PRIMAIRE EN SPECTACLE 2015 ÉVALUATION DES NUMÉROS DOCUMENT DU JURY

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIMAIRE EN SPECTACLE 2015 ÉVALUATION DES NUMÉROS DOCUMENT DU JURY"

Transcription

1 PRIMAIRE EN SPECTACLE 2015 ÉVALUATION DES NUMÉROS DOCUMENT DU JURY

2 Aux directions des écoles primaires Sujet : La constitution du jury de et les procédures Par souci d uniformité et au regard des différentes prestations de nos jeunes talents, voici le document que vous utiliserez dès votre spectacle école. Les grilles d évaluation suivantes seront également utilisées pour la grande finale CSMV Il est recommandé de former le jury avec un nombre impair de juges soit 3, 5 ou 7 juges. Ce jury peut être composé d enseignants, de directions, de parents d élèves ou de toute personne majeure qui souhaite encourager notre jeunesse artistique. Par contre, il faut s assurer d éviter les conflits d intérêts (ex. : enseignants proches d élèves candidats) afin de respecter l impartialité de la démarche. Au moment même de l inscription, la grille d évaluation correspondant au type de numéro doit être remise à chacun des élèves afin qu ils puissent se préparer en fonction des critères d évaluation. Aux membres du jury Avant tout, prenez le temps de bien lire et comprendre toutes les grilles qui seront utilisées pendant le spectacle. Vous devez faire bien attention à la note que vous attribuerez au premier numéro présenté. Souvent, par manque de comparaisons, la note attribuée au premier spectacle ne correspond pas à ce que vous vouliez vraiment donner. Il est suggéré que vous révisiez tous vos résultats pendant quelques minutes avant de les révéler aux autres membres du jury. Le résultat officiel est la moyenne de tous les juges. Si deux numéros en lice pour un prix se retrouvent avec la même note ou avec un écart de 2 points et moins, le jury pourra alors délibérer en argumentant sur les forces et faiblesses des numéros en question. En cas de difficulté à trouver un consensus, il est permis de nommer deux numéros ex æquo pour les deuxième et troisième places, mais il nous faut seulement un gagnant (premier prix) par école. Dans ce cas, le résultat avant délibération prédomine. Pour toutes autres questions en ce qui a trait aux règlements, référez vous au document de présentation de Primaire en spectacle. Voici les catégories possibles. Vous trouverez dans les pages suivantes les grilles associées à chacune des disciplines. Catégorie Chant et interprétation musicale Sous-catégorie Chant Groupe musical (5 élèves et moins) Pièce instrumentale Comédie musicale Danse et expression corporelle Chorale et ensemble musical Humour et arts dramatiques Danse Gymnastique Art du cirque Kata musical Mime Chorale Ensemble musical Humour Magie Théâtre et monologue Poésie Merci de vous engager dans le développement artistique de nos jeunes! Le comité organisateur de Primaire en spectacle

3 Grille d évaluation «Primaire en spectacle CSMV» Catégorie : Chant et interprétation musicale Type de numéro : Chant CHANT _ Titre de la pièce ou du numéro : Nom de l école : Nom du groupe: Qualité dramatique Communication des émotions Attitude associée aux gestes Originalité La voix Projection (force de la voix) Articulation (on entend tous les mots prononcés) Justesse et mélodie Timbre (agréable à l écoute) La technique Posture Respiration (utilisation des pauses) Facilité (aisance) Rythme et débit

4 Catégorie : Chant et interprétation musicale Type de numéro : Groupe musical (de 2 à 5 élèves) GROUPE MUSICAL Nom de l école : Nom du groupe: Musicalité Sens du rythme Sonorité Virtuosité Cohésion entre les instruments La voix (s il y a lieu) Projection (force de la voix) Articulation (on entend tous les mots prononcés) Justesse et mélodie Timbre (agréable à l écoute) Capacité de transmettre les émotions Création d une atmosphère Intensité de l émotion La fusion des membres du groupe

5 Catégorie : Chant et interprétation musicale Type de numéro : Pièce instrumentale PIÈCE INSTRUMENTALE Nom de l école : Nom du groupe: Musicalité Sens du rythme Sonorité (qualité du son d ensemble) Virtuosité Capacité de transmettre les émotions Création d une atmosphère Partage des sentiments Intensité de l émotion Cohésion d ensemble Écoute musicale Unité harmonique

6 Catégorie : Chant et interprétation musicale Type de numéro : Comédie musicale COMÉDIE MUSICALE Nom de l école : Nom du groupe: Interprétation du personnage Soutien du personnage Gestuelle Originalité Capacité dramatique ou comique La voix Projection et intonation Articulation et diction Justesse et mélodie Appui musical Rythme

7 Catégorie : Danse et expression corporelle Type de numéro : Danse DANSE Nom de l école : Nom du groupe: Exécution et interprétation Précision des mouvements Contacts et relations entre les danseurs Enchaînements variés Aisance de l exécution Dynamisme et synchronisme Concentration Unité de la danse Relations entre les mouvements et le thème Intensité Progression (début-milieu-fin)

8 Catégorie : Danse et expression corporelle Type de numéro : Gymnastique GYMNASTIQUE Nom de l école : Nom du groupe: Tenue Jambes tendues Pieds pointés Dos bien placé Expression Sourire Expression faciale (doit paraître facile) Grâce et élégance Flexibilité et puissance Hauteur et amplitude des mouvements Souplesse

9 Catégorie : Danse et expression corporelle Type de numéro : Kata musical ou autre KATA MUSICAL OU AUTRE (CIRQUE, ETC.) Nom de l école : Nom du groupe: Synchronisation avec la musique Adaptation des gestes avec la musique Choix musical Spectaculaire Positionnement sur scène Équilibre Rapidité d exécution Maintien du rythme Aisance Puissance des mouvements

10 Catégorie : Danse et expression corporelle Type de numéro : Mime MIME Nom de l école : Nom du groupe: Personnage et expression Capacité de transmettre les émotions Gestuelle amplifiée Création d un nouveau personnage Fluctuations comiques et dramatiques Spectaculaire On croit aux éléments mimés Utilisation optimale de la scène

11 Catégorie : chorale et ensemble musical Type de numéro : Chorale CHORALE Nom de l école : Nom du groupe: Les voix (à juger dans l ensemble) Projection (force de la voix) Articulation (on entend tous les mots prononcés) Justesse et mélodie Timbre (agréable à l écoute) Harmonie des différentes sections Capacité de transmettre les émotions Création d une atmosphère Intensité de l émotion

12 Catégorie : chorale et ensemble musical Type de numéro : Orchestre symphonique ou orchestre de chambre ORCHESTRE SYMPHONIQUE OU DE CHAMBRE Nom de l école : Nom du groupe: Les voix (à juger dans l ensemble) Projection (force de la voix) Articulation (on entend tous les mots prononcés) Justesse et mélodie Timbre (agréable à l écoute) Harmonie des différentes sections Capacité de transmettre les émotions Création d une atmosphère Intensité de l émotion

13 Catégorie : Humour et arts dramatiques Type de numéro : Humour HUMOUR Nom de l école : Nom du groupe: Efficacité comique Fait rire le public Plusieurs blagues soutenues Sens du «punch» Techniques humoristiques Bon emploi des éléments visuels et sonores (s il y a lieu) Expression faciale Gestuelle Qualité du texte Laisse des pauses aux bons moments

14 Catégorie : Humour et arts dramatiques Type de numéro : Magie MAGIE Nom de l école : Nom du groupe: La magie La magie réussit à tromper le public Adaptée à la scène Sens du «punch» Maîtrise des différents tours Les secrets ne sont pas dévoilés Prestation Habileté théâtrale Voix (diction et choix des mots) Interaction avec le public Laisse des pauses aux bons moments

15 Grille d évaluation «Primaire en Spectacle CSMV» Catégorie : Humour et arts dramatiques Type de numéro : Théâtre et monologue THÉÂTRE ET MONOLOGUE Nom de l école : Nom du groupe: Interprétation du personnage Soutien du personnage Originalité, complicité avec le public Gestuelle Capacité comique et dramatique Interaction entre les personnages (s il y a lieu) La voix Intonation Diction L espace et le temps Situation de l extrait dans l espace et le temps Rythme et débit Qualité des déplacements

16 Catégorie : Humour et arts dramatiques Type de numéro : Poésie POÉSIE Nom de l école : Nom du groupe: Transmission de l œuvre Compréhension et maîtrise du texte Rythme de lecture Prononciation Projection et intonation Articulation et diction Intonation Prestation Capte l attention et suscite l intérêt Puissance de l interprétation Gestuelle naturelle en relation avec le texte

Collège Champs-Plaisants 89106 SENS 2009-2010. Histoire des Arts. Carnet de bord

Collège Champs-Plaisants 89106 SENS 2009-2010. Histoire des Arts. Carnet de bord Collège Champs-Plaisants 89106 SENS 2009-2010 Histoire des Arts Carnet de bord CHOIX DES THEMES OPTION «HISTOIRE DES ARTS» ANNEE 2009-2010 COLLEGE CHAMPS-PLAISANTS (3C-3E) Votre enfant vient de choisir

Plus en détail

Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles. Document d information 1 re, 2 e et 3 e secondaire

Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles. Document d information 1 re, 2 e et 3 e secondaire Tu as un choix à faire. Depuis septembre 2010, des choix sont possibles Dans la foulée des projets entrepris pour la rentrée 2010, deux projets touchent particulièrement le cursus scolaire des élèves du

Plus en détail

Activités d expression orale. Les jeux de rôles

Activités d expression orale. Les jeux de rôles Activités d expression orale Les jeux de rôles Description Les jeux de rôles sont de courtes mises en scène où l élève se met dans la peau d un personnage. Ces activités d expression axées sur l interprétation

Plus en détail

L accueil Les premiers mots : le vocabulaire de présentation La disponibilité dans le ton Les expressions à éviter Les formulations à utiliser

L accueil Les premiers mots : le vocabulaire de présentation La disponibilité dans le ton Les expressions à éviter Les formulations à utiliser Accueil téléphonique Toute personne ayant en charge l accueil téléphonique du public L accueil téléphonique Les spécificités liées à «l outil téléphone» Analyse de l impact sur une personne d un simple

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

ANDRE Delvine SPORT ET ART

ANDRE Delvine SPORT ET ART ANDRE Delvine SP01 TC02 P10 SPORT ET ART Au premier coup d œil, pratique sportive et expression artistique sont deux choses, qui à priori n ont pas de points communs, ni de lien particulier. En effet,

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

VENTE GESTION. BP Esthétique Académie de BORDEAUX Avril 2005. Nicole NOILHETAS IEN économie Gestion Académie de BORDEAUX

VENTE GESTION. BP Esthétique Académie de BORDEAUX Avril 2005. Nicole NOILHETAS IEN économie Gestion Académie de BORDEAUX VENTE GESTION Brevet Professionnel Esthétique Arrêté du 23 Juillet - J.O du 2 Août 2003 Note à l attention des enseignants de vente et de gestion EPREUVES PONCTUELLES EPREUVE E3A : Suivi de clientèle et

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement Procédure Page 1 de 7 x Politique Directive x C.A. C.E. C.G. Direction générale Résolution 06-318-5.05 Direction x Nouveau document Amende

Plus en détail

Nom du groupe : 1 /roissyenbrie

Nom du groupe : 1 /roissyenbrie Nom du groupe : 1 /roissyenbrie 1) INFORMATIONS GÉNÉRALES Dans le cadre du concours Roissy et ses Jeunes Talents, la ville de Roissy en Brie souhaite encourager l émergence de jeunes talents roisséens

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 EPI 3 e Sciences, technologie et société Physique-Chimie / Éducation Musicale À propos des sons Présentation de l EPI DESCRIPTION SYNTHÉTIQUE

Plus en détail

OBJECTIFS DU COURS DE FORMATION MUSICALE

OBJECTIFS DU COURS DE FORMATION MUSICALE OBJECTIFS DU COURS DE FORMATION MUSICALE Année scolaire 2015/2016 Cycles 1, 2 & 3 court Début de 1 er cycle CHANT Clé de Sol Mesures à 2/4, 3/4, 4/4 Initiation à la battue de mesure à 2 temps RYTHME Rythmes

Plus en détail

Espace organisateurs

Espace organisateurs 1 Le contenu du Guide d organisation de Secondaire en spectacle ainsi que les annexes sont disponibles sur le site Internet dans la section Espace organisateurs www.secondaireenspectacle.qc.ca 2 TABLE

Plus en détail

ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES

ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES ECOLE DE MUSIQUE DE BONDUES Règlement Intérieur (Année 2016-2017) 1) Organisation et structure administrative a) Public concerné L école de musique accueille des élèves souhaitant acquérir une formation

Plus en détail

LE TITRE MIMA. Programme 3 (préparatoire au Mima) Le programme 3 est une préparation à l'entrée au deux dernières années du titre MIMA.

LE TITRE MIMA. Programme 3 (préparatoire au Mima) Le programme 3 est une préparation à l'entrée au deux dernières années du titre MIMA. LE TITRE MIMA (Musicien Interprète en Musiques Actuelles) Pour coller au plus près des réalités d'emploi des musiciens, la Fneijma (Fédération Nationale des Ecoles d'infuence Jazz et de Musiques Actuelles)a

Plus en détail

PROGRAMMATION NAP LECLERC

PROGRAMMATION NAP LECLERC LECLERC Atelier théâtre Développer individuellement et en groupe les atouts de chaque enfant, afin d accéder à l aisance, l assurance et la fantaisie qui sont nécessaires au jeu théâtral Prendre conscience

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. les LILAS

ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE. les LILAS ACCUEIL DE JOUR THÉRAPEUTIQUE les LILAS Les Lilas est une structure d accueil de jour thérapeutique gérée par AgeOptimum s.a.r.l. qui veille à la prise en charge individuelle ou en groupe des personnes

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX

CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX Schéma national d orientation pédagogique de l enseignement initial de la musique FICHE PÉDAGOGIQUE CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX Juin 2014 Introduction La place des pratiques vocales au sein des établissements

Plus en détail

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES 49 50 ÉPREUVE E 1 :CONDUITE D ACTIVITES PROFESSIONNELLES: U 1, coefficient 5 & Objectifs et contenu de l épreuve Cette épreuve relative à la pratique de la relation client

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Les périscolaires de l après-midi

GUIDE PRATIQUE. Les périscolaires de l après-midi GUIDE PRATIQUE Les périscolaires de l après-midi Les temps périscolaires de l après-midi (TAP), comment ca marche? MA SITUATION Je souhaite que mon enfant participe aux TAP (Temps d Activités Périscolaires

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales...

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales... TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS À L INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS... 3 Présentation... 3 Conditions d admission et d inscription... 3 Choix de crs... 4 Cycles d enseignement...

Plus en détail

Initions-nous à la programmation

Initions-nous à la programmation Retour sur l initiation à la robotique : Nous avons appris : 12 Initions-nous à la programmation Noms des participants : Décrivez votre travail d équipe : Port PC (pour lancer le programme) Nous voulons

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Nom, prénom de l étudiant GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Année de formation et promotion Date MSP 1 2 Rattrapage Lieu - Unité- Discipline Nom du Cadre Pédagogique Nom du

Plus en détail

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE

CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE CINÉ PASSION EN PÉRIGORD / AGENCE CULTURELLE DORDOGNE / ECLA AQUITAINE SESSIONS 2- FORMATION DES COMEDIENS : JEU ET ENJEUX DE L ACTEUR PROGRAMME EN 10 JOURS - du 29 février au 11 mars 2016 - Mussidan (Dordogne)

Plus en détail

Licence professionnelle Activités Sportives

Licence professionnelle Activités Sportives Licence professionnelle Activités Sportives Comment renforcer l impact de votre communication orale La communication s adresse d abord aux affects Rationnel Affects Ce que j'ai à dire 100% Ce que je pense

Plus en détail

Faculté Saint-Jean Course and Program Changes For Implementation in 2012-2013

Faculté Saint-Jean Course and Program Changes For Implementation in 2012-2013 Faculté Saint-Jean Course and Program Changes For Implementation in 2012-2013 EDU E 433 La communication et la gestion en salle de classe Étude approfondie des modèles théoriques et pratiques de gestion

Plus en détail

Tél. privé :... Tél. portable :... Courriel :.. Lieu de naissance :... Langue maternelle :... Religion :...

Tél. privé :... Tél. portable :... Courriel :.. Lieu de naissance :... Langue maternelle :... Religion :... ECOLES DU S2 Gymnase, Ecole de commerce Ecole de culture générale Demande d'admission Gymnases de la ville de Fribourg Ecole de commerce de Fribourg Ecole de culture générale de Fribourg Marquer d'une

Plus en détail

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime)

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) I - Extrait de l Arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au Diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

Fiches d activités. Table des matières. Conforme au Programme de formation de l école québécoise. Français au primaire, 1 er et 2e cycles

Fiches d activités. Table des matières. Conforme au Programme de formation de l école québécoise. Français au primaire, 1 er et 2e cycles Fiches d activités Conforme au Programme de formation de l école québécoise Français au primaire, 1 er et 2e cycles Roman lime n 3 Table des matières Fiche A Pour avoir le bon mot. 2 Fiche B Le petit quiz.

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2016

FORMATION CONTINUE 2016 FORMATION CONTINUE 2016 Edito La musique pour tous : se former pour transmettre Voici le programme de formation élaboré par les CMR-Formation pour l année 2016. Il s adresse aussi bien aux salariés des

Plus en détail

La formation en Master MEEF mention 1 er degré

La formation en Master MEEF mention 1 er degré ÉSPÉ de l académie de Créteil La formation en Master MEEF mention 1 er degré Sigolène Couchot-Schiex, Responsable du Master MEEF Premier degré 1 Pour devenir PE Deux conditions : Vous devez être lauréat.e

Plus en détail

Regalatz vos! **** Les langues régionales en France : en danger ou déjà disparues? CYBERQUÊTE

Regalatz vos! **** Les langues régionales en France : en danger ou déjà disparues? CYBERQUÊTE CYBERQUÊTE Les langues régionales en France : en danger ou déjà disparues? * Bonjour! (corse) ** Les langues régionales (breton) *** Parlez-vous basque? (basque) **** Amusez-vous bien! (occitan) Regalatz

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

Communication orale : l entrevue

Communication orale : l entrevue Feuillet pédagogique Programme-cadre de français 4 e et 5 e années Communication orale : l entrevue Mégastar Feuillet pédagogique Destiné aux enseignantes et aux enseignants des 4 e et 5 e années, le présent

Plus en détail

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE LE PARRAINAGE DEFINITION Le parrainage d'une durée de 10 à 12 semaines, est un temps de «compagnonnage» du nouveau bénévole dans ses premiers accompagnements. C est un temps d apprentissage de la pratique

Plus en détail

Mes compétences orales en français

Mes compétences orales en français Je n utilise pas de mots J utilise quelques mots en en Je parle surtout en anglais. Je ne connais pas beaucoup de mots en Je fais des phrases courtes. Je répète les expressions que je vois et entend. Je

Plus en détail

Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS. Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2

Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS. Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2 Fiche de méthode pour l épreuve HISTOIRE DES ARTS Diplôme National du Brevet des Collèges Session juin 2016 épreuve coefficient 2 L ÉPREUVE HDA Elle est constituée d une épreuve orale, présentée devant

Plus en détail

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble invalidant de la santé à l'école primaire Article 4 Le directeur de l école coordonne, dans l école,

Plus en détail

Année universitaire 2015-2016 (Accréditation 2015-2019)

Année universitaire 2015-2016 (Accréditation 2015-2019) MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES - FONCTIONNEMENT DES JURYS POUR L OBTENTION DES DIPLÔMES DE LICENCE DU DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTÉ DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD Année universitaire

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004 1 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de la Politique des Formations de l Enseignement

Plus en détail

Titre de la séquence : Lancer loin. Déroulement : phases de la démarche et consignes Forme de travail Durée Matériel Bilan/différenciation.

Titre de la séquence : Lancer loin. Déroulement : phases de la démarche et consignes Forme de travail Durée Matériel Bilan/différenciation. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champ disciplinaire : Athlétisme Education Physique et Sportive Titre de la séquence : Lancer loin Compétences disciplinaires pour la séquence : lancer loin à 1 main des objets

Plus en détail

Actions éducatives. Prix de l'éducation - édition 2016. NOR : MENE1604580N note de service n 2016-016 du 3-3-2016 MENESR - DGESCO B3-4

Actions éducatives. Prix de l'éducation - édition 2016. NOR : MENE1604580N note de service n 2016-016 du 3-3-2016 MENESR - DGESCO B3-4 Actions éducatives Prix de l'éducation - édition 2016 NOR : MENE1604580N note de service n 2016-016 du 3-3-2016 MENESR - DGESCO B3-4 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux vice-rectrices

Plus en détail

Vous avez accepté d apporter une aide pédagogique à un enfant malade ou accidenté, et nous vous en remercions. un guide pratique de l intervenant ;

Vous avez accepté d apporter une aide pédagogique à un enfant malade ou accidenté, et nous vous en remercions. un guide pratique de l intervenant ; Année scolaire 2012/2013 Christian QUÉRU, Responsable du SAPAD 10 Christophe URSOT, Assistant SAPAD Madame, Monsieur, cher(e) Collègue, Vous avez accepté d apporter une aide pédagogique à un enfant malade

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

Exemples d activités coopératives

Exemples d activités coopératives Exemples d activités coopératives Activités Remue-méninges Cercle de discussion Objectif pédagogique (Le pourquoi) Faire reconnaître l utilité de la mise en commun d idées pour étendre son champ de réflexion

Plus en détail

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER Les dispositifs d'accompagnement ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF Édito L accompagnement des pratiques Musiques Actuelles

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION

DOCUMENT D'INFORMATION DOCUMENT D'INFORMATION STAGE D'IMMERSION EN ANGLAIS, LANGUE SECONDE, THE UNIVERSITY OF PRINCE EDWARD ISLAND (CHARLOTTETOWN) ( ÉTÉ 2006) STAGE D'IMMERSION EN ANGLAIS, LANGUE SECONDE, THE MOUNT ST. VINCENT

Plus en détail

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Vincent Gaston Nicole Pierre L oral L oral haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com Le code de la propriété

Plus en détail

DEMARCHE D APPRENTISSAGE

DEMARCHE D APPRENTISSAGE Ces quelques propositions d exercices couvrent une grande partie de l activité gymnastique telle qu elle peut être présentée aux cycles 2 et3. Cet inventaire n est bien entendu pas exhaustif. Les situations

Plus en détail

Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi

Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi Accueil des classes à la Médiathèque Stéphane-Hessel Mode d emploi www.mediatheque.ville-montlouis-loire.fr Infos pratiques Pourquoi accueillir les classes à la médiathèque? Faire découvrir le lieu, son

Plus en détail

PROJET D'EVEIL SONORE

PROJET D'EVEIL SONORE PROJET D'EVEIL SONORE et MUSICAL PETITE ENFANCE Parce que la ville de Metz considère que l'accès aux loisirs, aux arts et à la culture représente un fondement du développement et du bien-être de l'enfant,

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

Élaborer le projet Pédagogique

Élaborer le projet Pédagogique Élaborer le projet Pédagogique Octobre 2006 Un projet cohérent Fondé sur des objectifs simples élargir les possibilités d expression et de communication affiner les capacités auditives et analytiques construire

Plus en détail

Levrioù e brezhoneg, mar plij!

Levrioù e brezhoneg, mar plij! Galv da raktresoù Appel à projets Levrioù e brezhoneg, mar plij! Levrioù nevez e brezhoneg evit ar vugale Nouveaux livres en breton pour les enfants Cahier des charges de l appel à projets - «Levrioù e

Plus en détail

formation en médiationm

formation en médiationm http://www.mediations.ch/ formations-gpm@mediations.ch MINISTERE DE LA JUSTICE CENTRE DE RECHERCHE JURIDIQUE ET JUDICIAIRE COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES PRATIQUES DE MEDIATIONS Les défis d de la formation

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

Gestion d'un projet de formation blended-learning

Gestion d'un projet de formation blended-learning Gestion d'un projet de CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse : Service à la personne et à la collectivité - Formation

Plus en détail

GRENOBLE - 18 ET 19 NOVEMBRE 2016 Règlement 2016

GRENOBLE - 18 ET 19 NOVEMBRE 2016 Règlement 2016 GRENOBLE 18 ET 19 NOVEMBRE 2016 Règlement 2016 rencontre.montagnes.sciences@gmail.com montagnessciences.com facebook.com/montagnesetsciences Article 1 DEFINITION L association à but non lucratif «Montagnes

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

Tremplin «Amateurs, en scène!»

Tremplin «Amateurs, en scène!» Tremplin «Amateurs, en scène!» La ville du Taillan-Médoc souhaite valoriser les pratiques musicales amateurs et organise cette année, en partenariat avec la Rock School Barbey, un tremplin intitulé «Amateurs,

Plus en détail

ESC Orchestra. concert à la Cité internationale universitaire de Paris Le mardi 15 mai 2007 > 20h30

ESC Orchestra. concert à la Cité internationale universitaire de Paris Le mardi 15 mai 2007 > 20h30 ESCOrchestra concertàlacitéinternationaleuniversitairedeparis Lemardi15mai2007>20h30 FondationDeutschdelaMeurthe 37boulevardJourdan 75014Paris Réservationindispensableau0143136596 Tarifs:plein:10 ;réduit:5

Plus en détail

COMPRÉHENSION DE L'ORAL

COMPRÉHENSION DE L'ORAL Descripteur global Peut comprendre des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate (par exemple, information personnelle et familiale de base, achats, géographie

Plus en détail

Le Théâtre de vos Passions

Le Théâtre de vos Passions Saint-Laurent Le Théâtre de vos Passions Dramatique & d Art Musique de Conservatoire Municipal Ville à vivre Qu'est ce que l'art théâtral au sein du conservatoire? L 'art théâtral au sein du conservatoire

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Guide. Déclaration des montants de rétroactivité relatifs à l équité salariale. Mars 2007

Guide. Déclaration des montants de rétroactivité relatifs à l équité salariale. Mars 2007 Guide Déclaration des montants de rétroactivité relatifs à l équité salariale Mars 2007 INTRODUCTION De nombreuses personnes recevront un montant de rétroactivité relatif à l équité salariale et un bon

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE Qu est-ce qu une bourse de persévérance, et à qui s adresse-t-elle? Durant leurs études préuniversitaires ou techniques, plusieurs étudiants font preuve de détermination

Plus en détail

ÉVALUATION EN ÉTABLISSEMENT DE FORMATION ET EN ENTREPRISE

ÉVALUATION EN ÉTABLISSEMENT DE FORMATION ET EN ENTREPRISE SESSION 2006 Établissement : Candidat - Nom : Prénom : CAP EMPLOYÉ DE VENTE SPÉCIALISÉ Option A B C EP1 - CCF PRATIQUE DE LA VENTE ET DES SERVICES LIÉS ÉVALUATION EN ÉTABLISSEMENT DE FORMATION ET EN ENTREPRISE

Plus en détail

Guide pratique et méthodologique 2010

Guide pratique et méthodologique 2010 Guide pratique et méthodologique 2010 LA À QUALIFICATION E D ACCÈS ET AU-DELÀ Préparation du PRÉ-REQUIS 4 transverse PROFESSIONNELLE ION ÉVOLUT D Résoudre un cas d entreprise DISPOSITIF DIRECTION DES RESSOURCES

Plus en détail

NOR: MCCH0300476A. Article 1

NOR: MCCH0300476A. Article 1 Arrêté du 16 juin 2003 relatif à l examen du diplôme d Etat de professeur de musique sur épreuves Modifié par l arrêté du 22 avril 2004 (annexe) Modifié par l'arrêté du 9 mai 2005, J.O n 119 du 24 mai

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Formation financée par la Région wallonne La Ministre de la Santé, de l'action sociale et de l'égalité des Chances Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Opérateur de formation: Union

Plus en détail

!"#$%&'"()*'+,-$%(&.)

!#$%&'()*'+,-$%(&.) "#$%&'"()*'+,-$%(&.) ))))))))))))))))))))))))))))))))/)01%(&.2#)'(&.#+#3&.) *%(4),.4)$24'52.4)%0&2.,,.4)6) "#$%&$'()*+,-./012*+,3 4,56)0()789(7):912);7$1&02&$&9+6)0()7? Centre de formation professionnelle

Plus en détail

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U6 1. Finalités et objectifs L objectif visé est d apprécier l aptitude du candidat à conduire un projet

Plus en détail

Plan d'études romand

Plan d'études romand Plan d'études romand ARTS - Musique - Cycle 3 Précisions VS Précisions annuelles - Indications pédagogiques DECS / SE - mai 2011-1 - PER > ARTS > MUSIQUE > EXPRESSION ET REPRESENTATION > 3E CYCLE A 31

Plus en détail

Traduction et interprétariat

Traduction et interprétariat Marchés de Services à bons de commande Traduction et interprétariat REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Remise des offres : 6 septembre 2013 RC Page N 1 Règlement de la Consultation (R.C.) SOMMAIRE Article

Plus en détail

Exigences Préalables à L Entrée en Formation (EPEF)

Exigences Préalables à L Entrée en Formation (EPEF) EXIGENCES PREALABLES DE LA MENTION BPJEPS AGFF mentions C et D Annexe III de l arrêté du 10 août 2005 (BO N 15 du 15 septembre 2005) Exigences Préalables à L Entrée en Formation (EPEF) Les exigences préalables

Plus en détail

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA Ordre de Service Aux Chefs des établissements d enseignement secondaire de plein exercice et de promotion sociale Date 11 avril 2016 Priorité Moyenne Référence f1516mf-nv06-07_34-14 Instruction publique

Plus en détail

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit 1 - Comment devenir crédible aux yeux de l élève, des élèves, de l enfant/adolescent? 2 - Comment développer chez l enfant /

Plus en détail

Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis.

Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis. Dossier de presse Les Galops 1 à 4 constituent le cycle de formation initiale du cavalier dans les domaines qui font l homme ou la femme de cheval accomplis. Le Galop 4 comporte en option le «Permis Cheval»

Plus en détail

3. Projet d écoute. Français 10-2. Extrait de pièce de théâtre : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

3. Projet d écoute. Français 10-2. Extrait de pièce de théâtre : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : 3. Projet d écoute Extrait de pièce de théâtre : Fais ton ménage! Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait de Les petits pouvoirs de Suzanne

Plus en détail

14 ème édition. du PRIX ADPS DE L ACTION SOCIALE

14 ème édition. du PRIX ADPS DE L ACTION SOCIALE 14 ème édition du PRIX ADPS DE L ACTION SOCIALE 2012 Ce dossier de candidature comporte 2 parties : I - RÈGLEMENT DU PRIX (à conserver par le candidat) II - DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS (à retourner) Page

Plus en détail

EPREUVE de GYMNASTIQUE au SOL ou aux AGRES

EPREUVE de GYMNASTIQUE au SOL ou aux AGRES Baccalauréat Général ou Technologique - Epreuves Ponctuelles Obligatoires- Session 2013 EPREUVE de GYMNASTIQUE au SOL ou aux AGRES page 2 et 3: recommandations aux candidats par rapport aux exigences de

Plus en détail

Plan. Interactions précoces. 1. Définitions. 2. Du côté de la mère (1) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/110/09 LIPCOM-RM)

Plan. Interactions précoces. 1. Définitions. 2. Du côté de la mère (1) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/110/09 LIPCOM-RM) Interactions précoces 1. Définitions - Relation mère enfant - Lien mère-enfant - Attachement 2. Du côté de la mère - Préoccupation maternelle primaire - Caregiving et style d attachement - Sensibilité

Plus en détail

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION Classé en 2007 par le Ministère de la Culture et de la Communication le Conservatoire à Rayonnement Communal

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES

UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES Finalité de l apprentissage La qualité de la relation entre le patient et son médecin est un des déterminants majeurs de son succès et conditionne

Plus en détail

Montage radio par Ulrike Werner / Illustrations et mise en page: sandruschka

Montage radio par Ulrike Werner / Illustrations et mise en page: sandruschka Montage radio Construire pas à pas une histoire à partir des extraits d interview Auteur: Ulrike Werner / traduit par Katharina Herrmann et Aurore Visée De la montagne de documentation au montage fini

Plus en détail

COURTS-MÉTRAGES ÉTUDIANTS SOUMETTEZ VOTRE COURT-MÉTRAGE

COURTS-MÉTRAGES ÉTUDIANTS SOUMETTEZ VOTRE COURT-MÉTRAGE SÉLECTION OFFICIELLE FESTIVAL OBJECTIF CINÉMA COURTS-MÉTRAGES ÉTUDIANTS SOUMETTEZ VOTRE COURT-MÉTRAGE Pour la première fois cette année, le Mouvement d implication francophone d Orléans (MIFO) sélectionnera

Plus en détail

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux.

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Liaison GS/CP La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Ses objectifs constituent l aboutissement de ceux de l école

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

Courir longtemps avec l USEP

Courir longtemps avec l USEP Courir longtemps avec l USEP Cette année de nouveau, l USEP 31 propose deux temps forts de course longue : - le mardi 20 novembre 2012, la quatrième édition de la «Foulée des 1000 pattes», mise en place

Plus en détail

Webinaire : Le développement du cerveau

Webinaire : Le développement du cerveau Transcription de la narration diapo 1 Explorons les capacités d apprentissage de l enfant. Narration (00 : 04,55) : Explorons les capacités d apprentissage de l enfant. Transcription de la narration diapo

Plus en détail

ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE

ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE ISF - Agent d'éducation Qualification : Épreuve Intégrée 2 E2 p 1 ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE DESCRIPTION DE L'E2 Concevoir et réaliser un travail socio-sanitaire auprès des bénéficiaires en

Plus en détail

FORMATION CHANTEUR INTERPRETE

FORMATION CHANTEUR INTERPRETE La Fabrique Saint Antoine, centre de formation professionnelle aux métiers du chant moderne dans les musiques actuelles, propose deux formations diplômantes (interprète et auteurcompositeur-interprète).

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-Direction des Politiques de Formation et d Éducation Sous-Direction des Établissements, des Dotations et

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

ELLIS English Language Learning and Instruction System Business Series

ELLIS English Language Learning and Instruction System Business Series ELLIS English Language Learning and Instruction System Business Series http://www.formavision.com Classes de Bac Professionnel Tertiaire Catherine Moalic, professeur de DNL Communication Anglais Avec la

Plus en détail