ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES"

Transcription

1 Université Paris Dauphine Ecole Doctorale de Gestion M. Gettler Summa, C. Pardoux ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES Traitement automatique des questions ouvertes

2 Question ouverte Souhaitez-vous ajouter des informations que ce questionnaire n a pas permis de recueillir? Contexte : question finale Intention des concepteurs : redonner la main aux enquêtés Conséquence : espace de liberté important du fait d une question très ouverte (avantage et inconvénient) 19/04/2005 EDOGEST 2

3 Exploration des données textuelles 1. Disposer d une base contenant au moins une variable textuelle et au moins une variable nominale. 2. Créer le «Vocabulaire des mots et segments répétés». 3. Explorer les données textuelles : Recherche des «Contextes de mots», Recherche du «Vocabulaire spécifique» de groupes d individus, Construction de «Tableaux lexicaux» de contingence pour comprendre les liaisons entre le vocabulaire et les groupes d individus. 19/04/2005 EDOGEST 3

4 Les unités statistiques de base Les formes graphiques Suite de caractères non-délimiteurs entourée par des caractères délimiteurs : un même mot peut donner lieu à plusieurs formes graphiques selon son genre ou sa conjugaison, une même forme graphique peut renvoyer à plusieurs mots. Les segments répétés Unités plus larges composées de plusieurs formes graphiques : sécurité d emploi, études supérieures Les segments sont le plus souvent formés de deux mots et rarement de plus de quatre mots (mots composés ) 19/04/2005 EDOGEST 4

5 Formes lexicales Mots et segments Formes lexicales Les comparaisons n ont de sens que si les formes lexicales apparaissent avec une certaine fréquence. Il convient d écarter les hapax (formes n apparaissant qu une fois) et les formes rares. On peut ne garder que les formes apparaissant au moins k fois (k = 5, par exemple). La présence de mots-outils (dans, par, que, qui, des ) n est justifiée que si ces mots caractérisent certaines catégories. 19/04/2005 EDOGEST 5

6 Problèmes Mots homographes et homophones être : nom masculin, mais aussi verbe à l infinitif lit : nom masculin, mais renvoie aussi au verbe lire son : nom masculin, mais aussi pronom personnel Mots homographes et non homophones couvent : nom masculin, mais renvoie aussi au verbe couver Ne pas travailler à l aveugle 19/04/2005 EDOGEST 6

7 La numérisation du texte «Lemmatisation» du vocabulaire Regrouper les formes graphiques correspondant à un même mot, épurer le vocabulaire des mots-outils non informatifs (articles ), mais ne pas éliminer trop rapidement : certains mots-outils peuvent être caractéristiques d attitudes ou d opinions, des formes graphiques différentes d un même mot peuvent ne pas être équivalentes. Création de mots thématiques Rechercher les contextes d emploi des mots à l aide de la procédure CORDA de SPAD, ce qui permet de repérer les segments. 19/04/2005 EDOGEST 7

8 La numérisation du texte avec SPAD (Texte de l aide en ligne de SPAD) Principes généraux d exploration des données textuelles A partir du vocabulaire initial des mots, procédez avec l outil CORTEX à la mise en équivalence des mots et à des corrections d orthographe (ne supprimez pas de mots). Après ce travail, créez le vocabulaire des segments répétés. Sur ce nouveau vocabulaire contenant les mots et les segments, vous pourrez supprimer les formes (mots ou segments) de fréquences faibles ou les mots-outils pour obtenir un vocabulaire plus robuste pour les analyses. 19/04/2005 EDOGEST 8

9 Les filières SPAD Module «Analyses Textuelles» Construction du vocabulaire Contexte des mots et vocabulaire spécifique de groupes d individus Analyse d un tableau lexical Analyse d un tableau lexical et classification Création d une base mots/segments/variables 19/04/2005 EDOGEST 9

10 Vocabulaire spécifique 1 La procédure VOSPEC recherche et édite les mots et segments répétés caractéristiques de groupes d individus en fonction de la fréquence. Les mots et segments répétés sont édités par ordre de «valeurs-tests» décroissantes : une valeur-test élevée (> 2) indique un mot ou segment plus fréquemment rencontrés dans le groupe qu en moyenne, une valeur-test faible (< - 2) indique un mot ou segment moins souvent rencontrés dans le groupe qu en moyenne. 19/04/2005 EDOGEST 10

11 Vocabulaire spécifique 2 La procédure VOSPEC édite également les phrases caractéristiques des groupes d individus selon deux critères : le 1 er critère «moyenne des valeurs-tests» des mots de la phrase a tendance à favoriser les réponses courtes, le 2 nd critère classant les phrases par ordre de distance croissante à la réponse moyenne du groupe d individus (au sens de la distance du Khi-deux) a tendance à favoriser les réponses longues. 19/04/2005 EDOGEST 11

12 Tableau lexical de contingence La procédure TALEX construit un tableau de contingence C avec : En ligne, les mots et segments répétés du vocabulaire en cours, En colonne, les modalités des variables nominales choisies. c ij = nombre de fois où la forme lexicale «i» a été utilisée par les individus possédant la modalité «j» de la variable nominale. 19/04/2005 EDOGEST 12

13 Traitement d un tableau lexical L Analyse des Correspondances du tableau C permet de visualiser les associations entre les formes lexicales et les modalités. Cette analyse peut être suivie d une classification. 19/04/2005 EDOGEST 13

14 Enquête réalisée en 1984 par le CREDOC «Conditions de Vie et Aspirations des Français» Enquête : Famille, Travail, Énergie Base SPAD : 300 individus extraits au hasard parmi 2000 Deux questions ouvertes : Pourquoi ce nombre idéal d enfants? Pourquoi avez-vous cette opinion sur le mariage? 19/04/2005 EDOGEST 14

15 Problématiques Existe-t-il des mots qui se regroupent? Vocabulaire des mots : Qui les emploie? Comment? Différence entre les hommes et les femmes? Visualisation des proximités textuelles 19/04/2005 EDOGEST 15

16 Procédure CORDA Contextes du mot: FAMILIAL Contextes du mot: FAMILLES BON POUR L EQUILIBRE FAMILIAL 31 BIEN EQUILIBRE FAMILIAL 56 BON POUR EQUILIBRE FAMILIAL 71 POUR L EQUILIBRE FAMILIAL ET POUR LES ENFANTS CA FAIT PLUS D OUVERTURE 107 QUATRE IDEAL POUR L EQUILIBRE FAMILIAL PAS MOINS 237 QUATRE BON POUR L EQUILIBRE FAMILIAL 238 ADORE LES GRANDES FAMILLES 30 LES FAMILLES NOMBREUSES SONT TRES PENALISEES DANS NOTRE SOCIETE 41 HELAS LES LOGEMENTS NE SONT PAS PREVUS POUR LES GRANDES FAMILLES 138 UN JE NE SUIS PAS POUR LES FAMILLES NOMBREUSES 176 TROIS LES FAMILLES UN PEU NOMBREUSES C EST BIEN POUR LES ENFANTS CA LES 196 DES FAMILLES MOYENNES J AIME LES GRANDES FAMILLES POUR LA FRANCE IL FAUDRAIT DE TELLES FAMILLES MAIS LES GENS ONT ILS LES MOYENS NON N EST CE PAS J AIME LES FAMILLES NOMBREUSES 268 J AIME LES GRANDES FAMILLES /04/2005 EDOGEST 16

17 Traitement du tableau lexical Procédure CORBIT Analyse des correspondances du tableau : 58 formes lexicales 4 variables nominales avec 8 variables nominales illustratives Cette analyse est suivie d une classification. 19/04/2005 EDOGEST 17

18 Partition en 5 classes des formes lexicales Composition des classes COMPOSITION DE : Coupure l'arbre en 5 classes CLASSE 1 / 5 ACTUEL AVENIR CHOMAGE CONDITION DEUX DIFFICILE DUR ELEVER FEMME FILLE GARCON MOYENNE POUVOIR SITUATION SUFFISANT TEMPS TROUVER VIE C EST SUFFISANT CLASSE 2 / 5 SOUCIS SURCHARGE CLASSE 3 / 5 CHARGE CHER COUT EDUCATION ENFANT ENNUIS EPANOUIE FINANCIER IDEAL LOURD MATERIEL MERE MOYENS PARENTS PERE POSSIBILITE PROBLEME RAISONNABLE SEUL SOCIETE TRAVAIL UNIQUE VOULU C EST IDEAL ENFANT UNIQUE LOURDE CHARGE CLASSE 4 / 5 QUATRE CLASSE 5 / 5 AIME ASSURE EGOISME EQUILIBRE FAMILLE MAISON NOMBRE NOMBREUSE TROIS EQUILIBRE DE LA FAMILLE 19/04/2005 EDOGEST 18

19 Partition des formes lexicales Description de la classe 5 CLASSE 5 / 5 Fréquences caractéristiques % de la fréquence dans l'échantillon % de la fréquence dans la classe % de la classe dans la fréquence Valeur-Test Probabilité Poids Nombre idéal "trois enfants" 7,85 14,39 43,89 7,92 0, Nombre idéal "quatre ou plus" 1,76 3,46 47,06 4,08 0, Ouest 4,61 6,49 33,71 2,94 0, Dip.sup 2,95 4,44 35,96 2,83 0, Est 3,26 1,73 12,70-3,07 0, employé 4,27 2,38 13,33-3,34 0, Nombre idéal "0 ou 1 enfant" 1,99 0,54 6,49-3,90 0, Nombre idéal "deux enfants" 13,37 6,49 11,63-7,46 0, /04/2005 EDOGEST 19

20 Traitement du tableau Réponses {formes lexicales, variables} Création du tableau T par la procédure TEXNU Analyse des correspondances du tableau : 300 lignes (réponses) 66 colonnes (58 formes lexicales + 8 variables nominales) les 8 variables nominales sont illustratives les segments peuvent être aussi éléments illustratifs Cette analyse est suivie d une classification. 19/04/2005 EDOGEST 20

21 Partition des individus : Description de la classe 2 Classe: CLASSE 2 / 5 (Effectif: 14 - Pourcentage: 1.45) Libellés des variables Modalités caractéristiques % de la modalité dans la classe % de la modalité dans l'échantillon % de la classe dans la modalité Valeur-Test Probabilité Poids Nombre idéal d'enfants 0 ou 1 enfant 85,71 7,98 15,58 6,92 0, région Est 71,43 13,06 7,94 4,84 0, Opinion sur le mariage Union indissoluble 78,57 24,66 4,62 4,01 0, Taille d'agglomération et + 78,57 32,75 3,48 3,27 0, Profession ouvrier 64,29 22,80 4,09 3,10 0, Opinion sur le mariage diss. cas grave 0,00 27,88 0,00-2,33 0, Nombre idéal d'enfants trois enfants 0,00 31,40 0,00-2,58 0, Nombre idéal d'enfants deux enfants 14,29 53,47 0,39-2,76 0, Taille d'agglomération Paris 0,00 34,09 0,00-2,77 0, région Paris 0,00 35,23 0,00-2,85 0, Opinion sur le mariage diss.accord mutuel 0,00 43,73 0,00-3,44 0, CLASSE 2 / 5 Fréquences caractéristiques % de la fréquence dans l'échantillon % de la fréquence dans la classe % de la classe dans la fréquence Valeur-Test Probabilité Poids SOUCIS 0,73 50,00 100,00 7,54 0,000 7 CHER 0,93 14,29 22,22 2,48 0, /04/2005 EDOGEST 21

22 Comparaison des deux approches Analyse des Correspondances du tableau lexical agrégé C, suivie d une Classification Visualisation des proximités entre formes lexicales et catégories. Dans la classification des formes lexicales, chaque groupe de formes lexicales est caractérisé par des modalités des variables nominales actives et illustratives. 19/04/2005 EDOGEST 22

23 Comparaison des deux approches Analyse des Correspondances du tableau T, suivie d une Classification La proximité de deux formes lexicales étant d autant plus grande qu elles apparaissent dans une même réponse, cette analyse rend mieux compte des contextes que celle du tableau lexical agrégé. Dans la classification des réponses, chaque groupe de réponses est caractérisé par des formes lexicales actives et illustratives, et des modalités des variables nominales illustratives. 19/04/2005 EDOGEST 23

24 Conclusion Traitements automatiques des textes Thesaurus Web Mining Indexation de textes Langage naturel Text Mining, Analyse des Données Textuelles Applications : Analyse de discours (politique ) Recherches documentaires Stylométrie 19/04/2005 EDOGEST 24

25 Bibliographie Brugidou M. et al. (2000) Les facteurs de choix et d utilisation de logiciels d Analyse de Données Textuelles, 5 èmes Journées Internationales d Analyse Statistique des Données Textuelles. Grangé D., Lebart L. (1994) Traitements statistiques des enquêtes, Dunod. Lebart L., Salem A. (1994) Statistique textuelle, Dunod. Quatrain Y., Nugier S., Peradotto A., Garrouste D. (2004) Evaluation d outils de Text Mining : démarche et résultats, 7 èmes Journées Internationales d Analyse Statistique des Données Textuelles. 19/04/2005 EDOGEST 25

IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD

IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD Université de Perpignan - IUT de Carcassonne Vivien ROSSI Année 2006/2007 IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD Ce document est tiré du site : http ://www.stat.ucl.ac.be/ispersonnel/lecoutre/stats/spad/

Plus en détail

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Sondage sur la perception du danger et la volonté d équipement du domicile des plus de 70 ans Embargo : 6 octobre 2011 12h00 Enquête

Plus en détail

3. ACM Analyse des Correspondances Multiples

3. ACM Analyse des Correspondances Multiples 3. ACM Analyse des Correspondances Multiples Analyse des Correspondances Multiples - ACM 1 Plan 1. Exemples, problématique 2. Le tableau de données étudié 3. Principe d une ACM 4. L ajustement des deux

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Enquête de satisfaction Hôtel de ville

Enquête de satisfaction Hôtel de ville Enquête de satisfaction Hôtel de ville Mai Juin 2014 Youssef Bellahcen, Karen Kouakou, Matthieu Planage INTRODUCTION... 1 L ENQUETE DE SATISFACTION... 2 CONCEPTION DU QUESTIONNAIRE... 2 REALISATION DE

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

Le logiciel Ethnos. Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information.

Le logiciel Ethnos. Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information. Le logiciel Ethnos Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information. Pour lancer l exécution du programme, il suffit de cliquer

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Marie-Claude L Homme Université de Montréal

Marie-Claude L Homme Université de Montréal Évaluation de logiciels d extraction de terminologie : examen de quelques critères Plan Marie-Claude L Homme Université de Montréal Unités recherchées et problèmes de base Catégories de critères Critères

Plus en détail

Augmenter l activité physique (principalement la marche) et améliorer l alimentation, chez les aînés.

Augmenter l activité physique (principalement la marche) et améliorer l alimentation, chez les aînés. Efficacité d un programme pilote d intervention basé à domicile et appuyé par téléphone/courrier, pour l activité physique et la nutrition chez les aînés Fiche No 3 Lee AH, Jancey J, Howat P, Burke L,

Plus en détail

Statistique Descriptive I (M1102)

Statistique Descriptive I (M1102) Illustration du cours de Statistique Descriptive I (M1102) Année scolaire 2013/2014 Université de Perpignan Via Domitia, IUT STatistique et Informatique Décisionnelle (STID) Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon VI. Tests non paramétriques sur un échantillon Le modèle n est pas un modèle paramétrique «TESTS du CHI-DEUX» : VI.1. Test d ajustement à une loi donnée VI.. Test d indépendance de deux facteurs 96 Différentes

Plus en détail

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins.

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins. BILAN GENERAL Analyse générale A partir des 380 personnes enquêtées dans la région Auvergne, on a pu constater, au travers de cette enquête de l URAF, que 77% des familles interrogées sont globalement

Plus en détail

La perception du questionnaire par les répondants Le cas de l enquête ELVIRE

La perception du questionnaire par les répondants Le cas de l enquête ELVIRE Congrès de l Association Française de Sociologie - Grenoble 2011 RT Méthodes La perception du questionnaire par les répondants Le cas de l enquête ELVIRE Bénédicte Garnier (garnier@ined) Efi Markou (markou@ined)

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Recueil, constitution, préparation et test d un corpus lexicométrique (CORDIAL, HYPERBASE, LEXICO, WEBLEX, ALCESTE) CORRIGE

Recueil, constitution, préparation et test d un corpus lexicométrique (CORDIAL, HYPERBASE, LEXICO, WEBLEX, ALCESTE) CORRIGE Recueil, constitution, préparation et test d un corpus lexicométrique (CORDIAL, HYPERBASE, LEXICO, WEBLEX, ALCESTE) CORRIGE 1. Récupérer dans la base TEXTOPOL les trois débats Bush-Kerry dans la version

Plus en détail

LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION

LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION Séquence Lettres / Documentation / TICE Classe de 6è et club journal Collège Gabrielle Colette Puget sur Argens Académie de Nice Roxane Obadia CONSTAT INITIAL

Plus en détail

de la classification Approche pragmatique t Editions TECHNIP 27 rue Cinoux, 75737 PARIS Cedex 15, FRANCE Arbres hiérarchiques Partitionnements

de la classification Approche pragmatique t Editions TECHNIP 27 rue Cinoux, 75737 PARIS Cedex 15, FRANCE Arbres hiérarchiques Partitionnements Jean-Pierre NAKACHE Ingénieur de recherche CNRS détaché à l'inserm Chargé de cours à l'isup Josiane CONFAIS Ingénieur d'études chargée des enseignements pratiques à l'isup Approche pragmatique de la classification

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B Liste des tableaux disponibles en ligne L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B : Liste des tableaux disponibles en ligne Annexe B Liste

Plus en détail

Cours 9 08/11/2011. Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux

Cours 9 08/11/2011. Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux Cours 9 Les tableaux croisés et le test d indépendance du Chi-deux 1 Retour sur TP1 et Cours 8 Les tableaux croisés et le test du Chi-deux Utilité, postulats d utilisation et logique Exemple de calcul

Plus en détail

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les statistiques, comment faire?

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les statistiques, comment faire? Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les statistiques, comment faire? Cyril Ferdynus, USM, CHU RECUEIL DE DONNEES Recueil hors ligne Epidata (http://www.epiconcept.fr/html/epidata.html)

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

Module 6 : Le questionnaire

Module 6 : Le questionnaire THEME : LA COMMUNICATION ORALE ET ECRITE AU CABINET MEDICAL Sous thème : La communication écrite au cabinet médical : les écrits professionnels Module 6 : Le questionnaire LE QUESTIONNAIRE Le questionnaire

Plus en détail

GUIDE DU DATA MINER. Classification - Typologies. Data Management, Data Mining, Text Mining

GUIDE DU DATA MINER. Classification - Typologies. Data Management, Data Mining, Text Mining GUIDE DU DATA MINER Classification - Typologies Data Management, Data Mining, Text Mining 1 Guide du Data Miner Classification - Typologies Le logiciel décrit dans le manuel est diffusé dans le cadre d

Plus en détail

Chapitre 1 GRAPHIQUES

Chapitre 1 GRAPHIQUES Statistique appliquée à la gestion et au marketing http://foucart.thierry.free.fr/statpc Chapitre 1 GRAPHIQUES On entend souvent qu un schéma vaut mieux qu un long discours. Effectivement, lorsque l on

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Juin 2013. N 1674 : Transactions Paypal Résultats d Etude N 1674 : Transactions Paypal L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 5 PAGE 3 :... 6 Question 3/7... 6 Quel(s) type(s) de vente(s)

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENQUÊTE LOGICIEL DOCUMENTAIRE JANVIER 2002

QUESTIONNAIRE ENQUÊTE LOGICIEL DOCUMENTAIRE JANVIER 2002 QUESTIONNAIRE ENQUÊTE LOGICIEL DOCUMENTAIRE JANVIER 2002 Pour faciliter l élaboration d un cahier des charges pour qualifier le futur logiciel documentaire de l académie dans le cadre de l appel à marché

Plus en détail

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial ARIA Languedoc-Roussillon Atelier Fidélisation clients «Savoir conduire Les une nouvelles enquête de satisfaction technologies» UP2, au Patricia service PINGLOT de votre développement commercial - Le 15

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

ATHIS. L'historien, le texte et l'ordinateur. Les logiciels de traitement informatique du texte. Alain Dallo Université Paris I.

ATHIS. L'historien, le texte et l'ordinateur. Les logiciels de traitement informatique du texte. Alain Dallo Université Paris I. ATHIS. L'historien, le texte et l'ordinateur. Les logiciels de traitement informatique du texte. Alain Dallo Université Paris I. LAMOP 1 1. Des logiciels qui ont une histoire. L'utilisation de corpus.

Plus en détail

Cours (8) de statistiques à distance, élaboré par Zarrouk Fayçal, ISSEP Ksar-Said, 2011-2012. Test du Khi 2

Cours (8) de statistiques à distance, élaboré par Zarrouk Fayçal, ISSEP Ksar-Said, 2011-2012. Test du Khi 2 Test du Khi 2 Le test du Khi 2 (khi deux ou khi carré) fournit une méthode pour déterminer la nature d'une répartition, qui peut être continue ou discrète. Domaine d application du test : Données qualitatives

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Logiciel QDA Miner. Deuxième partie Gestion du livre des codes et codage manuel

Logiciel QDA Miner. Deuxième partie Gestion du livre des codes et codage manuel PLAN DE COURS «ANALYSE DE DONNEES TEXTUELLES» Trois approches pour l analyse de textes Analyse qualitative Analyse quantitative Fouille de textes Introduction au logiciel QDA Miner Introduction et gestion

Plus en détail

Appliquer les méthodes de la statistique textuelle

Appliquer les méthodes de la statistique textuelle Appliquer les méthodes de la statistique textuelle Appliquer les méthodes de la statistique textuelle Bénédicte GARNIER France GUÉRIN-PACE INED Paris 2010 Le Bureau d Appui à la Recherche (BAR) suscite

Plus en détail

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0 Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002 questions d économie de la santé analyses Repères Le CREDES a réalisé de septembre 1999 à mai 2000 une enquête sur l état de santé et

Plus en détail

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3

Fiche connaissance ORTHOGRAPHE. Français 2 et 3 Fiche connaissance Discipline Cycle ORTHOGRAPHE Français 2 et 3 Enseigner l orthographe 5 principes de base 1 Différencier connaissances et mise en oeuvre L enseignement de l orthographe doit viser à la

Plus en détail

Utiliser les unités grammaticales et lexicales

Utiliser les unités grammaticales et lexicales Utiliser les unités grammaticales et lexicales 1 Activité 16 : Utiliser le dictionnaire des synonymes pour assurer le développement harmonieux du texte ORGANISATION TACHE D ECRITURE Retravailler un texte

Plus en détail

L analyse Factorielle des correspondances. 1/ Préambule descriptif de l AFC

L analyse Factorielle des correspondances. 1/ Préambule descriptif de l AFC L analyse Factorielle des correspondances...2 1/ Préambule descriptif de l AFC...2 Exemples de types de données que l AFC peut aborder:...2 Quelques types de tableaux traités par l AFC...3 2/ Exercice

Plus en détail

Concevoir sa stratégie de recherche d information

Concevoir sa stratégie de recherche d information Concevoir sa stratégie de recherche d information Réalisé : mars 2007 Dernière mise à jour : mars 2011 Bibliothèque HEC Paris Contact : biblio@hec.fr 01 39 67 94 78 Cette création est mise à disposition

Plus en détail

Présentation générale du logiciel ALCESTE

Présentation générale du logiciel ALCESTE Présentation générale du logiciel ALCESTE Cours donné en Master 1 «Sciences de l éducation et de la formation» (dispositif du monitorat informatique) et en DHEPS-REPS (diplôme de Formation continue) Intervenante

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111316 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et les manifestations sur le

Plus en détail

L analyse en composantes principales en pratique

L analyse en composantes principales en pratique L analyse en composantes principales en pratique Après avoir vu sa formalisation mathématique dans le module précédent, on s intéresse ici à l utilisation pratique de l ACP. 1 Objectifs L objectif de l

Plus en détail

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Pascal Pochet, Let Entpe Journée scientifique

Plus en détail

IRaMuteQ 0.6 Interface de R pour les Analyses Multidimensionnelles de Textes et de Questionnaires

IRaMuteQ 0.6 Interface de R pour les Analyses Multidimensionnelles de Textes et de Questionnaires Utilisation d un outil de statistiques textuelles 1 IRaMuteQ 0.6 Interface de R pour les Analyses Multidimensionnelles de Textes et de Questionnaires Elodie Baril et Bénédicte Garnier Institut National

Plus en détail

T de Student Khi-deux Corrélation

T de Student Khi-deux Corrélation Les tests d inférence statistiques permettent d estimer le risque d inférer un résultat d un échantillon à une population et de décider si on «prend le risque» (si 0.05 ou 5 %) Une différence de moyennes

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus La Loi sur

Plus en détail

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires Les Français et le Big Data DECEMBRE 2015 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L adhésion à différentes opinions relatives au Big Data... 5 - 1 - La méthodologie 1 Méthodologie

Plus en détail

Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER

Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER Module 3 : Introduction à la Modélisation SOUS MODELER 1 Techniques prédictives Passé pour prédire l avenir 2 Concepts de la modélisation Données test / apprentissage Généralement créées par l utilisateur

Plus en détail

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Plan 1 Constats et rappels 2 Objectifs 3 Rappels des textes officiels 4 Présentation de la typologie et

Plus en détail

Typologie des fonctionnalités textométriques selon un point de vue utilisateur : illustration par leurs implémentations dans des logiciels

Typologie des fonctionnalités textométriques selon un point de vue utilisateur : illustration par leurs implémentations dans des logiciels EDITION DU 19 NOVEMBRE 2009 Typologie des fonctionnalités textométriques selon un point de vue utilisateur : illustration par leurs implémentations dans des logiciels Bénédicte Pincemin (éditeur) Les différents

Plus en détail

Introduction à l'analyse statistique des données

Introduction à l'analyse statistique des données INTRODUCTION À L'ANALYSE STATISTIQUE DES DONNÉES CONCEPTS DE BASE Un certain nombre de concepts, préalables indispensables à la compréhension des analyses présentées, sont définis ici. De même pour quelques

Plus en détail

6 principes de base pour enseigner l orthographe aujourd hui

6 principes de base pour enseigner l orthographe aujourd hui 6 principes de base pour enseigner l orthographe aujourd hui À partir des travaux de Danièle COGIS Il faut proposer aux élèves des activités qui les engagent intellectuellement. Il faut distinguer connaissance

Plus en détail

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques Exercices de math ECG J.P. 2 ème A & B SERIE Statistique descriptive - Graphiques Collecte de l'information, dépouillement de l'information et vocabulaire La collecte de l information peut être : directe:

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001)

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001) QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE Résultats (Juin 2001) Notre questionnaire a été renseigné par 58 enseignants du département de l Ariège participant à des stages de Formation Continue

Plus en détail

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1)

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1) 09.02.2002 INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1) Outils de traitement automatique des langues pour la construction d ontologies à partir de textes Didier BOURIGAULT

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

Indexation & Recherche documentaire. Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice

Indexation & Recherche documentaire. Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice Indexation & Recherche documentaire Véronique Heinis Professeur documentaliste Académie de Nice Le professeur documentaliste Le travail du documentaliste Alimente la base de données du logiciel documentaire

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO

EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO EVALUATION DE LA QUALITE DES SONDAGES EN LIGNE : CAS D UN SONDAGE D OPINION AU BURKINA FASO Auteur Baguinébié Bazongo 1 Ingénieur Statisticien Economiste Chef de l Unité de recherche à l Institut national

Plus en détail

Mois J F M A M J J A S O N D Masse (en kg) 40 25 20 15 24 30 32 28 36 24 35 51

Mois J F M A M J J A S O N D Masse (en kg) 40 25 20 15 24 30 32 28 36 24 35 51 Statistiques e Exercice n : Lors d un stage de basket, on a mesuré les adolescents. Les tailles sont données en cm. On obtient la série suivante : 65 ; 75 ; 87 ; 65 ; 70 ; 8 ; 74 ; 84 ; 7 ; 66 ; 78 ; 77

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante :

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : FICHE TD n 1 : LE POURCENTAGE Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : Sous-ensemble B / Ensemble A x 100

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en français

Sites web éducatifs et ressources en français Sites web éducatifs et ressources en français Exercices en ligne pour le primaire Écriture Exercices sur les majuscules : http://grammaire.reverso.net/test.asp?q=test_majuscules Exercice de vocabulaire

Plus en détail

UN OUTIL POUR L ENSEIGNEMENT DE L ANALYSE STATISTIQUE TEXTUELLE ET LES SYSTÈMES DE GESTION DE BASES DE DONNÉES

UN OUTIL POUR L ENSEIGNEMENT DE L ANALYSE STATISTIQUE TEXTUELLE ET LES SYSTÈMES DE GESTION DE BASES DE DONNÉES OUTILS ET DOCUMENTS UN OUTIL POUR L ENSEIGNEMENT DE L ANALYSE STATISTIQUE TEXTUELLE ET LES SYSTÈMES DE GESTION DE BASES DE DONNÉES Serge SABOURIN 1, Abdellah QANNARI 2 et Laurence REBOUL 3 TITLE A tool

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise :

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L exploitation de 10 ans de visites d entreprises par les DIRECCTE Nicolas CAVALLO JMS 2015 SESSION 3 : ANALYSE DES DONNÉES 1 er avril 2015

Plus en détail

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom STAGE DOCTORAL INFORMATIQUE POUR LA RECHERCHE Objectif général : BUREAUTIQUE TRAITEMENT DE TEXTE Il s agit de mettre en forme un document libre de droit (le discours de la méthode), de procéder à un certain

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Les séniors, la retraite quelle perception? Etude Panel Progrès Septembre-Octobre 2015

Les séniors, la retraite quelle perception? Etude Panel Progrès Septembre-Octobre 2015 Les séniors, la retraite quelle perception? Etude Panel Progrès Septembre-Octobre 2015 Méthodologie Enquête on-line auprès du Panel Lecteurs Progrès administrée du 25 septembre au 6 octobre 2015 Auprès

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE PARCOURS METHODES ET USAGES. Yvette Grelet, Patrick Rousset CEREQ grelet@mrsh.unicaen.fr rousset@cereq.fr

LES TYPOLOGIES DE PARCOURS METHODES ET USAGES. Yvette Grelet, Patrick Rousset CEREQ grelet@mrsh.unicaen.fr rousset@cereq.fr LES TYPOLOGIES DE PARCOURS METHODES ET USAGES Yvette Grelet, Patrick Rousset CEREQ grelet@mrsh.unicaen.fr rousset@cereq.fr 1 PLAN Première partie : un exemple traité «en vraie grandeur» : les 26500 jeunes

Plus en détail

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Zohra Mimouni, Collège Montmorency Laura King, Cégep André-Laurendeau Chantal Courtemanche, Collège Montmorency Troubles de lecture? Distinguer

Plus en détail