers de tous ses membres et non à générer des profits pour un nombre restreint d investisseurs. Elle accueille toute personne, sans distinction et sans égard à l étendue de ses moyens financiers. Elle leur propose des services adaptés à leurs besoins, petits et grands, les conseille et les appuie, quelle que soit leur situation. L administrateur élu, représentant de sa communauté Les membres d une caisse peuvent poser leur candidature pour faire partie de l équipe d administrateurs de leur coopérative de services financiers. S ils sont élus, ils peuvent, entre autres, siéger au conseil d administration ou à divers comités chargés d examiner des questions particulières. Ils peuvent aussi être appelés à représenter leur caisse ou leur région à d autres instances de l organisation. n Plus de 200 administrateurs élus et membres de comités participent à la gestion et au développement des Caisses populaires acadiennes; le contrôle est toujours assuré par des gens de la communauté. Des ristournes aux membres plutôt que des dividendes aux actionnaires Aux Caisses populaires acadiennes, tous les membres peuvent recevoir une partie des excédents (profits) sous forme de ristournes selon les résultats annuels de leur caisse. Les ristournes versées aux membres sont proportionnelles à leur utilisation des services financiers de leur coopérative. Les caisses versent également une partie de leurs excédents à leur communauté, au moyen de ristournes collectives. n C est plus de 20 millions que se sont partagés les membres et les communautés depuis 5 ans ( ) en ristournes individuelles et collectives. Les membres sont propriétaires de leur coopérative de services financiers La caisse appartient à ses membres qui peuvent tous participer à l assemblée générale et élire, parmi eux, les administrateurs. Un vote par membre et non un vote par action Comme propriétaire de sa coopérative, chaque membre a droit de vote, peu importe le volume de son portefeuille financier. La recherche de rentabilité, mais dans un but différent Toute entreprise doit être rentable pour durer. C est pourquoi les Caisses populaires acadiennes doivent s aligner, elles aussi, sur les prix et conditions du marché. Chaque caisse maintient une rentabilité non pas pour enrichir un petit nombre d individus, mais pour assurer son développement et garantir à ses membres un service de première qualité. En maintenant une bonne santé financière, chaque caisse s assure de pouvoir : n Contribuer financièrement au développement socio-économique de sa communauté. Un engagement social incomparable, une contribution réelle au développement socio-économique des collectivités Les Caisses populaires acadiennes existent depuis près de 80 ans. Fidèles à leur mission, elles ont toujours appuyé financièrement leurs communautés, et cet appui prend diverses formes aujourd hui : dons, commandites et bourses d études. 4 Bilan de responsabilité sociale 2014

5 Employés solidaires et engagés Plusieurs marques de reconnaissance ont été décernées dans le cadre de la Soirée Distinction du Congrès des Caisses populaires acadiennes qui s est tenue en avril Paul Leclerc reçoit l Ordre du Mérite Coopératif Acadien Avec ses nombreuses années respectives au sein du réseau des Caisses populaires acadiennes, le parcours impressionnant de ce récipiendaire témoigne de son dévouement envers le Mouvement. En reconnaissance de son engagement exemplaire aux niveaux local, régional et provincial, ce coopérateur se voit confirmer la reconnaissance d un apport important au développement du milieu coopératif en Acadie. Paul Leclerc Deux récipiendaires au prix Sénateur Hervé-Michaud Euclide Chiasson et Albert Lagacé ont été honorés du titre Bénévole de l année en recevant le prix Sénateur Hervé-Michaud. Cette reconnaissance vise à souligner la contribution bénévole exemplaire, ainsi que le leadership exercé auprès d organisations coopératives, communautaires et humanitaires tant sur le plan local, régional, provincial qu en atlantique. Euclide Chiasson Albert Lagacé Employés solidaires et engagés 5

6 Nouveaux membres intronisés au Club Quart de Siècle C est en 1956 que le Club Quart de Siècle a été institué dans le but de reconnaître les employés ayant servi pendant au moins 25 ans au sein du Mouvement des caisses populaires acadiennes. Depuis, 645 employés ont été intronisés au Club et se sont vus décerner des marques de reconnaissance. En 2014, ce sont 47 employés du Mouvement qui ont ainsi été reconnus publiquement pour leur dévouement constant et leur engagement à la coopération. André Chouinard CP Madawaska Carole Essiembre CP des Fondateurs Cécilia Poirier CP Sud-Est Claire Basque Loisier CP Le Lien des deux Rivières Claude Sivret CP Dieppe-Memramcook Claudine Godin CP Chaleur Danielle Doiron CP Acadie Diane Martin CP Trois Rives France McLaughlin CP Acadie Françoise Cyr CP Trois Rives Gérald Paulin Fédération des caisses Gilberte Thériault CP Chaleur 6 Bilan de responsabilité sociale 2014

7 Ginette Albert Fédération des caisses Ginette LeBlanc CP Beauséjour Gisèle Robichaud Fédération des caisses Gloria Robichaud Fédération des caisses Jean-Guy Roy CP des Fondateurs Joanne Blanchard Fédération des caisses Joanne Lanteigne CP Acadie Julie Gionet Fédération des caisses Lilianne Ouellette CP Restigouche Linda Sivret CP Le Lien des deux Rivières Lise St-Onge CP Madawaska Louise Côté CP Trois Rives Louise Désilets Fédération des caisses Magella Savoie CP Restigouche Marie-Claude Cormier Fédération des caisses Martine St-Pierre CP La Vallée de l Érable Maurice Roy Centre financier aux entreprises Micheline Albert Fédération des caisses Michelle Arsenault CP Sud-Est Michelle Flemming CP Dieppe-Memramcook Club Quart de Siècle 7

8 Michelle Kenny CP Acadie Murielle Leclerc CP La Vallée de l Érable Nicole Lagacé CP des Fondateurs Nicole Léger CP Sud-Est Olive Comeau CP de Néguac Roger R. Chiasson Fédération des caisses Rose-Marie Thériault CP le Lien des deux Rivières Rosetta Poirier CP Sud-Est Sandy Cyr CP Dieppe-Memramcook Sharon Grant CP Chaleur Simonne Godin Fédération des caisses Sylvie Gionet Fédération des caisses Sylvie Ouellette CP Trois Rives Sylvie Voisine CP Trois Rives Yvon Cormier CP Beauséjour 8 Bilan de responsabilité sociale 2014

9 Programmes de reconnaissances Le programme La Traversée reconnaît les employés des caisses dans les références d assurances de personnes vers l équipe du Cabinet de conseillers en sécurité financière AVie. Le programme de récompenses Casino Royal récompense et appuie les employés des caisses dans le dépassement de leurs objectifs de vente et reconnais leurs réalisations. En 2014, 26 récipiendaires ont été reconnus publiquement pour l excellence de leur travail réalisé en Ils se sont mérité des prix en argent, une conférence en vente, un trophée et certains d entre eux, un crédit voyage. Alain Doucet CP Beauséjour André Harquail CP Acadie Armand Lévesque CP Madawaska Berthe Roy CP des Fondateurs Chantal Landry CP Acadie Daniel Pichette CP La Vallée de l Érable Diane Martin CP Trois Rives Diane N. Leblanc CP Sud-Est Donald Poirier CP Acadie Émile Landry CP Shippagan Programmes de reconnaissances 9

10 Éric Mallet CP des Iles Éric Michaud CP Sud-Est Fernande Robichaud CP Sud-Est Henri Robichaud CP le Lien des deux Rivières Jacques Poirier CP Acadie Jason Fougère CP Dieppe-Memramcook Jean-François LeBlanc CP des Fondateurs Jean-Pierre Bourque CP Beauséjour Lloyd Ross CP de Néguac Micheline Mulherin CP La Vallée de l Érable Michella Roy CP Chaleur Nadia Comeau CP Néguac Robert Boudreau CP Shippagan Robin Richardson CP le Lien des deux Rivières Sylvie Ouellette CP Trois Rives Véronique Gionet AVie 10 Bilan de responsabilité sociale 2014

11 Fondation des caisses populaires acadiennes n Plus de $ en dons et commandites n Plus de $ en bourses d études n Un partenaire essentiel aux centres de littératie n Le programme de littératie Lire, découvrir et grandir o Un appui global de plus de 1 M$ voué à l apprentissage de la lecture o Le concours Moi, j aime la lecture Plus de $ en bourses d études En 2014, La Fondation et les caisses ont accordé plus de $ à près de 250 étudiants. Au cours des 5 dernières années, ils ont attribué plus de $ en bourses d études. Des appuis d envergure Afin de répondre à sa mission principale, la Fondation organise des campagnes de financement pour la réalisation de projets dans la communauté. En 2014, le tournoi de golf du Centre financier aux entreprises et le banquet Caisses populaires acadiennes ont permis de générer plus de $. Bourses attribuées par la Fondation Bourses universitaires $ $ $ Bourses Kboom $ $ $ Bourses fin de mandat - membres Comité consultatif jeunesse $ $ $ Bourses aux sports - Université de Moncton $ $ $ Valeur totale des bourses $ $ $ Nombre total de bourses Depuis 2012, la Fondation a conclu un partenariat majeur avec l Orchestre des jeunes NB pour l organisme Sistema, à raison d une contribution annuelle de $. Cet organisme se sert de la musique pour produire des changements sociaux en enrichissant la vie des enfants et en permettant d acquérir les aptitudes suivantes : n améliorer leurs capacités de lecture et d écriture ainsi que leurs résultats scolaires dans leur ensemble; n accroître leur confiance et leur estime de soi; n développer un sentiment d appartenance et de valeur personnelle; n apprendre à travailler en équipe et à aider les autres; n bâtir une base solide pour l avenir. Fondation des caisses populaires acadiennes 11

12 Programme de littératie Lire, découvrir et grandir C est en 2005 que nous avons choisi la cause de la littératie comme projet de société. Depuis, le programme de littératie Lire, découvrir et grandir des Caisses populaires acadiennes s engage à appuyer les enfants dans leur apprentissage de la lecture. La littératie est une cause dont les enjeux sont majeurs qui contribue à long terme au plein épanouissement et au mieux-être de la communauté francophone néo-brunswickoise. Les initiatives du programme : sensibiliser la communauté à l importance de créer des habitudes de lecture dès la petite enfance, étendre l accès aux livres, inciter à la lecture et soutenir les organismes du milieu. Depuis ses débuts, c est plus de enfants qui ont bénéficié du programme par la remise de trousses de lecture, de livres ainsi que d albums. Parce que lire, c est découvrir et grandir, nous poursuivons nos efforts pour permettre aux enfants de 4 à 8 ans d atteindre un niveau de lecture adéquat à la fin de la deuxième année scolaire. Le programme de littératie Lire, découvrir et grandir a parrainé les organismes suivants : n Association des bibliothèques publiques des provinces de l Atlantique n Auteur Louÿs Pitre n Campagne enfants heureux à Noël n Centre-ville Caraquet n Course Courir pour lire n École Carrefour de la Jeunesse (Moi, j aime la lecture) n École communautaire de Saint-André n École Écho-Jeunesse (Moi, j aime la lecture) n École Le Sommet (Moi, j aime la lecture) n École Marée Montante (Moi, j aime la lecture) n École René-Chouinard (Moi, j aime la lecture) n Équipe de hockey Le Titan d Acadie-Bathurst n Festival Frye n Fédération des jeunes francophones NB n Garderie Phare familial n Orchestre des jeunes NB n Productions Roland Gauvin n Salon du livre Dieppe n Salon du livre Péninsule acadienne n Salon du livre Edmundston n The Hospital Activity Book for Children n Université de Moncton Edmundston (Expo-Sciences NB) 12 Bilan de responsabilité sociale 2014

13 Concours Moi, j aime la lecture Ce concours, lancé en 2006, offre l occasion aux élèves de 1 re et 2 e année d entreprendre une démarche collective sur l amour de la lecture, de laisser aller leur imagination et de montrer leur talent. En 2014, 42 participations ont été reçues auprès de 27 écoles. Ce sont tous les élèves qui sont gagnants puisqu ils ont fait un pas de plus dans leur apprentissage de la lecture et de l écriture. École Marée Montante, classe de 2 e année École Carrefour de la Jeunesse, classe de 2 e année École Écho-Jeunesse, classe de 1 re année École Le Sommet, classe de 1 re année Notre participation à la course Courir pour lire génère $ Pour une 6 e année consécutive, notre participation à la course Courir pour lire a permis d appuyer les programmes d alphabétisation dans les écoles. En effet, c est l équivalent de 5 $ par kilomètre parcouru par les 238 participants qui a été remis à la Fondation des caisses populaires acadiennes, soit un montant de $. École René-Chouinard, classe de 2 e année Depuis ses débuts en 2000, Courir pour lire ne cesse de grandir et est maintenant la course la plus importante du Nouveau-Brunswick. Fondée par Kevin Robert et une équipe de bénévoles, cette course vise à appuyer les programmes d alphabétisation des écoles du sud du Nouveau-Brunswick. Près de coureurs et marcheurs ont pris part à cet évènement, ce qui signifie que près de 7 % des participants étaient des employés du Mouvement, ce qui en fait l employeur ayant eu le plus grand nombre de participants. Depuis 2009, c est plus de $ qui furent ainsi amassés. L argent recueilli est réinvesti par le programme de littératie Lire, découvrir et grandir, ce qui lui permet de poursuivre sa mission, soit d appuyer les enfants dans leur apprentissage de la lecture. Programme de littératie Lire, découvrir et grandir 13

14 Participer au développement économique La création de valeur dans notre économie est issue d entreprises dynamiques qui génèrent de l emploi et des achats locaux de natures diverses. Afin d encourager la synergie avec le milieu des affaires, plus de $ ont été distribués en 2014 dans des organismes de développement économique. Les Caisses populaires acadiennes occupent une position enviable auprès des petites entreprises au Nouveau-Brunswick. À la fin de l année 2014, le montant de financement autorisé aux petites entreprises atteignait 224 G$. Par leur présence dans 47 localités, d Edmundston à Lamèque et de Campbellton à Fredericton, les caisses et ses composantes participent au développement de toutes les régions francophones du Nouveau-Brunswick en procurant de l emploi à un nombre imposant de personnes. Jouant un rôle de premier plan sur l échiquier économique néo-brunswickois, le Mouvement des caisses populaires acadiennes est l un des employeurs importants de la province $ au Conseil économique du Nouveau-Brunswick Cette association œuvre à la valorisation et à la promotion des intérêts de la communauté d affaires francophone auprès des gouvernements. Elle veille également aux intérêts de ses membres et agit comme porte-parole auprès des divers gouvernements, ministères et agences publiques qui participent au développement économique de nos régions $ au 21 leaders pour le 21 e siècle Un nouveau partenariat a été créé avec cet organisme pour les 3 prochaines années à raison d une contribution annuelle de $. Les 21 leaders pour le 21 e siècle, communément nommé 21 inc., est un organisme qui se dévoue à créer une communauté de leaders entreprenants, âgés de 40 ans et moins, au Canada atlantique. L organisation est devenue l un des organismes jeunesse les plus reconnus et les plus prometteurs au Canada atlantique. Près de 200 jeunes leaders ont complété leur programme de leadership et ont fait la promotion de l innovation et de la coopération régionale lors des 3 derniers Festivals d idées $ dans des activités de développement économique Le Centre financier aux entreprises à commanditer diverses activités de développement économique dans chaque région qu elle dessert, soit : Péninsule acadienne, Restigouche-Chaleur, Kent-Westmorland et Madawaska-Victoria. Visite au Groupe Savoie d Atholville 14 Rapport Bilan de annuel responsabilité 2014 sociale 2014

15 Miser sur l éducation et la jeunesse Les Caisses populaires acadiennes ont toujours été associées à un nombre considérable d initiatives liées à l éducation et à la jeunesse, qu il s agisse de soutenir une bibliothèque publique dans un village ou de remettre des bourses postsecondaires, ou encore de participer à des chaires d études. Une partie importante de notre ristourne collective va dans ce sens. En 2014, c est plus de $ qui ont été versés afin de soutenir l éducation et la jeunesse. Caisse scolaire Folio Fondée en 1942, la Caisse scolaire Folio existe depuis plus de 70 ans et a comme mission de voir à l éducation de l épargne en collaboration avec les parents et le milieu scolaire $ à l École La Croisée de Robertville La Caisse populaire des Fondateurs a contribué à l achat de livres pour l école. Un partenariat de taille avec la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick En 2013, les Caisses populaires acadiennes et la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB) ont conclu une entente de commandite pour un engagement total de $, réparti sur 3 ans. Ce partenariat permet une visibilité corporative de choix, entre autres : présentateur de la Recharge, présence à des événements d envergure tels Accros de la chanson. En retour, la FJFNB pourra bénéficier de l expertise des caisses afin de contrer les défis de la littératie financière chez les jeunes! Gagnants mensuels de la Caisse scolaire Folio Les avantages n Apprendre à planifier ses finances personnelles. n Créer un objectif ou un projet à réaliser. n Amasser un montant d argent en prévision d un projet que l élève aimerait réaliser et même, en prévision de ses études. n Développer son sens des responsabilités, son autonomie et des notions d économie. Pendant l année scolaire , près de membres de la Caisse scolaire Folio ont épargné plus de $. C est l école La Relève de Saint-Isidore qui a obtenu le meilleur ratio de participation. Elle s est mérité un tableau interactif. Félicitations! Rencontre des membres de la FJFNB Secteurs d activités 15

16 Entraide et solidarité : C est dans notre nature L appui à la vie communautaire est intrinsèque à la nature coopérative des Caisses populaires acadiennes. Chaque composante mène des actions en ce sens, mise sur les initiatives locales et encourage la créativité, d où la grande variété d engagements. En 2014, c est plus de $ qui furent versés afin de soutenir des projets de développement communautaire et social $ à Opération Nez Rouge Assurances générales Acadie devient le commanditaire provincial de l organisme qui a effectué raccompagnements en 2014 au Nouveau-Brunswick. Par leur geste, les bénévoles d Opération Nez Rouge auront contribué à la sécurité des routes de leur communauté, mais aussi au financement de nombreuses causes liées à la jeunesse et au sport amateur, puisque les dons des utilisateurs d Opération Nez rouge étaient entièrement versés pour des projets locaux. C est plusieurs conducteurs et passagers qui auront laissé les «rennes» à Opération Nez rouge en faisant appel au service de raccompagnement bénévole pour un retour à la maison en toute sécurité durant le temps des Fêtes $ au Club d âge d or d Acadieville La Caisse populaire Sud-Est a contribué à la campagne de financement pour la rénovation de l édifice $ à la Fondation du Foyer de soins de Dalhousie La Caisse populaire Restigouche a remis une contribution de $ à la Fondation du Foyer de soins de Dalhousie. Cette contribution est directement reliée à la future construction d un nouveau foyer de soins à Dalhousie qui desservira la région Restigouche-Est. 16 Rapport Bilan de annuel responsabilité 2014 sociale 2014

17 Des sportifs petits et grands Santé et mieux-être de la collectivité Les Caisses populaires acadiennes sont fières d être partenaires d événements sportifs et de loisirs en Acadie contribuant ainsi à la vitalité des communautés. En 2014, c est près de $ qui furent versés en appui aux projets sportifs et de loisirs $ au club de ski de fond les Arpents de neige La Caisse populaire de Shippagan à contribué au projet d achat d une surfaceuse pour le club de ski de fond les Arpents de neige à Haut-Shippagan. Jeux de l Acadie : le grand rendez-vous sportif de la jeunesse En 2012, les Caisses populaires acadiennes et la Société des Jeux de l Acadie ont conclu une nouvelle entente de commandite de 3 ans, pour un engagement total de $. Cette entente prévoit une répartition annuelle équitable de $ à la Société des Jeux, au comité organisateur de la Finale des Jeux de l Acadie ainsi qu à chacun des comités régionaux de la province. À titre de plus ancien partenaire des Jeux, soit depuis 1979, l entente confirme l importance que les Caisses populaires acadiennes accordent à la jeunesse. Les investissements des caisses dans ce domaine reflètent fidèlement les préoccupations des membres et de la société. Nous avons donc à nouveau apporté de nombreuses contributions pour favoriser l accessibilité aux soins de santé, apporter un appui financier à la recherche et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. En 2014, c est plus de $ qui furent versés au soutien de projets de développement en santé $ à la Fondation de l Hôpital régional Chaleur La Caisse populaire Chaleur a contribué à la campagne de financement de la Fondation par une commandite annuelle de $, échelonnée sur 5 ans, pour l achat d un ultrason pour la salle d accouchement $ à la Société canadienne du cancer Cette contribution a permis aux Caisses populaires acadiennes de devenir commanditaire provinciale des services bancaires en Acadie pour l activité le Relais pour la vie. Plus qu une simple activité de financement, il s agit d une occasion de se réunir en famille et amis afin de célébrer les survivants du cancer et rendre hommage aux êtres chers disparus par des luminaires allumés autour de la piste pour lutter ensemble contre cette maladie. Campagne de l Arbre de l espoir Les Caisses populaires acadiennes ont servies comme centres de dépôt officiel des dons pour la campagne de l Arbre de l espoir. Campagne Étoile du Nord Depuis ses tous-débuts, les caisses de la Péninsule acadienne et de la région Chaleur participantes à la campagne Étoile du Nord ont permis d amasser plus de $ pour l amélioration des soins de santé dans les établissements de santé du nord de la province. Fondation des caisses populaires Secteurs acadiennes d activités 17

18 Faire rayonner l Acadie par les arts et la culture La culture est source d ouverture et d équilibre. En rendant les arts accessibles à un plus grand nombre de personnes, les Caisses populaires acadiennes favorisent l épanouissement de nouveaux talents et stimulent l industrie culturelle, un pilier de notre économie. Les nombreuses initiatives d envergure locale, régionale et provinciale ont reçu des contributions de plus de $ $ à la Ville de Dieppe Avec cette commandite, la Caisse populaire Dieppe-Memramcook est devenue le partenaire majeur des événements : Mercredi Show et l International du cerf-volant. Ce festival est le plus important en son genre en Amérique du Nord où les meilleurs cerfs-volistes provenant de divers pays se rassemblent au parc Dover de Dieppe pendant une semaine d activités en août afin de faire voler des cerfs-volants aux couleurs et aux formes multiples. Depuis 1987, le Mercredi Show est l activité familiale par excellence où les gens sont invités à se rassembler au centre-ville de Dieppe tous les mercredis de l été! Chaque année, plus de personnes prennent part à cet événement incontournable, dans une ambiance festive et familiale. Un généreux appui à l OktoberFest de Bertrand La Caisse populaire Acadie a contribué 7000 $ auprès de l OktoberFest des Acadiens 2014 à Bertrand. Prix Éloize : Catégorie Soutien aux arts $ à l Acadie des Terres et Forêts Depuis 12 ans, ce spectacle familial d envergure à vocation touristique et culturelle connaît un immense succès. En 2013, les Caisses populaires Madawaska et Trois Rives ont conclu une entente où elles se sont engagées à contribuer financièrement $, échelonnée sur 3 ans, pour permettre la participation du spectacle au Congrès Mondial Acadien qui s est déroulé en août $ au premier album de Joey Robin Haché Les Caisses populaires acadiennes participent financièrement au lancement du premier album, Repaver l âme, de l auteur-compositeur-interprète acadien Joey Robin Haché. Repaver l âme est une œuvre comportant 12 chansons qui interpellent. Et pour Joey Robin Haché, comme pour bien des artistes, l écriture de chansons sert à «fermer des portes, guérir des plaies et passer à autre chose». 18 Rapport Bilan de annuel responsabilité 2014 sociale 2014

19 Prix littéraire Antonin let-Acadie Vie Depuis ses débuts, en 1998, le Prix a versé $ en bourses à 33 auteurs acadiens, reconnus pour l excellence de leur œuvre, afin de les aider à poursuivre leur passion en création littéraire. Le Prix littéraire Antonin let-Acadie Vie vise à reconnaître des Acadiens et Acadiennes qui, par la qualité de leur travail dans le domaine littéraire, contribuent au rayonnement et à la promotion de l Acadie dans le monde. Les lauréates furent dévoilées lors de la 16 e cérémonie de remise dans le cadre du Salon du livre de la Péninsule acadienne, en octobre n Le Prix Annuel fut remporté par Hélène Harbec pour son recueil de poésie L enroulement des iris, publié aux Éditions du Noroît. La lauréate a reçu un certificat, une médaille en bronze gravée ainsi qu une bourse de $. n Le Prix Jeunesse Richelieu fut décerné à Christine Melanson pour sa pièce de théâtre L Accessible et le Véritable. La lauréate a reçu un certificat ainsi qu une bourse de $. Hélène Harbec Christine Melanson Prix littéraire Antonin let-Acadie Vie 19

20 Comité consultatif jeunesse Les jeunes nous parlent et nous les écoutons! Le Comité consultatif jeunesse (CCJ) des Caisses populaires acadiennes est composé de garçons et de filles de 16 à 18 ans, représentant l ensemble des régions desservies par les caisses. Leurs objectifs sont de fournir des recommandations et des opinions sur les préoccupations des jeunes, sur les valeurs coopératives et financières. Durant leur mandat de 2 ans, les membres du comité se réuniront 4 à 5 fois l an afin d élaborer des projets choisis par ceux-ci. n Participation active au Congrès annuel des Caisses populaires acadiennes en avril 2014 à Edmundston en assistant aux principales activités et événements. n Participation au congrès de Coopératives et Mutuelles Canada (CMC) à Moncton ainsi qu aux activités jeunesses organisées par les Coopérateurs émergents du Canada. Plusieurs jeunes anglophones et francophones, âgés de 16 à 35 ans, étaient présents afin de discuter de l avenir de la coopération et de l intégration de la jeunesse. Le coordonnateur du groupe, Marco Plourde, est devenu le tout premier président de cette nouvelle organisation jeunesse, chapeautée par CMC. Avec cette nomination, il devient administrateur et président du comité de finances et d audit au sein du conseil d administration. Le comité pancanadien de jeunes, âgés de 18 à 35 ans, lui apportera des recommandations pour qu il en fasse part au conseil d administration. n Agis en tant qu ambassadeur des Caisses populaires acadiennes aux Jeux de l Acadie à Bathurst en remettant des médailles aux gagnants de chaque discipline. n Rencontre de consultation avec le conseil d administration de la Fédération des caisses populaires acadiennes. n Notre 9 e camp de leadership sur la coopération s est tenu pour une première fois dans le cadre de La Recharge, organisé par la Fédération des jeunes francophones du NB. Au total, plus de 20 jeunes se sont réunis à Campbellton pour participer à différents ateliers axés sur la confiance en soi, la coopération, la communication et le leadership. 4 jeunes parmi ceux présents au camp ont été recrutés pour pourvoir aux postes vacants au sein du CCJ à la fin de l année. n Appui à l international : depuis 6 ans, le CCJ parraine leur petit filleul, Donatien Aldion, par l entremise de Vision Mondiale. n Mission d aide humanitaire en Inde pour les membres actuels et anciens membres du CCJ prévu du 30 juillet au 10 août Des retrouvailles ont été organisées en septembre pour célébrer le 10 e anniversaire du CCJ. Au total, 36 participants ont pris part aux différentes activités. La possibilité de créer un programme de mentorat entre les anciens et nouveaux membres du CCJ a été soulevée. Ils ont mentionné vouloir continuer leur implication auprès des Caisses populaires acadiennes. Il fut donc convenu qu un forum jeunesse ait lieu en avril 2015 lors du Congrès des Caisses populaires acadiennes pour discuter de l avenir des jeunes dans la coopération. Les membres ont également été sensibilisés et ont contribué au projet de société des Caisses populaires acadiennes, le programme de littératie Lire, découvrir et grandir. Voici la liste des personnes qui ont fait partie du Comité consultatif jeunesse des Caisses populaires acadiennes en 2014 : n Francis Brideau, Saint-Isidore n Gabrielle DeGrâce, Petit-Rocher n Gabrielle Gauthier, Siegas n Jennifer Melanson, Dieppe n Lian Killoran, South Tetagouche n Lucie Desjardins, Sainte-Marie-de-Kent n Shanie Martin, Sainte-Anne-de-Madawaska n Stéphanie Benoit, Tracadie-Sheila n Vanessa Carrier, Bathurst 20 Rapport Bilan de annuel responsabilité 2014 sociale 2014

Année 11. Numéro 37. Janvier 2015. Message du président

Année 11. Numéro 37. Janvier 2015. Message du président Année 11 Numéro 37 Janvier 2015 Message du président Fernand Gaudet, président L année 2014 fut marquée par un événement majeur, soit celui de la tenue du 2 e Sommet international des coopératives tenue

Plus en détail

Coopérer sans frontières. Bilan de responsabilité sociale

Coopérer sans frontières. Bilan de responsabilité sociale Coopérer sans frontières Bilan de responsabilité sociale 2013 table des matières 4 5 Distinction coopérative employés solidaires et engagés 6 16 19 20 fondation des caisses populaires acadiennes Mission

Plus en détail

Table des matières. Distinction coopérative. Employés solidaires et engagés. Contribuer au mieux-être des collectivités

Table des matières. Distinction coopérative. Employés solidaires et engagés. Contribuer au mieux-être des collectivités Bilan de responsabilité sociale 2012 Table des matières 4 5 17 18 Distinction coopérative Employés solidaires et engagés Contribuer au mieux-être des collectivités Liste des organismes soutenus en 2012

Plus en détail

Note au lecteur : le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. Imprimé au Canada

Note au lecteur : le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. Imprimé au Canada Le bilan de l engagement social et communautaire 2007 a été produit et réalisé par : Fédération des caisses populaires acadiennes Vice-présidence Communications et Stratégie Case postale 5554 Caraquet

Plus en détail

Politique familiale 2005-2007

Politique familiale 2005-2007 Politique familiale 2005-2007 Présentation La Ville de East Angus souhaite offrir aux familles un milieu de vie épanouissant. Elle offre tout d abord de nombreux services, infrastructures et activités

Plus en détail

Une nouvelle CJS au Nouveau-Brunswick!

Une nouvelle CJS au Nouveau-Brunswick! Année 10 Numéro 34 Avril 2014 Une nouvelle CJS au Nouveau-Brunswick! À l été 2014, nous pourrons compter cinq Coopératives jeunesses de services (CJS) dans la province. La CJS d Edmundston viendra s ajouter

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 NOS BUREAUX SONT SITUÉS DANS LA NOUVELLE ANNEXE DE L ARÉNA MARCEL-BÉDARD ACCESSIBLE PAR LA PORTE PRINCIPALE 655 BOULEVARD DES CHUTES, C.P. 700 QUÉBEC (QUÉBEC), G1R

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Volet sportif POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Cette politique a pour mission de reconnaître la participation

Plus en détail

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger André Leclerc Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Université de Moncton Campus d Edmundston et Faculté d Administration

Plus en détail

GUIDE DES COMMANDITES

GUIDE DES COMMANDITES SOYEZ PARTENAIRE DE 3 e ÉDITION 26 SEPTEMBRE 2015 MONT-SAINTE-ANNE POUR TOUS LES DÉTAILS lamonteedessommetsbl.com GUIDE DES COMMANDITES Au profit de la Fondation du Centre jeunesse de Québec Chers partenaires,

Plus en détail

Résultats de l'interrogation

Résultats de l'interrogation Résultats de l'interrogation Identificateur du Nom du propriétaire Sous-type d'entre propriétaire 45800 516234 N.B. Ltd. 45540 A.C. Poirier & Associates Inc. 100 A.E. Roy Realty Ltd. 200 Adel-Kent-Leda

Plus en détail

Année 9, numéro 31 Juillet 2013

Année 9, numéro 31 Juillet 2013 Nom de l'organisation Année 9, numéro 31 Juillet 2013 Année 9, numéro 31 Juillet 2013 Tournoi de golf de la CDR-Acadie : En route pour la 5 e édition! 220, boul. St-Pierre O. bureau 212, Caraquet, NB E1W

Plus en détail

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux de Kent

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux de Kent Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux de Kent le 30 avril 2015 18h30 Bureau de la CSRK - Richibucto 1. OUVERTURE DE LA RÉUNION M. Marc Henrie procède à l ouverture

Plus en détail

Dossier constitué de la correspondance échangée avec la firme McIntyre & Finn par rapport au Carrefour Beauséjour. Dactylogramme signé.

Dossier constitué de la correspondance échangée avec la firme McIntyre & Finn par rapport au Carrefour Beauséjour. Dactylogramme signé. Page 1 sur 8 Fonds d'archives n o 217 - Gilbert-Finn (1920-1994) Activités professionnelles, 1955-1994, 51 cm Cette série permet de connaître l homme d affaires qu est Gilbert Finn, de même que son influence

Plus en détail

Il souhaite la bienvenue au public et explique le déroulement de la réunion. Je propose l adoption de l ordre du jour tel que présenté et distribué.

Il souhaite la bienvenue au public et explique le déroulement de la réunion. Je propose l adoption de l ordre du jour tel que présenté et distribué. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION PUBLIQUE DU CONSEIL DE LA COMMUNAUTÉ RURALE BEAUBASSIN-EST TENUE DANS LA SALLE DE RÉUNION AU 1709 ROUTE 133 GRAND-BARACHOIS Le 21 novembre 2011 à 19 h PRÉSENTS : PERSONNEL DE

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 SEPTEMBRE À 19H AU CENTRE COMMUNAUTAIRE D INKERMAN

PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 SEPTEMBRE À 19H AU CENTRE COMMUNAUTAIRE D INKERMAN PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 SEPTEMBRE À 19H AU CENTRE COMMUNAUTAIRE D INKERMAN MEMBRES PRÉSENTS : Alyre Ross, Paroisse de Paquetville Denise Guignard, Paroisse Ste-Cécile Pius

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec pour l art Graph Synergie Proposition de contribution à l intention des membres de la communauté d affaires et des bâtisseurs

Plus en détail

LES PRIX DE L ASSEMBLÉE

LES PRIX DE L ASSEMBLÉE LES DE L ASSEMBLÉE DU PILIER DE L HORIZON Trousse d information www.monassemblee.ca L Assemblée de la francophonie de l Ontario 611 500 L Assemblée est l organisme rassembleur et la voix politique des

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012

Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012 Info-Bertrand TAUX DE TAXATION MUNICIPALE STABLE À BERTRAND EN 2012 Comité des services des finances Le 20 décembre dernier, le conseil municipal de Bertrand a adopté un budget pour la nouvelle année.

Plus en détail

Lionisme : Engagement et Fierté

Lionisme : Engagement et Fierté Lion gouverneur Jacques Lion gouverneur sortant Donat Lions membres du Cabinet 12.6- Équipe mondiale de formation C est avec plaisir que je vous présente aujourd hui les objectifs que j entends poursuivre

Plus en détail

Ce cahier souvenir vous est offert par :

Ce cahier souvenir vous est offert par : Ce cahier souvenir vous est offert par : Photos en couverture 2 1 3 1 : Henri Methot, président. 2 : Club des employés civils, avenue Laurier, Québec. 3 : Blason de l AEC. Message de M me Monique Jérôme-Forget,

Plus en détail

Procès-verbal Assemblée générale annuelle 27 novembre 2008 Système de vidéoconférence du CSAP. Ordre du jour

Procès-verbal Assemblée générale annuelle 27 novembre 2008 Système de vidéoconférence du CSAP. Ordre du jour Regroupement des aînées et aînés de la Nouvelle-Écosse 54, rue Queen Dartmouth (N.-É.) B2Y 1G3 (902) 433-0860 Procès-verbal Assemblée générale annuelle 27 novembre 2008 Système de vidéoconférence du CSAP

Plus en détail

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6 Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6 le 19 septembre 2013 18h30 Harcourt Legion 1. OUVERTURE DE LA RÉUNION M. Marc Henrie procède à l ouverture de la à 18h30 et

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

Notre Mission. La technologie au service de l éducation

Notre Mission. La technologie au service de l éducation Notre Mission La mission éducative du CNDA est de promouvoir une formation intégrale de qualité en apportant un intérêt particulier à l ouverture sur le monde, à la culture artistique, à la foi catholique

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

RÉUNION RÉGULIÈRE. Ville de Richibucto le 19 août 2014. La réunion régulière du 19 août 2014 débute à 19heure

RÉUNION RÉGULIÈRE. Ville de Richibucto le 19 août 2014. La réunion régulière du 19 août 2014 débute à 19heure RÉUNION RÉGULIÈRE Ville de Richibucto le 19 août 2014 La réunion régulière du 19 août 2014 débute à 19heure Présent : Roger Doiron, maire, Stella Richard, maire adjointe, Martin LeBlanc, Gérard Richard

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

RAPPORT DU MAIRE M. JEAN TREMBLAY

RAPPORT DU MAIRE M. JEAN TREMBLAY Situation financière de la Ville de Saguenay RAPPORT DU MAIRE M. JEAN TREMBLAY Le lundi 1er novembre 2010-1 - AVANT-PROPOS L article 474.1 de la Loi des Cités et Villes exige que le maire fasse rapport

Plus en détail

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts.

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts. Le Réseau des grands espaces et le Regroupement artistique francophone de l Alberta vous présentent le Chant Ouest et le Contact Ouest, deux événements culturels importants au développement et à la diffusion

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

La parfaite alliance. communautaire. la great-west london life canada-vie

La parfaite alliance. communautaire. la great-west london life canada-vie Bâtir La parfaite alliance MC communautaire La clé de la générosité MC la great-west london life canada-vie Bâtir La parfaite alliance communautaire MC Réunis, nos efforts font toute la différence. Notre

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

Query Results. Albert County Condominium Corporation No. 1

Query Results. Albert County Condominium Corporation No. 1 Query Results Owner ID Owner Name Enterprise Subtype 45800 516234 N.B. Ltd. 45540 A.C. Poirier & Associates Inc. 100 A.E. Roy Realty Ltd. 200 Adel-Kent-Leda 45900 Advance Savings Credit Union 44901 Agence

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES

MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES MES AVANTAGES DESJARDINS DOSSIER SPÉCIAL COOPÉRER AU QUOTIDIEN NOTRE DISTINCTION LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES NOTRE DISTINCTION VOTRE CAISSE Les bienfaits de l intercoopération Ce que vous devriez

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail

Projet PRECEPT-F. «Transfert d expertise dans le domaine de la formation en art culinaire»

Projet PRECEPT-F. «Transfert d expertise dans le domaine de la formation en art culinaire» Projet PRECEPT-F «Transfert d expertise dans le domaine de la formation en art culinaire» Collège communautaire du Nouveau-Brunswick Campus de la Péninsule acadienne et La Cité collégiale d Ottawa Le 31

Plus en détail

Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec

Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec Directeur régional ou directrice régionale 1, région du Québec Société de leucémie & lymphome Montréal, Québec LE POSTE La Société de leucémie & lymphome du Canada recherche un nouveau directeur régional

Plus en détail

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen RAPPORT ANNUEL DES FACULTÉS POUR LE SÉNAT ACADÉMIQUE Galerie d art Louise et Reuben-Cohen 1. BILAN Objectifs fixés en 2010-2011 et résultats obtenus : Assurer le développement organisationnel et solidifier

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

CONSEIL D ÉDUCATION, DISTRICT SCOLAIRE FRANCOPHONE SUD 23 e assemblée ordinaire Le 12 novembre 2014

CONSEIL D ÉDUCATION, DISTRICT SCOLAIRE FRANCOPHONE SUD 23 e assemblée ordinaire Le 12 novembre 2014 Procès-verbal de la du Conseil d éducation du District scolaire francophone Sud qui s est tenue le mercredi 12 novembre 2014, à l école Régionale de Baie Sainte-Anne, 5362, route 117, à Baie Sainte-Anne,

Plus en détail

Il souhaite la bienvenue au public et explique le déroulement de la réunion. Je propose l adoption de l ordre du jour tel que présenté et distribué.

Il souhaite la bienvenue au public et explique le déroulement de la réunion. Je propose l adoption de l ordre du jour tel que présenté et distribué. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION PUBLIQUE DU CONSEIL DE LA COMMUNAUTÉ RURALE BEAUBASSIN-EST TENUE DANS LA SALLE DE RÉUNION AU 1709 ROUTE 133 GRAND-BARACHOIS Le 15 novembre 2010 à 19 h PRÉSENTS : PERSONNEL DE

Plus en détail

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Cette politique a pour mission de reconnaître l excellence des jeunes citoyens de la municipalité de Morin- Heights qui contribuent à la valorisation

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Plan de commandite: La Petite Séduction

Plan de commandite: La Petite Séduction Plan de commandite: La Petite Séduction Yellowknife, 13, 14, 15 juin 2014 L Association franco -culturelle de Yellowknife (AFCY), la Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique

Plus en détail

Nouveau service d accompagnement. de succession

Nouveau service d accompagnement. de succession grand LE MAGAZINE DES MEMBRES DE LA CAISSE DESJARDINS DE SAINT-HYACINTHE septembre 2012 LE MAGAZINE DES MEMBRES DE LA CAISSE DESJARDINS DE SAINT-HYACINTHE SEPTEMBRE 2012 VOLUME 02 NUMÉRO 03 Nouveau service

Plus en détail

Représentation des femmes aux postes de décisions dans la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick

Représentation des femmes aux postes de décisions dans la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick Représentation des femmes aux postes de décisions dans la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick Chiffres et pistes de solutions du Comité pour l égalité entre les femmes et les hommes

Plus en détail

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg 2015-2020 Message du directeur Nous sommes heureux de présenter le Plan stratégique de 2015-2020 de la Bibliothèque

Plus en détail

SOIRÉE DES BÉNÉVOLES, VENDREDI 6 NOVEMBRE

SOIRÉE DES BÉNÉVOLES, VENDREDI 6 NOVEMBRE 14 e édition de la soirée des bénévoles SOIRÉE DES BÉNÉVOLES, VENDREDI 6 NOVEMBRE 2015 Cette année, la Ville de Donnacona a tenu à rendre hommage aux organismes dans lesquels œuvrent les bénévoles. La

Plus en détail

Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018

Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018 Travailler ensemble vers l excellence en santé et en bien-être Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018 Sommaire exécutif Le 23 avril 2014 Table des matières Message de la présidente et de

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Atelier pour les Centres de développement de la petite enfance. Objectifs des CDPE

Atelier pour les Centres de développement de la petite enfance. Objectifs des CDPE Atelier pour les Centres de développement de la petite Le 29 octobre 2012 Nicole Gervais, Directrice générale Développement de la petite Éducation et Développement de la petite Objectifs des CDPE Démontrer

Plus en détail

Collaboration dans le secteur maritime. Projet de COLLABORATION. Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne

Collaboration dans le secteur maritime. Projet de COLLABORATION. Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne Projet de COLLABORATION Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne Période couverte par le rapport : Du 1 septembre 2010 au 20 décembre 2011 Rédigé par Luc Thériault

Plus en détail

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC 43 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz a pour objectif de faire découvrir quelques événements qui ont joué un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45

une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 une banque citoyenne Culture 42 Solidarité 44 Sport 45 La BMCI s est affirmée en tant que banque citoyenne à travers ses multiples actions de parrainage culturel et de solidarité. Accompagnement des plus

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

Dévoilement des membres et présidents des deux nouvelles sociétés collégiales

Dévoilement des membres et présidents des deux nouvelles sociétés collégiales Éducation postsecondaire, Formation et Travail Dévoilement des membres et présidents des deux nouvelles sociétés collégiales NB Le 26 avril 2010 FREDERICTON (CNB) Le gouvernement provincial a procédé aujourd

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement

PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement PROGRAMMES DANS LE GRAND NORD DU QUÉBEC Engager les jeunes autochtones quotidiennement JE SUiS PLUS QU UN MENTOR DANS LE GRAND NORD MISSION Fusion Jeunesse (FJ) crée des partenariats innovateurs entre

Plus en détail

Au-delà de la musique

Au-delà de la musique Au-delà de la musique Quand le rétablissement passe par le chant! Présenté par: Les membres de la Troupe Aléa: Carole, Émile, Éric, Francine, Ginette, Isabelle, Johanne, Maurice, Miguel, Monique, Nathalie

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Vous pouvez choisir 4 à 5 questions, selon votre inspiration.

Vous pouvez choisir 4 à 5 questions, selon votre inspiration. QUIZ MYTHES ET RÉALITÉ SUR L ÉCONOMIE SOCIALE 49 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz permet de vérifier la compréhension de certains concepts liés à l économie sociale. Il vise aussi à aborder certains

Plus en détail

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6 le 21 mars 2013 18h30 Centre Communautaire de l Aldouane

Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6 le 21 mars 2013 18h30 Centre Communautaire de l Aldouane Réunion du conseil d administration de la Commission de services régionaux #6 le 21 mars 2013 18h30 Centre Communautaire de l Aldouane 1 P a g e 1. OUVERTURE DE LA RÉUNION Le président, Monsieur Marc Henrie,

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT

NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT À L OCCASION DU DÉJEUNER OFFERT PAR SON EXCELLENCE SHEILA SEALY-MONTEITH HAUT-COMMISSARIAT DE LA JAMAÏQUE RÉSIDENCE DE L AMBASSADEUR

Plus en détail

Services offerts par TéléServices

Services offerts par TéléServices Services offerts par TéléServices TéléServices Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 20 h Le samedi, de 9 h à 13 h Agriculture et Aquaculture Registre des entreprises agricoles Paiements de l assurance en

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE ÉCHANGE D EXPERTISE DES AGENTS DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE RÉSUMÉ DES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DISCUTÉS COLLOQUE IDEO-ASEJ 2014 Thème #1 : Relations avec le milieu scolaire Trucs et astuces

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012

RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012 46 ième assemblée générale annuelle Tenue au Collège Édouard-Montpetit Le 12 septembre 2012 Mot du président Une autre année vient de se terminer à la Librairie coopérative

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Session de formation. Le recrutement des bénévoles

Session de formation. Le recrutement des bénévoles Session de formation Le recrutement des bénévoles Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos La Fédération

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

La distinction coopérative. à la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE À LA COOPÉRATION. Coopérer pour créer l avenir

La distinction coopérative. à la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE À LA COOPÉRATION. Coopérer pour créer l avenir La distinction coopérative à la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE À LA COOPÉRATION Coopérer pour créer l avenir La mission La Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog a pour

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Pour une culture du savoir

Pour une culture du savoir Pour une culture du savoir Mémoire présenté à la ville de Montréal sur la proposition de Politique de développement culturel pour la ville de Montréal par Science pour Tous et la Société pour la promotion

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Fonds d aide au développement du milieu / Dons et commandites 2010

Fonds d aide au développement du milieu / Dons et commandites 2010 / Dons et commandites SERVICES COMMUNAUTAIRES Apprendre en cœur Association des pompiers volontaires de Napierville Cercle des Dames missionnaires Cercle de Fermières de Napierville Cercle de Fermières

Plus en détail

INVESTIR EN TOUTE TRANQUILLITÉ DOSSIER SPÉCIAL VOTRE CAISSE SECTEUR DES PATRIOTES LE SAVIEZ-VOUS? RUBRIQUES ET PRODUITS

INVESTIR EN TOUTE TRANQUILLITÉ DOSSIER SPÉCIAL VOTRE CAISSE SECTEUR DES PATRIOTES LE SAVIEZ-VOUS? RUBRIQUES ET PRODUITS DOSSIER SPÉCIAL INVESTIR EN TOUTE TRANQUILLITÉ LE SAVIEZ-VOUS? SECTEUR DES PATRIOTES RUBRIQUES ET PRODUITS VOTRE CAISSE La distinction coopérative Avantages membres La Fondation Desjardins CoopMoi Desjardins

Plus en détail

Rapport final de la vice-présidence exécutive 2007-2008

Rapport final de la vice-présidence exécutive 2007-2008 Rapport final de la vice-présidence exécutive 2007-2008 Comité externe Cette année j ai mis fin au dossier du comité externe. Par un manque d intérêt de la part des étudiants et un montant minimal de travail

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail