Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre 2014 JUILLET 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre 2014 JUILLET 2014"

Transcription

1 Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre JUILLET

2 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS D E P U I S L E D É B U T , L É C O N O M I E L O C A L E P R O G R E S S E B E A U C O U P P L U S L E N T E M E N T Q U A U C O U R S D U S E C O N D S E M E S T R E P O I N T A N T U N S O L D E D O P I N I O N S À + 1 2, L E N I V E A U D A C T I V I T É S E C O N S O L I D E D A N S L E V E R T A U 2 È M E T R I M E S T R E, M A I S M A N Q U E D É L A N P O U R E N C L E N C H E R U N E V É R I T A B L E D Y N A M I Q U E A U P L A N D E L E M P L O I E T D E S I N V E S T I S S E M E N T S. L E N I V E A U D A C T I V I T É E N R E G I S T R É A U 2 È M E T R I M E S T R E S I N S C R I T D A N S L A C O N T I N U I T É D E C E L U I E N R E G I S T R É E N M A R S ( + 1 P O I N T ) L A S I T U A T I O N D E S T R É S O R E R I E S T E N D G L O B A L E M E N T À L A S T A B I L I T É, M A I S P R É S E N T E D E S D I S P A R I T É S S E L O N L E S S E C T E U R S L A T E N D A N C E E S T A U M A I N T I E N D E S E F F E C T I F S D A N S L E S ¾ D E S E N T R E P R I S E S L E S I N V E S T I S S E M E N T S R E S T E N T S U R U N P A L I E R A V E C 2 5 % D E S E N T R E P R I S E S Q U I O N T E N G A G É D E S P R O G R A M M E S R E G A I N D E P E S S I M I S M E D E S D I R I G E A N T S P O U R L E S 3 M O I S À V E N I R

3 SOMMAIRE BILAN TRÉSORERIE EMPLOI INVESTISSEMENT DIFFICULTÉS PERSPECTIVES CHIFFRES CLÉS

4 BILAN Le niveau d activité s inscrit dans la continuité du 1 er trimestre Le rythme du redressement de l activité observé depuis s est ralenti en et tend à se stabiliser Pointant un solde d opinions à +12, le niveau du courant d affaires se situe juste au dessus de celui enregistré en (+11) Tous les secteurs, excepté le commerce de détail, traduisent des soldes positifs Les services enregistrent les meilleures performances (+23) Opinion des dirigeants sur l'activité du trimestre écoulé 50% 40% 30% 20% 0% - -20% 43% 24% 19% 41% 40% 15% 26% 18% 22% 31% 23% 8% 27% 2% 35% - 27% Bon Mauvais Solde Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France 2% 32% 34% 33% 23% 23% 9% 21% 12% 33% des entreprises sont satisfaites de leur activité au 2 ème trimestre

5 TRÉSORERIE Une situation globalement stable mais qui présente toujours des disparités selon les secteurs Opinion des dirigeants sur la trésorerie 50% En moyenne, les trésoreries ne se dégradent pas davantage Mais le BTP et les services aux entreprises enregistrent pour le second trimestre des soldes d opinions négatifs (-2) 40% 30% 20% 35% 36% 38% 31% 31% 28% 27% 24% 22% 23% 14% 15% 24% 32% 32% 26% 23% 28% 30% 30% 30% 29% Seul le secteur de l industrie se détache positivement avec un solde d opinions à + 17, en amélioration de 6 points par rapport à celui de 0% - -20% 3% 4% -8% -6% -5% 0% 1% Bonne Mauvaise Solde Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France 29% des entreprises souffrent d une trésorerie fragile

6 EMPLOI : Conséquence d un redressement économique trop modéré, l emploi peine à redécoller Opinion des dirigeants sur l'emploi Les ¾ des entreprises déclarent des effectifs stables 1 entreprise sur 10 seulement a augmenté ses effectifs au cours du 2 ème trimestre 20% 15% 5% 14% 12% 13% 12% 9% 12% 16% 8% 17% 7% 14% 20% 8% 9% 14% 8% Pas de rebond significatif perceptible pour les 3 prochains mois 0% -5% - 2% -1% -2% -2% -5% -9% -7% -6% -3% -5% -2% -15% Prévisions Hausse Baisse Solde Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France 69% des dirigeants prévoient une stabilité de leurs effectifs

7 INVESTISSEMENT : La prudence est de mise pour lancer de nouveaux programmes La part des entreprises ayant investi évolue peu, plus ou moins autour de Evolution des investissements 40% 32% 30% 28% 27% 28% 29% 26% 23% 27% Au 2 ème trimestre, 13% des entreprises ont engagé des investissements en hausse, 37 % les ont déclarés en baisse 20% 0% - Seulement, 14% des dirigeants prévoient d investir au cours des 3 prochains mois -20% -30% -40% L effort consenti sera plus important dans l industrie et devrait concerner 27% des entreprises industrielles -50% Part des entreprises ayant investi Solde d'évo lution des investissements (hausse - baisse) Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France

8 DIFFICULTES : Des difficultés toujours prégnantes, mais qui évoluent à la baisse 53% des dirigeants en moyenne sont encore confrontés à des difficultés, mais cette part est en recul de 6 points sur le dernier trimestre et de 10 points sur un an Part des entreprises déclarant rencontrer des difficultés 70% 60% 58% 55% 52% 50% 50% 50% 63% 63% 56% 59% 53% Le secteur de la construction demeure le plus affecté (64%) 40% 30% Le commerce de gros est à l inverse le moins touché (35%) 20% 0% Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France des dirigeants rencontrent 53% des difficultés

9 DIFFICULTES : Des difficultés toujours prégnantes, mais qui évoluent à la baisse Difficultés rencontrées par les entreprises La part des entreprises touchées par la baisse du chiffre d affaires s est réduit significativement : 52% en contre 64% en Le besoin de trésorerie affecte toujours autant d entreprises : près d une sur deux Les difficultés liées au financement et à l annulation/report de commande se sont légèrement accentuées Baisse du chiffre d'affaires Besoin de trésorerie Difficulté de financement Impayés Annulation / report de commandes Difficulté d'accès au crédit bancaire Problèmes de recrutement Modification des délais de paiement 19% 18% 17% 16% 14% 13% 48% 52% Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France

10 PERSPECTIVES : Les dirigeants sont moins confiants qu en Opinion des dirigeants sur les prévisions d'activité dans les trois prochains mois Pour le 3 ème trimestre, les tendances sur les prévisions s inversent : seulement 16% des dirigeants tablent sur une amélioration (ils étaient 27% trois mois plus tôt) et 26% anticipent une détérioration (16% en ) 40% 30% 20% 0% - 16% 9% 16% -9% 20% 20% 0% 14% 29% 33% 21% 27% -6% 29% 16% -9% 27% 16% 16% 26% - En conséquence, le solde d opinions sur les perspectives replonge dans le rouge à 10 Les dirigeants du commerce de détail et du BTP seraient encore les plus affectés -20% -30% -15% -22% -17% Amélioration Détérioration Solde Source : enquêtes trimestrielles de conjoncture des CCI Nord de France 26% des dirigeants s attendent à une détérioration de l activité

11 CHIFFRES CLES DU GRAND HAINAUT Défaillances Cumul sur 12 mois ( ) Evolution sur un trimestre Evolution sur un an Part en région Cambrai 143-7% -19% 4% Maubeuge % 5% Valenciennes 283 1% -3% 8% CCIT Grand Hainaut 608 2% -3% 18% Région % 0% 100% Source : COFACE (Traitement CCIR Nord de France) Créations Cumul sur 12 mois (avril ) Evolution sur un trimestre Evolution sur un an Part en région Cambrai 932-3% -5% 4% Maubeuge % 0% 5% Valenciennes % -1% 8% CCIT Grand Hainaut % -2% 16% Région % 0% 100% Source : INSEE

12 CHIFFRES CLES DU GRAND HAINAUT Emploi salarié Nb emplois au T4 Evolution sur un trimestre Evolution sur un an Part en région Cambrai % -1% 3% Maubeuge % -2% 4% Valenciennes % 0% 9% CCIT Grand Hainaut % -1% 16% Région % -1% 100% Source : URSSAF Taux de chômage T4 T3 T4 Cambrai 12,5% 12,5% 12,8% Maubeuge 15,1% 15,3% 15,6% Valenciennes 15,4% 15,6% 15,8% Région 12,8% * 13,2% 13,3% Source : INSEE * T1

13 NOTE MÉTHODOLOGIQUE ET DÉFINITIONS E N Q U Ê T E R É A L I S É E P A R L E R É S E A U C C I E N T R E L E 2 3 J U I N A U 4 J U I L L E T P A R M A I L A U P R È S D E E N T R E P R I S E S P O U R L E N S E M B L E D E S S E C T E U R S D A C T I V I T É E N T R E P R I S E S O N T R É P O N D U À L E N Q U Ê T E A U N I V E A U R É G I O N A L, D O N T A U N I V E A U D U G R A N D H A I N A U T. L E S R É S U L T A T S P R É S E N T É S O N T F A I T L O B J E T D U N R E D R E S S E M E N T P A R S E C T E U R S D A C T I V I T É S U R L A B A S E D E S É T A B L I S S E M E N T S I N S C R I T S A U R E G I S T R E D U C O M M E R C E E T D E S S O C I É T É S. L E S O L D E D O P I N I O N D U N I N D I C A T E U R E S T L A D I F F É R E N C E E N T R E L E S O P I N I O N S P O S I T I V E S E T N É G A T I V E S. P A R E X E M P L E, U N S O L D E D O P I N I O N P O S I T I F S U R L A C T I V I T É S I G N I F I E Q U I L Y A P L U S D E D I R I G E A N T S Q U I E S T I M E N T Q U E L E U R A C T I V I T É E S T B O N N E P A R R A P P O R T À C E U X Q U I L E S T I M E N T M A U V A I S E. P O U R S I M P L I F I E R, O N É V O Q U E D A N S L E D O C U M E N T «L O P I N I O N D E S D I R I G E A N T S» P O U R P R É S E N T E R L E S O L D E D O P I N I O N. A N A L Y S E R É A L I S É E P A R M A R I E F R A N C E D E M O N C H Y M F. D E M O N C H N O R D D E F R A N C E. C C I. F R

14 Direction régionale des études Adéline ROMANO - T Retrouvez l ensemble des analyses de la direction des études sur : CCI DE RÉGION NORD DE FRANCE 299 bd de Leeds CS LILLE cedex

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DU GRAND HAINAUT AU 2 ÈME TRIMESTRE JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS - A L I N S TA R DE LA T E N D A N C E R É G I O N A L E, L A C T I V I T É D E S E N T R E P R I S

Plus en détail

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DE

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DE SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DE L ARTOIS AU 2 ÈME TRIMESTRE JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS U N DEUXIÈME TRIMESTRE A LA HAUTEUR DES ESPÉRANCES - L E N I V E A U D A C T I V I T É D E S T R O I S D

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine

Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com Conjoncture Bois Tableau de bord Région Lorraine Activité 1 er semestre & Prévisions

Plus en détail

BILAN 2015 ET PERSPECTIVES 2016 COMMERCE DE DÉTAIL. N 215 Mars 2016

BILAN 2015 ET PERSPECTIVES 2016 COMMERCE DE DÉTAIL. N 215 Mars 2016 BILAN 2015 ET PERSPECTIVES 2016 COMMERCE DE DÉTAIL N 215 Mars 2016 L ACTIVITÉ DU COMMERCE EN FRANCE ACTIVITÉ DU COMMERCE EN FRANCE L A C O N F I A N C E D E S M E N A G E S S E R E D R E S S E L E N T

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 8

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 8 N 8 1 Chiffres clés de l arrondissement de Bar sur Aube Population : 29 799 habitants (Soit 9,9 % de la population auboise) Superficie : 1 193 km2 Densité : 25 hab./km2 Emploi : 12 264 Source : INSEE,

Plus en détail

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012

BELFORT TOURISME. Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 BELFORT TOURISME Note de conjoncture BILAN DE La saison touristique hiver 2011/ 2012 1 CONJONCTURE TOURISTIQUE HIVER 2011/2012 : LA TENDANCE EN FRANCHE-COMTE La tendance globale : un bilan très positif

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013

Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Chiffres-clés de la création et la reprise d entreprises en 2013 Laure BERTHELEMY Juillet 2014 1 Partie 1 : Chiffres-clés de la création et de la reprise d entreprises en 2013 Source CCI de Touraine-OE2T

Plus en détail

CONJONCTURE BOIS CONSTRUCTION Tableau de bord Région Lorraine

CONJONCTURE BOIS CONSTRUCTION Tableau de bord Région Lorraine 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com CONJONCTURE BOIS Tableau de bord Région Lorraine N 6 - Décembre 214 du 1 er semestre

Plus en détail

Quelle résistance des entreprises de la région dans un climat économique perturbé?

Quelle résistance des entreprises de la région dans un climat économique perturbé? Quelle résistance des entreprises de la région dans un climat économique perturbé? Catherine BOUCHER Directrice Régionale Régis DEPIENNE Directeur des Affaires Régionales L enquête régionale Méthodologie

Plus en détail

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires

ODACE Entreprendre en Morbihan. Les partenaires La Création et la reprise d entreprises Dans le Morbihan Résultat de l année 2013 Les partenaires ODACE en Morbihan : Chambre d Agriculture du Morbihan Chambre de Commerce et d Industrie du Morbihan Chambre

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Septembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015

L activité des établissements spécialisés au premier semestre 2015 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés au premier semestre L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements spécialisés : 289 entreprises

Plus en détail

information aux médias

information aux médias Marche des affaires au 4 ème trimestre 212 Inflexion de la croissance à un niveau qui demeure élevé Selon la dernière enquête menée par le Centre de recherches conjoncturelles de l EPFZ (KOF) sur mandat

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 8 août 4 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 4 SOLIDES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 4 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT NET : 4 MILLIONS D EUROS, BÉNÉFICIANT D ÉLÉMENTS

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012

Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Préfecture de la Région Lorraine Complément au communiqué de presse du 25 janvier 2012 Sur la situation du marché du travail en décembre 2011 en LORRAINE EMPLOI SALARIE : repli de l emploi en Lorraine

Plus en détail

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information Note trimestrielle N 21 Janvier 2016 / Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information ACTIVITE DU 4 ème TRIMESTRE 2015 (octobre-novembre-décembre 2015)

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE 13% de la totalité des effectifs Période sous revue : JUILLET 2006 Production passée et prévisions 90

Plus en détail

Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 2011 mais moins favorables en 2012

Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 2011 mais moins favorables en 2012 Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 211 mais moins favorables en 212 Jean Luc CAYSSIALS Direction des Entreprises Observatoire des entreprises L analyse porte sur la situation

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES?

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? Synthèse En France, la compétitivité des PME, reconnues comme essentielles à la prospérité du pays,

Plus en détail

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 Le dernier trimestre a confirmé les attentes quant au recul des volumes de courrier. Les volumes de paquets ont enregistré une croissance solide en 2013,

Plus en détail

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon

Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon www.carsat-lr.fr Résultats des statistiques 2012 en Languedoc-Roussillon Département prévention/tarification des risques professionnels Accidents du travail Accidents de trajet Maladies professionnelles

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Provence-Alpes-Côte d Azur et évalue leur impact sur la performance

Plus en détail

Randstad Award 2015 Synthèse des résultats

Randstad Award 2015 Synthèse des résultats Randstad Award 2015 Synthèse des résultats Le trio de tête est constitué de trois fleurons français, chacun leader mondial dans son secteur. On peut voir dans ce résultat une forme de fierté exprimée par

Plus en détail

Colas : Résultats annuels 2015

Colas : Résultats annuels 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Boulogne, le 24 février 2016 Colas : Résultats annuels 2015 Chiffre d affaires : 12,0 Mds (-3,5 %) Résultat opérationnel courant : 344 M (+3,6%) Résultat net part du Groupe : 234 M

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Données 2007 Etat des lieux France - Source Coach Omnium. Evolution des dépenses des entreprises en France 8,0% 6,0% 6,0% 4,8% 4,5% 4,0% 2,0% 2,8% 2,3% 1,6%

Plus en détail

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015»

Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Fréquentation touristique en Valais «Bilan et impressions à la mi-été 2015» Juillet 2015 SOMMAIRE Contenu Introduction et méthodologie... 3 Evaluation de la saison en cours... 4 Eléments influençant les

Plus en détail

Evaluation des finances publiques

Evaluation des finances publiques Evaluation des finances publiques à l occasion du projet de budget pour 2016 et du projet de loi de programmation financière pluriannuelle pour la période 2015-2019 Novembre 2015 Structure de l évaluation

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010 Situation AQUITAINE La création et la reprise d établissements en 2010 Données de cadrage Note méthodologique : Les statistiques ci-après concernent des établissements et non pas des entreprises. Les créations

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION PERSPECTIVES CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015. Paris, le 3 septembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION PERSPECTIVES CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015. Paris, le 3 septembre 2015 CHIFFRE D AFFAIRES DEUXIEME TRIMESTRE 2015 2 ème TRIMESTRE 2015 EN LEGERE AMELIORATION Poursuite de la forte croissance du chiffre d affaires Shipping Solutions et début d amélioration de l activité Mail

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008 Bureau Veritas annonce pour l exercice 2009, un chiffre d affaires de 2,6 milliards d euros et une estimation de résultat opérationnel ajusté en forte croissance de 2 648 millions d euros +4% par rapport

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Maisons d édition : les chiffres 2012

Maisons d édition : les chiffres 2012 Maisons d édition : les chiffres 2012 Janvier 2014 8ème édition Joëlle Tubiana Associée Edito Comme chaque année, nous vous présentons les chiffres clés de l édition, pour vous permettre de comparer vos

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 SONDAGE : LES BANQUES ET L EURO : CONFIANCE DES FRANÇAIS La dernière enquête de l Observatoire de l opinion, menée par l Ireq en juin 1998, montre aussi que

Plus en détail

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014

FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 FAIBLESSE DES MARGES INDUSTRIELLES AVRIL 2014 SNF ET INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE 76 Charges salariales en % de la valeur ajoutée 8 Impôts indirects nets de subventions 74 72 Industrie manufacturière 6 4 Industrie

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export

La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Dabi Adeline Merceron prénom.nom@ifop.com La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export pour Note méthodologique Etude réalisée pour

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee)

Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee) Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, étude 2015 de l'insee Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee) CREATIONS D ENTREPRISE DEPUIS 2009 en milliers

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020)

PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 1 EDBI 2016 Nairobi PLAN DE PRÉSENTATION CONTEXTE RÉFORMES ENTREPRISES RÉSULTATS OBTENUS PERSPECTIVES (PND 2016-2020) 2 3 CONTEXTE Superficie : 322.462 km², avec un littoral de 520 km Population : 22.4

Plus en détail

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13 Une publication de TRADING Central page 1 / 5 Evolution des marchés sur un mois glissant Indices Dernier Var % Cac 40 3769.36 ì +1.25 Euro STOXX 50 2650.85 ì +0.66 Dax 7881.55 ì +1.81 FTSE 100 6487.65

Plus en détail

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2 Allocution de Josée Fortin Directrice générale de Sherbrooke Innopole Chambres de commerce de Sherbrooke et Fleurimont 30 avril 2013 LE TEXTE LU FAIT FOI Cap sur l innovation et la productivité 2 Bonjour,

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2008

Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2008 Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2008 Mars 2009 Extrait de la présentation Crédit Agricole S.A. concernant le pôle Banque de proximité en France LCL 1 2 Résultats consolidés de Crédit

Plus en détail

BILAN DU MOIS D AVRIL 2016

BILAN DU MOIS D AVRIL 2016 NEWSLETTER N 72 R MAI 2016 SGI 021 / 2005 CREPMF MEMBRE DE LA BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES DE L UEMOA LES ECHOS DE LA BOURSE BILAN DU MOIS D AVRIL 2016 La BRVM poursuit sa hausse DANS CE NUMERO

Plus en détail

«Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012

«Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012 «Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012 2 Interventions FTPA La traduction juridique de la recherche d une relation équilibrée

Plus en détail

Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT. Lille - 12 décembre 2011. Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs

Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT. Lille - 12 décembre 2011. Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs Réunion FFCI - CLIFF - NYSE EURONEXT 1 Lille - 12 décembre 2011 Valérie AGATHON Directeur des Relations Investisseurs 2 PRESENTATION DU GROUPE Slide 3 OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS Slide 11 RESULTATS

Plus en détail

les entreprises de taille intermédiaire (eti)

les entreprises de taille intermédiaire (eti) LES ENTREPRISES DE TAILLE INTERMÉDIAIRE N 94 juin 2012 les entreprises de taille intermédiaire (eti) Première partie : état des lieux Reconnaissance de la place des ETI dans le tissu entrepreneurial Apparue

Plus en détail

Universal Auto Distributors Holding UADH en bourse. Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com.

Universal Auto Distributors Holding UADH en bourse. Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com. Holding UADH en bourse Contact: Tel: (+216) 71 965 400 Fax: (+216) 71 965 426 E-mail: analyse@ameninvest.com.tn 1000 TND* 2014prov 2015p 2016p 2017p 2018p 2019p Chiffres clés consolidés (1000 TND) Cours

Plus en détail

Chiffre d affaires du troisième trimestre 2014 : 1 903 M, en hausse de + 1,4 % Confirmation de l objectif de Résop Média (1) 2014

Chiffre d affaires du troisième trimestre 2014 : 1 903 M, en hausse de + 1,4 % Confirmation de l objectif de Résop Média (1) 2014 Chiffre d affaires du troisième trimestre 2014 : 1 903 M, en hausse de + 1,4 % Confirmation de l objectif de Résop Média (1) 2014 Paris, le 13 novembre 2014 Au troisième trimestre 2014 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux

Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Pôle n 6 : Centre-ville Saint-Amand-les-Eaux Situé au centre de la commune de Saint-Amand-les-Eaux, ce pôle regroupe 4 200 emplois salariés au 31/12/2004, ce qui représente 65 % de l'ensemble de l'emploi

Plus en détail

Le Conseil général conserve une politique d investissement dynamique

Le Conseil général conserve une politique d investissement dynamique Dossier de presse 1ère session extraordinaire Orientations budgétaires 2014 Malgré la hausse des dépenses sociales et grâce à une gestion maîtrisée, Le Conseil général conserve une politique d investissement

Plus en détail

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 1 Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5»

Excellente dynamique commerciale. Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés. Lancement du plan stratégique «Puissance 5» 29 MARCH 2016 Excellente dynamique commerciale +109% CA Paiement +57% CA Telecom Investissements pour le développement du pôle Paiement rentabilisés EBITDA Paiement à l équilibre Résultat net positif global

Plus en détail

PRINCIPAUX RESULTATS

PRINCIPAUX RESULTATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland ------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

La commercialisation des logements neufs en accession à la propriété : analyse des grandes tendances

La commercialisation des logements neufs en accession à la propriété : analyse des grandes tendances H A B I T E R M A R N E - L A - V A L L E E La commercialisation des logements neufs en accession à la propriété : analyse des grandes tendances Note de conjoncture : janvier - février - mars 2014 Direction

Plus en détail

Insee Centre @ctualités - n 62 - juillet/août 2014

Insee Centre @ctualités - n 62 - juillet/août 2014 Insee Centre @ctualités - n 62 - juillet/août 2014 La lettre d'information électronique de l'insee Centre - www.insee.fr/centre Insee Centre @ctualités est diffusée gratuitement le deuxième mardi de tous

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 23 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg

Communiqué de presse. Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg Communiqué de presse Agence Fédérale pour l Emploi Direction Régionale Bade-Wurtemberg No 38/2013 30 octobre 2013 Premier bilan de la campagne d apprentissage 2012/2013 dans le Bade-Wurtemberg Les entreprises

Plus en détail

Foire aux questions 1 er trimestre de 2006

Foire aux questions 1 er trimestre de 2006 Foire aux questions 1 er trimestre de 2006 1. Y a-t-il eu des éléments exceptionnels ou des éléments non récurrents dans vos résultats du 1 er trimestre? Non. Les bons résultats du 1 er trimestre sont

Plus en détail

Métiers du Bâtiment. Observatoire économique 2014. Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables. www.cerfrance-alliancecentre.

Métiers du Bâtiment. Observatoire économique 2014. Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables. www.cerfrance-alliancecentre. Métiers du Bâtiment Observatoire économique 2014 Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables www.cerfrance-alliancecentre.fr Les entreprises du bâtiment adhérentes de CERFRANCE Alliance Centre

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE SYNTHESE Le groupe de travail a examiné avec une particulière attention les options disponibles pour le recouvrement d une cotisation sur la valeur ajoutée ou de

Plus en détail

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 9 février 2015 Le Groupe AGRICA présente la dernière vague de résultats de l étude AMI, unique programme de recherche multidisciplinaire sur le vieillissement et la dépendance en

Plus en détail

Marché immobilier, perspectives et impacts des nouvelles mesures

Marché immobilier, perspectives et impacts des nouvelles mesures Conférence de presse Marché immobilier, perspectives et impacts des nouvelles mesures Les réalités du marché Les indicateurs uniques Rendez-vous N 3 Contacts presse: Maël Resch : 01.55.80.58.66 / Agence

Plus en détail

Ré tablir la vé rité pour fairé avancér lés officiérs!

Ré tablir la vé rité pour fairé avancér lés officiérs! séptémbré 2014 Ré tablir la vé rité pour fairé avancér lés officiérs! Lors de l audience avec le ministre de l intérieur, le bureau national du SCSI lui a fait part du ressenti négatif des officiers concernant

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/GE.22/2006/7 16 février 2006 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL PREMIER MINISTRE MINISTERE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ DILTI Délégation Interministérielle à la Lutte contre le Travail Illégal BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE

Plus en détail

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011

SATISFACTION A L EGARD DES. - Synthèse de l'institut CSA - PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE. N 1100567 Juin 2011 SATISFACTION A L EGARD DES PROGRAMMES DE RENOVATION URBAINE - Synthèse de l'institut CSA - N 1100567 Juin 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel 30 juin 2008 1. FAITS MARQUANTS DU 1ER SEMESTRE 2008 «FORTE CROISSANCE ET PERSPECTIVES FAVORABLES» CHIFFRES CLÉS En '000 06/2008 06/2007 Chiffre d'affaires 10.470 7.755 Marge

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 17/11/2014 La société par actions simplifiée - SAS a été initialement conçue (par la loi n 94-1 du 3 janvier 1994) afin de fournir aux grandes entreprises françaises un instrument

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA RENOVATION HOTELIERE

LE FINANCEMENT DE LA RENOVATION HOTELIERE LE FINANCEMENT DE LA RENOVATION HOTELIERE avec le Prêt Participatif pour la Rénovation Hôtelière «PPRH» et le financement bancaire garanti soutient l innovation et la croissance des PME Innovation Croissance

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

Diagnostic territorial

Diagnostic territorial Diagnostic territorial Quelles évolutions en Petite Camargue Héraultaise? Synthèse du tableau de bord Décembre 2008 Quelle méthodologie m pour l analyse l du territoire? Une grille pour l analyse des territoires

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU B.T.P avril 2012

LA CONJONCTURE DU B.T.P avril 2012 LA CONJONCTURE DU B.T.P avril 2012 RELANCER LE PARCOURS RESIDENTIEL Les acteurs de nos professions sont convaincus que le logement ne serait pas en tête des préoccupations des français s il y avait plus

Plus en détail

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME

LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME LES CHIFFRES CLES DE L'EMPLOI ET DU CHOMAGE DANS LA DROME SAINT-VALLIER JANVIER TAIN-L'HERMITAGE ROMANS-SUR-ISÈRE VALENCE CREST DIE MONTÉLIMAR PIERRELATTE NYONS DIRECCTE - Unité Départementale de la Drôme

Plus en détail

Le digital et la relève managériale, moteurs de la transformation des entreprises

Le digital et la relève managériale, moteurs de la transformation des entreprises Paris, le 8 septembre 2015 Baromètre Eurosearch & Associés 2 nd semestre 2015 : Le renforcement externe des équipes dirigeantes tiré par la préparation de la relève managériale et la transformation digitale

Plus en détail

Réunion d actionnaires individuels

Réunion d actionnaires individuels Réunion d actionnaires individuels Marseille 22 mars 2010 David-Olivier Tarac Directeur des opérations financières et des participations Sommaire Présentation d Aéroports de Paris Revue de l activité Résultats

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail