CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012"

Transcription

1 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012 En date du 10 décembre 2012, le Conseil Municipal de la commune d Ambarès et Lagrave a été convoqué en session ordinaire pour le 17 décembre, à 19h00. Ordre du Jour : * Dossiers présentés par M. HÉRITIÉ, MAIRE - Désignation d un secrétaire de séance - Approbation du compte rendu de la séance du 12 novembre LGV SEA Signature d un protocole concernant les mesures de pilotage et de suivi Autorisation - Décision Modificative n 2 Exercice 2012 Budget communal - Dotation d Équipement des Territoires Ruraux (DETR) Exercice Autorisation * Dossiers présentés par Mme KORJANEVSKI, Adjointe au Maire - Projet Collectif de Création Artistique (PROCCREA) Exercice Subvention - Décision - Association Antidote Music / Le Prado - Subvention exceptionnelle Décision - Marché de Noël 2012 du Club d Entreprises des 2 Rives (CE2R) Subvention exceptionnelle - Décision * Dossier présenté par M. CASAURANG, Adjoint au Maire - Contrat Enfance-Jeunesse Signature - Autorisation * Dossiers présentés par M. LAGOFUN, Adjoint au Maire - Débat sur les orientations générales du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) du Plan Local d Urbanisme Communautaire 3.1 (PLU) - Dénomination d'un chemin rural - lieu-dit la Hourcade débouchant sur la voie dénommée chemin de la Hourcade * Dossier présenté par Mme BRET, Adjointe au Maire - Tarifs manifestations culturelles 1er semestre 2013 * Dossier présenté par M. MALBET, Adjoint au Maire - Installations classées S.A. MESSER FRANCE à Carbon-Blanc - Enquête publique Avis * Dossier présenté par Mme DE PEDRO BARRO, Conseillère municipale déléguée - Information sur les marchés et les avenants signés par Monsieur le Maire en vertu de sa délégation et notifiés entre le 1er novembre et le 10 décembre 2012 * Dossiers présentés par M. GUENDEZ, Conseiller Municipal délégué - Mise à jour des effectifs de la commune : créations et suppressions de postes - Recrutement sur le poste de responsable du service Développement Social et Urbain - Recrutement sur le poste de référent PLIE - Recrutement d un agent contractuel sur un emploi non permanent pour faire face a un besoin lié a un accroissement temporaire d activité Service Finances Autorisation - Avenant n 1 à la convention de mandatement des Francas Service Social d Intérêt Economique Général Signature Autorisation

2 PRESENTS : M. HERITIE, Maire, Mme KORJANEVSKI, M. CASAURANG, Mme BRET, Mme MALIDIN, M. LAGOFUN, M. COMBE, Mme DEGAN, M. MALBET Adjoints au Maire, Mme GARCIA, M. SICRE, M. GIROU, M. ALTUNA, Mme LAHAIE, M. GUENDEZ, Mme PAILLET, Mme MONTAVY, Mme DOSMAS, Mme DE PEDRO BARRO, Mme BLEIN, M. GIRAUD, Mme BOUZIGUES, M. GUEDON, M. RODRIGUEZ, Mme GONZALEZ, Mme SCHWEBEL, M. CAILLAUD, M. MOREL, M. POULAIN, Conseillers Municipaux. ABSENTS EXCUSES : M. CROUGNEAU, Mme CLAVERE, Mme GUERIN, M. EYILI POUVOIRS : M. CROUGNEAU a donné pouvoir à M. HERITIE Mme GUERIN a donné pouvoir à Mme DEGAN Mme CLAVERE a donné pouvoir à M. COMBE 29 présents 4 absents 3 pouvoirs Soit : 32 votants Monsieur le MAIRE propose la désignation d un secrétaire de séance en la personne de Madame MALIDIN et demande s il y a d autres candidatures. Madame MALIDIN est désignée à l unanimité. Monsieur le MAIRE soumet à l approbation du Conseil Municipal le compte rendu de la séance du 12 novembre Le compte rendu est approuvé à l unanimité Dossiers présentés par Monsieur HERITIE, Maire N 137/12 LGV SEA Signature d un protocle concernant les mesures de pilotage et de suivi - Autorisation SUR PROPOSITION DE M. le Maire, Par délibération n 18/11 du 28 février 2011, le Conseil Municipal a autorisé M. le Maire à signer un protocole d accord concernant les mesures de pilotage et de suivi des travaux de la Ligne à Grande Vitesse Sud-Europe Atlantique (LGV SEA) à Ambarès et Lagrave, avec l État, représenté par le Préfet, Réseau Ferré de France (RFF) et la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB). Ce protocole a permis à la Commune d obtenir des réponses à ses craintes et la prise en compte de nombre de ses demandes telles que : - L implantation de protections phoniques sur la totalité du territoire de la commune de part et d autre de la LGV ainsi que sur le raccordement Sud-Est. - La réalisation d une étude urbaine afin de procéder au réaménagement complet du quartier de La Gorp avec un pôle d échange multimodal, la réimplantation de commerces, un nouveau schéma de circulation - La création d un parvis urbain au niveau du pont René Coty, sans interruption de circulation, permettant cette opération conjointement aux travaux de la LGV (9,7 M ) - L implantation de protections phoniques plus performantes que les normes en vigueur au droit de l Écoquartier des Érables (0,2 M H.T.) - Le reprofilage de la rue de Canterane à l issue des travaux, - La sécurisation du passage à niveau de Rabaneau, - La conservation et le déplacement de la façade de l ancien relais de Poste de Lagrave hors protocole mais à financer- (0,37 M H.T.) - La construction d un nouveau pont du Lyonnais à double sens de circulation (5 M ) - Le cheminement de rabattement depuis la rue Rabaneau vers le passage Léon Blum (0,15 M H.T.) et la prise de mesures conservatoires au droit du passage de Rabaneau à la charge de COSEA, - Des mesures d information au plus près des riverains, - La présence permanente sur la commune d un médiateur de chantier, interlocuteur unique et privilégié - L amélioration du passage du Tango

3 Depuis sa signature, les partenaires ont été sollicités pour le financement de ces mesures non prévues dans le projet LGV Tour-Bordeaux. Grâce à la mobilisation de la municipalité et de la CUB, lors du comité de pilotage du mois de janvier, la Secrétaire Générale aux Affaires Régionales et la Secrétaire Générale de la Préfecture ont acté le bouclage du plan de financement. Les protections phoniques sur la totalité de la ligne seront financées à 100% par LISEA/COSEA La création du parvis de La Gorp sera financée grâce aux : apportés par RFF apportés par le concessionnaire LISEA-COSEA apportés dans le cadre du Complément au FST (50% Etat-50% Région) apportés par l État dans le cadre du Fonds de Solidarité Territorial (FST) apportés par la CUB dans le cadre du contrat de co-développement soit un total de 9,7 M. Le cheminement de Rabaneau sera financé à 100% par LISEA/COSEA La sécurisation du passage à niveau du Barbère sera financée à 100% par R.F.F. Les écrans acoustiques complémentaires au droit de l Ecoquartier des Erables seront financés à 100% par LISEA/COSEA L amélioration du pont du Tango sera financée à 100% par R.F.F. Le déplacement de la façade de l ancienne Poste a été financé à 100% par LISEA/COSEA. La ville a ainsi su faire entendre ses exigences et prendre en compte les besoins complémentaires aux travaux de la LGV en obtenant plus de 10 millions d euros de financements spécifiques pour ces travaux connexes au chantier LGV (hors Pont du Lyonnais et pôle d échange multimodal de La Gorp). Aujourd hui, afin de poursuivre le suivi de ses travaux selon le calendrier travaillé conjointement avec la Commune, il est proposé au Conseil Municipal d autoriser M. le Maire à signer un nouveau protocole d accord qui intègre désormais le Conseil Régional d Aquitaine et le concessionnaire LISEA/COSEA et d approuver le plan de financement correspondant. En effet, ce dernier n était pas encore désigné début 2011 et n avait pu alors être signataire. Par ailleurs, il est proposé de déléguer le portage des dossiers déposés au titre du Fonds de Solidarité Territoriale (FST) et du complément au FST, à la Communauté Urbaine compétente pour les travaux soumis au plan de financement détaillé plus haut. Monsieur le MAIRE ajoute que cela fait plus de 10 ans que la municipalité travaille sur ce dossier qui n a pas été facile et qui est toujours compliqué dans les relations sur le suivi du chantier. Il remercie tout particulièrement Gérard LAGOFUN, adjoint délégué à l aménagement urbain qui a consacré un nombre considérable d heures pour le suivi des nombreux dossiers relatifs à cette LGV et participé a une multitudes de réunions. Il remercie également les agents des services techniques et urbanisme pour le travail qui est fait et qui s ajoute à leur charge ordinaire relevant des projets de la Commune. De nombreux autres services sont également impliqués et consacrent aussi du temps à ce projet dont l initiative ne relève pas de nous.

4 Monsieur le MAIRE informe également que le nouveau pont Coty ouvrira dans la nuit du 7 au 8 janvier. Dans la foulée, l ancien pont sera démoli afin de permettre la construction du parvis urbain objet notamment de cette délibération. Pour terminer, il indique que le protocole a été voté par le Conseil Régional la semaine dernière et sera prochainement validé par le conseil communautaire. Monsieur POULAIN fait part de son intervention : «Monsieur le Maire, le moins que l on puisse dire c est qu il est consternant d apprendre que la ville a fait entendre ses exigences alors que ceux qui sont proches des travaux ne portent pas les mêmes espérances sur les écrits et les chiffres qui apparaissent sur votre note de synthèse. J en veux pour preuve, les réunions publiques avec les divers partenaires, sans que les associations de riverains y participent. Lors de la dernière réunion publique, beaucoup de questions posées par les riverains sont restées sans réponse. La réalité finit par effacer le meilleur catalogue des bonnes intentions. Vous parlez du médiateur et sa présence permanente alors que les travaux étaient prévus de 7h à 19h ; les riverains vivent des soirées et des débuts de nuits qui de par le bruit les empêche de dormir. Vous affichez un financement détaillé à l euro près, il serait sage d attendre l accouchement des opérations pour vérifier vos souhaits car certains élus de gauche à la CUB s interrogent sur votre détermination. J en veux pour preuve le non respect des promesses tenues concernant la création de nombreux emplois, la dynamisation des commerces du centre-ville, les nombreuses compensations financières annoncées (péage annuel supérieur à 1million d euro par an), infrastructures sur plusieurs bâtiments de la ville...), la présence des associations et représentants de riverains dans les comités, les nuisances sonores du chantier et les vibrations mécaniques qui se répercutent déjà sur les habitations... Quid des protections phoniques des maisons du centre-ville car selon plusieurs spécialistes rencontrés, le bruit se répercutera bien au-delà des habitations qui longent le tracé LGV. Monsieur le Maire, Monsieur le candidat à la prochaine élection municipale, nous vous demandons qu une seule chose : d arrêter de défendre ce dossier uniquement sur la base d effet d annonce dans la presse locale et municipale. Nous vous demandons aussi d arrêter de nous mentir sur ce dossier. Nous voulons la vérité. Pour conclure, force est de constater que ce dossier est mal ficelé. On observe trop d improvisation et d amateurisme de votre part. Vous ne rassurez personne!» Monsieur le MAIRE ne souhaite pas polémiquer sur ce qui constitue un tissu de mensonges et de contre-vérités que Monsieur POULAIN se plaît à raconter régulièrement en Conseil Municipal. Il répète que rien n est facile ni gagné face à RFF ou COSEA, mais que ce combat de plus de 10 ans, mené par la ville aux côtés des 3 associations de riverains (aujourd hui 2 demeurent) a permis de faire entendre à l Etat et au concessionnaire que l on ne pouvait pas raccorder une nouvelle Ligne Grande Vitesse en plein cœur d un centre d une ville de près de habitants, sans certaines précautions relatives aux nuisances et sans prendre en compte la vie des riverains et les administrés. Il indique à M. POULAIN que son intervention vise davantage à attiser les mécontentements qu à chercher à trouver des solutions. Il ajoute qu il ne fait pas d effet d annonce et que lui est sur le terrain chaque jour. Le protocole est quelque chose de très concret qui engage chacun y compris sur chaque euro qui est cité. Le Préfet en est signataire. M. le MAIRE constate que l excitation anime M. POULAIN à l approche de l échéance électorale puisqu il se met à se mêler de tout : des commerçants et même des élus PS de la CUB. Il dit préférer travailler et le fait sereinement persuadé qu il sera jugé sur les actes et non sur les mensonges répandus qui auront pollué ce mandat depuis que M. POULAIN a choisi de quitter la liste sur laquelle les ambarésiens l avaient élu. AUTORISE M. le MAIRE à signer le protocole concernant les mesures de pilotage et de suivi des actions de coordination et communication des projets impactant le territoire de la commune d Ambarès et Lagrave et des engagements pris dans le cadre du projet LGV, avec l Etat, le Conseil Régional, la Communauté Urbaine de Bordeaux, RFF, LISEA et COSEA, selon le projet ci-joint APPROUVE le plan de financements tel qu annexé au-dit protocole ;

5 DELEGUE à la Communauté Urbaine de Bordeaux le montage et le portage des dossiers relatifs au Fonds de Solidarité Territorial et au complément à ce fonds, conformément au plan de financement et au protocole ; AUTORISE la Communauté Urbaine Bordeaux à percevoir les subventions correspondantes à ces fonds. N 138/12 Décision Modificative n 2 Exercice 2012 Budget communal SUR PROPOSITION DE M. le Maire, VU le Budget Primitif 2012 voté le 3 avril 2012 ; CONSIDERANT la nécessité d inscrire des crédits supplémentaires sur le chapitre des charges de personnel ; CONSIDERANT la nécessité d ajuster la Compensation d Obligation de Service Public (COSP) dans le cadre du Service Social d Intérêt Économique Général en vue de la signature d un avenant n 1 à la convention de mandatement signée avec Les Francas de Gironde en mai 2012 ; APPROUVE l équilibre de la Décision Modificative n 2 du Budget Principal pour l exercice 2012 comme suit : SECTION DE FONCTIONNEMENT Imputation Chap. Compte DEPENSES Objet Montant DM Rémunération principale Rémunérations non titulaires Suvvention aux fermiers et concessionnaires 022 Dépenses imprévues Fournitures de petits équipement Fêtes et cérémonies Versement à des organismes de formation Autres services extérieurs , , , , , , , ,00 TOTAL 0,00 N 139/12 Dotation d Equipement des Territoires Ruraux (DETR) Exercice Autorisation SUR PROPOSITION DE M. le Maire, La loi n du 29 décembre 2010 de finances pour 2011 a créé la dotation d équipement des territoires ruraux (DETR), résultant de la fusion de la dotation globale

6 d équipement des communes et de la dotation de développement rural. La loi n du 29 juillet 2011 de finances rectificative pour 2011 a modifié les disposition du Code Général des Collectivités Territoriales. Commune de à habitants disposant d un potentiel financier par habitant inférieur à la moyenne des communes de même strate, Ambarès et Lagrave est éligible à ce dispositif, dans la limite de 2 dossiers par exercice. Le taux de subvention est compris dans une fourchette de 20 à 35%. La commission des élus compétente a déterminé lors de sa séance du 26 octobre dernier les catégories de travaux ainsi que les taux de subvention applicables en La Ville d Ambarès et Lagrave prévoit la réouverture de l école Victoire à la rentrée 2013 afin de répondre aux besoins de scolarisation des élèves des écoles maternelles et élémentaires. Pour ce faire, le système de chauffage au fioul trop ancien, doit être remplacé par un système de chaufferie au gaz. Le montant de cette opération est estimée à H.T. Monsieur POULAIN rappelle que la fermeture de l école Victoire ainsi que sa démolition faisait partie du projet ZAC et demande si le projet de densifier le centre-ville est abandonné? Monsieur le MAIRE rappelle que le secteur A de la ZAC a été repoussé en raison d une étude complémentaire demandée dans le cadre de la loi sur l eau. Cela donne l occasion de revisiter cette urbanisation à la lumière des besoins actuels. La CUB est en train d y travailler avec les architectes conseils. En effet, le projet de ZAC a été élaboré il y a maintenant plus de 15 ans, à une époque où les constructions étaient faibles. Aujourd hui d autres opérations sont sorties de terre, il faut en tenir compte. Monsieur le MAIRE tient toutefois à rassurer Monsieur POULAIN, la densification du centre-ville nécessaire par exemple pour dynamiser le commerce local, renforcer le réseau des transports en commun... se poursuit dans les 4 autres secteurs. Les travaux dans la rue Pierre Mendès France pour le secteur D, rue de la Mouline pour le secteur B ou Clos du Prieuré pour le secteur C doivent démarrer en 2013, sauf imprévu. Monsieur POULAIN demande s il n aurait donc pas mieux valu conserver l ancien Centre Technique Municipal. Il propose un moratoire sur les constructions de logements sinon on ne pourra bientôt plus circuler en ville. Quid pour désengorger le centre-ville comment fait-on? Demande s'il ne faut pas geler les opérations et prendre du recul Monsieur le MAIRE lui rappelle qu il a voté la reconstruction du Centre Technique Municipal. Les anciens ateliers étaient de toute façon totalement inadaptés et qu'il n'a aucun scrupule vis à vis des services techniques dont les locaux n étaient plus du tout aux normes de sécurité pour le travail des agents. Il était inconcevable de les conserver plus longtemps. Madame KORJANEVSKI confirme et souligne que les conditions de travail et de sécurité sont à présent nettement améliorées pour les agents. Elle rappelle en outre que la France est un Etat de droit dans lequel les élus sont là pour appliquer les lois. Il se trouve que notre majorité a voté la loi SRU et récemment son renforcement qui imposent un pourcentage minimum de logements conventionnés sur lequel nous devons nous aligner. Elle conteste fermement ce discours qui répand une idée absurde de «frénésie de constructions». Elle rappelle que 80% des ambarésiens peuvent prétendre à un logement locatif conventionné et qu ils sont nombreux a être contents de pouvoir s y loger ou y loger leurs enfants. D ailleurs, elle constate que, par exemple sur l opération du Domaine de l Estey, face à la Gendarmerie, une grande partie des arrivants sont des ambarésiens qui déménagent ou décohabitent.

7 Monsieur le MAIRE constate les contradictions de M. POULAIN qui se dit écologiste mais est contre les logements sociaux, qui s inquiète du report du secteur A de la ZAC mais veut un moratoire sur les constructions. Il en déduit un discours démagogue fait de mensonges et espère que personne n est dupe de la seule visée électoraliste de ce jeu. Monsieur MALBET regrette que Monsieur POULAIN qui se présente en sauveur de la planète en Conseil Municipal, n ait pas assisté à une seule commission Aménagement Urbain où toutes ces questions sont discutées et débattues. Il constate que pour faire le beau en réunion publique M. POULAIN trouve du temps mais pour travailler en commission et chercher à résoudre les problèmes plutôt que de simplement les constater, il n y a plus personne. Monsieur le MAIRE pense que seules les tribunes intéressent M. POULAIN, mais certainement pas le travail quotidien pour chercher à améliorer le quotidien des gens. Monsieur POULAIN répond que les réunions de la commission ont lieu pendant ses heures de travail et qu il s excuse à chaque fois. Il ajoute que si on le paye il viendra aux réunions, pas juste pour lever la main, comme c est le cas la plupart du temps, mais pour débattre. Monsieur le MAIRE rappelle à Monsieur POULAIN que quand il lui a demandé d être sur sa liste et qu il a été élu, il a pris un engagement vis à vis des ambarésiens. On sait malheureusement ce qu il est advenu par la suite des engagements de M. POULAIN. Monsieur LAGOFUN pense que M. POULAIN peut se dispenser de commentaires erronés sur le fonctionnement de la commission puisqu il n y a jamais mis les pieds. SOLLICITE l attribution d une D.E.T.R au titre de 2013 pour la réfection du système de chauffage de l école Victoire et de son gymnase, à hauteur de 35%, soit et de valider le plan de financement prévisionnel tel qu il suit : Dépenses H.T. Recettes H.T. Remplacement du système de chauffage de l école Victoire passage au gaz DETR (35%) Ville (autofinancement) TOTAL TOTAL AUTORISE Monsieur le Maire à signer les documents correspondants. DIT que les crédits nécessaires seront inscrits au B.P de la Commune. ADOPTE à la majorité (1 abstention : M. POULAIN) Dossiers présentés par Madame KORJANEVSKI, Adjointe au Maire N 140/12 Projet Collectif de Création Artistique (PROCCREA) Exercice Subvention - Décision SUR PROPOSITION DE Mme KORJANEVSKI, Adjointe au Maire L action de formation en direction des jeunes gens du voyage et sédentaires, conduite sur la commune d Ambarès-et-Lagrave, a pour finalité de favoriser l accès à la formation et à l insertion professionnelle de jeunes habituellement à l écart des services de droit commun par une action de proximité, dans une visée de développement social local. Elle cherche également à agir sur les représentations intersubjectives afin de favoriser des

8 rapprochements culturels et une meilleure compréhension des différences. Enfin, elle concourt à intégrer la question des Gens du Voyage de ce territoire dans la dynamique globale locale afin qu elle ne soit pas traitée à part. Les objectifs de l action sont les suivants : - Mener une action de formation adaptée (rythme/contenu) à visée d intégration sociale auprès d un public spécifique, dans une logique de développement local social, - Inciter le public accueilli à intégrer, dans une phase ultérieure et dans de bonnes conditions, une action de formation relevant du droit commun ou un emploi. La ville d Ambarès-et-Lagrave a porté globalement cette action avec un partenariat étroit avec les villes de Bassens et de Saint-Loubès depuis Chaque ville oriente les publics relevant de ce projet, quel que soit le lieu de réalisation. Dans le cadre de cette intercommunalité de projet, le choix a été fait pour la session que le projet se déroule sur la commune de Bassens et que l INSUP porte l action en lieu et place de la Ville. DECIDE d attribuer pour l exercice 2013 une subvention de à l INSUP des Hautsde-Garonne, afin d acter la participation de la Ville à cette formation. DIT que cette somme sera inscrite au B.P de la Commune. N 141/12 Association Antidote Music / Le Prado Subvention exceptionnelle - Décision SUR PROPOSITION DE Mme KORJANEVSKI, Adjointe au Maire L association Antidote Music, qui intervient dans le cadre d ateliers rap au pôle Evasion, a sollicité la ville, le service de prévention spécialisée du PRADO ainsi que le centre social Danielle Mitterrand afin d organiser quatre sorties concert avec les jeunes de la commune. L association Antidote Music a souhaité réunir les jeunes des diverses structures de la ville afin de mélanger ces publics. Ils ont constaté que ces jeunes n avaient pas vraiment l occasion de se rencontrer, ce qui a un impact sur leurs rapports. Les jeunes pourront également lors des sorties découvrir les coulisses du milieu artistique et rencontrer directement les artistes et les professionnels du spectacle. Cette proposition est également l occasion pour l ensemble des partenaires de travailler la mobilité des jeunes et de mutualiser le travail des acteurs du territoire intervenant auprès des jeunes autour d un projet commun. Le PRADO est le porteur global de ce projet. DECIDE d attribuer une subvention de 290 au PRADO, afin d acter la participation de la Ville à cette action. DIT que cette somme sera inscrite au B.P de la Commune. N 142/12 Marché de Noël du Club d Entreprises des 2 Rives (CE2R) Subvention exceptionnelle - Décision SUR PROPOSITION DE Mme KORJANEVSKI, Adjointe au Maire

9 Depuis plusieurs années, la ville d Ambarès et Lagrave a souhaité impulser une dynamique locale en matière de développement économique. Pour cela, elle s appuie depuis mars 2011 sur l expertise du Club d Entreprises des Deux Rives dans le cadre d une convention de partenariat renouvelée chaque année avec la municipalité. L un des principaux axes de travail est la promotion du commerce et de l artisanat de proximité dans l objectif de favoriser le maintien de ces activités qui rencontrent des difficultés et l implantation de nouvelles. Cette politique de soutien au commerce de proximité a pris forme au travers de la création du Pôle Commerce et Artisanat d Ambarès et Lagrave au sein du Club d Entreprises des Deux Rives et au travers la réalisation d une étude préalable à une Opération Urbaine Collective. Cette étude menée en 2011 a permis d avoir un diagnostic clair du tissu et de la situation du commerce et de l artisanat sur le territoire, de définir des stratégies d aménagement commercial ainsi qu un plan d action en faveur de la redynamisation du commerce. La ville d Ambarès et Lagrave soutient donc le Pôle Commerce et Artisanat dans la mise en œuvre de la 2ème édition du Marché de Noël qui s est déroulée le 15 décembre 2012 sur la Place de la République. Le budget prévisionnel de ce 2ème marché de Noël est de 3 647,55. La ville, en tant que partenaire de cette manifestation participe par la prise en charge de supports de communication, d ateliers décoration et cartes de vœux, le prêt de matériel et le soutien logistique du service technique, le soutien technique de la chargé de mission économie-emploi. Monsieur le MAIRE en profite pour remercier ceux qui se sont impliqués pour la réussite de cette manifestation, les commerçants qui en sont à l initiative mais aussi les services municipaux, techniques, vie locale et associative, économie-emploi... qui ont apporté une aide sans laquelle le marché n aurait pas pu se tenir ainsi que certains élus qui ont notamment aidé à monter les tentes. C est aussi ça l engagement politique au-delà des grands discours! Et contrairement à ce qui a été dit par certains, ce n est pas une aide à minima. Ce marché de Noël est un exemple de la concrétisation d un partenariat avec le commerce local en lien avec le Club d Entreprises des 2 Rives (CE2R). DECIDE d attribuer une subvention exceptionnelle de 1000 au CE2R pour l organisation de son marché de Noël Dossiers présentés par Monsieur CASAURANG, Adjoint au Maire N 143/12 Contrat Enfance-Jeunesse Signature - Autorisation SUR PROPOSITION DE M. CASAURANG, Adjoint au Maire Le premier Contrat Enfance-Jeunesse de la Ville d Ambarès-et-Lagrave s est achevé le 1er janvier L année 2012 a été consacrée au travail avec la Caisse d Allocations Familiales de la Gironde afin de tirer le bilan de cette première génération de contrat et d adapter ce dernier au contexte communal. Les moyens consacrés à ce contrat sont quant à eux l exacte poursuite de la démarche de dégressivité entamée en 2008 et qui s achèvera en 2013, pour atteindre le taux d intervention cible de la CAF sur le territoire, soit par an pour toutes les structures financées. Les aides sont orientées uniquement vers les structures d accueil habilitées (ALSH, halte, crèche, garderie, accueils périscolaires). Elles sont calculées en tenant compte :

10 -D un prix plafond par enfant (à la journée ou à l heure en fonction du type d activité) -D un taux de cofinancement unique de 55%, -D un taux d occupation minimum des structures éligibles (60% en ALSH, 70% ailleurs). Les villes de Saint-Louis de Montferrand et de Saint-Vincent-de-Paul sont associées à la ville d Ambarès-et-Lagrave dans ce Contrat Enfance Jeunesse intercommunal. AUTORISE M. le Maire à signer avec la Caisse d Allocations familiales, la ville de St-Louisde-Montferrand et la ville de Saint-Vincent-de-Paul le Contrat Enfance Jeunesse sur la base du projet et chiffrages joints. N 144/12 Participation 2012 Organisme de Gestion de l Ecole privée Saint-Michel Saint-Pierre SUR PROPOSITION DE M. CASAURANG, Adjoint au Maire VU la convention en date du 7 septembre 2009 signée entre la Commune d Ambarès et l Organisme de Gestion de l Enseignement Catholique de l école Saint Michel Saint Pierre, et notamment à son article 4 ; DECIDE d actualiser le montant forfaitaire par élève à la somme de 788,85, après prise en compte d une évolution de +2,5 % de l indice des prix à la consommation publiée par l INSEE pour l année 2011 FIXE en conséquence à ,15 le montant de la dotation forfaitaire à verser à l OGEC au titre de l année 2012, sur la base de 79 élèves ambarésiens DIT que les crédits inscrits au chapitre 65 du Budget Primitif 2012 du budget principal sont suffisants; AUTORISE M. le Maire à signer un avenant à la convention du 7 septembre 2009 modifiant l article 4 comme suit : «Le forfait est fixé à 788,85 d un commun accord entre les deux parties au titre de l année Le montant du forfait sera actualisé chaque année en fonction de l indice des prix à la consommation publié par l INSEE (indice hors tabac). Le paiement interviendra chaque année avant le 1er juin.» Dossiers présentés par Monsieur LAGOFUN, Adjoint au Maire N 145/12 Débat sur les orientations générales du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) du Plan Local d Urbanisme Communautaire 3.1 (PLU) SUR PROPOSITION DE M. LAGOFUN, Adjoint au Maire Par délibération du 24 septembre 2010, la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) a décidé d engager la révision de son Plan Local d Urbanisme (PLU). Conformément à la loi Engagement National pour l Environnement, cette révision est l occasion d élaborer un document unique intégrant au PLU, le Plan Local de l Habitat (PLH) et le Plan des Déplacements Urbains (PDU) et renforcer la prise en compte des

11 préoccupations environnementales. Il s agit donc d élaborer le projet urbain du territoire communautaire dans toutes ses composantes et d organiser les conditions de sa mise en œuvre. Pour ce faire, chaque conseil municipal s est exprimé sur les grandes orientations issues du projet métropolitain à l automne Le Conseil Municipal d Ambarès et Lagrave a délibéré le 12 septembre Un travail de co-construction a été entrepris à travers divers ateliers de co-production urbaine et des rencontres dans chacune des 27 communes ainsi qu une concertation citoyenne, qui ont permis d établir les grands axes de projets et les moyens de faire qui esquissent le projet de PLU 3.1. Une réunion publique avait été organisée au Pôle Evasion le 10 janvier dernier. Une autre se tiendra le 27 février VU le rapport de présentation support du débat sur les orientations générales du projet d aménagement et de développement durable du conseil municipal ; VU les articles L et L du Code de l Urbanisme ; VU l article L du Code Général des Collectivités Territoriales ; Monsieur POULAIN demande des nouvelles du projet de nouveau Plan de Prévention des Risques d Inondations (PPRI). Monsieur LAGOFUN rappelle que le PPRI est de la compétence de l Etat. Le nouveau Référentiel Inondation Gironde (RIG) est en cours d élaboration et servira de base au nouveau PPRI. Il invite M. POULAIN a venir étudier ce dossier en commission avant sa présentation en Conseil Municipal. Monsieur le MAIRE demande s il n y a pas d autres interventions puisque c est le moment ou jamais de s exprimer sur l aménagement et le développement urbain de la ville. Le Conseil Municipal a tenu son débat sur les orientations générales du Projet d Aménagement et de Développement Durable du Plan Local d Urbanisme Communautaire 3.1 N 146/12 Dénomination d un chemin rural lieu dit La Hourcade débouchant sur la voie dénommée chemin de la Hourcade SUR PROPOSITION DE M. LAGOFUN, Adjoint au Maire CONSIDERANT les difficultés d'acheminement du courrier au Chemin de la Hourcade ; CONSIDERANT que ce chemin rural en impasse débouchant sur la voie communautaire dénommée «Chemin de la Hourcade» porte la même dénomination ; CONSIDERANT que le chemin rural va desservir de nouvelles constructions suite à l'obtention de permis de construire ; DECIDE de renommer ce chemin rural «Chemin Impasse de la Hourcade» DIT que des panneaux de signalisation de nom de rue seront apposés en conséquence.

12 Dossier présenté par Madame BRET, Adjointe au Maire N 147/12 Tarifs manifestations culturelles 1 er semestre 2013 SUR PROPOSITION DE Mme BRET, Adjointe au Maire CONSIDERANT le projet d action culturelles de la commune du premier semestre 2013 ; ADOPTE les tarifs suivants : Pôle Culturel Evasion : - 15 janvier : "Le Jardinier"", par la Cie du Refectoire (scolaire) : Gratuité - 08 février : "Babylone Bla Bla"" par la Cie Wayo Mani a Mungai" : Tarif plein : 12 Tarif réduit : 6 (ambarésiens, enfants de mois de 12ans, étudiants, demandeurs d'emploi) - 12 février : "Mardi Gras / Le Procès"" par la Cie du Pont Tournant et la Cie Les Voisins du dessus : Gratuité - 21 février : Sortie de résidence "ReSo" Cie Jonglargonne" : Gratuité - 23 février : Sortie de résidence "M"Cie Lagunarte : Gratuité - 4 mai : Sortie de résidence "Compagnonnage avec la Cie Les Associés Crew" : Gratuité - 22 mars : "Tiou a grandi" par Tiou : Tarif plein : 12 Tarif réduit : 6 (ambarésiens, enfants de mois de 12ans, étudiants, demandeurs d'emploi) - 18 avril : "Pudique Acide/extasis"Mathilde Monnier et François Duroure / CCN De Montpellier : Tarif plein : 12 Tarif réduit : 6 (ambarésiens, enfants de mois de 12ans, étudiants, demandeurs d'emploi) - 27 avril : Tremplin Scènes Croisées : tarif unique 5-17 mai : "Théu"" Cie L'Art Hache Scéne" : Tarif plein : 12 Tarif réduit : 6 (ambarésiens, enfants de mois de 12ans, étudiants, demandeurs d'emploi) - 14 juin : "Chandelle"" Cie Vieussens" : Tarif plein : 12 Tarif réduit : 6 (ambarésiens, enfants de mois de 12ans, étudiants, demandeurs d'emploi) Bibliothèque : - 22 mars : le «Petit Ours» par la compagnie la petite fabrique : Gratuité - 5 avril : «Monsieur, Monsieur» par la Compagnie du si : Gratuité - 20 au 24 mai : le «Ateliers Récup'Art"animé» par Bernadette Maille : Gratuité - 5 juin : «Des images plein les doigts» animé par Bernadette Maille : Gratuité - 13 juin Comité de lecture Lecture des albums élus par la conteuse Virginie Perret : Gratuité

13 Dossier présenté par Monsieur MALBET, Adjoint au Maire N 148/12 Installations classées SA MESSER FRANCE à Carbon-Blanc Enquête publique - Avis SUR PROPOSITION DE M. MALBET, Adjoint au Maire Par arrêté du 30 octobre 2012, M. le Préfet de Gironde a prescrit une enquête publique qui se déroule du 19 novembre 2012 au 19 décembre 2012 à la Mairie de Carbon-Blanc, sur demande présentée par Monsieur le Directeur de la S.A. MESSER FRANCE en vue d obtenir part l autorisation d exploiter un centre de conditionnement, de stockage et de commercialisation de gaz industriels et médicaux dans la zone d activités La Mouline, rue des Frères Lumières à Carbon-Blanc. La commune d Ambarès et Lagrave se trouvant comprise dans le rayon de 2 kilomètres, conformément à l article R du Code de l Environnement ; VU l avis de la Commission Aménagement Urbanisme ; EMET un avis favorable sur cette demande d autorisation. ADOPTE à la majorité (1 voix contre : M. POULAIN) Dossier présenté par Madame DE PEDRO BARRO, Conseillère Municipale déléguée Information sur les marchés et les avenants signés par Monsieur le Maire en vertu de sa délégation et notifiés entre le 1er novembre et le 10 décembre 2012 Le Conseil Municipal est informé que Monsieur le Maire a mis en œuvre les procédures de marchés publics et signé les marchés et les avenants, désignés ci-dessous, dans le cadre de la délégation du Conseil Municipal à Monsieur le Maire décidée en Conseil Municipal du 15 mars 2008 et du 31 août 2009 : MARCHES N DE MARCHE OBJET Forme et Nature Titulaires Adresse MONTANT HT Date notifica tion FOURNITURE DE PRODUITS PARA- PHARMACEUTI QUES ET PETITS MATERIELS LOT UNIQUE MAPA SARL TAMO NICE mini annuel : 300,00 Maxi annuel : ,00 05/11/2 012 (pour une durée de 4 ans). AVENANTS N Marché N Avenant OBJET Forme et Nature ENTREPRISES TITULAIRES MONTANT DE L AVENANT en HT OBJET Date notific ation Avenan t

14 Exploitatio n des installation s thermiques des bâtiments communau x hors piscine municipale et salle polyvalent e MAPA DALKIA ,50 Prise en compte de 3 nouveaux bâtiments dans le cadre du P1/P2 (Aimé Césaire, ALSH St Denis, EEE) et divers. 27/11/ TELEGESTI ON DES ALARMES ET MAINTENAN CE DES EQUIPEMEN TS DE DETECTION INCENDIE ET ANTI- INTRUSION DES BATIMENTS COMMUNAU X. MAPA SCUTUM + 624,00 Télésurveillance + 540,00 Maintenance préventive Prise en compte de nouveaux tarifs et de 3 nouveaux sites à compter du 01/08/2012 (Aimé Césaire, ALSH St Denis, EEE) 27/11/ Exploitatio n et maintenan ce des ascenseurs et portes automatiqu es des bâtiments de la ville d Ambarès et Lagrave MAPA THYSSENKRUPP ,20 Prise en compte de l ascenseur situé dans l école Aimé Césaire 05/11/ Fourniture de carburants : Gasoil AOO TOTAL RAFFINAGE mini : maxi : Prolongation du marché en cours afin de relancer une deuxième consultation, la première ayant été infructueuse. 23/11/ Fourniture de carburants : Sans plomb/gpl AOO TOTAL RAFFINAGE mini : maxi : (du 16/11/2012 au 17/02/2013) Prolongation du marché en cours afin de relancer une deuxième consultation, la première ayant été infructueuse. 23/11/ 2012

15 Travaux d éclairage public MAPA CITELUM Sans modification du mini/maxi Intégration dans le BPU de nouveaux articles afin de permettre la réalisation de travaux (éclairage Lachaze) 07/11/ Location et maintenan ce de photocopie urs numériques neufs - Location et maintenan ce de photocopie urs neufs laser monochro mes (lot n 1) AOO TOUCOPY SODEB (GROUPE TOSHIBA) + 211,00 location trimestrielle Livraison et mise en service du photocopieur de l EEE et modification du montant de la location initiale. 27/11/ 2012 NON RECONDUCTIONS N Marché OBJET TITULAIRE S MONTAN T du marché MOTIF Date de fin Observations à Fourniture de denrées alimentaire s (lot n 1 à lot n 10 et lot n 12) TRANSGOU RMET POMONA CHARCUTE RIE BORDELAIS E BLASON D OR DAVIGEL Sans mini et sans maxi Non reconductions des 11 marchés de denrées alimentaires suite à l adhésion au Groupement de commande ADARCE. Les marchés prennent fin le 28/02/2013. / 20/11/ 2012 Dossiers présentés par M. GUENDEZ, Conseiller Municipal délégué N 149/12 Mise à jour des effectifs de la commune : créations et suppressions de postes SUR PROPOSITION DE M. GUENDEZ, Conseiller municipal délégué VU la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ; VU la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ;

16 VU le décret n du 28 août 1992 portant statut particulier du cadre d emplois des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles ; VU le décret n du 22 décembre 2006 modifié portant statut particulier du cadre d emplois des adjoints d animation territoriaux ; VU le décret n du 22 décembre 2006 modifié portant statut particulier du cadre d emplois des adjoints administratifs territoriaux ; CONSIDERANT le départ en retraite d un agent ATSEM principal de 2ème classe et son remplacement par un agent titulaire du grade initial ; CONSIDERANT les missions d ATSEM remplies par un agent actuellement au grade d adjoint d animation de 1ère classe qui peut bénéficier de son intégration dans le grade d ATSEM de 1ère classe ; CONSIDERANT la nécessité de renforcer le service d Accueil général de la Mairie compte tenu de l accroissement durable de l activité ; CONSIDERANT qu'il convient de mettre à jour le tableau des effectifs au vu des besoins de la Collectivité et de l adaptation de ses services aux contraintes de fonctionnement ; DECIDE de créer et supprimer les postes suivants à compter du 1er janvier 2013 : Grade Création Suppression Adjoint administratif de 2ème classe à temps complet +1 Adjoint d animation de 1ère classe à temps complet -1 ATSEM de 1ère classe à 33/35ème +2 ATSEM principal de 2ème classe à 33/35ème -1 TOTAL +3-2 DIT que les crédits nécessaires seront inscrits au B.P de la Commune. N 150/12 Recrutement sur le poste de responsable du service Développement Social et Urbain SUR PROPOSITION DE M. GUENDEZ, Conseiller municipal délégué Suite au départ par mutation de l agent, le poste de responsable du service Développement Social Urbain (Catégorie A indices bruts extrêmes ) a été ouvert au recrutement sur le grade d attaché territorial existant au tableau des effectifs de la Commune. En raison de la nature même des fonctions exercées et en l absence de candidatures de titulaires adaptées, malgré les publications de vacance de postes auprès du CDG de la Gironde, le recrutement se ferra par voie contractuelle, sur le fondement de l article ème alinéa de la loi n du 26 janvier 1984 modifié, pour une durée déterminée de 3 ans maximum. Le contrat de l agent sera renouvelable par reconduction expresse sous réserve que le recrutement d un fonctionnaire n ait pu aboutir. La durée totale des contrats ne pourra excéder 6 ans. A l issue de cette période maximale de 6 ans, le contrat pourra être reconduit pour une durée indéterminée. VU la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ;

17 VU la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; VU le décret n du 30 décembre 1987 modifié portant statut particulier du cadre d emploi des attachés territoriaux ; VU le décret n du 15 février 1988 modifié portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et relatif aux agents non titulaires de la fonction publique territoriale ; AUTORISE Monsieur le Maire à pourvoir à ce recrutement par contrat, à compter du 1er janvier 2013 pour une durée de 3 ans, correspondant à l emploi défini ci-dessous et signer les éventuels avenants, EMPLOI Responsable du service Développement Social Urbain Temps complet NIVEAU DE DIPLOME ET EXPERIENCE Master professionnel Développement social 3 à 5 ans d expérience professionnel en matière de politique de la ville REMUNERATION Comprise entre IB379/IM349 et IB801/IM658 du cadre d emplois des attachés territoriaux + régime indemnitaire selon expérience DECIDE de fixer la rémunération comprise entre IB379/IM349 et IB801/IM658 du cadre d emploi des attachés territoriaux et le régime indemnitaire correspondant au grade d attaché dans la limite des taux moyens. DIT que les crédits nécessaires seront inscrits au B.P de la Commune. N 151/12 Recrutement sur le poste de référent PLIE SUR PROPOSITION DE M. GUENDEZ, Conseiller municipal délégué VU la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ; VU la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et notamment l article ème alinéa ; VU le décret n du 30 décembre 1987 modifié portant statut particulier du cadre d emploi des attachés territoriaux ; VU le décret n du 15 février 1988 modifié portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et relatif aux agents non titulaires de la fonction publique territoriale ; VU la délibération du Conseil Municipal du 13 décembre 2010, approuvant la convention du mandat entre la ville et l association PLIE des Hauts de Garonne pour la durée de la subvention globale ; CONSIDERANT l engagement de la Ville dans le dispositif PLIE pour la période ;

18 CONSIDERANT qu en raison de la nature même des fonctions exercées et en l absence de candidatures de titulaires adaptées, malgré les publications de vacance de postes auprès du CDG Gironde, le recrutement se ferra par voie contractuelle, sur le fondement de l article ème alinéa de la loi n du 26 janvier 1984 modifié ; CONSIDERANT que le candidat retenu a atteint au 31 décembre 2012, la durée légale des 6 ans de Contrats à Durée Déterminée ; CONSIDERANT qu à l issue de cette période maximale de 6 ans, le contrat ne peut être reconduit que pour une durée indéterminée ; CONSIDERANT que ce poste relève du grade d attaché territorial existant au tableau des effectifs de la Commune ; Il est proposé au Conseil Municipal d autoriser M. le Maire à pourvoir à celui-ci par Contrat à Durée Indéterminée à compter du 1er janvier 2013 selon les modalités suivantes et à signer les éventuels avenants. DIT que les crédits nécessaires seront inscrits au B.P de la Commune. AUTORISE Monsieur le Maire à pourvoir à celui-ci par Contrat à Durée Indéterminée à compter du 1er janvier 2013 selon les modalités suivantes et à signer les éventuels avenants. EMPLOI Référent PLIE Temps complet NIVEAU DE DIPLOME ET EXPERIENCE LICENCE et 10 ans d expérience dans le domaine de l emploiinsertion. REMUNERATION Comprise entre IB379/IM349 et IB801/IM658 du cadre d emplois des attachés territoriaux + régime indemnitaire selon le poste N 152/12 Recrutement d un agent contractuel sur un emploi non permanent pour faire face à un besoin lié à un accroissement temporaire d activité Services Finances - Autorisation SUR PROPOSITION DE M. GUENDEZ, Conseiller municipal délégué VU la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ; VU la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale, notamment son article 3 1 ; CONSIDERANT qu il est nécessaire de recruter un agent contractuel pour faire face à un besoin lié à un accroissement temporaire d activité à savoir la réorganisation du service en période de clôture et préparation budgétaire ; AUTORISE le recrutement d un agent contractuel pour faire face à un besoin lié à un

19 accroissement temporaire d activité pour une durée de 3 mois renouvellable, à compter du 2 janvier DIT que la rémunération de l agent sera calculée sur la base du 1 er échelon du grade d adjoint d administratif de 2 ème classe assorti d un régime indemnitaire afférent au grade. DIT que les crédits nécessaires seront inscrits au B.P de la Commune. N 153/12 Avenant n 1 à la convention de mandatement des Francas Service Social d Intérêt Economique Général Signature - Autorisation SUR PROPOSITION DE M. GUENDEZ, Conseiller municipal délégué La Ville d Ambarès-et-Lagrave a, par délibération en date du 11 juillet 2011 : - qualifié de Service Social d Intérêt Économique Général les activités relatives à l accueil, aux loisirs et à l animation à destination de l enfance et de la jeunesse sur son territoire ; - affirmé ainsi leur caractère d intérêt général face à la nécessité de satisfaire ce besoin social de base en direction d un public âgé de 0 à 25 ans et sur l ensemble du territoire d Ambarès-et-Lagrave, ; et, en conséquence, les a protégés des seules forces du marché conformément aux valeurs communes de l Union européenne en matière de services d intérêt général et à la jurisprudence de la Cour de Justice des Communautés Européennes. La délibération du Conseil Municipal d Ambarès-et-Lagrave du 30 janvier 2012 a permis d organiser l exécution du Service Social d Intérêt Economique Général des activités d accueil, de loisirs éducatifs et d animation à destination de l enfance et de la jeunesse et de procéder, sur la base d un règlement de sélection, à une publicité préalable adéquate à l octroi du l acte de mandatement et de sélectionner les candidatures des entreprises intéressées. La Compensation d Obligation de Service Public envisagée à cette étape de la démarche était la suivante : pour le lot 1 «Gestion des accueils périscolaires maternels et élémentaires, de l accompagnement à la scolarité (option) et animation et gestion de la pause méridienne des 6/11 ans» : sans option ; avec option ; pour le lot 2 «Animation et gestion des activités de loisirs sans hébergement (ALSH ciaprès) pour les 3/6 ans, les 6/11 ans et les 12/13 ans» : Seule l association des Francas de la Gironde a déposé une offre suite à la consultation. Une phase de négociation, portant aussi bien sur les éléments qualitatifs que quantitatifs de leur proposition, a donc été engagée en avril Dans ce cadre, sont apparus comme devant être intégrés à la COSP : - La prise en charge administrative des inscriptions à compter de juillet 2012 ; - La mise en place d une coordination et d une coordination adjointe, là où la ville avait proposé une simple coordination (mais où elle consacrait avant 1,5 ETP) ; - Le renforcement de la pause méridienne à la demande de la ville ; - L application d un taux de frais de gestion (2%) à la masse salariale du personnel mis à disposition, considérant que ce personnel engendrera des coûts pour l'association (remplacements, emplois du temps, management, gestion quotidienne, ). Le surcoût du lot 1 (APS / pause méridienne) était donc d environ , notamment lié au poste de coordination ( ) et aux dotations aux amortissements ( ), ce qui a un impact automatique sur les frais de gestion. Le lot 2 (ALSH) a, quant à lui, été proposé à la baisse ( ), malgré le poste de coordination ( ), du fait d'une baisse des charges salariales notamment. L'impact global sur l'ensemble des 2 lots a donc été de en année civile et de les premiers 14 mois ( + 2 mois d activité).

20 C est pourquoi une adaptation de la COSP a été proposée dans le cadre de la convention de mandatement, délibérée le 14 mai L option «accompagnement à la scolarité» a été retenue et fondue dans le lot 1. La COSP a donc été fixée à : pour le lot 1 «accueils périscolaires, accompagnement à la scolarité et pause méridienne» : de juin 2012 à août 2013 (14 mois) et en année civile ; pour le lot 2 «activités de loisirs sans hébergement pour les 3/6 ans, les 6/11 ans et les 12/13 ans» : de juin 2012 à août 2013 (14 mois) et en année civile. La convention de mandatement prévoyait en son article 7-2 l évolution de la Compensation d Obligation de Service Public (COSP) en fonction des choix qu opérerait le personnel mis à disposition du mandataire, afin de couvrir les coûts réels imposés au mandataire. Au 3 septembre 2012, 4 animateurs ont choisi le détachement auprès de l association des Francas, 12 la mise à disposition. Un agent a été recruté par le CCAS pour conduire le projet de réussite éducative et donc a dû être remplacé par les Francas. C est pourquoi un avenant est proposé au Conseil Municipal tenant compte de ces éléments et intégrant la mise à disposition des équipements sportifs de la Ville aux Francas. Les modifications financières et l impact en pourcentage des choix effectués sont détaillées dans le tableau ci-dessous 4 m ois APS ALSH 12 mois APS ALSH % ds coût total Salariés détachés ou transférés % Journées de congés supplémentaires des MAD % Journées de congés restantes sur Salariée non mise à disposition % Photocopieur non mis à disposition % Total % Frais de gestion en Frais de gestion en TOTAL La COSP s élève donc à : * pour le lot 1 «accueils périscolaires, accompagnement à la scolarité et pause méridienne» : de juin 2012 à décembre 2012 (6 mois) et en année civile ; * pour le lot 2 «activités de loisirs sans hébergement pour les 3/6 ans, les 6/11 ans et les 12/13 ans» : de juin 2012 à décembre 2012 (6 mois) et en année civile. La participation de la ville à l organisation du SSIEG (salariés mis à disposition notamment) diminue quant à elle : pour le lot 1 «accueils périscolaires, accompagnement à la scolarité et pause méridienne» de ; pour le lot 2 «activités de loisirs sans hébergement pour les 3/6 ans, les 6/11 ans et les 12/13 ans» de en année civile. VU le projet d avenant n 1 à la convention de mandatement relative à la mise en œuvre du Service Social d Intérêt Économique Général (SSIEG) «activités d accueil, de loisirs et d animation à destination de l enfance et de la jeunesse» de la ville d Ambarès-et- Lagrave ; AUTORISE Monsieur le Maire à signer l avenant n 1 à la convention de mandatement avec l association des Francas de la Gironde selon le projet ci-joint.

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 - Approbation du schéma de mutualisation de Laval Agglomération - Extension des compétences de Laval Agglomération en matière de lecture publique - Règlement intérieur

Plus en détail

Délibération n 32 Conseil Municipal du 3 décembre 2010

Délibération n 32 Conseil Municipal du 3 décembre 2010 Direction Générale Organisation et Ressources Humaines Direction des Ressources Humaines Délibération n 32 Conseil Municipal du 3 décembre 2010 Personnel municipal - Adaptation du tableau des effectifs

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis de l entreprise GILOT relatif à la démolition

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS DOC. N 2 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS En vertu de la délibération n 11 du conseil municipal du 6 février 2014 1 SOMMAIRE Article 1 : objet 3_ Article 2 : bénéficiaires

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015 ORDRE DU JOUR : ADMINISTRATION GENERALE - Mandat spécial Remboursement des frais ; RESSOURCES HUMAINES - Abrogation de la notation et pérennisation de l entretien

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 L an deux mille huit, le jeudi 11 décembre 2008 à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 5 décembre 2008, s est réuni en ses

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-07-02-23 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 2 juillet 2015 DCM N 15-07-02-23 Objet : Attribution de subvention au titre du dispositif

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 14 MARS 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 14 MARS 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 4 MARS 203 DELB-203020 - RESSOURCES HUMAINES - ACCES A L'EMPLOI TITULAIRE - PROGRAMME PLURIANNUEL - CENTRE DE GESTION - CONVENTION - SIGNATURE - AUTORISATION.- M. Jean MOULIN,

Plus en détail

Secrétaire de séance : Jean GUILLAUMONT.

Secrétaire de séance : Jean GUILLAUMONT. Présents : Bernard ROUILLON, Brigitte REMY, Robert CESARI, Estelle BALARD, Jean GUILLAUMONT, Claire BRUNAUD, Pascal DEBRIERE, Valérie DUPONT, Bernard HENRY, Vanessa MOESSNER, Michel PÉLAINGRE, René PETIT,

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012 LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Loi n 2012-347 du 12 mars 2012 Textes de référence : - Loi

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 COMMUNE DE MORAND DÉPARTEMENT D'INDRE ET LOIRE RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 Le 25 Octobre 2012, légalement convoqués, les membres du Conseil Municipal se sont réunis à 19 heures à la salle

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE L an deux mil treize, le 18 septembre à 20 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011 L an deux mille onze, le quatorze du mois de mars à dix-neuf heures, le Conseil Municipal, dûment convoqué par le Maire, s est réuni dans le lieu ordinaire des séances, sous la présidence de Monsieur Michel

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION DCM n 88/2014 Nombre de Conseillers présents : 20 Nombre de Conseillers votants : 27 OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 15 Le 25 septembre 2014, à 20h00, le Conseil Municipal de la commune de ST JOSEPH

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ----------------------------------------------------------------------- PERSONNEL DES SERVICES MUNICIPAUX TABLEAU

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 AVRIL 2013 POINT BATIMENTS COMMUNAUX Centre Municipal de Santé Extension et réhabilitation Attribution du marché de maîtrise d œuvre EXPOSE DES MOTIFS Par délibération

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010

CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010 CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D ESPIET SEANCE DU 08/11/2010 L an deux mil dix le 08 novembre à 20 heures, le Conseil Municipal s est réuni en session ordinaire au lieu habituel de ses séances sous la

Plus en détail

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013.

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. Commune de ORNY 2013/49 COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. L an deux mil treize, le huit avril à 20h00 le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007 Date de la convocation : 27 novembre 2007 45 ème séance L an deux mille sept, le sept décembre à vingt et une heures, le conseil municipal de cette commune,

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Compte rendu du Comité Syndical du 24 Février 2010 Centre Socioculturel de Clermont

Compte rendu du Comité Syndical du 24 Février 2010 Centre Socioculturel de Clermont du 24 Février 2010 Le quorum n ayant pas été atteint à la réunion du 17 février 2010, le comité syndical s est réuni une seconde fois le 24 février 2010 sous la présidence de Monsieur CABADET. Monsieur

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le décret n 2002-50 du 10 janvier 2002 relatif aux conditions d accès et aux régimes de formation

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL DU 30 NOVEMBRE 2009 En session ordinaire COMPTE RENDU Présents : Mme Nathalie BARATON Mme Laëtitia SOREL Mme Christelle SOUCHET Mr Gérard CHAIGNEAU Mr Jean-François DENIS Mr Loïc GIBEAUD Mr Stéphane GUILLON Mr Pierre JAULIN Mr Sébastien MATHÉ Mr Rémy SOULET

Plus en détail

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00

de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 Nombre : de Membres en exercice 19 de Présents 15 Date de convocation : 5 mars 2015 de Votants 19 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 mars 2015-19 heures 00 L'an deux mil quinze, Le dix

Plus en détail

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS

Etaient présents. Les objets suivants sont mis en délibération 01 - REVALORISATION DE L INDEMNITE REPRESENTATIVE DE LOGEMENT AUX INSTITUTEURS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2012 L'an deux mille douze, le vingt décembre, à 18 H 30, le Conseil Municipal de la Commune de Jarnac, dûment convoqué le 14 décembre 2012,

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 L an deux mille neuf et le vingt-neuf juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sur convocation

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 DELIBERATIONS (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

STATUT RECRUTEMENT DES AGENTS NON TITULAIRES

STATUT RECRUTEMENT DES AGENTS NON TITULAIRES STATUT DES AGENTS NON TITULAIRES MODIFICATIONS ISSUES DE LA LOI N 2012-347 DU 12 MARS 2012 Circulaire du 16 mars 2012 Les principales dispositions de la loi n 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l accès

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité.

Lecture est faite du procès-verbal de la précédente réunion, lequel est adopté sans observation et à l unanimité. SESSION DU 12 JUIN 2014 L an deux mil quatorze, le douze juin à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Lombreuil s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Monsieur le Maire de LIT ET MIXE a l honneur, conformément aux dispositions des articles 48 et 77 de la loi du 5 avril 1984, d informer ses administrés que le

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2014 Date de convocation : 11 juin 2014 Date d affichage : 11 juin 2014 Nombre de membres : en exercice : 19 présents : 18 votants : 19 L an deux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

PROCES-VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE FRAGNES SEANCE DU 13 Octobre 2014

PROCES-VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE FRAGNES SEANCE DU 13 Octobre 2014 MAIRIE DE FRAGNES 64 rue du Bourg 71530 Courriel : mairie.fragnes@wanadoo.fr Tél : 03 85 45 73 56 Fax : 03 85 45 75 21 PROCES-VERBAL CONSEIL MUNICIPAL DE FRAGNES SEANCE DU 13 Octobre 2014 Les Membres du

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 21 OCTOBRE 2014

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 21 OCTOBRE 2014 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 21 OCTOBRE 2014 L an deux mil quatorze, le 21 octobre, à 20H30, les membres du Conseil Communautaire, légalement convoqués, se sont réunis en séance publique à l Hôtel communautaire

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

Séance du 04 juin 2010

Séance du 04 juin 2010 - 1 - Rédacteur : MF MOREAU Séance du 04 juin 2010 Le 04 juin 2010, le Conseil Municipal de VILLARS-ST-GEORGES s est réuni au lieu habituel de ses séances en salle de Mairie à 20H30, sous la présidence

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30.

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Commune de St Martial d Albarède Session du 19 Janvier 2015. Feuillet n 1 SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Date de convocation : 13 JANVIER 2015. Affiché le 22 JANVIER 2015. L'an deux

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE 2010/034 PRESENTS : 21 VOTANTS : 24 AMMAR CEAUX BEGASSAT Mesdames OTTIN DELPIAS OBJET : Reprise anticipée du résultat 2009 Monsieur PERRIMOND L instruction comptable M14 prévoit que les résultats de l

Plus en détail

Absents, excusés et représentés : (2 ) Mme Garnier a donné pouvoir à M. Bardou Mme Falot a donné pouvoir à M. Labarre. Absents : (1 ) Mme Paquereau

Absents, excusés et représentés : (2 ) Mme Garnier a donné pouvoir à M. Bardou Mme Falot a donné pouvoir à M. Labarre. Absents : (1 ) Mme Paquereau LP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUIN 2015 COMPTE-RENDU Publié par extrait, en application de l article L. 2121-25 du code général des collectivités territoriales Le conseil municipal, légalement convoqué

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatifs au remplacement des portes principales de la salle

Plus en détail

VILLE DE NÈGREPELISSE (82800)

VILLE DE NÈGREPELISSE (82800) DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE VILLE DE NÈGREPELISSE (82800) COMPTE RENDU DE LA SÉANCE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 JUIN 2015 Étaient présents : CORRECHER M., CALMETTES J., RICARD J., DELMAS M., CUSIN A., TOURREL

Plus en détail

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Historique : Créée par Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales

Plus en détail

Mardi 15 décembre 2015

Mardi 15 décembre 2015 DEPARTEMENT de la MARNE ----------- ARRONDISSEMENT d EPERNAY ----- CANTON de SEZANNE-BRIE ET CHAMPAGNE -------- COMMUNE LES ESSARTS LE VICOMTE COMPTE-RENDU SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Mardi 15 décembre

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 4 juin 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 4 juin 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 4 juin 2015 L an deux mil quinze, le quatre juin à 20h00, le Conseil Municipal de BESSINES, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la Mairie, sous

Plus en détail