Traitement De L ostéoporose Post- Ménopausique Stratégie De Prise En Charge. M.Hammoumraoui - H. Djoudi Service De Rhumatologie EHS DOUERA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement De L ostéoporose Post- Ménopausique Stratégie De Prise En Charge. M.Hammoumraoui - H. Djoudi Service De Rhumatologie EHS DOUERA"

Transcription

1 Traitement De L ostéoporose Post- Ménopausique Stratégie De Prise En Charge M.Hammoumraoui - H. Djoudi Service De Rhumatologie EHS DOUERA

2 Prévenir la survenue de FRACTURES dans les 5 à 10 ans

3 CONDUITE PRATIQUE

4 Stratégie Thérapeutique recommandations pour le traitement de l ostéoporose post-ménopausique (AFSSAPS) ACTUALISATION EN 2006 Stratégie thérapeutique selon : Présence ou absence d une fracture Résultat de la densité minérale osseuse (DMO) Facteurs de risque Age de la patiente Individualisation de la décision thérapeutique

5 QUI TRAITER?

6 Femme à haut risque fracturaire

7 COMMENT TRAITER?

8 Non pharmacologique Pharmacologique

9 Mesures générales préventives : Nutrition Exercices physiques Traitements médicamenteux Lutte contre les facteurs de la chute

10 Comment traiter? Mesures générales préventives : Nutrition Exercices physiques Traitements médicamenteux Lutte contre les facteurs de la chute

11 Nutrition Apport suffisant en calcium et vitamine D durant toute la vie Apports calciques recommandés 9-18 ans : mg ans : 1000 mg > 50 ans : mg Arrêt du tabac.

12 Rôle de l exercice physique Maintien une bonne force musculaire Activité recommandée : Marche rapide ou jogging : 30 mn 3 à 4 fois par semaine

13 Comment traiter? Mesures générales préventives : Nutrition Exercices physiques Lutte contre les facteurs de la chute Traitements médicamenteux

14 PREVENTION DES CHUTES Eviter les surfaces glissantes et tapis. Eclairage suffisant à domicile. Port de canne à la marche. Correction de la vue. Eviter la prise de somnifères. Chaussage adéquat (chaussures plates ). Equipement de la salle de bain accoudoirs. Protecteurs externes de hanches

15 Comment traiter? Mesures générales préventives : Nutrition Exercices physiques Lutte contre les facteurs de la chute Traitements médicamenteux

16

17 QUEL TRAITEMENT UTILISER? CHOIX DU TRAITEMENT : Effets extra-osseux bénéfiques ou indésirables Contre-indications Contraintes des traitements et choix de la patiente

18 CHOIX DU TRAITEMENT : Signes climatériques de la ménopause : Traitement de la ménopause Ménopause précoce : Trt. de la ménopause Antécédent de KC du sein : RALOXIFENE (diminue ce risque de 60%)

19 CHOIX DU TRAITEMENT : Prévention d une fracture vertébrale : Raloxifène BP: alendronate risédronate Teriparatide réservée aux formes sévères Ranélate de strontium

20 CHOIX DU TRAITEMENT : Réduction d une autre fracture non vertébrale : BP: alendronate risédronate Strontium Teriparatide : si forme sévère

21 CHOIX DU TRAITEMENT : Mode d administration prise quotidienne non désirée : alendronate : 70 mg / semaine. risédronate : 35 mg / semaine Prise annuelle Présence d une affection gastrooesophagienne : ranelate de strontium, SERM forme injectable

22 QUI TRAITER?

23 EN PRATIQUE. Les fractures doivent être considérées comme de véritables complications et non comme un signe d appel.

24 Situations. 1. Patientes sans antécédents de fracture de fragilité 2. Patientes avec fracture ou antécédent de fracture de fragilité.

25 1. Patientes sans antécédent de fracture de fragilité - Sujets à risque ostéopénique ou ostéoporose sans fracture. - Stratégie en fonction de l âge.

26 Nouvelles recommandations AFSSAPS En l absence de fracture Femmes de 50 à 60 ans Recherche de Facteurs de Risque DMO T -3 T FdR -2.5 < T -1 T -1 Tbl Clim T<-2 et FdR ++ TRAITEMENT raloxifène bisphosphonate Ranélate de strontium THS si tbl clim TRAITEMENT THS À ENVISAGER raloxifène bisphosphonate Pas de traitement

27 Nouvelles recommandations AFSSAPS En l absence de fracture Femmes de 60 à 80 ans Recherche de Facteurs de Risque DMO T -3 T FdR -2.5 < T -1 T -1 TRAITEMENT Raloxifène (age <70 ans) Bisphospnonates Ranélate de strontium T<-2 et FdR ++ oui À ENVISAGER raloxifène bisphosphonate non Pas de traitement

28 Nouvelles recommandations AFSSAPS En l absence de fracture Femmes > 80 ans Calcium, Vitamine D Prévention des chutes Protecteurs de hanche Bisphosphonates ou RS à envisager

29 2. Traitement ostéoporose avec fracture.

30 Nouvelles recommandations AFSSAPS 2006 En présence d une fracture FRACTURE DMO T -2,5-2,5 <T -1 TRAITEMENT Raloxifène Bisphosphonate R.S Tériparatide si FV 2 Fx vertébrale ou de ESF TRAITEMENT raloxifène Bisphosphonate tériparatide Fx périphérique À DISCUTER si T < -2 et facteurs de risque de fracture

31 Recommandations de la NOF (national osteoporosis foundation ) Ostéoporose :T-Score < -2,5 DS Sans FDR Ostéopénie :-2.5 DS <T-Score <-1 DS et 1 FDR ou fracture vertébrale ou de E.S.F. Age > 65 ANS avec. 2 FDR ou. antécédent de fracture ostéoporotique sans DMO.

32 EVALUATION DE LA REPONSE AU TRAITEMENT Réduction du risque de fractures : meilleur indicateur de la réponse au traitement. Marqueurs biochimiques du remodelage osseux (NTX Urinaire) Baisse de 30 % à 3 ou 6 mois. Gain de la DMO??

33

34 DUREE DU TRT Traitement hormonal : 2 ans mais PTH : 18 mois à 24 mois RALOXIFENE : 8 ans BSP : recul de 10 ans Ranelate de strontium recul de 10 ans Débat actuel sur fenêtre thérapeutique de 1 à 2 ans tous les 3 à 5 ans.

35 Pas de consensus Tous les switches sont possibles

36 CONCLUSION Les recommandations actuelles insistent sur le traitement des femmes ménopausées ostéoporotiques ayant une fracture. Une place importante est accordée à la densitométrie; une densitométrie très basse justifie le traitement des femmes ménopausées n ayant pas de fracture. L identification de facteurs de risque, permettent dans un certain nombre de situations de proposer un traitement à des femmes ménopausées sans fractures ostéoporotiques.

Prise en charge de l ostéoporose en 2008

Prise en charge de l ostéoporose en 2008 Prise en charge de l ostéoporose en 2008 Pascal Chazerain (GIEDA INTER-RACHIS.12 décembre 2008) Service de Rhumatologie Groupe hospitalier Diaconesses-Croix Saint Simon 75020 Paris L ostéoporose : épidémie

Plus en détail

OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE

OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE Traitement médicamenteux Recommandations actualisées 2006 Définition Maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la résistance osseuse conduisant à une

Plus en détail

Journée Étude «FEMMES»

Journée Étude «FEMMES» Journée Étude «FEMMES» A P R È S 5 0 A N S... 2 0 0 9 2 0 1 0 M. F l o r i M. Danière. Traitement Hormonal de la Ménopause: THM Une seule indication: Les troubles du climatère : les bouffées de chaleur

Plus en détail

Les recommandations pour L OSTEOPOROSE. Comment s y retrouver?

Les recommandations pour L OSTEOPOROSE. Comment s y retrouver? Les recommandations pour L OSTEOPOROSE Comment s y retrouver? Objectif du traitement ostéoporose : prévenir la survenue de fractures. Les fractures : un très lourd coût humain et financier (130 000 fractures

Plus en détail

{Définition OSTEOPOROSE. Moins dure sera la chute. Dr Jean-Louis Véran, Cabinet Paixhans, Metz. Epidémiologie Diagnostic Risque fracturaire

{Définition OSTEOPOROSE. Moins dure sera la chute. Dr Jean-Louis Véran, Cabinet Paixhans, Metz. Epidémiologie Diagnostic Risque fracturaire OSTEOPOROSE {Définition Epidémiologie Diagnostic Risque fracturaire Moins dure sera la chute Dr Jean-Louis Véran, Cabinet Paixhans, Metz Os porotique - Définition - Epidémiologie - Diagnostic - Clinique

Plus en détail

29/04/16. FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue FMC DINAN 29 AVRIL AVRIL la suite HAS 2014

29/04/16. FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue FMC DINAN 29 AVRIL AVRIL la suite HAS 2014 FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue 28 AVRIL 2016 la suite HAS 2014 1 INDEX FRAX http://www.shef.ac.uk/frax/tool.jsp?country=12 L'index de risque fracturaire, intitulé "WHO Fracture Assessment

Plus en détail

Docteur Magali Ballard Service de Rhumatologie Hôpital Bichat

Docteur Magali Ballard Service de Rhumatologie Hôpital Bichat Docteur Magali Ballard Service de Rhumatologie Hôpital Bichat Définition de l ostéoporose (OP) Maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la

Plus en détail

Ostéoporose: hiérarchie et place des thérapeutiques

Ostéoporose: hiérarchie et place des thérapeutiques Ostéoporose: hiérarchie et place des thérapeutiques Pr Roland Chapurlat INSERM UMR 1033 et Université de Lyon Service de Rhumatologie et Pathologie Osseuse Hôpital E Herriot, Lyon Lyon, 29 septembre 2012

Plus en détail

Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose

Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose TOUT DÉPEND D UN ENSEMBLE DE FACTEURS DE RISQUE L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une faible masse osseuse et une détérioration

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 05 juillet 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 05 juillet 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 05 juillet 2006 Vu la saisine de l UNCAM sur la base de l article R 161-71.3 du code de la sécurité sociale, vu l article L 161-39 du code de la sécurité sociale et vu

Plus en détail

Traitement médicamenteux de l ostéoporose. post-ménopausique est de

Traitement médicamenteux de l ostéoporose. post-ménopausique est de doi : 10.1684/met.2006.0033 Recommandations Traitement médicamenteux de l ostéoporose post-ménopausique Recommandations. Actualisation 2006 Composition du groupe de travail : C. ROUX, président (Paris),

Plus en détail

Evaluer le risque fracturaire: l outil FRAX (Fracture Risk Assessment Tool)

Evaluer le risque fracturaire: l outil FRAX (Fracture Risk Assessment Tool) Evaluer le risque fracturaire: l outil FRAX (Fracture Risk Assessment Tool) F. FLAISLER Service de Rhumatologie Groupe Hospitalo-Universitaire CAREMEAU, Nîmes OSTÉOPOROSE DEFINITION AFSSAPS «Maladie diffuse

Plus en détail

ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE DE LA FEMME MENOPAUSEE

ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE DE LA FEMME MENOPAUSEE ANNEXES A LA GRILLE DE RECUEIL DE DONNEES : PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE DE LA FEMME MENOPAUSEE Extraits des référentiels HAS sur la «Prévention, diagnostic et traitement de l ostéoporose Note de synthèse

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 10 mai 2006 BONVIVA 2,5 mg, comprimé pelliculé plaquettes thermoformées PVC-Aluminium boîte de 28 comprimés Code CIP : 371 657-8 Laboratoires ROCHE acide ibandronique

Plus en détail

GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN Groupe de travail : Groupe de lecture :

GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN Groupe de travail : Groupe de lecture : GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN 2009 Groupe de travail : Groupe de lecture : Docteur JeanPierre MAIRESSE Docteur J. CHAPUIS Docteur Alain LIBERT

Plus en détail

GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN Groupe de travail :

GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN Groupe de travail : GROUPES QUALITÉ PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN 2009 Groupe de travail : Docteur JeanPierre MAIRESSE Docteur Alain LIBERT Docteur Pascale BOISENFRAY Docteur

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Les Jeudis de l'europe THÉRAPEUTIQUE DE L'OSTÉOPOROSE POST - MÉNOPAUSIQUE Dr S. MARTINON Centre Hospitalier St Joseph. St Luc LYON 26 novembre 2005 Les Jeudis de l'europe Changer de vision - une maladie

Plus en détail

DIAGNOSTIC D OSTÉOPOROSE

DIAGNOSTIC D OSTÉOPOROSE DIAGNOSTIC D OSTÉOPOROSE UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE 150 millions de patients ostéoporotiques 1 Europe : 75 millions 2 USA : 10 millions 3 1 femme sur 3 et 1 homme sur 8 âgés de plus de 50 ans souffrent

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 Février 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 Février 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 28 Février 2007 ADROVANCE, comprimé B/4 (CIP : 378 087-2) B/12 (CIP : 378 089-5) B/40 (CIP : 570 423-7) Laboratoires BEAUFOUR IPSEN PHARMA S.A.S. Alendronate monosodique,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 juin 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 juin 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 11 juin 2008 ACTONEL 75 mg, comprimé pelliculé Boîte de 2 comprimés code CIP : 384 568-9 Boîte de 6 comprimés code CIP : 384 570-3 PROCTER & GAMBLE PHARMACEUTICALS FRANCE

Plus en détail

ostéoporoseoporose Docteur J. Ribière

ostéoporoseoporose Docteur J. Ribière Actualités s sur l ostl ostéoporoseoporose Docteur J. Ribière Association des médecins Grassois pour la Formation médicale continue 12 Avril 2007 www.ag3.fr Autre bout de la lorgnette Prévalence osteoporose

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse de l ostéoporose post-

Stratégie médicamenteuse de l ostéoporose post- Stratégie médicamenteuse de l ostéoporose post- ménopausique Cours du mardi 24 novembre 2009 IFSI 2 ième année Module Rhumato - Orthopédie V.SERVANT Interne en pharmacie Généralités sur l ostéoporose -

Plus en détail

OST OS E T OP OROS OROS Dr C. BOLOGNA

OST OS E T OP OROS OROS Dr C. BOLOGNA OSTEOPOROSE Dr C. BOLOGNA L os est un tissu vivant qui se renouvelle lentement = REMODELAGE L os est le résultat de dépôts minéraux (Calcium principalement) sur des cristaux d hydroxyapatite qui sont eux-mêmes

Plus en détail

PREVENTION SECONDAIRE DE L OSTEOPOROSE FRACTURAIRE : RESULTATS A 1 AN D UNE FILIERE DE PRISE EN CHARGE DES PATIENTS FRACTURES

PREVENTION SECONDAIRE DE L OSTEOPOROSE FRACTURAIRE : RESULTATS A 1 AN D UNE FILIERE DE PRISE EN CHARGE DES PATIENTS FRACTURES PREVENTION SECONDAIRE DE L OSTEOPOROSE FRACTURAIRE : RESULTATS A 1 AN D UNE FILIERE DE PRISE EN CHARGE DES PATIENTS FRACTURES T. Aït Abdesselam 1, A. Lamacz 1, S. Titz², G. Micaud 3, N. Biga 4, X. Le Loët

Plus en détail

natalité et prolifération des ostéoblastes adipogenèse et myélopoièse ostéoclastogenèse apoptose des ostéocytes

natalité et prolifération des ostéoblastes adipogenèse et myélopoièse ostéoclastogenèse apoptose des ostéocytes Diminution de l épaisseur du mur ostéonique avec l âge Lips et al, Calcif Tissue Int 1978 Vieillissement : anomalies cellulaires natalité et prolifération des ostéoblastes adipogenèse et myélopoièse ostéoclastogenèse

Plus en détail

Ostéodensitométrie. autorisant le remboursement (JO 30 juin 2006) ostéoporose ANAES 2001 Dossier prescrire 1998; 18 (183) :

Ostéodensitométrie. autorisant le remboursement (JO 30 juin 2006) ostéoporose ANAES 2001 Dossier prescrire 1998; 18 (183) : Ostéodensitométrie sources documentaires traitement de l ostéoporose post ménopausique, AFSSAPS actualisation janvier 2006 décision de l UNCAM autorisant le remboursement (JO 30 juin 2006) ostéoporose

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE EN GERIATRIE MORTALITE LIEE AUX FRACTURES SEVERES RISQUE DE DECES DANS LES 3 MOIS APRES UNE FRACTURE DE HANCHE

PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE EN GERIATRIE MORTALITE LIEE AUX FRACTURES SEVERES RISQUE DE DECES DANS LES 3 MOIS APRES UNE FRACTURE DE HANCHE PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE Sous l égide de la section Os de la SFR et du GRIO EN GERIATRIE ACTUALISATION 2012 DES RECOMMANDATIONS DU TRAITEMENT DE L OSTEOPOROSE POSTMENOPAUSIQUE Karine Briot Service

Plus en détail

Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose

Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose Comment prévenir les fractures dues à l ostéoporose TOUT DÉPEND D UN ENSEMBLE DE FACTEURS DE RISQUE L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une faible masse osseuse et une détérioration

Plus en détail

Recommandations européennes pour le diagnostic et la prise en charge de l ostéoporose post-ménopausique

Recommandations européennes pour le diagnostic et la prise en charge de l ostéoporose post-ménopausique THE EUROPEAN SOCIETY FOR CLINICAL AND ECONOMIC ASPECTS OF OSTEOPOROSIS AND OSTEOARTHRITIS Recommandations européennes pour le diagnostic et la prise en charge de l ostéoporose post-ménopausique Produced

Plus en détail

Vous êtes concernée!

Vous êtes concernée! Journée Mondiale contre l Ostéoporose 20 OCTOBRE 2013 Fracture sévère de votre mère : Vous êtes concernée! 20 13 DOSSIER DE PRESSE Journée Mondiale contre l Ostéoporose 20 OCTOBRE 2013 SOMMAIRE OSTÉOPOROSE

Plus en détail

A PROPOS DES RECOMMANDATIONS FRANÇAISES

A PROPOS DES RECOMMANDATIONS FRANÇAISES OSTEOPOROSE A PROPOS DES RECOMMANDATIONS FRANÇAISES SAERM 23-24 MAI 2004 Professeur H. DJOUDI EHS DOUERA L ostéoporose est une maladie diffuse du squelette, caractérisée par une diminution de la résistance

Plus en détail

Fracture du sujet âgé

Fracture du sujet âgé Fracture du sujet âgé Dr Anne HORUSITZKY Rhumatologue CH René Pleven DINAN 16 Mars 2007 Différentes problématiques Age Femme ou homme Institution ou non Degré d autonomie Dépistage? Localisations Fracture

Plus en détail

DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE OSTÉOPOROSE MASCULINE

DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE OSTÉOPOROSE MASCULINE DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE OSTÉOPOROSE MASCULINE ÉVOLUTION DE LA DMO AU COURS DE LA VIE D UN HOMME 1. Après une première phase de croissance osseuse rapide de la naissance à 4 ans, survient une

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 janvier 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 2 août 2000 par arrêté du 21 juillet 2000 DIDRONEL 400 mg, comprimé plaquettes

Plus en détail

Journée Mondiale contre l Ostéoporose. L ostéoporose expliquée Parce que mieux comprendre c est mieux se soigner! Votre partenaire dans l ostéoporose

Journée Mondiale contre l Ostéoporose. L ostéoporose expliquée Parce que mieux comprendre c est mieux se soigner! Votre partenaire dans l ostéoporose Journée Mondiale contre l Ostéoporose Militons contre l ostéoporose L ostéoporose expliquée Parce que mieux comprendre c est mieux se soigner! Votre partenaire dans l ostéoporose Qu est-ce que l ostéoporose,

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique 03-10.02.2006 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse

Plus en détail

Item 56. Ostéoporose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 56. Ostéoporose. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 6 Item 56 Ostéoporose Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une ostéoporose. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER Connaître la définition de l ostéoporose.

Plus en détail

Densité osseuse basse, sans fracture Traiter ou ne pas traiter? Erick Legrand CHU et Université, Angers

Densité osseuse basse, sans fracture Traiter ou ne pas traiter? Erick Legrand CHU et Université, Angers Densité osseuse basse, sans fracture Traiter ou ne pas traiter? Erick Legrand CHU et Université, Angers Les moyens disponibles pour repérer les patients à haut risque de fracture Les facteurs de risque

Plus en détail

Bisphosphonates : idées vraies, idées fausses

Bisphosphonates : idées vraies, idées fausses Bisphosphonates : idées vraies, idées fausses Erick Legrand Service de rhumatologie CHU et Université, Angers Une équipe disponible : Astreinte 06 68 41 13 41 pour les avis urgents, l organisation des

Plus en détail

FEMMES MENOPAUSE PERTE OSSEUSE TRAITEMENTS

FEMMES MENOPAUSE PERTE OSSEUSE TRAITEMENTS FEMMES MENOPAUSE PERTE OSSEUSE TRAITEMENTS LA MENOPAUSE C est la disparition définitive de la fonction ovarienne cyclique En découlent : * chute des taux hormonaux * disparition des règles * disparition

Plus en détail

OSTÉOPOROSE UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE

OSTÉOPOROSE UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE OSTÉOPOROSE UN PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE par sa prévalence : 3 à 3,3 millions de femmes concernées en France 1,2 et par ses complications 1. Avis de la HAS, Commission de la Transparence, spécialité Protelos

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji service de rhumatologie et médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji service de rhumatologie et médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji service de rhumatologie et médecine physique Hôpital Erasme OSTEOPOROSE Dépistage et prise en charge Ostéoporose Définition Epidémiologie

Plus en détail

Vieillissement et appareil locomoteur

Vieillissement et appareil locomoteur DÉFINITION DE L OSTÉOPOROSE Vieillissement et appareil locomoteur Ostéoporose et ses conséquences fracturaires Affection diffuse du squelette caractérisée par une masse osseuse basse et des altérations

Plus en détail

OSTÉOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE

OSTÉOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE OSTÉOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE DÉFINITION DE L OSTÉOPOROSE OMS : maladie généralisée du squelette, caractérisée par une densité osseuse basse et des altérations de la microarchitecture osseuse, responsable

Plus en détail

Prévention, diagnostic et traitement de l ostéoporose. Note de synthèse

Prévention, diagnostic et traitement de l ostéoporose. Note de synthèse Prévention, diagnostic et traitement de l ostéoporose Note de synthèse Juillet 2006 Cette note de synthèse est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue

Plus en détail

STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE

STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POST MENOPAUSIQUE Pr.H. DJOUDI EHS DOUERA Juin 2010 Ostéoporose = problème de santé publique Forte prévalence Gravité des conséquences des fractures EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire «OSTEOPATHIES FRAGILISANTES» Guide «ETUDIANT»

Diplôme Inter-Universitaire «OSTEOPATHIES FRAGILISANTES» Guide «ETUDIANT» Diplôme Inter-Universitaire «OSTEOPATHIES FRAGILISANTES» Guide «ETUDIANT» Dernière mise à jour le : 6 avril 2006 Réalisé par : Page : 1 / 17 Bienvenue dans votre environnement privé : COURS Cours et QCM

Plus en détail

DXA ABSORPTIOMÉTRIE BIPHOTONIQUE AUX RAYONS X

DXA ABSORPTIOMÉTRIE BIPHOTONIQUE AUX RAYONS X DXA ABSORPTIOMÉTRIE BIPHOTONIQUE AUX RAYONS X La résistance osseuse aux contraintes dépend de : Un facteur quantitatif : masse osseuse disponible (trabéculaire et corticale) Des facteurs qualitatifs :

Plus en détail

FACTEURS DE RISQUE DE L OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE. Utilité dans le dépistage et le traitement

FACTEURS DE RISQUE DE L OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE. Utilité dans le dépistage et le traitement FACTEURS DE RISQUE DE L OSTEOPOROSE POST-MENOPAUSIQUE Utilité dans le dépistage et le traitement N.Hammoumraoui - H.Djoudi service de rhumatologie EHS DOUERA Dépistage des femmes à risque Indications dans

Plus en détail

Ostéoporose : de l'anamnèse au traitement en médecine de premier recours. Epidémiologie des fractures de fragilité. Chaque année à Genève: environ

Ostéoporose : de l'anamnèse au traitement en médecine de premier recours. Epidémiologie des fractures de fragilité. Chaque année à Genève: environ Objectifs d apprentissage Ostéoporose : de l'anamnèse au traitement en médecine de premier recours 1 Evaluer le risque de fracture 2 Connaître les indications et modalités de prescription et d interprétation

Plus en détail

DÉMINÉRALISATIONS OSTÉOPOROSE OSTÉOMALACIE

DÉMINÉRALISATIONS OSTÉOPOROSE OSTÉOMALACIE 23.03.09 Dr Jacquier Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie I)Le tissus osseux Rappels II)La masse osseuse III)Définitions A)Généralités B)La résorption C)La formation D)Le calcium A)L ostéoporose B)L

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique 10.02.2005 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse osseuse

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 ACLASTA 5 mg, solution pour perfusion 1 flacon en plastique transparent (polymère cyclooléfinique) de 100 ml Code CIP : 365 871-1 Laboratoire NOVARTIS PHARMA

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose

Pharmacothérapie de l ostéoporose Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 22 Anne Spinewine Pharmacie clinique 10.02.2005 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse osseuse

Plus en détail

Ostéoporose : Quel traitement, pour qui et pour combien de temps?

Ostéoporose : Quel traitement, pour qui et pour combien de temps? Ostéoporose : Quel traitement, pour qui et pour combien de temps? Formation continue des médecins de famille de Genève Jeudi 6 avril 2017 Dr Brigitte Uebelhart, PD Maladies osseuses HUG Ostéoporose : Quel

Plus en détail

Introduction : Ostéoporose : Alerte sur un déficit de prise en charge p 3

Introduction : Ostéoporose : Alerte sur un déficit de prise en charge p 3 1 20 16 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Introduction : Ostéoporose : Alerte sur un déficit de prise en charge p 3 1 - Revenir aux Fondamentaux p 4 Sensibiliser les femmes dès le début de la ménopause Evaluer

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 73 (2006) Assessment and treatment of post-menopausal osteoporosis. 1. Introduction. 2. Quels examens pratiquer?

Revue du Rhumatisme 73 (2006) Assessment and treatment of post-menopausal osteoporosis. 1. Introduction. 2. Quels examens pratiquer? Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 73 (2006) 863-868 Assessment and treatment of post-menopausal osteoporosis Bernard Cortet a, Philippe Orcel b, Christian

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Novembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Novembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 11 20 Novembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : Aclasta 5mg/100ml (DCI

Plus en détail

Source: Formation continue en Médecine interne du 6 mai 2010

Source: Formation continue en Médecine interne du 6 mai 2010 Source: Formation continue en Médecine interne du 6 mai 2010 -L ostéoporose: bilan et prise en charge (Dr PA Buchard) -Diagnostique et critères radiologiques -Os et activité physique (Dr P.-E. Fournier)

Plus en détail

Ostéoporose en 2009 D O C T E U R S A Ï D A C H E R G U I P O L Y C L I N I Q U E R I L L I E U X L Y O N N O R D 3 D É C E M B R E

Ostéoporose en 2009 D O C T E U R S A Ï D A C H E R G U I P O L Y C L I N I Q U E R I L L I E U X L Y O N N O R D 3 D É C E M B R E Ostéoporose en 2009 D O C T E U R S A Ï D A C H E R G U I P O L Y C L I N I Q U E R I L L I E U X L Y O N N O R D 3 D É C E M B R E 2 0 0 9 Définition de l ostéoporose Maladie diffuse du squelette comportant

Plus en détail

Formation à l intégration des infirmiers - ères

Formation à l intégration des infirmiers - ères Ostéoporose Formation à l intégration des infirmiers - ères Mai 2014 Dr Béatrice De Moustier, Les rencontres mensuelles de Séquence endocrinologie, 1 diabétologie, Cité générations médecine interne FMH

Plus en détail

OSTEOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013

OSTEOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 OSTEOPOROSE DE LA FEMME MÉNOPAUSÉE Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 DÉFINITION DE L OSTÉOPOROSE OMS : maladie généralisée du squelette, caractérisée par une densité osseuse basse

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 2 août 2004 (JO du 17 août 2004) FORSTEO 20 µg / 80 µl, solution injectable

Plus en détail

Cas clinique n 1n. Une femme de 64 ans dynamique

Cas clinique n 1n. Une femme de 64 ans dynamique Cas clinique n 1n Une femme de 64 ans dynamique Situation clinique Mme A., âgée de 64 ans, lit dans «Elle» que «la densitométrie est remboursée!». Elle vous consulte pour obtenir de vous un sésame ouvrant

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 15 septembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 15 septembre 2004 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par avis de réinscription du 30 octobre 1999

Plus en détail

Traitement des ostéoporoses Hassen Zrour Saoussen Service de Rhumatologie de Monastir

Traitement des ostéoporoses Hassen Zrour Saoussen Service de Rhumatologie de Monastir Traitement des ostéoporoses 2013 Hassen Zrour Saoussen Service de Rhumatologie de Monastir Introduction L OP continue à être un problème de santé publique par sa fréquence, ses complications et les dépenses

Plus en détail

Fractures atypiques ostéoporotiques survenant sous traitements par bisphosphonate

Fractures atypiques ostéoporotiques survenant sous traitements par bisphosphonate Fractures atypiques ostéoporotiques survenant sous traitements par bisphosphonate A Amouzougan 1, D Briançon 2, MH Lafage Proust 1, P Collet 1, B Pallot Prades 1, T Thomas 1. 1 Service de Rhumatologie,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 avril 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 avril 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 avril 2015 STEOVESS 70 mg, comprimé effervescent B/4 (CIP : 34009 266 831 1 5) B/12 (CIP : 34009 266 832 8 3) Laboratoire EXPANSCIENCE DCI Code ATC (2014) Motif de

Plus en détail

Traitements de l ostéoporose chez l insuffisant rénal chronique. Dr. Luc Radermacher

Traitements de l ostéoporose chez l insuffisant rénal chronique. Dr. Luc Radermacher Traitements de l ostéoporose chez l insuffisant rénal chronique Dr. Luc Radermacher Plan Reins et Os. Reins et médicaments. Os et médicaments. Reins, Os et médicaments. Reins et os : L ostéodystrophie

Plus en détail

Treatment of postmenopausal osteoporosis: how to use the new French guidelines?

Treatment of postmenopausal osteoporosis: how to use the new French guidelines? Traitement de l ostéoporose postménopausique : comment utiliser les nouvelles recommandations françaises? Treatment of postmenopausal osteoporosis: how to use the new French guidelines? K. Briot* * Service

Plus en détail

Ostéoporose. Dépister, traiter : qui, quand, comment? Plan. Ostéoporose : définition. Recherche des Fx vert par DXA

Ostéoporose. Dépister, traiter : qui, quand, comment? Plan. Ostéoporose : définition. Recherche des Fx vert par DXA Ostéoporose. Dépister, traiter : qui, quand, comment? Plan Fribourg, 23 avril 2015 Dr Olivier Lamy Service de Médecine Interne et Centre des Maladies Osseuses, CHUV Ostéoporose : définition Les principaux

Plus en détail

Ostéoporose. Qu est-ce que c est? Qui peut l avoir? Qu est-ce que je peux faire?

Ostéoporose. Qu est-ce que c est? Qui peut l avoir? Qu est-ce que je peux faire? Ostéoporose Qu est-ce que c est? Qui peut l avoir? Qu est-ce que je peux faire? Qu est-ce que l ostéoporose, cette maladie des «os poreux»? L os est un tissu vivant qui se détruit et se reconstruit en

Plus en détail

Evaluation de la masse osseuse

Evaluation de la masse osseuse Evaluation de la masse osseuse Méthodes d exploration Pr Pedro Teixeira Le problème Ostéoporose Fractures!!! Réduction de l'espérance et de la qualité de vie Problème de santé publique 1/3 des femmes post

Plus en détail

Lecture d un examen d ostéodensitométrie (DMO)

Lecture d un examen d ostéodensitométrie (DMO) Lecture d un examen d ostéodensitométrie (DMO) YOUNES Mohamed Service de Rhumatologie EPS Tahar Sfar de Mahdia JSBM 2013 Introduction Ostéoporose fléau social silencieux La mesure de la densité minérale

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique 30.03.2009 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse osseuse

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique 30.03.2009 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse osseuse

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique Année académique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique Année académique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique Année académique 2009-2010 1 Objectifs A la fin du cours, l étudiant sera capable de: Expliquer quels sont les différents types

Plus en détail

Les pièges de l ostéodensitométrie en cas cliniques

Les pièges de l ostéodensitométrie en cas cliniques Rabat le 2 octobre 2010 Les pièges de l ostéodensitométrie en cas cliniques Pr. A. El Maghraoui L ostéodensitométrie par DXA Méthode de référence pour le diagnostic de l ostéoporose «Base de la définition

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POSTMENOPAUSIQUE EN GERIATRIE. Karine Briot Service de Rhumatologie Hôpital Cochin

PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POSTMENOPAUSIQUE EN GERIATRIE. Karine Briot Service de Rhumatologie Hôpital Cochin PRISE EN CHARGE DE L OSTEOPOROSE POSTMENOPAUSIQUE EN GERIATRIE Karine Briot Service de Rhumatologie Hôpital Cochin PRISE EN CHARGE 1 Le risque de chute est au premier plan. 2 Il existe une fracture prévalente.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 Juillet 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 Juillet 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 Juillet 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 24 mai 2005 (JO du 28 avril 2005) FOSAMAX 10 mg, comprimé Plaquettes

Plus en détail

APPAREIL LOCOMOTEUR Traitements à visée osseuse. Traitements à action osseuse

APPAREIL LOCOMOTEUR Traitements à visée osseuse. Traitements à action osseuse 18/12/2014 PELLISSIER Théo L3 Appareil Locomoteur CR : MACIOW Benjamin P. LAFFORGUE 10 pages Traitements à action osseuse Plan : A. Bases B. Mesures non pharmacologiques I. Exercice Physique II. Mesures

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose

Pharmacothérapie de l ostéoporose Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 2129 Anne Spinewine Pharmacie clinique 30.03.2009 1. Ostéoporose: rappels Définition: Maladie squelettique systémique caractérisée par une réduction de la masse osseuse

Plus en détail

Ostéoporose : des facteurs de risque à l évaluation du risque fracturaire

Ostéoporose : des facteurs de risque à l évaluation du risque fracturaire Ostéoporose : des facteurs de risque à l évaluation du risque fracturaire IUMSP 4 mars 2014 Dr Olivier Lamy Service de Médecine Interne et Centre des Maladies Osseuses, CHUV Ostéoporose : définition Maladie

Plus en détail

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2133 Anne Spinewine Année académique

Pharmacothérapie de l ostéoporose. FARM 2133 Anne Spinewine Année académique Pharmacothérapie de l ostéoporose FARM 2133 Anne Spinewine Année académique 2011-2012 1 Objectifs A la fin du cours, l étudiant sera capable de: Expliquer quels sont les différents types d ostéoporose,

Plus en détail

OSTEOPOROSE. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1

OSTEOPOROSE. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1. Cas clinique 1 OSTEOPOROSE Date: 22 Octobre 2010 Expert: Dr Isabelle Desailly Henry Formateur: Dr Patrice Demailly Madame Germaine 57 ans 1)Facteurs de risque d ostd ostéoporose oporose : -sexe fémininf -ménopause précoce

Plus en détail

EFFETS OSSEUX DES HORMONOTHERAPIES SEIN ET PROSTATE DIU TENON 2008 PERTE OSSEUSE LIEE AUX TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN ET DE LA PROSTATE

EFFETS OSSEUX DES HORMONOTHERAPIES SEIN ET PROSTATE DIU TENON 2008 PERTE OSSEUSE LIEE AUX TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN ET DE LA PROSTATE PERTE OSSEUSE LIEE AUX TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN ET DE LA PROSTATE Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin Paris DENSITOMETRIE OSSEUSE DIAGNOSTIC DE L OSTEOPOROSE T -1 : ostéopénie T -2,5 : ostéoporose

Plus en détail

Les bonnes mesures thérapeutiques après une fracture de l ESF ou du bassin

Les bonnes mesures thérapeutiques après une fracture de l ESF ou du bassin Les bonnes mesures thérapeutiques après une fracture de l ESF ou du bassin Journée de FMC Rhumatologie - Dermatologie 14 septembre 2017 Béatrice Bouvard Service de Rhumatologie CHU et Université Angers

Plus en détail

Nouveaux traitements de l ostéoporose et perspectives

Nouveaux traitements de l ostéoporose et perspectives Nouveaux traitements de l ostéoporose et perspectives Dr Yves-Marie PERS CCA/AHU en immuno-rhumatologie Service de Thérapeutique des maladies ostéoarticulaires (Pr JORGENSEN) Hopital Lapeyronie, CHRU Montpellier

Plus en détail

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue

FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue FRACTURE VERTEBRALE Le point de vue du rhumatologue 28 AVRIL 2016 Quand penser à une fracture vertébrale? 2/3 asymptomatiques, douleur minime ou absente u Découverte fortuite u Mesure régulière Perte de

Plus en détail

Prise en charge du risque. traitements

Prise en charge du risque. traitements Prise en charge du risque d ostéoporose oporose associé aux traitements Caroline Antoine, Serge Rozenberg VIème Journée de formation Cancer du sein Samedi 7 mars 2009 Qu est-ce que l ostéoporose? Etat

Plus en détail

Déclaration d intérêts de J.Birgé LE TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX DE L'OSTÉOPOROSE

Déclaration d intérêts de J.Birgé LE TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX DE L'OSTÉOPOROSE 1 Déclaration d intérêts de J.Birgé LE TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX DE L'OSTÉOPOROSE Les sources documentaires : la Reco de l'affsaps janv 2006 La reco belge de juillet 08 (fiche de transparence) Prescrire

Plus en détail

20 ans aprés, la densitométrie osseuse. Jean-Michel POUILLES Ostéoporose Hôpital Paule de Viguier, Toulouse

20 ans aprés, la densitométrie osseuse. Jean-Michel POUILLES Ostéoporose Hôpital Paule de Viguier, Toulouse 20 ans aprés, la densitométrie osseuse Jean-Michel POUILLES UF Ménopause et Dépistage de l Ost l Ostéoporose Hôpital Paule de Viguier, Toulouse 20 ans de densitométrie osseuse 1994 - Approche diagnostique

Plus en détail

Ostéoporose : Quand dépister? Quand traiter?

Ostéoporose : Quand dépister? Quand traiter? STRATÉGIES Mise au point Dehbia Cherif Medecin generaliste Chef de clinique Universite Paris 7, 2 rue Lacepède, 93800 Epinay-sur-Seine dehbiacherifallain@gmail.com Tires à part : D. Cherif Résumé Souvent

Plus en détail

Evaluation économique de la prise en charge de l ostéoporose

Evaluation économique de la prise en charge de l ostéoporose Evaluation économique de la prise en charge de l ostéoporose Université de Liège, 8 février 2010 Défense publique de thèse de doctorat Mickaël Hiligsmann Mickaël Hiligsmann Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Seuils d intervention thérapeutique : l état des lieux. Professeur Thierry Thomas, Saint-Etienne

Seuils d intervention thérapeutique : l état des lieux. Professeur Thierry Thomas, Saint-Etienne Seuils d intervention thérapeutique : l état des lieux Professeur Thierry Thomas, Saint-Etienne Stratégie dans l Ostéoporose Post-Ménopausique En l Absence de Fracture 60 à 80 Ans (Afssaps 2006) RECHERCHE

Plus en détail

OSTEOPOROSE CORTICO-INDUITE INDUITE. Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin - Paris

OSTEOPOROSE CORTICO-INDUITE INDUITE. Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin - Paris OSTEOPOROSE CORTICO-INDUITE INDUITE Karine Briot Rhumatologie, Hôpital Cochin - Paris Liens d intd intérêts Intérêts financiers : 0 Liens durables ou permanents : 0 Interventions ponctuelles :Amgen, Lilly,

Plus en détail

Ration calcique chez les femmes ménopausées de la localité de Douéra versus les étudiantes de l'université de Bab-Ezzouar

Ration calcique chez les femmes ménopausées de la localité de Douéra versus les étudiantes de l'université de Bab-Ezzouar Ration calcique chez les femmes ménopausées de la localité de Douéra versus les étudiantes de l'université de Bab-Ezzouar C.Haouichat ; S.Lehtihet ; H.Dhaoui; F.Boubnider ; H.Djoudi * Service de Rhumatologie,

Plus en détail

Item 56 : Ostéoporose

Item 56 : Ostéoporose Item 56 : Ostéoporose Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définitions de l'ostéoporose...1 1. 1 Définition de l OMS...1 1. 2 Définition densitométrique de l ostéoporose...1 1. 2.

Plus en détail