Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale)"

Transcription

1 Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Régionale - Locale Date: A: Nom de l établissement: De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) L Régionale «Réseau CERTA» et ont convenu ce qui suit : INTRODUCTION OBJECTIF & CHAMP D APPLICATION Les procédures décrites dans ce document garantissent la qualité du programme éducatif de formation aux technologies réseau de la société Cisco. Ce programme est dispensé chaque année à étudiants répartis dans plus de 160 pays. Cisco veille au respect de ces procédures par ses organismes de formations et ses instructeurs afin que tous les étudiants bénéficient d un enseignement de qualité équivalente, quel que soit leur environnement culturel. Dans le présent document, le terme «académie» désigne un organisme de formation associé au programme de formation aux technologies réseaux «Cisco Networking Academy» (CNA), Grâce à ces procédures, les organismes de formation disposent de tous les outils nécessaires à la poursuite des objectifs suivants : Respect du programme de formation ; Respect des normes de réussite des étudiants ; Identification des facteurs, des stratégies, des programmes et des instructeurs participant activement à la réussite des étudiants ; Formation et soutien aux instructeurs dans leur domaine de spécialité ; Utilisation des ressources et des composants du programme afin de garantir les performances de toutes les académies. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 1 sur 9

2 STRUCTURE & ROLES DU PROGRAMME CNA Le programme CNA de Cisco est basé sur une structure hiérarchisée et indépendante conçue pour évoluer et garantir une qualité constante (voir Figure 1, page 3). s locales (centres de formation locaux) Les académies locales incluent les organisations à but non-lucratif, les institutions éducatives et les agences gouvernementales enseignant le savoir-faire, les compétences et les connaissances techniques nécessaires à une carrière professionnelle dans le secteur des réseaux informatiques. Environnement d apprentissage idéal, les académies locales sélectionnent les meilleurs élèvesinstructeurs. Leur programme éducatif est dépendant du programme choisi par leur académie régionale. s régionales (centre de formation régionaux) Une académie régionale est un centre de soutien et de formation pour les académies locales dont elle est responsable. Son rôle consiste à favoriser l implantation des normes éducatives et qualitatives définies par les centres de formation des académies Cisco (CFAC) dans le cadre du Programme Cisco Networking Academy. Chaque académie régionale sélectionne un ou plusieurs programmes éducatifs, puis forme en conséquence les instructeurs des académies locales. Par ailleurs, une académie régionale doit mettre en place un ensemble de mécanismes de soutien éducatif ou opérationnel à destination de ses académies locales (ex : formation continue ou orientation des instructeurs, aide aux initiatives pédagogiques, etc.). Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 2 sur 9

3 FIGURE 1. STRUCTURE DU PROGRAMME DE L ACADEMIE DES RESEAUX CISCO Cisco Systems, Inc. CFAC Centre de Formation des s Cisco CFAC Centre de Formation des s Cisco régionale régionale régionale locale locale locale locale Remarque : certains programmes éducatifs sont basés sur une hiérarchie à deux niveaux, tandis que d'autres utilisent une hiérarchie à trois niveaux. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 3 sur 9

4 GARANTIR LA QUALITE DE LA FORMATION I. PARAMETRES DU PROGRAMME POUR LES SITES DE L ACADEMIE La présente section décrit succinctement les procédures de mise en œuvre du Programme CNA sur ses sites. Pour plus de détails, voir la section «Rôles et responsabilités». Devenir une académie Pour devenir une académie locale, l établissement candidat doit contacter une académie régionale. Une formation est alors proposée et le candidat est évalué sur sa capacité à respecter les pré-requis exigés, à savoir : l établissement candidat doit être une organisation à but non-lucratif ; l établissement candidat doit respecter la politique Cisco de rejet de la violence et du terrorisme Cisco s engage à ne pas soutenir les organisations qui recourent directement ou indirectement à la violence ou à des activités terroristes ou assimilées, ou coopèrent avec des personnes ou organisations recourant à ces méthodes. Nos académies doivent confirmer leur rejet de ces activités. Nous surveillons attentivement nos partenaires et nous cesserons immédiatement toute collaboration avec les académies n adhérant pas à cette ligne d action et ces dernières seront exclues de toute participation future au programme. Si nécessaire, nous prendrons les mesures juridiques adéquates. l établissement candidat identifie un ou deux instructeurs (vérification effectuée par l'académie régionale) l établissement candidat dispose d un espace suffisant pour accueillir des étudiants et/ou des formations (vérification effectuée par l'académie régionale) Connectivité suffisante (56 Ko) (vérification effectuée par l'académie régionale) Capacité à disposer de l équipement nécessaire (vérification effectuée par l'académie régionale) Si le candidat est retenu, le processus est le suivant : un contact est identifié, un programme éducatif est choisi, des instructeurs sont sélectionnés, et l établissement candidat est ajouté en tant qu académie locale du programme CNA. Afin de rester «active» au sein du réseau des centres de formation du programme CNA, l académie doit pouvoir justifier d une activité de formation au cours des 12 derniers mois. Une classe est composée d au moins 3 étudiants. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 4 sur 9

5 II. ROLES ET RESPONSABILITES DE L ACADEMIE LOCALE Les académies locales doivent respecter un certain nombre de procédures afin de garantir la qualité de la formation. Ces responsabilités sont décrites ci-dessous. Responsabilités administratives 1. Sélectionner un contact et un responsable du programme éducatif pour gérer le programme de l académie Les académies doivent sélectionner un contact qui sera chargé de gérer les tâches administratives et toutes les questions liées au centre de formation. Le contact peut être un employé à plein temps également chargé de la formation (instructeur) ou un membre de l institution déjà responsable d autres tâches. Le responsable du programme éducatif est chargé d un programme spécifique et travaille avec les instructeurs à la qualité des informations et du recrutement et gère les mises à jour du programme et questions liées aux formations. L doit mettre à jour régulièrement les informations de contact sur le site Netacad Sélectionner des instructeurs qualifiés pour assurer la formation Les académies doivent sélectionner des instructeurs capables d assurer leur programme éducatif. Chaque académie doit obligatoirement employer au moins un instructeur par programme éducatif. Cisco recommande au moins deux instructeurs par académie locale (instructeur principal et instructeur secondaire). Une académie régionale peut partager des instructeurs avec ses académies locales, à condition que les instructeurs possèdent une certification pour chaque cours enseigné. 3. Mettre à jour les archives de formation sur la plateforme en ligne Netacad Afin de garantir la qualité des formations, les informations les concernant doivent être mises à jour régulièrement : identité des participants, site de formation, nom de l instructeur, résultats, commentaires et scores d évaluation. Les académies doivent pour cela utiliser les outils d évaluation fournis en ligne. Si la formation est assurée par deux instructeurs, ils doivent tous les deux être enregistrés sur Netacad. 4. Remplacer contacts et instructeurs en cas de départ En cas de départ d un contact ou d un instructeur, celui-ci doit être remplacé en moins de 90 jours afin de garantir la présence d au moins un administrateur et un instructeur. Une académie ne peut pas organiser de formation tant qu un nouvel instructeur qualifié n a pas été sélectionné. Une académie locale peut, de manière temporaire, partager un instructeur avec une autre académie proche. Le non-remplacement d un instructeur pour une classe en cours de formation constitue une violation des procédures et peut remettre en cause le statut de l'académie. Responsabilités relatives à l environnement de formation 1. Fournir une salle de taille adaptée au nombre d étudiants ou d élèves-instructeurs 1 Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 5 sur 9

6 Pour une efficacité optimale, la salle de classe doit pouvoir accueillir le nombre maximal d étudiants. Exemple : pour une classe de 20 étudiants, une salle de 90m² permet d organiser conjointement des activités de laboratoire et des activités en ligne. 2. Fournir des ordinateurs adaptés en nombre suffisant L académie doit fournir aux instructeurs et aux étudiants des ordinateurs d une puissance adaptée au programme éducatif et aux exercices de laboratoire. La configuration minimum requise peut évidemment varier en fonction de la formation (voir le site Netacad pour plus de détails). Un ratio étudiants/ordinateurs de 1:1 est fortement recommandé et ce ratio ne doit en aucun cas être inférieur à 3:1. En raison de la durée et de l intensité de la formation, chaque instructeur doit également disposer de son propre ordinateur. Dans tous les cas, les ordinateurs fournis doivent être suffisamment puissants pour tous les aspects du programme. Nous recommandons également de ne pas connecter ces ordinateurs au réseau de production. Pour plus de détails sur l équipement requis par les programmes éducatifs, consultez le site Netacad. 3. Fournir un équipement de laboratoire adapté Pour les étudiants, la réussite passe avant tout par des activités concrètes en laboratoire. Il est essentiel que les étudiants ou les élèves-instructeurs disposent d un équipement adéquat et adapté aux activités de laboratoire. Pour plus de détails sur l équipement nécessaire, consultez la section Outils du site Netacad. Responsabilités relatives au respect du programme éducatif 1. Version du programme de la formation Afin de garantir la qualité de la formation, les sites de l académie doivent utiliser la dernière version en date du programme de la formation et migrer vers une nouvelle version (si nécessaire) au début de chaque semestre ou de l année scolaire. Pour plus de détails sur la mise à jour des programmes éducatifs, consultez le site Netacad. 2. Durée du programme et de la formation La qualité de la formation peut être compromise si celle-ci se déroule sur une période trop brève. En conséquence, la durée minimale d une formation est de quatre semaines. En revanche, la durée maximale est laissée à l appréciation de chaque académie et doit être déterminée en fonction de la population étudiante. 3. Validation d une formation Les notes et la validation doivent être basées sur de multiples sources d information en complément des évaluations en ligne. Quelques exemples : participation en classe, exposés, compétences (travaux pratiques, configuration de matériel, etc.), études de cas, etc. La configuration exacte et les critères de notation doivent être définis par l académie locale et l instructeur. Les critères d évaluation doivent être remis aux étudiants en début de formation. 4. Ressources disponibles sur Netacad La qualité de la formation peut être compromise si les ressources adéquates (guide de ressources, traceur de données, livret de notes, évaluations, etc.) ne sont pas correctement utilisées. L instructeur est libre de choisir les ressources qu il utilise en fonction de ses étudiants. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 6 sur 9

7 5. Sécurité des ressources Afin d assurer la sécurité des ressources (programme de formation, évaluations, etc.), les académies doivent les télécharger et les stocker sur un serveur local protégé par un mot de passe. Seuls les utilisateurs autorisés (instructeurs et étudiants inscrits) peuvent accéder au programme de formation CNA. Ceci inclut le programme en lui-même et l ensemble des ressources mises à la disposition des étudiants par des instructeurs. Responsabilités de l académie relatives au soutien des contacts et des instructeurs 1. Coûts de Formation L académie régionale formera gratuitement les instructeurs de l académie locale dans le cadre des formations organisées par le Ministère de l Education Nationale 2. Assurer la formation continue des contacts et des instructeurs Les académies locales doivent aménager du temps afin que leurs contacts et leurs instructeurs puissent suivre une formation annuelle (éventuellement en ligne). Responsabilités générales des administrateurs, des contacts et des instructeurs 1. Comprendre et mettre en œuvre le programme CNA et ses composants éducatifs Les contacts/instructeurs/responsables du programme CNA doivent démontrer leur bonne compréhension du programme de formation au travers de tests écrits, de tests de compétences, de l observation de leurs méthodes d enseignement et de discussions en classe. Les contacts et les instructeurs sont tenus de lire la dernière version en date des procédures (cf. site Netacad) afin d être en conformité avec les procédures en vigueur. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 7 sur 9

8 III. PRE-REQUIS POUR LES INSTRUCTEURS Pré-requis pour la formation d orientation Tous les instructeurs participant au programme CNA doivent suivre la formation d orientation (orientation course en anglais), qui aborde l ensemble des éléments clés du programme et les outils développés afin de faciliter la formation des instructeurs et des étudiants. Cette formation décrit également les modèles utilisés dans le cadre du programme CNA. Séquence de formation Tous les élèves-instructeurs doivent suivre la formation d orientation (ainsi que toutes les formations liées à leur programme éducatif spécifique) avant de pouvoir enseigner à tous les niveaux. Pré-requis à la certification des instructeurs Pour chaque formation, les élèves-instructeurs doivent : Réussir l examen final Réussir l examen de compétences pratiques Compléter le questionnaire d évaluation Ces éléments sont pris en compte par le formateur pour décider d accorder ou non la certification. Formation rapide La formation rapide est une option réservée aux instructeurs potentiels titulaires d une certification professionnelle et possédant une bonne connaissance du programme CNA. Cette formation évalue la capacité du candidat à enseigner le programme au travers d une série de tests et d observations. Formation et soutien des instructeurs Les académies locales reçoivent une autorisation de l académie régionale identifiée comme centre de soutien. Le rôle d un centre de soutien consiste à fournir une aide opérationnelle au niveau du contenu du programme de formation, de l équipement ou encore des pratiques d excellence. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 8 sur 9

9 Fin de l accord A. L une ou l autre des parties peut mettre un terme au contrat uniquement pour des raisons de convenance sur notification écrite soixante (60) jours à l avance en identifiant précisément la date effective de résiliation. En cas de résiliation pour convenance, l académie régionale s engage à ne pas fixer une date de résiliation qui interviendrait pendant la période d enseignement en cours. B. Manquement au contrat : Le contrat sera résilié immédiatement si l académie locale ne se conforme pas aux stipulations du contrat. Dans dix jours ouvrables à compter de la notification ou de l avertissement du manquement, l académie devra proposer un plan écrit à l académie régionale détaillant ses mesures afin de réparer ledit manquement. Si l académie locale dépasse trois mois de manquement pendant la durée du contrat, le contrat sera immédiatement résilié. Vie privée : A. En concluant le présent contrat, l académie reconnaît que les informations qui ont été fournies à Cisco au titre de cet accord concernant l académie, ses employés et ses stagiaires peuvent être traités par Cisco conformément à la politique de Cisco concernant la vie privée (voir et par les sous traitants de Cisco en liaison avec le traitement des commandes, les communications et la livraison, l installation, le support et la maintenance de produit Cisco. B. Le traitement des données peut nécessiter le transfert de données à l extérieur de la Région Europe vers d autres pays. C. L académie peut à tout moment aviser Cisco par écrit qu elle ne souhaite pas que Cisco se serve des données. Au cas ou l académie exerce son droit d empêcher le traitement, Cisco aura le droit de résilier le contrat par notification écrite. Signature d autorisation De l académie régionale Nom du contact Titre Date Signature d autorisation De l académie locale Nom du contact Titre Date Pour plus d informations sur le programme CNA, consultez le site ou contactez le responsable de ce programme chez Cisco. Convention de participation au programme de formation Cisco Networking Academy Page 9 sur 9

Point 6 de l ordre du Jour : Facteurs humains et planification des ressources humaines.

Point 6 de l ordre du Jour : Facteurs humains et planification des ressources humaines. WP/ 43 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE RÉGIONAL DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE POUR LA RÉGION AFI (APIRG) TREIZIEME RÉUNION Sal, 25-29 juin 2001 Point 6 de l ordre du Jour

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi Programme TAEHIL Deux Mesures concrètes pour le programme TAEHIL Formation contractualisée pour l emploi Formation qualifiante ou de reconversion Objectif FCE: Formation contractualisée pour l emploi La

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Formation de MISE A NIVEAU des compétences. ADMINISTRATEUR SYSTEMES et RESEAUX certifié MICROSOFT MCSA 2003. Vers

Formation de MISE A NIVEAU des compétences. ADMINISTRATEUR SYSTEMES et RESEAUX certifié MICROSOFT MCSA 2003. Vers Formation de MISE A NIVEAU des compétences ADMINISTRATEUR SYSTEMES et RESEAUX certifié MICROSOFT MCSA 2003 Vers EXPERT SYSTEMES et RESEAUX certifié MICROSOFT MCSE 2003 & MCTS VISTA/2008 Présentation de

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin SUPPORTED BY AGORIA S arrêter, c est reculer Vous utilisez des produits, systèmes 0 1 2 et solutions d automatisation? Alors vous avez besoin de conseils avisés et de services fiables. Exigez dès lors

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Exigences ISO 17025 relatives au personnel résumées dans 2 chapitres : 4.1 Organisation Points généraux liés au management 5.2 Personnel

Plus en détail

Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines

Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines Certificat d assistant en gestion du personnel & Brevet fédéral de spécialiste en ressources humaines «La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

Plus en détail

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF)

FINANCE CRITÈRES D ÉVALUATION (Les critères d évaluation doivent être pris en compte de pair avec le Cadre de surveillance du BSIF) RÔLE DE LA FONCTION Finance est une fonction autonome qui rend compte avec exactitude et en temps utile du rendement des unités opérationnelles (y compris les secteurs d activité) de l institution financière

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

Guide de la notation 2014

Guide de la notation 2014 Guide de la notation 2014 Saint Martin d Hères, le 31 décembre 2014 Note d information n 14.43 Nos réf. : SF/SA Contact : carrieres@cdg38.fr Nous vous transmettons la procédure concernant la notation au

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ET PERMANENTS FORMATION EN ENTREPRISE UTILISATRICE FICHES PRATIQUES «PLAN» v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ET PERMANENTS FORMATION EN ENTREPRISE UTILISATRICE FICHES PRATIQUES «PLAN» v1-11/2013 - photo : gettyimages L accord du 21 septembre 2012 a restreint les possibilités de formation des salariés intérimaires en entreprise utilisatrice (EU) dans le cadre du plan de formation. Les salariés intérimaires pourront

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION destiné aux formateurs en hygiène et salubrité alimentaires autorisés par le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Table des matières 1. LE PROGRAMME DE

Plus en détail

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé Formation du RTO Organisation de la formation théorique LAPL-PPL «avion» Page 1/5 Rédacteur : Jacques Loury du 13 novembre 2015 Avertissement 1 Exigences AIR CREW - PART FCL 2 Principes d organisation

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Peintre Confirmé (PC) Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 27 août

Plus en détail

Plan de formation ADP Workforce Now pour les praticiens en ressources humaines

Plan de formation ADP Workforce Now pour les praticiens en ressources humaines Plan de formation ADP Workforce Now pour les praticiens en ressources humaines Voici le plan de formation recommandé, basé selon votre rôle. Vous pouvez suivre tout ou une partie de la formation cidessous.

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

MOODLE 2.8 : Gestion des travaux et des notes

MOODLE 2.8 : Gestion des travaux et des notes MOODLE 2.8 : Gestion des travaux et des notes à l intention du corps professoral Préparé par : SERVICE DES TECHNOLOGIES D APPRENTISSAGE À DISTANCE Julie Joanisse, coordonnatrice UNIVERSITÉ DE SAINT-BONIFACE

Plus en détail

Traitement comptable des instruments financiers Rapport de vérification final Rapport n o 23/12 Le 6 mars 2013

Traitement comptable des instruments financiers Rapport de vérification final Rapport n o 23/12 Le 6 mars 2013 Diffusion Traitement comptable des instruments financiers Rapport de vérification final Rapport n o 23/12 Le 6 mars 2013 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad

Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad ² Réussir l implémentation de Solid Edge Insight XT avec Digicad Le logiciel Solid Edge Insight XT intègre en toute transparence la gestion des données de conception et la collaboration en ligne au système

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités Les connaissances comptables et financières, le professionnalisme et le leadership pour les besoins d aujourd hui

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW

GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW GESTION DE RÉSEAUX INFORMATIQUE LEA.AW Ce programme développe chez l élève les connaissances, les habiletés et les compétences en vue d offrir un support efficace aux utilisateurs d ordinateurs reliés

Plus en détail

Formation en langues. Centre Bordeaux Aquitaine Service Formation permanente Locale - SRH

Formation en langues. Centre Bordeaux Aquitaine Service Formation permanente Locale - SRH Centre Bordeaux Aquitaine Service Formation permanente Locale - SRH Formation en langues Lot n 1 Techniques de négociation Lot n 2 Animation de réunion et tables rondes Lot n 3 Anglais technique Lot n

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai.

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai. Lignes directrices sur les mises à l essai 1 Les lignes directrices sur la mise à l essai des plans de continuité d activité (PCA) présentées ci-après ont été établies par le sous-comité des plans d'urgence

Plus en détail

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Le président DECISION N ADM-04-10 REV DU PRESIDENT DE L OFFICE du 29 mars 2012 relative au télétravail LE PRESIDENT DE L

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique a pour but de définir le cadre général relatif au processus de recrutement et d embauche du personnel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES CAHIER DES CHARGES Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES Développer l E.N.F, c est s engager dans le cadre d une démarche partagée, à organiser le concept autour des

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 6 Fonds d assurance pour l achèvement de la formation

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en International Business Management Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité

Programme d assurance de la qualité Programme d assurance de la qualité Section B Section B Programme d assurance de la qualité Aperçu du Programme d assurance de la qualité... -B-1- Introduction... Programme d assurance de la qualité...

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société.

1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société. Page 1 / 6 1. Objet Le règlement a pour objet de définir les règles de formulation et de l examen des Réclamations par la Société. 2. Limites de validité Le règlement est un document interne de la Société

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Atradius Buyer Ratings

Atradius Buyer Ratings Atradius Buyer Ratings Le pouvoir de prévoir FAQ A. Questions générales 1. Que signifie le Buyer Rating? Le Buyer Rating d Atradius est un score statistique sur une échelle de 1 à 100 qui a été développé

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES

MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES 1 BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE SBS MISE EN PLACE DE LA SUPERVISION BASEE SUR LES RISQUES I. INTRODUCTION La supervision bancaire évolue de façon dynamique. La récente crise financière internationale

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

NOSAM 01.40 NORMES SENEGALAISES D ACTION ANTIMINES

NOSAM 01.40 NORMES SENEGALAISES D ACTION ANTIMINES NOSAM 01.40 NORMES SENEGALAISES D ACTION ANTIMINES FORMATION Centre National d Action Antimines Au Sénégal (CNAMS) BP.: 1528 Cité SOMIVAC ZIGUINCHOR / SENEGAL Email: cnams@cnams.org Site web : www.cnams.org

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

Migrer vers BitDefender Client Security Migrer vers BitDefender Client Security

Migrer vers BitDefender Client Security Migrer vers BitDefender Client Security Migrer vers BitDefender Client Security 1. Introduction BitDefender Client Security, la nouvelle solution de sécurité et d administration de BitDefender, procure une protection de haut niveau contre les

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Après le dépôt d un Livret 1, votre demande de validation a été déclarée recevable par un courrier du Rectorat. À partir de la date du

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013

I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013 I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013 25 juillet 2006 Etapes du développement de programmes Conditions interinstitutionnelles Actions nécessaires Structure

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

CONVENTION d adhésion au service. EDUROAM de Belnet

CONVENTION d adhésion au service. EDUROAM de Belnet CONVENTION d adhésion au service EDUROAM de Belnet ENTRE : Le réseau télématique belge de la recherche, Belnet, Service de l État à Gestion Séparée, créé au sein de la Politique Scientifique Fédérale 231,

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration VAE / CQP Validation des Acquis de l Expérience / Certificat de Qualification Professionnelle de l Industrie Hôtelière La VAE,

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

1. mediarte.be, Avenue des Gloires Nationales 20, 1083 Bruxelles,

1. mediarte.be, Avenue des Gloires Nationales 20, 1083 Bruxelles, Convention de stage Entre les soussignés 1. mediarte.be, Avenue des Gloires Nationales 20, 1083 Bruxelles, représenté légalement par monsieur Jan Vermoesen, agissant en qualité de directeur, faisant élection

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2004 (Etat le 15 juillet 2011) 79613 Gestionnaire en

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vins et commerce de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016

MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016 MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016 L obligation «morale» d une fédération est de contribuer à l élévation continue de son niveau de pratique (et ce quelque soit le niveau). Il est donc indispensable

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Plateforme Systempay. Intégration du module de paiement pour la plateforme VIRTUEMART 2.0 et supérieur PAIEMENT UNITAIRE Version 1.

Plateforme Systempay. Intégration du module de paiement pour la plateforme VIRTUEMART 2.0 et supérieur PAIEMENT UNITAIRE Version 1. Plateforme Systempay Intégration du module de paiement pour la plateforme VIRTUEMART 2.0 et supérieur PAIEMENT UNITAIRE Version 1.2a Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation

Plus en détail

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

1. OBJECTIFS PROFESSIONNELS DE LA FORMATION

1. OBJECTIFS PROFESSIONNELS DE LA FORMATION 1. OBJECTIFS PROFESSIONNELS DE LA FORMATION Former des chefs de chantier et des conducteurs de travaux spécialisés dans les travaux linéaires que sont les terrassements, les travaux routiers et urbains,

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» PRATIQUER L AUDIT INTERNE

«Enrichir l Organisation par les Hommes» PRATIQUER L AUDIT INTERNE PRATIQUER L AUDIT INTERNE Les 7, 14 et 21 mars 2013 Formation inter entreprises (Réponse souhaitée avant le 1 er février 2013) L'audit interne est une mesure d'évaluation, mais aussi l'occasion de développer

Plus en détail