culture alentours,nilespiétonsetlesvéhicules,nilesoiseauxdansleciel.eglises, Avec la même méthode, la même lenteur, il ne néglige aucun

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "culture alentours,nilespiétonsetlesvéhicules,nilesoiseauxdansleciel.eglises, Avec la même méthode, la même lenteur, il ne néglige aucun"

Transcription

1 Jeudi2décembre20 Peinture C esontdeuxhistoiresindissociables deux histoires de révélation. La première a pour humble théâtre une loge de conciergedansuneécoleparisienne. Un soir de septembre, la représentante des parents d élèvesvientrendrelacléd unesalleà la concierge. Celle-ci lui demande avec insistance d entrer parce qu elleveutluimontrerlespeintures de son mari, qui refuse de les montrer mais qui, ce soir-là, est absent. La mère d élève, Liliane Kempf, rechigne et cède. ans la pièce où cohabitent le couple, un chat, unperroquetetdespoissons rouges, sur la toile cirée, elle se trouve faceà deux blocsde papier Canson.Surlesfeuilles,deséglises, lesunesvraisemblables, lesautres évidemmentimaginaires. epuis ce moment et jusqu à l exposition qui se tient actuellement, Liliane et Bertrand Kempf vont dès lors consacrer l essentiel deleurtempsàlavieetl œuvrede Marcel Storr, l auteur de ces œuvres. Ladeuxièmehistoireestcellede cepeintre inconnu. Il naît à Paris, en1.samèrel abandonneàl Assistance publique en 1 pour satisfaire son amant du moment. ecemomentà131,savieestcelle d unenfantplacédansdesfamilles paysannes, dans l Yonne puis le Tarn-et-Garonne. Il ne reçoit aucune éducation, employé comme valetdeferme, méprisé, mal nourri,frappé.aplusieursreprises,l Assistancepubliquel envoiedansdes hôpitauxetsanatoriumspourcombattrelatuberculose. Soitmaladie, soit coups, il devient à peu près sourd. La haine féroce contre les paysansqu ilgardadecetteépoque semble avoir été proportionnelle aux mauvais traitements qu il subit. Majeuren132,ilrevientàParis, avec pour seul désir d être garçon nettoyeurdanslemétro. Iln yparvient pas et travaille comme plongeurdansunlycée,puisauxhalles avant d être embauché comme «cantonnier d empierrement saisonnier» par lesparcset jardinsde lavilledeparisen 164etaffectéà l entretien du bois de Boulogne, côté Bagatelle. Il vit alors depuis 3 avec Marthe, épileptique et fragile,laconciergedel écoledu3, ruemilton.en14, aprèslamort de Marthe,son état se dégrade et, pourdesboufféesdedélire depersécution, il est interné brièvement à l asile de Ville-Evrard. «Mégalomaniaque, MarcelStorr seprésente comme un grand peintre», lit-on sursafiche. Justeréclamation.Onnepeuten douteruninstantàlavisitedel exposition qui présente pour la premièrefoislatotalitédesesœuvres actuellement connues. Il les avait confiées aux Kempf dès, tout enrefusantobstinémentjusqu àsa mort,en16,toutprojetd exposition,commetouteidéedevente. Lesœuvresseséparent en deux catégories:églisesetmégapoles.la technique est d une minutie sidérante. Il ya d abordundessin, exécuté avec des crayons à la pointe trèsfineetàlaminedure.parfois ens aidantd unerègle, leplussouventsanscela, Storrtracesesarchitectures. Il colore ensuite avec des encresdiluées,rouges,rosesetocre étant les dominantes principales. culture Les cathédrales imaginaires de Marcel Storr Enfant abandonné, balayeur de feuilles mortes, le«mari de la concierge» était un artiste de génie. Le voici exposé «Mégalomaniaque, seprésentecomme ungrand peintre», lit-onsursaficheà l asiledeville-evrard. Justeréclamation Puisilrevientsurledessin,d ungestesi appuyéquelepapierest,par endroits, gravé. Un fer chaud lui permetenfind obtenirunesurface lisse, comme cirée, des couleurs plus profondes, un trait encore plus incisé. Aucune précipitation, aucuneimprovisation:storrapplique un protocole défini par luimême.saméthode. Avec la même méthode, la même lenteur, il ne néglige aucun détail de ses édifices inventés, ni l appareil de pierres d un mur, ni les tuiles vernissées des coupoles, ni surtout les flèches, clochetons, encorbellements, colonnettes et gargouillesqu ilfaitproliférerdela base au sommet de ces monuments.iln oublienilesarbresaux alentours,nilespiétonsetlesvéhicules,nilesoiseauxdansleciel.eglises, basiliques, pagodes et temples sontfigurésdeprofiloudeface.les A Saint-Nazaire, Raphaël Zarka fait valser les siècles e retour de la Villa Médicis, le plasticien révèle toute sa puissance conceptuelle Art contemporain E Cidessus:«Sanstitre6»(détail), demarcelstorr, posantci-dessous.collectionlilianeetbertrankempf/r lles ont échoué là après un longvoyage,àquelquesencablures du port. Pendant leur périple,l histoiredesformesetdes matières les a nourries, les expériences de dizaines d artistes aussi: les dernières sculptures de Raphaël Zarka, dévoilées pour quelques jours encore au Grand Café de Saint-Nazaire, sont comme les concrétions de temps anciensetcontemporains. es mille-feuilles de références, pleines de clins d œil à tous ses prédécesseurs artistes. Mais elles se livrent aussi dans une beauté simple, aussi brutes qu éminemment cultivées. A les regarder à travers la baie vitrée, impossible de dire si elles servent un culte primitif ou sont là en attented unefonction. PourcettepremièreimportantemonographieenFrance,leplas- ticien de retour de la Villa Médicis révèle toute sa puissance conceptuelle et plastique. On avait pu le soupçonner de surfer trop en surface, fasciné dans ses premières années par l imaginaire du skateboard. Il montre aujourd hui comment l art de la glisse lui permet de passer aisément d un siècle à l autre, véritable chercheur en quête d analogies et de coïncidences. igressions L exposition est ainsi construite autour d un présupposé, qu il s agit d analyser: la sculpture pourrait tout aussi bien avoir, commepointdedépart, lapeinture. On le comprend en examinant de près les digressions de poutres dechênequis imposentaurez-dechaussée. Toutes ont pour point dedépartuneclédechâssisrepéréedansuntableaudeürer,qui tientautantdutrianglequedurectangle. e cet outil destiné à tendre les toiles des peintres, Zarka s emparepourlegrossiretcomposer des variations de bois. L une ressemble à une étoile tronquée, l autre à un totem animal, ou à unefleurséchée. Aussiminimales que sensuelles, elles contrastent avec la pièce voisine, tout en briquevirtuose. Une double colonnade vrillantequi donne son titre à l exposition, «Le tombeau d Archimède»:carlesrecherchesdecetantiquepionnierdesmathématiques fascinent Zarka tout autant que l histoireduminimalismeaméricain, du constructivisme russe ou les expériences visuelles des maestri de la perspective Renaissance. Ce sont ces derniers que l on retrouve à l étage. ans des toiles célèbres du Trecento et Quattrocento,exécutéesparGhirlandaio, Paolo Uccello ou Filippino Lippi, Raphaël Zarka a repéré des meubles destinés à mettre en scène annonciations et autres méditations saintes. Il s est alors efforcédeproduireàpartirdeces modèles des maquettes en 3, construites dans du contreplaqué bakélisé. L effet est confondant, tant ces microbâtiments évoquent tout autant le Bauhaus que le design Art déco, voire contemporain. Il faut alors rappeler que c est une ancienne salle de bal, convertieencentred art,quiaccueillecetteexposition: c estbiend unevalse qu il s agit ici, celle des mille tempsdel histoiredel art. p EmmanuelleLequeux Letombeaud Archimède, Raphaël Zarka, GrandCafé, placedesquatre- Z horloges, 44600Saint-Nazaire. Tél.: Entréelibre. umardiaudimanchedeheures à1heures. Jusqu au31décembre. grandcafe-saintnazaire.fr mégapoles sont vues le plus souventcommedusommetd unetrès haute tour ou d avion. Composées de tours effilées à plusieurs pointes,depyramidesàdegrésetdeterrasses reliées par des passerelles, elles s élèvent sur des îles, au-dessusdefleuvesoudelacsquefranchissent des ponts. On ne sait de quoi s étonner le plus, de l exécution parfaitement maîtrisée d un dessin dont les complexités perspectives sont résolues avec une confondanteadresseoudesharmonies chromatiques qui appelleraient des comparaisons avec MonetetBonnard.MarcelStorrest un grand peintre, en effet. es notions du genre «art brut» ou «art des fous» avouent leur indigencedevantdetelstravaux. Il faut simplement admettre qu il y avait en cet homme, balayeur de feuilles mortes, des capacités créatrices exceptionnelles,quisesontaccompliesendépit des circonstances les plus hostiles quisoient.iln areçuaucuneformation artistique avant de commenceràdessiner,danslesannées130, sil onenjugepar lesdatesportées sur ses plus anciennes églises. Sa culture visuelle semble avoir été réduite d abord à des numéros de l hebdomadairel Illustration. Sans doute l Exposition universelle de 13, le paysage parisien, l édificationdu quartierde la éfense et la télévision l ont-ils par la suite confirmé dans sa passion pour les architecturesutopiques,lesgratteciel,lesbabyloneimpossibles.sans doute encore trouvait-il dans ces exercices minutieux une stabilité etunordredenatureàlesatisfaire en même temps qu un dérivatif puissant à l existence qui était la sienne. Ces hypothèses sont vraisemblables, mais elles ne peuvent expliquer entièrement le surgissementd untelartlàoùonl attendle moins. p Philippeagen MarcelStorr, bâtisseurvisionnaire, pavilloncarré debaudouin, 1, ruede Ménilmontant,Paris20 e. Tél.: umardiausamedideheuresà1heures. Entréelibre. Jusqu au10mars. «LeCénotaphed Archimède», RaphaëlZarka, 20. Sculpture enbriques. ProductionLeGrandCafé. MARCOMAGE 21

2 22 culture Jeudi2décembre20 ix ans et toujours Brigands La troupe propose à l Athénée«La Botte secrète», un opéra-bouffe dont on évitera par-dessus tout de manquer le rappel en forme de savoureuse guirlande d airs célèbres Spectacle M onsieur Edmond, chausseur réputé dans le Paris de la Belle Epoque, reçoit la visite d un couple princier aux motivations incongrues. Heurtés par un inconnu alors qu ils s étaientmêlésàlafoulepourassisteraufeud artificedu-juillet, les aristocrates veulent retrouver l auteur d un outrage qu ils ont subil unetl autreaumêmeendroit mais avec des sensations radicalement opposées. Si le mari veut se venger du vigoureux coup de pied qu ilareçuauxfesses,sonépouse ne demande qu à prolonger le contactavecl hommedontlamain lubriqueasavammenteffleuréson postérieur Pouryparvenir,ilspossèdent un atout avec l empreinte laisséesurlepantalonduprince. Ainsi commence l enquête qui tient lieu d argument à La Botte secrète(103),l opéra-bouffequela compagnielesbrigandsprésenteà l Athénée Théâtre Louis-Jouvet, à Paris, jusqu aujanvier. Retrouver lepropriétaired unebottedetaille exceptionnelle (presque du 1!) devrait être facile pour un artisan quipratiquelesur-mesure. Maisle hasard qui fait bien les choses dans les intrigues de vaudeville va brouiller les investigations par lebiais d un coureurde jupons et d unégoutierpromptsàengendrer lesquiproquos. LelivretdeFranc-Nohainenuse avecmétieretabusevolontiersdes calembours. «Toute à l égout», chante la princesse au moment de s abandonner en Lady Chatterley Ledoubleniveaudelecturedutexteetdelamusiqueestbienservi parundécorréalisésurdeuxétages. VINCENTPONTET/WIKISPECTACLE au régisseur des eaux usées. Beaucoupplusfinequelesparolesqu elle accompagne, la partition de Claude Terrasse (16-3) est un régal de détournements stylistiques. Les vocalises sur des mots impropres à l extension («lune» ou«botte») font, parexemple, l effet de liaisons «mal-t-à propos» dansundiscourschâtié. Ledouble niveaude lecture du texteetdelamusiqueestbienservi par un décorréalisé sur deuxétages. La boutique du chausseur est logéeausous-solàproximitéd une rue dont on aperçoit le trottoir et les passants dans une perspective qui constitue sans doute un clin d œil à l épisode de La Grande Vadrouille articulé autour d une bouched égout. Toutd abord, ontarde àrire par la faute d une mise en scène trop léchéeetfigée.pierreguilloisnese résout à jouer à fond la carte du théâtre de boulevard que dans le dernier tiers de la pièce. Conduits par un irrésistible Christophe Crapez (le Prince) qui, avec barbe et tignasse en folie, passe pour un sosie de Claude Terrasse, les interprètesbrûlentlesplanchesdansun finalequiprépareleterrainàlasuiteduspectacle. Coup fourré Suite?Spécialistesdesbissavoureusementdécalés,LesBrigandsne reviennent pas sur scène pour un morceaumaispourunequinzaine de titres réunis dans une manière de revue qui célèbre avec panache leur dixième anniversaire. Entre rappels de leurs grands succès (Le octeur Ox, d Offenbach, Ta Bouche, de Maurice Yvain, Phi-Phi, de Christiné) et variations sur le thème du jour (la chaussure et, plus généralement,laparure),cetteguirlande d airs célèbres s apprécie comme une œuvre originale, pétillanteetosée. L audace de ce coup fourré aurait été plus payante encore si LesBrigands étaient allés jusqu à concevoir toute une représentation sur le principe du pot-pourri. Quitteàsepasserdebottesecrète. Mais, comme l assure une phrase de l opérette Arsène Lupin(Marcel Lattès),quisertdefilrougeàl envoûtant bonus de la soirée: «Ce sont des choses qui ne se font pas.»p PierreGervasoni LaBottesecrète, opéra-bouffede ClaudeTerrassesurunlivret defranc- Nohain. CompagnieLesBrigands, ChristopheGrapperon(directionmusicale). AthénéeThéâtreLouis-Jouvet,,rueBoudreau,Paris e.m Opéra. Jusqu aujanvier. Tél.: e,0 à43. athenee-theatre.com JourJpourQuincy FindetournéeauNewMorningpour le collectif Push Up! et son vrai-faux héros Soul Jazz C estlafind unvoyage, d une aventure, mais qui fait une pause pour mieux repartir. Jeudi 2décembre, au New MorningàParis,lecollectifPushUp!, composéduflûtistejîrû, dubassiste Jean-Phi ary, des chanteurs KarlTheVoice,AllonymousetSandra Nkaké, donne le dernier concert de leur tournée consacrée à leur premier album, The Grand ayofquincybrown,avantd entamerl écritureduprochain. En2010, cesmusiciens, réputés dans leurs milieux respectifs (la soulpoursandrankakéetkarlthe Voice, l electrojazz pour Jî rû et Jean-Phi ary, ou le slam pour l Américain Allonymous), s étaient associés pour sortir cet albumétonnant, presque cinématographique, inspirédespolars de ChesterHimesquiracontel histoired unpersonnageréelmaisrebaptisé.«anslavraievie,sonprénom est vraiment Quincy, mais on a rajouté Brown, explique Sandra Nkaké, on le croise souvent dans notre 1 e arrondissement. C est un Caribéenquiauraitpugagnerbeaucoup d argent avec la musique, mais qui a préféré s occuper des associations de son quartier. Il est en même temps assez emblématiquedenotregénération.onsesert de son histoire en quelque sorte pourraconternosaffresdequarantenaires: comment on se positionnedanslavie? Est-cequel oncontinue àse morfondreou seprend-on en main?» Avec ce spectacle musical,pushup!aétéinvitédans touslesfestivals:dunancyjazzpulsationsaujazzàlavilletteàparis «Blaxploitation» Sur scène, The Grand ay of QuincyBrown, albumraffinéentre jazz et soul, prend une tournure plusrock.lescinqmembresfondateurs de Push Up! sont accompagnés de musiciens, Jean-Phi ary, aux claviers, faisant office de chef d orchestre. Sur le devant du plateau,lestroisvocalistes(jîrû,karl The Voice et Allonymous) sont en costard; SandraNkaké, lachanteuse,encombinaisonsexy,porteune coupeafro et ressemble à une égériedela«blaxploitation». Cejeudi,danslepublicduNew Morning,levraiQuincyseradela partie, ainsiquetouteslespersonnes qui ont participé à l aventure delapremièretournée.p StéphanieBinet PushUp! Jeudi2décembreà21heures aunewmorning,, ruedespetites-ecuries(10 e ).Tél.: ThéâtreGrève à la Comédie-Française LessalariésdelaComédie-Françaisesontengrèvedepuisle2décembre enraisond unconflitsalarialavecladirection, etlesspectaclesprévus, LeFilàlapatte, defeydeau, etl Ecoledesfemmes, demolière, ontdûêtre remplacésparlejeudel amouretduhasard, unepiècedontlesdécors étaientenplace. SelonJérômeLamy, directeurgénéraldelacomédie- Française,lepréavisdegrèvecourtjusqu au31décembre. (AFP.) OFFREZ(VOUS) LAVILLETTEEN20 LE PARC ES MÉTAMORPHOSES janvieraufévrier Centre national desartsducirque THISISTHEEN Spectacledela23 e promotion MiseenscèneavidBobee-Rictus au22avril Hautes Tensions Cirque, danse hip hop Festival2 e édition 3,4etmai Flamenco anse, musique au1mai Sidi Larbi Cherkaoui TeZukA (création) 22au2mai Villette Sonique Rock, pop, électro 6juinau1juillet Cie CA Philippe ecouflé Panorama spectacle Opticon exposition 2aoûtauseptembre Jazz à la Villette Tout 20 sur

3 Jeudi2décembre20 &vous 23 Tourisme Carnet de route Yaller LescompagniesaériennesAir France, Iberia, AmericanAirlines, BritishAirwaysproposentdes vols Paris-Quito A/R à partir de 0euros(pasdevoldirect). Seloger, serestaurer AQuito: HôtelPatioAndaluz (Hotelpatioandaluz.com) Redécouvrir le photographe Izis L association Reporters sans frontières (RSF) consacre son nouvel albumauphotographeizis(1-10). EntréàParisMatchoùilrestera vingtans deà16, ilappartientàlafamilledesphotographes ditshumanistes(telsrobertoisneau, WillyRonis, Brassaï, Cartier-Bresson ), maisestmoinsconnuquesescontemporains. IzraëlBiderman, nédanslarussietsaristeetrenomméizraëlisbidermanasendans lalituaniedevenueindépendante, obtientsanaturalisationfrançaise en. Ilchoisitlepseudod Izispendantlaguerreets engagedansles Forcesfrançaisesdel intérieur(ffi) oùil dresselesportraitsdejeunesrésistants. Il photographieleparisdesesrêves: regards d enfants, amoureuxenlacés, fêtesforaines esimagessouventteintéesd une grandemélancolie. L histoireduphotographeesttragique: sesparentssontassassinésparlesnazisen1enlituanie. epuis, RSF, quisebatpourlaliberté d expressiondanslemonde, éditetrois albumsdephotographiesparan. p PascaleSanti «Izis, 100photospourlalibertédelapresse», envente chezlesmarchandsdejournaux etenlibrairie. Prix:,0 (PHOTO:IZISBIERMANAS) En Equateur, sur l avenue des volcans Cepaysd Amériquelatinecomptecinquante-cinqvolcansquiconstituentunerichessetouristique Rendez-vousaupiedduplusgrandetmajestueuxdesvolcanséquatoriens: lechimborazo, culminantà626mètres. PATRICKESCUERO/HEMIS es îles Galapagos à l immensité amazonienne, en passant par les rives du Pacifique et la cordillère des Andes, l Equateur est l un des rares pays de superficie moyenne àoffrirlaquasi-totalitédesgéographiesdesoncontinent. Pour les touristes d aujourd huivoyageantparlesairs,quito est la porte d entrée des terres équatoriennes. Située à 200mètres d altitude, la capitale du pays s étire sur 20kilomètres dans un axe nord-sud quasi parfait, au pied de l imposantvolcanpinchinta. Avecuncratèredeprèsde2kilomètres de diamètre culminant à 44mètres,levolcanaconnusa dernière grande colère en octobre1, libérant des cendres jusqu à 20kilomètres d altitude. irection«l avenuedesvolcans», quis étendsurplusde300kilomètres, aucœurdupays. L Equateur offre une palette variée de ces monstres couverts de neige et de glaciers, dépassant pour certains les 000mètres. Le pays en compte cinquante-cinq, dont sept ont connu une ou plusieurséruptionsdepuislexvi e siècle. Cette singularité constitue une richesse touristique, au cœur d une nature encore préservée. UneactivitéqueRainforestAlliance s emploie à rendre durable. Engagéedepuis1danslasylviculture et depuis dans l agriculture,l ONGinternationalesoutient depuis sept ans la création depetitesetmoyennesstructures touristiques gérées par des communautésrurales. En Equateur, elle s attache notamment à travailler avec le Réseau de certification du tourisme durable des Amériques afin dedéfinirdesoutilsdetravailen commun et de commercialiser la certificationdetourismedurable. Plus globalement, en relation avec des agences onusiennes, RainforestAllianceaparticipéàla mise en place du Conseil international du tourisme durable (Global Sustainable Tourism Council, GSTC). Considéré comme la plus importante réserve naturelle du pays, le parc national du Cotopaxi,quis étendsur33000hecta- res, est un des joyaux de l «avenue des volcans». Il est dominé parleplushautvolcan enactivité au monde(m) qui surplombe une immense et impressionnante plaine d altitude. Au centre du parc, l auberge Tambopaxi, ensemble éco-touristique situé à Leplushautvolcan enactivitéaumonde surplombe uneimpressionnante plained altitude ACotopaxi: HaciendaHatoVerde (Haciendahatoverde.com). AubergeTambopaxi (Tambopaxi.com) HaciendaSanAgustindeCallo (Incahacienda.com) Serenseigner Ecuador-travel.net Visitecuador.travel 320 mètres, propose balades à piedetrandonnéesàcheval.ilest également un centre d acclimatationpourceuxquitententl ascensiondu volcan. Plein ouest, à une trentaine de kilomètres de la ville de Latacunga, le paysage est tout autre: un lacnichédanslacaldeiraduquilotoa. Un cercle presque parfait de 3 kilomètres de diamètre culminantà300mètres,etprès de400mètresplusbas, uneétendued eaubleuturquoise.unsentier que l on descend à pied et que l on peut remonter à cheval mèneauborddela«lagune»du strato-volcan. Enfin, après quelques heures passéesàsaquisili, oùsetientl un des plus importants marchés «indigènes» du pays où vaches, cochons, chevaux côtoient lamas etalpagas,rendez-vousaupieddu plusgrand etmajestueuxdesvolcans équatoriens: le Chimborazo. Culminant à 626 mètres, représentant un très faible risque d éruption (sa dernière colère remonterait à plus de dix mille ans),le géantatteint à sa base les vingt kilomètres de diamètre. Sa silhouette, souvent nimbée de nuages à son sommet, figure d ailleurs au centre des armoiries dupays, surledrapeau national. Asespieds,laCorporationpour le développement du tourisme communautaire Cordtuch propose le gîte et le couvert aux voyageurs de passage. Un havre de paixetdesimplicitédansunvillage qui semble éloigné de tout, maismagnifiéparlabeautédela montagneetlachaleurdecelleset ceux qui la cultivent et la vivent durement.p OlivierHerviaux Les poules débarquent en ville Elever un gallinacé sur son balcon permet de disposer d œufs frais et sains toute l année Tendance C laire est une Parisienne qui a bien de la chance. Non contente d habiter un rezde-chaussée avec cour privative et jardin derrière la butte Montmartre, lajeunefemmealeprivilège, chaque matin, de pouvoir récolter un œuf frais au saut du lit. Car depuis six mois, elle est l heureuse propriétaire d une poule naine. «J avais envie d un retour à la nature, explique-t-elle. Et puis cela me rappelle mon enfance.» Ses voisins n ont pas tiqué. Au contraire. «Leurs enfants sont ravis de nous rendre visite!», se réjouit-elle. Avec sa poule en plein Paris, Claire passe encore pour une originale. Mais pour combien de temps? L élevage de gallinacés envillegagneduterrain.lesjardineries Truffaut ont vendu plus de20000poussinsetpoulespondeusesoud ornementàdesparticuliers en 20. «L activité bassecour a augmenté de plus de 0% cette année», précise Pierre- Alain Oudart, chef de produit. «Elle connaît un grand succès dans tous nos magasins en zone périurbaine.» Cela se confirme à Toulouse, Aubagne et Amiens, maiségalementautourdelacapitale,d Herblay()auxabordsdu Stade de France, à Saint-enis (3). En deux ans d existence, l entreprise alsacienne Eco-poules a écoulé suffisamment de poulaillers en kit pour abriter 30000gallinacés: «Nous nous attendions à toucher des milieux plus ruraux», observe Stanislas de Beaumont, son fondateur. «Maisc estenceintureparisienne quenous avons leplus de clients. Et 0% de nos ventesse réalisent sur Internet.» efait, surleweb,onvoitfleurirleséchangesd accrosdelacrête, soucieux d offrir un habitat cosyàpoupoule(200eurospièce en moyenne). Et les fabricants d abris rivalisent d idées pour se distinguersurunmarchéconcurrentiel où dominent les produits àbascoûtimportésd Asie.L argumentéconomique ne semble pas prioritaire: produire des œufs moins cher sur son balcon qu en batterierelèveraitdel exploit.en général, écologie et retour au naturel sont mis en avant. Ainsi, Eco-poules vante ses structures en bois local et renouvelable et promeut l appétit férocedesbêtesàplumespourlesrestes de cuisine. «Une poule peut consommerjusqu à200kgparan de déchets organiques. Or, la loi Grenelle 1 va imposer de les recyclerà4% en201», n hésitepasà avancer Stanislas de Beaumont. Les fientes, elles, peuvent même enrichir l engrais du potager autres, malins, parient aussi surledesign,commepoussecréative,lajeunesociétéquiafourni à Claire le petit habitat esthétiqueetéco-conçuoùnichesongallinacé. Une cabane dont on peut choisirlacouleur, avecunespace grillagé pour s ébattre, une jardinièresurletoitoùplanterfleurs etaromatiquespourl aspectcampagneen ville, et dont l entretien estfacilitéparuntiroiramovible. «Un peu de litière, un nettoyage par semaine et il n y a pas d odeurs», assure Claire. Même les créatifs s y mettent. En novembre, à Nantes, le projet de prospective urbaine baptisé Les Ekovores, imaginé par deux designers industriels autour de la production alimentaire locale, a placé un poulailler détonnant place Graslin SurleWeb, onvoit fleurirleséchanges d accrosdelacrête, soucieuxd offrir unhabitatcosy àpoupoule Crainte de la malbouffe, rejet des élevages industriels, souci pédagogique ou simple compagnie: ce qui pousse jeunes parents et retraités à craquer pour la cocotte n est guère différent en France et aux Etats-Unis, oùlatendanceestnée. Contre toute attente, New York,Seattle,ChicagoetLosAngelesontétépionnièresdansl autorisation des poules en ville, et le mouvement s étend. A Montréal, un Collectif en aménagement paysager et en agriculture urbaine durable(crapau) a lancé en 2010unepétition pour lever l interdiction de l élevage citadin En France, certains règlements municipaux ou de copropriété peuventposer leur veto. Mais, de manière générale, les poules en petit nombre sont considérées comme des animaux domestiques,aumêmetitrequeleshamsters. Michel Audureau, grand connaisseuretauteurdeetsij élevaisunepoule, àparaîtreauxéditions Terre Vivante en janvier20, conseille toutefois de bannir le coq et ses tonitruants réveils(lapoulen enapasbesoin pour pondre). Puis de veiller au bien-être animal. «Une poule a besoin de picorer, il lui faut de la terre et un minimum de surface. ifficile donc de l installer sur un balcon,d autantqu ellessontsensibles au froid.» Les amateurs d œufschoisirontunepoulerousse ou une marans et, pour des coques bien dures, lui serviront des céréales. Quand on veille au grain, Poupoule le rend bien! p ChristineTaconnet

4 24 météo& jeux écrans Jeudi2décembre20 <-10 Brest Températures à l aube Jours suivants Samedi Nord-Ouest Ile-de-France 10 Nord-Est Sud-Ouest Sud-Est -10à- Cherbourg Rennes Nantes Biarritz Caen 1 22 Poitiers Limoges Bordeaux Toulouse -à0 Jeudi 2 décembre 20 Venteux en Méditerranée 60 km/h 10 3 km/h 10 km/h Saintavid Coeff. demarée /4 0 km/h Rouen l après-midi Amiens T Orléans Clermont-Ferrand Perpignan PARIS imanche Lundi Lille 0à H 101 Châlonsen-champagne Montpellier Lever0h44 Coucher16h Aujourd hui Onretrouveralematinlatraced'une perturbationentrelespyrénéesetles frontièresorientalesavecunpeude pluieoudeneigeentre00et00 mètres. efaiblespluiesarriveront parailleursenmatinéeparlenord dupaysetprogresserontverslesud l'après-midi. Ailleurs, onprofitera d'untempssouventsecaccompagné d'éclairciesparfoisbelles. Lesoleil brilleradavantageenméditerranée Vendredi à10 ijon 2 6 Lyon km/h Metz 2 Marseille 10 Strasbourg Besançon Ajaccio Chamonix Grenoble 2 Nice Lever h03 Coucher 22h à1 En Europe A Reykjavik 1040 Anticyclone Frontchaud Occlusion En Europe Amsterdam Athènes Barcelone Belgrade Berlin Berne Bruxelles Bucarest Budapest Copenhague ublin Edimbourg Helsinki Istanbul Kiev LaValette Lisbonne Ljubljana Londres Luxembourg Madrid Moscou Nicosie Oslo Prague Reykjavik h TU 1à A 1010 Lisbonne épression Frontfroid Thalweg aversesmodérées aversesmodérées éclaircies -1 averseslocales 4 pluieetneige 2 aversessporadiques 3 éclaircies 0 cielcouvert -1 averseslocales 6 aversessporadiques pluiemodérée aversesmodérées neigemodérée 0 trèsnuageux 4 éclaircies 1 0 éclaircies -4 averseslocales 4 éclaircies 2 neigemodérée 0 ublin à2 Londres 103 Madrid Séville Rabat Edimbourg Paris Riga Rome Sofia Stockholm Tallin Tirana Varsovie Vienne Vilnius Zagreb Barcelone cielcouvert aversesdeneige ans le monde Alger aversesmodérées Amman Bangkok Beyrouth Brasilia BuenosAires akar jakarta ubai Hongkong Jérusalem Kinshasa LeCaire Mexico Montréal Nairobi Alger 2à30 Amsterdam Bruxelles Berne Milan Oslo éclaircies éclaircies Stockholm Munich Rome 1020 Tunis trèsnuageux aversessporadiques pluieetneige éclaircies Berlin Tripoli 1000 Copenhague 1010 Prague 30à3 >3 Varsovie Sofia 1020 Athènes Newelhi NewYork Pékin Pretoria Rabat RiodeJaneiro Séoul Singapour Sydney Téhéran Tokyo Tunis Washington Wellington Outremer Cayenne Fort-de-Fr. Nouméa Papeete Pte-à-Pitre St-enis Helsinki Riga Minsk Istanbul Kiev Vienne Budapest Odessa Zagreb Belgrade Bucarest LeCaire St-Pétersbourg Moscou Ankara A 102 Météorologue en direct au ,34 l appel+0,34 laminute jours/de6h30-1h Beyrouth Jérusalem INE LE CYCLONE THANE SE RAPPROCHE U SU E LA PÉNINSULE éclaircies - 1 averseslocales averseslocales averseslocales 16 1 averseslocales averseslocales averseslocales En vente cette semaine N BRUCKNER TE EUM MESSE N 2 MESSE N C est tout Net! Marlène uretz Tournons la page Que retenir de cette année 20? Les rétrospectives et classements des«meilleurs», des«plus», des«tops» sebousculentauportillondes médias. Cesmarronniersdesaisonoffrentenunclind œilunesynthèsedesévénementsquiontfaitl actualitéetquenotremémoireingrate avitefaitderemiseraugrenierdel oubli(tinyurl.com/6ropsj). Et derrière les écrans d ordinateurs? Rendez-vous incontournable depuis200, lerapportzeitgeist(«l étatd espritdel époque») degooglemetl accentsur«cequiaretenul attentiondesinternautesaucours del annéepassée»(tinyurl.com/cl4rmb). EnFrance, letriodetêtedes requêtesliéesàl actualitéayantconnulaplusforteprogressionest SK,TristaneBanonetlaLibye.CarlaBruni-Sarkozyseplaceen e positionetlepsgfermelamarchedecetop10. EtquellesquestionslesFrançaisont-ilsposéesaumoteurderecherche? Aurangdestroispremierssavoir-fairequileurfontdéfaut, on trouve«commentfairegermer», puis«commentfaireopposition» et «commentfairescoubidou»! Onentrevoitlàtoutlepotentieldespréoccupationsfrançaises! LeTop10desquestionsen«quoi» est, quantà lui, desplusterreàterreavec«c estquoil amour»,«onmangequoi» et «dansquoiinvestir»(tinyurl.com/cw4lpcu). Letopdutop. Maisnousnesommespasauboutdenossurprisesavec leclassementdescampagnesviraleslesplusremarquablesde 20 (tinyurl.com/jaybow), celuidesdixpublicitéslesplus populairessur YouTube(tinyurl.com/co3jdp), desdixfilmslesplustéléchargés surbittorrent, aveclapalmeau filmfastandfuriouset ses,3millionsdetéléchargementsillégaux(tinyurl.com/tes2j), ouencoredesdixvidéoslesplus regardéesparlesfrançaisquihisseà lapremièreplace MaxBoubliletsontitre«J aime lesmoches» (youtube.com/rewind). Oui, plutôtmoche, cetteannée20 et, commealphonseallais,«je neprendraipasdecalendriercetteannée, carj aiététrèsmécontent[e] deceluidel annéedernière»! p Courriels GénocidesLaisser les morts enterrer les morts Jenesaisjusqu oùiral aveuglementdupouvoiretdesparlementaires. Ont-ilsbienmesurél effetd annoncedévastateurduprojetdeloisur lesgénocides? Sansoffenserladiasporaarménienne, pourquoinous engageràlégiférersurdesdramesoudesgénocidesdont, apriori, nous nesommespasresponsables. «Laisselesmortsenterrerlesmorts», eutlasagessededirequelqu unil yadeuxmilleans. C estencored uneurgenteactualité. Etvotrerappelrécentdel attitude devaclavhavel, devenuprésident, àl égarddesforcesquilesavaient persécutés, luietsesconcitoyens, étaitbienvenu. Pourquoinepasprendremodestementexemplesurlui? C estsûr, çaferaitmoinsparler Yves ramais La Ricamarie (Loire) Les jeux Mots croisés n -30 I II III IV V VI VII VIII IX X Horizontalement Verticalement I.Remetlescompteursàzéro. 1.Cen estmêmepaslapeinede II. Facilite la reproduction. Chargé l essayer. 2. Arrivés depuis peu de pour être efficace. III. Forme de temps. 3. Compris. En rêve. pouvoir.unrienrisquedela Ouverture de gamme. 4. Galeries tourmenter. IV. épassement qu ilfautvider..aéviter.pour dangereux. Fournisseur pour écouter la musique d aujourd hui. artiste.v.semitàdivaguer. 6. Maison blanche. Pour être sûr Support fragile. Petit bruit sec. defaireunbeaugâchis..super VI. Possessif. Jugement de valeur nanas. Mesure d angle.. Entrent discutable. Se jette en Seine. enduel.fatiguera..ontape VII. Observasse les signes dedans par hasard. Attaquai le extérieurs. En crise. VIII. A pris un chignon. 10. émonstratif. ame F en déménageant. ans la poche de la côte.. Accord régional. delaboulangère.mitlesmotsen oublé romain. Groupe organisé. pièces. IX. Suit celui qui précède.. Prendrait des précautions N arrangeai pas la situation. oratoires. X. Apprécieraient. Philippeupuis Solution du n - 30 Horizontalement I. Imperfection. II. Guimauve. uo. III. Niño. Rimée. IV. Odelette. SA. V. Ruaient. Lô. VI. Adam. Vétiver. VII. Noie. Esrine. VIII. Tuent. Zincs. IX. IC. Tora. Ecot. X. Newsmagazine. Verticalement 1. Ignorantin. 2. Muid. ouce. 3. Pineraie. 4. Emoluments.. Râ. Ea.Tom.6.Furtive.Ra..Evitées. AG.. Cémentez.. Tiriez. 10. Ides. Vinci.. Ou. Alençon.. Non. Oreste. Sudoku n Les résultats du Loto sontpubliésdansnoséditions datéesdimanche-lundi, mardi, mercredietvendredi. Tous lesjours Motscroisésetsudoku. Rédaction:0,boulevardAuguste-Blanqui,0ParisCedex13 Tél.: ;télex:20206F; télécopieur: Courrierdeslecteurs:partélécopie: ; Abonnements:partéléphone:deFrance32- (0,34 TTC/min);del étranger:(33) SurInternet:www.lemonde.fr/abojournal/ Tarif1an:Francemétropolitaine:34 Internet:sited information:www.lemonde.fr finances:http://finance.lemonde.fr Emploi:www.talents.fr/Immobilier:http://immo.lemonde.fr ocumentation:http://archives.lemonde.fr Collection:LeMondesurC-ROM:CEROM-SNI LeMondesurmicrofilms: Solution du n -30 Moyen Complétez toute la grille avec des chiffres allant de 1 à. 4 Chaque chiffre ne doit être utilisé qu une 3 6 seule fois par ligne, par colonne et par carré de neuf cases. Réalisé par Yan Georget (http://yangeorget.blogspot.com) Euromillions Résultatsdutiragedumardi2décembre. 26,21,2,1,44,eet3e Rapports : numéroset e e: pasdegagnant; numérosete: 10026,0 ; numéros: 264,0 ; 4numérosete e: 23,20 ; 4numérosete: 232,10 ; 4numéros: 131,0 ; 3numéroset e e:36,0 ;3numéroset e:,20 ; 3numéros: 13,60 ; 2numérosete e: 10,0 ; 2numérosete:,30 ; 2numéros:4,20 ;1numéroet e e:, Les soirées télé Mercredi2décembre TF1 20.0Mentalist. Série. LesHéritiers. Auméprisdelaloi. Regard defemme(saison2, 20, 1et22/23)U Chase. Série. LeRéveildutueur. Vengeanceaveugle(S1, 3et6/1, min)u. FRANCE2 20.3Rani. Série. Intouchable. Condamnée(S1, et 6/, inédit). 22.2Uneannée pascommelesautres. 0.0Journal, Météo. 0.30Mimzy, lemessagerdufuturp FilmRobertShaye(Etats-Unis, 200, min). FRANCE3 20.3LaChorale despetitschanteurs. Invités: Nolwenn Leroy, IsabelleBoulay, AlainSouchon Météo, Soir Enquêtesd archéologie. LesMystèresdubustedeNéfertiti(0min). CANAL+ 20.Leernierdestempliers FilmominicSena. AvecNicolasCage, Ron Perlman,StephenCampbellMoore(EU, 2010)V. 22.2IpMan2, leretourdugrandmaîtrep FilmWilsonYip. AveconnieYen(2010)V. 0.10jinns FilmHuguesMartinetSandraMartin. Avec GrégoireLeprince-Ringuet(Fr., 2010, min)v. ARTE 20.40Laurelet Hardy. Unehistoired amour. ocumentaire(20). 22.1Leessousdescartes. 22.2Lescadavres neportentpasdecostardp FilmCarlReiner. AvecSteveMartin, Rachel Ward, Carl Reiner(Etats-Unis,, N., v.o.). 23.LaLucarne-MissUnivers. LislGoldarbeiter, lescheminsdelabeauté. 1.00L Arnaquepp FilmGeorgeRoyHill(EU, 13, 130min). M6 20.0LesAnnées2000: leretour. Invités: Nâdiya,AmelBent,Lorie,CindySander Messmer, plusqu unhypnotiseur(10min). Jeudi2décembre TF1 20.0Ushuaïanature. Tchad: espoirdevie. PrésentéparNicolasHulot. 22.3NewYork unitéspéciale. Série. TanteBirdie(S10, 16/22)U. LaMauvaise Education(S6, 3/23)U. usangsurlesmarches (saison3, 1/23)U. Suppliceetchâtiments (saison1, /22)V(10min). FRANCE LesRoisdubêtisier. ivertissementprésentéparalexandreevoise LaMaisondulac. Pièced ErnestThompson. Enregistréen200. MiseenscènedeStéphaneHillel. AvecJean Piat, MariaPacôme, BéatriceAgenin(min). FRANCE JohnnyEnglish FilmPeterHowitt. AvecRowanAtkinson, JohnMalkovich, BenMiller(GB- Fr., 2003) L Hommeaupistoletd orp FilmGuyHamilton. AvecRoger Moore, ChristopherLee, BrittEkland(GB, 14, min). CANAL+ 20.BodyofProof. Série. Conflitfamilial. essecretsbiengardés (S1, et/13, 20, inédit). AvecanaelanyU. 22.1TheBigC. Série(S1, et/13) U RaisingHope. Série. C estdupropre! Aquelseinsevouer? Couic-couic(saison1, 13à1/22, 6min). ARTE 20.3SoiréeLaureletHardy LesAsd OxfordpFilmAlfredGoulding. AvecStanLaurel, OliverHardy(0, N., v.o.) LesBricoleurs. Courtmétrage. James Parrott. AvecLaurel, Hardy(EU, 130, v.o.) Sonaltesseroyale. Courtmétrage. Lewis R. Foster. AvecLaurel, Hardy(, muet, N.) LesContesd Hoffmann. Opérad Offenbach. MiseenscènedeRichard Jones. AvecRolandoVillazón(10min). M6 20.0L hommequimurmurait àl oreilledeschevauxp FilmRobertRedford. AvecRobertRedford, KristinScott Thomas, SamNeill(EU, 1)U. 23.3LeGrandBêtisierdesstars. PrésentéparFaustineBollaert(min).

5 Jeudi2décembre20 carnet 2 Le Carnet Faites part de vos événements par téléphone : par par fax : AU CARNET U «MONE» Naissance Brigitte et Jean-Luc VANEWIELE ont la joie d annoncer la naissance de Sophie, le 2 novembre 20, chez Maud et Xavier. Martine et Pierre Albano, Bernadette Albano, Véronique et Jean-René Albano, Pierre-Olivier, Florence, Nicolas, Agnès, Muriel, Benjamin, Clément, Célia, Mado, Quentin, Guilhem, Naël, ses arrière-petits-enfants, écès ont la douleur de faire part du rappel àieudu commandant(h) André ALBANO, chevalier de la Légion d honneur, croix de guerre 13- avec palmes, médaille vermeil de la ville de Paris, survenu le 2 décembre 20, dans sa quatre-vingt-seizième année. Ilarejointsachèreépouse décédée en. Renée, La cérémonie religieuse aura lieu en l église du Saint-Esprit, 16, avenue aumesnil, Paris e, le vendredi 30décembreàheures. L inhumation aura lieu le samedi 31 décembre, au cimetière de Grammont, à Montpellier. Ni eursnicouronnes. 6,ruedeToul, 0 Paris. Martine et Alain elrue, Marianne et Bernard aspet, Sébastien, François et Emmanuel, Raphaël, sonarrière-petit-ls, Michel et Michèle Bilis, sonneveuetsanièce, Alain et Bernadette Bercovitz, son beau-frère et sa belle-sœur Ainsi que toute la famille, Régine BERCOVITZ, née MIHALOVICI, ancienne directrice d hôpital AP-HP, survenu le 26 décembre 20, à Paris, à l âge de quatre-vingt-neuf ans. L inhumation aura lieu le vendredi 30 décembre, à 10 heures, au cimetière parisien de Bagneux, où l on se réunira. Ni eursnicouronnes. 1, rue Corvisart, 013 Paris. Maryvonne Boloh, Ses enfants Et petits-enfants, ont l immense tristesse de faire part dudécèsde Jacques BOLOH, chevalier de la Légion d honneur, survenu le samedi 24 décembre 20, dans sa soixante-dix-septième année. 2,ruedeCondé, 60 Longjumeau. M. Antoine Bosshard, Ses enfants Et ses petits-enfants Ainsi que de nombreux amis, ont l immense tristesse d annoncer la disparition de M me Madeleine BOSSHAR-WAHLI, ancienne journaliste de la télévision suisse romande, survenue la nuit de Noël, à Lausanne, à l âge de soixante-quinze ans. LesobsèquessedéroulerontàLausanne, au temple de Chailly, le vendredi 30décembre20,à10heures. Famille Bosshard, 0, avenue de Chailly, CH-10 Lausanne. Cuno Brullmann, son mari, Boris et Bruno, ses ls et Elena, Jean-Paul et Jacques Gouinguenet, ses frères et sa belle-sœur, Jeannick, leurs enfants Et toute la famille, ont la très grande douleur de faire part du décès de leur irremplaçable épouse, mère et sœur, Françoise BRULLMANN- GOUINGUENET, psychanalyste, survenu le 24 décembre 20, à l âge de soixante-sept ans. Toutesavie,elleafaitpreuved une générosité et d une dignité admirables. une personnalité à la fois douce et afrmée,elletiraitsajoiedevivredecelle qu elle suscitait chez ses patients, ses amis etdanssafamille. Sonrayonnementrestera àjamaisennous. Nous lui rendrons hommage en l église Saint-Etienne-du-Mont, placedupanthéon, à Paris, le mardi 3 janvier 20, àheures. 4, rue Mouffetard, 00 Paris. Véronique Lelièvre, sa compagne, Benoit et Marion escombes, ses enfants Ainsi que la famille Lelièvre, ont la tristesse d annoncer le décès de Pierre ESCOMBES, menuisier, survenu le 24 décembre 20, à l age de soixante-cinq ans. Les obsèques auront lieu le jeudi 2 décembre, à 16 heures, au cimetière dupère-lachaise,paris20 e. 0, rue Gutenberg, 3310 Le Pré-Saint-Gervais. Mon mari. Mon amour. Mon amant. Un étranger qui avait choisi la France, celle des droits de l homme. Un étranger qui avait choisi Paris, laseine,uneîle. Jack EGLE s en est allé paisiblement un matin de décembre. M me GenevièveJulien, M. Philippe Julien et anièle Garnier, son lsetsacompagne, M lles Marion,FannyetCamilleJulien, sespetites-lles, Les familles Maubeau, Guilbert Et toute la famille, M. Jean JULIEN, chevalier dans l ordre national du Mérite, survenu à Paris, le 2 décembre 20, dans sa quatre-vingt-troisième année. L inhumation aura lieu le vendredi 30décembre,à1heures,danslecaveau familial, au cimetière parisien de Pantin, 164, avenue Jean-Jaurès. Arlette Royer-Kambouchner, enis et Cécile Kambouchner, Anne et François emolliens, Clara, Jean, Vincent et Lila, Les familles Kambouchner, Zalberg et Goldberg, ont la tristesse d annoncer le décès de Georges KAMBOUCHNER, dit ROYER, ancien résistant, journaliste, conseil en publications, survenu le 2 décembre 20, à l âge de quatre-vingt-neuf ans. Ses cendres seront déposées dans le caveau de famille au cimetière parisien de Bagneux, le vendredi 30 décembre, à1heures. On se réunira à l entrée principale, 4, avenue Marx-ormoy. M me JacquelineRisacher, Marc-André, Marie-Christine, Bénédicte, Emmanuel et Béatrice, Leurs conjoints, Ses petits-enfants, Ses arrière-petits-enfants, M. Jean RISACHER, survenu le 26 décembre 20, à l âge de quatre-vingt-six ans. Les obsèques auront lieu le vendredi 30 décembre, à 16 heures, au crématorium du cimetière du Père-Lachaise, àparis20 e., rue Jules-César, 0 Paris. Monique Roche, Catherine, sa lle, Jefferson, sonpetit-ls, François et Jean-Pierre, ses frères Ainsi que toute sa famille, ontladouleurdefairepartdudécèsde Philippe ROCHE, co-fondateur de Roche Bobois, survenu le 2 décembre 20, à l âge de soixante-dix-sept ans. L inhumation aura lieu le lundi 2janvier20, à10h30,aucimetière dumontparnasse,paris e. Ni eursnicouronnes. es dons peuvent être faits en son souvenir à la Fondation Thierry-Latran pour la recherche sur la maladie de Charcot, 1, rue Fondary, 01 Pariswww.fondation-thierry-latran.org François Roche, président du conseil de surveillance de Roche Bobois Groupe, son frère, co-fondateur de Roche Bobois, Jean-Eric Chouchan, Nicolas Roche, Antonin Roche, membres du directoire, Gilles Bonan, président du directoire de Roche Bobois Groupe, Eric Amourdedieu, président du conseil d administration de Cuir Center International, Tous les collaborateurs de Roche Bobois Groupe, ontladouleurdefairepartdudécèsde Philippe ROCHE co-fondateur de Roche Bobois etdecuircenter. Ils témoignent à sa famille de leur profonde tristesse et de leur amitié. Hommedepassion, bâtisseur, dénicheur de tendances et de créations, Philippe Roche fait partie de ces entrepreneurs visionnaires qui ont marqué leur époque. Nous aurons à cœur de poursuivre son œuvre. Jana Navratil-Manent, secrétaire générale des bourses Arthur Sachs, à Harvard, Astrid Panosyan, présidente de l Association des anciens boursiers Arthur Sachs, àharvard, Les anciens présidents de l Association Et tous les anciens boursiers Arthur Sachs, à Harvard ont la tristesse d annoncer la disparition, survenue dans sa cent unième année de Geneviève SEZNEC, ancienne secrétaire générale des bourses Arthur Sachs, à Harvard, chevalier dans l ordre des Palmes académiques. Les obsèques auront lieu jeudi 2décembre20,àh30,enl église Saint-François-de-Molitor, 44, ruemolitor, Paris16 e. Cécile, son épouse Julien et Bénédicte, Christophe et Frédérique, Pierre et Lætitia Fabrice et Mary, ses lsetsesbelles-lles, Ses petits-enfants, Ses parents, Sa sœur et son beau-frère, Ses amis, Lesmembresdel AST, ontladouleurdefairepartdudécèsde Raffaele STAFFALO, survenu le 24 décembre 20. Les obsèques se dérouleront dans l intimité familiale le vendredi 30décembre,à13h1,aucrématorium du cimetière des Ifs, à Saran(Loiret). 32, rue Philippe-de-Commynes, 4160 Olivet. Le président, Les membres du conseil d administration, Les actionnaires, Les collaborateurs des sociétés Light et Light Consultants, Raffaele STAFFALO, administrateur des sociétés Light et Light Consultants. Light, 22, boulevard Saint-Germain, 00 Paris. Michel Sultan, son ls, Jacqueline Sultan, sabelle-lle, épouse de Robert, décédé en 13, Alain, Nicolas, Isabelle, Olivier et Patrick, ses petits-enfants et leurs conjoints, Rodrigue, Charlotte, Juliette et Sacha, ses arrière-petits-enfants, ont la douleur d annoncer le décès de Yvette SULTAN, née TEBOUL ou TOUBOUL, survenu le 2 décembre 20, à l âge de quatre-vingt-onze ans. Les obsèques auront lieu le jeudi 2décembre20,àh30,aucimetière dumontparnasse,àparis e. 6, rue du obropol, 01 Paris. Elise et Aline Ramé, ses lles, Christiane et Bernard Tarrin, ses parents, Bruno Tarrin, son frère, Les familles Tarrin, Ramé, Singher Et Pascal Rivet, son ami, ont l immense chagrin d annoncer ledécès,survenule26décembre20,de Laurence TARRIN, chargée d études(onisep de Poitiers). Elle avait quarante-quatre ans. Elle repose au funérarium, 0, avenue Jacques-Cœur, à Poitiers, où ceux qui l aimaient peuvent lui dire adieu. Une cérémonie d incinération nous réunira au crématorium, rue du Souvenir, le vendredi 30 décembre, à heures. Ses cendres seront transférées au cimetière parisien de Bagneux(Hautsde-Seine), le mardi 3 janvier 20, à1heures. Elle reposera auprès de ses grands-parents. Tarrin, 2, avenue du octeur-arnold-netter, 0 Paris. M. Guy-Luc Boyaval, son époux, Mélanie et Johann Millet-Boyaval, Alphonse et Flore, M me NicoleTournafond, sa sœur, Et toute la famille, M me FrançoiseTOURNAFON, survenu à Paris, le 26 décembre 20. Selon ses volontés, la crémation aura lieulevendredi30décembre,àh4, au crématorium du cimetière du Père- Lachaise, Paris 20 e, entrée place Gambetta. 6, rue de Bretagne, 003 Paris. Anniversaires de décès Florence GERBET. Ilyacinqans,tuavaisvingt-sixans. Il y a vingt-cinq ans disparaissait Yves STOURZE. Ses amis se souviennent.

6 26 03 Jeudi2décembre20 Trêve dans la guerre des ampoules LettredesEtats Unis Corine Lesnes est l undes plaisirsdes fêtesde fin d année auxetats-unis: la tournée C des lumières. Plaisir pas très écolo, il faut en convenir: il s agitde prendre sa voiture, si possible un bon 4 4, etde partir en croisière à la nuit tombée, au hasard des rues, si possible enneigées, à la recherchedes plus bellesdécorationsdenoël. Parfois, une maison sedistingue, illuminéedu toit aujardin. Parfois, ce sontdes rues entières qui sedonnentdes alluresde Champs-Elysées. Sur les pelouses, s ébattent toutes sortesde créatures électrifiées: des rennes,des elfes,des anges avecdes trompettes, et même un ours polaire, l autrejour,devant une entrée. Lesdécorations extérieures sont une tradition américaine, vieille commeedison (qui a inauguré la première rue éclairéedevant son laboratoirede Menlo Park, New Jersey, pour lenoël 1). Pas tout à faitdésintéressée, la GeneralElectric a sponsorisédes concoursdedécorations dès les années 0. Trente ans plus tard, la classe moyenne a adopté ce qui était un signe extérieurde statut social. Aujourd hui, la tradition se maintient (certains prétendent qu on voit les quartiers éclairés«depuislalune»). Pour les fêtes, toutes les institutions proposent un festivaldes lumières,des zoos auxjardins botaniques, en passant par le temple mormonde Washington (00000ampoules etdes gentils membres qui vous invitent à revenir aussi souvent que possible). Cette année, l airdu temps incite à la frugalité. Les PèresNoëlgonflablesdégringolantdes toits surdes luges en plastique semblent être passésde mode. ans les lotissementsde banlieue, les troupeaux de rennes lumineux sont moins nombreux.une chômeused Atlanta, Liz Hickok, a préféré projeter son CV sur le mur de songarage :«Monvœu: unjobdansles ressourceshumaines.» La tendance est au minimalisme, ondirait presque au bon goût: de simples stalactitesde lumière soulignent le reborddes toits ; les arbres du trottoir sont mis à contribution. Côté extravagance, on peut se régalerd une tournée virtuelle. Lesdix meilleures vidéosde «Christmas lights» sont sur YouTube. Certaines avecdes sons et lumières techno à faire fuir le bœuf, l âne et toute la crèche. Voilà pour le plaisir. Quiddes économiesd énergie?u côtédes institutions, rien à redire.epuis plusieurs années, tous les sapins «officiels» sontdécorésde LE (lesdiodes électroluminescentes) ampoules pour le sapindurockefeller Center, ànew York, hautde 22mètres et couronnéd une étoilede cristal Swarovski. Quelque pour celui de la Maison Blanche, installégratuitement par GeneralElectric et allumé chaque année solennellementdepuis 3 par la famille présidentielle. u côtédes particuliers, le changement est plus lent. Et on peut compter sur les républicains pour y résister héroïquement. Entre autres espèces endanger, le Tea Party a adopté les ampoules à filamentde tungstène. Contre l avisdes compagniesd électricité qui se préparent depuis quatre ans au changementde réglementation, ses élus ont entreprisde les sauverdu couperet écologiste. La guerredes«lightbulbs» duredepuisdes mois sur les ondesdefoxnews etdes radios conservatrices («pournoël, les enfantsonteuchacununcartond ampoulesincandescentes», annonçait récemment une militante). ansledernier compromisbudgétaire, les élusrépublicains ont réussi àglisserune suspensionde laréglementation sur les lampes, quidevait entrer envigueurle 1 er janvier Les activistes ne supportent pas l idée que les bonnes vieilles ampoulesde ThomasEdison soient mises au rebut surdécisiondugouvernement au profitde «queuesdecochon» rempliesde mercure (les ampoules fluorescentes). Les écologistes ont beau expliquer que la loi qui aboutit à éliminer la lampede 100 wattsdatede 200 et que c est George Bush qui l a signée, ils accusent lagauchede s attaquer aux libertés fondamentalesdu citoyen américain (cellede choisir ses illuminations en faisant partie).ès 200, Michele Bachmann, l élue Tea Partydu Minnesota et candidate à l investiture républicaine, a déposé un textede loi sur la «libertéde choixdes ampoules». Son collèguerick Perry s est flattéd avoir été à l avant-garde: enjuin, les Texans se sont octroyé le droitde continuer à utiliserdes ampoules de 100watts tant qu elles sont produites et branchéesdans l Etat. epuisnoël, les républicains exultent. Hourra, les ampoules sont sauvées!ans ledernier compromis budgétaire, à l avantveilledenoël, les élus ont réussi àglisser une suspensionde la réglementation sur les lampes quidevait entrer en vigueur le 1 er janvier.«longuevieàl ampouledethomasedison!», se sont réjouis les sites conservateurs.«c estleconsommateur quidoitdirigerlemarché.paslegouvernement», a proclamé le représentant Michael Burgess.«L ampouled Edisonest unobjetaimédanslesfoyersetunsymbole del inventivitéaméricaine.onnepouvait paslaisserlesgauchistesladéclarerhors-laloisanssebattre», adéclaré Phyllis Schlafly, ans, l unedesgardiennesdu temple de ladroite républicaine (et contemporained Edison, il est vrai). La victoire risqued êtrede courtedurée. L éliminationdes ampoulesde 100watts n a été repoussée quejusqu au 30septembre 20. Ladisparitionde toutes les espèces à incandescence reste programmée pour 20 (comme en Chine). Les écologistes n ont plus qu à espérer que, les élections passées, l espritdes Lumières revienne enfin souffler sur le parti républicain.p L C esttoutvu! Chroniquetélé par Olivier Zilbertin Un album de famille e film commence aufestival de Cannes. Au pieddes marches, sur la Croisette, dans les hallsdes palaces, les conférences, un peu partout, desgrappes de photographes se pressent et se bousculent tandis que résonne le crépitement assourdissantdes déclencheurs etdes obturateurs. Les imagesdéfilent elles aussi staccato, àdonner le tournis. Et puis soudain, silence. Ici, loin de l agitation médiatique, tout n est que calme et volupté, voix feutrées et lumières tamisées, temps arrêté. Nous sommes au 4, avenued Iéna, à Paris, adresse historiquedes studios Harcourt. Mardi 2décembre au soir, France nous conviait à y feuilleter le plus volumineux peut-être, le plus prestigieux à coup sûr, des albums photos. Tout en noir et blanc évidemment, en clair-obscur, en portraitsgraves oudiscrètement ironiques, modelés, burinés, statufiés presque par l éclairage si singulierdes studios. Plusde personnes auraient ainsi posé sous les projecteursde l avenued Iéna, entre134 et 1, année où s arrête le fonds conservé au fortde Saint-Cyr, à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines). En tout, quelque 10 à 1 millionsde clichés entreposés. Quel albumde famille! Galerie si nombreuse, sidiverse que le téléspectateur, sans se laisser toutefoisdétournerdu récit, échappe difficilement à la tentationde vouloir identifier les visages qui se succèdent à l écran. Facile pour les plus récents, les plus célèbres, les plus médiatisés. Pour Guyde Rothschild (134), Alfred Corto (134), Francis Carco (136), Robert Peugeot (136) et tantd autres, on a calé, on ledit sans honte. Pas mécontent par ailleursde mettre enfindes visages sur un certain nombrede noms connus. Queldéfilé, en tout cas. Il faut dire que les studiosde l avenue d Iéna ont longtemps été une étape obligée pour toutes les vedettes qui«s ypressaientd ellesmêmes», se souvient un ancien collaborateurde la maison.«en France, onn estpasacteursion n apasétéphotographiéparlestudioharcourt», note même Roland BarthesdansMythologies (1). C est toutdire. A l origine, une femme : Cosette Harcourt, photographede son état. C est elle qui impose le style qui porte son nom, inspiréde l éclairagedes studiosde cinéma américains. Quels qu ils soient, les photographes sont priésde se fondre dans le moule. L adresse est un lieude passage pour les professionnels les plusdoués. Mais Plusde personnesauraient ainsiposé sousles projecteurs del avenued Iéna «c estuneécoled humilité, reconnaîtfrancisagnan, PGde la société, qu il a rachetée en 200. L apprentissageestlongetaustère. Etilfautaccepterdes effacer derrièreunegriffe, unesignature. Celaneconvientpasforcémentà tous». Le studio a aujourd hui quitté l avenued Iéna. A la findes années 10, il a connudes turbulences économiques et a changé plusieurs foisde mains. Son avenir n est pas forcément tout tracé. LedocumentairedeFrance n en dit mot. Mais c est mieux ainsi. ans un univers qui s agite, il peut être bon, le tempsd une soirée télé au moins, de feuilleter l album souvenir en noir et blanc d un monde qui sait prendre la pose.p A ne pas manquer sur 03.fr CinémaLes sorties de la semaine Australie,Espagne,Etats-Unis,Finlande, Italie(photo: Corpo Celeste),Pologne: notre portfolio hebdomadaire vous emmène à la découvertedes films sortis en salles mercredi 2décembre.S.PAMPALLONA/AVITAM CAF SNC au capital de 23 e Siège social : 2, rue du Président Wilson, Vichy RCS Cusset VICHY HOMME EFFICACITÉ +TOLÉRANCE, NE RENONCEZ À RIEN VOTRE IAGNOSTIC PERSONNALISÉ SUR NOUVEAU En pharmacie Pour prendre soin de la peau des hommes, il faut aussi respecter sa nature. Les soins quotidiens Vichy Homme combinent nos actifs les plus efficaces à une garantie haute tolérance, même pour les peaux sensibles. Sans paraben, testé sur peaux sensibles sous contrôle dermatologique et ophtalmologique. Hypoallergénique. ptiragedumondedaté mercredi 2décembre 20 : exemplaires

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail Vos événements au bord de l océan île de Ré Le Phare des Baleines Conseils Plaisir Séminaires Océan SoiréesDécouvrir Authentique Réceptions Conférences Réunions de travail Événements Professionnel Détente

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH PARIS JE T AIME

UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH PARIS JE T AIME UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH FR 102 Film Activity Course Coordinator: Azeb Haileselassie AUTOMNE 2011 NOM: PARIS JE T AIME 1) Regardez les différentes affiches du film,

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Michel Vanden Eeckhoudt

Michel Vanden Eeckhoudt Michel Vanden Eeckhoudt Belgique, 2011 Doux-Amer Vernissage mercredi 4 décembre de 18h à 21h Exposition du 5 décembre 2013 au 25 janvier 2014 (Congés annuels du 22 décembre 2013 au 1er janvier 2014) 268,

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

>>> Colonie sportive : Arts, Spectacle et Cinéma 13-16 ans Haute Loire Pâques 2015

>>> Colonie sportive : Arts, Spectacle et Cinéma 13-16 ans Haute Loire Pâques 2015 Agrément DDJS Dates du séjour du 11/04/2015 au 09/05/2015 Ages de 13 à 16 ans Prix à partir de NC Frais de dossier 15,00.TTC / pers. Le séjour Bienvenue dans la troupe de cette colonie pour les vacances

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue guide de la Photographie > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue Valoriser son hébergement, son site touristique, en images Nicolas Bryant Plus qu une image, le reflet de votre personnalité!

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres.

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Charles, l avocat, François, l écrivain, Jean- Christophe, le trader, déçus par leur patrie et malheureux

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT La Philharmonie de Paris vue du parc de la Villette Philharmonie de Paris - Ateliers Jean Nouvel - Jean Nouvel LA PHILHARMONIE DE PARIS UN PROJET FÉDÉRATEUR L année 2015 sera

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Le Centre Georges Pompidou, Paris.

Le Centre Georges Pompidou, Paris. Le Centre Georges Pompidou, Paris. 1- L OEUVRE : Titre de l œuvre Centre Georges Pompidou aussi surnommé Beaubourg d après le nom du quartier dans lequel il fut construit. Nom de l auteur ou de l artiste

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

LA princesse aux petits prouts

LA princesse aux petits prouts Communiqué de presse présente LA princesse aux petits prouts de Leïla Brient illustré par Claire Gaudriot Le résumé LA princesse aux petits prouts, un joli conte décalé qui séduira les enfants autant que

Plus en détail

ACCORD. Apprendre le français à Paris. www.french-paris.com www.accord-langues.com www.paris-junior.com ECOLE DE LANGUES PARIS

ACCORD. Apprendre le français à Paris. www.french-paris.com www.accord-langues.com www.paris-junior.com ECOLE DE LANGUES PARIS ECOLE DE LANGUES PARIS Institut Supérieur Privé sous convention avec les universités de Poitiers, Paris V, Paris VII, Paris VIII et INALCO Souffle Apprendre le français à Paris www.french-paris.com www.accord-langues.com

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Stratégie des villes européennes et développement durable

Stratégie des villes européennes et développement durable Stratégie des villes européennes et développement durable Séminaire FNAU Jean Haëntjens* 01/04/2009 www.addrn.fr * Directeur de l agence d urbanisme de la Région Nazairienne (ADDRN) Auteur de «Le pouvoir

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Le spectacle vivant en Russie

Le spectacle vivant en Russie Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 26 avril 2006 Le spectacle vivant en Russie Intervenants : Bialka Wlodarczyk, Bureau Export Moscou Igor Tonkikh, FeeLee et Club Ikra,

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine Que devient son corps? Quelle cérémonie envisager? Quel lieu de mémoire? Comment vivre ce deuil? Quels accompagnements sont

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

DESTINATION. Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements. Le Mont Saint-Michel et bien plus encore...

DESTINATION. Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements. Le Mont Saint-Michel et bien plus encore... DESTINATION Les Portes du Mont Saint-Michel un lieu unique pour tous vos événements SÉMINAIRES TEAM BUILDING RÉCEPTIONS & GRANDS ÉVÉNEMENTS MARIAGE Le Mont Saint-Michel et bien plus encore... Un lieu hors

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

SALONS DE RECEPTIONS EVENEMENTIELS

SALONS DE RECEPTIONS EVENEMENTIELS COCKTAILS SÉMINAIRES SOIRÉES CONFÉRENCES DE PRESSE LANCEMENTS MARIAGES RÉCEPTIONS DÎNERS CONVENTIONS DÉJEUNERS DÉFILES POP-UP STORE VENTES PRIVÉES SHOW-ROOMS RÉUNIONS CONFÉRENCES EXPOSITIONS TOURNAGES

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE Ouverture Mardi 14 septembre 2010 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

La structure du texte explicatif (sec. 3)

La structure du texte explicatif (sec. 3) Phase de questionnement (Pourquoi?) : (environ 40 à 50 mots) prépare le lecteur et elle fournit une vision globale de ce dont il va être question dans le texte. Sujet amené Historique Actuelle L idée générale

Plus en détail

projet Weed pots, rue de la Tour

projet Weed pots, rue de la Tour COMMUNIQUE DE PRESSE 17 SEPTEMBRE 2014 projet Weed pots, rue de la Tour rentrée florissante pour Lausanne Jardins Plus de trois mois après le lancement de l édition 2014, les jardins de Landing continuent

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien!

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien! DOSSIER Pédagogique Semaine 21 Compagnie tartine reverdy C est très bien! 1 Sommaire Distribution istribution,, résumé,, a propos du spectacle 3 EXTRAIT 4 La compagnie 4 Biographie 4 Pistes de travail

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

DÉPARTEMENT DES ARTS VISUELS

DÉPARTEMENT DES ARTS VISUELS DÉPARTEMENT DES ARTS VISUELS DE L UNIVERSITÉ DE STRASBOURG + THÉÂTRE NATIONAL DE STRASBOURG + ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE STRASBOURG + BIBLIOTHÈQUE NATIONALE UNIVERSITAIRE + HAUTE ÉCOLE

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Expositions conférences

Expositions conférences Du 2 septembre au 31 décembre, Patrimoine culinaire de l Anjou depuis le Moyen-Âge À travers les différentes périodes de l histoire de l Anjou, venez découvrir la richesse du patrimoine culinaire ligérien.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

Vincent DOGNA Né à Longwy (France) en 1964 vit et travaille à Paris.

Vincent DOGNA Né à Longwy (France) en 1964 vit et travaille à Paris. Vincent DOGNA Né à Longwy (France) en 1964 vit et travaille à Paris. L art de la course. «C est dans la ligne bleue des marathons qu il puise son inspiration. Mais là où la plupart ne verraient qu un peloton

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.

Association du Parc Animalier de Sainte Croix 57810 RHODES Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix. Tél: 03 87 03 92 05 - Fax: 03 87 03 95 36 www.parcsaintecroix.com - courriel : parc.stecroix@wanadoo.fr coloriages Jeu de piste L Entrée et La Cuisine. 1 - Pourquoi chez les fourmis dit-on que «l amour

Plus en détail

Ce projet pourrait être

Ce projet pourrait être Ce projet pourrait être l histoire de Jean, Marilou, Paulette et Mario, et pourquoi pas vous? Jean et Marilou, 52 ans n ont plus d enfants à la maison. Leur maison est devenue trop grande et coûteuse à

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail